Vous êtes sur la page 1sur 5

TD d’électronique de puissance: Les Redresseurs Lp: IE, AII

Exercice 1 : redressement non commandé : Pont de Graëtz monophasé

Le montage redresseur ci-dessous est alimenté par le secondaire d'un


transformateur qui fournit une tension sinusoïdale v :

Les diodes sont supposées parfaites (tension de seuil nulle).

1-1- Calculer la période, la valeur efficace et la valeur maximale de cette tension. Dessiner le
chronogramme v(t).

Donnée : le rapport de transformation du transformateur est de 0,21.

1-2- La charge est une résistance RC = 17 .


Représenter en concordance de temps la tension aux bornes de la charge u(t) et la tension
v(t).
Indiquer les intervalles de conduction des diodes.

1-3- Calculer la valeur moyenne < u > de u. Dessiner le chronogramme i(t).


En déduire la valeur moyenne < i > du courant dans la résistance.

1-4- Calculer la puissance consommée par la résistance.

2- La charge du pont est maintenant constituée par l'induit d'un moteur à courant continu à
excitation indépendante, en série avec une bobine de lissage de résistance interne
négligeable et d’inductance suffisante pour que le courant d'induit soit considéré comme
constant :
I = 2,5 A.

2-1- On admet que les intervalles de conduction des diodes ne sont pas modifiés. En déduire
la forme de la tension u et sa valeur moyenne < u >.

2-2- Quelle est la relation entre les valeurs instantanées des tensions u, uL aux bornes de la
bobine et um aux bornes de l'induit du moteur ?

Enseignant: A.ELAKKARY Page 1


TD d’électronique de puissance: Les Redresseurs Lp: IE, AII

2-3- Justifier que < uL> = 0 V.


En déduire la valeur moyenne < um > de um.

2-4- L'induit du moteur ayant une résistance R = 1, calculer la valeur de sa f.e.m. E.

2-5- Calculer la puissance consommée par l’induit du moteur.

Exercice 2 : redressement commandé : pont complet

Un moteur est alimenté par un pont monophasé "tout thyristors" alimenté par la tension d'un
réseau monophasé qui exprimée en volts, s’écrit :
v = 220 2 sin (100 t) (figure 2).

En série avec l'induit du moteur, on dispose une bobine de lissage, d'inductance L assez
grande pour obtenir un courant d'intensité pratiquement constante. Le couple résistant est
toujours constant. L'intensité du courant absorbé par le moteur est 30 A .

1) Le moteur entraîne le monte-charge en montée et à vitesse constante (la machine


fonctionne en moteur).
π
l'angle de retard 0 = 6

On précise que :
Th1 et Th3 sont fermés et ouverts simultanément.
Th2 et Th4 sont fermés et ouverts simultanément.

c) Représenter le graphe de la tension u aux bornes de la charge en fonction du temps sur.


Quelle est la période de cette tension ? Quelle est la valeur maximale de cette tension ?

d) Représenter l’intensité iL du courant dans un fil de ligne.

e) Calculer la valeur moyenne et la valeur efficace :


- de l’intensité iTh1 du courant dans le thyristor Th1 ,
- de l’intensité iL du courant dans la ligne.
2) On rappelle que l'expression de la valeur moyenne <u> de la tension aux bornes
de la charge est :
𝑉𝑚𝑎𝑥
<𝑢 >=2 𝑐𝑜𝑠𝜃0
𝜋

a) Représenter le modèle électrique de l'induit du moteur à courant continu en


régime permanent.

b) Calculer <u> pour un angle de retard 0 = 45°. En déduire la force


électromotrice de la machine.

Enseignant: A.ELAKKARY Page 2


TD d’électronique de puissance: Les Redresseurs Lp: IE, AII

c) Quelle est, pour cet angle de retard, la fréquence de rotation de la machine,


sachant que le coefficient de flux de la machine vaut 0,097 V.mn.tr-1 ?

3) L'angle de retard de l'amorçage des thyristors est maintenant 0 = 118°. Le courant


dans l'induit de la machine garde le même sens et la même intensité 30 A.

a) Calculer la nouvelle valeur de <u> .

b) Quel est alors le mode de fonctionnement de cette machine à courant continu ?

c) L'énergie est-elle transférée du réseau monophasé vers le monte-charge ou du


monte-charge vers le réseau ?

iTh1 iTh2 30A

is Th1 Th2 M

Vc

Th3 Th4

Figure 2 B

Exercice 3 : redressement commandé : pont mixte monophasé

Un pont mixte monophasé alimente


Th3 un moteur
Th4 à courant continu à excitation
indépendante et constante.
Il délivre une tension u de valeur moyenne < u > = 169 V, l'angle de retard à
l'amorçage des thyristors étant régléiTh3
à 45°. iTh4
Le courant dans le moteur est parfaitement lissé par une bobine de résistance
C interne

r = 0,1.
Son intensité I est égale à 25A.
La vitesse de rotation du moteur est de 1800 tr/mn .

Enseignant: A.ELAKKARY Page 3


TD d’électronique de puissance: Les Redresseurs Lp: IE, AII

1- Le pont est alimenté avec une tension sinusoïdale v de fréquence 50 Hz.


Représenter en concordance de temps la tension u(t) et la tension v(t).

Préciser les intervalles de conduction de chaque thyristor et de chaque diode sur une
période.

2- Calculer la valeur efficace de la tension v.

3- La résistance de l’induit du moteur est R = 0,4 . Calculer la f.e.m. du moteur.

En déduire la puissance électromagnétique Pem du moteur. Calculer la puissance


absorbée par l'induit du moteur.

4- La charge du moteur variant, le moment Tem de son couple électromagnétique est


doublé. Que devient la f.e.m. du moteur ?

En déduire la vitesse de rotation. Commentaire ?

Exercice N°4: Etude d’un pont mixte triphasé

Soit le montage redresseur triphasé mixte suivant. Dans lequel la charge est
constituée par une résistance et une inductance, voir figure 4.
n2
Up = 380V, = 0,5; R = 2.5; L = 40mH
n1

Le courant dans la charge Ic est supposé constant. L’angle d’amorçage des thyristors
est noté ψ.
π
Pour ψ=6.

1- 1. Représenter en fonction de θ = ωt : VPO , VNO et VPN

Enseignant: A.ELAKKARY Page 4


TD d’électronique de puissance: Les Redresseurs Lp: IE, AII

2. Calculer la valeur de la tension moyenne Ucmoy . En déduire Ic moyen.


1- 3. Représenter en fonction de θ=ωt : iD1 , iTh1 et is1. Calculer la valeur efficace
de ces courants.
1- 4. Calculer le facteur de puissance au secondaire fs ,

2- Pour ψ= 3 .
2- 1. Représenter en fonction de θ = ω t : VPO , VNO et VPN
2- 2. Calculer la valeur de la tension moyenne Ucmoy . En déduire Ic moyen.
2- 3. Représenter en fonction de θ=ωt : iD1 , iTh1 et is1. Calculer la valeur efficace
de ces courants.
2- 4. Calculer le facteur de puissance au secondaire fs ,

3- Pour ψ= 3 , on place une diode de roue libre
3- 1. Représenter en fonction de θ=ωt : VPO , VNO et VPN
3- 2. Calculer la valeur de la tension moyenne Ucmoy . En déduire Ic moyen.
3- 3. Représenter en fonction de θ =ω t : iD1 , iTh1 et is1. Calculer la valeur efficace
de ces courants.
3- 4. Calculer le facteur de puissance au secondaire fs ,

Figure 4

Enseignant: A.ELAKKARY Page 5

Vous aimerez peut-être aussi