Vous êtes sur la page 1sur 49

MINISTERE DE L’AGRICULTURE DE L’ELEVAGE ET DE LA

PECHE
========
Programme Cadre d’Appui à la Diversification Agricole
ProCAD
========
Projet de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest
(PPAAO)

RAPPORT ANNUEL DU PROJET DE PRODUCTIVITE


AGRICOLE EN AFRIQUE DE L’OUEST (PPAAO
BENIN)
AU 31 DECEMBRE 2016

Février 2017

1
TABLE DES MATIERES
TABLEAU DES SIGLES ET ABREVIATIONS ..................................................................................... 3
I. Résumé Exécutif….. ............................................................................................... ……5
II. Introduction ........................................................................................................................ 7
III. Niveau de réalisation des indicateurs et analyse de la progression Evolution des
indicateurs 8
 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 1 .................. 9
 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 2 ................ 10
 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 3 ................ 11
 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 4 ............... 12
IV. Résultats obtenus par composante au cours de l’année 2016 ............................................... 14
4.1 Présentation des résultats atteints par rapport au PTBA .................................................... 14
 Composante 1 : Conditions propices à la coopération régionale en
matière de développement et de dissémination de technologies améliorées ... 14
 Composante 2 : Centre National de Spécialisation ................................. 18
 Composante 3 : Financement à la demande du Développement et de
l'Adoption des Technologies améliorées....................................................................... 22
 Composante 4 : Coordination, gestion et suivi et évaluation du
projet. 26
 Niveau d’exécution financière ......................................................................................... 27
Point d'exécution financière du PTBA PPAAO au 31 décembre 2016 ......... Erreur ! Signet non défini.
 Point des engagements du PPAAO au 31 décembre 2016 ........ Erreur ! Signet non défini.
 Point des décaissements du budget global du PPAAO au 31 décembre 2016 .............. 28
 Point de la mise en œuvre du plan de passation des marches .......................................... 28
V. Difficultés et approches de solutions .................................................................................. 28
VI. Recommandations ............................................................................................................. 29
Conclusion ............................................................................................................................... 29
Annexe 1 : Tableau des valeurs cibles des Indicateurs au 31 décembre 2016 ........................... 31
Annexe 2 : Tableau d’évaluation du Plan de Travail au 4ème trimestre 2016 ...................... 36
Annexe 3 : Technologies prioritaires retenues par filière ....................................................... 48

2
TABLEAU DES SIGLES ET ABREVIATIONS

Sigles Définitions

CARDER Centre d’Action Régional pour le Développement Rural

CEDEAO Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest

CIRAD Centre International de Recherche Agronomique pour le Développement

CNS Centre National de Spécialisation

CST Conseil Scientifique et Technique

CNP Comité National de Pilotage

CROS Comité Régional d'Orientation et de Suivi

CVA Chaîne de Valeur Ajoutée

CVPC Coopérative Villageoise des Producteurs de Coton

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le


CORAF
Développement Agricoles

DAGRN Direction de l'Aménagement et de la Gestion des Ressources Naturelles

DANA Direction de l'Alimentation et de la Nutrition Appliquée

DCQ Direction du Contrôle de la Qualité

DG Directeur Général

DGAER Direction Générale de l’Aménagement et de l’équipement Rural

DPA Direction de la Production Animale

DPH Direction des Productions Halieutiques

3
Direction de la Législation Rurale de l’Appui aux Organisations
DLROPEA
Professionnelles et à l’Entreprenariat Agricole

DPV Direction des Productions Végétales

ESOP Entreprises de Services et Organisations de Producteurs

ETD Entreprises, Territoires et Développement

INRAB Institut National de la Recherche Agricole du Bénin

LSSEE Laboratoire des Sciences du Sol Eaux et Environnement

MAEP Ministère de l'Agriculture de l'Elevage et de la Pêche

ONG Organisation Non Gouvernementale

OPA Organisation Professionnelle Agricole

PADA Projet d'Appui à la Diversification Agricole

PNIA Plan National d’Investissement Agricole

PPAAO Projet de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest

ProCAD Programme Cadre d'Appui à la Diversification agricole

PSRSA Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole

PTBA Plan de Travail et de Budget Annuel

SGM Secrétariat Général du Ministère

UCP Unité de Coordination du Projet

UGP Unité de Gestion du Programme

4
I. Résumé Exécutif

Dans le cadre de l’exécution des activités du Projet de Productivité Agricole


en Afrique de l’Ouest (PPAAO)-Bénin, qui a pour objectif global d’accroître de
façon efficiente et durable la productivité des spéculations prioritaires au
Bénin et en Afrique de l’Ouest des résultats appréciables ont été enregistrés
pour le compte des activités inscrites au PTBA 2016. Ces résultats se
présentent comme ci-après :

 Grâce à l’installation de nouvelles plateformes d’innovations par les


ONG, 9 000 nouveaux bénéficiaires du projet ont été atteints, ce qui
porte le nombre total de bénéficiaires à 432 849 au 31 décembre 2016
contre une cible de fin projet de 250 000 bénéficiaires, soit un taux de
réalisation de 173 % dont 39,55 % de femmes ;

 Pendant la période sous revue, les six (06) nouvelles technologies


mises au point par le CNS Maïs ont permis de porter à quatorze (14) le
nombre de technologies mises au point par le CNS-Maïs contre cinq
prévues soit un taux de réalisation de 280 %.

 15 250 nouveaux producteurs ont adopté les technologies mises à leur


disposition par la recherche faisant passer à 218 773 le nombre total
de producteurs, soit un pourcentage de 146% par rapport à la cible de
150 000 producteurs/trices fixée au 31 décembre 2016.
 La production totale de semences est de 615,3 tonnes soit 425,7
tonnes pour le maïs et 189,6 tonnes pour le riz pour une cible de fin
de projet 2016 de 500 tonnes soit un taux de réalisation de 123%.
 Sur 26 étudiants doctorants, six (06) ont soutenu leurs thèses à fin
décembre 2016, les 20 autres prévoient leurs soutenances courant
2017. En ce qui concerne les 19 étudiants en Master/DEA de la
première vague en fin décembre 2016, 16 ont soutenu, 02 ont
abandonné et une seule étudiante prévoit soutenir avant fin février
2017. Pour les 19 étudiants en Master/DEA de la 2ème vague 16 ont
soutenu et 03 prévoient soutenir début 2017.

 L’achèvement des vingt-sept (29) projets de recherche développement


et 08 projets de transfert de technologies.
 La mise en place et l’appui au fonctionnement de 90 nouvelles
plateformes d’innovation portant à cent six (106) le nombre de
plateformes d’innovation.
 La poursuite des activités de cinq (5) ONG pour la diffusion à grande
échelle des technologies au cours de la période sous revue.

5
 L’animation du site web du ProCAD joignable à l’adresse
www.procad.org par une équipe technique du ProCAD. Il a enregistré
à fin décembre 2016 un total de 13 878 visiteurs depuis son
lancement le 18 octobre 2013.

6
II. Introduction

Le Projet de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) a pour objectif global


d’accroître de façon efficiente et durable la productivité des spéculations prioritaires riz,
maïs, poisson, ananas et anacarde. Il est coordonné par le Programme Cadre d’Appui à la
Diversification Agricole (ProCAD). Il a pour objectif spécifique de :

1- diffuser les technologies améliorées de production durable et de transformation


efficientes du maïs, du riz, de l’ananas et de l’anacarde aux plans national et sous
régional ;

2- améliorer les niveaux d’adoption des technologies améliorées de production durable


et de transformation efficientes du maïs, du riz, de l’ananas et de l’anacarde au plan
national et sous régional

3- créer et rendre fonctionnel le centre national de spécialisation sur la productivité du


maïs

Le présent rapport fait le point de l’état d’avancement du projet par composante au 31


décembre 2016 et s’articule autour des points ci-après :

7
III. Niveau de réalisation des indicateurs et analyse de la progression
Evolution des indicateurs
Au 31 décembre 2016 les valeurs cibles atteintes pour les principaux indicateurs sont les
suivantes (Confère Annexes N°1) :

 Au niveau des indicateurs de résultats de l’ODP

Indicateur n°1 : Nombre de bénéficiaires directs et indirects du projet, (dont 40% sont des
femmes)

Pour une valeur cible de 250 000 bénéficiaires à atteindre en fin de projet, la valeur atteinte
à fin décembre 2016 est de 432 849 bénéficiaires soit un taux de réalisation de 173 % dont
39,55% de femmes (voir graphique N°1 ci-dessous).

Graphique N°1 Evolution du nombre de bénéficiaires par rapport aux prévisions

2016 432 849


250 000
2015 328 711
200 000 In1: Nombre de Bénéficiaires du projet
166 473 réalisé
2014 100 000
39 148 Nombre de BénéficiairePrévu
2013 30 000
2012 2 761
5 000

- 100 000 200 000 300 000 400 000 500 000

 Indicateur n°2 : Technologies mises au point par le CNS (au moins 3 sur cinq ans
cumulés) : six (06) nouvelles technologies ont été mises au point par le CNS Maïs à fin
décembre 2016 portant à quatorze (14) le nombre de technologies mises au point
par le CNS-Maïs contre cinq prévues soit un taux de réalisation de 280 % (voir
graphique N°2 ci-dessous). Il s’agit de : i) formules alimentaires des aulacodes à base
de maïs ; ii) formules alimentaires des alevins et des juvéniles de tilapia à base de
maïs; iii) la substitution par le son de maïs dans la ration alimentaire des poulets
locaux ; iv) la variété de maïs hybride chinoise Guidan 162 ; v) la variété de maïs QPM
Composite 3 x 4 et vi) et enfin la dose d’engrais minéral avec le PGPR Economic à
utiliser dans la culture du maïs.

Graphique N°2 : Evolution du nombre de technologies mises au point par le CNS

2016 14
5
2015 8 In2: nombre de technologies mises
5
3 au point par le CNS
2014 3
3 nombre de technologies Prévu par le
2013 2
CNS
2012 0
0

0 5 10 15

8
Indicateur n°3 : Superficie couverte par les nouvelles technologies (ha, répartition par pays
et/ou par technologie) :

 Les technologies ont couvert des superficies évaluées à 289 690 ha contre une valeur
cible 2016 de 240 000 ha soit un taux de réalisation de 121 % (voir graphique N°3 ci-
dessous)

Graphique N°3 : Superficie couverte par les nouvelles technologies

289690
2016 240000
279690
2015 144000 Ind.3 Superficie couverte par les nouvelles
74841 technologies réalisée
2014 72000
Ind.3 Superficie couverte Prévue par les
15768 nouvelles technologies
2013 21600
302
2012 3600

0 50000 100000 150000 200000 250000 300000

Indicateur n°4 : Nombre de producteurs/entreprises agro-alimentaires qui ont adopté les


technologies améliorées mises à disposition dans le cadre du projet.On dénombre au total
218 773 producteurs qui ont adopté les technologies mises à leur disposition, pour une
valeur cible de 150 000 à fin décembre 2016, soit un taux de réalisation de 146%. (Voir
graphique N°3 ci-dessous)

Graphique N°4 Nombre de Producteurs ayant adoptés les technologies

2016 218773
150000

2015 203773
120000
97077 In4 Producteurs ayant adoptés réalisés
2014 60000
In4 Producteurs ayant adoptés Prévu
2013 19095
18000

2012 672
3000

0 50000 100000 150000 200000 250000

 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 1


Indicateur n°1 : Nombre de règlementations adoptées par pays et alignées sur les
réglementations régionales (nombre), cumulatif

Par rapport à cet Indicateur de résultat intermédiaire : A fin décembre 2016, quatre
règlements sur trois, notamment les textes nationaux relatifs aux semences, plants et
pesticides et le règlement concernant les engrais ont été mis en conformité avec les
règlements 3 et 4 de la CEDEAO et huit (08) textes réglementaires d’application subséquente

9
ont été élaborés en conséquence et sont en attente d’adoption par le Gouvernement. La
cible de décembre 2016 est déjà atteinte.

Indicateur n°2 : Cadre commun, par exemple, les DPI, les droits des agriculteurs et/ou les
indicateurs géographiques (IG) élaborés et adoptés

Par rapport à cet Indicateur, deux indicateurs géographiques sur la variété d’ananas « pain
de sucre » et un produit dérivé de la transformation du maïs, le « Lio » sont retenus de
manière consensuelle avec les acteurs à la base. Les cahiers de charge y relatifs sont rédigés
et en cours de validation avant d’être transmis à l’ANAPI pour une protection des Droits de
Propriété Intellectuelle (DPI).

Indicateur n°3 : Le système de collecte, d'analyse et de communication de données sur les


technologies agricoles, les compétences en recherche et la productivité agricole régionale
créé et géré par le CORAF/WECARD est adopté

Cet indicateur est sous la responsabilité du CORAF.

Indicateur n°4 : Un système de collecte, d’analyse et de reporting sur les technologies


agricoles, les chercheurs et les expertises est établi au niveau national et au niveau
régional

Le système de collecte, d'analyse et de communication de données sur les technologies


agricoles, les compétences en recherche et la productivité agricole est mis en place et les
informations sont disponibles (site web du ProCAD, répertoire des chercheurs, CABEVetc….).

Indicateur n°5 : Demandes de visites pour le site web

Le site Web du ProCAD/PPAAO a enregistré au 31 décembre 2016, un total de 13 878


visiteurs depuis le lancement officiel le 18 octobre 2013.

Indicateur n°6 : Plans d’actions sur le Genre, la Communication et le Changement


Climatique développés (désagrégé par pays)

Les trois plans d’actions sur le Genre, la Communication et le Changement Climatique ont
été élaborés, validés et sont en cours d’opérationnalisation.

Indicateur n°7 : Le Comité national d'enregistrement (des variétés/espèces) est


opérationnel

Le Comité national d’enregistrement des variétés/espèces est toujours opérationnel ; sa


septième session consécutive s’est tenue à fin décembre 2016, depuis sa création

 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 2


Indicateur n°1 : Nombre de technologies générées par le CNS en démonstration dans la
zone du projet (répartition par technologie)

10
Les technologies générées par le CNS en démonstration dans la zone du projet sont au
nombre de quatorze(14) dépassant la cible de 2016 qui est de 5.
Indicateur n°2 : Nombre de technologies mises au point par le CNS en démonstration dans
deux pays de la CEDEAO en dehors du pays d'origine (répartition par technologie et par
pays)

Sept (7) variétés de maïs ont été Introduites au Togo et en Côte d’Ivoire par le CNS Maïs et
sont en cours d’évaluation. La cible en fin de projet qui est de 3 est déjà atteinte. Le taux de
réalisation est de 233%.

Indicateur n°3 : Nombre de jours de formation dispensés aux clients (y compris les
scientifiques, les agents de vulgarisation, les distributeurs d'intrants agricoles, les paysans,
les membres de la communauté, etc.)

Au 31 décembre 2016, 2071 homme-jours de formation ont été exécutés sur 450 de prévus,
ce qui porte le taux de réalisation par rapport à la valeur cible de 2016 à 460%.

Indicateur n°4 : Nombre de visites d'échanges scientifiques/de voyages d'étude

Au 15 octobre 2016, 35 visites d’échanges ont été enregistrées pour une cible de 10, soit un
taux de réalisation de 350%.

Indicateur n°5 : Bourses d’études

• Dix-neuf (19) nouveaux boursiers dont (08) femmes ont été sélectionnés pour une formation en
DEA portant le nombre total de boursiers à 64 étudiants dont 29 femmes (26 PhD dont 10
femmes, 19 MSc dont 7 femmes, 19 DEA dont 12 femmes)

 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 3

Indicateur n°1 : Nombre de propositions de recherche multi-pays financées par le système


de fonds compétitifs régional pour la recherche agricole

Il s’agit d’un indicateur du CORAF. Trois (3) propositions de projet de recherche ont été
financées par le système de Fonds compétitif régional pour la recherche agricole nationale. Il
s’agit des projets intitulés : i)Développement et promotion de la gestion intégrée de la
fertilité des sols à travers un système amélioré de production adapté pour accroître la
productivité des principales cultures vivrières du Bénin, du Togo et du Burkina Faso, ii)
Evolution des méthodes de lutte contre la mouche des fruits, iii) Développement de capacité
de la chaîne des acteurs de la noix cajou en Afrique de l'Ouest. La cible attendue qui est de 3
pour juin 2016 est déjà atteinte.

11
Indicateur n°2 : Projets nationaux de recherche financés (nombre, % de propositions
reçues)

Au total 30 projets de recherche développement sont financés par le PPAAO. Le taux de


réalisation est de 150% par rapport à la cible de décembre 2016 qui est de 20.

Indicateur n°3 : Nombre de technologies générées à travers le fonds compétitif en


démonstration dans la zone du projet (répartition par technologie et par pays) : Parmi les
technologies générées à travers le fonds compétitif, douze (12) sont en cours de
vulgarisation; il s’agit de:

La production de vinaigre et levures, le séchage de résidus de noix de cajou, la fabrication de


baume de coques non séchées et coques séchées, les aliments de poissons à base de
ressources locales, le cuiseur d’ablo, l’amélioration de kit d'étuvage, la sélection de six
variétés de riz tolérantes à la submersion (TZE W Pop DT STR QPM, BAG 97 TZE Comp 3x4,
TZE Compo 3 DT).

Indicateur n°4 : Champs (unités) de démonstration établis

Le nombre d’unités de démonstration établies au 31 décembre 2016 est de 42205.

Indicateur n°5 : Nombre de publications diffusées dans les revues/magazines


régionaux/nationaux

Trente-trois (33) publications ont été faites dans les revues jusqu’au 31 décembre 2016 sur
une prévision de 8, soit un taux de réalisation de 413% ;

Indicateur n°6 : Les semences de base végétales ou animales produites grâce à l'appui du
programme (céréales, manioc: tonnes, unités/ha, etc.)

Au 31 décembre 2016, il a été produit au total 615,3 tonnes de semences de maïs et de riz
pour une cible de 500 tonnes en fin de projet 2016, soit un taux de réalisation de 123%.

 Au niveau des indicateurs de résultats intermédiaires de la Composante 4


Indicateur n°1 : Le pourcentage des activités de passation de marchés est exécuté
conformément au plan de passation des marchés, au manuel d'exécution et aux
procédures de l'IDA
100% des activités de passation de marchés ont été effectivement exécutés conformément
au plan de passation des marchés, au manuel d’exécution et aux procédures de l’IDA à fin
décembre 2016.

Indicateur n°2 : Le pourcentage de rapports est présenté dans les 45 jours suivant la fin de
la période concernée.
A ce jour 100% des rapports retenus pour être transmis à la coordination régionale sont
déposés à bonne date.

12
Indicateur n°3 : Un système national de S&E est mis en place et est opérationnel
Le système de suivi-évaluation du PPAAO est effectivement mis en place et est fonctionnel,
soit 100% de taux de réalisation. Le dispositif est mis en place, les bases de données du
MAEP et du CORAF sont renseignées et les rapports sont élaborés. Ce système a défini les
procédures, les outils pour la collecte, le traitement, l’analyse et la synthèse des données du
projet de concert avec les structures partenaires.

Indicateur n°4 : Pourcentage de sous-projets dotés d'un plan de gestion environnementale


et sociale qui ont été efficacement mis en œuvre
100% des projets élaborés et sélectionnés ont fait l’objet d’un screening environnemental et
social ne nécessitant pas la mise en œuvre d’un plan spécifique de gestion
environnementale et sociale.

13
IV. Résultats obtenus par composante au cours de l’année 2016

4.1 Présentation des résultats atteints par rapport au PTBA

 Composante 1 : Conditions propices à la coopération


régionale en matière de développement et de dissémination
de technologies améliorées

Résultat 1 : Les textes nationaux règlementaires en vigueur en matière


de semences, de matériel végétal, de pesticides et produits vétérinaires
sont conformes avec ceux de la CEDEAO.

- Règlementation

Les observations du MAEP sur le projet de communication du décret de


la loi sur les règles régissant l’homologation et la gestion des pesticides
ont été prises en compte par la DPV et les documents ont été réintroduits
le 17 octobre 2016 auprès du MAEP. La dernière version a été validée et il
a été demandé de faire 42 copies pour introduction en Conseil des
Ministres. Malheureusement les nouvelles réformes intervenues au
niveau des CARDER ont contraint la DPV à revoir ses copies. Le décret
est prévu pour être signé au cours du 1er trimestre 2017.

- Communication

Diverses actions de communication ont été menées au cours du 2ème


semestre 2016 pour montrer au grand public les résultats et les acquis
obtenus par le Projet. Il s’agit essentiellement de :

 La poursuite du postage de divers documents sur le site web pour


assurer l’animation permanente du site comme support efficace pour
la visibilité du ProCAD/PPAAO. Le nombre de visiteurs enregistrés au
31 décembre 2016 est de 15 288 dont 2 099 nouveaux visiteurs.

 L’organisation des séances de démonstration grand public à Comé,


Porto-Novo et à Cotonou sur la technologie du Cuiseur à vapeur de
Ablo. Le « cuiseur à vapeur d’ablo » est une innovation de l’Institut
National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB). Toutefois,

14
c’est le PPAAO-Bénin qui a financé tous les travaux qui ont conduit à
la mise au point de cette technologie qui en est à sa phase de
vulgarisation. L’équipement composé de six plateaux superposés,
permet de passer de 45 à 60 boulettes d’ablo pour la méthode
traditionnelle à 300 boulettes en 20 minutes maximum. Cette
démonstration grand public a permis aux femmes productrices de Ablo
de mieux connaitre l’équipement et de manifester leur intérêt pour son
acquisition au vu des nombreux avantages qu’il procure. Les
prototypes vulgarisés sont en cours d’expérimentation et nécessitent
quelques améliorations avant de généraliser leur
vulgarisation.L’organisation de la Foire Nationale des Technologies
Agricoles (FONATECA) et les diverses activités de communication
connexes (Couverture médiatique, ouverture et clôture de la foire,
panels avec divers acteurs, émissions découvertes des technologies
organisées par la Télévision BB24 ainsi que des publications dans les
quotidiens « La Nation », « Nouvelle Expression », « L’Autre Quotidien »)
mises en œuvre autour de cette Foire ont assuré une visibilité certaine
aux nombreuses technologies agricoles générées par le PPAAO-Bénin
et présentées à l’occasion.
 La réalisation en cours du film bilan du PPAAO-Bénin. Divers acteurs
et bénéficiaires du projet ont participé à la concrétisation de ce film de
56 mn. Les témoignages de ces différentes personnes serviront de
support non seulement pour le film bilan mais aussi pour le bulletin
« Les Echos du PPAAO-Bénin » numéro 18 ainsi que pour le bulletin
ProCAD INFO numéro 007 en cours de réalisation ;
 La réalisation de deux documents success stories pour le CORAF sur
les doctorants financés par le PPAAO-Bénin qui viennent d’obtenir leur
parchemin. Un troisième est en cours de réalisation et porte sur les
producteurs d’ananas bénéficiaires des appuis du PPAAO-Bénin.
 La participation du PPAAO-Bénin le 17 octobre 2016 aux
manifestations commémoratives de la Journée des Nations Unies pour
la Lutte contre la Pauvreté, organisée conjointement par le ProCAD et
la Banque Mondiale à travers l’organisation d’une visite de terrain des

15
deux projets PADA et PPAAO-Bénin avec une vingtaine de journalistes
de la presse écrite et audiovisuelle pour apprécier les efforts du Bénin
dans le domaine de la lutte contre la Pauvreté.

 La mise en œuvre des contrats de partenariat signés avec six (6)


radios communautaires à savoir, « la Voie de la Lama d’Allada », « la
Voie de la Vallée d’Adjohoun », « la Voie de Lokossa », « Alakétou de
Kétou », « Banigansé de Banikoara » et « Sutti Dera de Nikki.
-
- Action genre

Dans le cadre de la prise en compte de l’aspect genre, les principaux


résultats obtenus au cours de l’année 2016 portent sur:

La visite de travail de la spécialiste Genre du CORAF au projet du lundi 17


au vendredi 21 octobre 2016 au cours de laquelle il a été procédé à : i)
l’évaluation de la prise en compte du genre dans les activités du projet ; ii)
l’actualisation/enrichissement du PTBA du document de financement
additionnel pour une meilleure prise en compte du genre et des outils genre
sensible dans les activités de financement de la phase additionnelle.

 Sauvegardes environnementales et sociales

Les activités de sauvegardes environnementales et sociales durant l’année


2016 ont concerné principalement l’inspection de la prise en compte des
aspects environnementaux et sociaux au cours des travaux de construction
du Laboratoire des Sciences du Sol, Eau et Environnement (LSSEE), la
préparation et l’exécution de l’atelier de formation des bénéficiaires des sous-
projets sur l’Agriculture Intelligente face au Climat (AIC) et la participation à
une vidéo-conférence sur ‘’Evaluation de la mise en œuvre du plan d'action
changement climatique’’ des pays francophones concernés par le PPAAO.

- Par rapport aux travaux complémentaires en cours au CRA-Niaouli

Il y a eu une mission de sensibilisation et d’appui-conseils auprès du


personnel du centre et des représentants des entreprises en charge des
travaux. Les échanges ont porté sur la politique de sauvegardes

16
environnementale et sociale de la Banque mondiale et les risques de
nuisances (environnementales et sociales) directement ou indirectement liés
aux travaux. Des mesures d’évitement et d’atténuation ont été indiquées tant
à l’endroit des deux entreprises en charge des travaux que du personnel, en
vue de limiter les éventuelles déconvenues.

Les bonnes pratiques en matière de sauvegardes environnementales et


sociales et sur les aspects genre se sont poursuivies au cours du deuxième
semestre 2016.

- S’agissant de l’atelier sur l’Agriculture Intelligence face au Climat


(AIC)

Il s’agit d’une activité qui s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan-Climat du


PPAAO et qui vise à sensibiliser les acteurs bénéficiaires du PAAAAO (et du
PADA) sur les enjeux des changements climatiques, leurs impacts sur les
activités agricoles et les possibilités adaptatives. Les TDR ont été élaborés et
l’avis de non objection de la Banque Mondiale a été obtenu. L’atelier prévu
pour se tenir en novembre 2016 pendant deux sessions (une au sud et une
au nord) a été reporté en 2017 pour non disponibilité du consultant. Il
connaitra la participation des producteurs, des cadres et agents
d’encadrement et des membres de la cellule environnementale du MAEP.

- Enfin, les cadres du projet ont participé à une Vidéo-conférence sur


‘’Evaluation de la mise en œuvre du plan d'action changement climatique’’.

Cette conférence a eu lieu le mardi 20 septembre 2016 et a connu la


participation du point focal environnement (PFE) du PPAAO-Bénin et a
permis aux pays francophones concernés de faire le point sur la mise en
œuvre des activités prévues dans les différents plans-climat. Les échanges
entre participants ont permis de s’imprégner des efforts de sensibilisation
ainsi que les défis futurs ; concernant le Bénin, ces aspects de réussite
concernant la mise au point des variétés culturales. Les équipes nationales
ont été invitées à poursuivre les efforts pour capitaliser les acquis et relever
les nouveaux défis.

17
Le point d’exécution de la composante 1 au 31 décembre 2016 est de 79%.
Ce taux est lié au fait que l’activité relative à l’édition et à la diffusion des
textes législatifs n’a pas été exécutée.

 Composante 2 : Centre National de Spécialisation


Résultat 1 : Le CNS dispose des moyens matériels nécessaires pour
l’atteinte de son objectif.

L’amélioration des conditions techniques et matérielles du CNS-maïs basé au


CRA Sud à Niaouli s’est poursuivie à travers la mise à disposition des
moyens de travail et de fonctionnement nécessaires pour l’atteinte de son
objectif.

Au 31 décembre 2016, les actions suivantes ont été menées avec les
résultats ci-dessous indiqués:

 Les travaux de construction du laboratoire LSSEE et de son réseau


VRD au Centre d’Agonkanmey se sont poursuivis. Les deux
entreprises KASG (lot 1) pour le bâtiment du laboratoire et NIVAS pour
le réseau VRD (lot 2) ont atteint chacune un taux d’exécution
d’environ 92%. L’achèvement des travaux était prévu pour mi-
décembre 2016 mais le non-respect des engagements contractuels par
les deux entreprises a repoussé la réception des travaux prévue pour
le 1er trimestre 2017.

En ce qui concerne les aménagements au Centre de Niaouli, on note


que :
 Le château d’eau a été totalement réhabilité avec la construction d’un
second château.
 La clôture du Centre d’une longueur de 1,4 km a été entièrement
achevée ;
 Le bâtiment du Centre de documentation et quatre bâtiments servant
de logement ont été totalement rénovés ;
 Les deux chambres froides ont été rénovées et réceptionnées ;

18
 l’aménagement d’un Centre d’acclimatation de rejets de vitro plants
d’ananas pour le compte du CNS est en cours avec un taux de
réalisation de 85 %

Construction du LSSEE

Réhabilitation des locaux du CNS

19
Résultat 2 : Les capacités du personnel scientifique du CNS sont
renforcées à travers des formations diplômantes et des visites
d’échanges d’expériences.

Formation diplômante et qualifiante

 Les capacités du personnel scientifique du CNS sont en cours de


renforcement à travers la poursuite de la formation des 62 étudiants
boursiers du PPAAO dont 29 femmes pour les formations de longue
durée selon la répartition suivante :

 Sur 26 étudiants doctorants, six (06) ont soutenu leurs thèses à fin
décembre 2016, les 20 autres prévoient leurs soutenances courant
2017. En ce qui concerne les 19 étudiants en Master/DEA de la
première vague en fin décembre 2016, 16 ont soutenu, 02 ont
abandonné et une seule étudiante prévoit soutenir avant fin février
2017. Pour les 19 étudiants en Master/DEA de la 2ème vague 16 ont
soutenu et 03 prévoient soutenir début 2017.

Evolution du passage du CNS vers le CRE

Le plan de passage du CNS vers le CRE est bien mis en œuvre et constitue
une démarche progressive. D’importants progrès ont été accomplis et qu’il
convient de consolider ; il s’agit des : i) moyens matériels dont dispose le
CNS-Maïs aujourd’hui et qui sont nécessaires pour l’atteinte de son objectif ;
ii) capacités des ressources humaines du CNS-Maïs qui ont été renforcées à
travers des formations diplômantes, des recyclages et des visites d’échange
d’expérience ; iii) des technologies sur le maïs qui sont générées/adaptées et
testées au Bénin et dans la sous-région L’atelier du Comité Régional de
Pilotage qui s’est tenu à Abuja du 21 au 22 novembre 2016 a retenu les
recommandations qui suivent à l’endroit:

- du CORAF: i) trouver une stratégie pour financer la période transitoire


mais aussi un financement durable des CNS ; ii) organiser une
nouvelle évaluation du niveau de maturation des cns des PPAAO 2A
dans les six prochains mois ; iii) en prélude aux réunions de synthèse,
dédier un jour entier à la réunion des Responsables des CNS.

20
- des CNS : i) finaliser les répertoires des chercheurs et les partager avec
les autres CNS et le CORAF au plus tard le 31 décembre 2016 ; ii)
définir avec le CORAF, les PA des mentorats et ouvrir des comptes
agréés pour recevoir les fonds (dédiés à l’activité des mentors.
- des Coordinations nationales PPAAO : améliorer la collaboration entre
les CNS et les CN PPAAO et assurer la transmission de l’information
liées aux CNS.

Résultat 3 : Des technologies sur le maïs sont générées/adaptées et


testées au Bénin et dans la sous-région

Au cours du 2ème semestre 2016, la génération de technologies par le CNS-


Maïs n’a pas connu d’évolution particulière en dehors des résultats
précédemment obtenus.

Au total onze (11) projets dont neuf (9) projets de recherche développement
et deux (2) projets de transfert de technologies en cours d’exécution par le
CNS-Maïs ont été finalisés au cours de l’année 2016. Ces projets ont généré
16 technologies. En outre, deux (2) thèses de doctorat et trois des six (6)
étudiants en Master/DEA ont été soutenus en 2016 Dans le cadre de la mise
en œuvre de ces projets de recherche.

Une formation sur l’outil « Breeding Management System » en abrégé BMS de


la plateforme d’amélioration génétique intégrée en abrégé IBP s’est déroulée
du 5 au 9 septembre 2016 dans les locaux de AfricaRice à Abomey-Calavi,
au profit de 10 sélectionneurs provenant du CRA-Sud, CRA-PP, du CRA-CF,
de l’INRAB, de la FSA, de la FAST. La plateforme met à la disposition des
sélectionneurs des pays en voie de développement, des technologies, des
pratiques, des outils et des connaissances nécessaires pour innover.

21
Equipements améliorés de transformation du Maïs en diffusion au
Bénin

Au titre du PTBA 2016 le taux d’exécution physique au 31 décembre de la


composante 2 est de 76 %.

 Composante 3: Financement à la demande du


Développement et de l'Adoption des Technologies améliorées
Résultat 1 : Le mécanisme d’abondement et de gestion des fonds
compétitifs pour le développement et l’adoption des technologies est
fonctionnel.

La gestion par le ProCAD du fonctionnement des fonds n’avait pas


changé jusqu’à la fin du projet en décembre 2016 ; en effet les fonds ont été
logés au ProCAD et ont été gérés conformément aux dispositions contenues
dans le document régional du projet et du manuel de gestion élaboré et
validé servant de guide. Tous les projets de recherche développement et
projets de transfert de technologie ont été tous clôturés.

Résultat 2 : La recherche-développement est financée de façon


adéquate sur la base de fonds compétitif.

Au niveau des projets de recherche-développement

La 4ème mission de suivi-évaluation des projets de recherche-développement


financés par le PPAAO a eu lieu en mars et avril 2016. Elle a suivi et évalué
29 projets sur 30 classés en deux catégories selon l’année d’approbation. Il
22
s’agit des projets approuvés en 2012, mais qui ont démarré effectivement en
2013 et ceux de 2014 qui ont démarré pour certains la même année et pour
d’autres en 2015.

Au total, 29 projets dont 13 projets de la série de 2012 et 16 de la série 2014


ont été pris en compte par cette mission de suivi-évaluation. Les 29 projets
suivis et évalués en mars-avril 2016 sont répartis par filière comme suit :
maïs (9), riz (7), anacarde (4), cultures fruitières (3), poisson et crevette (2),
cultures maraîchères (2), manioc (1) et viande et lait (1).

Pour la mise en œuvre de ces projets, le PPAAO a décaissé 986 318 241
FCFA dont 47% pour la filière maïs et 15,85% pour le riz. Ces deux filières
ont donc absorbé 63% des fonds décaissés.

La synthèse des résultats du suivi-évaluation des projets montre que la


majorité des projets suivis et évalués à savoir 20 projets ont reçu la totalité
de leur budget ; 3 projets ont reçu entre 90 et 99% de leur budget ; 5 projets
ont reçu entre 50 et 90% du budget. Un seul est encore en-deçà de 40% du
taux de décaissement.

Trois projets ont entièrement justifié les fonds reçus. Quatorze ont justifié 90
à 99% de leur fonds et 12 sont à un taux de justification compris entre 50 et
90%.

Six projets ont achevé l’exécution de leurs activités. Huit sont à un taux
d’exécution situé entre 90 et 99%. Quatorze projets ont un taux d’exécution
compris entre 50 et 90%. Un seul projet est encore à un taux d’exécution
inférieur à 50%.

Les projets de recherche ont été clôturés en fin 2016. En résumé, les projets
de recherche sous financement PPAAO relatifs au riz, l’anacarde, l’ananas et
le poisson ont permis :

- La mise au point de 67 technologies,


- L’élaboration ou en cours de 22 fiches techniques (élaborées ou en
cours d’élaboration),

23
- La publication ou en cours de soumission ou de rédaction de 35
articles scientifiques à impact factor dont l’élaboration de 6 posters et
de 2 communications à caractère scientifique,
- La génération de 52 connaissances scientifiques/techniques.
- La réalisation de 14 thèses de doctorat, de 29 mémoires en
DEA/Master et de 17 mémoires en licence professionnelle, soit un
total de 60 étudiants.

Au niveau de la valorisation des technologies développées : Du 22 au 23


juin 2016 s’est tenu l’atelier de screening des technologies éprouvées par la
recherche. A l’issue des travaux, les technologies suivantes ont été
prioritairement retenues :

- Pour la filière maïs : i) les variétés : TZE Composite 3 DT, EV DT 97 STR


W ii) les techniques de Fertilisation organo-minérale du maïs et du riz à
travers la fabrication et l’utilisation du compost.

- Pour la filière riz: i) les techniques améliorées d’étuvage de riz (maillon


transformation) ; ii) le Système de Riziculture Intensive (SRI) et iii) la
Combinaison de la silice et de la bouse de vache pour lutter contre la
toxicité ferreuse en riziculture Irriguée et de bas-fonds(maillon
production) ;

- Pour la filière ananas : i) les techniques de multiplication rapide des


rejets d'ananas ; ii) la fertilisation de l'ananas à partir de la fumure
minérale et les méthodes de lutte contre les adventices en culture de
l'ananas (essentiellement maillon Production).

- Filière pisciculture : i) les techniques améliorées d’élevage des poissons


dans les étangs piscicoles ; ii) les techniques améliorées d’élevage des
poissons dans les cages flottantes ; iii) les techniques améliorées d’élevage
des poissons en bac hors sol ; iv) les techniques améliorées d’élevage de la
Souche S2.

- Filière viande et lait : la technique de fabrication et d’utilisation des


blocs multi nutritionnels densifiés

24
- Pour la filière anacarde : i) les techniques de greffage et de surgreffage
des anacardiers, ii) les techniques de réhabilitation des vieilles
plantations d'anacardiers et iii) les techniques améliorées de récolte, de
stockage et de conservation des noix d'anacardiers..

Le point détaillé des technologies prioritaires retenues par filière et par


maillon est présenté dans le tableau n°3 en annexe.

Comme autres activités on peut citer la tenue de la 14ème édition du Comité


Régional de Recherche et Développement (CRRD). Le rapport a été élaboré,
édité et publié.

Résultat 3 : La diffusion des technologies est financée de façon


adéquate sur la base de fonds compétitif.

Au niveau des projets de transfert de technologies qui visent


l’amélioration de la productivité, Les projets sont arrivés à terme en
2016. Trois (3) thèmes ont été développés. Ce sont :

- le contrôle des mauvaises herbes en riziculture au moyen du Garil


(herbicide de post-levée) et Topstar (herbicide de pré-levée) : L'objectif
principal est d'améliorer la productivité du riz à travers la lutte chimique
contre les adventices par l'utilisation des herbicides de prélevée (Topstar
ou Callistar) et post levée (Tripro) dans les Départements du Mono/Couffo
et l’Atlantique-Littoral.

D’après les résultats des tests, les rendements obtenus sur les parcelles
de démonstration sont supérieurs à ceux obtenus sur les parcelles
témoins ce qui justifie l’efficacité des herbicides. Après les pesées, les
rendements moyens varient entre 2250 et 4850 Kg/Ha pour les parcelles
témoins et entre 2750 et 7250 Kg/ha pour les unités de démonstration.

- l’amélioration de la productivité des plantations à travers les bonnes


pratiques de gestion et d’entretien des anacardiers :

La mise en œuvre de ce test a permis une augmentation des rendements de


158 à 335 kg /ha par rapport aux plantations témoin. Ainsi, le producteur

25
qui pratique les techniques de gestion et d’entretien des plantations
d’anacardier sur un hectare peut espérer une augmentation des recettes
compris entre 94 800 FCFA et 201 000 FCFA à raison de 600 francs CFA le
kg.

- la vulgarisation de la technique de production des alevins mono sexes


d’Oreochromis niloticus de bonne qualité dans les départements du Mono-
Couffo et de l’Atlantique-Littoral

A l’issue des différents tests effectués, il ressort que l’écart entre les recettes
et les charges est positif et est de l’ordre de plus de 150%.

Résultat 4 : La production durable des semences et plants de qualité


des spéculations prioritaires est assurée

Aucune nouvelle production de semences de pré-base et de base de maïs et


de riz n’est intervenue au cours de l’année. La production totale de
semences est de 615,3 tonnes soit 425,7 tonnes pour le maïs et 189,6
tonnes pour le riz pour une cible de fin de projet 2016 de 500 tonnes soit un
taux de réalisation de 123%.

Au titre du PTBA 2016 le taux d’exécution physique au 31 décembre 2016


de la composante 3 est de 89%. Au niveau de cette composante, les activités
comme la compilation des acquis du PPAAO, l’appui du PPAAO au
programme e-extension n’ont pas été exécutées.

 Composante 4 : Coordination, gestion et suivi et évaluation


du projet.
Résultat 1 : L'UGP est fonctionnelle

La restitution de l’audit des comptes 2015 a été faite.

Les manuels de procédures administrative, financière et comptable (PAFC)


et d’exécution ont été relus et actualisés. Le document final a été validé
par tout le personnel de l’UGP. Dans le cadre de la préparation du
document de la phase additionnelle, différents documents ont été élaborés

26
dont le document sur les axes majeurs du programme d’activités du
financement additionnel du projet, le document du fonds additionnel, le
COSTAB et les PTBA annuel et pluriannuel.
Le manuel de suivi évaluation est en cours d’actualisation.

Résultat 2 : Un système harmonisé de suivi-évaluation est opérationnel


pour la collecte, le traitement et le rapportage.

Au total dix-huit réunions du Comité Régional d’Orientation et de Suivi


(CROS) ont été organisées dans les six régions au cours de l’année 2016. . Il
a été également organisé trois réunions trimestrielles des Points Focaux
Suivi Evaluation consacrée à l’examen de l’état d’avancement de la mise en
œuvre du projet par les structures partenaires et à l’apurement considérable
de la base de données du ProCAD.

Au titre du PTBA 2016 le taux d’exécution physique de la composante 4 au


31 décembre 2016 est de 92 %.

En résumé le taux d’exécution physique global du PTBA au 31 décembre


2016 est de 83,55% (Confère Tableau en annexe)

 Niveau d’exécution financière


Le taux d’exécution financière du PTBA 2017 au 31 décembre est de 81,94%
comme l’indique le tableau ci-dessous contre un taux d’exécution physique
de 83,55%.

Tableau 1 : Point d’exécution financière du PTBA 2017 au 31 décembre 2016


Montants (millions de francs CFA)
N° Composantes
taux
prévus exécutés disponibles
d'exécution

COMPOSANTE 1 : CONDITIONS
PROPICES A LA COOPERATION
1 REGIONALE EN MATIERE DE 153,2 141,35 11,85 92,27%
DEVELOPPEMENT ET DE
DISSEMINATION

COMPOSANTE 2 : CENTRE NATIONAL


2 1263,18 1081,878 181,302 85,65%
DE SPECIALISATION

27
Montants (millions de francs CFA)
N° Composantes
taux
prévus exécutés disponibles
d'exécution

COMPOSANTE 3 : FINANCEMENT A LA
3 DEMANDE DU DEVELOPPEMENT ET DE 366,61 223,43 143,18 60,94%
L'ADOPTION DES TECHNOLOGIES

COMPOSANTE 4 : COORDINATION,
4 GESTION, SUIVI ET EVALUATION DU 172,17 155,42 16,75 90,27%
PROJET

TOTAL 1955,16 1602,078 353,082 81,94%

 Point des décaissements du budget global du PPAAO au 31 décembre 2016


Le taux de décaissement sur fonds IDA au 31 décembre 2016 est de 99,15%.

 Point de la mise en œuvre du plan de passation des marches


Le taux d’exécution du plan de passation des marchés au 31 décembre 2016
est de 87,75% pour les marchés des fournitures et travaux et de 72,72%
pour les services de consultants.

V. Principales difficultés rencontrées


Les principales difficultés rencontrées au cours de l’exécution du Plan de
Travail et de budget 2016 ont trait :

 au rythme d’adoption encore lent des technologies;


 à l’amenuisement progressif des ressources humaines des
structures partenaires de mise en œuvre du fait des départs
massifs à la retraite des cadres techniques et dont la relève n’est
pas encore assurée.
 L’inexistence d’un mécanisme durable de financement de la
recherche et du conseil agricole ;
 à la lenteur observée dans l’approbation de certains textes
réglementaires communautaires.
 Les modalités pour assurer les restitutions à la base des
« formations en cascade » par les ex CARDER ne sont pas
clairement déterminées, ce qui ne garantit pas pour le moment la

28
large diffusion de certaines technologies et leur application
effective.

VI. Recommandations

• Revoir les stratégies et approches de diffusion des technologies de


manière à atteindre un plus grand nombre de Bénéficiaires, Appuyer
la diffusion à grande échelle des technologies ;
• Faciliter l’accès au matériel génétique (semences) ;
• Appuyer la mise en place d’un mécanisme de financement durable de
la recherche et du Conseil Agricole à travers l’opérationnalisation du
FNDA ;
• Faire du lobing auprès des autorités à l’Assemblée Nationale et en
conseil des ministres pour accélérer l’approbation des textes
règlementaires.

Conclusion
Après une première phase de mise en œuvre du projet et au vu des
résultats encourageants obtenus, il serait utile de prendre des
dispositions pour consolider les acquis obtenus et envisager la mise en
œuvre de la seconde phase du projet.

29
ANNEXES

30
Annexe 1 : Tableau des valeurs cibles des Indicateurs au 31 décembre 2016

2012 2013 2014 2015 2016


Valeur Valeur
Intitulé des
Indicateurs Taux de Taux de Taux de cumulativ Taux de cumulativ Taux de
résultats/indicateur Réalis
retenus Prévu Réalisé réalisatio Prévu réalisatio Prévu Réalisé réalisatio Prévu e au 31 réalisatio Prévu e au 31 réalisati
s é
n% n% n% décembre n% décembre on %
15 16
INDICATEURS DE L’ODP
Nombre de bénéficiaires
Indicateur directs et indirects du 10000 20000
5000 2761 55% 30000 39148 130% 166473 166% 328711 164% 250000 173%
numéro un: projet, (dont 40% sont 0 0 432 849
des femmes [F])
Nombre de
technologies mises au
Indicateur
point par le CNS (au 0 0 0% 2 3 150% 3 3 100% 160% 5 280%
numéro deux: 5 8 14
moins 3 sur cinq ans
cumulés)
Superficie couvertes par
les nouvelles
Indicateur 14400
technologies (ha, 3600 302 8% 21600 15768 73% 72000 74841 104% 279690 194% 240000 121%
numéro quatre: 0 289 690
répartition par pays
et/ou par technologie)
Nombre de producteurs
(/entreprises agro-
alimentaires) qui ont
Indicateur 12000
adopté les technologies 3000 672 22% 18000 19095 106% 60000 97077 162% 203773 170% 150000 146%
numéro cinq: 0 218 773
améliorées mises à
disposition dans le
cadre du projet
INDICATEURS DES RÉSULTATS
INTERMÉDIAIRES
Composante 1
Nombre de
règlementations
Indicateur de
adoptées par pays et
résultat
alignées sur les 1 0 0% 2 2 100% 3 3 100% 0% 3 133%
intermédiaire 3 3 4
réglementations
numéro un:
régionales
(nombre), cumulatif
Indicateur de Cadre commun, par
résultat exemple, les DPI,
N N 0% O N 0% O O 100% O O O O 100%
intermédiaire les droits des -
numéro deux: agriculteurs et/ou

31
2012 2013 2014 2015 2016
Valeur Valeur
Intitulé des
Indicateurs Taux de Taux de Taux de cumulativ Taux de cumulativ Taux de
résultats/indicateur Réalis
retenus Prévu Réalisé réalisatio Prévu réalisatio Prévu Réalisé réalisatio Prévu e au 31 réalisatio Prévu e au 31 réalisati
s é
n% n% n% décembre n% décembre on %
15 16
les indicateurs
géographiques (IG)
élaborés et adoptés
Un système de
collecte, d'analyse
et de
communication de
données sur les
technologies
Indicateur de
agricoles, les
résultat
compétences en N N NA O N NA O N NA O O O O 100%
intermédiaire -
recherche et la
numéro trois:
productivité
agricole régionale
est créé et géré par
le
CORAF/WECARD
est adopté
Le Comité national
Indicateur de
d'enregistrement
résultat
(des N N 0% O O 100% O O 100% O O O O 100%
intermédiaire -
variétés/espèces) est
numéro quatre:
opérationnel
Le système
d'information basé
sur le Web sur les
Indicateur de
technologies
résultat
agricoles et les N N 0% O O 100% O O 100% O O O O 100%
intermédiaire -
compétences en
numéro cinq:
matière de
recherche est mis en
place et géré
Composante 2
Nombre de
technologies
Indicateur de
générées par le CNS
résultat
et démonstration 0 0 0% 2 3 150% 3 3 100% 160% 5 280%
intermédiaire 5 8 14
dans la zone du
numéro un:
projet (répartition
par technologie)

32
2012 2013 2014 2015 2016
Valeur Valeur
Intitulé des
Indicateurs Taux de Taux de Taux de cumulativ Taux de cumulativ Taux de
résultats/indicateur Réalis
retenus Prévu Réalisé réalisatio Prévu réalisatio Prévu Réalisé réalisatio Prévu e au 31 réalisatio Prévu e au 31 réalisati
s é
n% n% n% décembre n% décembre on %
15 16
Nombre de
technologies mises
au point par le CNS
en démonstration
Indicateur de
dans deux pays de
résultat
la CEDEAO en 0 0 0% 1 0 0% 2 7 350% 233% 3 233%
intermédiaire 3 7 7
dehors du pays
numéro deux:
d'origine
(répartition par
technologie et par
pays)
Nombre de jours de
formation dispensés
aux clients (y
compris les
Indicateur de scientifiques, les
résultat agents de
90 20 22% 180 90 50% 270 102 38% 465% 450 467%
intermédiaire vulgarisation, les 360 1 674 2 100
numéro trois: distributeurs
d'intrants agricoles,
les paysans, les
membres de la
communauté, etc.)
Indicateur de Nombre de visites
résultat d'échanges
1 15 1500% 4 31 775% 550% 413% 10 350%
intermédiaire scientifiques/de 6 33 8 33 35
numéro quatre: voyages d'étude
Composante 3
Nombre de
propositions de
Indicateur de recherche multi-
résultat pays financées par
0 0 0% 1 1 100% 2 1 50% 150% 3 100%
intermédiaire le système de fonds 2 3 3
numéro un: compétitifs régional
pour la recherche
agricole
Indicateur de Projets nationaux de
résultat recherche financés
3 0 0% 7 8 114% 164% 120% 20 150%
intermédiaire (nombre, % de 11 18 20 24 30
numéro deux: propositions reçues)

33
2012 2013 2014 2015 2016
Valeur Valeur
Intitulé des
Indicateurs Taux de Taux de Taux de cumulativ Taux de cumulativ Taux de
résultats/indicateur Réalis
retenus Prévu Réalisé réalisatio Prévu réalisatio Prévu Réalisé réalisatio Prévu e au 31 réalisatio Prévu e au 31 réalisati
s é
n% n% n% décembre n% décembre on %
15 16
Nombre de
technologies
générées à travers le
Indicateur de
fonds compétitif en
résultat
démonstration dans 0 0 0% 0 0 0% 2 0 0% 200% 4 300%
intermédiaire 3 6 12
la zone du projet
numéro trois:
(répartition par
technologie et par
pays)
Nombre de
Indicateur de
publications
résultat
diffusées dans les 0 0 0% 2 6 300% 175% 167% 8 413%
intermédiaire 4 7 6 10 33
revues/magazines
numéro quatre:
régionaux/nationaux
Les semences de
base végétales ou
Indicateur de animales produits
résultat grâce à l'appui du
100 52,85 53% 150 70,962 47% 157% 145% 500 123%
intermédiaire programme 250 392 400 578 615
numéro cinq: (céréales, manioc:
tonnes,: unités/ha,
etc.)
Composante 4
Le pourcentage des
activités de
passation de
Indicateur de marchés est exécuté
résultat conformément au 33,00
100% 33,00% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100%
intermédiaire plan de passation %
numéro un: des marchés, au
manuel d'exécution
et aux procédures
de l'IDA
Le pourcentage de
Indicateur de
rapports est présenté
résultat
dans les 45 jours 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100%
intermédiaire
suivant la fin de la
numéro deux:
période concernée.
Indicateur de Un système national
résultat de S&E est mis en O O 100% O O 100% O O 100% O O 100% O O 100%
intermédiaire place et

34
2012 2013 2014 2015 2016
Valeur Valeur
Intitulé des
Indicateurs Taux de Taux de Taux de cumulativ Taux de cumulativ Taux de
résultats/indicateur Réalis
retenus Prévu Réalisé réalisatio Prévu réalisatio Prévu Réalisé réalisatio Prévu e au 31 réalisatio Prévu e au 31 réalisati
s é
n% n% n% décembre n% décembre on %
15 16
numéro trois: opérationnel

Pourcentage de
sous-projets dotés
Indicateur de
d'un plan de gestion
résultat
environnementale et 100% N/A - 100% N/A - 100% N/A - 100% 100% 100% 100% 100% 100%
intermédiaire
sociale qui ont été
numéro quatre:
efficacement mis en
œuvre

35
Annexe 2 : Tableau d’évaluation du Plan de Travail au 4ème trimestre 2016

Opérations Opérations Niveau Période d'exécution


Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

OG Accroître de façon efficiente et durable la productivité agricole au Bénin et en Afrique de l’Ouest.

CONDITIONS PROPICES A LA
COOPERATION REGIONALE EN
C1 79% 153,20 - 153,20 ##### ##### ##### ##### ##### #####
15,9%
MATIERE DE DEVELOPPEMENT
ET DE DISSEMINATION
SOUS-COMPOSANTE 1.1 :
RENFORCEMENT DU SYSTEME
D'INFORMATION SUR LES
TECHNOLOGIES AGRICOLES,
SC11 DES MEILLEURES PRATIQUES 100% 102,20 102,20 ##### ##### ##### ##### ##### #####
9,9%
ET DES COMPETENCES DANS LE
DOMAINE DE LA RECHERCHE ET
DU DEVELOPPEMENT

Nombre de textes
nationaux règlementaires
Les textes nationaux règlementaires
matière de semences, de
en vigueur en matière de semences, de
matériel végétal de
matériel végétal de pesticides ,
pesticides, engrais
engrais, produits vétérinaires et
produits vétérinaires et
denrées alimentaires sont conformes
denrées alimentaires mis
avec ceux de la CEDEAO
en conformité avec ceux
de la CEDEAO.

Elaborer et mettre en œuvre un plan


d’information et de communication
A111
nationale en liaison avec la stratégie
100% 56,50 56,50 1 2 5 1 2 3
5,9%

sous régionale du CORAF

Au moins 2 émissions
sur au moins 2
Deux émissions sur le
Appui à la Réalisation d'émissions technologies améliorées
cuiseur de Ablo a été
consacrées aux technologies améliorées sur l'ORTB et radio
largement diffusé sur BB 100% 8,0 8,0 1
0,5%
sur l'ORTB et les radios communautaires rurales
24 et sur les radios
Communautaires rurales. et touchant au moins 18
communautaires
000 producteurs sont
réalisées

36
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

Au moins 10
communiqués consacrés Les radios
aux technologies communautaires et
améliorées sont diffusés l'ORTB ont diffusé des 100% 6,0 6,0 1 1 1 1 1 1
2,1%
sur l’ORTB et sur des communiqués sur le
Information des producteurs et des radios rurales cuiseur de Ablo
autres acteurs des filières prioritaires sur sélectionnées
la disponibilité des technologies
Au moins cinq Cinq démonstrations
démonstrations grand grand public ont été
public en rapport avec réalisés à Comé, Porto- 100% 9,0 9,0 1 1
0,9%
les technologies sont Novo Cotonou sur le
organisées cuiseur de Ablo

Activité réalisée le
Paiement du contrat du maquettiste Le maquettiste est payé 100% 3,5 3,5 1
0,4%
maquettiste a été payé

Au moins 1000 1500 fiches techniques


Edition impression et diffusion des
exemplaires de chaque sur le SRI, et le
documents du projet (fiches techniques 100% 20,0 20,0 1 1
1,1%
document sont édités répertoire des chercheurs
illustrées, Poster)
imprimés et diffusés ont été diffusés

Appui à l'organisation des visites Trois visites ont été


organisées entre producteurs réalisées sur la lutte
contre les mauvaises
Au moins 3 visites sont
herbes à partir des films 100% 10,0 1 1
0,9%
organisées 10,00
polyéthylène
biodégradables à Allada
et Itadjèbou
Médiatiser les activités pertinentes du
A112
PPAAO
100% 43,20 43,20 1 1 1 - - -
2,0%

Revoir la présentation des films avec un sept films ont été


sept films sont corrigés 100% 2,0 2,0 1
0,4%
focus sur le PPAAO corrigés

Documentation et présentation des BB24 a réalisé trois


3 émissions sont
acquis des projets de recherche par émissions sur les acquis 100% 1,2 1,2 1
0,4%
réalisées
BB24 du PPAAO

Organisation de la foire nationale Une foire réalisée Activité réalisée 100% 40,0 40,0 1
1,3%

Réhabiliter l’internet des CRA


A113
Niaouli, Savè et Ina
100% 2,50 - 2,50 1 1 1 1 1 1
2,0%

37
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

l'abonnement de
Abonnement internet Abonnement internet 100% 2,5 2,5 1 1 1 1 1 1
2,0%
l'internet est assuré
SOUS-COMPOSANTE 1.2 :
HARMONISATION DES TEXTES
NATIONAUX SUR LES
MATERIELS GENETIQUES, LES
PESTICIDES ET AUTRES
PRODUITS PHYTOSANITAIRES 22% 15,50 - 15,50 ##### ##### - ##### - -
2,0%

AVEC LA REGLEMENTATION
COMMUNAUTAIRE ET
SENSIBILISATION DES ACTEURS

Deux sessions statuaires


Les comités nationaux de gestion des annuels sont tenues par
pesticides et des semences et plants les comités nationaux de
(CNGP et CNSP sont mis en gestion des pesticides et
place/dynamisés et sont fonctionnels des semences et plants
(CNGP et CNSP)

Mettre en œuvre la règlementation


A121 nationale harmonisée à celle de la 22% 15,50 15,50 ##### ##### - ##### - -
2,0%
CEDEAO

Un manuel des Un manuel des


Elaboration et validation du manuel des
procédures procédures
procédures d’homologation et
d’homologation et d’homologation et
d’inscription des variétés au Catalogue 100% 1
0,4%
d’inscription des variétés d’inscription des variétés 5,00 5,00
Béninois des Espèces et Variétés
au CaBEV est élaboré et au CaBEV a été élaboré
Végétales(CaBEV)
validé et validé
2000 copies des quatre
Edition impression et diffusion des (04) documents (ananas,
arrêtés d’application, des règlements anacarde, manuel de
techniques spécifiques, des manuels de procédure de contrôle et 0% 1 1
0,9%
10,50 10,50
procédures de contrôle et de certification de certification sont
des semences végétales validés édités et
diffusés)
Le mécanisme de
Relecture et actualisation du mécanisme production, contrôle de
Processus contrarié par
de production, contrôle de la qualité de la qualité de la
la crise au niveau de PM PM 1

la certification des semences végétales certification des


l'ABSSA
en RB semences végétales est
actualisé

38
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

SOUS-COMPOSANTE 1.3: Un système


RENFORCEMENT DES COMITES d’information sur les
compétences, les
D'ENREGISTREMENT NATIONAUX
technologies et les
POUR UNE VULGARISATION EFFECTIVE #####

productivités agricoles
DES SUBSTANCES GENETIQUES , est mis en place aux
PESTICIDES ET LA GESTION DES DROITS niveaux national et
DE PROPRIETE INTELLECTUELLE (IPR) régional.
SOUS-COMPOSANTE 1.4: MISE
EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION
GENRE (STRATEGIE
INTEGRANT LES 100% 6,00 - 6,00 - ##### - - - -
0,5%
CONSIDERATIONS LIEES AU
GENRE DANS LES ACTIVITES DE
R&D)

Elaborer et mettre en œuvre un plan


A141
d’action genre
100% 6,00 6,00 - ##### - - - -
0,5%

Un suivi, un plaidoyer
Mise en œuvre de deux activités du plan
et une formation sont plaidoyer fait 100% 6 6 1
0,5%
d’action genre
réalisés
SOUS-COMPOSANTE 1.5: MISE
EN ŒUVRE DU PLAN D'ACTION
SUR LES SAUVEGARDES 100% 6,00 - 6,00 - ##### - - ##### #####
1,1%
ENVIRONNEMENTALES ET
SOCIALES

Contribuer à la sauvegarde
A151
environnementale et sociale
100% 6,00 6,00 1 1 1
1,1%

Un suivi, un plaidoyer
Contribution à la sauvegarde Formation suivi et
et une formation sont 100% 6 6 1
0,5%
environnementale et sociale plaidoyer réalisés
réalisés

SOUS-COMPOSANTE 1.6: MISE


EN OEUVRE DE LA STRATEGIE
INTEGRANT LES
25% 23,50 - 23,50 ##### ##### ##### ##### ##### #####
2,5%
CONSIDERATIONS LIEES AU
CHANGEMENT CLIMATIQUE
DANS LES ACTIVITES DE R&D

Mener des actions d'aptation au


A161
changement climatique
25% 23,50 23,50 ##### ##### ##### ##### ##### #####
2,5%

39
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

L'ANO est reçu mais


l'activité est différée
Sensibilisation des partenaires et 50 acteurs sont
pour 2017 pour non 25% 23,5 23,5 1 1 1 1 1 1
2,5%
bénéficiaires sur l’AIC sensibilisés
disponibilité du
consultant

CENTRE NATIONAL DE
C2 76% 1 263,18 - 1 263,18 ##### ##### ##### ##### ##### #####
37,2%
SPECIALISATION
SOUS-COMPOSANTE
2.1:RENFORCEMENT DES
INFRASTRUCTURES ET DES 59% 839,37 839,37 - ##### ##### - ##### #####
21,4%

EQUIPEMENTS DU CNS
100% des moyens
Le CNS dispose des moyens matériels matériels et
nécessaires pour l’atteinte de son infrastructures prévus
objectif. sont réalisés dans le
CNS
Construire les infrastructures et
A211
équiper le CNS maïs
58% 789,37 789,37 - - - - ##### #####
19,2%

La construction du
Construction du Laboratoire du
Le LSSEE est construit LSSEE est presque 90% 474,4 474,37 1
11,5%
LSSEE/INRAB
achevée

Dossier ayant fait son


Fourniture d'équipement du Laboratoire parcours avec un résultat
Equipements acquis 10% 315,0 315,0 1
7,7%
(LSSEE) infructueux en cours de
relance
Un plan d'action pour
Mettre en œuvre le plan d'action pour l'évolution du CNS-Maïs
A212 l'évolution du CNS-Maïs vers un vers un Centre Régional 68% 50,00 50,00 - ##### ##### - - #####
2,1%
Centre Régional d'Excellence (CRE) d'Excellence (CRE) est
mis en œuvre

Toutes les formalités


Le LSSEE est accrédité
pour l'accréditation sont
Accréditation du LSSEE selon la norme ISO 68% 1 1 1
2,1%
remplies, il reste la 50,000 50,000
17025
réalisation de la mission

SOUS-COMPOSANTE 2.2:
PROJETS DE RS, R/D ET DE 100% 420,81 420,81 ##### ##### ##### ##### ##### #####
13,8%
TRANSFERT-DIFFUSION

40
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

Mettre en œuvre le programme de


A221
recherche sur le maïs
100% 108,73 108,73 1 1 1 1 1 1
4,5%

Les projets de recherche


Les projets de recherche
Poursuivre la mise en œuvre des projets sont presque achevés et
commissionnés sont 100% 1 1 1 1 1 1
4,5%
de recherche commissionnés tous les décaissements 108,730 108,730
poursuivis
sont faits

Former les jeunes chercheurs pour le


A222
CNS
100% 312,08 312,08 ##### ##### ##### ##### ##### #####
9,3%

La formations
diplômantes se
26 PhD sont inscrits dont
Poursuite formation des PhD poursuivent sans 100% 1 1 1 1 1 1
9,3%
11 femmes 312,080 312,080
difficultés. Trois (03)
étudiants ont soutenu

SOUS-COMPOSANTE 2.5 :
100% 3,00 3,00 ##### ##### ##### ##### ##### #####
2,0%
COORDINATION DU CNS

Assurer la coordination des activités


A251
du CNS-Maïs
100% 3,00 3,00 ##### ##### ##### ##### ##### #####
2,0%

La coordination des Les activités du CNS-


Coordination effective des activités du
activités du CNS est Maïs sont régulièrement 100% 1 1 1 1 1 1
2,0%
CNS-Maïs 3,000 3,000
assuré coordonnées

FINANCEMENT A LA DEMANDE
DU DEVELOPPEMENT ET DE
C3 89% 366,61 50 416,61 ##### ##### ##### ##### ##### #####
20,8%
L'ADOPTION DES
TECHNOLOGIES
SOUS-COMPOSANTE 3.1:
PROJETS DE GENERATION DE 100% 54,78 54,78 1,000 3,000 1,000 1,000 1,000 1,000
3,9%
TECHNOLOGIES
Nombre de technologies
générées sur
La recherche-développement est
financement du fonds
financée de façon adéquate sur la base
compétitif régional et
de fonds compétitif
testées par le projet au
Bénin. (cumulatif)

Mettre en œuvre des projets de


A311
recherche sur fonds compétitif
100% 54,78 54,78 ##### ##### ##### ##### ##### #####
3,9%

41
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

La gestion du fonds Les projets ont été bien


Abondement du fonds compétitif compétitif est assuré par exécutés et ont généré 100% ##### ##### ##### ##### ##### #####
2,8%
36,78 36,78
le ProCAD plusieurs technologies

Une assise du Comité


Organisation des assises du Comité
Régional de Recherche La tenue du CRRD a été
Régional de Recherche et de 100% #####
0,7%
et de Développement est effective 15,00 15,00
Développement
tenue

Suivi Evaluation des projets de


Un suivi est organisé Le suivi a été réalisé 100% #####
0,4%
recherche 3,00 3,00

SOUS-COMPOSANTE 3.2:
PROJETS DE TRANSFERT- 100% 236,8 - 236,8 ##### ##### ##### ##### ##### ##### - - - - - -
11,1%
DIFFUSION DE TECHNOLOGIES

La diffusion des technologies est


financée de façon adéquate sur la base
de fonds compétitif

A321 Financer les projets commissionnés 100% 49,81 49,81 2,000 2,000 2,000 2,000 2,000 2,000 - - - - - -
5,1%

Les projets
Poursuite de la mise en œuvre des 4 projets commissionnés
commissionnés ont été 100% ##### ##### ##### ##### ##### #####
2,8%
projets commissionnés sont mis en œuvre 34,81 34,81
financés et mis en œuvre

Poursuite de la mise en œuvre des 14 projets sur fonds Les projets sur fonds
projets de recherche développement sur compétitif sont mis en compétitif sont mis en 100% ##### ##### ##### ##### ##### #####
2,3%
15,00 15,00
fonds compétitifs œuvre œuvre et sont achevés

Mettre en œuvre les projets de


A322 transfert de technologies sur le riz, PM PM
l’anacarde , l'ananas et la pisciculture

Poursuite de la mise en œuvre des 7 projets sur fonds les projets de transfert de
projets de transfert de technologies sur compétitif sont mis en technologies sont mis en 100% PM PM
fonds compétitif œuvre œuvre et sont achévés

Réaliser la diffusion à grande échelle


A323
des technologies
100% 216,83 216,83 ##### 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00% 0,00%
5,7%

Mise en place des plateformes 120 plateformes sont


Activité réalisée 100% 1
0,7%
d'innovation mises en place 16,00 16,00

42
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

120 plans d'action sont


Mise en œuvre des plans d'action Activité réalisée 100% 1
5,0%
mis en œuvre 200,83 200,83

A324 Documenter les effets des plateformes 25% 10,00 10,00 - ##### - - - - - - - - - -
0,6%

Capitaliser les expérience réussies du les effets des


projet (Plateformes, collaboration entre plateformes sont En cours 25% 1
0,6%
10,00 10,00
chercheurs, semences) documentés

Réaliser le diagnostic approfondi de la


A325
souche S2
95% 10,00 10,00 - 2,00 - - - -
0,9%

Documenter les performances de la Suivi de la souche S2 est Premier draft du rapport


90% 1
0,4%
souche S2 réalisé remis 5,00 5,00

Activité réalisée (5
tonnes de provende
Accompagnement des pisciculteurs de la Provende poisson achetée et distribuée aux
100% 1
0,4%
souche S2 disponible pisciculteurs 5,00 5,00
expérimentant la souche
S2
SOUS-COMPOSANTE
3.3:FACILITATION DE L'ACCES
26% 22,00 PM 22,00 ##### ##### - - - -
1,8%
AU MATERIEL GENETIQUE
AMELIORE

La production durable des semences et


plants de qualité des spéculations
prioritaires est assurée

Produire des semences et des plants de


A331
qualité
100% 8,00 8,00 ##### - - - - - - - - - - -
0,5%

Appui à la production des semences de Production de 60 tonnes


Activité réalisée 100% PM PM
base de maïs (tonnes) de base

Appui à la production des semences de 100 tonnes sont


100% PM PM
base de riz produites

Appui à la production de semences de 500 kg de semences de


100% PM PM
soja soja sont produits
Des greffons
Production de greffons d'anacardiers supplémentaires sont Activité réalisée 100% PM PM
produits

43
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

2 000 000 vitroplants


Adaptation des vitro plants d'ananas 100% PM PM
sont adaptés
Le manuel de
Elaboration du manuel de l’inspecteur
l’inspecteur semencier Activité réalisée 100% #####
0,5%
semencier 8,00 8,00
est élaboré
Renforcer les capacités des acteurs
A332
dans l'approche e-extension
36% 14,00 14,00 - ##### - - - -
1,3%

Quatre (4) séchoirs


Acquisition de séchoirs pour le fumage Activité non réalisée 0% 1
0,4%
acquis 5,00 5,00

Appui à la valorisation des balles vides 200 foyers BAMA et


de riz à partir de la vulgarisation des 500 foyers sciures Activité non réalisée 0% 1
0,4%
3,00 3
foyers BAMA et sciures moyen moyen

La stratégie du conseil
Appui à l’élaboration et à la validation
en alimentation et en
du contenu et du conseil en alimentation Activité réalisée 100% 1
0,5%
nutrition appliquée est 6,00 6,00
et en nutrition appliquée
actualisée et validée

SOUS-COMPOSANTE 3.5:
ATTRACTION DES JEUNES DANS
L’AGRICULTURE (CREATION DE 77% 53,00 103,00 5,00 - - - - -
4,0%
50
POLE D’INCUBATION)

Elaborer plan d'action pour la


A351 création d'emploi des jeunes 77% 53,00 50 103,00 ##### - - - - -
4,0%

Acquisition des ovins 600 ovins sont acquis et Réalisée


100% 1
0,8%
remis aux bénéficiaires 20,00 20,00
Acquisition de chèvres rousses Activité réalisée
300 chèvres rousses et
100% 1
1,0%
150 boucs sont acquis 28,00 28,00
Accompagnement pour alimentation des Aliments pour ovins et Activité non réalisée
ovins et des chèvres rousses chèvres rousses
100% 25 25
1
0,9%

Acquisition petits matériels pour


Divers matériels acquis Activité non réalisée 0% 25 25
1
0,9%
éleveurs et producteurs
Plan d'action pour la création d'emploi Activité réalisée
des jeunes Un plan d'action créé 100% 1
0,4%
5,00 5,00
COORDINATION, GESTION,
C4 SUIVI ET EVALUATION DU 92% 244,33 50 294,33 10,00 11,00 10,00 8,00 10,00 10,00
26,1%
PROJET

44
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

SOUS-COMPOSANTE 4.1:
COORDINATION ET GESTION DU 100% 144,33 38 182,33 8,00 8,00 8,00 8,00 8,00 8,00
19,9%
PROJET

L'UGP est fonctionnelle

Assurer la gestion rationnelle et


A411
efficiente du Projet.
100% 113,53 113,53 ##### ##### ##### ##### ##### #####
4,6%

Douze mois de salaires Douze mois de salaires


Assurer le traitement des salaires 100% 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
4,6%
payés(Coût du salaire) payés(Coût du salaire) 113,53 113,53

Assurer le fonctionnement de l’UGP


A412
PPAAO
100% 30,80 38 68,80 ##### ##### ##### ##### ##### #####
15,3%

1 contribution est
Contribution à la location des bureaux apportée à la location du
Activité réalisée 100% 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2,3%
du siège du PPAAO-Bénin siège du PPAAO-Bénin 16,80 16,80
est assurée
1 contribution est
Contribution au paiement des factures apportée au paiement
Activité réalisée 100% 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2,0%
d’électricité et d’eau des factures d'électricité 3,50 3,50
et d'eau
1 contribution est
Contribution au paiement des factures de apportée au paiement
Activité réalisée 100% 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2,0%
téléphone, internet, fax etc des factures de téléphone 3,00 3,00
, internet fax etc

Souscription à un abonnement internet Un abonnement internet


Activité réalisée 100% 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2,0%
aux membres de l'UGP est souscrit 4,00 4,00

Une assurance maladie


Souscription à l'assurance maladie Activité réalisée 100% 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2,0%
est souscrite 3,50 3,50

Matériel bureautique Divers matériels acquis Activité réalisée 100% 13 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1


2,3%
13,00

Entretien et acquisition
Entretien véhicule Activité réalisée 100% 25 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
2,5%
pièces véhicules 25,00

SOUS-COMPOSANTE
4.2:RENFORCEMENT DES
CAPACITES DU PERSONNEL DE - - - - - - - -
0,0%
L'UNGP ET DES ACTEURS
INSTITUTIONNELS
Organiser des formations
A421 - - - - - - - -

préparatoires à l’intention de l’UGP

45
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D
SOUS-COMPOSANTE 4.3 : SUIVI,
EVALUATION ET SUPERVISION 66% 95,00 12,00 107,00 ##### ##### ##### - ##### #####
5,8%

Un système harmonisé de suivi-


évaluation est opérationnel pour la 0,0%
collecte, le traitement et le rapportage

Organiser les sessions du Comité de


A431 - - - - - - - -

pilotage
Organiser des sessions du Comité
A432 Régional d'Orientation et de Suivi - - - - - - - -

(CROS)
Appui à la PASCiB pour le suivi des
A433
activités du PPAAO
100% 6,00 12 18,00 - - - - ##### -
1,1%

Suivi citoyen des activités du PPAAO


Deux suivis réalisés Activité réalisée 100% 1
0,5%
sur le terrain 6,00 6,00

Plaidoyer pour la phase 2 du projet Un plaidoyer est fait Activité réalisée 100% 12 1
0,6%
12,00

Renforcer les capacités des points


A434 focaux sociaux et environnementaux - - - - - - - -

du projet

Formation des points focaux suivi


A435 - - - - - - - -

évaluation

Organiser la mission de supervision


A436 - - - - - -

technique de la BM

Préparation de la seconde phase du


A437
projet
72% 23,00 23,00 2,00 - - - - -
1,2%

Organisation de l'atelier de validation le rapport de l'atelier est


Activité en cours 50% #####
0,7%
des acquis du projet par les acteurs disponible 15,00 15,00

Elaboration du document de la deuxième Le document de 2ème


Activité réalisée 100% #####
0,5%
phase du projet phase disponible 8,00 8,00

Recrutement d'un consultant pour


A438
l'étude d'impact du projet
25% 25,00 25,00 0 1 1 0 0 0
1,2%

Recrutement d'un cabinet pour l'étude


le rapport de l'étude est
d'impact du projet (effets des activités du En cours 25% ##### #####
1,2%
disponible 25,00 25,00
PPAAO sur les bénéficiaires)

46
Opérations Opérations Niveau Période d'exécution
Code Observation
s Objectifs/Résultats physiques/activité physiques/activité d'exécution IDA BN Total Poids
s
s programmées s réalisées physique
J F M A M J J A S O N D

Réaliser l'enquête de satisfaction des


A439
bénéficiaires
100% 35,00 35,00 0 2 1 0 0 0
1,6%

le rapport de l'enquête
Enquête de satisfaction des bénéficiaires TDR élaboré 100% ##### #####
1,2%
est disponible 25,00 25,00

Documentation des performances de la le rapport de l'étude est


En cours 100% ##### -
0,6%
souche S2 disponible 10,00 10,00

Elaborer le rapport d'achèvement du


A4310
projet
0% 6,00 6,00 0 0 0 0 0 1
0,5%

Elaboration du rapport d'achèvement Rapport disponible En cours 0% #####


0,5%
6,00 6,00

SOUS-COMPOSANTE 4.5: AUDIT


100% 5,00 5,00 - - - - - 1,00
0,4%
FINANCIER ET COMPTABLE

A451 Organiser les audits annuels internes 100% 5,00 5,00 - - - - - #####
0,4%

Un auditeur interne est


Organisation les audits annuels internes Activité réalisée 100% - #####
0,4%
sélectionné 5,00 5,00

A452 Organiser les audits annuels externes Non réalisée PM - - - - - - - -


0,0%

Total 83,55% 2 027,32 100 2 127,32 ##### ##### ##### ##### ##### #####
100,0%

47
Annexe 3 : Technologies prioritaires retenues par filière

Filière Maillon Technologie prioritaire Points Rang

Production TZE Composite 3 DT: 77 1ère

Production EV DT 97 STR W 77 2ème

Techniques de Fertilisation organo-minérale


Production du maïs et du riz à travers la fabrication et 71 3ème
Maïs
l’utilisation du compost

Production TZE W Pop DT STR QPM 67 4ème

Transforma Cuiseur à vapeur de ablo et Malaxeur-


66 5ème
tion fermenteur

Transforma Techniques améliorées d’étuvage de riz


91 1ère
tion

Production Système de Riziculture Intensive (SRI) 87 2ème


Riz
Combinaison de la silice et de la bouse de
Production vache pour lutter contre la toxicité ferreuse 76 3ème
en riziculture Irrigué et de bas-fond

Techniques de multiplication rapide des 84


Production 1ère
rejets d'ananas

Ananas
méthodes de lutte contre les adventices en 83 2ème
Production culture de l'ananas

Production fertilisation de l'ananas à partir de la


72,5 3ème
fumure minérale

89
Techniques de greffage et de surgreffage des 1ère
Production
anacardiers
Anacarde
Techniques de réhabilitation des vieilles
Production 83 2ème
plantations d'anacardiers

48
Production
Transforma Techniques améliorées de récolte, de 2ème
tion stockage et de conservation des noix 83
ex
Commercial d'anacardiers
isation
Production
Production de vinaigre a partir des pommes 45,5 4ème
Transforma
de cajou
tion
Production
Amélioration de la technique d'extraction 54 5ème
Transforma
du jus de pomme de cajou
tion

Poisson Techniques améliorées d’élevage des


Production 80 1ère
(Piscicultu poissons dans les étangs piscicoles

re et
Techniques améliorées d’élevage des 78
Production 2ème
production
poissons en bac hors sol
halieutiqu
Techniques améliorées d’élevage de la 77
Production 3ème
e)
Souche S2
Techniques améliorées d’élevage des 66
Production 4ème
poissons dans les cages flottantes
Viande et Technique de fabrication et d’utilisation des 80 1ère
Production
lait blocs multi nutritionnels densifiés

49