Vous êtes sur la page 1sur 11

PROJET MÉDICAL

PROJET DE RECHERCHE

PROJET DE SOINS

PROJET SOCIAL

PROJET DE GESTION

PROJET DU SYSTÈME D'INFORMATION

PROJET LOGISTIQUE

PROJET DE SÉCURITÉ DES PERSONNES


ET DES BIENS

PROJET CULTUREL

PROJET DE COOPÉRATION INTERNATIONALE

PROJET DE COMMUNICATION

PROJET DE GESTION DES RISQUES


ET DES VIGILANCES

PROJET DE DÉVELOPPEMENT DES RELATIONS


AVEC LES USAGERS ET LES ASSOCIATIONS

Projet Logistique
> Projet Logistique

> MEMBRES DU GROUPE DE TRAVAIL


LOGISTIQUE MÉDICALE
Mme Ghislaine MERVIEL Directeur des Equipements,
// Projet Logistique
Approvisionnements Médicaux et Pharmaceutiques (DEAMP)
M. Jean-Marie CAVANIHAC Ingénieur Biomédical en Chef (DEAMP)
M. André FARINES Chef de Bureau (DEAMP)
M. Michel DUCH Ingénieur Biomédical en Chef (Timone)

>
M. Yves MAGGIORE Ingénieur Biomédical en Chef (Timone)
M. Michel AGRESTI Ingénieur subdivisionnaire (Timone)
M. Bernard MONDOLONI Ingénieur Biomédical en Chef (Nord)
M. Joël DELODE Ingénieur subdivisionnaire (Nord)
M. René MINEO Ingénieur Biomédical en Chef (Conception)
M. Gilles FRENKIAN Ingénieur Biomédical en Chef (Hôpitaux Sud)
Mme Isabelle DESQUERRE Ingénieur subdivisionnaire (H. Dieu)
S’IL EST COMMUNÉMENT ADMIS QUE L’INTENDANCE SUIVE, ON SAIT ÉGALEMENT
veille règlementaire QUE GÉRER C’EST PRÉVOIR.
LOGISTIQUE HÔTELIÈRE
Mme AMELINE Diététicienne - TIMONE
M. Jean-Charles BERGE Adjoint Technique
Service Central des Transports
M. Thierry BLAIN Ingénieur Restauration - Direction des Equipements
et des Approvisionnements Hôteliers
M. Gérard CARDOSI Chef de garage - Service Central des Transports
M. Jean Marie COLIN Directeur Adjoint - NORD > PAGE 4 /////////////////////////////////// INTRODUCTION
Mme Marie Jeanne DAHMANE Responsable de la lingerie
du site de la CONCEPTION
M. Dominique DEPREZ Directeur des Equipements 1 > PAGE 5 /////////////////////////////////// LA LOGISTIQUE MÉDICALE
et des Approvisionnements Hôteliers
M. Jacques DESPLAT
Mme Delphine DRANSART
Adjoint des cadres - Imprimerie
Ingénieur Blanchisserie - DEAH
2 > PAGE 8 /////////////////////////////////// LA LOGISTIQUE HÔTELIÈRE
Mme Monique DURAND-JOUBERT Diététicienne - TIMONE
Mme Jacqueline FILIPPI Responsable de la lingerie
du site de Sainte MARGUERITTE
Mme Martine GARADIER Analyste - Direction Informatique
Mme Jeanine GIRAUD Responsable de la lingerie du site NORD
M. Raymond IZZO Adjoint des cadres - DEAH
Mme Michèle LAPORTE Directeur Adjoint - TIMONE
M. Francis MACCIO Contremaître Principal - Imprimerie
M. Christophe MARI Adjoint technique Restauration - DEAH
Mme Catherine MICHELANGELI Directeur du Contrôle de gestion
M. Jean-Marc POLESEL Adjoint des cadres
Cabinet du Directeur Général
M. Marc PORTALES Responsable Projet - Direction Informatique
M. Didier RODDE Directeur Adjoint - CONCEPTION
M. Frédéric TERRAS Directeur Adjoint - DEAH
Mme Hélène VEUILLET Directeur Adjoint - Sainte MARGUERITTE
M. Jean-Marie VILLERS Ingénieur Logistique - DEAH

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
> Projet Logistique Projet Logistique
>1
// Introduction // La logistique médicale
DANS UNE PROBLEMATIQUE HOSPITALIERE QUI L’OBLIGE A
CONCILIER DES IMPERATIFS DE SECURITE ET UN CADRE
BUDGETAIRE STRICT, LE GESTIONNAIRE HOSPITALIER DOIT
COMPOSER ENTRE CES DEUX GRANDS IMPERATIFS ■
1/ MATERIELS
MEDICAUX :
STRATEGIE
D’ACQUISITION A partir de cette constatation, la Direction
>
ET DE MAINTENANCE des Equipements, Approvisionnements b) Une politique d’équipement
PREVOIR Médicaux et Pharmaceutiques (DEAMP) a
imaginé de continuer la remise à niveau
dynamique et innovante

> pour adapter l’outil de production aux besoins de ses


utilisateurs en garantissant à ceux-ci une qualité de pres-
1// Remise à niveau du parc
des équipements - Prise en
du parc en s'attachant à remplacer les
matériels les plus anciens - dans la mesure
où ils sont toujours utiles - mais toujours
Si cette mise à niveau du parc est un préa-
lable indispensable, l'investissement en
par spécialités médicales. Cette stratégie matériels nouveaux, remplacements
tation optimale à un coût limité.
charge de la maintenance est parfaitement en accord avec le rôle d'équipements pour cause d'obsolescence
des sept commissions spécialisées de la technique cette fois : (Scanners, IRM..),
préventive et corrective
GERER Commission Médicale d'Etablissement
(CME) qui apportent leur concours dans la
achats pour le développement de nouvelles
activités (Biologie moléculaire, PET SCAN,
définition des achats stratégiques pour accélérateurs linéaires…), utilise l'autre
en conservant une réactivité et une souplesse indispen- a) Actions sur les matériels existants chacune de leurs disciplines, et dans la moitié des crédits d'investissement. Cette
sables pour faire face à l’émergence de besoins nouveaux gestion des enveloppes de crédits définies démarche témoigne du dynamisme du
également par spécialités. CHU et représente aussi un volet important
et favoriser l’innovation technique et organisationnelle. L'Assistance Publique – Hôpitaux de pour la réalisation du plan stratégique. Elle 4-5
Marseille dispose d'un parc important Ainsi, les prochaines actions importantes doit être synchronisée, avec la planification
d'équipements biomédicaux, plus de seront menées sur le remplacement des des chantiers préalables aux installations, de
16000 à ce jour, dont la moyenne d'âge matériels de bloc opératoire en synchronisa- sorte que des réunions périodiques avec
LES DEUX COMPOSANTES, MÉDICALE ET HÔTELIÈRE,
est assez élevée dans certaines catégories tion avec les travaux de mise en conformité la Direction de l’Architecture et du
DU PROJET LOGISTIQUE SONT SOUS TENDUES EN comme par exemple des matériels des locaux, particulièrement sur la TIMONE. Patrimoine (DAP) ont été mises en place
PERMANENCE PAR CE DOUBLE OBJECTIF. basiques de laboratoire ou des installations Mais des actions continues pluriannuelles afin d'éviter de cumuler les délais.
fixes de salles d'intervention. sont également programmées comme le
remplacement systématique chaque Dans ce cas aussi, les achats réalisés de
A l'occasion de réglementations nouvelles, année d'un cinquième à un sixième du façon transversale pour tous les sites
des efforts particuliers ont été faits pour parc de perfuseurs (près de 2000 en concernés, permettent d'obtenir des équi-
mettre en conformité le secteur d'anes- service), des centrifugeuses ou encore des pement performants à des prix compétitifs
thésie/ réveil et répondre ainsi aux textes systèmes de réchauffement des patients… comme on l'a vu dans l'acquisition de 3
sur la sécurité des patients. Il s'avère que IRM et contribuent également à rendre le
cette stratégie de travail par grandes La moitié des crédits d'investissement est parc plus homogène et plus économique
masses et par spécialités transversales est consacrée à cet effort de remise à niveau du à maintenir.
profitable à l'Institution : l'important volume parc et cette stratégie devra être maintenue
de marchés ainsi généré intéresse fortement quatre ans à ce niveau au moins. Lorsque Le processus de détermination de ces
les constructeurs qui sont disposés à le parc atteindra un âge moyen acceptable, priorités techniques stratégiques implique
consentir des remises substantielles pour les efforts pourront être allégés, mais en désormais plus fortement la participation
se voir attribuer ceux-ci, ce qui permet à veillant toutefois à maintenir un taux de des Directions de sites et CCM, dans la
l'Assistance Publique - Hôpitaux de renouvellement suffisant. Le remplacement définition des priorités de l'établissement,
Marseille, soit de minorer ses dépenses, d'équipements vétustes doit permettre de tout en restant globalement en cohérence
soit de se doter de matériels supérieurs en limiter l'augmentation des coûts de avec le projet d'établissement. Les
performances. Ce type de démarche maintenance corrective et de faire face Commissions spécialisées de la CME
permet aussi de réduire le nombre aux réglementations de plus en plus jouent également un rôle important pour
d 'appels d'offres. Seul inconvénient : il est contraignantes, visant l'exploitation des la fédération de projets locaux et peuvent
plus difficile de "personnaliser" les achats, la équipements et leurs contrôles réglemen- proposer des mises en commun d'équi-
configuration demandée étant standard. taires en particulier. pements ou préconiser le regroupement
d'activités.

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique
>1 La logistique médicale

>
> En ce qui concerne l'introduction de
nouvelles techniques médicales ou
technologies, un crédit spécifique
Il est important d'insister sur le concept de
maintenance corrective mais surtout
préventive qui semble parfois considéré
2// Mise en place d’une
démarche qualité
d’un Million d'euros a été attribué à la comme un "luxe" coûteux : qui accepterait
Commission des Innovations de la CME, de voyager sur un avion qui n'est jamais Sur le plan organisationnel, et en Afin d'évaluer l'adéquation de sa prestation
pour permettre la mise en place et révisé ? Il faut que le concept de mainte- préalable à l'accréditation, une étape aux besoins des services, et dans l'optique
l'évaluation de celles ci. Un certain nance et l'acceptation des coûts afférents importante a été mise en place depuis d'une future contractualisation de celle ci,
nombre de ces dossiers, dont l'intérêt soient considérés comme le prolongement plus d'un an par la DEAMP concernant la le Service Biomédical met en place un
pour la santé publique est important, sont logique de l'achat et de la valorisation de démarche qualité, à partir de la commande, questionnaire d'évaluation dont la perti-
présentés aux organismes institutionnels l'équipement acquis. réception, réforme et retrait de matériels, nence et l'exhaustivité des items sera
pour demandes de subventions. pour lesquelles les procédures ont été garantie par la participation d'un groupe
C'est à ce titre que la gestion de la optimisées afin de permettre la production de travail composé de représentants des
Il est à noter que le recours aux subven- maintenance doit aussi faire l'objet d'une d'amortissement dans les meilleurs délais divers services de soins et services médico-
tions constitue également un financement stratégie : comment sont répartis les et un assainissement du parc. techniques. Bien qu'il s'agisse d'une
d'appoint non négligeable pour certaines coûts, quelles actions sont plus rentables si démarche contraignante dans sa mise en
techniques de routine ayant aussi un on les réalise par des moyens internes et Cette démarche se prolonge de manière œuvre et son exploitation, elle reste
impact important sur le public ou sur des lesquelles il est préférable de sous traiter ? importante dans le suivi des matériels cependant indispensable pour s'assurer
axes de développement prioritaire définis Actuellement, mis à part les années médicaux et des activités Biomédicales les que, compte tenu de l'évolution perma-
par le Ministère de la Santé. d'expérience professionnelle des concernant. Une vingtaine de procédures nente des techniques, la prestation fournie
Ingénieurs Biomédicaux, il n'existe pas de ont été écrites avec la participation des en matière de gestion du parc et de sa
moyens de mesure objectifs d'une réalité techniciens et sont en cours de mise en maintenance correspond bien aux
qui de plus est évolutive dans le temps et application. Cependant, pour que attentes, tant sur le plan qualitatif que 6-7
c) Moyens de gestion
dépend aussi des stratégies commerciales certaines d'entre elles deviennent effecti- dans ses implications économiques.
de nos fournisseurs. vement opérationnelles, il est indispensable
Un outil indispensable à la fois, à la gestion que des procédures correspondantes La DEAMP dispose de compétences
du physique du parc (l'applicatif PEGASE D'où l'impérieuse nécessité de disposer de soient rapidement mises en place par stratégiques en matière d'équipement,
ne gérant qu'un inventaire comptable) et données fiables et significatives, de définir d'autres acteurs de l'établissement : grâce au suivi de celui-ci au travers de la
à son suivi, en particulier, pour la gestion des indicateurs simples mais dont la Bureaux Hospitaliers de Sites (BHS) par maintenance, qui sous tendent sa fonction
de la maintenance, est le logiciel de pertinence n'est pas contestée… et bien exemple pour prise en charge des matériels logistique dans l'approvisionnement.
GMAO en cours d'acquisition pour le service sûr de disposer des moyens informatiques dont ils ont directement la charge, suivi Cette fonction ne peut être réalisée dans
Biomédical. La montée en charge de celui de les calculer, réaliser des simulations, en un d'inventaire, modalités de transport … de bonnes conditions et dans le respect
ci se fera progressivement étant donné le mot devenir plus efficace dans l'utilisation de des délais, que dans la mesure où les
nombre de données à transférer sur le ressources en quantité limitée. C'est pour Pour garantir l'efficacité des approvision- phases préalables : définition des besoins,
nouveau système, mais il doit permettre cette raison que la DEAMP fonde de nements et de la maintenance, il est priorités techniques et stratégiques… ont
une gestion prévisionnelle de la mainte- grands espoirs sur la mise en place de ce important de savoir de qui dépendent été parfaitement arrêtées. Le respect de
nance et de son coût, ainsi que la définition logiciel de GMAO, qui n'est certes qu'un certaines taches. Des listes de matériels qui ces phases préalables et le rajeunissement
de critères permettant de préparer de outil mais devrait rapidement devenir le se trouvent le plus souvent à la frontière des du parc devraient rendre exceptionnelles,
manière objective le remplacement des lien entre investissement et exploitation compétences des divers acteurs ont été à terme, les acquisitions d'équipements en
équipements. des équipements. établies et sont régulièrement actualisées urgence, extrêmement néfastes à l'organi-
entre les grandes directions acheteuses : sation rationnelle des achats et en particulier
DAP, DEAMP, DEAH et les BHS. aux délais de commandes.

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique
>2
// La logistique Hôtelière
ELEMENT ESSENTIEL DE L’ORGANISATION ET DE LA GESTION,
LES FONCTIONS LOGISTIQUES CONSTITUENT UN DES
MAILLONS INCONTOURNABLES PARTICIPANT A LA QUALITE
DES PRESTATIONS DELIVREES AUX USAGERS.
> N.B : Cet exemple n’est pas une représentation
Exemple d’implantation : physique de l’implantation des fonctions de la future
A ce titre, la plate-forme logistique de l’AP-HM est une plate-forme logistique. Il permet de se rendre compte
composante déterminante du projet d’établissement. Elle doit, de l’étendue des fonctions à implanter sur le site.

à terme, permettre la maîtrise des fonctions logistiques en


garantissant une prestation de service qui assure la fiabilité
de la chaîne des approvisionnements à un coût optimisé au Sortie Direction plate-forme
logistique
profit des Unités Fonctionnelles et donc des patients.■
Entrée
Imprimerie
1/ LES PRINCIPES Afin d’optimiser les choix des matériels et Les organisations mises en place permettent, Centrale d’achat

DE FONCTIONNEMENT fournitures, les professionnels utilisateurs


sont associés à tous les niveaux décisionnels.
dans un cadre réglementaire défini
(HACCP, Normes ISO etc.…), d’assurer la
D’UNE PLATE-FORME sécurisation des biens et des personnes. Transports sanitaires Locaux communs
LOGISTIQUE LA PLATE-FORME LOGISTIQUE, ASSURE À
Sortie Magasins centraux et entretien du parc salle de réunions
Restaurant 8-9
TRAVERS DES SCHÉMAS COMMUNS DE de véhicules locaux syndicaux
PRÉSENTATION DES FONCTIONS du personnel
FONCTIONNEMENT LES PRODUCTIONS et annexes

> Une plate-forme logistique doit permettre


d’optimiser les moyens de production des
différentes fonctions qu’elle regroupe sur
SUIVANTES

• Les magasins centraux


Pour des raisons d’optimisation du
fonctionnement, la structure sera séparée
Parking

Entrée Unité centrale


un site unique. en plusieurs modules rassemblés dans Blanchisserie centrale
de production culinaire Espaces verts
• Les productions alimentaires une même unité de lieu. Les modules
Le rassemblement au sein d’une entité sont les suivants :
unique, vise l’amélioration de la qualité de • Les productions de blanchisserie
Sortie Entrée Sortie
la prestation fournie et une diminution Module 1 Les magasins centraux regrou- Gestion des déchets
sensible des coûts des services rendus. • Les productions d’imprimerie pant des activités de stockage et distribution
des consommables Hôteliers, Papeterie,
Il est donc question de créer des outils, sur • Les transports sanitaires et matières Médical non stérile.
les plans structurel et organisationnel
CETTE ORGANISATION DOIT PERMETTRE À
capables de suivre pour les approvision- • Les garages (entretien des véhicules). Module 2 Unité Centrale de Production TERME DES GAINS DANS LES DOMAINES
nements au sens strict, les entrées et les Culinaire (UCPC) regroupant la production SUIVANTS
sorties (livraisons vers les services demandeurs) Dans chacune de ces fonctions, les des repas en liaison froide vers les services
selon des modes opératoires communs tout circuits sont organisés de façon à de soins et les restaurants des personnels.
en respectant les spécificités de chacun. Il assurer : • Homogénéisation des procédures et • Sécurisation de l’information par la Sur un plan méthodologique, 5 groupes
s’agit également d’assurer la production Module 3 La blanchisserie centrale maîtrise des approvisionnements. traçabilité. de travail correspondant aux 5 fonctions
de biens et services (linge, repas …) • Les réceptions (contrôles et validations) regroupant le traitement de l’ensemble du majeures ont été constitués.
conformes aux attentes des utilisateurs. linge (plat et en forme) de l’AP-HM. • Réduction des coûts et gestion efficiente. • Amélioration de l’ergonomie des outils
• Les mises en stock de production, stockage et distribution. A travers une démarche classique d’audit,
Dans ce but, il est important de rétablir Module 4 L’imprimerie assurant la produc- • Réduction des stocks moyens centraux les groupes ont proposé à partir de l’analyse
une relation client/ fournisseur dans • Les préparations des demandes tion des documents internes à l’AP-HM. et de l’immobilisation par une meilleure • Répartition temps agent/ fonction des points forts et des axes d’amélioration
laquelle les services logistiques occupent rotation (gestion à flux tendus). optimisée. existants, une organisation conforme au
une position de prestataire de services au • Les livraisons Module 5 Les transports sanitaires et principe de plate-forme centralisée.
bénéfice des Unités Fonctionnelles. Les matières regroupant les fonctions de • Fiabilisation des approvisionnements et
fournisseurs garantissent à travers des • La traçabilité. régulation et d’entretien du parc de donc réduction des stocks de service.
critères communs de qualité, le résultat véhicules.
final de leur prestation.

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique
>2 La Logistique hôtelière

2/ L’ORGANISATION
DES FONCTIONS >
L’adéquation entre le contenu des marchés La standardisation de l’organisation permet
et les besoins des consommateurs en en outre de répondre à la nécessité d’une
1// Les magasins centraux b) L’hétérogénéité c) Axes d’améliorations
terme de conditionnement, manutention, gestion homogène des stocks.
des organisations

> L’organisation actuelle, résulte d’un


ensemble d’évolutions qui ont abouti à un
compromis entre des services administratifs
Celle ci se constate à tous les niveaux de
la chaîne de distribution.
A partir des constats précédents, la mise en
place d’une plate-forme centralisée permet
de dégager les principes nécessaires à la
rotation des stocks en sera facilitée.
L’institutionnalisation de
consultation des utilisateurs doit
constituer un appui méthode
la Elle s’applique :

• au circuit interne de passation des


centralisés et une organisation physique
standardisation de l’organisation. important dans ce domaine. commandes
sur site. Ce système présente des avantages
Les moyens mis à disposition des 4 magasins
apparents en terme de proximité mais
l’hétérogénéité des organisations consti- de site sont inégaux. La centralisation permet des gains de • à une nomenclature produits homogène
DANS CE BUT 3 OPTIONS MAJEURES ONT
tue un obstacle, en terme d’efficience, ÉTÉ ARRÊTÉES productivité en amont de la commande
que la mise en place d’une plate forme Les infrastructures sont inadaptées aux mais également pour ce qui concerne les • à la gestion informatique garante de la
unique permettrait de dépasser. fonctions. (quai de livraison, surfaces…) phases de réception, liquidation et man- consolidation des stocks.
• Un service d’achat centralisé est mis en datement soit l’ensemble de la chaîne
Les modes de gestion et de distribution place. Il est chargé de gérer la totalité de administrative.
a) Les points forts sont différents en fonction des sites. la chaîne des achats.
(Gestion des commandes; périodicité des La mise en place de procédures identiques
A TERME, L’ORGANISATION DU CIRCUIT
livraisons) • La plate-forme constitue un point dans l’ensemble des sites constitue le POURRAIT ÊTRE SCHÉMATISÉE DE LA
La proximité entre le lieu de stockage et les unique d’entrée pour l’ensemble des corollaire indispensable au système de FAÇON SUIVANTE
services utilisateurs est de manière générale Le niveau d’informatisation n’est pas le consommables hôteliers. gestion centralisé.
perçue comme un avantage par ceux-ci. même sur l’ensemble des sites.
Les demandes sont directes entre produc- • Au départ de la plate forme sont mis en 10-11
teurs et consommateurs, l’unité de lieu Le niveau de qualification du personnel place des circuits de distribution vers les
permet d’assurer les dépannages directe- est très variable. Il n’y a pas de politique de services et vers les autres prestataires. Niveau 1 :
ment aux guichets des magasins. formation cohérente pour l’ensemble du
personnel. A partir de ces principes de fonctionnement
la centralisation induit des améliorations
Manifestation d’un besoin
au niveau du service
Saisie du besoin sur un support
informatique (type GDD)
> Manifestation du besoin
Génération de la demande

L’utilisation du fichier produits, et donc les tant sur le plan administratif que dans la
types de référence, différent ainsi que leur gestion physique des produits. NON
mode de gestion (stock/hors stock).
L’effet d’échelle et la puissance logistique Validation
La traçabilité n’est pas assurée conformé- en terme de compétences humaines Livraison de la commande de la demande
ment aux impératifs de gestion actuels. permettent de raccourcir les délais de vers le service demandeur du service
passation des marchés et donc de coller
au mieux aux souhaits des services. Niveau 2 :

Préparation de la
OUI > Validation de la demande
Production

commande

Génération des sorties et


décrémentation du stock
Niveau 3 :

> Gestion des stocks


Gestion financière

Réception informatique des Préparation de la


produits commandés commande

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique
>2 La Logistique hôtelière

>
2// La restauration

Parmi l’ensemble des prestations dispensées


par un établissement hospitalier, la qualité
des repas constitue certainement celle sur
>
c) Les améliorations liées à la La dispersion actuelle sur 3 sites multiplie La Gestion de la production assistée par
laquelle le patient est le plus à même de a) Les points forts b) Les points faibles plate-forme centralisée d’autant les risques. Une chaîne unique ordinateur (GPAO) constituera l’étape
porter un jugement pertinent. de production permet des contrôles plus suivante du projet.
réguliers et plus sûrs. La souplesse et la
Son attente en la matière s’en trouve donc Le recours à la sous-traitance pour la four- Le coût de production est certainement le La construction d’une unité de production réactivité autorisées par un outil adapté Le projet d’établissement prévoit des
renforcée. Elle porte en premier lieu sur la niture des denrées permet depuis plusieurs point sur lequel la marge de progression moderne, dont la surface peut être estimée permettent de coller en permanence investissements importants en matière de
qualité perçue en matière de goût, de années de rééquilibrer en partie la prestation est la plus importante. Au-delà du coût entre 4500 et 6000 m2 selon les options aux besoins des services tant sur le plan logistique de transport des repas. Cet
présentation voire de service. de restauration. La qualité des produits proprement dit c’est l’analyse en terme de retenues dans le projet final, résoud la qualitatif que quantitatif. effort prend tout son sens si l’on considère
s’avère homogène dans tous les sites. rapport qualité/ prix final qui fait défaut. plupart des problèmes rencontrés que le respect de la chaîne du froid et la
Mieux informé, le patient a aujourd’hui. L’interfaçage du logiciel avec le Système vitesse de remise en température, consti-
également étendu ses exigences Le choix de la liaison froide par rapport à Les autres dysfonctionnements sont liés à de gestion des patients garantit une tuent pour les consommateurs la condition
à l’équilibre nutritionnel des repas. la régiethermie apporte un atout certain des causes structurelles et organisationnelles. Les économies réalisées grâce à l’effet production de repas correspondant essentielle de la qualité des repas.
en matière de sécurité. d’échelle sont particulièrement importantes. exactement aux besoins des services.
Face à l’expression de ces besoins, le Les infrastructures s’avèrent mal adaptées L’informatisation de la prise de commande
gestionnaire doit tout à la fois répondre La collaboration de spécialistes et les aux normes les plus récentes. Les 3 sites de Elles portent à la fois sur les dépenses de garantit en outre le respect des souhaits et
aux contraintes réglementaires, élaborées formations dispensées ont sensibilisé le production sont anciens. Leurs typologies personnel et c’est là que le gain est maxi- des aversions des patients par une gestion
dans un souci permanent de sécurité, mais personnel aux contraintes d’hygiène. Les sont difficilement compatibles avec la mal, mais également sur les investissements individualisée des plateaux.
également à des impératifs de gestion règles sont connues et respectées, la marche en avant et induisent des croise- nécessaires pour la remise à niveau de
pour produire une prestation à un coût norme HACCP (Hazard Analysis Critical ments de flux préjudiciables. l’outil de production.
optimisé. Control Point) est appliquée dans l’ensemble
des sites. La traçabilité de la production est Sur le plan du matériel, les modes de
Historiquement la sous-traitance avait pris également assurée. transport entre les unités de fabrication et 12-13
au sein de l’Assistance Publique une part les utilisateurs finaux sont largement
de plus en plus importante. A partir de L’informatisation de la fonction a été lancée perfectibles, les chariots de remise en
2001, l’établissement s’est réapproprié la en 2002. Elle a pour vocation d’assurer le température devront à terme être intégra- Les orientations
quasi-totalité de la fonction. Seuls les suivi de la chaîne complète, à partir du lement renouvelés.
approvisionnements de denrées et la choix du patient jusqu’à la commande Chariots pleins
Option 1
maintenance du matériel sont restés des denrées au fournisseur. En phase de Le conditionnement des plateaux repas De remise en T°
concédés. développement avancé, la première doit être repensé; on l’a vu précédemment
étape de l’informatisation devrait être le patient est sur ce point extrêmement
Unités Relais Des Sites
Ce changement s’est accompagné du effective au début 2004. vigilant.
Livraison en "vrac" vers les UR standard (Confection des Services de Soins
renforcement des compétences internes
Plateaux repas (réchauffe des repas
par l’apport de professionnels, ingénieurs, Au-delà des contrôles réglementaires réalisés L’organisation de la distribution ne permet et Ajout des selon le mode actuel)
Retour des chariots "vrac"
qualiticiens, et la structuration des par les services vétérinaires de la DDASS, pas aujourd’hui au patient d’exprimer ses compléments)
équipes. l’établissement procède régulièrement à désirs, de plus dans la chaîne de
des audits internes. Ces contrôles, effectués commandes, l’information circule à sens UNITÉ CENTRALE
Chariots vides
L’organisation actuellement en place
présente de réels points forts. Toutefois la
par les qualiticiens constituent en eux-
mêmes une garantie en terme de sécurité,
unique sans retour vers le service.
L’informatisation apportera dans ce
DE PRODUCTION De remise en T°
centralisation de la production au sein ils assurent surtout une formation perma- domaine toute la transparence nécessaire. CULINAIRE
d’une plate forme unique induira de nente pour le personnel et induisent une
réelles économies d’échelle et une véritable dynamique de qualité.
UCPC Chariots pleins
Option 2
standardisation des méthodes de production (LIAISON FROIDE De remise en T°
à même d’assurer pour l’ensemble de Enfin des processus particuliers, stockage
l’établissement la meilleure garantie en dans des unités relais, sont prévus afin de CUISINE MIXTE)
Livraison en plateaux vers les UR (micros) Unité Relais des Sites
terme de qualité et de sécurité. permettre la livraison de repas en dehors
(chariots colonnes T° dirigée et multi-service) (Réception des Services de Soins
des circuits traditionnels en cas d’urgence.
Plateaux repas (réchauffe des repas
Retour des chariots colonnes et Ajout des selon le mode actuel)
compléments)

Chariots vides
De remise en T°

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique
>2 La Logistique hôtelière

3// Le Traitement du linge


> • le prix de revient de l’entretien, néces- Une option importante reste à lever dans
a) Les points forts b) Les points faibles c) Les axes d’amélioration sairement réduit par rapport à l’unité l’organisation définitive. Il s’agit du maintien

> Si le traitement du linge ne présente pas


les mêmes enjeux que la restauration en
terme d’approche patients, cette fonction,
Le principe élémentaire de la séparation
des circuits, propre et sale, est aujourd’hui
Le premier obstacle majeur provient de
l’impossibilité d’adapter notre outil de
Le projet de plate-forme logistique unique
pour l’AP-HM intègre une unité de traitement
actuelle dont le coût se cumule à celui
de la sous-traitance.
ou de la suppression des lingeries de site.

• Le maintien, plus coûteux, favorise la


éminemment technique, n’en demeure d’application généralisée dans tous les production aux besoins de la structure. de linge adaptée aux besoins des 3.800 La centralisation de la production impose, réactivité pour faire face aux besoins en
pas moins un élément important au service sites. lits et aux 14.000 agents de l’établissement. pour démultiplier ses effets, des aména- cas d’urgence. Il impose également de
de son bien être et de son confort. La blanchisserie est située à proximité de La construction de cet ensemble de 4500 m2 gements logistiques et organisationnels conserver des stocks tampons.
Les livraisons du linge propre sont condi- l’hôpital Edouard Toulouse, sur un terrain environ est la pierre angulaire du projet. en aval.
Pour le personnel, soignant en parti- tionnées conformément aux normes en dont la topographie ne permet aucune • La suppression suppose de faire peser
culier, le fait de disposer de tenues, vigueur soit sur des chariots ouverts mais extension. Sur le plan informatique, il conviendra de sur le site central la charge de la livraison
LES ÉCONOMIES DÉGAGÉES PAR L’EFFET
en quantité suffisante, adaptées à ses filmés, soit dans des armoires spécialisées DE MASSE PORTENT SUR LES POINTS tracer le circuit du linge à partir de la dans les services.
contraintes, contribue à l’amélioration fermées. Les sites disposent d’ailleurs d’un Les lingeries de sites sont pour la plupart SUIVANTS : demande des services jusqu’à la commande
de ses conditions de travail. double jeu d’armoires facilitant la rotation trop petites et mal adaptées aux fonctions vers le fournisseur. Une solution intermédiaire qui pourrait
du linge. qui leur sont dévolues : commandes, être retenue consisterait à conserver sur
L’organisation actuelle de la fonction linge marquage, tri du linge et distribution. • l’achat du linge, programmé dans le Les procédures de gestion devront être site des espaces de répartition et de
à l’AP-HM est ici encore le résultat du La présence de lingerie sur site permet des temps, sur des quantités nettement plus uniformisées. La détermination de dépannage.
passé. Elle présente un caractère particu- contrôles qualitatifs systématiques. Elle Aucune uniformisation n’a pu être mise importantes et la gestion d’un stock dotations par services, garantie de la
lièrement hétérogène. Le site Timone est réduit également les délais de préparation en place. On constate donc d’importantes centralisé en lieu et place des 4 stocks continuité des approvisionnements, sera
quasi exclusivement concédé dans le et améliore la réactivité face aux besoins différences au niveau des procédures de actuels. mise en place sur la base de négociations
cadre d’un contrat location entretien, le des services. gestion entre les secteurs. La traçabilité du avec les utilisateurs.
régime est mixte pour le secteur Sud. linge et donc le suivi des consommations 14-15
Enfin, le traitement du linge est réalisé en n’est pas assurée. L’analyse du coût est, de
régie pour les hôpitaux Nord et ce fait, impossible à réaliser.
Conception.
Le système des dotations, véritable outil
Malgré quelques sujets de satisfaction, de contractualisation entre le prestataire et
l’organisation complète du traitement du les services, n ‘est peu ou pas utilisé.
linge devra, à terme, être revue en
profondeur pour s’intégrer dans la plate- Enfin, les inégalités entre les sites sont
Les orientations
forme logistique. flagrantes tant au niveau des matières
retenues que du matériel utilisé.
Option 2

Linge propre (livraison en masse) Lingerie Propre


BLANCHISSERIE relais (4) Services
des sites
CENTRALE Linge sale (livraison en masse)
Option 1
Sale

Option 2

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique
>2 La Logistique hôtelière

4// L’imprimerie
>
> L’écrit a toujours constitué la base des rap-
ports administratif et juridique. Dans le
a) Les points faibles b) Les points forts c) Les orientations à venir

>
domaine de la santé, l’importance de la Devant le développement de la demande, L’assistance publique a su se doter depuis Intégrée dans la plate forme, l’imprimerie a
conservation de l’historique des pathologies l’imprimerie actuelle fait preuve d’une plusieurs années d’outils performants et pour objectif de faire face à l’augmentation
renforce ce besoin de matérialiser l’infor- notoire insuffisance de surface. Celle-ci ce tant sur le plan de la reprographie que des besoins du C.H.U. et au maintien,
mation. Si d’autres supports concurrencent entraîne des contraintes en terme de de l’imprimerie proprement dite. au-delà du renouvellement de l’existant,
aujourd’hui le document papier, il n’en manutention qui nuisent à la productivité de son outil de production au niveau
demeure pas moins un vecteur essentiel de l’ensemble. Ce matériel est piloté par du personnel maximal.
de connaissances. motivé qui a su faire progresser son
Le traitement manuel de la majorité des niveau de compétence avec la L’informatisation de la gestion des
En interne, le développement de la demandes n’est plus compatible avec le technicité des équipements. demandes devra garantir à l’entité
démarche qualité et la traçabilité nécessaire nombre de celles-ci et la multiplication des souplesse et réactivité. Un compromis est
aux pratiques professionnelles ont donné références gérées. à trouver avec la nécessaire standardisation
à l’imprimé un nouvel essor. des références et ce afin d’afficher un
Enfin la définition d’une charte graphique message clair sous une forme reconnue
En externe, le développement de la unique, appliquée par l’ensemble des de tous.
communication, sous ses multiples services devient pour clarifier la communi-
formes, impose des capacités de production cation du C.H.U.une impérieuse nécessité.
d’imprimés de haute qualité, dans des
délais compatibles avec les contraintes 16-17
liées à la vie d’une administration moderne.

La restructuration de l’imprimerie centrale,


dans le cadre de la plate-forme logistique,
permettra de répondre parfaitement à
cette double attente. Les orientations

Dotations

Imprimés standards
MAGASINS
IMPRIMERIE
Travaux spécifiques CENTRAUX

Transit

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique
>2 La Logistique hôtelière

5// Le service central


Au-delà du rôle actuellement dévolu au
des transports b) Les points faibles service des transports, les besoins en

> Dans un établissement multi-sites la fonc-


tion transport, des biens et des personnes
A ce jour, compte tenu des infrastructures en
place, la disposition de certaines fonctions
terme de déplacement vont augmenter
avec la mise en place d’une cuisine et
d’une blanchisserie centralisées.
revêt une importance particulière. pourrait être optimisée (cabine de peinture,
Disposer d’outils adaptés, de personnel ponts…). La gestion manuelle des Cette évolution d’abord quantitative, va
compétent et formé, d’une planification plannings et de l’entretien constitue un générer une modification sensible des
rigoureuse est la condition sine qua non obstacle à l’amélioration de la productivité besoins en terme qualitatif. La précision et la
pour apporter au patient un service de du service. Enfin la traçabilité de certaines disponibilité attendues seront difficilement
qualité. opérations reste perfectible. compatibles avec une gestion manuelle
des plannings. L’informatisation de la gestion
En cas de ressources partagées, notamment des tournées est donc une priorité.
s’il s’agit de plateaux techniques, la fonction c) Les orientations liées
transport devient primordiale. Elle doit Elle bénéficiera très directement aux
à la plate-forme logistique
permettre une optimisation de la gestion patients par une réduction sensible des
du flux des malades, tant pour le confort délais d’attente à l’occasion d’examens
de ceux-ci, en diminuant les temps La surface nécessaire à la fonction transports réalisés sur des sites différents de celui de
d’attente, que pour garantir la productivité a été estimée au sein de la nouvelle entité l’hospitalisation ou en cas de transferts
des services médico-techniques. à 2 600 m2 environ. inter-sites.

Par ailleurs, avec la mise en place de la plate La diminution du recours à la sous-traitance 18-19
CET ESPACE S’AVÈRE INDISPENSABLE À
forme logistique, la fonction transport UNE DISPOSITION COHÉRENTE DES DIFFÉ- générera des économies à très court
devra évoluer en profondeur. RENTES ZONES terme.

L’informatisation est également envisagée


a) Les points forts • Administrative pour l’entretien du parc de véhicules par
la mise en place d’une GMAO. L’objectif
• Atelier de réparation est ici de redonner une place prépon-
Ils ont été analysés dans le cadre de dérante au préventif par rapport au
l’organisation actuelle, ils devront être • Magasins de stockage : curatif et ce afin d’assurer au mieux la
confortés voire développés avec la mise continuité de la fonction pour un
en place de la plate-forme centralisée. - des pièces détachées coût encadré.

Le niveau de compétence du personnel - des gaz médicaux Plus généralement, l’informatisation est
est adapté au besoin. Les équipements un gage de traçabilité.
sont dans l’ensemble performants ou en • Station de lavage, de désinfection
cours d’actualisation. Ils correspondent Compte tenu des gains attendus en terme
aux normes en vigueur et permettent un De plus, l’application stricte des normes de productivité, la réponse aux besoins
fonctionnement du service dans des de sécurité, impose des locaux techniques nouveaux pourraient se faire à effectif
conditions normales de sécurité, tant pour conséquents (extraction des gaz, récupé- constant.
le personnel que pour les utilisateurs. ration des huiles usagées …).

Il est déterminant de prévoir une structure


qui puisse répondre à des besoins en
constante évolution.

L’informatisation représente le
deuxième impératif d’évolution.

[ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ] [ P r o j e t d ’ é t a b l i s s e m e n t 2 0 0 4 - 2 0 0 9 ]
Projet Logistique

CHEFS DE PROJET
Mme MERVIEL et M. DESPREZ

80, RUE BROCHIER


13354 MARSEILLE CEDEX 05