Vous êtes sur la page 1sur 34

Lettre

FFJdR
la de la

N° 28
Avril -Juin 2008

Mags de JdR
Enfin la renaissance ?

Dossier
Le JdR, un jeu et bien plus encore

Hellywood
Cet été, le noir est à la mode !
Avec un scénario : Pour Betty

Trimestriel - Gratuit - ISSN : 1621-6652 - www.ffjdr.org


Édito

V
de moins de quinze ans qui joue plus
OUS ÊTES UNE JEUNE RÔLISTE
de trois fois par mois, utilise des programmes pour préparer ses
parties et rêve d’un magazine PDF, petit format, léger et dédié à
un jeu bien spécifique ? Non ? Et bien, cela me conforte dans l’idée que
l’étude effectuée par Taverne Production1 sur la cible de son futur Bob’zi-
ne n’est pas si fausse que ça.
Blague à part, les études sur la population rôliste manquent. Personne
ne sait vraiment qui nous sommes (même si l’on pourrait discuter de
la pertinence de penser connaitre quelqu’un simplement parce qu’on a
réussi à le mettre dans une case) et la dernière tentative de Taverne Pro-
duction a le mérite de regrouper les réponses de 1 400 rôlistes. Certes, elle
est sûrement biaisée (ne serait-ce que parce qu’il fallait avoir accès au net
pour répondre), mais elle a le mérite d’exister et de lever un petit pan du
voile qui nous recouvre.
Et bien sûr, comme d’habitude, on remarque que le rôliste est en grande
majorité mâle, vieillissant et aime les jeux vidéos. J’avoue que j’aimerais
bien que le prochain questionnaire inclue les questions « avez-vous des
lunettes », « avez-vous la barbe/le bouc » et « portez vous généralement
Pour écrire à la rédaction : un long imper noir ». Juste histoire de voir si, finalement, la vie ne serait
lettre@ffjdr.org pas décidemment qu’un bon gros cliché…
Rédacteur en chef : Samuel Bidal PS : Comme vous pouvez le constater l’équipe s’étoffe de deux perma-
lettre.redac-chef@ffjdr.org nents supplémentaires. Bienvenu Laurent et Thomas ! Nous voici donc
Bras droit à tout bien faire : enfin dotés d’un coordinateur/rédacteur et d’un maquettiste... et au re-
Jérôme Darmont voir retards et numéro doubles !
Maquettiste : Thomas Giot Sam, pour la rédac’
Ont collaboré à ce numéro :
Romain d’Huissier, 1. http://www.taverneproduction.com/zine/resultatsenquetejdr.pdf
Jérôme Darmont, PPS du maquettiste : c’est justement parce que les publications sont dôtées d’un ma-
Sanne «SaSti» Stijve, quettiste que les retards et numéro doubles existent… ;-)
Laurent Lebrueilly
Thomas Laborey
Couverture : Arno Del Toro
arnodeltoro@yahoo.fr Sommaire
Dessins intérieurs : Arno Del Toro
P’tits dices : Helkus
La Lettre de la FFJdR est publiée
par la Fédération Française de News .............................................................................................................. p. 2
Jeux de Rôle, association loi 1901. Critiques fanzines ........................................................................................ p. 3
Siège social : Critiques jeux................................................................................................ p. 4
c/o Laurent Barbero, 27 bis rue Opinion « Les mags de jdr renaissent » .................................................... p. 6
Vauvenargues, 75018 Paris. Dossier « Le jeu de rôle, plus que du jeu » ............................................... p. 7
Adresse : Scénario Vigilantes !................................................................................... p. 10
FFJdR, 13 rue Meilhac, 75015 Paris Scénario Hellywood................................................................................... p. 13
Courriel : contact@ffjdr.org Dossier spécial REVES - L’évasion + un scénario.................................. p. 18
Site web : http://www.ffjdr.org Cinéma......................................................................................................... p. 23
Directeur de la publication : Sites du mois............................................................................................... p. 25
Thomas Laborey Top 5 du forum ........................................................................................... p. 25
Imprimeur : FFJdR Exos scénaristiques .................................................................................... p. 26
Date de parution et dépôt légal : Calendrier.................................................................................................... p. 27
juillet 2008 Comptes rendu de la Fédé ........................................................................ p. 30
ISSN : 1621-6652 Abonnement et partenaires ...................................................................... p. 33

1 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Rumeurs rôlistes

Nouveau
DÉCÈS D’ERICK WUJCIK L’ISLANDE, L’AUTRE PAYS DU JDR
Le « diceless », littéralement Cinéphiles de tout bord,
« sans dé », est un style de jeu un Astrópia, ça vous dit quelque
peu à part dans le petit monde chose ? Non ? Eh bien moi non
du Jeu de Rôles. Cette façon plus, jusqu’à ce que je tombe
de jouer sans dé, carte, jeton ou sur un billet de messieurs
quelque autre artéfact, magique Hugin & Munin (http://hu-
ou pas, est née en 1991 avec la mu.com/) et que le trailer
parution du révolutionnaire de ce film d’anthologie
« Ambre » d’Erick Wujcik. Cet auteur, aussi reconnu m’en mettre plein les yeux :
pour ses contributions à de nombreux jeux Palladium, http://www.youtube.com/
dont notamment son Teenage Mutant Ninja Turtles, watch?v=AyZEtzlUSJ8
aura tout comme Gary Gygax, profondément marqué Arrêtez d’apprendre la langue de Shakespeare
notre loisir. Et tout comme le père du D20, le père du pour regarder le Seigneur des Anneaux en VO,
diceless nous a quittés en ce début d’année. passez sur le champ à l’islandais ! Un pays où
Cela donne l’étrange impression que Dieu a décidé de l’on peut produire un film dans lequel un bimbo
se monter une table de JdR… Bonne partie les gars ! blonde s’initie au Jeu de Rôle et y réalise sa vie, ça
http://www.erickwujcik.com mérite tous les détours !!

Publi-rédactionnel
Le petit mot de LudikBazar

Borowski Piotr - www.ludikbazar.com

Un souffle nouveau et très intéressant parcourt Finalement, le retour du grand ancien l’Appel
le milieu du jeu de rôle avec l’arrivée d’ici la fin de de Cthulhu aux éditions Sans Détour (www.sans-
l’année de titres emblématiques et de nouveaux detour.com) dont les premiers visuels semblent renou-
acteurs sur le marché. veler l’approche de ce monstre sacré du jeu de rôle.
Tout d’abord, D&D4 en français, chez Playfac- Nous aurons clairement des jeux de qualité à se
tory. Ce jeu est un petit bijou de conception et mettre sous la dent d’ici Noël !
parfait pour initier de nouveaux venus à notre Du côté de Ludikbazar, des centaines de jeux de
marché. Son impact dépendra grandement des rôle en anglais (TSR, West End Games, ICE, etc.),
efforts de Playfactory, mais entre le lancement le jeu de cartes L’Appel de Cthulhu en déstockage,
d’un magazine dédié, les liens avec les romans du magazine… Bonne fouille à tous en attendant
et figurines, les efforts en termes de soutien aux les soldes !
boutiques pour faire des parties d’initiation, les Sur Indie-rpg.com, nous vous proposons le re-
choses semblent bien parties. Les conséquences tour du tome 1 de la revue Raiders of Adventure,
devraient être très positives pour notre milieu. à télécharger en PDF. Amateurs de pulp, Arkeos
Ensuite, Dark Heresy en français, chez Biblio- et Appel de Cthulhu, jetez y un coup d’œil ! ;)
thèque Interdite et Millenium, sans doute un des Sur ce, profitez de l’été pour jouer et vous défen-
jeux de rôle les plus attendus depuis vingt ans… dre en attendant les perles de cette fin d’année.

2 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Fanzines

Lecture
Par Jérôme Darmont

RÉVOLUTION LUDIQUE kobold (et m...), une aide de


jeu sur les grottes (trop cour-
E-zine d’information de la région Centre te), des critiques diverses
c/o Nicolas Leblanc, 33 route des Aix, 18510 (jeux vidéos, films...), enco-
MENETOU SALON, nleblanc@wanadoo.fr re des aides de jeu (le kobold
à D&D, euh, ça n’existait pas
NUMÉRO 10, NOVEMBRE 2007, 2 PAGES, GRATUIT déjà ?) et des chansons déli-
rantes pour Paranoïa (gloire
Toujours la pêche, tou- à l’ordi !) et l’agenda du club.
jours plein d’informations La mise en page est sommai-
ludiques locales (surtout re, mais c’est toujours aussi sympa. Tout club
du Grandeur Nature dans devrait éditer une feuille de chou de ce style !
ce numéro) et une nouvelle
présentation classe. Décidé- NUMÉRO XXVII, 2004, 19 PAGES, GRATUIT
ment une initiative à imiter
partout ! Après l’année du Ko-
bold, voici l’année de l’Ork.
Pourquoi ne suis-je pas
surpris ?! :) Au menu une
NUMÉRO 11, FÉVRIER 2008, 2 PAGES, GRATUIT bonne grosse dose de perles
toujours aussi hilarantes, de
Damned, ce zine pourrait délires chonchonesques et
nous donner des leçons de de critiques. À consommer
périodicité ! :) sans modération.
On retiendra de ce numéro
les difficultés des rôlistes à se
fédérer en région Centre ain- NUMÉRO XXVIII, 2007, 21 PAGES, GRATUIT
si qu’un coup de gueule sur
le consumérisme en GN (si- On prend les mêmes et
gnes des temps ?), mais aussi on recommence, même si la
pas mal d’actus locales et de périodicité chute (et on le
retours de manifs. Comme quoi, le JdR n’est pas regrette, même si on com-
encore mort, par Saint Gary ! prend...) : c’est parti pour 7
pages de perles (vous vous y
reconnaitrez, si, si), l’habituel
CHONCHON RONCHON (LE) test (es-tu un gros boulet ?),
un petit scénar transylva-
Fanzine du club les Rois Sorciers nien, des critiques et un terrible monstre : le yéti
http://www.rois-sorciers.com/ChonchonPDF/ des plages. Vous avez saisi le ton du zine !

NUMÉRO XXVI, 2003, 26 PAGES, GRATUIT

Le Chonchon fête l’année du Kobold (oui, il est


devenu annuel). Au sommaire des perles de par-
tie savoureuses (on joue tard et on se lêche, chez
les Rois Sorciers !), les aventures de Bourin le
nain (un peu trop pixelisées, désolé, j’ai eu trop
de mal à lire), un test pour savoir si vous êtes un

3 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Diables des mers

Opinion
Un supplément pour Talistanta
Par Jérôme Darmont

Comme son nom l’indique, il est consacré à la mer


et aux personnages et créatures qui y vivent... ou
en vivent ! Il est divisé en trois grandes parties :
1) description géopolitique des mers du Sud
et, plus particulièrement, du port-franc pirate de
Un supplément pour Talistanta, par Ludopathes, Gao-Din ;
les Zéditeurs - 2008 - 116 pages - Prix conseillé : 25 € 2) description de quatre peuples marins (Gaos,
Imriens, Mangars, Sun-Ra-San) avec tout ce qu’il
Les Ludopathes continuent leur petit bonhom- faut pour créer des persos marins, pirates ou mar-
me de chemin avec ce sixième bouquin Talislanta chands, bestiaire et même un peu de matos ;
(sans compter les modules PDF disponibles gra- 3) En résumé, tout ce qu’il faut pour les ama-
tuitement sur leur site www.ludopathes.com). teurs de med-fan sans elfe pour prendre la mer !

Le Bestiaire

Opinion
Un supplément pour dK System
Par Samuel Bidal

mon bougon, mais pour des monstres annoncés


« génériques », et même si l’on est prévenu dès
la première page de l’ouvrage, je les trouve très
orientés médiéval-fantastique. Et même si, com-
me annoncé, la conversion vers d’autres univers
est toujours possible, pour nombre d’entre eux ce
n’est pas d’une évidence flagrante.
Mais pour le reste, j’adore. J’adore le style et les
Un supplément dK « générique » de 66 pages, dessins, j’adore les textes (même si on les aurait
recélant 82 écœurantes bestioles sorties des cer- parfois aimé un peu plus longs) et j’adore cet as-
veaux fertiles de John Doe. pect décousu si caractéristique de cet esprit « en-
cyclopédie » qui donne tout son charme à ce genre
Un bestiaire, ce n’est a priori pas la lecture que d’ouvrages semblant tout droit sorti de la biblio-
je préfère. Personnellement, les stats ça n’a jamais thèque d’un mage collectionneur un brin dérangé.
été ma tasse de thé. Par contre, mon côté « old Une mention spéciale au Gardien du Cœur du
school » m’a toujours fait regarder avec nostalgie Monde, le monstre le plus puissant de l’ouvrage, à
les catalogues « à la Casus ancienne formule », l’aspect si redoutable qu’aucun personnage saint
vous savez, les « devine qui vient manger ce soir » d’esprit n’osera jamais l’approcher.
et autres hors-séries. Le bestiaire dK c’est un peu En bref un catalogue, certes, mais un magnifi-
ça, avec quelques règles ultrasimples (comme le que catalogue qui remplit parfaitement son rôle,
système lui-même) en amuse-gueule et un ta- original et bien pensé, quoi que sûrement un peu
bleau récapitulatif en dessert. Allez, je vais faire trop orienté médiéval-fantastique pour certains.

4 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Hellywood

Opinion
Le JdR harboiled démoniaque
Par Samuel Bidal

ment décrite, quartier


par quartier. La
galerie des PNJ est
étendue, donnant
parfois le vertige
tellement le foi-
sonnement y est
Un jeu de Emmanuel Gharbi, 224 pages de intense.
désespoir publiées aux éditions du cadavre ano- Le jeu est servi
nyme, John Doe. par des règles
qui lui collent
Heaven Harbor, 1949. Une ville portuaire amé- à la peau comme
ricaine comme il y en a tant d’autres, son quartier un imper usé à celle
sombre, ses gangsters, ses flics corrompus, ses filles d’un privé. Basées sur le
de mauvaise vie, mais surtout ses privés et ses dé- craps (obtenir 7 ou 11 avec 2D6 pour gagner ; 2, 3
mons. Car à Heaven Harbor, les portes de l’enfer ou 12 pour perdre), la triche et la mise de points
se sont ouvertes et les cornus se sont mêlés à la po- provenant de pools d’Attributs (nommés cave),
pulation. Succubes, possédés, golems et séraphins le jeu est fluide et constamment dans l’esprit. La
sont désormais des habitants comme les autres, possibilité de jouer un flashback par séance et par
apportant leur lot de corruption et de vice. joueur rajoute aussi à la profondeur historique
C’est dans ce décor d’une noirceur dérangeante qu’ont tous les durs-à-cuire des romans noirs,
qu’Hellywood vous propose de faire évoluer vos chacun ayant toujours un lien personnel fort avec
joueurs, majeurs bien entendu. Durs à cuire parmi l’affaire en cours. Du côté technique, si je ne de-
les durs à cuire, ils vont faire face à la lie de l’hu- vais regretter qu’une chose, ce serait la gestion des
manité et du reste aussi, oscillant à chaque pas cornus qui est à peine survolée. Mais, d’un autre
entre la désillusion et la résignation. Car il ne faut côté, est-ce gênant pour un jeu qui ne désire
pas céder à la facilité et se contenter pas faire du fantastique son fond de
de dire que le mal est arrivé avec commerce ?
les cornus. Non, c’est aux tré- Enfin, le chapitre « Pur noir »,
fonds de l’âme humaine qu’il qui parcourt l’histoire des ro-
est ancré. mans noirs et donne une profu-
Inspiré de la tendance « hard sion de conseils pour maîtriser
boiled », Hellywood est un jeu le style, est un vrai régal de
qui recrée avec brio l’ambiance lecture. Les deux scénarios qui
déliquescente des meilleurs ro- concluent l’ouvrage s’inscri-
mans noirs. L’ajout de l’élément vent parfaitement dans le style
fantastique, même s’il n’était pas du jeu, mais laissent un petit
nécessaire au genre, relève origi- goût de trop peu que rattrapera
nalement la sauce, car ce ne sont sûrement la campagne qui s’an-
pas toujours des cornus dont il faut nonce et qui suivra la course à la
attendre le pire. Leur présence se mairie de Heaven Harbor. De bien
reflète dans la corruption, la mani- noirs moments en perspective.
pulation, telle une lente et inexorable En résumé, Hellywood est un
gangrène, sans pour autant jamais virer jeu parfaitement inscrit dans le style
dans l’excès des boules de flammes et des histoires qu’il propose de jouer,
autres effets spéciaux surnaturels. autant au niveau des règles que du
Heaven Harbor, la cité phare servant de background, une belle réussite dans un
décor à ce style 100 % urbain, est magnifique- univers difficile d’approche.

5 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Le retour de la vengeance

Opinion
des mags de JdR
Par Jérôme Darmont et Laurent Lebrueilly

D
EPUIS LA DEUXIÈME MORT DE CASUS, on pour soutenir le jeu. Clairement orienté vers les
n’avait pratiquement eu que deux nu- débutants, Dragon Rouge remplit tout à fait effi-
méros de Black Box à se mettre sous la cacement son rôle de complément à D&D (aide de
dent et on attend le numéro 3 depuis plus de jeu pour créer son personnage en trente minutes,
deux ans... Dur, dur ! Mais voilà qu’en quelques galerie de personnages, scénario officiel, présen-
mois, les projets ont fleuri et les premiers reje- tation complète, plan en encart compris, d’une
tons de cette nouvelle génération de magazines auberge médiévale typique…). La présentation
sont disponibles dans nos kiosques. Voyons un est, comme il se doit, très pro (nous apprécions
peu ce qu’il en est. beaucoup leur système de «frise chronologique»),
claire, en couleurs et rend le tout vraiment agréa-
ble à lire. Saluons finalement l’ouverture vers
d’autres jeux que D&D, en l’occurrence Polaris,
JEU DE RÔLE MAGAZINE avec un scénario officiel, s’il vous plait. Si avec ça,
les accros des pokémons ne sautent pas le pas...
Bimestriel édité par Prome-
nons-nous dans les bois - N° 1,
82 pages, 5,95 €
http://jdr-mag.over- BLACK BOX
blog.com
Bimestriel qui sort quand
Si JdR Mag pêche par il peut ;) édité par Black Book
moment par excès d’enthou- Éditions - N° 3, 112 pages, 6 €
siasme ou de naiveté sur la http://www.black-book-
forme et le fond, il faut bien reconnaitre que ces editions.fr/?site_id=42
erreurs de jeunesse n’empêchent pas son premier
numéro d’être abouti, riche (l’actualité du JdR est Annoncé en mai sur le site
bien couverte), divertissant (avec sa mini-histoire de Black Box, en juin dans
dont vous êtes le héros), voire même plutôt drôle Dragon Rouge... Ça ne sau-
pour certaines rubriques (le recensement des rait tarder, quoi ! Ce coup-ci devrait être le bon.
profils des joueurs les plus casse-c..., bien que On attend avec impatience l’interview d’Alexan-
classique, est assez poilant). L’image que donne dre Astier, le big boss rôliste de Kaamelott.
le magazine est très positive et nous souhaitons
de tout cœur une bonne continuation à l’équipe
de rédaction bénévole !
BOB’ZINE
Projet de prozine édité par
DRAGON ROUGE Taverne Production

Bimestriel édité par PlayFac- Déjà organisatrice du


tory - N° 1, 84 pages, 6,25 € Colloque Bob le Rôliste à
http://www.playfactory.fr/ Nantes, l’association Taverne Production a lancé
magazines/dragon_rouge/ en avril-mai 2008 une enquête sur les pratiques
dragon_rouge_n_1.htm du JdR en France. Forte de 1400 réponses à ce
sondage, elle lance le Bob’Zine, « prozine de JdR
Déjà éditeur de Lotus Noir décalé et à la bonne franquette ». Le premier nu-
et Dragon Blanc entre autres, méro aura pour thème : « Je fus une légende, le
PlayFactory, qui a décroché la retour des vieux héros ».
licence de traduction de D&D4, lance ce magazine http://www.taverneproduction.com

6 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Transversal
Le jeu de rôle, bien plus que du jeu
Basé sur l’interview de Thomas Laborey (FFJdR, Imaginez.net),
Julien Aubert (FFJdR) et Gwendal Sellier (Terra Ludis)
Par Sanne «SaSti» Stijve

P
OUR NOUS LES RÔLISTES, le jeu de rôle est actuel président de la FFJdR, fut l’un des premiers
une activité essentiellement ludique. Ce- à maîtriser une partie avec des enfants patients :
pendant, de par ses qualités intrinsèques, « On pouvait constater que les enfants oubliaient
notre loisir peut être utilisé dans des situations très rapidement leur maladie, leur goutte-à-gout-
très différentes, et apporter beaucoup à ceux qui te, leur plâtre, etc. » explique-t-il. « De plus, pas
savent en exploiter les multiples facettes. besoin de réellement expliquer ce qu’est le jeu de
rôle aux enfants, pour qui c’est naturel. Ils s’ap-
proprient vite les scénarios et se mettent à jouer
LE JEU DE RÔLE spontanément. Ils mélangent les rôles de MJ et de
joueur lorsqu’il n’y a pas la présence d’adultes. Il
EN MILIEU HOSPITALIER arrive souvent qu’un enfant, plus bavard que les
autres, devienne MJ de façon spontanée, de facto ».
Où l’on apprend que le jeu de rôle Les animateurs de l’Espace Plein Ciel, quant à eux,
aide les enfants malades à retrouver ont tout de suite été curieux face au jeu de rôle,
le sourire, et donc à guérir. mais réticents à passer du « mode pédagogique »
qui est le leur au « mode ludique » du jeu. Certains
Imaginez.net est un collectif bénévole de recher- d’entre eux ont été formés à être MJ.
che et de réflexion qui étudie notamment l’utilité Depuis ces débuts, une section ludothèque a été
sociale du jeu de rôle et désire le faire mieux con- ouverte dans l’Espace Plein Ciel, contenant des
naitre du grand public. Le jeu de rôle permet par jeux de rôle provenant aussi bien du commerce
exemple de développer la lecture, l’écriture, la que téléchargés sur Internet. Le jeu de rôle est
rigueur, la gestion de projets ou le travail de grou- maintenant une activité reconnue par l’hôpital
pe. Il peut aussi offrir un loisir créatif, interactif et Necker et utilisée par les animateurs. D’autres
convivial à des personnes isolées (malades, per- hôpitaux se disent intéressés. « Le jeu de rôle peut
sonnes âgées, prisonniers). rendre un vrai service à des gens malheureux; il
C’est lors d’une convention qu’Imaginez.net a peut être un vrai outil pour les travailleurs so-
fait la connaissance d’une animatrice de l’Espace ciaux » résume Thomas Laborey.
Plein Ciel de l’hôpital Necker, à Paris. Cet hôpital
est dédié à la prise en charge des enfants malades
et son Espace Plein Ciel se situe au dernier étage, LE JEU DE RÔLE
sous de grandes baies vitrées. Dans ce centre so-
cioculturel d’animation, les enfants et adolescents COMME OUTIL D’APPRENTISSAGE
de 9 à 18 ans peuvent s’occuper de manière créa-
tive : bibliothèque, ordinateurs, billard, cuisine, Où l’on constate que le jeu de rôle
home cinéma, studio d’enregistrement de musi- permet d’enseigner certains sujets
que, salle de sport avec même des cibles pour du mieux qu’un cours traditionnel.
tir à l’arc y sont à disposition. C’est que bon nom-
bre de patients sont là pour de longues périodes, Tout est parti d’une commande : en juin 2006, la
et une chambre d’hôpital est un environnement FFJdR est contactée par une personne de la Ban-
peu stimulant pour y passer son enfance, d’où que Mondiale (BM), ancien rôliste, qui cherchait
l’Espace Plein Ciel, qui offre un cadre créatif, dis- une entreprise de création de jeux de rôle afin de
trayant et convivial. leur faire un jeu sur le développement. Force est
Le jeu de rôle étant justement une activité qui de constater qu’il n’existe aucune entreprise de
intègre toutes ces qualités, Imaginez.net, qui re- création de jeu de rôle sur commande, mais la
chercherait un moyen de démontrer les bénéfices FFJdR a en interne les compétences nécessaires
de la pratique de ce jeu, proposa d’organiser quel- pour un tel projet.
ques parties, ce qui fut fait à partir de l’été 2005. Quels sont les besoins de la BM ? En fait, celle-ci
Thomas Laborey, de l’équipe d’Imaginez.net et a un réseau mondial de professeurs universitaires

7 La Lettre de la FFJdR - N° 28
qui animent toutes sortes de  Sur le site du Youth Development and Peace Network, on trouve un feedback
groupes, de séminaires, de à propos d’une séance de jeu organisée en décembre 2007 pour les étudiants
visites, de cours et de con- du Ghana et de Tanzanie. Il y est notamment expliqué que ce jeu de rôle s’est
cours. Mais les moyens tradi- déroulé pour la première fois de façon virtuelle, au travers d’une vidéocon-
tionnels sont limités lorsqu’il férence entre le Ghana, Dar-es-Salaam et l’équipe de la BM à Paris. « Nous
s’agit d’enseigner des sujets voulions rendre les dynamiques du processus de négociation vivantes en exposant
arides et stériles, comme ici la aux étudiants les intérêts et contraintes des parties impliquées » nous dit M. Jean-
négociation et le financement Christophe Bas, DevPod manager. « Le résultat est un jeu plein de suspense qui re-
du développement. Pourquoi quiert de ses participants d’avoir une stratégie, de négocier, de consulter, de chercher
ne pas tenter avec un moyen des compromis, d’évaluer les résultats et finalement de prendre des décisions quant
ludique, surtout que la BM a au financement de projets. À la fin du jeu, les étudiants ont développé une série de
aussi vu ce que l’ONU a fait, mesures et d’actions afin d’éradiquer la pauvreté ». « Je n’ai jamais compris pourquoi
soit un jeu de simulation qui le développement dans mon pays prend tant de temps. Après avoir joué cette partie,
reproduit avec des jeunes réalisant tout ce qui se passe dans les coulisses, je trouve maintenant surprenant que
une session de l’une de ses les projets ne prennent pas plus de temps ! » note un participant de Tanzanie.
assemblées ? C’est pour le Source : http://www.worldbank.communityzero.com/ydp?go=1724043
réseau Youth Development and
Peace Network et dans le cadre
du projet DevMod (Development Model) que la l’édition d’un jeu standard supplémentaire », fait
FFJdR a créé un jeu de rôle à des fins éducatives remarquer Julien Aubert.
(voir l’encadré ).
Julien Aubert, ex-président de la FFJdR et co-
auteur du jeu, se souvient : « Le jeu de rôle déve- L E JEU DE RÔLE
loppé a été testé avec des étudiants en novembre
2006. L’expérience a montré qu’il s’agit d’un jeu C
ET LA ULTURE
assez réaliste, ouvrant les yeux sur les réalités
intrinsèques de la BM et les rapports de force. La Où l’on note que le jeu de rôle peut être
deuxième séance a eu lieu en juin 2007 en Slovénie un vecteur pour l’acquisition de la Culture.
et, cette fois-ci, non seulement avec des étudiants,
mais aussi avec des professeurs, afin de leur mon- La Bibliothèque nationale de France (BnF) est un
trer le fonctionnement du jeu, c’est-à-dire aussi... organisme public qui a pour mission de tout archi-
comment mener une partie ! » ver et de centraliser le patrimoine intellectuel fran-
Pourquoi la FFJdR s’est-elle lancée dans un tel çais. La BnF fonctionne aussi comme un musée,
projet ? « La promotion du jeu de rôle est l’un avec des expositions ouvertes au grand public. Ces
des buts principaux de la Fédération et, par con- expositions sont relayées en virtuel sur le net.
séquent, la sensibilisation des instituts publics Imaginez.net, collectif dont il a déjà été fait
aussi. Deux buts couverts avec ce jeu, dont les mention précédemment, s’est aperçu que les thé-
retombées ont le potentiel d’être plus grandes que matiques des expositions successives étaient très
proches de l’univers rôliste :
Le jeu de rôle développé pour la Banque Mondiale, joliment intitulé « Le contes de fées, Homère, les
développement : parties prenantes et enjeux », simule le déroulement d’un héros, le roi Arthur. Contact
sommet mondial lié à un programme de développement. Chaque joueur fut pris avec la directrice des
interprète l’un des participants au sommet : force politique au sein de l’un éditions multimédia de la
des pays bénéficiaires, bailleur de fond, ONG. Quelques semaines avant la BnF. Celle-ci désirait dyna-
conférence, chaque participant reçoit le background ainsi que la description miser les expositions, ne vou-
de son personnage - description qui inclut aussi ses objectifs personnels, sa lant plus laisser les visiteurs
personnalité, ses craintes, ses faiblesses, ses préjugés, etc. comme dans la n’être que des consomma-
« vraie vie ». Les pays bénéficiaires sont imaginaires, mais représentent un teurs passifs de culture. La
condensé de certaines particularités géopolitiques : il y a un pays africain, un proposition d’Imaginez.net
d’Europe orientale, un du Moyen-Orient ainsi qu’un pays-continent d’Asie. fut de créer pour chaque
Divers événements viennent émailler le sommet, comme par exemple des exposition un jeu de rôle où
flashes infos contenant des révélations sur un participant, au sujet d’une les visiteurs-joueurs, pour
catastrophe naturelle au pays, d’une intervention d’une ONG ou d’un coup pouvoir progresser, doivent
d’état. Le nombre de participants est significatif : entre 20 et 100 ! avoir compris bons nombres
L’enjeu est de faire toucher du doigt aux participants le déroulement vrai- d’éléments de l’exposition et
semblable d’un processus de développement et d’ancrer dans les mémoires sont amenés à les mettre en
les parties prenantes, les enjeux, les obstacles, le calendrier, le déroulement et jeu. Actuellement, deux jeux
les conséquences possibles de l’exercice lorsqu’il se déroule réellement. Et de sont en ligne sur le site de la
le faire mieux que ne peut le faire un cours ex-cathedra habituel ! BnF (voir l’encadré ).

8 La Lettre de la FFJdR - N° 28
« Des parties de jeu de rôle  Deux jeux de rôle ont été créés pour l’exposition « Héros - d’Achille à
“physiques” dans les locaux Zidane » qui s’est tenue du 9 octobre 2007 au 13 avril 2008 sur le site François-
de l’exposition de la BnF sont Mitterrand de la BnF, dans le XIIe arrondissement de Paris.
en projet. Les joueurs seraient Dans le premier, intitulé Odyssées Héroïques, les joueurs incarnent des héros
alors fortement incités à faire mycéniens de la Grèce archaïque (IIe millénaire av. J.-C.). Outre la découverte
des recherches dans l’ex- des héros et créatures mythologiques de cette période, l’objectif de ce jeu est
position elle-même. » nous aussi de faire vivre l’existence réelle de membres d’une civilisation du passé
renseigne Thomas Laborey. telle que l’archéologie nous la restitue. La découverte induite par le jeu est
« De même, le partenariat donc aussi bien dans le fantastique (divinités de l’Olympe, chimères, centau-
entre la BnF et Imaginez.net res, nymphes…) que dans l’univers quotidien de la Grèce antique, croyances
continue, car il est question et conventions incluses. Le côté « héros » est reflété dans le système de jeu,
d’un nouveau jeu de rôle sur notamment dans la définition des niveaux : Commun, Héroïque, Mythique,
le Mythe du Roi Arthur ». Il Divin et Titanesque.
y a aussi le désir de la part de Le deuxième jeu, Le Club des Vengeurs Masqués, nous plonge dans un uni-
la BnF de vérifier ce que les vers 3 à 4000 ans postérieur au premier. Il y est question d’incarner des ven-
visiteurs ont vraiment appris geurs masqués dans une mégapole nord-américaine dans la grande tradition
de l’exposition, de savoir ce des comics de super-héros. Tous les poncifs du genre sont là : valeurs mani-
qu’ils en pensent et ce qu’ils chéennes du bien et du mal, kitsch, naïveté et capacités hors du commun.
en retiennent. L’idée est de Ces deux jeux de rôle sont disponibles sur le site de la BnF à l’adresse sui-
collecter ce retour en créant vante : http://classes.bnf.fr/heros/pedago/02.htm
un espace blog où les joueurs
pourraient s’exprimer. et de géographie avec une classe au départ démo-
Sur un autre thème, mais aussi en relation avec tivée et à la discipline « difficile ». Pour plus d’in-
la BnF, on peut observer que le jeu de rôle est aussi formation sur ce projet, voir la Lettre de la FFJdR
un patrimoine culturel à conserver et à archiver. n°24/25, p.16 à 18.
De plus, bon nombre de chercheurs voudraient Un autre exemple est celui donné par Gwen-
travailler sur le jeu de rôle, mais ne trouvent pas dal Sellier, ancien animateur de Terra Ludis. Ce
le matériel qu’il faut. Maintenant que les contacts dernier a été approché par des institutrices de
avec la BnF ont été établis, l’idée est aussi de les l’École Victor Schölcher à Montpellier. L’idée
convaincre de conserver le patrimoine rôliste fran- était de travailler avec les élèves sur le portrait,
cophone en créant une section JdR idoine. Pour la représentation dans l’espace, l’oralité et la
cela, la FFJdR s’est dotée en avril d’un adjoint en communication. La tâche fut donc de développer
charge de la mission « conservation du patrimoine ces compétences à travers le jeu de rôle utilisé ici
rôliste » et qui négociera avec les bibliothèques afin aussi comme support pédagogique, en maîtrisant
que celles-ci hébergent des jeux de rôle. quelques parties. Gwendal Sellier : « L’expérience
a notamment montré que cette activité aide à met-
tre en valeur certains élèves qui ne se mettent en
L E JEU DE RÔLE avant que rarement, et que le jeu de rôle permet
aussi de raconter les choses à partir de points de
EN MILIEU SCOLAIRE vue différents ».

Où l’on constate que le jeu de rôle peut être un


bon support pédagogique, POUR FINIR
et aussi un très bon motivateur !
Là où l’on conclut.
On peut remarquer que l’utilisation du jeu de
rôle en milieu scolaire n’est pas si rare que ça, Au vu de ces exemples, il apparaît clairement
étant donné que bon nombre de profs sont des que le jeu de rôle peut avoir une utilité qui dépasse
rôlistes ou d’anciens rôlistes et que le public, soit largement le cadre ludique. Il faut simplement une
les élèves, est de par son âge naturellement attiré bonne dose d’imagination, chose dont les rôlistes ne
par les activités ludiques. manquent pas, et le courage d’essayer et de frapper
Un bon témoignage est l’exemple de L’attaque aux bonnes portes. C’est donc fier et la tête haute
des Géants, un supplément générique médiéval- que nous pouvons affirmer tant en société qu’à no-
fantastique créé par une classe sous l’impulsion tre tendre moitié que le jeu de rôle, ça fait du bien à
de leur professeur de lettres-histoire, en lycée beaucoup de monde et ça rend intelligent !
professionnel. La création de ce supplément,
conçu comme un projet pédagogique, a permis à Sanne «SaSti» Stijve
l’enseignant d’aborder le programme de français Correspondant régional de la FFJdR
et aussi partiellement les programmes d’histoire pour la Suisse romande

9 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Le vaudou est toujours dehors

Scénario
Un scénario pour Vigilantes !
Par Thomas Laborey

L’ATTAQUE DES BRAQUEURS ZOMBIS ! mais il sera quasiment impossible de les attraper
tous). Un personnage observateur qui réussit un
L’épisode commence en pleine action : les per- jet d’Environnement de difficulté 4 remarque un
sonnages, en costume, sont aux prises en pleine homme de grande taille, au premier rang de la
rue avec une bande de malandrins. Chacun d’eux foule, vêtu d’amples vêtements noirs et coiffé
fait face à trois types patibulaires armés de ma- d’un haut de forme, au visage d’une pâleur qui
traques (ils essaient d’étourdir les personnages). n’est pas naturelle. Qu’on cligne des yeux et il a
En demandant ce qu’ils font là ou en regardant disparu.
autour d’eux pendant un instant de répit, ils se On peut se lancer à sa poursuite : il est modé-
rappellent qu’un transport de fonds vient d’être rément éloigné (avance 6). Si on arrive sur ses
attaqué par le Gang des Zombis. De fait, une talons, il se retourne : il est torse nu sous sa re-
fourgonnette git sur le flanc à quelques pas, les dingote à queue de pie et porte la sinistre croix
portes arrière arrachées par des leviers. peinte en rouge sur le torse et un crâne
Le conducteur et les vigiles chargés de grimaçant peint en blanc sur le visage.
Il est torse nu
l’escorte sont étendus sans connaissance. Ses yeux sont dissimulés derrière des
sous sa redingote
Des sacs bourrés de dollars sont entassés lunettes fumées, ce qui fait un effet sai-
à queue de pie et
devant le véhicule, certains renversés. sissant en donnant l’illusion d’orbites
porte la sinistre
Un cercle de curieux regarde la bagarre vides. Il sourit de toutes ses dents, fume
croix peinte
en encourageant les Justiciers, mais cer- un cigare et tient des figurines en mains.
en rouge sur le
tains témoins semblent lorgner les billets Il entreprend de les ranger méthodique-
torse et un crâne
verts que le vent pousse ça et là. ment dans ses grandes poches. Il semble
grimaçant peint
Le plus perturbant pour les Justiciers très calme, pas même essoufflé, et ne dit
en blanc
est que leurs adversaires, totalement pas un mot. Il salue théâtralement les
sur le visage
silencieux et au regard fixe, se relèvent Justiciers, sort d’une poche un flacon
après des coups qui auraient étendu de rhum, qu’il leur tend, étiquette bien
pour le compte des gens autrement bâtis (ils visible, comme pour leur en offrir. Sans attendre
n’accumulent aucune Gêne lorsqu’on les frappe) de réponse, il la porte à ses lèvres.
; de plus, ils semblent totalement insensibles à Immédiatement après, ou dès qu’un Justicier
toute tentative d’intimidation. Ils agissent en fait mine de le toucher, il souffle vers eux la fumée
équipe avec une coordination parfaite. Ce sont de son cigare, qui prend un volume impossible et
visiblement des immigrés pauvres, vêtus de façon les engloutit littéralement. Ils toussent un peu, la
populaire. Ils brandissent qui un pied de biche, fumée se dissipe : il a disparu. Ne reste qu’une
qui un manche de pioche, qui un tuyau de plomb. poupée. Il s’agit d’une figurine grossièrement
Seul signe distinctif : tous portent autour du cou moulée dans l’argile, avec des gravillons sombres
une étrange croix dont la branche descendante est pour les yeux et clairs pour les dents, avec des
remplacée par un crochet. Le meilleur moyen de cheveux. Une épine, apparemment végétale (une
calmer le jeu est de les immobiliser d’une manière pointe d’agave ou d’acacia), transperce la gorge
ou d’une autre. La leur arracher ne leur fait ni de la poupée.
chaud ni froid. La police congratule les Justiciers pour leur
Au bout de trois Répliques, des sirènes de po- présence d’esprit et menotte les zombis capturés,
lice se font entendre et semblent converger vers qui semblent étrangement passifs depuis la fin du
les lieux. Les zombis encore libres de leurs mou- combat, eux si vifs naguère. Ils se laissent emme-
vements essaient, avec un degré de coordination ner sans résistance, comme groggy, et toujours
fantastique vu la confusion ambiante et leur ab- sans un mot. En interrogeant la police ou en réus-
sence de communication entre eux, de se replier sissant un jet d’Intellect à 3, on peut se rappeler
vers le butin. Si on s’interpose, ils y renoncent et que la croix bizarre qu’ils portent est un symbole
fuient chacun de leur côté, lâchant leurs armes et vaudou, tout comme leur nom, qui désigne les
se fondant dans la foule (on peut les poursuivre morts dont un sorcier a volé l’âme pour les faire

10 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Le vaudou est toujours dehors - Un scénario pour Vigilantes !

PAPA BOKOR, LE BARON CIMETIÈRE


travailler. Cela fait quelques parent qu’ils croyaient mort

Scénario
semaines que ce gang insai- Son nom véritable est perdu dans les bru- (merci de penser à ménager
sissable terrorise le quartier mes du passé. Immigré de fraiche date, il leurs émotions).
emporte avec lui toutes les traditions de
sud de la Ville. Quant au son peuple, et compte bien en faire usage
Il faut plusieurs jours pour
mystérieux inconnu, il porte pour bâtir un empire du crime en exploi- remonter ainsi la piste des
la tenue traditionnelle de tant ses fidèles. zombis. Pendant ce temps,
ceux qui sont possédés par Combat 2 (surprise) les Justiciers se sentiront ob-
les Guédé, les esprits vau- Communication 5 (suggestion) servés : où qu’ils aillent en
dous du cimetière… Créativité 5 (rituels) costume, ils entendent qu’on
Environnement 3 (instinct) écoute à la porte, repèrent
Intellect 4 (superstitions syncrétiques) des croix crochues peintes
PARLER AVEC LES MORTS ? Physique 2 (résistance au sommeil) sur les murs, trouvent des
Technique 4 (modelage)
pattes de poulet sur leur
Un personnage en bons ter- Talents : Simuler des pouvoirs vaudous chemin… Ceux que le public
mes avec les autorités peut (notamment faire croire aux gens qu’ils peut contacter officiellement
demander à participer aux sont « zombifiés « et que les poupées lui reçoivent des poupées à leur
permettent de les manipuler) 6 (dép. 3,
interrogatoires ; un Justicier récup. 2) ; Fakirisme 3 (dép. 2, récup. 1)
effigie (sans cheveux). Le
plus en marge de la loi peut soir où le premier zombi est
tout simplement en kidnap- Accessoires : drogue cataleptique (imp. 7, formellement identifié par
per un pour l’interroger à assommer 7 et dif. 7 pour réaliser qu’une sa famille, tout personnage
victime n’est pas morte)
loisir dans son repaire secret. dehors en costume est atta-
Aucune analyse de sang Ressources : gang de zombis (3), ingré- qué par quatre zombis qui
ne révèle la présence d’une dients biochimiques traditionnels (2) essaient de le capturer. S’il
quelconque drogue : leur Motivation : pouvoir personnel 2 (dép. 1, s’en sort, il peut avoir des
récup. 1)
incroyable résistance semble prisonniers supplémentaires.
être le fait d’une détermi- Costume : cf. plus haut. Il repérera d’ailleurs le Gué-
nation peu commune, tout Affectations : voix nasillarde, fume, boit, dé qui observe le combat : le
simplement (un peu comme blagues graveleuses. poursuivre ne sera pas plus
un Justicier qui dépense de Défaillances : croit à ses propres supers- fructueux que la dernière
la Motivation). Impossible titions (5) fois, mais peut rapporter une
en outre de les faire parler, nouvelle poupée. Si le Justi-
qu’on les menace, les soudoie cier est vaincu par le nombre,
ou les rassure (pas question de les torturer, natu- il est assommé, ligoté et emmené au repaire des
rellement). Leur attitude est toutefois différente zombis. Il peut d’ailleurs se laisser capturer ex-
des athlètes dopés et méthodiques qu’ils étaient près pour découvrir où on souhaite l’emmener et
quelques heures plus tôt : ils semblent perdus, se débrouiller pour baliser sa piste.
hagards. Ils émettent des bruits inarticulés et Des analyses poussées peuvent confirmer que
s’endorment par éclipses. Ils ne portent aucun les cheveux de la ou des poupées récupérées sont
papier d’identité. Un examen médical de routine ceux d’un des zombis capturés. Si on lui présente
confirme qu’ils sont bien vivants. la poupée, son regard s’anime subitement et il
La poupée est faite dans une argile très commu- tente frénétiquement de s’en emparer en mugis-
ne sur les berges du Fleuve qui traverse la Ville ; sant sourdement. Si on la lui remet, il retire déli-
c’est aussi sans doute de là que viennent les gra- catement l’épine (si elle manque, il ne réagit pas à
villons. L’épine provient d’un cactus communé- la présence de la poupée : il faut remettre l’épine
ment vendu comme plante décorative d’intérieur. pour éveiller son intérêt). Dès qu’elle est retirée, il
Les cheveux sont humains. Découvrir tout ceci tombe à genoux en pleurant et remercie le ciel que
nécessite naturellement de procéder aux analyses le cauchemar soit fini. Si la famille est présente,
nécessaires dans un laboratoire ad hoc. elle exulte de joie, saute au cou des Justiciers, etc.
En fouillant les archives des journaux, on peut Après avoir laissé le miraculé reprendre un peu
trouver des photos de personnes récemment dé- son souffle, on peut enfin l’interroger.
cédées qui ressemblent furieusement aux zombis Il confie que, dans une situation financière dé-
prisonniers. Dans tous les cas, il s’agit de morts sespérée, il a entendu parler d’un « faiseur de mi-
subites par arrêt cardiaque. Si on exhume les racles » de sa communauté ethnique : Papa Bokor.
tombes, elles sont vides (rappel : il faut une auto- Celui-ci lui a promis la prospérité s’il acceptait de
risation de la Justice pour procéder à une exhuma- ne rien dire à sa famille et d’exécuter pour lui « de
tion… mais beaucoup de Justiciers ne s’embarras- petits services », qui se sont révélés être des délits
sent guère de procédures). Les proches, photos ou (vandalisme, menaces, transport de contreban-
confrontation à l’appui, confirmeront que l’indi- de…). Mais Papa Bokor payait bien… Lorsque le
vidu hébété capturé par les Justiciers est bien leur malheureux lui a fait part de ses états d’âme, Papa

11 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Le vaudou est toujours dehors - Un scénario pour Vigilantes !

Bokor l’a menacé des représailles de l’au-delà. De vateurs… C’est le moment de dépenser les points

Scénario
fait, le lendemain, il s’est senti subitement mal, de Cliché accumulés !
après avoir bu un verre, et a perdu conscience. À Papa Bokor a deux objectifs : rester hors de
son réveil, il était dans un cercueil et incapable de portée et obtenir les cheveux d’un Justicier. S’il y
bouger un muscle ! Les dates concordent : sa perte parvient (c’est le cas s’il a un prisonnier), il plante
de conscience a été diagnostiquée comme un arrêt triomphalement son épine dans la poupée. Il a 5
cardiaque et il a été enterré. Lorsque le cercueil en Communication ; un personnage lui oppose
s’est ouvert, Papa Bokor, en grande tenue Guédé, une difficulté 4, ou le niveau de sa meilleure Mo-
lui a coupé une mèche de cheveux et en a orné tivation s’il est plus élevé, pour agir contre la vo-
une poupée. Lorsqu’il a planté son épine dans la lonté de Papa Bokor, qui est de le retourner contre
poupée, l’homme s’est réveillé, muet, incapable ses camarades. Dépenser un point de Motivation
de dormir et de désobéir. Il s’est cru devenu un dissipe définitivement cet effet, mais ne donne
mort-vivant soumis à Papa Bokor. Constatant pas de bonus (et il faut que la Motivation soit ap-
que le sort est levé, il brûle d’aider les Justiciers propriée). Réussir à résister avec 6 succès dissipe
et révèle l’emplacement du repaire du Gang (un également cet effet. Si son ascendant est dissipé,
entrepôt sur les docks, où ont été emmenés les Papa Bokor est ébranlé et subit 1 point de Gêne.
éventuels Justiciers capturés). S’il est acculé, Papa Bokor essaie de fuir. On peut
le capturer, mais une fin plus satisfaisante serait
qu’un Justicier parvienne à lui arracher quelques
E T TU REDEVIENDRAS POUSSIÈRE cheveux et les colle triomphalement sur une pou-
pée : Papa Bokor suppliera alors littéralement les
Un Justicier capturé contre son gré reprend Justiciers de ne pas y planter d’aiguille et se rendra
conscience assis sur une chaise, les mains liées sans conditions. Si on en plante une quand même
dans le dos aux barreaux de son siège. (éviter de le faire après qu’il a supplié),
Il porte son masque mais ses Accessoires À son réveil, il s’effondre, apparemment mort d’un
lui ont été retirés. Un éventuel allié est il était dans arrêt cardiaque. Seul un jet de Technique
ligoté près de lui (assis pour un humain, un cercueil et de difficulté 7 permet à un médecin de
au sol pour un animal). Tout le sol est incapable de réaliser qu’il n’est qu’en catalepsie. Le
couvert d’un dessin très compliqué. En bouger un muscle ! monde est à nouveau en sécurité, mais
tournant la tête, il aperçoit un poteau au Sa perte de pour combien de temps ? Vous le saurez
milieu de la pièce. Apparemment c’est conscience a été dans un prochain épisode…
une sorte d’entrepôt. Il y a des zombis diagnostiquée
partout. Si le personnage a feint l’incons- Ce scénario est la propriété de son auteur. Toute dif-
comme un arrêt fusion, modification ou reproduction, sauf pour usage
cience, il est porté via les égouts jusqu’au cardiaque et privé, est interdite sans son accord écrit préalable.
Fleuve, puis chargé sur un radeau qui il a été enterré
l’amène à un entrepôt sur les docks. Là il À consulter :
est désarmé, ligoté et quelqu’un lui cou- Le site web de Vigilantes !
pe une mèche de cheveux. Il peut à tout moment
intervenir, mais ça ne change pas grand-chose.
Le Guédé se tient devant lui. Il prend la parole,
d’une voix nasillarde, comme s’il avait le nez bou-
ché. « Bienvenue dans la Caye Mystère ! Ainsi, tu
croyais ton Juju plus fort que le mien ? Petit hom-
me, je suis Papa Bokor, le Baron Cimetière ! Et tu
vas devenir l’un de mes zombis ! » Il brandit une
poupée qui réplique grossièrement le costume du
Justicier et porte déjà des cheveux de sa couleur.
De l’autre main, il tient une épine effilée.
Le personnage peut essayer de se libérer (Phy-
sique difficulté 3, c’est une bête chaise), mais les
zombis se jettent sur lui aussitôt (ils ne sont pas
armés). Idéalement, c’est à ce moment que ses
compagnons, ayant suivi sa piste ou guidés par
un ex-zombi, arrivent en fracassant portes et fenê-
tres, éventuellement accompagnés par la police.
Offrez-leur une bagarre d’anthologie avec des fi-
gurants sans nombre et un décor de rêve : poulies,
braseros odorants, poules dans des cages (pour
les sacrifices rituels), piles de caisses, chariots élé-

12 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Pour Betty

Scénario
Un scénario pour Hellywood
Par Samuel Bidal

SYNOPSIS profond pour lui. Halmer veut récupérer la chaine


de Carla et le pendentif en forme de séraphin qui
Carla Laine, plantureuse secrétaire d’un privé l’ornait, pour conserver le souvenir de sa belle
sur le retour, est morte, défenestrée. Son patron, avec lui.
John Halmer, tombé avec elle, est cloué dans un
lit d’hôpital et accusé de son meurtre. En voulant John Halmer, privé désabusé
rendre un simple service au vieux privé, les tough ++ / 110, 90, 70 / 10
guys vont se retrouver pris dans une chasse au
cornu qui les dépasse totalement.
DE FIL EN AIGUILLE

INTRODUCTION LA MORGUE

Une chambre sordide du St John’s C’est à la morgue que se trouve le


Hospital, une chambre comme toutes Une chambre sordide corps de Carla. C’est donc en cet endroit
les autres. Dans la semi-pénombre, un du St John’s Hospital, que devrait aussi se trouver ses effets
homme, un vieux baroudeur au visage une chambre comme personnels, et notamment la chaîne et le
fatigué, est menotté à son lit. Comme si toutes les autres. pendentif. Y entrer n’est pas forcément le
John Halmer était capable de s’échapper Dans la semi- plus compliqué, que ce soit en jouant de
avec sa jambe et son bras cassés... pénombre, un ses relations dans le HHPD, en préten-
Privé de premier ordre durant ses homme, un vieux dant venir pour identifier un proche ou
jeunes années, on raconte qu’une af- baroudeur au visage même en s’y glissant sans demander de
faire d’enlèvement l’a brisé. Depuis fatigué, est menotté permission à quiconque.
quelque temps, il avait commencé à à son lit Sur place, deux personnes peuvent
reprendre le dessus, grâce notamment renseigner les tough guys : Franck Mal-
à la plantureuse blonde qui lui servait non seu- loy, le médecin qui s’est chargé de l’autopsie et
lement de secrétaire mais aussi de compagne, Bill O’Malley, le préposé ventripotent à qui le doc
Carla Laine. Mais, la veille, la belle et son pa- transmet les effets personnels des victimes et qui
tron sont passés par la fenêtre de leur bureau et les classe en attendant que des proches viennent
ont terminé leur chute trois étages plus bas. À les réclamer ou que la ville les vende aux enchè-
l’impact sur le trottoir, lui s’est brisé une jambe res.
et un bras, et elle le cou. Contre un peu de monnaie, O’Malley ne se fera
John a bien tenté d’expliquer aux flics du HHPD pas prier pour ressortir les effets de Carla Laine. Il
qu’elle avait volontairement sauté et qu’il avait, a bien trop de dettes de jeu à rembourser pour cra-
sans succès, plongé pour la rattraper, mais les dé- cher sur quelques billets. Mais dans l’enveloppe,
tectives ne s’en sont pas laissé compter. En quel- il n’y a rien excepté une jolie robe, des sous-vê-
ques heures, ils ont compris que, sous le coup de tements et des escarpins classieux. Bien sûr, les
la colère, il l’avait lui-même poussée par la fenêtre tough guys peuvent alors secouer le gros Bill, mais
et, qu’emporté par son élan, il avait lui aussi plon- cela n’aura que peu d’effet. Effectivement il se sert
gé. Désormais, la justice n’attend plus que son parfois dans les enveloppes, mais il est le dernier
rétablissement pour le mettre sous les verrous. maillon de la chaîne et, d’après lui, beaucoup
Les tough guys peuvent être au chevet de Hal- d’autres se servent avant lui. Dans le cas de Miss
mer aujourd’hui par amitié, parce qu’ils lui doi- Laine, le doc ne lui a rien transmis qui ait une
vent un service ou parce qu’il les a engagés par quelconque valeur.
l’intermédiaire d’un infirmier qu’il a soudoyé.
Aujourd’hui, le vieux briscard a besoin d’un Bill O’Malley, fonctionnaire corrompu
service, dérisoire en réalité, mais si important et - / 80, 40, 40 / 5

13 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Pour Betty - Un scénario pour Hellywood

Quant à Malloy, il n’a cure des corps qu’il voit les corps, restant à distance respectable jusqu’à ce

Scénario
défiler sur sa table et encore moins des effets qu’ils que le HHPD arrive.
portent. Seuls les cas médicaux rares l’intéressent Si les tough guys fouinent dans les plus som-
et la nuque brisée de la belle blonde ne l’a même bres des recoins, ils finissent par croiser ce hobo
pas marqué. Il doit même ressortir son dossier si possédé qui se fait appeler Gabriel. Il semble être
des précisions lui sont demandées, et pour pas l’archétype du traîne-savate que personne ne veut
grand-chose, car ses conclusions sur ce cas sont approcher. Cependant, contre une poignée de pié-
bien qu’elle s’est brisée la nuque suite à une chute, cettes, il peut se révéler une vraie mine d’or.
il en est certain. Elle a bien quelques bleus sur les Tout d’abord, Gabriel a vu Halmer sortir du
bras, comme si on l’avait empoignée un peu fer- Irish Haven juste avant de retourner au bureau. Il
mement, mais rien d’autre de notable. était alors certes un peu éméché, mais il était sur-
tout très remonté et marmonnait agressivement.
Franck Malloy, légiste prétentieux Si on lui achète son avis, le possédé se dit prêt à
+ / 30, 80, 30 / 10 parier que cela a un rapport avec ce qu’il a vu une
petite demi-heure avant : Halmer jeter une espèce
Il est bien sûr possible de rechercher toutes les de gringalet hors du pub.
autres personnes qui ont été en contact avec le Et finalement, Gabriel a aussi remarqué depuis
corps de Carla Laine, que ce soit des membres longtemps le gamin qui scrute la rue depuis sa
du HHPD ou des infirmiers. Mais dès l’instant fenêtre.
où les flics sont arrivés sur le lieu du drame, En fait Gabriel peut tout au long du scénario
personne ne s’est retrouvé seul avec le corps apporter tout type d’information aux tough guys,
et les effets de la secrétaire jusqu’à ce qu’elle pour peu que cela serve au final son maître, Mr
soit allongée sur la table de Malloy. Puisque la Clay… Et bien sûr, il tente de leur en soutirer un
chaîne n’est pas à la morgue, c’est qu’elle est maximum, c’est de bonne guerre.
encore sur place.
Gabriel, possédé fouineur aux bottes de Mr Clay
Quant à Malloy, il + / 40, 80, 120 / 0
MENER L’ENQUÊTE n’a cure des corps
qu’il voit défiler
Le bureau de Halmer devrait être la sur sa table. LE BUREAU DE HALMER
destination suivante des tough guys. Il Seuls les cas
est situé au troisième étage d’un vieil im- médicaux rares Étonnamment, rien n’a bougé depuis
meuble de la St James Road, une rue peu l’intéressent et la le meurtre. Les scellés sont toujours en
passante située en bordure de Forbidden nuque brisée de la place et personne d’autre que les dé-
City. De l’extérieur, il n’est pas difficile à belle blonde ne l’a tectives n’a pénétré dans les locaux de
identifier, personne n’ayant encore pris même pas marqué. l’agence Halmer. Le détective et Carla
la peine de faire réparer la fenêtre par la- travaillaient côte à côte sur un bureau
quelle Carla et John sont passés. Sur le trottoir, les en L, lui assis dos à la fenêtre, elle installée à sa
quelques tâches brunes encore présentes s’estom- droite.
pent sous l’effet de la pluie. Sur place, plusieurs Il y a peu de choses à noter.
pistes s’offrent aux tough guys. - Les dossiers sont impeccablement classés et
mis à jour.
- Le sac de Carla Laine ne contient rien de plus
LA ST JAMES ROAD que du classique : miroir, rouge à lèvres...
- La seule affaire en cours de Halmer était une
La rue est sombre, pleine de recoins et les habi- histoire d’adultère du côté de Financial District.
tants sont peu avenants. Les interroger ne mène Miss Lilly Belmont soupçonnait son homme
pas bien loin. Personne n’a vu la chute des deux d’affaire de mari d’entretenir une relation avec
amants, personne ne leur connaît d’ennemi et une jeune femme du Comté. Mais Halmer avait
beaucoup pourront confirmer qu’ils semblaient découvert qu’en réalité, il devait un paquet de fric
heureux ensemble. à Nat Vernon et qu’il le remboursait en informa-
Quelques-uns indiquent que John avait ses ha- tions.
bitudes au Irish Haven, un pub irlandais situé à - Seul un carreau de la fenêtre a été brisé, celle-ci
l’angle nord de la rue. était donc ouverte lorsqu’ils ont chu.
La première personne sur les lieux suite à la - Le bureau a été poussé vers l’avant et renversé.
chute est un grand hobo efflanqué qui traine dans Tout ce qui était posé sur le dessus est désormais
la rue depuis quelques jours, un possédé claire- répandu sur le sol et n’a pas été ramassé. Deux gros
ment malsain. Il a vite été rejoint par les voisins et, dossiers, un de corruption et un d’enlèvement, y
de l’avis de tous, il ne s’est même pas penché sur étaient ouverts et sont maintenant mélangés.

14 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Pour Betty - Un scénario pour Hellywood

Si les tough guys s’intéressent de près aux do- Si l’excitation malsaine de l’ado est pleine-

Scénario
cuments présents sur le sol, ils peuvent finir par ment perceptible tandis qu’il raconte la scène,
dégager du lot une photo qui ne semble coller un tough guy attentif pourra néanmoins par-
avec aucune des deux affaires. On peut y voir une fois sentir que les choses sonnent moins vraies
jeune femme brune (Betty Kaldwell) « amusant » qu’elles n’y paraissent…
deux hommes d’affaires dans un lieu clairement
malfamé. Charly Farwell, seize ans et déjà trop curieux
- / 30, 60, 30 / 0

LE IRISH HAVEN
L’ENVERS DU DÉCOR
Le Irish Haven est un pub puant la bière et le
vomi. Les sièges et tables y sont fatigués et ré-
gulièrement mis à rude épreuve par les bagarres Tout tough guy qui se respecte sait qu’à Heaven
qui éclatent entre ivrognes. Halmer y avait ses Harbor, tout se paye. Tout se paye comptant, et
habitudes et sa table, et ne supportait pas que l’on avec intérêts.
s’y installe. D’ailleurs, même maintenant, elle est
toujours inoccupée.
Le jour de la mort de Carla Laine, un homme est CARLA LAINE
entré dans le pub, a demandé Halmer au patron d’un
air conspirateur et est allé s’installer face à lui, à sa Peu après le Jour des Cendres, Carla Laine fit
table. Cela n’a pas trainé. À peine avait-il prononcé brièvement parti d’un groupuscule qui aida les
quelques mots qu’Halmer le saisissait par le col et cornus à échapper à la populace vindicative et à
l’expulsait manu militari hors du pub. « Vous verrez, leurs Maîtres. Son rôle y fut mineur, elle aida à
vous le ferez ! » lui a lancé l’homme avant leur dissimulation, en hébergeant quel-
qu’Halmer ne referme la porte sur lui. ques uns, en guidant d’autres. Presque
John, passablement énervé par l’inci- Le Irish Haven rien, en somme. Mais un soir, sans le
dent, a ensuite commandé une bouteille est un pub puant savoir, elle guida et trouva un refuge à
de whisky et a pleinement profité de sa la bière et le vomi. un cornu très spécial, un possédé qui
compagnie avant de retourner au bureau. Les sièges et tables en savait trop, un démon incarné très
y sont fatigués et gênant pour Mr Clay : son second Biblio-
régulièrement mis thécaire.
LE JEUNE VOYEUR à rude épreuve Aujourd’hui, Mr Clay veut impérati-
par les bagarres vement, voire maladivement, avoir des
Tôt ou tard, les tough guys remarquent qui éclatent entre nouvelles de celui qui se fait désormais
que les rideaux grisâtres d’un apparte- ivrognes. appeler Alfredo Mazioni et tient une pe-
ment du troisième étage de l’immeuble tite épicerie fine. Le démon possède trop
faisant face à celui de Halmer bougent d’informations de valeur pour que Mr
un peu trop souvent (au besoin, Gabriel leur fera Clay le laisse libre de ses mouvements. L’Asservi
remarquer). S’ils sont suffisamment rapides, ils a depuis peu mis les démons de Travis en chasse
pourront même entrevoir un visage boutonneux et ils remontent actuellement l’ancienne organisa-
disparaissant dans l’ombre. tion de Carla, retrouvant chaque membre et leur
L’activité préférée du jeune Charly Farwell soutirant toutes les informations possibles.
n’est pas d’aller rôder dans les rues, sa carrure Comprenant ce qui se tramait dans l’ombre,
famélique ne le lui permet pas. Lui, ce qu’il aime, sentant Mr Clay se rapprocher de lui, Alfredo a
c’est espionner sa rue. Il s’y passe toujours des décidé d’effacer sa piste. Carla est en réalité le
choses inédites pour qui sait voir. Sa mère étant troisième ancien membre de l’organisation dont
infirmière de jour, il peut s’adonner à sa passion il provoque la disparition afin d’empêcher les
du matin au soir. Depuis qu’un privé s’est installé démons de Mr Clay de l’atteindre. Et pour elle, il
dans l’immeuble d’en face, c’est même encore n’a eu qu’à jouer sur les sentiments humains. Il a
plus intéressant. Et bien sûr le jour de la chute, il été si facile à Alfredo de jouer sur les frustrations
était installé à sa fenêtre... du jeune Farwell et d’obtenir des informations sur
Il suffit de pas grand-chose pour le faire parler, Betty Kaldwell…
hausser la voix peut même suffire. Il ne se fera pas
prier pour raconter qu’il a vu Halmer entrer dans
son bureau, où la belle Carla l’attendait, qu’ils se JOHN HALMER
sont disputés, que lui s’est rassis, mais s’est en-
suite violemment retourné, l’a agrippée et s’est Betty Kaldwell avait douze ans quand elle dis-
lancé avec elle à travers la fenêtre. parut. Cela aurait pu n’être qu’une sordide affaire

15 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Pour Betty - Un scénario pour Hellywood

de plus pour John Halmer, mais ce fut celle de organisé. Elle a engagé l’homme du Irish

Scénario
sa déchéance, car Betty était sa filleule, sa Haven et, avec le jeune Charly Farwell,
presque-fille et il se montra incapable elle a échangé sa virginité contre un
de la retrouver. Ce n’est qu’une dizai- service, aller attendre le privé dans le
ne d’années plus tard que Carla Laine hall de l’immeuble pour lui remettre
le sortit de l’enfer dans lequel il s’était, la photo.
par punition, lui-même plongé. Diane Claw n’est déjà plus dans les
Lorsqu’au Irish Haven, un inconnu parages de St James Road. Elle
osa s’asseoir à sa table pour sans s’est pour un temps établie à
raison lui murmurer qu’il allait Heaven Fairy afin de mettre la
sagement rentrer chez lui et défe- main sur deux filles de bonne
nestrer sa belle blonde, celle qui famille qui intéressent Alfredo.
était désormais tout pour lui, le La retrouver est presque im-
sang de Halmer ne fit bien sûr possible sans l’aide de Gabriel
qu’un tour et l’inconnu fut ex- ou même de Mr Clay. Les indi-
pulsé du pub. Mais, lorsque dans ces à son sujet sont d’ailleurs
le hall de son immeuble, l’ado rares et très vagues, le jeune
voyeur d’en face vint à sa ren- Farwell, en bon ado obsédé,
contre pour lui apporter une ne se souvenant que de ses
photo de Betty et lui promet- formes (mais aussi d’un discret
tre sa libération s’il faisait ce mais néanmoins très excitant pe-
qui lui avait été demandé, tit singe tatoué dans le creux de ses
Halmer fut déstabilisé… reins) et l’homme du pub ayant
été retrouvé noyé dans le port.

LA CHUTE Diane Claw, succube au singe


intriguant
Qui a vraiment tué Carla Laine ? ++ / 40, 80, 120 / 10
Suicide ou meurtre ? Un peu des
deux, sûrement.
De retour au bureau, c’est un Halmer à moitié CLORE L’ENQUÊTE
hagard qui raconte ses deux rencontres à Carla.
Elle tente de le rassurer, de lui dire que ce n’est
qu’un piège, mais il pique une terrible colère, lui LA CHAINE ET LE PENDENTIF
jette au visage toute la culpabilité qu’il a accumu-
lée en dix ans. Sur l’instant, il ne voit qu’une seule Finalement, les bijoux dans tout ça ? Eh bien il
chose : il a enfin une piste, la possibilité de sauver n’y en a jamais eu.
sa Betty, mais il ne peut pas la suivre. Et alors qu’il Halmer a très bien compris que Carla et lui
s’assoit à son bureau pour réfléchir, Carla s’appro- étaient victimes d’une machination qui le dépas-
che de la fenêtre. se. Il sait aussi qu’il sera hors-jeu pendant long-
Peut-être voulait-elle vraiment sauter, peut-être temps, car il ne pourra pas éviter la prison. Alors,
désirait-elle simplement fermer les persiennes il a décidé de faire entrer d’autres joueurs dans la
afin que l’ado ne les voie plus, ou peut-être pen- partie en espérant qu’ils fassent suffisamment de
sait-elle l’ouvrir pour faire entrer un peu d’air bruit pour ne pas pouvoir s’extraire de la situation
frais… Mais sur l’instant, Halmer fut persuadé sans la régler.
qu’elle allait pour lui se défenestrer et il se jeta de Son but est simplement d’impliquer les tough
toutes ses forces en arrière pour la rattraper, ren- guys, de les faire remuer la boue. Ils vont traîner
versant son bureau dans son élan. sur St James Road, poser des questions, rencontrer
Au final, la poussa-t-il ou est-ce elle qui sauta ? des gens et Halmer sait que cela ne laissera pas in-
La seule chose qui importe, c’est que sur le trot- différent celui qui voulait la mort de Carla. De plus,
toir, l’une se brisa la nuque et l’autre une jambe et si eux se montrent incapables de remonter jusqu’à
un bras. lui, alors lui viendra peut-être les observer de plus
près.
S’ils ne l’ont pas encore compris, Halmer leur
DIANE CLAW explique peut-être lorsque les tough guys rentrent le
voir bredouilles. Alors, bien sûr, il les a manipulés,
Un dernier protagoniste demeure encore caché mais finalement, dans ce panier de crabes qu’est
dans l’ombre. Diane Claw, une succube, véritable Heaven Harbor, qui ne manipule personne et qui
bras armé d’Alfredo Mazioni, est celle qui a tout n’est pas manipulé ? C’est de bonne guerre.

16 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Pour Betty - Un scénario pour Hellywood

CONCLUSION Mais ils doivent désormais sentir qu’il y a du beau

Scénario
monde dans l’ombre, qui tire de sombres ficelles.
Vous pouvez décider de clore cette enquête Choisir le camp de Gabriel et de Mr Clay est
si les tough guys trouvent et suivent la piste de peut-être le choix le plus raisonnable et retrouver
Diane Claw. Retrouvée à Heaven Fairy grâce à Diane Claw puis Alfredo Mazioni constituera
des relations bien exploitées dans le milieu et à sûrement une enquête de longue haleine. Mais
la description de son tatouage si particulier, elle contre sa vie, reconnaissant leur valeur, Diane
ne cherche pas à faire face, mais s’enfuit. Si elle peut aussi leur proposer de rencontrer l’une des
n’y parvient pas, elle est abattue par Alfredo juste puissances montante de Heaven Harbor. Et si les
sous ne le nez des tough guys et Gabriel, qui les a tough guys sont prêts à se mettre à dos l’un des Af-
suivis, se lance sur la piste désormais toute fraîche franchis, le pari peut être très rentable. Supprimer
du possédé tant désiré par son Maitre. Gabriel pourrait alors être un premier pas pour
prouver leur fidélité.
Enfin, libérer Betty Kaldwell est envisageable, et
peut-être plus simple puisqu’il « suffit » d’identi-
ÉPILOGUE fier le lieu où la photo a été prise. Mais Betty est
depuis longtemps maintenant la propriété d’un
Quoi que les tough guys puissent faire, John Halmer puissant gang et la libérer ne sera sûrement pas
sera considéré comme le meurtrier de Carla Laine. tâche aisée.

17 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Aide de jeux
J’ai pas le temps…
Une aide de jeux pour REVES
Par Samuel Bidal

… MON ESPRIT EST AILLEURS des exemples originaux. Elle peut-être virtuelle,
comme la Matrice, ou cauchemardesque (la mé-
Prison Break est sans conteste l’un des gros suc- thode du docteur Chestel), immense comme une
cès télévisuels de ces dernières années. Très som- ville placée en quarantaine (Wonderlondres),
mairement, la série raconte l’évasion de deux frè- ou minuscule et changeante (Cube)… Elle peut
res, l’un condamné à mort (à tort, bien sûr, morale même être mentale et basée sur un sentiment in-
américaine oblige), l’autre se faisant emprisonner contrôlable ressenti par les personnages (Ulysse
pour le faire évader. Ce type d’intrigue a beau être prisonnier de Circé). Et bien sûr, elle peut-être
très basique (les personnages enfermés doivent accueillante, telle une cage dorée, ou extrême (les
s’échapper), il peut aisément être exploité durant Chroniques de Riddick).
nos parties de JdR. Que ce soit pour un one-shot En fait il faudrait peut-être se demander si tout
intense, une courte campagne ou même pour n’est pas prison et si tout décor ne se prête pas à
créer un interlude dépaysant, une évasion ne sera un « emprisonnement ».
jamais ennuyeuse.

RENDRE LES PJ SPÉCIAUX


LE DÉCOR AVANT L’INTRIGUE
Une astuce pouvant mettre du piment dans votre
La première tentation lorsque l’on se retrouve partie consiste à donner aux PJ quelque chose de
face à la feuille blanche, c’est de bâtir un beau spécial à dissimuler aux autres prisonniers, sous
squelette pour le futur bébé, une belle intrigue peine de mort bien sûr. Ils peuvent par exemple
pour un beau scénario. Mais dans le cas d’une avoir été engagés pour « tester » la prison ou être
évasion, ce n’est pas une nécessité, car finalement des flics infiltrés à la recherche d’informations.
nous connaissons tous la fin de l’histoire, non ? Il Mieux encore, si vous voulez glisser la paranoïa
n’y a pas d’alternative, pas de fin ouverte : les PJ jusqu’au cœur de votre groupe, l’un d’entre eux
vont s’évader. Dans le cas d’un scénario d’éva- seulement peut avoir une mission particulière,
sion, c’est sur le décor qu’il faut se concentrer, que ce soit à cause de sa situation personnelle (un
c’est-à-dire sur l’ambiance qui règne, sur les PNJ jeune mafieux devant contacter un parrain) ou
qui peuplent la prison et sur tous les petits évène- d’un service qu’il doit à un PNJ.
ments « anodins » qui pourraient se produire.
Faites vous une idée précise de trois ou quatre
lieux principaux dans lesquels les PJ évolueront L’INTRIGUE MALGRÉ TOUT
(le couloir des cellules, la cour, la salle de travail,
la salle d’entraînement, les douches…), dévelop- Même si la fin de l’histoire est déjà connue, une
pez cinq ou six PNJ hauts en couleurs (la fouine, intrigue peut néanmoins être développée. Elle devra
le trouve-tout, le petit caïd agressif…), donnez du rester sommaire pour ne pas faire de l’ombre à votre
corps et une histoire à chacun de ces lieux et per- prison et ne pas rendre la partie interminable.
sonnages, de quoi interagir avec les PJ. L’intrigue, Tout d’abord, partez d’un postulat évident :
même si elle peut néanmoins être complexe, ne autant vous faire à l’idée tout de suite, les joueurs
sera finalement qu’une succession de scènes qui trouveront toujours une façon inédite de s’évader
conduiront à l’évasion. de votre belle prison. Même si vous balisez le che-
min de la liberté avec de petits cailloux blancs, ils
inventeront leur solution bien à eux. Alors pas la
LA PRISON peine de vous creuser la tête à concocter des en-
chaînements d’énigmes retorses ou des épreuves
Travaillez la prison. Elle n’est pas forcément dantesques à réussir.
une cour bordée de cellules et de hauts murs. Le Imaginez simplement deux ou trois solutions
cinéma, la littérature, les JdR nous en apportent « de secours » sur lesquelles vous pourrez les

18 La Lettre de la FFJdR - N° 28
J’ai pas le temps… - Une aide de jeux pour REVES

aiguiller s’ils ne montrent pas une imagination une bête terrible cachée au cœur du pénitencier ?

Scénario
débordante : un vieux bonhomme qui s’est déjà Et si quelque chose s’était passé à l’extérieur de la
évadé plusieurs fois, un gardien corrompu ou prison, si la surveillance était relâchée ?
une faille dans la sécurité. Et pour le reste, laissez
faire leur imagination et suivez-les, ils trouveront
sûrement d’eux même comment utiliser tous les EPILOGUE
éléments que vous leur mettez à disposition d’une
façon qui vous surprendra. N’hésitez pas à faire de votre scénario d’évasion
Vous pouvez néanmoins proposer quelques une succession de coups d’éclat dans une atmos-
alternatives, comme de petits piments cachés qui phère inoubliable, faites planer le doute et entrer
permettront de relever la sauce. Que se passerait-il la peur dans le cœur des joueurs, pour que le sou-
si des prisonniers décidaient d’avertir les gardes, lagement soit réel une fois la sortie en vue. N’ayez
par dépit ou par vengeance ? Et si, finalement, il y pas peur d’en faire trop. Et n’oubliez pas, il y a
avait bien pire dans la prison que les prisonniers, toujours un dernier rebondissement… toujours.

La forêt sans fin…

Scénario
Une scénario pour REVES
Par Samuel Bidal

SYNOPSIS Lulemelin se dirige ensuite vers le banquet de


la clairière où tous les autres habitants de la forêt
Pour avoir offensé le peuple fée, les personna- festoient sans l’avoir attendu.
ges vont se retrouver piégés dans une forêt sans
limite de l’Autre Monde. Jour après jour, leur
mortalité va les quitter et ils devront trouver le LES LIEUX D’IMPORTANCE
moyen d’échapper au Seigneur Sylve s’ils dési-
rent retourner dans le monde réel avant d’être
devenus ses esclaves. LA FORÊT ÉTERNELLE

Cette immense forêt est parsemée de chemins


INTRODUCTION qui conduisent où le promeneur le désire. Il suf-
fit de vouloir se rendre en un endroit pour que
Il n’est jamais bon d’offenser un seigneur féeri- le chemin sur lequel on se trouve vous y amène.
que, sa colère pouvant être implacable. Mais il y a Enserrée dans un anneau de hautes montagnes
parfois des inconscients qui s’y risquent et, dans ce infranchissables (totalement, il n’y a aucun es-
cas, la punition ne se fait jamais attendre. Les per- poir dans cette direction-là), elle ne s’ouvre vers
sonnages ont osé et leur châtiment est d’errer sans l’extérieur qu’en deux points opposés. Le premier
retour dans la forêt éternelle de l’Autre Monde. est le village des trolls, situé sur le seul col prati-
Tous, quelle que soit leur époque d’origine, se cable, mais juste après lequel on ne trouve qu’une
réveillent un matin au beau milieu d’une bucoli- rivière de lave « infranchissable » (ou presque). Le
que clairière ombragée. Assis à leur côté, sur une second est la grande faille qui conduit à la plaine
souche fraîchement coupée, se trouve une espèce sans nom. Mais pour traverser cette passe, il faut
de petit lutin aux mains couvertes de pustules et tout d’abord traverser la rivière de l’oubli et ce
à l’œil jaunâtre. n’est pas chose facile.
« Très chez offenseurs, c’est un douteux plaisir Si la forêt n’est pas à proprement parler vivantes
pour Lulemelin de vous accueillir au pays du Sei- (les arbres ne s’éveillent pas), elle possède néan-
gneur. Sachez qu’en ces lieux, sa volonté est ordre. moins une conscience. Si les personnages s’en
Visitez à votre guise notre belle forêt, sans toute- prennent à elle, elle leur rendra la pareille. Ils tré-
fois l’agresser comme vous l’avez fait par le passé. bucheront sur des racines, seront heurtés par des
En attendant, venez reprendre des forces. » branches, griffés par des arbustes…

19 La Lettre de la FFJdR - N° 28
La forêt sans fin - Un scénario pour REVES

Dernière chose : il est impossible de faire du feu la crête. En contrebas, de l’autre côté, se trouve la

Scénario
dans la forêt, excepté au centre de la clairière du rivière de lave dont les trolls extrayaient les pierres
levant et dans le village des trolls. précieuses bleutées qui plaisent tant au Seigneur.
Mais aujourd’hui, ils ont trouvé une main d’œuvre
intéressante : le Seigneur leur envoie ceux qui ont
LA CLAIRIÈRE DU LEVANT perdu toute Humanité pour ramasser les pierres
bleues pendant des millénaires.
Durant tout le scénario, où que s’endorment les Au village, les PJ pourront goûter l’eau de lave, li-
personnages, ils se réveilleront obligatoirement queur faite maison garantie pure alcool, se mesurer
dans cette jolie clairière. Couverte d’ombre, ra- aux autochtones dans diverses épreuves de force et
fraichie par une petite brise faisant bruisser les consulter T’Merlick le courbé, un vieux troll dont le
feuilles des arbres, elle est la représentation par- corps est presque entièrement calcifié, qui n’entend
faite du calme et de la paix. En son centre trône et ne parle presque plus, et qui ne rêve que d’une
une immense table de chêne sur laquelle sont chose… marcher encore une fois. T’Merlick est la
disposés les plus appétissants des mets et, tout seule personne en ces lieux à être plus âgé que le
autour, de nombreux faunes, fées, korrigans et Seigneur et à l’avoir connu tout petit. Il est donc le
autres trolls profitent du copieux repas. seul à connaître son vrai nom, Elméphégor, mais ne
C’est dans cette jolie clairière que, de bon matin, le révèlera que contre un service inoubliable. Il est
tous viennent se repaitre, du Seigneur au plus aussi le seul à ne pas aller déjeuner avec les autres
petit des trolls. Il sera donc possible d’y rencon- dans la clairière et ses trolls lui rapportent toujours
trer tous les PNJ. Une fois le repas pris, chacun une belle part de victuailles.
retourne dans son domaine. Certains partent tôt Passer la rivière de lave est « envisageable »
(les trolls partent toujours les premiers), d’autres pour tout PJ assez fou pour le tenter, mais ce n’est
restent parfois jusqu’à midi. pas la résistance physique qui va jouer, c’est la
Bien évidemment, à leur réveil les personna- force de conviction.
ges, sont toujours affamés et les êtres féeriques À chaque pas, le personnage doit réussir un test
les invitent toujours à venir partager avec eux de Force Très Difficile (ou Agilité suivant le style
leur repas. Mais se repaître en ces lieux a un prix. du personnage) et un test de Résistance Très Dif-
Chaque nourriture féerique prise permettra de ficile. A chaque échec il perd un point de Santé.
regagner deux points de Santé mais coûtera aussi Cependant, si le joueur n’accepte pas la mort de
un point d’Humanité (voir encadré). Ne pas se son personnage, s’il ne baisse pas les bras (« allez,
nourrir a aussi un coût, physique cette fois-ci. Le pas encore, j’arrive à faire un dernier pas, non ? »),
personnage doit réussir un test de Résistance con- alors, miraculeusement, son PJ continuera d’avan-
tre une difficulté croissante (Facile pour un jour cer tout en se consumant et atteindra la rive oppo-
sans manger, Moyenne pour deux jours, Difficile sée où il sera libre.
pour trois jours…) ou perdre un point de Santé.

L’Humanité LES ARBRES À FÉES

Tout au long du scénario, les fées vont tenter Un autre lieu d’intérêt de la forêt est le sous-bois
de retirer aux hommes leur mortalité, condi- des fées, où l’on trouve concentré en un seul en-
tion impérative à leur séjour éternel dans la droit tout ce qui est féerique et peut voleter, des
forêt. Une fois son Humanité réduite à zéro, petites fées ailées aux bourdons et moustiques
un personnage devient lié pour l’éternité à la doués de conscience. Il est extrêmement désa-
forêt et ne pourra plus jamais la quitter. Au gréable de s’y promener tellement l’impression
début du scénario, les personnages débutent de se mouvoir dans une nuée étourdissante est
avec 5 points d’Humanité chacun. présente. D’ailleurs, des tests de Perception au
minimum Moyens sont requis pour ne pas se per-
dre ou arriver à percevoir quelque chose à travers
LES TERRES DES TROLLS l’insistante masse.
Les fées peuvent être très précieuses car elles
De l’avis de tous, les terres des trolls sont les plus sont très serviables, mais leur surnombre perma-
terrifiantes. Vous savez que vous y entrez lorsque nent est épuisant. Toutes se battent pour répondre
la forêt commence à s’assécher, que la végétation en même temps à vos questions, toutes se battent
devient épineuse, que la douce mousse qui recou- pour vous servir ou vous aider. Mais gare à l’in-
vre le sol se trouve remplacée par un sable pous- grat, car si aucune offrande (quelques vers, un
siéreux. Alors, vous grimpez à flanc de colline, à peu de musique, une jolie fleur ou un petit objet
travers la rocaille et les arbustes, pour finalement suffisent) n’est faite en retour, leur colère peut être
aboutir au village de pierre des trolls, en haut de terrible et poursuivre un PJ pendant des jours.

20 La Lettre de la FFJdR - N° 28
La forêt sans fin - Un scénario pour REVES

Les fées ont dissimulé au cœur de leur sous- LE TRÔNE DE SA MAJESTÉ DES ARBRES

Scénario
bois la plus grosse pierre bleue jamais extraite.
Elles l’ont volée au Seigneur et la retrouver Là où les arbres possèdent une prestance évi-
pourrait valoir un pardon et un retour chez soi. dente, là où la lumière est d’or, là où le bruit du
Bien sûr, elles ne sont pas prêtes à la donner, vent dans les feuilles est symphonie, là se trouve
mais pour un personnage charmeur et malin, le trône de sa Majesté des Arbres. Le Seigneur
il devrait être possible de les monter les unes siège, festoie et rend sa justice durant toute la
contre les autres jusqu’à ce que l’une d’elle journée et, la nuit, de grandes fêtes sont données
aille chercher la pierre afin de prouver qu’elles en son honneur.
la possèdent. Lulemelin est son porte parole attitré et c’est
de lui que les personnages pourront sûrement
apprendre les règles de la vie féerique : un don
LES KORRIGANS PERDUS doit toujours être remercié par un autre don. Ils
apprendront aussi sûrement la dureté de la justice
Les korrigans ont été exilés de leur terre du Seigneur, qui est implacable, sauf peut-être
natale et recueillis par le Seigneur. Depuis, quand il s’agit de pierres bleutées. Mais une fée
ils tentent de recréer leurs falaises chéries et du rang du Seigneur se doit d’honorer un souhait
la mer qui leur manque tant. La forêt autour pour toute personne connaissant son véritable
d’eux est donc parcourue d’étranges cordages, nom de cœur, ce qui permettrait sûrement d’inflé-
emplie d’objets étranges et bruyants, que cha- chir sa décision à l’encontre des personnages.
cun d’eux a bâtis dans l’espoir de recréer un
son marin. Mais cela fait trop longtemps qu’ils
n’ont plus vu la mer et leurs instruments ne LES PRISONNIERS
font désormais plus que d’étranges et cacopho-
niques bruits. Ils sont donc très demandeurs Parfois, d’anciens prisonniers fatigués peuvent
« d’experts » en choses marines. être croisés sur les chemins. Ils errent sans fin,
Les korrigans ne savent rien, mais peuvent sans entrevoir une quelconque sortie. Leur déso-
tout « inventer » et savent se montrer très per- rientation et leur folie est le prix qu’ils ont payé,
suasifs afin d’obtenir des étrangers qu’ils les comme d’autres, plus résistants, ont été envoyés
aident dans leur quête de la mer. Ils sont donc au bord de la rivière de lave. Mais malgré tout, à
prêts à vendre n’importe quoi aux personnages, travers les brumes de la folie, certains peuvent en-
même les pires mensonges, afin d’obtenir d’eux core parfois avoir les idées claires et donner un in-
leur coopération. dice aux PJ (« T’Merlick, c’est lui que j’allais voir,
c’est lui… » ou « Persévérer, ne jamais baisser les
bras, jamais ! », leur souhaitant plus de chance
LA RIVIÈRE DE L’OUBLI qu’eux n’en ont eu.

La rivière de l’oubli prend sa source au sommet


d’une montagne et disparaît dans la terre aux
pieds de celle-ci. Elle serpente néanmoins quelque S’ÉVADER
temps en lisière de forêt, barrant l’accès à la passe
menant à la plaine sans nom. Pour quitter cette forêt, il faut passer l’une des
Tout comme la rivière de lave, celle de l’oubli deux rivières, trouver le nom du Seigneur féeri-
est infranchissable pour tout PJ qui n’est pas in- que ou une belle pierre bleutée. Mais nul doute
timement persuadé qu’il doit passer. Là aussi, en que les joueurs trouveront leur propre façon de
avançant, les PJ vont perdre de leur conscience faire, alors surtout laissez les faire et accompa-
jusqu’à sombrer et s’endormir. Ils doivent réus- gnez les sur leur sentier de l’évasion.
sir deux tests très Difficiles, l’un de Résistance
et l’autre de Pouvoir. À chaque échec, un point
temporaire de Santé est perdu et lorsque le ni-
veau de Santé atteint zéro, le personnage s’en-
dort et disparaît dans les flots. Il se réveillera le
lendemain dans la clairière, en ayant récupéré
tous les points de Santé temporaire qu’il a per-
dus durant sa tentative de traversée. Mais si un
joueur continue néanmoins d’avancer, alors qu’il
ne devrait pas (« mais si, allez, encore un dernier
pas, allez ! »), le PJ suivra, finira par traverser les
eaux et regagner sa liberté.

21 La Lettre de la FFJdR - N° 28
La forêt sans fin - Un scénario pour REVES

PERSONNAGES JOUEURS Marine, la bergère bretonne égarée

Scénario
chant, observation, danse, élevage, agriculture
Gilbert le Preux, chevalier arrogant
ordonner, charmer, charger, escrime, bagarre, Force Faible (frêle)
interroger, intimider
Bonne (nourrie à la crêpe
Résistance
Force Excellent (massif) bretonne)

Résistance Bon (tient l’alcool) Agilité Bonne (souple)

Agilité Bon (souple) Perception Excellente (œil d’aigle)

Perception Bon (attentif) Éducation Moyenne

Éducation Faible (superstitieux) Apparence Bonne (joli minois)

Apparence Moyen Pouvoir Moyenne

Pouvoir Moyen Santé Bonne


douée de bon sens, voix d’or,
Santé Bonne AVANTAGES
pouvoir orientation
AVANTAGES grade, épée, armure, monture
Elle est entrée dans la forêt à la poursuite de
l’une de ses brebis. Sa faute est d’avoir contour-
À la poursuite de manants, il est entré dans un né un vieux chêne sacré par la gauche au lieu de
bois et n’est jamais ressorti. Sa faute a été com- le faire par la droite.
mise avec sa monture, dont il ne peut désormais
plus descendre. En entrant dans la forêt, elle a
écrasé des fleurs très rares plantées par l’an-
cienne compagne du Seigneur. Damien, le comptable tête en l’air

mathématiques, judo, danse, informatique

Gustave, le chouan révolté Force Moyen


embuscade, beuverie, endurance, dissimulation Résistance Faible (frêle)
en forêt, tir, escrime
Force Bon (musculeux) Agilité Bon (doigts agiles)

Résistance Excellent (endurant) Perception Bon (incisif)

Agilité Bon (précis) Éducation Excellent (érudit)

Perception Moyen Apparence Bon (charismatique)

Éducation Moyen Pouvoir Moyen

Apparence Faible (gros nez rougeau) Santé Faible

Pouvoir Bon (intrépide) calculatrice programmable,


voiture (indisponible évi-
AVANTAGES
Santé Excellente demment), pouvoir chance,
pouvoir précis
mousquet, épée, besace rem-
AVANTAGES plie d’objets insolites et par- Rentrant en voiture d’une soirée bien arrosée
fois utiles avec des amis, il s’est arrêté pour assouvir un
besoin naturel. Il a choisi un arbre servant de
Pour couvrir la fuite de ses amis, pourchassés résidence d’été à sa Majesté…
par les républicains, il a mis le feu à une forêt.

22 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Iron Man

Critique
Un fi lm de John Favreau
Par Romain d’Huissier

l’Afghanistan de pacotille prolonge une image


d’Épinal qui sied parfaitement à une adaptation
de comics. Les armures constituent le point fort et
on voit que le réalisateur avait à cœur de respecter
Tony Stark est un golden boy, un industriel de son matériau d’origine : c’est ainsi que l’on passe
l’armement à qui tout sourit. Femmes, argent, no- de l’armure rétro grise, bricolée par Stark durant
toriété : tout semble lui réussir, faisant ainsi de lui sa captivité, à une protection profilée comme une
un personnage égoïste et antipathique au possible. voiture de course et bardée de gadgets. La photo-
Mais durant une démonstration de sa dernière graphie neutre (et un peu fade avouons-le) per-
arme de destruction en Afghanistan, il est blessé, met d’admirer cet univers sans prisme.
capturé par un groupuscule terroriste qui le Enfin, le scénario : d’un grand classicisme, il res-
force à concevoir des missiles pour son compte. pecte les étapes obligées d’un tel récit (naissance
N’ayant plus que quelques semaines à vivre, l’in- du héros, essai des pouvoirs, confrontation avec
dustriel réalise la vacuité de sa vie jusqu’ici et met l’ennemi / double maléfique). Il est bien construit,
au point une armure lui permettant de s’échapper permet aux personnages de s’exprimer (Downey
et de devenir un héros : le puissant Iron Man. Et Jr se livre à un show et beaucoup de l’humour du
bien des défis l’attendent encore… film repose sur ses épaules) et introduit parfaite-
Il faut bien l’avouer, de John Favreau, on n’atten- ment Iron Man et son contexte pour les profanes.
dait pas grand-chose. Sa filmographie n’était guère Grâce à ces points forts, John Favreau, en dépit
éloquente et ne le prédestinait pas à une adaptation de sa mise en scène quelque peu anonyme, par-
du plus technologique des héros Marvel. De plus, vient à livrer un film qui se classe dans le haut
les récents films mettant en scène les personnages de du panier des adaptations de super-héros. Recon-
cette firme étaient pires que nuls (Fantastic Four 2, naissons-lui également de nous offrir des scènes
Ghost Rider… donnez-moi une corde). Bref, difficile d’action lisible de bout en bout, à l’heure où tous
de se réjouir à l’annonce d’un film sur Iron Man. les monteurs US semblent atteints d’épilepsie.
Et la surprise n’en fut que meilleure : il sem- Iron Man est donc un spectacle hautement recom-
ble que John Favreau, conscient de ses limites et mandable, qui plait presque autant aux néophytes
de n’avoir pas la virtuosité technique d’un Sam qu’aux fans de longue date.
Raimi ou d’un Guillermo Del Toro, ait choisi de Sur le plan de l’inspiration, il est évident que cet
renforcer tous les autres aspects de son œuvre afin Iron Man se prête particulièrement bien aux jeux
de livrer un film des plus aboutis. de super-héros. Soyons chauvins, mettons donc
Le casting tout d’abord, réellement judicieux à l’honneur Humanydyne : le contexte de lutte
et sans fausse note : Robert Downey Jr était né industrielle, de héros appelés à faire partie d’une
pour jouer Tony Stark et il s’éclate visiblement (et équipe gouvernementale, le cadre hyper-techno-
nous avec) dans un tel rôle ; Gwyneth Paltrow est logique collent plutôt bien avec le jeu édité par le
craquante en secrétaire de choc ; Jeff Bridges (le 7e Cercle. Toutefois, l’armure grise bien marquée
Dude en personne) est impérial en industriel aux années 60 du début oriente également vers, par
dents aussi longues que son crâne est lisse ; et le exemple, Godlike et WildTalents et leur aspect
casting post-générique (ne quittez pas la salle !) rétro assumé. Mais il va de soit que tout jeu se
réserve une surprise de taille apte à faire baver réclamant de la culture comics trouvera en Iron
d’envie tous les fondus de comics du public. Bref Man une très bonne source : Aberrant, Mutants &
un sans-faute, les seconds rôles étant également Masterminds, Silver Age Sentinel, Authority, mais
parfaitement bien campés. aussi bien sûr Marvel Saga ou DC Universe.
La direction artistique, ensuite : le film possède L’univers technologique assumé peut égale-
un look moderne, post-industriel très en phase ment permettre à des MJ de jeux plus « cyber »
avec l’univers technologique qui enveloppe de dégotter quelques idées : Cyberpunk 3.0, Sha-
Iron Man. La demeure de Stark, son atelier ou dowrun, Kuro également.
sa collection de voitures participent à la défini-
tion du personnage ; le siège de Stark Industries
nous permet de cerner les enjeux économiques ; Film : 5/6 Inspi : 4/6

23 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Indiana Jones

Critique
et le royaume du Crâne de Cristal
Un fi lm de Steven Spielberg
Par Romain d’Huissier

Mais du côté déception… Spielberg est hélas


sur pilote automatique. Bon, un Spielberg en
petite forme ça reste toujours mille fois meilleur
que n’importe quel autre réalisateur hollywoo-
Le temps a passé. Des années 30, nous sommes dien, mais on ne peut s’empêcher d’éprouver
passés aux années 50 : le monde n’est plus le une vive déception à le sentir si peu impliqué, à
même, les communistes ont remplacé les nazis. imaginer ce qu’aurait pu donner un Indiana Jo-
Les épreuves n’ont pas épargné le Dr Jones et le nes mis en scène avec la virtuosité d’un Munich
voici lancé dans une nouvelle aventure, aux côtés ou d’une Guerre des Mondes. Côté scénario, on
d’un jeune homme issu de son passé, pour partir sent les multiples versions : l’histoire semble un
en quête de mystérieux artefacts : les crânes de patchwork parfois pas très cohérent. Enfin, des
cristal, censés donner accès aux Cités d’Or de la notes d’humour assez étranges viennent parfois
mythologie sud-américaine. D’énigmes en péri- parasiter le récit : on sent là la touche Lucas,
péties, Indiana Jones et sa petite bande auront tant on croirait ces passages tout droit issus de
bien du fil à retordre face à une disciple de Staline la « première » trilogie Star Wars (les chiens de
à la recherche de la connaissance absolue, celle qui prairies en CGI, les singes…).
permet de manipuler les esprits… Au final, on ressort du film mitigé. Certes
Voici donc le quatrième opus de la saga pulp In- on s’y amuse, le spectacle est au rendez-vous
diana Jones. Beaucoup l’attendaient, avec espoir (quoiqu’on aurait apprécié un peu moins d’ima-
mais aussi anxiété : le duo Spielberg/Lucas allait- ges de synthèse) et Harrison Ford est toujours
il se montrer à la hauteur des trois chefs d’œuvre aussi classe. Mais le tout a un arrière-goût de
que sont les films précédents ? On pouvait en film de commande pour les fans qui le récla-
douter : George Lucas nous a récemment prouvé maient depuis des années, réalisé sans trop de
son incapacité à respecter un univers pourtant an- souci de livrer une œuvre réellement aboutie.
cré dans la mythologie populaire, un script parait- L’opus le plus faible de la saga, assurément ;
il excellent de Frank Darabont fut refusé, Harrison mais tout de même un très bon film d’aventures
Ford ne rajeunit pas et Spielberg semble moins à l’ancienne.
que jamais intéressé par le pur entertainment… Il semble que les jeux de rôle pulp aient ac-
On a connu meilleures bases. tuellement le vent en poupe. Le récent Cthulhu
Alors qu’en est-il au final : déception ou réussi- propose par exemple de jouer des aventures
te ? En vérité… un peu des deux. Dissipons déjà fusionnant les récits de Lovecraft et les quêtes
les doutes : on est bien en face d’un Indiana Jo- d’Indiana Jones. On pense également à Hollow
nes. Aventures, mythologie ancienne (ici centrée Earth Expedition ou bien entendu à Arkéos,
sur les ET, années 50 et Roswell obligent), cas- précurseur du genre en France.
cades et poursuites, méchants caricaturaux, ton Toutes les péripéties de cet Indiana Jones 4
pulp, beaux paysages, etc. : les points communs peuvent être reprises quasi telles quelles dans
sont bel et bien là. Harrison Ford ré-endosse son un bon scénario pulp, années 30 ou 50. L’intri-
rôle avec un plaisir évident et toutes nos craintes gue de base mérite d’être retravaillée, mais le
s’envolent quand on le voit en action : le papy a thème des crânes de cristal est suffisamment
encore de beaux restes ! Alors que l’introduction riche pour que tout bon MJ puisse enrichir le
d’un sidekick James-Deanien faisait craindre postulat à son gré.
qu’Indiana passe au second plan, il n’en est rien : Le contexte précolombien de la légende peut
c’est toujours notre bon vieil archéologue qui également servir d’inspiration à Humanydyne,
saute de voitures en voitures, assomme les vils dont l’action se passe en grande partie en Amé-
communistes, résout les énigmes. Avec la musi- rique du Sud et exploite certaines légendes lo-
que désormais légendaire de John Williams, on cales. Aux côtés des Cubes noirs, les crânes de
retrouve avec plaisir un univers connu et fami- cristal ?
lier, même si le changement d’époque dépayse
quelque peu (l’ombre du Maccarthysme plane,
l’horreur nucléaire aussi). Film : 4/6 Inspi : 5/6

24 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Sur le web
Top forum et sites du mois

TOP 5 DU FORUM JDR SITES DU MOIS


HTTP://FORUMS.FFJDR.ORG
Avril 2008 :
1. Le JdR six pieds sous terre / Sondage JdR /
Et la suite ! ARCHAOS, SITE CONSACRÉ À SHADOWRUN
2. Ce que vous n’aimez pas voir chez un (des)
joueur(s)
3. Adaptations de romans en JdR
4. Les incohérences des JdR
5. Loup Solitaire - Lone Wolf en francais

SONDAGE DU TRIMESTRE

VOTRE THÈME DE JEU PRÉFÉRÉ ?

Med-fan .............................................26 %
Contemporain...................................10 %
Cyberpunk ..........................................5 %
Historique ...........................................6 %
Horreur................................................5 % http://www.archaos-jdr.fr
SF ..........................................................5 %
Post-apo...............................................3 % Mai 2008 :
Oriental................................................1 % Suite un problème technique, nous ne sommes
Super-héros .........................................0 % pas en mesure de vous BIP BIP BIP BIP
Peu importe tant que c’est bon ! ....36 %
Juin 2008 :
Ce n’est pas tant dans les premiers que se situe
la surprise de ce sondage (le médiéval fantastique LES TERRES DE LÉGENDES, FORUM DU JDR ÉPONYME
étant toujours une valeur sûre) mais plutôt dans
les derniers. Les Super-héros et l’Oriental seraient
deux thèmes délaissés ? C’est très étonnant… à
moins qu’il y ai eu au moment du sondage une
convention des fans de Sailor Moon !

http://terresdelegende.xooit.com

25 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Sur le web
Exercices scénaristiques
Saison 2
Par le forum web de la FFJdR

Vous vous rappelez, dans le précédent nu- ques heures après, il la voit avec d’autre person-
méro de la Lettre ? Une citation proposée comme nes pratiquant à un loisir quelconque. Les Marmo
source d’inspiration, plusieurs synopsys de scé- se trouvent nez-à-nez avec eux. Comme si cela
nario ou de campagne en réponse, un gagnant était fait exprès. La troisième humiliation est plus
qui propose la suite ! Pour suivre l’affaire sur grave : le chef de bande s’infiltre dans le jardin
le forum de la fédé : http://forums.ffjdr.org/ de l’un des Marmo et tue son lapin domestique.
viewtopic.php?t=12646 La haine est montée d’un cran. Les parents vont
alors s’en mêler. Cela se termine par un pugilat ou
certains sont accusés d’être des prétentieux et les
JEU N° 3 (AVRIL 2008) autres des jaloux. Alors, les vieux du village inter-
viennent. L’un d’entre eux, un sorcier, est obligé
« Les absents ont toujours tort de revenir. » d’user de sa magie, déliant les amitiés, mais fai-
Jules Renard sant revenir la sérénité par l’oubli. Les Marmo se
souviendront, mais ils seront les seuls. Plus rien
GAGNANT : ETIENNE C (42% DES VOTES) ne pourra être comme avant.

Pour Marmo (JDR amateur pour enfant et préa-


dos - http://mheu.club.fr/Joomla/) JEU N° 4 (MAI 2008)
Les Marmo ont quitté leur village, leur école ru- Plus qu’un thème, c’est sur une construction
rale, leurs habitudes et leurs amis pour être reçu scénaristique qu’Etienne C propose de plancher.
dans une école d’élite près de Paris : Pleincreux. Une idée de scénario monté en flash back. Au fur
Aux premières grandes vacances, ils reviennent. Ils et à mesure que les personnages avancent dans les
sont auréolés de gloire auprès des adultes qui ont obstacles du temps le plus récent, ils se retrouvent
compris que ces enfants suivent des études dans devoir résoudre les conflits du flashback. Entre les
une école d’élite, en même temps qu’une forme deux moments, une amnésie passagère ou tout
de jalousie traverse leurs coeurs : pourquoi leur autre artifice de votre choix (magie, accident dans
enfant à eux n’a pas été pris ? Les autres enfants la matrice, coup du côté obscur de la Force, etc.).
du village reçoivent leurs anciens copains avec
chaleur et l’esprit rempli de questions. Mais... GAGNANT : BLAFARD (66% DES VOTES)
Mais les Marmo n’ont pas le droit de parler de
leur école. C’est une école fricotant avec les dimen- Les joueurs sont pris dans une expérience qui
sions surnaturelles de l’univers, ils vont devoir tourne mal et se retrouvent projetés dans le passé,
éluder les questions dans un premier temps. Ceci à des moments de leur vie qu’ils voudraient
sera plutôt mal perçu par leurs anciens copains et oublier, ou en tout cas garder pour eux parce
amis. Un ressentiment va naitre et, suivant l’esprit qu’intimes ou chéris. Le seul problème, c’est qu’ils
le plus fort du groupe, un désir de vengeance va ne sont pas projetés dans leur propre corps, mais
apparaitre. Ce désir va se transmettre aux parents que les esprits s’échangent. Ainsi, les personnages
du meneur, qui vont faire monter le scÈnario vers s’échangent aléatoirement leurs feuilles au mo-
une tension très forte dans tout le village, pour ment du saut et jouent avec la feuille du copain,
arriver à un point de rupture où les anciens du ses caracs, ses compétences, etc. Au moment du
village devront intervenir afin de calmer les es- retour au présent (temporaire jusqu’au prochain
prits. La première brimade sera la découverte par saut impromptu, le temps que les scientifiques
les Marmo qu’une fête d’anniversaire se tient sans réparent la machine et les ramènent définitive-
qu’ils soient conviés. Ils le découvrent. Comment ment), il y aura peut-être des comptes à régler,
réagissent-ils ? La deuxième vexation est d’ordre parce que le joueur conserve ses souvenirs, mais
affectif. Une amie proche feint de ne pouvoir voir sait également ce que l’autre a fait et en quoi il a
l’un des Marmo sous prétexte de maladie, et quel- changé le présent.

26 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Calendrier

Annonce
En collaboration avec le GROG

Pour en savoir plus sur les exposants et le pro-


LUDO SF 2008 gramme du salon, rendez-vous sur la page actua-
lité de notre site : http://role.n.troll.free.fr/
NOUMÉA, DU 26/07/2008 AU 27/07/2008, En espérant vous voir nombreux pour ce week-
CONVENTION ANNUELLE DU SCI-FI CLUB end de jeu et de plaisir.

Programme : jeux de rôles : D&D, L5A, Cyber-


punk, etc. RPGERS
Accès / transport : Salle d’Honneur de la mairie
de Nouméa. PLAISANCE DU GERS, DU 22/08/2008 AU 24/08/2008,
Tarifs : 500 CFP pour le week-end 11e CONVENTION DE JEUX DE SIMULATIONS AVEC POUR
Contact : courriel à sebdibos@lagoon.nc THÈME : « OMBRE ET LUMIÈRE ». JEUX NON STOP 24H /
24H
9e SALON DU JEU DE RÔLE, Programme :
- Tous les types de jeux de simulations sont re-
DU RÊVE ET DE L’IMAGINAIRE présentés : Jeux de rôle sur table, figurines, jeux de
carte , jeux sur PC et petits jeux.
GÉMENOS, DU 09/08/2008 AU 10/08/2008 - De nombreux concours et parties libres sont
organisés
L’association Rôle’n’Troll est heureuse de vous - Présence de nombreux éditeurs comme le
annoncer la tenue prochaine de son Salon du Jeu 7e Cercle, les Ludopathes, les auteurs de R.A.S. et
de Rôles, du Rêve et de l’Imaginaire. La neuvième de Mutant.
édition de ce salon aura en effet lieu les Samedi 9 - Présence de nombreux stands et d’ateliers de
et Dimanche 10 Août prochains, dans et devant la créations d’armes de GN et autres objets médié-
salle municipale de Gémenos, à l’Est de Marseille. vaux (travail du cuir , poterie etc)
Pour la neuvième année, de nombreux expo- - Vendredi 22 Août : Séance de ciné : Batman the
sants se retrouveront autour du jeu et du fantasti- dark night
que durant tout un week-end, avec parmi eux des - Samedi soir : concert gratuit
associations de Provence, mais aussi des éditeurs Accès / transport : Commune de Plaisance du
nationaux, des créateurs de jeux, ainsi que des ar- Gers. Train à Tarbes et Dax , bus à Tarbes.
tisans et des commerçants. Tarifs : 4 euros par jour. Restauration et héberge-
Cette édition sera de nouveau axée sur le jeu ment gratuit sur place.
et de nombreuses parties de jeux de rôles, jeux Contact :
de cartes, de plateau, de jeux de société et bien - Florian Delbes au 06 83 81 58 58 ou par mel :
d’autres choses encore seront proposées. Au zinca@hotmail.fr
programme également, une joute avec armes de - Fabien Garnier au 05 62 69 22 21
GN, un Loup-Garou de Thiercelieux Géant (avec
plusieurs villages en parallèle), une tombola, une
grande vente aux enchères, de l’initiation au jeu 21es RENCONTRES
de rôle, des mini-GN, une pièce de théâtre inte-
ractive, etc. DU CLUB PYTHAGORE
Pour les exposants comme pour les visiteurs,
ce sera aussi l’occasion de venir costumés et ainsi PROVINS, 6 ET 7 SEPTEMBRE
participer à l’ambiance et à l’animation du salon.
Une taverne et deux buvettes seront également en Le Club PYTHAGORE de Provins organise ses 21es
place pour répondre aux petites faims et soifs de Rencontres ! Les samedi 6 et dimanche 7 septembre
tout le monde. 2008, à Provins (77), hôtel-dieu (au pied de la ville

27 La Lettre de la FFJdR - N° 28
haute, près des souterrains). Accueil dès 11 heures le - venez en famille, nous vous proposons une
samedi. Possibilités d’hébergement gratuit. sélection d’animations pour les enfants
Comme chaque année, voici le Bureau de nou- Accès / transport : En voiture, Merville se trouve
veau sur la brèche pour vous proposer ses 21es Ren- à 2 heures de Paris et de Rennes, 20 minutes de
contres du Club PYTHAGORE que vous trouverez, Caen et 1 heure de Rouen. Un parking est prévu
nous l’espérons, toujours aussi conviviales ! (comptez 1 euro par jour). Arrivant en train, pre-
• SI VOUS ÊTES UN HABITUÉ DE NOS REN- nez à la Gare SNCF le Bus Vert N°20, arrêt Mer-
CONTRES ANNUELLES, sachez que pour ce ville-Franceville gare.
qui est du jeu, ce sera grosso modo comme d’ha- Tarifs : l’entrée du festival est gratuite, le billet
bitude, mais qu’il y a cette année des CHAN- de concert (un seul billet donne droit aux deux
GEMENTS côté organisation. Aussi nous vous concerts) sera probablement vendu entre 8 et 12
conseillons, même si vous êtes un habitué, de euros.
lire AU MOINS le début du texte figurant sur le Contact :
site web, afin de connaitre les nouvelles disposi- - Site : http://www.cidreetdragon.com/Contact
tions que les aménagements faits par la ville de
Provins induisent pour l’organisation et la tenue
de ces rencontres !... Ensuite, téléchargez directe- MONDE DU JEU
ment le bulletin d’inscription au même endroit :
http://magiclucka.free.fr/r21.html PARIS, DU 26/09/2008 AU 28/09/2008
• SI VOUS NE SAVEZ PAS ENCORE COM-
MENT ÇA MARCHE CHEZ NOUS, lisez tout le Cette nouvelle édition change de propriétaires,
texte sur le site et si vous êtes décidé(e) à venir et reprend son ancien nom. Games-Fed a pour
nous rejoindre, vous aurez une nouvelle possi- objectif affiché de se recentrer sur le jeu. Le manga
bilité, à la fin de votre lecture, de télécharger le ne sera donc plus présent, et le billet d’entrée per-
Bulletin d’inscription… mettra aussi d’accèder au festival du jeu vidéo,
organisé un bâtiment proche.
Programme :
CIDRE ET DRAGON, - Manifestation avec jeux de rôles, de plateau, de
figurines, à collectionner.
FESTIVAL DE LA FANTASY - L’actualité de la rentrée : découvrir et essayer
des nouveautés en avant-premières.
MERVILLE FRANCEVILLE PLAGE,
- L’espace famille : consacré à ces jeux convi-
DU 20/09/2008 AU 21/09/2008
viaux qui rassemblent tous les publics.
L’association Raidtolkien organise le festival - Histoire du jeu : un espace pour découvrir ou
de la fantasy Cidre et Dragon. La deuxième redécouvrir des jeux mythiques ou insolites !
édition du festival aura lieu les 20 et 21 septem- - L’espace éditeurs : réunir à côté des principaux
bre à Merville Franceville (Calvados). Cidre et acteurs de la filière, les petites structures qui parti-
Dragon est un évènement tout public pour faire cipent à la richesse de cette industrie culturelle.
découvrir les richesses de la fantasy à un large - Les tournois : le salon permettra aux passion-
public et pour que les fans de fantasy passent nés de s’affronter librement et de déployer tout
un très bon moment. leur talent.
Programme : - Les débats et conférences : débats et conféren-
- spectacles de rue avec des danseurs, des musi- ces en compagnie d’auteurs, de journalistes, et de
ciens, des créatures mythologiques créateurs.
- camp viking, oriental et médiéval - Découvrez des personnalités fortes, des débats
- conférences d’auteurs, éditeurs et spécialistes passionnants et les coulisses de la création du jeu !
sur la fantasy Accès / Transports : Parc des expositions de la
- exposition d’art Porte de Versailles, Hall 6, Paris
- marché d’artisanat médiéval : costumes, armes, Tarifs : entrée à 9 euros
bijoux, gastronomie, instruments de musique Contact : http://www.mondedujeu.fr/
- salle consacrée aux jeux de rôles où vous pou-
vez animer votre partie
- deux concerts, dont le Naheulband 3e TOURNOI DU LION D’OR
- tout le festival se déroule comme une légende
dont vous pouvez devenir le héros à tout mo- ARRAS, DU 24/10/2008 AU 26/10/2008
ment : participez aux quêtes, résolvez des énig-
mes, gagnez des épreuves 3e édition du Tournoi du Lion d’Or, organisée
- venez costumés ! Les compagnies de reconsti- par le Cénacle d’Arras. Possibilité de dormir sur
tution médiévale et fantasy sont les bienvenues place avec son sac de couchage.

28 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Programme :
- Jeux de rôles (4 rondes prévues, prix pour les
meilleures prestations, ainsi que des parties libres) :
D&D 3.5, L5A, l’Appel de Cthulhu, INS/MV, ...
- Jeux de figurines : Tournois de Warhammer
40k et d’Heroclix
- Jeux de plateau : Trone de fer, Junta, ...
- Jeux de carte
- Démonstration de GN (sous réserve)
Accès / transport :
Office culturel, 61 Grand’Place 62000 ARRAS
Autoroute A1, sortie Arras
TGV : desserte directe depuis les grandes villes
de province et 50 minutes depuis Paris
Tarifs : non encore définis
Contact :
contact@cenacle-arras.fr
http://www.cenacle-arras.fr/conv2008/
index.html

29 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Assemblée
Compte-rendu
du conseil d’administration
Par Laurent Lebreuilly

C
e début d’année a été marqué par de grands mouvements au sein
de la fédération, signe de son désir de mutation : des change-
ments notables au sein du conseil d’administration et l’ouverture
de grands chantiers.

Modifications
au sein du conseil d’administration

Le CA prend acte de la démission de Julien Aubert de sa charge de


président et le remercie pour son action à la tête de notre fédération. Un
nouveau poste plus en adéquation avec son emploi du temps a été attri-
bué à Julien, qui va se charger au sein du CA des questions juridiques. Il
émettra un avis sur les activités entreprises par l’association au regard du
droit.

Elus du conseil d’administration de la FFJdR

Fonction Nom
Président
Thomas Laborey
Interlocuteur public et grand public

Secrétaire général Sébastien Morvan

Trésorier Régis Pannier

Coordonnateur Papier
Laurent Lebreuilly
Secrétaire général adjoint

Coordonnateur électronique Vincent Emmanuel Valette

Webmestre Pierre Thierry

Interlocuteur individuels rôlistes


Thomas Lampert
Vice-président

Interlocuteur associations Julien Pergolizzi

Interlocuteur secteur lucratif Marc Bagur

Conseiller spécial auprès du bureau sur


Julien Aubert
les questions juridiques

30 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Compte-rendu du conseil d’administration

Assemblée
Adjoints au CA

Adjoint de En charge de(s) Nom

Coordonnateur Papier La Lettre Samuel Bidal

Coordonnateur électronique Modérateurs du forum Joël Laurent

Webmestre Remise à jour des annuaires VACANT

Lobbying/subventions Christophe Voisin

Interlocuteur public
Conservation du patrimoine rôliste Jean Colombani
et grand public

Découverte du JdR VACANT

Personnes-ressources Renaud Clausin


Interlocuteur clubs, associations
et relais territoriaux
Prospection VACANT

Marketing/commerce Mathieu Vianney


Interlocuteur partenariats et
secteur lucratif du JdR
Aspects juridiques des partenariats VACANT

La fréquence des réunions du CA sera mensuelle : le dernier vendredi


de chaque mois de 19h à 22h.

Le CA approuve une modification du règlement intérieur en son article


11. Le tout début de l’article devient :
« Les cotisations sont annuelles et ont une durée de 12 mois. L'adhésion
s'entend du 1er du mois en cours au dernier jour du mois précédent l'an-
née suivante (exemple : du 1er juin 2006 au 31 mai 2007).
Tout renouvellement de cotisation payé en retard par rapport à la date
d'échéance sera comptabilisé comme étant une prolongation de l'adhé-
sion précédente sauf si le retard est supérieur à 12 mois. Il sera alors
comptabilisé comme une nouvelle adhésion. »

La fédération s’installe dans le 15e arrondissement de Paris :


- nouveau siège social pour la FFJDR, qui se trouve dorénavant
13, rue Meilhac 75015 Paris ;
- inscription à la maison des association du 15e, ce qui permet de dis-
poser de moyens matériels, de pouvoir se réunir en CA et en AG gratui-
tement, conforte un rapprochement institutionnel avec la mairie de Paris
en vue d’une plus grande reconnaissance au niveau national. La MdA, à
terme, devrait également permettre aux associations membres de dispo-
ser des mêmes services que la fédération, selon des modalités qui restent
à contractualiser.

31 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Compte-rendu du conseil d’administration

Assemblée
Chantiers de la fédération
et de son conseil d’administration

La fédération souhaite mieux distinguer les associations membres afin


de mieux cerner les attentes de ses membres et d’y répondre.

Ainsi, seront distingués :


- les associations et clubs locaux, qui sont les plus nombreux et qui sont
là pour créer de l’occasion de jouer (fourniture de jeux, de locaux, d’occa-
sions de rencontrer des joueurs…) ;
- les associations à vocation géographique (département, région…)
ou thématique (tel jeu…) qui organisent plutôt de l’événementiel, de la
mutualisation pour les acteurs du premier type voire de la production de
contenu ;
- les acteurs à vocation transverse et nationale qui ont vocation à terme à
se structurer autour de la FFJdR : le GROG comme pôle de la mémoire, la
Scénariothèque comme pôle du suivi des gammes, Imaginez.net comme
pôle de la R&D, le KOJ comme pôle de l’événementiel, le SDEN comme
pôle de l’animation des communautés…

Le CA souhaite lancer des ponts avec des structures locales de type fé-
dératif. Etat de l’Art à l’étranger (francophonie prioritaire).
Le CA souhaite rénover sa communication : le site Internet, Lettre de la
FFJdR, le forum et bien d’autres canaux encore.

Par ailleurs, la Fédération constate et se réjouit du dynamisme de


la presse rôliste (citons JdR Mag et Dragon Rouge qui ont récemment
sorti leur n°1). La Lettre de la FFJdR ne doit pas concurrencer ses ma-
gazines en étant un journal de plus, mais doit au contraire chercher
une complémentarité, être dans un rôle fédérateur, informer, promou-
voir et encourager la promotion des activités de la fédération et de
l’ensemble de ses membres.

De nombreux autres chantiers sont également en cours. Citons la mise


en place d’un BAFA JdR, la conservation en bibliothèque (nationale et
municipales) du patrimoine rôliste, la reconnaissance jeunesse et sport au
niveau national, une réflexion sur des modèles économiques alternatifs
à proposer aux éditeurs, sur des concepts d’animation de conventions…
Un effort est également mis en place sur l’enrichissement de la revue de
presse et du fond documentaire via une veille systématique multimédia.

Par ailleurs, le CA a décidé de s’associer avec le SDEN pour la mise en


place d’un serveur dédié au jeu de rôle. L’idée est de pouvoir héberger
les membres de la fédération qui le souhaiteront, de mutualiser les com-
pétences et les moyens, de renforcer la visibilité et la lisibilité de notre
passion commune et de chercher à renforcer nos complémentarités.

Le CA s’accorde enfin à donner la priorité au logiciel libre.

32 La Lettre de la FFJdR - N° 28
Fich e d'adh ésion à l
a FFJdR
(à re nvoye r à : FFJd R Trésorie r, c/o R égis Pannie r, 26 rue l
e Bua, 75020 Paris)

Cadre rése rvé aux associations


Nom de l'as s ociation : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
D ate de création : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Adre s s e : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
Nom du prés ide ntde l'as s ociation : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Téléph one : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Télécopie : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
M él: _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
R e ns e igne m e nts com plém e ntaire s (ils nous s e rvirontpour le Bottin de la FFJdR ) :
Ave z vous une cotis ation ?O UI - NO N (R aye z la m e ntion inutile) Si O UI, q ue le s ts on m ontant?_ _ _ _ _ _
Que lle e s tla période couve rte par votre cotis ation ?_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Indiq ue z les jours e th e ure s d'ouve rture : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
_______________________________________________________________________________
Lie u de vos activités : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Nom bre de m e m bre s : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
D ocum e nts à fournir pour les as s ociations : com pos ition du bure au ce rtifiée conform e par de ux m e m bre s du bure au, e xe m plaire
de s s tatuts dépos és e n Préfe cture , ph otocopie du JournalO fficie lpubliant l'as s ociation, e xtrait de délibération de l'organe de
l'as s ociation ayantdécidé de l'adh és ion, nom bre de m e m bre s de l'as s ociation.

Cadre rése rvé aux particul


ie rs
Nom : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Prénom : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
D ate de nais s ance : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Adre s s e : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________
Téléph one : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Télécopie : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
M él: _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
D e puis com bie n de te m ps joue z-vous ?_ _ _ _ _ _ _ _

Ins cription (ch èq ue s à libe ller à l'ordre de Fédération Français e de Je ux de R ôle)


75 €pour les m e m bre s bie nfaite urs /15 €pour les as s ociations /15 €pour les m e m bre s actifs
D ATE ET SIGNATUR E
(pour les as s ociations , précis e z la fonction e xe rcée )

Le s boutiq ue s parte naire s Je ux De scarte s (Lyon)


Le s boutiq ue s s uivante s accorde nt de s 13, rue de s R e m parts d'Ainay
réductions s pécifiq ue s aux m e m bre s de la FFJdR : 69 002 Lyon
Te l:04 78 37 75 9 4
Excal
ibur (M ontpe l
lie r) Ludik Baz ar
7 bis , R ue de l'Ancie n Courrie r
51bis rue R e né Nicod
34000 M ontpe llie r
01100 O yonnax
Te l:04.67.60.81.33
Te l: 04 74 73 9 3 35
contact: e s calibur.durandal@ fre e .fr
contact: contact@ ludik bazar.com
h ttp://w w w .e xcalibur-jdr.com
h ttp://w w w .ludik bazar.com

Vous aimerez peut-être aussi