Vous êtes sur la page 1sur 11

AVRIL 06

Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 1/11

> Composants
frigorifiques
Denis Leducq, dans le quatrième article, fait
état des travaux de recherche du Cemagref pour
diminuer les charges en fluide frigongène en
prenant en compte non pas l'effet direct sur
l'environnement de l'installation maîs aussi
l'effet indirect.

Le dernier article présente les travaux du Cetiat


pour améliorer les performances des échan-
geurs dans les petits climatiseurs. •
On a généralement tendance à considérer les
installations frigorifiques dans leur ensemble
maîs, pour en améliorer les performances, il
faut considérer séparément chaque élément.
C'est pourquoi la Revue générale du froid a
décidé de consacrer le dossier de ce mois aux
composants frigorifiques. Vous lirez
Le dossier comprend cinq articles ; les deux dans ce dossier
premiers articles présentent les déshydrateurs
et les trois derniers articles signalent les tra- Utilisation du C02 comme frigorigène
vaux en cours pour l'amélioration des échan- dans les circuits cascades
geurs thermiques. ammoniac/C02 page-)-
par N. P. Vestergaard
Dans le premier article, N. P. Vestergaard
expose les précautions à prendre quand on Déshydratation et décontamination
cherche à utiliser le C02 comme fluide basse des circuits frigorifiques page -i'.
température dans un cycle cascade. Le dioxyde par Dominique Herrera
de carbone est un fluide ancien maîs qui
demande des précautions particulières pour sa Maîtrise d'écoulement diphasique en _
mise en ceuvre. entrée des échangeurs EXEL page -i .
par F. Liaudet, R. Jurkowski, A. Bailly. S. Meziani et
Le second article de Dominique Herrera (Carly) M. Altazin
présente l'intérêt de la déshydratation et du
Conception et optimisation
nettoyage des installations frigorifiques d'installations frigqifiques à
fonctionnant avec des HFC. faible charge en frigorigène page • > ( >
par Denis Leducq, Hélène Macchi, Romuald
Le troisième article signale les travaux de Hunlede, Jacques Guilpart, Alain Maréchal
recherche menés par Ciat pour déterminer les et Stéphane Colasson
performances de ses échangeurs à plaques. Il
a été mis en place un prototype avec un tube Amélioration de l'efficacité
de verre permettant de visualiser l'allure des énergétique des climatiseurs
écoulements lorsque l'on fait varier divers - principes généraux page ( > ( >
paramètres. par Ahmed Bensafi

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 2/11

> Conception et optimisation


d'installations frigorifiques
à faible charge en frigorigène
par Denis Leducq* Helene Macchi *, Romuald Hunlede *, Jacques Guilpart *,
Alam Marechal** et Stephane Colasson **

Les enjeux économiques


ll est important sociaux et écologiques de la
Résumé
consommation energetique ont
de pouvoir minimiser fait ces dernieres annees, Cet article présente les resultats d'un projet
l'objet d un debat au niveau conduit conjointement par le Cemagref et le CEA-
l'impact des installations mondial, avec notamment la
GREThE sur la conception d'installations frigonfi
notion de developpement
frigorifiques sur durable et la ratification des
gues a charge réduite pour le secteur du « petit »
agroalimentaire L'objectif est d'associer une
l'environnement. Une accords de Kyoto visant a la
reduction des emissions des gaz reduction importante de la charge en frigorigène

des pistes de recherche a effet de serre (G ES) Ces préoc- de ces installations a une bonne efficacite
energetique, notamment par la mise en ceuvre de
cupations se traduisent en
est de diminuer les pratique par la mise en place de la technologie des echangeurs compacts a canaux
politiques et de stratégies visant de faible dimension Cette approche permet de
charges de frigorigènes a une production et une utilisa- minimiser I impact environnemental global de ces
tion del energie plusrationnelle,
tout en maintenant une avec entre autre pour objectif
installations, impact qui peut etre caractérisé
notamment par le critère du TEWI
efficacité énergétique national de reduire d'un facteur
4 les emissions de GES d ici
élevée. Cet article 2050 Abstract
Aujourd hui dans les pays
présente les travaux industrialises jusqu'à 15 % de
This article présents a project eemed outjomtly by
the Cemagref ond the CEA GRErh£ about the
du Cemagref sur ce sujet l'énergie consommée est consa
crée a la production du froid au
design of refngerotmg systems ot reduced
réfrigérant load for small plants of the food cold
avec en particulier sens large (froid et climati
chain We intend to implement the compact heat
sation) En France pour le seul
l'utilisation d'échangeurs secteur de I agroalimentaire la
exchangers small channel technology The
réfrigérant load reduction thot it allows will be
consommation energetique du
à mini-canaux. froid et de la climatisation assoaoted with o good energy efficiency of the
représente approximativement whale system, in order to minimise the total
35 % de la consommation electrique de ce secteur environmentol impact in term of TEWI
(pour memoire la consommation electrique globale
des industries agroahmentaires est d une trentaine le réchauffement climatique est pointé par le protocole
de TWh/an) de Kyoto A titre d exemple, lorsqu il est relâche à
Line large gamme de domaines est concernee par les l'atmosphère, I kg de frigorigène H FC R 404Aalemême
applications du froid industries agroalimentaire, impact que 3,2 tonnes de C02
chimique, electronique, transport, confort de l'habitat Maîs autant, sinon plus que I effet direct des fluides
ll apparaît donc que I amelioration des performances des sur le réchauffement climatique, c'est l'effet équiva-
machines frigorifiques est un enjeu important dans le lent total du systeme qu il convient de prendre en
contexte actuel d'utilisation rationnelle de I energie Par compte Ainsi il apparaît que la proposition de
ailleurs, depuis le protocole de Montreal (1987) visant solutions innovantes au problème posé doit concilier
l'interdiction de fluides frigorigènes de type CFC (chlo-
rafluorocarbures) et HCFC (hydrochlorofluorocarbures),
* Cemagref, Division Génie des Procédés Frigorifiques
les industriels du genie frigorifique utilisent des fluides 92163 Antony Cedex
de type HFC (hydrof luorocarbures) dont I effet direct sur ** GREThE, 38054 Grenoble Cedex 09

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 3/11

...(Quelques chiffres clés


Ratio de charge en frigongène des installations frigorifiques les frigongène , la généralisation de la technologie à faible charge
installations frigorifiques produisant du froid par détente directe permettrait de réduire cette charge à moins de 2000 tonnes ' A
nécessitent classiquement entre 0,8 et 4 kg de fluide frigon- noter que, en raison de la similitude technologique des machi-
gène pour produire I kW froid La conception d'installations à nes de froid utilisées en climatisation et conditionnement d'air,
faible charge en frigongène doit permettre d atteindre des ratios les résultats de ces travaux pourraient être facilement transpo-
de 0,2 à 0,3 kg/kW soit une réduction d au moins 80 % de la sables à ce secteur d'activité dont l'impact sur l'environnement
charge. est souvent évoqué,
En plus de la réduction de l'effet direct, la compatibilité des • Par ailleurs, la réduction attendue sur le TEWI direct étant de
technologies proposées avec l'utilisation de fluides naturels de 90 % et celle attendue sur le TEWI indirect de IO % à 20 %,
type hydrocarbures ou ammoniac permettrait de favoriser
on peut s'attendre à une réduction du TEWI global des installa-
l'utilisation de ces fluides de par la réduction des quantités
tions (c'est-à-dire des quantités de COj rejetées) de plus de
nécessaires.
50%. Ainsi, l'application de cette technologie aux 600000
installations potentiellement concernées en France permettrait
Impact attendu de cette technologie : une réduction des rejets de I 200 DOO tonnes équivalent CO?
• Les applications concernées par cette recherche représentent par an, soit près de 2 % des émissions de GES liées aux indus-
actuellement en France une charge d'environ 16 DOO tonnes de tries de l'énergie •

les deux aspects déjà bien définis dans la notion de nemental des systèmes frigorifiques utilisés Deux
Total Equivalent Warmmg Impact (TEWI) Cet indice voies majeures sont explorées par l'équipe
permet en effet d'évaluer l'impact total d'un système
• l'utilisation de fluides frigoporteurs diphasiques de
sur le réchauffement climatique Dans le cadre de
type coulis de glace ou coulis d'hydrates qui permet
l'optimisation envisagée, le TEWI est donc une
le confinement des installations et donc une
grandeur à minimiser ll s'exprime comme la somme
réduction de leur charge en frigongène (Fournaison
de deux effets
et al , 2002) ,
• l'effet direct qui s'évalue à partir du CWF (Global
Warmmg Potential) du fluide frigongène contenu • l'utilisation de « nouvelles » technologies sur les
dans l'installation ll exprime la contribution du installations en froid direct en vue de réduire leur
système à l'effet de serre liée aux émissions furtives TEWI global ces nouvelles technologies vont de la
de frigongène à l'atmosphère durant la totalité de la mise en œuvre de nouvelles conceptions de compo-
durée de vie du système ; sants, par exemple les échangeurs de chaleur à mini-
canaux associés à la mise en œuvre de conduites de
• l'effet indirect lié à la consommation énergétique
liquide à faible diamètre hydraulique jusqu'à la mise
du système durant la totalité de sa vie
en ceuvre de stratégies de pilotage des installations
L'Institut international du froid estime qu'en permettant une réduction de la consommation
moyenne, l'effet direct représente 15% de l'effet énergétique
total, ce qui démontre clairement que ne s'intéresser
qu'à la réduction de la charge en frigongène ou aux Contexte technico-économique
émissions de fluide fait occulter 85 % du problème de l'étude
une démarche mtégrative se doit de considérer les Les travaux présentés ici sont volontairement restreints
deux aspects à la fois aux unités frigorifique à détente directe de petite
Par ailleurs, rappelons que le secteur du froid repré- puissance (puissance frigorifique inférieure à 15 kW)
sente environ 8% des emissions totales en France telles qu'on peut en trouver un très grand nombre. Un
de gaz à effet de serre. recensement effectué en 2002 a montré que cette
catégorie représente 80 % des unités frigorifiques de
Cadre des recherches notre pays et représente plus de 40 % de la masse
totale de fluide frigongène utilisée
au Cemagref
Dans ce contexte, l'objectif finalisé des recherches Dans le domaine du froid alimentaire, on trouve par
conduites par notre équipe est de proposer des exemple les chambres froides du commerce
solutions techniques innovantes afin de concilier les traditionnel (boucheries, boulangerie, ..), de la
exigences d'une chaîne de froid efficace et restauration collective ou encore du commerce de
performante et la mimmisation de l'impact environ- proximité (supérettes)

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 4/11

Conduite de
Compresseur
Conception d'une installation
liquide
17%
1% frigorifique à faible charge
Bouteille
accumulatnce
en frigorigène
42% Principe du projet
Le principe a consiste a installer pour une même
Evaporateur
17%
chambre froide deux installations frigorifiques
• la premiere a ete conçue et mise en ceuvre par un
Condenseur installateur et utilise donc des diamètres de tuyau
23% tenes et de canalisations d échangeurs ordinaires
• la seconde est une installation pilote a faible charge
Figure 1. Répartition de la charge en frigorigène dans une petite installation
frigorifique air / air a unité de condensation séparée er frigorigène optimisée en se basant sur le critère
(installation de 5 kW froid et 15 kg de frigorigène du TEWI
pour un régime à -28/+40°C)
Ces deux installations ont les mêmes caractéristiques
en termes de puissance et de temperature de
Répartition de la charge en fluide fonctionnement et utilisent le même fluide frigorigène
frigorigène dans l'installation Concevoir une installation a faible charge en frigori
La figure I présente la répartition de charge en gene revient a reduire de maniere generale le volume
frigorigène dans les différents composants d une interne de tous les composants, y compris les canali
machine frigorifique standard (a unite de condensa salions On imagine que cette reduction de volume
lion séparée) de 5 kW pour un regime de -28 a +40°C necessite cependant une tres bonne connaissance du
ll ressort que la charge se trouve presque exclusive comportement des pertes de pression dans les
ment dans les composants ou le frigorigène est geometries a faible diamètre hydraulique, notamment
present a I etat liquide ou diphasique cesta-dire en écoulement diphasique afin d évaluer les consé-
principalement dans la bouteille accumulatnce de quences sur la performance de l'installation L'objet
liquide (42%) puis dans le condenseur (environ des travaux a porte ainsi dans un premier temps sur
23 %), enfin dans I evaporateur et dans la conduite l'étude des pertes de pression pour des écoulements
de liquide (la conduite de liquide est définie comme diphasiques en faible diamètre et sur l'évaluation de
étant le tronçon qui relie le détendeur au conden- leur impact sur la performance des installations
seur) avec chacun 17 % de la charge totale
Les installations frigorifiques de petite puissance met
La réduction de la masse totale de frigorigène de lent classiquement en ceuvre des diamètres (tuyaute-
l'installation passe donc d abord par une mmimisation ries et échangeurs) compris entre IO et 14 mm La
de la taille des reservoirs et le remplissage optimal de technologied échangeurscompactsà« mini canaux »
ces reservoirs Dans un deuxieme temps, il s'agit de correspond, elle, a des diamètres hydrauliques com-
reduire le volume interne des échangeurs (condenseur pris entre 0,2 et 3 mm (figure 2) ll s agit déchan-
et evaporateur) maîs également de reduire si possible geurs de type batterie ailettee, c'est à-dire des tubes
les dimensions de la conduite de liquide dans lesquels circule le frigorigène et sur lesquels sont
A partir de ce constat le Cemagref a travaille en fixées des ailettes métalliques assurant une surface
collaboration avec le CEA GREThE (Groupement de augmentée du côte du fluide externe (figure 3)
recherche sur les échangeurs thermiques Grenoble Leffet de reduction du diamètre sur le volume interne
France) dans le cadre d'un projet de recherche est spectaculaire il varie en effet proportionnelle
finance par I Ademe sur un concept innovant ment au carre du diamètre Ainsi la reduction d un
d'installations frigorifiques mettant en ceuvre des facteurS du diamètre hydraulique des canaux
échangeurs de chaleur a faible volume interne et utilises dans ces échangeurs permet la reduction du
haute efficacite et des conduites de liquide a volume volume interne d'un facteur 9 tout en maintenant des
reduit performances thermiques au moins égales (et même
Une conséquence évidente de la reduction du volume légèrement superieures) a celles des échangeurs
interne liée a la reduction du diamètre est une classiques (Rolland, 2002 & Bensaf i et Hantz, 2003)
augmentation des pertes de pression qui peut reduire
de mamere significative I efficacite de l'installation Pertes de pression dans les canaux
L'approche scientifique que nous proposons passe de faibles diamètres
donc par la recherche d u n compromis « reduction de La relative nouveaute de ces échangeurs, même s ils
la masse de frigorigène / augmentation des pertes de sont déjà utilisés à grande echelle dans le domaine
pression » de la climatisation automobile explique que de

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 5/11

cette recherche, un des points bloquants s'est avéré


Edl à lub«
et calandre être le manque de connaissances concernant les
pertes de pression en écoulement diphasique, en
Ediangeure
à plaques particulier dans les singularités (figure 3) liées aux
Ediangeura géométnes spécifiques des échangeurs à mini-
aaurfeceailettée
canaux (Serghim, 2003)
mir i i ana JX
i i:ro-c anai » En effet, dans la technologie des échangeurs
lli il ttrei compacts en général, et dans celle des échangeurs à
Mfcro-
changetira (h ii iqua § mini-canaux en particulier, les pertes de pression
singulières (liées aux discontinuités) prennent une
P(nimora importance accrue par rapport aux pertes de pression
CapilMrM
•anguna régulières (liées aux frottements aux parois)
nombreuses réglettes de mini-canaux en parallèle,
00 01 0,01 0,1 1 10 100 intrusion des réglettes sur les distributeurs/collec-
Diamètre hydraulique (mm) teurs, circuit multi-passes de frigongène (figure 3)

Figure 2. Diamètres hydrauliques (Dh) des différentes technologies d'échangeurs. Conception du prototype
à charge réduite
De nouveaux concepts d'évaporateurs ont été étudiés
nombreux travaux de recherche soient encore au cours de ce projet Suite aux essais, deux solu-
actuellement conduits sur le comportement thermo- tions en particulier ont été examinées , il s'agit :
hydraulique des écoulements en diamètres réduits
• d'un évaporateur à mini canaux et ailettes pliées,
(Thome, 2004). Dès 2000, l'accueil du Pr C Vlasie
(Université Technique de Clu|-Napoca, Roumanie) • d'un évaporateur à diamètres réduits à tubes et bandes
dans l'équipe du Cemagref a permis de confirmer
Finalement, la deuxième solution « tubes de faible
qu'en écoulement monophasique dans des mini-
diamètre » a été préférée à la technologie des mini-
canaux, les lois de prédiction de pertes de charges
canaux pour l'évaporateur. En effet, la nécessité
et de transfert de chaleur relatives aux conduites de
d'espacer suffisamment les ailettes afin d'éviter une
diamètre conventionnel restent applicables (enca-
obstruction trop rapide de l'écoulement d'air par le
dré 2, Agostmi et al., 2004 & Vlasie et al , 2004).
givre fait qu'il est nécessaire d'augmenter fortement
La situation est loin d'être aussi simple dans le le nombre et la longueur des réglettes Ainsi, les
domaine des écoulements diphasiques, notamment estimations du volume interne d'un évaporateur à
en raison de la méconnaissance actuelle du phéno mim canaux conçu pour être utilisé à température
mène de condensation dans ces géométnes à faibles négative montrent que celui-ci est identique au
diamètres hydrauliques Compte tenu de l'objectif de volume interne d'un échangeur à tubes de petit

OOOOOOO.

rQOOQOOQ,
QjPC

Ailettes » persknn»
Tub»

Distributeur

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 6/11

...(Pertes de pression et de transfert de chaleur


dans les petits diamètres hydrauliques
En monophasique, on sait désormais que les corrélations classiques peuvent être utilisées pour les mini-canaux :
• Dittus & Boelter (1930) au plan thermique . Nu = 0,023 Re 08 Pr 04 (régime turbulent)
• Colebrook-White (1937) pour les pertes de pression .
2
à v F 1Ç7
conduite rugueuse -> - --f G — avec —^ 1,74- 2lo q - ==
dz 20 Jf [Re/f

En diphasique, le problème est plus complexe et est actuellement étudié dans le cadre d'une thèse menée en collaboration entre
le Cemagref, le CEA-GREThE et le LEGI, plus spécialement en ce qui concerne les pertes de pression singulières •

diamètre tel que celui qui a été réalise maîs que la Les caractéristiques thermiques, hydrauliques et le
complexité et le coût de la réalisation de l'évapora- taux de remplissage des echangeurs à mmicanaux ont
teur à mini-canaux sont plus importants. été caractérisés Deux echangeurs à mini-canaux
Après un dimensionnement donnant les caractéristiques fonctionnant en parallèle ont été utilisés en tant que
générales de l'évaporateur et son agencement, un pro- condenseur de l'installation Le volume interne de ces
totype a été réalise au GREThE/LETh. Cet évaporateur echangeurs est de 0,77 litre à comparer aux 6 litres
a permis d'obtenir des performances thermiques égales du condenseur utilisé pour l'installation classique.
à l'évaporateur classique, tout en diminuant fortement De même que l'installation classique de référence, le
la charge de fluide frigongène dans l'installation dédiée. prototype à charge réduite est ainsi destiné à produire
Une attention particulière a été portée à la « ligne du froid « négatif » jusqu'à -20°C et fonctionne au
liquide ». Un diamètre de 6,4 mm (à comparer à un HFCR-404A Le système est finalement composé de :
diamètre moyen de 14 mm pour l'installation • un compresseur équipé d'un vanateur de vitesse,
classique) a été utilisé sur presque toute la longueur
de la canalisation entre le condenseur et le détendeur. • un condenseur à air à mini-canaux composé de deux
Afin d'éviter une vaporisation du liquide dans cette condenseursde type Valeo CA 1247 montésen parallèle,
canalisation, un échangeur liquide vapeur basé sur le • une bouteille accumulatrice de fluide frigongène
principe d'une canalisation coaxiale (ligne liquide à
d'une capacité de 3,8 I,
l'intérieur de la canalisation d'aspiration) a été mis en
place Le sous-refroidissement supplémentaire obtenu • une conduite de liquide à diamètre réduit. La perte
a permis, dans tous les cas de fonctionnement testés, de pression engendrée par l'augmentation de vitesse
d'éviter une prédétente dans la conduite. Le volume est compensée par un sous-refroidisseur de type
interne de cette canalisation a lui été réduit de 65 %. échangeur liquide-vapeur,

Ecoulement de R404A

Compresseur + VEV

Condenseur à
mini-canaux + VEV
Evaporateur '—

Bouteille accumulatrice
Détendeur de faible capacite

CONDUITE DE LIQUIDE A DIAMETRE REDUIT+ VEV

Figure 4. Schéma du prototype à mini-canaux du Cemagref.


(Note • VEV = Vanateur électronique de vitesse, ELV = échangeur liquide / vapeur)

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 7/11

Compresseur
Bouteille accumulatrice

Installation classique Prototype à mini-canaux

Figure 5. Comparaison de la masse de frigorigène


estimée dans l'installation classique et dans le prototype à charge réduite.

• un détendeur thermostatique à point MDP Le • performances énergétiques du système à travers le


réglage de la surchauffe est de 0°C, compte tenu de calcul du COP,
la présence d'un important ELV.
• TEWI globaux et partiels (directs et indirects).
• un évaporateur prototype refroidisseur d'air ventilé
plafonnier développé par le GREThE (18 tubes en Comparaison de charge
parallèle, pas des ailettes 6,35mm, et 4 passes en frigorigène
successives, volume intérieur de 1,3 I, débit d'air de La masse de fluide frigorigène dans l'installation
soufflage de l'ordre de 7 600 m3/h, dégivrage a été réduite de 90 % par rapport à une installa-
électrique) tion frigorifique usuelle grâce à I emploi de la
Le schéma simplifié de l'installation est présenté technologie des mini-canaux couplée à une
figure 4 Cette installation est placée dans la même stratégie systématique de réduction des volumes
cellule que l'installation classique (47 m3). internes de l'installation (figure 5). En
conséquence, le ratio de charge en frigorigène est
Des détails complémentaires concernant les compo- passé d'une valeur de 1,4 à 0,19 kg de frigori-
sants de l'installation sont donnés dans le tableau I
gène par kW froid.
On constate que le prototype à charge réduite permet
une réduction des volumes internes de 91 % à Ces dernières valeurs ont été obtenues en y incluant
l'évaporateur, 87 % au condenseur, 65 % à la conduite la quantité présente dans la bouteille accumulatrice
de liquide, 83 % à la bouteille accumulatrice HP et pour les deux cas. Sans bouteille accumulatrice, la
globalement de 84 % pour l'ensemble du système. charge en frigorigène de l'installation est réduite de
4,1 kg à 0,8 kg, soit une réduction de 80 %.
On peut noter une nette augmentation du coefficient
d'échange au condenseur (+40 %) attribuable en
grande partie à la technologie des ailettes à
Performances énergétiques
persiennes mise en œuvre côté air.
du prototype à charge réduite
Des essais ont été effectués pour les mêmes régimes
que l'installation classique . -20°C, -15°C, -10°C et
Résultats -5°C La durée moyenne de chaque essai est de IO h ;
La caracterisation des performances du prototype chaque résultat correspond à la moyenne de deux à
ainsi que de son impact environnemental a été
quatre essais. Une charge thermique est imposée afin
réalisée Les résultats obtenus (Macchi-Tejeda et al ,
de simuler la présence de produits alimentaires dans
2005) ont eté compares à ceux de l'installation
la chambre. Des bilans énergétiques ont ensuite été
frigorifique classique de référence caractérisée au
établis à la fois du côté de la chambre froide et du
Cemagref (David, 2002) en termes de :
côté de la machine frigorifique. Le recoupement de
• masse de fluide frigorigène contenue dans le ces deux bilans a permis de remonter à la puissance
système, frigorifique obtenue à l'évaporateur et au coefficient

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 8/11

Tableau I. Comparaison des principales caractéristiques techniques des composants de l'installation classique
et de l'installation à charge réduite

Installation Classique Charge réduite Evolution


Evaporateur
Constructeur Frigerst PC245-980EB GREThE
Diamètre interne 10,7 mm (1/2") 4 mm

Volume interne 14,8 litres 1,3 litres


Longueur totale 117 rn (4x29,2) 335 rn (227x1,48)
2 2
Surface côté air 47,4 m 65,1 m

Surf e. frigorigène 3,9m 2 1,4 m2


Pas d'ailettes 6,35 mm 6,35mm
Ap évaporateur 1,2 bar (à 45 g/s) 0,11 bar (à 45 g/s)

Ap ligne aspiration 0,2 bar (à 45 g/s)


Coeff. d'échange 9,9 Wnr-'K-1 -20%

Débit d'air 11 800 mVh 3 DOO tr/min, 3 ventilateurs (« 7 600 m3/h)


Condenseur

Constructeur SearleMDA22-6 mini-canaux Valeo


Diamètre interne 7,93 mm (3/8") 1,49mm
Volume interne 6 litres 0,77 litres -87 %
Longueur totale 122 m (4x3 0,3) 250 m (2x32x7x0,56)
Surface côté air 33m 2 32 m2
Surf e. frigorigène 3,0m 2
1,5m2
Pas d'ailettes 2,12 mm 1,28mm
Ap condenseur 0,5 bar (à 45 g/s) 0,36 bar (à 45 g/s)

Coeff. d'échange 20Wm- 2 K-' 32,8Wm-2K-' +40 %


Débit d'air 5 200 mVh 5 lOOmVh +VEV
Conduite de liquide

D réduit + ELV
Diamètre interne 4,60 m 5/8" + 6,07 m'/2" 1,65 m'/2" + 4,05 m'A"

Longueur totale 10,67m 10,7 m

Volume interne 1,24 litres 0,44 litres -65 %


ELV Frigabohn Modèle 200H
pmax 31 bar Coaxial 1,38 m"2" (vliq < 3,5 m/s)
Compresseur

2 cp pistons - Prestcold PL SOX I cp pistons - Bock HGX34P


V balayé 2 x 14,5 mVh 22,1 m3/h (sélection pour 70 Hz)
Régulation TOK VEV 20/70 Hz - v rotation asservie à 9cei|u|e
Volume interne total
hors bouteille -88%

Bouteille accumulatrice HP
Volume interne 3,8 litres -83%
wmwutm
Volume ii 6,33 litres -85%

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 9/11

1,8

1,6 -

Prototype
1,4

1.2

-30 -25 -20 -15


Température d'évaporation [°C]

Figure 6 COPglobal en fonction de la température


d'évaporation pour l'installation classique et pour le prototype à charge réduite.

de performance frigorifique de l'installation (COP) Les résultats sont donnés figure 7 On constate que
pour chaque régime le TEWI global du prototype à charge rédu ite est réduit
de 66 % par rapport à celui du système classique
Comme pour l'installation classique, le COP diminue avec
cela tient principalement à la part du TEWI direct
la température de travail et le rendement de cycle aug-
mente un peu avec la température (de 27 % à 30 %) De En effet, le TEWI indirect des deux installations n'est
même, le COPcompresseur s écarte assez nettement du pas très différent (réduction de 20 % du TEWI
COPgioba La répartition des différents postes de consom- indirect) , en revanche, la très forte réduction de
mation d énergie est assez comparable à celle de I instal- charge a permis une réduction de 90 % du TEWI
lation classique soit 70 % pour le compresseur le reste direct
étant reparti entre la consommation des ventilateurs de La proportion entre effet direct et effet indirect est
I évaporateur (16%), la consommation des ventilateurs directement liée à la politique énergétique du pays
du condenseur (7 %) et la puissance de dégivrage (7 %) pour laquelle le bilan est effectué Pour la France, on
Le COP du prototype a mini-canaux présente estime qu'un kilowatt-heure consomme a pour effet
globalement une amélioration de l'ordre de IO % par le rejet de 120 grammes de dioxyde carbone
rapport à l'installation classique (figure 6) à basse
Les résultats présentés figure 7 sur le TEWI ont été
température, en raison principalement du meilleur
calculés d après cette valeur et sont donc caractéris-
comportement thermique des condenseurs et de
tiques d'une utilisation en France Pour ces valeurs,
l'utilisation de la variation de vitesse
la comparaison entre les deux solutions fait apparaî-
tre une réduction du TEWI de 65 %
Comparaison du TEWI global
Le calcul de TEWI se conduit selon des hypothèses Pour ces mêmes installations, maîs en considérant
classiques (encadre 3) cette fois le rejet de 650 grammes par kilowatt heure,

...(Hypothèses pour le calcul du TEWI


Taux de fuite annuel IO %
Taux de fuite en fin de vie 50 %
Nombre de fuites totales en cas d'incidents O
Quantité de C02 rejetée par unité d'énergie électrique consommée A = 0,12 kg C02/kWhe
CWF du R-404A (sur 100 ans) 3 260 kg C02
Nombre d'heures de fonctionnement journalières 8 heures + 20 minutes pour le dégivrage (en 3 fois) pour I installation
classique /ll heures 35 mm + 25 minutes de dégivrage (2 fois par jour) pour le prototype
Puissance de dégivrage 7,2 kW pour I installation classique / 3,8 kW pour le prototype
Nombre de jour de fonctionnement annuel 365j / a n
Duree de vie le I installation 15 ans •

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 10/11

160000

140000

O 120000

I
•5 100000

> 80000

60000
-66%
Machine classique 40000
dont
prototype mini-canaux -20 % sur l'indirect
Q lewi indirect
-90 % sur le direct
20000
• lewi direct

température de cellule (°C)

Figure 7. Comparaison des TEWI (direct, indirect et total) de l'installation


classique et du prototype à charge réduite.

Coût de l'Installation (o)

5000

4000

3000

2000-

1000-

machine classique
mini canaux

Figure 8. Coût comparatif de ('installation frigorifique de référence et du prototype à charge réduite.

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB
AVRIL 06
Mensuel

Surface approx. (cm²) : 4761

32 RUE DE LA BIENFAISANCE
75008 PARIS - 01 40 26 81 24

Page 11/11

chiffre moyen international, on obtient une réduction


du TEWI global de l'ordre de 50 %, un peu moins
élevée que pour la France maîs une valeur qui néan-
moins reste considérable.
...(bibliographie
• Agostini B Watel B , Bontemps A , Thonon B , 2004, Liqui flow friction factor

Comparaison du coût and heat transfer coefficient in small channels an experimental investigation, Exp
Thermal and Fluid Science, 28, p 97-103
de fabrication des installations • Bensafi A , Hantz D , 2003, Les échangeurs à microcanaux, Revue Générale du
Une rapide comparaison du coût d'investissement
Froid, 1031, p 56-62
nécessaire à la fabrication de telles installations a
• David L, 2002, Instrumentation et caracterisation du fonctionnement d'une
fourni les résultats présentés figure 8. Comme on le
installation frigorifique classique, GRAN Cemagref, Antony
note, la technologie à charge réduite n'engendre glo-
balement aucun surcoût d'investissement. en effet, • Fournaison L, Chourot J M , Guilpart J 2002, Fluides frigoporteurs
le coût total des installations s'élève à environ diphasiques Utilisation et recherche dans le monde, Revue Générale du Froid,
13 000 € pour la technologie classique et à 1027, p 37-40
IO DOO € pour le prototype. Ceci s'explique princi- • Macchi-Tejeda H , Leducq D , Hunlede R , Maréchal A , Colasson S, 2005,
palement par un moindre coût du condenseur et du Optimisation énergétique d'un système frigorifique équipé d échangeurs à mini-
compresseur (deux compresseurs sur l'installation canaux et à charge réduite en frigongène, Cemagref / CEA-GRETh, Antony
classique /un seul compresseur + vanateur de vitesse
• Macchi-Tejeda H , Leducq D , Marechal A , Colasson S, 2003, Installations à
sur le prototype), l'évaporateur prototype occasionne
charge réduite en frigongène, Revue générale du froid, 1037, p 47-52
un léger surcoût. Pour cet élément, il faut noter qu'il
• Rolland S , 2002, Etude expérimentale et modélisation d'un condenseur à
s'agit d'une estimation du coût puisqu'il n'est pas
mini-canaux, Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers
actuellement fabrique en série. Pour tous les autres
éléments, par contre, le coût pris en considération • Serghini T, 2003, Etat de l'art sur les pertes de charge régulières et singulières
est le prix d'achat unitaire, y compris les condenseurs en écoulement diphasique dans les mini-canaux, Rep No Rapport
à mini-canaux Signalons enfin que le prototype à bibliographique d'avancement de thèse Cemagref - GRAN, Antony
charge réduite reste une installation frigorifique de • Thome J R , 2004, Boilmg in microchannels a review of expenment and theory,
technologie simple, ne nécessitant pas un savoir faire International Journal of Heat and Fluid Flow, 25, p 128-139
particulier lors du montage. • Vlasie C, Macchi H , Guilpart J , Agostim B, 2004, Flow boi!ing in small
Remerciements : Les auteurs remercient l'Ademe diameter channels, Int J Refng , p 191-201.
pour son important soutien financier à ce projet.

...(conclusion
Cette étude a mis en évidence la possibilité de diminuer la conduite de liquide La mise en ceuvre des échangeurs à
considérablement la masse de fluide frigongène contenue dans mini-canaux associée à de « nouvelles » technologies de contrôle
une installation frigorifique à puissance équivalente et d'en (variation de vitesse, pressions flottantes, intégration d'échangeurs
optimiser l'efficacité énergétique afin de répondre aux liquide/vapeur, ...) est également proposée. Les résultats de
contraintes d'une politique environnementale forte Cette étude l'ensemble de ces travaux ont été concrétisés par la réalisation
est déclinée sur deux niveaux. d'un pilote expérimental à échelle I.
Au niveau scientifique, il a été démontré que les outils de L'intégration de ces deux niveaux d'approche démontre que la
prédiction des lois de transfert (chaleur et masse) classiquement réduction de la charge en frigongène d'un facteur IO est possible,
utilisées en régime diphasique n'étaient plus applicables pour les tout en maintenant des performances thermiques et énergétiques
géométries à faibles diamètres hydrauliques (mini thermique) : identiques, voire supérieures aux systèmes à géométrie classique.
nous avons donc dû entreprendre le développement d'outils de Ainsi, il est actuellement possible de réduire l'impact environne-
prédiction des ces lois de transferts. L'intégration de ces nouvel- mental des systèmes frigorifiques étudiés de plus de 50 %.
les lois dans des modèles globaux de systèmes frigorifiques a La simplification des modèles comportementaux de ces systèmes
permis de prédire les performances de ces systèmes (aide au à charge réduite et l'exploitation de ces modèles simplifiés en
dimensionnement). contrôle commande prédictif (gestion des commandes et
Au niveau technologique, nous proposons une nouvelle concep- optimisation énergétique) devrait permettre, dans un proche
tion de l'architecture des installations, en particulier au niveau de avenir, d'améliorer encore ces résultats déjà prometteurs.

CEMAGREF Eléments de recherche : CEMAGREF ou Centre National du Machinisme Agricole du Génie Rural des Eaux et des Forêts : toutes citations
6276856000509/FD/SMB