Vous êtes sur la page 1sur 5

Université de Carthage IPEIN PC et T -Novembre 2016

LIMITE - CONTINUITÉ

Exercice 1:
1) En considérant les suites (un ) et (vn ) définies par un = π2 + 2nπ et vn = − π2 + 2nπ, montrer
que la fonction x 7→ sin x n’a pas de limite en +∞ .
2) Montrer que la fonction x 7→ cos x1 n’a pas de limite en 0.
3) Soit f une fonction définie sur R à valeurs dans R et T -périodique (T > 0), admettant une
limite réelle l quand x tend vers +∞ . Montrer que f est constante.

Exercice 2:
1) Soit f une fonction définie sur R+ croissante telle que la suite (f (n)) diverge vers +∞. Mon-
trer que lim f (x) = +∞
x→+∞
2) a)Soit g une fonction définie sur R à valeurs dans R, croissante et T -périodique (T > 0).
Soit x ∈ R. Montrer qu’il existe n0 ∈ N tel que: −nT 6 x 6 nT ; ∀n > n0 et déduire que g est
constante.
b)Soient f et g deux fonctions définies sur R à valeurs dans R avec g T -périodique, f + g crois-
sante, et lim f (x) = 0. Déduire de 2) a) que g est constante.
x→+∞
3) Reprendre 2) b) en utilisant : Exercice 1 3) et le Théorème de la limite monotone.

Exercice 3:
Montrer que la fonction f : x 7−→ x sin( x1 ) est prolongeable par continuité en 0.

Exercice 4:
Soit f : R −→ R définie par: 
x si x ∈ Q
f (x) =
0 si non.
Montrer que f est est continue en 0 mais nulle part ailleurs.

Exercice 5:
Étudier la continuité de la fonction définie sur R∗+ par:

eE(x) ln(x)
f (x) =
E(x)!

1
Exercice 6:
1) Soit f : R −→ R continue telle que lim f (x) = 2016 et lim f (x) = −2017. Prouver que
x→−∞ x→+∞
f s’annule.
2) Soit f une fonction polynomiale de degré impair. Montrer que f possède au moins une racine
réelle.

Exercice 7:
1) Soit f : [0, 1] −→ [0, 1] continue. Montrer que f admet un point fixe.
2) Soit f : [a, b] −→ R continue.
a) Montrer que si f ([a, b]) ⊂ [a, b] alors f admet un point fixe.
b) Montrer que si [a, b] ⊂ f ([a, b]) alors f admet un point fixe.

Exercice 8:
Soit f : R −→ R continue et décroissante.
1) Montrer que ϕ : x 7−→ ϕ(x) = f (x) − x est strictement décroissante sur R.
2) Montrer que lim ϕ(x) = +∞ et déterminer lim ϕ(x).
x→−∞ x→+∞
3) Déduire que f admet un unique point fixe.

Exercice 9:
1) Montrer qu’une fonction définie sur R, continue et T -périodique (T > 0) est bornée.
2) Soient f : R −→ R bornée et g : R −→ R continue. Montrer que g ◦ f et f ◦ g sont bornées.
3)Soit f : [0; +∞[−→ R une fonction continue possédant une limite finie l en +∞. Montrer que
la fonction f est bornée.

Exercice 10:
On considère la fonction f définie sur ]0; +∞[ par: f (x) = 2(ln(x) + x1 ).
1) Montrer que l’équation f (x) = x admet une unique solution que l’on notera α (que l’on ne
cherchera pas à expliciter), puis vérifier que α > 1.
2) On considère la suite (un ) définie par u0 = 1 et un+1 = f (un ) , ∀n > 0.
a) Montrer que pour tout n ∈ N , un > 1.
b) Montrer que (un ) est croissante.
c) En déduire que (un ) converge vers un réel que l l’on précisera.

Exercice 11:
Soit f : R −→ R, telle que:

∀x, y ∈ R f (x + y) = f (x) + f (y) (R)

1) Calculer f (0) et vérifier que f est impaire.


2) On pose a = f (1). Calculer f (n) pour tout n ∈ Z.
3) Montrer que ∀r ∈ Q, f (r) = ar.
4) On suppose en outre que f est continue en 0.
a) Montrer que f est continue sur R.
b) En déduire que f (x) = ax pour tout réel x.
c) Déterminer toutes les applications continues f : R −→ R vérifiant (R).

2
Exercice 12:
Soit n un entier naturel non nul et l’équation d’inconnue x ∈ R∗+ ;

En : xn ln x = 1

1
1) Montrer que ϕ : R∗+ −→ R définie par: ϕ(x) = xn ln x − 1 réalise une bijection de [e− n , +∞[
sur un intervalle Jn que l’on précisera.
2) Déduire que l’équation En admet une unique solution un , et que un > 1.
3) Vérifier que ϕn (un+1 ) − ϕn+1 (un+1 ) = unn+1 (1 − un+1 ) ln(un+1 ) puis comparer ϕn (un+1 ) et
ϕn (un )
4) Déduire que la suite (un ) est décroissante et converge vers 1.

Exercice 13:
Soit f : R −→ R, telle que:

∀x, y ∈ R |f (y) − f (x)| = |y − x|

Pour tout réel x, on pose g(x) = f (x) − f (0).


1) Établir que f et g sont continues sur R.
2) Calculer (g(x))2 pour tout réel x puis en calculant (g(x)−g(y))2 , démontrer que g(x)g(y) = xy
pour tous réels x et y.
3) En déduire l’expression de f .

Exercice 14:
Soient 0 < k < 1 et f : R −→ R, telle que:

∀x, y ∈ R |f (y) − f (x)| 6 k|y − x|

1) Établir que f est continues sur R.


2) Montrer que
∀x ∈ R |f (x)| 6 |f (0)| + k|x|

3) On considère la fonction g(x) = f (x) − x. Calculer les limites de g en ±∞ et déduire que f


possède un unique point fixe.

3
L*,Ë * (*{; rcu{; f ç -T-,1 ol 6
ë&rt"tq.*g-'l

^'r.i:,L *F'l'k-'
grrti.

th-tg*-) =fiu =Q' s *- < [-


, 0-
LxcrLr,W n=s-
n) Liniile
;,; i**;:**'l'/
-..---_,o*lro*'
Yh

':"-:
E#i
3".1 -''T
/m lr
-(É *--d) =s
fu#'+/qh')=t!:'-i-n
=-:;,:Ï1 q$)<
-
âLni;ü
*r)'i
( =j,t{" "*
Vf, ?" :., '?''**.'
A(,1 n
ü !l') : d;iy rl:,il t (û,q)' Bt'r,tqrl
i,iy i àFril.* i{:*,7) ,}{trrn! $ [arn)
o +I t?tt) ('
(n-p**1' =) tO > fl(Ü) \@) 7
' i/i riy" 'li':1'*ift t =:r *ctuk n"=K

eul d" g c 't*


vyflt"+ Çil oru'r t:,(ï,IX,:i ry,*qo
,tÿ,l--ld e,tf
-ld 'id"'P
, 4;
/Ü'*; {= t.,.^
'( e R

à;*.&lJpr
=o,1 r:-.= r{-. ).û t
ù.n \Qtr)=-*
}r û "-ü^'nn \
tO
t* +crt *i $ T*Yr*o #ü d f,tJ+
1,1;+ 1fr

ta\ pnf,rl firt;


) '/ f't'4 firt;
3Y
I
T./':
Er+rü'U ,a4 I
\
E', .{
'u*üu
.r*r'Pa
,{zh1tlf,S=o e}il V slr;,t
. l-l /
.{r., Sy;o ."' ILxtrü\o
v tr(i(o nL5
I
y iÎi'irt",, :.:r* :ï,o.!x
x,
(n'
fî't'iË."
" ?o=,!i*
jil@
'ivi
;l , li., M]
2Y5 ._

'
ÿ1@ =#G'lt
=#G'T

ffiéi ,{*rfr*:{ü"=ftut
-' l'nof- k"h'n'rl-
4h ç
/) { h,^u =)(tnl 'L"'J .;
A{h'nû)1
.
h'(I"1) ':rF,';lf=['']{"
hlrXu, D

ryfT"$,,' ï =? ol ('l)(,'Ej
i(.1[tr(] c
-f ÙÊ) c- f« ) ,b
&,!u k'!, ^'
tfla, {r^»=11
l).lar"'ÿ^r=l{* à 3A>o l'! qu<

EW é,'
i;=-.-fl-
"r1
nî -{5,)*;
rr,
t ={*,
;-:r<yat ça
) a*
nbfu'l"P a

+c*l-
d(r, Li
+*LJ
,{c
'tr {l-iF'-:'?
.t:,nJ,,t\-u, 1.1
*ffi*,fl1 rv*JJ*it
I
{lr a€N-àt 4y{r4
C-

Çyerü'(t nLao_
Exerü'(o rto=40 _ {;,. -r

4-'rt + ÿ$r;e/a'r(uç*1+:)
49lye) ={et -,n 4." +*L
Exeriv vtÿ=
f ", q7
u(%,) (,,) (\Ê*

Vlt-,='(+-})
Lff
'='ffi
n----+*
t?, / L,+* =2
f T,*, l *.
g Q^) cv /."rq
=
*1'tItH
L, _3æ
Q(t'1h.16r) Q^lU ,,*it',^o.ra
1o.
,r
, t =) 474 #\ r)
:)
.y ^){tq * ryI
rewrrutu d)ra
=:(*t 7a,'1,**L
>
^',
l^,' 'ltnL'fu'dt
Ëiïtrr,+ /'''th 2 ',)t
:,, ÿ1nsv""c I > «

f*, ,((«,l =*/.n) :; V,9') »ç A ) :) a;'L"J'Q)


( ('|-an U,t *L)
t-\ por- r {cwtri'l}tt*
oL,F,l, q I 2 *;r*kn P1'*"
&"
ü",}.[ r*a$o
4
'* !'aÇ 4 A) " Fryçrqq o!4z =:l{Ul
,^
d&l 1e
,î'.1 V.7",l"-"-içe
\*,= ( e; ?fler'1 o,B;* tt")l =!,:i,-rl: o
"*i_ltp,t
), {.; 1l..l ? '. (,', ?,,* ï =,{"'r)
*y ll("t -f,!il|"= Inl* z,j(-, =*

-' ''
-
!
Erc'(t'L ' 11*s
=bvtb\L)'7 €8t
.l 0\ = "
*'*:oé
rl *'*=":
{(e1
o),
o)n,
=(«;n(tu
- frot *il-u)
."(,,r"r{t^l ){ i.
)-{ irnT*ire" | a liql = 1fu,-t*,| = ln-.l =.1

,!Y,'iî,.::i;i,::l* | ) rP) =fiFo; ':{!1 ,1!f!,ç


l,r,,,J ,1 ru"'
' l"{'y ,"'i::\?',{^P- -
:;:;: $,ij ,,î'uÿ,, €tL I- {u *L t ^ '*;
. t!;vü(:i
ilnt =Ltt +L(,iun,;. t,{,.il,* .
"i,n; ?{(il=*r+
=tt(il :3,r, - u !- I +,
*r,t
=

=)1, ;'{;,- {er\lr | cr,,ri


=
E l,'L srT,,,.ry--a;;ÈL
ry q t-tntrt:2--! ---ns1Â'- {{o*ll
tu*lT | {ur kl.r-rl =o
** =o dn I
/.A_-llt"l_ilr,
Kl"r-"r.1

4ç"{t^l*tU!^ï.,ïffi)*,|;;-!.,{^l.8b)t,il-Y,toL7-o..
[: ":!w'i|4r;{,*Y"È- f:,r **I',
nr''::' li. ? o
t:l+: (&),:,(^^î:";jÿ'=*
g) ' Ile'-Ër"t I ' |"-.1
,) (r,Ïtr,',,{;'*;
{ vr^''r'- )u; \1'/u1t-
Ë^tr"
nn Ë^4,, l"r'lr*|'*t:i €

I __,' , /,-,, <, t[&'l


t,^,i,k
. ^.:'6: ')',- -! *{t'l tK['l

;mi ry' ffil'::ï'ir;:I*


1-
ÿ.[eYQliû:Y

--\ r zrnltt
r

l=o
\ , en
I ,y*lfuri-rl-t
.+col ' â,

;
r/i._t
l),r, r,