Vous êtes sur la page 1sur 8

TP MDS N °03

MASSES VOLUMIQUES

1. INTRODUCTION :

L’étude des propriétés des sols ayant une grande importance dans le domaine de génie civil. Si pour
ça on peut classer les sols selon leur importance à partir de Connaître les différentes caractéristiques
du sol, son poids volumique et sa densité, etc.

L’ingénieur en génie civil doit connaître les matériaux quelque soit son domaine d’activité ?

Le sol est un matériau complexe constitué par des grains solides provenant de la désagrégation d’une
roche mère ou d’un végétal, comportant entre eux de l’eau interstitielle & un gaz

En sciences des matériaux, il est possible de classer les matériaux de base en trois catégories

Propriétés physiques, propriétés mécaniques, propriétés chimiques

Quelques caractéristiques et propriétés physiques courantes des matériaux de construction

Propriétés liées à la masse et au volume

Propriétés liées à l’eau

Propriétés thermiques

Et parmi les propriétés physiques  :

La masse volumique apparente ou le poids volumique apparent (humide, sec)

La teneur en eau

2.définitions
La masse volumique d'un corps est la masse de l'unité de volume de ce corps

Comme il existe le volume apparent et le volume absolu (ou réel), on distinguera :

# la MASSE VOLUMIQUE APPARENTE (MVA) : C'est le quotient de la masse sèche de


l'échantillon par le volume occupé par la matière solide du corps et les vides contenus dans les grains
(volume apparent). ρ=m/v
# la MASSE VOLUMIQUE ABSOLUE ou REELLE (MVR) : C'est le quotient de la masse sèche de
l'échantillon par le volume de sa matière (volume absolu, tous vides déduits ou volume réel).

Les masses volumiques s'expriment en fonction des unités courantes des masses et des volumes :

t/m3, kg/dm3, g/cm3 par exemples

ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page : 


TP MDS N °03

Il ne faut pas confondre MASSE VOLUMIQUE et DENSITE : Une densité est le quotient entre la masse
d'un certain volume d'un matériau et la masse du même volume d'eau à 4 °C , c'est - à - dire une
grandeur sans unité.

Détermination de la Masse volumique  :


Il y a 2 méthodes :
1- Méthode de l’immersion dans l’eau.
2- Méthode par peser Hydrostatique.

II.2 Principe de l’essai :

Méthode A : (méthode par immersion dite à balance hydrostatique). On détermine la densité


relative de la matière à essayer par immersion dans un liquide, généralement de l’eau distillée à 20°C,
et on multiplie cette densité par la masse volumique du liquide d’immersion à cette température.

Le Solide F

Le Fluide

Méthode B : Fig 2

# Mettre dans une éprouvette graduée un volume d'eau V1,


# Peser une masse M du corps et l'introduire dans l'éprouvette. Bien éliminer les bulles d'air,
# Lire le nouveau volume V2,
# Le volume est : V = V2 - V1

II.3 But de l’essai :

Cette essai vise la détermination expérimentale au laboratoire de :

1- Détermination du poids volumique apparents humide

2-Détermination du poids volumique apparents sec

3-Détermination du poids volumique réel


ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page : 
TP MDS N °03

4-Détermination du la teneur en eau

5-Comprendre comment les caractéristiques physiques du sol sont obtenues.

II.4 Mode opératoire :

Appareillage :
Le matériel employé est lié à la méthode d’essai adoptée.

Méthode par pesées :


- Une balance dont les portées minimale et maximale sont compatibles avec les masses à
peser et telle que les pesées sont effectuées avec une incertitude de ±1/1000 de la valeur
mesurée.
- Un bac de paraffine avec son système de chauffage.
- Un récipient rempli d’eau.
1/ Préparation de l’échantillon :
L’échantillon soumis à essai doit avoir une forme simple afin de pouvoir être paraffiné facilement.
Au besoin, il est taillé, afin d’avoir une masse comprise entre 0.1 et 0.5kg.

2/ mesures :
La prise d’essai, après taille éventuelle, est immédiatement pesée (m), et est paraffinée aussitôt
après. Une foi revenue à la température de la salle d’essai, elle est pesée (mp) à l’air libre.

II.5 Exploitation des résultats :

Les résultats de l’essai sont représentés dans les tableaux suivant :

Paraffinage des échantillons de sol :

Masse Humide Mh (g) 170,6

Masse de sol paraffine Mhp(g) 180,4

Masse paraffine Mp (g) 9,8

Volume de paraffine Vp (cm3) 10,889

Mv(paraffine)= Mp/Vp= ( Mhp - Mh )/Vp …..(1) donc Vp= ( Mhp - Mh )/ Mvp


Tels que : Mvp=0,9 g/cm3
ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page : 
TP MDS N °03

Résultat de la détermination de la teneur en eau :

1.masse du sol sec :


Ms=Mts- MT tels que: Ms: masse du solide
=80,52 – 22,20 Mts : masse après l’étuve du sol sec + récipient
=58,32 g MT : masse de récipient vide
2.masse de l’eau :
Mw=Mth-Mts tels que: Mw : masse de l‘eau
= 87,0 – 80,52 Mth : masse humide du sol + recipient
=6,49 g
3. la teneur en eau :
=Mw/Ms .100%
= (6,49/58,32).100%
=11,12%

On va faire la même procédure avec les autres échantillons. Et on trouve les


résultats inscrits dans le tableau suivant :

Echantillons 1 2 3

Masse de la tare MT 22,2 22,2 33,0


(g)

Masse total humide 87,0 60,9 64,0


Mth(g)

Masse total sec Mts 85,30 82,79 76,08


(g)

Masse du sol sec 80,52 56,76 60,53


Ms (g)

Masse d’eau Mw(g) 06,89 04,14 03,47

La teneur en eau  11,12 11,97 12,59


(%)

La moyenne (%) 11,89

Mesure des échantillons de sol par essai 1 :


Volume de l’eau V1
(cm3) 1000 800 1200
ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page : 
TP MDS N °03

Volume de l’eau V2
(cm3) 1100 900 1300

Volume de sol
paraffine Vhp (cm3) 100 100 100

Volume de sol V
(cm3) 89,11 89,11 89,11

Masse volumique
humide (g/cm3) 1,914 1,914 1,914

Densité humide
moyenne 1,914

Masse volumique
sèche (g/cm3) 1,711 1,711 1,711

Densité sèche
moyenne 1,711

On a les lois : ρd = ρh / (1+ W) et Gd = ρ d / ρ w

Mesure des échantillons de sol par essai 2 (Balance hydrostatique) :


Masse de récipient 181,36 181,34 181,35
vide, M1 (g)

Masse de récipient 84,90 84,79 84,98


après l’essai M2 (g)

Masse de sol 96,46 96,55 96,37


paraffine Vhp(cm3)

Volume de sol V 85,57 85,66 85,48


(cm3)

1,994 1,992 1,996


ρh (g/Cm3)
1,782 1,780 1,783
ρd (g/Cm3)
Gd moyenne 1,782

ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page : 


TP MDS N °03

 Le principe de travail de la balance hydrostatique :


L'équilibre hydrostatique basé sur un principe de mesure certaine, qui est également connu comme
le principe d'Archimède.

 Ce principe peut être expliqué comme suit : Au cours du processus de mesure, un corps est
placé dans un liquide tel que l'eau. Dans ce cas, une certaine quantité de liquide est
déplacée. Ici, il est supposé que le corps est immergé jusqu'à présent que le poids du liquide
déplacé est égale à celle du corps ; fluide déplacé peut maintenant être mesurée.

 Toutefois, ces mesures de densité hydrostatiques ne réussissent avec les organismes qui ont
une plus grande densité que l'eau.

Illustre le fonctionnement de l'instrument avec un exemple

Afin de rendre une détermination de la densité en utilisant la balance hydrostatique, la masse du


corps à mesurer est d'abord déterminé dans l'air. Pour cela, le corps peut être accrochée par
exemple sur un côté de la balance à ressort.

1. Pour illustrer le poids d'une pièce de métal est d'abord déterminé ; Ce pèse dans l'exemple
de 100g d'air.

La plupart peuvent être mesurés avec précision selon le procédé de dépassement de capacité de la
densité de substances. ...

2. Maintenant, un peu d'eau est préparée dans un bêcher. Le poids est suspendu à nouveau
dans l'équilibre de printemps, mais maintenant, le corps est immergé dans l'eau.

3. Le poids du corps est maintenant seulement 80g. Or, la différence est déterminée à partir de
ces deux valeurs : 100-80 = 20 Le corps a donc déplacé l'eau 20g ; le volume du corps est
donc de 20 cm 3

- Démonstration des équations de la masse volumique selon les


trois méthodes :
Essai 01 :
ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page : 
TP MDS N °03

On a : ρh = Mh/ V = Mh / Vh VT du sol

Vhp = V2 – V1 = Vsol + Vparaf = Vsol + Mp / ρp = Vh + ( Mhp – Mh ) / ρp


Donc : Vh = V2 – V1 - ( Mhp – Mh ) / ρp
Mh
On trouve : ρ h=
V 2 – V 1−(M hp – M h)/ ρ p

Essai 02 :
On a : V= Mw / ρw = (M1 – M0) / ρw

Vp = Mp / ρp = (Mhp – Mh) / ρp

Donc : ρp = Mh / Vh = Mh / (Vw – Vp)


Mh
On trouve : ρ h=
( M 1 – M 0)/ ρ w – (M hp – M h)/ ρ p

Essai 03 :
On a: V= Mw / ρw = (M’hp – M’1) / ρw

Vp = Mp / ρp = (Mhp – Mh) / ρp

Donc: ρp = Mh / Vh = Mh / (Vw – Vp)


Mh
On trouve : ρ h=
( M ’ hp – M ’ 1)/ ρ w – (M hp – M h) /ρ p

II.6- Comparaison et interprétation :

On remarque que la densité sèche obtenue par la méthode de la


balance hydrostatique est supérieure que la densité sèche obtenue
par la 1ere méthode.

Gd2 moyenne = 1,782 > Gd1 moyenne = 1,711


ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page : 
TP MDS N °03

La différence du résultat entre la densité sèche du même sol revient la


précision des deux méthodes utilisées en plus les erreurs
expérimentales et les incertitudes soit des appareilles de mesures
(systématique) ou de lecture par l’œil humain (accidentel).
La densité sèche de la méthode de la balance hydrostatique est plus
précise et correcte par rapport à la méthode du tube rempli par l’eau car
on a éliminé les erreurs humaines de lecture.

ENPO Année Universitaire 2019/2020 Page :