Vous êtes sur la page 1sur 5

Absorption infrarouge

Introduction :
Dans le domaine infra rouge ( ) l’absorption d’une radiation électromagnétique
correspond d’une transition entre des états de vibration ou rotation de la molécule
Le domaine le plus utilisé est situé entre et

( )
( )

Principe : Analyse qualitative :


Le spectre infra rouge ( ( )) d’un composé inconnue peut permettre de l’identifier à une
substance de référence « une similitude pic par pic est la meilleur preuve d’identification »
Cependant, il se trouve que certains groupements donnent lieu à des bandes d’absorption dont
la fréquence est indépendante ou sensiblement indépendante, de la constitution du reste de la
molécule. On a donc la possibilité d’obtenir des informations sur la structure d’un composé
inconnu → analyse fonctionnel

Théorie :
 Il existe deux types de vibrations moléculaires :
o Vibration d’allongement (stretching)
o Vibration de déformation (bending)
 Le nombre de modes de vibration égal au nombre de degrés de liberté
 Pour chaque mode de vibration correspond à une fréquence (nombre d’onde) de bonde
d’absorption
 On peut calculer ces fréquences par la loi de Houke :

Ex : cas de liaison

De vibration ( )
On fait, les fréquences de vibration des liaisons sont observés entre
Remarque :
Dans le calcule on a négligé l’influence des atomes voisins de la liaison
 Le nombre théorique de modes de vibration peut ne pas correspondre au nombre de
bande d’absorption :
o Apparition de bande supplémentaire
o Certaines bandes n’apparaissent pas :
 La fréquence se trouve en dehors ( )
 La bande possède une intensité faible
 Deux bandes se confondent (fréquences voisines)
 Du fait de l’inactivité du mode de vibration

Facteurs influençant les fréquences de vibrations :


 Multiplicité de la liaison :
Augmente
C C C C

 Si la masse de l’un des atomes augmente


m augmente
C H C D

 Effets inductif et mésomère


Un groupement électronégatif C Cl augmente la fréquence de C O
O
 L’effet mésomère C C C affaiblit la liaison C O et entraine la diminution
de la fréquence
O
 La liaison d’hydrogène :
o Association intermoléculaire :
L’association intermoléculaire par liaison hydrogène fait intervenir plusieurs
molécules : cette formation réversible de dimer, trimmers, etc. … est donc
favorisée par une plus forte concentration
[ ] H
Dilution R O O R Dimer
O H O H O H
Trimmers
R R R
( )
o Association intra molécule :
La liaison d’hydrogène intra molécule se forme lorsqu’une fonction alcool perçoit
dans son voisinage moléculaire la présence d’un atome électronégative
H
C2H5 CFB C CH
Br O
r H 3
Libre OH Liée
CF C CH3
C2H5
Fréquences caractéristique des groupements :
On peut distinguer quatre groupes de pics d’absorption

Le nombre d’onde compris entre


Les pics sont dus aux liaisons ; ( )
Exemples :
 Hydrocarbures insaturés :
→ (plusieurs bondes)
 Hydrocarbures insaturés :

 Composé aromatique

 Alcool
 Acide bande large
 Amide : 2 bandes et

Le nombre d’onde ( )
Ils décèlent la présence de liaisons triples, ou et également doubles liaisons conjugées
exemple : C C → bande faible

Le nombre d’onde ( )
Ils indiquent la présence de doubles liaisons :
C C C O C N

Exemples :
Oléfines non conjuguées
Cétone :
Aldéhyde : et
Acide :
Ester :

Le nombre d’onde :
Cette région est toujours complexe et difficile à interpréter

Les fréquences caractéristiques de divers groupement organiques sont tabulées


Appareillage :
Montage :
R

Substance absorbante miroir


Tournant
(2)

S Monochromateur

(1)

Atténuateur

Enregistreur
Schéma simplifié d’un spectrophotomètre IR à double faisceau
1) Faisceau de référence
2) Faisceau de mesure

Source de rayonnement :
Il est nécessaire que la source émette un rayonnement dont la longueur d’onde couvre tout le
domaine IR utilisées en ( ). Elle est formée en général de fils métaliques portés à
un condensateur par effet joule :
- Filament de tungstène (proche IR )
- Lampe a filament de Nernst

Système dispersif :
On utilise en général un réseau : on fait défiler les différentes longueurs d’onde en faisant
tourner le réseau autour d’un axe vertical

Récepteurs :
 Thermopiles : utilisent l’effet thermique électrique, en faisant apparaitre une
différence de potentielle entre deux soudures (réalisées entre des métaux différents)
dont la température est différente
 Thermorésistante : c’est la variation de la résistance d’un conducteur électrique sous
l’effet de variation de la température
Exemples et interprétation de spectre :

3000 2000 1500 1200 1000 625 ( )


% Transmutance

Aromatique

Aromatique

3000 2000 1500 1200 1000 625 ( )


% Transmutance

Aliphatique
Aromatique

Aromatique

=>