Vous êtes sur la page 1sur 215

ROYAUME DU MAROC

MINISTERE DE L’INTERIEUR
WILAYA DE LA REGION
CHAOUIA-OUARDIGHA

REGIE AUTONOME DE DISTRIBUTION


D’EAU ET D’ELECTRICITE DE LA CHAOUIA

RAPPORT ANNUEL
DE GESTION 2012

Conseil d'Administration
Juillet 2013
RAPPORT ANNUEL DE GESTION 2012
1/ Préface……………………………………………………………………………………………………… 01

2/ Distribution de l’Eau Potable………………………………………………………………………….. 07


I-Ressources et Besoins………………………………………………………………………………… 08
II-Distribution…………………………………………………………………………………….............. 16
III-Qualité de l’eau………………………………………………………………………………………… 34
IV-Economie de l’eau……………………………………………………………………………………… 35
V-Réalisation 2008-2012…………………………..……………………………………………………… 38
VI- Faits marquants 2012…………………………………………………………………..................... 40
3/ Assainissement Liquide………………………………………………………………………………… 43
I- Mode du réseau d’assainissement liquide…………………………………………………………… 44
II-Exploitation……………………………………………………………………………………………… 57
III- Eau facturée et usagers……………………………………………………………………………… 59
IV-Amélioration de la qualité de service et entretient des réseaux…………………………………… 60
V-Réalisation 2008-2012………………………………………………………………………………… 63
VI-Projet d’Assainissement Liquide PNA……………………………………………………………….. 66
VII-Projet de dépollution industrielle……………………………………………………………………… 69
VIII-Faits marquants 2012……………………………………………………………………………… 72
4/ Gestion de la Clientèle…………………………………………………………………………………… 81
I-Effectif du service………………………………………………………………………………………… 82
II-Nombre de Clients……………………………………………………………………………………… 83
III-Ventes de la Régie……………………………………………………………………………………… 85
IV-Créances de la Régie…………………………………………………………………………………… 89
V-Activités commerciales de l’exercice 2012……………………………………………………………… 90
5/ Gestion des Moyens Généraux………………………………………………………………………… 95
1-Introduction………………………………………………………………………………………………… 96
2-Gestion des Moyens Généraux………………………………………………………………………… 96
2.2-Gestion des Stocks…………………………………………………………………………………… 100
2.3-Parc Automobile……………………………………………………………………………………… 101
6/ Gestion des Ressources Humaines…………………………………………………………………… 103
Introduction………………………………………………………………………………………………… 104
I-Structure de l’effectif de la RADEEC…………………………………………………………………… 104
II-Gestion des Congés et des Avances…………………………………………………………………… 110
III-Evolution de la Masse Salariale………………………………………………………………………… 111
IV-Retraités et Couverture Sociale………………………………………………………………………… 111
V-Activités Diverses du Service Ressources Humaines………………………………………………… 115
VI-Formation…………………………………………………………………………………………………. 116
VII-Actions sociales………………………………………………………………………………………….. 116
7/ Gestion des Moyens Informatiques…………………………………………………………………… 119
Introduction…………………………………………………………………………………………………… 120
I-Architecture Technique, Moyens Matériels et Logiciels ……………………………………………… 121
II-Réalisation par Domaine………………………………………………………………………………….. 129
III-Projets en Cours et Prévisionnels……………………………………………………………………….. 131
8/ Gestion des Affaires Juridiques……………………………………………………………………… 133
I-Introduction…………………………………………………………………………………………………. 134
II-Analyse de la situation……………………………………………………………………………………. 134
III-Dossier juridiques (litigieux) …………………………………………………………………………….. 135
IV-Chèques et effets rejetés……………………………………………………………………………… 137
V-Dossiers des assurances………………………………………………………………………………… 138
VI-Patrimoine foncier……………………………………………………………………………………… 138
VII-Dossiers bureau contentieux…………………………………………………………………………… 139
9/Gestion des Affaires Comptables, Financières…………………………………………………… 141
I-Préambule ………………………………………………………………………………………………… 142
II-Gestion Comptable……………………………………………………………………………………… 147
III-Gestion Financière……………………………………………………………………………………… 151
IV-Gestion Fiscale…………………………………………………………………………………………… 158
V-Etats de Synthèses…………………………………………………………………………………………. 159
10/Audit Interne et Externe…………………………………………………………………………………. 209
RADEEC – SETTAT RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

PREFACE
La présentation des principales réalisations de la RADEEC et faits marquants, les
statistiques relatives à la gestion des différents services de la RADEEC ainsi que les
états de synthèse comptables et financiers sont illustrés par le présent rapport de
gestion au titre de l’année 2012 dont on cite les principales constatations :

L’année 2012, a été marquée par deux événements majeurs à savoir:

1. La poursuite des mesures pour la concrétisation des actions relatives à la dépollution


industrielle à la ville de Settat, notamment la signature d’autres protocoles de
partenariat avec les principaux polluants et ayant pour objectifs la maitrise et la
caractérisation des rejets industriels, l’installation des systèmes de prétraitement
adéquats et le suivi en commun de la conformité des effluents industriels aux normes
en vigueur.

2. La poursuite des actions relatives à la mise en vigueur de la convention de


partenariat dans le cadre du plan Maroc vert pour la réutilisation des eaux épurées
par la STEP de Deroua entre, le groupement d’intérêt économique GIE et la RADEEC.
Ce projet a pour objet la mobilisation de 1 millions de 1 m3/an traitées jusqu’au
niveau tertiaire par lagunage, pour l’irrigation des espaces verts et golfs de la ville
verte de Bousskoura.

Pour ce qui est des résultats techniques, financiers et commerciaux affichés


en 2012, ils sont tous maintenus à un niveau positif et témoignant par conséquence
l’efficacité des actions menées par la RADEEC, notamment en terme d’économie d’eau,
la rationalisation des dépenses et l’amélioration des services rendus aux clients.
Ainsi le chiffre d’affaires a augmenté de l’ordre de 12.50%, les ventes en eau ont
augmentés de 10.50% du fait que la demande en eau potable s’est accrue suite à
l’augmentation du nombre d’abonnés.
Quant au bénéfice net consolidé il a passé de 36.12 Millions de DH en 2011 à 31.38
Millions de DH en 2012.Cette baisse trouve son explication dans la hausse des charges
de l’exercice 2012.
La Régie a consacré près de 65.72 MDH à ses nouveaux projets et à ses acquisitions.
Ces dépenses d’investissement ont été réalisées sans détériorer les ratios
d’endettement de la Régie.
La capacité d'autofinancement de la Régie, quant à elle, a atteint 69.88 Millions de
dirhams en 2012 contre 68.22 Millions de dirhams en 2011.

PRESENTATION GENERALE
1
RADEEC – SETTAT RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

Investissements : Des efforts d’investissements soutenus pour répondre


aux besoins de la population.

Pour accompagner le développement urbanistique important enregistré au niveau de la


zone d’action de la RADEEC s’étalant sur les deux provinces de Settat et Berrechid, et
fortement sollicitée par sa situation à la couronne du Grand Casablanca, la Régie a
engagé des actions ciblées pour un volume d’investissements de près de 65.72 millions
de DH au 31 décembre 2012.

Ces investissements ont permis de sécuriser davantage l’alimentation en eau potable de


la population, de renforcer les moyens de contrôle de la qualité de l’eau, d’améliorer le
taux de desserte et d’assurer l’économie de la ressource qui constitue un défi majeur.

Concernant l’activité assainissement liquide, les projets menés par la RADEEC à la ville
de Settat et aux centres de Deroua, Sidi Rahal-Plage, Soualem-Sahel, Sidi El Aidi, Ouled
Said, Ras El Ain, Guisser, Sidi El Aidi et Tlet Louled, ont contribué à améliorer les
conditions de desserte pour:
Pallier aux défaillances actuelles du réseau, et protection de l’environnement .
Raccorder les zones en cours d'urbanisation,
Limiter les problèmes liés aux inondations,
Traitement des eaux usées.

Activités techniques : L’eau, une ressource précieuse, il faut contribuer


à sa protection

Eaux mobilisées et eaux vendues


En 2012, les eaux amenées ont totalisé 11.73 Millions de m3 dont 10.24 Millions de m3 achetées
auprès de l’ONEE, LYDEC et SEOER et 1.5 Millions de m3 produites par la Régie.

Ce volume amené a permis de satisfaire la demande de 62 690 clients. Les eaux amenées ont
enregistré une évolution de 6.92 % par rapport à l’année 2011. Quant au volume d’eau
consommé par les clients de la Régie en 2012, il a atteint 9.21 Millions de m3 contre 8.65
Millions de m3 en 2011, soit une croissance de la demande de 6.56 %.

Ainsi, pour une population totale desservie par la Régie qui totalise 241 045 habitants, la
consommation en 2012 par client, tout usage confondu, a atteint 147 m3 pour un volume d’eau
mobilisé par client de 187 m3.

Renforcement des infrastructures d’eau potable

Dans la perspective d’accompagner le développement urbanistique attendu au niveau de la ville


de Settat et Centres, la RADEEC a continué à actualiser en 2012 les études des Schémas
Directeurs de Distribution d’Eau Potable nécessaires jusqu’aux horizons 2020-2030. Ces outils
d’aide à la programmation ont permis à la régie de tracer un plan d’investissement intégré
totalisant un montant global de 191 Millions de Dirhams durant la période 2013-2017.

L’année 2012 a été marquée également par l’achèvement des travaux relatifs à la réalisation
d’importants projets d’infrastructure tel que la construction d’un réservoir semi enterré à la
ville de Settat d’une capacité de stockage supplémentaire de 5000 m3, permettant ainsi une
amélioration significative de l’autonomie de réserve de la RADEEC qui atteindra 18 Heures en
2013 au lieu de 14 heures.

PRESENTATION GENERALE
2
RADEEC – SETTAT RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

 Contribution de la RADEEC à la protection de l’environnement

Dans le cadre de la préservation de l’environnement, la RADEEC a concrétisé la


réalisation de 7 stations d’épuration d’une capacité totale de 24 000 m3/j. Ces ouvrages
ont permis d’atteindre un taux de traitement de 70 %, par l’épuration de 4.36 Millions
de m3 en 2012.

Sécurité et qualité de distribution

La Régie a poursuivi en 2012 sa politique de sécurisation de la distribution d’eau et le


renforcement du dispositif de surveillance de sa qualité. A ce titre, plusieurs actions
ont été menées pour rendre plus fiable les indicateurs de la relève, l’amélioration du
taux de conformité de l’eau et le perfectionnement des techniques de détection de
fuites.

 Qualité de l’eau

La Régie a mis en place, tous les moyens humains et matériels nécessaires pour
s’assurer de la qualité de l’eau distribuée dans le réseau public, et ceci, sur toute la
chaîne de distribution. Le contrôle et la surveillance sont opérés depuis la sortie des
réservoirs et point de livraison de l’ONEE, SEOR, LYDEEC jusqu’aux robinets des clients,
suivant les normes marocaines (NM 03-7-002 qui définit les conditions de contrôle et les
fréquences d’échantillonnage et NM 03-7-001 qui définit les paramètres de qualité à
contrôler).

Ainsi, à travers les 40 points de prélèvements répartis sur l’ensemble de la ville de


Settat et centres gérés par la RADEEC, les différents intervenants dans le processus de
surveillance et de contrôle de la qualité de l’eau, réalisent périodiquement des
prélèvements qui sont soumis à un laboratoire agrée pour analyse de différents types
(bactériologiques et physico-chimiques). Il en résulte une amélioration continue du taux
de conformité qui dépasse 99% en 2012.

 Recherche de fuites et rendement du réseau

La longueur du réseau linéaire secondaire prospecté, en 2012 est de 394 km, 4355 fuites
ont été détectées au niveau des branchements, 261 au niveau des conduites. Ces
actions ont permis de maintenir le rendement du réseau à un taux d’environ 79%
considéré parmi les meilleures performances au niveau national.

 Amélioration du réseau de distribution

Les efforts à ce niveau ont principalement porté sur l’optimisation de la source. A


ce titre, la Régie a poursuivi la politique entamée en 2009 et qui concerne la gestion
des pressions de distribution d’eau en adoptant des étages de pression. Ainsi il a été
procédé à la mise en place des réducteurs de pression.

En parallèle plusieurs actions de mise à niveau du réseau de distribution ont été


entreprises, notamment la normalisation des branchements clients, la réhabilitation des
ouvrages de surpression, réseau principal de distribution et accessoires hydrauliques.

PRESENTATION GENERALE
3
RADEEC – SETTAT RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

A c t i v i t é c o mme r c i a l e
Croissance continue des ventes d’eau

Les ventes d’eau potable et d’assainissement liquide ont connu au courant de l’année
2012 une croissance de 10% par rapport à 2011. Cette évolution s’explique par le
développement urbanistique que cannaient les centres gérés par la RADEEC,
principalement ceux limitrophes au grand Casablanca et au lancement de l’opération de
recasement des habitants du bivouac militaire au lotissement Al Massira au centre
Deroua, ainsi que le lancement de la nouvelle ville EL KHYAYATA par AL OMRANE et
Miftah el kheir à Settat.

Amélioration de l’accueil : Gestion de la file d’attente

Performances maintenues en matière de recouvrement des créances


Le niveau des créances envers les clients de la Régie à fin 2012, toutes catégories
confondues, a marqué une légère hausse par rapport à l’année 2011.

Résultats financiers consolidés


Le compte de produits et charges a dégagé un résultat d’exploitation de 26.53
Million de Dirhams, un résultat courant de 30.41 MDH et un résultat net positif de
31.38 Million de Dirhams.

Soldes de gestion:

La marge brute sur ventes en l’état a passé de 21.54 MDH à 23.38 MDH enregistrant
ainsi une hausse de l’ordre de 8.53%, suite à l’accroissement des ventes d’eau malgré le
glissement des tranches constaté ces dernières années.

La valeur ajoutée a pu être maintenue à un niveau très important atteignant en 2012,


108.32 Million de dirhams.

L’excédent brut d’exploitation se positionne à 81.62 Million de Dirhams en 2012,


témoignant ainsi du bon état de santé financière de la Régie.

Pour ce qui est des acquisitions et augmentations d’immobilisations, ils ont atteint
76.35 MDH en 2012. Ces investissements regroupent des projets d’infrastructure, de
distribution, de moyens d’exploitation et de travaux remboursables réalisés en 2012
ainsi que la valeur du réseau d’eau potable et d’assainissement liquide cédé
gratuitement à la RADEEC au cours de l’exercice 2012.

La trésorerie de la Radeec a dégagé un solde de 263.23 MDH au 31/12/2012 contre


193.63 MDH en 2011, soit une hausse de 35.94%

Audit indépendant des comptes

Le maintien de la certification des comptes, renforce la crédibilité de la Régie envers


ses clients et ses partenaires.

PRESENTATION GENERALE
4
RADEEC – SETTAT RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

CHIFFRES CLES 2012


Evolution du chiffre d'aiffaires (MDH)

2012 154,03
En 2012, le chiffre d’affaires consolidé s’est établi à +12.5%
154.03 millions de Dirhams, enregistrant ainsi une 2011 136,95
hausse de l’ordre de 12.5 %. Cela est dû à
2010 155,98
l’augmentation du nombre d’abonnés ainsi que les
travaux (Participations et P&S). 2009 155,39
20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170

Evolution Résultat d'exploitation de l'exercice (MDH)

2012 26,53
La baisse du résultat d’exploitation -17.9%
(-17.9%), s’explique essentiellement par la hausse des 2011 32,32

charges d’exploitation de 11.6 % en 2012 (notamment 2010 48,13


les dotations aux amortissements et provisions).
2009 49,4

0 20 40 60

Le résultat financier (MDH)

2012 3,87
Le résultat financier a connu une régression de -30.8%
l’ordre de 30.8% au cours de l’année 2012, ceci est dû 2011 5,61
à la baisse des écarts de conversion au titre de 2010 5,44
l’exercice 2012.
2009 1,5

Investissements réalisés 2012


par nature

L’Investissement par nature a connu en 2012 une 2,03 Infrastructure +65.72


valeur de l’ordre de 65.72 MDH contre 30.66 MDH en MDH
Distribution
2011, reflétant ainsi la politique générale du
gouvernement en matière d’investissement public Moyens
26,89 33,13 d'exploitation
Travaux avec
participation

Evolution Taux de réalisation des investissements (%)

2012 59,07 +19.00%


le taux de réalisation des investissements enregistré 2011 49,64
en 2012 est de l’ordre de 59.07 %.
2010 51,15

2009 40,49

0 30 60 90

RADEEC EN CHIFFRES - Exercices 2009/2012


Evolution Eau amenée Ev o l u t i o n N o m b r e d e c l i e n t s Ev o l u t i o n Ef f e c t i f
Evolution Eau vendue
(Mm3) g l o b a l d u p e r son n e l
(Mm3)
2012 62690
2012 11.73 2012 9.21 2012 13 0

10.98 2011 8.65 2011


2011 57298 2011 13 5

2010 7.82
2010 9.52 2010 5 19 9 8 2010 14 0

2009 7.56
2009 9.05 2009 47798 2009 14 3

PRESENTATION GENERALE
5
6
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

I- RESSOURCES ET BESOINS
II- DISTRIBUTION
III- QUALITE DE L’EAU
IV- EONOMIE DE L’EAU
V- REALISATIONS 2008 - 2012
VI- FAITS MARQUANTS 2012

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

7
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

I- RESSOURCES ET BESOINS
1.1 Zone d’action

La Régie autonome de
distribution d’Eau et d’électricité de
la Chaouia ( R.A.D.E.E.C) a été crée
le 1 Septembre 1976 par arrêté de
Monsieur le Ministre de l’Intérieur
N° 952 du 10/09/76 en application
du décret N°2-64-394 du 33
Joumada I – 1384 ( 29 Septembre
1964) relatif aux régies
Communales dotées de la
personnalité civile et de l’autonomie
financière.

La zone d’action de la
RADEEC s’étende sur la ville de
Settat, 7 Municipalités et 4
Communes rurales.

Nombre Date de prise en charge de


Localités Population
d’abonnés la gestion du service
(Habitant)
au
2012 Assainissement
31/12/2012 Eau Potable
liquide
Province de Settat 159 734 39 846
Ville de Settat 135 513 35 252 1976 1998
Commune Rurale de Guisser 2 334 489 1977 2007
Commune Rurale de Ras El Aïn 3 786 774 1977 2007
Commune Rurale de Ouled Saïd 2 574 418 1976 2007
Commune Rurale de Sidi El Aïdi 508 148 1980 2007
Municipalité de Tlet Louled 5 705 928 1978 2008
Municipalité de d’Ouled M'rah 9 314 1 837 1978 Prévue
Province de Berrechid 81 311 22 844
Municipalité de Soualem 27 276 5 642 1982 2004
Municipalité de Sidi Rahal- Plage 12 026 5 199 1982 2004
Municipalité de Deroua 30 644 10 505 1997 2004
Municipalité de Ouled Abbou 11 365 1 498 1977 Prévue

TOTAL 241 045 62 690

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

8
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

1.1 Statistiques d’exploitation

Province de Settat
Rendement
Taux de Longueur Capacité
Consommation Production Nombre Technique
LOCALITE Raccordement du réseau de stockage
en (m3) en (m3) d’abonnés 3 du réseau
en (%) en (KM) en (m )
en (%)

Settat 6 142 315 7 579 737 35 252 97 412 13 300 81,04%

Ouled M'rah 211 475 314 592 1 837 86 30 1 150 67,22%

Guisser 65 138 91 411 489 85 17 200 71,26%

Tlet Louled 123 758 145 518 928 68 34 150 85,05%

Ras El Ain 74 143 86 646 774 65 14 200 85,57%

Ouled Said 51 902 55 032 418 60 13 150 94,31%

Sidi El Aidi 31 826 35 899 148 70 12 150 88,65%

Total 6 700 557 8 308 835 39 846 94 532 15 300 81%

Province de Berrechid

Consommation production Taux de Longueur Capacité Rendement


Nombre
LOCALITE Annuelle en Annuelle Raccordement du réseau de stockage du réseau
d’abonnés
(m3) en (m3) en (%) en (KM) en (m3) en (%)

Soualem 871 124 1 214 800 5 642 78 218 2 650 71,71%

Sidi Rahal 506 809 644 334 5 199 60 158 200 78,66%

Deroua 949 694 1 333 760 10 505 95 196 - 71,20%

Ouled Abbou 186 235 232 883 1 498 75 21 150 79,97%

Total 2 513 862 3 425 777 22 844 80 593 3 000 73,38%

Global

Taux de Longueur Capacité Rendement


Consommation Production Nombre
LOCALITE 3 3 Raccordement du réseau de stockage du réseau
en (m ) en (m ) d’abonnés
en (%) en (KM) en (m3) en (%)

Total 9 214 419 11 734 612 62 690 92 1125 18 300 79%

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

9
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

1.2 Système d’alimentation

L’alimentation en eau potable de la ville de Settat et centres est assurée à


partir de différentes ressources à savoir : les eaux superficielles (eaux de barrage)
représentant 85.42%, les eaux de sources 11.11 % et les eaux de puits et forages
3.47 %
Le débit exploité au terme de la période 2012 a atteint 372.10 l/s.
Débit Débit
Centre Ressources Exploitées Producteur Exploité Equipé
en (l/s) en (l/s)
Source Aïn Commune Aïn Nezzagh à 5 Km à
RADEEC 31.46 45
Nezzagh l'Est de la ville
Ville de Settat
Piquage sur Barrage Daourat à 60 Km à
ONEP 208.89 310
adduction Daourat l'Ouest de la ville

Puits Au centre (prés du réservoir) RADEEC 0 3

Côté Sud Ouest à 1,5 Km (Rte


Od Mrah Forage RADEEC 3.59 5
Secondaire Od Mrah-Ras El Ain)

Adduction Régionale de
Adduction ONEP ONEP 6.39 10
Khouribgua

A une distance de 500 m du


Forage RADEEC 2.56 7
centre côté Nord
Ouled Abbou
Adduction Régionale Daourat
Adduction ONEP ONEP 4.83 10
Casablanca
Adduction S.E. Côté Nord du centre à une
Soualem S.E Oum Errabï 38.52 40
Oum Errabï distance de 1 km
Adduction S.E. A 8 km du centre, côté Source
Sidi Rahal S.E Oum Errabï 20.43 20
Oum Errabï Ain Jmel

Deroua Adduction LYDEC Centre de Nouacer LYDEC 42.29 40

Guisser Source Guisser Centre de Guisser RADEEC 2.90 8

A 3 Km du centre, Commune
Source Oued N'JA RADEEC 4.23 10
N'KHAILA
Tlet Louled
Adduction Régionale de
Adduction ONEP ONEP 0.38 5
Khouribgua
Puits 0 2
Ras El Ain Centre de Ras El Ain RADEEC
Source 2.75 4

Ouled Saïd Adduction Daourat Adduction Daourat ONEP 1.75 10

Sidi El Aïdi Adduction Daourat Adduction Daourat ONEP 1.14 5

TOTAL 372.10 514

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

10
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

1.3 Capacité de stockage :


Province Settat
Année de
Côte Radier
Ville de Settat Réservoir Type Capacité (m3) mise en
(NGM)
service
Réservoir Nezzagh
Complexe Semi-enterré 3000 1972 415
N° 1 (1500 x 2 )
Hydraulique
Nezzagh Réservoir
Semi-enterré 4000 1994 415
Nezzagh N° 2
Réservoir
Complexe Semi-enterré 1800 1974 392
Mimouna N°1
Hydraulique
Réservoir
Mimouna Semi-enterré 2000 2003 392
Mimouna N°2
Complexe Réservoir N°1 Semi-enterré 2500 2010 356
Hydraulique
Prévue en
Route Zawia Réservoir N°2 Semi-enterré 5000 356
2013
Autonomie 2012 :15 Heures
TOTAL 18 300 m3
Autonomie 2013 :21 Heures

Nom et Durée moyenne Année de Côte Côte Trop


capacité
Situation du type de réserve mise en Radier Plein
(m3)
réservoir (heure) service (NGM) (NGM)
Surélevé 150 1975 664 668
Ouled Mrah 32
Semi-enterré 1000 2011 708 713

Guisser Semi-enterré 200 19 1972 522 525

Louled Surélevé 150 10 1975 777 781

Ras El Ain Semi-enterré 200 20 1972 579 582

Ouled Saïd Surélevé 150 24 1972 354.5 358

Sidi El Aïdi Surélevé 150 37 1975 262.5 266

Province de Berrechid

Nom et Durée moyenne Année de Côte Côte Trop


capacité
Situation du type de réserve mise en Radier Plein
(m3)
réservoir (heure) service (NGM) (NGM)

Surélevé 150 1992 162.5 166


2012: 2 Heures
Soualem
2013: 20 Heures
Semi-enterré 2500 2011 108 113

Sidi Rahal Semi-enterré 200 4 1982 86 89

Ouled Abbou Surélevé 150 6 1975 244.5 248

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

11
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

1.4 Stations de pompage et de surpression

Settat

Année de
Station de pompage Equipements Hydromécaniques mise en
service
2 Groupes électropompes à axe vertical de 37 kW 2010
Station de Surpression Mimouna 1997
2 Groupes électropompes à axe vertical de 22 kW
située au Secteur OUEST de la
ville 2 Groupes électropompes à axe vertical de 15 kW 1997
Débit équipé : 100 l/s
5 Groupes électropompes à axe horizontal de 55 kW 2010
3 Groupes électropompes à axe horizontal de 11 kW 1985 et
Station de surpression Nezzagh
Extension en
située au Secteur EST de la ville 3 Groupes électropompes à axe horizontal de 30 kW 2000
Débit équipé : 314 l/s
4 Groupes électropompes sur-presseurs à axe vertical
Station de surpression
(7.5 kW; 5.5 kW; 5.5 kW; 3 kW) 1996
Ain Ali Moumen
Débit équipé : 50 l/s

Centres gérés par la RADEEC

Année de
Débit
Centres Ouvrage Equipement Hydromécanique mise en
En (l/s)
service

Nouvelle Station 1 Groupe électropompe immergé 7 1990

Ouled Mrah 2 Groupes électropompes sur-presseurs


Station de surpression de 4 kW chacun (axe horizontal) 4 2007

Ouled Abbou Nouvelle Station 1 Groupe électropompe immergé 7 1987


Station de pompage
(piquage sur conduite 4 Groupes électropompes surpresseurs 64 1988
SEOR) (3*22 kW ; 18.5 kW)
Soualem
Nouvelle station 2 groupes électropompes sur-presseurs 66.6 2010
de 30 kW chacune
3 Groupes électropompes sur-presseurs
(2*2.2 kW ; 7.5 kW)
Guisser Station de surpression 8 1997
2 Groupes électropompes immergés de
5.5 kW dont 1 de secours
Louled Station Oued N'JA 2 Groupes électropompes sur-presseurs 10 1988

Ras El Ain Station N° 2 2 Groupes électropompes immergées 6 1997

Sidi El Aïdi Station de surpression 2 Groupes électropompes sur-presseurs 5 1997

Lakhyayta Station de surpression 2 Groupes électropompes sur-presseurs 4.5 2010


à axe horizontal de 2.2 kW

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

12
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

1.5 Volume d’eau produit

1.5.1 Sources de production

Centres
Ville de
Désignation Gérés par Total (m3) (%)
Settat
la RADEEC

Eau de Sources 992 119 311 607 1 303 726 11.11


Volume d’Eau
3
Souterraine (m ) Eau de Puits et
- 407 172 407 172 3.47
Forages
Volume d’Eau de Surface (m3) 6 587 618 3 436 096 10 023 714 85.42

Total 7 579 737 4 154 875 11 734 612 100.00%

1.5.2 Répartition de la production d’Eau Potable


Settat
DESIGNATION VOLUME EN (M3) DEBIT EN (l/s) (%)

Volume acheté 6 587 618 208.89 86.91%

Production Propre 992 119 31.46 13.09%

Total 7 579 737 240.35 100.00%

A u to p r o d .
1 3 .0 9 %

A c h a ts
8 6 .9 1 %

Centres gérés par la RADEEC


DESIGNATION VOLUME EN (M3) DEBIT EN (l/s) (%)
Volume acheté 3 649 550 115.73 87.84 %

Production Propre 505 325 16.02 12.16 %

Total 4 154 875 131.75 100.00%

Autoproduction
12.16%

Achats
87.84%

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

13
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

1.6 Production Totale (Achats et Auto-production)

La production totale de l’eau potable durant l’année 2012 a connu une


augmentation de 6.92 % par rapport à l’année 2011.
Ainsi, le volume d’eau amenée (Achats et Auto-Production) s’est établi
à 11 734 612 m3 en 2012 contre 10 975 256 m3 en 2011.

Les Achats d’eau de l’ONEP :

Le volume d’eau acheté de l’ONEP pour la ville de Settat, et les centres de Sidi
El Aïdi, Ouled Mrah, Ouled Saïd, Tlet Louled et Ouled Abbou a augmenté de
6 540 865 m3 en 2011 à 7 044 274 m3 en 2012 soit une évolution de +7.70 %.

Les Achats d’eau de SEOR :

Les Centres de Soualem, lakhyayta et Sidi Rahal sont alimentés à partir des
piquages sur la Conduite de la Société des Eaux de Oum Rabia (SEOR) desservant la
Ville de Casablanca, les Achats de la RADEEC auprès de la SEOR, pour l’année
2012, ont atteint 1 859 134 m3 par rapport à 1 574 740 m3 en 2011 soit une
augmentation de 18.06% par rapport à l’année 2011.

Les Achats d’eau de LYDEC :

Pour le Centre Deroua, les achats d’eau de la Société Lyonnaise des Eaux de
Casablanca (LYDEC) ont atteint 1 333 760 m3 en 2012 contre 1 153 637 m3 en
2011 soit une augmentation de 15.61 % par rapport à l’année 2011

Production Propre :

En ce qui concerne la Production propre, le volume a diminué de 1 706 014 m3


en 2011 à 1 497 444 m3 en 2012, soit une évolution de -12.23 % par rapport à
l’année 2011.

Le tableau ci-après présente l’évolution, au cours des 5 dernières années, de


l'eau amenée, de la production propre, des achats auprès de (ONEP, SEOR et de
LYDEC), de l'eau facturée et des pertes d’eau:

2008 2009 2010 2011 2012


Eau Amenée (m3) 8 993 268 9 053 758 9 588 552 10 975 256 11734612
Eau auto-produite (m ) 3 944 411 922 191 1 608 492 1 706 014 1 497 444

Eau Achetée (m3)


8 048 857 8 131 567 7 980 060 9 269 242 10 237 168

Eau Vendue (m3) 7 547 866 7 560 409 7 816 100 8 647 458 9 214 419
Eau Perdue (m ) 3
1 445 402 1 493 349 1 772 452 2 327 798 2 520 193

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

14
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

1,33
1,86
2012 1,50
7,04

1,15
1,57
2011 1,71
6,54 Eau LYDEEC

0,84 Eau SEOR


1,47
2010 1,61
7,98 Eau RADEEC
9,59
0,63 Eau Achetée ONEP
1,36
2009 0,92
6,14 Eau Amenée
9,05
0,52
1,15
2008 0,94
6,38
8,99

1.7 Relation ONEE/Branche Electicité-RADEEC

L’office National de l’Electricité et de l’Eau Potable assure une alimentation


électrique (basse tension et moyenne tension) de toutes les stations de la RADEEC.
Le service de l’ONEE/Branche Electricité reste en principe satisfaisant malgré que la
RADEEC enregistre parfois des coupures de courant (programmées ou fugitives).

1.8 Besoins actuels et futurs

Durant l’année 2012, les besoins de la Régie en eau ont enregistré un débit de
372 l/s. La dotation globale nette a atteint 105 l/hab/j pour une dotation brute de
133 l/hab/j.
Les besoins futurs sont récapitulés dans le tableau ci-après :
2012 2015 2020
Besoins moyens (l/s) 372 439 587
Besoins de pointe
484 571 764
journalière (l/s)
Besoins disponible 514 814 814

814
814
514
484 571 764

372 439 587

2012 2015 2020

Besoins moyens Besoins de pointe Débit disponible (l/s)

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

15
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

II- DISTRIBUTION

2.1 Réseau de distribution

2.1.1 Description du réseau de distribution de la ville de Settat

La particularité du réseau de Settat qu’il est caractérisé par des étages


desservis par des stations de surpression ou gravitairement. Ce mode de
fonctionnement est imposé par la nécessité de multiplier les étages de pression et
par les cotes de calage des réservoirs existant qui ne permettent pas de dominer
l’ensemble de la ville.

La délimitation des étages de pression n’est pas définitive, en cas de baisse de


pression dans un quartier, il est basculé vers un autre étage de pression plus élevée.
Ce mode d’exploitation requiert un suivi permanent de la pression dans le réseau de
distribution.
La description des étages est donnée ci-dessous :

ETAGE 1
L’étage 1 correspond à la zone haute du secteur rive gauche ou ouest. Il est
désigné par « étage surpressé Mimouna » et comprend le quartier Mimouna, les
lotissements sur la route d’El Jadida (Kamal, Farah, Arrissala...), les lotissements
Kotaa Cheikh et Kellez ; soit les zones situées à des altitudes comprises entre 400 et
410 mNGM. Il est alimenté par surpression à partir des réservoirs 1800 m3 et
2000 m3 du complexe Mimouna (CR - 392 m).

ETAGE 2
L’étage 2 correspond à la zone basse du secteur rive gauche. Il est désigné
par « étage gravitaire Mimouna » et comprend les quartiers Abattoir, S. Bouabid,
Lkrakra, Smaala, Nzalat Cheikh, centre ville et secteur EF, Sidi Laghlimi et quartier Al
Ahbass. Ces quartiers sont situés à des altitudes comprises entre 340 et 380 mNGM.
Il est alimenté gravitairement à partir du réservoir 1800 m3 et 2000 m3 du complexe
Mimouna (CR de 392 m).

ETAGE 3
L’étage 3 correspond à la zone basse du secteur rive droite. Il est désigné par
« étage gravitaire Nezzagh » et comprend les quartiers Sidi Abdelkrim (en partie),
Mabrouka, Mania, PAM, Derb Omar, Derb Saboune, Gnanet, Tanmia, et s’étend
jusqu’au secteur nord pour alimenter le quartier administratif, l’université, le Golf et
la zone Hôtelière.
Ces quartiers, situés à des altitudes comprises entre 325 et 400 mNGM, sont
alimentés gravitairement à partir des réservoirs du complexe Nezzagh (CR de
415 m).

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

16
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

ETAGE 4
L’étage 4 correspond à la zone haute du secteur rive droite. Il est désigné par
« étage surpressé Nezzagh » et comprend les quartiers Sidi Abdelkrim (en partie),
lotissements et coopératives sur la route de Ben Ahmed, Lotissements Kheir, Ben
Kacem, Amal, Nahda, Zones industrielles au sud et s’étend jusqu’au Centre
Pénitencier Ain Ali Moumen.
Ces quartiers sont situés à des altitudes comprises entre 405 et 435 mNGM et
alimentés par surpression à partir des réservoirs du complexe Nezzagh (CR de
415 m).

SCHEMA SYNOPTIQUE DU SYSTEME D'AEP DE LA VILLE DE SETTAT

Complexe hydraulique Ain Nezzagh

Route Zone
Ben Ahmed industrielle

Complexe hydraulique Mimouna

Réservoir
4000 m3
Etage
surpressé Réservoirs
Réservoir Réservoir Mimouna
2000 m3 1800 m3 2x1500 m3

SETAFIL

Etage Centre ville Quartier


gravitaire Sidi abdelkrim Mabrouka
Derb sabone
Mimouna Q.administratif

Pressions
Pression sur terrain
Minimum (m) Maximum (m)
Quartiers
Etage 1 20 40
Etage 2 20 25

Etage 3 20 45
Etage 4 28 70

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

17
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

2.1.1 Linéaire du réseau de distribution à Settat et centres gérés par la


RADEEC

La longueur du réseau d’Eau Potable, posée dans la ville de Settat et aux centres
gérés par la RADEEC en 2012 a atteint 102 km, soit une longueur totale cumulée
de 1 125 km, répartie comme suit :

DESIGNATION Diamètre Réseau Réseau de Longueur


adduction d’Adduction Distribution Total
CENTRE (mm) (km) (km) (km)

Ville de Settat 400-600 8 404 412

Municipalité de Tlet Louled 150 14 20 34

Municipalité d’Ouled M'rah 160 2 28 30

Municipalité d’Ouled
150 1 20 21
Abbou

Municipalité de Soualem 150 1 217 218

Municipalité de Sidi Rahal 400-315-160 16 142 158

Municipalité de Deroua - - 196 196

Centre Guisser - - 17 17

Centre Ras El Aïn 150 1 13 14

Centre Ouled Saïd - - 13 13

Centre Sidi El Aïdi 100 1 11 12

TOTAL (km) 44 1 081 1 125

Soit une augmentation du linéaire de réseau d’environ 11.06 % par rapport au


cumul de l’année 2011

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

18
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Linéaire du réseau de distribution par nature, par diamètre posé dans


la ville de Settat

Longueur par nature


Diamètre Longueur Béton
(mm) totale (ml) A.C Fonte PVC PEHD précontraint
60 17 873 17 637 236 - - -
63 2 327 - - 2 327 - -
75 7 479 - - 7 479 - -
80 34 791 33 442 1 349 - - -
90 39 894 - - 39 894 - -
100 51 314 49 611 1 703 - - -
110 86 142 - - 86 142 - -
125 323 - 323 - - -
150 22 295 19 676 2 619 - - -
160 39 382 - - 39 382 - -
200 54 171 16 143 5 336 32 692 - -
250 7 897 - 4 557 3 340 - -
300 9 821 9 283 200 338 - -
315 11 072 - - 11 072 - -
400 9 568 998 237 8 333 - -
33/55 6 953 - - - 6 953 -
500 1 812 - - - - 1 812
600 1 565 - 112 - - 1 453
TOTAL 404 679 146 790 16 242 159 027 6 953 3 265

Linéaire du réseau de distribution par nature, par diamètre posé à la


municipalité de Deroua.

Longueur Longueur par nature


Diamètre (mm)
totale (ml) A.C Fonte PVC PEHD
40 296 - - - 296
50 200 - - - 200
60 3 679 2 773 906 - -
63 483 - - 483 -
75 3 507 - - 2 807 700
80 10 119 10 119 - - -
90 27 906 - - 27 906 -
100 9 053 9 053 - - -
110 89 833 - - 89 833 -
150 3 646 3 631 15 - -
160 27 442 - - 27 442 -
200 13 126 266 - 12 860 -
225 2 714 - - 2 714 -
300 647 647 - - -
315 3 227 - - 3 227 -
33/55 - - - - -
TOTAL 195 878 26 489 921 167 272 1 196
RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

19
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Linéaire du réseau de distribution par nature, par diamètre posé à la


municipalité de Sidi Rahal

Longueur Longueur par nature


Diamètre (mm)
totale (ml) A.C Fonte PVC PEHD
50 134 - - - 134
60 1 322 1 322 - - -
63 154 - - 154 -
75 8 034 - - 8 034 -
80 2 394 2 394 - - -
90 29 407 - - 29 407 -
100 9 092 9 092 - - -
110 48 122 - - 48 122 -
160 10 775 - - 10 775 -
200 16 387 - - 16 387 -
250 4 050 - - 4 050 -
300 - - - - -
315 1 724 - - 1 724 -
400 6 818 - - 6 818 -
TOTAL 138 413 12 808 - 125 471 134

Linéaire du réseau de distribution par nature, par diamètre posé à la


municipalité de Soualem.

Longueur Longueur par nature


Diamètre (mm)
totale (ml) A.C Fonte PVC PEHD
60 1 215 1 215 - - -
63 2 119 - - 2 119 -
75 8 628 - - 8 628 -
80 658 658 - - -
90 45 685 - - 45 685 -
100 3 793 3 793 - - -
110 71 668 - - 71 668 -
125 - - - - -
150 1 622 1 622 - - -
160 44 614 - - 44 614 -
200 15 820 1 362 - 14 458 -
225 3 121 - - 3 121 -
250 450 - - 450 -
315 7 718 - - 7 718 -
400 7 997 4 641 - 3 356 -
33/55 - - - - -
TOTAL 215 108 13 291 - 201 817 -

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

20
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Au cours des 5 dernières années (2008-2012), la longueur cumulée des réseaux de


distribution d’eau potable posée dans la ville de Settat et aux centres gérés par la
RADEEC, est représentée dans les tableaux et graphes suivants:
Evolution du linéaire du réseau d’AEP posé dans la ville de Settat
(période 2008–2012)

Longueur en Km
Longueur
Réseau (Km)
2012 1125
2008 746
2009 838 2011 1013

2010 944 2010 944

2011 1013
2009 838
2012 1125
2008 746

Evolution du linéaire du réseau d’AEP posé dans la ville de Settat


(période 2008–2012)

Longueur
Réseau (Km) Longueur en Km

2008 315 2012 412


2009 319
2011 350
2010 332
2010 333
2011 350
2012 412 2009 319

2008 315

Evolution du linéaire du réseau d’AEP posé au centre Deroua


Durant la période 2008–2012

Longueur
Longueur en Km
Réseau (Km)
2012
2008 99 196

2009 123 2011 174

2010 150 2010 150

2011 174 2009 123


2012 196
2008 99

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

21
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Evolution du linéaire du réseau d’AEP posé au centre Sidi Rahal


Durant la période 2008–2012

Longueur Longueur en Km
Réseau (Km)
2008 102 2012 158

2009 108 2011 150


2010 120
2010 120
2011 150
2012 158 2009 108

2008 102

Evolution du linéaire du réseau d’AEP posé au centre Soualem-Sahel


Durant la période 2008–2012

Longueur en Km
Longueur
Réseau (Km) 2012 218

2008 88 2011 211


2009 139 2010 185,7
2010 186
2009 138,5
2011 211
2008 88
2012 218

Suite à l’analyse des tableaux et graphes précédents, on constate une évolution


importante de 62.91% du linéaire cumulatif du réseau d’AEP posé, durant la
période 2008-2012, dans la ville de Settat et aux municipalités dont le réseau est
géré par la RADEEC, en particulier cette évolution est très importante dans la ville de
Settat et aux municipalités Soualem-Sahel, Deroua et Sidi Rahal, vue que ces
localités ont connu une forte
Longueur de réseau (en km)
évolution urbanistique durant la Localité /
Taux
Année 2008 2012
période 2008-2012, avec des taux d'évolution
Settat 315 412 30.80%
répartis dans ces localités comme
Sidi Rahal 102 158 54.90%
suivant : Deroua 99 196 97.98%
Soualem-Sahel 88 218 147.73%
Global 604 984 62.91%

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

22
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

2.2.1 Travaux Neufs du Réseau d’Eau Potable :

Durant l’année 2012, la RADEEC a réalisé des travaux neufs d’alimentation en eau
potable à Settat et aux centres gérés, d’une longueur totale de 102 368 ml de
conduites.

Le tableau ci-après présente la répartition de la longueur du réseau posé :


TRAVAUX NEUFS (en ml)
Designation 75 110 160 200 315 400 200 300 400
90 PVC TOTAL
PVC PVC PVC PVC PVC PVC FD FD FD
ERRIAD EL ALI « RIFAK » - 320 1000 700 800 - - - - - 2820

AMINE 1 et 2 106 294 356 - 72 - - - - - 828

AIN NEZZAGH - - - - - - - - - - -

MIFTAH EL KHEIR TR 1 et 2 - 8032 13693 7784 6576 5478 3262 100 200 130 45255

LES CERISIERS - - - - - - - - - - -

AL IQAMA
SETTAT

- - - - - - - - - - -

DIAR SULTANA TR1 - - 152 67 126 - - - - - 345

RESIDENCE AL AZHAR - - - - - - - - - - -

AL MAJD - 42 1800 320 1130 - - - - - 3292

TAWFIQ TR C - 962 1937 503 326 - - - - - 3728

SULTANA LOGE GH2 et GH3 - 19.8 119.5 357 156 - - - - - 652.30

Travaux de renforcement et
- - 820.3 1102.6 2258.7 1462 - - - - 5643.6
d’extension du réseau d’EP
EL KHEIR II TR B - 180,32 511,76 636,05 - - - - - - 1328.13

YASSINE - 60 138 180 - - - - - - 378

JNANE DEROUA BLOCS I, G et H - 200 530 535 335 - - - - - 1600

QAMAR - - 266 66 - - - - - - 332

AL MASSIRA EXTENSION
DEROUA

- 497 248 612 - - - - - - 1357


PARTIES A et B
SALAM - - - - - - - - - - -

JNANE DEROUA TRANCHE C - 655 515 810 680 - - - - - 2660

Travaux de réhabilitation et de
- 476.3 919.4 623.6 192 - - - - - 2211.3
renforcement du réseau d’EP
Travaux d’AEP des douars sis à
- - 11862.6 - - - - - - - 11862.6
la CR Od Ziane (zone Deroua)
AAMIR - 320 1770 450 - - - - - - 2540
SOUALEM-SAHEL

NASSIM - - - - - - - - - - -
TRIFIA

RYAD SOUALEM TR 2et 4 - - - - - - - - - - -

VILLAGE BALNEAIRE (KHA) - - 668 - - - - - - - 668

ILOT 1C2 GH2, GH4 et GH5 - 180 465 216 - - - - - - 861

OASIS BEACH - - 256 225 60 - - - - - 541

EL BOUCHRA - 799 1288 2372 - - - - - - 4 459,00


SIDI RAHAL

AL ANOUAR - 110 595 - - - - - - - 705,00

OUCHTAR - 366 642 810 90 - - - - - 1 908,00

DREAM LAND - 155 510 - 47 - - - - - 712,00

JARDINS DE TAMARIS TR 1et 2 - - 360 80 230 - - - - - 670,00


Guisser

- 410 580 680 - - - 1670


Aidi et
Sidi El

AZZAYTOUN (Guisser)
BADR (Sid El Aidi) - 839 1510 681 311 - - 3341

Total 106 14917 43512.56 19810.25 13389.7 6940 3262 100 200 130 102368

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

23
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

2.2.2 Travaux de réhabilitation du Réseau d’Eau Potable :

a) Durant l’année 2012, la RADEEC a procédé à la réhabilitation des conduites


d’eau potable au niveau de la ville de Settat et centres d’une longueur totale de
4 276 ml.

Municipalité de Deroua

Diam 90 Diam110 Diam160 Diam200 Total

Wahda I,Wahda II,


792 1801 1491 192 4 276
Wafa et Al MadinaI

2.2.3 Branchements exécutés

Durant l’année 2012 la RADEEC a procédé à la réalisation de


2 425 branchements.

2011 2012
Année
Nombre de Nombre de
Métré Branchements branchements Métré Branchements branchements
Localité
Total Total

Settat 1115 710 21 187 1129 761 21 948

Ouled Mrah 43 10 1 842 51 25 1 867

Ouled Abbou 28 29 1 422 36 14 1 436

Ras El Ain 6 9 810 12 7 817

Tlet Louled 19 15 848 24 17 865

Ouled Said 1 5 458 4 1 459

Guisser 8 9 429 29 22 451

Sidi El Aidi 5 6 149 9 9 158

Sidi Rahal 272 297 2 399 150 146 2 545

Soualem 351 280 3 906 508 482 4 378

Deroua 732 1 483 6 202 700 941 7 143

Total 2 580 2 853 39 652 2652 2425 42 067

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

24
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Evolution du nombre de branchements


à la ville de Settat et centres gérés par la RADEEC

34 558 36 799 39 652 42 067


32 851

Nombre des
branchements

31 073

2007 2008 2009 2010 2011 2012

2.2.4 Mouvement des compteurs :

Le tableau suivant dresse les activités du Bureau compteurs durant l’année


2012 dans la ville de Settat et centres gérés par la RADEEC.

Poses Compteurs
Localité Changements Résiliations
raccord Posés
Settat 319 2403 185 780
Od Mrah 7 41 3 11
Od Abbou 6 38 99 13
Tlet Louled 1 18 9 9
H Soualem - 1033 - 128
Sidi Rahal - 586 4 140
Ras El Ain - 16 4 9
Deroua 252 2068 112 137
Od Said 1 6 2 -
Guisser 1 40 1 5
Sidi El Aidi - 17 6 1
Total 587 6266 425 1233

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

25
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Les tableaux suivants récapitulent toutes les opérations en 2012, de pose, dépose et
résiliation des compteurs en fonction des calibres.

Localité Nouvelle pose


15 20 30 40 60 100 TOTAL
Settat 2281 51 45 26 - - 2403
Od Mrah 39 - 2 - - - 41
Od Abbou 38 - - - - - 38
H Soualem 970 43 13 7 - - 1033
Sidi Rahal 545 13 28 - - - 586
Deroua 1933 96 16 23 - - 2068
Guisser 40 - - - 40
Tlet Louled 18 - - - - - 18
Ras El Ain 16 - - - - - 16
Od Said 6 - - - - - 6
Sidi El Aidi 16 1 17
Total 5902 203 105 56 0 0 6266

Changement Résiliation
Localité Localité
15 20 30 40 TOTAL 15 20 30 40 60 TOTAL
Settat 182 - 1 2 185
Settat 778 1 - 1 - 780
Od Mrah 3 - - - 3
Od Mrah 11 - - - - 11
Od Abbou 99 - - - 99
Od Abbou 13 - - - - 13
H Soualem - - - -
H Soualem 128 - - - - 128
Sidi Rahal 4 - - - 4
Sidi Rahal 140 - - - - 140
Deroua 107 1 4 112
Deroua 136 1 - - - 137
Guisser 1 - - - 1
Guisser 5 - - - - 5
Tlet Louled 9 - - - 9
Tlet Louled 9 - - - - 9
Ras El Ain 4 - - - 4
Ras El Ain 9 - - - - 9
Od Said 2 - - - 2
Od Said - - - - - -
Sidi El Aidi 5 - - 1 6 Sidi El Aidi 1 - - - - 1
Total 416 1 1 7 425 Total 1102 2 0 1 0 1233

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

26
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

2.2 Consommation et clients

2.3.1 Ventes d’eau

Evolution des volumes d’eau facturée 2008-2012


(en Millions de m3)

9,21
8,65
7,55 7,82
7,56

2008 2009 2010 2011 2012

2.3.1 Structure de consommation

Répartition des ventes par tranche tarifaire au 31/12/2012

Industriels Préférentiels
13,25% 1,51%
1ère Tranche
31,75%

4ème Tranche
18,45%

2ème Tranche
3ème Tranche 27,98%
7,06%

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

27
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

La répartition des ventes d'eau par centre de distribution est illustrée dans le tableau
et le graphe suivants :

Répartition des ventes d’eau en 2012

Ventes en m3 centres gérés


Ville de Settat 6 142 315 par la
RADEEC
10 Centres gérés par 33.34%
3 072 104
la RADEEC
Total 9 214 419

Ville de Settat
66.66%

2.3.2 Clients Evolution du nombre de clients

Clients

2008 44 603 626 9 0

2009 47 798 5 729 8

5 199 8
2010 51 998 4 77 98
4 46 03
2011 57 298

2012 62 690
20 0 8 2 0 09 2 01 0 20 1 1 2 0 12

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

28
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

2.3 Amélioration de la qualité de service et entretien des réseaux

Depuis 1999, la RADEEC a entrepris plusieurs actions ayant pour objectif


d’améliorer la qualité du service et d’assurer une alimentation en eau potable continue
et satisfaisante, à savoir :

L’établissement d’un plan Directeur de Distribution d’eau Potable de la ville


de Settat avec l’élaboration d’un dossier d’Avant Projet détaillé d’une
première tranche prioritaire des travaux, la réalisation d’une opération de
détection des fuites sur le réseau existant et la définition d’un programme
d’entretien préventif.

Etudes des plans directeurs d’eau potable des centres de sidi Rahal-plage,
Soualem sahel , Deroua , Ouled Abbou, Guisser, Tlet loulad, Sidi Al Aidi,
Oulad Mrah, Ras Al Ain et Oulad Said.

En vue de renforcer la capacité de stockage en Eau à la ville de Settat et


centres gérés par la Radeec et par conséquent assurer une autonomie
minimale de 20 heures en 2017, la RADEEC a procédé à La création de
nouveaux complexes hydrauliques d’une capacité supplémentaire de
20 400 m3 entre 2010 et 2015

Année 2010 2011 2012 2017


Capacité de réserve 14 800 18 300 18 300 35 700
Autonomie (h) 16 15 14 20
La RADEEC a procédé la mise en place d’un système de télégestion et
bureaux centraux de commande pour une gestion à distance des ouvrages
et réseau d’eau potable de la ville de SETTAT et qui sera généralisé dans
une deuxième phase au niveau de tous les centres gérés par la RADEEC.

Le renforcement des actions préventives


relatives à la détection et recherche des fuites
a permis à la régie de maintenir un rendement
de distribution voisinant 80 %.

Année 2008 2009 2010 2011 2012

Fuites sur réseau 308 233 322 274 261


Fuites sur branchements 4578 4418 4988 4251 4355

Nombre total de fuites réparées 4 886 4 651 5310 4525 4616

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

29
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Les tableaux ci-après récapitule en détail les interventions de la RADEEC


ainsi que l’évolution des indicateurs y afférents :

Settat

DESIGNATION 2008 2009 2010 2011 2012

Linéaire du réseau inspecté (ml) 350 187 442 846 478 788 370 802 337 587

Nombre de branchements inspectés 7 706 15 050 12 277 16 241 28 833

Nombre de Fuites réparées sur branchements 2 949 2 560 2 202 2 228 2271

Nombre de Fuites sur réseau 93 64 71 56 71


Nombre de Fuites réparées sur réseau/ Km de
0.30 0.20 0.20 0.16 0.17
réseau
Nombre Total de fuites réparées/1000 abonnés 106.41 87.83 71.55 68.54 66.44

Volume d'eau amené m3/Km de réseau/j 57.02 52.25 51.67 57.14 50.40

Volume d'eau consommé m3/Km de réseau/j 46.91 41.43 42.75 46.92 40.85

Volume d'eau perdu m3/Km de réseau/j 10.11 10.82 8.90 10.22 9.56

Rendement 82.27 79.29 82.74 82.11 81.04

Centres gérés par la RADEEC

DESIGNATION 2008 2009 2010 2011 2012

Linéaire du réseau inspecté (ml) 6 738 11 144 13 310 12 083 56 103

Nombre de branchements inspectés 1 675 2 899 1897 5014 8261

Nombre de Fuites réparées sur branchements 1629 1858 2786 2023 2084

Nombre de Fuites sur réseau 215 169 251 218 190


Nombre de Fuites réparées sur réseau/ Km de
0.50 0.33 0.41 0.33 0.31
réseau
Nombre Total de fuites réparées/1000 abonnés 115.13 113.09 150.11 93.47 81.68

Volume d'eau amené m3/Km de réseau/j 15.49 15.16 14.38 15.19 15.97

Volume d'eau consommé m3/Km de réseau/j 13.69 14.06 11.37 10.96 11.80

Volume d'eau perdu m3/Km de réseau/j 1.8 1.1 3.01 4.22 4.16

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

30
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

II-4- Indicateurs de performances

Les indicateurs de performance enregistrés au titre de l’année 2012 sont :

Eau Mobilisée : 11 734 612 m3


Eau Vendue : 9 214 419 m3
Eau achetée : 10 237 168 m3
Eau auto-produite : 1 497 444 m3
Rendement de distribution : 79 %
Indice de perte d’eau : 6.14 m3/j/Km
Capacité de stockage : 18 300 m3
Nombre de clients : 62 690
Longueur des réseaux : 1 125 Km
Nombre de branchements : 42 067
Nombre d’analyse de contrôle
de la qualité de l’eau : 513 unités
Taux de conformité : 99%
Nombre de fuites réparées : 4616

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

31
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

L’évolution des réalisations au cours de la période (2008 – 2012) des


principaux chiffres clés relatifs à la gestion du service de la distribution d’eau est
représentée dans le tableau suivant :

a) Indicateurs Techniques :

Désignation 2008 2009 2010 2011 2012


Infrastructures existantes

Nombre de réservoirs 14 15 15 17 17

Capacité de stockage (m3) 12 300 14 800 14 800 18 300 18 300

Autonomie de stockage (heures) 13 14 16 15 14

Nombre de forages 2 2 2 2 2

Longueur réseau (m) 746 838 944 1013 1125

Nombre de branchements 32 851 34 558 36 799 39 652 42 067

Eau amenée (m3)

Production propre 944 411 922 191 1 608 492 1 706 014 1 497 444

Eau achetée 8 048 857 8 131 567 7 980 060 9 269 242 10 237 168

Pertes d'eau (m3) 1 445 402 1 493 349 1 772 452 2 327 798 2 520 193
Indice linéaire de pertes d’eau
5.31 4.88 5.14 6.29 6,28
(m3/km/jour)
Rendement (%) 83.93 83.51 81.51 79 79

Consommation spécifique

Population branchée (l/hab/j) 64.80 66.42 67.32 68.37 82

Population non branchée (l/hab/j) 52.30 14.96 24.68 26.35 13

Besoins en eau journaliers (m3) 24 639 24 804 26 270 30 069 32 150


Besoins en eau annuels par habitant
43.95 42.59 43.34 47.58 49
(m3/hab/an)
Besoins en eau par client (m3/client/an) 201.63 189.42 184.40 191.55 187

Dotation nette (l/hab/j) 101.06 97.45 96.20 102.71 105

Dotation brute (l/hab/j) 120.40 116.69 118.76 130.36 133

Fuites réparées

sur réseau 308 233 322 274 261

sur branchements 4578 4418 4988 4251 4 355

Comptage

Nombre de compteurs renouvelés 489 738 1849 466 425

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

32
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

b) Indicateurs de gestion de la distribution :

Désignations 2008 2009 2010 2011 2012


Raccordement au réseau RADEEC

Population totale 204 639 212 556 221 200 230 661 241 045

Population branchée 196 454 183 627 207 928 212 208 219 351

Population non branchée 8 185 28 929 13 272 18 453 21 694

Taux de branchement (ville de settat)


89% 89% 90% 90% 91%
%)

Nombre de clients par type d'usager

Administrations 634 632 758 657 663

Bornes fontaines 93 94 88 98 147

Bains maures 58 56 54 53 56

Particuliers 43 744 46 944 51126 56 418 61 757

Industriels 74 72 72 72 67

Eau facturée par type d'usager (m3)

Administrations 1 070 923 993 238 928 155 1 050 231 1 254 451

Bornes fontaines 156 268 158 048 119 580 86 252 102 478

Bains maures 59 940 56 755 52 175 37 799 36 330

Particuliers 4 840 784 5 153 437 5 435 626 5 965 730 6 600 084

Industriels 1 419 951 1 198 931 1 280 845 1 507 446 1 221 076

Structure de consommation (m3)


1ère Tranche
2 268 458 2 375 278 2 517 318 2 712 324 2 925 283

% 30.05 31.42 32.20 31.37 31,74


ème
2 Tranche
1 962 498 2 102 211 2 162 463 2 399 562 2 578 573

% 26.00 27.81 27.66 27.75 27,98


ème
3 Tranche 439 262 490 236 529 731 598 822
650 260

% 5.82 6.48 6.77 6.92 7,05


ème
4 Tranche 1 241 489 1 178 950 1 154 269 1 305 253
1 700 419

% 16.45 15.60 14.77 15.09 18,45


Industriels
1 419 951 1 198 931 1 280 845 1 507 446 1 221 076

% 18.81 15.86 16.38 17.43 13,25


Préférentiels
216 208 214 803 171 755 124 051 138 808

% 2.86 2.84 2.20 1.43 1,51

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

33
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

III- QUALITE DE L’EAU


Les missions assurées en interne comprennent en particulier les autocontrôles
quotidiens des taux du chlore des eaux distribuées au niveau des entrées et sorties
des ouvrages de production et au niveau du réseau de distribution notamment les
réseaux ramifiés ainsi que l’intervention préventive au niveau des installations de
chloration à savoir la gestion du stock de l’eau de javel et sécurité du personnel
intervenant dans l’opération de javellisation. La RADEEC procède chaque année au
nettoyage des réservoirs du stockage des eaux.

La RADEEC confie depuis de nombreuses années le suivi des analyses des


eaux à un laboratoire agréé. La convention entre la RADEEC et le laboratoire prévoit
la réalisation des prélèvements et analyses bactériologiques et physico-chimiques
selon les fréquences prédéfinies et selon besoins.

La sous-traitance de la réalisation des prélèvements et analyses semble


donner toute satisfaction du point de vue de la qualité des résultats, de la souplesse
et de la rapidité d’intervention. Ce contrôle sera renforcé davantage avec la mise en
service du laboratoire propre à la Régie en cours de construction.

Le tableau ci-après montre l’évolution du nombre des analyses effectuées


durant les 5 dernières années :

Désignation 2008 2009 2010 2011 2012


Paramètres physico-chimiques
684 683 710 700 474
Paramètres bactériologiques (par
25 25 29 30 29
un laboratoire agréé)
Test de chlore résiduel (par les
23 000 24 000 25 000 25 500 25 500
équipes de la RADEEC)
Total 23 709 24 708 25 739 26 230 26 003

Contrôle de la qualité de l’eau

paramètres bactério physico-chimique test chlore

29
2012 474
25 500
30
2011 700
25 500
29
2010 710
25 000
25
2009 683
24 000
25
2008 684
23 000

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

34
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

IV- ECONOMIE DE L’EAU

Témoin de l’efficacité des actions entreprises par la RADEEC pour l’économie de


l’eau, le rendement de distribution d’eau potable a atteint 79% en 2012.

Le programme d’action s’est accentué essentiellement sur la maîtrise des fuites,


par le suivi régulier de la production, la sectorisation, le débit de nuit la célérité des
interventions pour la réparation des fuites, ainsi que le contrôle de comptage des
compteurs de production et de consommation, par le renouvellement, l’étalonnage,
et le double comptage sur la production.

a- Adaptation de 4 étages de pression à la ville de Settat :


La distribution de l’Eau Potable à la ville de Settat est compartimentée sous
forme de 4 étages de pression, ce qui permet d’assurer une fourniture d’eau dans
des conditions satisfaisantes de pression tout en économisant l’énergie de
refoulement.

b- Sectorisation du réseau de distribution :

La RADEEC adopte un système de sectorisation permanente au niveau du


réseau de distribution et ce moyennant l’installation des compteurs sectoriels à la
ville de Settat et dans l’ensemble des centres gérés par la RADEEC, permettant un
suivi régulier de la consommation d’Eau et l’évaluation des rendements des secteurs.

c- Acquisition de moyens de détection de fuites :

Dans le cadre de l’étude du plan


directeur de distribution d’eau
potable de la ville de Settat la
RADEEC s’est dotée de matériel
performant de recherche de fuites
comprenant un véhicule utilitaire
aménagé et équipé de multiples
appareils de détection de fuites.

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

35
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

d- Entretien et suivi du Réseau d’Eau Potable :

Réhabilitation du réseau de distribution et des branchements.

Opérations de recherche de fuites.

Rajeunissement du parc compteurs.

Equipes anti-fraudes :

Lecture et suivi journalier des compteurs des gros consommateurs, des


bouches d’arrosage et des bornes fontaines.

Les branchements des compteurs coupés sont fermés systématiquement


par les robinets de prise en charge ou à défaut par des bouchons
plombés.

Vérification hebdomadaire des compteurs des Administrations, des


Collectivités Locales et des Industriels.

e- Rendement du réseau :

L’année 2012 a été marquée par la poursuite des actions entreprises


pour le maintien du rendement global du Réseau d’Eau Potable à la limite du
seuil national de rendement (80%), ce rendement global de la RADEEC en 2012
a atteint 79% qui reste proche du seuil national, malgré les contraintes
techniques de gestion telles que la vétusté de certaines parties du Réseau de
distribution, le problème de micro-comptage et de macro-comptage nécessitant
la mise à jour et le renouvellement du parc compteur petits calibre, ainsi
l’étalonnage des compteurs de production et la mise en place de double
comptage sur la production

On cite également l’alimentation du monde rural principalement au centre


de Soualem,Sidi Rahal et Deroua (Ouled ziane) qui connaît des problèmes de
contrôle et maîtrise des eaux distribuées (fuites, vandalisme et fraude).

On constate une nette amélioration au niveau des centres dépendant de


la province de Berrechid.

Et on constate également une légère baisse du rendement au niveau de la


ville de Settat due essentiellement à la baisse de la consommation de l’unité de
Settavex principal client industriel (27.19%)

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

36
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

L’analyse de l’évolution du rendement de distribution entre 2011 et 2012 a


permis de ressortir les interprétations suivantes :

Justification
Consommation Production
LOCALITE
en (m3) en (m3)
2011 2012

Settat 6 142 315 7 579 737 82 81 Seuil maintenu

Soualem 871 124 1 214 800 68 72 Nette amélioration

Sidi Rahal 506 809 644 334 74 79 Nette amélioration

Fuites sur réseau et problèmes de


micro-comptage et macro-comptage.
Deroua 949 694 1 333 760 73 71 Egalement le problème de diversité des
réseaux (monde rural).

Ouled Abbou 186 235 232 883 77 80 Nette amélioration

Fuites sur réseau et problèmes de


Ouled M'rah 211 475 314 592 69 67 micro-comptage et macro-comptage

Tlet Louled 123 758 145 518 76 85 Nette amélioration

Fuites sur réseau et problèmes de


Guisser 65 138 91 411 74 71 micro-comptage et macro-comptage

Ras El Ain 74 143 86 646 85 86 Seuil maintenu

Ouled Said 51 902 55 032 75 94 Nette amélioration

Sidi El Aidi 31 826 35 899 91 89 Seuil maintenu

Total 9 214 419 11 734 612 79% 79%

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

37
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

V- REALISATIONS 2008- 2012

V -1 Les réalisations budgétaires 2008 - 2012


Réalisations en MDH
2008 2009 2010 2011 2012
INFRASTRUCTURE 15.1 8.65 34.10 11.74 17.32
REPARTITION ET DISTRIBUTION 2.39 3.95 5.56 7.04 12.84
MOYENS D’EXPLOITATION 0.62 0.59 0.42 0.47 0.24
TRAVAUX REMBOURSABLES 0.15 0.8 - 0.06 0.83
TOTAL 18.26 13.99 40.08 19.31 31.23
TOTAL 2008 – 2012 122.87

0.24
2012 12.84
17.32 MO YENS D' EXPLO ITATI ON

0.47
2011 0.06
7.04
11.74
TRAVAUX REMBOURSABL ES
0.42
2010 0
5.56
34.1
0.59 REPA RTITI ON ET
2009 0.8 DISTRIBUTI ON
3.95
8.65
0.62
2008 0.15 INF RASTRUCTU RE
2.39
15.1

Le taux moyen de réalisation est dû principalement au non réalisation de certains


projets suite aux problèmes fonciers.

Au titre de l’exercice 2012, les réalisations budgétaires par chapitre sont illustrées
dans le tableau suivant :

2012
Montant Réalisations Taux de
Chapitre
du crédit (MDH) physiques (MDH) Réalisation

Infrastructure 27.20 17.32 63.70 %


Répartition et distribution 22.30 12.84 57.56 %
Moyens d’exploitation 0.60 0.24 40.67 %
Travaux remboursables 0.83 0.83 100 %
TOTAL 50.93 31.23 61.33 %

Le taux de réalisation du programme d'investissement au titre de l'exercice 2012 a


atteint 61.33 % du montant budgétisé.

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

38
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

V-2 - Les principales réalisations 2012.


Les réalisations du programme d'investissements relatif à l'exercice 2012 ont
concerné les chapitres suivants :

Chapitre I : Infrastructure
L’exercice 2012 a été marqué par la réalisation des principaux projets d’infrastructure
suivants :
Travaux de construction d’un réservoir semi-enterré de 5000 m3 au secteur Sud-
Est de la ville de Settat
Travaux de renforcement du réseau d’alimentation en eau potable de la CR ouled
Ziane-Zone Deroua.
Poursuite des travaux de construction d’un réservoir semi-enterrée de 5000 m3 à
la ville de Settat.
Travaux d’AEP des Douars sis à la CR Ouled Ziane-Zone Deroua.
Travaux de déplacement et de renouvellement du réseau principal de distribution
d’eau potable à la ville de Settat.
Le taux de réalisation des investissements budgétisés est de 63.70 %.

Chapitre II : Répartition et distribution


Les principales réalisations de ce chapitre concernent :
Achat de compteurs.
Renouvellement des équipements des stations de pompage.
Renforcement du réseau d’eau potable à Settat et centres.
Réhabilitation du réseau d’eau potable à Settat et centres.
Le taux de réalisation des investissements budgétisés est de 57.56 %.

Chapitre III : Moyens d'exploitation


Pour renforcer ses moyens et outils de gestion, la Régie a procédé dans le
cadre de ce chapitre à l'acquisition de :
Acquisition d’outillages d’exploitation.
Achat de matériels informatiques.
Le taux de réalisation des investissements budgétisés est de 40.67 %.

Chapitre IV : Travaux remboursables

Au titre de l’année 2012, La RADEEC a réalisé des extensions de réseau au


profit des tiers. Ainsi le taux de réalisation afférent au chapitre N°4 est de 100%. La
majorité des promoteurs ont réalisé eux même les raccordements de leurs projets.

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

39
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

VI- FAITS MARQUANTS 2012

L’année 2012 a été marquée par la réalisation des projets importants, à


savoir :

VI-1/ Réalisation de réseaux d’AEP

Travaux de réhabilitation et de renforcement du réseau d’eau


potable aux centres gérés par la RADEEC relevant de la province de
Berrechid
Intitulé du projet Montant Délai des Taux
(en dhs TTC) travaux d’avancement

Travaux de réhabilitation et 4 471 212,00 7 mois En cours


de renforcement du réseau d’achèvement
d’eau potable aux centres
gérés par la RADEEC relevant
de la province de Berrechid

Entreprise : FITRAP

Consistance des travaux

Fourniture et pose (PN16) de 500 ml de canalisation DN 315, de 2200 ml en DN 200, de 1500 ml en


DN 160, de 1500 ml en DN 110 et de 500 ml en DN 90.
Vannes DN 300 (10 U), DN 200 (10 U), DN 150 (18 U), DN 100 (25 U) et DN 80 (28 U).
Ventouses triple fonction (18 U).
Points bas (15 U).
Accessoires divers (tés, coudes, …).
65 unités de regards en bétons.
Réfection de chaussée (500 m2).
Réfection de trottoirs (2200 m2).
Réalisation de traversées (DN 300, DN 200 et DN 160).
Points de protection incendie (5 unités)

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

40
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Travaux d’alimentation en eau potable des Douars sis à la CR ouled


Ziane – Zone Deroua – province de Berrechid
Intitulé du projet Montant Délai des Taux
(en dhs TTC) travaux d’avancement

Travaux d’alimentation en eau 1 732 344,00 5 mois 100%


potable des Douars sis à la
commune rurale Ouled Ziane –
(zone Deroua) – province de
Berrechid

Entreprise : INJAZ PROJETS

Consistance des travaux

Fourniture et pose de :
- 11 863 mL de conduite DN 110 en PVC PN 16
- 22 vannes, 6 vidanges et 6 ventouses.
- 12 bornes fontaines.

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

41
RADEEC SETTAT DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

VI-2/ Construction de réservoirs

Travaux de construction d’un réservoir semi-enterré de 5000 m3 au


secteur Sud-Est de la ville de Settat (Route Zaouia).

Intitulé du projet Montant Délai des Taux


(en dhs TTC) travaux d’avancement

Travaux de construction d’un réservoir 11 223 612.00 9 mois En cours


semi-enterré de 5000 m3 au secteur Sud-Est d’achèvement
de la ville de Settat (Route Zaouia) (raccordement)

Entreprise : SOPRED

Consistance des travaux

Construction d’un réservoir semi-enterré de 5000m3


Construction de la chambre de vannes et mise en place d’équipements
Branchements (assainissement, eau et électricité BT) Clôture, voiles de soutènement et
remblaiement autour du réservoir

Mise en service prévue en fin mai 2013

RAPPORT DE GESTION DE L"EXERCICE 2012

42
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Sommaire
I- MODE DU RESEAU D’ASSAINISSEMENT LIQUIDE

II- EXPLOITATION

IIII- EAU FACTUREE ET USAGERS

IV - AMELIORATION DE LA QUALITE DE SERVICE ET


ENTRETIEN DES RESEAUX

V- REALISATIONS (2008- 2012)

VI- FAITS MARQUANTS 2012

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

43
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

I- MODE DU RESEAU D’ASSAINISSEMENT LIQUIDE


I-1- Zone d’action

La RADEEC assure la gestion du service assainissement liquide dans la


Commune urbaine de Settat depuis décembre 1998 et celui des Communes rurales
de Soualem-Trifia, Sahel OuledHriz, Sidi Rahal-Plage et Deroua à partir du mois Mars
2004 suite à la publication du bulletin officiel N°5196-26.

De même, la RADEEC s’est chargée de la gestion du service assainissement


des communes rurales de Ras El Ain, OuledSaid, Sidi El Aidi et Guisser à partir du
mois Octobre 2007 suite à la publication du bulletin officiel N°5568 et de la
Municipalité de TletLouled à partir du 25 Septembre 2008 suite à la publication du
bulletin officiel N°5668 .
Pour les 2 Municipalités restantes, la délibération des conseils municipaux est
prévue également.

Longueur Date de prise en charge de


Localités Population taux de
de la gestion du service
(Habitant) branchement
réseau Assainissement
2012 (%) Eau Potable
(en km) liquide
Province de Settat

Ville de Settat 135 513 416 98 1976 1998

C R de Guisser 2 334 7 65 1977 2007


C R de Ras El Aïn 3786 13 75 1977 2007
C R de Ouled Saïd 2574 6 75 1976 2007
C R de Sidi El Aïdi 508 10 70 1980 2007
Municipalité de
5 705 12 60 1978 2008
TletLouled
Municipalité de
9 314 - - 1978 Prévue
d’Ouled M’rah
TOTAL
PROVINCE 159 895 464 95%
SETTAT
Municipalité de
27276 179 80 1982 2004
Soualem
Municipalité de Sidi
12026 74 60 1982 2004
Rahal- Plage
Municipalité de
30644 128 90 1997 2004
Deroua
Municipalité de
11 365 - - 1977 Prévue
Ouled Abbou
TOTAL
PROVINCE 81311 381 80%
BERRCHID
TOTAL 241045 845 92%

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

44
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

I-2-Réseau de collecte des eaux usées et pluviales

I-2-1 Ville de Settat

a- Diagnostic de la situation actuelle

Le système d’assainissement adopté à la ville de Settat est de type unitaire à


l’exception de la zone industrielle où les eaux pluviales sont évacuées par un
réseau d’eaux pluviales indépendant. Pour le reste de la ville 14 déversoirs
d’orages avec collecteurs d’évacuation sont installés au niveau du réseau
d’assainissement le long du Oued Boumoussa et permettent le déversement
des eaux pluviales en périodes pluvieuses.

Les rejets des eaux usées de la ville de Settat sont interceptés par l’émissaire
de transport des eaux usées et acheminés vers la station d’épuration par
lagunage dont la mise en service a été effectuée en mois de Mai 2006.

Rejets industriels

Le volume d’eau consommé par l’activité industrielle de la ville de SETTAT


représente environ 25 % de la demande globale en eau potable de la ville.
Absence d’ouvrages de prétraitement fonctionnels des rejets industriels
même les plus rudimentaires (dégrillage, décanteur).
Les unités industrielles ne disposent pas de système de suivi régulier de leur
pollution.
Tenant compte de la situation environnementale alarmante engendrée par le
déversement à l’état brut des rejets industriels au niveau du canal Oued
Boumoussa, la RADEEC a entrepris plusieurs actionsd’ordre préventif et
curatif pour faire face à cette problématique de la pollution industrielle.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

45
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

b- Longueur du réseau à la ville de Settat


Linéaire en ml
Diamètre Type de
Désignation Posé en Cumul
en mm conduite 2011
2012 2012
300 6 922.80 6 923
400 12 985.90 12 986
500 4 452.30 4 452
600 3 952 3 952
800 10 024 10 024
1000 4 436 4 436
1200 1 228 1 228
Réseau primaire
1400 326 326
et secondaire
1600 488 488
1800 719 719
2 000 257 257
T 100 BV 7 690 7 690
T 130 CAO 5 970 5 970
PVC
T 150 BVA 5 412 5 412
T 180 BETON ARME 1 342 1 342
T240 1 287 1 287
200 9 134 9 134
300 80775 828 81 603
315 9 502 22 148 31 650
400 125 905 26 873 125 905
Réseau tertiaire
500 24 679 4721 29 400
lotissements
600 14 913 3230 18 143
800 7 102 3177 10 279
1000 2 765 1333 4 098
1200 0 24 24
3.50 x 2.00 288 288
3.00 x 1.85 22 22
2.50 x 1.85 8 8
Dalots Béton Armé
1.80 x 1.00 352 352
1.65 x 1.5 1564 1 564
1.50 x 1.00 400 400
Galerie 2 x 2.80 236 236
Canal à ciel Ouvert 2 500 2 500
Total 353874 62334 416208

Le linéaire de réseau d’assainissement liquide, posé dans la ville de Settat en 2012


est de62334 ml, il a augmenté de 18%entre 2011 et 2012.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

46
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Réseau d’assainissement liquide de la ville de Settat


R EJ ET AC T U EL

CASA
VER S
SEC TEU R U N IVERSITAIRE

SEC TE U R FARAH
C ol l e ct e u r Farah2

C ol l e ct e u r RiveDroite

SEC TEU R ZUF ED


HM
NA
BE
RS
VE

D .O 5 002

D .O 40 16
DID A
EL JA QUA RT IE R
VE R S LA LL A MI MO UNA

S A A DIA Co l l e ct e ur R ou te Ben Ahmed


D .O 81

D .O RS 1 QUA RT IER
S ID I A B DE LK RIM
Q UA RT IE R D .O 5 010
S MA ALA

SEC TEU R RS3


C o l l e c t eu r Rive Gauche

D .O 1 10
D .O R S 2

D .O R S3
SEC T EU R RIVE
D .O 101

D R O ITE

SEC T EU R RIVE
G AU CHE

L E G E N DE :

S EC TEU R IN DUSTRIEL
V ER
S G UI
SSER
H
K EC
RA
AR
SM
V ER

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

47
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

c- Données générales sur le Réseau

DESIGNATION 2008 2009 2010 2011 2012

Population Urbaine (Hab) 125 685 128 073 130 506 132 986 135 513

Population branchée (Hab) 120 658 125 512 127 896 130 326 132 803

Taux de raccordement (%) 96 98 98 98 98

Volume d’Eau distribué (m3) 5 393 485 5 238 631 5 306 285 5 986 641 6 119 005

Volume d’Eau collecté (m3) 4 314 788 4 190 905 4 245 028 4 696 090 4 908 159

Taux de restitution (%) 80 80 80 80 80


Longueur du Réseau Exploité
305.80 334.28 345.06 353.87 416.20
(km)
Nombre de Regards de Visite 5165 5711 5761 5 802 5855

Nombre de bouches d’égout 680 1560 1600 1672 1744

Nombre de déversoirs d’Orage 14 14 14 14 14

Taux de traitement (%) 75 78 81 81 83

Volume traité (m3) 3 236 091 3 272 955 3 446 330 3 803 655 4 064 819

d- Travaux de Réhabilitation du Réseau d’Assainissement:

Nature des travaux Consistance des travaux Lieu des travaux


Réhabilitation de collecteurs :

Pose de conduite 315 / PVC 1105.15 ml Différents Quartiers


Pose de conduite 400/ PVC 542.72 ml de la Ville de Settat
Pose de conduite 600/ BVA 438.30 ml

Réhabilitation des Branchements : Nombre : 252


Différents Quartiers de
Branchements Particuliers en tuyau
la Ville de Settat
PVC 200 Long total ml : 849.08

Travaux divers :
Différents Quartiers de
Regards de Visite 53 U
la Ville de Settat
Bouches d’égout à grille et avaloires 72 U

Travaux de réfection :
Différents Quartiers de
Asphaltage
2 054 m² la Ville de Settat
Dallage
135 m²

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

48
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

e- Travaux d’équipement en réseau d’assainissement des


lotissements à la ville de Settat :

Conduite d'assainissement
Lotissement
300 315 400 500 600 800 1000 1200
ERRIAD EL ALI
827.81 561 645.5 - 645.5 544.46 - -
« RIFAK »
AMINE 1 et 2 - 152.44 577.31 - - - - -
AIN NEZZAGH - 165.7 485.97 126 176.15 - - -
MIFTAH EL
KHEIR TR 1 et - 19578.7 19807 2545 2257 2313 1333 24
2
LES CERISIERS - - 342.03 - - - - -
AL IQAMA - 160 1170 1085 - - - -
DIAR SULTANA
- 58.7 93.5 187.42 - - - -
TR1
RESIDENCE AL
AZHAR
- 16 92 - - - - -

AL MAJD - 306 1494 623 101 - - -


TAWFIQ TR C - 888 1908 155 50 320 - -
SULTANA LOGE
- 261 258 - - - - -
GH2 et GH3
827,81 22147,54 26873,31 4721,42 3229,65 3177,46 1 333, 00 24,00
Total
62 334,19

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

49
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

I-2-2 Centres Soualem, Deroua, Sidi-Rahal, Sidi El Aidi et Guisser

c- Travaux d’équipement en réseau d’assainissement des


lotissements aux centres Soualem-Sahel, Sidi Rahal, Sidi El Aidi et
Guisser en 2012 :

Zone de Soualem – Sahel :


Conduite d'assainissement
Lotissement
300 315 400 500 600 800 1000 1200
AAMIR 1876 - 1361 403 - - - -
NASSIM - 270 359 43 25 - - -
RYAD SOUALEM
4422 - 3694 324 - 523 229 542
TR 2et 4
VILLAGE
BALNEAIRE 560 680 755 - - - - -
(KHA)
ILOT 1C2 GH2,
162 468 20 - - - -
GH4 et GH5
OASIS BEACH 395 534,6 - - - - -
7253 1112 7171.6 790 25 523 229 541
Total
17 645.6

Zone de Sidi Rahal- plage :


Conduite d'assainissement
Lotissement
300 315 400 500 600 800 1000 1200

EL BOUCHRA 2572 - 3040 229 267 - - -

AL ANOUAR 362 - 503 50 - - - -

OUCHTAR - - - - - - - -

DREAM LAND - 678 676 - - - - -


JARDINS DE
604 - 160 260 241 - - -
TAMARIS TR 1et 2
3538 678 4379 539 508 - - -
Total
9642

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

50
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Zone de Deroua :
Conduite d'assainissement
Lotissement
300 315 400 500 600 800 1000 1200
EL KHEIR II TR B 323 870 36 36 - - -
YASSINE - 120 - 100 - - - -
JNANE DEROUA
620,47 496,02 199,95 - - - -
BLOCS I, G et H
QAMAR 200 150 200 - - - -
AL MASSIRA
EXTENSION PARTIES 142 - 840,65 22,72 - - - -
A et B
SALAM - 1300 700 200 175 - - -
JNANE DEROUA
1365,33 - 796,22 250,95 215,54 327.88 - -
TRANCHE C
2650.8 1570 3902.89 809.62 426.54 327.88 - -
Total
9687.93

Zone de Sidi El Aidi et Guisser :


Conduite d'assainissement
Lotissement
300 315 400 500 600 800 1000 1200
AZZAYTOUN
265 - 580 210 - - - -
(Guisser)
BADR (Sid El Aidi) 1359 - 2152 835 - - - -
1624 - 2732 1045 - - - -
Total
5401

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

51
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

d- Travaux d’extension et de renforcement du Réseau


d’Assainissement :

Centre Nature des travaux Consistance des travaux


Conduites en CAO 400 (244 mL)
Renforcement et extension du 600 (33 mL)
Soualem réseau d'assainissement liquide 500 (138 mL),
Conduites en en PVC 400 (330 mL)
315 (980 ml)
Sidi Rahal Conduites en :
Renforcement et extension du
- PVC 200 (826 ml)
Plage réseau d'assainissement liquide
- PVC 315 (4300 ml)
Conduites en PVC 315 (1436ml),
400 (1055ml)
Renforcement et extension du 200 (1759 ml )
Deroua
réseau d'assainissement liquide Conduites en en CAO 600 (672 mL)
800 (50 mL)

I-2-2 Centres Soualem, Deroua et Sidi-Rahal

a- Diagnostic de la situation actuelle

Dès la prise en charge de la gestion du service d’assainissement liquide en 2004 au


niveau des centresSoualem, Deroua et Sidi-Rahal, la RADEEC a mené des projets
d’assainissement intégrés pour palier aux défaillances constatées, et qui sont
récapitulées comme suit :

Absence du réseau structurant (primaire et secondaire)


Débordement des fosses septiques individuelles et
collectives mal conçues et non entretenues.
Les effluents sont rejetés directement au milieu naturel.
Problèmes des inondations.

b- Description des réseaux


Centre Soualem-Sahel

En dehors des anciens quartiers et des douars, le centre est équipé actuellement
en réseau d’assainissement totalisant d’environ 179 km de canalisations avec des
sections variables entre Ø300 à Ø1400 mm en buses circulaires etdes sections ovoïde
en béton armé T100, T130, T200.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

52
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Ce réseau est mixte :


de type unitaire pour les lotissements ANHI et AZZAHRAA ainsi que les
lotissements en bordure de la nationale 1.
de type séparatif pour la zone industrielle et les nouveaux lotissements des
communes de Soualemet Sahel, au Nord Est du périmètre urbain,seules les EP
des voies se raccordent au séparatif eaux pluviales.

Pour le réseau de la ville, on note l’existence de deux collecteurs importants :


Le premier, un T130 réalisé le long de la CT 1202 et conçu pour le transport des
eaux usées vers la station d’épuration de lagunage réalisée par la RADEEC en 2007.

Concernant le collecteur en T200, réalisé le long de la nationale N1 pour l’évacuation


des eaux pluviales, il y a lieu de signaler qu’il fera l’objet d’un renforcement et
prolongement par la RADEEC pour son raccordement à l’oued Jenja.

Un collecteur structurant est réalisé, le long de la RN 1 du pk 391+350 au pk


392+450 (environ 1.3 km) , en DN 1200 et 1400, qui va résoudre le problème
d’assainissement de certains quartiers, et va permettre le raccordement des
lotissements achevés ou en cours d’achèvement.

Pour le cas des lotissements ASSABIL, ANNOUR, AL FADL, Amir et Ryad


Sahel,équipés seulement en réseau in site,la RADEEC a procédé à la réalisation de
collecteurs structurant A5 et A pour leur raccordement au réseau primaire
d’assainissement liquide.

Pour la zone industrielle, les eaux usées sont refoulées vers des lagunes conçues
provisoirement par la commune à cet effet,Et ce en attendant leur transfert vers la
future station de traitement des eaux usées du pôle urbain et industriel de
Lakhyayta.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

53
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Centre Deroua

A la date de la prise en charge de la gestion du service assainissement liquide


le centre de Deroua n’était pas doté d’un réseau structurant et chaque lotissement
possède une ou plusieurs fosses septiques et puits perdus.
Actuellement, et suite aux projets réalisés par la RADEEC entre 2005 et
2012Le réseau d’assainissement du centre Deroua est composé également de
collecteurs structurants de diamètre variant de Ø600 à Ø1400 d’une longueur totale
d’environ 128 Km.

De même, une station d’épuration par lagunage a été mise en service par la RADEEC
à partir du début de l’année 2010 pour une capacité de traitement de 3 000 m3/j.
Par ailleurs, et vu que la zone de Deroua est caractérisée par une topographie
plate et dépourvue d’un exécutoire naturel, la RADEEC a procédé à la signature
d’une convention de partenariat avec les gestionnaire des golfs de bouskoura relative
au transfert des eaux épurées par la STEP de Deroua et leur réutilisation pour
l’irrigation des golfs et espaces verts.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

54
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Centre SIDI Rahal-Plage

A la date de la prise en charge de la gestion du service assainissement liquide,


le centre de Sidi Rahal plage ne disposait pas d’un réseau structurant et tous les
lotissements sont dotés de fosses septiques collectives et individuelles.

A cet effet, et dans le cadre d’un projet d’assainissement liquide initié par la
RADEEC, le centre est doté actuellement d’un collecteur principal d’interception des
eaux usées avec des stations de refoulement pour la collecte et le transfert des eaux
vers la STEP par lagunagesituée à environ 4 km du centre. Ainsi, le réseau du centre
totalise 74 Km de collecteurs.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

55
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

I-2-3/ Centres Ras El Ain,OuledSaid, Sidi El Aidi,Guisseret TletLouled

a- Présentation
A partir du mois de Juillet 2007, La RADEEC a pris en charge la gestion du
réseau d’assainissement liquide des centres Sidi El Aidi, Ras El Ain, OuledSaid,Guisser
et TletLouled
Les études d’actualisation des plans directeurs d’assainissement liquide de ces
centres, ont été réalisées entre 2007 et 2010.

b- Situation actuelle de l’assainissement liquide aux centres précités


Linéaire Situation de l’assainissement liquidedepuis la date
Centre de réseau de prise en charge du réseau d’assainissement
(km) liquide
Eaux usées
*Réseau type unitaire pour la majorité des zones du centre.
*Différentes insuffisances constatées sur le réseau d’assainissement
liquide ont été résolues en grande partie par le projet PNA mené par
la RADEEC au niveau du centre, notamment les anciens quartiers.
Eaux Pluviales
Ras El Ain En raison de la topographie, Les eaux de ruissellement des bassins
13 versants sont tous dirigées vers le centre et vu que le relief de cette
localité est variable et très accidenté il y a risque d’inondation de
certains quartiers.
STEP
Une station d’épuration a été réalisée par la RADEEC et sa mise en
service prévue en 2012 est entravée par des oppositions des
riverains.
Réseau
*Réseau type unitaire pour la majorité des zones du centre.
OuledSaid *Différentes insuffisances constatées sur plusieurs collecteurs ont été
6 remédiées.
STEP
*La STEPréalisée par la RADEEC a été mise en service depuis 2011.
*Réseau de type séparatif, réalisé dans le cadre d’une tranche
prioritaire, par la commune et requalifié par la RADEEC dans le cadre
Sidi El Aidi du projet PNA.
10 STEP
Les effluents du centre sont traités par la STEP boues activée réalisée
en partenariat avec l’université Hassan Premier.
Réseau
Le réseau d’assainissement du centre est de type unitaire avec un
déversoir d’orage à l’aval.
Guisser 7 STEP
Actuellement le centre est doté d’un seul point de rejet au niveau
d’un bassin d’accumulation qui sera abandonné après réalisation de
la STEP projetée.
Réseau
Le réseau d’assainissement du centre est de type unitaire avec un
déversoir d’orage à l’aval.
TletLouled 12 STEP
Actuellement le centre est doté de deux points de rejet au milieu
naturel et qui seront éliminés après réalisation de la STEP projeté par
la RADEEC

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

56
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

II – EXPLOITATION

II-1Moyens d’exploitation
Moyens d’exploitation Nombre

Véhicule 6

Hydrocureuses (6 et 9 m³) 3

Minicureuse (3m³) 1

Aspiratrice (9 m³) 1

Moto-pompes vide cave 4

Pick-Up (11 CV) 4

Camion benne (12 CV) 3

II-2 Différentes interventions à la ville de Settat (2012) :


La RADEEC a procédé à plusieurs opérations de curage et de débouchage du
réseau d’assainissement conformément à un programme systématique aussi bien
préventif concernant essentiellement, le réseau interne,les ouvrages d’art, les
branchements, les déversoirs d’orage, les avaloirs et les regards de visite que curatif
suite à des réclamations des abonnés (les regards de façade, les regards borgnes, les
collecteurs).

Nombre
Désignations
d'interventions
Nombre de Débouchage sur réseau 1000
Nombre d'interventions sur branchements 2000
Curage des bouches d'égout 10500
Nettoyage des regards 3200
Curage des Ouvrages d’art 120
Linéaire réseau curé par Hydrocureuse (km) 90

II-6 Opérations de curage aux centres

Dés la prise en charge de la gestion du service d’assainissement liquide par la


RADEEC des centres Deroua, Soulem Sahel et Sidi RAHAL Plage, il a été procédé à
plusieurs opérations du curage, débouchage du réseau d’assainissement et pompage
des fosses septiques conformément à un programme systématique aussi bien
préventif que curatif.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

57
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Soualem –Sidi Rahal


Nombre
Désignations
d'interventions
Nombre de Débouchage sur réseau 451
Nombre d'interventions sur branchements 282
Curage des bouches d'égout 586
Nettoyage des regards 488
Nombre d'interventions sur regards de
262
façade
Linéaire réseau curé par Hydrocureuse (km) 4.0
pompages des fosses septiques (m3) 4851

Deroua
Nombre
Désignations
d'interventions
Nombre de Débouchage sur réseau 113
Nombre d'interventions sur branchements 542
Curage des bouches d'égout 515
Nettoyage des regards 312
Nombre d'interventions sur regards de façade 251
Linéaire réseau curé par Hydrocureuse (km) 1.6
pompages des fosses septiques (m3) 6570

Il y a lieu de noter que la mise en service de la STEP en 2010 a permis le


raccordement de plusieurs lotissements au réseaux structurants d’assainissement
liquide. En effet le pompage des fosses septiques a été multiplié par trois (3) en
passant de 2263 en 2011 à 6570 en 2012

Ras Al Ain- TletLoulad-OuladSaid-Sidi Al Aidi-Guisser

Nombre
Désignations
d'interventions
Nombre de Débouchage sur réseau 65
Nombre d'interventions sur branchements 57
Curage des bouches d'égout 140
Nettoyage des regards 175
Nombre d'interventions sur regards de
92
façade
Linéaire réseau curé par Hydrocureuse (km) 6.84

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

58
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

III- Eau facturée et usagers

III-1 Les ventes

La répartition de ces ventes par type d'usager en 2012 est illustrée ci-après :

Répartition des ventes par tranche tarifaire

Eau facturée m3
Industriels
14,04% 1ère Tranche
Préférentiels
ADM CL et Org 0,52% 31,20%

1ère tranche 2 714567 publics


13,64%

2ème tranche 2 375 667

3ème tranche 1 156318 3ème Tranche


13,29%
2ème Tranche
ADM, CL et Org. 27,31%
1 186936
Publics
Industriels 1 221076

Préférentiel 45 411

Total 8 699974
III-2 Les clients

Les clients : le nombre d’abonnés assainissement

Clients
59 032
2008 41 442 53 840
48 660
41 442 44 362
2009 44 362

2010 48 660

2011 53 840

2012 59032

2008 2009 2010 2011 2012

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

59
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

IV- Amélioration de la qualité de service et entretien des


réseaux

IV-1 Ville de Settat

Depuis la date de la prise en charge du réseau d’assainissement liquide de la


ville de Settat en Décembre 1998, la RADEEC a procédé à une large compagne de
diagnostic et de curage du réseau d’assainissement liquide et a lancé en 2000 les
études d’avant projet détaillé et établissement des dossiers d’appel d’offres.

Les dites études ont intégré les missions suivantes :

a-Tranche ferme :

Mission A :Etudes d’exécution relatives à la première tranche destravaux


d’Assainissement Liquide (phase d’urgence et première phase)

o Sous Mission A1:Etudes d’avant projets détaillées (APD)


relatives à la première tranche des travaux d’Assainissement
Liquide de la Ville de Settat.

o Sous Mission A2:Etablissement des dossiers d’Appels


d’Offres (DAO) relatives à la tranche urgente des travaux
d’Assainissement (phase d’urgence)

o Sous Mission A3 : Evaluation des offres et rédaction des


marchés.

Mission B :Etudes relatives au prétraitement des eaux résiduaires


industrielles.
b- Tranche optionnelle :

Mission C :Suivi des travaux et assistance technique au service


Assainissement.

Sous Mission C1 : Assistance technique au service Assainissement.

Sous Mission C2 : Suivi des travaux et suivi environnemental.

c- Etudes d’impact

Une étude d’impact sur l’environnement du projet d’Assainissement Liquide a


été déjà établie dans le cadre d’actualisation et d’évaluation du Plan Directeur
d’Assainissement dela Ville de Settat et a permis d’identifier les conséquences du
projet sur le milieu physique, naturel et humain et de déterminer les mesures
d’atténuation ou compensatoires des impacts négatifs appréhendés.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

60
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Ainsi, et dans le cadre d’un financement dela Banque Européenne


d’Investissement, soit un montant de 9 Millions EURO, la RADEEC a entamé un
programme d’investissement très ambitieux, ayant pour objectifs de :

Pallier aux défaillances actuelles du réseau,


Raccorder les zones en cours d'urbanisation,
Limiter les problèmes liés aux inondations,
Eloigner les rejets des populations et ne plus utiliser l'oued Bou Moussa
comme collecteur central d'eaux usées. Aussi, ces eaux seront traitées de
façon à éviter d'une part, les problèmes sanitaire et d'hygiène et d'autre part
pour sauvegarder l'environnement naturel de la ville en limitant au maximum
les effets des rejets sur les ressources naturelles.

Le taux de réalisation des études est de 100 %.

IV-2 – Centres gérés par la RADEEC

Concernant les centres de Deroua, Soualem-Sahel, Sidi Rahal-Plage, Ras El Ain,


OuledSaid, Sidi El Aidi, Guisser et TletLouledla RADEEC a procédé à la réalisation des
études d’actualisation des Schémas Directeur d’assainissement liquide pour les trois
centres dont les réseaux d’assainissement liquide présentent plusieurs défaillances.

Les dites études ont intégré les missions suivantes


Mission A : Actualisation et évaluation du schéma directeur d’assainissement
liquide et Phasage des travaux
Mission B : Etudes d’APD, DAO à l’horizon 2010
Mission C : Evaluation de l’impact sur l’environnement

Mission D : Etudes organisationnelles, tarifaires et de recouvrement des coûts

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

61
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

IV-3 Indicateurs de performances

Au 31/12/2012, les chiffres des principaux indicateurs caractérisant la situation


du réseau sont comme suit:

Eau Facturée : 8 699974 m3


Nombre de clients : 59032
Longueur du réseau assainissement : 845 Km
Nombre de débouchage sur réseau : 1629
Curage des bouches d’égouts : 11741
Nettoyage des regards : 4175
Linéaire du réseau curé par
Hydrocureuse (Km) : 102.44
Nombre de stations de relevage : 3
Nombre de stations de traitement : 7
Taux de traitement : 75%

Les principaux chiffres clés relatifs à la gestion du service de l’assainissement liquide


sont représentés dans les tableaux suivants :

Longueur des réseaux


2011 2012
DESIGNATION
(km) (km)
CENTRE
Ville de Settat 354 416

Municipalité Soualem 160 179

Municipalité Sidi Rahal 46 74

Municipalité Deroua 118 128

Centre Guisser 6 7

Centre Ras El Aïn 13 13

Centre Ouled Saïd 6 6

Centre Sidi El Aïdi 6 10

Centre Tlet Louled 12 12

TOTAL (km) 741 845

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

62
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

IV-4 Indicateurs de gestion :

Désignations 2012

Raccordement au réseau

Population raccordée 221 242

Population totale 240 881

Taux de raccordement (%) 92

Nombre de clients raccordés par type et tranche de consommation

Administrations, Collectivités Locales et Organismes publics 603

Particuliers 58301
Industriels, bains maures et établissements assimilés ou à caractère
128
commercial
Total clients 59 032

Structure de consommation (m3)

1ère tranche 2 714567

2ème tranche 2 375 667

3ème tranche 1 156 318

Administrations 1 186936

Industriels 1 221076

Préférentiel 45 411

Volume total facturé 8 699974

V- REALISATIONS 2008 – 2012

V -1 Les réalisations budgétaires 2008– 2012


2008 2009 2010 2011 2012
INFRASTRUCTURE 46.24 25.04 23.15 7.35 15.79
REPARTITION ET DISTRIBUTION 1.00 2.60 3.90 3.24 14.06
MOYENS D'EXPLOITATION 0.75 2.74 0.39 0.61 1.792
TRAVAUX REMBOURSABLES 2.50 1.89 - 0.15 2.84
TOTAL en MDH 50.49 32.27 27.44 11.35 34.49
TOTAL 2008 – 2012 156.04

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

63
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

1,792
2012 2,84
14,06
15,79
MOYENS D'
0,61 EXPLOITATION
2011 3,24
7,35
TRAVAUX
0,39 REMBOURSABLES
2010 3,9
23,15
2,74 REPARTITION ET
1,89 DISTRIBUTION
2009 2,60
25,04
0,75 INFRASTRUCTURE
2008 2,50
1,00
46,24

V-2 - Les principales réalisations 2012

Au titre de l’exercice 2012, les réalisations budgétaires par chapitre sont illustrées
dans le tableau suivant :

2012
Chapitre Montant Réalisations Taux de
du crédit (MDH) physiques (MDH) réalisation
Infrastructure 39.69 15.79 39.81%
Répartition et distribution 15.00 14.06 93.72%
Moyens d’exploitation 2.80 1.792 64.00%
Travaux remboursables 2.84 2.84 100.00%
TOTAL 60.33 34.49 57.17%

Les réalisations du programme d'investissement au titre de l'exercice 2012 ont atteint


57.17 % du montant budgétisé. Le taux de réalisation des travaux programmés
dans le cadre du chapitre2 relatif au réseau a atteint 93.72% par contre celui de
l’infrastructure est de 39.81% dû essentiellement à la non réalisation des projets tels
que les stations deLakhyayta et de Guisser, l’évacuation des eaux à Soualem et
Deroua ainsi que l’acquisition des terrains.
Le taux de réalisation relatif aux travaux remboursables (chapitre4) est de 100%.

Les réalisations du programme d'investissements relatif à l'exercice 2012 ont


concerné les chapitres suivants :

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

64
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Chapitre I : Infrastructure
L’exercice 2012 a été marqué par la réalisation des principaux projets
d’infrastructure suivants :
Réalisation de la STEP au centre Ras El Ain.
Extension et renforcement des réseaux primaires et secondaires
d‘assainissement liquide des centres.
Raccordement des lotissements et évacuation des eaux pluviales.
Le taux de réalisation des investissements budgétisés est de 39.81%.

Chapitre II : Répartition et distribution


Les principales réalisations de ce chapitre concernent :
Réhabilitation des réseaux d’assainissement à la ville de Settat et centre gérés
par la RADEEC.
Réhabilitation du réseau d’assainissement tertiaire et branchements
particuliers.
Le taux de réalisation des investissements budgétisés est de 93.72 %.

Chapitre III : Moyens d'exploitation


Pour renforcer ses moyens et outils de gestion, la Régie a procédé dans le cadre de
ce chapitre à l'acquisition de :
Acquisition d’outillages d’exploitation.
Matériel informatique.
Acquisition d’une minicureuse 3 m3.
Le taux de réalisation des investissements budgétisés est de 64.00 %.

Chapitre IV : Travaux remboursables

Le taux de réalisation afférent au chapitre N°4 a atteint100.00%.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

65
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

V- PROJET D’ASSAINISSEMENT LIQUIDE - PNA

a- Présentation du projet d’assainissement liquide

Le projet global engagé par la RADEEC concerne l’assainissement liquide au


niveau :

De la ville de Settat financé dans le cadre d’un prêt de la Banque


Européenne (B.E.I) à hauteur de 50 % à partir de l’année 2000.

De la ville de Settat et centres dont l’assainissement est géré par la


RADEEC dans le cadre des conventions de financement signées entre
la Régie, le Ministère de l’Intérieur, le Secrétariat d’Etat chargé de l’Eau
et de l’Environnement (SEEE) et les Communes relatives aux périodes
2006-2011 et 2012-2014.

En projet de signature entre la RADEEC la Municipalité de Ouled M’rah.

Le dit projet est évalué dans sa globalité à 640 Millions de Dirhams H.T

Le projet d’assainissement liquide engagé a pour objet de :

Etablissement des Schémas Directeurs d’Assainissement Liquide aux


horizons 2025 et 2030.
Acquisition des moyens d’exploitation et amélioration de la qualité du
service assainissement liquide.
Réhabilitation des réseaux défaillants et amélioration des conditions
d’hygiène des habitants.
Extension et renforcement du réseau d’assainissement liquide pour
atteindre des taux de raccordement supérieurs à 90 %.
Réalisation des ouvrages de collecte et d’évacuation des eaux pluviales.
Interception et transport des eaux usées.
Réalisation des stations d’épuration jusqu’au niveau tertiaire afin de
permettre la protection du milieu naturel d’une part, et produire une
eau réutilisable en agriculture.

b- Etat d’avancement du projet :

L’état d’avancement de la tranche prioritaire des projets d’assainissement


liquide global engagé a atteint42 %avec la concrétisation de 4 Stations d’épuration
(Settat, Soualem-Sahel, Deroua,etOdSaid) et la RADEEC envisage la mise en service
des STEPs de Sidi Rahal et RAS El Aïn avant fin 2013.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

66
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

L’état d’avancement du projet par commune est récapitulé dans le tableau


suivant :

Population Montant du Phasage de


Localité Etat d’avancement
2004 projet en MDhs réalisation

STEP : 100 %
Ville de Settat 120 000 247.00 2000-2015
Réseau :49 %

STEP : 100 %
Soualem - Sahel 10 392 126.00 2004-2015
Réseau : 30 %

STEP : 100 %
Deroua 10 373 110.00 2004-2015
Réseau : 35 %

STEP : 100 %
Sidi Rahal 8 140 57.00 2004-2015
Réseau : 90 %

STEP : 100 %
Ras El Ain 3 638 21.00 2008-2015
Réseau : 48 %
STEP : 100 %
OuledSaid 2 396 17.00 2008-2015
Réseau : 16 %
STEP (*) : 20 %
Guisser 1 800 21.00 2008-2015
Réseau :9 %
STEP : 100 %
Sidi El Aidi 500 10.80 2008-2015
Réseau : 27 %
STEP (**):0 %
TletLouled 5025 30.00 2009-2015
Réseau : 13 %

Total 162 264 443.00 2000-2015 42 %

(*) Terrain acquis


(**) Les études du choix du site et d’impact sur l’environnement sont en
cours.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

67
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

VI- PROJET DE DEPOLLUTION INDUSTRIELLE-SETTAT

3.1 Présentation de la problématique des rejets industriels

a- Situation environnementale actuelle :

La quasi-totalité des unités industrielles rejettent leurs effluents à l’état brut.


Les ouvrages de prétraitement existants ne sont pas fonctionnels d’une
manière régulière.
Les unités industrielles ne disposent pas de système de suivi régulier de leur
pollution.

b- Impacts des déversements des eaux usées industrielles


Les collecteurs du réseau d’assainissement liquide de la zone industrielle sont
attaqués par les matières chimiques provenant des effluents industriels.
Les déversements industriels sans prétraitement influeront négativement sur
les performances épuratoires des stations d’épuration existantes dont le
fonctionnement est basé sur un processus biologique.
Contamination de la nappe d’eau du milieu récepteur.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

68
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

3.2 Projet de dépollution industrielle :

Tenant compte de la situation alarmante engendrée par le déversement des


effluents industriels à l’état brut sur le milieu récepteur, la RADEEC a établi un plan
d’action pour la concrétisation du projet de dépollution industrielle à la ville de Settat,
à savoir :

Actions préventives

Sensibilisation des industriels sur les procédés propres

1- Optimisation de la consommation en eau


Mise en place des compteurs
Minimisation de la consommation de l’eau
Elimination des points de perte (fuites)
Recyclage des eaux dans le procédé (eau de refroidissement, eau de
nettoyage …)

2- Optimisation de la matière première


Minimisation des points de gaspillage des Mp
Optimisation de la MP (maitrise des intrants et sortants)

3- Elaboration des études détaillées des systèmes de dépollution.

Actions de concrétisation

Concrétisation des actions entreprises :

Mise en application des dispositions prévues par les protocoles de


partenariat au sujet de la dépollution industrielle.
Réalisation de campagnes d’analyses pour la caractérisation et le suivi des
rejets liquides industriels.
Réalisation des études d’exécution des systèmes de prétraitement
spécifiques pour les principaux polluants.
Co-financement des systèmes de prétraitement adéquats des rejets
industriels par les différents partenaires.
Requalification du réseau des eaux usées de la zone industrielle.
Normalisation des boites de branchement par la mise en place des
ouvrages spéciaux équipés de vannes de régulation et dispositifs de
mesure de débit.
Participation des services de l’Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg
et de la Chaouia pour le suivi et réalisation des analyses de contrôle des
effluents industriels.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

69
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

L’état d’avancement du projet de dépollution industrielle concrétisé par la signature


de protocoles de partenariat avec les industriels est présenté dans les tableaux
suivants :

Etat d’avancement du projet de dépollution industrielle dans la ZI de Settat

Procédés protocole de
Société Ouvrages de prétraitement
Industriels partenariat
Actuellement :
- Décanteur et séparation des matières solides et leur
évacuation à la décharge publique.
Couvres - A partir du 28/10/2011, création des bains de lavage
Cristal lampes avec Signé le morts après nickelage et cuivrage, et ce pour la
Strass traitement de 08/03/2011 récupération du Cuivre et Nikel.
surface Prévu :Abandon du polissage chimique, considéré comme
principale source de pollution.
Rejets non conformes, Système de prétraitement
adéquat en cours d’étude par CHAECO.
Actuellement : Dégrillage etDéplumeuse (Tamisage et
récupération des refus) mise en place en janv 2011
-Séparateur de graisses mis en service à partir de Juin 2011.
Beldinde Abattage des Signé le
-Unification des deux rejets (charcuterie et abattage)
volailles 23/04/2011
effectuée en février 2013, actuellement les deux rejets
passent par le séparateur de graisses.
A vérifier la conformité des rejets après unification
Actuellement : Séparation d’huiles et graisses par
Signé le
Indusalim Margarine décantation(à améliorer)
07/05/2011
A vérifier la conformité des rejets par un suivi
Actuellement : Compartiment de refroidissement et
Signé le
Sofadex Margarine dégrillage des graisses (à améliorer).
27/12/2010
A vérifier la conformité des rejets par un suivi
Actuellement : Décantation et tamisage (Traitement des
Boyauderie Peaux pour Signé le Boyaux à sec)
Atlantiques saucisson 22/12/2010 Restant :Conductivité élevée,à installer un système de
prétraitement adéquat
Actuellement : Physico-chimique mise en service depuis
Lavage et
En cours 2007 (abattement DBO conforme)
Settavex teinture de
Restant :à améliorer avec décoloration et réduction de la
coton
conductivité
Sanitaire en Actuellement : Station de prétraitement complète
Sanitaire
céramique et En cours (dégrillage, tamisage, décantation et récupération des
Roca
porcelaine matières en suspension) + bassins tampon.
Actuellement : Décantation et tamisage (Traitement des
Boyauderie Peaux pour
En cours Boyaux à sec)
Chaouia saucisson
Restant :à installer un système de prétraitement adéquat.
Actuellement : Activité en arrêt.
TannerieCh
Tannerie En cours Prévu :À définir après reprise de l’activité avec un nouveau
aouia
procédé propre et caractérisation des rejets.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

70
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Etat des protocoles de partenariat conclus avec les industriels dans la ZI du Sahel

Prétraitement
Etablissement Activité Date de signature du protocole
existant
AL HAMD CEREALES Transformation des céréales Néant Convention signée le 15/07/2011

FIRST QUALITY FOOD Biscuit Néant Convention signée le 16/03/2012

STAM Travaux publics Néant Protocole signé le 26/02/2012


LABORATOIRE IBERMA Stockage médicaments Néant Convention signée le 22/06/2011
LAKORALE Commerce des fertilisants Néant Convention signée le 23/06/2011
ARMATURES DU MAROC Stockage des armatures Néant Convention signée le 08/07/2011

LES PETUNIAS Commerce pro-g-civil Néant Convention signée le 12/08/2011

CASEM Conditionnement semences Néant Convention signée le 04/07/2011

CHAARAOUI Edition des livres Néant Convention signée le 16/11/2011


LAKORALE EXTENSION Vente fertilisants Néant Convention signée le 23/06/2011
IBERMA Industrie pharmaceutique Néant Protocole signé le 18/04/2011
MINOTERIE SAHEL Minoterie, mise en sac orge Néant Protocole signé le 29/03/2013

ARZAK SEEDS TRADE Stockage phytosanitaires Néant Protocole signé le 19/04/2011

RAJI Fabrication échafaudages Néant Convention signée le 01/03/2012

Etat des protocoles de partenariat en cours de finalisation dans la ZI du Sahel

Etablissement Activité Prétraitement existant Etat d’avancement

Production Huiles Fosse de décantation, station de Protocole remis le 24/03/2011 et le


BALTIMAR
végétales prétraitement par coagulation 07/01/2013

Industrie Fosses de décantation +


PROMOPHARM Protocole remis le 24/03/2011
pharmaceutique régulation pH

MAGHREB OXYGENE Gaz industriels Néant Protocole remis le 21/03/2013

Industrie Protocole remis le 24/03/2011 et le


HEMOLAB PHARMA Néant
pharmaceutique 21/03/2013

Protocole remis le 24/03/2011


ELDIN Abattage volailles Néant
Questionnaire remis le 12/07/2012

Condit. dispositifs Protocole remis le 17/01/2013,


TEC Maroc Néant
médicaux Rappel le 22/03/2013

Production de pâtes
COMP ALIMENT ZINE Néant Protocole remis le 21/03/2013
et couscous

Protocole remis le 24/03/2011


PROSYNTEX Textile Néant
Questionnaire remis le 13/07/2012

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

71
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

VI- FAITS MARQUANTS 2012

Le projet d’assainissement engagé par la RADEEC durant les dix dernières


années a permis d’atteindre un taux de traitement75 % jusqu’au niveau tertiaire, à
savoir :
Capacité
Débit traité
Système de de Niveau de
Localité 2011 Observation
traitement traitement traitement
(m3/j)
(m3/j)
STEP en
Lagunage
Ville de Settat 13 500 11100 Tertiaire service depuis
naturel
Avril 2006

STEP en
Municipalité de Lagunage
2000 1 500 Tertiaire service depuis
Soualem naturel
Juillet 2007
STEP en
Municipalité de Lagunage
3 000 1 600 Tertiaire service depuis
Deroua naturel
janvier 2010
Mise en service
Municipalité de Lagunage
3 000 - Tertiaire prévue à partir
Sidi Rahal naturel
de 2013
Fosse Imm-Hoff
Mise en service
CR de Sidi El puis dispositif
100 70 Tertiaire partielle depuis
Aidi compact Boues
Février 2010
activées
Mise en service
Lagunage
CR de Ras El Ain 300 - Tertiaire prévue à partir
naturel
de 2013
Fosse Imm-Hoff STEP en
CR de OuledSaid puis Lagunage 250 100 Tertiaire service depuis
naturel 2011
EIE établie et
Lagunage foncier en
CR de Guisser 250 - Tertiaire
naturel cours
d’acquisition
Municipalité de Lagunage Etude d’impact
500 - Tertiaire
TletLouled naturel encours

Total 22 900 14370

Toutes les Stations d’épuration engagées par la RADEEC permettent de


produire des eaux épurées conformes aux réglementations relatives à la
réutilisation des eaux usées en agriculture, notamment les directives de l’OMS, à
savoir :
DBO5 Sortie: 30 mg/l (échantillon filtré).
CF Sortie : 1000 U/100ml.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

72
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Station d’épuration par Lagunage de la


ville de Settat

Données Techniques du Projet


Nette : 60 Hectares
Superficie approximative
Brute : 80 Hectares

Coût du projet 80 Millions Dhs

2010 : 175 000 E.Habitants


Population désservie
2015 : 225 000 E.Habitants
2010 : 13 500 m³ / jour
Capacité de traitement
2015 : 18 000 m³ / jour
2010 : 300 Hectares
Superficie irrigable
2015 : 500 Hectares

Date de mise en service

- Station operationnelle
depuis Avril 2006

Station d’épuration par Lagunage du


centre Soualem-Sahel

Données Techniques du Projet

Superficie approximative 13 Hectares

Coût du projet 15 Millions Dhs

Population désservie 25 000 E.Habitants

Débit traité 2 000 m³ / jour

Superficie irrigable 70 Hectares

Date de mise en service

Station operationnelle depuis


Juillet 2007

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

73
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Station d’épuration par Lagunage du


centre Deroua

Données Techniques du Projet


Superficie approximative 11 Hectares

Coût du projet 18 Millions Dhs

Population désservie 40 000 E.Habitants

Débit traité 3 000 m³ / jour

Superficie irrigable 70 Hectares

Date de mise en service

Station operationnelle depuis


Janvier 2010

Station d’épuration par Lagunage du


centre Sidi Rahal Plage

Données Techniques du Projet

Superficie approximative 11 Hectares

Coût du projet 18 Millions Dhs

Population désservie 40 000 E.Habitants

Débit traité 3 000 m³ / jour

Superficie irrigable 70 Hectares

Date de mise en service

Prévue à partir de 2013 (travaux


d’électrification de la station de
pompage en cours)

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

74
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Station d’épuration par Lagunage du


centre de Ras El Ain

Données Techniques du Projet

Superficie approximative 4 Hectares

Coût du projet y compris


6 Millions Dhs
le terrain

Population désservie 5 000 E.Habitants

Débit traité 300 m³ / jour

Superficie irrigable 10 Hectares

Date de mise en service

Mise en service prévue en 2013

Station d’épuration par Lagunage du


centre Ouled Said

Données Techniques du Projet

Superficie approximative 2 Hectares

Coût du projet 4 Millions Dhs

Population désservie 4 000 E.Habitants

Débit traité 250 m³ / jour


Pépinière expérimentale
Superficie irrigable
des Oliviers

Date de mise en service

Station opérationnelle depuis


2011

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

75
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Station d’épuration
du centre de Sidi El Aidi

Données Techniques du Projet


Boues activées
(Projet en partenariat
Nature de la Station
avec l’université Hassan
Premier)
Superficie approximative 1 Hectares

Coût du projet 2 Millions Dhs

Population désservie 1 000 E.Habitants

Débit traité 100 m³ / jour

Etat d’avancement

Mise en service à
partir du mois Août 2010

Station d’épuration
du centre Guisser

Données Techniques du Projet

Superficie
4 Hectares
approximative
Coût du projet 5 Millions Dhs

Population désservie 5 000 E.Habitants

Débit traité 250 m³ / jour

Superficie irrigable 10 Hectares

Etat d’avancement

-Etude d’impact validée


-Terrain acquis

- Lancement des travaux prévu en 2013

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

76
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Station d’épuration
du centre Tlet Louled

Données Techniques du Projet

Superficie
10 Hectares
approximative
Coût du projet 10 Millions Dhs
Population
11 000 E.Habitants
désservie
2015:500 m³ / jour
Débit traité
2020: 1000 m3/jour
Superficie
40 Hectares
irrigable

Etat d’avancement

-Etude d’impact en cours

- Lancement des travaux prévu en 2013

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

77
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Depuis la prise en charge par la RADEEC de la gestion du secteur


d’assainissement liquide à la ville de Settat, un effort très important a été consenti
par la Régie pour réussir un programme d’investissement très ambitieux.

Le projet d’assainissement
liquide mené par la RADEEC a pour
objet de :

Etablissement des Schémas


Directeurs d’Assainissement
Liquide aux horizons 2025 et
2030.
Acquisition des moyens
d’exploitation et amélioration de
la qualité du service
assainissement liquide.
Réhabilitation des réseaux
défaillants et amélioration des
conditions d’hygiène des
habitants.
Extension et renforcement du
réseau d’assainissement liquide
pour atteindre des taux de
raccordement supérieurs à 90
%.
Réalisation des ouvrages de
collecte et d’évacuation des
eaux pluviales.
Réalisation des stations
d’épuration jusqu’au niveau
tertiaire afin de permettre la
protection du milieu naturel
d’une part, et produire une eau
réutilisable en agriculture.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

78
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Les actions menées par la RADEEC en matière de protection de


l’environnement se sont concrétisées par la réalisation de plusieurs ouvrages
d’épuration d’une capacité globale de traitement de 22 150 m3/j.

Capacité
surface
Type de de Projets de réutilisation en
Localité d'irrigation
traitement traitement cours
en Hectare
(m3/j)
Convention déjà signée pour
l'irrigation d’une 1ère tranche de
Lagunage 150 Ha.
Settat 13 500 300
naturel L'aménagement du périmètre
irrigué est en cours par l’Agence
du bassin hydraulique.
Lagunage
Soualem 2 000 50 Etude en cours par l'ABHBC.
naturel
Travaux pour l'irrigation des
Lagunage
Deroua 3 000 100 projets golfiques de Bousskoura
naturel
achevés.
Fosse Imm-Hoff
Création d’une association
Sidi El Aidi et Boues- 100 5
d'agriculteurs.
activées
Fosse Imm-Hoff
Pépinière d'oliviers prévue dans le
OuledSaid suivie d’un 250 10
cadre de l'INDH.
lagunage naturel
Sidi Rahal Lagunage
3 000 100 Etude en cours par l'ABHBC.
Plage naturel
Lagunage
Ras El Ain 300 15 Etude en cours par l’ABHBC
naturel
22 150 580

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

79
RADEEEC SETTAT ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Projet de réutilisation des eaux usées de la ville


de Settat
Mo bilisation de 5 Mil lions d e m 3 /an des e aux r éutilisab les en a gricul tu re

Dans le cadre du projet d’assainissemen t liquide


intégré de la ville de Settat, pour un coût Un avantage agronomique
Projet de la d’investissement global de l’ordre de 200 Millio ns de
STEP Dirhams, con crétisé en 2006 par la mise en service
d’u ne station d’épuration par lagunage naturel d’une
capacité de traitement de 18 000 m3/j à l’horizon 2020
Signature en mois de janvier 2011 d’une convention
de partenariat visant la mise en œuvre d’un projet de
Projet de réutilisation des eaux épurées de la ville de Settat
réutilisation pour l’irrigation d’un périmètre de 300 h ectares de terre Périmètre
agricoles situé à l’aval de la STEP de Settat, et ce pour d’irrigation
un montant de 25 Millions de Dirhams 300 Ha
Ministères de l’Agriculture et de la Santé
Partenaires
Wilaya de la Région Chaouia Ouardigha / STEP
Agence du Bassin Hydraulique de Bouregreg et de la
Chaouia
Min istère de l’Intérieur / DRSC (RADEEC)
Aux termes de la convention le mode de gestion
convenu est comme suit :
Mode de Livraison d’eau : la RADEEC.
gestion
Périmètre d’irrigation : par l’association des
agriculteurs en cours de création Settat

Projet de réutilisation des eaux usées du centre


de Deroua
Mobilisation de 1 Million de m3/an des eaux réutilisables en agriculture

Dans le cadre du projet d’assainissement liquide STEP de Deroua


intégré du centre de Deroua, pour un coût
Projet de la d’investissement global de l’ordre de 60 Millions de
STEP Dirhams, concrétisé en 2010 par la mise en service
d’une station d’épuration par lagunage naturel d’une
capacité de traitement de 3 000 m3/j à l’horizon 2020
Projet de convention entre la RADEEC et le
Groupement d’intérêt économique « GIE », relative à la
Projet de fourniture des eaux épurées pour l’irrigation des Golfs
réutilisation
de la ville verte de Bouskoura située à environ 20 km
de Deroua
Ville verte de
Ministère de l’Intérieur / DRSC (RADEEC) Bouskouraa
Groupement d’intérêt économique « GIE » constitué :
Partenaires Consortium Immobilier et Touristique Addoha – Fadesa
« CITAF »,
de la Compagnie Générale Immobilière « CGI » STEP
Les Résidences du Golf de Bouskoura

Aux termes de la convention le mode de gestion


Mode de convenu est comme suit :
gestion Ouvrages de transfert : par la RADEEC.
Réseau d’arrosage : par les promoteurs du GIE

Etat d’avancement des travaux :Conduites et stations réalisées, elles sont en période
d’essai.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

80
RA… (ville…) RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2005

Sommaire

INTRODUCTION

I. EFFECTIF DU SERVICE

II. NOMBRE DE CLIENTS

III. VENTES DE LA REGIE

IV. CREANCES DE LA REGIE

V. ANCIENNETE DES CREANCES DE LA REGIE AU 31/12/2012

VI. ACTIVITES COMMERCIALES DE L’EXERCICE 2012

GESTION DE LA CLIENTELE

81
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

INTRODUCTION

Les activités de la RADEEC relatives à la clientèle connaissent ces dernières


années une évolution de plus en plus accrue. Ceci trouve son explication aussi bien
dans les chiffres réalisés que dans le nombre de clients qui ne cesse d’augmenter
perpétuellement.
Néanmoins, Ces dernières années ont été marquées par des évènements importants
à savoir :
1/ La prise en charge du service d’assainissement liquide des centres : Soualem, Sidi
Rahal et Deroua à partir du mois de Mars 2004 et en fin 2007 et début 2008 les
centres de Sidi el Aidi, Ras el Ain, Ouled Said, Guisser et Louled.
2/ l’augmentation du tarif proportionnel survenue en 2005.
3/ La baisse des tarifs d’achat de l’eau à la production.
4/ Le réaménagement des tranches de consommation.
5/ La création d’une nouvelle catégorie d’abonné concernant les Hôtels.
6/ La généralisation de l’accès à l’eau potable suite au lancement de l’opération des
branchements sociaux dans le cadre de l’Initiative Nationale du Développement
Humain (INDH)
7/ La mise en place d’un système de gestion informatique des encaissements qui
a été suivie par la transition du mode quittance vers le mode facture.
8/ L’externalisation de l’édition des factures à BARID AL MAGHRIB.
9/ La création de nouveaux grands lotissements (nouvelles ville Lakhyaita,
lotissement Miftah el kheir à settat, Ryad Soualem et El Alia à sidi rahal…)

En terme de chiffres clés liés à la gestion clientèle, nous retenons ce qui suit :

I.EFFECTIF DU SERVICE CLIENTELE

Le service compte au 31/12/2012 un effectif de personnel de l’ordre de 26


agents comprenant 2 cadres, 2 agents de maîtrise et 22 agents d’exécution dont 15
agents lecteurs encaisseurs.
L’effectif du personnel du service commercial a connu au cours de ces 5
dernières années une régression avec un impact négatif sur les performances
commerciales (Recouvrement, Délai de facturation).
Le tableau ci-dessous montre cette évolution :

Année 2008 2009 2010 2011 2012

Effectif 30 30 28 31 26

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

82
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA
A CLIENTELE

II. NOMB
BRE DE CLIENTS
C S

Au 31/1
12/2012, la
l clientèle
e de la RADEEC
R co
ompte 62 690 clientts en eau
u
able et 59 032
pota 0 clients en assainiissement liiquide.
La sttructure pa
ar catégorie de clientts est la su
uivante :

ASSA
AINISS.
T
Type de clients OTABLE
EAU PO
LIQ
QUIDE

Par
rticuliers 61 757 58
8 301
Adm
ministratiions 663
6 603
IND
DUSTRIEL
LS 6
65 65

PRE
EFERENTI
IELS 203
2 61

HOT
TELS 2 2

Totall 62 690 59
9 032

E
EAU POT
TABLE
0.32%
0.01%
0.10%

1.06%
Parrticuliers
Adm
ministrations
98.51% IND
DUSTRIELS
PREEFERENTIELS
HOTELS

Réparrtition du nombre de clients


s d’eau po
otable par catégorrie

RAPPO
ORT DE GESTION
N DE L’EXERCICE
E 2012

83
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA
A CLIENTELE

A
ASS. LIQ
QUIDE

0.10%
0.11%
0.01%
0
1.02% Parrticuliers
Adm
ministrations
98.76%
%
IND
DUSTRIELS
PREEFERENTIELS
HOTTELS


épartition
n du nomb
bre de clie
ents d’ass
sainissem
ment liquide par ca
atégorie

Le ta
ableau suiv
vant retracce l’évolutio
on du nom
mbre de clie
ents depuiss 2008 :

Evolution Evolution
2008 2
2009 2010
0 2011 2012
2012/2008 2012/2011

Particuliers 43 742 46 942 51 12


25 56 416 61 757 41.2% 9.5%
Administratio
ons 634 632 657 657 663 4.6% 0.9%
Eau Potable

Préférentiels 151 150 142 151 203 34.4% 34.4%


Industriels 73 72 72 72 65 -11.0% -9.7%
Hotels 3 2 2 2 2 -33.3% 0.0%
TOTAL 44 603 47 798 51 99
98 57 298 62 690 40.6% 9.4%

Particuliers 40 730 43 657 47 93


33 53 115 58 301 43.1% 9.8%
Assainissement

Administratio
ons 582 575 599 598 603 3.6% 0.8%
i uide

Préférentiels 54 56 54 53 61 13.0% 15.1%


Liq

Industriels 73 72 72 72 65 -11.0% -9.7%


Hotels 3 2 2 2 2 -33.3% 0.0%
TO
OTAL 41 442 44 362 48 66
60 53 840 59 032 42.4% 9.6%

Le n
nombre de clients en eau potab
ble n’a cesssé de s’acccroître dep
puis 2008 passant
p de
e
603 en 200
44 6 08 à 62 690
0 en 2012 soit une progression
p n annuelle moyenne de l’ordre
e
d’envviron 8.12 %.
L’évolution du nom
mbre de clients s’exp
plique par le
l développement urrbanistique
e
que cannaient les centre
es gérés par la RADE
EEC, principalement ceux limittrophes au
u
gran
nd Casablanca et au lancemen
nt de l’opé
ération de recaseme
ent des habitants du
u
bivouac militaire au lotissement Al Massira au centre Deroua,
D ain
nsi que le lancementt
a nouvelle ville EL KH
de la HYAYATA par
p AL OMR
RANE et Miftah el khe
eir à Settat.

RAPPO
ORT DE GESTION
N DE L’EXERCICE
E 2012

84
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

Cependant, le nombre de clients en assainissement liquide a connu de sa part


une évolution plus importante passant de 41 446 en 2008 à 59 032 en 2012 avec une
augmentation annuelle moyenne de l’ordre de 8.48 % suite à la prise en charge de la
gestion du service d’assainissement liquide des centres de Sidi El Aidi, Ras El Ain,
Ouled Said, Guisser et Tlet Louled à la RADEEC et au développement urbanistique de
la région de Chaouia Ouardigha.

III. Ventes de la Régie


III-1- Consommation en eau potable et redevances assainissement
liquide:

Le volume d’eau potable vendu au cours de l’année 2012 est de 9 214 419 m3.
Les ventes d’eau potable et de la redevance proportionnelle ont enregistré au
31/12/2012 une valeur de l’ordre de 72 565 466.98 DHS H.T.
Les ventes de l’exercice 2012, par type de clients et par gérance, sont
ventilées dans les tableaux ci-dessous.

Tableau : Ventes par type de client en m3


ASSAINISSEM ENT
Type de clients EAU POTABLE
LIQUIDE
Partic uliers 6 600 084 6 246 551
A DMINISTRA TIONS 1 254 451 1 186 936
Préférentiels 138 808 45 411
Idustriels 1 218 462 1 218 462
Hotels 2 614 2 614
To tal 9 214 419 8 699 974

Tableau : Ventes par type de client en DHS H.T


ASSAINISSEM ENT
Type de clients EAU POTABLE Total
LIQUIDE
Partic uliers 36 076 379.25 10 259 508.16 46 335 887.41
A DMINISTRA TIONS 11 312 045.16 4 795 380.00 16 107 425.16
Préférentiels 138 808.00 157 275.30 296 083.30
Idustriels 6 030 052.62 3 770 157.37 9 800 209.99
Ho tels 17 984.32 7 876.80 25 861.12
Total 53 575 269.35 18 990 197.63 72 565 466.98

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

85
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

EAU ASST

26%

74%

Répartition des ventes par type de gérance

Particuliers ADM/ADM PUB. Préférentiels Idustriels Les hotels

63.85 %

22.20%

13.51%

0.41%

0.04%

Répartition des ventes par type de clients

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

86
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

L’évolution des ventes de la régie en valeur (DHS HT); par catégorie de clients; au
cours des cinq dernières années (2008-2012) est représentée dans le tableau ci-
après:

Evolution Evolution
ANNEE 2008 2009 2010 2011 2012
2012/2008 2012/2011

Particuliers 25 368 694.93 27 274 332.08 28 882 099.14 31 998 820.97 36 076 379.25 42% 13%

Adm/Adm Pub. 7 965 006.46 7 798 363.21 11 953 898.79 8 227 304.54 11 312 045.16 42% 37%
Eau Ptable

Préférentiels 1 378 122.28 1 473 627.45 1 082 720.68 850 250.95 138 808.00 -90% -84%

Idustriels 6 234 711.00 6 118 965.90 6 498 660.40 7 273 894.48 6 030 052.62 -3% -17%

Hotels 15 817.12 19 030.08 18 170.08 18 507.20 17 984.32 14% -3%

Total 40 962 351.79 42 684 318.72 48 435 549.09 48 368 778.14 53 575 269.35 31% 11%

Particuliers 7 114 316.32 7 629 750.88 8 114 905.76 8 987 500.48 10 259 508.16 44% 14%

Adm/Adm Pub. 3 912 524.00 3 776 812.00 3 505 352.00 3 467 584.00 4 795 380.00 23% 38%

Préférentiels 350 021.10 372 587.67 254 165.37 222 811.44 157 275.30 -55% -29%
Assainissement

Idustriels 3 935 189.77 3 683 199.07 4 003 151.17 4 886 703.97 3 770 157.37 -4% -23%

Hotels 95 079.36 23 071.68 7 967.52 8 132.16 7 876.80 -92% -3%

Total 15 407 130.55 15 485 421.30 15 885 541.82 17 572 732.05 18 990 197.63 23% 8%

Particuliers 32 483 011.25 34 904 082.96 36 997 004.90 40 986 321.45 46 335 887.41 43% 13%

Adm/Adm Pub. 11 877 530.46 11 575 175.21 15 459 250.79 11 694 888.54 16 107 425.16 36% 38%

Préférentiels 1 728 143.38 1 846 215.12 1 336 886.05 1 073 062.39 296 083.30 -83% -72%
ASS+EAU

Idustriels 10 169 900.77 9 802 164.97 10 501 811.57 12 160 598.45 9 800 209.99 -4% -19%

Hotels 110 896.48 42 101.76 26 137.60 26 639.36 25 861.12 -77% -3%

Total Général 56 369 482.34 58 169 740.02 64 321 090.91 65 941 510.19 72 565 466.98 29% 10%

Généralement, les ventes d’eau et d’assainissement liquide de la Régie


connaissent d’une année à l’autre une évolution très importante par le fait normal de
l’augmentation du nombre des abonnés de la Régie. L’année 2012 a connu une
hausse de 29% par rapport à l’année 2008 et de 10% par rapport à l’année 2011
suite à l’augmentation du nombre d’abonnés, passant de 57 298 en 2011 à 62 690
abonnés en 2012, soit une évolution de 9.4% malgré la baisse de la consommation
de l’unité industrielle Settavex (soit une baisse de 2 .7 MDHS H.T. par rapport à
l’année 2011). En plus la RADEEC ne cesse d’investir pour l’amélioration des
conditions de distribution, des pressions et débits au niveau des quartiers
enregistrant auparavant une insuffisance en la matière.

III –2- Prestations de service :

Le montant des travaux en 2012 est de 120 445 096,15 DHS TTC, ce
montant a connu une Augmentation par rapport à celui enregistré en 2011 avec une
hausse de l’ordre de 14.73 % suite à l’augmentation des participations (83.67%) des
particuliers.
La répartition de ce montant par gérance et par catégorie de client est donnée
dans le tableau ci-dessous :

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

87
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

Tableau des prestations de service par gérance et catégorie des


clients de la régie :
CATEGORIES/ACTIVITE Eau  Assainissement Consolidé Pourcentage %
Admnistrations 57 144,36 0,00 57 144,36 0,05%
Collectivités locales 34 024,76 0,00 34 024,76 0,03%
Offices 11 744 464,05 7 829 642,70 19 574 106,75 16,25%
Particuliers 63 692 354,63 37 087 465,53 100 779 820,16 83,67%
Total 75 527 987,80 44 917 108,23 120 445 096,03 100,00%

L’analyse du tableau montre que 83.67 % des prestations sont allouées aux
clients particuliers de la RADEEC, ceci étant dû à l’essor que connait le secteur des
travaux et en particulier les travaux des lotissements dans la ville de Settat et centres
gérés par la RADEEC, avec une participation globale(eau et assainissement liquide)
de ces promoteurs de 75 199 027.72 DHS TTC. Le graphique ci-dessous montre la
répartition des prestations travaux par catégorie de clients.

Particuliers
83.67%

Offices
16.25%

Admnistrations
0.05%
Collectivités locales
0.03%

Répartition des prestations travaux par catégorie de clients

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

88
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

IV-Créances de la Régie

Les créances exigibles au 31/12/2012 sont représentées dans le tableau ci-


après :
Evolution des créances de la régie :

Total au
Désignation Consommation Taux Travaux Taux Taux
31/12/2012
Administrations 8 343 689.98 12.1% 3 608 417.57 10.6% 11 952 107.55 11.6%

Offices 2 959 143.00 4.3% 10 777 908.15 31.6% 13 737 051.15 13.3%

Collectivités Locales 738 983.02 1.1% 5 278 949.74 15.5% 6 017 932.76 5.8%

Particuliers 57 190 439.59 82.6% 14 484 406.69 42.4% 71 674 846.28 69.3%

Total 69 232 255.59 100% 34 149 682.15 100% 103 381 937.74 100%

Total au TOTAL au
CONSOMMATION EAU ASS Part Evolution/2011
31/12/2012 31/12/2011
Administrations 5 824 021.16 2 519 668.82 8 343 689.98 12% 3 224 833.96 159%

Offices 1 926 418.06 1 032 724.94 2 959 143.00 4% 6 250 819.36 -53%

Collectivités Locales 486 179.65 252 803.37 738 983.02 1% 1 083 449.43 -32%

Particuliers 38 881 114.42 18 309 325.17 57 190 439.59 83% 46 503 502.23 23%

Total 47 117 733.29 22 114 522.30 69 232 255.59 100% 57 062 604.98 21.3%

Total au TOTAL au
Travaux EAU ASS Part Evolution/2011
31/12/2012 31/12/2011
Administrations 2 547 799.82 1 060 617.75 3 608 417.57 11% 4 167 522.44 -13.42%

Offices 1 706 826.53 9 071 081.62 10 777 908.15 32% 6 902 115.16 56.15%

Collectivités Locales 4 332 855.10 946 094.64 5 278 949.74 15% 5 176 146.39 1.99%
Particuliers 10 139 084.68 4 345 322.01 14 484 406.69 42% 19 972 908.65 -27.48%
Total créances 18 726 566.13 15 423 116.02 34 149 682.15 100% 36 218 692.64 -5.71%

Consolidé EAU ASS TOTAL 2012 Part TOTAL 2011 Evolution/2011


Administrations 8 371 820.98 3 580 286.57 11 952 107.55 12% 7 392 356.40 61.68%
Offices 3 633 244.59 10 103 806.56 13 737 051.15 13% 13 152 934.52 4.44%
Collectivités Locales 4 819 034.75 1 198 898.01 6 017 932.76 6% 6 259 595.82 -3.86%
Particuliers 49 020 199.10 22 654 647.18 71 674 846.28 69% 66 476 410.88 7.82%
Total 65 844 299.42 37 537 638.32 103 381 937.74 100% 93 281 297.62 10.83%

L’analyse du tableau ci-dessus montre une augmentation des impayés sur


consommation par rapport à l’année précédente de l’ordre de 159%pour les
administrations due essentiellement au retard au règlement de l’administration
pénitentiaire et de 23% pour les particuliers. D’une manière générale Les créances
sur consommation ont subi une augmentation de 21.3%.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

89
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

Pour les travaux, les créances ont subi une diminution de 5.71%, malgré la
facturation qu’a subi Al Omrane et suite au règlement de l’éducation nationale d’une
partie de ces arriérés.

Généralement, les créances de la Régie envers les tiers ont connu une légère
augmentation par rapport à l’année 2011de l’ordre de 10.83%.

VI. ACTIVITES COMMERCIALES DE L’EXERCICE 2012

Les activités commerciales de la RADEEC ont connu une amélioration au cours


de l’exercice 2012; cela s’explique en premier lieu par l’augmentation des ventes aux
différentes catégories de clients à l’exception des industriels qui ont connus une à
diminution de la consommation à cause de la baisse de la consommation de Settavex
sis à Settat.
Les tableaux ci dessous illustrent l’activité commerciale de la RADEEC au cours
de l’année 2012 :

 Les particuliers :

 Facturations et recouvrements des consommations :

Taux
Année Facturation Recouvrement
d’encaissement
2009 46 406 937.00 38 062540.00 82,02%

2010 48 915 490,00 43 575 045,00 89,08%

2011 55 943 810.39 48 038 950.09 85,87%

2012 57 190 439.59 45 273 886.02 79,16%

Le taux de recouvrement a connu une dégradation cette année, ceci est du


essentiellement à l’augmentation du nombre d’abonné par encaisseur et au passage
au mode facture de quelques petits centres (Ras el Ain ; Ouled M’rah et Louled).

 L’état des montants et règlements des devis relatifs aux travaux d’équipement
en réseau d’assainissement liquide et au réseau d’eau potable des
coopératives d’habitations et des lotissements privés dans la ville de Settat et
les centres gérés par la RADEEC sont représentés au cours de l’année 2012
dans le tableau ci-dessous en valeur (DHS TTC):

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

90
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

Taux de
Localités Facturation Règlements
recouvrement
Settat 32 553 622,98 DHS 23 361 122,98 71,76%
Soualem-Sidi
29 217 248,97 18 041 988,23 61.75%
Rahal
Deroua 10 402 124,26 8 824 687,06 84.84%
Autres centres 3 026 031,51 1 392 591,51 46.02%

Total 75 199 027.72 51 620 389.78 68.64%

 Les Administrations publiques :

Les détails des créances sur les consommations et les travaux des
administrations publiques sont représentés dans le tableau ci dessous:

ADMINISTRATIONS PUBLIQUES CONSOMMATION %CONSO. TRAVAUX %TVX TOTAL %


JUSTICE ,00 0,0% ,00 0% ,00 0,0%
ADM. PENITENTIAIRE 4 028 164,99 48,3% 51 226,30 1% 4 079 391,29 34,1%
PROVINCE DE SETTAT 985 590,75 11,8% 1 890 781,53 52% 2 876 372,28 24,1%
L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR 471 948,06 5,7% 171 416,75 5% 643 364,81 5,4%

ENS. PRIM. ET SECONDAIRE 2 133 006,79 25,6% 1 222 467,38 34% 3 355 474,17 28,1%
SANTE PUBLIQUE 92 640,34 1,1% 270 225,61 7% 362 865,95 3,0%
FINANCES 60 271,25 0,7% 2 300,00 0,1% 62 571,25 0,5%
TOURISME 206,26 0,002% ,00 0,0% 206,26 0,0%
TRAVAUX PUBLICS 13 069,90 0,16% ,00 0,0% 13 069,90 0,1%

AGRICULTURE 56 865,65 0,68% ,00 0,0% 56 865,65 0,5%

JEUNESSE ET SPORTS 173 555,08 2,08% ,00 0,0% 173 555,08 1,5%

INCITATION ECONOMIQUE ,00 0,00% ,00 0,0% ,00 0,000%

ARTISANAT 585,00 0,01% ,00 0,0% 585,00 0,005%


COMMERCE & INDUSTRIE 6 598,03 0,08% ,00 0,0% 6 598,03 0,06%
AFFAIRES CULTURELLES 332,24 0,00% ,00 0,0% 332,24 0,003%
HABITAT 5 486,89 0,07% ,00 0,0% 5 486,89 0,05%
EMPLOI 599,50 0,01% ,00 0,0% 599,50 0,01%

GENDARMERIE ROYALE 313 359,07 3,76% ,00 0,0% 313 359,07 2,6%

H.C.A.R. 74,76 0,00% ,00 0,0% 74,76 0,001%

CONSERVATION 1 335,42 0,02% ,00 0,0% 1 335,42 0,01%

TOTAL GLOBAL 8 343 689,98 100,00% 3 608 417,57 100% 11 952 107,55 100,0%

L’interprétation du tableau ci-dessus montre que la majorité des créances sur


les administrations soit 87% concernent les arriérés de consommation de la province
de Settat (24.2%), l’administration pénitentiaire (34.5%) et les établissements de
l’éducation nationale (28.7%).

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

91
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

En général les créances de l’exercice 2011 (11,70 MDHS) sur les


administrations ont connu une légère hausse Par rapport à l’exercice 2012 (11.95
MDHS).

 Les Collectivités Locales :

Les détails des créances sur les consommations et les travaux des collectivités
locales sont représentés dans le tableau ci dessous:
Total
COLLECTIVITES LOCALES CONSOMMATION %CON. TRAVAUX %TVX Taux %
(CONS+TVX)
C.M. SETTAT 338 740,42 45,8% 3 284 021,96 62,2% 3 622 762,38 60,2%
SYNDICAT CHAOUIA 7 794,15 1,1% ,00 0,0% 7 794,15 0,1%
C.R. SIDI EL AIDI ,00 0,0% 909 995,39 17,2% 909 995,39 15,1%
C.R. GUISSER 74 873,89 10,1% 6 178,27 0,1% 81 052,16 1,3%
C.M. OULED M'RAH ,00 0,0% ,00 0,0% ,00 0,0%
C.R. RAS EL AIN 18 771,14 2,5% 166 319,96 3,2% 185 091,10 3,1%
C.M. LOULED ,00 0,0% 128 769,30 2,4% 128 769,30 2,1%
C.R. OULED SAID 57 052,04 7,7% ,00 0,0% 57 052,04 0,9%
C.M. OULED ABBOU ,00 0,0% 7 909,64 0,1% 7 909,64 0,1%
C.R. BEN MAACHOU 1 504,24 0,2% ,00 0,0% 1 504,24 0,0%
C.R. DEROUA ,00 0,0% ,00 0,0% ,00 0,0%
C.R. SOUALEM 145 528,69 19,7% 272 527,67 5,2% 418 056,36 6,9%
C.R. SIDI RAHAL 62 108,53 8,4% 286 044,86 5,4% 348 153,39 5,8%
C.R. SOUALEM 3 375,85 0,5% ,00 0,0% 3 375,85 0,1%
C.R. AIN NEZZAGH ,00 0,0% ,00 0,0% ,00 0,0%
C.R. SAHEL OD HRIZ 7 165,89 1,0% 173 076,00 3,3% 180 241,89 3,0%
C.R. BEN HAMDOUN ,00 0,0% ,00 0,0% ,00 0,0%
C.R. N'KHAILA ,00 0,0% 5 078,78 0,1% 5 078,78 0,1%
C.R. EL OULED ZYANE 371,16 0,1% ,00 0,0% 371,16 0,0%
C R OULED M'NIE 21 179,57 2,9% ,00 0,0% 21 179,57 0,4%
C R BEN MCHICH 517,45 0,1% ,00 0,0% 517,45 0,01%
CR EL BROUJ ,00 39 027,91 100,0% 39 027,91 0,6%
TOTAL 738 983,02 100,0% 5 278 949,74 100,0% 6 017 932,76
100,0%

L’analyse des données du tableau ci-dessus montre que plus de 81% des
créances se partagent entre la Commune Urbaine de Settat (60.2%), la Commune
Rurale de Sidi El Aidi (15.1%), et la Commune Urbaine de Sidi Rahal (5.8%).
Partons des créances de l’année 2011 (6.3 MDHS); les créances de l’exercice
2012, ont connu une baisse de -4.6%.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

92
RADEEC - SETTAT GESTION DE LA CLIENTELE

 Les Offices et Parapublics :

Les détails des créances sur les consommations et les travaux des offices et
parapublics sont représentés dans le tableau ci-dessous.
Total
OFFICES ET PARAPUBLICS CONSOMMA TION %CON. TRAVAUX %TVX %T
(CONS+TVS)
NADIR DES HABOUS 33 162,35 1,1% ,00 0% 33 162,35 0,24%
HOPITAUX 1 738 367,83 58,7% ,00 0% 1 738 367,83 12,65%
CITE UNIVERSITAIRE 19 090,83 0,6% ,00 0% 19 090,83 0,14%
CENTRES DE TRAVAUX 73 381,98 2,5% ,00 0% 73 381,98 0,53%
CHAMBRE D'AGRICULTURE 13 792,40 0,5% ,00 0% 13 792,40 0,10%
CHAMBRE DE COMMERCE ,00 0,0% ,00 0,00% ,00 0,00%
CHAMBRE D'ARTISANAT 757,43 0,03% ,00 0,0% 757,43 0,01%
ENTRAIDE NATIONALE 20 058,99 0,7% ,00 0,00% 20 058,99 0,15%
FORMATION PROFESS 903,62 0,03% ,00 0,00% 903,62 0,01%
O.F.P.P.T 40 385,09 1,4% ,00 0,00% 40 385,09 0,29%
O.N.P.T 97 276,27 3,3% 11 044,75 0,10% 108 321,02 0,79%
O.N.C.F 122 560,65 4,1% 4 354,38 0,04% 126 915,03 0,92%
O.N.E 92 413,86 3,1% 13 927,43 0,13% 106 341,29 0,77%
O.N.E.P 42 567,86 1,4% ,00 0,00% 42 567,86 0,31%
O.N.I.C.L 699,84 0,02% ,00 0,00% 699,84 0,01%
BIENFAISANCE 641 015,46 21,7% ,00 0,00% 641 015,46 4,67%
C.N.S.S 2 815,40 0,1% ,00 0,00% 2 815,40 0,02%
I.N.R.A 19 893,14 0,7% ,00 0,00% 19 893,14 0,14%
ERAC ,00 1 034 841,81 9,60% 1 034 841,81 7,53%
AL OMRANE ,00 9 713 739,78 90,13% 9 713 739,78 70,71%

T OTAL GENERAL 2 959 143,00 100,0% 10 777 908,15 100,00% 13 737 051,15 100%

L’interprétation du tableau illustre clairement que plus de 90% des créances


sont des arriérés des clients potentiels de la RADEEC en particulier AL OMRANE
(70.71%), les HOPITAUX (12.65%) et l’ERAC (7.53%). Le reste des créances est

réparties sur les autres établissements publics et parapublics.


Les créances de l’exercice 2012 (13.73 MDHS) marquent une hausse de 25%
par rapport à l’exercice 2011 (11 MDHS).

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

93
94
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

1- INTRODUCTION

2- GESTION DES MOYENS GENERAUX

2.1-COMMANDES ET MARCHES

2.2-GESTION DES STOCKS

2.3-PARC AUTOMOBILE

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

95
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

1 - INTRODUCTION

Les principales activités du service Moyens Généraux sont :

Gestion des appels d’offres et des marchés de la RADEEC :


- Préparation et lancement ;
Elaboration des cahiers des charges
Publicité et convocation
Retrait des dossiers d’appels d’offres
- Jugement et engagement ;

Gestion des stocks et des approvisionnements.

Gestion des stations de pompage et des réservoirs.

Gestion des bons de commande


Initialisation de l’achat par bon de commande jusqu’à l’engagement de la dépense y
afférente selon la procédure suivante :
- Demande d’offres de prix auprès des concurrents dont l’activité répond à l’objet
des prestations à commander ;
- Choix de l’offre la plus avantageuse de point de vue prix et qualité des
prestations à fournir.

Suivi des contrats de prestations de service (Contrats d’abonnement : téléphone,


électricité (BT et MT), carburant, etc..).

Gestion des factures et des règlements fournisseurs.


- Suivi des factures et des paiements ;
- Situations des paiements et des engagements.

Gestion du patrimoine immobilier.

Gestion du parc auto


- La gestion des affectations et des effectifs des véhicules ;
- Le suivi des Mouvements des véhicules;
- Le suivi des consommations véhicules;
- La gestion du carburant et lubrifiants ;
- La gestion de l'entretien et des réparations des véhicules

2 – GESTION DES MOYENS GENERAUX


2.1 COMMANDES ET MARCHES

Sur la base des besoins exprimés par les différents services de la RADEEC, il a été
procédé au titre de l’année 2012 à l’établissement de 27 marchés et 227 bons de
commandes.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

96
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

2.1.1 Gestion des marchés


2.1.1.1 Gestion des marchés

Le nombre de marchés établis au cours de l’année 2012 a atteint 27 marchés


dont 13 eaux, 9 assainissements et 5 communs pour un montant global de
50 645 563.33 dhs H.T

Division Marché
Nombre Montant
Eau 13 22 325 056.00
Assainissement 09 23 971 627.33
Sces Communs 05 4 348 880.00
TOTAL 27 50 645 563.33

Répartition des marchés par secteur


(en fonction des montants)

Sces Communs
9%
Eau
44%

Assainissement
47%

2.1.1.2 Evolution des marchés

MARCHES 2008 2009 2010 2011 2012

NOMBRE 28 22 32 22 27
MONTANT
63 222 733 50 949 962 65 297 741.00 30 152 572.00 50 645 563.33
(DH H.T)

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

97
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

Evolutio n d es montants des marchés

2012 50 645 563

2011 30 152 572

2010 65 297 741

2009 50 949 962

2008 63 222 733

2.1.2 Évolution des commandes

COMMANDES 2008 2009 2010 2011 2012

NOMBRE 482 469 379 260 227

MONTANT
5 423 776,97 7 360 280,00 5 152 432.00 4 215 684.56 4 470 679.28
EN DH HT

Les tableaux suivants présentent la répartition des bons de commandes en


fonction du montant de la commande (en DH HT) :

2.1.2.1- Commandes <= à 1000 dhs

Commandes
Division
Nombre Montant
Services Communs 36 18 898.47
TOTAL 36 18 898.47

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

98
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

2.1.2.2- Commandes 1000,00 DH< Commandes <= 10 000,00 DH

Commandes
Division
Nombre Montant
Eau 20 101 544.67
Assainissement 10 66 263.00
Services communs 101 701 997.75
TOTAL 131 870 258.50

2.1.2.3- Commandes 10.000,00 DH< Commandes <= 100 000,00 DH

Commandes
Division
Nombre Montant
Eau 19 940 557.12
Assainissement 07 357 763.26
Services communs 21 239 218.00
TOTAL 47 1 537 538.38

2.1.2.4- Commandes 100.000,00 DH< Commandes <= 200 000,00 DH

Commandes
Division
Nombre Montant
Eau 09 922 950.00
Assainissement 03 940 336.00
Services communs - -
TOTAL 12 1 863 286.00

2.1.2.5- Commandes 200.000,00 DH< Commandes <= 400 000,00 DH

Commande
Division
Nombre Montant
Services communs 01 250 000.00
TOTAL 01 250 000.00

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

99
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

2.1.2.6 Évolution des commandes

COMMANDES 2008 2009 2010 2011 2012

NOMBRE 482 469 379 260 227

MONTANT
5 423 776,97 7 360 280,00 5 152 432.00 4 215 684.56 4 470 679.28
EN DH HT

Evolutiondes stocks
2012 10126869

2011 8946596

2010 10513705

2009 9716990

2008 9194929

2.2- GESTION DES STOCKS

La RADEEC a géré durant l’exercice 2012, 1910 articles d’un montant global
de 10 126 868.51 DH.

Articles
2008 2009 2010 2011 2012
stockés
Nombre 1800 1796 1829 1863 1910

Montant 9 194 928,76 9 716 989,75 10 513 705,04 8 946 596.36 10 126 868.51

Evolution des stocks


2012 10 126 869

2011 8 946 596

2010 10 513 705

2009 9 716 990

2008 9 194 929

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

100
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

L’inventaire physique annuel des stocks de fin d’année 2012 a dégagé 10


articles à écart positif d’une valeur de 173.50DH, alors que les articles à écart négatif
sont inexistants. Le tableau suivant récapitule les articles à écart :

Décalage physique Montant


Désignation DH Déc.
Stock Comptage Ecart Unité 2012
Raccord male Astor 32*1“ 775 776 1 U 8.03
Mamelon 3/4 492 493 1 U 4.71
Boulon Noir 20*90 809 810 1 U 7.20
Rondelle caoutchouc 20 889 890 1 U 6.25
Té Astor 1“ 131 132 1 U 8.29
Té Astor 3/4 1188 1189 1 U 9.27
Raccord ST 20 594 595 1 U 13.22
Câble U 500 V 6mm Souple 6.4 6.5 0.1 Ml 0.25
Tube PVC CP AJ 63 mm 233.5 234.5 1 Ml 22.11
Tube PVC CP AJ 75 mm 22.5 24 1.5 Ml 45.33
Tube PVC CP AJ 160 mm 779.5 780 0.5 Ml 48.84
TOTAL 173.50

2.3 - PARC AUTOMOBILE

Désignation 2008 2009 2010 2011 2012

Nombre de véhicules 34 31 31 31 33
Montant carburant (DH HT) 498 711 548 419 552 988 551 472 671 125
Carburant/ véhicule (DH HT) 14 668 17 691 17 838 17 789 20 973
Montant pièces de rechange (DH HT) 203 892 154 509 165 003 213 896 271 196

EVOLUTION DE LA CONSOMMATION DU CARBURANT PAR VEHICULE


20 973
17 69 1 17 83 8 17 78 9
1 4 6 68

2008 2009 2010 2011 2012

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

101
RADEEC - SETTAT GESTION DES MOYENS GENERAUX

La consommation de carburant par véhicule a connu une hausse par rapport


aux années précédentes, et cela s’explique par le nombre important des interventions
effectuées par les hydrocureuses dans les centres ayant connu des précipitations
importantes tels que Soualem, Sidi Rahal et Deroua.

Le montant des pièces de rechange a connu une augmentation d’environ 22%,


dûe aux travaux d’entretien et de réparation des véhicules.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

102
RADEEC-SETTAT GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

INTRODUCTION

STRUCTURE DE L’EFFECTIF DE LA RADEEC

GESTION DES CONGES ET DES AVANCES

EVOLUTION DE LA MASSE SALARIALE

RETRAITE ET COUVERTURE SOCIALE

ACTIVITES DIVERSES DU SERVICE RESSOURCES HUMAINES

FORMATIONS

ACTIONS SOCIALES

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

103
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

INTRODUCTION

La gestion des ressources humaines est devenue de plus en plus importante


vu les changements intervenus dans le contexte économique nécessitant de
nouvelles attitudes de la part des dirigeants du secteur public. Ainsi, le capital
humain doit prendre toute son importance pour mener tout développement
stratégique car il s’agit d’une source d’énergie, d’innovation, de mobilisation et de
compétence.
Ainsi, le suivi du facteur humain, le suivi de l’évolution de la masse salariale, la
gestion et le suivi des situations administrative et sociales du personnel
(recrutement, avancement, rémunération, médecine du travail, congés, avances, …)
constituent les axes principaux sur lesquels se base la gestion des ressources
humaines.

I- STRUCTURE DE L’EFFECTIF DE LA RADEEC

I-1 Caractéristiques statutaires

L’effectif de la Régie au 31 Décembre 2012 comprend 131 agents répartis


comme suit :
Hors Cadres : 3
Cadres : 28
Maitrises : 30
Exécutions : 69
Temporaires : 1
Temporaires
1%
Hors Cadres
2% CADRES
21%
EXECUTIONS
53%
MAITRISES
23%

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

104
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

Le taux d’encadrement s’élève à 22% alors que celui de la qualification atteint


53 %.

La répartition de l’effectif par catégorie de classement au 31 décembre 2012 se


présente comme suit :

Personnel hors cadre :

Cat 15 16 17 18 19 20 21 22 Total
Nombre - - 1 1 - - 1 - 3

Personnel cadre :

Cat 10 11 12 13 14 Total
Nombre 13 4 8 4 1 30

Personnel Maitrise :

Cat 6 7 8 9 Total
Nombre 17 5 4 2 28

Personnel Exécutions :

Cat 1 2 3 4 5 Total
Nombre - 1 13 31 24 69

Personnel Temporaires :

Nombre 1

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

105
RADEEC-SETTAT GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Le Directeur Général

Adjoint du Service
Directeur Général Ressources humaines

Service Audit et Service Qualité, Sécurité


Contrôle de gestion et environnement

Division technique Division Finances


eau et assainissement et Comptabilité

Service Marketing
et opérations clientèles
Service Études, Planification Service Service comptabilité
et programmation Achats et logistique Générale et finances
EP et ASS

Service Service Système Service comptabilité


Études clients EP et ASS D’information et Analytique et budgétaire
Communication

Service exploitation Service


eau potable Juridique

Service exploitation
assainissement

Services investissements
et travaux EP et ASS

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

106
RADEEC-SETTAT GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

La ventilation de l’effectif par nature d’activité se présente comme suit :

Cadre
Catégorie Maîtrise Exécution Temporaire Total
& H.C
Administratif 21 14 41 76
Division Eau & 12 14 28 1 55
Assainissement
Total 33 28 69 1 131

L’évolution de l’effectif du 31 décembre 2008 au 31 décembre 2012 est


donnée dans le tableau suivant :

STATUTAIRES 2008 2009 2010 2011 2012


HORS CADRES 2 3 3 3 3
CADRES 19 21 23 25 28
MAITRISES 28 34 33 31 30
EXECUTIONS 81 80 78 75 69
TEMPORAIRES 7 5 3 2 1
TOTAL 137 143 140 136 131

Le ratio de la productivité (nombre de clients/effectif) durant la période 2008-2012


est donnée dans le tableau suivant :

Années Nombre de Effectif Ratio Productivité


clients Nbr clients/effectif
2008 44 603 137 325
2009 47 798 143 334
2010 51 998 137 379
2011 57 298 134 428
2012 62 690 130 328

L’année 2012 a été marquée par le recrutement de 9 agents :


2 Cadres financiers
1 Cadre technique
3 Agents de maîtrise
3 Agents d’exécution

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

107
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

1-2 Caractéristiques démographiques

La répartition de l’effectif de la Régie par sexe est présentée dans le tableau et


le graphique ci dessous :

Catégorie Femmes Hommes Total


Cadres et H.C 6 27 33
Maîtrise 4 24 28
Exécution 11 58 75
Temporaire 1 1
Total 22 109 131

La répartition de l’effectif de la Régie par ancienneté est présentée dans le


tableau et le graphique ci-dessous :

Cadre et Pourcentage
Ancienneté Maîtrise Exécution Total
hors cadres En %

1 – 10 4 11 10 25 19.08
11 – 20 9 6 46 61 46.56
21 – 30 12 7 12 31 23.66
+ 30 ANS 7 4 2 14 10.68
Total 33 28 70 131 100.00

Répartition de l'effectif par ancienneté

160
140
120
100
80
60
40
20
0
1 - 10 11 - 20 21 - 30 + 30 ANS Total

Cadres Maîtrise Exécution Total

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

108
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

La répartition de l’effectif de la Régie par tranche d’âge est présentée dans le


tableau et le graphique ci-dessous :

Tranche
21 - 25 26 - 30 31-35 36-40 41 - 45 46 – 50 51-55 56 - 60 TOTAL
d’âge
Hommes 2 9 4 4 12 19 26 33 109
Femmes 1 2 2 2 4 7 3 1 22
Total 3 11 6 6 16 26 29 34 131

Effectif Répartition de l'effectif par tranche d'âge


120
100
80
60
40
20
0
21-25 26-30 31-35 36-40 41-45 46-50 51-55 56-60 Total
Hommes Femmes

Les femmes représentent 16 % de l’effectif total avec une évolution d’un point
par rapport à l’effectif de l’année précédente.
19% de l’effectif se situe dans la tranche d’âge 21-40 alors que 81% de
l’effectif se situe dans la tranche d’âge 41-60.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

109
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

II GESTION DES CONGES ET DES AVANCES

II-1 Gestion des congés

La répartition quotidienne des absences est présentée dans le tableau ci-


après :

Nombre de
Nombre de
Nombre jours /
jours
d’agents Effectif
d’absence

Annuel 3055 112 22,30


Familial 17 6 0,12
Astreinte 20 2 0,15
Maladie 930 58 6,79
Acc. Travail - - -
Cong.Sans.Solde 312 1 2,28
Total 4334 179 31,64

II-2 Gestion des avances


Les avances consenties au personnel de la Régie au titre de l’année 2012 sont
évaluées à la somme de 389 445.70 dhs et sont réparties comme suit :

Nombre Montant en Solde au


Type Dhs 31/12/2012

Avance au personnel 107 281 721.83 318 245.70


Avance pour congé 17 21 600.00 0.00
Avance aid adha 109 94 700.00 71 200.00
Total 398 021.83 389 445.70

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

110
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

III EVOLUTION DE LA MASSE SALARIALE

La masse salariale de la RADEEC est passée de 17 949 468 DH en 2008 à


26 386 868 DH en 2012, soit une augmentation de moins de 40 %.
La variation de la masse salariale depuis 2008 est illustrée dans le tableau ci-
après :
2008 2009 2010 2011 2012
MASSE
SALARIALE 17 949 468 20 007 034 21 045 026 24 573 411 26 386 868
EN DH

A partir de l’année 2008 la masse salariale a commencé à connaitre une


évolution de plus en plus importante, ceci s’explique d’une part par les
avancements du personnel de la Régie et d’autre part par les augmentations qu’a
connu l’indemnité de logement et la majoration du salaire de base ainsi que la
généralisation de l’indemnité de représentation de fonction pour les postes de
responsabilité.

IV- RETRAITE ET COUVERTURE SOCIALE

Le statut particulier des Régies et son caractère stratégique dans la vie du


personnel lui permet de créer des conditions de motivation favorables pour assurer
une bonne gestion de ce secteur. Parmi ces conditions on peut distinguer:
La Caisse commune de Retraite (CCR)
Le Régime Collectif d’Allocation de Retraite (RCAR)
Le Régime complémentaire de Retraite (RECORE)
La Caisse Mutuelle de Sécurité sociale (CMSS)
La Caisse Mutuelle Complémentaire et d’action Sociales (CMCAS)
Le Conseil des Œuvres Sociales (COS).

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

111
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

IV-1 Caisses de retraite

Caisse commune de Retraite (CCR)

La Caisse commune de Retraite (CCR) est un régime de retraite interne


destiné à assurer au titre du risque de vieillesse, d’invalidité ou de décès ; des droits
personnels au profit de l’affilié ou de ses ayants droit.
Le nombre des affiliés actifs de la RADEEC adhérents à ce régime de retraite s’élève
au 31/12/2012 à 101 agents.

Les affiliés par catégorie au régime de retraite CCR durant la période 2006-
2012 se présentent dans les tableaux ci-après :

Exécution Maitrise Cadre Hors Cadre


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22
2007 3 30 22 25 9 5 0 8 3 8 3 2
2008 2 27 21 24 6 6 1 7 2 9 1 2 2
2009 2 20 25 25 7 5 3 7 1 9 2 2 2
2010 2 18 22 27 8 4 4 5 3 7 4 2 2 1
2011 2 14 23 27 6 5 4 3 4 6 5 2 1 1 1
2012 1 9 26 24 7 4 4 1 10 2 7 3 1 1 1

On remarque une baisse du nombre des agents adhérés à la CCR due d’une
part aux départs enregistrés entre 2007 et 2012 et d’autre part à la fermeture de la
dite caisse à partir de l’an 2001. Ainsi, les agents recrutés à compter du 01/01/2001
sont affiliés au RCAR.

Le tableau ci-après retrace l’évolution des cotisations comparativement aux pensions


réglées :

Années Cotisations Pensions Ecarts

2007 2 382 385 1 123 694 1 258 691


2008 2 315 564 1 558 539 727 024
2009 2 326 492 1 645 826 680 666
2010 2 836 427 1 610 628 843 249
2011 2 448 843 1 915 506 533 337
2012 3021255 2391694 629561

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

112
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

Régime Collectif d’Allocation de Retraite (RCAR)

Le régime de retraite RCAR a pour objet d’assurer au titre du risque vieillesse,


d’invalidité ou de décès des droits personnels au profit de l’affilié ou des ses ayants
droits. La RADEEC a procédé à l’affiliation à cette caisse des agents recrutés à
compter du 01 /01/2001.
Les affiliés par catégorie au régime de retraite RCAR durant la période
2006-2012 sont présentés dans les tableaux ci-après :

Exécution Maitrise Cadre Hors Cadre


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22
2007 1 2 1 1 6 1 2 1 1 2
2008 1 3 1 1 6 2 1 1 2 2
2009 1 5 1 1 9 2 1 1 2 2 2
2010 1 5 2 1 9 2 1 1 2 2 2
2011 2 6 2 1 10 2 1 3 2 1 2
2012 4 5 10 10 1 7 2 1 1 1
E 199
Les cotisations et contributions au compte RCAR ont atteint 000 000,00 DH.
L’évolution des cotisations RCAR durant la période 2007-2012 se présente comme
suit:

2007 2008 2009 2010 2011 2012


RCAR 225 408 257 621 289 599 382 549 432 190 540 745

Régime complémentaire de Retraite (RECORE)

Le régime complémentaire de retraite RECORE a pour objet la constitution de


rentes complémentaires au profit de ses affiliés.
L’effectif des affiliés au RECORE par catégorie durant la période 2007-2012 se
présente comme suit :CATEGORI
Exécution Maitrise Cadre Hors Cadre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22
2007 1 2 1 1 6 1 2 1 1 2
2008 1 3 1 1 6 2 1 1 2 2
2009 1 5 1 1 9 2 1 1 2 2 2
2010 1 5 2 1 9 2 1 1 2 2 2
2011 2 6 2 1 10 2 1 3 2 1 2
2012 4 5 0 10 1 0 1 7 2 1 1 1

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

113
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

Les cotisations et contributions au compte RECORE ont atteint 11 961,00 DH


au titre de l’année 2012.

Les cotisations ROCORE durant la période 2007-2012 se présentent comme


suit:

2007 2008 2009 2010 2011 2012


RECORE 19 967 19 465 7 345 10 013 11 961 26 244

IV-2 Couverture sociale

Caisse Mutuelle de Sécurité sociale (CMSS)

Les actions offertes par la Caisse Mutuelle de Sécurité Sociale conformément à


l’article 26 du statut du personnel sont la couverture des soins médicaux et des
dépenses pharmaceutiques pour tous les membres de la famille de l’agent ainsi que
les ascendants immédiats, la passation de conventions avec des médecins,
pharmaciens, cliniques et laboratoires.
Les cotisations et contributions de la CMSS se sont évaluées à 1 225 925.00
DH au titre de l’exercice 2012.

2007 2008 2009 2010 2011 2012


CMSS 867 795 823 553 831 846 856 451 852 237 1 225 925

Caisse Mutuelle Complémentaire de Sécurité Sociale (CMCAS)

La Caisse Mutuelle Complémentaire et d’Action Sociale (CMCAS) participe dans


le remboursement de la prestation médicale et fait bénéficier les adhérents ayant
souscrit pour une assurance vie, d’une assurance complémentaire dite groupe décès.
Le montant des cotisations de la CMCAS au titre de l’exercice 2012 a atteint
278 5900.00 DH.

2007 2008 2009 2010 2011 2012

CMCAS 195 447 200 777 187 351 192 892 191 944 278 599

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

114
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

Conseil des Œuvres Sociales (COS)


Le Conseil des Œuvres Sociales (COS) complète l’action sociale au sein de la
Régie à travers une multitude de prestations telles que les prêts divers sans intérêt,
l’aide scolaire, pèlerinage, centres d’estivage…etc.

V- ACTIVITES DIVERSES DU SERVICE RESSOURCES HUMAINES

Parmi les activités du Service des Ressources Humaines, on peut citer à titre
d’exemples :
la délivrance des diverses attestations
le suivi des courriers
la gestion des mouvements non courants
l’application des mesures disciplinaires
la gestion des accidents de travail
la gestion de la paie du personnel
le suivi des avances et prêts accordés au personnel
la gestion des congés
la formation
le suivi des absences
le recrutement
la gestion des carrières
le suivi des avancements

En 2012, la gestion des mouvements non courants du personnel de la Régie se


présente comme suit :

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

115
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

Classification Catégorie Nombre Motif

Agent d’exécution 3 1 Retraite

Agent d’exécution 5 2 Retraite

Agent de Maîtrise 6 1 Retraite

Agent de Maîtrise 8 1 Retraite

Cadre 11 1 Retraite

Cadre 11 1 Réforme

Cadre 12 1 Retraite

Total 8

VI-FORMATION

La formation constitue un axe important de la vision stratégique de la RADEEC


en matière de gestion des ressources humaines et cela du fait qu’elle constitue un
levier indispensable pour le développement des compétences et la capitalisation du
savoir faire de la Régie.
A cet effet, et dans le cadre de son programme annuel de formation, les
agents de la RADEEC prennent part à des stages de formation, des séminaires, des
journées techniques ou encore des stages de perfectionnement.
Dans le même contexte, la Régie prévoit dans son plan stratégique 2012-
2016, le développement davantage de la fonction « formation » en vue de préparer
les agents au développement de leur carrière et ce notamment par :
La formation de base sur les spécialités et techniques nouvelles sur le marché,
Le perfectionnement et recyclage des agents dans les domaines techniques,
administratifs et financiers,

VII-ACTION SOCIALES

Dans un but de créer des conditions de motivation et d’intéressement du


personnel, la Régie entame des actions sociales diversifiées et qui s’inscrivent dans
un cadre réglementaire dont on cite principalement :
Le remboursement des frais de voyage congé, conformément aux dispositions
statutaires en vigueur
La couverture médicale qui est assurée par la Caisse Mutuelle de Sécurité
Sociale des Régies autonomes pour le personnel titulaire.
En contrepartie de la subvention annuelle allouée par la Régie au Conseil des
œuvres Sociales des Régies (COS), ce dernier assure au personnel un
ensemble de prestations à caractère social tel que l’octroi de prêts à la

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

116
RADEEC – SETTAT GESTION DES RESSOURECES HUMANIES

consommation sans intérêts, l’aide scolaire, l’aide pèlerinage, les centres


d’estivage…etc.
Encouragement du personnel à l’accès à la propriété par la signature de
plusieurs conventions avec les établissements financiers de la place pour faire
bénéficier le personnel de prêts logements à taux bonifiés.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

117
118
INTRODUCTION

I- ARCHITECTURE TECHNIQUE, MOYENS MATERIELS ET LOGICIELS

II- REALISATIONS PAR DOMAINE

III- PROJETS EN COURS ET PREVISIONNELS

119
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

INTRODUCTION

Les principales taches assurées par le service Informatique à la


R.A.D.E.E.C peuvent se résumer comme suit :

 Etude et Développement des Applications de gestion dans le but


d’améliorer la qualité et le délai de réalisation des taches dans
différents services de la Régie.

 Administration du Réseau Informatique local afin d’assurer la sécurité et


la confidentialité des données partagées entre différents utilisateurs du
système informatique de la RADEEC.

 Editions périodiques de masse à savoir la facturation dans les deux


secteurs Eau et Assainissement, les bulletins de paie, les fiches de
compte, etc.

 Formation et Initiation des utilisateurs pour faciliter la manipulation de


l’outil informatique à la Régie.

 Installation, configuration de toute sorte de support informatique au


sein de la RADEEC.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

120
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

STRUCTURE ORGANISATIONNELLE :

I- ARCHITECTURE TECHNIQUE, MOYENS MATERIELS ET


LOGICIELS

2.1. Architecture Technique Cible


 Architecture Fonctionnelle cible :

Autres Domaines
•Sécurité
•Bureautique
•Messagerie, Intranet et Internet
•Suivi du contentieux
Domaine •Gestion du courrier Domaine RH
Commercial •Paie du Personnel
•Abonnements et Accueil •Gestion du Temps
•Relevé et Calcul de produit •Gestion des RH
(Prêts, Congés, Formations,
•Gestion des encaissements Recrutements, etc.)
•Suivi de compte client
•Gestions des réclamations
•Gestion des caisses Domaine
Comptable
et Financier
•Comptabilité Générale
•Comptabilité Analytique et
Travaux
Domaine Technique •Comptabilité Budgétaire Domaine
•Gestion des Devis •Gestion de la Trésorerie Moyens Généraux
•S.I.G •Gestion des Immobilisations •Achats et Stocks
•GMAO •Gestion du Parc Véhicules
•Télégestion
•Gestion du Parc Compteur

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

121
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

 Architecture Technique cible :

Imprimante
Ligne Connexion
Quittances SRV 1 SRV 2 SRV Internet
SRV 3
/ Factures Commercia Technique Messagerie 20 Mbps
Support
et Internet

Imprimantes
Laser

AGENCES

L’architecture technique cible consiste en l’équipement des


agences externes de la RADEEC de réseaux locaux LAN (local area
network), pour pouvoir décentraliser presque tous les traitements ayant
un aspect commercial. Ainsi les annexes de la RADEEC sont reliées au
siège à l’aide de liaisons VPN (virtual private network) afin de permettre
la synchronisations des traitements extérieurs avec les serveurs
centraux.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

122
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

2.2. Moyens matériels

SERVEURS
Désignation Processeur Ram DD Qté
HP PROLIANT ML370 G4 Xeon 3.2 Ghz 1Go 36.4 * 5 Go 1
HP PROLIANT ML350 G5 Xeon 1.6 Ghz 1Go 72*3 Go 1
HP PROLIANT ML350 G6 Xeon E5520 2.26Ghz 6Go 146*3 Go 1
COMPAQ PROLIANT ML 570 G3 Xeon 700Mhz 512Mo 18.2*3 Go 1
HP NET SERVER E30 P1 160Mhz 32Mo 4Go 1
TOTAL 5

PC

Désignation Processeur Ram DD Qté


HP COMPAQ 6200 PRO SFF I5-2400@3.10Ghz 2Go 500Go 11
HP COMPAQ ELITE 8200 I5-2400@3.10Ghz 2Go 500Go 3
HP COMPAQ PRO 3010 MT E7500@2.93Ghz 2Go 320Go 13
HP COMPAQ DX 7500 E7400@2.80Ghz 2Go 320Go 3
HP COMPAQ DX 2400 (E7400) E7400@2.80Ghz 2Go 250Go 12
HP COMPAQ DX 2400 (E7200) E7200@2.53Ghz 2Go 250Go 6
HP 500B MT E5800@3.20Ghz 2Go 500 Go 1
HP COMPAQ DC5800 SFF E4500@2.20Ghz 2Go 160Go 1
HP COMPAQ DX 2300 E4400@2.00Ghz 1Go 160Go-250Go 8
HP COMPAQ DX7400 MT (E2200) E2200@2.20Ghz 2Go 250Go 2
HP COMPAQ DX 2200 P4-3.06Ghz 1Go 160Go 1
HP COMPAQ DX6120 MT P4-3.06Ghz 512Mo 80Go 1
HP COMPAQ DC7600C P4-3.00Ghz 1Go 160Go 5
HP COMPAQ DX 2000 P4-3.00Ghz 512Mo 80Go 2
DELL Optiplex GX270 P4-2.80Ghz 256Mo 80Go 6
HP VECTRA VL420 P4-1.80Ghz 256Mo 40Go 3
COMPAQ Evo D 310 DT P4 2533/533Mhz 256Mo 40Go 5
HP VECTRA VL400 P3-1Ghz 128Mo 20Go 3
GATEWAY x86 Family6 128Mo 20Go 1
TOTAL 87
PORTABLE
COMPAQ 610 T8570-2.00Ghz 2Go 320Go 1
HP 6730s T5670-1.80Ghz 2Go 250Go 3
SONY VAIO VPCEH3G1E/B.G4 1
TOTAL 5
TOTAL GENERAL 92

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

123
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

IMPRIMANTES

Type Désignation Qté Total

Traceur HP DesignJet 500+ 1 1


HP LaserJet 500 Color M551 1

HP LaserJet Entreprise 500 Color M551XH 2

Laser HP Color LaserJet 1600 1


7
HP Color LaserJet 2600n 1
Couleur

HP ColorLaserJet CP1515n 1

HP ColorLaserJet CP3525dn 1

HP DeskJet 1220c 1
Jet d'encre

HP OfficeJet 6500A Plus 2 4

HP Officejet Pro K5400 1

CANON I-SENSYS MF4010 7

CANON I-SENSYS MF4270 1

EPSON EPL-6200L Advanced 2

HP LaserJet 1000 4

HP LaserJet 1005 2

HP LaserJet 1015 1

HP LaserJet 1020 1
Laser monochrome

HP LaserJet 1160 4

HP LaserJet 1200 2 53

HP LaserJet P1005 3

HP LaserJet P1505 5

HP LaserJet P2015 2

HP LaserJet P2015n 1

HP LaserJet P2035 9

HP LaserJet P2055 5

HP LaserJet P2055d 2
SAMASUNG ML-3470D 2
Ticket Epson TM-U220A 12 12

Epson DFX 8500 1


Matricielle

Epson LQ 2080 2
6
Epson LQ 2090 2

Epson LQ-1170 1

TOTAL 83

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

124
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

ONDULEURS

Désignation Puissance Qté

ONDULEUR EATON DX 6000H 6KVA 1

Ellipse 1500 USBS 1500VA 1

MGE NOVA 1000 1000VA 1

APC ES700 700VA 3

Liebert Emerson 700VA 2

ZEPHYR 700RC 700VA 1

Eaton Protection Station 500 FR 600VA 9

Ellipse 600 600-650VA 33

MGE NOVA AVR 600/625/650 600-650VA 5

Ellipse 450 450VA 1

TOTAL 57

(Autres équipements)

Equipement Utilisation QTE

Routeur Cisco 877 K9 Connexion au réseau WAN de la RADEEC 1

Switch 3Com OfficeConnect 8 ports Liaison des nœuds du réseau local 2

Switch 3Com 2200 -26 Ports Liaison des nœuds du réseau local 3

Switch Dlink 8 ports Liaison des nœuds du réseau local 4

Switch OvisLink 24 Ports Liaison des nœuds du réseau local 2

Switch OvisLink 5 Ports Liaison des nœuds du réseau local 2

Disque Externe Iomega Network Hard Drive 1 To Disque externe réseau de sauvegarde 2

Vidéoprojecteur Epson EB-W8D EEB Projection des vidéo et présentations 1

Scanner Hp ScanJet 5590 Numérisation des documents 1

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

125
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

(Outils logiciels et systèmes d'exploitation utilisés)

Logiciel Traitement Fournisseur

Système de gestion de base de données et outil


VISUAL FOXPRO 3.0 PREAO
de développement
Gestion Comptable Intégrée Comptabilité Générale & Analytique, Stock B&B
"FAIRCOMPT" Magasin, Paie du Personnel et Parc Véhicules CONSULTANTS
Fichier des Abonnés, Relevés d’index, Liquidations
Gestion des Relevés Abonnés RADEEC
de comptes et Facturation
Prise en charge des opérations comptables et
Gestion de la TVA RADEEC
Déclaration mensuelle de la TVA
Fichier Fournisseurs et prise en charge des
Gestion Fournisseurs RADEEC
Factures et des Règlements
Fichier Compteurs, Suivi des Opérations
Gestion du Parc Compteurs RADEEC
compteurs
Suivi de l’évolution de la consommation et Edition
Statistiques de la consommation RADEEC
de différents états de synthèse

Gestion des immobilisations Gestion des immobilisations EMC

Gestion des S.I.G (Système d’Information


MapInfo Professionnel 7.0 ADI
Géographique)
Lecture mobile des Index et récupération dans AXELLE-
OTH Lecture des Index
l’Application de Gestion des relevés TECHNOLOGIES
Suivi des Encaissements par encaisseur et par
Gestion Encaissements RADEEC
produit
Prise en charge des encaissements sur Appareils
AXELLE-
OTH Encaissement Mobiles et récupération dans l’Application de
TECHNOLOGIES
Gestion des Encaissements

G.M.A.O Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur ADI

SeCorr 05 Détection des fuites ADI

Système de Télégestion du réseau d’eau potable


PCWin HP-Maroc
de la ville de Settat

MS DOS 6.22 Système d’Exploitation

WINDOWS 95/98/XP Système d’Exploitation

WINDOWS 2000 SERVER Système d'Exploitation Réseau IBETEL

WINDOWS 2003 SERVER Système d'Exploitation Réseau

Système d'Exploitation Réseau à 35 Licences


NOVELL NETWARE 4.10 PREAO
d'utilisation

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

126
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

Réseau local (Siège RADEEC)

La R.A.D.E.E.C dispose actuellement d’un Réseau Informatique Local se


basant sur une topologie étoilée. Ce réseau concerne pratiquement tout le siège de
la Régie et permet de supporter environ 80 connexions.

La liste des équipements informatiques, matériels et logiciels, concerne le


siège de la RADEEC, quatre points d’encaissement situés à la ville de Settat, ainsi
que les centres de Soualem, Deroua, Tlet Louled, Sidi Hajjaj, Ras el Aïn et Ouled
Abbou.

Magasin RADEEC

 Stock des pré-imprimés (Bulletins de paie, etc…)

 Consommable informatique (toners, cartouches, Cd-Rom, disquettes, souris,


claviers, etc…)

Télécommunication

 Ligne Internet/ADSL Haut débit permettant, en plus du partage de la


connexion Internet au siège de la RADEEC.

 Ajout de 10 lignes ADSL dans quatre agences situées à la ville de Settat


ainsi que dans des agences se situant aux centres de Soualem, Deroua, Tlet Louled,
Sidi Hajjaj, Ras el Aïn et Ouled Abbou, et ce, pour permettre la synchronisation et la
supervision des opérations d’encaissement à partir du siège de la RADEEC.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

127
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

2.3. Outils logiciels et systèmes d'exploitation utilisés

Les différents Systèmes d’exploitation et logiciels utilisés par le Service


Informatique sont les suivants :

Les systèmes d’exploitation :

 NOVELL NETWARE 4.10 (réseau)

 WINDOWS 2000 SERVER (réseau)

 WINDOWS 2003 SERVER (réseau)

 WINDOWS 2008 SERVER (réseau, en projet)

 WINDOWS 95/98/XP (monoposte)

 MS DOS 6.22 (monoposte)

La Bureautique :

 Microsoft PowerPoint

 Microsoft Excel

 Microsoft Word

Système de gestion des bases de données :

 Dbase VI

 Oracle

 Microsoft Access

 Sql Server 2008 (en projet)

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

128
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

II- REALISATIONS PAR DOMAINE D’ACTIVITE

Les différentes applications développées par domaine se présentent de la


manière suivante :

3.1. Réalisations informatiques antérieures à 2012

Le patrimoine logiciel de la RADEEC réparti par domaine se présente comme


suit :

DOMAINE CLIENTELE

 Logiciel de gestion des Abonnés : prise en charge des abonnés depuis la


souscription du contrat d’abonnement jusqu’à sa résiliation (suivi
consommation, facturation, liquidation de compte, redressements,…)

 Statistiques de la consommation : permettant de dresser les tableaux de


bord et le suivi de l’évolution de la consommation et des abonnés pour
permettre une meilleure lecture des chiffres enregistrés.

 Instauration d’une solution de gestion de la mobilité en ce qui concerne la


relève des Index et l’encaissement.

 Instauration d’une solution de gestion de la mobilité en ce qui concerne


l’encaissement dans les petits centres ne disposant pas d’agences.

 Passage du mode quittances en mode facture avec prise en charge de


l’éditique par le service POSTE MAROC dans le cadre d’une convention
signée entre la RADEEC et ce dernier.

 Gestion des encaissements avec passage du mode quittance en mode


facture à la ville de Settat et aux centres de Soualem, Deroua, Tlet Louled,
Sidi Hajjaj, Ras el Aïn.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

129
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

DOMAINE RESSOURCES HUMAINES

 Logiciel de traitement de la Paie du Personnel : traitement de la paie du


personnel en regroupant tous les éléments nécessaires tout en se
conformant au statut du personnel et aux textes correspondants. Cette
application contient en outre une partie analytique permettant un transfert
automatique vers la comptabilité.

DOMAINE COMPTABILITE

 Logiciel Faircompt-REGIES : traitement de la comptabilité générale ainsi


qu’analytique se référant aux lois comptables nationales et aux spécifications
de la comptabilité Régies. Cette application est en interface avec les
modules de gestion de stock, de paie du personnel et du parc véhicules.

 Gestion de la TVA : application permettant la prise en charge des écritures


comptables et l’évaluation de la déclaration chaque fin de mois.

 Module de Comptabilité auxiliaire de gestion des Immobilisations ERPHIS,


pour le traitement et le suivi comptable et physique du patrimoine de la
RADEEC.

 Paramétrage définitif d’un logiciel de gestion des immobilisations,


permettant le suivi du patrimoine de la RADEEC, ainsi que le calcul des
amortissements.

DOMAINE LOGISTIQUE

 Logiciel de Gestion de Stock : Logiciel permettant la prise en charge des


mouvements de stock et l’évaluation de la valeur du stock à chaque fin de
période. Cette application contient en outre une partie analytique
permettant un transfert automatique vers la comptabilité.

 Logiciel de Gestion du parc véhicules : ce Logiciel permet la prise en charge


des mouvements véhicules et d’en déduire les valeurs correspondantes par
période. Cette application contient en outre une partie analytique
permettant un transfert automatique vers la comptabilité.

DOMAINE TECHNIQUE

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

130
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

 Logiciel de gestion du parc compteurs : application permettant le suivi des


mouvements compteurs et l’édition différents états d’analyse pour garantir
une bonne gestion dudit parc compteur.

DOMAINE INFORMATIQUE & COMMUNICATION

 Câblage Informatique de deux nouveaux bâtiments au Siège de la RADEEC

 Réalisation d’un site internet pour la RADEEC.

 Achat de matériel informatique en remplacement du matériel obsolète ou


pour l’adoption de nouveaux systèmes et projets informatiques.

3.2. Réalisations informatiques 2012

L’année 2012, s’est caractérisée par la réalisation des projets suivants :

 Mise en service du système d’encaissement à l’agence de Ouled Abbou avec


passage en mode facture au centre précité.
 Réalisation d’un système de gestion de file d’attente au siége de la RADEEC
et dans quatre annexes situées à la ville de Settat.
 Lancement du projet d’acquisition d’un ERP (Gestion intégrée permettant le
traitement des domaines financier & comptable, approvisionnement &
marchés, ressources humaines et parc auto).
 Module de gestion des contrats d’abonnement instauré au siège de la
RADEEC ainsi qu’aux centres de Soualem et Deroua.
 Achat de matériel Informatique

III- PROJETS EN COURS ET PREVISIONNELS

Les projets prévisionnels, à court et à moyen terme ont été définit par l’étude
du plan directeur informatique de la RADEEC réalisé en fin 2006, ces projets reflètent
la stratégie informatique générale de la RADEEC
Consciente de la valeur ajoutée offerte par l’introduction de nouveaux moyens
informatiques dans tous les secteurs d’activité, la RADEEC tentera de réaliser tous
ces projets malgré le manque de moyens humains que connaît ce domaine.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

131
RADEEC-SETTAT GESTION DES MOYENS INFORMATIQUES

DOMAINE COMPTABLE

 Logiciel de Gestion de la comptabilité générale, analytique, budgétairees et


des immobilisations (dans le cadre d’un ERP).

DOMAINE LOGISTIQUE

 Logiciel de Gestion des Approvissionnements et des marchés (dans le cadre


d’un ERP).

DOMAINE DES RESSOURCES HUMAINES

 Logiciel de Gestion des Ressources Humaines (dans le


cadre d’un ERP).

DOMAINE TECHNIQUE

 Système d’Information Géographique SIG, qui permettra une bonne maîtrise


des réseaux d’Eau potable & d’Assainissement Liquide.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

132
SOMMAIRE

1- INTRODUCTION

2 -ANALYSE DE LA SITUATION

3- DOSSIERS JURIDIQUES (LITIGIEUX)

4- CHEQUES ET EFFETS REJETES

5- DOSSIERS DES ASSURANCES

6- PATRIMOINE FONCIER

7- DOSSIERS BUREAU CONTENTIEUX

133
RADEEC - SETTAT GESTON DES AFFAIRES JURIDIQUES

1- INTRODUCTION

présentation du service

Le service Juridique fait partie de la division Administratif de la RADEEC, il


est chargé de tenir les documents et textes de la RADEEC notamment :

 Le Règlement intérieur de la RADEEC ;


 Les cahiers de charges Eau et Assainissement ;

Il gère tous les dossiers relevant de sa compétence à savoir :

 Affaires relevant de la justice.


 Le suivi des chèques et effets rejetés (sans provision et autres).
 Affaires juridiques liées au personnel ; Etc.…
 Suivi des dossiers d’acquisition des terrains auprès des notaires et
des administrations.
 Procéder à la saisie conservatoire des coopératives pour les obliger à
payer leurs redevances.
Le responsable du service Juridique assiste aux réunions des évaluations des
terrains, bornages des parcelles, Etc.…, Il se préoccupe de toutes les opérations
d’ordre administratif concernant l’acquisition et l’expropriation des terrains.

2- ANALYSE DE LA SITUATION

- Les dossiers litigieux, remis à l’avocat et jugée par les tribunaux sans pouvoir
être exécuter sont au nombre de 19 dossiers, et accumulent un montant total de
683 234,34 DHS au 31/12/2012.

- Les effets retournés impayés et remis à l’avocat pour entamer la procédure


d’ordre de paiement totalisant un montant de 4 142 762,00 DHS.

- Les chèques retournés impayés et remis à l’avocat pour entamer la procédure


d’ordre de paiement totalisant un montant de 11 666,07 DHS.

- Les coopératives et lotissements remis à l’avocat pour entamer la procédure de


saisie conservatoire totalisant un montant total de 4 350 552,91 DHS.

- Quant au dossier des assurances, il y’a lieu de signaler que l’année 2012 n’a
enregistré aucun incident de nature à endommagé.

- Les dossiers des abonnements résiliés et non apurés et considérés comme


dossiers contentieux, font apparaître un montant total de 1 154 186,22 DHS
au 31/12/2012.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

134
RADEEC - SETTAT GESTON DES AFFAIRES JURIDIQUES

Les différentes activités juridique, à savoir, les dossiers juridiques,


les chèques rejetés, les dossiers des assurances et les dossiers contentieux sont
récapitulées dans le tableau ci-dessous qui retrace leur évolution au cours des années de
2007 à 2012, et qui regroupe un montant total de : 10 342 401,53 DHS.

DESIGNA TION
2007 2008 2009 20 10 2011 2 012

S O LD E AU 3 1 / 12 / A - 1 2 9 3 2 1 4 ,63 4 3 5 0 5 9 ,7 6 37 8 2 0 6,2 1 3 7 3 6 7 4 ,7 4 6 6 3 0 3 1 ,4 5 6 63 0 3 1 ,4 5

DO S S IER S P .E .C E XE RCICE ( a ) 1 4 1 8 4 5 ,13 0 ,0 0 0,0 0 2 9 5 2 7 1 ,1 3 0 ,0 0 20 2 0 2 ,8 9

JUR IDIQ UE S RE GL E ME NT S ( b ) 0 ,00 5 6 8 5 3 ,5 5 4 5 3 1,4 7 5 9 1 4 ,4 2 0 ,0 0 0 ,0 0

S O LD E AU 3 1 / 12 / A ( 1 ) 4 3 5 0 5 9 ,76 3 7 8 2 0 6 ,2 1 37 3 6 7 4,7 4 6 6 3 0 3 1 ,4 5 6 6 3 0 3 1 ,4 5 6 83 2 3 4 ,3 4

CHE Q UE S S O LD E AU 3 1 / 12 / A - 1 0 ,00 3 1 2 9 7 8 0 ,5 6 3 12 9 7 8 0,5 6 3 1 2 9 7 8 0 ,5 6 16 1 3 4 7 8 7 ,7 7 5 0 71 5 2 2 ,6 0

& EF FE T S P .E .C E XE RCICE ( a ) 3 1 2 9 7 8 0 ,56 0 ,0 0 0,0 0 13 0 0 5 0 0 7 ,2 1 4 3 3 6 8 3 ,4 1 4 1 54 4 2 8 ,0 7

RE JE TE S RE GL E ME NT S (b ) 0 ,00 0 ,0 0 0,0 0 0 ,0 0 11 4 9 6 9 4 8 ,5 8 7 20 9 6 9 ,7 0

S O LD E AU 3 1 / 12 / A ( 2 ) 3 1 2 9 7 8 0 ,56 3 1 2 9 7 8 0 ,5 6 3 12 9 7 8 0,5 6 16 1 3 4 7 8 7 ,7 7 5 0 7 1 5 2 2 ,6 0 8 5 04 9 8 0 ,9 7

S O LD E AU 3 1 / 12 / A - 1 0 ,00 0 ,0 0 0,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0

DO S S IER S P .E .C E XE RCICE ( a ) 0 ,00 0 ,0 0 0,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0

AS S URAN CE S RE GL E ME NT S (b ) 0 ,00 0 ,0 0 0,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0

S O LD E AU 3 1 / 12 / A ( 3 ) 0 ,00 0 ,0 0 0,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0

DO S S IER S S O LD E AU 3 1 / 12 / A - 1 4 6 4 5 1 4 ,53 4 6 3 22 8 ,8 2 71 7 0 4 2,3 7 6 9 6 1 3 7 ,8 8 7 1 1 9 3 6 ,4 5 7 00 8 1 6 ,1 6

BUR EA U P .E .C E XE RCICE ( a ) 0 ,00 2 7 7 3 1 9 ,2 4 2 7 7 3 9,8 2 1 8 9 8 9 ,8 4 0 ,0 0 4 53 3 7 0 ,0 6

CO NT E NT IE UX RE GL E ME NT S (b ) 1 2 8 5 ,71 2 3 5 0 5 ,6 9 4 8 6 4 4,3 1 3 1 9 1 ,2 7 1 1 1 2 0 ,2 9 0 ,0 0

S O LD E AU 3 1 / 12 / A ( 4 ) 4 6 3 2 2 8 ,82 7 1 7 0 4 2 ,3 7 69 6 1 3 7,8 8 7 1 1 9 3 6 ,4 5 7 0 0 8 1 6 ,1 6 1 1 54 1 8 6 ,2 2

T OT AL S O LD E AU 3 1/ 1 2 / A - 1 7 5 7 7 2 9 ,16 4 0 2 8 0 6 9 ,1 4 4 22 5 0 2 9,1 4 4 1 9 9 5 9 3 ,1 8 17 5 0 9 7 5 5 ,6 7 6 4 35 3 7 0 ,2 1

T OT AL P .E .C (a ) 3 2 7 1 6 2 5 ,69 2 7 7 3 1 9 ,2 4 2 7 7 3 9,8 2 13 3 1 9 2 6 8 ,1 8 4 3 3 6 8 3 ,4 1 4 6 28 0 0 1 ,0 2

RE GL E ME NT S PAR E CR ITU RE ( b ) 0 ,00 0 ,0 0 0,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0 0 ,0 0

RE GL E ME NT S PAR CAIS SE (b ) 1 2 8 5 ,71 8 0 3 5 9 ,2 4 5 3 1 7 5,7 8 9 1 0 5 ,6 9 11 5 0 8 0 6 8 ,8 7 7 20 9 6 9 ,7 0

S OL DE AU 3 1 /1 2 / 2 0 1 2 ( 1 + 2 + 3 + 4 ) 4 0 2 8 0 6 9 ,14 4 2 2 5 0 2 9 ,1 4 4 19 9 5 9 3,1 8 17 5 0 9 7 5 5 ,6 7 6 4 3 5 3 7 0 ,2 1 1 0 3 42 4 0 1 ,5 3

3- DOSSIERS JURIDIQUES
La liste des dossiers de consommation en cours au tribunal ainsi que leur évolution se présentent comme
suit :
N° dossier N0M ET PRENOM MONTANT OBSERVATIONS
1362/90 MAITRE GHZOULI 23 771.71DH Règlement à l’amiable en cours
252/92 GARNOUSS ABDELKADER 1 785.75 DH En cours d’exécution
651/93 REDOUANI ABDELWAHED 5 113.35 DH En cours d’exécution
666/95 EL AZHAR AHMED 1 522.71 DH En cours d’exécution
453/94 ENTR TANALT 1 176.62 DH En cours d’exécution
762/96 GENERAL DEEB FROUSENE 23 288.85 DH En cours d’exécution
384/96 CHAKILI FOUAD 4 615.77 DH En cours d’exécution
232/94 GHAZZEL ABDERRAZAK 3 130.02 DH En cours d’exécution
235/93 STE BAZIKOUTE 1 593.82 DH En cours d’exécution
03/95 BOUDAIR EL MILOUDI 2 791.26 DH En cours d’exécution
49/92 STE SALAMCO 10 888.05 DH En cours d’exécution
72/95 HAJ EL HOUSSAINE ELARBI 7 323.33 DH En cours d’exécution
204/92 NOUFIL MED 9 369.54 DH En cours d’exécution
593/93 GHANDI FATIMA 1 070.31 DH En cours d’exécution
515/93 KHAYAT LAHCEN 6 240.77 DH En cours d’exécution
384/2002 MIXATEX 122 233.33 DH En cours d’exécution
2002 Mr AZDDINE LAHLOU 141 845.13 DH Jugement pour paiement en date du 17/04/2013
2010 GARE ROUTIERE 295 271.13 DH En cours au tribunal
2013 GROUP SCOLAIRE LES OLIVIERS 20 202.89 DH En cours au tribunal
TOTAL 683 234.34 DH

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

135
RADEEC - SETTAT GESTON DES AFFAIRES JURIDIQUES

SITUATION DES LITIGES EN INSTANCE

a) Affaire de l’Ex directeur de la RADEEC MR AZDDINE LAHLOU :


Dossier concernant l’Ex-directeur de la RADEEC MR AZDDINE LAHLOU qui
a bénéficie en date du 13-06-1988 d’un prêt d’un montant de 250.000,00
majoré d’un taux d’intérêt de 6% l’an et de la TVA au taux 12% destiné pour
l’acquisition d’une propriété, sans que l’hypothèque de la propriété n’a été
inscrit au profit de la RADEEC, au moment de son départ de la régie en date
du 10-03-91 MR AZDDINE LAHLOU reste redevable de la somme de 141 845.13
DH, la RADEEC a entamé la procédure judiciaire, ( le 17 avril 2013 le tribunal du
première instance de Casablanca a prononcé un jugement pour paiement d’un
montant de 306 311.06 Dhs)

Affaire d’une station de pompage d’eau au centre OULAD ABBOU :


LA RADEEC a procédé en 1982 a la réalisation d’une station de pompage
d’eau potable au centre OULAD ABOU, sur un terrain d’une superficie de 500m2
dont la propriété revient aux héritiers BELMAHI sans procéder à la signature de
l’acte d’achat dudit terrain, actuellement, les héritiers demandent leurs
indemnisation par Voie judicaire (procédure en cours au tribunal administratif
de Casablanca).

d) la station de pompage d’assainissement au centre sidi Rahal :


Il y a lieu de signaler que La propriétaire du terrain abritant la station de
pompage d’assainissement liquide au centre sidi Rahal, Mme DAOUIA JADOUR a
vendu la totalité du titre foncier, alors qu’il existe un compromis de vente au
profit de la RADEEC de 200 m2 à 500dh pour le mètre carré, a cet effet la
RADEEC a entamé la procédure judiciaire au tribunal pour acquérir le terrain
(procédure en cours au tribunal administratif de Casablanca).

e) Indemnisation par Voie judiciaire a Mr EL HAIMER BOUCHAIB :


LA RADEEC a procédé en 1997 à la réalisation d’une conduite des eaux
usées vers la station d’épuration de Settat, suite à la procédure de
l’expropriation du terrain entamé par la Régie,
Mr EL HAIMER BOUCHAIB demande l’indemnisation des dégâts causés sur la
récolte par Voie judicaire, l’affaire est en cours d’instruction par la cour
d’appel.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

136
RADEEC - SETTAT GESTON DES AFFAIRES JURIDIQUES

4-EFFETS , CHEQUES REJETES ET SAISIE DES COOPERATIVES :

Au sujet des effets rejetés de la RADEEC ; la régie a entamé au début la


procédure au protêt des dites effets suite aux instructions de la cours des comptes
et suite à l’article 197 de la loi de commerce, puis la saisie conservatoire sur le titre
foncier de la coopérative.

A - Etat des coopératives chez l’avocat pour la saisie conservatoire :

ANNEE MONTANT
COOPERATIVE CENTRE
DE SAISIE TOTAL EN DH
Coop El Wifaq SETTAT 2006 117 940,02
Coop El Fath SETTAT 2006 1 583 614,24
Coop El Massira SETTAT 2006 274 933,26
Lot Er-rahma SETTAT 2006 377 603,71
Coop. Oued Eddahab SETTAT 2006 117 842,55
Coop. ECHABAB SETTAT 2010 245 000,00
Lotis DELTA SOWANI SIDI RAHAL 2010 415 000,00
Coop. HANA II SETTAT 2010 673 019,13
LOTISSEMENT ZIMA SIDI RAHAL 2010 145 500,00
AMICALE CHABAB MAKDISSI DEROUA 2010 120 000,00
LOTIS ARRIMAL DAHABIA SIDI RAHAL 2010 280.000,00
COOP WAFA DEROUA 2010 100,00
TOTAL 4 350 552,91

B - Etat des effets chez l’avocat pour ordre de paiement :

ANNEE MONTANT
COOPERATIVE CENTRE
D’ordre de paiement TOTAL EN DH
Coop chabab 2 DEROUA 2011 300 000,00
Lots hania promotion SETTAT 2012 3 000 000,00
Lots ESSAD SETTAT 2012 225 800,00
Lots A2H PROM DEROUA 2012 348 282 ,00
Lots ACAD DEROUA 2012 133 000,00
Lots ANDALOUS DEROUA 2012 58 000 ,00
Lots LA BONNE PISTE OULED M’RAH 2012 77 680,00
TOTAL 4 142 762,00

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

137
RADEEC - SETTAT GESTON DES AFFAIRES JURIDIQUES

c - Etat des cheques chez l’avocat pour ordre de paiement :

ANNEE MONTANT
COOPERATIVE CENTRE
D’ordre de paiement TOTAL EN DH
Ste soktep Settat 2008 11 666,07

5-DOSSIERS DES ASSURANCES :

Au niveau des dossiers des assurances relatifs aux ouvrages endommagés


de la RADEEC, il y’a lieu de signaler que l’année 2012 n’a enregistré aucun
évènement entrait des dommages au profit de la régie.

6-PATRIMOINE FONCIER :

Les terrains cédés par l ex-regie de Casa à la RADEEC et qui ne disposent pas
des titres de propriété sont :
 les terrains au quartier administratif.
 le terrain qui abrite le complexe hydraulique Mimouna à settat.

La RADEEC entreprendra les démarches avec la commune urbaine de Settat


propriétaire des dits terrains, en vue de régulariser leur situation.

- ETAT DU PATRIMOINE FONCIER EN COURS :

CENTRES TERRAINS SUPERFICIES ANNEES ETAT FONCIER

DEROUA Station d’épuration 11H 06A 11CA 2007 Expropriation en cours.


Accord des propriétaires sauf Mr el
SOUALEM-SAHEL Conduite de la STEP 700 M 2005
hadj Driss.
Procédure judiciaire en cours pour
SIDI RAHAL Station de refoulement 200 m2 2010
acquérir le terrain.
98 % RADEEC Le reste en cours (la
SETTAT Station d’épuration 80H 2002
conduite d’amené)
Etablissement des plans par le
Réservoir 2000 m2 2012
RAS EL AIN service technique
piste de la STEP 790 m2 2013 Expropriation en cours.
Etablissement des plans par le
OULED SAID Réservoir 2000 m2 2012
service technique
Etablissement des plans par le
GUISSER Réservoir 2000 m2 2012
service technique

Il y a lieu de signaler que l’acquisition des terrains constitue une entrave à


la régie, étant donné que les procédures à l’amiable n’aboutissent pas toujours
avec les propriétaires privés, notamment pour les terrains dans l’indivision.
D’autant plus, les procédures d’expropriation des terrains nécessitent des longues
durées pour la publication des décrets y afférents alors que les projets de la
RADEEC revêtent un caractère urgent.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

138
RADEEC - SETTAT GESTON DES AFFAIRES JURIDIQUES

7- DOSSIERS BUREAU CONTENTIEUX :

Le solde du bureau contentieux au 31/ 12/ 2012 s'élève à 1 154 186.22 DH.
La répartition par nature des dossiers contentieux est détaillée comme suit :

SOLDE AU 31/12/2012 SOLDE


DESIGNATIONS DOSSIERS DOSSIERS TOTAL AU 31/12/2012
CONTENTIEUX CONTENTIEUX
ANT 2000 (A) (B) (C=A+B )
EAU ( 1 ) 352 693.36 801 492.86 1 154 186.22 1 154 186.22
CONSOMMATIONS ASSAINISSEMENT 0.00 0.00 0.00 0.00
TOTAL 3= ( 1+2 ) 352 693.36 801 492.86 1 154 186.22 1 154 186.22
EAU ( 4 ) 0.00 0.00 0.00 0.00
ASSAINISSEMENT 0.00 0.00 0.00 0.00
TRAVAUX (5)
TOTAL
6 = ( 4+5 ) 0.00 0.00 0.00 0.00
TOTAL 7 = ( 3 + 6 ) 352 693.36 801 492.86 1 154 186.22 1 154 186.22

La balance âgée des dossiers contentieux au 31/12/2012, est détaillée dans le


tableau suivant:

ANNEE VALEUR TAUX %

ANT 2007 679 839.87 58.90%


2007 0.00 0.00%
2008 18 729.29 1.62%
2009 0.00 0.00%
2010 0.00 0.00%
2011 0.00 0.00%
2012 455 617.06 39.48%
TOTAL 1 154 186.22 100.00%

Une brève analyse du tableau montre que plus de la moitié des dossiers remonte
à une période antérieure à 2007.

RAPPORT DE GESTION DE L’EXERCICE 2012

139
140
I -PREAMBULE

1. Actions entreprises en 2012


2. Performances techniques, comptables et financière
3. Endettement de la RADEEC
4. Gestion de la trésorerie

II - GESTION COMPTABLE

II.1 Outil de gestion ou manuel des procedures


II.2 Comptabilite generale
II.3 Comptabilite analytique et budgetaire
II.4 Comptabilite clients

III- GESTION FINANCI ERE


III.1 Analyse du bilan
III.2 Analyse du tableau de financement
III.3 Analyse de l’exploitation
III.4 Gestion financiere des emprunts

IV- GESTION FI SCALE

V- ETATS DE SYNTHESE ET ETIC

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

141
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

I-PREAMBULE
Les actions et les efforts entrepris par la RADEEC en 2012 et les résultats et
performances technico-financières qui en découlent se présentent comme suit :

I -1. Actions entreprises en 2012

L’année 2012 s’est caractérisée par les événements suivants :

- Amélioration maintenue des indicateurs financiers et notamment la marge


brute , la valeur ajoutée, l’excèdent brut d’exploitation et le besoin de financement
global (BFG).
- Achèvement des travaux relatifs à la réalisation d’importants projets
d’infrastructure telle que :

1. - AEP des douars sis à DEROUA


2. -Extension et renforcement des réseaux d’eau potable à la ville de SETTAT
et centres
3. -Construction d’un laboratoire d’analyses,
4. -Actualisation du schéma directeur d’eau potable du centre DEROUA
5. -Renouvèlement des équipements hydrauliques des stations de pompage
et de suppression
6. -Extension du réseau d’assainissement et raccordement des lotissements
aux centres gérés par la RADEEC.
7. Etude transfert CCR-RCAR
8. L’achèvement des travaux de construction d’un réservoir de 5000 m3

- Lancement de nouveaux projets tel que :

Acquisition d'un progiciel de gestion E-R-P


Achat de compteurs

Renouvellement des équipements hydrauliques des stations de pompage et de


surpression
Acquisition de groupes électrogènes
Acquisition des postes de transformation
Réhabilitation des réseaux d'eau potable

Acquisition des terrains


Raccordement des lotissements et évacuation des eaux pluviales
Evacuation des eaux épurées au niveau de la STEP –SOUALEM
Réhabilitation des réseaux d'assainissement liquide a SETTAT et centres
Matériel informatique et matériel de bureau
Matériel de sécurité et de signalisation

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

142
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Equipement hydraulique et électriques d'assainissement


Acquisition d'une mini cureuse de 3m3 mottée sur camion de 7 tonnes
Gestion de la file d'attente de l'agence commerciale de SETTAT
Travaux hors sites des lotissements (travaux remboursables)

I - 2. Performances techniques, comptables et financières

Les achats d’eau :

Les Achats d’eau de l’ONEE :

Le volume d’eau acheté de l’ONEE pour la ville de Settat, et les centres de Sidi
El Aïdi, Ouled Mrah, Ouled Saïd, Tlet Louled et Ouled Abbou a passé de 6 540 865 m3
en 2011 à 7 044 274 m3 en 2012 soit une hausse de 7.69 %.
Les Achats d’eau de SEOR :
Les Centres de Soualem et Sidi Rahal sont alimentés à partir des piquages sur
la Conduite de la Société des Eaux d’Oum Rabia (SEOR) desservant la Ville de
Casablanca, les Achats de la RADEEC pour l’année 2012 ont atteint 1 859 134 m3
contre 1 574 740 m3 en 2011 soit une augmentation de 18.06 % par rapport à
l’année précédente.
Les Achats d’eau de LYDEC :
Pour le Centre Deroua, les achats d’eau de la Société Lyonnaise des Eaux de
Casablanca (LYDEC) ont atteint 1 333 760 m3 contre 1 153 637 m3 en 2011 soit
une augmentation de 15.61%.

La production propre :

Le volume d’eau produite en 2012 a atteint 1 497 444 m3 contre 1 706 014
m3 en 2011 soit une baisse de 12.22 %.

Ainsi le volume total amené en 2012 a atteint 11 734 612 m3 contre 10 975 256
m3 en 2011 soit une évolution de l’ordre de 6.91 % due à l’accroissement de la
demande en eau.

Le volume d’eau distribué :

Le volume d’eau distribué toutes catégories confondues en 2012 est de 9 214 419 m3
contre 8 647 458 m3 en 2011.

Le taux de rendement :

Le taux de rendement pour l’année 2012 s’est élevé à 79 %.

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

143
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Les investissements réalisés

Activité Eau potable

Le montant du programme des travaux pour l'année 2012 s'élève à


50 932 626 DH regroupé en quatre chapitres qui sont :
Infrastructure : 27 204 620.00
Distribution : 22 300 000.00
Moyens d'exploitation : 600 000.00
Travaux avec participation : 828 006.00
Les réalisations du programme d’investissement hors travaux avec
participation au titre de l’exercice 2012 ont atteint un taux de 60.80 %.
Les réalisations totales du programme d’investissement ont atteint
31 236 251DH enregistrant ainsi un taux de 61.33 %.
Ce programme concerne essentiellement les projets suivants :
-Acquisition d'un progiciel de gestion E-R-P
-Etude transfert CCR-RCAR
-Achat de compteurs
-Renouvellement des équipements -hydrauliques des stations de pompage et de
surpression
-Acquisition de groupes électrogènes
-Acquisition des postes de transformation
-Réhabilitation des réseaux d'eau potable
-Matériel informatique et mobilier de bureau
-Travaux remboursables

Activité Assainissement

Le montant du programme des travaux pour l'année 2012 s'élève à


60 329 016.00 DH regroupé en quatre chapitres qui sont :

Infrastructure : 39 688 266.00


Distribution : 15 000 000.00
Moyens d'exploitation : 2 800 000.00
Travaux avec participation : 2 840 750.00

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

144
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Les réalisations du programme d’investissement hors travaux avec


participation au titre de l’exercice 2012 ont atteint un taux de 55.05 %.
Les réalisations totales du programme d’investissement ont atteint
34 489 682.24 DH enregistrant ainsi un taux de 57.17 %.
Ce programme concerne essentiellement les projets suivants :

1-Acquisition d'un progiciel de gestion E-R-P


2-Acquisition des terrains
3-Raccordement des lotissements et évacuation des eaux pluviales
4-Evacuation des eaux épurées au niveau de la STEP –SOUALEM
5-Etude transfert CCR-RCAR
6-Réhabilitation des réseaux d'assainissement liquide a SETTAT et centres
7-Matériel informatique et matériel de bureau
8-Matériel de sécurité et de signalisation
9-Equipement hydraulique et électriques d'assainissement
10-Acquisition d'une mini cureuse de 3m3 mottée sur camion de 7 tonnes
11-Gestion de la file d'attente a l'agence commerciale de SETTAT
12-Travaux remboursables

Marge commerciale : La marge brute sur ventes d’eau a atteint 23.38 MDH contre
21.54 MDH en 2011 soit une variation haussière de 8.54 %. Cette situation est due à
l’accroissement des ventes en eau de 6.55 %.

Valeur ajoutée : la valeur ajoutée (toutes activités confondues) s’est maintenue à


hauteur de 108.32 MDH en 2012 représentant ainsi un taux de 70.32% du chiffre
d’affaires.

L’excédent brut d’exploitation (EBE) : L’EBE a enregistré un solde positif de 81.62


MDH contre 68.75 MDH enregistre en 2011, témoignant ainsi de l’état de santé
financière de la régie.

Le résultat d’exploitation : Le résultat d’exploitation de l’exercice 2011 dégage un


excèdent de l’ordre de 26.53 MDH.

Le résultat net comptable : Le résultat net a connu un solde positif de l’ordre de


31.38 MDH suite à l’amélioration des différents résultats constituant le compte des
produits et charges. Il a également enregistré une baisse de 4.75 millions Dhs dûe
essentiellement à la diminution des participations.

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

145
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Le tableau de formation des résultats :

Ce tableau se présente comme suit:


EN MDH
Consolidé Consolidé
Eau 2012 Ass 2012
2012 2011
Résultat d’exploitation 30.29 -3.75 26.53 32.31
Résultat financier 3.06 0.806 3.87 5.61
Résultat courant 33.35 -2.95 30.40 37.93
Résultat non courant 3.77 10.35 14.12 9.87
Résultat net 25.64 5.74 31.38 36.13

Quant à l’autofinancement : Il a passé de 68.22 MDH en 2011 à 69.88 MDH


en 2012.

I - 3. Endettement de la RADEEC :

Endettement financier : Les dettes à long terme sont constituées par l’emprunt BEI,
contracté pour le financement du projet d’assainissement liquide de la Ville de Settat et
dont le solde au 31/12/2012 s’élève à 40 491 KDH, ainsi que les dépôts et
cautionnements dont le montant s’élève à 36 257 KDH.

Taux d’endettement : Le taux d’endettement de la RADEEC est passé de 9.46% en


2011 à 7.91% en 2012. (Dettes de financement/Financement permanent) .Ce taux est
en diminution continue suite aux remboursements du prêt BEI.

Dettes à court terme : elles s’élèvent au 31/12/2012 à 66 030 KDH, constituées


principalement des éléments suivants :

- Fournisseurs : 26 305 kDH


- Organisme sociaux : 15 671 KDH
- Etat : 14 442 KDH
- Clients avances : 3 362 KDH
- Personnel : 3 622 KDH

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

146
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

I - 4. Gestion de la trésorerie

La trésorerie de la régie dégage un solde de l’ordre de 263 236 KDH au


31/12/2012 contre 193 635 KDH soit une amélioration de la liquidité immédiate de
l’ordre de 35.94%.Elle est constituée des éléments suivants :

VIGNETTES A ENCAISSER : 1152.00 KDH

B.M.C.I : 613.00 KDH

TRESORERIE GENERALE : 201 542.00 KDH

C.R.C.A : 18 627.00 KDH

CENTRE CHEQUES POSTAUX : 114.00 KDH

TRESORERIE GENERALE CCR : 39 972.00 KDH

EFFETS A L’ENCAISSEMENT : 1 216.00 KDH

II – GESTION COMPTABLE

II.1 OUTIL DE GESTION OU MANUEL DES PROCEDURES

- Attribution du service comptabilité générale

Le Service comptabilité générale a pour mission de comptabiliser les charges, les


produits, les dépenses et les recettes de la régie et d’établir des situations périodiques
relatives à des aspects comptables et financiers. Ce service est composé de :
o Bureau comptabilité générale
o Bureau fiscalité
o Bureau trésorerie

- Attribution du service comptabilité analytique et budgétaire.

Le service comptabilité analytique et budgétaire s’occupe des conditions


d’exploitation internes de la RADEEC et s’intéresse aux différentes composantes du prix
de revient à travers la mise en place d’une nomenclature de codification analytique et
de numéros de travail.

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

147
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Ce service est composé de :


- Bureau comptabilité analytique
- Bureau comptabilité budgétaire

Le bureau comptabilité analytique gère les immobilisations, la comptabilité


matière et les travaux.

Le bureau comptabilité budgétaire est chargé de l’établissement du budget


annuel d’équipement et d’exploitation et du suivi des réalisations budgétaires et des
écarts.

II - 2 COMPTABILITE GENERALE

La régie procède entre autres à l’établissement des situations relatives à :

Organismes sociaux

La situation récapitulative de ces comptes au 31 décembre 2012 se présente


comme suit :

DESIGNATION MONTANT DH

CAISSE COMMUNE DES RETRAITES (C.C.R) 13 565 019,56

REGIME COLLECTIF DES ALLOCATIONS DE RETRAITES (RCAR) 148 760,40

RECORE 2 710,14

CAISSE DES ŒUVRES SOCIALES (C.O.S) 946 214,53

C.M.S.S. 512 373,59

C.M.C.A.S 116 043,96

C,N,S,S 380 150,41

TOTAL 15 671 272,59

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

148
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Dettes fournisseurs :

EN MDH
2008 2009 2010 2011 2012 12 / 08 12 /11
ONEE-ELECTRICIE 0,66 0,04 0,32 0,47 0,26 0,39 0,55
ONEE-EAU POTABLE 2,33 2,59 2,17 2,97 2,83 1,21 0,95
Fournisseurs divers 10,29 17,49 25,17 13,88 14,41 1,40 1,04
Factures à recevoir 4,78 8,09 5,93 7,61 8,8 1,84 1,16
Total 18,06 28,21 33,59 24,93 26,30 1,46 1,05

Stocks de matières et fournitures avant provisions

2008 2009 2010 2011 2012 12 / 08 12/ 11


Stock initial 8,13 9,21 9,73 10,53 8,97 1,10 0,85
Stock final 9,21 9,73 10,53 8,97 10,12 1,10 1,13
variation des stocks 1,08 0,52 0,80 -1,56 1,15 1,06 -0,74

II - 3 COMPTABILITE ANALYTIQUE ET BUDGETAIRE

Budget d’équipement :

Les réalisations budgétaires en matière de budget d’équipement ont atteint 61.33


% pour l’activité eau potable, 57.17 % pour l’activité assainissement liquide et 59.07 %
pour les activités consolidées.

EN MDH

Eau Crédit Réalisat Taux


Infrastructure 27,20 17,33 63,71%
Distribution 22,30 12,84 57,56%
Moyens d’exploitation 0,60 0,24 40,67%
Travaux remboursables 0,83 0,83 100,00%
Total 50,93 31,24 61,33%

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

149
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

EN MDH
Assainissement Crédit Réalisat Taux
Infrastructure 39,69 15,80 39,81%
Distribution 15,00 14,06 93,73%
Moyens d’exploitation 2,80 1,792 64,00%
Travaux remboursables 2,84 2,84 100,00%
Total 60,33 34,492 57,17%

EN MDH
Consolidé Crédit Réalisat Taux
Infrastructure 66,89 33,13 49,52%
Distribution 37,30 26,89 72,10%
Moyens d’exploitation 3,40 2,04 59,88%
Travaux remboursables 3,67 3,67 100,00%
Total 111,26 65,72 59,07%

Budget de fonctionnement :

Les réalisations budgétaires en matière de budget de fonctionnement :

EN MDH

CONSOLIDE Crédit Réalisations Taux


Achat d’eau 28,67 30,82 107,51%
Achats de mat et services 16,00 11,86 74,1%
Impôts et taxes 9,84 13,48 137,0%
Charges du Personnel 31,97 25,44 79,6%
Autres charges d’exploit. 0,07 0,07 100,0%
Autres charges externes 3,650 1,85 50,6%
Charges financieres 1,180 0,83 69,9%
Total 91,37 84,34 92,31%

Le taux de réalisations en matière de fonctionnement (activité consolidée) a


atteint 92.31 %

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

150
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

II - 4 COMPTABILITE CLIENTS
Distribution d’eau

EN MM3

Evolut. % Evolut. %
2008 2009 2010 2011 2012 2012/08 2012/11
Achats 8,05 8,13 7,98 9,28 10,24 27,20 10,37
Auto production 0,94 0,92 1,61 1,70 1,50 58,58 -11,94
Eau amenée 8,99 9,050 9,588 10,975 11,734 30,49 6,92
Ventes 7,545 7,557 7,816 8,647 9,214 22,12 6,56
Particuliers 4,84 5,15 5,44 5,97 6,60 36,42 10,69
Administrations 1,07 0,99 0,93 1,05 1,25 17,23 19,47
Préferentiels 0,22 0,21 0,17 0,12 0,14 -35,74 11,94
Industriels 1,42 1,20 1,28 1,51 1,22 -14,14 -19,15

Assainissement liquide

EN MM3
Evolut. % Evolut.
2008 2009 2010 2011 2012 2012/08 2012/11
Ventes 7,20 7,16 7,31 8,25 8,699 20,86 5,44
Administrations 1,02 0,94 0,87 1,00 1,187 15,92 18,70
Particuliers 4,55 4,82 5,10 5,63 6,249 37,21 10,99
Industriels et bains maures 1,62 1,39 1,34 1,62 1,263 -21,99 -22,04
TOTAL 7,20 7,16 7,31 8,25 8,699 20,81 5,44

III – GESTION FINANCIERE

III -1 ANALYSE DU BILAN

Les masses du bilan arrêté au 31 Décembre 2012 se présentent comme suit :

ACTIF MONT MDH PASSIF MONT MDH

IMMOBILISATIONS 686,44 CAPITAUX 816,47

STOCKS 8,15 DLMT 76,75

CREANCES 91,92 PROV POUR RISQ ET CHAR 77,38

TRESORERIE 263,23 DCT 79,14

TOTAL 1 049,74 TOTAL 1049,74

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

151
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Représentation graphique :

IMMO STOCK CREANCES TRES CAP DLMT PROV DCT

25% 7% 8%

9%
7%
65%

1%

78%

Pour la période 2008-2012, le bilan se présente comme suit :


EN MDH
CONSOLIDE 2008 2009 2010 2011 2012 2012/2008 2012/2011
IMMOBILISATIONS 486,04 545,04 629,14 640,13 686,44 41,23 7,23
STOCKS 7,54 7,86 8,40 6,84 8,15 8,09 19,15
CREANCES DE L'ACTIF CIRCULANT 74,77 85,98 93,11 93,89 91,92 22,94 -2,10
TRESORERIE ACTIF 79,54 127,21 161,15 193,64 263,23 230,94 35,94
TOTAL ACTIF 647,89 766,09 891,80 934,50 1 049,74 62,02 12,33
CAPITAUX 449,59 554,81 651,86 716,26 816,47 81,60 13,99
DLMT & PROV POUR RISQ. ET CHARGES 150,69 145,82 142,01 134,64 154,13 2,28 14,48
DETTES DU PASSIF CIRCULANT 47,61 65,46 97,93 83,60 79,14 66,23 -5,33
TOTAL PASSIF 647,89 766,09 891,80 934,50 1 049,74 62,02 12,33

La structure du bilan consolidé a évolué comme suit :


EN MDH
Ev
200 8 2 009 20 10 201 1 201 2 Ev 12 /08
12 /1 1
Financement perma nent 60 0,2 8 7 00 ,63 7 93 ,8 7 85 0,90 97 0,60 61 ,6 9 14 ,0 7
Actif immobilis é 48 6,0 4 5 45 ,04 6 29 ,1 4 64 0,13 68 6,44 41 ,2 3 7 ,2 3
Fonds de roulement fonctionnel 11 4,2 4 1 55 ,59 1 64 ,7 3 21 0,77 28 4,16 14 8,74 34 ,8 2
Actif circula nt 8 2,31 93 ,8 4 1 01 ,5 1 10 0,73 10 0,07 21 ,5 8 -0 ,66
Passif circula nt 4 7,61 65 ,4 6 9 7 ,9 3 83 ,6 0 7 9,14 66 ,2 3 -5 ,33
Besoin de financement globa l 3 4,70 28 ,3 8 3,58 17 ,1 3 2 0,93 -3 9,68 22 ,1 8
Trésorerie Nette 7 9,54 1 27 ,21 1 61 ,1 5 19 3,64 26 3,23 23 0,94 35 ,9 4

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

152
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

Pour ce qui est du ratio de liquidité, il a évolué comme suit :


EN MDH
Cons. Cons. Cons. Cons. 2012 Evol
2009 2010 2011 2012 Cons Eau Ass 12 / 08 12/ 11
Liquidité générale 154,31 254,26 287,52 355,15 355,15 158,56 196,59 130,15 23,52
Liquidité réduite 74,77 93,11 93,89 91,92 91,92 56,80 35,12 22,94 - 2,10
Liquidité immédiate 79,54 161,15 193,63 263,23 263,23 101,76 161,47 230,94 35,94
Dettes à court terme 47,61 97,93 83,60 79,14 79,14 45,33 33,81 66,23 - 5,33
Ratio de liq. générale 3,24 2,60 3,44 4,49 4,49 3,50 5,81 38,46 30,48
Ratio de liquidité réduite 1,57 0,95 1,12 1,16 1,16 1,25 1,04 - 26,04 3,42
Rat. de liquidité imméd. 1,67 1,65 2,32 3,33 3,33 2,24 4,78 99,09 43,61

DELAI DE PAIEMENT DES FOURNISSEURS :


EN MDH
Cons. Cons. Cons. C ons . Con s Ev Ev
D ettes 20 08 2 009 201 0 2 011 201 2 12 /08 1 2/1 1
D ettes ON E et ONEP 3,00 2,6 3 2,49 3,44 4 ,7 2 5 7,60 37,21
D ettes ,autres fournisseurs 13 ,07 25,58 31 ,0 9 2 1,49 21,58 6 5,17 0 ,4 2
Total dettes 16 ,06 28,21 33 ,5 9 2 4,93 26,30 6 3,76 5 ,5 0
Achats d’eau et d’élect. 25 ,05 26,19 27 ,1 2 3 1,82 35,31 4 0,97 10,97
Achats divers TTC 8,95 8,6 0 13 ,8 2 9,18 18,89 110,98 10 5,73
Achats travau x et services 5,26 8,8 0 10 ,6 1 1 0,52 8 ,3 8 5 9,32 -20,37
Total a chat s 39 ,26 43,59 51 ,5 5 5 1,52 62,58 5 9,39 21,45
D éla i de règ. ON E e t ONEP 43 36 33 39 48 1 1,80 23,64
D éla i g lobal de règlement(j) 147 23 3 2 35 174 1 51 2,74 -13,14

DELAI DE RECOUVREMENT DES CREANCES.

EN MDH
Cons. Cons. Cons. Cons. Cons Ev Ev
Créances 2008 2009 2010 2011 2012 12/08 12/11

Total des créances TTC 83,44 102,59 110,81 94,64 103,31 23,81 9,16

Total des arriérés (1) 83,44 102,59 110,81 94,64 103,31 23,81 9,16

Ventes d’eau et trav. (2) TTC 140,1467 180,75 181,34 157,96 177,79 26,86 12,55

Délai global de recouvrt. (1/2) 214 204 220 216 209 -2,40 -3,01

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

153
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

III - 2 ANALYSE DU TABLEAU DE FINANCEMENT

Le tableau de financement pour la période 2008-2012 se présente comme suit :

Ev % Ev %
CONSOLIDE 2008 2009 2010 2011 2012 12 / 08 12/ 11
I - RESSOURCES STABLES DE L'EXERCICE
AUTOFINANCEMENT 53.88 73.47 73.79 68.22 69.88 29.70 2.43
CESSIONS ET REDUCTIONS D'IMMOB. 3.10 0.60
AUGMENTAT. CAPITAUX PROP. ET ASSIMILES 13.04 73.45 62.71 37.81 82.32 531.29 117.72
AUGMENTATION DES DETTES DE FINANCEMENT 3.71 3.50 5.01 6.28 6.29 69.54 0.16
- Régularisations et redressements

TOTAL 1- RESSOURCES STABLES 73.73 151.03 141.51 112.32 158.49 114.96 41.11
II - EMPLOIS STABLES DE L'EXERCICE
ACQUISIT.ET AUGMENT. D'IMMOBILISATIONS 77.83 101.40 123.54 57.47 76.35 -2.13 32.54
- Redressements et régularisations
REMBOUR. DES DETTES DE FINANCEMENT 8.05 8.28 8.84 8.80 8.93 10.93 1.48

TOTAL 2 - EMPLOIS STABLES 85.88 109.68 132.38 66.28 85.28 -0.91 28.39
III - VARIATION DU FOND DE ROULEMENT ET TRESORERIE 12.15 41.35 9.13 46.04 73.39 504.03 59.40

L’évolution des masses de structure de financement est donnée ci-après :


EN MDH
M asses 2008 2009 2 010 20 11 2012 12 /08 1 2/1 1

Ressource stables 73,74 151 ,03 141 ,5 2 1 12,32 158 ,49 2 ,15 1,41
Emplois st ables 85,88 109 ,67 132 ,3 8 66 ,28 8 5,10 0 ,99 1,28

Va ria t. du fonds de roulement fonctionnel -12,14 4 1,36 9,14 46 ,04 7 3,39 -6 ,0 5 1,59

Va ria tion du besoin de financement globa l 7 ,8 3 -6,32 -2 4,79 13 ,55 3,79 0 ,48 0,28

Va ria tion de la trésorerie -19,97 4 7,68 33,93 32 ,49 6 9,60 -3 ,4 9 2,14

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

154
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

III - 3 ANALYSE DE L’EXPLOITATION

Le compte de produits et charges pour la période 2008-2012 se présente comme suit :

CONSOLIDE 2008 2009 2010 2011 2012 12/08 12/11


1-PRODUITS D'EXPLOITATION
*Ventes de marchandises en l'état 43,21 43,98 44,72 49,05 54,20 25,43 10,50
*Ventes de biens et services produits 78,26 111,40 111,25 87,90 99,83 27,56 13,57
*Variation de stocks de travaux
*Immob. produites par l'ent pour elle même 2,49 1,53 2,55 2,73 2,79 12,05 2,20
*Reprises d'exploit.et transfert de charges 6,82 3,09 3,76 12,45 3,47 -49,12 -72,13
TOTAL I 130,78 160,00 162,28 152,13 160,29 22,56 5,36
2-CHARGES D'EXPLOITATION
*Achats revendus de marchandises 21,99 23,03 23,52 27,51 30,82 40,15 12,03
*Achats consom. de mat, de fournit et ser. 11,08 13,53 16,00 16,37 15,58 40,61 -4,83
*Autres charges externes 2,10 2,26 2,63 2,16 2,10 0,00 -2,78
*Impôts et taxes 0,32 0,35 0,35 0,32 0,31 -3,13 -3,13
*Charges de personnel 17,95 20,01 21,04 24,57 26,39 47,02 7,41
*Autres charges d'exploitation 0,05 0,04 0,06 0,05 0,08 76,60 66,00
*Dotations d'exploitation 47,60 51,38 50,54 48,83 58,47 22,84 19,74
TOTAL II 101,09 110,60 114,14 119,81 133,75 32,31 11,64
3- RESULTAT D'EXPLOITATION( I-II) 29,69 49,40 48,14 32,32 26,54 10,63 -17,89
6-RESULTAT FINANCIER (IV-V) -4,63 1,50 5,44 5,61 3,87 183,59 -31,02
7-RESULTAT COURANT (III+VI) 25,06 50,90 53,58 37,93 30,41 -21,32 -19,83
10- RESULTAT NON COURANT(VIII-IX) 24,67 13,65 9,91 9,87 14,12 -42,76 43,06
RESULTAT AVANT IMPOT( VII+X) 49,73 64,55 63,49 47,80 44,53 10,47 -6,85
Impôt sur les sociétés 13,26 19,15 19,87 11,67 13,15 -0,87 12,64
RESULTAT NET (XI-XII) 36,47 45,40 43,62 36,13 31,38 13,96 -13,14

-Les produits d’exploitation ont connu une augmentation de l’ordre de 5 % entre 2011
et 2012 due principalement à la hausse des ventes d’eau de 10.5% et qui ont passé de
49.05 MDH à 54.20MDH .les ventes de biens et services ont également accrus de
l’ordre de 13.57%.

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

155
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

L’évolution des principales recettes et dépenses au cours de 2008-2012 est donnée dans
le tableau suivant :
EN MDH
2008 2009 2010 2011 2012 Ev Ev
Cons. Cons Cons Cons Cons Eau Ass 12/08 12/11

Ventes d’eau, d'ass et d’élect . 121,48 155,39 155,98 136,96 154,03 108,76 45,27 27 12

Autres produits d’exploit. 6,82 3,08 6,31 15,17 6,26 5,54 0,72 -8 -59
Total recettes 130,78 160,01 162,30 152,13 160,29 114,30 45,99 23 5

Achats d’eau et d’électricité 23,33 24,48 25,23 29,45 32,86 32,44 0,43 41 12

Autres charges d’ex ploit. 30,17 34,74 38,40 41,53 42,43 30,13 12,31 41 2
Total dépenses 53,49 59,22 63,63 70,98 75,29 62,56 12,73 41 6
Résultat d’exploitation avant 77,29 100,79 98,67 81,14 85,00 51,74 33,26 10 5
amort et provisions

Amortissement et provisions 47,61 51,38 50,53 48,82 58,47 21,45 37,02 23 20

Résultat d’exploitation après 29,68 49,41 48,14 32,32 26,53 30,29 -3,76 11 -18
amort

Pour ce qui est des soldes intermédiaires de gestion, les principaux indicateurs financiers
en 2012 sont donnés dans le tableau ci-après :

EN MDH
CONS. CONS. CONS. CONS CONS 2012 Ev

2008 2009 2010 2011 2012 EAU ASS 12/11

MARG E BRUTE 21,22 20,96 21,19 21,54 23,38 23,38 0,00 8,54
VALEUR AJOUTEE 88,79 118,10 116,36 93,65 108,32 67,21 41,11 15,66

E XC. BRUT D’EXPLOIT. 70,52 97,74 101,53 68,75 81,62 49,04 32,58 18,72
RESULTAT D’EXPLO ITATION 29,69 49,41 48,12 32,31 26,54 30,29 -3,75 -17,86

RES ULTAT FINANCIER -4,63 1,50 5,44 5,61 3,86 3,06 0,80 -31,19
RESULTAT COURANT 25,05 50,90 53,56 37,93 30,41 33,36 -2,95 -19,83

RESULATAT NON COURANT 24,67 13,65 9,91 9,86 14,11 3,77 10,34 43,10
IMPO T SUR LES SOCIETES 13,26 19,16 19,86 11,67 13,14 11,49 1,65 12,60

RESULTAT N ET 36,46 45,39 43,61 36,12 31,38 25,64 5,74 -13,12


AUTOFINANCE ME NT 53,87 73,46 73,79 68,22 69,87 39,88 29,99 2,42

-L'excédent brut d'exploitation s'est apprécié durant la période analysée (2011-2012) de


18.72 %. Cette augmentation s’explique essentiellement par la hausse du chiffre d’affaires.

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

156
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

-L’autofinancement a passé de 68.22 MDH en 2011 à 69.87 MDH en 2012 enregistrant


ainsi une évolution de 2.42%.
-Le résultat net a connu un solde positif de l’ordre de 31.38 MDH soit un taux de 20.37%
du chiffre d’affaires.
III - 4 GESTION FINANCIERE DES EMPRUNTS

La situation du compte « prêts » se présente au 31 décembre 2012 comme suit :

B a ill e u r N ° p rê t O b j e t d u p rê t M o n t. D é la i d e M ont ant M o n t. E n co u r s


de du pr êt re m b . d é b lo q u é d éb lo qu é e n M DH a u
fo n d s e n d e vis e s e n d e v is e s e n M DH 3 1 / 12 / 1 2

BE I 17 8 3 9 M A T RA N C H E U R GEN T E 3 7 9 3 0 0 0 ,0 0 EU R
D U P R O J E T D E L 'A SS 7 0 6 4 8 3 4 .8 0 CHF
L IQ U ID E DE L A V IL L E 4 5 8 4 6 2 ,4 5 G BP
D E SE T TA T 9 M EUR 2 4 se m 94,00 4 0 ,4 9

Le taux de remboursement au 31/12/2012 est de 57%.

PRET N°17839 MA

- Bailleur de fonds : BANQUE EUROPEENE D’INVESTISSEMENT (BEI)

- Objet : Financement de la tranche urgente du projet de l’assainissement

liquide de la ville de Settat

- Montant : 9 Millions d’EUROS

- Délai : 24 semestrialités du 05/06/05 au 05/12/2016.

- Date signature du contrat : 08/12/1998

- Taux d’intérêt : 1.51%

- Délai de grâce : 5 ans

- Montant débloqué au 31/12/2012: 94.00 Millions DH

-Montant restant dû au 31/12/2012 : 40.49 Millions DH

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

157
RADEEC-SETTAT GESTION DES AFFAIRES COMPTABLES, FINANCIERES ET FISCALES

IV – GESTION FISCALE

La Régie a réglé 22.76 MDH en 2012 ventilé comme suit :

Nature de l’impôt Montant en MDH


Impôt sur les sociétés (I.S) 11.67
Taxe sur la valeur ajoutée (T.V.A) 7.31
Impôt sur les revenus (I.R) 3.05
Impôt des patentes -Taxe urbaine et taxe d’édilité 0.31
Timbres 0.42
TOTAL 22.76

0,42
IS
3,05
TVA
0,31
PAT-TU-TE
11,67 TIMBRE
7,31 IR

Rapport de Gestion de L’exercice 2012

158
LIASSE COMPTABLE 2012
EAU POTABLE

159
R.A.D.E.E.C
DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

ETATS DE SYNTHESE
(MODELE NORMAL)
BILAN (ACTIF)

EXERCICE
PRECEDENT EXERCICE 2012

ACTIF NET NET AMORT-PROV BRUT

IMMOBILISAT-EN NON VALEUR (A) 1 746 929.12 13 187 563.82 27 864 970.92 41 052 534.74
*Frais préliminaires
Charges à répartir sur plusieurs exercices 1 746 929.12 13 187 563.82 27 864 970.92 41 052 534.74
*Prime de remboursement des obligations
IMMOBILIS-INCORPORELLES (B) 630 000.00 983 800.00 353 772.00 1 337 572.00
*Immobilis-en recherche et développement
*Brevets-marques-droits et valeurs similaires - 353 800.00 353 772.00 707 572.00
*Fonds commercial
*Autres Immobilisations incorporelles 630 000.00 630 000.00 630 000.00
IMMOBILISAT-CORPORELLES (C) 149 628 790.15 163 584 070.43 181 230 416.63 344 814 487.06
*Terrains 2 286 384.00 2 620 418.00 2 620 418.00
*Constructions 117 512 179.42 132 909 790.69 121 298 804.45 254 208 595.14
*Installations techniques matériel et outillage 13 689 762.79 13 838 146.27 53 263 415.01 67 101 561.28
*Materiel transport 106 372.99 599 679.02 3 336 042.79 3 935 721.81
*Mobilier-materiel de bureau et aménag.Divers 1 357 390.28 1 263 668.28 3 332 154.38 4 595 822.66
*Autres immobilisations corporelles - -
*Immobilisations corporelles cours 14 676 700.67 12 352 368.17 12 352 368.17
IMMOBILISAT-FINANCIERES (D) 2 084 217.96 1 901 169.46 141 845.13 2 043 014.59
*Prêts immobilisés 1 935 271.78 1 752 223.28 141 845.13 1 894 068.41
*Autres créances financières 148 946.18 148 946.18 148 946.18
*Titres de participation
*Autres titres immobilisés
ECARTS DE CONVERSION-ACTIF (E)
*Diminution des créances immobilisées
*Augmentation des dettes financières
TOTAL (A+B+C+D+E) 154 089 937.23 179 656 603.71 209 591 004.68 389 247 608.39
STOCKS (F) 6 845 346.31 8 147 920.62 1 978 798.87 10 126 719.49
*Marchandises
*Matières et fournitures consommables 6 821 917.51 8 124 814.38 1 978 798.87 10 103 613.25
*Produits en cours 23 428.80 23 106.24 23 106.24
*Produits intérmediaires et prod-résiduels
*Produits finis
CREAN-DE L'ACTIF CIRCUL-(G) 53 658 291.08 56 801 684.87 12 708 440.16 69 510 125.03
*Fournis.débiteurs.avances et acomptes
*Clients et comptes rattachés 39 704 987.51 52 229 281.25 12 708 440.16 64 937 721.41
*Personnel 361 451.23 339 141.68 339 141.68
*Etat 12 415 885.17 3 574 970.29 3 574 970.29
*Comptes d'associés
*Autres débiteurs 105 572.66 105 272.66 105 272.66
*Comptes de régularis-actif 1 070 394.51 553 018.99 553 018.99
TITRES ET VALE-DE DEPLACEM-(H)
ECAR-CONVER-ACTIF (i) (Elèc,circ)
TOTAL -II- (F+G+H+I) 60 503 637.39 64 949 605.49 14 687 239.03 79 636 844.52
TRESORERIE-CTIF
*Chèques et valeurs à encaissers
*Banques, TG et C.C.P. 89 321 093.85 101 760 334.78 101 760 334.78
*Caisse, Regies d'avances et accreditifs
TOTAL - III- 89 321 093.85 101 760 334.78 101 760 334.78
TOTAL GENERAL I + II + III 303 914 668.47 346 366 543.98 224 278 243.71 570 644 787.69

160
R.A.D.E.E.C
DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

BILAN (PASSIF)
(MODELE NORMAL)

PASSIF EXRECICE EXRECICE

2011 2012
CAPITAUX PROPRES
Capital social ou personnel (1) 144 430 725.86 144 430 725.86
moins:actionna.capital souscrit non appelé
capital appelé, dont versé
Prime d'emission de fusion d'apport
Ecart de réévalution
Réserve légale
Autres réserves
Repport à nouveau (2) -25 222 111.30 -16 399 757.11
Résultat nets en instance d'affectation (2)
Résultat net de l'exercice (2) 8 822 354.19 25 640 048.31
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES (A) 128 030 968.75 153 671 017.06
CAPITAUX PROPRES ASSIMILES (B) 52 700 880.93 59 720 472.91
Subventions d'investissement 52 700 880.93 59 720 472.91
Provisions réglemntées

DETTES DE FINANCEMENT (C) 30 898 783.20 36 257 814.45


Emprunts obligataires
Autres-dettes de financement 30 898 783.20 36 257 814.45
PROVIS-DURAB-/RISQUES &CHARG-(D) 36 743 487.18 51 386 054.15
Provisions pour risques
Provisions pour charges 36 743 487.18 51 386 054.15
ECARTS DE CONVERSION-PASSIF (E)
Augmentation des créances immobilisées
Diminition des dettes de financements
TOTAL -I- (A+B+C+D+E) 248 374 120.06 301 035 358.57
DETTES DU PASSIF CIRCULANT (F) 55 540 548.41 45 331 185.41
Fournisseurs et comptes rattachés 19 712 400.54 19 639 833.35
Clients créditeurs,avances et acomptes 5 297 925.83 3 085 094.82
Personnel 2 815 226.03 2 934 232.39
Organismes sociaux 8 061 651.97 9 410 306.97
Etat 4 528 390.96 5 697 916.23
Comptes d'associés
Autres créanciers 2 290 743.56 2 613 110.64
Comptes de régularisation-passif 12 834 209.52 1 950 691.01
AUTRES PROVIS-/RISQUES 1 CHARG-(G)
ECAR-DE CONVE-PASSIF (Elem-circ) (H)
TOTAL -II- (F+G+H) 55 540 548.41 45 331 185.41
TRESORERIE - PASSIF
Crédit d'escomptes
Crédit de trésorerie
Banques de régularisation
TOTAL -III- - -
TOTAL GENERAL I+II+III 303 914 668.47 346 366 543.98

161
R.A.D.E.E.C
DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Compte de produits et charges (H.T)

EXERCICE
PRECEDENT TOTAL EXERCICE EXERCICE
NATURE 2011 EXERCICE 2012 PRECEDENT 2012
4 3-2+1 2

PRODUITS D'EXPLOITATION

Ventes de marchand-(en l'état) 49 051 658.47 54 200 404.89 54 200 404.89

Ventes de biens et Sce prd-chif-affaires 20 332 040.96 54 558 776.28 54 558 776.28

Variat- de stocks de prd (+) (1)

Immobilisat-prod-pour elle même 2 731 585.42 2 793 004.16 2 793 004.16

Subvention d'exploitation - -

Autres produits d'exploitation - -

Reprises d'exploit-transf-charges 8 190 123.46 2 747 736.96 2 747 736.96


TOTAL (1) 80 305 408.31 114 299 922.29 - 114 299 922.29

CHARGES D'EXPLOITATION

Achats revendus march-& fournit (2) 27 507 972.51 30 819 619.80 30 819 619.80

Achats consom-amti-& fournit (2) 13 027 888.72 12 201 125.51 14 917.82 12 186 207.69

Autres charges externes 1 222 182.70 1 323 067.15 25 500.00 1 297 567.15

Impôts et taxes 194 428.00 311 677.80 311 677.80

Charges de Perseonnel 16 606 156.19 17 852 663.18 3 160.51 17 849 502.67

Autres charges d'exploitation 30 675.66 49 782.03 1 714.28 48 067.75

Dotations d'exploitation 18 479 664.33 21 450 376.40 21 450 376.40


TOTAL ( II)
77 068 968.11 84 008 311.87 45 292.61 83 963 019.26

RESULTAT D'EXPLOIATION (I-II) 3 236 440.20 30 291 610.42

PRODUITS FINANCIERS - -

Produits des titres de participation & - -

autre titres immobilisés - -

Gains de changes - -

Intérêts et autres produits financiers 2 521 204.18 3 066 268.85 3 066 268.85

Reprises financières, transfert charg- 1 760 835.46 14 642 566.97 14 642 566.97
TOTAL ( IV) 4 282 039.64 17 708 835.82 - 17 708 835.82

CHARGES FINANCIERES - -

Charges d'intérêts - -

Pertes de change - -

Autres charges financières - -

Dotations financières - 14 642 566.97 14 642 566.97

TOTAL (V) - 14 642 566.97 - 14 642 566.97

RESULTAT FINANCIERS(IV-V) 4 282 039.64 3 066 268.85 - 3 066 268.85

RESULTAT COURANT (III+VI) 7 518 479.84 33 357 879.27

162
R.A.D.E.E.C
DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Compte de produits et charges (H.T)

TOTAL TOTAL EXERCICE EXERCICE


NATURE EXERCICE 2011 EXERCICE 2012 PRECEDENT 2012
3-2+1 3-2+1 2

RESULTAT COURANT(report) 7 518 479.84 33 357 879.27

PRODUITS NON COURANT

Produit des cession d'immobili- - -

Subvention d'equilibre - -

Reprises sur subvention d'investi- 2 501 002.79 3 151 369.68 3 151 369.68

Autres produits non courant 316 344.16 622 098.08 380 328.20 241 769.88

Reprise non courant-transf des charg, - -

TOTAL 2 817 346.95 3 773 467.76 380 328.20 3 393 139.56

CHARGES NION COURANTES

V,N des immobili- cédés - -

Subventions accordées - -

Autres Charges non courantes 575.60 231.19 231.19

Dotations non Courantes aux

Amortissements et aux provisions - -


TOTAL 575.60 231.19 - 231.19

RESULTAT NON COURANT 2 816 771.35 3 773 236.57

RESULTAT AVANT IMPOT 10 335 251.19 37 131 115.84

IMPIOT SUR LES RESULTATS 1 512 897.00 11 491 067.53

RESULTAT NET 8 822 354.19 25 640 048.31

``````

TOTAL DES PRODUITS 87 404 794.90 135 782 225.87

TOTAL DES CHARGES 78 582 440.71 110 142 177.56

RESULTAT NET 8 822 354.19 25 640 048.31

163
R.A.D.E.E.C
DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

ETAT DES SOLDES DE GESTION (E.S.G)


-I Tableau de formation des résultats

EXERCICE EXERCICE
PRECEDENT

2011 2012

1 Vente de mar-(en l'etat) 49 051 658.47 54 200 404.89


2 Achat revend- de march- 27 507 972.51 30 819 619.80
I MAR-BRU-/VENTE EN L'ETAT 21 543 685.96 23 380 785.09
II + PRODUCT-DE L'EXE-:(3+4+5) 23 063 626.38 57 351 780.44
3 Ventes de biens et Serv-produits 20 332 040.96 54 558 776.28
4 Variat-Stocks de produits
5 Immo-prod-:entr-pour elle même 2 731 585.42 2 793 004.16
III - CONSOMMAT-DE L'EXE-:(6+7) 14 250 071.42 13 524 192.66
6 Achats consom-de mat-& four 13 027 888.72 12 201 125.51
7 Autres charges externes 1 222 182.70 1 323 067.15
IV = Valeur AJOUTEE (I+II-III) 30 357 240.92 67 208 372.87
8 + Subventions d'EXPLOITATION
9 - Impôts & taxes 194 428.00 311 677.80
10 - Charges de personnel 16 606 156.19 17 852 663.18
= EXCEDENT BRUT D'EXPL-(EBE) 13 556 656.73 49 044 031.89
V ou
= INSUF-BRUTE D'EXPL-(EBE)
11 + Autres produits d'exploitation - -
12 - Autres Charges d'exploitation 30 675.66 49 782.03
13 + Reprises d'exploit-trans de charges 8 190 123.46 2 747 736.96
14 - Dotations d'exploitation 18 479 664.33 21 450 376.40
VI = RESULTAT D'EXPLOIT (+ ou -) 3 236 440.20 30 291 610.42
VII + RESULTAT FINANCIER 4 282 039.64 3 066 268.85
VIII = RESULTAT COURANT ( + ou - ) 7 518 479.84 33 357 879.27
IX + RESULTAT NON COURANT 2 816 771.35 3 773 236.57
= RESULTAT AV. IMPOTS 10 335 251.19 37 131 115.84
15 - Impôts sur les résultats 1 512 897.00 11 491 067.53

X = RESUL.NET DE L'EXER. (+ ou - ) 8 822 354.19 25 640 048.31

II - Capacité d'autofinancement (C.A.F) Autofinancement

EXERCICE EXERCICE

2011 2012
1 Résultat net de l'exercice
Bénéfice (+) 8 822 354.19 25 640 048.31
Perte (-)
2 + Dotation d'exploitation (1) 15 750 665.37 17 395 815.90
3 + Dotations Financière (1) 14 642 566.97
4 + Dotations non courantes (1)
5 - Reprises d'exploitation (2)
6 - Reprises financières (2) 1 760 835.46 14 642 566.97
7 - Reprises non courantes (2) (3) 1 675 246.47 3 151 369.68
8 - Produits de cessions d'immob-
9 + Val- nettes d'armort- des imm-ced-
I CAPACITE D'AUTOFIN- (CAF) 21 136 937.63 39 884 494.53
10 - Distribution de bénéfices
II AUTOFINANCEMENT 21 136 937.63 39 884 494.53

164
R.A.D.E.E.C
DISTRIBUTION D'EAU POTABLE

Tableau de financement de l'exercice


(Modele Normal)
1 - SYNTHESE DES MASSES DU BILAN

VARIATIONS EXERCICE EXERCICE


MASSES RESSOURCES EMPLOIS PRECEDENT 2012

1 Financement permanent 52 661 238.51 248 374 120.06 301 035 358.57
2 Moins Actif Immobilisé 25 566 666.48 154 089 937.23 179 656 603.71
3 FONDS DE ROUL-FONC-(1-2) 27 094 572.03 94 284 182.83 121 378 754.86
4 Actif circulant 4 445 968.10 60 503 637.39 64 949 605.49
5 Moins Passif circulant 10 209 363.00 55 540 548.41 45 331 185.41
6 BESOI-DE FIN-GLOB (4+5) 14 655 331.10 4 963 088.98 19 618 420.08
7 TRESO-NETTE (Act-Pas) II 12 439 240.93 89 321 093.85 101 760 334.78

II - EMPOIS ET RESSOURCES

EXERCICE 2011 EXERCICE 2012


RESSOURCES EMPLOIS RESSOURCES EMPLOIS
RESSOURCES STABLES

AUTOFINANCEMENT 21 136 937.63 39 884 494.53


Capacité d'autofinancement 21 136 937.63 39 884 494.53
distribution de bénéfices

CESSION ET REDUCTION D'IMMOBILISATION (2) - -


Cession d'Immo-Incorporelles

Cession d'immob-corporelles

Cession d'Immob-financières

Récupérat-sur créances immob-

AUGENTATION DES CAPIT-PROPRES ET ASSIMILES(3) 11 534 035.00 10 170 961.66


Augmentation de capital apports

Subventions d'investissement 11 534 035.00 10 170 961.66


AUGMENTATION DES DETTES DE FINANCEMENTS(4) 6 285 928.39 6 294 932.27
TOT-1-RESOUR-STAB-(1+2+3+4) 38 956 901.02 56 350 388.46
II-/EMPLO6STAB-DE L'EXE-(FL)

*ACQUIS-&AUGM-IMMO-(5) 24 174 770.88 28 502 963.91


Acquisition d'Immob-Incorporelles

Acquisitions d'Immob-corporelles 23 693 870.82 28 502 963.91

Acquisitions d'immob-Financières 480 900.06 183 048.50


Augmentat-des créances immob-

REMB-CAPIT-PROPRES (6)

*REMB-DETTES FINAN (7) 920 088.51 935 901.02


*EMPLOIS EN NON VAL (8)

*TOT -II-EMP-STA-(5+6+7+8) 25 094 859.39 183 048.50 29 438 864.93


III-/VAR-BESO-FINA-GLO-(BEG) 1 556 646.37 - - 14 655 331.10
IV-VARIAT-DE LA TRESOR 15 418 688.00 12 439 240.93
TOTAL GENERAL 40 513 547.39 40 513 547.39 56 533 436.96 56 533 436.96

- -

165
LIASSE COMPTABLE 2012
ASSAINISSEMENT

166
R.A.D.E.E.C
ASSAINISSEMENT LIQUIDE
ETATS DE SYNTHESE
(MODELE NORMAL)
BILAN (ACTIF)

EXERCICE
PRECEDENT EXERCICE 2012

ACTIF NET NET AMORT-PROV BRUT

IMMOBILISAT-EN NON VALEUR (A) 109 624.79 7 644 794.00 17 197 787.42 24 842 581.42
*Frais préliminaires - -
Charges à répartir sur plusieurs exercices 109 624.79 7 644 794.00 17 197 787.42 24 842 581.42
*Prime de remboursement des obligations - -
IMMOBILIS-INCORPORELLES (B) 270 000.00 270 000.00 37 500.00 307 500.00
*Immobilis-en recherche et développement - -
*Brevets-marques-droits et valeurs similaires - - 37 500.00 37 500.00
*Fonds commercial - -
*Autres Immobilisations incorporelles 270 000.00 270 000.00 270 000.00
IMMOBILISAT-CORPORELLES (C) 478 122 461.43 492 466 804.40 244 828 562.26 737 295 366.66
*Terrains 25 860 233.33 25 908 513.33 25 908 513.33
*Constructions 405 671 207.16 419 564 830.25 219 050 602.03 638 615 432.28
*Installations techniques matériel et outillage 32 679 836.85 31 127 849.01 23 169 243.73 54 297 092.74
*Materiel transport 336 307.30 161 844.65 1 549 344.35 1 711 189.00
*Mobilier-materiel de bureau et aménag.Divers 13 574.38 -86 425.62 1 059 372.15 972 946.53
*Autres immobilisations corporelles - -
*Immobilisations corporelles cours 13 561 302.41 15 790 192.78 15 790 192.78
IMMOBILISAT-FINANCIERES (D) 46 780.33 46 780.33 - 46 780.33
*Prêts immobilisés 42 553.54 42 553.54 42 553.54
*Autres créances financières 4 226.79 4 226.79 4 226.79
*Titres de participation - -
*Autres titres immobilisés - -
ECARTS DE CONVERSION-ACTIF (E) 7 493 979.97 6 357 919.71 - 6 357 919.71
*Diminution des créances immobilisées - -
*Augmentation des dettes financières 7 493 979.97 6 357 919.71 6 357 919.71
TOTAL (A+B+C+D+E) 486 042 846.52 506 786 298.44 262 063 849.68 768 850 148.12
STOCKS (F) - - - -
*Marchandises - -
*Matières et fournitures consommables - -
*Produits en cours - -
*Produits intérmediaires et prod-résiduels - -
*Produits finis - -
CREAN-DE L'ACTIF CIRCUL-(G) 40 232 387.00 35 119 603.51 6 508 004.56 41 627 608.07
*Fournis.débiteurs.avances et acomptes - -
*Clients et comptes rattachés 37 749 898.79 31 865 195.28 6 508 004.56 38 373 199.84
*Personnel 240 967.49 226 094.46 226 094.46
*Etat 1 485 095.48 1 428 424.57 1 428 424.57
*Comptes d'associés - -
*Autres débiteurs 18 440.00 18 440.00 18 440.00
*Comptes de régularis-actif 737 985.24 1 581 449.20 1 581 449.20
TITRES ET VALE-DE DEPLACEM-(H) - -
ECAR-CONVER-ACTIF (i) (Elèc,circ) - -
TOTAL -II- (F+G+H+I) 40 232 387.00 35 119 603.51 6 508 004.56 41 627 608.07
TRESORERIE-CTIF 104 314 720.42 161 476 580.47 - 161 476 580.47
*Chèques et valeurs à encaissers
*Banques, TG et C.C.P. 104 314 720.42 161 476 580.47 161 476 580.47
*Caisse, Regies d'avances et accreditifs
TOTAL - III- 104 314 720.42 161 476 580.47 - 161 476 580.47
TOTAL GENERAL I + II + III 630 589 953.94 703 382 482.42 268 571 854.24 971 954 336.66

167
R.A.D.E.E.C
ASSAINISSEMENT LIQUIDE

BILAN (PASSIF)
(MODELE NORMAL)

PASSIF EXRECICE EXRECICE

2011 2012
CAPITAUX PROPRES
Capital social ou personnel (1) 293 000 883.87 293 000 883.87
moins:actionna.capital souscrit non appelé
capital appelé, dont versé
Prime d'emission de fusion d'apport
Ecart de réévalution
Réserve légale
Autres réserves
Repport à nouveau (2) 64 135 051.47 91 440 069.10
Résultat nets en instance d'affectation (2)
Résultat net de l'exercice (2) 27 305 017.63 5 743 664.94
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES (A) 384 440 952.97 390 184 617.91
CAPITAUX PROPRES ASSIMILES (B) 151 090 668.20 212 895 525.30
Subventions d'investissement 151 090 668.20 212 895 525.30
Provisions réglemntées

DETTES DE FINANCEMENT (C) 49 627 528.35 40 491 789.85


Emprunts obligataires
Autres-dettes de financement 49 627 528.35 40 491 789.85
PROVIS-DURAB-/RISQUES &CHARG-(D) 17 372 412.64 25 998 062.69
Provisions pour risques 7 490 980.97 6 354 919.71
Provisions pour charges 9 881 431.67 19 643 142.98
ECARTS DE CONVERSION-PASSIF (E) - -
Augmentation des créances immobilisées
Diminition des dettes de financements - -
TOTAL -I- (A+B+C+D+E) 602 531 562.16 669 569 995.75
DETTES DU PASSIF CIRCULANT (F)
Fournisseurs et comptes rattachés 5 220 362.13 6 666 055.58
Clients créditeurs,avances et acomptes 4 190 082.99 277 325.71
Personnel 608 739.44 688 076.99
Organismes sociaux 5 374 434.68 6 260 965.62
Etat 8 279 154.02 8 744 960.63
Comptes d'associés
Autres créanciers 14 233.53 12 866.37
Comptes de régularisation-passif 4 371 384.99 11 162 235.77
AUTRES PROVIS-/RISQUES 1 CHARG-(G)
ECAR-DE CONVE-PASSIF (Elem-circ) (H)
TOTAL -II- (F+G+H) 28 058 391.78 33 812 486.67
TRESORERIE - PASSIF
Crédit d'escomptes
Crédit de trésorerie
Banques de régularisation
TOTAL -III-
TOTAL GENERAL I+II+III 630 589 953.94 703 382 482.42

168
R.A.D.E.E.C
ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Compte de produits et charges (H.T)


EXERCICE
PRECEDENT TOTAL EXERCICE EXERCICE
NATURE 2011 EXERCICE 2012 PRECEDENT 2012
4 3-2+1 2

PRODUITS D'EXPLOITATION

Ventes de marchand-(en l'état) - - -

Ventes de biens et Sce prd-chif-affaires 67 571 668.09 45 273 822.75 45 273 822.75

Variat- de stocks de prd (+) (1) - -

Immobilisat-prod-pour elle même - -

Subvention d'exploitation - -

Autres produits d'exploitation - -

Reprises d'exploit-transf-charges 4253944.13 719 361.93 719 361.93


TOTAL (1)
71 825 612.22 45 993 184.68 - 45 993 184.68

CHARGES D'EXPLOITATION - -

Achats revendus march-& fournit (2) - -

Achats consom-amti-& fournit (2) 3 339 471.83 3 379 575.69 529.60 3 379 046.09

Autres charges externes 938 192.52 778 524.07 16 000.00 762 524.07

Impôts et taxes 128 920.00 1 090.40 1 090.40

Charges de Perseonnel 7 967 255.23 8 534 205.65 2 107.01 8 532 098.64

Autres charges d'exploitation 21 117.23 34 201.19 1 142.86 33 058.33

Dotations d'exploitation 30 347 302.68 37 022 554.94 37 022 554.94

TOTAL ( II) 42 742 259.49 49 750 151.94 19 779.47

RESULTAT D'EXPLOIATION (I-II) 29 083 352.73 -3 756 967.26

PRODUITS FINANCIERS

Produits des titres de participation &

autre titres immobilisés - -

Gains de changes 120 362.81 93 708.92 93 708.92

Intérêts et autres produits financiers 1 680 802.79 2 044 179.23 2 044 179.23

Reprises financières, transfert charg- 9 622 543.59 17 255 692.28 17 255 692.28
TOTAL ( IV)
11 423 709.19 19 393 580.43 - 19 393 580.43

CHARGES FINANCIERES

Charges d'intérêts 851 849.66 706 356.55 706 356.55

Pertes de change 1750321.14 1 760 964.69 1 760 964.69

Autres charges financières - -

Dotations financières 7 490 980.96 16 119 631.02 16 119 631.02

TOTAL (V) 10 093 151.76 18 586 952.26 - 18 586 952.26

RESULTAT FINANCIER(IV-V) 1 330 557.43 806 628.17

RESULTAT COURANT (III+VI) 30 413 910.16 -2 950 339.09

169
R.A.D.E.E.C
ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Compte de produits et charges (H.T)

TOTAL TOTAL EXERCICE EXERCICE


NATURE EXERCICE 2011 EXERCICE 2012 PRECEDENT 2012
3-2+1 3-2+1 2

RESULTAT COURANT(report) 30 413 910.16 -2 950 339.09

PRODUITS NON COURANT

Produit des cession d'immobili-

Subvention d'equilibre

Reprises sur subvention d'investissement 7 038 250.64 10 343 475.24 10 343 475.24

Autres produits non courant 13 436.87 4 888.26 3 845.39 1 042.87

Reprise non courant-transf des charges - -

TOTAL 7 051 687.51 10 348 363.50 3 845.39 10 344 518.11

CHARGES NION COURANTES

V,N des immobili- cédés - -

Subventions accordées - -

Autres Charges non courantes 0.04 -

Dotations non Courantes aux - -

Amortissements et aux provisions - -


TOTAL
0.04 - - -

RESULTAT NON COURANT 7 051 687.47 10 348 363.50

RESULTAT AVANT IMPOT 37 465 597.63 7 398 024.41

IMPIOT SUR LES RESULTATS 10 160 580.00 1 654 359.47

RESULTAT NET 27 305 017.63 5 743 664.94

TOTAL DES PRODUITS 90 301 008.92 75 735 128.61

TOTAL DES CHARGES 62 995 991.29 69 991 463.67

RESULTAT NET 27 305 017.63 5 743 664.94

170
R.A.D.E.E.C
ASSAINISSEMENT LIQUIDE

ETAT DES SOLDES DE GESTION (E.S.G)


-I Tableau de formation des résultats

EXERCICE EXERCICE
PRECEDENT

2011 2012
1 Vente de mar-(en l'etat)
2 Achat revend- de march-
I MAR-BRU-/VENTE EN L'ETAT - -
II + PRODUCT-DE L'EXE-:(3+4+5) 67 571 668.09 45 273 822.75
3 Ventes de biens et Serv-produits 67 571 668.09 45 273 822.75
4 Variat-Stocks de produits
5 Immo-prod-:entr-pour elle même - -
III - CONSOMMAT-DE L'EXE-:(6+7) 4 277 664.35 4 158 099.76
6 Achats consom-de mat-& four 3 339 471.83 3 379 575.69
7 Autres charges externes 938 192.52 778 524.07
IV = Valeur AJOUTEE (I+II-III) 63 294 003.74 41 115 722.99
8 + Subventions d'EXPLOITATION
9 - Impôts & taxes 128 920.00 1 090.40
10 - Charges de personnel 7 967 255.23 8 534 205.65
= EXCEDENT BRUT D'EXPL-(EBE) 55 197 828.51 32 580 426.94
V ou
= INSUF-BRUTE D'EXPL-(EBE)
11 + Autres produits d'exploitation - -
12 - Autres Charges d'exploitation 21 117.23 34 201.19
13 + Reprises d'exploit-trans de charges 4 253 944.13 719 361.93
14 - Dotations d'exploitation 30 347 302.68 37 022 554.94
VI = RESULTAT D'EXPLOIT (+ ou -) 29 083 352.73 -3 756 967.26
VII + RESULTAT FINANCIER 1 330 557.43 806 628.17
VIII = RESULTAT COURANT ( + ou - ) 30 413 910.16 -2 950 339.09
IX + RESULTAT NON COURANT 7 051 687.47 10 348 363.50
= RESULTAT AV. IMPOTS 37 465 597.63 7 398 024.41
15 - Impôts sur les résultats 10 160 580.00 1 654 359.47

X = RESUL.NET DE L'EXER. (+ ou - ) 27 305 017.63 5 743 664.94

II - Capacité d'autofinancement (C.A.F) Autofinancement

EXERCICE EXERCICE
PRECEDENT

2011 2012
1 Résultat net de l'exercice
Bénéfice (+) 27 305 017.63 5 743 664.94
Perte (-)
2 + Dotation d'exploitation (1) 29 780 421.65 35 729 596.87
3 + Dotations Financière (1) 7 490 980.96 16 119 631.02
4 + Dotations non courantes (1)
5 - Reprises d'exploitation (2)
6 - Reprises financières (2) 9 622 543.59 17 255 692.28
7 - Reprises non courantes (2) (3) 7 864 006.96 10 343 475.24
8 - Produits de cessions d'immob-
9 + Val- nettes d'armort- des imm-ced-
I CAPACITE D'AUTOFIN- (CAF) 47 089 869.69 29 993 725.31
10 - Distribution de bénéfices
II AUTOFINANCEMENT 47 089 869.69 29 993 725.31

171
R.A.D.E.E.C
ACTIVITE ASSAINISSEMENT

Tableau de financement de l'exercice


(Modele Normal)
1 - SYNTHESE DES MASSES DU BILAN

VARIATIONS EXERCICE EXERCICE


MASSES RESSOURCES EMPLOIS PRECEDENT 2011

1 Financement permanent 67 038 433.59 602 531 562.16 669 569 995.75

2 Moins Actif Immobilisé 20 743 451.92 486 042 846.52 506 786 298.44

3 FONDS DE ROUL-FONC-(1-2) 46 294 981.67 116 488 715.64 162 783 697.31

4 Actif circulant 5 112 783.49 40 232 387.00 35 119 603.51

5 Moins Passif circulant 5 754 094.89 28 058 391.78 33 812 486.67

6 BESOI-DE FIN-GLOB (4+5) 10 866 878.38 12 173 995.22 1 307 116.84

7 TRESO-NETTE (Act-Pas) II 57 161 860.05 104 314 720.42 161 476 580.47

II - EMPOIS ET RESSOURCES

EXERCICE 2010 EXERCICE 2011


RESSOURCES EMPLOIS RESSOURCES EMPLOIS
RESSOURCES STABLES

AUTOFINANCEMENT 47 089 869.69 29 993 725.31

Capacité d'autofinancement 47 089 869.69 29 993 725.31

distribution de bénéfices

CESSION ET REDUCTION D'IMMOBILISATION (2)

Cession d'Immo-Incorporelles

Cession d'immob-corporelles

Cession d'Immob-financières

Récupérat-sur créances immob-

AUGENTATION DES CAPIT-PROPRES ET ASSIMILES(3) 26 278 340.00 72 148 332.34

Augmentation de capital apports

Subventions d'investissement 26 278 340.00 72 148 332.34

AUGMENTATION DES DETTES DE FINANCEMENTS(4)

TOT-1-RESOUR-STAB-(1+2+3+4) 73 368 209.69 102 142 057.65

II-/EMPLO6STAB-DE L'EXE-(FL)

*ACQUIS-&AUGM-IMMO-(5) 33 298 864.72 47 847 397.74

Acquisition d'Immob-Incorporelles

Acquisitions d'Immob-corporelles 33 298 864.72 47 847 397.74

Acquisitions d'immob-Financières

Augmentat-des créances immob-

REMB-CAPIT-PROPRES (6)

*REMB-DETTES FINAN (7) 7 886 907.87 7 999 678.24

*EMPLOIS EN NON VAL (8)

*TOT -II-EMP-STA-(5+6+7+8) 41 185 772.59 55 847 075.98

III-/VAR-BESO-FINA-GLO-(BEG) 15 111 657.56 10 866 878.38 -

IV-VARIAT-DE LA TRESOR 17 070 779.54 - 57 161 860.05

TOTAL GENERAL 73 368 209.69 73 368 209.69 113 008 936.03 113 008 936.03
-

172
LIASSE COMPTABLE 2012
ACTIVITE CONSOLIDEE

173
R.A.D.E.E.C
ACTIVITE CONSOLIDEE

ETATS DE SYNTHESE
(MODELE NORMAL)
BILAN (ACTIF)

EXERCICE
PRECEDENT EXERCICE 2012

ACTIF NET NET AMORT-PROV BRUT

IMMOBILISAT-EN NON VALEUR (A) 1 856 553.91 20 832 357.82 45 062 758.34 65 895 116.16
*Frais préliminaires
Charges à répartir sur plusieurs exercices 1 856 553.91 20 832 357.82 45 062 758.34 65 895 116.16
*Prime de remboursement des obligations
IMMOBILIS-INCORPORELLES (B) 900 000.00 1 253 800.00 391 272.00 1 645 072.00
*Immobilis-en recherche et développement
*Brevets-marques-droits et valeurs similaires - 353 800.00 391 272.00 745 072.00
*Fonds commercial - - - -
*Autres Immobilisations incorporelles 900 000.00 900 000.00 - 900 000.00
IMMOBILISAT-CORPORELLES (C) 627 751 251.58 656 050 874.83 426 058 978.89 1 082 109 853.72
*Terrains 28 146 617.33 28 528 931.33 - 28 528 931.33
*Constructions 523 283 386.58 552 474 620.94 340 349 406.48 892 824 027.42
*Installations techniques matériel et outillage 46 369 599.64 44 965 995.28 76 432 658.74 121 398 654.02
*Materiel transport 442 680.29 761 523.67 4 885 387.14 5 646 910.81
*Mobilier-materiel de bureau et aménag.Divers 1 270 964.66 1 177 242.66 4 391 526.53 5 568 769.19
*Autres immobilisations corporelles - - - -
*Immobilisations corporelles cours 28 238 003.08 28 142 560.95 - 28 142 560.95
IMMOBILISAT-FINANCIERES (D) 2 130 998.29 1 947 949.79 141 845.13 2 089 794.92
*Prêts immobilisés 1 977 825.32 1 794 776.82 141 845.13 1 936 621.95
*Autres créances financières 153 172.97 153 172.97 - 153 172.97
*Titres de participation
*Autres titres immobilisés
ECARTS DE CONVERSION-ACTIF (E) 7 493 979.97 6 357 919.71 - 6 357 919.71
*Diminution des créances immobilisées 7 493 979.97 6 357 919.71 - 6 357 919.71
*Augmentation des dettes financières - - - -
TOTAL (A+B+C+D+E) 640 132 783.75 686 442 902.15 471 654 854.36 1 158 097 756.51
STOCKS (F) 6 845 346.31 8 147 920.62 1 978 798.87 10 126 719.49
*Marchandises
*Matières et fournitures consommables 6 821 917.51 8 124 814.38 1 978 798.87 10 103 613.25
*Produits en cours 23 428.80 23 106.24 - 23 106.24
*Produits intérmediaires et prod-résiduels
*Produits finis
CREAN-DE L'ACTIF CIRCUL-(G) 93 890 678.08 91 921 288.38 19 216 444.72 111 137 733.10
*Fournis.débiteurs.avances et acomptes
*Clients et comptes rattachés 77 454 886.30 84 094 476.53 19 216 444.72 103 310 921.25
*Personnel 602 418.72 565 236.14 - 565 236.14
*Etat 13 900 980.65 5 003 394.86 - 5 003 394.86
*Comptes d'associés - - - -
*Autres débiteurs 124 012.66 123 712.66 - 123 712.66
*Comptes de régularis-actif 1 808 379.75 2 134 468.19 - 2 134 468.19
TITRES ET VALE-DE DEPLACEM-(H) - - - -
ECAR-CONVER-ACTIF (i) (Elèc,circ) - - - -
TOTAL -II- (F+G+H+I) 100 736 024.39 100 069 209.00 21 195 243.59 121 264 452.59
TRESORERIE-CTIF
*Chèques et valeurs à encaissers -
*Banques, TG et C.C.P. 193 635 814.27 263 236 915.25 - 263 236 915.25
*Caisse, Regies d'avances et accreditifs - - - -
TOTAL - III- 193 635 814.27 263 236 915.25 - 263 236 915.25
TOTAL GENERAL I + II + III 934 504 622.41 1 049 749 026.40 492 850 097.95 1 542 599 124.35

174
R.A.D.E.E.C
ACTIVITE CONSOLIDEE

BILAN (PASSIF)
(MODELE NORMAL)

PASSIF EXRECICE EXRECICE

2011 2012
CAPITAUX PROPRES
Capital social ou personnel (1) 437 431 609.73 437 431 609.73
moins:actionna.capital souscrit non appelé
capital appelé, dont versé
Prime d'emission de fusion d'apport
Ecart de réévalution
Réserve légale
Autres réserves
Repport à nouveau (2) 38 912 940.17 75 040 311.99
Résultat nets en instance d'affectation (2)
Résultat net de l'exercice (2) 36 127 371.82 31 383 713.25
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES (A) 512 471 921.72 543 855 634.97
CAPITAUX PROPRES ASSIMILES (B) 203 791 549.13 272 615 998.21
Subventions d'investissement 203 791 549.13 272 615 998.21
Provisions réglemntées - -

DETTES DE FINANCEMENT (C) 80 526 311.55 76 749 604.30


Emprunts obligataires
Autres-dettes de financement 80 526 311.55 76 749 604.30
PROVIS-DURAB-/RISQUES &CHARG-(D) 54 115 899.82 77 384 116.84
Provisions pour risques 7 490 980.97 6 354 919.71
Provisions pour charges 46 624 918.85 71 029 197.13
ECARTS DE CONVERSION-PASSIF (E) - -
Augmentation des créances immobilisées - -
Diminition des dettes de financements - -
TOTAL -I- (A+B+C+D+E) 850 905 682.22 970 605 354.32
DETTES DU PASSIF CIRCULANT (F) 83 598 940.19 79 143 672.08
Fournisseurs et comptes rattachés 24 932 762.67 26 305 888.93
Clients créditeurs,avances et acomptes 9 488 008.82 3 362 420.53
Personnel 3 423 965.47 3 622 309.38
Organismes sociaux 13 436 086.65 15 671 272.59
Etat 12 807 544.98 14 442 876.86
Comptes d'associés - -
Autres créanciers 2 304 977.09 2 625 977.01
Comptes de régularisation-passif 17 205 594.51 13 112 926.78
AUTRES PROVIS-/RISQUES 1 CHARG-(G) - -
ECAR-DE CONVE-PASSIF (Elem-circ) (H) - -
TOTAL -II- (F+G+H) 83 598 940.19 79 143 672.08
TRESORERIE - PASSIF
Crédit d'escomptes
Crédit de trésorerie
Banques de régularisation
TOTAL -III-
TOTAL GENERAL I+II+III 934 504 622.41 1 049 749 026.40
(1)Capital Personnel débiteur
(2)Bénéficiaire (+) déficitaire (-) - -

175
R.A.D.E.E.C
ACTIVITE CONSOLIDEE

Compte de produits et charges (H.T)

EXERCICE
PRECEDENT TOTAL EXERCICE EXERCICE
NATURE 2011 EXERCICE 2012 PRECEDENT 2012
4 3-2+1 2

PRODUITS D'EXPLOITATION

Ventes de marchand-(en l'état) 49 051 658.47 54 200 404.89 - 54 200 404.89

Ventes de biens et Sce prd-chif-affaires 87 903 709.05 99 832 599.03 - 99 832 599.03

Variat- de stocks de prd (+) (1) - - - -

Immobilisat-prod-pour elle même 2 731 585.42 2 793 004.16 - 2 793 004.16

Subvention d'exploitation - - - -

Autres produits d'exploitation - - - -

Reprises d'exploit-transf-charges 12 444 067.59 3 467 098.89 - 3 467 098.89


TOTAL (1) 152 131 020.53 160 293 106.97 - 160 293 106.97

CHARGES D'EXPLOITATION

Achats revendus march-& fournit (2) 27 507 972.51 30 819 619.80 - 30 819 619.80

Achats consom-amti-& fournit (2) 16 367 360.55 15 580 701.20 15 447.42 15 565 253.78

Autres charges externes 2 160 375.22 2 101 591.22 41 500.00 2 060 091.22

Impôts et taxes 323 348.00 312 768.20 - 312 768.20

Charges de Perseonnel 24 573 411.42 26 386 868.83 5 267.52 26 381 601.31

Autres charges d'exploitation 51 792.89 83 983.22 2 857.14 81 126.08

Dotations d'exploitation 48 826 967.01 58 472 931.34 - 58 472 931.34

TOTAL ( II) 119 811 227.60 133 758 463.81 65 072.08 133 693 391.73

RESULTAT D'EXPLOIATION (I-II) 32 319 792.93 26 534 643.16

PRODUITS FINANCIERS - - - -

Produits des titres de participation & - - - -

autre titres immobilisés - - - -

Gains de changes 120 362.81 93 708.92 - 93 708.92

Intérêts et autres produits financiers 4 202 006.97 5 110 448.08 - 5 110 448.08

Reprises financières, transfert charg- 11 383 379.05 31 898 259.25 - 31 898 259.25
TOTAL ( IV) 15 705 748.83 37 102 416.25 37 102 416.25

CHARGES FINANCIERES - - - -

Charges d'intérêts 851 849.66 706 356.55 - 706 356.55

Pertes de change 1 750 321.14 1 760 964.69 - 1 760 964.69

Autres charges financières - - - -

Dotations financières 7 490 980.96 30 762 197.99 - 30 762 197.99

TOTAL (V) 10 093 151.76 33 229 519.23 - 33 229 519.23

RESULTAT FINANCIERES(IV-V) 5 612 597.07 3 872 897.02

RESULTAT COURANT (III+VI) 37 932 390.00 30 407 540.18 -

176
R.A.D.E.E.C
ACTIVITE CONSOLIDE

Compte de produits et charges (H.T)

EXERCICE
PRECEDENT TOTAL EXERCICE EXERCICE
NATURE 2011 EXERCICE 2012 PRECEDENT 2012
4 3-2+1 2

RESULTAT COURANT(report) 37 932 390.00 30 407 540.18

PRODUITS NON COURANT

Produit des cession d'immobili- - - - -

Subvention d'equilibre - - - -

Reprises sur subvention d'investi- 9 539 253.43 13 494 844.92 - 13 494 844.92

Autres produits non courant 329 781.03 626 986.34 384 173.59 242 812.75

Reprise non courant-transf des charg, - - - -

TOTAL 9 869 034.46 14 121 831.26 384 173.59 13 737 657.67

CHARGES NION COURANTES - - - -

V,N des immobili- cédés - - - -

Subventions accordées - - - -

Autres Charges non courantes 575.64 231.19 - 231.19

Dotations non Courantes aux - - - -

Amortissements et aux provisions - - - -


TOTAL 575.64 231.19 0.00 231.19

RESULTAT NON COURANT 9 868 458.82 14 121 600.07

RESULTAT AVANT IMPOT 47 800 848.82 44 529 140.25

IMPIOT SUR LES RESULTATS 11 673 477.00 13 145 427.00

RESULTAT NET 36 127 371.82 31 383 713.25

TOTAL DES PRODUITS 177 705 803.82 211 517 354.48

TOTAL DES CHARGES 141 578 432.00 180 133 641.23


RESULTAT NET 36 127 371.82 31 383 713.25

0.83 0.17

10 961 459.62 2 183 967.38

177
R.A.D.E.E.C
ACTIVITE CONSOLIDE

ETAT DES SOLDES DE GESTION (E.S.G)


-I Tableau de formation des résultats

EXERCICE EXERCICE
PRECEDENT

2011 2012
1 Vente de mar-(en l'etat) 49 051 658.47 54 200 404.89
2 Achat revend- de march- 27 507 972.51 30 819 619.80
I MAR-BRU-/VENTE EN L'ETAT 21 543 685.96 23 380 785.09
II + PRODUCT-DE L'EXE-:(3+4+5) 90 635 294.47 102 625 603.19
3 Ventes de biens et Serv-produits 87 903 709.05 99 832 599.03
4 Variat-Stocks de produits - -
5 Immo-prod-:entr-pour elle même 2 731 585.42 2 793 004.16
III - CONSOMMAT-DE L'EXE-:(6+7) 18 527 735.77 17 682 292.42
6 Achats consom-de mat-& four 16 367 360.55 15 580 701.20
7 Autres charges externes 2 160 375.22 2 101 591.22
IV = Valeur AJOUTEE (I+II-III) 93 651 244.66 108 324 095.86
8 + Subventions d'EXPLOITATION - -
9 - Impôts & taxes 323 348.00 312 768.20
10 - Charges de personnel 24 573 411.42 26 386 868.83
= EXCEDENT BRUT D'EXPL-(EBE) 68 754 485.24 81 624 458.83
V ou - -
= INSUF-BRUTE D'EXPL-(EBE) - -
11 + Autres produits d'exploitation - -
12 - Autres Charges d'exploitation 51 792.89 83 983.22
13 + Reprises d'exploit-trans de charges 12 444 067.59 3 467 098.89
14 - Dotations d'exploitation 48 826 967.01 58 472 931.34
VI = RESULTAT D'EXPLOIT (+ ou -) 32 319 792.93 26 534 643.16
VII + RESULTAT FINANCIER 5 612 597.07 3 872 897.02
VIII = RESULTAT COURANT ( + ou - ) 37 932 390.00 30 407 540.18
IX + RESULTAT NON COURANT 9 868 458.82 14 121 600.07
= RESULTAT AV. IMPOTS 47 800 848.82 44 529 140.25
15 - Impôts sur les résultats 11 673 477.00 13 145 427.00
- -
X = RESUL.NET DE L'EXER. (+ ou - ) 36 127 371.82 31 383 713.25

II - Capacité d'autofinancement (C.A.F) Autofinancement

EXERCICE EXERCICE
PRECEDENT

2011 2012
1 Résultat net de l'exercice
Bénéfice (+) 36 127 371.82 31 383 713.25
Perte (-)
2 + Dotation d'exploitation (1) 45 531 087.02 53 125 412.77
3 + Dotations Financière (1) 7 490 980.96 30 762 197.99
4 + Dotations non courantes (1)
5 - Reprises d'exploitation (2) - -
6 - Reprises financières (2) 11 383 379.05 31 898 259.25
7 - Reprises non courantes (2) (3) 9 539 253.43 13 494 844.92
8 - Produits de cessions d'immob- - -
9 + Val- nettes d'armort- des imm-ced- - -
I CAPACITE D'AUTOFIN- (CAF) 68 226 807.32 69 878 219.84
10 - Distribution de bénéfices - -
II AUTOFINANCEMENT 68 226 807.32 69 878 219.84

178
R.A.D.E.E.C
ACTIVITE CONSOLIDE
Tableau de financement de l'exercice
(Modele Normal)
1 - SYNTHESE DES MASSES DU BILAN

VARIATIONS EXERCICE EXERCICE


MASSES RESSOURCES EMPLOIS PRECEDENT 2012

1 Financement permanent 119 699 672.10 850 905 682.22 970 605 354.32
2 Moins Actif Immobilisé 46 310 118.40 640 132 783.75 686 442 902.15
3 FONDS DE ROUL-FONC-(1-2) 73 389 553.70 210 772 898.47 284 162 452.17
4 Actif circulant 666 815.39 100 736 024.39 100 069 209.00
5 Moins Passif circulant 4 455 268.11 83 598 940.19 79 143 672.08
6 BESOI-DE FIN-GLOB (4+5) 3 788 452.72 17 137 084.20 20 925 536.92
7 TRESO-NETTE (Act-Pas) II 69 601 100.98 193 635 814.27 263 236 915.25

II - EMPOIS ET RESSOURCES
EXERCICE 2011 EXERCICE 2012

RESSOURCES EMPLOIS RESSOURCES EMPLOIS


RESSOURCES STABLES

AUTOFINANCEMENT

Capacité d'autofinancement 68 226 807.32 69 878 219.84 -


distribution de bénéfices - -
CESSION ET REDUCTION D'IMMOBILISATION (2) - -
Cession d'Immo-Incorporelles - -
Cession d'immob-corporelles - -
Cession d'Immob-financières - -
Récupérat-sur créances immob- - -
AUGENTATION DES CAPIT-PROPRES ET ASSIMILES(3) 37 812 375.00 82 319 294.00 -
Augmentation de capital apports - - -
Subventions d'investissement 37 812 375.00 82 319 294.00 -
AUGMENTATION DES DETTES DE FINANCEMENTS(4) 6 285 928.39 6 294 932.27 -
TOT-1-RESOUR-STAB-(1+2+3+4) 112 325 110.71 158 492 446.11 -
II-/EMPLO6STAB-DE L'EXE-(FL) - -
*ACQUIS-&AUGM-IMMO-(5) 57 473 635.60 - 76 350 361.65
Acquisition d'Immob-Incorporelles - -
Acquisitions d'Immob-corporelles 56 992 735.54 - 76 350 361.65
Acquisitions d'immob-Financières 480 900.06 183 048.50 -
Augmentat-des créances immob- - - -
REMB-CAPIT-PROPRES (6) - - -
*REMB-DETTES FINAN (7) 8 806 996.38 - 8 935 579.26
*EMPLOIS EN NON VAL (8) - - -
*TOT -II-EMP-STA-(5+6+7+8) 66 280 631.98 183 048.50 85 285 940.91
III-/VAR-BESO-FINA-GLO-(BEG) 13 555 011.19 - 3 788 452.72
IV-VARIAT-DE LA TRESOR 32 489 467.54 - 69 601 100.98
TOTAL GENERAL 112 325 110.71 112 325 110.71 158 675 494.61 158 675 494.61

179
RADEEC
SETTAT

ETIC 2012

180
RADEEC
SETTAT

ETAT A1

PRINCIPALES METHODES D'EVALUATION SPECIFIQUES A L'ENTREPRISE

Au 31/12/2012

INDICATION DES METHODES D'EVALUATION APPLIQUEES PAR L'ENTREPRISE

I. ACTIF IMMOBILISE
A. EVALUATION A L'ENTREE

1. Immobilisation en non-valeurs
2. Immobilisations incorporelles
3. Immobilisations corporelles
4. Immobilisations financières

B. CORRECTIONS DE VALEUR

1. Méthodes d'amortissements
2. Méthodes d'évaluation des provisions pour dépréciation
3. Méthodes de détermination des écarts de conversion-Actif

II. ACTIF CIRCULANT (Hors trésorerie)


A. EVALUATION A L'ENTREE

1. Stocks
2. Créances
3. Titres et valeurs de placement

B. CORRECTIONS DE VALEUR

1. Méthodes d'évaluation des provisions pour dépréciation


2. Méthodes de détermination des écarts de conversion - Actif

III. FINANCEMENT PERMANENT

1. Méthodes de réévaluation
2. Méthodes d'évaluation des provisions réglementées
3. Dettes de financement permanent
4. Méthodes d'évaluation des provisions durables pour risques et charges
5. Méthodes de détermination des écarts de conversion - Passif

IV. PASSIF CIRCULANT (Hors trésorerie)

1. Dettes du passif circulant


2. Méthodes d'évaluation des autres provisions pour risques et charges
3. Méthodes de détermination des écarts de conversion - Passif

V. TRESORERIE

1. Trésorerie - Actif
2. Trésorerie - Passif
3. Méthodes d'évaluation des provisions pour dépréciation

181
RADEEC
SETTAT

ETAT A2

ETAT DE DEROGATIONS
Au 31/12/2012
INFLUENCE DES DEROGATIONS
INDICATION DES JUSSTIFICATION DES SUR LE PATRIMOINE, LA
DEROGATIONS DEROGATIONS SITUATION FINANCIERE ET LES
RESULTATS

I. Dérogations aux principes


comptables fondamentaux

II. Dérogations aux méthodes


d'évaluation

NEANT

III. Dérogations aux règles


d'établissement et de
présentation des états de
synthèse

182
RADEEC
SETTAT

ETAT A3

ETAT DES CHANGEMENTS DE METHODES


Au 31/12/2012

INFLUENCE SUR LE PATRIMOINE LA SITUATION FINANCIERE ET


NATURE DES CHANGEMENTS JUSTIFICATION DU CHANGEMENT
MES RESULTATS

I. Chagements affectant les


méthodes d'évaluation
-

II. Changements affectant les


règles de présentation

183
RADEEC
SETTAT

ETAT B1

DETAIL DES NON-VALEURS


Au 31/12/2012

COMPTE PRINCIPAL INTITULE MONTANT

21282-4 ENGAGEMENT RETRAITE 41 052 534.74


21288 AUTRES CHARGES A REPARTIR 24 842 581.42

TOTAL 65 895 116.16

184
RADEEC ETAT B2
SETTAT
TABLEAU DES IMMOBILISATIONS AUTRES QUE FINANCIERES
Au 31/12/2012
DIMINUTION
AUGMENTATION
MONTANT BRUT MONTANT BRUT
NATURE Production par
DEBUT EXERCICE FIN EXERCICE
Acquisition l'entrepris pour Virement Cession Retrait Virement
elle-même
IMMOBILISATION EN
NON-VALEURS
Frais préliminaires
Charges à répartir sur plusieurs
exercices 41 005 812.88 24 889 303.28 65 895 116.16
Primes de remboursement
obligations

IMMOBILISATIONS
INCORPORELLES
Immobilisation en rechreche et
développement
Brevets, marques, droits et valeurs
similaires 379 072.00 366 000.00 745 072.00
Fonds commercial
Autres immobilisations 900 000.00 900 000.00
incorporelles

IMMOBILISATIONS
CORPORELLES
Terrains 28 146 617.33 382 314.00 28 528 931.33
Constructions 823 132 865.09 48 700 555.24 27 306.10 21 052 858.38 89 557.39 892 824 027.42
Installations techniques, matériel
et outillage 116 863 267.57 2 046 131.00 2 489 255.45 121 398 654.02
matériel de transport 4 891 910.81 755 000.00 5 646 910.81
Mobilier, matériel de bureau et
aménagements divers 5 337 853.19 230 916.00 5 568 769.19
Autres immobilisations corporelles
Immobilisations corporelles en
cours 28 238 003.08 20 957 416.25 21 052 858.38 28 142 560.95

185
RADEEC
SETTAT ETAT B2 Bis

TABLEAU DES AMORTISSEMENTS


Au 31/12/2012
Cumul début exercice Dotation de l'exercice Amortissements sur Cumul d'amortissement
immobilisations sorties fin d 'exercice
NATURE

1 2 3 4 = 1 + 2- 3

IMMOBILISATION EN NON-VALEURS
Frais préliminaires
Charges à répartir sur plusieurs exercices 39 149 258.97 5 913 499.37 45 062 758.34
Primse de remboursement des obligations
S/TOTAL 39 149 258.97 5 913 499.37 0.00 45 062 758.34

IMMOBILISATIONS INCORPORELLES
Immobilisations en recherche et développement
Brevets ,marques ,droits et valeurs similaires 379 072.00 12 200.00 391 272.00
Fonds commercial
Autres immobilisations incorporelles
S/TOTAL 379 072.00 12 200.00 0.00 391 272.00

IMMOBILISATIONS CORPORELLES
Terrains
Constructions 299 849 478.52 40 499 927.96 340 349 406.48
Installations techniques ,matériel et outillage 70 493 667.93 5 938 990.82 76 432 658.75
Matériel de transport 4 449 230.52 436 156.62 4 885 387.14
Mobilier ,matériel de bureau et aménagements divers 4 066 888.53 324 638.00 4 391 526.53
Autres immobilisations corporelles
S/TOTAL 378 859 265.50 47 199 713.40 0.00 426 058 978.90
TOTAL GENERAL 418 387 596.46 53 125 412.77 0.00 471 513 009.23

186
RADEEC
SETTAT
TABLEAU DES PLUS OU MOINS VALUES SUR CESSIONS OU RETRAITS
D'IMMOBILISATIONS
Au 31/12/2012
DATE DE CESSION OU COMPTE MONTANT BRUT AMORTISSEMENTS V.N.A PRODUIT DE CESSION PLUS VALUES MOINS VALUES
DE RETRAIT PRINCIPAL CUMULES

NEANT

TOTAL 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00 0.00

187
RADEEC
SETTAT

ETAT B4

TABLEAU DES TITRES DE PARTICIPATION


Au 31/12/2012
Extrait des derniers états de Produits
Raison sociale Secteur Capital % Prix Valeur synthèse de la societé émetrice inscrits
de la Participation d'acquisition comptable Date de Situation Résultat au C.P.C
société émettrice d'activité social au capital global nette cloture nette net de l'exercice
1 2 3 4 5 6 7 8 9

N E A N T

TOTAL

188
RADEEC
SETTAT

TABLEAU DES PROVISIONS


Au 31/12/2012
NATURE Montant début DOTATIONS REPRISES Montant fin
exercice d'exploitation financieres non courantes d'exploitation financieres non courantes exercice
1-Provisions pour
dépréciation de
l'actif immobilisé 141 845.13 141 845.13

2-Provisions réglementées

3-Provisions durables
pour risques et charges 54 115 899.82 30 762 197.99 7 493 980.97 77 384 116.84

SOUS TOTAL (A) 54 257 744.95 30 762 197.99 7 493 980.97 77 525 961.97

4-Provisions pour
dépréciation de l'actif
circulant (hors trésor.) 19 314 823.91 5 347 518.57 3 467 098.89 21 195 243.59

5-Autres provisions pour


risques et charges

6-Provisions pour
dépréciation des
comptes de tresorerie

SOUS TOTAL (B) 19 314 823.91 5 347 518.57 3 467 098.89 21 195 243.59
TOTAL ( A + B ) 73 572 568.86 5 347 518.57 30 762 197.99 3 467 098.89 7 493 980.97 98 721 205.56

189
RADEEC
SETTAT

ETAT B6

TABLEAU DES CREANCES


Au 31/12/2012
ANALYSE PAR ECHEANCE AUTRES ANALYSES
CREANCES TOTAL Plus Moins Echus et Montant Montant sur Montant sur Montant
d'un d'un non en l'Etat et Organi- les entreprises représentés
an an recouvrées devises smes Publics liées par effets

DE L'ACTIF IMMOBILISE
-Prets immobilisés 1 936 621.95 1 936 621.95 141 845.13
-Autres créances financières 153 172.97 153 172.97

DE L'ACTIF CIRCULANT
-Fournisseurs débiteurs ,
avances et acomptes
-Clients et comptes rattachés 103 310 921.25 19 216 444.72 31 636 074.97 33 017 612.97
-Personnel 565 236.14 565 236.14
-Etat 5 003 394.86 5 003 394.86 5 003 394.86
-Comptes d'associés
-autres débiteurs 123 712.66 123 712.66
-Comptes de régularisation-actif 2 134 468.19 2 134 468.19

190
RADEEC
SETTAT

ETAT B7

TABLEAU DES DETTES


Au 31/12/2012
ANALYSE PAR ECHEANCE AUTRES ANALYSES
DETTES TOTAL Plus Moins Echus et Montant Montant vis-à Montant vis-à- Montant

d'un d'un non en vis de l'Etat vis des entrep représentés


an an payées devises et Org. Publ. liées par effets

DE FINANCEMENT
-Emprunts obligataires
-Autres dettes de financement 76 749 604.30 76 749 604.30

DE PASSIF CIRCULANT
-Fournisseurs et comptes
rattachés 26 305 888.93 26 305 888.93 3 099 268.69
-Clients créditeurs 3 362 420.53 3 362 420.53
-Personnel 3 622 309.38 3 622 309.38
-Organismes sociaux 15 671 272.59 15 671 272.59
-Etat 14 442 876.86 14 442 876.86 14 442 876.86
-Comptes d'associés
-autres créanciers 2 625 977.01 2 625 977.01
-Comptes de régularisation-
passif 13 112 926.78 13 112 926.78

191
RADEEC
SETTAT

ETAT B8

TABLEAU DES SURETES REELLES DONNEES OU RECUES


Au 31/12/2012
Valeur comptable nette de
Mantant couvert par Date et lieu
TIERS CREDITEURS OU TIERS DEBITEURS Nature (1) Objet (2)(3) la sureté donnée
la surete d'inscription
EXERCICE

*Suretés données

N EANT
* Suretés reçues

(1)Gage: 1-Hypothèque:2-Nantissement:3- Warrant:4-Autres :5-(à préciser)


(2) Préciser si la sureté est donnée au profit d'entreprises ou de personnes tierces (suretés données)
(entreprises liées, associés, membres du personnel)
(3) Préciser si la sureté reçue par l'entreprise provient de personnes tierces autres que le débiteur (suretés reçues )

192
RADEEC
SETTAT

ETAT B9

ENGAGEMENTS FINANCIERS RECUS OU DONNES


HORS OPERATIONS DE CREDIT-BAIL

Au 31/12/2012
ENGAGEMENTS DONNES Montants Exerc Montants Ex.Pr.

*Avals et cautions
*Engagements en matière de pensions de retraites et obligations similaires 71 029 197.13 46 624 918.84
*Autres engagements donnés
-
-
-
-
-
-

TOTAL (1) 71 029 197.13 46 624 918.84


(1) Dont engagements à l'égard d'entreprises liés
..............................................................…

ENGAGEMENTS RECUS Montants Exerc Montants Ex.Préc

*Avals et cautions
*Autres engagements reçus
-
-
-
-
-
-
-

TOTAL 0.00 0.00

193
RADEEC ETAT B10
SETTAT
TABLEAU DES BIENS EN CREDIT-BAIL
Au 31/12/2012
Date de la Durée du Durée Cumul des Montant de Prix d'achat
Valeur estimée Redevances restant à payer
1ère contrat théorique exercices l'exercice résiduel
du bien à la date du précédents des des A moins A plus
Rubriques échéance en mois d'amort.du en fin de Observations
contrat redevances redevances d'un an d'un an
1 2 3 bien 5 contrat 10 11
4 6 7 8 9

NEANT

194
RADEEC
SETTAT ETAT B11

DETAIL DES POSTES DU C.P.C


Au 31/12/2012

POSTE EXERCICE EXERCICE


PRECEDENT
611 CHARGES D'EXPLOITATION
Achats revenus de marchandises
* Achats de marchandises 30 819 619.80 27 507 972.51
* Variation des stocks de marchandises (±)
Total 30 819 619.80 27 507 972.51
612 Achats consommés de matières et fournitures
* Achats de matière premières 5 203 921.00 2 017 181.50
* Variation des stocks de matière première (±)
* Achats de matériel et fournitures consomables 277 204.56 382 963.11
et d'emballages
* Variation des stocks de matière.fournitures et emballages(±) -1 156 694.33 1 563 100.00
* Achats non stockés de matières et de fournitures 4 251 029.58 3 612 006.76
* Achats de travaux, études et prestations de service 6 989 792.97 8 773 146.33
Total 15 565 253.78 16 348 397.70
613/614 Autres charges externes
* Locations et charges locatives 170 500.00 191 533.34
* Redevances de crédit-bail
* Entretient et réparations 115 269.83 270 473.24
* Primes d'assurances 253 060.86 266 747.60
* Rénumérations du personnel extérieur à l'entreprise 96 860.79
* Rénumérations d'intermédiaires et honoraires 314 484.10 269 364.36
* Redevances pour brevets, marques, droits... 102 468.00 75 776.17
*Etudes,Recherches et documentations 52 485.85 48 956.04
* Transports
* Déplacements, missions et réceptions 337 500.02 360 418.34
* Réste du poste des autres charges externes 617 461.77 641 419.34
Total 2 060 091.22 2 124 688.43

616 - Impôts et taxes


- Impôts et taxes directs 303 369.20 316 775.00
- Impôts et taxes indirects 9 399.00 6 573.00
- Impôts, taxes et droits assimilés
- Impôts et taxes des exercices antérieurs
312 768.20 323 348.00
617 Charges de personnel
* Rénumération du personnel 21 382 429.80 20 036 448.35
* Charges sociales 4 061 948.29 3 577 615.91
* Reste de poste des autres charges du personnel 937 223.22 774 044.97

Total 26 381 601.31 24 388 109.23


Autres charges financières
* Charges nettes sur cessions de titres et valeurs de placement
* Reste du poste des autres charges financières
Total
CHARGES NON COURANTES
Autres charges non courantes 231.19 575.64
* Pénalités sur marchés et dédits
* Rappels d'impôts (autres qu'impôts sur les résultats)
* Pénalités et amendes fiscales
* Créances devenues irrécouvrables
* Reste du poste des autres charges non courantes
Total 231.19 575.64

195
RADEEC
SETTAT

ETAT B11

DETAIL DES POSTES DU C.P.C


Au 31/12/2012
POSTE EXERCICE EXCERCICE
PRECEDENT
711 PRODUITS D'EXPLOITATION
Ventes de marchandises
* Ventes de marchandises au maroc 54 200 404.89 49 051 658.47
* Ventes de marchandises à l'étranger
* Reste du poste des ventes de marchandises

Total 54 200 404.89 49 051 658.47

712 Ventes des biens et services produits


* Ventes de marchandises au Maroc
* Ventes de marchandises à l'etranger
* Ventes des services produits au Maroc 92 998 268.16 81 650 750.26
* Ventes des services produits à l'étranger
* Ventes de produits accessoires 6 834 330.87 6 252 958.79
* Reste du poste des ventes et services produits
Total 99 832 599.03 87 903 709.05
713 Variation des stocks de produits
* Variation des stocks des biens produits (±)
* Variation des stocks des services produits (±)
* Variation des stocks des produits en cours (±)
Total
718 Autres produits d'exploitation
* Jetons de présence reçus
* Reste du poste (produits divers)
Total
719 Reprises d'exploitation : transferts de charges
* Reprises 3 467 098.89 12 444 067.59
* Transferts de charges
Total 3 467 098.89 12 444 067.59

PRODUITS FINANCIERS
738 Intérêts et autres produits financiers
* Intérêt et produits assimilés 5 110 448.08 4 202 006.97
* Revenus des créances rattachées à des participations
* Produits nets sur cessions de titres et valeurs de placement
* Reste du poste intérêts et autres produit financiers

Total 5 110 448.08 4 202 006.97

196
Tableau n ° 12 RADEEC

DETAIL DE LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE

Au 31/12/2012

Opérations
Solde au début de Déclarations TVA de
NATURE comptables de Solde fin d'exercice
l'excercice l'exercice
l'exercice
1 2 3 (1 + 2 - 3 = 4)

A. T.V.A. Facturée 11 127 298.07 19 316 395.65 17 293 855.06 13 149 838.66

B. T.V.A. récuperable 4 862 775.43 10 348 242.58 10 207 623.97 5 003 394.04

* sur charges 5 005 211.32 4 890 569.54 2 615 848.00


* sur immobilisations 5 343 031.26 5 317 054.43 2 387 545.64

C. T.V.A. dûe ou crédit de TVA 570 229.33 7 086 231.09 7 314 981.00 341 479.42

197
RADEEC
SETTAT

B15
ETAT POUR LE CALCUL DE LIMPOT DU PAR LES ENTERPRISES BENEFICIANTS
MESURES D'ENCOURAGEMENT AUX INVESTISSEMENTS

Au 31/12/2012
RUBRIQUES Ensemble des produits Ensemble des produits Ensemble des produits corresponsant
correspondant au numérateur taxable
à la base imposable
1 2 3 4
Ventes
1 Ventes imposables
2 Ventes exonérées à 100%
3 Ventes exonérées à 50%
Lotissement et promotion immobilière
4 Ventes et locations imposables
5 Ventes et locations exclues à 100%

6 Ventes et locations exclues à 50% NEANT


Prestations de services
7 Imposables
8 Exonérées à 100 %
9 Exonérées à 50 %
10 Produits accessoires. Produits financiers, dons et libéralités
11 Subventions d'équipement
12 Subventions d'équilibre
12a Imposables
12b Exonéréés à 100%
12e Exonéréés à 50%
13 Tataux partiels
14 Profits net global des cesssions après abattement pondéré
15 Autres profits exceptionnels
16 Total général (lignes 13+14+15)
(1) Faire figurer dans ces cases la moitié du montant figurant dans la colonne 3 - même ligne

198
RADEEC
SETTAT

Tableau n°17
ETAT DES PLUS-VALUES CONSTATEES EN CAS DE FUSION
Au 31/12/2012
Eléments Valeur Valeur nette Plus-value Fraction de la plus-values Fraction de la plus-values Cumul des plus- Solde des plus- Observations

d'apport comptable constatée et différée reportée aux exercices anterieurs reportée a l'exercice actuel values reportées values non imputées

1 Terrains
2 Constructions
3 Materiel et outillage

4 Materiel de transport NEANT


5 Agencements-installations
6 Brevets
7 Autres elements amortissables
8 Titres de participation
9 Fonds de commerce
10 Autres elements non amortissables
TOTAL

(1) Imposition différée jusqu'à la date de cession


(2) Fractions correspondant à l'imputation normale de la plus-value constatée lors de la fusion majorée
la cas échéant du reliquat de la plus value se rapportant à l'élément cédé au cours de l'exercice

199
TABLEAU N° 19 R.A.D.E.E.C

TABLEAU DES LOCATIONS ET BAUX AUTRES QUE LES CRÉDIT-BAIL EXERCICE 2012

Au 31/12/2012

NATURE DU CONTRAT (1)


Nom et prénom ou raison Date de Montant du loyer
Nature du bien loué Lieu de situation sociale et adresse du conclusion de compris dans les Bail- (Niéme
propriétaire l'acte de location charges de l'exercice naire période)
1 2 3 4 6 7 8
ANNEXE Q/PAM N° 210 RUE DAJLA SETTAT BARAKAT ALLAH 31/05/2000 14 400.00
ANNEXE Q/AMAL BOUMEHDI N° 6 SETTAT KOUIS BAHI ABDELKRIM 30/05/2000 14 400.00
ANNEXE Q/ SMAALA BD ALLAL BEN ABDELLAH SETTAT MESKOUKI FATNA 03/05/2000 14 400.00
ANNEXE Q/MABROUKA RUE 9 N° 18 SETTAT LAKBIRA RAZOUKI 01/01/2009 9 600.00
LOYER Q/ IKHLASS GUISSER SABNI MOHAMED 23/01/2002 12 000.00
LOYER LOTISSEMENT OULED ABBOU N° 31OD ABBOU MOHAMED AMMOURA 01/01/2005 13 200.00
LOYER DEROUA NADIR ATHMANI 01/07/2005 30 000.00
ANNEXE Q/PAM 2 OD MRAH ROCHDI ABDERAHIM 01/01/2005 36 000.00
ANNEXE AGENCE DEROUA HAJOUBI HADJ 01/06/2010 12 000.00
ANNEXE AGENCE RAS LAIN OULD MINA MOHAMED 01/06/2010 12 000.00
AUTRES LOCATIONS 2 500.00
TOTAL 170 500.00

(1) Marquer d'une coix la colonne adéquate


Au cas ou le nombre de propriétaires dépasserait quinze, Veuillez ajouter des annexes d'une contexture identique à celle du présent état.

200
RADEEC
SETTAT

ETAT DES INTERETS DES EMPRUNTS CONTRACTES AUPRES DES SASSOCIES ET DES TIERS
AUTRES QUE LES ORGANISMES DE BANQUE OU DE CREDIT

Au 31/12/2012
Nom prénons Adresse N° C.I.N Montant Date du Durée Taux Charge Remboursement Remboursement
ou raison ou du prêt prêt du prêt d'interet financière Exercices antérieurs Exercice Actuel Observations
social Article I.S. (en mois) globale

Principal Intérêt Principal Intérêt

A. Associés

NEANT

B.Tiers

TOTAL

201
RADEEC
SETTAT

ETAT DETAILLE DES STOCK

Au 31/12/2012
STOCKS STOCK FINAL STOCK INITIAL Variation
Montant Provision Provision Montant de stock en
Montant net Montant brut
brut pour pour net valeur (+ou-)
dépréciat. dépréciat. 7=6-3
I.Stocks Approvisionnement
- Biens et produits destinés à la revente en l'état:
* Biens immeubles; 1
* Biens meubles 2
- Biens et matières premières destinés à la production et de transformation
- Matières premières 10 103 613.25 1 978 798.87 8 124 814.38 8 946 596.36 2 124 678.85 6 821 917.51 -1 302 896.87 3
- Matières consommables 23 106.24 23 106.24 23 428.80 23 428.80 322.56 4
- Pièces détachées 5
- Carburants, lubrifiants pour véhicules de transport 6
- Emballage :
* Récupérables 7
* Vendus 8
* Perdus 9
Total Stocks 10 126 719.49 1 978 798.87 8 147 920.62 8 970 025.16 2 124 678.85 6 845 346.31 -1 302 574.31 10
II.Stocks en cours Production de biens et service
- Produits en cours 11
- Etudes en cours 12
- Travaux en cours 13
- Services en cours 14
Total Stocks des encours 15
III.Stocks Produits finis
- Produits finis 16
- Biens finis 17
Total Stocks Produits et Biens Finis 18
IV.Stocks Produits résiduels
- Déchets 19
- Rebuts 20
- Matières de récupération 21
Total Stocks Produits résiduels 22
TOTAL GENERAL 23
(ligne 10 + 15 + 18 + 22) 10 126 719.49 1 978 798.87 8 147 920.62 8 970 025.16 2 124 678.85 6 845 346.31 -1 302 574.31

202
RADEEC
SETTAT

ETAT C1

ETAT DE REPARTITION DU CAPITAL SOCIAL


Montant du Capital :

Au 31/12/2012
Nom, Prénom ou raison Nombre de titres Valeur nominale Montant du capital
Exercice Exercice de chaque action ou
sociale des principaux associés (1) Adresse part sociale
Souscrit Appelé Libéré
précédent actuel
1 2 3 4 5 6 7 8

NEANT

TOTAL
(1) Quand le nombre des associés est inférieur ou égal à 10, l'entreprise doit déclarer tous les participants au capital
Dans les autres cas il y a lieu de ne mentionner que les 10 principaux associés par ordre d'importance décroissante

203
RADEEC
SETTAT

ETAT C2

TABLEAU D'AFFECTATION DES RESULTATS INTERVENUE AU COURS DE L'EXERCICE


Au 31/12/2012
Montant Montant

A. ORIGINE DES RESULTATS B. AFFECTATION DES RESULTATS


(Décision du 30 Juin 2000)
Réserve légale
Report à nouveau 38 912 940.17
Autres réserves
Résultats nets en instance d'affectation
Tantièmes
Résultat net de l'exercice 36 127 371.82
Dividendes
Prélèvement sur les réserves
Autres affectations
Autres prélèvements
Report à nouveau 75 040 311.99

TOTAL A 75 040 311.99 TOTAL B 75 040 311.99

204
RADEEC
SETTAT

ETAT C3

RESULTAT ET AUTRES ELEMENTS CARACTERISTIQUES DE


DE L'ENTREPRISE AU COURS DES 3 DERNIERS EXERCICES
Au 31/12/2012

NATURE DES INDICATIONS Exercice Exercice Exercice


N-2 N-1 N

SITUATION NETTE DE L'ENTREPRISE

Capitaux propres plus capitaux propres assimilés moins immobilisation en


non valeurs 611 202 558.91 675 257 657.97 750 576 517.02

OPERATIONS ET RESULTATS DE L'EXERCICE

Chiffre d'affaires T.T.C.


Chiffre d'affaires hors taxes 155 985 139.82 136 955 367.52 154 033 003.92
Résultat avant impôts 63 484 048.60 47 800 848.82 44 529 140.25
Impôts sur les résultats 19 871 280.00 11 673 477.00 13 145 427.00
Bénéfices distribués
Résultats non distribués (mis en réserves ou en instance d'affectation) 43 612 768.60 36 127 371.82 31 383 713.25

RESULTAT PAR TITRE (Pour les sociétés par actions et SARL)

Résultat net par action ou part sociale


Bénéfices distribués par action pour part sociale

PERSONNEL

Montant des salaires bruts de l'exercice


Effectif moyen des salariés employés pendant l'exercice

205
RADEEC
SETTAT

ETAT C4

TABLEAU DES OPERATIONS EN DEVISES


PENDANT L'EXERCICE
Au 31/12/2012
NATURE Entrée contre-valeur Sortie contre-valeur
(en Dh) (en Dh)

* Financement permanent 9 666 934.01

* Immobilisations brutes

* Rentrées sur immobilisations

* Produits

* Charges 706 356.55

TOTAL DES ENTREES 0.00


TOTAL DES SORTIES 10 373 290.56
BALANCE DEVISES
TOTAL 0.00 10 373 290.56

206
RADEEC
SETTAT

ETAT C5

DATATION ET EVENEMENTS POSTERIEURS

I. DATATION

. Date de clôture *1 : 31 Décembre 2012

. Date d'établissement des états de synthèse *2 :

*1 Justification en cas de changement de la date de clôture de l'exercice


*2 Justification en cas de dépassement du délai réglementaire de trois mois
prévu pour l'élaboration des états de synthèse

II. EVENEMENTS NES POSTERIEUREMENT A LA CLOTURE DE L'EXERCICE NON RATTACHABLES A CET


EXERCICE ET CONNUS AVANT LA 1ERE COMMUNICATION EXTERNE DES ETATS DE SYNTHESE

DATES Indication des événements

- Favorables

- Défavorables

207
RADEEC
SETTAT
ACTIVITE CONSOLIDEE

ETATS DE SYNTHESES DE L'ACTIVITE


CONSOLIDEE EXERCICE 2012

Examinés par le conseil d'administration de la Régie Autonome de Distribution


d'Eau et d'Electricité de la Chaouia de Settat lors de sa séance du

le Directeur Général de la RADEEC le Président du Conseil


d'Administration

208
Radeec-Settat Audit Interne et Externe

Rapport de Gestion de l’Exercice 2012


209
Radeec-Settat Audit Interne et Externe

INTRODUCTION

En vue de sécuriser les fonds et le patrimoine de la régie et d’assurer la


régularité et la sincérité des informations générées, et en vue de la nécessité d’un
audit efficace, la Direction de la RADEEC s’est attelée à prendre les dispositions
appropriées en la matière.

En effet, la Direction Générale de la RADEEC a décidé de mettre en place un


programme stratégique résumé en les points suivants :

- Vision stratégique globale cohérente avec celle de la Direction des Régies


et Services Concédés en matière de service public,
- Préservation et protection du patrimoine de la régie.

Le Service Audit Interne au sein de la Régie s’est penché récemment sur


l’évaluation des processus de management des risques et de contrôle des différents
processus et procédures et contribue à leur amélioration.
La mission principale dont le service Audit interne s’en est chargée est celle d’assurer
la fiabilité et l’intégrité des informations, efficacité des opérations, protection du
patrimoine, respect des lois et des règlements.
Ainsi la stratégie menée par la Régie en matière d’Audit Interne s’articulera
autour des axes suivants :

1- La mise en place d’un système d’organisation


- Définition des responsabilités,
- Séparation des tâches et des fonctions,
- Description des fonctions et des missions,

2- L’instauration d’un système de documentation et d’information


- Procédures écrites,
- Canevas des documents et supports de l’information,
- L’élaboration des rapports financiers et de gestion.

CERTIFICATION DES COMPTES

Le cabinet d’Audit externe CHH Audit a procédé à l’audit des comptes et


l’évaluation des performances de la RADEEC au titre de l’exercice 2012.

Dans son rapport de synthèse, l’auditeur a conclu sa mission par la


certification des comptes de la RADEEC au titre de l’exercice 2012.

Rapport de Gestion de l’Exercice 2012


210
Radeec-Settat Audit Interne et Externe

Cette performance vient s’ajouter à celle réalisée en 2007,2008, 2009 ,2010 et


2011, années où les comptes, ont été également, certifiés.

L’intervention du cabinet d’audit a été axée autour des trois principaux


aspects suivants :
1- le suivi des recommandations formulées par les auditeurs externes et les
mesures de redressement prises par la RADEEC ;
2- l’évaluation du système de contrôle interne et des procédures comptables
et administratives appliquées par la Régie ;
3- le contrôle et l’examen des comptes annuels de la Régie arrêtés au
31/12/2012 et leur conformité par rapport aux normes professionnelles admises.

Pour ce qui est contrôle des comptes, l’auditeur externe a confirmé que la
comptabilité de la Régie, telle qu’elle est actuellement tenue, permet de s’assurer
que les opérations réalisées par la Régie sont exhaustives et correctement évaluées
et que les états de synthèse qui en découle, à la date du 31/12/2012, donnent une
image fidèle du patrimoine de la RADEEC et de sa situation financière ainsi que du
résultat de ses opérations et de l’évolution de ses flux de trésorerie et cela
conformément aux principes comptables admis au Maroc.

Cette certification obtenue par la Régie est le résultat de la concrétisation d’un


ensemble d’actions entreprises, sur les plans technique, organisationnel, financier,
contrôle interne, gestion du patrimoine et gestion de la clientèle et confirme que la
Régie a atteint en grande partie les objectifs tracés dans le cadre de son programme
pluriannuel 2012-2016.

Ci-après le rapport d’opinion de l’auditeur externe.

Rapport de Gestion de l’Exercice 2012


211
212
213

Vous aimerez peut-être aussi