Vous êtes sur la page 1sur 4

1/ La pollution

La pollution est l'un des facteurs les plus importants dans le processus d'extinction des espèces. De
nombreux oiseaux (pélicans, cigognes...) sont décimés parce qu'ils mangent de la nourriture
contaminée par des pesticides.
La concentration de produits toxiques dans les organismes qui composent une chaîne alimentaire
augmente de façon exponentielle du producteur primaire au prédateur qui capture une proie
végétarienne.
Les pluies acides formées par la combinaison de l'eau et des polluants présents dans l'air nitrique,
sont particulièrement nocives pour les espèces végétales et aquatiques. Par ailleurs, les rejets
industriels polluent énormément la mer

2/La Déforestation
L'humanité a constamment besoin de nourriture, de vêtements, d'énergie, et la tentation est
grande d'exploiter de plus en plus de terrains vierges, quelles qu'en soient les
conséquences. La forêt subit un déboisement constant et la consommation mondiale de bois
croît de façon irrémédiable.
les feux régulièrement provoqués pour "assainir" ou "régénérer" une terre entraînent dans
leur sillage une véritable hécatombe d'espèces végétales et animales.

3/La chasse
le bison d'Amérique, la panthère, le léopard ont été véritablement menacés d'extinction. Des
espèces sans défense ont, elles, complètement disparu, comme les dodos, Le majestueux
tigre n'a plus que quelques endroits où se cacher. A une époque, il rodait librement dans les
vastes forêts mangroves, qui aujourd'hui ont pratiquement été détruites par les hommes.

Ecosystème en danger

L'homme a finalement pris conscience du fait que sa survie, à terme, dépend du maintien de
l'équilibre de l'écosystème Terre, dans lequel il vit.
Quand une espèce disparaît, cela modifie l'équilibre d'un écosystème puisqu'elle fait partie
d'un ensemble de chaînes alimentaires. Certaines espèces (animaux cavernicoles, parasites
spécifiques de certaines plantes) vivent dans un milieu très fragile parce que très spécifique,
et la moindre modification leur est fatale. Ce sont des espèces dites à faible valence
écologique.
Le lent processus d'apparition et de disparition des espèces a été accéléré par les activités
des hommes (extension des aires agricoles, urbanisation, carrières, assèchement des zones
humides, déforestation) qui perturbent le milieu. Les menaces qui pèsent sur certaines
espèces sont très variées : pollution, chasse excessive pour des raisons autres
qu'alimentaires (médecine traditionnelle, superstitions, jeux, collections, exportations),
déforestation
ECOSYSTEMES TERRESTRES :

L’écosystèmes terrestres est formés par des espèces animales,


végétales en interaction avec leur milieu physique et chimique. C’est une notion
en apparence simple mais, pour plusieurs raisons, assez difficile à préciser et à
quantifier. Une difficulté majeure consiste à donner des contours biens définis à
ces différents espaces. C’est ainsi que les subdivisions que nous donnons
découlent des associations végétales mais aussi des peuplements animaux.

on peut définir quatre grands écosystèmes


terrestres:

- La forêt dense humide ;


- Les savanes ;
- La forêt dense sèche ;
- Les steppes.

La Forêt dense humide

Elle fait partie intégrante de la forêt tropicale humide du bassin du Congo, la plus
diversifiée en espèces animales et végétales de toute l’Afrique. Cet écosystème
est considéré comme un des «points sensibles » de la biodiversité mondiale.elle est
formé de deux ensembles :

La forêt sud – occidentale

Le Massif forestier du Mbomou au sud

La flore de cet écosystème renferme des espèces caractéristiques des arbres


géants comme : Autranella,

Sur le plan faunistique cet écosystème Les espèces les plus courantes sont les gorilles,
les chimpanzés,

Les savanes

C’est sans conteste le plus vaste écosystème en RCA, il présente des


caractéristiques très variables en partant du sud vers le nord. Il couvre plus de la moitié
du territoire centrafricaine,

La caractéristique essentielle de cet écosystème est l’apparition d’une strate


herbacée.

on y retrouve une faune riche et


variée. Dans la savane périforestière on rencontre encore des espèces de forêt
citées ci – dessus à l’exception peut être des gorilles et des chimpanzés.

Les steppes
Les steppes

Cet écosystème se retrouve dans l’extrême Nord du pays C’est la partie la plus sèche
du pays, avec des cours d’eau qui deviennent secs pendant la longue période de saison
sèche.

Les steppes se caractérisent essentiellement par la disparition des espèces


communes dans les savanes centrafricaines.

Plus que la savane cet écosystème constitue la zone de prédilection des grands
mammifères, des oiseaux ainsi que des reptiles. En plus des Eléphants, girafes,
hippopotame,

Les forêts denses sèches

Cet écosystème est formé de plusieurs Cet écosystème est formé de plusieurs
« lambeaux » forestiers inégalement répartis de l’Est vers l’Ouest. Les forêts denses
sèches présentent la particularité d’être constituées par des arbres à gros tronc
relativement serrés avec une absence de strates herbacées en zones de savane sèche.

Criteres de classification des ecosysteme

Il y’a trois types d’ecosysteme :

1/ecosysteme aquatique

2/ecosysteme terrestre

3/ecosysteme marins

Criteres de classification des ecosysteme :

Critère 1: Conservation et amélioration des ressources forestières, incluant leur contribution


aux cycles planétaires du carbone.

Critère 2: Maintien et amélioration de la diversité biologique dans les écosystèmes forestiers.

Critère 3: Maintien de la santé, vitalité et intégrité des écosystèmes forestiers

Critère 4: Maintien et amélioration des fonctions de production des forêts et autres terres
boisées
L’ecosysteme en Algerie
En algerie il’ya l’ecosysteme steppique et saharien …

Steppiques ;

La steppe algérienne est située entre les isohyètes 400 mm et 100 mm dans l’Algérie du
Nord. Elle couvre l’ensemble des hautes plaines Le climat est de type méditerranéen, semi-
aride à aride

Saharien

La répartition des végétaux est conditionnée par les facteurs principaux : l’eau, la
température, le sol et la lumière. Le désert du Sahara algérien Le climat se caractérise par
son aridité(moins de 20 mm), des températures élevées(20°C à plus de 35°C)

Vous aimerez peut-être aussi