Vous êtes sur la page 1sur 4

I.

GENERALITES

A. Généralités sur les réseaux informatiques

Un réseau informatique (en anglais, data communication network


ou DCN) est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour
échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau
est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet1), on appelle nœud
l'extrémité d'une connexion, qui peut être une intersection de
plusieurs connexions ou équipements (un ordinateur, un routeur,
un concentrateur, un commutateur). Un réseau informatique ou
plus simplement un réseau fait référence à un nombre quelconque
de systèmes informatiques indépendants qui sont reliés entre eux
pour que l’échange de données soit réalisable. Pour cela, en plus
d’une connexion physique, il doit aussi exister une connexion
logique des systèmes en réseau. Cette dernière est produite par
des protocoles réseau spécifiques comme par exemple le
protocole TCP (Transmission Control Protocol, littéralement
protocole de contrôle de transmissions). Même seulement deux
ordinateurs reliés entre eux peuvent être considérés comme un
réseau.
Les réseaux sont mis en place dans le but notamment de
transférer des données d’un système à un autre ou de fournir des
ressources partagées comme par exemple les serveurs, les bases
de données ou une imprimante sur le réseau. Il est possible selon
la taille et la portée du réseau informatique de différencier et de
catégoriser les réseaux. Voici ci-dessous les principales catégories
de réseaux informatiques :
 Personal Area Network (PAN) ou réseau personnel
 Local Area Network (LAN) ou réseau local
 Metropolitan Area Network (MAN) ou réseau métropolitain
 Wide Area Network (WAN) ou réseau étendu
 Global Area Network (GAN) ou réseau global
Au sein de la Base Aérienne d’Abidjan nous utilisons 2 types de
réseaux tel que :
 LAN : Local Area Network
 WAN : Wide Area Network
Pour notre déploiement nous allons utilisé le réseau LAN
acronyme de Local Area Network, le terme LAN désigne un réseau
informatique local. Il est constitué d'un ensemble d'ordinateurs et
de périphériques reliés entre eux par des liaisons physiques (des
câbles notamment). Ces ordinateurs et périphériques
communiquent entre eux via des protocoles communs.
Le réseau local, ou LAN, se cantonne à un lieu physique et un
environnement bien déterminé (une maison, un immeuble, etc.).
On le retrouve souvent dans des entreprises qui disposent d'un
parc informatique important dans une pièce (on parle alors aussi
de Réseau Local d'Entreprise - RLE), mais aussi à la maison (deux
ordinateurs + une imprimante reliés entre eux par exemple) ou
pour les jeux en réseau.
Ethernet permet de se relier à un réseau local, tout comme sa
variante sans fil, le Wi-Fi.

A. GENERALITES SUR LES SERVEURS

Un serveur informatique est un dispositif informatique (matériel


et logiciel) qui offre des services à un ou plusieurs clients (parfois
des milliers). • Serveur web : chaque fois que vous demandez une
page web, vous passez par un réseau Internet à partir d’un serveur
web
• Serveur de fichiers : il conserve les fichiers partagés par plusieurs
ordinateurs dans un emplacement commun. Un utilisateur peut
extraire un document depuis son ordinateur, le traiter et
l’enregistrer de nouveau sur le serveur. Il existe plusieurs types tel
que :
• Serveur d’applications : il stocke et permet de partager des
données (commerciales, comptabilité, etc.) accessibles depuis tous
les postes reliés au serveur informatique. Il peut traiter les
informations de manière à n’en extraire que les données
souhaitées par l’ordinateur.
• Serveur d’impression : il permet de partager une ou plusieurs
imprimantes
• Serveur de messagerie : il gère les messages en distribuant le
courrier électronique aux ordinateurs et en les stockant de
manière à permettre un accès à distance.
Nous utilisons 2 types de serveurs informatiques au sein de la Base
Aérienne d’Abidjan tel que :
 Le Serveur de messagerie
 Le Serveur d’application
Nous utiliserons un serveur d’application pour notre déploiement
Un serveur d'applications est un logiciel d'infrastructure offrant un
contexte d'exécution pour des composants applicatifs. Le terme
est apparu dans le domaine des applications web. Au sens strict les
composants hébergés par le serveur d'applications ne sont pas de
simples procédures ou scripts mais de réels composants logiciels
conformes à un modèle de composants (EJB, COM, Fractal, etc.).
Les clients des serveurs d'application sont : des programmes
autonomes (standalone application), des applets ou d'autres
composants.
La structuration en couches des différents composants mis à
disposition par le serveur d'application permet une prise en
compte des besoins métier, des interactions avec les utilisateurs,
des connexions avec les bases de données, etc.
Les serveurs d'applications sont des logiciels occupant la couche
centrale dans une architecture multicouche, qu'elle soit classique
trois tiers (postes clients, serveur d'applications, serveur de
données) ou étendue N tiers lorsqu'elle intègre par exemple des
serveurs d'acquisition (données de terrain, données de process, de
back-office, etc.) ou des serveurs d'interface (gateways, systèmes
coopérants externes, etc.).
Dans un sens plus large, un serveur d'applications peut être une
machine servant à héberger des applications, soit pour permettre
leur exécution depuis un poste client (mode client-serveur de
données, généralement partage de fichiers et politiques de gestion
des accès), soit pour déporter l'affichage sur le poste client (mode
client-serveur d'affichage).

II. DEPLOIEMENT DE MICROSOFT OFFICE DANS LE RESEAU LAN


Le déploiement est le fait d’introduire une nouvelle
solution/plateforme technique et des services dans une organisation
d’une manière coordonnée. Un déploiement réussi repose sur une
planification prospective, des ressources adéquates, une surveillance et
une évaluation continue et une communication solide.

Vous aimerez peut-être aussi