Vous êtes sur la page 1sur 4

MPSI du lycée Rabelais https://mpsi-saintbrieuc.

fr samedi 15 février 2020

DEVOIR SURVEILLÉ N◦ 06

durée de l’épreuve 4 heures

Figure 1 – Pierre de Fermat

READ ME !

Comme d’habitude, commencez par lire l’ensemble du sujet. Certains exercices devraient
vous sembler bien familiers, d’autres au contraire plus nouveaux. Vous ne traiterez peut-
être pas tout, donc choisissez bien par quoi commencer
Objectif : 100% de réussite sur les deux premières questions !

COMPOSITION DE L’ÉPREUVE ET BARÊME APPROXIMATIF

PROBLÈME 1 : Équation de Pell-Fermat


Mots-clés : étude d’une lci, groupe, itérés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ≈ 8 pt

PROBLEME 2 : Polynômes définis par une relation de récurrence


Mots-clés : Théorème de Rolle, dérivées successives, racines d’une polynômes ≈ 6 pt

EXERCICE 1 : Nombres de Fibonacci


Mots-clés : Nombres premiers entre eux, suite RL2, PGCD . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ≈ 4 pt

EXERCICE 2 : Une équation diophantienne


Mots-clés : résolution classique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .≈ 2 pt

Nb : L’utilisation des calculatrices est interdite.

1
PROBLÈME 1 : Équation de Pell-Fermat
Soit G = {(a, b) ∈ N × Z | a2 − 2b2 = 1}. On définit une loi de composition × sur G par

∀ ((a, b), (c, d)) ∈ G × G, (a, b) × (c, d) = (ac + 2bd, ad + bc)

Partie I. Étude de (G, ×)


1. Vérifiez que × est une loi de composition interne dans G.
2. Montrez que × est associative. Est-elle commutative ?
3. Montrez que × possède un élément neutre que vous préciserez.
4. Déduisez des questions précédentes que (G, ×) est un groupe commutatif.
Partie II. Étude des itérés de x0
On note x0 = (3, 2). On peut vérifier que x0 est élément de G. On adopte les notations
usuelles pour les puissances successives dans un groupe multiplicatif. Pour n ∈ N, on note
(an , bn ) ∈ N × Z les entiers tels que xn0 = (an , bn ). Autrement dit,

(2, 3)n = (2, 3) × · · · × (2, 3) = (an , bn )


! "# $
n f ois

%
an+1 = 3an + 4bn
1. Montrez que a0 = 1, b0 = 0 et que ∀n ∈ N, .
bn+1 = 2an + 3bn
2. Montrez que pour tout entier n ∈ N, on a 0 ≤ bn < an .
3. Déduisez-en que 5bn < bn+1 puis que la suite (bn )n∈N est strictement croissante, de limite
+∞.
Partie III. Résolution de l’équation de Pell-Fermat
Soit (a, b) ∈ G tel que 0 < b.
1. Justifiez l’existence d’un entier n ∈ N! tel que bn ≤ b < bn+1 .
2. Déduisez-en que 0 ≤ ban − abn < bn+1 an − an+1 bn = 2.
Indication : vous pourrez remarquer (en justifiant) que
& '2 ( a )2 & '2
an+1 an
−2< −2≤ −2
bn+1 b bn

3. Montrez alors que (a, b) × (2, 3)−n = (1, 0). Que vaut (a, b) ?
4. Quels sont les entiers positifs a et b tels que a2 − 2b2 = 1 ?

2
PROBLÈME 2 : Polynômes définis par une relation de récurrence

Partie I. Généralisation du Théorème de Rolle


1. Soit a ∈ R et ϕ : [a, +∞[→ R une fonction continue dans [a, +∞[, dérivable dans ]a, +∞[
telle que lim ϕ(x) = ϕ(a). Montrez qu’il existe c ∈]a, +∞[ tel que ϕ% (c) = 0.
x→+∞
Nb : on admettra qu’un résultat analogue a lieu pour une fonction ϕ définie dans un
voisinage de −∞.
Partie II. Dérivées successives d’une fonction
1
Soit f : R → R la fonction définie par ∀x ∈ R, f (x) = .
(1 + x2 )1/4
1. Montrez que f est indéfiniment dérivable dans R et que pour tout entier naturel n ∈ N,
Pn (x)
il existe un polynôme Pn tel que ∀x ∈ R, f (n) (x) = .
(1 + x2 )n+1/4
2. Justifiez que pour tout entier naturel n ∈ N,
* 1+
∀x ∈ R, Pn+1 (x) = (1 + x2 ) Pn% (x) − 2n + x Pn (x)
2
et déduisez-en que Pn est de degré n.
Partie III. Relation de récurrence
1. Déterminez une équation différentielle du premier ordre dont f est solution.
2. À l’aide de la Formule de Leibniz, montrez que pour tout entier naturel non nul n ∈ N!
et pour tout réel x ∈ R, on a :
* 1+ * 1+
Pn+1 (x) + 2n + xPn (x) + n n − (1 + x2 ) Pn−1 (x) = 0
2 2
3. Montrez que pour tout entier naturel non nul n ∈ N! et pour tout réel x ∈ R, on a :
* 1+
Pn% (x) = −n n − Pn−1 (x)
2
4. Montrez que pour tout entier naturel n ∈ N! , Pn admet n racines réelles distinctes.

3
EXERCICE 1 : Nombres de Fibonacci
On considère la suite (Fn )n∈N définie par les relations

F0 = 0, F1 = 1, et ∀n ∈ N! , Fn+1 = Fn + Fn−1

Les Fn sont des nombres entiers naturels appelés nombres de Fibonacci.


1. Montrez que pour tout entier naturel n ∈ N! , Fn+1 Fn−1 − Fn2 = (−1)n . Déduisez-en que
Fn et Fn+1 sont premiers entre eux.
2. Montrez que pour tout couple (n, p) ∈ N × N! , Fn+p = Fp Fn+1 + Fp−1 Fn . Déduisez-en que

P GCD(Fn , Fp ) = P GCD(Fn+p, Fp )

3. Démontrez finalement,

∀(n, p) ∈ N2 , P GCD(Fn , Fp ) = FP GCD(n,p)

EXERCICE 2 : Résolution d’une équation diophantienne


Résoudre dans Z2 l’équation
147x + 495y = 12 (E)

Fin du sujet