Vous êtes sur la page 1sur 26

Atelier 3 : Vers l’élaboration de scénarios

1
Déroulement de la présentation

1. Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic


2. Etablissement de la problématique
3. Axes stratégiques
4. Débat

Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019 2


01 . Rappels des principaux enjeux
relevés au diagnostic

Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019 3


01 . Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic
Un vaste territoire

 Un territoire vaste, s’étendant sur


55km d’Est en Ouest et 35km du
Nord au Sud, générant des
déplacements internes pouvant

35km
s’effectuer sur des distances hors-
échelle du transport collectif
urbain classique.

Page 4 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


01 . Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic
Un territoire en (très) forte croissance, notamment
en périphérie

Source des données : SDAU 2004

Page 5 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


01 . Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic
Une mobilité contrainte

7,8 millions de déplacements chaque jour

La mobilité moyenne des habitants de


l’agglomération
 part des sédentaires importante

 2,18 déplacements par jour, majoritairement


pour des motifs contraints

Une part de la marche traduisant un manque


d’accès à la mobilité motorisée :
Horaire de déplacements en semaine, source
 Par manque de ressources EMD 2018

Partage modal des résidents de l’ECI El


Baida, source EMD 2018
 Par manque de desserte : notamment en
périphérie

Page 6 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


01 . Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic
Un poids (pour le moment) important de la
mobilité en cœur de métropole
RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DES
DÉPLACEMENTS

Préfectures
périphériques
21%

Préfécture de
Casablanca
79%

Près de 80% de la mobilité en lien avec Casablanca, mais un poids de la population de plus
en plus important en périphérie

Page 7 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


01 . Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic
Des réseaux saturés ou en manque
d’attractivité
Réseau routier saturé
 Saturation des grandes pénétrantes de l’hypercentre et de la 1ère Couronne ;

 Des réserves de capacité sur le réseau autoroutier de la 2ème Couronne et la périphérie mais
« butant » sur le réseau casablancais dense ;

 Au total cela représente 1,3 million de voitures circulant chaque jour dans l’ECI, et 250 000 deux-
roues motorisées

Réseau TCSP en cours de construction et insuffisant


 Avec 6 lignes tram+BHNS à horizon 2022, le réseau structurant est équivalent celui d’une ville
européenne de 400’000 habitants, soit 10x moins que Casablanca

Réseau bus peu attractif


 Etat des véhicules dégradé

 Performances (temps de parcours / régularité) limitées

Une compensation des manques par le taxi et l’informel


 Un rôle toujours important du taxi pour palier les manques des réseaux publics
Page 8 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019
01 . Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic
Une tarification attractive des transports
collectifs ?

Prix du billet unique/de la course

Avec 80% des ménages gagnant moins de 7’000 Dhs par mois, des tarifs « attractifs » qui
restent trop élevés pour une large part de la population

Page 9 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


01 . Rappels des principaux enjeux relevés au diagnostic
Tendances d’évolution

L’étalement urbain couplé à l’absence ou le manque d’attractivité des transports en commun


provoque une course à l’équipement en périphérie : taux de motorisation croissant,
distances à parcourir allongées

La mobilité urbaine a un lien avec la croissance : quid de la mobilité individuelle en cas de


forte croissance économique et d’une restructuration de l’emploi ?

L’attractivité de Casablanca est continue, aboutissant selon l’HCP à une augmentation de 30%
de la population dans l’ECI à horizon 2030

Des tendances qui se cumulent pour une croissance


massive des besoins de mobilité, notamment individuels et
Source : prospectives HCP
motorisés
Une population qui peut être estimée :
Enquête 2004 Enquête 2011 Enquête 2018

Périmètre de l’enquête
ECI complète (hors Sidi
Moussa Ben Mejdoub, Sidi Provinces de Nouaceur,
ECI complète
113  Environ 4,3 millions d’habitants en 2015
Moussa Ben Ali et Deroua - Mediouna voitures pour  Environ 4,7 millions d’habitants en 2020
<2% population)
1000 habitants
Taux de mobilité 2,51 1,16 2,18 (90‰ en  Environ 5,1 millions d’habitants en 2025
2004)
Intervalle de confiance 2,49 ≤ x ≤ 2,54 1,12 ≤ x ≤ 1,20 2,16 ≤ x ≤ 2,20  Environ 5,5 millions d’habitants en 2030

Page 10 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


02 . Etablissement de la problématique

Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019 11


02 . Etablissement de la problématique
Des enjeux multiples et souvent contradictoires

• Satisfaction des besoins de mobilité croissants


• Accompagnement de la transformation urbaine de
la périphérie
• Sécurité des biens et des personnes
• Développement économique et sociétal
• Amélioration du cadre de vie urbain

• Prise en compte des nouvelles technologies (digitalisation)


• Santé publique par le maintien d’une mobilité active
• Environnement – pollution de l’air et nuisances sonores
• Précarité énergétique et cloisonnement
• Equité sociale pour une offre de mobilité homogène sur le territoire
• Accessibilité de la métropole aux personnes à mobilité réduite …
Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019
02 . Etablissement de la problématique
Mais au final, d’abord un enjeu de volumes !!

• Une augmentation importante de la demande de mobilité liée aux


tendances d’évolution des territoires

• Des réseaux routiers et de transports collectifs saturés ou


insuffisamment attractifs, ne disposant plus de réserves de
capacité dans les secteurs centraux et péricentraux

Au cœur de tous les enjeux de la mobilité urbaine à Casablanca (comme dans


toutes les grandes métropoles marocaines) se trouve le fonctionnement de la
ville de demain, qui ne sait pas, avec ses infrastructures actuelles, accueillir les
besoins de demain
ABSORBER 2,5 MILLIONS DE DEPLACEMENTS SUPPLEMENTAIRES A
HORIZON PDU
Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019
02 . Etablissement de la problématique
La problématique qui en résulte

Comment définir, construire et exploiter un système


de transport multimodal et multi-services qui soit
capable de satisfaire à horizon 2030 2,5 millions de
déplacements quotidiens supplémentaires dans un
contexte de périurbanisation croissante et
d’augmentation de la motorisation des ménages
casablancais, tout en garantissant une métropole plus
durable, plus sociale, plus sûre et plus accessible ?

Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


03 . Axes stratégiques

Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019 15


03 . Axes stratégiques
Différents niveaux d’action, mais une base
stratégique à clarifier

Source : Journées nationales sur le transport urbain durable – Rabat– Septembre 2013
Page 16 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019
03 . Axes stratégiques
Une base stratégique reconnue au niveau
international : ASI

A comme S comme I comme


AVOID SHIFT IMPROVE

Source : CODATU
Une base ASI à consolider, argumenter, rendre concrète … : pourquoi est-ce la seule bonne stratégie ?
Quels leviers actionner ? Comment convaincre ?

Page 17 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


03 . Axes stratégiques
Une redéfinition en trois leviers

de Strasbourg - CTS
Source : Communauté Urbaine
1 ) Report modal (Shift)
Mise en œuvre d’une politique plus capacitaire
pour faire face au développement des territoires

2) Articulation urbanisme – transports (Avoid) 1 tramway plein = 3 bus pleins = 170 voitures
au taux d’occupation
Maîtrise de la périurbanisation, actuel
intensification urbaine à proximité
des gares et des axes structurants
de transports collectifs

3) Optimisation du réseau routier (Improve)


Mise en œuvre d’un plan de circulation
automobile optimisant les capacités résiduelles
du réseau routier

Page 18 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


03 . Axes stratégiques
Le report modal, à la base de la stratégie à très
court terme

D’abord un enjeu
capacitaire !
Page 19 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019
03 . Axes stratégiques
Le report modal, à la base de la stratégie à très
court terme

Page 20 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


03 . Axes stratégiques
L’articulation urbanisme-transport garante de
la durabilité de la stratégie

Eviter la dégradation
continue de la
congestion !


Page 21 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019
03 . Axes stratégiques
L’optimisation du réseau routier, dernière strate
vers l’équilibre

Optimiser
tout ce qui
peut l’être !

Page 22 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


03 . Axes stratégiques
Mais aussi (1/2)

Page 23 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


03 . Axes stratégiques
Mais aussi (2/2)

Page 24 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019


04 . Débat

Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019 25


04 . Débat
Des choix possibles

 Quels réseaux possibles : poursuite du développement du tramway ? Revalorisation du bus ? Développement


d’un réseau plus capacitaire (RER - Métro - BRT) ? Complémentarité ou concurrence taxis ?
 Quelles territoires d’action prioritaires : faut-il en priorité trouver des solutions pérennes pour la périphérie
(flux diffus, en volume limité, sur des longues distances, mais trop dépendants de la voiture ou du taxi
actuellement – fort impact CO2) ou plus sécuriser la satisfaction des besoins du cœur métropolitain (inverse –
fort impact sur la qualité de l’air) ?
 Comment rendre plus accessibles les transports publics aux populations modestes pour éviter un recours plus
important à la voiture individuelle et ancienne ?
 Quelles autres priorités stratégiques donner au projet au regard des enjeux du diagnostic et des orientations
politiques nationales et / ou locales ?
 Et in fine, comment garantir les moyens de nos ambitions, tant les besoins sont importants ?

Page 26 Actualisation du PDU - Ateliers d'acteurs du 16/01/2019