Vous êtes sur la page 1sur 9

ENSPD DE DOUALA ANNEE 2020 / 2021

SEMESTRE 7 Ens. : Gervais Démè Imano

EC Théorie de la décision
TD N°1 : CORRIGE
EXERCICE 1
Question 1°/
Si les concurrents ne réagissent pas, H1 est alors la seule hypothèse possible. Il faut donc localiser le bar
restaurant dans la zone Z1

Question 2°/
Si les concurrents régissent, l’hypothèse H1 peut être négligée et la matrice des gains devient :

H2 H3 H4 H5
Z1 15 10 10 8
Z2 6 7 4 5
Z3 20 26 24 25
Z4 10 28 25 15
Z5 17 20 22 15

Dans ce cas ; on a un point selle à la ligne Z3 et à la colonne H2.


Il faut donc implanter le bar restaurant à la zone Z3 et le profit est de 20 unités.

Question 3°/
On soustrait le gain minimum 4 de tous les autres. On obtient donc la matrice des écarts des gains
suivante :

H1 H2 H3 H4 H5
Z1 61 11 6 6 4
Z2 6 2 1 0 1
Z3 56 16 22 20 21
Z4 26 6 24 21 11
Z5 26 13 16 18 11

Question 4°/
Il n’y a pas de point selle. Il faut réduire la matrice pour déterminer la stratégie d’implantation.
R2 domine R1 et H4 domine H5 : on obtient la matrice suivante
H1 H2 H3 H4
R2 10 6 5 2
R3 6 2 1 1,5
R4 8 3 2 2
R5 7 5 3 4

H2 domine H1 et H3 domine H2 : on obtient la matrice suivante


H3 H4
R2 5 2
R3 1 1,5
R4 2 2
R5 3 4
R2 domine R3 et R5 domine R4 : on obtient la matrice suivante

Page 1 sur 9
H3 H4
R2 5 2
R5 3 4
Le programme linéaire permettant de déterminer la stratégie de la concurrence est le suivant :

5s  2t  h

3s  4t  h
s  t  1

s t
En posant x et y , om obtient le programme primal suivant :
h h
1
Max x  y 
h
5 x  2 y  1

3 x  4 y  1
On en déduit le programme dual qui est le programme linéaire de la stratégie du promoteur :

1
Min u  v 
g
5u  3v  1

2u  4v  1
RESOLUTION DU PRIMAL PAR LA METHODE DU SIMPLEXE

On introduit deux variables d’écart a et b pour obtenir la forme standard suivante nécessaire pour
l’application la méthode du simplexe :

5 x  2 y  1a  0b  1

3 x  4 y  0a  1b  1
Itération 0 : Solution de départ ; Premier tableau du simplexe
Base x y a b Valeur
a 5 2 1 0 1
b 3 4 0 1 1
Z 1 1 0 0
Cette solution est bien sûr non optimale
Itération 1 : Deuxième tableau du simplexe

Variable qui entre : x


Variable qui sort :
Page 2 sur 9
Ratio de la ligne de a  : 1 5
Ratio de la ligne de b  : 1 3
C’est a qui sort (plus petit ratio)

Base x y a b Valeur
x 1 25 15 0 15
b 0 14 5 3 5 1 25
Z 0 35 1 5 0
Cette solution est non optimale
Itération 2 : Troisième tableau du simplexe

Variable qui entre : y


Variable qui sort :

Ratio de la ligne de x  : 12
Ratio de la ligne de b  : 17
C’est b qui sort (plus petit ratio)
On a donc le tableau suivant :
Base x y a b Valeur
a 1 0 27 1 7 17
b 0 1 3 14 5 14 17
Z 0 0 1 14 3 14

Cette solution est optimale

1 1 7
x et y avec hg
7 7 2
1 1
On en déduit que s  hx  et t  hy 
2 2
1 3
Pour le programme dual correspondant à la stratégie de A, on a : u et v
14 14
1 3
p  g u  et q  g v 
4 4
On a donc les stratégies suivantes :
- Le promoteur doit 1 fois sur 4 proposer R2 et 1 fois sur 4, R5
Page 3 sur 9
- La concurrence réagit avec H3, 1 fois sur 2 et avec H4, 1 fois sur 2 aussi.
Cette solution est préférable pour les clients car il y a dispersion des vendeurs

EXERCICE 2 
Question 1°/
Critère de Von Neumann ou Wald
Gain minimum
Exploitation immédiate 36
Exploitation dans 6 mois 74.5
Exploitation dans 1 an 93
Exploitation dans 2 ans 130

Décision : Exploitation dans 2 ans

Critère de Savage ou des regrets : Matrice des regrets

3Gm3 15Gm3 30Gm3 75Gm3 Regret maximum


Exploitation immédiate 94 70 40 82,5 82,5
Exploitation dans 6 mois 55,5 37,5 15 0 55,5
Exploitation dans 1 an 37 25 10 67,5 67,5
Exploitation dans 2 ans 0 0 0 52 ;5 52,5

Décision : Exploitation dans 2 ans

Critère du Maximax
Gain maximum
Exploitation immédiate 100
Exploitation dans 6 mois 182,5
Exploitation dans 1 an 115
Exploitation dans 2 ans 130

Décision : Exploitation dans 6 mois

Critère de satisfaction : Matrice de satisfaction

3Gm3 15Gm3 30Gm3 75Gm3 Satisfaction


minimum
Exploitation immédiate 0 0 0 0 0
Exploitation dans 6 mois 38,5 32,5 25 82,5 25
Exploitation dans 1 an 56 45 30 15 15
Exploitation dans 2 ans 94 70 40 30 30

Décision : Exploitation dans 2 ans

Critère de Hurwicz:

M m   0, 25   0,5   0, 75
Exploitation immédiate 100 36 52 68 84
Page 4 sur 9
Exploitation dans 6 mois 182,5 74,5 101,5 128,5 155,5
Exploitation dans 1 an 120 93 99,75 106,5 113,25
Exploitation dans 2 ans 130 130 130 130 130

Décision :
Pour   0, 25  : Exploitation dans 2 ans
Pour   0,5  : Exploitation dans 2 ans
Pour   0, 75  : Exploitation dans 6 mo[s

Critère de Laplace :

Moyenne
Exploitation immédiate 71,5
Exploitation dans 6 mois 116,125
Exploitation dans 1 an 108,25
Exploitation dans 2 ans 130

Décision : Exploitation dans 2 ans

Critère de Bernouilli :

Espérance
Exploitation immédiate 82,6
Exploitation dans 6 mois 133,45
Exploitation dans 1 an 112,3
Exploitation dans 2 ans 130

Décision : Exploitation dans 6 mois


Conclusion : La décision qui revient le plus est celle de l’exploitation dans 6 ans. C’est cette décision qui
sera prise.

Question 2°/
Le décideur est supposé être un décideur rationnel : c’est le critère de Bernouilli qu’il va utiliser
Le décideur est supposé de nature plutôt optimiste : c’est le critère de Hurwicz avec   0, 75 qu’il va
utiliser.
Les deux critères donnent la même décision : Exploitation dans 6 mois

EXERCICE 3
Question 1°/.
On un point selle à la ligne E2 et colonne E2. Le lieu d’implantation de A et B est E2.

Question 2°/
A recueille 50+4 = 54%
B recueille 50-4 = 46%

Question 3°/
Non car les deux vendeurs sont implantés dans un même site ce qui oblige les clients à se déplacer
davantage.

Page 5 sur 9
Question 4°/
Lorsque les deux vendeurs sont situés dans un même site (diagonale) c’est A qui vend le plus par
conséquent c’est la variété V1.

Question 5°/
Il n’y a pas de point selle. Il faut réduire la matrice.
Les lignes E1 ; E4 et E5 sont dominés ; les colonnes E1, E4 et E5 sont dominés. On a donc la matrice réduite suivante
s t
E2 E3
p E2 4 3
q E3 -2 4
Le programme linéaire permettant de déterminer ma stratégie du vendeur B est le suivant :

4 s  3t  h

2s  4t  h
s  t  1

s t
En posant x et y , om obtient le programme primal suivant :
h h
1
Max x  y 
h
4 x  3 y  1

2 x  4 y  1
On en déduit le programme dual qui est le programme linéaire de la stratégie du vendeur A :

1
Min u  v 
g
4u  2v  1

3u  4v  1
RESOLUTION DU PRIMAL PAR LA METHODE DU SIMPLEXE

On introduit deux variables d’écart a et b pour obtenir la forme standard suivante nécessaire pour
l’application la méthode du simplexe :

4 x  3 y  1a  0b  1

2 x  4 y  0a  1b  1
Itération 0 : Solution de départ ; Premier tableau du simplexe
Base x y a b Valeur

Page 6 sur 9
a 4 3 1 0 1
b 2 4 0 1 1
Z 1 1 0 0
Cette solution est bien sûr non optimale
Itération 1 : Deuxième tableau du simplexe

Variable qui entre : x


Variable qui sort :

Ratio de la ligne de a  : 14 seul ratio possible donc c’est qui a sort

Base x y a b Valeur
x 1 34 14 0 14
b 0 11 2 12 1 32
Z 0 14 1 4 0
Cette solution est non optimale
Itération 2 : Troisième tableau du simplexe

Variable qui entre : y


Variable qui sort :

Ratio de la ligne de x  : 13
Ratio de la ligne de b  : 3 11
C’est b qui sort
On a donc le tableau suivant :
Base x y a b Valeur
x 1 0 2 11 3 22 1 22
y 0 1 1 11 2 11 3 11
Z 0 0 6 22 1 22
Cette solution est optimale

1 6 22
x et y avec hg
22 22 7
1 6
On en déduit que s  hx  et t  hy 
7 7

Page 7 sur 9
6 1
Pour le programme dual correspondant à la stratégie de A, on a : u et v
22 22
6 1
p  g u  et q  g v 
7 7
On a donc les stratégies suivantes :
- A s’implante 6 fois sur 7 en E2 et 1 fois sur 7 en E3
- B s’implante 1 fois sur 7 en E2 et 6 fois sur 7 en E3
Cette solution est préférable pour les clients car il y a dispersion des vendeurs

Question 6°/ a)
- Le vendeur A est d’humeur égale : Critère de Hurwicz avec   0,5
- Le vendeur A ne désire que sa propre satisfaction : Critère de satisfaction
- il lui arrive d’intégrer dans ses prévisions de vente les tendances météorologiques : Critère de
Bernouilli
- il précise que écouter la météo à la radio ne lui sert pas à grand-chose : Critère de Laplace

Question 6°/ b)
- Critère de Hurwicz avec   0,5
M m E
P1 45 35 40
P2 50 30 40
P3 50 24 37
P4 60 20 40

Décision : P1, P2 et P4
- Critère de Satisfaction
H1 H2 H3 H4 Satisfaction
Minimum
P1 0 15 20 0 0
P2 5 10 20 5 5
P3 5 4 15 5 4
P4 20 0 0 10 0

Décision : P2

- Critère de Bernouilli
Espérance

Page 8 sur 9
P1 41,5
P2 43,5
P3 41,3
P4 43,5
Décision : P2 et P4

- Critère de Laplace
Moyenne
P1 41,25
P2 42,5
P3 39,75
P4 40
Décision : P2
Décision finale : Pour les quatre critères on retient P2
Question 6°/ b)
Oui car les critères de Bernouilli et de Laplace donne cette même décision.
Question 6°/ c)
Oui car pour P2 l’horaire est 10h à 16h
Question 6°/ d)
Pour P2, la vente minimale est de 30 kg et la vente maximale est de 50 kg . Par conséquent :
o Si le vendeur emporte moins de 3 sacs il y a un risque certain de rupture de stock
o Si le vendeur emporte 3 ou 4 sacs il y a un risque de rupture de stock avec une probabilité
moindre que précédemment.
o Si le vendeur emporte au moins 5 sacs il n’y pas de risque de rupture de stock

Page 9 sur 9

Vous aimerez peut-être aussi