Vous êtes sur la page 1sur 2

Exercice 1

Pour déterminer l’intensité du champ électrique créé


entre deux plaques parallèles et horizontales, on utilise
le dispositif ci-contre constitué d’un ressort de raideur
k=100 N/m et fixé à la plaque supérieure par
l’intermédiaire d’un isolant. À son extrémité libre, on
suspend une petite bille de masse m et de charge q=6
10-7 C.
Un générateur crée entre les deux plaques un champ
électrique uniforme :
- Lorsque la plaque supérieure est reliée au pôle positif
du générateur, le ressort s’allonge de Δl1 =2,5 cm
- Lorsqu’elle est reliée au pôle négatif, le ressort s’allonge de Δl2=1,3 cm.
1. Faire le bilan des forces exercées sur la bille et schématiser la situation dans chaque cas.
2. Déterminer l’intensité du champ électrique entre les deux plaques.

Exercice 2
Sur un plan incliné, un solide de masse m est fixé à l’extrémité d’un ressort, lui-même fixé par son
autre extrémité à un mur fixe. Le plan incliné est équipé d’un banc à coussins d’air, de sorte que les
frottements peuvent être négligés. Le ressort est à
spires non jointives, sa longueur à vide est x0 et sa
constante de raideur k. On considèrera que le ressort
est sans masse. On repère la position du solide par la
projection de son centre de gravité sur l’axe (Ox),
parallèle au plan incliné.
1. Montrer que la longueur du ressort à l’équilibre
est donnée par :

mgsin ⁡(α )
x e= + x0
k
2. On le lâche sans vitesse initiale à l’instant t = 0s.
2.1 Donner l’équation différentielle qui régit ses oscillations.
2.2 Est-ce un oscillateur harmonique?
3-Donner l’expression de l’énergie mécanique du solide.
4. Montrer que l’énergie du solide se conserve quelque soit sa position sur le plan incliné.

Exercice 3
Un pendule simple de longueur L est constitué d'un mobile autoporteur de masse m fixé à un fil
inextensible. Il se déplace sur une table
inclinée d'un angle α par rapport au plan
horizontal. Les frottements sont négligés. On
prendra l'énergie potentielle de pesanteur
nulle pour la position d'équilibre du pendule
(position A).
1. Décrire la trajectoire suivie par le centre
d'inertie du pendule pendant son oscillation.
2. On écarte le pendule de sa position d'équilibre d'un angle θ. Exprimer son énergie potentielle De
pesanteur en B.
3. On abandonne le pendule sans vitesse initiale. Exprimer sa vitesse lors de son passage par la
position d'équilibre en A.
4. Exprimer l'énergie mécanique du pendule en fonction de θ, écart angulaire à l'instant t (par rapport à
OA) et sa dérivée par rapport au temps dans le cas de petites oscillations. (sin(θ) voisin de θ en
radian).
5. Établir à partir de l'énergie mécanique l'équation différentielle du mouvement du centre de gravité G
et en déduire l'expression de la période T.
6. Calculer sin (α ) pour que cette période soit celle d'un pendule simple, de même longueur L,
gTerre
oscillant sur la lune dans un plan vertical. =6
gLune
Exercice 4 :
Une bille supposée ponctuelle de masse m = 50g est suspendue en un point O par un fil inextensible de
masse négligeable et de longueur l = 50 cm. Le fil étant tendu, on écarte la bille de la verticale d’un
angle θ = 60°, puis on l’abandonne avec une vitesse de module v A = 10 m/s. g = 9,8 m.s-2.
À un instant quelconque, le fil fait un angle θ avec la verticale. La vitesse du pendule prend alors une
valeur v tangente à l’arc de cercle décrit par la bille.
1. Faire un schéma sur lequel on présentera les forces s’exerçant sur la bille lors du mouvement.
2. Etablir l’expression de la vitesse v en fonction de v A, l, θ, θ0 , m et g puis calculer sa valeur pour θ =
5°.
3. En travaillant dans le repère de Fresnel, exprimer l’intensité T de la tension du fil en fonction de v,
l, θ, θ0, m et g puis calculer sa valeur pour θ = 5°.

Vous aimerez peut-être aussi