Vous êtes sur la page 1sur 62

Chapitre

Proportionnalité.
Fonction linéaire
9
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

54 Proportionnalité
SOCLE
● Pour calculer la quatrième proportionnelle x Masse (en kg) 25 85
de ce tableau de proportionnalité, on peut utiliser : x = 68
Prix (en €) 20 x

● l’égalité des produits ●un coefficient ● un rapport de linéarité


en croix de proportionnalité × 3,4
25 × x = 20 × 85 Masse (en kg) 25 85 Masse (en kg) 25 85
× 0,8
Prix (en €) 20 x Prix (en €) 20 x

● Dans un repère, une situation de proportionnalité est représentée graphiquement par des
points alignés avec l’origine du repère.

1 Pour fabriquer un parfum, on utilise 4 L 3 5 stylos identiques coûtent 4 €.


d’eau de rose pour 3 L d’eau de pêche. Quel est le prix de 3 de ces stylos ?
Une cuve contient 50 L d’eau de rose.
On se propose de déterminer la 4 € : 5 = 0,80 € et 0,80 € × 3 = 2,40 €.
quantité d’eau de pêche qu’il faut 3 stylos coûtent 2,40 €.
ajouter. On note x cette quantité.
Eau de rose (en L) 4 50
4 Marie prévoit 800 g de fromage
Eau de pêche (en L) 3 x
pour une raclette pour 5 personnes.
Écrire l’égalité des produits en croix Combien devra-t-elle payer pour
pour ce tableau. une raclette pour 9 personnes ?
En déduire la valeur de x et conclure.
800 g : 5 = 160 g.
50 3 Donc Marie prévoit 160 g par personne.
4 × x = 50 × 3 donc x = = 37,5.
4 9 × 160 g = 1 440 g = 1,44 kg.
Il faut donc ajouter 37,53,5
L d’eau
7 de17,5
pêche. Marie a besoin de 1,44 kg de fromage.
= = =1,75
2 4 10 1,44 × 22,50 = 32,40.
4 20 Donc Marie payera 32,40 €.
2 72 sachets identiques 3pèsent 8 18 kg.
8x
On se propose de calculer la masse –6 de 40 sachets. Nombre de tours
= 60
8 8 5 Ce graphique
Nombre de sachets 72 40 48
–4x –14 × 0,25 concerne les pales
= 10
Masse (en kg) 18
–4 –4 d’une éolienne. 36
7 7 4 3 Le nombre de tours 24
a. Calculer le coefficient de 12= =28.
3 proportionnalité.
3 est-il proportionnel à 12
18 : 72 = 0,25 3 7 3 la durée de rotation ? 0
x= 63
7 3 7 Expliquer. 0 1 2 3 4
b. Compléter la case vide 22,4 du tableau et conclure. Durée de rotation (en min)

6,4
Les points sont alignés avec l’origine du repère
27
La masse d’un sachet est 0,25 kg. donc le nombre de tours est proportionnel
40 × 0,25 = 10 donc 406sachets pèsent 10 kg. à la durée de rotation.
–4
5
.
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 9 ● Proportionnalité. Fonction linéaire 67
12
x
7
57
111965_067-076_C09.indd 67
6 14/03/14 18:58
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

55 Relier proportionnalité et fonction linéaire


● a désigne un nombre. La fonction linéaire de coefficient a
est la fonction qui à un nombre x associe le nombre a × x. « On multiplie par a »
C’est donc la fonction x  ax. ×a
● À toute situation de proportionnalité, on peut associer
une fonction linéaire. Cette fonction linéaire modélise x ax
la situation de proportionnalité. Nombre Image

1 Chez un boucher, 1 kg de jambon coûte 17 €. 3 Dire si la fonction f peut être linéaire ou non.
Si oui, donner son coefficient.
a. Compléter ce tableau.
a. b.
Masse (en kg) 1 0,4 1,4 0,5
x 2 4 10 x 0 3 5
Prix (en €) 17 6,80 23,80 8,50
f (x) 3,5 7 17,5 f (x) 4 7,2 12
50 3
b. On note p la fonction qui à x (en kg) associe = 37,5
4
le prix à payer (en €).
3,5 7 17,5
Donner l’expression de p (x). a. = = =1,75 donc f peut être
2 4 10
la fonction
4 20 linéaire de coefficient 1,75.
p(x) = 17x.
b. L’image
3 8 de 0 n’est pas 0 donc f ne peut pas
c. La fonction p est-elle linéaire ? Expliquer. être
8xune–6fonction linéaire.
=
8 8
Pour calculer l’image d’un nombre, on multiplie –4x –14
=
ce nombre par 17 donc p est la fonction linéaire 4 Voici–4un programme
–4 de calcul.
de coefficient 17. 7 7 4 3
12= =28.
3 ● Choisir 3 un nombre.
3 7● Multiplier
3 par 0,2.
●xAjouter
= 63le nombre choisi.
7 3 7
2 Un avion se déplace à la 22,4
On note x le nombre choisi et f (x) le nombre
vitesse constante de 180 m/s. 6,4
obtenu. La fonction f est-elle linéaire ? Justifier.
27
1. Compléter ce tableau. 6
•x • 0,2x • 0,2x + x = 1,2x
–4
Durée (en s) 0 3 25 f (x) = 1,2x donc f est la fonction linéaire
5
Distance (en m) 0 540 4 500 de coefficient 1,2.
12
x
2. a. On note d (t) la distance (en m) parcourue 7
pendant une durée t (en s). 57
5 P(x)6désigne le périmètre
Exprimer d (t) en fonction de t. (en cm) et A(x) l’aire (en cm2) 5 cm
–6
de ce rectangle (x  0).
b. d est-elle une fonction linéaire ? Expliquer. –8
2
a. Compléter ce tableau.
c. Calculer d (45). Interpréter le résultat. 5
x 7 13 20 9
P(x) 24 36 50 28
a. d (t) = 180t A(x) 35 65 100 45
b. Pour calculer l’image d’un nombre, on multiplie
ce nombre par 180 donc d est la fonction linéaire b. Donner les expressions de P(x) et A(x).
de coefficient 180. Les fonctions P et A sont-elles linéaires ?
c. d (45) = 180 × 45 = 8 100.
L’avion parcourt 8 100 m en 45 s. P(x) = 2(x + 5) = 2x + 10 et A(x) = 5x.
Seule la fonction A est linéaire.

68 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_067-076_C09.indd 68 14/03/14 18:59


● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

56 Calculer une image, un antécédent

1 f est la fonction linéaire telle que f (x) = 5x. 4 Louise a répondu à des questions concernant
la fonction linéaire f telle que f (x) = 3,2x.
a. On se propose de calculer l’image de 7 par f. Retrouver les questions posées à Louise.
Compléter.
a. 3,2 × 6=19,2 b. 28 =8,75
On remplace x par 7 dans l’égalité f (x) = 5x. 3,2
f ( 7 ) = 5 × 7 = 35 donc l’image de 7 est 35 .
a. Calculer l’image de 6 par f.
b. Calculer l’image de – 3 par f. b. Calculer l’antécédent de 28 par f.

f (–3) = 5 × (–3) = –15

donc l’image de –3 est –15. 5 Compléter ce tableau sachant que f


est la fonction linéaire telle que f (x) = 1,6x.
50 3
Antécédent 5 =12,5
37,5 3,5 – 0,25
2 g est la fonction linéaire telle que g (x) = – 0,4x. 4 × 1,6
Calculer : a. l’image de 9 b. g (– 0,6). Image 3,58 7 20 17,5 5,6 – 0,4
50 3 = = =1,75
50 3
2= 37,5
4 10 = 37,5
a. g (9) = – 0,4 × 9 = –3,6 donc l’image de 9 est –3,6. 4 4 20 4 7
6 g est 3,5 7 17,5
la fonction
= 3 =8 linéaire 3,5= 7x. 17,5
=1,75 telle que g (x)
b. g (– 0,6) = – 0,4 × (– 0,6) = 0,24. 2 4 10 =3 = =1,75
Calculer : 8x –6 2 4 10
4 20 =
8 8 4 20
a. l’image3de 8 12–4x –14 b. l’antécédent
3 8 de 63.
3 f est la fonction linéaire telle que f (x) = 8x. 8x –6 = 8x –6
= –4 –4 =
8 7 8 7 4 3 8 8
a. Compléter : « Calculer l’antécédent de 20 –4x= –14
a. g (12) 12= =28.
par f revient à chercher un nombre x tel que : =3 3 –4x –14
–4 –4 =
Donc l’image 3 de712 est
3 28. –4 –4
7 7 x4= 3 63 7 7 4 3
f (x) = 20 c’est-à-dire un nombre dont le produit 12=7 3 7 =28.
3 = 63 donc x3est le nombre tel que 3 x =12=
b. g (x) 63. =28.
22,4 3
par 8 est égal à 20 ». 3 7 3 3 7 3
D’où x6,4
= 63 ainsi x = 27. x= 63
7 3 7 7 3 7
27
b. Voici deux méthodes pour calculer Donc22,4
l’antécédent de 63 est 27. 22,4
6
l’antécédent de 20. Compléter puis conclure. 6,4 6,4
–4
×8 27 27
8x = 20 5
7 f est la6fonction12 linéaire telle que f (x)6= 0,2x.
x
8x 20 20 –4
2,5 20 = Diego affirme : 7 « L’image de 40 est aussi–4
8 88 5 5
l’antécédent de57 1,6 ». A-t-il raison ?
x = 2,5 12 12
8 x 6 x
7 7
–6
57= 0,2 × 40 = 8. L’image de 40 est
• f (40)
57
8.
L’antécédent de 20 est 2,5 50 3 . = 0,2–8
• f (8) 6 × 8 = 1,6 donc 8 est l’antécédent
= 37,5 2 6
de 1,6.–6Diego a raison.
c. Calculer de même l’antécédent 4de – 6 par f. 5 –6
3,5 7 17,5 –8
= = =1,75 –8
2 4 10 2
×8 2
4 20
8x = – 6 8 Compléter 5 ce circuit de nombres 5
3 8
sachant que :
– 0,75 –6 8x –6
= ● f est la fonction f f
8 8
linéaire de
6 15 37,5
–4x
x = –= –14
0,75
8 coefficient 2,5 ; g
–4 –4 ● g est la fonction f g
7 7 4 3 –7,5 –3 3,75
L’antécédent de –6 est – 0,75. 12= =28. linéaire telle que
3 3
g(x) = – 0,8x.
3 7 3
x= 63
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. 7 3 7 Chapitre 9 ● Proportionnalité. Fonction linéaire 69
22,4
6,4
27
111965_067-076_C09.indd 69 14/03/14 18:59
6
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

57 Représenter graphiquement une fonction linéaire


Dans un repère, la représentation graphique de la fonction linéaire x  ax
(d)
est la droite constituée de tous les points de coordonnées (x ; ax).
a A
● Cette droite passe par O l’origine du repère et par le point A 1
de coordonnées (1 ; a).
O 1
● Le nombre a est le coefficient directeur de la droite (OA).

1 Dans ce repère, 4 Tracer les représentations graphiques (d )


la droite (d ) 3 et (d’ ) des fonctions f et g telles que :
(d)
représente f (x) = 0,5x et g (x) = –x.
2
une fonction f.
1
1. Pourquoi f (d’ ) (d )
0 1
est-elle une 1 2 3 4 5 6
fonction linéaire ? 0 1 2
–1
La représentation de f est une droite qui passe

par l’origine du repère donc f est une fonction linéaire.

2. Compléter.

a. L’image de 2 est 1 . b. L’antécédent de 3 est 6 . 5 (d1), (d2), (d4) (d2)


3
(d3)
(d3) et (d4)
2
représentent
2 On désire tracer la droite (d ) qui représente quatre fonctions 1
la fonction linéaire f définie par f (x) = 2x. linéaires f, g, h
–4 –3 –2 –1 0 1 2 3 4
et i. –1
a. Compléter : Indiquer la droite (d1)
–2
f (1) = 2 donc (d ) passe (d) qui représente –3
par le point A(1 ; 2 ). chaque fonction.
2 A
● f (x) = 3x (d3) ● g (x) = –1,5x (d2)
b. Placer le point A 1
puis tracer la droite (d ). 1 2
0 ● h (x) = x (d1) ● i (x) = – x (d4)
1 3 3
50 3
= 37,5
3 On désire tracer la droite (d ) qui représente 6 Une droite (d ) représente 4 la fonction
la fonction linéaire g définie par g (x) = – 0,4x. linéaire f telle que f (x) = 6,4x.
3,5 7 17,5
= = =1,75
2 4 10
a. Compléter : a. Les points M(5 ; 32) et N(7 4 20; 44,4)
g (5) = –2 donc (d ) passe par le point A( 5 ; – 2 ). appartiennent-ils à la droite 3 (d
8 ) ? Justifier.
8x –6
b. Placer le point A puis tracer la droite (d ). b. Les points C(2,5 ; y) et D(x ;=22,4) sont deux
8 8
points de la droite (d ). Déterminer
–4x –14x et y.
=
(d) –4 –4
1 a. • 6,4 × 5 = 32 donc M(57 ; 32) appartient
7 4 3 à (d ).
12= =28.
• 6,4 × 7 = 44,8 et 44,8 3≠ 44,4 donc N(73 ; 44,4)
0 5 n’appartient pas à (d ). 3 7 3
x= 63
b. • y = 6,4 × 2,5 = 16. 7 3 7
–2 22,4
A • 6,4 × x = 22,4 d’où x = = 3,5.
6,4
27
70 6
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.
–4
5
12
x
111965_067-076_C09.indd 70 7 26/06/14 16:15
3,5 7 17,5
= = =1,75
2 4 10
4 20
3 8
8x –6
=
● .............. ● ........ . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . 8 8
Note
CALCUL MENTAL –4x –14
● .............. ● ........ . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . ..... / ..... =
–4 –4
7 7 4 3
FICHE 12= =28.
3 3

58 Déterminer une fonction linéaire 3 7


7 3 7
x=
3
63
22,4
6,4
Déterminer l’expression de f (x) c’est écrire f (x) sous la forme f (x) = ax.
27
50 3
= 37,5 6
4
–4
50 37 17,5
3,5
= ==37,5 =1,75 50 35
50 3 24 4 10 = 37,5
1 On se propose de =déterminer37,5 la
3,5
4 20 fonction
7 17,5 5 L’antécédent de – 6 par une fonction 4 12 linéaire f
x
linéaire f telle que4f (6) = 27. 32 8
= =
4 10
=1,75 est – 8. Calculer f (12). 3,5 77 17,5
= = =1,75
Compléter. 3,5 7 17,5 2 57 4 10
= = =1,754
8x 20 –6
2 4 10 = f est une fonction linéaire donc f(x) 4 20= ax.
6
f est une fonction 4 20 linéaire 38 8 f8(x) = ax .
donc
3 8 –6
8x –6
–4x –14 f(– 8) = – 6 donc a × (– 8) = –6 et a = = 0,75.
3 8
f ( 6 ) = 27 donc a × 6 = 27 et === 27 = 4,5 .
a 8x –6 –8
8x –6 8
–4 8 –46 Donc f(x) = 0,75x. =
= –4x –14 8 2 8
Donc f (x) = 4,5x8. 8 7 7 4 3 Alors f(12) = 0,75 × 12 = 9. –4x 5–14
12== =28.
–4x –14 3–4 –4 3 =
= 7 7 4 3 –4 –4
–4 –4 3 7 3
12= x= 63 =28. 7 7 4 3
2 g et h sont deux7 fonctions
7 4 3linéaires 73 3 telles 7 3que : 12= =28.
● g (5) = –4 ; 12=
● l’image de 7 =28.
par h est 12. 3 3
3
22,4 7 3
3
Déterminer les expressions
3 x= 63 6 Les droites (d ) et (d’ ) représentent 3 7 deux 3
3 7 3 de g (x) 76,4et3 h (x). 7
fonctions linéaires, respectivement 7 3f
x=
et g.
7
63
x= 63 22,4
27
7 3 7 Donner les expressions de f (x) et g (x).
22,4
• g est une fonction
22,4 linéaire donc 6,4 = ax.
6
g(x)
6,4
6,4 27
–4
g(5) = –4 donc a × 5= – 4 et a = = – 0,8 2 27
27 6
5
Donc g(x) = – 0,8x. –4 6
6 12 1
x –4
• h est une fonction
–4 linéaire donc h(x) 5 = ax.
7
12 –4 –3 –2 –1 0 1 2 3 45 5 6 7
h(7) = 12 d’où 5 a × 7 = 12 et a = 57 x. –1 12
12 7
6 –2
x
Donc h(x) = x
x. (d’) 7
7 57
–6
–3 57
6
–8 (d)
57 6
6 –6
250 3 –6
–6 –8 4 = 37,5
5
3 Dans ce repère, 32 (d) • f(1) = –3 donc f(x) = –3x –8
–8
la droite (d ) représente 3,5 7 17,5 2
2 25 2 = 4 = 10 =1,75 • g(5) = 2 donc a × 5 = 2 et a = = 0,4 .
une fonction linéaire f. 5
5 14 20 Donc g(x) = 0,4x.
a. Compléter. 0
3 8
8x 1 –62 3
L’image de 2 est 3 . =
8 8
b. Déterminer la fonction linéaire –4x f. –14 7 f est la fonction linéaire de coefficient 6.
= g, h et i sont des fonctions linéaires.
–4 –4
f est une fonction linéaire donc f(x) 7 = ax. 7 4 3
12= =28.a. Compléter ce circuit de nombres.
f(2) = 3 donc a × 2 = 3 et a = 1,5.3 3
Donc f(x) = 1,5x. 3 7 3 b. Donner les expressions de g (x), h (x) et i (x).
x= 63
7 3 7
22,4 g f
6 15 90
6,4
4 Dans un repère, la représentation 27 (d ) de i h
la fonction linéaire g passe par le point 6 A(6 ; 57).
Déterminer l’expression de g(x). –4 f
3 18
5
(d) passe par A(6 ; 57) donc g(6)12 = 57.
x
g est une fonction linéaire donc g(x) 7 = ax. g(6) = 15 donc g(x) = 2,5x.
57
g(6) = 57 donc a × 6 = 57 et a = = 9,5. h(90) = 18 donc h(x) = 0,2x.
6
Donc g(x) = 9,5x. –6 i (3) = 6 donc i (x) = 2x.
–8
2
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 9 ● Proportionnalité. Fonction linéaire 71
5

111965_067-076_C09.indd 71 14/03/14 18:59


● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

59 Fonctions linéaires et pourcentages


Prendre 5 % de x Augmenter x de 5 % Diminuer x de 5 %
c’est multiplier x par 0,05 c’est multiplier x par 1,05 c’est multiplier x par 0,95
5 5 5 5
Expression littérale
100
x = 0,05x x+
100
x = 1+(100 )
x = 1,05x x–
100
x = 1– (5
100 )
x = 0,95x

x  0,05x x  1,05x x  0,95x


Fonction linéaire
(coefficient 0,05) (coefficient 1,05) (coefficient 0,95)

1 Compléter. 4 Dans chaque cas, déterminer la fonction


7 7 linéaire f correspondant à la situation.
a. 1 + = 1,07 1– = 0,93
100 100 Réponse Calcul
b. Augmenter un prix de 7 % revient à le multiplier a. Prendre 40 % de x. 40
par 1,07 . 10040 = 0,4
f (x) = 0,4x 40
100
13
c. Diminuer un prix de 7 % revient à b. Diminuer x de 13 %. 100
13
1 –100 13 = 0,87
le multiplier par 0,93. f (x) = 0,87x 100
30
100
30
c. Augmenter x de 30 %. 100
100 30
2 1 +35 = 1,3
2 a. Compléter : 1 + = 1,02 f (x) = 1,3x 100
100
35
100 35
100
90
Augmenter une quantité de 2 % revient à 100
90
5 En 2009 les magasins français100 ont
100 90 distribué
la multiplier par 1,02.
1,062 milliard de sacs plastiques. 9,929 7
9,929 7= 0,935
100
Le nombre de sacs plastiques distribués 10,62
9,929 a7= 0,935
b. Cette semaine, le nombre de personnes qui 10,62
visionnent une vidéo augmente chaque jour de 2 %. diminué de 90 % entre 2002 et 2009 et=de 35=km
d
v =10,62
135 0,935
%= 54 km / h
d 135 hkm = 54 km / h
entre 2009 et 2012. v40 =t d= 2,5135 km
Mardi 7 650 personnes ont visionné cette vidéo. v =t = 2,5 h 54 = 54 km /54 h 000 m
Compléter ce tableau.
100
v = 54 t km/h 2,5 h= 54km km = 54 000 m=
a. Combien 40 de sacs plastiques ont13 vété distribués
= 54 km/h = 54 1h 3 600 s
km = 54 000 m
Jour Lundi Mardi Mercredi ● en 2012 ? 100 ● en 2002 100 = 54
v?1,5 L km/h = 1 h = 3 600 s
d = 1,5 L= 0,15 L/h 1 h 3 600 s
Nombre de personnes 7 500 7 650 7 803 13 30
d =10 h
b. Exprimer100 la diminution de sacs100 1,5hL= 0,15 L/h
plastiques
10
d= 0,15 L = 0,15150 mL L/h
1,02 × 1,02 distribués entre 2002 et 2012 en d = 0,15 10 h L= 150 mL=2,5 mL/min
pourcentage.
30 35
d = 0,151h =60 min =2,5 mL/min
L 60 150min mL
100 100 = 1h
d 2,5 mL = 2,5 1mL =2,5 mL/min
d = 2,51h mL = 60
2,5 min
1mL
35 90
d = 1min 1 min
20 a. • 1 – 2,5 mL= 2,5 1mL
3 a. Compléter : 1 – = 0,8 . Diminuer une 100 = 0,65 • 1 – 100d 2,5 = 0,1
= 1min = 1 min 50 gouttes
20 gouttes
100 d = 2,5 1min 20 gouttes= 501gouttes
1 min
1,062 ×90 9,929
d = 2,5 1min
7 10,62 min
quantité de 20 % revient à 0,65 = 0,690 3 1,062 1,0620,1 = 20 gouttes= 501gouttes
la multiplier par 0,8 . 40
100 92 d =160 L=1min
10,62
0,935 = min
100 92 160 L =288L
1min 1 min
Année 9,929 7 2002 2009320 d 160 2012
135 =288L
b. Une famille qui a produit 300 kg de déchets 13 = 0,935 v =92320 = L km = 54 km / h
Nombre10,62de sacs 10,62 1,062 t 320 288 L 2,5 h =288L
100 288 0,690
L= 3,6 L3
ménagers en 2013 réduit chaque année (en milliards) 80 = 3,6 L 54 km 54 000 m
d 135 km
ses déchets ménagers de 20 %. 30 v = = v 288
= 54 km / h230 = 54
80 L km/h =
400 000L 1 h = 3 600 s =
= 3,6
t 2,5 h
100 0,1 230
×
320
80 400
0,65 8 000 000= 90 g / km
54 km 54 1,5
230 000 L400m 000 = 90 g / km
35 v = 54 km/h = =d 5 =320 8 = 0,15
000= 15 L/h
m90
= / s g / km
0,690 3 milliard de sacs 1
100 h été distribués
ont 35 10
600
320 h 8s 000
230 =11,5
en
90 2012 et 1,510,62
L milliards l’ont100
été5 en 230
0,15 L =11,5
2002. 150 mL
d= = 0,15 L/h d100
34,5= 230= =11,5 =2,5 mL/min
100 10 h
b. 10,62 – 0 690 3 = 9,929 7 345 100= 0,1 60 min
34,5 1h
0,15 L 150 mL 34,5 2,5=mL 0,1 2,5 1mL
Compléter ce tableau. 9,929 d7= = =2,5d10 =
345
mL/min = 0,1=
= 0,935
1h 60 min 345 1min 1 min
10,62 10
Année 2012 2013 2014 2,5 mL 2,5 1mL 100 2,5 20 gouttes 50 gouttes
Entre d = km
d 2002
135 = le nombre de
et 2012 d100=10
sacs
d 560 000 000 = km
Masse de déchets (en kg) 375 300 240 v= = 1min = 54 km1/min
h v =100 d= 560 1min 000 1 min
t
plastiques2,5distribués
h a diminué de
2,5 20 gouttes 5092 v 93,5 = %.
=t160
gouttes L 6 000120000 h km
d 560 000 km
× 0,8
d= 54 km 54 = 000
190
m
vmin=t = =288L 6 120 h
0,8 v = 54 km/h = 1min = 90 t= 15 m /6s 120 h
320
92 160 L 1 h 3 600 120
288 s
90L = 3,6 L
72 1,5 L =288L 120
5,1
© Nathan 2014 17 42,5
– Photocopie non 68 93,5
autorisée.
d= =320
0,15 L/h 80
120
5,1 = 17= 42,5= 68= 93,5=1,7
10 288
h 3 =10 25 =40 = 55 =1,7
L
= 3,6
230
5,1
3d =10 17=000
400 42,5
25 = =90 68g / km
40 93,5
0,15 L 150 mLL 126 =km = 55 =1,7
d= 80 = =2,5 mL/min 320
v =3d= 10 8 000
126 hkm 25 =72 40
km / h 55
1h230 400 60 min
000 v5=t d=1,75 =72 km / h
111965_067-076_C09.indd 72 126 km
=11,5 14/03/14 18:59
2,5 mL 2,5 1mL = 90 g / km t 230 1,75 h
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

60 Grandeurs composées
SOCLE
● L’aire d’un rectangle est une grandeur ●La vitesse moyenne est une grandeur
produit. quotient.
=L× d km
v=
t h
m2 m×m km/h

1 Convertir en m2. 5 La formule E = P × t permet de calculer


l’énergie électrique E en kWh (kilowattheure),
a. 784 dm2 = 7,84 m2 b. 2,5 dam2 = 250 m2 consommée par un appareil de puissance P
kilowatts qui fonctionne pendant t heures.
c. 3 hm2 = 30 000 m2 d. 740 cm2 = 0,074 m2
Calculer l’énergie consommée par ces appareils.
40
100
2 Convertir en m3.
13
a.100 826 dm3 = 0,826 m3 b. 75 dam3 = 75 000 m3
30
c.100 0,6 hm3 = 600 000 m3 d. 1 800 cm3 = 0,001 8 m3 2 h 30 min 15 h 8h
35 40 1,4 kW 12 W 100 W
100 100
390 Une voiture a parcouru 135 km en 2 h 30 min.
40 Four : P = 1,4 kW × 2,5 h = 3,5 kWh
• 13
100 100
a.40 Calculer sa vitesse moyenne v en km/h. • Ampoule : 12 W = 0,012 kW
13 7
9,929 30
100 = 0,935 P = 0,012 kW × 15 h = 0,18 kWh
2100 h 30 min
10,62 = 2,5 h 100
13 40 • Téléviseur : 100 W = 0,1 kW
30 d 135 km 35
v100 = = = 54 km / h 100 P = 0,1 kW × 8 h = 0,8 kWh
100 t 40 2,5 h 100
40 30 13
35 54 km 54 000 m 90
100 b.100 100
v =Compléter
54 km/h =pour convertir = 100 v en =m/s.
15 m / s
100 1 h 3 600 s 100
13 35 13 54 km 30 54 000 m
v901,5= 100
54L km/h = 100= = 15 m / s 9,929 7
100 d
100 =
10010 h = 0,15 L/h 1 h 3 600 s 6 Voici des =renseignements
0,935 sur le vol
30 30 35 10,62
90
9,929 7 150 mL d’un avion.
100 0,15
100L= =0,935 100 d 135 km
d4
100 = Une
10,62 infirmière =2,5 mL/min v = = Distance = 54: km / h km
35 1h
35 60 min perfuse 90 t 2,5 h 8 000
9,929
1,5 d2,5 L de 7
== =100 mLsolution
135 km
= 0,935
2,5 1mL en 10 h. Passagers54 km : 32054 000 m
100 vd10,62
t1min 2,5 =h = 54 km / h 100 v = 54 km/h = = = 15 m / s
90 90 1 min 9,929 7 Carburant 1 h: 92 160 L
3 600 s
a. Exprimer
d2,5135 km le débit
54 km d 54 000 m = 0,935
vdv === 54 =100 20 gouttes= 54 km50 / h gouttes 1,5 L CO2 émis : 230,4 t
100 de cette
t km/h
2,5
1min h = 1 h=en =
perfusion L/h.
1 3
10,62 = 15 m / s
min600 s d= = 0,15 L/h
9,929 7 9,929 7 d 135 km 10 h
= 0,935 = 54 km
0,935 54
v = 000
= m = 54 km / h Calculer pour un passager de ce vol :
10,62 d v ==1,5
92 160 L km/h
5410,62=L 0,15 = L/h
=288L = t 2,5 =h15 m / s 0,15 L 150 mL
10 h
320 1 h 3 600 s d = = =2,5 mL/min
d 135 km 1,5 d 135 km 54 km 54 000 m
a. sa 1h
consommation 60 min
v= = = 54 Lv =
0,15 L
km= L =h150L/h mL = 54 km v /=h54 km/h = = = 15 m / smL 2,5 1mLcarburant en L/100 km ;
de
t 2,5 hb. d288
d= =Exprimer
10 t /0,15
=h 3,6 = L2,5 h =2,5
ce débit d enmL/min
mL/min. 1h 3 600 s d =
2,5
=
80 1h 60 min
54 km 54 000 m b. ses 1min
émissions 1 min
de CO2 en g/km.
540,15 km 54 000 m 1,5 L
v = 54 km/hdd230 === 2,5 v mL
400 =L54 = 150
2,5
000
= km/h mL
1mL==2,5 = d ==
15 m
mL/min / s = 15 m / s
= 0,15 L/h 2,5 20 gouttes
92 160
50 gouttes =288
11hh = 60
1min
=min
31600 90 gs /1km
min
h 103h600 s d = = 320
320 81,5 000 L 1min 1 min
1,5 L 2,5 mL 2,5 1mL 0,15 L 150 mL 92 160 288
d= = 0,15 2,5d = 20 =
gouttes
0,15 50
L/h =
gouttes
dcorrespond = à 20 gouttes.
=2,5 mL/min
c.dd 5 =L/hmL de
=1 230 10 ==11,5
cette
h 1 min solution
= 1h 60 min 92 160 L =288 et
a. = 3,6
10 h
100 1min 1min 1 min 320 =288L 80
0,15 L 150 Exprimer mL d
0,15 en L gouttes/min.
150 mL 2,5 mL 2,5 1mL 320
= 92 2,5 20
L gouttes
d ==2,5 = = 50 gouttes=2,5
d = mL/min = La288
consommation par passager est 3,6 L/100 km.
d= = 160
d34,5 mL/min
=288L 288 L = 3,6
1h 60 320 min= 0,1 1h
1min 60 min1 min 1min 1 min 80 = 3,6
b.80
230,4 L
t = 230 400 000 g
345 2,5 mL 2,5 1mL 2,5 20 gouttes 50 gouttes
2,5 mL 2,5 92 1mL
160 L
d= = 288 10 Ld ==3,6=288L L
= d= = 230 400 000
1min 1320
80 min 1min 1 min 1min 1 min = 90 g / km .
100 2,5 20 gouttes 50 gouttes 320 8 000
2,5 20 gouttes 288 50 gouttes 92 160 L
d= 230 d Ldd == 000
400
560 000=000 =
/ kmd = 50
gkm
90donc
=288L
gouttes/min.
1minv 320 =
80 = 3,61L min 1min 1 min
320 5
L’émission230de=11,5
CO2 pour un passager est 90 g/km.
8
t 92 160 0006 120 h 100
92 160 L 230 L 288 L
=288L 5 400 000 ==288L
90 = 3,6 L
320 320 230
8320000=11,5 90 g / km 80 34,5
= 0,1
100
120 288 345 9 ● Proportionnalité. Fonction linéaire
288©LNathan 2014 5 – Photocopie L non autorisée. 230 400 000
= 3,6 68 = 90 g / km
Chapitre 73
= 3,6 L34,5
5,1 17 42,5 L 93,5
80 100 = =2300,1
80 = =11,5 = = =1,7 8 000
320 10
345
3 10 25 40 55 100
230 400 000 34,5 230 400 000 5
10=d 90 126 km
g / km = 90 g / km 230 =11,5
320 8 000100 v345 = ==320 0,1 8 =72
000 km / h 100 v= =
d 560 000 000 km
111965_067-076_C09.inddt 5 1,75 h
73 34,5 t 6 120 h 14/03/14 18:59
5
FICHE

61
OBJECTIF BREVET
Sélection de sujets de Brevet

Voici un questionnaire à choix multiples.


Pour chaque question, entourer la (ou les) réponse(s) exacte(s). Note ..... / 5
QCM 1 kg avec 15 €, le prix p (en €)
800 g de fromage coûtent 20 €.
A de ce fromage on a 600 g à payer pour x kg
On peut en déduire que…
coûte 25 € de ce fromage est p(x) = 25x
l’antécédent
f est la fonction linéaire telle que l’image de 6 l’antécédent
B de 48 est aussi
f (x) = 4x. Alors… est 24 de 20 est 5
l’image de 3
40
g est la fonction linéaire telle que 100 g (x) = 1,25x
C g (x) = 0,8x g (6) = 4,8
g(10) = 8. Alors… 13
(d) est la 100
40 3
représentation (d) 30 le point
100
graphique 2 l’antécédent 100 2 M(36 ; 24)
D 13
d’une fonction
100 f.
1 de 2 est 3 35 f (x) = 3 x appartient
linéaire à la droite (d)
30 100
Alors… 0 1 2 3
100 90
35parcourir 800 m à la vitesse 100
Pour
E 100 1,2 min 9,92917min 20 s 1 min 12 s
moyenne de 40 km/h, on met… = 0,935
90 10,62
100 d 135 km
v= = = 54 km / h
1 Lire un graphique
9,929 7
= 0,935
2 Reconnaître
t 2,5 h la proportionnalité
10,62 54 km 54 000 m
v = 54 km/h = = = 15 m / s
La droite (d) représente
d 135 km une fonction f. Le poids P (en 1h 3 600 s
v= = = 54 km / h Newton) d’un 1,5 Lcorps
t 2,5 h d= = 0,15 L/h
180 sur un astre,
54 km 54 000 m
(d) 10c’est-
h
v = 54 km/h = = = 15 m / s à-dire la force 0,15que L 150 mL
1h 3 600 s d= = =2,5 mL/min
120 l’astre exerce 1hsur ce 60 min
1,5 L
90 d = = 0,15 L/h corps, dépend 2,5 mL de sa2,5 1mL
10 h d= =
60 masse m (en kg) et 1 min
1min
0,15 L 150 mL
d= = =2,5 mL/min de l’accélération
2,5 20ggouttes
de 50 gouttes
1h 60 min d= =
la pesanteur. 1min 1 min
0 d = 2,5 mL = 100 2,5 120
1mL 200 240 On a la 92 relation : P = mg.
1min 1 min 160 L
=288L
1. Pourquoi2,5 la fonction f est-elle linéaire ? Correspondance320 poids-masse sur la Lune :
20 gouttes 50 gouttes
d= = 288 L
1min 1 min Masse (en kg) = 3,6 3 L 10 25 40 55
2. Lire sur le
92 160 Lgraphique : 80
=288L Poids (en N) 5,1 17 42,5 68 93,5
320 230 400 000
a. l’image de 120 b. l’antécédent de 180. = 90 g / km
288 L a. S’agit-il320d’un8 000
tableau de proportionnalité ?
= 3,6 L 5
3. Donner80 l’expression de f (x). 230 =11,5
230 400 000 100 l’accélération de la pesanteur
b. Calculer
4. Le point M(420 = 90
; 315) g / km
appartient-il à (d ) ? 34,5 notée g L.
320 8 000 sur la Lune, = 0,1
Justifier. 5 D’après DNB 345
230 =11,5 c. Sur Terre,
10 l’accélération de la pesanteur
100
1. La droite
34,5 (d ) passe par l’origine du repère de la Terre,
100 notée g T, est environ de 9,8.
donc345 = 0,1
f est une fonction linéaire. Est-il vrai que
d l’on000
560 pèse000environ
km 6 fois moins
v= =
2. a.10
L’image de 120 est 90. lourd sur la
t Lune que
6 120sur
h la Terre ?
100
b. L’antécédent de 180 est 240. 90 D’après DNB
d 560 000 000 km 120
3. fvest
= une= fonction linéaire donc f (x) = ax. 5,1 17 42,5 68 93,5
f (120)t= 90 d’où 6 120
a × 120h = 90 a. = = = = =1,7
90 3 10 25 40 55
a= = 0,75 donc f (x) = 0,75x. donc ilds’agit
126d’unkmtableau de proportionnalité.
120 v= = =72 km / h
4. f 5,1
(420)17 = 0,75
42,5 × 420
68 = 31593,5donc le point b. t
D’après 1,75
la h
question a. gL = 1,7.
= = = = =1,7 72 km 72 000 m vrai.
M(420 3 ; 10 25 40 à (d
315) appartient 55). c. 9,81,7
v= ≈=5,8 donc c’est =20 m / s
d 126 km 1h 3 600 s
v= = =72 km / h 162
74 t 1,75 h t= =2,25 h =2©hNathan
15 min2014 – Photocopie non autorisée.
72 km 72 000 m 72
v= = =20 m / s 20 35
1h 3 600 s –
162 3 3
t= =2,25 h =2 h 15 min
111965_067-076_C09.indd 74 72 14/03/14 18:59
100
30
100
35
100
90 OBJECTIF BREVET
3 Comprendre des factures 5 Interpréter une100 augmentation
9,929 7
= 0,935
Un club de voile organise un Dans l’océan Pacifique 10,62
stage pendant les vacances. Nord, des déchets d 135 km
v= = = 54 km / h
Le prix d’un stage pour plastiques flottants t 2,5 h
un enfant est de 115 €. se sont accumulés 54 km 54 000 m
v = 54 km/h = = = 15 m / s
Lorsqu’une famille inscrit deux pour constituer une poubelle géante qui1 est, h 3 600 s
enfants ou plus, elle bénéficie d’une réduction aujourd’hui, grande comme 1,56 Lfois la France.
d= = 0,15 L/h
qui dépend du nombre d’enfants inscrits. 10 h
a. La superficie de la France est Lenviron
0,15 150 mL
a. Une famille qui inscrit trois enfants paie 2 d
550 000 km . Quelle est la superficie= = actuelle =2,5 mL/min
1h 60 min
310,50 €. Pour cette famille, quel est, par de cette poubelle géante ? 2,5 mL 2,5 1mL
enfant, le prix de revient d’un stage ? d= =
b. La superficie de cette poubelle 1min géante 1 min
2,5 20 gouttes 50 gouttes
augmente chaque annéed = de 10 %. =
a. 310,50 €3 = 103,50 € Quelle sera sa superficie dans un 1min
an ? 1 min
Le prix d’un stage par enfant est 103,50 €. 92 160 L
=288L
c. Que pensez-vous de l’affirmation 320 : « Dans 4 ans,
la superficie de cette poubelle = 288 L aura
3,6 doublé.
L »?
80 D’après DNB
b. Compléter les deux factures données 40 230 400 000
ci-dessous. 100 = 90 g / km
320 8 000
Aucune justification n’est attendue. a. 613× 550 000 km = 3 2
5 300 000 km .
2

Donc la superficie actuelle 230 =11,5


Facture 1 100 100de cette poubelle
30 est 3 300 000
géante 34,5km2.
Prix d’un stage 115 € 100 = 0,1
b. Augmenter 345 de 10 % revient
une quantité
Nombre d’enfants inscrits 2 35 10
multiplier par 1 +
à la100 c’est-à-dire par 1,1.
100
Prix total avant réduction 230 €
1,190 × 3 300 000 km2 = 3 d 630560000000km0002
km
v= =
Montant de la réduction
11,50 € Sa100superficie dans un an sera t 3 6 120 hkm2.
630 000
(5 % du prix total avant la réduction) 9,929 7
c. Chaque année 90 de la poubelle
la superficie
= 0,935
Prix à payer 218,50 € est10,62
multipliée par 1,1.120
Dans d 135 km 5,1 17 42,5 68 93,5
v = 4 =ans cette =superficie
54 km=/ haura = donc =été = =1,7
Facture 2 t 2,5 h 3
multipliée par 1,1 × 1,1 × 1,1 × 1,110 25 40 55
c’est-à-dire par 1,1 544 km d 12654 000km m
Prix d’un stage 115 € v = 54 km/h = soitv = 1,464
== 1. =72= km
15/ m
h /s
1 h t 1,75
1,464 1  2 donc l’affirmation s
esth fausse.
3 600
1,5 L
Nombre d’enfants inscrits 3
d= = 0,15 L/hv = 72 km = 72 000 m =20 m / s
10 h 1h 3 600 s
Prix total avant réduction 345 €
0,15 L 150 mL 162
Montant de la réduction 6 d=
Calculer 1h une
= vitesse t ==2,5 mL/min
60 min 72
=2,25 h =2 h 15 min
34,50 €
( 10 % du prix total avant la réduction) 2,5 mL 2,5 1mL 20 35
Le Rover d =Curiosity = –
Prix à payer 310,50 € 1min 1 min 3 3
de la NASA a atterri
2,5 20 gouttes 50 gouttes
D’après DNB
d=
sur la planète Mars =
1min 1 min
le 6 août 2012, après
92 160 L
avoir parcouru une =288L
320
distance d’environ
288 L
4 Vrai ou faux ? 560 millions de
80
= 3,6
kmL en 255 jours.

a. Quelle 230 400


a été la000
durée (eng /h)
« Durant les soldes, si on baisse le prix = 90 kmdu vol ?
d’un article de 30 % puis de 20 %, au final 320 8 000
b. Calculer 5 la vitesse moyenne du Rover
le prix de l’article a baissé de 50 % ». 230 =11,5
en km/h. 100Arrondir à la centaine.
Cette affirmation est-elle exacte ? Justifier.
34,5 D’après DNB
D’après DNB = 0,1
345
10 × 24 = 6 120.
a. 255
On choisit un prix, par exemple 100 €.
Donc100le vol a duré 6 120 h.
100 € × 0,7 = 70 € puis 70 € × 0,8 = 56 € d 560 000 000 km
b. v = =
Après les deux baisses successives, l’article t 6 120 h
ne coûte plus que 56 €, ce n’est pas la moitié donc 90v ≈ 91 500 km/h
du prix initial. Donc c’est faux. La120
vitesse moyenne du Rover était environ
915,150017 km/h.42,5 68 93,5
= = = = =1,7
3 10 25 40 55
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre d ● 126 km
v = 9 = Proportionnalité.
=72 km / h Fonction linéaire 75
t 1,75 h
72 km 72 000 m
v= = =20 m / s
1h 3 600 s
111965_067-076_C09.indd 75 14/03/14 18:59
162
13 100 100
100 35 35
30 100 100
100 90 90
35 100 100
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● ..............
CALCUL MENTAL 100 9,929 7 9,929Note 7
= 0,935 = 0,935
● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . .90
. . . . . . . . . .10,62
● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . 10,62 ..... / .....
100 d 135 km d 135 km
FICHE 9,929 v =7 = = 54 km / hv = = = 54 km / h
t= 0,935 2,5 h t 2,5 h

62 Perfectionnement v= =
10,62
d 135 km
v = 54 km/h =
= 54 km / h
54 km 54 000 m
1 h
=v = 54 km/h
3 600 s
54 km 54 000 m
= =15 m / s =
1h 3 600 s
t 2,5
1,5hL 1,5 L
d= = 0,15 L/h d= = 0,15 L/h
40 10 h 54 km 54 00010 mh
v = 54 km/h = = = 15 m / s
100 0,15 L 1150 h mL 3 600 0,15 s L 150 mL
d= = =2,5dmL/min = = =2,5 mL/min
13 1,5 L 1h 60 min 1h 60 min
1 Dans un40repère d’origine O, le point A a pour d
3 f est la fonction = = 0,15 telle2,5 L/h que 1mL
:
100 10 h 2,5 mL 2,5 mL 2,5 1mL
coordonnées (–53,6 ; 281,4) et le point B a pour d= = d =2 =
30 100 f (x)
0,15 = (x
L –
1min150 12)(x mL –
1 3)
min – (x – 6) . 1min 1 min
coordonnées 13(1 024 ; –5 376). d = = =2,5 mL/min
100 1h 2,5 60 20 min gouttes 50 gouttes
2,5 20 gouttes 50 gouttes
Peut-on savoir si les points O, A et B sont 1. Camille affirme d = : « f est une fonction = d = linéaire ». =
35 100 2,5 mL 2,5 1min 1mL 1 min 1min 1 min
alignés ? Si30 oui comment ? Êtes-vous d =d’accord = avec elle ? Justifier.
100 1min92 160 L1 min 92 160 L
=288L =288L
90 100 d =
2,5 20 320gouttes 50 gouttes320
=
Les 35 O, A et B sont alignés si le graphique
points 288 L
1min 1 min 288 L
100 f (x)= x2 – 3x – 12x = 3,6 + 36 L – (x2 – 12x + 36)= 3,6 L
100
représente
9,929 7 une situation de proportionnalité, 92 160 80L 80
90 = 0,935 f (x) = x – 3x – =288L
2 12x + 36 – x + 12x – 36 2
c’est-à-dire si ce tableau est un tableau 320 230 400 000 230 400 000
10,62 f (x) = –3x = 90 g / km = 90 g / km
100
de proportionnalité. 288 L 320 8 000 320 8 000
d 135 km Donc f est = 3,6
la fonctionL linéaire de coefficient –3.
v = =9,929 7 = 54 km / h 80 5 5
t 2,5
10,62x h = 0,935
–53,6 1 024 Camille a raison.230 =11,5
230 400 100 000
230 =11,5
100
54
281,4km 54 –5000376 m = 90 g / km
v = 54 km/hd y 135 = km = = 15 m / s 320 34,5 8 000 34,5
v= = 1 h= 54 km 3 /600
h s = 0,1 = 0,1
t 2,5 h 5 345 345
–53,6 1,5×L(–5 376) = 288 153,6 230 =11,5
d = × 1= 024
281,4 0,15=L/h 28854 km 54 000 m
153,6 2. a. Dans 100 le repère 10 ci-contre tracer 10
10v h= 54 km/h = = = 15 m / s la représentation graphique (d )
Les produits h
1 égaux 3 600 s 34,5 100 100
0,15 L en 150croix
mLsont donc ce tableau = 0,1
d =un tableau
est 1,5= Lde proportionnalité
=2,5 mL/min de la fonction 345 f. d 560 000 000 km d 560 000 000 km
1h=
d 60= 0,15
min L/h v= = v1 = =
et les 10O,
points h2,5
A et1mL
B sont alignés. 10 t 6 120 h t 6 120 h
2,5 mL b. A est 100 le point
d= = L 150 mL
0,15 90de (d ) 90
d=
1min 1=min =2,5 mL/min d’ordonnéed20. 0 1
120 560 000 000 km 120
2,5 201h gouttes 60 min
50 gouttes Quelle v =son
est = abscisse ?
d= 2,5 mL 2,5= 1mL t 5,1 17 6 120 42,5 h 68 93,5 5,1 17 42,5 68 93,5
2 Voici des d = informations
1min = 1 min
sur le périple = = = = ==1,7 = = = =1,7
1min 1 min 90 3 10 25 40 55 3 10 25 40 55
92 160
de Sophie qui2,5 L va de c. B est le point de (d )
20Vienne
=288L gouttesà Montpellier.
50 gouttes 120 d 126 km d 126 km
320d= = 35v = = =72 km /–3 hv = = =72 km / h
1min 1 min d’abscisse 5,1 17 . t 42,5 1,7568 h 93,5 t 1,75 h
288 L =
3 = = = =1,7
= 3,6
MONTPELLIER 288
160L L MONTPELLIER 162
80
92
=288L Quelle est3 son 10ordonnée
v=
7225 km 72
= ?
4000055 m
=20
72 km(d)72 000 m
v =m / s = =20 m / s
320 d 1261h km 3 600 s 1h 3 600 s
230 400 000 v= = =72 km / h
288 L
Vienne = 90 g / km
Pierrelatte t 1,75 162h 162
320
15 h 208 000 = 3,6 L 17 h 05 t= =2,25 h =2 h 15 tmin = =2,25 h =2 h 15 min
5 80 b. On note 72 km x 72 000
l’abscisse
72 du mpoint A. –3x72 = 20
v= = =20 m / s
230400
230 =11,5 000 1h20 353 600 s 20 35
100 = 90 g / km donc x = – . L’abscisse de A est – .
a. Calculer la 320vitesse
8 000moyenne de Sophie 162 3 3 3 3
34,5 t= =2,25 h =2 h 15 min
en km/h puis =50,1
en m/s. c. On note 72y l’ordonnée du point B.
345 230 =11,5
10 100 20 35
b. À cette vitesse y = –3– × = –35. L’ordonnée de B est –35.
34,5 et avec une pause de 30 min, 3 3
100
à quelle heure = 0,1
Sophie arrivera-t-elle
d 345
à Montpellier 560 000 000 km
v = =10?
t 6 120 h
90 100 4 Trois amis, Ali, Ben et Carl ont loué pour 1 274 €
d 560 000 000 km
a.120
288v km= –=162 km = 126 km un studio à la mer. Ali l’a utilisé les cinq premiers
t 6 120 h
5,1h 05
17 17– 15 42,5
h 20 68= 1 h 93,5
45 min = 1,75 h jours, Ben les sept jours suivants et Carl les
= 90= = = =1,7
3 10
Sophie 25 126
a parcouru 40 km55 en 1,75 h. deux derniers jours. Chacun paie une part
d 120
126 km proportionnelle à son temps d’occupation.
v = =5,1 17 =72 42,5km /68h 93,5
t 1,75 = h= = = =1,7 Calculer la part de chacun.
3 10 25 40 55
72 km 72 000 m
v= d= 126 km =20 m / s
v = = 3 600 s=72 km / h
1h
t 1,75 h On note a la part d’Ali, b celle de Ben
La 162 moyenne est 72 km/h ou 20 m/s.
vitesse et c celle de Carl.
t= =2,25
72 km h =2 72 h000
15 min
m
b. d = vv×=t d’où = = 72 × t. =20 m / s
72 a b c a + b + c 1274
1h 162 3 600 s = = = = = 91
20 35 5 7 2 5+7 +2 14
– 162
3 t3=
Ainsi =2,25 h =2 h 15 min
72 a = 91 × 5 = 455  b = 91 × 7 = 637
20 35 c = 91 × 2 = 182
17 h 05 – + 30 min + 2 h 15 min = 19 h 50
3 3 à Montpellier à 19 h 50.
Sophie arrivera Ali paie 455 €, Ben 637 € et Carl 182 €.

76 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_067-076_C09.indd 76 25/06/14 15:43


Chapitre

Fonctions affines
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
10
CALCUL MENTAL
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

63 Reconnaître une fonction affine


Une fonction affine est une fonction qui à un nombre x associe le nombre a x + b
avec a et b nombres donnés.
×a +b
Pour calculer l’image du nombre x par la fonction affine x  a x + b,
on multiplie x par a, puis on ajoute b. x ax ax + b

1 f est la fonction définie par f (x) = 4x + 7. 4 Pour chaque programme de calcul ci-dessous :
×4 +7 P1 : Ajouter 7 puis multiplier par 3.
a. Compléter ce
programme de calcul. x 4x 4x + 7 P2 : Soustraire 12 puis diviser par 2.
b. Compléter : « Pour calculer l’image
a. Déterminer l’expression de l’image g (x)
d’un nombre par la fonction f, on multiplie
d’un nombre x choisi.
ce nombre par 4 puis on ajoute 7 » .
b. Dire si la fonction g est affine ou non.
c. La fonction f est-elle affine ? Oui
Si oui préciser les valeurs de a et b.
P1
a = 4 et b = 7
a. • x •x+7 • 3(x + 7)
3(x + 7) = 3x + 21 d’où g (x) = 3x + 21.
2 Les fonctions ci-dessous sont de la forme b. g est une fonction affine avec a = 3 et b = 21.
x  ax + b. P2
Dans chaque cas, donner les valeurs de a et de b. x 12 x 12
x 12
a. • x 2 • x – 122 •
x 12 2
a. f (x) = 3x + 4. a= 3 . b= 4 . x 12 1 1
= (x2– 12) = x – 6 1
2 2 2 x 12
b. g (x) = – 5 + x. a= 1 . b = –5 . 1 2
1 g (x) = x – 6.
Donc 2
2
c. h (x) = 3 – 2x. a = –2 . b= 3 . 2 1
b. g est une fonction affine avec a = et b = – 6.
2
d. i (x) = 7x. a= 7 . b= 0 .

e. j (x) = 13. a= 0 . b = 13 .
x 1 5 x est un nombre positif. E 6 F
f. k (x) = +8 a= . b= 8 . EFGH est un rectangle.
3 3
On note P(x) son périmètre
et A(x) son aire. H G
3 g est la fonction définie par g (x) = 6x2 – 11. Les fonctions P et A sont-elles affines ? linéaires ?
Expliquer.
a. Compléter ce programme de calcul.
×x ×6 – 11
• P(x) = 2(x + 6) d’où P(x) = 2x + 12.
2 P est une fonction affine avec a = 2 et b = 12.
x x 6x2 6x2 – 11
P n’est pas une fonction linéaire (b ≠ 0).
• A(x) = 6x
b. La fonction g est-elle affine ? Non
A est une fonction affine avec a = 6 et b = 0.
Justifier.
Donc A est aussi une fonction linéaire.
C’est x2 et non pas x qui est multiplié par 6.

© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 10 ● Fonctions affines 77

111965_077-084_C10.indd 77 17/03/14 15:58


●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
CALCUL MENTAL
●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

64 Calculer une image, un antécédent

1 f est la fonction affine définie par f (x) = 3x – 8. 3 h est la fonction affine définie par h (x) = 4x + 12.
Que calcule-t-on lorsque l’on écrit :
1. Compléter :
a. 4 × 7 + 12 ? b. 4x + 12 = 20 ?
f (5) = 3 × 5 – 8 = 15 – 8 = 7
Donc l’image de 5 par la fonction f est 7 .
a. On calcule l’image de 7 par la fonction h.
2. Calculer : b. On cherche l’antécédent de 20.

a. f (10) b. l’image de – 9 par f.

4
f est la fonction affine définie par :
a. f (10) = 3 × 10 – 8 = 30 – 8 = 22. f (x) = – 0,5x + 3.
b. f (– 9) = 3 × (– 9) – 8 = – 27 – 8 = – 35. Déterminer :
Donc l’image de – 9 est – 35.
a. l’image de 8 b. l’antécédent de 12

3. Zoé affirme : « – 5 est l’image de 0 ».


a. f (8) = – 0,5 × 8 + 3 = – 4 + 3 = –1.
A-t-elle raison ?
Donc l’image de 8 est – 1.
f (0) = 3 × 0 – 8 = – 8. Zoé se trompe. b. On résout l’équation : f(x) = 12
c’est-à-dire : – 0,5x + 3 = 12
– 0,5x = 12 – 3
2 g est la fonction affine définie par g (x) = 5x + 7. – 0,5x = 9
9
a. Pour déterminer l’antécédent de 4, Lilou a fait x=
–0,5
un schéma et Tim a écrit une équation.
x = –18
Terminer leurs travaux puis conclure.
Donc l’antécédent de 12 est –18.
Lilou Tim
×5 +7 g (x) = 4
5x + 7 = 4
– 0,6 –3 4 5 g est la fonction affine définie par g (x) = 7x – 2.
5x = 4 – 7 Déterminer :
: 5 –3
–7
5 5x = –3 a. g (– 5) b. le nombre qui a pour image 0
6 –3
x=
5 5 a. g (–5) = 7 × (– 5) – 2 = – 35 – 2 = – 37.
3 6
L’antécédent de 4 est – c’est-à-dire – 0,6 . b. On cherche un nombre x tel que g (x) = 0
5 5
c’est-à-dire tel que : 7x – 2 = 0
3
b. Calculer l’antécédent de 13, à la manière 7x = 2
de Lilou et à la manière de Tim. 5 2
x=
7
2
Donc l’antécédent de 0 est .
g(x) = 13 7
×5 +7
5x + 7 = 13
1,2 6 13
5x = 13
–3 – 7
: 5 –7 5x = 65
6 h est la fonction affine x  –0,2x + 6.
6 Compléter ce tableau.
–3 x=
5 5
6 3 x –4 55 0 10 7
L’antécédent de 13 est ou 1,2.
5 5 h (x) 6,8 –5 6 4 4,6
3
78 5 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_077-084_C10.indd 78 17/03/14 15:58


● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

65 Représenter graphiquement une fonction affine


● Dans un repère, la représentation graphique (d)
d’une fonction affine x  ax + b est une droite (d ) constituée
de tous les points de coordonnées (x ; ax + b). b
B (d’)
● La droite (d ) est parallèle à la droite (d’ ) qui représente la fonction 1
linéaire x  ax et passe par le point B de coordonnées (0 ; b). a

0 1

1 La droite (d ) est la représentation graphique 4 Les droites (d) et (d’) sont les représentations
de la fonction affine f définie par f (x) = 0,5x – 1. graphiques des fonctions affines f et g telles que :
1
a. Compléter : f (x) =
x + 2 et g (x) = x – 2.
3
● f (0) = –1 a. Tracer les droites (d ) et (d’ ).
● f (4) = 0,5 × 4 – 1 = 2 – 1 = 1
b. Lire les coordonnées de leur point
Donc la droite (d ) passe B d’intersection M.
1
par les points A( 0   ; –1 )
0 1 4 c. Vérifier par le calcul que M appartient
et B( 4  ; 1 ).
(d) A à chacune des droites (d ) et (d’ ).
b. Placer les points A et B
puis tracer la droite (d ). M
4
3 B
2 La droite (d ) est la représentation graphique 2A D
de la fonction affine g définie par g (x) = –1,5x + 4. (d ) 1

a. Calculer g (0) et g (2). E 0 1 3 4 6

b. En déduire les –2
(d’ ) C
coordonnées de deux
F a. • f(0) = 2
points E et F de (d ). 1
1
c. Placer les points E et F 0 1 2 • f(3) = × 3 + 2 = 1 + 2 = 3
3
puis tracer la droite (d ). (d) donc la droite (d) passe par les points
A(0 ; 2) et B(3 ; 3 ).
a. g(0) = 4 • g(0) = – 2
g(2) = – 1,5 × 2 + 4 = – 3 + 4 = 1. • g(4) = 4 – 2 = 2
b. E (0 ; 4) et F (2 ; 1) sont deux points de (d). donc la droite (d’) passe par les points
C(0 ; – 2) et D(4 ; 2).
b. On lit : M(6 ; 4).
1
3 La droite (d ) est la représentation graphique c. • f(6) = ×6+2=2+2=4
3
de la fonction affine g définie par g (x) = 9x – 5. donc M(6 ; 4) appartient à (d).
Calculer g (17) puis dire si le point M(17 ; 147) • g(6) = 6 – 2 = 4
appartient ou non à la droite (d ). Justifier. donc M(6 ; 4) appartient à (d’).

g(17) = 9 × 17 – 5 = 148
g(17) ≠ 147 donc M(17 ; 147) n’appartient
pas à la droite (d).

© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 10 ● Fonctions affines 79

111965_077-084_C10.indd 79 25/06/14 15:45


● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

66 Coefficient directeur – Ordonnée à l’origine


Dans un repère, (d ) est la droite qui représente la fonction affine x  ax + b.
On dit que :
1 a
● a est le coefficient directeur de la droite (d ) ; b
1
● b est l’ordonnée à l’origine de la droite (d ) :
(d) 0 1
c’est l’ordonnée du point d’abscisse nulle de (d ).

1 La droite (d ) 5 4 La droite (d) représente une fonction affine f.


représente une Dans chaque cas, indiquer l’ordonnée à l’origine b
4
fonction affine f. et le coefficient directeur a de la droite (d) puis
3
Lire : (d) donner l’expression de f (x).
2
a. l’image de 4 : 2 1 a. b.
1
0
3
b. f (– 2) : 5 –2 1 2 4 –2
1
0 1 1
c. l’antécédent de 3 : 2
3 0
–2 1
d. le nombre qui a pour image 4 : 0 (d) 1 (d)

b = –2 et a = 3 b = 3 et a = –2
2 La droite (d ) représente une fonction affine g.
f (x) = 3x – 2 f (x) = –2x + 3

1
5 La droite (d) représente une fonction affine f
0
telle que f (x) = ax + b. Lire ci-contre :
1
(d)
a. En utilisant les points A
B
et B de la droite (d),
déterminer le coefficient A
Compléter ce tableau. 1
directeur de (d). Expliquer. (d)
x 4 6 2 0 –2 8 0 1 2 3
Se décaler de 3
g (x) 0 1 –1 –2 –3 2
vers la droite puis monter de 2 revient à se décaler
2 2
de 1 vers la droite et monter de . Donc a = .
3 3
3 La droite (d ) représente une fonction
affine g telle que : x  ax + b. b. Déterminer l’expression de f (x).
2
B On lit b = 1 donc f (x) = x + 1.
a. Lire l’ordonnée 3
à l’origine b de (d ) :
a 6 Associer chacune des fonctions affines
–1 A ci-dessous à sa représentation graphique.
1
b. En utilisant les points 1 f : x  3x – 1 (d 1 ) (d2)
A et B de (d ), lire le coefficient 0 1
directeur a de (d ). g : x  – 3x + 2 (d 4 )
(d) 1
1
3 h: x  – x + 2 (d 2 ) 0 1
3 (d3)
1
c. Donner l’expression de g (x). k: x  x – 1 (d 3 )
3 (d1)
g (x) = 3x + (–1) c’est-à-dire g (x) = 3x – 1. (d4)

80 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_077-084_C10.indd 80 25/06/14 15:50


●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
CALCUL MENTAL
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

67 Déterminer une fonction affine


Pour déterminer l’expression d’une fonction affine f définie par f : x  ax + b, on peut utiliser
la proportionnalité des accroissements de x et de f (x).
En effet, quels que soient les nombres x1 et x2 : f (x2) – f (x1) = a (x2 – x1).

1 f est une fonction affine telle que : x  ax + b. 4 Déterminer la fonction affine f telle que :
On sait que f (0) = 7 et f (9) – f (5) = 24. f (6) = 4 et f (7) = –1.

a. Quelle information sur a ou b peut-on


déduire de : • f (7) – f (6) = a(7 – 6)
c’est-à-dire – 1 – 4 = a × 1 soit –5 = a
● f (0) = 7 ? f (0) = b donc b = 7 Ainsi f (x) = –5x + b.
● f (9) – f (5) = 24 ? f (9) – f (5) = a(9 – 5) • f (6) = 4 se traduit par : – 5 × 6 + b = 4.
c’est-à-dire – 30 + b = 4
c’est à dire 24 = a × 4 donc a = 6
b = 4 + 30 d’où b = 34.
b. Déterminer l’expression de f (x). Donc f (x) = –5x + 34

f (x) = 6x + 7
5Hélia et Nils ont pris
2 f est la fonction affine telle que : un abonnement semaine
f (13) = 34 et f (11) = 26. chez Vélo Vert.
Compléter. Hélia a loué un vélo pendant
●La proportionnalité des accroissements 18 h ; il a payé 35 €.
permet d’écrire : Nils a payé 41 € pour
une location pendant 22 h.
f (13) – f (11) = a ( 13 – 11 ) On note :
c’est-à-dire 34 – 26 = a ( 13 – 11 ) ● a le montant de l’abonnement semaine ;
8 =a× 2 ● c le coût d’une heure de location ;
a= 4 ● p (x) le coût total de x heures de location.
Ainsi f (x) = 4 x + b. a. Exprimer p (x) en fonction de a, de c et de x.
●f (13) = 34 se traduit par : 4 × 13 + b = 34
En déduire b. b. Déterminer l’expression de p (x).
Que signifie ce résultat pour la situation ?
52 + b = 34 d’où b = 34 – 52 soit b = –18
● En conclusion : f (x) = 4x – 18 a. p (x) = cx + a
b. • p est la fonction affine telle que
3 La droite (d) p (18) = 35 et p (22) = 41.
représente une 40 Donc p (22) – p (18) = c (22 – 18)
fonction affine f. (d) 20 41 – 35 = c (22 – 18)
Donner l’expression 6=c×4
0 1 5
de f (x). 6
c = ou c = 1,5
4
Ainsi p(x) = 1,5 x + a.
• f (0) = 20 donc b = 20.
• p (18) = 35 se traduit par :
• f (5) – f (0) = a(5 – 0) 1,5 × 18 + a = 35
40 – 20 = a × 5 27 + a = 35 et a = 8.
20 = a × 5 Donc p(x) = 1, 5x + 8.
a=4 L’abonnement semaine coûte 8 €.
donc f (x) = 4x + 20 L’heure de location coûte 1,50 €.

© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 10 ● Fonctions affines 81

111965_077-084_C10.indd 81 17/03/14 15:58


FICHE

68
OBJECTIF BREVET
Sélection de sujets de Brevet

Voici un questionnaire à choix multiples.


Pour chaque question, entourer la (ou les) réponse(s) exacte(s). Note ..... / 5
QCM Parmi ces fonctions, celles
f définie par g définie par h définie par
A qui sont des fonctions affines x
f : x  6x + 3 g (x) = 5x h (x) = 3 –
sont… 7

l’antécédent
g est la fonction affine définie l’image de 4 l’antécédent
B de 22 est aussi
par g (x) = 3x + 1. Alors… est 13 de 6 est 19
l’image de 2

Ce graphique 1
définit une g est une fonction l’antécédent
C 0 1 g (x) = 2x – 1
fonction g. affine et g (1) = 4 de 0 est 2
Alors…
Dans un repère, la droite (d)
M (75 ; 580) (d ) coupe l’axe l’ordonnée
représente la fonction affine h
D est un point des ordonnées à l’origine
définie par h (x) = 8x – 20.
de (d) au point A(2,5 ; 0) de (d) est –20
On peut affirmer que…
f est la fonction affine telle
E que f (15) = 17 et f (11) = 7. f (x) = 2,5x – 20,5 f (x) = 0,4x + 11 f (13) = 12
Alors…

1 Utiliser un tableur 2
1 Lire une représentation graphique
On a utilisé un tableur pour calculer les images Ci-dessous la droite (d) est la représentation
de différentes valeurs de x par une fonction graphique d’une fonction affine f.
affine f.
Voici une copie de l’écran.
3

–6 –4 –3 –1 0 1 2
1. a. Quelle est l’image de –1 par f ? –1

b. Quel est l’antécédent de –3 par f ?


1. Lire sur le graphique :
2. Donner l’expression de f (x).
a. l’image de 2 par la fonction f : 3
3. Calculer f (6).
D’après DNB b. f (–1) : 1,5

c. l’antécédent de –1 : –6
1. a. L’image de –1 est 12.
b. L’antécédent de –3 est 2. d. l’antécédent de 0 : –4
2. La souris est positionnée dans la cellule C2
2. Par lecture graphique, trouver x tel que :
et on lit que l’on a saisi =–5*C1+7 .
f (x) = 0,5.
Donc f(x) = – 5x + 7.
3. f (6) = – 5 × 6 + 7 = –30 + 7 = –23. x = –3
D’après DNB

82 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_077-084_C10.indd 82 25/06/14 15:51


OBJECTIF BREVET
3
1 Calculer une image 5
1 Comprendre une situation
et un antécédent
Dans un jeu vidéo,
On considère la fonction f définie par : on a le choix entre trois
f (x) = −4x + 1. personnages : un guerrier,
un mage et un chasseur.
a. Calculer l’image de −6 par f. La force d’un personnage
se mesure en points.
b. Calculer l’antécédent de 11 par f. Tous les personnages
D’après DNB
commencent au niveau 0,
mais ils n’évoluent pas
a. f (–6) = –4 × (–6) + 1 = 24 + 1 = 25 de la même façon :
Donc l’image de -6 par f est 25. ● le guerrier commence avec 50 points

b. On cherche un nombre x tel que f(x) = 11 et ne gagne pas d’autre point au cours du jeu ;
d’où −4x + 1 = 11 ● le mage n’a aucun point au début

–4x = 11 – 1 mais gagne 3 points par niveau ;


–4x = 10 ● le chasseur commence à 40 points

4x 10 et gagne 1 point par niveau.


=
4 4
a. Compléter ce tableau.
x = –2,5
Donc l’antécédent de 11 est –2,5. Niveau 0 1 5 10 15 25

Points du guerrier 50 50 50 50 50 50
Points du mage 0 3 15 30 45 75
Points du chasseur 40 41 45 50 55 65
4
1 Travailler avec plusieurs fonctions
b. x désigne le niveau de jeu d’un personnage.
Le nombre d’abonnés à une revue dépend Associer chaque expression à son personnage.
du prix de la revue. f (x) = 3x ● ● Le chasseur
Pour un prix x compris entre 0 et 20 €, g (x) = 50 ● ● Le mage
le nombre d’abonnés est donné par la fonction A h (x) = x + 40 ● ● Le guerrier
telle que : A(x) = −50x + 1 250.
La recette, c’est-à-dire le montant perçu c. Calculer l’antécédent de 102 par h.
par l’éditeur de cette revue, est donnée par Interpréter ce résultat pour le jeu.
la fonction R telle que : R(x) = −50x2 + 1 250x.

1. Le nombre d’abonnés est-il proportionnel • On cherche un nombre x tel que


au prix de la revue ? Justifier. h (x) = 102 soit x + 40 = 102
d’où x = 102 – 40 = 62.
2. a. Déterminer l’antécédent de 750 par A L’antécédent de 102 est 62.
et interpréter concrètement ce résultat. • Le chasseur aura 102 points au niveau 62.

b. Calculer le montant de la recette s’il y a


750 abonnés. d. Dans ce repère, on a représenté la fonction g.
D’après DNB Tracer les droites (d1) et (d2) qui représentent
les fonctions f et h respectivement.
Points (d1)
1. La fonction A est une fonction affine qui 60 (d2)
n’est pas linéaire, donc le nombre d’abonnés
50
n’est pas proportionnel au prix de la revue.
40
2. a. On cherche un nombre x tel que :
30
A (x) = 750 d’où –50x + 1 250 = 750
–50x = 750 – 1 250 20
–50x = – 500 10
Niveau
x = 10. 0
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 26
L’antécédent de 750 est 10.
Il y a 750 abonnés si la revue coûte 10 €. e. Déterminer à l’aide du graphique le niveau
b. R (10) = – 50 × 102 + 1 250 × 10 = 7 500 à partir duquel le mage devient le plus fort.
La recette est de 7 500 €. Il devient le plus fort à partir du niveau 20.
D’après DNB

© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 10 ● Fonctions affines 83

111965_077-084_C10.indd 83 17/03/14 15:58


●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
CALCUL MENTAL
●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

69 Perfectionnement

s
1 Dans un repère, on considère les points 2SEFGH est une pyramide
A (29 ; 208) et B (44 ; 313). de sommet S et de hauteur
[SM] posée sur un

5 cm
H G
1. Déterminer la fonction affine f représentée parallélépipède rectangle M
par la droite (AB). ABCDEFGH. E
F
D C
K est le point 3c
m
2. Déterminer : K
d’intersection de (SM) A B
4 cm
a. l’abscisse du point M de la droite (AB) et de la face ABCD.
qui a pour ordonnée 684 ; AB = 4 cm, AD = 3 cm, SK = 5 cm.
On pose SM = x cm (0  x  5).
b. l’ordonnée du point N de la droite (AB)
qui a pour abscisse 420. 1. Exprimer en fonction de x :
● le volume V1(x) de la pyramide ;
3. P est le point de coordonnées (85 ; 600).
● le volume V2(x) du parallélépipède rectangle ;
Les points A, B et P sont-ils alignés ? Expliquer.
● le volume V(x) du solide ABCDEFGHS.

1. f est une fonction affine donc f (x) = ax + b. 2. Tracer, dans le repère ci-dessous,
• La proportionnalité des accroissements les représentations graphiques des fonctions V1,
permet d’écrire : V2 et V pour x compris entre 0 et 5.
f (44) – f (29) = a (44 – 29)
d’où 313 – 208 = a × 15 70
105 = a × 15 60
105 50
a= V
15 40
a = 679
7 V2
30
Ainsi f (x) = 7x + b. 7 20
• f (29) = 208 se traduit par :
10 V1
7 × 29 + b = 208
0
203 + b = 208 0 1 2 3 4 5 6 7 8
b = 5.
• En conclusion f(x) = 7x + 5. 3. a. Pour quelle valeur de x a-t-on V1(x) = V2(x) ?
2. a. On note (x ; y) les coordonnées de M.
y = f(x) et y = 684 b. Quelle est alors la valeur de V(x) ?
soit 7x + 5 = 684 Donner les réponses avec la précision permise
7x = 105
684 – 5 par le graphique.
7x = 679
15
x=
679 EF FG SM 4 3 x
7 1. • V1(x) = =
3 3
x = 97 Donc V1(x) = 4x.
L’abscisse de M est 97. • MK = SK – SM d’où MK = 5 – x
b. On calcule l’image de 420 par f. V2(x) = 4 × 3 × (5 – x) = 12(5 – x)
f (420) = 7 × 420 + 5 = 2 945 Donc V2(x) = 60 – 12x
donc l’ordonnée de N est 2 945. • V(x) = V1(x) + V2(x) = 4x + 60 – 12x
3. On calcule l’image de 85 par la fonction f. Donc V(x) = 60 – 8x.
f (85) = 7 × 85 + 5 = 600 3. a. V1(x) = V2(x) pour une valeur de x proche
Donc le point P appartient à la droite (AB) ; de 3,8.
les points A, B et P sont alignés. b. Alors V(x) ≈ 30.

84 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_077-084_C10.indd 84 17/03/14 15:58


Chapitre

Triangles rectangles.
Trigonométrie
11
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
CALCUL MENTAL
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

70 Propriétés des triangles rectangles


● Cercle circonscrit A
● Si un triangle est rectangle, alors son cercle circonscrit a pour diamètre
l’hypoténuse. B
● Si un triangle est inscrit dans un cercle (ou demi-cercle) de diamètre O C
l’un de ses côtés, alors ce triangle est rectangle.
● L’égalité de Pythagore C hyp
oté
Si un triangle ABC est rectangle en A, alors BC2 = AB2 + AC2. nus
● e
● Si BC2 = AB2 + AC2, alors le triangle ABC est rectangle en A. A B

1 [AB] est un segment de longueur 5 cm. 3 a. Construire un triangle MNP rectangle en M


tel que MN = 24 mm et MP = 32 mm.
a. Placer un point C tel que :
 = 36° et BAC
ABC  = 54°. b. Calculer la longueur du côté [NP].

c. Construire le cercle circonscrit au triangle MNP.


C Quel est son centre ? Quel est son rayon ?
Justifier.

d. Quelle est la nature des triangles OMN


et OMP ?
54° 36°
A B a.
5 cm
N

b. Quelle est la nature du triangle ABC ? Justifier.


24 mm

O
ACB = 180° – (54° + 36°) = 90°
ABC le triangle ABC est rectangle en C.
Donc
40 mm M 32 mm P
C
2 2Ci-contre, [AB] est un diamètre
ED 16 8 b. L’égalité de Pythagore dans le triangle MNP
du
coscercle
DEF = de=centre = O et C est 59° A
un point de EF ce34 17
cercle. rectangle en M permet d’écrire :
DF 30 15 NP2 = MN2 + MP2 d’où NP2 = 242 + 322
sin DEF = = = O
a. QuelleEFest 34 la nature
17
NP2 = 576 + 1 024 = 1 600 alors NP = 40 mm.
B
du DF 30 ? 15
tantriangle
DEF = ABC = = Justifier. c. Le cercle circonscrit au triangle rectangle MNP
ED 16 8 ACB
b. 
15En déduire la mesure de l’angle ABC. a pour diamètre son hypoténuse [NP], donc son
ABC est O, le milieu de [NP].
centre
17
8 a. Le point C appartient au cercle de diamètre 40 mm
= 20 mm donc le rayon est 20 mm.
15 [AB] ACBdonc le triangle ABC estACBrectangle en C. 2
ACB d. Les ED 16
triangles 8
b. ABC
sin BAC =
BC= 90° – 59° donc ABC = 31° cos DEF = = OMN= et OMP sont isocèles en O.
EF 34 17
40AB
L’anglemmABC mesure 31°. 40 mm
BC DF 30 15
sin 37° = 2 40 mm 2 sin DEF = = =
2,5 2 ED 16 8 EF 34 17
ED 16 8
cosABDEF = autorisée.
= = cos DEF = = = DF 30 rectangles.
15 85
© Nathan 2014 – Photocopie
tan ACB = cos DEF
non
EF ED 34 16 17 8 EF 34 17 Chapitre DEF● =Triangles
tan 11 = = Trigonométrie
AC = = = ED 16 8
DF 30 EF 15 34 17 DF 30 15
sin4DEF = = = sin DEF = = = 15
tan 29° = sin DEF = =EF DF
34 30
17 15 EF 34 17
AC = 17
DF EF 30 34 15 17 DF 30 15
tan DEF =
111965_085-092_C11.indd 85 = = tan DEF = = = 8 14/03/14 18:09
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE
longueur du côté adjacent à cet angle
71 Cosinus, sinus, tangente d’un angle aigu longueur
longueur
longueur
deadjacent
du côté
longueur de
l’hypoténuse
à cet angle
l’hypoténuse
longueur du côté adjacent àcet
du côté opposé à cetangle
angle
longueur
longueur du de
côté l’hypoténuse
opposé
longueur de l’hypoténuseà cet angle
Dans un triangle rectangle, Dans le triangle
longueur
longueur deABC
du côté
côté rectangle
l’hypoténuse
opposé en A,
longueur du opposé ààcet
cetangle
angle
●le cosinus d’un angle aigu est le quotient longueur
longueur du
du côté
longueur de adjacent
côté opposé ààcet
l’hypoténuse cetangle
angle
C hyp
longueur du côté adjacent à cet angle longueur du
ABcôté adjacent
côté à cet
opposé angle oté
longueur
cos ABC =du côté opposé à cet angle nus
longueur
longueur deadjacent
du côté l’hypoténuse
à cet angle BC à l’angle bleu e
longueur AB
cos ABC =du côté adjacent à cet angle A
● le sinus longueur
d’un de
angle l’hypoténuse
opposé ààle
aigu
longueur du côté adjacent est cetquotient
cet angle
angle AC
BC B
sin ABC = AB côté adjacent
longueur
longueur
longueur de l’hypoténuse
deopposé
du côté l’hypoténuse
à cet angle cos ABC = BCAC à l’angle bleu
sin ABC = BC
longueur
longueur
longueur de opposé
du côté
du côté l’hypoténuse
opposéààcet cetangle
angle AC
BC
tan ABC = AC
sin ABC = ACAB On peut retenir l’expression
● la tangente
longueur du
du côté
d’un
longueur
longueur de
côté adjacent
angle aiguààest
l’hypoténuse
opposé cetle
cet angle
quotient
angle tan ABC = BC
longueur du
longueur du côté adjacent à cet
ABcôté opposé à cet angleangle AB
AC S O H H C C AA H TT O A A
cos ABC = tan ABC =
longueur du BC
ABcôté adjacent à cet angle AB Sinus Cosinus Tangente
cos ABC =
BC
AC
AB
sin ABC==
cos ABC
BC
AC
BC
sin ABC =
BC
AC
ABC == AC
tan ABC
sin
AB
AC
1 1. Dans
tan ABC = BC GRS rectangle en R,
le triangle 3 Dans le triangle RST rectangle en S, quelles
AB
AC
indiquertan: ABC = R longueurs faut-il connaître pour calculer :
AB
G  ? TS et TR T
a. l’hypoténuse [GS] a. cosRTS
 [RS]
b. le côté adjacent à GSR  ? RS et TR
b. sinRTS

c. le côté opposé à GSR [GR] S  ? RS et TS
c. tanRTS
R
 [GR]
d. le côté adjacent à SGR  ? TS et TR
d. sin TRS S


e. le côté opposé à SGR [RS]
4 1. Calculer la longueur DF D
= GR
2. Compléter : a. cosSGR dans ce triangle DEF rectangle
m
GS
en D.
16

 = GR
b. sinGSR  = RS
c. tanSGR E 34 m F
GS GR L’égalité de Pythagore permet d’écrire :

2 1. Vérifier que ce triangle


B
20 cm
C
DE2 + DF2 = EF2 c’est-à-dire 162 + DF2 = 342
ABC est un triangle rectangle. 16
cm

cm DF2 = 1 156 – 256 = 900 d’où DF = 30 m.


12

BC2 = 202 = 400 A


2. Calculer les valeurs exactes de cosDEF  , sinDEF 
ACB
ACB

AB2 + AC2 = 162 + 122 = 256 + 144 = 400 et tan DEF (donner les réponses sous forme
de fractions
ABC irréductibles).
Donc BC2 = AB2 + AC2. 40 mm
Dans2le triangle DEF, rectangle en D,
Le triangle ABC est donc rectangle en A.
ED 16 = 8
• cos DEF =
cos DEF = EF =
= =
2. Écrire le cosinus, le sinus, la tangente EF 3434 1717
 , puis, dans chaque cas, DF
DF 30
30 15
15
de l’angle ABC • sin DEF = EF = 34 = 17
remplacer les longueurs connues. EF 34 17
DF
DF 3030 1515
En donner l’écriture décimale. • tan DEF = ED = 16 = 8
 = BA = 16 = 0,8
a. cos ABC 15
BC 20 17
3. Sans8autre calcul, en déduire :
 = AC = 12 = 0,6
b. sin ABC 15
BC 20 15
 = 15 BC
a. cosDFE
sin BAC17= BC
 = AC = 12 = 0,75 8 AB
AB
c. tan ABC =
b. tanDFE
AB 16 15 BC
BC
sin 37° =
sin 37° =
2,5
86 AB © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.
tan ACB = AB
AC
AC
4
tan 29° = 4
AC
AC
111965_085-092_C11.indd 86 14/03/14 18:09
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
CALCUL MENTAL
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....
ACB
FICHE ABC
ACB
40 mm
72 Calculer une longueur ABC
40 mm
ED 16 8
2
= = cos DEF =
2 EF 34 17
La calculatrice doit être en mode DEGRE. ED 16 8 DF 30 15
cos DEF = = = sin DEF = = =
Si le symbole D ou DEG n’apparaît pas en haut de l’écran, on procède au réglage : EF 34 17
EF 34 17
● Casio fx-92 Collège 2D + ● TI-Collège Plus DF 30 15 DF 30 15
sin DEF = Solaire
= = tan DEF = = =
EF 34 17 ED 16 8
3 (Deg) mettre DEG DF en surbrillance
30 15 15
tan DEF = = =
ED 16 8 17
On utilise les touches , , . On utilise15les touches , 8, .
17 15
8 BC
sin BAC =
15 ACB AB
ACB BC BC7 cm
1 On se propose de C 3 Avec
sin BAC les=données
AB de ABC sinB37° =
2,5
R
ABC ACB
calculerACBla longueur BC. la figure, calculer la longueur ACB ACB 52°
? BC 40 mm AB
40 mm RV etsinen37° =
donner l’arrondi tan ACB =
ABC 2,5 2 ABC ?
ABC
a. ● Que représente le côté 2 37° ABC AC
A B au dixième.
ACB
40 mm AB ED
[AB] pour
40 mm le triangle ABC ? 2,5
EDcm16 8 40 mm 4 16 V = 8
cos DEF = = = tan ACB =
2
40
tanmm
cos 29°== =
DEF
AC EF 34 17
2 EF 34 17 ABC 2 2 AC
Dans le triangle
ED BRV,
16 rectangle
8 en V, DF 30 15
L’hypoténuse ED 16 8
cos DEF = = =
DF 30 15
sin DEF = = = 40 mm
cos
tan DEF = 4 =
29° = sin
ACDEF cos=DEF
=DEF
4ED= ED 16==168= 8
• on connaît EF
ACun 34
angle 17
aigu cos
et =EF =34
tan29°
l’hypoténuse, =17 17
EF
34 17 EF 34 17 2 EF 34 34
EF 17
● Pour l’angle BAC, que représente le côté [BC] ? DF
4 EDle 30 15 DF DF30 30 15 15
DF 30 15 DF 30 15 •AC
on=
sin DEF =
cherche = côté
16 = adjacent
8 tan àDEF
l’angle
= DF RV
aigu
=30 =15
sin DEF = = = tan DEF = = = cos DEF =EF =34 =17 sin cosDEFsin
BRV = =ED==EF
DEF = =
16= 8 17
Le côté opposé EF 34 17 ED 16 8 donc tan29°
on utilise
EF un 34cosinus.
17 EFRB 34 34 17
DF 30 15 15 RV DF
DF 30 15 15 RV 30 30 30 15 15
BRV===ED==c’est-à-dire
=15
tan DEF DF DF
tan DEF = = = cos
sin DEF 16 = 8 17 cosDEF
tan tan == ==ED ==16 = 8
52°DEF
b. Ici, va-t-on utiliser
ED 16 un8cosinus, 17 un sinus, EFRB 34 17 ED 7 16 8
15 8 15
RV = 7 × cos RV 52° 8 15 LE
une tangente ? Un sinus DF 30 15 15
cos 52° =
tan DEF
17 = = tan17
15 LAE =
17 15 Avec la calculatrice,
7 16 on8trouve
ED 17 RV ≈ 4,3 AEcm.
c. Calculer l’arrondi au dixième de BC.
8 BC 8 LE 8 BCLE
65°==AB
15 8
sin
sin BAC = tan LAE =
15 tanBAC
15 AB 17 AE 15 15 6
BC ACB BC BC
LE BC AE BC
8
sin BAC = sin 37°
sin =
BAC BC =
ACBBAC =
sin c’est-à-dire sin 37° = 4 Avectan 65° = AB cos
sin LAE
BAC ==2,5 AB
AB ABC 2,5 15 les données6 de la figure, AB AL
LBC
ACB
ABC= 2,5 ×BC
BC sin 37° 40 mm BC
AE AB6
sin 37° =
AB sin 37° ==
BC tan ACB
sin 37°= BC
65°= =AC2,5=
tan ACB = cos LAE
sin BAC
a. calculer la 2,5
longueur cos37°
EL etsin
ABC
40 mm
Avec 2,5
la calculatrice, 2 AC AL
AB 2,5AL
en donner la valeur
AB approchée 4
on
40trouve AB
ACB =BC ≈ 1,5 cos
2mm cm. ED29°16 4
= = 8 tan37°
ACB = 6
BC 6
tan 29° = AB= AB
tan ACB
tan DEFtan
= = cos
sin
par excès au==dixième
65° AC près ; tan ACB
cos 65° AC
=
AC 16 8
ED EF 34AC17 AL
2,5 AC AC
cos2DEF = = = 6 4 4 4
4 16
EF 34 17 4 15 tan 29°la=longueur
AB =tan 29° 4AB= 65°
cos DEF =
tan 29° =DF
ED
= =
sin
8
DEF AC
=
DF= 30
= = ? A b. calculer
tan ACB = AC AL etAC
tan
tan 29°
ACB =
tan29° =
2 On AC 30de15
se propose EF Ctan29° cos 65° AC AC AC
AC E 6 cm A
sin DEF = EF= 34 = 17 34 17
29°
en donner l’arrondi
4 au dixième.
RV4
calculer 4DF
EF 34
la longueur 30AC. 17
15 DF 30 RV15 AC = 4
AB AC =4== 2,4
4m

AC =
sin DEF = = =tan DEF =
cos =
BRV = = tan 29°
ACB ==
tan29° cos
AC
tan =BRV
ACB
tan29° DF 34 30 17 15 AC
AC tan29°tan29°
RB
a. Pour DEF =EFACB
tanl’angle  = , que
= représenteED 16 RB8 a. Dans le triangle
RV
AEL, rectangle en E,1,8
RV
ED
RV 16
DF 30 15 8
15 RV B cos
AC BRV4=
=connaît= 2,4 cos 52°
cos BC= RV
== adjacent,
BRV RV
tan
cos
15 DEF
BRV == = = cos 52° = •tan
on ACB un
RB angle aigu et son
sin
cos côté
BAC
BRV 7
ED
RB 16 178
● le côté [AB]? Le côté opposé
7 tan29° 1,8 AB RB
RB
17
15 RV 8 LE • on cherche RVson côté opposé
BC LE
2,5RV
cosBAC52°== RV tan BAC=
sin LAE
RV
8 52° = 7
cos tan LAE = sin
cos BRV
donc = 7 une tangente.
on utilise cos cos
52° ==AE= 7
52°
17 15
● le côté [AC] ? Le côté adjacent AE AB
RB 6,4
7
15
8 LE BC LE LE
2,5 LE LE
tan LAE = RV c’est-à-dire tan 65° = LEGN
tan LAE = BC
b. Ici,15 va-t-on utiliser
sin BACtan
un
= 65° =
cosinus,
AB un sinus,
sin
cosBAC52°== AE tan
cosLAE LGN==6 = AE
tan LAE
sin BAC = AE 6 6,4
7 AEGL
AB
BCUne tangente BC
LE AE LE =65°
6×= LE65°
tan AE LE
une tangente ? tan LE
GN cos LAE = LE2,7
sin 65° = BC
tan BAC sin 37° =cos LAE = tan LAE
cos LGN == 6 tan
cosLE tan
65°
LGN 65°=AL= cm.
≈ =12,9
sin 37° = AB 6 2,5 AL Avec la calculatrice,
AE
GL on trouve 64,16
c. Calculer l’arrondi au centième AE 6 AE
2,5
BC
AE ABde AC. 6 cos
b. OnLAE = LE
connaît2,7un angle aigu cos
et son = AE
coscôté
65° LAE AIadjacent.
=
sin LAE==
cos37° tan ACB =
cos 65° = tan
cos 65°
LGN = AL cos
tan LAE
ARI == AL AL
AB
2,5 AL
tan ACB = AL AC On cherche4,1 6l’hypoténuse. On utilise leAL
6 6
cosinus.
RI
AC
6
AB 6
4 cos 65° =AI AE 6 6
cos 65° ==
tan ACB 4 d’où tan 29° = cos
tan LAE== AL c’est-à-dire cos
ARI tan
cos 65°
65°
65°
ARI = 6 = AL
tan 29° = AL AC cosAC65° AL
RI AL
5
AC 6× tan 29° 4 =4
AC 6 6 AB
4 AB donc AL × 6 6 65° = 6 et AL
cos tan= 6
RAIACB= 90°– = ARI
tan 29° 4 = AC = tan ACB = cos 65°==
tan ARI cos 65°
cos=65° AC tan29° AC 5AL cos 65° AC
AC Avec la calculatrice, on trouve AL ≈ 14,2 cm.
tan29°
4 AB AB 2,4
AC =ACB = =
tan
RV
ACB =
2,4 6
tan =ACB
RAI 90°– = ARI tan ACBtan = AB= AB
ACB
tan
Avec tan29°
la calculatrice, cos BRV
on trouve RBAC ≈ 7,22 cos 65° AC tan ACB = 1,8 AC
cos BRV = AC
RV 1,8m. AC
RB
2,4
RV 2,4 BC 2,4
RV BC tan ACB = AB tan =ACB 2,4
BRV =RV
tan ACB
cos cos 52°sin= BAC = tan ACB = 1,8 sin
tanBAC ACB =AB= 1,8
cos 52° =non
© Nathan 2014 – Photocopie 1,8
RBautorisée. 7 AB Chapitre 11 ● Triangles
AC rectangles. Trigonométrie
1,8 87
7
RV
BC LE 2,5 BC
2,4 2,5 BC
52°== LE
cosBAC tan LAEsin= BAC = sin BAC =
tan ACB =AB sin BAC
sin =
BAC BC =
sin sin BAC = 6,4 AB
tan LAE = AB 7 AE 6,4 1,8 AB
AE
LE
2,5 LE 2,5 GN 2,5
GN sin BAC = BC = 2,5
sin
111965_085-092_C11.indd 87
LAE = LE
tanBAC tan 65°cos= LGN = sin BAC = 6,4 cos LGN
sin BAC = GL= 6,4
sin BAC
14/03/14 18:09
AE
6,4 6 GL AB 6,4
15 8
ACB 40 mm 17
17 15
ABC 2 8 8 BC
ED 16 8 15sin BAC =
40 mm cos DEF = = = 15 AB
EF 34 17 BC BC
BC
2
DF 30 15 sin BAC =
ACB
sin
sinBAC 37° == AB
ED 16 sin 8 DEF = ●●.=. . . . . . . .=. . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . .AB●●. . . . . . . . . .ACB
. . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . 2,5 Note
ABC
cos DEF =CALCUL = =MENTAL EF 34 17 ACB37° = BCAB
EF 34 17 ACB
ACB BC sin
DF
●●. . . .30 . ●●. . . . . . . . . . . . . . sin
. . . . . . . . .15 . . . . . . . .=. . . . ●●. . . . . . . . . .ABC
●●. .37° . . . . ●●.
40 .ACB
tan . . . .ACB
. mm = ..... / .....
. . . . . . . 2,5
DF 30 15 tan DEF = = = ACB ACB
2,5 ABC AC
sin DEF = = = ED 16 8 ABC
ABC ABC
2 AB
EF 34 17 AB 40 mm tan ACB = 4
FICHE 15 tan
40 ACB ABC=ABC 40tanmm 29° = AC 16 8
DF 30 15 40 mm mm AC 2 cos40 DEF mm =
ED
AC= =
73 Déterminer un angle aigu
tan DEF = = = 17 2
ED 16 8 2 40 40
2 mm 4
mm ED
2 EF
16
4 4 34 8 17
8 tan 29° 2 = ED ED 2 16 16
cos 8
8
tan
DEF AC
cos
=29° = ==
DEF DF
=
ED=30
AC =
16 158
=
15 cos
cos DEFDEF = = AC =
= 34 = =ED sin DEF EFtan29°
= 34 = =ED17 16 8
= = 1717
=
15 EF
EF 34
ED 17
17
16 168cos DF 8DEF 4EF
30
EF
EF 34
15
34
34 17
17 cos 4 cos
DEF DEF
= = = sin = =
DEF AC == = = DF RV
= 30 15
BC AC = DF
DF = 30 EF15 34 34 17 tan29° DF= DF 3030 1515
==34 ==17 == 17
8 sin BAC = sin tan29° = 30EF= 15 17cosDEF
sin EFBRV
AB sin DEF
DEF = = 34 =DF 30
tan DEF
sin
15 DEF =
EF7 RB
. =
34 =
Déterminer 15 l’arrondi au degré de la mesure d’un angle aigu xsin AEFyDEF
EF tel
DF=que
34 17
17
30 = : tan
15 = xA DFy = 30 ED 16
EF 15
RV 34 817
BC sin DEF = 30=EFtan
RV =DEF
cos =17 BRV === = 3
DFRV 30 15
BC sin 37° = cos
tan BRV==DF
DEF DF = EF 30 =34 1534
15 15 cos
tan
17 DEF
ED52° =16 RBDF = 8 30 = 15
● Casiosin fx-92
BACCollège
= 2D + tan DEF = ED
● TI-Collège RB
Plus= 16 Solaire= 8 30 tan 15DEF ED = 7 16 = =8
AB
2,5
tan EDDEF DF= DF
16 15 8= 17
30 15 = 52° = RV ED 16 8
LE
tan RV
DEF = = = 15
cos
BC tan ACB =
AB 15
cos 52° =
15 ED ED 16 16
17 88 158LAE = 7
tan
AE
sin737° = 3 ACB AC 17
17 15
77
15 3
8
17
15 17 LE
2,5 LE 8
tan LAE = LE
On lit : x A y ≈ 67°. ABABC ACB tan 29° =
4 8
tan
8 LAE 17=17 15 sintan 8 65°
BAC = AE
BC
=
6
ACB tan ACB = AE 15
AC
AC 15 8 8
15 15BC AB LE
40 mm LE = AE
BC
ACB ABC 4 15= 15 BC sin BACtan 65°LAE= BC=6 BC
= = AB
tan BAC
65° = BC cosBAC
sin AB
ABC 4 2 AC = sin
sin BAC = 6 sin 37°
sin BAC =AL
ABC tan 29° = 40 mmtan29° AB
AB BC BC BC 2,5 AE AB
40 mm AC ED 16 8 sin BAC sin AE BAC
= = sin 37° cos = LAE == BC6
cos DEF = 2 = =
RV cos LAE = BC
BC AB AB cos
sin 37°
2,5 65° = AB BC
402mm
AC =
4 cosEFBRV 34= 17 sin 37° =
sin 37° = 2,5 AL BC tansin ACB 37° = 2,5 =AL AL
2 ED
RB 16 8C 2,537°BC
sin = AB AC 62,5
1 On se propose tan29°
ED 16 de 8 cos
déterminerDFDEF 30= 15 = = 3 Déterminer sin 37° =
6l’arrondi tan au =
dixième
cos
ACB 6
65° = de
AB la mesure
cos DEF = ED = 16  = 8DEF = =
sin =RV
EF 34 17 cos 65°
tan ACB  = AB
= AB 2,52,5 tan tan 29° ACBAC = =4ALAB
la mesure de EF
l’angle 34RV ACB 17 . EF
cos 34
52° = 17 de l’angle
tan ACB LGN = AL. cos 65° =
cos= BRV == =
cos DEF AC AB tan ACB AC
DF 30 ?15 = tan 29° =64 AC4AB
1,8 cm
DFEF 30 34 15 17 sinDF DEF30= 715 = = 6 tan tan ACACB
=
AB AC
sin DEF = DF = 30RB =tan
15 DEF = = EF = 34 17
LE
ACB
G 4
4 AC
4,1 ACcm tan cos
tan 29°
65°
ACACB 4 = = 4
a. Pour sin l’angle
DEF = EF ACB
= =34RV, = 17 tanEDLAE16= 8 tan
tan 65° =
cos 29°
29° = AC 4
= 29°
AC tan L AC = AC
cos 52° DF
AE 30 15 AC ?
4 4 tan29° AC
que représente EFDF: 34 307 15 17
15 tan DEF B = ED = = tan4tan 29°29° = = AC = tan ACB4= AB 2,4
tan DEF = DF = 30 = 15 16 8 A 4= AB AC AC tan29°

2,
LE
2,4 cm tan = ACB ACtan= ACB RV =4AC

7
tan DEF = ED = 16
LE 17
= 8 tan 65° = AC
AC = AC cos ACBRV =
tan29° = 1,8

cm
● le côté [AB] ? Le côté opposé tan29° 4
15
tan LAEED =16 AE 8 8
15 6 tan29°
AC =AC =4 RVtan29° RB 2,4
17 AE 2,4 tan29° N BRV
cos tan=ACB =RV BC
RV
15
● le côté
17 [AC] ? Le côté LE15adjacent cos LAE = tan ACB = tan29° RV
RV sin BRV
cos RB= = 1,8
BAC RV
cos
cos BRV
BRV =
= 1,8 cos 52°
cos BRV =AB
RB
17 tan 65° = 8 AL RB
RB RV RV RV 7BC RB
8 6 BC Dans le cos
triangle BCBRV = cos
b. Ici, 8va-t-on utiliser sin BAC15=
un cosinus, un sinus,
6 cos BRV = LGN, RB rectangle
52°
sin =BAC en N, == RV2,5
15 AE cosAB 65° = sin
cos BAC
52° == RV RV RB tan
sin
cos LAE
BAC
52°7 = = LE AB RV
= tangente BC on
cosconnaît
52° = AB l’hypoténuse et lecos côté 52° adjacent=76,4
15 cos LAE
une tangente ?BCUne AL BCBAC = AL
sin cos 7
7 dont
52° RV=onRV LE AE 2,57
sin BAC = BC sin 37° = 6 AB à l’angle cos aigu 2,5
52° = cherche
tan LAE
sin = laBAC mesure. = LEGN
sin BAC = AB 6 2,5 sin
tan BAC
LAE =
= LE 7 7 tan
LE tan
cos 65° LAE
AE LGN = =LE =6,4 LE
tan LAE
Donc on utilise = 6,4 un cosinus. tan LAE =
AEGL
c. Donnercos AB = AL
65°
l’arrondi
BC à l’unité sin cos 65°
de 37°
la BC
mesure
= AE
AE LE LE LE 6 AE
sin 37°
de l’angle 
ACB= BC. tan ACB =
AB
2,5 tan tan LAEGNLAE = = AE tan 65° cos = LGN =AE GN
LE2,7
sin 37° =62,5
AB cos LGN = LE LE c’est-à-dire
AE tan
cos 65°
6LGN ==GL LE
tanAC ACB = AB tan 65° =
tan 65° = GL 6 LE
cos LAE
tan 65° =
AL =64,1
2,5 AC 6 LE AE 6
cos 65°
tan ACB = AB
AB
tan 29° =
tan4ACB =
AC Avec tan
la
tan 2,765°
65°
calculatrice,
AE = = 6on costrouve LAE
cos = LGN =≈6AE 2,7
AI
48,8°.
2,4 cos LGN = AE 6 cos
tan LAE
ALARI= = 4,1= AE
tan ACB = AC c‘est-à-dire
AB tanACACB = cos
cos LAELAE = = AL 4,1 cos 65°
cos LAE = AL
RI
tan ACB 4 = AC
AC 4 29° = 1,8
tan
4
cos ALLAE AE= AE 6 AL AI AL
tan 29° = 4 AC = cos LAE
AI = cos 65° = === 6 6
Avec la calculatrice,
AC tan29°
AC
BC tan
cos ARI
65° == 6 AL AL
6 tan
cos 6 ARI
tan 65°
ALARI
tan 29° = 2,4 sin BAC 4 = cos 65° =RI cos 65°RI =
AL
on trouve AC =≈ 53°.
tan4 ACB ACRV= AB cos AL65°6= 6 6 cos 65° 65AL
AL
AC = 4 1,8 cos 65° = 6
cos BRV = tan29° 2,5 tan6 6ARI = 6 AL AL cos 65° tan
RAIARI =690°– = ABARI
AC = tan29° BC BAC =
sinRB cos 65° 5 6 cosACB
tan 65°= 5
sin BAC =
tan29° RV cos 65° 6 cos 65°AC
RV cosRVBRV =6,4 RAI==AB 90°–AB ARI
cos BRV = RV ABcos 52° = RB
GN C
RAI = 90°– cos cos
65°AB
ABARI65° tan ACB
tan ACBAC = 2,4AB
2 On cosse propose
sin=BAC
BRV RB 2,5 de déterminer cos7LGN = RV 4 a.tan tan ACB =
ACB
Déterminer = AC l’arrondi AB à l’unité
tantan ACB ACB = = AC A
RB = 6,4  . cos LE52° = GL ACACB AB =  2,4 1,8AC
2,5

la mesure de RV
l’angle BAC de la mesure tan ACB tande l’angle
= ARI
tan ACB = . 2,4
cos 52° = RV tan LAE = 7 2,4 AC 1,8= =BC 2,4
AELGN = 2,7 2,4
= 1,8 AC 2,4 sin tan
tan ACB
m

cos 52° = 7 GN cos LE B


tan
tan ACBACB = BAC ACB 1,8 =
cos
a. ● Que représente LGN
7
LE GL = le côté tan LELAE =? 4,1 b. En déduire tan 1,8
une ACB 2,4
valeur
= BC AB 1,8
6 cm

tan LAE = LE tan 65° = , 4 m tan ACB = sin BAC = BC


[AB] pour le =triangle
AE 2,7 ABC ? tan A6ARI = AI
AE6
approchée sin de =
BC
BC
la mesure1,81,8 sin sinBAC AB==2,5BC
BAC
tan LAE
cos LGN = LE sin BAC
BAC = AB BC sin BAC =
AB
AE
LE 4,1 tanAE65° =RI de l’angle RAI sin AB
. BAC
=
BC = sin BAC = 2,5R6,4 2,5
AB
tan 65° = LE
L’hypoténuse cos LAE = 66 sin BAC 2,5
2,5 AB sin BAC = GN 5 cm
6 AL AB 6,4 2,5 I
tan 65° = AI tan ARI = AE sin BAC =
sin BAC = 6,4 2,5 cossin LGN BAC = 6,4 =
tan ARI6 =
AE = 5 6,4 2,5 GL 6,4
● Pour LAE = AE
l’angle
cos  ,RIque
BAC 65° =
cos
cosreprésente
6 LAE
leALcôté [BC] ? sin BAC sin BAC
GN = = 6,4 cos LGN =
GN
GN
cos LAE = AL 6 RAIAL= 90°– ARI a.
cosDansLGN le=triangle
GN 6,4 RIA, rectangle cosLGN
cos GLen
LGN = =2,7
I, GN
6 cos LGN = GN cos LGN =
GL
tan ARI 6 =
AL 6 cos 65° = on connaît GL
le côté
GL GN =adjacent et le2,7 côté4,1 opposé
GL
Le côté cos 65° = 6 5
opposé AL coscos LGN2,7
LGN
= GLcos LGN = 2,7
AL cos 65° à l’angle aigu 2,7 dont GL on cherche cos la LGNmesure.
4,1 =AI 2,7
cos 65° RAI==AL 90°– ARI 6 cos
cos LGNLGN = = 4,1 2,7 tancos ARILGN = 4,1 =
6
b. Ici, va-t-on utiliser un cosinus, AB un sinus, Donc on utilise
cos cos
LGN
4,1LGN
=
une
2,7= tangente. AI RI 4,1
tan ACBcos = 65° tan ARI = AI
cos665° ? Un sinus
une tangente AC tan ARI =
AI 4,14,1 tan
AI c’est-à-dire tanARI ARI==6 AI
RI
cos 65° AB tan ARI = RI AI tan ARI =
RI
AB tan2,4ACB = tanRI ARI AI= 6 5 RI
tan ACB = AB tan ACB = AC tan ARI = tan ARI = 6
c. Donner
tan ACB l’arrondi
= AC à l’unité de1,8 la mesure Avec
tan
tan ARI
la calculatrice,
ARI = =5
6
6 RI RIon trouve tan=5
RAI ARI
90°– =≈ 50°.ARI6
 2,4 6 tan ARI 5 =
de l’angle BAC2,4 AC
. tanBC ACB = b. Lestan angles tan5 ARI 6 =et RAI =sont 90°– complémentaires.
ARI 5
tan ACB = 2,4 sin BAC = 1,8 ARI = 5 RAI = 90°– ARI
1,8 AB RAI
RAI =
= 90°–
90°– ARI
ARI 5
c’est-à-dire ≈
RAI = 90°––ARI 90° 50°
tan ACB = BC
1,8
BC BAC =
sin2,5 Ainsi RAI =≈90°– RAI = 90°–
40°. ARI ARI
sin BAC = BC d’où sin BAC = AB
sin BAC = AB 6,4
AB 2,5
Avec la calculatrice,
2,5 on trouve BAC =≈ 23°.
sinGN
sin BAC = 2,5 cos LGN = 6,4
sin BAC = 6,4 GL
GN
6,4
GN cos2,7LGN =
88 cos LGN = GN cos LGN = GL © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.
cos LGN = GL 4,1
2,7
GL
2,7 AI LGN =
cos
cos LGN = 2,7 tan ARI = 4,1
cos LGN = 4,1 RI
4,1 AI
111965_085-092_C11.indd 88 AI 6 ARI =
tan 14/03/14 18:10
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
CALCUL MENTAL
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

74 Utiliser le cosinus, le sinus ou la tangente

1 Deux bateaux A et B souhaitent rejoindre une 3 La cible d’un jeu de fléchettes est installée de
île I. Ils sont séparés par 800 m et chacun voit l’île sorte que son centre C se trouve à 1,73 m du sol.
sous un angle différent. Les pieds du joueur ne doivent pas s’approcher
Déterminer, à l’unité près, la distance (en m) à moins de 2,37 m lorsqu’il lance une fléchette.
qui sépare chaque bateau de l’île. Un dispositif mesure l’angle C  PM et calcule
la distance du joueur au mur. AIB sonne
Il AIB si elle
n’est pas conforme.
800 m AI AI
A B Avec AIBles données portées sur coslaBAI cos= BAIci-dessus,
figure =
AB AB
35° 55° dire si la sonnerie va se déclencher. Justifier.
AI AI AI
cos BAI = cos 35° cos=35° =
AB 800 800
CAI BI BI
cos 35° = cos ABI cos= ABI =
800 BA BA
I BI BI BI
cos ABI = cos 55° cos=55° =

1,73 m
BA 800 800
AIB
AIB BI AS AS
cos 55° = sin ARS sin=ARS =
• 35° + 55° = 90° donc AIB = 180°– AI AI = 90°.
90° 800 AR AR
cos BAI==
cosBAI AS
36,1°
AS AS
LeAIB
triangle AIB est donc rectangle en AB
AI I.AB sin ARS =M sin 5°sin = 5° =
cos BAI = AR P 45 45
AI AB= AI AI .
• cos BAI = c’est-à-direcoscos35°
35° = AS CM CM
AB 800
AI800 sin 5° = tan CPM= tan CPM=
Donc AI = 800 cos 35° = Dans le triangle rectangle CPM : MP
AI× cos 35°. BI 45 AIB MP
cos la
35° = cos ABI== BI
cos ABI 800
CM
AIB
1,73 1,73
Avec calculatrice
800 on trouve AI ≈ 655
BI BABA m. tan tan 36,1° AI
= =.
cos ABI = AIBCPM= c’est-à-dire
AIBAIB
cos BAItan= 36,1°AI
BI BA= BI BI AIB
AIB MP AIB
cos BAI = AB MP MP
• cos ABI = c’est-à-dire coscos55°
55° = . AI
1,73 AIAB
1,73 AI 1,73
BA 800
BI800 tan
Donc BAI×==
cos36,1°
MP AI
tan
AI cos
36,1° = 1,73 MPBAI
cos et=BAI = ==AIAI
MP AI .
Donc BI = 800
cos 55° =
BI× cos 55°. sin ARS800 AS
AS
cos BAI =
cos BAI = AB ABMP cos
cos BAI35°
35° ==
tanAB AB
=36,1°tan 36,1°
800
AB
cos 55° = sin ARS == Donc MP AB
≈= AI m. Or 2,372 m  2,37
2,372 800
AI AI
800
Avec la calculatrice on trouve BI ≈ 459 AS AR
AR m. MP cos
= 35° 1,73 AI
AI cos 35°
cos 35° = = BI BC
BIAI mBC donc
sin ARS = cos
la
cos 35°
sonnerie =
tan=36,1°
35° 800
ne se déclencheratan
cos
cospas.BOC
ABI
35°tan =
ABI = BA =
800 BOC
800 =
AS AS
AS
AR 800 OC OC
800
sin ARS = sin5°
sin 5°== 800
BI BIBA BI
AR AS4545 cos ABI =BC BI cos ABI = = BIBI
cos 1,6
BI = 1,6
sin 5° = cos
tan ABI =
ABI
cos BOC ==BA
BI
BA tan ABI
cos
cos BOC
55°
ABI
55°tan ==BOC
==
BA BA
AS 45 CM CM OC A 10
800
BA 10
2 Ausinmoment 5° = où la tour de tan
tan CPM=
CPM=
contrôle d’un BABI 800
BI BI
45 CMMP MP 4 Sous cos 55° =
1,6
quel angleBI
BI cos 55°
cos 55° = = CA
AS = CA
ASBI
aéroport prend CM en charge tan CPM= celui-ci se
un avion, MP =1,73 1,73
cos
tan 55° =
55°
cos BOC = 800
10
800 tanARS
sin
cos
sin COA
55°
ARS ==COA
=
tan800 800
OC OC
AR
800
tan 36,1°  , l’œil placé 800 AR
trouvetan à 45CPM=
km MP du radar de latan tour36,1°
et1,73= direction
la MP
MP
AOB
sin ARS =AS CA
ASen O
sin ARS =
AS
AS AS
28,4
AS 28,4
= AS sin
tanARS = =
AS
==COA =
radar-avion fait un 1,73angle de avec=1,73
tan5°36,1° l’horizontale.
1,73
MP
sin
ceARS
voit-iltan
sin COA
sapin
ARS = AR
OC
de 30 m
AR sin
sin COA

ARS
5° tan AR
= 45 AR
AR 10 10
À quelle 36,1° = se trouve l’avion
tanaltitude MP== à ce moment
MP de haut ? AR
AS AS 45
AS
30 m

MP tan36,1°
1,73
tan 36,1° sin 5° =AS
AS 28,4 sin 5°
sin
AOB 5°= AS
==AOC+BOC
=AOB CM
=CMAOC+BOC
précis ? On arrondira MP =
à la centaine de mètres. sin
sin 5°
tan
On donnera COA
5° =
= 45=45valeur
la tan
sin
tan5° CPM=
45
CPM= 45
1,73 tan 36,1° BC
BC 10 45 MP
MP = la hauteur de latan 45 CM
arrondie à l’unité. BD
MP BD
On négligera
tan 36,1° AIB
tour
tan BOC
BOCde==contrôle. tan=CPM= CM tantan
CPM=
tan BCDtanCM
CPM= =BCDCM
CM m= CD O
1,73
La figure ci-dessous n’est pas tan BOC
BC OC
à l’échelle.
=
OC O estAOB
tan
à CPM=
1,6 AOC+BOC
m
tan CPM= MP
CM
du MPsol tan
tan
C 36,1°
CPM=
tan 36,1°MP MP 10
=
=
CD1,73
BC OCAI 1,6
1,6 MP1,73
BD MP
BD MP
MP BD
tan BOC = tanBAI
tan
cos BOC
BOC = == et à 10
tan m du =sapin. tan 4,3° 1,73
1,73
=4,3° = 1,6 m
AIB OC 1,6AB 10
10 tanBCD
36,1° =1,73
1,73 tan 36,1°
tan tan1,73
36,1° =
1,73 = 1,73
tan BOC = A tan 36,1°
tan 36,1° = MP =
CD MP MP
tan =36,1°
MPB= tan 36,1° =29
MPMP 29
AI1,6 10 CA
CA
AI BDMP 20
tan 36,1°
20MP
tanBAI
cos BOC == cos COA===
tan35°
tan COA tan 1,73
= CD = CD 1,73
1,73
= BC AB AB
AB10 CA800 OC
OC MP4,3°
= 1,73
1,73 MPMP == 1,73
kmtan COA = MP = tan
MP = tan 36,1°
29
36,1° MP
tan =
tan100
tan
BOC 36,1°
= 100
BC
36,1°
CA
AI 45 OC BI28,4
28,4 Dans tanle
20triangle
36,1° tan BOC
OBC rectangle en C := AB
tan 36,1°
OC
OC = AB
tan35°
cos COA == tanABI
tan
cos COA
COA = == CD = BOC =BC BC
AB sin ADB sin =ADB
BC BC
OC
800 28,4
BA10 10 tan 100 BC tan BOC
tan BOC = = 1,6
BC
AD
1,6 . AD
R 5°
28,4
tan COA =
BI horizontale AOB AOB==AOC+BOC
10 BI
AOC+BOC BOC =
tan BOC
tan =ABOC
tan
OCc’est-à-dire tan
tan BOCBOC
BOCOC ==
=OC 10
OC
800
tanABI
cos
(radar) COA == cos 55° = S sin ADB OC
= =1,61,6 sin ADB sin =ADB
1,6 10 = 800
1,6
BA10 AOB = AOC+BOC 800BD tan
Avec BOC
la calculatrice,
AD
1,6 on tan BOC
tan
trouve BOC = =≈ CA
1,6
2
9°.
CA 341 2 341
BI BCD==AS
tanBCD
tan
BD tan BOC =
tan BOC = 10 10
800
tan
tan COA
BOC
COA ==10
10
HTOC
10 HT
AOB = AOC+BOC BDCD CD • Dans 10
le=triangle
CA COA rectangle en CCA OC =
:CA
cos 55°
Dans =
le triangle
800 tansinBCD
RSA rectangle en=S=: AR
ARS sin ADB
tan COA =CA
2 341 tan
sin HBT
COA
tan COA
sin =
= =HBT 28,4
CA
BH BH
BD CD BDBD tan COA = CA tan
tan COA
COA
OCc’est-à-dire tan COAOC = = 28,4
OC .
tan BCD = AS tan4,3°
tan 4,3°AS == tan COA =HT OC =2 OC10 2
sin ARS = CD c’est-à-dire 5° ==
sin4,3° BD .29
29 sin HBT = OC28,4 sin 10° sin= 28,4
10° 10
28,4=
ARBD tan 45 tan COABH =28,4 tan COA
tan = = =BH 28,4BH
CD =3,9
20
= 20 29 AB tan
tan COA
Avec = 28,4
la calculatrice,
COA =2 10 10 AOBCOA
AOB
tan
on trouve = AOC+BOC
COA =≈10
AOC+BOC 71°.
10
tan AS
Donc 4,3° = =45
AS 29× sin 5° et AS CD≈ 100km.CM AB
10 2 2 BD 10
sin 5° = tan 20 100
CPM= sin
• AOB10°==AOC+BOC donc AOB =≈ AOC+BOC
71° + BD
9°.
L’avion se 45trouve à CD
environ =
3,9 km AB
d’altitude.
MP AOB = AOB
tan
sin 10° =
BCD
=sin =
AOC+BOC
=
20
sin100ADB==AB
AB AOB
On = AOC+BOC
voit
BH
AOC+BOC
le sapin
AOB
tan BCD
BD sous un angle d’environ
10°
AOC+BOC CD
80°.
CD
CD = CMAB sin ADB 1,73 2 BD BD
ABAD AD tan BCD =BD tan BCD = RC
BD
BD RC
= = MP =
100
tan CPM=
MP sintan
ADB 36,1° tan
sin BCD =
BCD = CD
tan10°
BDCD
tan
cos
tan
tan BCD
PRC
BCDcos
4,3°
tan 4,3° =CD =
CD = BD
PRC =
AD 800
800 RP
29
CD RP
sin ADB = AB 1,73 sinADB
sin ADB ==
1,73 CDBD BD 29
BD
© Nathan 2014 – Photocopie
tan 36,1° =AD
non autorisée. MP = 80022341341 Chapitre ● Triangles
tan114,3° =BD
RC rectangles.
tan 4,3°
tan 20
4,3° Trigonométrie
= = BDRC RC 89
sin ADBtan = 36,1° tan
cos 4,3°
PRC == BD cos
CD
tan = 60°20
cos = = 29
60°AB =
MP
800 2 HT
HT
341 tan 4,3° =RP 29
29 CD =4,3° 100
29
3 AB
29000 3 000
sin ADB =
1,73 sin HBT==
sinHBT 20 29 20 100
20
MP = 2 341 HTBC BH
BH CD =20 RC
AB CD =
CD ==ADB 20 AB BA
AB
AB BA
tan 36,1° sin HBT = =
tan BOC
CD =
CD
cos =60°
20
100 = AB AB tan100
sin
CD
sin BDAtan=
100
ADB ==BDA
ABAB=
HT 22
OC 100 3 000 BD
89 HBT =
111965_085-092_C11.indd sin sin10°
sin
BH
10°== 100 AB 100
AB AD BD
AD
AB 14/03/14 18:10
BC
BH 2 1,6
BH sin ADB = AB
BA sin ADB = AB 96 96
800
FICHE

75
OBJECTIF BREVET
Sélection de sujets de Brevet

Voici un questionnaire à choix multiples.


Pour chaque question, entourer la (ou les) réponse(s) exacte(s). Notecos.....
AB C/ 5
QCM D’après cette figure, C cos AB C sin AB C
3 4c

cm
A le quotient est égal à… m cos AB C sin AB C tan AB C
5

3
A B sin AB C tan AB C 2
5 cm
tan AB C 2 tan 34°
Sur la figure ci-contre, B C
la longueur AC, en m, 30° tan 34° 2
B 6 × sin
2 30° 6 × cos 60°
est égale à…
6m
2 sin334°
A tan 34°
sin 34°
 ci-contre mesure M 2
L’angle MPN
12 sin 34° cos24,6°
AB C
C environ… 5 22,6° 65,4°
N P AIB
sin AB C
cos AB C AI
Dans un triangle rectangle, la tangente AIB cos BAI =
AIB tan AB C
D d’un angle aigu est 54.AIB 1° C
sin AB 88° AB 89°
L’arrondi à l’unité de sa mesure AI cos AI = AI 2
BAI
AIB AIest… cosAB
tan C = AB
BAI cos 35° =
800 AB tan 34°
AIB cos BAI =
Sur la figure AI ci-contre, AB M A
BI AI
cos BAI = AI
= 35° = 800 2
E la longueur MS, en cm, 34°
cos235° = cos ABIcos
m

AIAB AI 2 × tan 34° BA sin 34°


= = tan 34° 800
2c

cos BAI
est égaleAB à… cos 35°
AI 800 S BI = BI
cos 35° = BI cos= ABI
AI800 BI cos2ABI = cos 55°
cos 35° = cos ABI = sin 34° BA 800 BA
800BI BA AS = BI
cos ABI = BI cos= 55°
1 Comprendre
cos ABI =
BIBA un schéma
cos 55° =
BI 2 cos 55° =un triangle
Étudier 800
sin ARS rectangle
AR 800
BA BI 800 AS = AS
cos 55° = AS sin
= ARS
Le dessin ci-dessous BI800 représente un cratère AS de la sin ARS
En nageant, =
Moana partsindu5°point D, contourne
AR
cos 55° = sin ARS = AR 45
lune. BCD est un AStriangle rectangle en D. une bouée située au
sin ARS 800= AR AS CM
sin 5° =
AS B
Les dimensions ASARne sont pas respectées. AS point B,sin 5° =rejoint
puis tan CPM=
sin ARS = sin 5° = 45 MP45
AS la plage au point A.
sin 5° = AR 45 ires CM tan CPM=1,73CM
AS45 sola
s CM ● AB = 800tan CPM=
m tan 36,1° =
sin 5° = tan CPM=
a yon MP MP MP
45 CM r MP ● AD = 2 341 m D A
tan CPM= 1,73 1,73 plage 1,73
A CMMP B
1,73 ● (AB) ⊥ tan 36,1° =
(BD) MP = tan 36,1° = MP
tan CPM= tan 36,1°4,3° = MP tan 36,1°
MP 1,73 MP 1,73
tan 36,1° = a. Calculer, 1,73 MPdu =BC
1,73MP 1,73 MP = en m, la longueur parcours,
tan BOC = tan 36,1°
tan 36,1° = C D=
MP tan 36,1° OC
1,73MP tan 36,1° représenté par DB + BA.
MP = Donnertan la réponse BC arrondie àtan 1,6
l’unité. BC
tan
1,7336,1° BC BOC = tan BOC =BOC = OC
MP = 29 km tan BOC = OC 10
tan 36,1° BC OC  1,6
tan BOC = b. Calculer sin ADB 1,6 ; en déduire tan la mesure
CA
BOC =
tan =arrondietan COA =
a. Calculer la
tan BOC =
BCOC
profondeur BD du
tan BOC =
1,6
cratère. de l’anglesin BOC
ADB 10 à l’unité. OC 10
Arrondir OC 1,6 de kilomètre. 10
tanauBOCdixième
= CA 28,4
tan=COA
CA
= D’après DNB
1,610 CA tan COA = tan COA
tan BOC = tan COA = représente OC 10 OC
b. On considère 10 que la longueur
CA CD OC 28,4
tan COA = a. • Dans le triangle
28,4 ABD,AOBrectangle
=tan COAen
AOC+BOC = B,
20 % du diamètre CAOCdu cratère. 28,4 tan COA =
tan COA = tan COA = l’égalité de Pythagore
10 permet d’écrire
BD :10
Calculer la longueur 28,4AB du diamètre du 10 cratère.
tan COAOC = BAAOB2 + BD2 = AD2 soittan
= AOC+BOC 800 BCD2 +
AOB=BD=
CD
=
2AOC+BOC
2 3412
28,410 AOB = AOC+BOC Ainsi BD = 5 480 281 – 640 000
2
tan COA = D’après DNB
BD BD = BD
10
AOB = AOC+BOC tan BCD==4 840 281 tan 4,3° tan=BCD
BD CD 29 CD
AOB = AOC+BOC tan BCD =
a. Dans BD rectangle BCD, CD
le triangle Avec la calculatrice, on trouve BD ≈ 2 200 BD m.
tan BCD = BD 20
tan 4,3° =
BDCD BD tan 4,3° =
• BD + BA ≈ 229 CD
200 m + 800 = m AB 29
tan BCD = c’st-à-dire tan 4,3° = 100
CD BD 29 soit BD20 + BA ≈ 3 000 m. 20
tan 4,3° =
BD = 29 × tan 4,3° d’où BD ≈ 2,2 CD = AB sin ADB CD==AB AB
BD29 20km. La longueur
100du parcours est environ 1003 000 m.
AD
tan 4,3° = CD = AB
2029
b. CD = AB donc 29 km =100 0,2 × AB.
b. sin ADB =
AB
soit sin ADB sin=ADB800 =
AB
20100 AB 2 341AD
CD = AB = 29 AB km : 0,2 soit
sinAB
ADB = km. AD
Alors 100 AB = 145 AD 800
sin ADB = Avec 800 on trouve HT = ≈ 20°.
Le diamètre ABdu
ADcratère est 145 km. 800 sin la calculatrice,
ADB = sin HBT sin=ADB
2 341
sin ADB = sin ADB = 2 341 BH
800
sin ADB AD = 2 341 HT 2 =
sin= HBT
HT
2 341
800 HT sin HBT = sin 10°
sin ADB = sin HBT = BH BH BH
HT
90 sin HBT 2 = 341 BH 2 2 sin 10°
© Nathan
2
2014 –= Photocopie non autorisée.
HTBH 2 sin 10° = BH
sin HBT = sin 10° = BH sin 10°
BH 2 BH 2
sin 10° = 2 RC
2BH 2 sin 10° cos PRCsin=10°
sin 10° = RP
111965_085-092_C11.indd 90 2 BH sin 10° RC 14/03/14 18:10
AS tan CPM= CM CM
sin 5° = tan CPM=
45 MP MP
CM 1,73 1,73
tan CPM= tan 36,1°
tan 36,1° = =
MP MP MP
1,73 1,73 1,73
tan 36,1° = MP = MP = tan 36,1° OBJECTIF BREVET
MP tan 36,1°
3 Calculer
MP =
1,73une longueur
tan tan=BOC
BOC
BC = BC 5 Comprendre une situation
tan 36,1° OC OC
Ces deux schémas BC représentent tan la même 1,6 = 1,6
BOC
plage On souhaite construire une structure
AIB
tan BOC =
à deux instantsOCde la journée. tan BOC =
10 10 pour un skate park,
AI
1,6 tan=COA CA = CA constituée d’un
AIB cos BAI =
AIB
marée BOC =
tan basse tan COA AB
10 OC OC H
escalier de six marches AIAI
AI
CA plage
tan 28,4
COA =
28,4 identiques
cos BAIpermettant
= cos
cosBAI35°==AB
tan COA = tan COA = d’accéder à unAB 800

2m
OC 10° sable 10 10 plan AI
incliné dont la AI
hauteur est 96 cos 35°
cm. = BI
B 28,4 AIBAOB
AOB = AOC+BOC = AOC+BOC T cos 35° = cos ABI = 800
tan COA = Sur cette figure, 800l’échelle n’est pas respectée. BA
marée haute 10 BD AI BD BI BIBI
costanBAI
tan BCD = AB CD =
BCD = cos ABI = cos ABI =
cos 55° =BA
AOBAIB= AOC+BOC H profondeur
CD BA 800
AI AIBD A d’une marche BI
BD BD = BI = AS

2m
tancos
BCD BAI= = costan
10° tan 4,3° 35°
sable =
4,3°
= 800 cos 55° = cos 55°
sin ARS = 800
CDAB 29 29 800 AR
B 20BI T AS

96 cm
BD AI 20 AS AS
cos 35°= = = CDABI
cos = =AB AB sin ARS = sin
sin ARS =
5° =hauteur
tan 4,3°
On donne : HT 29 =800  =CD10°
2 m ; HBT et HTB
100 100 BA= 90°. AR 45AR marche
d’une
Calculer la20longueurBI BH (en m), de plage AB BIAB AS AS CM
= ABI =AB
CDcos sincos sin
ADB =ADB
55° = = sin 5° = sin
tan5° =
CPM=
recouverte 100 par BA
la mer à marée haute. AD 800 AD B 45 C 45
D MP
Donnercos l’arrondi AB BI dixième.
au 800 AS 800 CM 55 cm 150 cm CM 1,73
55°
sin ADB = 800 = sinsin
ARS ADB
sin ADB = AR2 341 = = tan CPM= tan CPM=
tan 36,1°MP =
AD 2 341D’après DNB MP MP
AS
800 AS HT
HT • Normes de construction
1,73 de l’escalier 1,73 1,73
sinsin
ADB ARS= = AR sinsin
HBT 5°==
sin HBT = tan 36,1° = tan
MP = 36,1° =
2 341rectangle BHT,
Dans le triangle BH45 BH 60  2h + p  65MP où h est la hauteur tand’une
36,1°MP marche
AS
HT 2 CM 2 1,73
sinsin 5°== tansin 10° =
CPM= et p sa
MPprofondeur
1,73 (en cm). MP = BC
HBT 45 c’est-à-dire sin 10° = BH MP
BH BH
• Demandes
=
tandes
36,1° tan BOC
habitués du skate park OC
tan =36,1°
2 CM 2 2 1,73 BClongueur
Ainsi
sintan
10°BH =× sinMP
CPM= 10° = 2 et BHtan = 36,1°.= – Longueur duBC plan incliné (c’est-à-dire
tan BOC == 1,6
sin 10° MP tan BOC = tan BOC
Avec la
BH
calculatrice, on
sin 10°
trouve BH ≈ 11,5 m.
AD) comprise OC entre 2,20 m et 2,50 m ; OC 10
2 36,1° = 1,73 1,73 RC 1,6
tan MPcos= PRC RC = – Angle formé par le plan incliné
1,6 avecCA le sol (ici
La
sinmer
10°recouvreMP environ 11,5cos m detan
PRC =la plage.
36,1° RP tan BOC = tan
tanBOCCOA==10
RP l’angle BDA) compris 10 entre 20° et 30°. OC
1,73 BC RC CA
MP = RC =RC = CA 28,4
cos PRCtan = 36,1° costan cos
60° BOC=60° OC 3 000 tan COA = tan
tanCOACOA==OC
RP 3 000 OC 10
BC 1,6BA a. Les normes de construction de l’escalier 28,4
4 Propriété
costan
60° = = OC
BOC RC
3 000
caractéristiquetantan tan
BDA BOC BA
= = 10BD
BDA
BD
=
sont-elles
tan COA =
28,4
respectées
10
? tan COA =
AOB = AOC+BOC
10
1,6 CA 96 BD
BA doit permettre tan à=BDA 96
= = de = AOC+BOC AOB = AOC+BOC
tan BCD =
Voici tanune
tan
BDAcarte
BOC = =qui
10 tantanBDA COA Ruffy
OC205
b. LesAOBdemandes des habitués du skate CD park
BD
déterrer le fabuleux trésor de Math le Pirate. 205 pour le plan incliné sont-elles satisfaitesBD
BD BD ?
tan COA =
CA
96 275
tan
275 28,4
COA = tan BCD = tan
tanBCD4,3°==CD
tan BDA = OC 10 CD 29D’après DNB
205
tan CD = CD
CAD BD tan 20
4,3° =
BD
28,4 tanAOBCAD==AOC+BOC tan 4,3° = CD = AB
275
tan COA = AC AC a. 96 cm629 = 16 cm donc h = 16100 cm. 29
10 BDCD 20
CD CD
= = 25
tan CAD
AOB = =AOC+BOC tantan tan
49° =49°
BCD 55
CD =
20 = 11 cm donc p =CD
cm5 AB sin cm. = AB
11=ADB AB
AC 25CD 100 100 AD
2h + p = 2 × 16 cm + 11 cm = 43 cm AB
(cos ) ABC( )2 =1) =1 donc
2 2
CDBD 2 BD + sin ABC
tantan
49° = = CD
BCD
25
( tanABC
cos 4,3° )ABC+=(sin
29 sin ADBles =
AB
normes de construction sin
sin ADB
ADB AD
800
de==l’escalier
AD 2 341
( )
2
+0,8
2 =1 =1 ne sont pas respectées.
( )
cos 2
ABC 2
2 BD 20 +0,8 800
(cos ABC) +29 (sin ABC) =1 cos ABC
2 800 HT
tan 4,3° = CD = AB sinBDADB = + CD d’où BD = 55 sin ADB
sincmHBT == 2 341
100 b. = BC + 150 BH cm
( )
2
=1–2 0,8 2 =1– 0,64 = 0,36 2 341
( )
cos ABC2
=1– =1– =
(cos = ) +0,8
cos ABC 0,8 0,64 0,36
2 HT
20 AB
AB =1 BD = 205HT
2
CDABC sin ADB = sin HBT =
cm. sin 10° =
sinHBT = BH
2
100 cos cos =ABC
ABC AD= 0,36
0,36 = 0,6 = 0,6 BH BH
• Longueur du plan incliné
(cos ABC) =1–
2
AB 0,82 =1– 0,64 = 0,36 800 2 2 = 2
sin ADB = sin ADB sin = ABC sin ABC Dans
sin 10° le triangle
= ABD, sin 10°
rectangle en B, l’égalité
ABCà=mettre AD = 0,6 tan ABC
= 2 341 = sin:10° BH
Aidercos Ruffy 0,36 la maintan surABC
le butin.cos cos
ABC ABC de PythagoreBH permet d’écrire
2
800 HT 2
sin ADB =sin ABC sin HBT = 0,8 RC
2 341
tan ABC =que le triangletan
a. Démontrer PRC tanest 0,8
ABC BH = 8 =48 = 4
rectangle.
AD2 = BA2 + BD2
sin 10° sin
cos10°PRC =
cos ABC = 2 =0,6= 6 3 RP
HTABC AD2 = 962 + 2052 = 9 216 + 42 025 RC = 51 241
sin HBT = sin 10° =0,6 6 3 RC cos PRC == RC
BH
b. Calculer la distance RC en
0,8 8 4 BCA
brasses. =180°–(72°+
BH 89°) =19°cos PRC = cos 60°
on trouve AD ≈ 226 RP
tan ABC = 2 = = BCA =180°–(72°+ 89°) =19° Avec la calculatrice
RP 3 000cm.
0,6 6 3 2 BC D’après X DNB 10 AD ≈ 2,26 m et 2,20 m 2,26 m RC
2,50
sin 10° = RC   BA m.
BH
BC
sin =
10°
sin 89°
X=
sin =72°
10
=
sin 19° cos 60° = cos BDA==3 000
tan 60°
BCA =180°–(72°+ 89°) =19° sin 89° sin 72° sin 19° • Angle formé 3 000par le plan incliné BD
a. Le 2 RC BA
BCpoint C appartient
X 10au cercle de10 diamètre
sin 72° ° BA
BDA==BD .
96
sindonc
[PR] 10°= le triangle= PRC est X =
cos
10 =sin =72°
X PRC
rectangle RP
en
°
C. tan BDA = c’est-à-dire tan
tanBDA
sin 89° sin 72° sin 19° sin 19° BD 205
RC sin 19° RC 96
b. cos
10PRC sin=72° ° c’est-à-dire cos 60° = . Avec 96
la calculatrice, tan
on trouve BDA =≈ 25°.
275
X= RP 3 000 tan BDA = 205
sin 19° RC BA 20°  25°205  30° 275 =
CD
Ainsi RC
cos 60° == 3 000 × cos 60° = 1 500
tan BDA = 275 tan CAD
BD • Les deux demandes sont satisfaites.CD AC
La distance RC 3 000
est égale à 1 500 brasses.
96 CD tan CAD = CD
BA
tan BDA = tan CAD = tan 49° = AC
tan BDA = AC 25
BD 205 CD
© Nathan 2014 – Photocopie non96
tan BDA =
autorisée.
275 Chapitretan 11
49° =
CD
● Triangles rectangles.
25
(
tancos49°
ABC = )2 + (sin ABC)2 =1 91
Trigonométrie
25
205
((cos ABC)) ++0,8 ( )
CD 22 2 =1 2 =1
( ) ( ) cos ABC sin ABC
2 2
275 tan CAD = cos ABC + sin ABC =1
AC
(cos ABC) +0,82 =1 ((cos ABC)) +0,8
22
111965_085-092_C11.indd 91 CD CD 2 cos ABC =1– 0,8
2 =12 =1– 0,64 = 0,36
14/03/14 18:10
tan CAD = tan 49° =
cos ABI = BA MP =
CA
BA
28,4 1,731,73 MP tan 36,1°
tan BIOC
BI 36,1° BI tan=36,1° =
tan COAcoscos
BA
=55° BIcos
55°= cos =
ABI ABI = =BIBItan COA = MP
tan 1,7336,1° MP BC
cos 55° = OC cos800
BI 55° 800 =28,4
BABA 10 MP = tan BOC =
cos 55° = 800 tan
tan COA == BC
BOC 800 tan1,73 36,1° OC
28,4 AS 10 BI AOB = AOC+BOC BC
tan COA
sin sin= 800
AS
ARS cos
ARS =
AS
cos= 55°
55° =OCAS=
BI MPtan=BOC tan =36,1° 1,6
sin ARS = AS sin
10 AR
AOB ARS AR1,6
= AOC+BOC = 800 800 BC
OC tan BOC =
sin ARS = AR = AR
BD tan BOC =
AOB = AOC+BOC tanAS BOC AS AS AS tan BCD = BC
1,6
OC 10
sin AR sin= ARS =10
AS BD= CD tan BOC =. . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . .
sinAS 5°tan =5° sin
BCD ARS
45= CA= ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . 1,6 CA
sin 5° = ASBD sin455° CALCUL 45
AR
CD AR MENTAL BD tan BOC =
OC
10 tan COA = Note
sin 5° =
tan BCD = 45 tan COA = AS tan 4,3° = 1,6
CA
10 OC
45CDsin CM=CM
5° OC
BDAS
CM 29. . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . . tan . . . . . . . .=. . . ● . . . . . . . . . . . . . . ● . . . . . . . . . . . . . .
● . . .BOC
COA ..... / .....
tantan CM
CPM= CPM= sin 5° =
=4545

28,4
tan CPM= tan tan4,3°
BD MPMP
CM CPM= 28,4
29MP CD = 20 AB tan COA =
CA
10
OC tan COA =
tan CPM=
4,3° = MP
tan COA = 1,73 CM CA
28,4
OC 10
FICHE MP
29 tantan 201,73
CPM= = AB1,7310 CM 100 tan COA =
tantan 36,1°
CD 36,1°
1,73
tan= =36,1°
CPM= MP=
MP 28,4
OC
10 AOB = AOC+BOC
20 =AOB
76 Perfectionnement
tan 36,1° 1,73 MP MP MP AB tan COA =
tan=36,1°
CD =AB MP100 = AOC+BOC
1,73AB 1,73 sin ADB = 28,4
10
100 MP = 1,73
MP
tan 36,1° 1,73 = 1,73 AD AOB
tan COA = AOC+BOC = BD
MP1,73 = sin MP tan
ADB
tan 36,1°
=
= 36,1° BD =MP 10 tan BCD =
MP = 1,73 ABtan BCD
36,1° =
tanAD MP
36,1°sin ADB = 800 AOB = AOC+BOC BD CD
sin = tan=36,1°
MPADB CD
1,73 tan BCD =
tan 36,1°
ADMP ===BCBD
BC 1,73
800 2 341 AOB = AOC+BOC BD
CD BD
tantan sin
BC
BOC BOC =MP
ADB tan= BC
36,1° tan BCD = tan 4,3° =
tan BOC = BC tan tan4,3° BOC =tan
OC = 341 36,1° BD
BD 29
sin BOC== OC
tanADB
800 OC 2 29OC sin HBT = HT tan BCD 4,3°==
CD
2 341
OCBOC 1,6 1,6 HT BC BC BH BD
CD
29 20
tan tan sin
1,6
BOC tan =tan
HBT ==
BOC
20 BOC = 1,6
= A 4,3° =
tanpremières CD = AB
1 Sur tan la
BOCfigure
=HT CD
1,6 tan= BOC
ci-contre,
10 10 BH=AB OC OC 2 3 Les 20 29 BD cartes civiles de France 100 ont
sin
tanHBT = 10 100CA 10 sin 10° = tan=4,3°sous
CD = AB
les points BOCB, = CBH 10et DCA sont2 1,61,6 BH été établies 10020 29Louis XV par une sin ADB =
familleAB de
tan tan sin
CA
COA tan
COA =
10°tan ==BOC
BOC AB= CA= CD = AB
alignés. sin tanADB COA =
OC = 10 49° géographes et astronomes du nom de Cassini.
AD
cm

25 cm
tan COA =2CA OC BH 2 10020 AB
sin
tan10°
COA == OC ADOC10 CD =ADB =des
sin AB
Calculer la distance BD.28,4 CACAsin 10° Ils relevaient AD distances entresin des points 800
30
BH
tan OC 2
tan
COA 28,4
= COA
COA =800
28,4 100 AB ADB =
tan 28,4
COA
sin tan =
ADBtanCOA = = = remarquables sin ADB = (clochers, tours, châteaux, 2 341
On donnera
tan2COA l’arrondi sin 10°1010
= 28,4 OC OC RC AB
AD800
tan COA = 10 2 341 10
28,4 cos PRC = collines…) sin ADBpour = obtenir le positionnement HT
au dixième. = AOC+BOC B C D 2AD800
341
sin 10°AOB AOB =10 AOC+BOC
tan COA = 28,4
RC RP sin HBT =
AOB = AOC+BOC cos
sin AOBHBTtan
PRC =HT =1010
= =COA
AOC+BOC exact sin
des ADB lieux. =
HT
2 800
341 BH
AOB = AOC+BOC RC BDBD BH RP RC sin HBTADB==
cos PRC
• Dans tan =triangle
letan BD
BCD BCD
AOB = =
rectangle
= AOC+BOC BD cos ABC, 60° =
l’égalité HT
2
BH 341 2
tan BCD = RP tanAOB BCD ==AOC+BOC
CD RC 3 000 sin 10° =
de BCD = CD
tanPythagore
BD
cos10°
sin CD
60°
permet = = 2d’écrire
CD :
sin HBT =
HT
2
BH BH
cos =24,3°CD RC BDBD
=BCD BH 3 BD
= BD
000 BDtan BDA = BA sin 10°HBT==
CA260° CBtan
+tan 3 =BD tan
4,3°
AB
tan
000 = 2BCD
tan4,3° 29 CD =
BA =
CD BD BH 2
BH 2
tan24,3° 2= tan BD2BDA 29 = 29 sin 10° = sin 10°
25 + CB ==
tan 4,3° 29
BA 30 20
2
BDBDBD 96 2 BH 2
tan BDA CD= sin
20
29
= tan10° 4,3°
20 AB = tan BDA = sin 10° =
625 +CD20CB= BD
2 =CD900
100 tan
= AB4,3° 96 =
AB
29 205 sin2 10° BH RC
CD = 20 100 AB
tan BDA 100 = RC 29 cos PRC =
CD2==100
CB 900 cos
–AB 625
96 AB20 PRC = =
ABRP275205 275 sin 210° RC RP
100
tan BDA
sin sin=AB
ADB CD
ADB =CD === 20 AB ABAB cos
sin 10° PRC = RC
Ainsi
sin ADBCB== AB 205 sin
275 ADB100AD
(en
AD 100 = cm).
RC CD RC
RP cos 60° =
sin ADB = ADcos 60° = AD tan CAD = cos PRC = 3 000
275 lesin AD 800 800 CD AB ABADC, RCRC
RP
• Danssin ADBtriangle
800sin
ADB = sin =rectangle
ADB ADB 3
= 000
800
= AC cos PRC
60° =
sin ADB = CD tan
sinCAD
800 ADB
2 2=341
341 =BA
AC ADAD CD cos 60° =
3RPRC
000 tan BDA =
BA
tan CAD = 2tan
sin ADB 341 =
c’est-à-dire
BDA 2 341 tan 49° = BD
2 341 HT HT CD 800 800 3BARC
000
sin sin HT
HBTAC sin
HBT=sin = ADB
ADB BD
=HT = 25 cos
tan BDA 60° ==
tan
sin 49°
HBT = = 2 341 3BA
BD 000 96
sin = 25=×HT
CD HBT tan 49° BHBH (en cm).2 341 BDA = montre comment,tan au BDA XVIe =
CD 96
( ) ( )
25 2 2
49° = BH
sin HBT
tan tan BDA = BH cos ABC + sin ABC =1 Cettetan gravure siècle,
205
BH 2 2 2205 HTHT BA
96
BD
25
(cos BH=) BH +=(sin ABC) =12 tan BDA = une distance inaccessible comme
2
• BD =sin
BCsin
10°+
2 sin
CD
10°= sin = HBT
HBT
ABC =2 on déterminait
96 275
sin
(sin
donc10°
BD
cos10°
ABC
= = )
= BH
2 sinBH
2
+ (
275 sin
10°
+
ABC 25 )
BH =1tan(
2 BH cos ABC +0,82 =1
× 49° ) la largeur tan BDA
BD
205
de =la rivière, entre un point A d’une
96
205
(2cos =) CD
2 2 2 =1
2 275
On 2trouve 2BH BD sin≈sin
2ABC
10°
45,3 +0,8
cm. rive ettan BDA =C situé sur l’autre rive.
l’arbre CD
On=plaçait
= tan CAD
10°
( )
2
=1– 2 =1– 0,64 = 0,36
(sin 10° ) sin 10°
cos ABC 0,8 205
sin2 10° BH
cos2 ABC tan
sin 10°+0,8 =12 BH CAD 2 = un autre 275 point CD AC
= 10 m),
= B peu éloigné de A (ici AB CD
sin 10° 2( cos 2 )
ABC AC=1– 0,82 =1– 0,64 = 0,36 tan
275 CAD
2RC puis àtan l’aide CD
AC
(cos
RC cos ABC = 0,36 = 0,6 CAD d’un système de visée tan on 49°mesurait
=
=) RC
coscos PRC
=1– =49° = 2CD RC 0,64 =
2 Deux cos ABC
formules
PRC
RC
PRCtan
cos
sin
cos sin0,8
10°
PRC
de
RP
ABC RP ==1–
==trigonométrie
10° 0,36 = 0,6
= 0,36
ont été les deux angles CD
ACα et β. 25
cos PRC = RP 25 RP sin ABC tan CAD 49° ==
une formule (de cos ABC) + (sin ABC) =1
2 2
établiescos :ABCcos = RP0,36 =PRC
RC RC
0,6 RC RCtan ABC 2 = On utilisait ensuite 25CD
AC
= =
cos 60° = (tan 3=)= (sin ABC) =1cos ABC
cos 60° cos
60°
RC
cos = cosPRC
ABC
2
sin=
+RP RC
ABC tan 49° =
cos 360° :2CD
000
(tan ABC=)25 + (sin ABC) =1
2
RCABC 000 3 000 RP trigonométrie cos49°
( cos ABC) +0,82 =1
2
â désignant
cos 60°un = 3sin angle
000 ABC aigu
BA d’un
cos RCABC triangle rectangle,
0,8 8 4
(cosA ABC)2
25 + (sin ABC) =1
2 2
=3 (cos = )=+0,8
tan ABCtan 2 RC
000
cos
cos
BDA BA
ABC
60° BA tan=1 2
ABC =sinâ = =
(1) (cos â)tan
2 + BDA BA
=(sin tan =cos
â)ABC2 =60°
BDA 1=0,8 3= (2)
000 8tan4â = 0,6 6 3 ( ABC)2 +0,8 2 =1 2
tan BDA
tan BDA = 0,8
BA
tan BD
ABC
BD
= BD 3= 000 = cos â ( cos ABC
cos ) + (sin ABC BC) =1 = (cos ACABC 2 =1–
=)
AB0,82 =1– 0,64 = 0,36
BD
( )
2
( )
2
cos 8
ABC
96 96 40,6 BABA
=1– 6
0,8 23=1– 0,64 = 0,36 cos ABC +0,8 2 =1
  
BD = = 96 = BCA =180°–(72°+ 89°) =19° ( )
2
tan ABCtantan=BDA tan
BDA =tan =BDA
= BDA 2 =1– 0,8 sinBAC
2 =1=1– 0,64cos
sin = 0,36 ABC sin ACB
96
( )
cos ABC 2
tan BDA = 0,6 tan BDA
6 205 3 = BD BD B cos ABC +0,8 ABC = 0,36 = 0,6
Dans un triangle 96
BCAABC 205=
=180°–(72°+
rectangle en A,=19°
89°) onX sait que C
( cos ABC) =1– 0,82 =1– 0,64 = 0,36
2
tan BDA = 205 cos ABC 205
0,36
96 =BC0,6 = =
10
 BCA==180°–(72°+ 275 96 cos ABC = 0,36 = 0,6
sin ABC
275
0,8.
275205 tan
BC275tanBDA BDA89°)= X= =19° sin 89° 10 sin 72° sin 19° On suppose (cos
cos ABCici ) que
2
=1– 0,8BAC 2 =1– = 89°0,64 ettan 
ABC
= 0,36 sin ABC
= 72°.
En déduire 275 la valeur =CDsin
exacte 205 ABC
205
de =: ABC = 0,36 = 0,6 ABC =
BC tan
tan= CAD
tan
CDtan
X 89°
sinCAD
=
275
CD
ABC == =sin 10CD72° sin 1019° sin 72°° Quelle est la largeur,
tan ABC = 0,36 = 0,6
sin ABCen m, de la rivière ? cos ABC
tan
sin CAD =sin
89° CD72° 275
CAD
AC AC
sin =cos19° ABCX= cos
sindixième.
ABC
AC°tan ABC On arrondira au
a. cos tan CAD = AC
ABC XAC
10 sin b.
= CD CD0,8
72°
CDCD8 4
 sin 19° tan ABC = cos ABC tan ABC =
0,8 8 4
= =
10tansintan 72°
tan tan
49° °ABC =
CAD
sin =
19° = CD
= = = sin
cos ABC
ABC 0,6 6 3
= 49° =49°
Xtan CDtan = 49°
tan CAD = ACAC6 3 tan ABC = 0,8 8 4
sin=19° CD 25250,6 25 tan ABC = cos ABC = =
0,8
0,6 8 4
6 3
= = de l’angle BCA =180°–(72°+ 89°) =19°
tan
a. 49°
D’après 25
la formule 2 2 (1) CD on peut 2écrire : •tan
On ABC calcule la mesure :
( cos( 25
BCA
cos
ABC ABC
tan
ABC) 2 +( (sin ABC)25)
tan )
49°
+ ( +=(2sin
=180°–(72°+
sin
49° =
ABC
CD
( )
ABC 2
)
=1 =12=19°
89°)
)
=
0,8
0,6 8
6 4
3
((cos
2 2
cos ABC +
2 =125 sin ABC =1 BCA
tan ABC =180°–(72°+ = = =89°).=19° BC = X = 10
cos ABC) +BC ( sin2 ABC 2 ) X=1 10 2
( ( cos
cos ABC ( ABC
() ) =
+0,8 +0,8
)22 22 =1
=1
)
+ ( (
sin= 2ABC ) )
2
=1=1
BCA BC =180°–(72°+
= 180° 0,6–
X
6 89°)
161°. 3 =19° sin 89° sin 72° sin 19°
10
((cos ABC)) +0,82 2 2=1
2
c’est-à-dire
cos ABC sin cos
+0,8 89°cosABC
2 =1ABC
sin +0,8
72° + sin =1
sinABC.
19° = =
2 BCA BC =180°–(72°+
= 19°
sin 89° sin 72° sin10 X 89°) 19° =19° 10 sin 72°°
Donc ( cos ( cos
ABC ABC
(= (cos
10
cos ) )
=1–sin
ABC =1–
2 )=1–
2 0,8
72°
2
0,8
) °
22 =1–
+0,8
2 =1– 0,64 = 0,36
2 =10,64 = 0,36 . = = X=
((cos ABC) 2X=1–
2
0,8ABC =1– +0,8
0,640,8= =1
22 =1– 0,64 = 0,36
0,36 •sin BC 89° sin
D’après
10 lasin X72°
° = sin
formule,
72° on10 19°
peut écrire : sin 19°
=
cos ABCcos
Puisque ) =1– ABC sin
0,8
=est 19°
2 =1–
positif,
0,36 0,64
= 0,6on en= 0,36
déduit :
BC
= Xsin
AC
=BC 89° sin= sin
10
AC ° = sin10
72° 19° .
(cos= ABC =) =)=1–
cos ABC 0,36 2 20,6 10 sin 72°
cos ABC = cos 0,36 ( cos ABC
= ABC
0,6 0,36=1–0,8 =0,8
2 =1–
0,6 2 =1– 0,64 0,64 = 0,36 = 0,36 sin 89° Xsin = 72° =19° sin 19°
sin 89° BC sin 72° AC sin 19° 10
cos ABC = 0,36 sin=sin0,6ABC
ABC
. 10sinsin 19° 72° =° =
tan ABC
cos =
ABC = sin ABC
0,36 = 0,6 X =AC sin 89° 10 sin 72° sin 19°
tan ABC sintan =cos
ABC ABC ABC = ABC= 0,36 = 0,6 sin=19° AC ; l’égalité 10 des produits
tan
b. ABC = lasin
D’après ABC
formule cos cos(2)
ABC : ABC sin 72° sin 19° =
tan ABC = cos ABC cos
sin ABC sin 72° AC sin 19° 10
costan ABCABC 0,8 =80,8 8sin 4 ABC en croix, permet d’écrire=:
0,8
tan = ABC === 4= 8 4 10 sin 72° sin×72° sin 19°
tantan 0,8
ABC ABC = 8 =4 =6 6cos ABC = AC ×10 sin 19° sin 72° = 10 sin 72°
tan ABC = 0,8 tan=0,6 ABC
8 =0,6 4 0,6 3= 6
cos 3ABC=
3 sin 19° =
tan ABC = 0,6 = 6 = 3 0,8 8 4 10 sin 72°
BCA
c’est-à-dire
BCA 0,6 =180°–(72°+
=180°–(72°+
tan 6 ABC
ABC 3= = 0,8 =89°)
89°) =889°)
=19°=19°.4 d’où ACsin= 19°
BCA =180°–(72°+ 89°) BCA tan =180°–(72°+ 0,6 =19° =
6 63 3 = =19° sin 19°
BCA =180°–(72°+
BC BC BC= X 89°) X 0,6 =19°
10 10 Avec la calculatrice, on trouve AC ≈ 29,2 m.
BC sin 89° X=BCA
BCA =180°–(72°+
sin 10 = X= sin=19°
=180°–(72°+
= 72°
10 =19°
89°) 89°) =19°
BCsin=89°sin X sin 89°=72° sin 10 19°sin 19° La largeur de la rivière est environ 29,2 m.
sin 89° = sin 72° BC = sinsin 19° 72°
X 10
sin 89° 10 sin10 72° BC
sin sin
72°
== °
19° X 10
X =72°
10X =sin
sin10
sin °sin
72°
89°
°sin
sin72° ° = sin
72° = 19°
92 X = 10 sinsin X
72° = ° sin 19° 72° sin 19°
sin
19° 89°
19° sin © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.
X = sin 19° 10 sin 72°°
sin 19°X =X = 10 sin 72°°
sinsin 19° 19°

111965_085-092_C11.indd 92 25/06/14 15:54


Chapitre

Configuration de Thalès
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
12
CALCUL MENTAL
●●.............. ●●........ . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

77 Configuration de Thalès vue en 4e


SOCLE
Si deux demi-droites de même origine sont coupées par deux droites A
parallèles, alors les longueurs des côtés des deux triangles ainsi formés
sont proportionnelles.
Tableau de proportionnalité Égalités de quotients N
M
Longueurs des côtés de AMN AM AN MN AM AN MN
= =
Longueurs des côtés de ABC AB AC BC AB AC BC C
B
(MN) // (BC)

0,8
1 Dans chaque cas, les deux triangles dessinés 3Les triangles O cm
forment une configuration de Thalès. OPQ et OUV Q (PQ) // (UV)
0,
Compléter les pointillés : forment une 5 P
cm
configuration
a. R 2,
(EF) // (ST) de Thalès. 5
cm V
E F RE RF EF Compléter ce U 2 cm
= =
RS RT ST tableau de
OK OL KL proportionnalité.
S T = =
OG OH GH OP OQ PQ
b. RE
H RF EF
(KL) // (GH) = = 0,5 0,8 0,4
RS RT ST × 5
L 2,5 4 2
G OK OL KL
= = OU OV UV
K OG OH GH

O
4 Sur ce croquis E
5c
m

12_03 à main levée, m


m
6c

2 Ces triangles ABC et AMN forment


4c

les triangles EFG F


1,

G 2,5 cm RE RF EF
une configuration de Thalès. et EHK forment = =
RS RT ST
A 2 une configuration RE RF EFK OK OL KL H
c m (GF) // (KH)= =
= =
cm

de Thalès. RS RT RE ST RF EF OG OH GH
B C
1

(BC) // (MN) = =
cm

2,5 cm OK OL RS EF 1,6 .ST EF EG


a. ExpliquerRE KLRT 12_06 =
pourquoi= EF= =
4

RF EF OG RF 5
OK 4 KL EH EK
OL
RE = OH
= GH
= = RS EFRT EGSTOG = OH = GH EF 1,6
RS //
(GF) RT
(KH)ST
donc = KL c’est-à-dire =
M N OK OL KL OK EH OL EK EF EG 5 4
= = OG = OH = GH =
OG OH GH EF 1,6 EH 1,6 EK EG GF
a. Compléter : la longueur AM est 4 fois plus b. CompléterEF: EFEG == 5 × =
EF EG =5 4 EF 1,6 4 EK KH
grande que la longueur AB. donc= EF = 2EH cm. =
EH EK EGEK GF 5 4 1,6 2,5
EF 1,6= =
Donc la longueur AN est 4 fois plus grande EF 1,6 EK
= KH 2,5
EG 1,6
GF 4 KH
=
c. Expliquer 5pourquoi == .
que la longueur AC. Donc AN = 8 cm. 5 4 1,64 2,5EK KH KH4 2,5 4
EG GF=
EG GF =4 KH1,6 2,5 1,6
= c’est-à-dire
EK KH =
b. Calculer la longueur MN. EK KH 2,5 4 4 KH
1,6 2,5 1,6 1,62,5 2,5 4
d. Compléter = × 1,6 = 2,5 × 4
MN = 4 × BC = 4 × 2,5 cm =
4 KH 4: KHKH 1,6
MN = 10 cm 2,5 4KH = 2,5 4
donc soit KH = 6,25 cm.
1,6 1,6
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 12 ● Configuration de Thalès 93

111965_093-100_C12.indd 93 14/03/14 22:25


● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

78 Prolongement de la configuration de Thalès


Théorème de Thalès : Si deux droites (BM) et (CN) sécantes en A sont coupées par deux
AM AN MN
parallèles (BC) et (MN), alors = = .
AB AC BC
Configuration Nouvelle N M
de 4e A configuration
de 3e A
M N
B C
B C

OE = EF
OU UV
5 cm 4 5
1 Les triangles OEF et OUV E F 3 ABCD est un rectangle. C=
OU 3
D
forment une configuration E est un point du côté [AD]
4c

OF EF
de Thalès : (EF) // (UV). et les droites (AB) et (CE) =
m

OV UV
se coupent en F. E
1. Compléter : O OF = 5
Quelles égalités de quotients
cm

OE OF EF 2,7 3
le théorème de Thalès permet-il
7

= =
2,

OU OV UV 5
V
3 cm U d’écrire ? 2,7 B A F
3
2. a. Porter sur la figure les informations : Dans FAE et FBC : (AE) // (BC) donc FA FE AE
= =
OE = 4 cm ; OV = 2,7 cm ; UV = 3 cm ; EF = 5 cm. FB FC12_11
BC
4 5 OE EF EA = EF = AF
b. Expliquer pourquoi = . = Dans FAE et CDE : (AF) // (CD) donc
OU 3 OU UV ED EC DC
OE EF 4 5 GC = GD = CD
(EF) // (UV) donc = c’est-à-dire OE = EF
OU UV OU =3 4 On a modélisé C GA BA D
GB
OE EF OU UV
= 4 5 OF EF géométriquement GC CD 30

cm
Compléter
OU UV: OE = EF 4 =5 =
OU = 3 OV = UV un tabouret pliant par OE EF GB BA cm
30
5 × OU 4 = 54 × OU 3 UVdonc OU = 2,4 OU cm 3
= OF EF
4 = 5 OF 5 OF
OF =EF 5 les segments [CB] et [AD] = 30 CD G
OU 3 = =
OU UV =
= .
45
c. Expliquer pourquoiOV
OU UV
3 2,7
OV 3
UV pour l’armature
OE EF métallique
OE EF 4 5 45 51
5 2,7 3
cm

OF EF et le segment = [CD] = =
cm
= OF EF
OF OF 55 OU UV CD = 51 30 = 34
donc 2,7== 3 c’est-à-dire 2,7 =3 OU UV OU 3
45

(EF) //OV
(UV)UV pour l’assise en toile. 45
OF 5 OV UV 2,7 3 4 5 4 5 OF EF
= 55 FA FE AE On a CG = =DG = 30OU =
cm, =
2,7 3 OF. 2,7 =
En déduire OF =5 = OU 3 3 OV UV A 51 cm B
3 2,7
FB FC BC AG = BG = 45 cm OF EF
2,7 3
OF = 2,7
5 FA OF
donc FE = 4,5
AE cm EA
3
EF AEAF
OF EF
et AB = 51 =cm. = OF = 5
2,7 = 5 = FA = FE = OV UV OV UV 2,7 3
3 2,7 ED = FC
EC = BC Pour des raisons de
FB FC 3 BC FB DC OF 5 OFconfort,
5 5
FA FE AE EA EF AF GC EF GD AFCD l’assise [CD] = est parallèle= 2,7au sol représenté
= = FA FE
= == AE EA = == 2,7 3 2,7 3 3
FB FC BC ED = GB = EC par la droite (AB).
2 Expliquer
EA EF AF FB
pourquoiEC on
FC DCest en présence
BC ED GA
d’uneBA
DC 5 5FA FE AE
= = deGC
configuration GD CD
Thalès. GC GD CD CD Déterminer2,7 la longueur2,7 CD =de l’assise
= du tabouret.
ED EC DC EA = EF ==AF GC = 3 3FB FC BC
=
GB EC GA BA =
GB BA =
GC GD CDED E DC GB GA BA FA FE AEFA = FEEA AE
= = EF = AF
= = GCGC GD CD CDA BD 30 CD = =
GC CD LesFBdroites
FC (AD)
BCFBet (BC)
FCEDsécantes
BCEC DCen G sont
GB GA DBAGB = =
BA = A CE 45 = = 51
GB GA BA coupées par deuxEA EF AF(AB) et (CD)
parallèles
GC CD
= 30 CD
A GB BA
30
EA
= =
EF AF = = = GD = CD
GC
GB BA GC = CD 30
CD = CD
51 = 34 doncED d’après
EC le
DC théorème
ED ECGB deGA
DC Thalès
BA:
45 = 51 B = 45
30 CD GB BA 45 51 GC GD GC
CD GC GD
GD
GC CDCD
CD
= = = = === .
=
45 51 30= 51
CD CD 30 C = 34 30 GB GA GB
BA GB GA GA BA
GB BA
BA
= 45 CD = 51 = 34
30 45 51 GC CD
12_10
45
De
GC CD
= on déduit= 30 = CD
Les=droites
CD 51 = 34et (DE)
(BC)
45 CD = 51 30 sont perpendiculaires GB BA GB BA45 51
= 34
à (EC) donc parallèles. 45 30 CD 30 CD 30
soit CD== 51 × = 34.
CD = 51 = 34
Ces deux parallèles coupent les droites (BD) 45 51 45 51 45
et (CE) sécantes en A. Donc l’assise30 de ce tabouret
30 pliant a
= 51 34
CDlongueur CD = 51
= 34 = 34
pour 45 cm. 45

94 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_093-100_C12.indd 94 14/03/14 22:25


● .. .. .. .. .. .. .. ● . .. .. .. . . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .. .. .. .. .. .. .. ● . .. .. .. . . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

79 Connaître et utiliser un énoncé réciproque


Si deux droites (BM) et (CN) sont sécantes en A avec A, B, M et A, C, N dans le même ordre
AM AN MN
et si = ,=alors les droites (BC) et (MN) sont parallèles.
AB AC BC
M N
B B B
M
A A
A N C MAM C
C N AM AN AM AN = AN
AM = = AN =
ABAB AC AC AB ACAB AC
ABAM
AB 7,2 AN
7,2 AB 7,2 AB 7,2
== = = 0,6
= 0,6 = =
= 0,6 = 0,6
AMAB
AM 1212 AC AM 12 AM 12
AB 8,7
ACAC 7,2
8,7==0,6 AC 8,7 AC 8,7
1 Sur cette figure, C 3 Sur =ce==croquis =0,6
0,6 = = 0,6 = 0,6 N
m ANAM 14,5
AN 14,5 12 AN AN
14,5 14,5 m
les points A, M, B sont 5c à main levée, les AB ACABM AC3 c 5
c
N ABAC
AB ACAC8,7 m 4,
alignés ainsi que droitesAN = ==14,5
(BM) = 0,6 =
et (CN) =
2 cm AMAMANAN AM AN AM AN
les points A, N, C. A se coupent
ABAB en
15AC A. AB 15 AB 15 A 4 cm
2,4 cm M B AB 15
Les
AM droites
AN = = =1,2
= :AN =1,2AM 12,5 = =
=1,2 =1,2
6 cm = AMAM
AM12,5 12,5 AM c12,5m
a. Compléter : AB AC ACAB13,5 15 AC 6 13,5 B
AM 2,4 AN 2 a.
AB(MN)
AC
7,2 = 13,5
et==(BC) =1,2AC = 13,5 =1,125
sont-
=1,125
=1,125 = =1,125
= = 0,4 et = = 0,4 AM 12,5 AN 12 C AN 12
AB 6 AC 5 elles= AN 1212 ?
AN= 0,6
parallèles
AM AB 12AC AC 13,5 AB ACAB AC
AB ≠ =≠ AC =1,125 ≠ ≠
AC
b. (CM) 8,7
AN et= 12 sont-elles
(BN) AM AN AM AN ? 12_18bis
parallèles
b. Que peut-on en déduire pour les droites (MN) = AM AM AN 0,6
AN
AN 14,5AMAB 3 3 AC AM 3 AM = 3 = 0,75
et (BC) ? AM =≠
AB AB ACAM 4== AN = 0,75 AB = 4 AB
0,75 = 0,75
4
= AB 4
Les points A, N, C sont alignés dans le même ordre AM AN ANAM 4,5 3 AN AN
4,5 4,5
a. AN= = 4,5 ==0,75
0,75 et = = =0,75 = 0,75
AB AC AB ==1,2
15
= AC 646 = 0,75 AC 6AC 6
que les points A, M, B et AM = AN AM AM 12,5
AN
AM AN 4,5 AM ANAM AN
AB AC AC 13,5 = == AN et=les points= M, A, B=sont
0,75
AC ACAC 6 AB ACAB AC
donc les droites (MN) et AB 7,2 parallèles.
(BC)=sont = ABAB =1,125
= 0,6 AN dans 12
AMAM
AM le
3 même
AN
3 ordre
AM que3les
AM points
3 N, A, C,
AM 12 =
=les
= AC =et (BC)=sont parallèles.
AB doncACAB
AB 4 droites (MN)
AB 4 AB 4
AC 8,7 ≠ AB 4
2 Dans chaque cas,AN les= droites= 0,6 AM AC ANAM 63 12124AC 6AC =126 4= 12 = 4
14,5 (BM) et (CN) AM b. 3
AC= == 6= =et = = 4= = =
se coupent en A. AB
= ANAN 4,5
= 0,75 4
4,5 9 9 3AN 3 4,5 AN 94,53 9 3
AB AC AB AM 4 AM
AC ACAC 6 12 AM 4 ACAM AC
Déterminer si les droites=(MN) et (BC) sont =≠ = donc = les≠droites ≠
AM AN ≠ 3 ANAB (CM)
parallèles ou non. AN 4,5
= ABAN
AB=AN 4,5
AN 9 AB
0,75 AN et (BN)
AB 15 AC ne 6AM
= =1,2 CD sont
CD AC parallèles.
CEpas CD CECD = CE = 0,7
a. AM 12,5 b.AM AN = =≠ CE= 0,7
= = = 0,7
c m M
= AM AN cm M AM CA ANAB
= CA CBCB AN 0,7 CA CBCA CB
, 8 AC 13,5 =
B 4 = AB ACcmAC12,5
=1,125
AB
13,5
AB AC CD CE
cm AN 12 C
AB AB 7,2 7,2 A 12 cm
N AM 3 CA = CB = 0,7
7,2 AB AC AM = 12 =c=m0,6= 0,6 =
A ≠ N AM5 12 4 Les
AB 4 droites (AD) et (BE) D E
8,7 cm C AM AN ACB 8,7 1 se
ACcoupent
6 12 en C.4
14,5 cm AM = 3 = 0,75
= AC = =8,7
0,6= 0,6 = = = 5,6
AN 4,5 9 3
7

AN 14,5
AN 14,5
AM AM AN AN AB 4 AB AB AC AC a.
AMDémontrer
AC que les droites C
= = = = (DE) ≠ et (AB) sont parallèles.
AB AB AC AC AN = 4,5 = AM0,75AN
AM AN AB AN
8
12_17 AC 6
10

AB AB 7,2 7,2 AB AB 15 15 CD CE
a. = == 0,6= 0,6 b. = = =1,2 =1,2 = = 0,7 et les points A, C, D
AM AM 12 12 AM = AN AM AM 12,512,5 CA CB
AC AC 8,7 8,7 AB AC AC 13,5 B A
= = = 0,6=AM 0,6 3 = AC = 13,5
=1,125 sont alignés dans le même ordre que
=1,125
AN 14,5 AN 14,5 = AN AN 12 12
AB 4 B, C, E donc les droites (DE) et (AB) sont parallèles.
AB AB AC AC AB AB AC AC
donc = = AC 6 donc 12≠ 4 ≠
AM AM AN AN = =
AM = AN AN
AM
AN 4,5 9 3 b. En déduire que le triangle ABC est rectangle.
et AB
les = AB15 A,15
points B,
= =1,2 =1,2M AMlesAM
donc 3droites
= ==0,753 (BC)
= 0,75
sont 12,512,5 AM ≠ ACetAB
AMalignés
AM 4ne sont
(MN)AB 4 pas (AB) // (DE) et (DE) ' (AD) donc (AB) ' (AD)
dans AB AN
AC le 13,5
même
AC 13,5 ordre parallèles.
AN AN 4,5 4,5
que les= points
= =1,125
A, C,=1,125
CD
N, CE AC = 6 == 0,75 = 0,75
AN 12
AN 12 = = 0,7 AC 6 et le triangle ABC est rectangle en A.
donc
AB: (BC) AC // (MN). CA CB AM AM AN AN
AB AC =
≠ ≠ AB AC = AC
AM AM AN AN AB
AM AM 3 3 AM AM 3 3
© Nathan 2014 – Photocopie = non==0,75 = 0,75
autorisée. = = Chapitre 12 ● Configuration de Thalès 95
AB AB 4 4 AB AB 4 4
AN AN 4,5 4,5 AC AC 6 12 6 = 124 4
= == 0,75 = 0,75 = == =
AC AC 6 6 AN AN 4,5 4,5 9 39 3
AM AM
111965_093-100_C12.indd 95 AN AN AM AM AC AC 14/03/14 22:25
= = ≠ ≠
●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . Note
CALCUL MENTAL
●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ●●. . . . . . . . . . . . . . ..... / .....

FICHE

80 Agrandissement-réduction
SOCLE
Dans un agrandissement ou une réduction de rapport k : B’
● les angles sont conservés,
● les longueurs sur la figure initiale sont multipliées par k. B A’
Avec les notations de la figure ci-contre :
A’B’ = k × AB ; A’C’ = k × AC ; B’C’ = k × BC A C
Ici : k  1 car A’B’C’ est un agrandissement de ABC.
C’

1 Le triangle ABC est un agrandissement 4 Sandy a voulu construire un agrandissement


du triangle EFG dans le rapport 1,5. EFGH d’un quadrilatère ABCD.
C Voici les longueurs des côtés :
G ● de ABCD : 5 cm ; 6 cm ; 3,5 cm ; 4,5 cm ;
cm 53° 3,9 cm 53° ● de EFGH : 12 cm ;1,5
A’B’ 8,2 cm ; 14,4 cm ; 10,8 cm.
2,6 =
30° 97° Sandy a-t-il atteint
AB son 2 objectif ? Expliquer.
E 2 cm F 30° A’B’ 1,5 8,2
A’B’ 1,5
A B ABCD = 4,5=cm 5 cm  6 cm
3 cm AB : 3,5
2 cm 3,5AB 2
Sans12_21
effectuer de mesures, compléter les 8,2
A’B’ 1,5 10,8
8,2
EFGH
3,5 =: 8,2 cm  10,8 cm 12 cm  14,4 cm
pointillés à propos de mesures du triangle ABC. AB 2 4,5
3,5
10,8
8,2 ≈ 2,34 12
10,8 = 2,4
4,5
3,5 5
4,5
2 La figure ➁ est une réduction de la figure ➀. 12
10,8 14,4
12
= 2,4 = 2,4
B 5
4,5 56
14,4 AN
Les quotients ne14,4
12 5
sont
= pas tous égaux
B’ 56 AE6 2
2 cm
➀ ➁ AN
14,4 5
A’B’ 1,5
donc= Sandy AN
= n’a pas = 5
atteint son objectif.
C’
1,

AE6 AB2 2 AE 2
5
cm

A 1,2 cm C A’ AN 8,25
=Sur cette figure, les droites
5 3,5 M
AE 2
Calculer le rapport k de réduction, puis A’C’. (EF)10,8
et (MN) sont parallèles.
A’B’ 1,5 Le triangle
4,5 AMN est
k= = = 0,75 un 12
agrandissement
AB 2
8,2 du triangle
5 AEF.
= 1,2 cm × 0,75 = 0,9 cm
A’C’3,5 14,4
a. Dans quel rapport ?
10,8 6
3 4,5
Construire un agrandissement de cette figure AN 5
k= = = 2,5
12le rapport 1,8.
dans AE 2
5
E 2 cm
14,4 N
A 5 cm
6 C'
AN 5 3,6 cm b. Calculer 3 cm
= C B'
AE B2 2 cm la longueur MN.
100° F
1,8 cm

100°
1 cm
MN = 2,5 × EF = 2,5 × 3 cm = 7,5 cm
A 1,5 cm D
A' 2,7 cm D' c. Le cercle circonscrit au triangle AEF a pour
12_25 rayon 1,6 cm. Quel est le rayon R du cercle
circonscrit au triangle AMN ?

R = 2,5 × 1,6 cm = 4 cm

96 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_093-100_C12.indd 96 14/03/14 22:25


● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

81 Agrandissement-réduction : aires et volumes


SOCLE
Dans un agrandissement ou une réduction de rapport k :
● l’aire d’une surface est multipliée par k 2,
● le volume d’un solide est multiplié par k 3.

1 Un petit cube a un volume de 512 mm3. 3 a. Calculer le volume du parallélépipède


Sa face orange a une aire de 64 mm2. rectangle représenté ci-dessous.

5 cm
cm
4
10 cm
Ce cube est agrandi dans le rapport 2,5.
12_30 3
a. Calculer le volume du grand cube. 4 cm × 5 cm × 10 cm = 200 cm
Exprimer ce volume en cm3.
Le volume est 200 cm3.
512 mm3 × 2,53 = 8 000 mm3 = 8 cm3
b. On agrandit ce parallélépipède rectangle
Le volume du grand cube est 8 cm3. dans le rapport 3.
Calculer son volume V de deux façons
b. Calculer l’aire de la face orange du grand différentes.
cube. Exprimer cette aire en cm2.

64 mm2 × 2,52 = 400 mm2 = 4 cm2. • 4 × 3 = 12 ; 5 × 3 = 15 et 10 × 3 = 30.


Le parallélépipède rectangle agrandi a pour
L’aire de la face jaune du grand cube est 4 cm2. dimensions 12 cm, 15 cm et 30 cm.
V = 12 cm × 15 cm × 30 cm = 5 400 cm3.
• V = 200 cm3 × 33 = 5 400 cm3
2 Ces deux triangles forment une configuration On retrouve ainsi le volume du parallélépipède
de Thalès. AB’C’ est une réduction de ABC. rectangle agrandi.
A
(B’C’) // (BC)
4 Trois poupées gigognes
B’ C’ sont telles que les dimensions
1,5 cm
de chacune d’elles sont égales
B C
à 80 % des dimensions
2,5 cm de celle qui la contient.
La plus grande a un volume
a. Quel est le rapport k de cette réduction ? de 625 cm3.
Calculer le volume des deux
B’C’ 1,5
k= = = 0,6 autres poupées.
BC 2,5
12_31
b. Le triangle ABC a une aire de 5,5 cm2.
Calculer l’aire du triangle AB’C’. 625 cm3 × 0,83 = 320 cm3.
Le volume de la poupée moyenne est 320 cm3.
5,5 cm2 × 0,62 = 1,98 cm2 320 cm3 × 0,83 = 163,84 cm3.
Le volume de la petite poupée est 163,84 cm3.
L’aire du triangle AB’C’ est 1,98 cm2.

© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 12 ● Configuration de Thalès 97

111965_093-100_C12.indd 97 25/06/14 15:57


FICHE

82
OBJECTIF BREVET
Sélection de sujets de Brevet

Voici un questionnaire à choix multiples.


Pour chaque question, entourer la (ou les) réponse(s) exacte(s). Note ..... / 5
QCM (DE)  (BC) A
La longueur 6
4 cm
cm
EC est
A égale à … D E 3 cm 8 cm 9 cm
?
2 cm

C
B
(MN)  (LP) K
m
2c
La longueur MN, L 12_32
en cm, est, m 3 cm 3 6
B égale à … 4c P
6 9
M 2
?
N

(MN)  (ST) S
m
La longueur M 12_33 8c
C ?A 1 cm 2,25 cm 4 cm
AM est
m 6 cm
égale à … N 3c T
Sur la figure C on ne peut pas
ci-contre … les droites
7,5

M 8 les droites savoir si


12_34 (BC) et (MN)
D A5 B (BC) et (MN) (BC) et (MN)
ne sont pas
sont parallèles sont parallèles
parallèles
12

N ou non

12_35
1 cm 2 cm
E V’ = 4 V V’ = 8 V V’ = 2 V
V étant le volume du petit cube
et V’ celui du grand, on a …

1 Utiliser un énoncé réciproque


a. LesAC points
2 A,ACC, U d’une
2 part et A, F, D
Soit ADU un triangle, F un point de [AD], d’autre part =
= sont alignés dans le même ordre.
AU 3 AU 3 AC 2
C un point de [AU]. AC 2
AC 2 =
AF 3 AF1 32 1 2AU = 3
AF = 3 cm, FD = 1,5 cm, AC = 2 cm, AU = 3 cm = AC
AU 3==et2 = = = = =
AU AD 3 4,5 AD 23 1,5 3AF 3
1,5 4,5
Sur cette figure les dimensions ne sont pas AF AU3 3 1AC 2 =AF = =
1 2
=
AF AC =AF
3 AF =1
3 AC =
2
AU1 3 2
respectées. =
AD 4,5
donc = =
== 1,5= =3 = AD 4,5 1,5 3
AD AU 4,5
AD 1,5
AD
4,5 AU 3
1,5
AF AD33 1 2
D AC AF
Donc =
AC d’après
AF
AU laAU =
réciproque =AC = AFde
=du théorème
a. Les droites (FC) et (DU) = AC
AU AD= AF AD 4,5 1,5 AU 3 AD
Thalès,
AU AC ADles droites
AC (FC) et (DU) sont
AU parallèles.
sont-elles parallèles ? AU AU AD AC = AF
F AU 3AU 3AU AD
AC est un agrandissement deAC
b. ADU AFC
b. Le triangle ADU est un AC 2AC 2AU 3
3 rapport
dans
agrandissement du triangle 3 le 1 1AC c’est-à-dire .
2 3 2
AFC. 2 22 23 1
U 1
() ()
Dans quel rapport ? 1 ×1
c. 1,6
3 2 × 3 =3
22,4.
2
2 2
C 2 2
()
22

( () ) ( )
A Donc3 l’aire du 1
triangle AFC est 2,43cm2 2.
c. Dans le triangle AFC, 32 32 2
2 2
2 × 2 = 2,4 3 × 1,5
2,4 2 = 5,4
la hauteur issue de C mesure 1,6 cm.
()
2
Calculer l’aire du triangle ADU. Donc l’aire du triangle 2
2 ADU est 5,4 cm .
D’après DNB

98 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_093-100_C12.indd 98 25/06/14 15:58


OBJECTIF BREVET
2 Prendre des initiatives 3 Construire et démontrer
Des élèves participent à une course à pied. 1. a. Construire un triangle ABC tel que :
Avant l’épreuve, un plan leur a été remis. AC = 6 cm, AB = 6,5 cm, BC = 2,5 cm.
Il est représenté sur la figure ci-dessous.
b. Placer le point R appartenant à [AC] tel que
A (Départ) AR = 4,5 cm.
40
0
0m

m
C c. Placer le point T appartenant à [AB] tel que
30

B D
la droite (RT) soit perpendiculaire
1 à la droite (AC).
00
0
m
2. a. Démontrer que le triangle ABC est un
triangle rectangle.
E (Arrivée)
b. Que peut-on dire des droites (RT) et (BC) ?
On convient que : Justifier.
● les droites (AE) et (BD) se coupent en C,

● les droites (AB) et (DE)12_38


sont parallèles, c. Calculer la valeur exacte de la longueur
● ABC est un triangle rectangle en A.
du segment [AT].
Calculer la longueur réelle du parcours ABCDE. D’après DNB
Si le travail n’est pas terminé, laisser tout
de même une trace de la recherche.
Elle sera prise en compte dans la notation. 1.
D’après DNB B

T 6,5
cm
2,5 cm

• Calcul de BC :
Le théorème de Pythagore dans le triangle
rectangle ABC permet d’écrire : R 4,5 cm
BC2 = AB2 + AC2 C 6 cm A
BC2 = 3002 + 4002 = 250 000
d’où BC = 500 m 2. a. AB2 = 6,52 = 42,25
CA2 + CB2 = 62 + 2,52 = 42,25
• Calcul de CD et DE :
donc AB2 = CA2 + CB2.
Dans les triangles ABC et CDE : CA CB AB
L’égalité de Pythagore est vérifiée. = =
– les droites (AE) et (BD) se coupent en C, CE CD ED
Le triangle ABC est rectangle en C.
– les droites (AB) et (DE) CA sont CB AB
= parallèles.
= CA CB CA AB CB AB400 500
== ici=la réciproque
=
CE CD : ED Remarque : on=applique
CA le CB
Donc d’après AB de Thalès CE CD CE ED CD ED 1000 CD
= théorème
= 400 500 du théorème de Pythagore.
CE CD CA ED CB CAAB CB = AB 400 400 500 500 500 1000
= = b. D’après1000 =
a., la droite = est
400 CE500CD 1000 ED= =CD 1000 CD(BC)CD perpendiculaire
400
CA
CA1000CB= CB =AB= AB CE CD ED à la droite (AC).
CA =CE CB =CD 400CD
AB ED= 500500 1000 500 500 10001000CA AB
400 500 =
= CD =on
(1) De CE 500 ED
déduit CD 400 = Par construction,
CE 400 CD 10001000
ED500 1000 CD 400la 400droite (RT)
CE estED
400 500 = CA AB perpendiculaire àCA
la droite
AB (AC).
400
× CD
et 4001000 ===400
1000 500
500
500
CD × 11000
CD 000.
500 = 1000 CA AB
= =
CA AB
=
CA
1000 ABCD CE ED Ainsi, les droites
CE ED (BC)ED
CE et (RT)CEsontED
500 400
= 1000 CA 400
D’où CD 500
=CE 1000 CDAB= 1 250 m. perpendiculaires
CA AB à
CA la droite
AB (AC),
400 donc
300
500 ED
1000
400CA ABsoit CA = AB = = =
400
CA AB = CE = ED les droitesCE(BC)ED et (RT) sont
CE ED 1000 DE parallèles.
400 = AB CE ED CE ED
CA CA AB =ED 400 300 c. Dans les400 400
300 300
(2) De CA CE=CEAB CA
on AB CA AB
déduit = triangles
= ART = et 300
ABC : 1000
CE =400ED ED300 =
CE ED CE = ED
1000 DE 1000
• T appartient à 1000
[AB]DEet RDE
à [AC],400
CE CA
CA
ED AB
AB =
et 400CA × DE
1000
=CE ==300
AB 400 × 1 000.
DE 300 1000
300 • les droites
300 (BC)300 et (RT)
1000 sont
1000 ARparallèles.
AT
= ED ED
CE 300 = 400 =
300
Donc d’après le théorème
=
1000 DE 400 400 400 deAC Thalès,
AB
D’où DECE= 400
400
ED
300=
300soit 1000= 750
ARDE AT
DE m
400 =400
300
300 1000 = AR AT AR AT 4,5 AT
1000 1000 = AT
DE DE 300 1000 = =soit =
Remarque AR
: on=peut aussi AC AB AC AB AC AB 6 6,5
1000 300 DE
1000 400utiliser400le théorème
300
de PythagoreAC 1000AB
dans le 4,5
triangle CDEATrectangle 4,5 4,5 AT AT
300 1000 AR AT AR AT= D’où AT = 6,5 × = = 4,875.
400400 =
AC AB AC = AB
en E. 4,5 AT 6 6,5 6 6,5 6 6,5
400
AR = AT
AR 6AT= 6,5 Donc AT = 4,875 cm.
AR =duAT
• Longueur 4,5 :AT4,5 AT
parcours
AC =AC AB AB = =
300 m AC+ 500 AB m +6 1 250 6,5
m6 + 7506,5m = 2 800 m
4,54,5AT= AT
4,5 =du
La longueur parcours
AT est de 2,8 km.
6 =66,5 6,5
6 6,5

© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. Chapitre 12 ● Configuration de Thalès 99

111965_093-100_C12.indd 99 14/03/14 22:25


● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

83 Perfectionnement

1 On considère le croquis ci-dessous qui ne 2 Un jeune berger se trouve au bord


respecte pas toutes les données de l’énoncé. d’un puits de forme cylindrique dont le diamètre
vaut 75 cm : il aligne son regard avec le bord
A 2 cm B 4 cm C
supérieur du puits et le fond du puits pour en
M estimer la profondeur.
Le fond du puits et le rebord sont horizontaux.
Le puits est vertical.
F
hauteur
R du regard : 1,80 m
E D C B hauteur
diamètre du rebord : 1 m
75 cm
● BCDE est un carré de côté 4 cm.
● Les points A, B, C sont alignés et AB = 2 cm.
● F est un point du segment [CD]. sol
● La droite (AF) coupe le segment [BE] en M.
épaisseur
Déterminer la longueur CF par calcul ou du mur : 20 cm
par construction pour que les longueurs BM
F G
et FD soient égales.

BCDE est un carré donc les droites (BE) et (CD)


sont parallèles. a. En s’aidant du schéma ci-dessus (qui n’est pas
De plus ABB appartient
BM à [AC] et AB BM donc
M à [AF], à l’échelle), donner, en m, les longueurs CB, FG
= = et RB.
d’après le
AC CFthéorème de Thalès : AC CF
BM 2 = AB BM BM 2
= soit = b. Calculer la profondeur BG du puits.
AB BM CF 6AC CF CF 6
=
AC AB CF BM 1BM 2 BM 1 c. Le berger s’aperçoit que la hauteur d’eau dans
Donc= = =c’est-à-dire
AB BM BM = × CF
BM 2 CF 3CF 6 = CF 3 le puits est 2,60 m. Or, il a besoin de 1 m3 d’eau
= AC AC doncCF
CF Pour
6
BM 2 avoir
4 BMBM = 1
FD, on doit 4 avoir pour abreuver tous ses moutons.
= = BM 23
BM 1 3 CF 3 = En trouvera-t-il suffisamment dans ce puits ?
= CF× CF 6 = FD.
CF 6RB CB
CF BM 3 RB 1 CB 4
4 Or = =
34 soit BM 1 = FG AB BM
=
CFCF RG+
3 FD =FG CF += RG × CF = 4 AB BM
a. Par lecture= sur la figure : AC CF
3 4 0,8 RB 0,2= CB CF 30,8 = 0,2 AB CF
AC BM
× CF = 4= 4 • CB = 20 ABcm == BM
0,2 m BM 2
RB CB RG RG 0,95FG RG 0,95 AC =2CF
BM =
=3 3 • FG = 75CF cm=+62
AC CF = 0,95
CF cm = 95 cm
20 6 m
RG Donc
FG
RB CF 0,8
CB= 30,95
0,8 cm. = 0,2 0,8 0,95 BM
= RB CB BM= 2 BM 1
0,8 Ainsi
0,2 RG 0,95
avoir BM = FD on=doit placer le point F
0,2 • RB = 1,8BM m –=116m = 0,8 m
CF =
=RG pour FG 0,2
CF= 1 6 CF 3
0,95 RG FG BM
( )
RG sur 0,95 0,8
( )
0,8 0,2 = 3 cm.0,75 22 CFtriangles
b. Dans les 3
[CD]
= 0,75façon que CF0,8
de BM= 1 RCB et4RFG :
2
0,2 CF = 3
0,8 0,95
RG 0,95 0,2 = 2 4
• C appartient
2 RG 0,95 CF à3[RF] et B appartient
3 à [RG],

( )
0,2
A 0,8 2 cm
0,95 B
0,75 2 4 cm 34
C 4
• les droites RB CB
0,8 0,95 3 (CB) et (FG) sont parallèles.
=
( )
0,75 2 0,2 2 RB CB
0,2 Donc d’après3 =le théorème deRG FG
Thalès :
RB FG
RG CB
( )
2 0,75 2
( ) M 0,75 2
=
RB CB
RG = FG
0,8 0,2 soit
0,8
=
0,2
3 cm

2 RG= FG
0,8 RG 0,95
2 Donc 0,2RG = 0,2
RG=0,95
×0,8 0,8 × 0,950,8 0,95
0,2
= 0,95
RG 0,95
0,8
et RG = 0,8 RG 0,95 = 3,8 soit0,2RG = 3,8 m.
0,20,95
( )
0,8 0,95 2
2 – 0,8 m = 30,75
(( ))
F Donc BG = 0,2
3,8
0,75 m m.
0,22 2
1 cm

0,75
2
( )
c. V = p × 0,75 2 × 2,6 soit V ≈ 1,15 m3
2
1,15 m3  12m3 donc le berger aura assez d’eau
E D
dans le puits pour abreuver tous ses moutons.

100 © Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.

111965_093-100_C12.indd 100 25/06/14 15:58


Chapitre

Sections planes de solides


● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
13
CALCUL MENTAL
● .............. ● ........ . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

84 Sections d’un parallélépipède rectangle, d’un cylindre


SOCLE
● La section d’un parallélépipède rectangle par un plan parallèle à une face ou à une arête
est un rectangle.
● La section d’un cylindre par :
● un plan perpendiculaire à son axe est un cercle de même rayon que la base ;
● un plan parallèle à son axe est un rectangle dont une dimension est la hauteur du cylindre.

1 On coupe ce parallélépipède E H 4 Dans chaque cas, terminer le tracé


rectangle par un plan parallèle de la section du parallélépipède rectangle
à la face DCGH. F par le plan parallèle à l’arête [AB] et qui contient
A
Quelle est la nature D G le segment rouge.
4 cm

cm

de la section ?
15

Quelles en sont les C


a. F
b. H
B 10 cm E E
dimensions ?
A B A D
La section est un rectangle de 15 cm sur 4 cm.
H G F G

2 On a représenté la section
O D C B C
d’un cylindre de rayon 2 cm
et de hauteur 6 cm par un plan
perpendiculaire à l’axe (OO’). 5 On a représenté la E H
Quelle est la nature de cette section du cube ABCDEFGH K
O’
section ? d’arête 2 cm par un plan qui A D
est parallèle à l’arête [CG]. J
La section est un cercle de rayon 2 cm. F L
G
a. Construire en vraie
grandeur le triangle BJM
3 a. Tracer sur ce cylindre et, à côté, la section JKLM.
B M C
sa section ABCD par un plan O
A B
parallèle à l’axe (OO’) et qui M L
passe par les points A et B.
J
b. Le cylindre a un rayon O’
de 2,5 cm et une hauteur de 5 cm. D C
De plus AB = 2 cm.
Tracer la section ABCD en vraie grandeur. B M J K

A 5 cm D
b. Calculer, en cm, la valeur exacte de JM.
En donner la valeur approchée par défaut
2 cm

au dixième près.

Le triangle BJM est rectangle en B donc d’après


B C l’égalité de Pythagore :
JM2 = BJ2 + BM2 = 1,52 + 1,52 = 4,5.
Donc JM = 4,5 cm et JM ≈ 2,1 cm.
SA 6
k= = = 0,6
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée. SO● Sections
Chapitre 13 10 planes de solides 101
SO’ 12
k= = = 0,75
SO 16
SI 7,2
k= = = 0,3
111965_101-106_C13.indd 101 SO 24 25/06/14 16:00
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

85 Sections d’un cône de révolution, d’une pyramide


● La section d’un cône de révolution par un plan parallèle à sa base est un cercle
qui est une réduction du cercle de base.
● La section d’une pyramide par un plan parallèle à sa base est une réduction de la base.

1 Ce cône de révolution de sommet S 3 Ce cône de révolution S


a pour base un disque de centre O S de sommet S a pour base un disque
et de rayon 4 cm. de centre O et de rayon r = 15 cm.
Sa hauteur [SO] mesure 10 cm. Sa hauteur [SO] mesure 24 cm. I
A appartient à [SO] et SA = 6 cm. On coupe ce cône par un plan
A O
Le plan parallèle à la base parallèle à la base et passant
N
qui passe par A coupe une par un point I du segment [SO].
génératrice [SM] au point N. O
M a. On suppose ici que SI = 7,2 cm.
4,5
a. Quelle est la nature de la section ? Calculer le rayon r ’ de la section. 4,5
SA 6
k= =
4,5 = 0,6 SA 6
La section est le cercle de centre A et de rayon AN. b. On suppose
SO 4,5 10 ici 4,5que le rayon r ’ kde = la section
= = 0,6
SA 6la longueur SI. SO 10
est 6 cm.SO’ Calculer
12
k = k ==SA ==SA0,75
6 = 0,6 6 SO’ 12
b. Cette section est une réduction de rapport k SO k = SO16 k ==10
SO ==0,6
10
= 0,6 k= = = 0,75
SO 10 SO 16
du4,5
cercle de base. Calculer ce rapport k. SIk = SO’
La section 7,2 est 12une réduction de rapport k
k= =SO’ ==16 0,3= 0,75
SO’
12 12 SI 7,2
SA 6 k = SO
du cercle
SO dek =
24 = SO ==0,75
base.
16
= 0,75 k = = = 0,3
k= = = 0,6 SO
SI 27,2 16 SO 24
r’ 6
SO 10 k =Ici k== SO
a. SI== 7,2 SI = 7,20,3. r’ 6 2
SO’ 12 le rayon de la section. r k =15 k==524 = = 0,3 = 0,3 k= = =
c.
k = Calculer
= = 0,75 r’ = k × r SO=
r’ 0,3 6SO
×
24 152 24
cm Donc r’ =r4,515cm. 5
SI SI=
SO 16 k = k ==r’ r’= 56 2 SI SI
SI 7,2 b. IciSOk = r24 =6 ==2
=k 15 . = k= =
k= =k×
AN = OM == 0,6
0,3 × 4 cm = 2,4 cm. SI k2= rSI =15SI 5
r 15 5 SO 24
SO 24 = SO SI SI = SI SI SI 2
Le rayon On k5= k==24
24a aussi . D’où = .
r’ 6de la2section est 2,4 cm. SO 24 24 5
k= = = SO
SI 22 24
r 15 5 SI = 24 SI × = 2SI = 9,6.2. Donc SI = 9,6 2
cm.
S 24 =55 = 4,5 SI = 24 × = 9,6.
SI SI 24 25 5
k2= La=pyramide SABCD a 24 5
SM 4 × = 9,6. SA 6
SO 24
pour base le rectangle ABCD k = SI == 24 = 0,2.
2 2k = SM 4
SI 2 SO 24
SI = 20 SI×=5 24 =× 9,6. = 9,6.= k==0,6 = = 0,2.
= AB = 12 cm et AD = 8 cm. 5 SO 10 SO 20
tel que 1 1 SM 5 4
24 5
La hauteur [SO] mesure 16 cm.
4 On coupe k = SMune = SM = 0,2.
4pyramide 4 SO’de 12 sommet
k = 0,2.= 1= 0,75 1 S
2 M L 2k = SOSO
et de 3hauteur
k == 20
= 20==0,2.
cm par
SO un16 plan parallèle
SI = 24
On coupe× =la9,6.
pyramide par O’ 1 SO 1 SO
20 20 3 2
5 J à sa base SM qui 9passe par le point
SI M
7,2 de [SO]
un plan parallèle à sa base K k= 3 1= 2 1 = 0,6. k =
1 1
= k = 0,3 = 9 = 0,6.
SM
SM 4 D C tel que SM SO =15 4 cm. SO 24 SO 15
k=
passant = par= 0,2.
le point O’ de [SO] O
SO’3 SM 23 9
24
2
2donner
SO 20 Danskchaque
= k = cas,
=SM =15 = SM. 9= 0,6. la
r’ nature
6 2
tel que SO’ = 12 cm.
1 1
A B
SO k = SO 36 k == 93de==la 0,6.k = 0,6.= =k = SO’ = 24 = 2 .
et les dimensions SO 15 SO 15 section.
r 15 5 SO 36 3
2 2 k = SO’ = SO’ 24 2
3 Quelle
a. 2
SM 9
est la nature de la section JKLM ?
a. La base( )
3 k =est
SO’
SOkun 24
= 36
= carré
SO
= .
24
2ABCD
== 3
2
.k ==SO
36 3
SI SI 2 2
()
. =de côté 15 cm.
24 3

) (( )) ( )
k= = = 0,6. 3 2
SO
2 36 3
SO 15JKLM est un rectangle.
La section
4,5
SO’ 24 2
k = Cette = section
= . de côté
2
(
b. La base2 3est un
3 12 cm. 3
3 3
2 2 SI
2 triangle équilatéral
24 5
=
2
()
2 3EFG

) (( )) ( )
b. 3
6 3 est une réduction de rapport k 2
(
SA
SO 36
k = la = = 0,6 13 3 2 3 24 × 2 =19,6.
()
de 2 base. 2 SI = 3
10 Calculer ce rapport k.
() 2 SO 3
2 chaque3cas, la section est5une réduction
Dans
3

(( )) ( )
SO’ 12 13 SM 4 2
k3= = = 0,75 50la base
de 3 de 1 rapport
3 k= = = 0,2.
1 SO 2050
() 2 SO
3 16 3 2
SI 7,2 les dimensions de la section JKLM. 2
a. La section 2est un carré 1 A’B’C’D’.
1 3
c.
k3= Calculer
= = 0,3 3650 50
SO 24 A’B’ =50 k × AB = 0,2 × 15
3 3 cm 2 = 3 cm.36
()
3
1 4 côté 3 A’B’C’D’ mesure
r’ 6 2 Le 336du carré SM 934cm.
k2= =JK = = k × AB = 0,75 × 12 cm = 9 cm. 36La section 36 k= = = 0,6.
r 15 5 b. 436 est un triangle SOéquilatéral
1536 E’F’G’.
50 JM = k × AD = 0,75 × 8 cm = 6 cm. 1
SI SI E’F’ =36 k4× EF4= 0,2 × 12 cm SO’= 2,424cm.
1 2
k3= JKLM = est un rectangle de dimensions 8 cm et 6 cm. 9 k= = = .
SO 24 Le côté 36
1 du triangle
36 E’F’G’ mesure
SO 362,4 9 3cm.
SI36 2 1 1 1
102 24 4 =5
=1
9 93 9
9 ()22
3 9
1 1
=
3
1 3 1 = 11 1
© Nathan 2014 – Photocopie non autorisée.
36
1=
SI 24 × 2 = 9,6.
5 3 () 1
9=3 = 1
93 3 9 3 ()2 3
()
1 3

(( )) ( )
1 3 3
9 SM 4 1 3 1 3

()
k= = = 0,2. 1 1 3 1
1SO1102
111965_101-106_C13.indd 20 27 3 3
14/03/14 22:23
● .. .. .. .. .. .. .. ● . .. .. .. . . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. Note
CALCUL MENTAL
● .. .. .. .. .. .. .. ● . .. .. .. . . . . . . . ● .............. ● .............. ● .............. ..... / .....

FICHE

86 Calculs d’aires et de volumes


Dans une réduction ou un agrandissement de rapport k :
● l’aire d’une surface est multipliée par k 2 ;
● le volume d’un solide est multiplié par k 3.

4,5
4,5
4,5 4,5
4,5 SA SA 66
1 1. Un cône 4,5 de révolution a pour hauteur 3 On a représenté SA kk=6=un =vase = ==0,6 0,6SA D6
k= = SO = 0,6
SO 10 k =
10 = = 0,6 C
SO = 5 cm etSA un rayon6 de base de 3 cm. qui a la forme d’uneSO 10 SA pyramide 6 SO 10 O
k = = de la = 0,6 k = SO’ SO’= 12 = 0,6
12
Calculer l’aire base. de base le carré SO’ kk12 = et=10
SO = ==0,75 0,75 SO’
A = 12 = 0,75
SO 10 k = ABCD = = SO = 0,75
SO 1616 k = 4,5 B
SO’ 12 par un plan parallèle de hauteur [SO]. SO On 16SO’
donne 12 : SO 16 H
2. On coupe k = le4,5 cône
= = 0,75 k = SISI= 7,2 7,2 = 0,75 O’ G
AB = 12 cmk et SI 7,2 k =SO cm. =16 ==0,3 0,3SISA 7,2 6
SO 16
à la base et passant par le point M de [SO] = SO=k==36 SO = =
0,3
SO 24 24 k =
k = =
E 24 = ==0,3
0,6
SI SA 7,2 6 SO 24 SI 7,2
k = r’r’= 66 =20,3
SOSO 10 F
tel que SM k ==k2=cm. = = = 0,3 = 0,6 2
1. Calculer le r’ volume = 2=24
6k SO de=ce = vase. r’SO’6 12 2
SO SO 24 10 k = = k = =r r= 15 15 5k = k = = = = = 0,75
a. La sectionr’estSO’ 6une2 réduction de la base.
12 r 15r’ 5 6 25 r SO15 16 5
k= k= == = 0,75 2. On verse deSIl’eau k = SI =SI SI
dans =SI
ce vase.SISI SI7,2
Quel est le rapport k kSI=r 15
= SO= 24 k = = 5
r 15 SO 5 16 réduction ?
de
La hauteur kSO’ = de =k l’eauSO est 24 24 cm. k = == = 0,3
SI SISI 7,2 SO 24 SI SI SOSO 24 24
La surface de k =SI =2
b. Par quel k =nombre
k = = = faut-il multiplier l’aire 
= 0,3 SI l’eau
2 SI forme
SO=2 24 un carré SI EFGH.r’2 6 2
SO SO 24 24
pour obtenir l’aire ’ de la section ? = 24 24= 55 k == = =
SI 2r’ 6 2 24 5 SI 2 24 r5 15 S5
a. Calculer l’aire  du = carré 2 EFGH.
c. Calculer
k= = =
24l’aire
=
de la 24 2==24
SISI 524××2 ==9,6. 9,6. SI 2SI
5 r ’15 5 section. SI = 24 × = 9,6. 55 SIk==24 ×= = 9,6.
2 SI b. Calculer le volume 5 ’ 2
de l’eau SO 524
SI SI = 24 SM 44× = 9,6.
SI =k24 = 2× == 9,6. SM kk=4=SM ==5en =0,2.
0,2.
SISM 2 4
1.  = p × 3SO 5 24
donc  = 9p cm2. puis exprimer k = ce =volume SO = 0,2.
SO 2020=centilitres.
k= == = 0,2.
SO 20 SM 4 244,5
SO 5 20
SMSI 2 4 k1=1 11= = 0,2.
2. a. k = == ==0,4. 0,2. 1 1 SO 20 1 SA 1 2 62
SO
24 20 5 1.  = × Aire3ABCD 3 22 × SO = kSI ×
== 1224=×× 36==0,6 9,6.
b. Dans1 une 1 réduction 3 2 1 1 3 SO 2 10 5
2 de rapport k, l’aire SM 9
SI = 24 × = 9,6. Donc  = 1SM 728 =SM
3 k=9cm 2 3.==9 ==0,6. 0,6. SMSM 9
SO’ 124
d’une3surface 2 est multipliée
5 par k 2 donc il faut k = est=kune
2. a. EFGH SO = 0,6.
SO 15
réduction15 kde k= = === k==0,6.
k=rapport =0,75
0,2.
multiplier par9 0,4 2 SO 15 SM 9 SOSO
SO 1520
16
SM SM 4 (c’est-à-dire par 0,16). k = SO’ SO’= 24 24= 0,6.2
k = k = = = = 0,6. = 0,2. SO’ k24 =
SO 2=15 = ==2 .1.SO’ 1 24 2
c. ’ = k 2SO × SO 15
soit20’ = 0,42 × 9p de ABCD k =avec =k = SO = .36
SO 36 3 kk3== SI = 7,2== 0,3 .
SO 36 SO’ 3 24 2 3 SO
SO 36
2 24 3
=11,44p
( ) (( ))
Donc ’ SO’ 124 cm². 2 k = 2 22 = = .
k =4,5
4,5 = = 4,5 .
()
 = k 2 ×2 4,52 2 2 SO
= 4,5
× 12 362 =364. 2k =2r’SM 6 9
SO
3 2 36 3 AB
3 k = = = = 2= 0,6.
( () )
SA 6
SA 6 9 SA 6 3 2
SA 26 SA 6 32 rSO15155
(
k2
2 1. Cette SO’ 3 )
k =2k = =SM
=
SO SOSO
= == =
10
pyramide
SO’ 12
0,6 = 0,6.=
k0,6
1015 = SO 10
de sommet S
= 0,6 k =3 de=EFGH
Donc l’aire
2 SO
b. L’eau est
() ()
3 10
k==3est
une3réduction
0,664
223 SO 10 2 3SI
= cm= 0,6
33 SO’ 12 k ==SO du
()
vasek
.
SO’ SI
==
de rapport
24 2 .
= .
( () )
3 SO’
12 SO’
2 = 12 = 0,75 S SO’ 212
3 SO 2436 3
= = =24
( )
a pour base k2=
k =un = =triangle =
0,75==d’aire
k 0,75 4,5
k 3
=
 ’ = k 3 ×  = k = 0,75 = 3
= 0,75
k . SO= 16 13×31SO 72816 = 512.
() () ( () )
SO SO 1616 36 3 16 SO SI 22
 = 25 cm23etSIpour SO hauteur 1 3 631 3
SA 123=
SI 7,2 7,2 SI 7,2 =k ’== SI= = 7,2 =
230,6 SI 7,2L24
Donck   k ==0,3 =351,2 5 cL.
)( )
512 cm 0,512
SO = 15 cm.
2. On coupe
k=
( 1 SO
2 r’la
2 =2= = son
k =3Calculer
SO 24
3
24
=
0,3
66 22 r’SABC
r’ pyramide
= volume
k 0,3 =
SO 24
6
= .
2
0,3
M
C’
50
2 10
SO SO 50
SO’ 12
k =k = r’ =
() 12
24
2
50
633 =
SO
2 r’ 6 2 3
0,75
=
24 2 3
()
=
20,3
SI = 24 × = 9,6.
50
2
5
A’ B’
()
k=k = 2= =3 = = k = = = SOr = 16
3 50=k = = =3
par un plan 50 r r 15
parallèle 15 55 à sar base 15 5 C 1536 365 r 15 5 SM 4
4 Un cône
()
3
k =1 = = 0,2.O
SI =36
a pour 3
7,2 rayon
et passant 3parSI3SIle SI SI MSI SI
point O
SI
36
k =k = SI= = SI4 =k0,3 SI OM 3 cm
SO 20
k=k = 1 =3= k= = A =
= 14 cm. 42 =
()
SO 24
B et pour hauteur SO
4 SO 24 OS4 36 M
de [SO] tel 36 que SOSM 24= 9 cm. SO 24 24
36 SO 24 1 1
222 r’ 6
36= 2 = SI 2 36
4 2 36 50
On obtientSI 4SI
ainsi
= = la pyramide
SI 2 SA’B’C’ qui est k =SI
a. Calculer le =volume 3 2 O’
= 1r 15 115 =de ce cône. 1 3SM 9
une réduction 24
3624 505de5 rapport24 k5de la pyramide SABC. 24 5 36 9 24 5
1SI 3 2 2 2 9SI
k =SI
b. On verse du = 192
SI
chocolat dans 9k =cône,
2 ce 36
SO 15
= = 0,6.
a. Calculer SI =
la=2424× × = de
valeur =
9,6.
SI
9,6.= 24 × = 9,6.
k. SO 24
= 24 × 1 =
SI
1 =
9,6.
1 24
1 × = 9,6.
36 5 5 5 jusqu’au milieu 1 O’ 19 5 de =
=[SO]. 5 14SO’ 1 24 2
9 SI 9SM 2= 3 1 99 13SM 3 Calculer k== = = .
b. Calculer SM
le SM
volume 4 4 SM
de 4 le volume k’ = du = cône4 3formé
4
par 36
9leSO 3 36 3S
chocolat.
4 ’ = pyramide
la = 0,2. SA’B’C’.
( ) (( ))
k=k1== 1= = = = 0,2.=
k 0,2. = k= == 0,2. = = 0,2.
24 SO 5 91 3SO 20 12
3

(( ))
SO SO 2020 SO 20 1 3 20 1 1 32
9 363 2 3
()
11 3111 1 1 1 241 1= 9,6. 3 1 1
3
39
= =3× pr×25
a.  SI
()
1.  = 1 ×  × SO = × 25 × 15. Donc  = 125 cm3. h = × p × 32 × 14 3 = 42p.
33 922 3 2 31 2 3113 2 13 1
()
3 12 =
SM SM 99 SM 9  = 42p SM cm
SM 3. 4 27
279 SM 9
=
k = 1===1 = =
2. a. k 1 0,6.=
k 0,6. = = 0,6. k =k27= = = = 0,2.
1 k==0,6.= 27 = 3
9
0,6. 3
SO
b. Le chocolat 20estAI× ×
une AP 6× ×
réduction6 du 3cône de

(( ))
SO SO 1515 SO 15 SO AI
15
AI × AP276 ×6 == AP SO 6 6
15 AI 1 × AP 6 ×6
27
b. Dans une 9 3
réduction deSO’
rapport 1 1SO’ =2422 SO’ 2 123 =
SO’SO’ 3 2424 22 24 k, 2le volume × = 2 36××2 24=
rapport donc AI AP
’ k 6 =22 . × 42p2= 5,25p.
()
kAI= = 6 ×= 2   2  3
k ×=AP
d’un solideSO
1est =multiplié
6=k =. .par =k 3. D’où
SO= 36 3 SO 36 3
36 3
= :. 3 k =2SO = 36 72
k = =. =
72 3SO 36 3
2 3= 0,623 × 125  ’ = 5,25p 72 cm9 . 3 2 2 721
 ’ = k 2
3× = 27. Donc  ’ = 27 cm3. SM 50
( () )
33
22 2
72 1 ()
27 autorisée.
22
3 (3SO’()
k = 2 2 = 72
24
= 0,6.
2 ( 72
72 ) (× 72
SO 15
4 2
()
2 222 33 27 33
3 ) ×× =72
3 )=72 4
3=72×× 2 =18
×4 ( 3
3 4
=18
AI72
=18
3 33 3
)434×3= 46 ×=72
× AP 6 × =18 3
4 103