Vous êtes sur la page 1sur 83

Pathologie des Ouvrages

en Béton Armé
et des ponts à poutrelles enrobées

Bruno GODART
(IFSTTAR)

ENPC, Mastère MPREP


Pathologie des ponts en BA
 Ponts à poutres sous chaussée
 Pont dalle
 Portique, pont cadre
 Piles
 Culées
 Buses

EN ANNEXE :
 Ponts à poutrelles enrobées (ce sont des ponts mixtes…)
Ponts à poutres
Pont à poutres

• Affaissement de coffrage • Tassement général de l’étaiement

• Défaut de réglage de l’étaiement • Insuffisance de résistance à la


flexion longitudinale
Pont à poutres

• Tassement de l’étaiement
• Mouvement d’un ou de plusieurs appuis
• Détérioration des appareils d’appui
Pont à poutres

Type III : Fissures


de flexion
(normales jusqu’à
0,3 mm, et
pathologiques au
delà de 0,6 mm)

Type IV : Fissures
d’effort tranchant
(Acceptables
jusqu’à 0,3 mm, et
pathologiques au
delà ou avec rejet)
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont à poutres
Type I :
Fissures de
retrait
n’existant que
dans le talon
(fines et
réparties…)

Type II :
Fissures de
retrait
différentiel
entre âme et
talon
(espacées et
réparties…)
Pont à poutres
Pont à poutres

Type Va : absence ou insuffisance de cadres transversaux et/ou corrosion des armatures


Type Vb : insuffisance de couture des débords du talon sur l’âme
Type VI : insuffisance de couture des efforts de diffusion de la réaction d’appui
Type VII : poussée au vide au niveau des ancrages des armatures principales
Pont à poutres

Type VIII : insuffisance d’enrobage des armatures verticales, et corrosion des aciers
Type IX : Insuffisance d’enrobage des armatures longitudinales d’angle, et corrosion
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont à poutres

Type XIa : Flexion transversale du hourdis ou retrait gêné du hourdis coulé en 2ème
phase
Type XIb : Insuffisance d’armatures transversales de couture et/ou retrait gêné
Type XII : Corrosion des aciers, Gel du béton  Délamination, feuilletage….
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont à poutres

Type XIII : retrait gêné de l’encorbellement coulé postérieurement à la poutre


Type XIV : flexion longitudinale de l’encorbellement
Type XV : oxydation des ancrages d’un équipement (Examiner la fixation !…)
Pont à poutres

Type XVI : fissures de flexion de l’entretoise,


Type XVII : éclatement du béton et corrosion des aciers de l’entretoise
Pont à poutres

Type XVIII : Fissures de


flexion longitudinale sur
appui intermédiaire ;
• Insuffisance de résistance
à la flexion si > 0,6 mm
• Mauvaise disposition
constructive avec
groupement des armatures
au droit des poutres…
Pont à poutres

Choc de véhicules…
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont à poutres
Pont dalle
Pont dalle
Type I : Fissures de flexion
longitudinale de la dalle
(anormales si > 0,3 mm avec
espacement de 10 cm…)

Type II : Retrait longitudinal du béton


gêné par les coffrages

Type III : Fissure de reprise de


bétonnage, surtout dans le cas de
travées continues
Pont dalle
Type IV : se rencontrent sur les ponts larges :
• retrait gêné
• insuffisance de résistance transversale (DT)
• tassement de l’étaiement

Type V : se rencontrent sur les ponts larges :


• insuffisance de résistance transversale
• gradient thermique

Type VI : se rencontrent sur les ponts larges :


• retrait gêné du béton sur les coffrages
• suivent les conduits d’élégissement….(dans
le cas de dalle élégie)

Type VII : retrait gêné du béton coulé en


deuxième phase
Pont dalle

Fissures de type VI…


Pont dalle

Type VIII : insuffisance de résistance à la flexion longitudinale et/ou


tassement d’un ou de plusieurs appuis adjacents
Type IX : tassement de la pile
Pont dalle

Fissures de type VIII


Pont dalle

Type X :
• si peu nombreuses et localisées : insuffisance de résistance en flexion
transversale et/ou tassement local de l’étaiement
• si plus nombreuses et réparties : retrait du béton gêné par les coffrages
Pont dalle

Insuffisance de
résistance en flexion
des angles de la dalle

Insuffisance de
résistance à la flexion
Pont dalle
Type 56 :
• si réparties et prenant
naissance à la racine de
l’encorbellement : retrait
gêné
• si situées au centre et
prenant naissance au
bord libre : flexion
longitudinale de la dalle

Type 57 :
Problème de diffusion de
la réaction d’appui,
insuffisance de frettes…
Portique, Pont cadre
Portique, Pont cadre

Type I : retrait différentiel du piédroit par rapport à la semelle (jusqu’à 0,2 mm…)
Type II : Tassement de la zone centrale du piédroit (souvent unique et haute…)
Type III : flexion excessive du piédroit (accentuée par absence de drainage…)
Portique, Pont cadre

Type IV : (unique et situé à l’angle inférieur du gousset


retrait différentiel entre piédroit et traverse et/ou flexion excessive
Type V : tassement des têtes de l’ouvrage (prolonge la fissure de la traverse…)
Portique, Pont cadre

Type I : flexion longitudinale de la traverse


Type II : (souvent près des bords) flexion transversale excessive de la traverse
Type III : retrait gêné du béton au dessus de la reprise de bétonnage du gousset
Portique, Pont cadre
Portique, Pont cadre
Portique, Pont cadre

Type I : retrait gêné du mur coulé sur la semelle (jusqu’à 0,2 mm…)
Type II : efforts de flexion excessif dans le plan du mur dus à un tassement
différentiel du sol
Type III : efforts de flexion excessif (apparaissant dans le cas où le mur est
appuyé en tête)
Portique, Pont cadre
Portique, Pont cadre
Portique, Pont cadre
Piles
Piles murs

Type I : Insuffisance de frettes


Type II : Retrait hydraulique ou thermique
Type III : Insuffisance des armatures de chaînage du mur en tête
Type IV : Insuffisance des armatures de chaînage et/ou efforts horizontaux trop
importants (surtout pour les piles-culées…)
Type V : Retrait gêné ou tassement du sol lié à une insuffisance de la semelle
Type VI : Reprise de bétonnage ou flexion excessive dans la pile
Piles colonnes

Type I : Frettes insuffisantes


ou appareils d’appui trop
près du bord

Type II : Retrait hydraulique


ou thermique

Type III : Efforts de flexion


excessif dans le chevêtre
(Difficile de distinguer entre
types II et III)
Piles colonnes

Type IV : Efforts excessifs de


flexion composée

Type V : Corrosion des aciers


(sels de déverglaçage !…)

Type VI : Alcali-réaction ou
excès de compression ! (mais
rare)
Piles
Pile Marteau

Type I : insuffisance de frettes ou position des appareils d’appui trop près du bord
Type II : retrait hydraulique ou thermique
Type III : flexion du chevêtre (selon BA ou BP…)
Pile Marteau
Pile Marteau
Pile Marteau

Type IV : efforts de flexion


composée excessifs

Type V : reproduction de la
trame des armatures

Type VI : retrait ou excès de


compression, ou alcali-
réaction…
Piles
Culées
Culées (mur de front)
Type IV : insuffisance
des armatures de
chaînage du mur

Type V :
• retrait gêné du mur
• tassement du sol de
fondation sous la
partie centrale de la
semelle
• insuffisance
d’armatures dans la
semelle

Type VI : flexion
excessive, souvent
accompagnée par une
absence de drainage
Culées (mur garde-grève et murets-cache)

Type IX : retrait du béton du mur garde-grève coulé postérieurement au chevêtre


Type X : effort de flexion anormal provoqué par l’about du tablier qui entre en
contact avec le mur garde-grève (ne pas confondre avec la reprise de bétonnage)
Type XI : effort de flexion anormal provoqué par l’about du tablier qui entre en
contact avec le muret-cache (ne pas confondre avec la reprise de bétonnage)
Buses
Buses

Type I : Insuffisance de
résistance à la flexion sous
l’effet de sollicitations
excessives

Type III :
• insuffisance de résistance
à la flexion sous l’effet de
sollicitations excessives
• point dur sous la buse
• problème de fondation
avec soulèvement…
Buses

Mouvement de joint de type A,


B, C ou D dû à :
• un défaut de pose
• un mouvement du sol
environnant
• un mouvement du sol de
fondation

 Risque de fuite de matériau


ou d’éclatement du béton dans
les zones en contact…
Buses
Buses
Buses

Type II : retrait du béton, ou insuffisance de résistance à la flexion, ou


chargement dissymétrique…
Type VII : existence de points durs sur les articulations et/ou mouvement
d’appui lié à un désordre de fondation
Type IX : poussées dissymétriques du remblai de tête (le plus souvent sur
les ouvrages biais…)
Buses

Type III :
• point dur sous le
radier
• « soulèvement » du
radier lié à un
problème de
fondation ou à un
sous-
dimensionnement de
celui-ci
Buses
Type I : Insuffisance de
résistance à la flexion

Type III : Point dur ou


soulèvement du radier

Type IV : retrait du béton de


chaînage

Type V : tassement
différentiel entre deux
éléments de buse

Type VI : conditions d’appui


discontinues le long des
rotules
Buses
Buses
Buses
Buses
Buses
Buses
Buses
Ponts à poutrelles enrobées
Pont à poutrelles enrobées
Piqûres de corrosion sur les
poutrelles

Corrosion généralisée des


poutrelles sans réduction de section
Pont à poutrelles enrobées
Corrosion localisée de poutrelles
avec concrétions

Corrosion des poutrelles


avec réduction d’épaisseur
et
désagrégation du béton sur
plus de 3 cm de profondeur
Pont à poutrelles enrobées

Humidité généralisée avec


concrétions
et
corrosion des poutrelles

Concrétions
et
corrosion des poutrelles
avec réduction de section
Pont à poutrelles enrobées

Eclatements du béton en intrados

Eclatements de béton avec


armatures apparentes et
corrosion des poutrelles
Pont à poutrelles enrobées
Pont à poutrelles enrobées
Fissures transversales
et
Fissures longitudinales

Fissures longitudinales
en intrados
(ferraillage transversal
insuffisant ou inexistant)
Pont à poutrelles enrobées

Venues d’eau sur appui et coulures de corrosion


Pont à poutrelles enrobées

Epaufrures du béton suite à chocs de véhicules hors


gabarit (acier des poutrelles entaillé)

Vous aimerez peut-être aussi