Vous êtes sur la page 1sur 52

AGENCE FONCIERE D’HABITATION

DIRECTION OPERATIONNELLE DE SFAX

ELABORATION DE L’ETUDE HYDRAULIQUE ET PROTECTION


CONTRE LES INONDATION DU GOUVERNORAT DE TATOUINE

RAPPORT D’AVANT PROJET DETAILLE

13 Rue Abdelmoumen Ibn Ali 1002 – Bélvedere Tunis


EPR
EPR Tél. : 71 283 894 / Fax : 71 283 896
E-mail : contact.epr @ epr.com.tn
Bureau d'études Affaire : HY-126-20-05 Rev3 –Septembre 2021
Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

SOMMAIRE
PRÉFACE ........................................................................................................................................... 4
INTRODUCTION ................................................................................................................................ 5
CHAPITRE 1 : PRESENTATION ET DIAGNOSTIC DE LA SITUATION ACTUELLE DE LA ZONE D’ETUDE.... 6
1.LA SITUATION DE LA ZONE ............................................................................................................................................ 6
2. LES DONNÉES DE BASE DE L’ÉTUDE .............................................................................................................................. 7
2.1. Pluviométrie........................................................................................................................................................... 9
2.2. Crue exceptionnelle ............................................................................................................................................... 9
2.3. Ajustement statistique des pluies journalières maximales au niveau de la station de Tataouine ........ 10
2.4. Courbe IDF ........................................................................................................................................................... 12
2.5. Températures ...................................................................................................................................................... 13
2.6. Evaporation .......................................................................................................................................................... 14
2.7 Géologie ................................................................................................................................................................ 14
2.8. Occupation du sol ................................................................................................................................................ 14
3.DIAGNOSTIC DE LA SITUATION ACTUELLE ................................................................................................................... 16
4.PROBLEMATIQUE ......................................................................................................................................................... 20

CHAPITRE 2 : ETUDE HYDROLOGIQUE ............................................................................................. 21


1.DELIMITATION ET CARACTERISTIQUES DES BASSINS VERSANTS ................................................................................. 21
1.1.Délimitation des bassins versants......................................................................................................................... 21
1.1.1.Bassins versants extérieurs ................................................................................................................................ 21
1.1.2.Bassin versant intérieur ..................................................................................................................................... 21
1.2.Caractéristiques des bassins versants ............................................................................................................... 25
1.2.1.Rectangleéquivalent .......................................................................................................................................... 25
1.2.2.Indice de compacité ........................................................................................................................................... 25
1.2.3.Coefficient de ruissellement .............................................................................................................................. 25
1.2.4.Coefficient D’allongement : M ........................................................................................................................... 26
1.2.5.Assemblage Des Bassins Versants Elémentaires ............................................................................................... 26
2.EVALUATION DES DEBITS ............................................................................................................................................. 28
2.1.Période de retour.................................................................................................................................................. 28
2.2.Calcul du débit du bassin versant extérieur.......................................................................................................... 28
2.3. Calcul du débit du bassin versant intérieur ......................................................................................................... 39
2.3.1.Méthode de Caquot ............................................................................................................................................... 39
2.4.Choix du débit adopté .............................................................................................................................................. 43
3. MODELISATION HEC-RAS D’OUED TATAOUINE .......................................................................................................... 44

CHAPITRE 3: LES AMENAGEMENTS PROJETES ................................................................................. 46


1.LES AMENAGEMENTS PROJETES.................................................................................................................................. 46
2.CALCUL DES SECTIONS DES OUVRAGES ....................................................................................................................... 47
2.1.Méthodologie ....................................................................................................................................................... 47
2.2.Résultat des calculs ............................................................................................................................................... 47

CHAPITRE 4:ETUDE ET ESTIMATION DE L’IMPACT DU PROJET SUR SON ENVIRONNEMENT ............ 50


1. EFFET DE LA VARIATION DU COEFFICIENT DU RUISSELLEMENT ET DE L’IMPERMEABILITE DU SOL .......................... 50
2.EFFET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LA VARIATION DE LA QUANTITE D’EAU RUISSELE.................................. 50

CONCLUSION .................................................................................................................................. 51

EPR/ Septembre 2021 Page 1


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Liste des figures

Figure 1 : Limite administratif du Gouvernorat de Tataouine ..................................................................................6


Figure 2:Situation géographique de la zone d’étude ...............................................................................................7
Figure 3 : Carte des étages bioclimatiques de Tataouine .......................................................................................8
Figure 4:Evolution de la pluviométrie mensuelle dans la région de Tataouine (1981-2010) ..................................9
Figure 5 : Ajustement statistique des pluies journalières maximales par la loi Normal ......................................12
Figure 6 : Courbe IDF(Station Tataouine) .............................................................................................................13
Figure 7:La température moyenne mensuelle dans la station météo de Tataouine (1981-2010) ........................14
Figure 8 : Carte d’occupation du sol de Tataouine, Gabès et Médenine ..............................................................15
Figure 9 :Pont en cours d’exécution sur Oued Tataouine .....................................................................................18
Figure 10 : Cassis 1 sur Oued Tataouine ..............................................................................................................18
Figure 11 : Cassis 2 sur Oued Tataouine ..............................................................................................................18
Figure 12 : Ouvrage de traversé en amont de la zone d’étude dalot 7(2.0x2.0) sur oued Beni Blel ....................19
Figure 13 : Délimitation du bassin versant extérieur sur la carte topographique ..................................................22
Figure 14 : Délimitation du bassin versant extérieur sur un fond Google earth ....................................................23
Figure 15 : Délimitation du bassin versant intérieur sur un fond Google earth .....................................................24
Figure 16 :Hyétogramme(T=20 ans) .....................................................................................................................34
Figure 17 :Hyétogramme(T=50 ans) .....................................................................................................................35
Figure 18 : Hyétogramme(T=100 ans) ..................................................................................................................35
Figure 19 :Modélisation SWMM du bassin versant intérieur .................................................................................40
Figure 20 :Modélisation HEC-HMS du bassin versant intérieur ............................................................................41
Figure 21: Exemple 1 de profil en travers d’Oued de Tataouine ...........................................................................45
Figure 22: Exemple de profil en travers PT 14 d’oued Tataouine .......................................................................45
Figure 23: Plan des ouvrages projetés ..................................................................................................................49

EPR/ Septembre 2021 Page 2


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Liste des tableaux

Tableau 1:Les données sur les précipitations dans la région de Tataouine (1981-2010) .....................................9
Tableau 2:Les pluies maximales journalières par an de la station Tataouine (1995-2021) .................................10
Tableau 3 : Résultat des pluies journalières maximales selon la période de retour .............................................12
Tableau 4:Paramètre d'ajustement des intensités selon la loi de Montana ..........................................................13
Tableau 5: Les données sur la température moyenne dans la région de Tataouine (1981-2010) ......................13
Tableau 6: Les données sur l’évaporation moyenne dans la région de Tataouine (1977-1990) .........................14
Tableau 7 :Répartition des terres à Médenine - Tataouine - Gabès ....................................................................15
Tableau 8 :Caractéristique des ouvrages existants ..............................................................................................19
Tableau 9 : Estimation du coefficient de ruissellement C......................................................................................26
Tableau 10 : Paramètres équivalents d’assemblage de bassins versants ...........................................................26
Tableau 11 : Caractéristiques des bassins versants extérieurs ............................................................................27
Tableau 12 : Caractéristiques du bassin versant intérieur ....................................................................................27
Tableau 13 :les valeurs des paramètres régionaux ..............................................................................................28
Tableau 14 :Valeurs du coefficient d’ajustement λT selon la période de retour T ................................................29
Tableau 15 : Valeurs régionales des RT,Qpour le sud et le sahel de Sfax .............................................................29
Tableau 16 : Valeurs des coefficients de Fronco-Rodier ......................................................................................30
Tableau 17 : Coefficient d’abattement ...................................................................................................................32
Tableau 18 :Calcul des intensités pour T=20 ans .................................................................................................34
Tableau 19 :Calcul des intensités pour T=50 ans .................................................................................................35
Tableau 20 :Calcul des intensités pour T=100 ans ...............................................................................................35
Tableau 21 : Description des types de sols ...........................................................................................................37
Tableau 22 : Les valeurs de CN selon type de sol ................................................................................................37
Tableau 23 : Calcul du temps de concentration des bassins versants extérieurs ................................................38
Tableau 24 : Calcul du débit des bassins versants extérieurs par les différentes méthodes ...............................38
Tableau 25 : Calcul du temps de concentration du bassin versant intérieur.........................................................39
Tableau 26 : Calcul des débits du bassin versant intérieur par la méthode Rationnelle .....................................42
Tableau 27 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode Caquot T=20ans .............................42
Tableau 28 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode Caquot T=50ans .............................42
Tableau 29 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode Caquot T=100ans ...........................42
Tableau 30 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode deSPEED ........................................42
Tableau 31 : Le calcul du débit du bassinversant intérieur par la méthode SWMM .............................................42
Tableau 32 : Le calcul du débit du bassin versant intérieur par la méthode HEC-HMS .......................................42
Tableau 33 : Le débit retenu de projet...................................................................................................................43
Tableau 34 : Dimensionnement des ouvrages projetés .......................................................................................48

EPR/ Septembre 2021 Page 3


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

PRÉFACE

Dans le cadre de la réalisation des études d’aménagement d’un PIF à Tataouine, un contrat a été
signé avec l’Agence Foncière d’Habitation (AFH) permettant à notre bureau Etudes ,Pilotage et
Réalisation (EPR), d’assurer la Mission d’élaboration de l’étude hydraulique et protection contre les
inondations de la zone PIF Tataouine au gouvernorat de Tataouine de superficie 93.1 ha.
Cette mission est composée de deux phases qui doivent aboutir à la préparation d’un dossier d’appel
d’offre des travaux relatif à la mission, approuvés par tous les intervenants.
La mission s’étale sur un délai de 45 jours pour la première phase et 15 jours pour la deuxième.
Afin d’accomplir cette mission une équipe d’ingénieurs constituée notamment d’un ingénieur senior
ayant une expérience de 30 ans assisté par des ingénieurs juniors.

EPR/ Septembre 2021 Page 4


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

INTRODUCTION

Conformément aux termes de références, cette étude sera réalisé en deux phases :
1ér phase : Avant-Projet Détaillé (APD) qui comporte :
 Un diagnostic détaillé de la situation actuelle, la collecte des données et la reconnaissance du
milieu.
 Un diagnostic des ouvrages hydrauliques existants et une vérification de leurs états
 La délimitation des bassins versants extérieurs et intérieurs, en se basant sur : les cartes
topographiques 1/200 000 et les images satellitaires récentes.
 L’évaluation des apports des bassins versants et l’étude de l’impact des eaux de ruissellement
sur la zone PIF.
 L’étude des différentes variantes d’aménagement possibles pour la protection contre les
inondations.

Cette phase aboutira aux choix d’une variante optimale pour la faisabilité et le coût.

2éme phase : Dossier d’Appel d’Offre (DAO) qui comporte :


 La soumission
 Le cadre du bordereau des prix et détail estimatif ,
 Les conditions d’appel d’offres et le Cahier des Clauses Administratives Particulières
C.C.A.P,
 Le dossier des plans,
 Le dossier d’estimation confidentielle (Dossier C).

Le présent rapport comportera les chapitres suivants :


Chapitre 1 : Présentation et diagnostic de la situation actuelle de la zone d’étude
Chapitre 2 :Etude hydrologique
Chapitre 3 : Les aménagement projetés
Chapitre 4 :Etude et estimation de l’impact du projet sur son environnement

EPR/ Septembre 2021 Page 5


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

CHAPITRE 1 : PRESENTATION ET DIAGNOSTIC DE LA SITUATION ACTUELLE DE


LA ZONE D’ETUDE

1.LA SITUATION DE LA ZONE

Le gouvernorat de Tataouine est le plus vaste gouvernorat de Tunisie. Il couvre une superficie totale
de 38 889 km², soit 24% du territoire national. Il est situé à l’extrême Sud (500 km de la capitale), limité
par les gouvernorats de Kébili, de Gabès, de Médenine au nord, par la Libye au Sud et Sud-Est et par
l'Algérie à l'ouest et le Sud-ouest. Il abrite en 2014 une population de 149 453 habitants. La ville de
Tataouine qui constitue le chef-lieu du gouvernorat se trouve presque au centre de la partie Nord du
gouvernorat.

Source :Carte agricole, CRDA


Figure 1 : Limite administratif du Gouvernorat de Tataouine

EPR/ Septembre 2021 Page 6


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

La zone d’étude « PIF Tataouine » couvre une superficie environ 93.1 hectare rattachée à Tataouine
sud.
Ce périmètre est délimité au Nord et à l’Est par la rocade Tataouine et à l’Ouest par cité Ettahrir.
Il est accessible par la route nationale RN 19. (Voir figure2).

Figure 2:Situation géographique de la zone d’étude

2. LES DONNÉES DE BASE DE L’ÉTUDE

L’analyse du milieu naturel du gouvernorat de Tataouine, composante importante du territoire de la


région de Tataouine, requiert la prise en compte des caractéristiques du site régional plus large dont il
fait partie.
Le gouvernorat de Tataouine se caractérise par un climat continental sévère, du fait de son éloignement
de la mer et de l’effet prononcé du Sahara. Les traits généraux de ce climat peuvent être résumés dans
les points suivants :
Des pluies rares et irrégulières, tombant pendant la saison froide ;
 Un régime thermique très contrasté, marqué par des hivers tempérés à doux et des étés chauds
à très chauds ;
 Une forte évaporation, surtout durant la période Mai-Octobre, quand il y’a de l’eau dans le sol;
 Une sécheresse quasi absolue entre Mai et Septembre ;
 Des vents chauds et secs (sirocco) qui dessèchent les cultures.

EPR/ Septembre 2021 Page 7


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Source :Carte agricole, CRDA


Figure 3 : Carte des étages bioclimatiques de Tataouine

EPR/ Septembre 2021 Page 8


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

2.1. Pluviométrie

Le réseau pluviométrique du gouvernorat de Tataouine comporte 44 stations pluviométriques en


service. .
Le suivi des stations pluviométriques de l’année 1981 à 2010 donne une pluviométrie annuelle
moyenne à l’ordre de 107.3 mm.
Le régime mensuel est caractérisé par un maximum qui se place au mois de Janvier. Le mois de Mars
vient en deuxième position, suivi par le mois d’Octobre (voir tableau1).
Tableau 1:Les données sur les précipitations dans la région de Tataouine (1981-2010)

Mois Jan. Fév. Mars Av. Mai Juin Juil. Aout Sept. Oct. Nov. Déc.
P.moy. (mm) 19.3 9.8 17 10.2 7 0.6 0.1 1.7 8.7 13.4 7.6 11.9

Source: INM, 2010

Précipitation mensuelle moyenne (1981-2010)


25

20
Précipitation (mm)

19.3
15 17

13.4
10 11.9
9.8 10.2
8.7
5 7 7.6

0.6 0.1 1.7


0
Jan. Fév. Mars Av. Mai Juin Juil. Aout Sept. Oct. Nov. Déc.
Mois

Figure 4:Evolution de la pluviométrie mensuelle dans la région de Tataouine (1981-2010)

2.2. Crue exceptionnelle

Les valeurs des pluies maximales absolues enregistrées à la station de Tataouine entre 1995 et 2021
sont données dans le tableau suivant :

EPR/ Septembre 2021 Page 9


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 2:Les pluies maximales journalières par an de la station Tataouine (1995-2021)

Date Pluie maximale absolue par ans en mm


24/09/1995 45.3
07/11/1996 27.7
12/03/1997 24.4
20/10/1998 20.9
04/02/1999 64.1
29/10/2000 14.5
27/09/2001 18.5
08/02/2002 44.3
11/12/2003 19.2
21/01/2004 47
30/08/2005 70.7
04/11/2006 18.8
09/03/2007 25
08/01/2008 14.4
22/09/2009 19.2
17/10/2010 18.2
13/02/2011 66
09/03/2012 41.6
30/11/2013 12
02/06/2014 28.2
05/11/2015 20.2
24/09/2016 26.5
11/11/2017 61.7
01/11/2018 21.2
08/10/2019 53
24/11/2020 17.0
13/03/2021 1.0

INM ,2021

2.3. Ajustement statistique des pluies journalières maximales au niveau de la station de


Tataouine

L’analyse des pluies journalières maximales a concerné la station de TATAOUINE bien représentative
et disposant d’une série de pluies journalières pour une période de 26 ans complètes.
 Logiciel utilisé

Le logiciel HYFRAN, l’un de plusieurs logiciels utilisés dans le domaine d’ajustement statistique,
développé par l’équipe du Pr. Bernard Bobée. Cet outil d’aide à la décision permet d’ajuster un nombre
important de distributions statistiques à une série de données qui vérifient les hypothèses
d’indépendance, d’homogénéité et de stationnarité. Il permet de choisir la classe de distributions la plus
adéquate pour estimer le quantile de période de retour élevée.

EPR/ Septembre 2021 Page 10


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

 Méthodologie d’ajustement statistique de pluie

Pour un premier choix d’une loi convenable, il faut :

 Connaître le pas du temps utilisé : des observations journalières, décadaires, mensuelles,


annuelles, événementielles.
 Connaître la nature de la série : des valeurs successives, des totaux, des maximums, des
minimums, des valeurs au-delà d’un seuil, des valeurs extrêmes, etc.
 Connaître la variable : Pluie, débit, intensité, apports, ruissellements, température, etc.
Pour notre cas, plusieurs lois d’ajustements de la pluviométrie ont été testées. La loi qui représente
convenablement les mesures disponibles est :

Les pluies maximales annuelles suivent la loi Normale

 Loi Normale

Une variable aléatoire réelle X suit une loi normale (ou loi gaussienne, loi de Laplace-Gauss)
d’espérance µ et d’écart type σ (nombre strictement positif, car il s’agit de la racine carrée de la
variance σ2) si cette variable aléatoire réelle X admet pour densité de probabilité la fonction p(x)
définie, pour tout nombre réel x, par :
1 x
1  ( )2
p ( x)  e 2 
 2

Une loi normale sera notée de la manière suivante N (µ, σ) car elle dépend de deux paramètres µ (la
moyenne) et σ (l’écart-type). Ainsi si une variable aléatoire X suit N (µ, σ) alors E(X) = µ et V (X) = σ 2.

Lorsque la moyenne µ vaut 0, et l’écart-type vaut 1, la loi sera notée N (0, 1) et sera appelée loi
normale standard. Sa fonction caractéristique vaut e −t 2/2. Seule la loi N (0, 1) est tabulée car les
autres lois (c’est à-dire avec d’autres paramètres) se déduise de celle-ci à l’aide du théorème suivant
: Si Y suit N (µ, σ) alors Z = Y −µ σ suit N (0, 1). On note Φ la fonction de répartition de la loi normale
centrée réduite :
( x)  P(Z  x)
Avec Z une variable aléatoire suivant N (0, 1).

 Méthode en pratique

On doit calculer µ et σ en se basant sur la loi normale centrée réduite :

Y 
Z suit N (µ, σ2)  Z  suit N(0,1).

 Résultat et discussions

Le résultat de l’ajustement de la série de pluie par la loi Normal est résumé dans la figure et le tableau
suivants :

EPR/ Septembre 2021 Page 11


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Figure 5 : Ajustement statistique des pluies journalières maximales par la loi Normal

Tableau 3 : Résultat des pluies journalières maximales selon la période de retour


T PT (mm)
200 79.3
100 74.6
50 69.5
20 61.9
10 55.1

2.4. Courbe IDF

La station de Tataouine est la plus proche de la zone d’étude.


L’intensité de la pluie est déterminée à l’aide des courbes Intensité-Durée-Fréquence établies par
CORMARY à la station de Tataouine.

i  a(T )  t b(T )
Avec :
I : intensité de la pluie en mm/h ;
tc : temps de concentration du bassin versant en h ;
Les valeurs de ces paramètres (a, b) sont résumées dans le tableau qui suit :

EPR/ Septembre 2021 Page 12


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Figure 6 : Courbe IDF(Station Tataouine)

Tableau 4:Paramètre d'ajustement des intensités selon la loi de Montana


a [(I(mm/h) et a [(I(mm/h) et a [(I(mm/mn) et
T(an) b(T)
t(h)] t(mn)] t(mn)]
10 15.00 148.54 2.48 -0.56
20 18.20 153.01 2.55 -0.52
50 22.80 191.68 3.19 -0.52
100 29.50 248.01 4.13 -0.52

2.5. Températures

Les températures moyennes annuelles (1981-2010) se situent autour de 20.8°C. Elles augmentent
légèrement dans le sens Est-Ouest et Nord-Sud. Le régime thermique est très contrasté, caractérisé
par des hivers tempérés à doux et des étés chauds à très chauds (voir tableau 3).

Tableau 5: Les données sur la température moyenne dans la région de Tataouine (1981-2010)
Mois Jan. Fév. Mars Av. Mai Juin Juil. Aout Sept. Oct. Nov. Déc.
Tmoy min (°C) 6.8 7.8 10.4 12.4 16.5 19.9 22.1 22.4 22 18.9 12.4 7.1
Tmoy max (°C) 15.8 18.5 21.3 24.9 29.4 33.7 36.2 36.2 34.9 31.5 22.7 16.9
Tmoy (°C) 11.3 13.15 15.85 18.65 22.95 26.8 29.15 29.3 28.45 25.2 17.55 12
(INM ,2010)

EPR/ Septembre 2021 Page 13


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Température moyenne mensuelle (1981-2010)


35
30
25

Tmoy (°C)
20
15
10
5
0
Jan. Fév. Mars Av. Mai Juin Juil. Aout Sept. Oct. Nov. Déc.
Mois

Figure 7:La température moyenne mensuelle dans la station météo de Tataouine (1981-2010)

2.6. Evaporation

L’évaporation moyenne mesurée à la station de Médenine entre 1977 et 1990 à l’évaporimétre piche
est de 1971 mm. Les valeurs moyennes mensuelles sont données dans le tableau suivant :
Tableau 6: Les données sur l’évaporation moyenne dans la région de Tataouine (1977-1990)
Mois S O N D J F M A M J J A Année
Evaporation
5.3 4.4 3.9 3.5 3.7 4.5 4.9 6.0 7.0 7.4 7.8 6.9 5.4
(mm/j)

2.7 Géologie

Le substrat géologique de la région de Tataouine est marqué par les traits suivants:

calcaire),

uches s’effectue de
l’Est à l’Ouest ou du Nord – Est au Sud-ouest.

2.8. Occupation du sol

Le gouvernorat de Tataouine est occupé majoritairement par des parcours au Nord et au centre. Par
contre au sud de la région, le sol est nu (voir figure 7).

EPR/ Septembre 2021 Page 14


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Source :Carte agricole, CRDA,2005

Figure 8 : Carte d’occupation du sol de Tataouine, Gabès et Médenine

Le tableau ci-dessous représente la réparation des terres agricoles ,les parcours et les forêts existant
dans le gouvernorat de Médenine, Tataouine et Gabes.
Tableau 7 :Répartition des terres à Médenine - Tataouine - Gabès

Terres
Parcours Forêt Total
agricoles
Sud- Est 19.10 80.20 0.7 100
Zone littorale 70.30 27.40 2.4 100
Zone médiane 17.30 82.30 0.4 100
Zone de montagne 23.60 75.80 0.6 100
Zone désertique 7.10 92.20 0.7 100
Source : CRDA - Médenine - Tataouine - Gabès 2005

EPR/ Septembre 2021 Page 15


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

3.DIAGNOSTIC DE LA SITUATION ACTUELLE

Le périmètre d’étude couvre environ 93.1 ha. Il est délimité à l’Ouest par une zone urbaine de la ville
de Tataouine « cite Ettahrir ».

Le diagnostic de l’état actuel prouve l’existence de deux oueds importants et marqués : « Oued
Tataouine » et « Oued Beni Blel » qui traversent notre zone d’étude.

On note ainsi l’existence des ouvrages hydrauliques de traversées sur les routes existantes et des
ouvrages en cours d’exécution sur la rocade Tataouine limitrophe à notre zone d’étude.

Les ouvrages qu’on a pu identifier lors d’une visite sur terrain sont des ouvrages en cassis , en dalot et
un ouvrage d’art en cours d’exécution.(Voir plan des ouvrages existants)

EPR/ Septembre 2021 Page 16


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

EPR/ Septembre 2021 Page 17


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

 L’ouvrage d’un pont en cours d’exécution sur Oued Tataouine avec 5 travées de 20 m et une
hauteur h=5.2m au niveau de la rocade et à l’Est de RN19.

Figure 9 :Pont en cours d’exécution sur Oued Tataouine

 On note aussi l’existence des 2 Cassis et un dalot multiple de section 7x(2.0x2.0) sur la route en
amont de la zone d’étude.

Figure 10 : Cassis 1 sur Oued Tataouine

Figure 11 : Cassis 2 sur Oued Tataouine

EPR/ Septembre 2021 Page 18


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Figure 12 : Ouvrage de traversé en amont de la zone d’étude dalot 7(2.0x2.0) sur oued Beni Blel

Le tableau suivant résume les caractéristiques des ouvrages existants :


Tableau 8 :Caractéristique des ouvrages existants

Côte Fil Côte keq Degré de Capacité


Pente
Ouvrage Section d’eau PHE remplissage maximale V(m/s)
(%)
(m) (m) (%) (m3/s)
Pont (5x20,h=5.2m) 190 193.7 50 0.3 70 1918 5.27
Dalot 7(2.0x2.0) - - 60 0.5 80 68.75 3.07

EPR/ Septembre 2021 Page 19


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

4.PROBLEMATIQUE

D’après ce qu’il a été avancé, le PIF Tataouine est situé dans un terrain de pente variable de 3.5 à
0.6 %, constituant une zone d’intersection de deux importants oueds de Tataouine et de Beni Blel.
La largeur de lit majeur des deux oueds varie de l’amont vers l’aval de 400m à 70 m.
En outre, on signale l’existence de quelques écoulements à l’est de la zone qui joindraient oued
Tataouine en traversant la zone d’étude.
Les menaces d’inondabilité se situent effectivement le long des deux oueds précités.
Ainsi l’étude de protection contre les inondations du « PIF Tataouine » consisterait à la détermination
des limites de débordement de ces oueds sur le terrain du projet et les zones urbaines avoisinantes et
l’aménagement de ces derniers afin d’acheminer les écoulements vers l’ouvrage sous la rocade.

EPR/ Septembre 2021 Page 20


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

CHAPITRE 2 : ETUDE HYDROLOGIQUE

1.DELIMITATION ET CARACTERISTIQUES DES BASSINS VERSANTS

1.1.Délimitation des bassins versants

1.1.1.Bassins versants extérieurs

La délimitation des bassins versants extérieurs à la zone d’étude projetée a été effectuée en tenant
compte de la topographie de la région telle que déduite de la carte d’état-major de la région à l’échelle
1/200 000 et des images satellitaires de Google Earth.
Cette délimitation a révélé l’existence de 5 bassins versants extérieurs qui peuvent avoir un impact sur
la zone d’étude.
On note aussi l’existence de deux Barrages collinaires de Ksar Ouled Debab et Ras El Ouedi sur Oued
Tataouine situé au Sud-Ouest de la zone PIF. Ils sont conçu afin de maitriser l’écoulement d’eau d’Oued
Tataouine, d’alimenter la nappe d’eau souterraine et de renforcer le secteur agricole. Ils visent
également à protéger la région des inondations. On va négliger dans le calcul hydrologique l’existence
de ces derniers et on va travailler dans le cas où le Barrage a débordé. (voir plan de délimitation du
bassin versant extérieur).

1.1.2.Bassin versant intérieur

La délimitation du bassin versant intérieur à la zone projetée a été effectuée en tenant compte de la
limite extérieur de la zone d’étude et de la topographie de la région (Voir plan de délimitation de
bassin versants intérieur)

EPR/ Septembre 2021 Page 21


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

BV3
BV4
BV5

BV1 Barrage Ras El Ouedi

BV2

Figure 13 : Délimitation du bassin versant extérieur sur la carte topographique

EPR/ Septembre 2021 Page 22


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

BV3
BV4
BV5

BV1

BV2

Figure 14 : Délimitation du bassin versant extérieur sur un fond Google earth

EPR/ Septembre 2021 Page 23


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Figure 15 : Délimitation du bassin versant intérieur sur un fond Google earth

EPR/ Septembre 2021 Page 24


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

1.2.Caractéristiques des bassins versants

Pour chaque bassin on va déterminer les paramètres suivants :

1.2.1.Rectangleéquivalent
2
A
L  kc   (1  (1 (1.12 ) )
1.12 Kc
2
A
l  kc   (1 (1 (1.12 ) )
1.12 Kc
Avec ;Kc : l’indice de compacité
A : Superficie du bassin versant en Km²

1.2.2.Indice de compacité

Kc  0.28  P
A
Avec ;P : Périmètre du bassin versant en Km2.
A : Superficie du bassin versant en Km2

1.2.3.Coefficient de ruissellement

Le coefficient de ruissellement C est fonction essentiellement du :


-Paramètre relief : la valeur de C peut varier considérablement en fonction de la pente, nous
distinguons :
 Pente faible :0à2%;
 Pente moyenne: 2 à 5 % ;
 Pente forte : supérieure à 5 % ;
-Paramètre perméabilité : la perméabilité est fonction de la nature et du type d'occupation du sol
(nature, urbanisation, couvert végétal,....), nous distinguons trois classes de perméabilité :
 Perméabilité rapide : zone non urbanisée, absence de couvert végétal, nature poreuse du sol
 Perméabilité moyenne : présence d'un couvert végétal assez dense, porosité faible ou d'un
taux d'urbanisation faible
 Perméabilité faible : zone fortement urbanisée ou nature imperméable du sol
Le coefficient de ruissellement C dépend, donc, de plusieurs paramètres essentiellement de la nature
du sol, du couvert végétal, du relief et de la pente, de l’évènement pluvieux etc. Nous présentons ci-
après une estimation du coefficient C en fonction du paramètre relief, de la végétation et de la période
de retour de l’évènement pluvieux :

EPR/Septembre 2021 Page 25


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 9 : Estimation du coefficient de ruissellement C


Période de retour
Pente Indice de végétation
10 ans 20 ans 50 et 100 ans
Pente faible ou 1 0.3 0.5 0.6
moyenne 2 0.4 0.6 0.7
(de 0 à 5%) 3 0.5 0.7 0.8
1 0.4 0.6 0.7
Pente forte
2 0.5 0.7 0.8
>à5%
3 0.6 0.8 0.9

Note : -1 : Si plus de 50% de la surface du bassin sont recouverts de végétation.


-2 : Si 30 à 50% de la surface du bassin sont recouverts de végétation.
-3 : Si moins de 30% de la surface sont recouverts de végétation.

1.2.4.Coefficient D’allongement : M

L’allongement M est défini comme étant le rapport du plus long cheminement hydraulique à la racine
carrée de superficie équivalente du bassin considéré.
L
M 
A
Avec :
* A : superficie du bassin versant (en m2) ;
* L : plus long cheminement hydraulique(m) ;
Si M>2 , le bassin versant est très allongé alors on porte des corrections sur le débits de pointe
Qcorrigé  m  Q

1.2.5.Assemblage Des Bassins Versants Elémentaires

Les paramètres des bassins équivalents (en parallèle ou en série) sont donnés dans le tableau qui
suit :
Tableau 10 : Paramètres équivalents d’assemblage de bassins versants

Paramètres équivalents A éq C éq I éq
2
M éq

∑C A ∑L
Bassin en serie ∑A i
∑A
i i ∑L i

Li ∑A
i

i ∑( ) i

Ii
∑C A ∑I Q L
Bassins en Parallèle ∑A i
∑A
i i
∑Q
i

pi
pi ( Qp i max )

∑A
i i

Les caractéristiques des bassins versants sont définies dans les tableaux suivants :

EPR/Septembre 2021 Page 26


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 11 : Caractéristiques des bassins versants extérieurs

Rectangle équivalent
S I moy Indice de Cr Cr Cr
Bassin versant P(km) L(Km) Ks L l Alt max (m) Alt min (m) H (m)
( Km²) (%) végétation 20 50 100
(Km) (Km)
BV Oued
521 146 41 1.79 64.98 8.02 473 182 291 0.71 1 0.5 0.6 0.6
Tataouine

BV1 126.93 73.40 23.27 1.82 32.83 3.87 407 196 211 0.91 1 0.6 0.7 0.8

BV2 392.26 132.28 36.95 1.87 59.55 6.59 473 196 277 0.75 1 0.6 0.7 0.8

BV3 1.44 6.40 1.33 1.49 2.66 0.54 218 194 24.0 1.80 1 0.5 0.6 0.6

BV4 0.5 4.34 1.59 1.72 1.91 0.26 202 193 9.00 0.57 3 0.7 0.8 0.8

BV5 0.09 1.31 0.32 1.21 0.45 0.20 221 207 14 4.38 1 0.5 0.6 0.6

Tableau 12 : Caractéristiques du bassin versant intérieur

S P L Rectangle équivalent Alt max Alt min Indice de I moy Cr Cr Cr


Bassin versant Ks H (m)
(Km²) (km) (Km) L(Km) l(Km) (m) (m) végétation (%) 20 50 100

BV de la zone
0.931 5.28 1.52 1.53 2.22 0.42 198 191 7 3 0.46 0.9 0.9 0.9
d’étude

EPR/Septembre 2021 Page 27


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

2.EVALUATION DES DEBITS

Pour évaluer les débits des bassins versants on est souvent amené à déterminer la pluie qui les génère.
Ceci découle de la relation pluie-débit. En effet, les débits sont déterminés pour une période de retour
donnée et pour une durée généralement prise égale au temps de concentration du bassin versant.
Connaissant la période de retour et la durée, on peut déterminer, l’intensité de pluie à partir du courbe
IDF (Intensité-Durée-Fréquence).

2.1.Période de retour

Généralement, la période de retour T est choisie, en fonction de la superficie des bassins versants, de
l’importance de leurs écoulements et de leurs contributions à accentuer les pointes aux exutoires.
Dans le cadre du présent projet, nous avons calculé les débits avec les périodes de retour suivantes :
 Pour le bassin versant extérieur et les sous bassins, les périodes de retour sont 20, 50
et 100 ans.
 Pour le bassin versant intérieur, les périodes de retour sont 20, 50 et 100 ans.

2.2.Calcul du débit du bassin versant extérieur

Le débit des bassins versants extérieurs est calculé avec les méthodes :Frigui, Ghorbel, Franco-
Rodier ,Kallel ,SPEED, Rationnelle, SWMM et HEC-HMS .

2.2.1. Méthode de Frigui

C'est une formule d'origine russe, Ms Frigui l'a adapté aux cours d'eau tunisienne. Elle se présente
sous la forme

 Am 
Q = p .  n  .S
 (S+1) 
Avec :
Q : paramètre caractérisant la nature de débit maximum spécifique de la surface unitaire
n: coefficient du réduction du débit maximum
S : superficie du Bassin versant en Km
λ P : Paramètre régional de débit maximal de probabilité p
Am : paramètre caractérisant la nature du débit maximal spécifique
Les paramètres régionaux du modèle de réduction sont consignés au tableau suivant :
Tableau 13 :les valeurs des paramètres régionaux

Région Am n
Nord 26,2 0.47
Medjerda 53,5 0.53
Cap bon Méliane 38,4 0.44
Centre, Sud 76,7 0.44

EPR/Septembre 2021 Page 28


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Les paramètres régionaux du débit maxima probable sont donnés au tableau suivant:

Tableau 14 :Valeurs du coefficient d’ajustement λT selon la période de retour T


T (ans) 2 5 10 20 50
p (Nord) 0.20 0.34 0.45 0.80 0.80
p (Medjerda) 0.15 0.27 0.38 0.54 0.78
p (Cap-bon Méliane) 0.10 0.22 0.35 0.50 0.77
p (Centre, Sud) 0.08 0.21 0.33 0.48 0.74

2.2.2.Méthode de Ghorbel
Ghorbel (1984) a élaboré des formules régionales donnant les rapports

QT
RT ,Q 
Qmoy,max

Où QT représente le débit de pointe de période de retour T et Qmoy,max est la moyenne des débits
maximums annuels.

Qmoy,max  85 log( S )
Tableau 15 : Valeurs régionales des RT,Qpour le sud et le sahel de Sfax
Régions T=2ans T=5ans T=10ans T=20ans T=50ans T=100ans

Sud 0.3 1.0 2.2 3.7 6.7 9.2

Sahel 0.5 1.6 2.5 3.5 5.1 6.2

2.2.3. Méthode de Franco-Rodier


En classant les crues maximales observées dans le monde, les auteurs se sont aperçue que d'une
manière générale, le débit maximum d'une crue peut être exprimée en fonction de la superficie du
bassin versant par une relation de la forme
k
Q S (1 )
 ( ) 10
Q0 S0

En portant sur un graphique bilogarithmique les points (Q, S), l'expérience montre que les points
représentatifs des crues de violences semblables s'alignent sur des droits correspondant à des valeurs
K constantes, toutes ces courbes convergent vers un points limité de coordonnées:

Q0 = 106 m3 / s ; S = 108 km²


Le coefficient K qui semble avoir une signification géographique est un outil permettent de comparer la
violence des crues : K = 6.00 correspondance aux crues extrêmes alors que K = 0.00 caractérise les
calmes et réguliers.
Dans son aperçu sur l'hydrographie du centre Sud Tunisien, J. Bouges, hydrologue de l'ORSTOM, a
calculé les différentes valeurs de K à la suite d'observation réelles et a pu attribuer à chaque classe

EPR/Septembre 2021 Page 29


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

pluviométriques annuelles, une valeur de K, valable pour les bassins versants de superficies supérieure
à 50 Km².

50 – 100 mm = K = 3.25
100 – 150 mm= K = 3.80
150 – 200 mm = K = 4.20

Les valeurs de K sont classés de la manière suivante:

Tableau 16 : Valeurs des coefficients de Fronco-Rodier


Crue relativement Crue relativement Crue relativement fréquente
fréquente T de 1 à 5 ans fréquente T de 10 à 50 ans T de 100 à 200 ans
K = 3.2 K = 3.6 à 4.1 K = 4.7

2.2.4. Méthode de Kallel

Pour les régions du sud, la formule de kallel est donnée par l'équation suivante:

QT  12.35  S 0.5  T 0.41


Avec
S : Superficie du bassin versant en Km²
T : La période de retour

 Les limites d'application de ces formules sont les suivantes:

- Elles ne sont valables que pour des bassins versants de superficie supérieure à 100 km2
- Pour la Tunisie centrale, la formule pour la zone de transition entre les périodes de retour de 20 et 50
ans n'est pas connue
- L'erreur relative est généralement inférieure à 20% mais elle peut atteindre 100% dans certains cas
tels que dans la région du noyau de la dorsale avec des périodes de retour de 10 ou 20 ans

2.2.5. Méthode de SPEED

Le débit de crue de période de retour T est exprimé par la relation suivante:


QT  AT  S 0.75 (m 3 / s)
(PT - P0)
Avec At =
12

PT: pluie journalière maximale de période de retour T(mm)
P0 : seuil de ruissellement prix égale à 30 mm

EPR/Septembre 2021 Page 30


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Faute de disponibilité des observations des pluies maximales journalière on a été amené à reconstituer
les séries par des ajustements statistiques selon une loi de Gumbel dont la formule peut s'écrire comme
suit:
 variable de Gumbel : y(T) =-Log(-Log(1-1/T)) avec T la période de retour de la pluie en ans,
 pluie journalière de période de retour T : P(T) =a[y(t)-y(0)].
 P(T) est donc une droite dont l'équation peut s'écrit comme suit:
- T ≤10 ans :P(T) = P(T)= P(10)*[y(T)-y(0)]/ [y(T)-y(0)]
- 10 ≤ T≤ 100 ans: P(T) = P(10)+ [y(T)- y(10)]*[(P(10)-P(100))/y(10)-y(100))]
- T≥100 ans : P(T) =y(100)*[y(T)-y(0)]-P(100))/y(10)-y(100))].
En se référant sur les résultats de l’analyse statistique effectué à l’aide de la loi Normale :
P(20)=61.9mm
P(50)=69.5mm
P(100)=74.6 mm
 Les limites d'application :Cette méthode est applicable pour des bassins versants tous petits
(à condition qu’ils soient naturels ) et jusqu’à des bassins de 500 à 1000 km2.

2.2.6.Méthode Rationnelle

La formule rationnelle s’écrit en fonction du coefficient de ruissellement, de la superficie du bassin


versant, et de l’intensité de la pluie, qui à son tour reste tributaire du temps de concentration.

Organigramme de la méthode rationnelle

Caractéristiques du bassin

Superficie A

Nature du terrain Coef f icient de


ruissellement C Q= 0.278.Ka.C.i.A
Nature de la végétation

Pente I Temps de Intensité


Longueur L concentratration maximale
i

Climatologie

Courbes Intensités -Durées -Fréquences Paramètres


a, b

C : coefficient de ruissèlement ;
A : Superficie de bassin versant en Km2 ;
Ka : Coefficient d’abattement .
 Les limites d'application :Il s'agit donc d'une méthode qui est mieux adaptée pour les petits
bassins (S. < 150 km2 ) puisque pour les grands bassins, la précipitation risque beaucoup plus
de ne pas être également distribuée, empêchant ainsi l'eau provenant des parties éloignées du
bassin d'arriver à temps afin de contribuer au débit de pointe.

EPR/Septembre 2021 Page 31


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

- Estimation du Coefficient d’abattement : Ka


Ka : est un coefficient d’abattement sur la pluviométrie, qui ne dépend que de la surface du
bassin versant :
Tableau 17 : Coefficient d’abattement
S(Km²) < 25 km² 25 à 50 Km² 50 à100 Km²
Ka 1 0.95 0.9

- Estimation du temps de concentration tc

Pour le calcul du temps de concentration tc, on utilise les méthodes suivantes :


 Formule de VENTURA
S
tc  76
I

S : Superficie du bassin versant en km2,


I : Pente moyenne équivalente du talweg en cm/m,
tc: exprimé en minute
 Domaine de validité : S<25km²
 Formule de PASSINI:

3
SL
tc   1.1
I

avec,
S : Superficie du bassin versant en km2 ,
I : Pente moyenne équivalente du talweg en cm/m,
L : Longueur de l’oued en km
 Domaine de validité : S>40km²

 Formule de KIRPICH:
L1.155
tc  0.945 
D 0.385
tc: temps de concentration en heures ;
L : longueur du talweg principal (km) ;
D : différence d'altitude entre les extrémités du talweg (m).
 Domaine de validité : 20km² <S<100km²
 Formule de Giandotti :
La formule de Giandotti est présentée ci-dessous :

4√𝑆 + 1.5𝐿
𝑡𝑐 =
0.8√𝐻
Avec : Tc : temps de concentration en heures.
H : différence d’altitude en (m).

EPR/Septembre 2021 Page 32


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

L : longueur du talweg en (km).


S : superficie du bassin versant en (km²).
 Domaine de validité : Cette méthode est appliquée pour les bassins versants ayant une
superficie comprise entre 10 et 50 km2.
 Formule de Turazza :
La formule de Turazza est la suivante :
3
√𝑆. 𝐿
𝑡𝑐 = 0.108
√𝐼
Avec :
-tc : temps de concentration en heures
- S : superficie du bassin versant (km²)
- I : pente moyenne de l´oued (%)
- L : longueur du talweg (km)
 Domaine de validité : Cette méthode est appliquée pour les bassins versants ayant une
superficie comprise entre 25 km² et 250 km².

 Choix du temps de concentration retenu


 On retient la formule de Passini pour le calcul du temps de concentration des Bassins versants
d’Oued Tataouine,BV1 et BV2 vu que la surface supérieure à 40 km2
 On retient la formule de Ventura pour le calcul de temps de concentration du BV3 , BV4 et BV5
vu que la surface est inférieur à 25 km².

2.2.7. Le modèle SWMM

Le SWMM ou le « STORM WATER MANAGEMENT MODEL » a été développé pour l’EPA (US
Environmental Agency)
Le modèle permet :
 La modélisation hydrologique pour le calcul des hydro grammes de crues.
 La modélisation des écoulements dans la partie amont des bassins, plus précisément, la
détermination des points de débordement et des volumes débordés.
 Le calcul de la propagation des hydro grammes de crue jusqu'à l'aval.
 Les tests de dimensionnement des ouvrages de collecte sur l'ensemble des bassins versants.
 Structure de modèle
Le modèle SWMM comporte différents modules qui sont présentés ci-dessous.
Le sous-modèle RUNOFF :
Il est basé sur la méthode mise au point par KEIFER pour leur modèle.
Le bassin est divisé en plusieurs sous bassins; la réponse d'un sous bassin sera considérée
équivalente à celle d'un bassin rectangulaire de même surface et d'une largeur moyenne. Chaque sous
bassins sera caractérisé par les paramètres physiques suivants :

EPR/Septembre 2021 Page 33


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

- La superficie ;
- Largeur équivalente d'écoulement
- Taux d’imperméabilisation ;
- Pente du terrain .
- Construction de pluie de projet
La méthode de Kiefer consiste à construire les hyétogrammes à partir de la courbe IDF en procédant
les étapes suivantes :
• Choix d’une période de retour à partir de la courbe IDF.
• Choix d’un pas de temps ∆t pour la description du hyétogramme
• Calcul des hauteurs incrémentées
• Redistribution de ces hauteurs pluviométrique en plaçant au centre l’intervalle de pluie
maximale et en alternant respectivement à sa gauche et à sa droite les incréments pluviométriques
successifs
• Représentation graphiques des histogrammes du hyétogramme sous la forme de hauteurs et
d’intensité pluviométriques. (Voir figure 9..12).

- Construction des hyetogrammes des pluies


Tableau 18 :Calcul des intensités pour T=20 ans

n° ∆t t mn H hyéto I hyéto
mn mm mm/h
1 0-15 1.6 6.30
2 15-30 1.9 7.41
3 30-45 2.3 9.39
4 45-60 3.7 14.77
5 60-75 9.4 37.42
6 75-90 2.8 11.21
7 90-105 2.1 8.23
8 105-120 1.7 6.79

40.00 37.42
35.00
Intensité(mm/h)

30.00
25.00
20.00
14.77
15.00 11.21
9.39 8.23
10.00 6.30 7.41 6.79
5.00
0.00
0-15 15-30 30-45 45-60 60-75 75-90 90-105 105-120
Temps(minutes)
Figure 16 :Hyétogramme(T=20 ans)

EPR/Septembre 2021 Page 34


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 19 :Calcul des intensités pour T=50 ans


n° ∆t t mn H hyéto I hyéto
mn mm mm/h
1 0-15 2.0 7.90
2 15-30 2.3 9.28
3 30-45 2.9 11.76
4 45-60 4.6 18.51
5 60-75 11.7 46.88
6 75-90 3.5 14.05
7 90-105 2.6 10.31
8 105-120 2.1 8.51

50.00 46.88
45.00
40.00
Intensité(mm/h)

35.00
30.00
25.00
18.51
20.00 14.05
15.00 11.76 10.31
7.90 9.28 8.51
10.00
5.00
0.00
0-15 15-30 30-45 45-60 60-75 75-90 90-105 105-120
Temps(minutes)
Figure 17 :Hyétogramme(T=50 ans)
Tableau 20 :Calcul des intensités pour T=100 ans
n° ∆t t mn H hyéto I hyéto
mn mm mm/h
1 0-15 2.6 10.22
2 15-30 3.0 12.01
3 30-45 3.8 15.22
4 45-60 6.0 23.95
5 60-75 15.2 60.66
6 75-90 4.5 18.18
7 90-105 3.3 13.34
8 105-120 2.8 11.01

70.00
60.66
60.00

50.00
Intensité(mm/h)

40.00

30.00 23.95
18.18
20.00 15.22
12.01 13.34
10.22 11.01
10.00

0.00
0-15 15-30 30-45 45-60 60-75 75-90 90-105 105-120
Temps(minutes)

Figure 18 : Hyétogramme(T=100 ans)

EPR/Septembre 2021 Page 35


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

2.2.8.Le modèle HEC-HMS


Le système de modélisation hydrologique HEC-HMS est un logiciel très flexible employé pour modeler
le processus pluie-débit dans un bassin versant ou une région.
Il est conçu pour être utilisé pour de grandes surfaces géographiques afin de résoudre si possible un
plus grand nombre de problèmes. Ce logiciel offre une grande liberté dans la modélisation des bassins
versants grâce aussi bien aux nombreux éléments proposés pour le bassin versant qu'à la variété des
théories proposées pour modéliser le ruissellement, les infiltrations, l'écoulement en rivière ou encore
la répartition des pluies.
 Méthodologie
Pour effectuer une simulation, il est nécessaire de créer une base de données pour caractériser le
bassin versant et déterminer les averses qui seront employées comme données d’entrée du modèle.
Les principales étapes de la simulation pour notre zone d’étude consiste à la :
Définition du modèle de bassin versant :
Le fonctionnement hydrologique d'un sous bassin est caractérisé par ces processus :
 Les pertes (LossMethod) : On utilise la méthode « SCS curve number »
 Les valeurs de CN peuvent être estimées comme une fonction du type du sol, d’occupation du sol
et des conditions hydriques précédents du bassin versant.. (Voir le tableau suivant)
 Les ruissellements (Transform) : On utilise la méthode « SCS Unit Hydrograph »
 Définition du modèle de précipitation (sous forme de hyetogramme).

EPR/Septembre 2021 Page 36


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 21 : Description des types de sols

Groupe de sol Description


- Potentiel de ruissellement faible
A - Sol à forts taux d'infiltration
- Sols profonds sableux ou graveleux
- Sol à taux d'infiltration modérés
B - Sols moyennement profonds à profond
- bien à très bien drainés, à texture assez grossière (limon sableux)
- Sols à faibles taux d'infiltration
C
- Sols à texture fine (limon argileux)
- Potentiel de ruissellement élevé
D
- Sols argileux à fort potentiel gonflant

Tableau 22 : Les valeurs de CN selon type de sol


Groupe de sol
N° Occupation de sol A B C D
culture
1 sans traitement de conservation des sols 72 81 88 91
avec traitement de conservation des sols 62 71 78 81
pâturage
2 mauvais état 68 79 86 89
bon état 39 61 74 80
prairie
3
bon état 30 58 71 78
bois et foret
4 clairsemés, couvert végétal, peu dense, sol non couvert 45 66 77 83
couvert dense 25 55 70 77
zone résidentielles (lotissement) (% imperméabilisation)
<500m²(65) 77 85 91 92
5 1000 m²(38) 61 75 83 87
1300m²(30) 57 72 81 86
2000m²(25) 54 70 80 85
4000m²(20) 51 68 79 84
6 parking, chaussée 98 98 98 98
route et rue
revêtues et pourvues de caniveaux et réseaux pluvial 98 98 98 98
7
gravillonnées 76 85 89 91
en terre 72 82 87 89
Zone Aride ou semi-aride
8 arbuste de désert, les principales plantes comprennent la brosse à 63 77 85 88
sel

EPR/Septembre 2021 Page 37


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 23 : Calcul du temps de concentration des bassins versants extérieurs

Temps de concentration
2 Lag time=0.6xtc (min)
BV S(Km ) I(%) tc retenue(h) tc retenue (min)
Passini(h) Ventura(h) Kirpich(h) Giandotti(h) Turazza(h)

0.71
BV Oued Tataouine 521.00 35.57 34.46 7.78 10.55 3.56 35.57 2134.16 1280.50

BV1 126.93 0.91 16.27 15.05 4.58 5.76 1.63 16.27 976.38 585.83

BV2 392.26 0.75 30.41 29.10 7.03 9.20 3.04 30.41 1824.76 1094.85

BV3 1.44 1.80 1.00 1.14 0.39 0.59 0.10 1.14 68.18 40.91

BV4 0.50 0.57 1.33 1.20 0.70 0.46 0.13 1.20 71.73 43.04

BV5 0.09 4.38 0.16 0.18 0.09 0.14 0.02 0.18 11.08 6.65

Tableau 24 : Calcul du débit des bassins versants extérieurs par les différentes méthodes

Formule de Frigui Formule de Franco-Rodier Formule de Kallel Formule de Ghorbel Formule de SPEED Méthode Rationnelle Méthode SWMM Méthode HEC-HMS
BV S(km²)
Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100

BV Oued Tataouine 521.00 1222.08 1884.04 2546.00 676.24 763.72 1584.62 962.74 1401.73 1862.46 854.45 1547.24 2124.57 289.89 358.96 405.30 174.91 262.95 340.22 148.10 213.89 324.52 225.5 258.1 280.2

BV1 126.93 552.76 852.16 1151.57 289.83 331.97 749.70 475.19 691.87 919.28 661.57 1197.98 1644.99 100.53 124.48 140.55 117.35 176.41 228.25 69.95 100.26 150.48 95.9 110.1 119.9

BV2 392.26 1042.20 1606.73 2171.25 570.35 645.96 1363.31 835.36 1216.27 1616.05 815.68 1477.04 2028.17 234.31 290.13 327.59 168.06 252.65 326.89 113.85 163.45 247.07 214.9 244.6 264.8

BV3 1.44 35.81 55.20 74.59 19.73 23.63 69.81 50.61 73.69 97.91 49.81 90.19 123.84 3.49 4.33 4.89 3.65 5.48 7.09 5 6.74 9.45 5.2 6.0 6.6

BV4 0.50 15.40 23.74 32.08 10.46 12.66 39.85 29.82 43.42 57.70 * * * 1.58 1.96 2.21 1.53 2.19 2.83 1.52 2.06 2.92 3.0 3.4 3.7

BV5 0.09 3.26 5.03 6.80 3.79 4.67 16.27 12.81 18.64 24.77 * * * 0.44 0.55 0.62 0.56 0.84 1.09 0.84 1.04 1.37 0.8 1.0 1.1

EPR/Septembre 2021 Page 38


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

2.3. Calcul du débit du bassin versant intérieur

2.3.1.Méthode de Caquot

La formule da Caquot est aussi parmi les formules les plus utilisées pour l’estimation des apports
pluviaux des bassins versants urbanisés :
Q=K (1/u).C(1/u). I (v/u). A(w/u)
Avec :
 Q : Débit de période de retour T en m3/s.
 I : Pente moyenne du bassin en m/m
 A : superficie du bassin versant en hectares.
 C : coefficient de ruissellement.
 m : Coefficient correcteur m= (M/2) (0,84b/u).
 M : Allongement du bassin versant.
 -Les coefficients k, u, v et w sont en fonction des paramètres d’ajustement a et b
 K=a’. 0,5b /6,6 avec ;
 u=1+0,287.b ;
 v=-0,41.b ;
 w=0,95 +0,507.b ;
Si M>2 , le bassin versant est très allongé alors on porte des corrections sur le débits de pointe
Qcorrigé=m.Q
* Limite de la formule de Caquot :
-La pente : 0.2%≤I≤5%
-Le coefficient de ruissellement : C>0.2
-La surface totale: A≤200 ha
Le calcul du débit du bassin versant intérieur par les méthodes : Rationnelle, SPEED, SWMM et
HEC-HMS est représenté par le tableau 26..32.
Le calcul du temps de concentration du bassin versant intérieur par les différentes méthodes est
représenté par le tableau 25.
Tableau 25 : Calcul du temps de concentration du bassin versant intérieur
Temps de concentration Lag
tc
BV S(Km )2
I(%) retenue time
Passini(h) Ventura(h) Kirpich(h) Giandotti(h) Turazza(h) (min)
(min)
BV de
la zone 0.931 0.46 1.79 1.81 0.73 0.55 0.18 108.51 64.32
d’étude
 On retient la formule de Ventura pour le calcul de temps de concentration vu que la surface
du bassin versant intérieur est inférieure à 25 km².

EPR/ Septembre 2021 Page 39


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Figure 19 :Modélisation SWMM du bassin versant intérieur

EPR/ Septembre 2021 Page 40


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Figure 20 :Modélisation HEC-HMS du bassin versant intérieur

EPR/ Septembre 2021 Page 41


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 26 : Calcul des débits du bassin versant intérieur par la méthode Rationnelle
I i pour T= i pour i pour T=
S(Km²) tc en Q10 Q20 Q50 Q100
BV moy Ka Cr20 Cr50 Cr100 20 T=50 100
min (m3/s) (m3/s) (m3/s) (m3/s)
(%) (mm/h) (mm/h) (mm/h)
BV de la zone d’étude 0.931 0.46 1 0.9 0.9 0.9 108.51 13.37 16.75 21.68 3 3.12 3.90 5.05

Tableau 27 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode Caquot T=20ans

BV Ai (ha) P (km) l(km) a(t) b(t) k u v w Ai (m2) C L max (hm) I(%) I (m/m) M Q (m3/s)
BV de la zone d’étude 93.1 5.28 0.43 2.55 -0.520 1.48 0.82 0.25 0.64 931000.00 0.90 15.20 0.46 0.005 1.56 4.44

Tableau 28 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode Caquot T=50ans

BV Ai (ha) P (km) l(km) a(t) b(t) k u v w Ai (m2) C L max (hm) I(%) I (m/m) M Q (m3/s)
BV de la zone d’étude 93.1 5.28 0.43 3.19 -0.520 1.51 0.82 0.26 0.63 931000.00 0.90 15.20 0.46 0.005 1.56 5.78

Tableau 29 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode Caquot T=100ans

BV Ai (ha) P (km) l(km) a(t) b(t) k u v w Ai (m2) C L max (hm) I(%) I (m/m) M Q (m3/s)
BV de la zone d’étude 93.1 5.28 0.43 4.13 -0.520 7.05 0.73 0.39 0.47 931000.00 0.90 15.20 0.46 0.005 1.56 6.82

Tableau 30 : Le calcul de débit du bassin versant intérieur par la méthode deSPEED

Formule de SPEED
BV S(km²)
Q20(m3/s) Q50(m3/s) Q100(m3/s)
BV zone d'étude 0.931 2.52 3.12 3.52

Tableau 31 : Le calcul du débit du bassinversant intérieur par la méthode SWMM


Min infil Runoff Runoff Runoff
S Max infil Rate % imperv % imperv % imperv Q20 Q50 Q100
BV Rate Coefficient Coefficient Coefficient
(ha) (mm/hr) T=20 T=50 T=100 (m3/s) (m3/s) (m3/s)
(mm/hr) T=20ans T=50ans T=100ans
BV de la
zone 93.1 25 1.5 90 90 90 0.890 0.890 0.890 2.92 4.12 6.04
d’étude
Tableau 32 : Le calcul du débit du bassin versant intérieur par la méthode HEC-HMS
S L de l’Oued % imperv % imperv % imperv Lag time Q20 ans Q50 ans Q100 ans
BV CN
(km²) (km) T=20 T=50 T=100 (min) (m3/s) (m3/s) (m3/s)
BV de la zone
0.931 1.52 98 90 90 90 65.77 4.6 5.2 5.6
d’étude

EPR/ Septembre 2021 Page 42


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

2.4.Choix du débit adopté

 Pour les bassins versants extérieurs

La Comparaison des résultats du calcul hydrologique montre que les méthodes de,Franco-Rodier,et
Kallel donnent des valeurs comparables pour le bassin versant d’Oued Tataouine,BV1 et BV2
puisqu’elles sont applicables pour les grands bassins versants par contre la méthode de Frigui et
Ghorbel sur estime le débit fréquentiel de ces bassins.
On note aussi que la méthode Rationnelle, SPEED et les méthodes numériques SWMM et HECHMS
sous-estime le débit pour ces 3 bassins.
On retient donc le débit estimé par la méthode de Kallel pour le bassin versant d’oued Tataouine
,BV1 et BV2 puisque cette méthode est applicable dans le Sud Tunisien et pour des bassins versants
de grandes superficies.
Concernant les bassins versant BV3 , BV4 et BV5 ,les débits calculés par la méthode Rationnelle
et SWMM sont de valeurs proches, on retient alors le débit estimé par SWMM puisqu’il est applicable
pour les bassins versants urbanisés.
 Pour le bassin versant intérieur
La comparaison des résultats du calcul hydrologique montre que les méthodes : Rationnelle, Caquot,
HEC-HMS et SWMM donnent des valeurs proches. Ce dernier, donne la possibilité de mieux analyser
les bassins et les écoulements à travers les réseaux. Il permet d’étudier divers schémas
d’aménagement, en tenant compte des caractéristiques des bassins versants (pente, taux
d’imperméabilisation du terrain, type d’occupation des sols, …).
La méthode de SPEED sous-estime le débit dans le bassins intérieur.
Donc, les débit retenu pour le dimensionnement des ouvrages qui est donné par le modèle SWMM.
Tableau 33 : Le débit retenu de projet
Formule de Kallel Méthode SWMM
Débit de
BV S(km²)
projet
Q20 Q50 Q100 Q20 Q50 Q100

BV Oued Tataouine 521.00 962.74 1401.73 1862.46 148.10 213.89 324.52 1862.46

BV1 126.93 475.19 691.87 919.28 69.95 100.26 150.48 919.28


BV extérieurs

BV2 392.26 835.36 1216.27 1616.05 113.85 163.45 247.07 1616.05

BV3 1.44 50.61 73.69 97.91 5 6.74 9.45 9.45

BV4 0.50 29.82 43.42 57.70 1.52 2.06 2.92 2.92

BV5 0.09 12.81 18.64 24.77 0.84 1.04 1.37 1.37

BV1//BV2//BV4 519.69 961.53 1399.96 1860.11 - - - 1860.11


intérieurs
BV

BV de la zone d’étude 93.1 - - - 2.92 4.12 6.04 2.92

EPR/Septembre 2021 Page 43


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

3. MODELISATION HEC-RAS D’OUED TATAOUINE

La mise en œuvre du logiciel HEC-RAS nécessite des données fondamentales pour simuler le
modèle à fin d’obtenir les résultats cherchés. Ces données peuvent être groupées en deux
catégories.
- Les données géométriques.
- Les données hydrauliques.

 Les données géométriques

a. Le réseau hydrographique
Le réseau hydrographique est la base de toutes les données géométriques introduites.
L’insertion du réseau se fait par tronçon, un par un, à chaque tronçon le logiciel nous permet de
distinguer ces derniers par un nom (River name) et son identifiant (Reachname), il permet de faire la
connexion entre ces différents tronçons par des jonctions où s’opèrent les additions et séparations de
débits.
b. Les profils en travers
Les profils en travers ou les sections transversales et le tracé en plan du réseau hydrographique,
définissent ensemble la géométrie réelle de l’oued. HEC-RAS permet d’identifier chaque section par
l’indication du canal principal et par un numéro. Chaque section est définie par un ensemble de points
de coordonnées (d,z) où d correspond à la position et z à l’élévation. Le logiciel permet aussi de
caractériser la rugosité du canal principal et des rives droites et gauches par le coefficient de Manning,
et placer les sections perpendiculairement au cours d’eau suivant le choix de l’utilisateur.

 Réseau hydrographique

L’étape suivante de la modélisation hydraulique avec HEC-RAS est de spécifier les données
hydrauliques nécessaires pour calculer les profils d’écoulement. Ces données sont régit par :
 Le régime d’écoulement
 Les conditions aux limites
 Les débits d’entrée au système (Q50=1401.73m3/s et Q100=1862.46m3/s).
 Résultats

D'après les résultats du calcul hydrauliques et la modélisation de l'écoulement du oued Tataouine on


remarque que l’oued en général n’a pas de risque de débordement sauf pour quelques endroit surtout
au niveau de la rive gauche, alors que la rive droite n’a pas de risque d’inondation comme le montre
les profils en travers de l’oued :

EPR/Septembre 2021 Page 44


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Figure 21: Exemple 1 de profil en travers d’Oued de Tataouine

modelisation Plan: Plan 03 30/06/2021


Geom: geo Flow: flow
River = OUED TATAOUINE Reach = OUED TATAOUINE RS = 500

.033
200 Legend

WS Q100
Ground
198 Bank Sta

PHE=+194.26
196
Elevation (m)

194

192

190

188
0 100 200 300 400 500 600
Station (m)

Figure 22: Exemple de profil en travers PT 14 d’oued Tataouine

EPR/Septembre 2021 Page 45


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

CHAPITRE 3: LES AMENAGEMENTS PROJETES

La minimisation des effets des inondations passe par l’adaptation des scénarios d’aménagements
réalisables et économiques. En effet, le coût des aménagements varie en fonction du degré de
protection envisagée.
Le dimensionnement de ces ouvrages sera réalisé de manière à limiter l’emprise et à canaliser les
écoulements sans débordement lors des événements pluvieux importants.

1.LES AMENAGEMENTS PROJETES

Trois variantes d’aménagements ont été développées et qui consistent à :


- Protéger la zone d’étude du débordement des deux oueds.
- Canaliser les eaux de ruissèlement des terrains limitrophes traversant la zone d’études vers
les oueds
Ces propositions ont été l’objet d’une réunion tenue au siège de l’AFH le 06 septembre 2021 et les
aménagements retenus sont les suivants :
- Améliorer, réaménager et recalibrer les lits d’Oueds en section trapézoïdale par des travaux
de terrassement et d’endiguement garantissant une hauteur de revanche suffisante
(supérieure à 1 m). les sections minimales des oueds sont les suivantes :
 Oued Beni Blel canal trapézoïdal en terre (130x2.5, m=3/1) (EP1) sur une longueur de
560ml
 Oued Tataouine canal trapézoïdal en terre (230x2.5, m=3/1) (EP2) sur une longueur de
850ml puis en canal trapézoïdal en terre (280x2.5, m=3/1) (EP3) sur une longueur de
670ml après intersection avec oued béni blel.
- Les écoulements qui proviennent du bassin versant extérieur BV4 (quartier limitrophe) seront
acheminés vers oued Tataouine à travers les aménagements dans le cadre de viabilisation du
terrain.
- Les écoulements qui proviennent des bassins versants extérieurs BV3 et BV5 (coté nouvelle
rocade de Tataouine ) seront pris en charge par le réseau de drainage de la rocade.

EPR/ Septembre 2021 Page 46


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

2.CALCUL DES SECTIONS DES OUVRAGES

2.1.Méthodologie

Pour le dimensionnement des collecteurs des eaux pluviales, nous allons appliquer la formule du
Manning Strickler qui se présente sous la forme :
Q = V.S avec V = KR2/3 I1/2
Où :
 Q = débit à transiter en m3/s ;
 V = vitesse de l’eau (m/s) ;
 S = section mouillée en m² ;
 K = coefficient de rugosité du matériau ;
 R = rayon hydraulique ;
 I = pente de la ligne de charge ;{pour favoriser l’écoulement permanent au profit de
l’écoulement torrentiel afin d’éviter les inondations, Le coefficient de rugosité K dépend
de la nature de la surface mouillée, le quel est pris :
 Conduites en P.V.C : K = 100
 Conduite en béton : K = 80
 Dalot en béton : K = 60
 Fossé bétonné : K = 60
 Canal en terre : K = 30
Pour un canal mixte on calcule le coefficient du rugosité Kéq qui est exprimé comme suit :
l  K1  2  H  K 2
Kéq 
l  2 H
Avec :
 K1 : coefficient de rugosité du fond
 K2 : coefficient de rugosité des berges
 H : hauteur du canal
 L :largeur du canal

2.2.Résultat des calculs

Les tableaux ci-dessous donnent les résultats de calcul de dimensionnement des ouvrages projetés .

EPR/ Septembre 2021 Page 47


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

Tableau 34 : Dimensionnement des ouvrages projetés


Capacité Degré de
N° de Bassin Q100 Vitesse
Nœud Nature de l’ouvrage K Pente hn maximale remplissage L(ml)
l’ouvrage versant (m3/s) (m/s)
(m3/s) %
Canal trapézoïdal en
EP1 BV1 N2 919.28 30 0.3 2.4 934 96 2.84 560
terre (130x2.5,m=3/1)
Canal trapézoïdal en
EP2 BV2 N1 1616.05 30 0.3 2.4 1640.22 96 2.88 850
terre (230x2.5,m=3/1)
BV1//BV2//BV4 Canal trapézoïdal en
EP3 N3 1863.03 30 0.3 2.4 1993.5 96 2.89 670
//BV interieur terre (280x2.5,m=3/1)
OH BV2 - 1616.05 Cassis - - - - - - -

EPR/Septembre 2021 Page 48


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

CHAPITRE 4:ETUDE ET ESTIMATION DE L’IMPACT DU PROJET SUR SON


ENVIRONNEMENT

Ce chapitre vise à étudier et estimer les mesures de l’impact du projet sur son environnement et
notamment les mesures d’atténuation de l’impact hydrologique sur la zone d’étude.
En effet, les mesures d’atténuation pour éviter le risque d’inondation concerne la mise en œuvre des
actions suivantes :
-Identifier les paramètres liés aux caractéristiques du sol influençant sur l’augmentation du débit et
notamment le coefficient de ruissellement et l’imperméabilisation du sol,
-Connaitre l’effet du changement climatique sur la variation de la quantité d’eau ruisselé .

1. EFFET DE LA VARIATION DU COEFFICIENT DU RUISSELLEMENT ET DE L’IMPERMEABILITE


DU SOL

On constate ce qu’il se produit avec l’urbanisation une altération significative de la quantité d’eau
infiltrée et aussi de la partie de la précipitation qui peut s’évaporer, ce qui influence de façon marquée
non seulement les débits de pointe qui sont générés mais également les volumes de ruissellement.
Ainsi, l’imperméabilité du sol varie selon la texture et la structure du sol or dans notre cas d’étude le sol
est sableux d’où son infiltration est élevée par conséquent le risque d’augmentation du débit d’Oued
Tataouine est faible.

2.EFFET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LA VARIATION DE LA QUANTITE D’EAU


RUISSELE

La variabilité naturelle du climat méditerranéen, notamment en ce qui concerne les précipitations, est
due suite au réchauffement climatique ainsi que l’activité humaine ont augmenté le risque de montée
des eaux et leur impact. Le territoire de la municipalité de Tataouine connaitra au horizons 2050. Une
diminution des précipitations d’environ 29% et une augmentation des températures de 2.6 °C.
En effet, les pluies exceptionnelles générées suite à l’augmentation de l’apport provenant d’Oued
Tataouine peuvent provoquer des dégâts dévastatrices sur la zone d’étude.

EPR/Septembre 2021 Page 50


Etude hydraulique et protection contre les inondations du PIF Tataouine Rapport APD

CONCLUSION

Pour la protection de la zone PIF Tataouine contre les inondations, les aménagements envisagés
consistent principalement à protéger la zone contre les apports extérieurs et le débordement d’oued
Beni Blel et Oued Tataouine par un recalibrage de leur lit d’oued de telle sorte quel soit suffisante
pour drainer les eaux vers le rejet naturel.
La totalité des ouvrages ont été dimensionnés selon la crue centennale.

DRESSĒ PAR EPR

EPR/ Septembre 2021 Page 51

Vous aimerez peut-être aussi