Vous êtes sur la page 1sur 43

Enseignement-Apprentissage du FLE

Approches linguistiques et pédagogiques:

Perspective actionnelle

Préparé et présenté par: Jamal GHANIMI

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement 25/05/2018 00:26:18


Plan

• Objectifs
• Introduction
• Problématique
• Concepts tangentes du mot « Approche ».
• Chronologie de l’enseignement du FLE au Maroc.
• Approches linguistiques.
• Approches pédagogiques.
• Conclusion.
• Ateliers.
25/05/2018
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
00:26:18
Objectifs:

Saisir:
• Les Fondements théoriques et La chronologie de l’évolution des approches
de l’enseignement/apprentissage du FLE.
• Les approches linguistiques et pédagogiques encadrant
l’enseignement/apprentissage du FLE au Maroc.
• La présence de chaque approche étudiée dans les manuels scolaires.
• Mettre l’accent sur la perspective actionnelle en l’adoptant dans les
pratiques enseignantes.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Introduction

L’acte enseignement/apprentissage en tant qu’acte réfléchi et structuré, doit être basé sur
des approches théoriques et des soubassements pédagogiques.
L’enseignement/apprentissage du FLE, en l’occurrence, se réfère au champs scientifique,
pédagogique et didactique qui encadrent généralement les actes d’apprentissage modernes.
En outre l’apprentissage d’une langue exige la présence d’un ensemble d’études linguistiques.
Ce travail vise à donner une idée générale sur l’évolution des approches linguistiques et
pédagogiques sous-tendant l’enseignement du FLE dans le système éducatif marocain.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Problématique:

Quelles approches doit-on


adopter pour assurer un
enseignement/apprentissage
efficace?

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement


25/05/2018 00:26:18
Survol conceptuel

25/05/2018
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
00:26:18
Infrastructure de l'enseignement
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
https://www.k12.gov.sk.ca/docs/francais/tronc/approches_ped/images/p12.gif consulté le 09/04/2017 25/05/2018
00:26:18
Survol conceptuel:
«Ensemble organisé de principes, de règles, de lois scientifiques visant à décrire et à expliquer un ensemble de
faits : La théorie de la relativité. /Ensemble relativement organisé d'idées, de concepts se rapportant à un
Théorie domaine déterminé : Une théorie littéraire./Système d'hypothèses sous-tendant les interprétations des
événements : C'est votre théorie, mais ce n'est pas sûr./Connaissance purement spéculative : Il y a loin de la
théorie à la pratique./Donnée d'un langage formel, d'un ensemble d'axiomes et d'un ensemble fini de règles de
déduction ».
http://www.larousse.fr/dictionnaires/français/théorie/77735
Consulté le 6/4/2017

Ensemble des méthodes et techniques destinées à assurer, dans les meilleures conditions
Pédagogie possibles, la transmission ou la construction et l’appropriation du savoir, en fonction des
données de la psychologie et de la physiologie de l’enfant.
A.Toumi, L’essentiel en didactique du FLE, 2016, p.21

ensemble ordonné de manière logique des démarches organisées rationnellement pour aboutir à un résultat.
Méthode une série de démarches précisées par des outils que nous utilisons afin d’arriver à un but précis qui est, dans
notre cas, l’enseignement d’une langue étrangère.
l’ensemble de procédés et de techniques de classe visant à favoriser chez les apprenants un comportement ou
une activité déterminés.
CUQ, J.-P., GRUCA, I. Cours de didactique du français langue étrangère et seconde. Grenoble : Presses universitaires de
Grenoble, 2005, p.253.

Méthodologie étude systématique de la pratique d’un domaine particulier.


Ensemble de méthodes appliqués à un domaine, c’est donc la méta-méthode ou méthode des méthodes.

Approche l’«…Action, manière d'aborder un sujet, un problème : Approche sociologique d'une œuvre
littéraire.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/approche/4768
Consulté le 6/4/2017
25/05/2018 00:26:18
Chronologie de l’enseignement du FLE
au Maroc.

25/05/2018
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
00:26:18
Chronologie de l’enseignement du FLE au Maroc.

Avant 1956

le français était considéré comme langue principale de culture.


Il disposait d’horaires massifs.
Il était enseigné en tant qu’objet d’analyse. Une très grande place était
accordée à la langue écrite (textes littéraires, exercices systématiques
d’enrichissement du vocabulaire et des rédactions…)

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement


25/05/2018
00:26:18
Chronologie de l’enseignement du FLE au Maroc.

Au lendemain de
l’indépendance

Français: langue étrangère, ce qui impliquait des finalités nouvelles et un


renouvellement des techniques d’enseignement de cette langue.
L’étude du français se justifie non plus par des fins culturelles, mais par
des raisons purement pratiques.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018
00:26:18
Chronologie de l’enseignement du FLE au Maroc.

Les I.O de 1960

La langue française doit être enseignée en vue de son utilisation et non pour permettre la
connaissance analytique de ses mécanismes. Elle doit être, à l’école primaire, non plus un
objet d’étude mais un instrument d’expression. Elle doit être pratiquée et non démontée.
L’enseignement du français au Maroc a été influencé, après l’indépendance, par certaines
approches didactiques résultant des travaux de recherche en linguistique théorique et en
linguistique appliquée, et ce en vue d’améliorer l’apprentissage de cette langue.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement


25/05/2018
00:26:18
Approches pédagogiques.

25/05/2018
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
00:26:18
Approches pédagogiques. Pédagogie de contenu

« Enseigner selon ce modèle, c’est transmettre un savoir aux élèves qui doivent
l’assimiler. Tout se passe comme s’il s’agissait de verser le savoir dans la tête de
l’élève (pédagogie de l’entonnoir ou pédagogie du remplissage) »
Abderrahmane TOUMI, Classe de français.
Définition:
« Dans ce modèle, l’enseignement est défini par un contenu, c’est-à-dire une liste de
matières ou de disciplines dont les savoirs constituent le programme .La définition
des contenus et donc l’élaboration du programme s’opèrent en fonction des exigences
de la discipline concernée et de l’enchainement des matières »
A. Harouchi.

Quoi? La quantité du savoir à transmettre.

L’enseignant qui va se charger de la transmission. Par qui?

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches pédagogiques. PPO vs APC
Inspiration béhavioriste: L’élève apprend Inspiration cognitiviste et constructiviste:
ce qui est ciblé.

Entrée par les contenus Entrée par les situations.

Niveau taxonomique (1-2) ↓ Niveau taxonomique (3-6) ↑

Apprentissage morcelé et développé par Apprentissage intégré et développé par des exercices
des exercices théoriques pratiques.
VS
Centrée sur le produit de l’apprentissage : Centrée sur le processus et le produit de l’apprentissage :
Comportements observés Stratégies d ’apprentissage, degré de maîtrise des
compétences.

Evaluation par questions Evaluation par tâche intégratrice.

Visée disciplinaire Visée curriculaire.

Mise de l’accent sur les dimensions; cognitive,


Mise en exergue de la dimension cognitive
psychomotrice et affective.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques

25/05/2018
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
00:26:18
Approches linguistiques. Approche analytique traditionnelle

La méthode traditionnelle est appelée méthode classique ou méthode


Définition: grammaire-traduction. Elle était utilisée en France pour enseigner du latin et
du grec dans le milieu scolaire.

-Rendre l’élève capable de lire les ouvrages littéraires écrits dans la


langue cible.
- Développer les facultés intellectuelles de l’ élève. Objectifs:
-Rendre l’élève capable de traduire autant de la langue cible à la langue
de départ que l’inverse.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche analytique traditionnelle

 En France, elle a eu lieu entre le 18ème et la première moitié du 19ème siècle.


Apparition:  Au Maroc : elle a eu lieu dès 1912 jusqu’au 1956 (la période de colonialisme)

 - Pédagogie de l’objet (la culture à transmettre).

 - Pédagogie de l’exercice.

 - Négligence des représentations des élèves. Fondements


 -Aspect négatif de l’erreur dans l’apprentissage, théoriques:

 -Théorie cognitive (la mémorisation, la récitation).

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche analytique traditionnelle

 - Elle se basait sur l’enseignement des règles grammaticales (on enseigne tout d’abord la règle
puis on passe à l’application c.à.d. on passe du général au particulier = la déduction).
 - Elle s’appuyait sur la traduction c'est-à-dire la compréhension et l’expression du FLE passe par
l’intermédiaire de la langue maternelle.
 - Elle se basait aussi sur la fréquentation exclusive de l’écrit littéraire.
 - Elle utilisait la langue maternelle pour expliquer les règles grammaticales.
 -Elle donnait plus d’importance à la forme littéraire qu’au sens des textes.
 - L’acte de l’enseignement - apprentissage s’appuyait sur deux principes :
 Le thème (exercice de traduction consistant à passer de la LM à la LE)
 la version (passage de la LE à la LM)

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche analytique traditionnelle

- Le maître dirigeait ; il était au centre de l’action pédagogique (il était dominant).


Statut de - Il était la source du savoir (= maître).
l’enseignant - Il avait l’autorité.
- Il choisissait et préparait les exercices.
- Il posait des questions et faisait la correction.
- Il utilisait la langue maternelle.

- Il apprenait, mémorisait, traduisait et récitait.


- L’apprenant était inactif.
Statut de
- L’enfant à peu de valeur par rapport à l’adulte. l’élève
- L’enfant tournait autour du même programme.
- Il devait être capable de lire les ouvrages littéraires et de les traduire.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche analytique traditionnelle

- Cette méthode développait les facultés intellectuelles de l’élève.


Points forts - Elle améliorait les capacités de mémorisation et de récitation.
- Elle développait aussi la capacité de traduction.
- Elle donnait l’importance à la lecture et à l’écriture.

- L’inefficacité : les élèves ne développaient pas une véritable compétence en langue 2, ni


orale ni écrite.
- L’élève ne participait pas au déroulement de la leçon (passif).
- L’impuissance des outils mis à la disposition de l’élève (livres de grammaire, dictionnaires…)
- La traduction mot à mot pouvait provoquer des erreurs (du sens et contexte). Critiques
- L’incertitude sur le degré de la compréhension des règles grammaticales.
- L’élève apprenait, sans contexte, des listes de vocabulaire par coeur.
- Elle considérait l’erreur banale.
- Elle ne donnait aucune importance au milieu socioculturel de l’élève pour former de
nouveaux apprentissages.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche analytique traditionnelle

Exemples
de manuels

25/05/2018
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement
00:26:18
Approches linguistiques.
Approche structuraliste

approche linguistique qui traite la langue comme étant une structure cohérente.
En effet les relations internes entretenues entre les différentes composantes de
Définition:
la langue à savoir la composante phonologique ,sémantique et syntaxique font
de la langue un outil de valeur.

L’objectif de cette approche est centré essentiellement sur l’étude de la


langue.
les apprentissages visent l’étude des éléments grammaticaux dont une
Objectifs:
perspective d’outiller l’apprenant d’un grand nombre possible de règles
(grammaire, conjugaison...) qui vont servir comme assise pour une
communication efficace.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Approche structuraliste

 L’approche structuraliste est apparue dans la années 1950.


Apparition:
 Introduite au Maroc dans les années 1980.

L’approche structuraliste tire ses fondements du béhaviourisme, dans la


Fondements
mesure où la fixation des savoirs s’opère par l’automatisation et l’acquisition théoriques:

des réflexes.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Approche structuraliste
Le statut des éléments de la langue diffère selon cette approche d’un élément à
un autre. En effet la priorité est accordée à l’oral qui adopte comme support
Eléments de
des dialogues didactisés et enregistrés. Le lexique demeure secondaire par
la langue
rapport aux structures langagières. La grammaire quant à elle se base sur les
exercices structuraux, les exercices de substitution, imitation des structures
modèles.

Dans cette approche structuraliste, l’erreur n’est pas tolérée.au contraire c’est une Statut de
l’erreur
chose à éviter le maximum possible.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.

Approche structuraliste

 On lui reproche la simplification du langage au fonctionnement interne, sans


prendre en considération que celui-ci est fonction plutôt dépendant des
interlocuteurs et des situations.
 l’évaluation se fait à travers une panoplie d’exercices qui accordent plus
d’importance aux règles de grammaire, de conjugaison...

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche structuraliste

Exemples
de manuels

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche communicative

L'Approche Communicative est un terme de la didactique des langues correspondant à une vision de
l'apprentissage basée sur le sens et le contexte de l'énoncé dans une situation de communication. Cette
approche s'oppose aux visions précédentes s'attardant d'avantage sur la forme et la structure des langues
que sur le contexte.
Définition: En communiquant, on apprend à communiquer.
Selon cette approche, la langue est une opération de communication entre un émetteur et un récepteur.
C’est une approche notionnelle fonctionnelle, c’est à dire les notions représentent des idées générales,
des concepts qui vont être exprimés par des mots ou expressions..., les fonctions supposent l’usage de
certains énoncés dans des circonstances précises : donner un ordre, inviter...

L’approche communicative a pour objectif d’apprendre à l’apprenant à parler


et à communiquer avec une grande aisance dans les différentes situations de Objectifs:

la vie courante. [Acquisition de la compétence communicative].

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Approche communicative

Apparition:
Apparue en Europe en 1970 et appliquée au Maroc dans les années 1980 et 1990.

L’approche communicative tire ses fondements théoriques de la linguistique Fondements


pragmatique, du socioconstructivisme et de la théorie cognitiviste. théoriques:

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Approche communicative

Composante la connaissance des règles et des structures


linguistique grammaticales, phonologiques, du vocabulaire, etc.

la connaissance des règles socioculturelles d’emploi de la


langue savoir utiliser les formes linguistiques appropriées
Composante en fonction de la situation et de l’intention de
Compétence de communication
communication
sociolinguistique L’usage et le choix des salutations ou des formes d’adresse
en sont de bonnes illustrations.

la cohésion et la cohérence des différents types de


Composante discours en fonction des paramètres de la situation
discursive de communication dans laquelle ils s’insèrent.
Organiser, structurer le discours…

la capacité d’utiliser des stratégies verbales et non


Composante verbales pour compenser les défaillances de la
stratégique
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement communication.

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Approche communicative

o Centration sur l’apprenant: Interactivité des cours ≠ Aspect magistral des séances
o Autonomie de l’apprenant:
o Adoption d’un contexte situationnel: L’apprenant = Un acteur social.
o Authenticité des documents.
o Erreur tolérée: La transmission et la compréhension > Maitrise parfaite des structures grammatico-lexicales.

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Approche communicative

Approche communicative vs Enseignement de la langue

L’objet des apprentissages est le discours et non pas le code.


L’enseignement de la langue doit être axé sur le sens.
La langue n’est pas un objet d’étude, elle devient un outil de communication.
L’attention des apprenants est dirigée essentiellement vers le sens et la communication.
La communication entre un émetteur et un récepteur ne peut réussir sans l’acquisition des habiletés de réception
(l’écoute, la lecture) et l’habileté d’émission (la prise de parole, l’écrit).
L’apprentissage de la langue passe par la communication.
Il ne s’agit plus d’une pédagogie de transmission.
La langue est construite par l’apprenant au sein d’un système évolutif de représentations personnelles de la langue
cible.
La langue a des fonctions communicatives.
Elle a un intérêt pour le processus d’enseignement et pour celui de l’apprentissage.
La langue doit être enseignée dans sa dimension sociale.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Approche communicative

Exemples
de manuels

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Perspective actionnelle

Apparition:
Dans les années 1990 au déclin de l’AC des années 1980

Approche communicative.
AP compétences.
AP les tâches. Fondements :
AP scénario.
Pédagogie du projet.
psychologie cognitive .

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement


25/05/2018
00:26:18
Approches linguistiques.
Perspective actionnelle

Définition:

« (…) La perspective privilégié(…) est, très généralement aussi, de type actionnel


en ce qu’elle considère avant tout l’usager et l’apprenant d’une langue
comme des acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches (qui ne sont pas
seulement langagières) dans des circonstances et un environnement donnés, à
l’intérieur d’un domaine d’action particulier. Si les actes de parole se réalisent
dans des activités langagières, celles-ci s’inscrivent elles-mêmes à l’intérieur
d’actions en contexte social qui seules leur donnent leur pleine signification. »

CECRL, extrait du chapitre 2 : Approche retenue, Paris : Didier, 2001, p 15

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Perspective actionnelle

 L’importance de la dimension fonctionnelle de la langue.


 La grammaire, le lexique,… sont des outils linguistiques (à mobiliser pour agir) et non pas des objectifs
linguistiques.
 Apprendre la langue: Une préparation à une utilisation active de cette langue pour communiquer.
 On outrepasse « les exercices à faire » vers « les tâches à accomplir ».
 Faire de la classe un environnement quotidien des apprenants.
 On communique pour agir avec l’autre et non pas seulement pour parler avec l’autre.
 Parler à autrui = Acte social ≠ Uniquement acte de parole: l’apprenant n’est plus seulement tourné vers
l’institution scolaire mais aussi vers la société.
 Dépasser le contexte situationnel simulée vers un autre authentique.
 la perspective actionnelle est une forme de socialisation linguistique: Adoption d’activités contextualisées.
 L’apprenant est un acteur social: L’enseigné = Usager ≠ Apprenant.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Perspective actionnelle
« un travail précis, avec un objectif spécifique, entrant dans le cadre d’une méthodologie, et destiné, soit à faire
acquérir à l’apprenant un savoir ou un savoir-faire, soit à contrôler si ce savoir ou ce savoir-faire ont été acquis. Ce
Exercice travail peut être d’ordre phonétique, lexical, grammatical ou discursif. »
ROBERT, J.-P. Dictionnaire pratique de didactique du FLE. Lassay-les-Châteaux : EMD S.A.S., 2008, p. 86.

NB: Le terme « exercices » est réservé aux exercices hors contexte. VS Activité: exercices en contexte.

« Les tâches ou activités sont l’un des faits courants de la vie quotidienne dans les domaines: personnel, public,
éducationnel et professionnel. L’exécution d’une tâche par un individu suppose la mise en œuvre stratégique de
compétences données, afin de mener à bien un ensemble d’actions finalisées dans un certain domaine avec un but défini
et un produit particulier »
CECRL, extrait du chapitre 2 : Approche retenue, Paris : Didier, 2001, p 121
Tâche
« Est définie comme tâche toute visée actionnelle que l'acteur se représente comme devant parvenir à un résultat donné en
fonction d'un problème à résoudre, d'une obligation à remplir, d'un but qu'on s'est fixé».
CECRL, extrait du chapitre 2 : Approche retenue, page 16
(Exemple: commander un repas dans un restaurant, suivre un cours magistral à l’université, réserver une chambre dans un hôtel.)

« Ensemble des dispositions, capacités, aptitudes spécifiques qui permettent à tout sujet parlant une langue de la
maîtriser, et qu'il met en œuvre à l'occasion de ses actes de parole effectifs dans des situations concrètes »
Tâche Encyclopédie Larousse
vs
Compétence « le niveau de compétence d’un apprenant est défini en fonction du plus ou moins grand nombre de tâches qu’il est
capable de réaliser correctement »
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Perspective actionnelle

composée des étapes proposées par l’enseignant. Sous ce


la mono-tâche terme, on peut s’imaginer la production d’un écrit ou d’un oral
qui s’ancrent dans le contexte réel.

Typologie de le projet inclut toutes les étapes, de la planification, jusqu’à la


tâches réalisation et la confrontation finale avec le public.
(Elke Nissen) projet intégrant une
Dans le cas idéal, ce sont les étudiants eux-mêmes qui ont les
ou plusieurs tâches.
idées pour le projet.

Le choix des tâches ainsi que leur ordre dépend de


suite de tâches
l’enseignant. Il présente à ses élèves tout ce qui est lié à
scénarisées
l’exécution du scénario pédagogique : consigne, objectifs,
(curriculum scénarisé)
produit attendu, critères d’évaluation, la durée prévue, etc.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques.
Perspective actionnelle

Tâche à visée
téléphoner à un ami pour prendre des nouvelles
personnelle

Autre que la Tâche à visée


acheter un croissant
tâche publique
langagière

Tâche à visée
éducationnelle jeu de rôle

Tâche à visée
rédiger un e-mail au fournisseur
professionnelle
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Perspective actionnelle

Situation
participer à une fête anniversaires.
(Contexte)

Répondre à une invitation.


Tâches
Téléphoner pour accepter une invitation.
Rédiger un message.
Choisir un cadeau.
Se préparer et s’habiller.

langagières Présenter ses félicitations à la personne qui fête son


anniversaire

Non langagières signer la carte d’anniversaire


Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Approches linguistiques. Perspective actionnelle
incorpore toutes les activités langagières, de la compréhension orale
Tâche et écrite à la production orale et écrite:
Résumé, compte rendu. Jeu de rôle. Simulation globale .

écouter des annonces publiques (renseignements, consignes, mises en


garde, etc.) fréquenter les médias (radio, télévision, enregistrements,
cinéma) être spectateur (théâtre, réunion publique, conférences, spectacles,
etc.) surprendre une conversation, etc.
les annonces publiques (renseignements, instructions, etc.) les exposés
(discours dans des réunions publiques, conférences à l’université, sermons,
Récapitulatif spectacles, commentaires sportifs, etc.) la lecture d’un texte écrit à haute
conceptuel Activités voix la rédaction d’un exposé en suivant des notes ou commenter des
données visuelles (diagrammes, dessins, tableaux, etc.) le jeu d’un rôle qui a
été répété le dialogue spontané le chant d’une chanson.
lire pour s’orienter lire pour information, par exemple en utilisant des
ouvrages de référence lire et suivre des instructions lire pour le plaisir, etc.
remplir des formulaires et des questionnaires écrire des articles pour des
magazines, des journaux, des bulletins, etc. produire des affiches rédiger des
rapports, des notes de service, etc. prendre des notes pour s’y reporter
prendre des messages sous la dictée, etc. écrire des textes libres écrire des
lettres personnelles ou d’affaires, etc.

Texte lacunaire . Exercice de choix multiple . Exercice de substitution .


Exercices. Exercice de mise en relation. Traitement du texte. Etc.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Conclusion.
l’enseignement-apprentissage du FLE au Maroc a été mis en œuvre par l’adoption de plusieurs approches
linguistiques et pédagogiques dans le but de parfaire la rentabilité des écoles primaires .
Certaines étaient axées sur la forme, d’autres sur le sens. Néanmoins, bon nombre de nos élèves se
retrouvent encore incapables de communiquer efficacement .
Pour que nos enfants soient de vrais acteurs sociaux. nous devons repenser nos actes d’enseignement ,
nos approches...

Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18
Ateliers.
Jamal GHANIMI - Inspecteur d'enseignement

25/05/2018 00:26:18