Vous êtes sur la page 1sur 31

COURS DE FONDATION

Auteur:
M. DIOUF / INGENIEUR GENIE CIVIL
SPECIALITE GEOTECHNIQUE
Tél: 77 091 83 30 / Email: gtyd@hotmail.fr

1
Programme

I. Généralités sur la géotechnique

II. Les reconnaissances géotechniques

III.Les essais de laboratoire

IV.Les fondations superficielles

V. Les fondations profondes

2
THÈME I: GÉNÉRALITÉS SUR LA GÉOTECHNIQUE

1. Définition de la géotechnique

2. Objectifs d’une étude géotechnique

3. Notions de sols

4. Domaines d’intervention de la géotechnique

5. Importance d’une étude géotechnique

6. Le géotechnicien et ses missions

7. Les étapes d’une étude géotechnique

8. Les normes usuelles en géotechnique

3
I. Définition de la géotechnique:
La géotechnique est l'ensemble des activités liées aux applications
de la mécanique des sols, de la mécanique des roches et de la
géologie. Elle englobe l'étude des propriétés mécanique, physique,
hydraulique et physico-chimiques des sols et de l'interaction entre
les terrains et les ouvrages environnants d'une part, l'ouvrage objet
de la prestation du fait de sa réalisation et/ou de son exploitation
d'autre part.
Géologie: elle retrace l'histoire de la terre, précise la nature et
la structure des matériaux et leur évolution dans le temps.

4
Mécanique des sols: La mécanique des sols est une discipline
faisant partie des techniques de génie civil qui a pour objet l'étude
des matériaux constitués de particules solides, liquides, et gazeuses
qui forment les terrains meubles, et ce en préambule au calcul de
fondations.
Mécanique des roches: La mécanique des roches est une discipline
qui étudie le comportement des massifs rocheux dans le milieu
naturel ou lorsque ces derniers sont sollicités par des ouvrages de
génie civil (barrages, galeries, tunnel, cavernes), par des
exploitations de matériaux souterraines ou à ciel ouvert (mines et
carrières), par des exploitations de fluide (eau, pétrole, gaz).
5
II. Objectifs d’une étude géotechnique:
- Définir la lithologie du sol sur le site du projet;
- Caractériser les couches de sol rencontrées;
- Proposer un mode de fondation (superficielle ou
profonde, profondeur d’ancrage);
- Calcul de la contrainte admissible du sol;
- Dispositions constructives.

6
La reconnaissance géotechnique doit donner tous les
éléments d’information qui permettront de répondre aux
questions suivantes:

-Quelle est la nature et l’état des formations présentes sur


le site sans oublier l’eau ( niveau de la nappe ) ?

-Quel choix du type de fondation on doit faire


(superficielle, profonde, …) ?

7
III. Notions de sol
Définition du sol :
C’est « la formation naturelle de surface, à structure
meuble et
d'épaisseur variable, résultant de la transformation de la
roche mère sous-jacente sous l'influence de divers
processus, physiques, chimiques et biologiques, au
contact de l'atmosphère et des êtres vivants » (Albert
Demolon)
Le sol est un corps vivant composé de deux fractions: 8
1°) La fraction minérale, squelette du sol. Il est constitué
de:
- Sables;
- Limons;
- Argiles;
- Roches supérieures à 2mm, silicates ou carbonates.

2° La fraction Organique, métabolisme du sol: il est


constitué par l’humus (issu des matières végétales et
animales en décomposition) 9
Définition de la roche:
Les roches sont les constituants de notre sous-sol. Elles sont le plus
souvent invisibles puisqu'elles sont recouvertes par les sols. Ce
n'est qu'à la faveur des affleurements naturels ou au gré de travaux
(excavations, tranchées, carrières, etc.) que l'on peut les observer.
Bien qu'il existe des roches liquides (pétrole, goudrons), la plupart
d'entre elles sont des agrégats, consolidés ou non, de minéraux ou
de substances amorphes ou verres. Les roches solides ne
présentent pas toutes la même dureté : la roche la plus tendre est
le talc, la plus dure, le diamant. Les plus présentes à Dakar sont le
basalte et la dolérite.
10
IV. Domaines d’intervention de la géotechnique
La géotechnique intervient dans:
- les fondations des bâtiments, des ouvrages d'art, des ensembles
industriels ...;
- les ouvrages de soutènement (murs, rideaux de palplanches, ...);
- la stabilité des pentes naturelles et des talus de remblais;
- les tunnels et travaux souterrains, les barrages et digues en terre;
- les ouvrages portuaires et maritimes (fondations de quais,
comportement des brise-lames, ...);
- les terrassements des routes, autoroutes, voies ferrées;
- l'amélioration et le renforcement des sols.

11
V. Importance d’une étude géotechnique:

L’étude géotechnique ou étude de sol permet de déterminer avec


exactitude le type de fondation requis pour l’emplacement du futur
bâtiment et les dispositions constructives à prendre en compte
pendant l’exécution. Elle constitue un investissement qui vous
assure de bâtir un projet sur de solides fondations et de le
pérenniser. Sans étude géotechnique, la réalisation de votre
bâtiment pourrait vous coûter beaucoup plus cher en raison
d’imprévus ou la détection d’aléas pouvant aller jusqu’à
compromettre le projet.

12
VI. Le géotechnicien et ses missions
Le Géotechnicien est de formation ingénieur Bac +5 dans le
domaine de la géotechnique ou du génie civil.
Son intervention est nécessaire à tous les stades d'élaboration
d'un projet à la réalisation des travaux :
- recherche et choix d'un site;
- assistance technique à la maîtrise d'œuvre;
- contrôle des travaux liés au terrain;
- auscultation des ouvrages;
- diagnostic sur les sinistres d'ouvrages.

13
Reconnaissance de sol

Essais de laboratoire

Ingénierie géotechnique

14
VIII. Les normes usuelles en géotechnique
1. Normes de conception et de dimensionnement
1.1 Eurocode 7

NF EN 1997-1 (P 94- Eurocode 7 - Calcul géotechnique - Partie 1 :


251-1) Règles générales
Eurocode 7 - Calcul géotechnique – Partie 1 :
NF EN 1997-1/NA
règles générales. - Annexe nationale à
(P94-251-1/NA)
la NF EN 1997-1:2005
NF EN 1997-2 (P94- Eurocode 7 : calcul géotechnique - Partie 2 :
252) reconnaissance des terrains et essais

15
1.2 Normes d’application nationale de l’Eurocode 7

Calcul géotechnique – Ouvrages de


NF P94-282 (P94-282)
soutènement – Ecrans
Calcul géotechnique – Ouvrages de
NF P94-270 (P94-270) soutènement – Remblais renforcés et
massifs en sol cloué

NF P94-262 (P94-262) Calcul géotechnique – Fondations Profondes


Calcul géotechnique – Fondations
NF P94-261 (P94-261)
Superficielles
Calcul géotechnique – Ouvrages de
NF P94-281 (P94-281)
soutènement – Murs
NF P94-290 (P94-290) Calcul géotechnique – Ouvrages en Terre
16
1.3 Autres normes

Missions d'ingénierie géotechnique -


NF P 94-500
Classification et spécifications
Règles techniques de conception et de calcul
Fascicule 62 titre V
des fondations des ouvrages de génie civil

P 11-212 (DTU 13.2) Fondations profondes pour le bâtiment


Règles pour le calcul des fondations
P 11-711 (DTU 13.12)
superficielles
(DTU 13-3) Dallages. Conception, calcul et
NF P 11-213-3 (P 11- exécution. Partie 3 : Cahier des clauses
213-3) techniques des dallages de maisons
individuelles

17
2. Normes essais géotechniques
Reconnaissance et essais géotechniques –
NF EN ISO 22476-1 (P
Essais en place - Partie 1 – Essai au
94-521-2)
pénétromètre statique pointe électrique
Reconnaissance et essais géotechniques –
NF EN ISO 22476-2 (P
Essais en place - Partie 2 – Essai de
94-521-2)
pénétration dynamique
Reconnaissance et essais géotechniques –
NF EN ISO 22476-3 (P
Essais en place - Partie 3 – Essai de
94-521-3)
pénétration au carottier
Reconnaissance et essais géotechniques –
NF EN ISO 22476-4 (P
Essais en place - Partie 4 – Essai au
94-521-4)
pressiomètre Ménard
Prélèvements des sols et des roches –
XP P 94-202 Méthodologies et procédures
18
Reconnaissance et essais géotechniques.
NF EN ISO 14688-1 (P Dénomination - description et classification
94-400-1) des sols. Partie 1. Dénomination et
description
Reconnaissance et essais géotechniques.
XP CEN ISO/TS 17892-
Essai de sol au laboratoire. Partie 1 :
1 (P 94-512-1)
Détermination de la teneur en eau
Reconnaissance et essais géotechniques.
XP CEN ISO/TS 17892- Essai de sol au laboratoire. Partie 2 :
2 (P 94-512-2) Détermination de la masse volumique d’un
sol fin
Reconnaissance et essais géotechniques.
XP CEN ISO/TS 17892- Essai de sol au laboratoire. Partie 3 :
3 (P 94-512-3) Détermination de la masse volumique des
grains – Méthode du pycnomètre

19
Reconnaissance et essais géotechniques. Essai de sol
XP CEN ISO/TS 17892-4 (P
au laboratoire. Partie 4 : Détermination de la
94-512-4)
granulométrie
Reconnaissance et essais géotechniques. Essai de sol
XP CEN ISO/TS 17892-5 (P
au laboratoire. Partie 5 : Essai de chargement à
94-512-5)
l’œdomètre sur sol saturé
Reconnaissance et essais géotechniques. Essai de sol
XP CEN ISO/TS 17892-7 (P
au laboratoire. Partie 7 : Essai de compression simple
94-512-7)
sur sol cohérent
Reconnaissance et essais géotechniques. Essai de sol
XP CEN ISO/TS 17892-10 (P
au laboratoire. Partie 10 : Essais de cisaillement
94-512-10)
direct
Reconnaissance et essais géotechniques. Essai de sol
XP CEN ISO/TS 17892-11 (P
au laboratoire. Partie 11 : Détermination de la
94-512-11)
perméabilité au perméamètre à charge constante
Reconnaissance et essais géotechniques. Essai de sol
XP CEN ISO/TS 17892-12 (P
au laboratoire. Partie 12 : Détermination des limites
94-512-12)
d’Atterberg

20
VI. Les missions géotechniques

Les missions géotechniques ont été définies par la

norme NF P94-500 de novembre 2013. Elles sont

subdivisées en 5 parties:

- G1: étude géotechnique préalable :

G1 ES (étude de site)

G1 PGC (Principes Généraux de Construction);


21
- G2: étude géotechnique de conception

G2 AVP (avant-projet)

G2 PRO (Projet);

- G3: étude géotechnique d’exécution

- G4: contrôle géotechnique

- G5: diagnostic géotechnique

22
6.1 G1: étude géotechnique préalable :

23
24
6.2 G2: étude géotechnique de conception :

25
Acteur
Missions
devant
géotechnique Type de Projet à construire /
prendre en Mission réalisée par
s à réaliser Spécifications du Projet
charge cette
sur le site
prestation
- définit les hypothèses
géotechniques à prendre en
compte à ce stade et les
principes de construction des
ouvrages géotechniques
(terrassements, soutènements,
pentes et talus, fondations,
assises des dallages et des Laboratoire ou Bureau
G2 AVP
MO d’Etudes
(suite) voiries, améliorations de sols,
Géotechniques
dispositions générales vis-à-vis
des nappes et des avoisinants).
NB: Le rapport produit à l'issue de
cette phase sert de donnée
d’entrée pour la phase suivante.

26
27
28
6.3 G3: étude géotechnique d’exécution:

Cette phase correspond au


dimensionnement complet des
fondations conformément aux
rapports géotechniques émis.
L’entreprise se doit de faire appel
à un Bureau d’Etude compétent
(ou son propre bureau d’étude ENTREPRISE Laboratoire ou
G3 EXE interne) pour ce en charge Bureau d’Etudes
dimensionnement, qu’il lui sera des travaux Géotechniques
demandé par les bureaux de
contrôle.
Il sert de vérification pour voir
s’il n’y a pas d’écart entre le DAO
et la réalité du terrain

29
6.4 G4: contrôle géotechnique :

cette mission consiste à


effectuer un contrôle de la phase
G3 EXE réalisée par l’entreprise.
Laboratoire ou
Il est très fortement conseillé MO ou
G4 lors de la réalisation de MOE
Bureau d’Etudes
Géotechniques
fondations profondes ou
d’ouvrages géotechniques
complexes.

30
6.5 G5: diagnostic géotechnique :

mission ponctuelle pour étudier


un ou plusieurs éléments
géotechniques dans le cadre
d’un diagnostic, Laboratoire ou
G5 Cette mission peut inclure après MO Bureau d’Etudes
enquête documentaire, la Géotechniques
définition d’un programme
d'investigations spécifique et sa
réalisation.

31