Vous êtes sur la page 1sur 23

BUREAU D'EXPERTISE EN GENIE CIVIL BEN AMARA

FARIDA07, Rue jean jaures –Annaba


Tel : 05 61 15 25 72

NOTE DE CALCUL
GENIE CIVIL

PROJET: CONSTRUCTION DE LA MOSQUEE ELSSONNA

OUR EN RDC+14ETAGES AVEC 4 SOUS-SOL - TOUR MALKI -1


LOCALISATION: MECHTET CHAREF NOUADRIA COMMUNE AIN
BEN BEIDA WILAYA DE GUELMA

MAITRE DE L'OUVRAGE : DIRECTION DES AFFAIRES


RELIGIEUSES WILAYA DE GUELMA
SOMMAIRE

1. Présentation de l’ouvrage …………………………………………. 3

2. Descriptif du système structurel…………………………………... 3 

3. Caractéristiques des matériaux……………………………………..3

4. Dimensions en plan de la structure…………………………………4

5. Caractéristiques du sol de fondations……………………………..4

6. Pré-dimensionnement des éléments…………………………………4

7. Méthodologie de l’étude………………………………………….….4

8. Modélisation de la structure ………………………………………...5

9. Evaluation des charges et surcharges…………………………….…5

10.Principe de calcul…………………………………………………….6

11.Calcul sismique……………………………………………………….8

12.Calcul et ferraillage des sections…………………………………….11

13.Calcul des fondations………………………………………………..16

Annexes……………………………………………………………….

2
1. PRESENTATION DE L’OUVRAGE :

Le présent projet consiste à la construction d’une mosquée en R+1, implanté à Mechtet


Charef Nouadria commune ain ben beida wilaya de Guelma.
L’ouvrage est classé dans le « groupe d'usage 2 » et implanté à Guelma, ville située en zone
sismique (II-a) de sismicité moyenne, selon le règlement parasismique algérien
RPA99/version2003.

3
2. DESCRIPTIF DU SYSTEME STRUCTUREL :

L’ouvrage en question se compose de deux blocs séparés par un joint de dilatation


d’épaisseur 10cm les deux blocs constitués d’un rez-de-chaussée plus 1 étage.
Les hauteurs d’étages RDC 4.60m 1er étage 3.60m, le plancher est une dalle en corps creux
d’une épaisseur de 20+5cm. L’ossature est constituée de portique auto-stable en béton armée.
La surface par Bloc 357 m2, 317 m2 la pente des terrasses 1.5%, les cloisons en brique
d’aire ep 10 cm à croiser au droit de changement de direction. La maçonnerie utilisée est en
briques (en double cloison ep 30 cm) avec 30% d'ouverture, le revêtement extérieur enduit
ciment ep 2 cm revêtement de sol avec Carrelage .la conduit de fumée en parpaing.
L’étanchéité multicouche pour terrasses inaccessibles.
Les Fondations sont du type superficiel en semelle isolé et semelle filante.

3. CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX


Bétons:
-Dosages en ciment 350kg/m3 CPJ 45
-fc28=25MPa
-bc=14.2MPa
Aciers:
-Aciers Fe E40H.A ;
-Aciers Fe E24 pour les cadres ;
-fe=400MPa.

4. DIMENSIONS EN PLAN DE LA STRUCTURE


4
Bloc A :
Largueur max ………………………………………………………………….….….. 20.40m
Longueur max ...………………………………………………………………….…... 17.50m
Hauteur total…………………………………………………………………….….….8.20m
Bloc B :
Largueur max ………………………………………………………………….….….. 18.70m
Longueur max ...………………………………………………………………….…... 17.00m
Hauteur total…………………………………………………………………….….….8.20m

5. CARACTERISTIQUES DU SOL DE FONDATIONS

Il est recommandé un système de fondations superficiel avec une contrainte admissible du sol

σsol =2.00 bars ancrées à D=1.50m.

6. PREDIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS


-Poteaux P1,P2 …………………………………………………………….….. 40x40 cm²
-Poteaux P3. ……………………………………………………………….….. Φ 50 cm
-Poteaux P4 …………………………………………………………….….. 30x30 cm²
-Poteaux P5. ……………………………………………………………….….. Φ 30 cm
-Poutres ……………………………………………...………..………….……… (30x40) cm²
-Chainages ………………………………………………………………………. (30x40) cm²
-Dalle pleine ………….………………………………………………………… ep = 15 cm
-dalle en creux …………………………………………………………………. ép.=20+5cm

7. METHODOLOGIE DE L’ETUDE

5
La méthodologie adoptée s’articule autour des points suivants :
 Etablissement d’un modèle numérique de calcul tridimensionnel en élément finis de
la structure par le logiciel Robot Structural Analysis Professional 2017 .
 Définition des différentes charges statiques G et Q ;
 Définition des charges dynamiques spectrales Ex, Ey ;
 Calculs et vérifications selon le BAEL.99 et le RPA.2003.

8. MODELISATION DE LA STRUCTURE

En utilisant un logiciel de calcul basé sur la méthode des éléments finis Robot Structural
Analysis Professional 2017, le modèle de calcul a été établi comme suit :
 Les caractéristiques géométriques et mécaniques telles que identifiées ci-dessus et
dont les dimensions tabulées ci-après sont introduites en utilisant le pré - processeur
du logiciel de calcul ROBOT.
 La structure est supposée encastrée au niveau bas.
 La concentration des masses dynamiques a été faite en chaque nœud de la structure
(Différentes nœuds de la dalle).
 Les charges et surcharges ont été appliquées sur les plancher, qui à leurs tours
cheminent les efforts aux poutres et poteaux

9. EVALUATION DES CHARGES ET SURCHARGES DTR B.C. 2.2

6
9.1. CHARGES PERMANENTES « G » :
-Poids propre de la structure……………………………………………P
-Planchers terrasses inaccessibles………………………………………G = 0.67 t/m²
-Planchers 1er étage (corps creux) ……………………………….….... G = 0.56 t/m²
-Acrotère ……………………………………………………………..... G = 0.17 t/ml
-Escalier ……………………………………………………………..… G = 0.80 t/m²
-Balcon ………………………………………………………………... G = 0.54 t/m²
-Murs extérieur …………………………………………………..…….. G = 0.27 t/m²

9.2. CHARGES D’EXPLOITATIONS « Q »:


-Planchers terrasses inaccessibles……………………………………….. Q = 0.10 t/m²
-Planchers 1er étage (salle de prière)………………….………………….Q = 0.25 t/m²
-Console……………………………………………………………...……Q = 0.35 t/m2
-Escalier ……………………………….………………………….……… Q = 0.35 t/m2

TABLEAU DE CHARGEMENTS ROBOT :

10. PRINCIPE DE CALCUL

7
10.1. ANALYSE STATIQUE :
L’analyse statique permet de vérifier les éléments de la structure sous l’effet des charges
statiques, telles que, la charge permanente G et d’exploitation Q. Ainsi la vérification de la
contrainte de béton à l’état limite de service ELS sous la combinaison G + Q.

TABLEAU DE COMBINAISONS ROBOT :

10.2. ANALYSE DYNAMIQUE (METHODE D’ANALYSE SPECTRALE MODALE) :


Dans cette note de calcul on a utilisé la méthode exigée par le RPA2003 qui est la méthode
d’analyse spectrale modale.
Cette méthode est basée sur la superposition modale, elle combine le maximum des effets
engendrés dans la structure par les forces sismiques représentées par un spectre de réponse de
calcul, pour obtenir la réponse de la structure.

SPECTRE DE REPONSE DE CALCUL :

2/ 3
SA T Q Q( ) T2 ¿
{(( ) { Q( )
{ ()
=¿ 1.25 1+ 2.5η −1 0≤T≤T1¿ 2.5η 1.25A T1≤T≤T2¿ 2.5η1.25A T2≤T≤3.0S ¿
g T1 R R RT
Avec :

8
T1 = 0.15s & T2 = 0.50s. Site (S3).
A : Coefficient d’accélération de zone;
D : Facteur d’amplification dynamique moyen ; D=2.5;
R : Coefficient de comportement global de la structure;
Q : Facteur de qualité ;
W : Poids total de la structure

VALEUR RETENUES POUR CES COEFFICIENT  :


A = 0.15 [Groupe d’usage 2, zone sismique IIa  ].
D = 2.205 [La structure ayant une période 0  T  0.5s ].
R=5 [Portique auto-stable sans remplissage en maçonnerie rigide].
Q = 1.20

11. CALCUL SISMIQUE :


Une analyse dynamique de la structure est effectuée en faisant un calcul modal, dans le
tableau suivant on a représenté les modes et fréquences propres de la structure.
Résultats dynamique par logiciel de calcul ROBOT  :

REMARQUE  :
Sens Ux le 1er mode dominant.
Sens Uy le 2 éme mode dominant.
Le taux de participation massique à atteindre les 90% de la masse totale dans les deux
directions à partir du 12ème mode

Evaluation de la période fondamentale:

9
Selon le RPA99/version2003
Hn= 8.20 m.
T=0.09 hN/√D
Dx = 20.40 m et Dy = 17.50 m
Tx=0.09*hN/√ (Dx) = 0.09 x 8.20 /√20.40 = 0.16s
Ty=0.09*hN/√ (Dy) = 0.09 x 8.20 /√17.50 = 0.17s
T=min (T1, T2,) = 0.16 s

Leffort total à la base est comparé à la force statique équivalente comme


suit  :
ADQ
V= W
R
avec :
A=0.15 ; Q=1.2 ; R=4
D=f(,T2, T)
=(7/(2+))0.5 =0.882, pour =7%
La période fondamentale pour le bloc= 0.16s
T1 = 0.15s & T2 = 0.50s. Site (S3).

W=G+0.2Q= 552.10 T
Donc :
Vx=43.82 T
Vy=43.82 T

Vérification de la résultante des forces sismiques par la méthode statique


équivalente :

10
Selon RPA 99 / version 2003 (Art 4.3.6) :
La résultante des forces sismiques à la base Vt obtenue par combinaison des valeurs modales
ne doit pas être inférieure à 80 % de la résultante des forces sismiques déterminée par la
méthode statique équivalente Vs pour une valeur de la période fondamentale donnée par la
formule empirique appropriée.

Les réactions à la base avec logiciel de calcul ROBOT  :

La résultante des forces sismiques  :


  ∑ Fx (T) ∑ Fy (T) √(Fx)2+ (Fy)2 (T)
Ex 57.06 5.35 62.41
Ey 7.92 60.48 68.40

Vérification de la résultante des forces sismiques  :


  V statique (T) 0.8× V statique (T) V dynamique (T) 0.8× V statique < V dynamique
Ex 43.82 35.06 62.41 Condition vérifiée
Ey 43.82 35.06 68.40 Condition vérifiée

Vérification de déplacement :

11
Justification vis-à-vis des déformations :
Selon l'RPA 99 / version 2003 (Art 5.10) :
Les déplacements relatifs latéraux d'un étage par rapport aux autres qui lui sont adjacents, ne
Ne doivent pas dépasser 1% de la hauteur d'étage (h).
Le déplacement total de chaque niveau :
D'après la modélisation de notre structure dans le logiciel de calcul des structures Auto desk
Robot Structural Analysis Professional 2017 on peut avoir les déplacements dans chaque
niveau dans différentes combinaisons.

Déplacement sous la combinaison G+Q+Ex :

Déplacement sous la combinaison G+Q+Ey :

12.Calcul Et Ferraillage Des Sections :

12
12.1.PLANCHERS  : Représentation Des Poutrelles  :
le calcul du ferraillage des poutrelles est réalisé pour une poutre continue sur plusieurs appuis.

Ferraillage des poutrelles:


Armatures Longitudinales

Type Loc. Mmax (t.m) Combinaison As (cm²) Choix des barres


Sur appuis 0.98 1.35G+1.5Q 1.58 1T12+1T10
20+5
En travée 1.26 1.35G+1.5Q 2.06 3T10

Armatures Transversales

At τ u−τ 0
ρt = ≥
b 0 st fe
0.9
γs

0 = 0.3 f*tj k OU' - f*tj = min ( ftj ; 3.3 Mpa)


 u = V u / b0 d - k = 1 cas de flexion simple

Vu max = 2.26 t.
At = 2Ø8 (un épingle) avec St = 15 cm.

12.2.Ferraillage Des Poutres  :

13
As (cm²) Choix des
Type Loc. Mmax (t.m) Combinaison As (cm²)
choisie barres
Poutre Sur appuis 10.63 G+Q+Ex 8.80 9.23 3 T14+3 T14
30x40 En travée 4.76 1.35G+1.5Q 3.70 4.61 3 T14
Chainage Sur appuis 10.57 G+Q+Ey 7.40 7.69 3 T14+2 T14
30x40 En travée 4.35 1.35G+1.5Q 3.40 4.61 3 T14

Mmax Sur appuis sous la combinaison G+Q+Ex Poutres (30x40)

Mmax En travée sous la combinaison 1.35G+1.5Q Poutres (30x40)

14
Mmax Sur appuis sous la combinaison G+Q+Ey Chainages (30x40)

Mmax En travée sous la combinaison 1.35G+1.5Q Chainages (30x40)


Vérifications des contraintes à l’ELS  :
Type Loc. Mmax (t.m) Combinaison b (MPa) σ¯b (Mpa)
Poutre Sur appuis 5.50 G+Q 7.11 15
En travée 3.45 G+Q 7.11 15
30x40
Chainage Sur appuis 5.30 G+Q 6.50 15
En travée 3.14 G+Q 6.50 15
30x40

Les contraintes dans les poutres (30x40) a ELS ROBOT  :

15
Les contraintes dans les Chainages (30x40) a ELS ROBOT  :

Armatures transversale  :
At τ u −0. 3 f tj vu
≥ τ u=
b0 st 0 .8 f e Avec : b0 d

Sections Vu u A t /st St (cm) St (cm) At Choix des


(cm²) (t) (Mpa) (cm) Zone nodale Zone courante (cm²) cadres
30x40 7.73 0.95 0.096 10 15 1.45 4T8
30x40 2.99 0.42 0.088 10 15 1.31 4T8

16
12.3.Ferraillage Des Poteaux  :
Vérification spécifique sous sollicitations normales (coffrage de poteau) :
Avant de calculer le ferraillage il faut d’abord faire la vérification prescrite par
le RPA 99, dans le but d’éviter ou limiter le risque de rupture fragile sous
sollicitation d’ensemble dues au séisme, l’effort normal de compression est
limité par la condition suivante :

Avec :
Nd : L’effort normal de calcul s’exerce sur une section du béton.
Bc : Section de poteau.
Fc28 : La résistance caractéristique du béton à 28 jours.
La Vérification des poteaux sous sollicitations normales pour une combinaison sismique
(G+Q+1.2 Ey) est représenté dans le tableau suivant :

Poteaux Nd (T) Bc (m2) Fc28 (MPa) Observation

P1 – P2 33.50 0.160 25 0.08 C.V


40x40
P3 45.53 0.196 25 0.09 C.V
Φ50
P4 12.55 0.090 25 0.06 C.V
30x30

17
P5 14.27 0.070 25 0.08 C.V
Φ30

Pour le ferraillage des poteaux nous avons pris en charges le poteau le plus sollicitées.
Efforts As Calculé As RPA
Combinaisons Choix des barres
Poteaux ( t / t.m) (cm²) (cm²)
N max 45.19 (C)
1.35G+1.5Q 3.20 12.80 8 T16
P1 - P2 M cor 0.02
40x40 M max 10.05
G+Q+1.2Ex 3.20 12.80 8 T16
N cor 33.14 (C)
P3 N max 62.53 (C) 0.00
1.35G+1.5Q 15.70 8 T14
Φ50 M cor 0.05
M max 12.35 0.00
G+Q+1.2Ex 15.70 8 T14
N cor 45.37 (C)

18
Nmax sous la combinaison 1.35G+1.5Q Poteaux (40x40)

Mmax sous la combinaison G+Q+1.2Ex Poteaux (40x40)

19
NB : Nous avons calculés les armatures des poteaux avec la min de l’RPA2003
pour la zone IIa, on a donc opté pour : 0.8% a.b, le ferraillage choisie est le
suivant :

Ferraillage longitudinal Ferraillage transversal


Section Amin RPA
Poteaux Section t t'
(cm2) (cm²) choix (cm²) At
(cm²) (cm) (cm)
1600
P1 - P2
12.80 16.07 8 T16 10 15 T8
40x40
1962.5
P3
15.70 16.07 8 T16 10 15 T8
Φ50
900
P4
7.20 12.30 8 T14 10 15 T8
30x30
706.5
P3
5.65 12.30 8 T14 10 15 T8
Φ30

Vérifications des contraintes à l’ELS  :

Poteaux N (T) Combinaison b (MPa) σ¯b (MPa)

P1 - P2 G+Q 4.50 15
33.65
40x40 (C)

P3 G+Q 2.96 15
45.56
Φ50 (C)

Les contraintes dans les Poteaux (40x40) a ELS ROBOT  :

20
13. Calcul Des Fondations :
Les éléments de fondations ont pour rôle de transmettre au sol les efforts transmis par la
superstructure ; elles constituent donc la partie essentielle de l’ouvrage, de leur bonne
conception et réalisation découle la bonne tenue de l’ensemble.
NB :σsol = 2.00 bars.

Vérification de la contrainte du sol:

La surface du radier doit être telle qu’elle puisse vérifier la condition suivante :
σadm < σSol
Ns
σadm= S
NS=NBatiment+NRadier
Avec :
NBatiment = NELS =3334.63T
NRadier=GRadier+QRadier
GRadier=202.40*1*2.5=506.00t
21
QRadier=202.40*0.25=50.60t
- S radier = 202.40m²
NRadier=556.60t
NS=3334.63+556.60
NS=3891.23T
σadm=3891.23 /202.40=19.23 t/m2 =1.92 bars
Donc :
σadm =1.92bars < σSol =2.20bars condition vérifiée

Vérification de l’effort de sous pression :


Cette vérification justifie le non soulèvement de la structure sous l’effet de la pression
hydrostatique.

G : Poids total du bâtiment à la base du radier


α: Coefficient de sécurité vis à vis du soulèvement • = 1.5
γ w : Poids volumique de l’eau (γ w = 1T/m3 )
Z : Profondeur de l’infrastructure (h =1.00 m)
α. Srad . γ w .Z= 1.5x202.40x1x1=303.60 T
G= 3891.23T > 619.38 T
Pas de risque de soulèvement de la structure
Vérification au poinçonnement : (Art A.5.2 4 BAEL91) :
On doit vérifier que :

Prenons le poteau P2 (40x60) qui est le plus chargé Nu = 180T

µc = (a+b+2h).2 = (0.40+0.60+2x0.45).2=3.80m
Nu= 0.07x3.80x0.45x2500/1.5=199.50
Nu=1.80T < N’u= 199.50 T condition vérifiée
Ferraillage du radier  :
Après la modélisation du radier par le logiciel ROBOT on obtient les résultats suivant

22
Sens x-x Sens y-y

As (cm2) Barres As (cm2) Barres


Ma (T.m) 15.31 5T16 +5T16 Ma (T.m) 25.33 5T16+5T16
39.56 5T14
Nervures 48.95
Mt (T.m) 10.73 5T16+5T16 Mt (T.m) 14.90 5T16+5T16
35.30 47.96
Ma (T.m) 6.52 6T16/ml Ma (T.m) 3.05 6T16/ml
10.60 5.00
Radier
Mt (T.m) 9.81 6T16/ml Mt (T.m) 4.59 6T16/ml
15.80 7.50
Remarque :
Dans ce tableau il n'est porté qu'un exemple à titre d'indication.
Tous les détails du ferraillage sont mentionnés dans les plans.
VISA B.E.T

23

Vous aimerez peut-être aussi