Vous êtes sur la page 1sur 147
Motmed Abou Fl Srouad Decteud'Etat ct gestion Profeseur de gestion te calité Facute des Scenes Jardiqes, Henomigues Sosy de Casablanca. expen consultant erp Formate na itevenepss sel en gestion ete cai Lee conpatiti en an que rfrenie ial at terete Marc Else pried sen es is € pation rangi Comoe lear contre francis ies profesional compar mrocains e ont ‘fits out bord x plan comple de 1947 ps 3 cele de 19 Le Cade comput marci ne abrd qué remem’ pr Faden acode de nrmaliction compe. Lenowrece rr compro un enamels reese mthodes ovina ipa et ferns option galerie ene ‘iris. repose sr is prateips ondamenans de ge de ene comps qu dtvent i respects por paren des comps incre et Irenaprent Ce cae de as dee ray pr ane erispradence doctrine ear normative davatae les prtiq ar compli. image feds comps dit feb recherch par ote compa Mater saseuree nionome (ai 988 ~B.0 N° 43d 30 Decembre 192), complet demeur ibaa des res dciplines, neammen la acai tle seit commercial. Ceteinrdépendance nr po lenjors seat, ‘evant de maps stations bliquees Compt ree perplex {objet dece manuel appre des car obscrs 8. nombre intros compra et € anc les pecans ela coesiene de ome obligations curqucls dots conformer toe prague compile avr, ur epondre au seb de nombreus conftest tudlans, news avons Mcdb eet cies mass wn’ et des tect ovreg qu perme de ppeer aux examens ot epprefoi application cored rigles compa, mae. ui pour bjs fglement de contr um guide protiue claret comple deat equal lex profesonae's ess ruver de ripoae rears des samba exemple os cori News pros oir comBlé un ide crac ibigraphi darn pour auton maroc ed air ee es mia de profane compiles tng de référence pein. Manuel de rétudiant et guide du professionnel Mohamed Abou Et Jaouad Docteur d’Etal en gestion Professeur de gestion et de tise ‘ila Faculté des Sciences Juridiques. Economiques ct Sociales de Casablanca, Expert- consultant de Formateur en intra et intersentreprises Conseil en gestion et en fiscalité ‘aa complablité en tant que référentiellégal est irés récente au Maroc. Elle se pratiquait suivant des rites d’inspiration étrangére. 7 Comme leurs confréres francais, les professionnels compiables marocains se sont és tout d’abord au plan comptable de 1947 puis & celui de 1957, 42 Cadre comptable marocain ne s'est élaboré que trés récemment par Vadoption tu code de normalisation complable. * nouveau référentiel comprend un ensemble de regles relatives aux méthodes « valuation et d’imputation des différentes opérations qui jalonnent la vie d’une eutreprise. Il repose sur des principes fondamentaux et des rigles de tenue -omptes qui doivent étre respectés pour parvenir des comptes sincéres et fransparents. Ce cadre de base devrait étre étayé par une jurisprudence doctrinale "qur normaliser davantage les pratiques comptables. image fidéle des comptes doit étre l objectif recherché par toute comptabilité. Malgré sa source autonome (Loi 9-88 - B.O N° 4183 du 30 Décembre 1992), a implabilité demeure tribuiaire des autres disciplines, notamment la fiscalité et le pit commercial, Cette interdépendance n’est pas toujours salutaire. Devant de multiples situations belliqueuses, le comptable reste perplexe. ‘objet de ce manuel est d’apporter des clairs- obscurs é de nombreux imbroglios iptables et d'analyser les répercussions de la coexistence de nombreuses ‘bligations auxquellés doit se conformer toute pratique comptable avertie. uur répondre au souhait de nombreux confréres et étudiants, nous avons décidé ttre entre les mains des uns et des autres cet ouvrage qui permet de préparer ‘ux examens et d’approfondir l'application correcte des régles comptables, mais a pour objet également de constituer un guide pratique, clair et complet, dans uel les professionnels puissent trouver des réponses précises, illustrées de trés combrewx exemples et cas corrigés us espérons avoir comblé un vide cruel en bibliographie doctrinale pour JIndiant marocain et avoir mis entre les mains des professionnels comptables, n guide de référence pratique. 657.480 964 a [Prix ton 0H mi1 £2 eg reas a Mohamed Abou El Jaouad © rofesseur d'université PD Mohamed Abou El Jaouad “© \ i tera Saye 4h générale approfondie é omptabilite ic JAO Me Cee eee eee eee eer eee ey Mohame:! Abou FI Jaouad Professcur d’université Consultant d’ entreprises Comptabilité générale approfondie Comptabilité et fiscalité en interaction Manuel! de I’étudiant et guide du professionnel Edition 2011 Dépatiéor! NP 216612004 Exdtians Mag bine ‘Ain Seba - Casablanca Avant-propos ‘Tous les gérants, tous les partenaires des entreprises ¢f les powovs publics aon sonlent a reconnattre Vimportance de la comprabilié ded Perms! de aacimn décrire et interpréter Uactivité d'une exploitation. Bien tent, la omptabilité générale constitue un outit de gestion indispensable et un moyert creeatuation di patrimoine et des résultats dégagés par Ventreprise, ainsi qu'un moyen de prewve pour Etat et les tiers Liexisrence d'une comptabilité ne suffit pourtant pas. Une comptabilité inorganisée, désorganisée ou mal organisée peut faire courir les mémes ques que ta non renue de comprabilité Elle peut méme aire rejetée ow aie ude lorsqu'elle comporte des insufsances graves. C'est le cas ce arvent lors des redressements fscaux oi le vérificateur est amend tres vermont a remetire en cause wne évaluation comptable ow une Impuration incorrecie d'une opération de Uentreprise. La compabilité et la fiscalité ne peuvent étre correctement enseignées séparément, Elles sont tellement interdépendantes eb point que chaque cniregistrement comptable ne peut étre effectut sans Se référer aux dispositions Jfiscales. 1a préoccupation fiscale est omniprésente 2 tout moment dans Vesprit des comptables de toutes les entreprises Tout au long de Vannée, pour une imputation correcte des opérations effectuées par Uentreprise et pour une évaluation exacte des impdts et taxee dus au 1résor public. -Ala fin d'un exercice, pour ! tablissement correcte des Eats de synthase et la liquidation de Uimp6t exigible de Vannée. 1, comme disait Platon > « I ne faut tes dresser V'un sans Uautre, mais les conduire également, comme un couple de chevaux autelés & mesmie timon ». Wild pourquoi nous proposons ce manuel gui essaie de combiner les deux approches (Comprable et fiscate) des différentes opérations de gestion qui constituent le quotidien des comptables des ensreprises: Nous nous adressons aussi bien auc étudiants qu’aux praticiens qui ont dja une connaissance des régles de base de la comptabilité et qui sont désireux d'approfondir leur acquis en vue de parfaire leurs connaissances et leurs compétences. Cot owvvage a été concu comme un clair-obscur des difficultés comptables, rassemblant ala fois les regles de base dictées par les lois et les illustrations par l'exemple pour permetire aux étudiants et aux praticiens de maitriser les ‘mécanismes comptables nécessaires @ une bonne tenue des comptes. Nesi a la fois utile pour la préparation ou Vassimilation des cours des hautes études commerciales ef wn outil de consultation des praticiens pour une tenue correcte d'une comptabilité sincere, transparente et réguliére. Les cas de synthese corrigés permettront une préparation pédagogique ‘ux examens et aux concours d'accés aux grandes écoles de commerce qui préparent des diplémes supérieurs de troisiéme cycle de gestion ou d' expertise comptable. Ils aideront les praticiens @ s‘assurer de la régularité des évaluations et des imputations qu’ ils operent au sein de leurs entreprises. Nous espérons que le présent ouvrage puisse contribuer tant soit peu & Véclaircissement des nombreux imbroglios comptables en Uabsence d'une doctrine de référence. Introduction des systémes d'information de Tentreprise. Elle est eed : formes d’analyses comptables. Elle était et elle restera else des one esate Pees en pots demas gos Jes eases : ee a compu géerale a pour eet de dre eo cut ete nage he de conpes ote aan enue de cone ape lt oles ees rinpes express earn 988 (Code de or anton compat) Le shee dy eet pas ue shove fice cr norms compli, ne mae ee ie de onsen rsa de cox parol ities. La vi ren tone iemplacées par la régularité et la sincérité des comptes Fenactitade scientifique sont di itt ui s"abservent travers le respect les aormes communément re saisies des différentes opérations de Pentreprise, ainsi « doles compabes eleventh faticenda. ingluctablement les erreuts d” imputation. ‘one, les dats de synthase essenten ons comptables doivini &t préparées d'une maniére cohérente pour donner i pattimacny et des eésultats de lentreprise Les inform: ve image transpare cms opéraione de Veaprie 200 $8 1 compile générale eet fe iets op caer ticrou epi sais, furan, cents, bases, at sre ede doés cosa po ls nays Ble produit aprés synthése périogiques. qui fourn les managers de 'entreprise. ; de nos jours sur un rférentiel Iégal (Loi 9-88), Pimpact ‘esprit des eompables (La question : Cette imputation ‘reste encore une prégccupation majeure des Matgré, que la comptabilité repos Fiscal demeuee prépondérant dans compuable serait-elle acceptée pus te fixe professionnels de la comptabilté). use 3 la détermiation de impor exigible, Pobsession cel de recherches Pimage ‘Au Maroc, fa compiablltésert ds fiscale peut alors sacrifier Pobjecit suuré de la comptabitté fidele des comptes Comptabilité générols approfondie Ne pon ee dat fl vinnie de eon pena pa apn dt sts dew commen eect crjoneet le te donde etter eshte ree toue aohnmie ee La complexité tient en effet non seulement ax ti tent avr liens permaneats qui existent entre [a complabilit et la fiscalité. mais aussi 3 fo Werarchie des obligato ‘emp ligstions de ees deux Le plan complale général approuvé parle Irislateur maroein,regroupe un ensembie ée ie ft de indgespemaian avs enters de eircom er fonetion complable, mais celui-ci ne constitue que le codte général, les spécificités de ceraines ‘onérations effectuées par certaines entreprises penventlissex planer des impréeisions La jurisprudence et a doctrine doivent venir ev aide pour lever tout i ienscompables ou guivogue cher les La tee des comptes dot restr ora. nae ne peut y avoir de free 2 ne pratique scl essen see ep sr romans commandant divs En l’absence de regles d’entegistrement et de présrr des états fi nation da as inacirs de synthe, comping se lat nun on Garten notin a des Cats fans pours se wuteceiiie Lanormaliauon des gsc es procedures indispensable pour que te langage compable sit urforme 3c vaonae Aépoue de aeolian, ob de nombreus ete . enneriesmatenines ot des copes ene ie yrs de on gee oni x eine event un langage onivere, des efforts harmonisation» uns pour rapocter les een ccourants de pensée en la mate. eee Pour ces multiples raisons et bien d°autres, les entrepri ées a les onteprits marceine sont eppeles Conform atk pee principes dc pari ois de nomalcaon compute Ceconformisme es plus quale, fois avx lates nerves ea fois av lila inernes ee complbilitq'aux utes exteres Tl permet ne inpuaion share des opéaons sila chee totes les eovepies quelle qu'elle so lew nated acti ou leur tale Le ifrmatons fons pr one oma ar, spect so ‘seront fiables et pertinentes. at La compitisn da expec dans fe temps données comptes, ea possible La compa devin alors, un tilde en tn mayen de reve pour es ts qu le ede ghar! pb pro et ps enh, ol pours prbleme d'vlution ed impuao le at de syasenresenten ete Le cadre conceptuel présente un intér8t certain viis il ne peut répondte & tous les cas de Figure que peavent revétir certaines opétations povicaliées de entreprise. Leeson une nfrmaton de quai, ef ia ‘ uae, en image fete obectve de asia nance d'une ene, depend das une Ie mesere do respect des rgles et des princpes compubles, qui ne pewent re oure passés qu’ tie exceptionnel ef svec ‘motivation fondée. Le eyele des travaux comptables commence pat Ia saisie des pidees jusiietives, des Spesatoneeffecaées par Vetrprise «about 8 Velablisement des Gals de synthe Genoa ques. Quel qv site reed ’organsation compte une enreris, la comprsbiité Tepoue su une désarche identiqge qui se présente comme suit im Recueil des pices jusifieatives qu doivent ée vérifiées quant & leur probit ‘m Double encegistrement des pidces : Au journal et au Grand livre tn Biablissement dos balances de contbleet des tas intermédiaires de gestion (Couti informatique permet en toute aisance T'élaboration des Bilas et des CPC plusieurs fois en cours d’exercice). ww Travaix d'inventaire (Amorissoments, provisions, répularisation, avant Metablissement des éais financiers annus. tm Présentation de la balance apits inventsre, Gablisement des documents de synthése ‘annuels, et détermination de impo sur tes résultats, wm Cloture et réouverture des comptes marque importance des regles d’évaluation et d'imputation De cet enchatnement on re sa nature, aura une incidence sur les ‘complables, en effet toute erreur quelle qu'elle soit Gecuments de syathise qui sont destinés aux tiers mais également aux a Aécideurs de entreprise ‘Si Pon veut que fa pratique compta ‘écoulent soient sinceres et transpan théorique, en we de rechercher des solutions @Pharmonisation Ccomptabilité un instrument efficace de pestion prudence comptable et 'absence de doctrine rendent I comptabilité emble de mécanismes figés, dépourvus de fondement théorique et nalystes et aux able soit plus réguliére et que les documents qui en rents, il faut donner une large place & la réfiexion permetant de faire de tx Linexistence d'une juris ‘maroeaine commie un en scientifique La comptabilité n'est pas seule information de nombreux usiisatears. Elle doit monde. La comptabilité est une souree tilisateurs. Elle ne peut done étre ‘ou selon ses désirs ment une affaire interne d'entreprise, lle est 12 source: fournir ts bonne information & tout Te information, elle doit Are comprise par les différents faigsée ba guise de entrepreneur de a tenir 8 se maniére malisation comptable est done plus qu'une nécessté il est meme tC arante-une information de qualité. Me ctdre concepue este d posts gins, ee probes paticules, rencontrés dans la vie ds entreprises ne trouvent pas de réponse do foins, apparentes par féfGrence aux normes retemues. Joservé 2 travers fe monde au niveau dune refonte des ‘est salutate, A un moment oit des grandes entreprises se Le cadre conceptuel de nor Le regain e'inér@t récemment ol ragles harmonisation comptable 1 i a Comptabilité générale epprofondie somt deroubs sons que leur tats financiers ne luistent présager un tel sort (ENRON, PALMALAT, FIAT, DAWOO, 3 Les comptes annuels doivent funir dex informations comprelensibles et précises, pour tein cote quali, lex évaluations ot es enregistrements complables doivent respecter un certain nombre de vmraiates Contrainte d'cbjectivité : 1 {aut ever les estimations subjectives ou approxinutives, Ppulsque la comptabilité doit yervir de preuve et fournir des infcemitions fibles, 9 Contrainte de péiodicité: La vie de Uentreprse est diviée en exercices compables wil convient de respecte. A ia fin de chaque exercice des éats financiers doivent xe ‘minucieasement élaborés pour décrvefid@lement le pateimonne et mesurer fe résultak de Pentreprse Contrainte de prudence : Le pessimisme est recommandé par le droit comptabie et ‘commercial il fut tenir comple des mcerttudes, des risques et des charges qui migorent. Je réulta 1 vaut misux pas parlte top riche pour ne pas tomper lex Hers et partic des dividendes fictits, Malgré, que le compiabilité marocuine repose sur un réféemtel de base et que Ia certification es comptes observe leur régularité ev dgant aux peincipes comptabes, nous eostimuons de voir des comptes publiés earachés durégulantés, mettant en cause la sincérité et a (ransparence que doit garam I enue d'une complabilité Si certuines insuffisances peuvent re fraudulewses et intentionnelles, beaucoup d'autres relevent de lambiguité des situalions ob Vepacité prime sur la clarté evant des situations particuliéves et spécitiques, Jes complables des dilérentes entrepeise par manque de ferences, se livrent 8 eux mens, et peuvent wlopler des solutions opposes pour des vas sinilaices. En attendant une jurisprudence comptable et commerciale assez dense, et une doctrine orientation genre, now avons jugé utile de mettre enles es mains de nox etudiats et de os contrérespraticiens ce manuel conga en tant qu'une rélexion re indicative pote clairer quelques zones grises de noire pratique complete Nous espérons que ee uuvail, servire de eluiobscur en ant que guide indicat aux professiconels complables muis aussi d'ouvrage de référence pour la preparation des examens et des caries finances pour nos tudits Crest done pour répondes & des besoins cruelement ressents fla fois ordre technique et pédagogique, qus.cel ouvrage w le présenté en vue de combler un vide ts notoire trite ‘unt sur un plan thdorique que pratique, un ensemble de diticultés complibles, aves Fespoit de cuatribuer tant soit pew 8 redorer note prague compluble oti ire delle un out de sane gestion, Chapitre : I Approfondissement des opérations sur les immobilisations terme, Pensemie des bien comorls ou norprels que eatepise Oe conaret wd endo on fompsfliverer one eg at 2cfuegan scone pase remit sabe enon, ce tre racoute element es shagesmmebiises Grmohisains ert) chs mnmntioaons Raunes (Ives ce prtspation ou aes Os Shoes cpt ow aes enced pis hon an, Les immoisatos se din oe pr ites ne pt Wi en tt eee! ee nse pk freee fondomesse carl sii qu est psa nar du bien eae recon en mnulaun ou ence ns son he par p03 aged Drees par Ponepree: Liston est ndspenable surf pan Fal ear ele pant juatiers mare de éontntion dea dépeeefletée J- Quelques précisions : ‘Siladistinetion entre une immobilis.on e ue charge est 8s souvent ete et lar, elle ne Pest pas toujours dans de nombreus... situations ob la dépense effectuge par I'enreprise est belliqueuse et confuse quant son alictation 1 Critres de distinction une in.abitisation: Les imincbtisaions regroupent le viens detings & sevir de fgon durable Vexerlce Takatue ture earepise Cos bin. ne econsmmen ps purl premier sage ization da bien que 'on vient aoqdve que revient Crest done au crite del durée ii ecu te eve Vtleston de ment ac nbn oan haze de Qu pores fon fut tbl a distinction entre wie immobilisation tun sock, PU read eat ere wansforme ou ves pls apidement posible Mais es ples compules ators a régime parties pour Tes biens de fib vaee i Sepureent des mmebiiation ql pewvent inci en charges Lanse en sre de a coezpn atimoil in cntaement & souget e fait que seuls les biens appartenan: : Ventreprise doivent figurer& Fact, ceux dont elle = Comprapiire generate erprotondie rasa sen pose a ‘ 1¢ figurent donc pas 3 l'actif du bilan. ae REA Les eres cbse: rr conse on inn 2 inmebieton Cex tar aden eon amare bin tp de ~"Cratemte lt popict when spartan aT royce! wi leet te imebisation. Un ie ov mere ue Fuaewer Jes immobilisations de l"entreprise. eee eee 2+ Ladistinction entre immobilisation, stock et charge : Tesi pnesagnespruneenst nye eqn mnt sok gc cg alemon une peton ore one es moe ica snd geen dit analaeon un que charge uci conucr ane medi Cette distinction est fort important ke éc mt st Tep ‘comptable que sur le plan fiscal. : een saint + Distinction : immobifisation et stock : Le critise dela durée d'utilisation doit étre observe p watt vr disinguer une immobilisation ’un + Acqiston par une enters un ot de pi ; ne enterte dun ft de pido de rechange pout sts istalatons chic Tes per sont stockées pour Er ules eomme pce de techange immobilisations : elles sont done & immobiliser. ee + Ustition par oe eerie our se propres besos dum rdinatur lev de son sock ordinateur qui était destin le vente : L'ordinates heir Ia vente: Liordinate affecté aux usages internes doit done + Emploi d'un matériel de démonsteation et d'essa. Si la dure d'utilisation est supérieure 2 un an, le matériel doit ete immobil r suns iss, dans le ons contraire le mstériel fat parti des = Distinction: Immobisaton et charge: En gna distinction entre vn invsissomen: nobis tune pe charg et cle, opens cerns stuatonspeuven er Leonisons 5) pense ass element Ie msinien den en pnp we cage. Si au cone, dyes condi une ayniion de valeur bien, de dre probed uiisation, on et en présence uni inscription en immobilisation. es ‘ eee eee bon éat d'utilisation, elle constitue, «Les biens de faible valeur + Pour ne pas immobiliser des petits cutillages, les praticues comptables autorsent inscription cn charges des acquisitions de fables valeuts méme si les biens és ae si les biens concernés sont d'un usage 10 Chapitre T: Approfondissement des operations eu i> twwsrewnucnttnist _ Cette toléance pour but de ne pas gonfier Pactif immobilisé d'une entreprise par des immobilisations insignifientes, Ti: Les ragles générales d’évaluation des immobilisations = 4. Evaluation des immobitisation & leur entée au Bitan ‘A tour entrée dans Te patrimoine de Ventreprse, les biens acquis & titre onéreux sont orepstes 3 leur cot d acquisition. les bens acquis & te eratuit leur valeur vénale eles biens produis 8 leur ott de production [ Coit Weequisition imé en DH, majoré des frais accessoires représentés par estégal au prix #'achat du bien et utilisation du bien les charges directement liges 4 acquisition ou 3 la mise en état b- Cont de production : Hest égat aux cots d*xequisition des matidres consommnées augmentés des charges directes cl d'use froction des charges indirectes de production, les intérBts des capitaux emprumtés our Finaneee ia fabrication d'une immobilisation peuvent @treinclus dans Ye cout de production lorsqu’ils correspondent Ala période de fabrication. c= La valeur vénale : lle comespond au prix qui surat &é acquité aux conditions normales du marché; si be produit aurait 6 acheté, 2- Liévaluation des immobilisation en fin dexercice uy code de commerce ot de Is loi comptable, tout En applition des dispositions fiscaes, bli les ccommergant doit procéder un invenaire au moins une fois tous les dowze mois et. ture de fexercice ce travail comporte deux phases: ‘comptes annes lac a Linventaire 1 consist dans le recensement et valuation de tous les actifs et de toutes les destes de Ventrepise Ii ne faut pas le confondre et le Himiter au seul i cconstitue qu'une parte des travaux d'inventaie. inventaire des stocks, cette opération ne b- Larrété des comptes Cres Vensemble des travaux qui conduisent & 1'éablissement des états annuels de Penteeprise ‘ATinventaire, a valeurd’une immobilisetion correspond & sa valeur actuelle, La valear d'un dren hia date de P'inventaire comespond a sa valeur vénale : C'est & dire, au pris peésumé fq acceperat d'en donner wn acquéreur évenivel dans L'éat et le lieu ob xe eouve Ted bien. “ {Ls valeur véoale doit etre appréciée en fonction de la situation de Menteprise, A Pamété des comples, "hypothise retenue est cele de fa eomtinuité exploitation, Heal également indigué, que s'agissant Cimmobilisations autres que finaneres. et pour autast que le valeur actuelic n'est pas jugée notabiement inférieue & leur valeur comptable nee, cette erniére es retenue comme valeur d'inventaire Aart des comptes. une comparaison doit re effectuée, au tte de chaque immobilisation nice sa valeur compiabie et sa valeur actuelle [Les plus-values latentes ne sont pas prises en considération ‘Les mains-values font objet d'une constatation &'amortssement on et de provisions (oar application du principe de prudence), 3- L¥évaluation des immobilisations & la sortie de Ventreprise : A la sortie d’une immobilisation du patrimoine d'une entreprise,& occasion dune cession (01 pour toute autre cause, clle-ci doit ue évaluée a sa valeur résiduelle, qui cortespond 3 sa valeus brute diminuée des amortissements cumulés qu lui ont été consttés Iy'ext jamais {enw compte des provisions pour dépréciation éventuellement constituées. Les provisions sannalentsépartmeat parla constatation des reprises sur provisions. HI- Lrenregistrement comptable d'une entrée dimmobilisation dans le patrimoine dune entrepris 1- Constatation comptable Pune entrée d'immobiisation : 4 Immobitisation acquise ttre onéreux Lenités d'une immobilisation dot ere enregisirée a son cot d'aequisition La difficulté de Ia détermination de ce cot provient de Mexistence de multiples fais accessoires susceptibles d'accompagner une telle opération. Une distinction doit dire faite cote les fais accessoires qui font obligalaiement parte dv cot d acquisition et ceux qu sont exclure. Lracquisition d'une immobilisation peut conduire Penteprise & supporter de nombreux fais: impos, commissions, honoraites, frais de transport, installation. de formation ea Personnel Les ais constitutfs du com d'avquisition correspondent au charges directement sue Indirectement lige i acquisition du bien et sx mise en état d'utilisation. 11 s“agit notamment des droits de dovanes pour les immobilisations importées, desta: es non ‘écupérables, des frais de ransport, installation et de montage nécessaires 4a isive en service du bien. En général, tous tes frais engagés en vue de rendee le bien acquis conforine asa destination. 1 en est ainsi par exemple des frais de peinture aux couleurs de Ventieprise cen vus d'un effet publicitsre. jent_dae opécations sur las imvnebilisations CChopitee Z Appeofondi Toes iscsi sn ques i ess oe conser ne charges. Le plan complable pucvoit ceperdant un Uitementspécial pour ces charges, ee ton de Fertepise. Ce ecient ext rer 8 canes charges patuleres qui decompagnent acquisition de Mins bison Las dts de mutton, boners. commissions frais aces peavent re immobilisés dans le comple 2121 » Frais d° acquisition dimmobilisauions pour les étaler sur plusieurs Lorsque cette solution est choisie jar Venteprise, la repartition de ces charges s'etfectuera sur un durée maximale de cing an a in objet d’un financement pat fe moyen forsqu’une immobilisation est acquise Bend ou fait objet d ; anenprutconract pa enti, les ints supports ne peuvent pase nels dans te coat de immobilisation cones. His ne peavent pas nom plus Figures parm tes frais Gucgusition d'immobilisation, mais is Fore parti des charges financigres de Vexercice ois iis doivent se rattacher. Seuls fes wiréts de peéfinancement @une immobilisation peuvent ‘ire incamporés son coat d'aequi: sion. Exemple = ‘Av courant de fe.urcice N, Tentteprise ALPHA a acquis une machine Industriola aupees «x4 Tournisseur marocain Le 20004/N, elle a regu Ia facture nivante 600 00000 rae 50.0000 ci Fava name is. 00000 Tel TTC) 6400000 ‘Acrédit payable sur 2 ans in compre pr le fuses pi oe sider emo i ol onsen sont Terme Sane So co i om et llc pareponontel de ete Finals soe ater pes ones dun mrt de 5 0000008 GT) nt gl igi cose pour oncom ve eet ton 20/04N 2322) Marie et oulage (550.000+50 000) e2naneo0 | 34551 | iat TVA eécuprabl/Immote 114.000,00 as Foornisseurs imme 684 000.00, na Imnmobiliatons eompocelles produits par Veneprise pour eie-meme | s1.000.00 | Cot acquisition (6136 | Rem. D'termediaresethonoraives 18 000.00 34552 | Bia TVA sdeupérble/ charges 3 600.00 4688 Divers eréancers eon Honor dingénicur consi 2121 | Frais eacquistion&immatilisation 18 000.0 | nis7 ‘Transfers dechaspes exploitation 1600000 Sulvane decision de gestion bb Production d'immobilisations par Ventreprise pour elle- méme : HH n’est pas rare qu'une entreprise produise pour elle- méme une immobilisation dont elle besoin, La production d'une immobilisation conduit l'entreise & supporter tn cestain montant de charges varies : mates, main d'aeuvre, énergie, anortssements, Les charges qui doivent étre incluses dans le cott de Vimmobilisation sont: les charges directs tlle que : es matires et la main d’qeuvre ot les charges indirectes de production en se référant au processus de fabrication, cependan' le plan complable exclut du codit de production les fiais de recherche et développement, Ins charges d'administtation générale et les charges financigres exception faite des intréts intrcalaites de préfinancement. Lorsque la production du bien est achevée,ilconvient'emregisterleco0t del'immobilisation au débit du compte concerné de te classe 2, sila prediction est inachevée & la cléture de Fexercice un compte d'immobilisation en cours et debit. La contepartie est enregistée au crédit du compte “{4* immobilisations par Ventreprise pour elle méme, ‘Siune fraction ‘interés est intégrée au codt de in bilisation, le compte 7397 transferts de charges financitres sera erédité. produites Sur le plan fiscal, ta production immobilisation par |'satreprise constitue une ivraison sot méme, passible de la TVA, mais dans la mesure od ele peut re récupérée par lenireprise, elle devient de ee fait une opération blanche sans inciene fiscale pour Venteeprise, 14 - EXEMPLE La société ALPHA a réalisé en W un baliment d usage d'un hangar de stockage, amorfissablo. sur 20 ans finéairement. Liachéverent du chantor ef la mise en once du magasin constvuit 616 constaté te 01-09-N. Le coit de ls construction se compose de ross 2naponn Corps de persone 24200000 DH 28.80 46557 Bu TVA a reverse / 6 promt 2880 Reverse de TVA 6 du prorat Chaprtre 1: Approienursnener TVA répulaser ynobitisation par exédit-bail = Le contrat de eréit-bailconsitue une upération de location asortie d'une promesse de vente {au bien au locataire &T'expiraton de Ia pétiode de focation vrmoitaaons acquis pe xia apparent pas su ein da ate a eat respecte appoce pail un bilan 4 inverse come ue forme de inane 3 Acquis Les “ puisque le plan compt ides pratiques anglo-saxonnes qui considre fe Leasin boil, est exigé en général une garantic du locataire qui Au départ du contrat de exédi senregitre comme suit 2486 | Deis et cautionnerenss verses sia Banque Fin N ¢ f= Prorata = 76% AP = 82% 766 6% LLentreprise doit reverser une fraction de lu TVA (24 000x 6%) x U5 = 28,80 345517] Bla TVA recupéable a Prema 38.40 7582" | TVAxéeupérable/ ute ux vasition do jrorta 38.40 TVA asteupérer suite ayemeatation du pov AP= 83%. 8252 1% Pas de regularisation puisque la variation du proraa n'a pas dgpassé 5% + Lenizeprise doit suivre chaque immobilisation affectation commune sur 5 exercices conséeatis, + La variation do prorata se calcule (ogjours parla eompuraisen du prorats de tin d’exercice ‘au prorata appliqué iniialement lors de I aequistli-n de Pimmicbilisation ‘Tas recupzzations et les reveserents de TVA sen 2» ssider comme des chatues cu des produits ‘ioe courant et non courere des imps et anes core ieale la note ciel de TIGR, p54 18 «Ala finde chaque terme : Le locaaiepaie une redevance leasing, taxée au taux de 7%. ‘Xvrexception des edevances leasing relatives aux vortues de courisne ola TVA rest pas Gedyotibl, la redevance est enregstréo en hors tare, Ia TVA est récupérable, (6132 | Redevances crit bait. = 24552. | Etat TVA eéeupérable/ charges TVA an sis Banque Ala levée d’option d’achat : ment faible constitve Ia valeur d'origine du bien et se réeupére parle biais te aeead ie alors "entrée de I'immobilisation dans son actif des amortissements. L’entreprise const 2. | tmmobitsation* Pri conven 2486 ‘Dépote et eauuonnements versés Gree suai Banque soulte 19 a RES SSS SSS Comptabilité générale approfondie Exemplo Lo tor octobre Mla société ALPHA live option d'achat dun contrat de leasing ‘portant sur un matériel de production. ‘Montant de Foption 180 000,00 DH = Dépst de garantie vars eu départ du contrat 10.000.00 DH = Chéque pour la soute 70,000.00 DH Le mati! sora amor autour lnbaire de 10%, orion 2332 | aateie et ovtitage ~ | saoce.00 2486 Depts et caticanement verses 000000 sual Bancve 7000000 sun 6193 |Dowtions @exploition aux amorisements des] 200000 Imsnobilisations compres ow Amartisserent du tare et outliage 2000.00 80000 x 10% 3/12 quisition d'une immabilisation dont le prix est indexé Lecquisition d'une immobilisation est parts accompugnée de Pactra d'un (Crédit de longue durée par le fournisseur. Dans cette hypottése, les aninuités de paiement Pewvent faire Mobjet d'une indexation cetle situation peut également se rencontter 3 occasion d'un bien payable pur des rentes viagres LLecnit d'uequistion de janmobilisation dans ces cus doit dre déterminé confceméoren’ atx rigles générales ( évsluation. Les modalités de rglement du prix demearent sans incidence Sur ee cob. Les conséquences éveatuelles de Pindexation seront cansidérées comme des charges ou des produits & rattucher aux exercives de paleret De ce fit, tes diférences de reglement lig fen tant que chi 3a variation de Vince dlvent re analyses 268 a des pres euahables aly eterices de réglement. Lory de Facuision, Pimmotilisation est enregisiree son coltd'woqstion, mention dan i facture ou le contrat de vente: = Les diiférences éventulies qu sppacaisent du fit de indexation font Pobjel do (ratement ssuvant vent_des opérations sur les immobilisetions cexetcice, us diféences indexation sur les éehSances restant toured shave A St afer compte se des moda eniqus 8 ells appesles ax ‘opiratons en devises, sn effet la valeur de T'immobilisiion reste intangible, ls dette est actulisée par Ja tonstetation d'un 6eart de conversion Les nausses probables doivent de j«.visionnées les baisses latentes des detesindexées ne ‘eront as prises en comple par resp. du principe de prudence, Avechéance. ‘au début de chaque exercice, le réglement lassera Les écarts de conversion étant ana fpperaltre donc un gas ou une perc caracire Financier 3 comptabilisr Exemple Le société ALPHA 9 quis 19 O5/01/N, une machine de production 6valube & 1 000.0000H (HT). Th. 20%. Le réglement doit dro ufectué comme suit = 250,000,00 DH a is tvraison dy bien ainsi que fe montant de la TVA qui s'y repeort, = Le solde on trois \visements égaux le I1-42N, ke S1-12Ne et be 31-12-42. Ces montants seront »Jexés au taux 'nflaton office! de Fannée: Cole enregisté fin N wt de 2.5%, clude Nt ast de 5% celui de N+2 est do 3.25%, 05/0UN 252 | Mariel eoulage 34582 | ia TVA céeupéabie sur ims bilisaion 200 00,00 sta angus (25100 1,20) 300.0000 86 Pournisseurs immobilisation 0 090.00, Comat cturen euleiak H 1486] Fourisseus @'immobilsathns 300 008,00 65118 | Avees im. des emprants et dstes 7 00.0 stat Banque (4 600 x 1.025) 307 500.00 tere annie 31/12IN 31 12-Nel 2720] Augnwatuions des Gates de Fsmneemean Is 00m 2724 | Augorentaions des asates de financement souaue 4x6 Furnicseu immiisatons 1s voxos 1486 Fourmisseurs €'imanmblisatons 0m.00 eset de conversion / anniésrestantes eae de conversion até restate 6000 x L125 = m5 080 ist [onan poop Re Cifomcin tom a ws rs ots op a | an eee eee a asset Provisions pour hausse des prix pont 7 Gai Yoonims Tanck ww wwiorms aa] Gio , Suppoes qs eae et arse a ae sta 15 ee 1 Lanorenen ecclesia inte de zn | Anse sna ont ae waa 31/12/N t Dien Ns2, ent comes et oe ! 95 [Bouin om wince os Fone] Toot ‘corporels, 31/12/N+2 sot | arin mi ge seve | a Tai [Rare is m0 ‘ ers | assist 000 , Sia) | Damm 00 1085 30750 9100 Lc de eae coaté fe. Na por bu ce dete cee po ee 7 éiablissement d'un bilan transparent et sincére. Au Mut de Pexercice N+1, il doit étre 4 coe pu it; |i Cen ao arta oa] TOT , tse in, es a evans dient recon 7 — 28332 Amortissements du matériel est cutillape 1100 000,00, it aust . «NB: On constate que les variations dindexation entainent une charge vaca ns wm : rete dr pan pe Troe, anos Gre [Asma ints ang ne sono fron ot poi Ftp, a pas tn YO te Sit ‘Banque (300 000 x 1,03) 309 .000,00 7 5- L'acquisition d'une immobilisation contre une rente viagére : Cotte technique assez rare, peut &tre ule par Ventreprise pour I'scquisition de ses ‘immobilisatons, 1 s’agit en definitive de V'achat d'un bien & exédit, puisque I'aoquéeur s engage au versement d'une rene périodique jusqu’ au déees du erécrentier. 2 23 oe Comptabilité générale anprofondie Le contrat de rete vingve est classé juridiquement pari fe comtratsaléaoires, Le déces du vendeur est un aléa doat la date reste inconnue, ‘Das la signature du contra, ily a transfert de proprié du bien, Le bilan doit donc entegistrer Je bien en question et constater ses amortissements le eas chant Selon la volonté des parties, la totlité ov une parte seulement da prix peut &tre convertie fem rentes- viagéres. Dans toutes les hypothiéses, Pacheteur s'engage & payer le rente juusqu’au décés du vendeur 1! doit done enregistrer sa dette pour le montant évalué lors dela transection + D'aprés le plan comptable, le bien acquis dot ire enregstré pour la valeur stipulée dans fe contrat ou 8 défaut pour son prix estimatif & ls date d'eainée dans le patrimeine de Mentreprse Les opérations acquisition d'immobilisation par les rentes viagdces concernenttrés souvent les immeubles. Une indication de prix doit donc nécessairement figure dans le contrat pour In déscrrsinaton des droits d'emrepisirement + Bcriture de Vacquisition de Vmmobitisaion. 2. | tounoditisaion™ ax 86 estes viagres « stat Banque x ‘Lors de chaque échéance : Chapitre T: Appeotondissenent des opérations sur les immabilisations Taso | Rene viagbre 7588 Autres produits 1m courant x ile prix est exprimé en devises : 6- Liacquiition 'immobilisations. LLorsqu'wne enireprise se procure un. immobilisation d'un fournisseur étranger, la facture regu est libellée en devises. Dans ces, lecodt de |'immobilisation est convertien dishams fv cours du jut de Popération. C'e + cette valeur qui servira de base aux amocissements ‘quelque soient les variations des parit- monétares pa la suite, les écarts entre le cours initia cet les cours des échéances de réglens ut constituent des gains ou des pertes de change pour Pentteprise Exemple Lo 01/01/N, Fentrepri. SLPHA a importé une machine de production facture ‘parle fournisseur Halen au prix do 350.000 €, Payable & 30 jours. Les fais importation .0 sont élovés 8 174 200 dh paybs par dos choques bancaires. Le cours de Feuro, le jv de dédouanement est de : 1 € Lentreprise a obtenu tu suspension de a TVA auprés de la dovane. 0,092 ‘A chaque échéance et tant que le vendeur est en vie, Iaequéreur doi effectuer le versement o/0W"N psévu parle contrat, La somme vesée est considérée comme un remboursement en parte de ee HERE eee eee Ja dette constitu parle rene viag2reestimee lors de acquisition du bien, Tas? | Mastiel ew uit 350000 x10092+ 174200 | 3706 400,00 481 Detes /acoulsiti immobitsations 3532200.00 [1486 Revtesviagtes x (350000 » 10.002) stat Banque ‘ st Banque 178 206,00, Lorsque 1a dette initialement enregistrée est leinte, les. versements effectués en phis représentent une charge non courante pour entreprise. (e588 Avtes charges aon couantes = sat Banque x Si le vendeur décdde avant 'expicaton de Ia dette iniislement constaté, le reste dela dette cconstiuera pour Mentreprise un gain exceptionel Le reliquat dela rente viegére doit re annulé ‘Le O3O8IN, Un virement bancaite s vi effectué au fournisseur, Pavis de debit suivant est parvens & lenteprise “Montant viré a la banque du fournis..r+ 350000 10,108 = 3537 800,00 ‘Commissions 3740.00, ‘TVAY commissions 1% 261,80 ‘Total prélevé de voure compte = 3541 601.80