Vous êtes sur la page 1sur 4

Communication technique Variation de vitesse des moteurs asynchrones 1EL2

VARIATION DE VITESSE DES MOTEURS ASYNCHRONES

I- GENERALITES
1- Intérêt de la variation de vitesse
De nombreux systèmes industriels entraînés par des moteurs électriques utilisent la variation de vitesse pour
optimiser leur fonctionnement :
Réglage du débit d’une pompe, de la vitesse d’un ventilateur, réglage de la vitesse d’un système de transport (train,
téléphérique), de la vitesse d’avance d’une chaîne de fabrication…

Deux technologies permettent d’obtenir cette variation de vitesse :


La technologie mécanique : boîte de vitesse de voiture, système poulie-courroie de perceuse,…
La technologie électronique : variateurs de vitesse.
Cette dernière technologie présente de nombreux avantages :
Diminution des pertes mécaniques, diminution des surintensités et à-coups au démarrage, réglage précis et
modification facile de la valeur de la vitesse, …
2- Quadrants de fonctionnement
Deux paramètres définissent le fonctionnement des systèmes donc des moteurs : Le signe de la vitesse dépend du
sens de rotation, Le couple dépend de la charge qui peut être entraînée ou entraînante.
Les quatre quadrants définissent les zones de fonctionnement :

T
T QUADRANT II T QUADRANT I

Ω Ω

T>0 T>0 ⇒P>0


⇒P<0
Ω<0 Ω>0

Charge
⇒FREIN/ Charge
F
GENERATRICE entraînée
F ⇒MOTEUR
entraînante

T QUADRANT IV
T QUADRANT III


T<0 ⇒P<0
T<0 ⇒P>0 Ω>0
Ω<0

⇒FREIN/
Charge F
Charge GENERATRICE
entraînée
F ⇒MOTEUR entraînante

Les machines électriques sont naturellement réversibles. Soit le variateur et la source sont également réversibles et
l’énergie est récupérée sur le réseau lors d’une phase de freinage soit la source ne l’est pas et dans ce cas l’énergie
est dissipée dans une résistance de freinage.
Le choix d’une structure convertisseur/machine 1, 2 ou 4 quadrants repose exclusivement sur le cahier des charges
du système.

_______________________________________________________________________________________________
Page 1 L.P. La Chauvinière
Communication technique Variation de vitesse des moteurs asynchrones 1EL2

II- VARIATION DE VITESSE POUR LES MOTEURS ASYNCHRONES


 Réglage par variation de tension
Le couple électromagnétique de la machine asynchrone est proportionnel au carré de la tension d’alimentation
statorique. Il est donc possible d’envisager un ajustement de la vitesse au dessous de la vitesse nominale en
modifiant la tension d’alimentation statorique avec un gradateur triphasé. Cette solution est le plus souvent utilisée
pour le démarrage de charges à caractéristique de couple quadratique (Cr = k).

 Réglage par action sur le glissement


L’utilisation de résistances rotorique permet un réglage
de la vitesse au dessous de la vitesse nominale mais avec
un rendement déplorable. On essaiera donc de récupérer
cette énergie transmise au rotor : c’est la cascade
hyposynchrone réservée à la très forte puissance pour
des machines à rotor bobiné.

 Réglage par variation de fréquence


La fréquence de rotation n (en tours/seconde) dépend de la fréquence d’alimentation du stator f et du nombre de
paires de pôles p :
ns=…………..

exemple : si f alors n ; si f  alors n 


f=30Hz f=40Hz f=50Hz
Cm
f=60Hz
Un réseau à fréquence variable est donc
créé dans les enroulements par un f=70Hz
…………………………………………………
pour faire varier la vitesse.
MOTEUR
n
Le couple étant proportionnel au rapport
U/f, le variateur fait varier U en même
temps que f pour maintenir ce rapport GENERATEUR
U/f constant.

1- Onduleur à Modulation de Largeur d’Impulsion :


Procédé électronique qui consiste à découper une tension
continue en signaux rectangulaire de largeurs différentes de telle
sorte que le moteur absorbe un courant quasi sinusoïdal. Cette
méthode permet de régler l’amplitude et la fréquence de la
tension du moteur tout en limitant les parasites néfastes au bon
fonctionnement du moteur.

_______________________________________________________________________________________________
Page 2 L.P. La Chauvinière
Communication technique Variation de vitesse des moteurs asynchrones 1EL2
2- Synoptique des variateurs de vitesse pour moteur asynchrone :
RESEAU

MAS
3~

   

 Le Pont redresseur : Il transforme la tension alternative sinusoïdale en tension redressée (unidirectionnelle)


 Le Filtrage : Un condensateur atténue ou élimine les phénomènes d’ondulation de la tension en sortie du
redresseur.
 La Récupération : Lors du freinage, l’inertie entraîne le rotor. Le moteur ne ralentit pas immédiatement, il se
transforme en génératrice synchrone. On parle de fonctionnement Hypersynchrone car la vitesse du rotor est
supérieure à la vitesse de synchronisme. L’énergie récupérée est dissipée dans une résistance et stockée dans le
condensateur.
 L’onduleur : Il transforme une tension continue en une tension alternative de fréquence variable.

3- Schéma simplifié des variateurs de vitesse pour moteur asynchrone :

U U U U

Redressement Filtrage Récupération Onduleur

_______________________________________________________________________________________________
Page 3 L.P. La Chauvinière
Communication technique Variation de vitesse des moteurs asynchrones 1EL2
4- Exemples de schémas de branchement (d’après Schneider Electric)

Alimentation triphasé Exemples de schéma de


câblage de la commande

1
2

Alimentation monophasé

_______________________________________________________________________________________________
Page 4 L.P. La Chauvinière