Vous êtes sur la page 1sur 38

Royaume du Maroc

Ministère de l’Equipement, du Transport


De la Logistique et de l’Eau
Direction provinciale d’Agadir Ida Outanane
ELOILLAF
Institut spécialisé des Travaux Public d’Agadir CONSTRUCTION

RAPPORT DE STAGE D’INITIATION

REALISE PAR : BOUIRIQUI ABDERRAHIM

ENCADRE PAR : YASSINE EL BENDEK

PENDANT LA PERIODE : DU 01 JUIN AU 31 JUILLET

1
Table des matières
DEDICACE................................................................................................................................................. 3
INTRODUCTION ....................................................................................................................................... 4
FICHE D’IDENTIFICATION DE L’ENTREPRISE ............................................................................................ 5
Organigramme......................................................................................................................................... 6
PRESENTATION DU PROJET ..................................................................................................................... 7
L’INSTALLATION DE CHANTIER .............................................................................................................. 10
Clôture du chantier: ............................................................................................................... 10
Bureau de chantier: ............................................................................................................... 10
Sanitaires: .............................................................................................................................. 11
Poste de ferraillage: ............................................................................................................... 11
La grue: .................................................................................................................................. 12
Les réseaux: ........................................................................................................................... 12
LES TRAVAUX EFFECTUIERS : ................................................................................................................. 13
La semaine (01/07/2019) ....................................................................................................... 13
La semaine (08/07/2019) ....................................................................................................... 22
La réalisation des escaliers : .......................................................................................................... 22
La semaine (15/07/2019) ....................................................................................................... 27
Réalisation des poteaux : .............................................................................................................. 27
Mise en place des poutrelles de plancher de 1er étage :............................................................... 29
La semaine (22/07/2019) ....................................................................................................... 32
Coffrage de la dalle de show-room : ............................................................................................. 32
Missions effectuées : ............................................................................................................................. 34
Conclusion ............................................................................................................................................. 35
Glossaire ................................................................................................................................................ 36
Bibliographie.......................................................................................................................................... 38

2
DEDICACE

J’adresse mes sincères remerciements à tous mes


enseignants qui m’ont préparé théoriquement et
pratiquement durant la première année de formations,
ainsi que tout le corps administratif.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont contribué à la


réussite de ce stage et qui m’ont soutenu tous le long de
cette période d’apprentissage et surtout Mr le directeur
qui m’a accepté dans son établissement, et m’a donné cette
chance d’affronter le monde professionnel et de mettre en
œuvre mes connaissances.

Je présente également ma gratitude à tous les agents de


la société EL OILLAF qui m’ont aidé à bien s’intégrer au sein
de l’entreprise et à concrétiser mes connaissances
théoriques acquise.

3
Chapitre 1
INTRODUCTION

L’Institut Spécialisé des Travaux Publics de Agadir (ISTP-A) est un


établissement de formation relevant du ministère de l’équipement, du
transport, et de la logistique, il a pour mission la formation de techniciens
spécialisés dans les domaines suivants : bâtiment et route.

Conforment à la méthodologie de la formation, l’élève-technicien de la


première année (Tronc-commun) effectue un stage d’initiation dans le
milieu professionnel sur un chantier, dans un laboratoire, ou dans un
bureau d’études pendant un mois durant les vacances d’été afin de
concrétiser les connaissances théoriques acquises en classe.

A cet effet, j’ai eu à effectuer mon stage à l’entreprise El Oillaf sur un


chantier à Tassila.

Le choix de ce stage sur chantier m’a permis également de travailler


parallèlement sur la pratique (vision de la réalité sur le terrain).

4
FICHE D’IDENTIFICATION DE
L’ENTREPRISE

- Raison sociale : Entreprise de construction EL


OILLAF SARL

- Création : Novembre 1976


- Siege sociale : Rue Assafi Parcelle n12B ZI Tassila-
Agadir
- Capital sociale : 7 000.000,00 DH
- Registre de commerce : 271 – 8455 INEZGANE
- Affiliation à la CNSS : 158 2693
- Identification fiscale : 06900124
- Activité : Gros-œuvre
Revêtement
Etanchéité
Terrassements généraux
Menuiserie bois et ferronnerie
Electricité bâtiment
Plomberie bâtiment
Peinture-Vitrière
▪ Compte bancaire : N 101010212111001142000415

5
Organigramme

CHANTIER PROMOTEUR BUREAU

Secrétaire :

Chef du chantier
Technicienne : Technicien :

Chef d’équipe Chef d’équipe Chef d’équipe Chef d’équipe

6
Chapitre 2
PRESENTATION DU PROJET

Ce projet s’inscrit dans le cadre de construction


d’un show-room pour l’exposition des articles de
construction au zone industriel Tassila, constituer
de :
• Une cave pour stockage
• Rez de chaussee
• Mezzanine

Sous-sol
7
Rez de chaussee

8
Mezzanine

9
L’INSTALLATION DE CHANTIER

Clôture du chantier :
Pour diverses raisons de sécurité le chantier doit
être entouré d’un entouré d’une clôture réaliser en
plaques de tôle nervures deux mètre de hauteur et
six mètres de longueur. `

Grillage

Bureau de chantier :
Le bureau de chantier est mis en place des
l’ouverture su chantier, sure une surface de 20m²,
avec une porte et une fenêtre, équipe : d’une table
avec des Chaises en nombre suiffant et des panneaux
10
en contre-plaqué pour afficher les plans.
Sanitaires:
➢ WC branché provisoirement à une
fosse septique
Poste de ferraillage:
− Séparer les aciers selon leur nature et leur Ø.
− Matériel de coupe des aciers et de mesure.
− Une aire de montage (10 x 4) pour assembler les
éléments façonnés.
− Une aire de stockage (10 x 4) des armatures terminées
posées sur des madriers situés à l’intérieur du champ
de balayage.

Les aciers
longitudinaux

Ferraillage
de poutre
Etai

11
La grue:
Une grue était installée dans le chantier à-peu-près au milieu
du terrain pour assurer l’immobilité des matériaux, matériel… de
travail disponible sur le chantier.

Les réseaux:
Electricité : il faut prévoir la puissance
provisoirement pour satisfaire les besoins de chantier,
l’équipement nécessaire pour le branchement comporte le
compteur électrique, l’armoire et les câbles d’alimentation ainsi
que ses canalisations d’alimentation ainsi que ses et les tensions
à installer canalisations.

12
LES TRAVAUX EFFECTUIERS :
La semaine (01/07/2019)
• Dans la 1ère semaine du stage j’ai observé Les
plans du projet dans le bureau du chantier pour
bien comprendre les travaux qui ont déjà exécutés,
et parmi ces travaux :

• Semelles isolées :
Une semelle de fondation est un ouvrage d'infrastructure,
généralement en béton armé, qui reprend les charges d'un
organe de structure d'une construction et qui transmet et
répartit ces charges sur le sol (fond de coffre ou niveau
d'assise). On distingue les semelles isolées, que l'on retrouve
au droit d'un poteau par exemple, des semelles filantes
généralement situées sous un mur ou un voile.
✓ Mode opératoire :
Traçage de la semelle : Tendre le cordeau entre les clous
plantés dans les chaises indiquant les extrémités des semelles

13
et la projection de l’intersection du cordeau sur le béton de
propreté à l’aide de fil à plomb

Traçage de
poteau
Béton de
propreté

Coffrer la semelle : Poser le ferraillage de la semelle sur


les cales à béton.
Poser le ferraillage du prés-poteau et le bloquer
verticale.
Mise en place du béton sans décaler le ferraillage du
prés-poteau avec vibration.

14
Aciers de
pré
poteau

Le ferraillage
de semelle

Aciers mal
réalisés

Coffrage de
semelle

15
Plan des semelles

• Voile :
Le voile béton est une paroi, obtenue par coulage d’un
béton, dans un coffrage vertical. Il peut être réalisé en béton
décoratif : coloré, avec relief.
Si le voile béton est tant utilisé, c’est qu’il présente bon
nombre d’atouts.
▪ La rapidité : Une fois les banches en place, le coulage
s’effectue rapidement, par pompage.
▪ Architecture : Le béton banché peut épouser toutes les
formes. Il laisse place à une liberté de réalisation.
▪ Mécanique : Le voile béton est reconnu pour sa solidité. En
outre, c’est un matériau monobloc qui prévient des risques
d’infiltrations d’eau
16
Coffrage

Ferraillage
de voile

17
Plan de Voile

• Les Fondation :

Les fondations est un ouvrage prend appui sur un sol qui


transmet un ensemble des charges.
Les fondations d’un bâtiment représentent un enjeu
essentiel de son architecture, car elles forment la partie
structurelle qui s’oppose au tassement et aux infiltrations.

18
Selon la capacité portante, les forces mises en jeu et les
tassements admissibles, le constructeur choisira une solution
du type fondation superficielle, semi-profonde ou profonde,
qui diffèrent par leur géométrie et leur fonctionnement.
En dernier recours, si le sol en place ne possède pas les
qualités suffisantes pour qu'on puisse y fonder l'ouvrage, des
techniques de renforcement des sols sont utilisables.

Les différents types de fondations :

Les fondations superficielles par semelles


Les fondations par radier
Les fondations profondes

19
Plan de fondation

20
• Dans la même semaine j’étais présent lors de coulage de la dalle de
la cave en hourdis et poutrelles, après le coulage de béton des
poutres.

La pompe à
béton

21
La semaine (08/07/2019)
La réalisation des escaliers :
Pour construire un escalier en béton, il faut
procéder méthodiquement et par étapes. Une
fois les mesures du bâti relevées et les
dimensions du futur escalier calculées, un plan
précis du projet est dessiné.

Ensuite, il s'agit de fabriquer un coffrage très


solide. Il va supporter le poids du béton coulé
pour réaliser l’escalier. Enfin, après un temps de
séchage de plusieurs jours, l'escalier est décoffré.

Les étapes pour construire un escalier en


béton :
• Étape 1 : Faites un plan de votre escalier
• Étape 2 : Faites le tracé de l’escalier au sol et côté
mur
• Étape 3 : Cas 1 : tracez le deuxième côté avec un
limon temporaire
• Cas 2 : tracez le deuxième côté sur un deuxième mur
• Étape 4 : Fixez le fond du coffrage
• Étape 5 : Fixez les contremarches
• Étape 6 : Installez l'armature en fer
• Étape 7 : Préparez le béton
• Étape 8 : Coulez le béton
• Étape 9 : Enlevez le coffrage

22
Traçage des
marches et les
contremarches

Coffrage

Ferraillage de la
dalle d’escalier

Barre de fixation de
coffrage

23
• Dans la 2eme semaine du stage j’ai connais
aussi comment va faire le ferraillage des
poutres da la dalle de 1er étage.

✓ Le ferraillage est un treillis en fer qui sert


à renforcer le béton. Les treillis sont
vendus sous forme de grillage plus ou
moins épais.
✓ Une poutre est un ouvrage en BA, en bois
ou en métal de forme parallélépipédique,
conçu pour résister à la flexion. Elle est
placée généralement en position
horizontale, où elle sert alors à supporter
son propre poids, les charges de la dalle et
les surcharges et les transmettent aux
fondations via poteaux sur lesquels elle
s’appuis. Le projet de mon stage était basé
sur la réalisation des poutres en BA

24
▪ Plan de ferraillage avec photos

25
Contrepoids
du balcon

Aciers
longitudinaux la
partie noyau de
la poutre

Les épingles

26
La semaine (15/07/2019)
Réalisation des poteaux :

Un poteau est un organe de structure d’un


ouvrage sur lequel se concentrent de façon
ponctuelle les charges de la superstructure (par
exemple via un réseau de poutres ou de dalles d’un
niveau supérieur) et par lequel ces charges se
répartissent vers les infrastructures de cet ouvrage
(par exemple les fondations).
Tous les poteaux de ce projet sont de la forme
carrée.
• Réalisation :

• Prévoir un talon pour faciliter le


coffrage à venir
• Mise en place des armatures en s’aidant
de l’échafaudage en respectant la longueur
de recouvrement.
• Mise en place du coffrage métallique en
laissant les hauteurs des poutres
• Coulage du béton
• Vibration du béton
• Décoffrage au bout de 1 à 2 jours.

27
Ferraillage de
poteau

Coffrage
métallique

Tour échelle d’étaiement

28
Mise en place des poutrelles de plancher de 1er
étage :

- Définition :
Un plancher est un élément porteur
horizontal séparant deux étages d’une
construction.
Les planchers prennent appui, soit sur des
murs, soit sur des poutres.
➢Les principaux types sont :
- Les planchers en hourdis et poutrelles
- Les planchers à dalle pleine en béton
armé.
- Les planchers préfabriqués avec pédales.
➢Rôle des planchers :
-Ils transmettent les charges et les
surcharges verticales aux murs, poutres,
poteaux, etc.….
-Ils constituent un support rigide et stable
pour les revêtements appliqués.
-Dans ce chantier, ils ont utilisé le premier
type de plancher (LES PLANCHERS en hourdis
plus treillis soudés).

29
➢Méthode de construction :

✓ Coffrer la dalle :

Coffrage

Etai

✓ Mettre en place l’armature de la poutre :


(La partie qui a déjà réaliser avant)

✓ Poser les poutrelles en béton armé : selon le


plan

30
✓ Mettre en place les hourdis

Les entrevous

Coffrage de la dalle

Les poutrelles

31
La semaine (22/07/2019)

Coffrage de la dalle de show-room :

En raison des efforts que le coffrage va


rencontrer lors de l’insertion du béton, le
coffrage doit être réalisé avec des planches en
bois solidement fixées, d'une certaine taille pour
résister au poids du béton.
➢ Matériel pour le coffrage:
• Des planches en bois pour le coffrage (épaisseur
d’une trentaine de millimètres environ).
• De l'huile pour coffrage (pour détacher les
planches en bois après séchage).
• Des barres ou planches de guidage (pour les
joints de dilatation).
• Un film de protection en plastique (isolation
thermique).
➢ Les roles du coffrage:
• Donner la forme souhaitée au béton
• Maintenir le matériau jusqu'à sa prise
• Donner un état de surface au béton
(déterminant si le béton est apparent)

32
Poutrelles en bois
d’étaiement

33
Missions effectuées :
Au cours de mon stage, j’ai pu effectuer trois
tâches qu’on peut les considère amélioration des
compétences dans ce domaine. Dès lors qu’elles
m’ont permis d’apprendre différents aspects de
travail, il paraît approprié de s’y attarder. Il s’agit
du ferraillage des poutres et le contre poids du
balcon de mezzanine, contrôler la retombée des
poutres par rapport à la marque, contrôler le
ferraillage avec le technicien de bureau du
contrôle.
Le chef de chantier a donné une mission : c’est
contrôler la retombée des poutres le temps où il y
a juste le coffrage des poutres, de la dalle, de
l’escalier. J’effectuée le travail de technicien, j’ai
contrôlé la retombée des poutres à l’aide d’un
mètre et un plan de coffrage, tous sont bien fait.
Avec le technicien de bureau du contrôle, Nous
avons contrôler le nombre des aciers, les
chapeaux, les cadres et les épingles et leurs
diamètres et longueur selon le plan de ferraillage.

34
Conclusion

Pour conclure, je trouve que ce stage dans l’entreprise


EL OILLAF, a été enrichissant dans plusieurs domaines. D’un
point de vue technique tout d’abord, puisqu’il m’a permis
d’avoir une approche pratique des quelques notions
abordées en cours et de découvrir, en détails le domaine de
BTP ainsi que le travail sur un chantier.
Ensuite, d’un point de vue relationnel, puisque j’ai pu,
durant ce moi passés sur le chantier, découvrir les relations
entre les
différents acteurs au sein du chantier ainsi qu’au sein de
l’entreprise.
Enfin, ce stage a également été très bénéfique en
confirmant ma future orientation dans ce domaine de BTP,
un domaine qui m’intéresse de plus en plus.

35
Glossaire

• Mezzanine : Une mezzanine (ou entre-sole) est un étage intermédiaire entre deux
grands ou un espace généralement bordé par une clôture (petit mur, balustrade, etc.) et
en surplomb sur la pièce principale.
• Voile : On appelle voile de béton une paroi verticale en béton armé
• BA : Béton armé, est un matériau composite constitué de béton et de barres
d'acier qui allie les résistances à la compression du béton et à la traction de l'acier. Il est
utilisé comme matériau de construction, en particulier pour le bâtiment et le génie civil.

• Les chaises : Elles sont constituées de piquets et planches où l'on installe des
repères pour la fixation des cordeaux. Ces chaises d'implantation doivent être de niveau
sur elle-même et entre elles.
• Le béton de propreté : est un béton faiblement dosé, qui est utilisé pour
obtenir une surface de travail propre et pour protéger les armatures du milieu
environnant.
• Fil à plomb : L'utilisation du fil à plomb est basée sur le principe de la pesanteur et
indique constamment la direction de celle-ci. La direction du fil à plomb en un lieu
déterminé s'appelle la verticale du lieu1.
• Les cales à béton : Centrage d’armatures de poteaux, pieux, poutrelles, voiles
minces, tuyaux…

• Pompage : Béton transporté par pompage et, pour cela, rendu plus fluide.
• Les fondations superficielles : sont un type de fondation utilisé lors d'une
construction sur un terrain stable et qui, contrairement aux fondations profondes et
semi-profondes, ne s'enfonce que légèrement dans le sol. Elles prennent le plus souvent
la forme de plots de fondation ou d'une semelle.
• Les fondations par radier : Le radier est une fondation superficielle de type
plateforme maçonnée qui aura pour rôle de soutenir la future construction. Ce système
permet une bonne répartition des charges sur une surface plus grande du bâtiment,
surtout en cas de sol de qualité peu fiable
• Les fondations profondes : Les fondations dites profondes prennent appui
sur des pieux en béton armé, coulés sur place ou préfabriqués en usine.

• Les contremarches : la partie verticale sur les marches


• L’huile pour coffrage : L’huile de décoffrage est un produit qui facilite le
démoulage du béton. Dans le temps, on utilisait du gasoil, mais son utilisation est
rendue caduque avec les nouveaux produits.

36
• La longueur de recouvrement : organes mécaniques assurant la
transmission à la fois des efforts de traction et de compression ou des efforts de
compression uniquement.

• Poutrelles : désigne un élément porteur d'un plancher béton. Elle est constituée
de béton enrobant une ou plusieurs armatures : torons pour les poutrelles
précontraintes ou aciers passifs (HA) pour les autres poutrelles.
• Hourdis : désigné également par le terme d'entrevous, est l'élément de
remplissage, qui associé à des poutrelles béton, permet de constituer un plancher
béton.
• Isolation thermique : est le processus de mise en œuvre de l'isolation
thermique de l'enveloppe de tout ou partie d'un bâtiment, par l'intérieur et/ou
l'extérieur
• Bureau du contrôle : Le contrôle technique se fait principalement dans les
domaines de la solidité de l'ouvrage et de la sécurité des personnes, particulièrement
par la vérification du respect des règles de l'art.
• La retombée des poutres : Face visible d’une poutre rectangulaire dont le
plus grand côté dépasse de la sous-face du plancher
• Les chapeaux : sont destinés à reprendre les efforts aux appuis, à transmette les
continuités entre 2 poutrelles alignées et séparées par un mur de refend.
• Les cadres : Dans une poutre horizontale, armature verticale ou parfois
inclinée assurant la résistance à l'effort tranchant

37
Bibliographie

➢ https://escalier.ooreka.fr/fiche/voir/744729/construire-un-
escalier-en-beton

➢ http://abc.maconnerie.pagesperso-orange.fr/pages-
maconnerie/implantation-maison.htm

➢ https://www.technique-beton.fr

➢ https://www.editions-eyrolles.com

➢ http://www.terrassier.net

➢ https://travauxbeton.fr

➢ https://calculocivil.com

➢ https://www.wikipedia.org/

38

Vous aimerez peut-être aussi