Vous êtes sur la page 1sur 11

FRANKOFONA (beleške sa predavanja)

La francophonie

Le terme de la francophonie apparaît pour la première fois en 1880. - Onésime Reclus était
un géographe français, il désignait les espaces géographiques où la langue français était
parlée.
Il avait formé ce néologisme pour souligner que le français, comme d’autres langues est parlé
sur tous les continents.
Aujourd’hui nous avons deux définitions de la francophonie :
1. La francophonie désigne l’ensemble de peuple et des groupes des locuteurs qui
utilisent partiellement ou entièrement la langue française dans leur vie quotidienne ou
dans leur communication.
2. La francophonie désigne le regroupement des gouvernements des pays ou des
instances officielles qui ont en commun l’usage du français dans leurs travaux ou
leurs échanges.

Francité : l’esprit français, tout ce qui paraît être français ; le caractère francophone
Il y a une maison de francité à Bruxelles.

Dans les années 60 c’était Léopold Sédar Senghor (président du Sénégal) utilise le mot
francophonie dans les textes politiques.
Aussi Habib Burgiba (Tunisie)

20.mars 1870. Tour de la francophonie – ACCT – Agence de coopération culturelle et


technique est devenu OIF.
La francophonie devient une institution – OIF (Organisation Internationale de la
Francophonie)
(à partir de 1887 devenu important)

Les différents sens du mot francophonie :


 Linguistique – qui parle français
 Géographique – l’ensemble de peuple dont la langue français est maternelle,
officielle, courant
 Spirituel, mystique – le sentiment d’appartenir à la même communauté
 Institutionnel – l’ensemble d’associations et organisations politiques et privées
Les membres de francophonie sont ceux qui font partie des sommets francophones. (Serbie –
membre)

Les pays francophones :

France et Monaco sont les seuls pays où le français est parlé par la quasi-totalité de la
population.
La Belgique (Wallonie et Bruxelles) (Flandres – bilingue)
Suisse (Genève  ; Vaud  ; Neuchâtel ; Jura ; Valais ; Fribourg)
Luxembourg (4 sur 5 personnes parlent français)
Canada (Québec)

1
Etats-Unis (Louisiane, Nouvelle Angleterre, les îles St. Pierre et Miquelon)
Caraibes (La Guadeloupe, la Guyane, la Martinique)
Le Haiti
Afrique
(ouest : Bénin, Côté d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal)
(est : Rouanda, Burundi, Archipel de Comores)
(central  : Tchad, Congo, Gabon, Guinée éqatoriale, Rép. democratique du Congo.)
(sud : Madagascar, Comores)
(nord : Algérie, Maroc, Tunisie)- Maghreb
Proche orient (Liban ; Syrie ; Israel ; Egypte ; Iran) – Machreq
Océan Indien (Mayotte, Madagascar, L’île de Maurice, Réunion, Les Seychelles) Les
Comores
Asie (Vietnam, Laos, Cambodge ; Vanuatu, Valise et Futuna-Fidji)

Français en Belgique

Belgique est composée de 3 communautés :


1. Flamand
2. Français
3. Germanophone

Il y a 3 régions :
o Flandre,
o Wallonie,
o Bruxelles.

Le français du Belgique est une variante régionale du français. Les langues officielles sont le
français et le néerlandais. On y parle encore flamand et allemand.

Les étudiants Les students


Le livret de note Le bulletin
pouvoir Savoir
baguette Pain français
Ça pue Ça stink
Avoir peur Avoir de clope
A tout à l’heure A tantôt
Ça te plaît Ça te goût
Sandwich pistolet
Faire le ménage Faire son samedi

Français en Suisse

Il y a 4 langues officielles en Suisse :


1. allemand
2. italien
3. français

2
4. romanche
Le français se parle dans 6 cantons : Vaud ; Valais ; Jura ; Neuchâtel ; Genève ; Fribourg)
Le français de Suisse et une variante de français. Il y a une influence des italiens et
allemands. Les numéros sont différents. (septant ; huitant ; nonant)

déjeuner dîner
dîner soupper
A tes souhaits santé
fac L’uni
Ballon d’eau chaud boiler
blague mits
Sac-à-dos roucsac
Tout de bon Allez goutte
parfait Tip-top
Mélanger la salade Fatiguer la salade
bureau office

ANALIZE :

Léopold Sédar Senghor

- poète, écrivain, premier président de la République du Sénégal


- Il est le premier africain de siéger à l’academie français
- Il était ministre en France
- Recueil – chants d’ombre

Femme noire

- C’est une ode à la femme, à l’amour, à la terre africaine


- Femme noire = felle belle
- Sa couleur est son vêtement
- Elle est obscure et mystérieuse
- Il parle d’une femme aimée
- Dans ce poème il y a une idée de maternité : « terre promise » -> son futur femme, mère de
ses enfants
- 4 strophes
Poème à mon frère blanc

- Léopold est connu par un sens aigu de l’humeur


- Il y a une culture double
- Le ton est ironique : Les noirs sont noirs. Les blancs changent des couleurs jusqu’aux leurs
morts. Ils sont colorés.
- La couleur ne donne rien, seulement l’idée de la différence.
- Il était noir, il parle de sa race noire.
- Il dit « Ma couleur est toujours noir »
- Il y a 3 strophes.

3
Jean Paul Sartre

La négritude
(Orphée Noire)

- Philosophe, écrivain, essaiiste


- Il était nominé pour prix de Nobel pour la littérature. Il a refusé le prix.
- La négritude est un courant littéraire et politique développé dans les années 1930.
- JP Sartre a écrit une analyse fameuse de la négritude comme un mouvement dans un essai
nommé Orphée Noire
- Sartre nous montre que les Nègres ont aussi quelque chose à donner au monde et qu’il a
déjà fait.
- Orphée Noire – le titre de la belle préface
- Il parle du rejet de l’assimilation culturelle.

Sembène Ousmane

Une noire nostalgique

- Réalisateur, écrivain, acteur et scénariste


- Il parle d’une femme noire, égarée et qui ne parle pas français très bien.
- Elle se dit qu’elle se sent comme un objet.
- Elle est étrangère et elle se trouve en France.
- Elle regrette d’être venue.
- Elle n’osait pas réagir
- Elle parle avec l’ironie
- Cette œuvre a une fin tragique
- Elle s’est suicidée dans la salle de bain
- (Peut être qu’il nous montre sa souffrance)

La lettre aux parents

- Isabelle est une française qui s’est déménagée avec son mari au Sénégal
- Elle utilise nous au lieu de moi. Ce pluriel, elle dit qu’ils décident de tous ensemble.
- Au début c’était difficile pour elle parce qu’elle est blanche, elle n’appartient à la famille de
son mari.
- Elle décrit la maison et la nature et elle invite ses parents en disant que là est paradis.
- Elle est nostalgique, mais optimiste aussi.
- A mon avis elle est contente et elle aime être avec son mari.

La traite

- Lieu : bateau qui s’appelle Africain


- Dans le bateau se trouve les gens enchainés.
- Ce bateau va exploser
- Momutu et Amo – personnages principales
- Les autres personnages : Les hommes de Momutu
- Le butin : tout ce qu’on y a trouvé

4
- Les prisonnières étaient ensemble avec les pieds et mains liés ; on a une situation sans
espoir ; ils boivent beaucoup d’alcool
- Amo refuse de boire au début ; il a tué sa femme pour qu’elle ne soit pas captive et il a
risqué sa vie plusieurs fois pour sauver sa fille. Il ne veut pas être esclave. D’un certain sens il
a sauvé sa femme.
- Amo travaille 2 mois pour Mamutu
- Mamutu, il est le chef
- Il y a un trafic ambulaire
- Il y a une différence entre eux ; Amo a tué pour sauver sa femme. Mamutu ne comprend pas
ça, on se moque de lui.
- La dernière scène : Les hommes mauvais qui esclavent les noirs ; les noirs qui essayent de
se battre, les noirs tuent les blancs.
- Leur travail c’est de faire des captifs
- Tout ce qui veut Amo c’est de revenir dans le village avec sa fille.
- On peut voir l’amour paternel d’Amo

Mouloud Feraoun

Une française en Kabylie

- Ecrivain algérien
- Œuvre parle d’une femme qui se trouve en Kabylie. Elle vient de France.
- Elle fait d’effort pour apprendre une nouvelle langue.
- Au début elle pensait que les femmes sont esclaves mais, enfin, elle y a trouvé qu’elles sont
intelligentes, polies. Elles donnent une image tout à fait positive.
- Elle explique beaucoup de règles, il y a trouvé une logique. Elle voulait comprendre cette
société – la femme a son rôle. Elle n’est pas invisible.
- Elle a accepté sa position de la femme pauvre, elle a accepté cette société et la société l’a
acceptée. Elle était un membre de famille.
- Elle était comme une reine.
- Les personnages : Son Amer, Marie (qui parle), ils sont un couple étrange ; ils ont une très
bonne relation. Sa belle-mère – Kamouma
- Marie est sincère ; ordinarire ; timide 
- Amer est doux

Leila Sebbar

Chasseriau

- Noveliste
- Une thématique orientale
- Chasseriau – un peintre
- Il s’agit de l’art
- Julien et Sherezade se trouve à Paris
- Ils veulent visiter les musés, connaître l’art
- Ils parlent de la culture ; ils font une parallèle entre ce qu’ils savent et ce qu’ils voient.
- Ils voient les peintures – odalisque
- Julien explique que les Odalisques étaient les esclaves ; les servants.

5
Mohammed Die

Leçon de morale

- Il a écrit «  Roman de la grand maison »


- La scène : Dans une classe, les petits, une atmosphère, un garçon Omar mange du pain.
Maître se promène. Les enfants rient. C’est une soie légère dans la classe. Une description
poétique.
- Leçon morale – Patrie – Les enfants ne comprennent pas
- Patrie n’est pas dans la classe
- La patrie n’est pas seulement le sol sur lequel on vit ; mais ensemble de ses habitants et tout
ce qui s’y trouve
- Le maître commence à parler en arabe. Il dit qu’on apprend des mensonges.
- Le maître voulait enseigner les enfants qu’il fait suivre des règles – leur patrie Algérie, pas
la France
- L’écrivain utilise un peu de satire
- Tout éducation est formée sur le mensonge.

Camara Laye

L’initiation
(Enfant Noir)

- 7ème chapitre
- Le rituel de l’initiation se déroulait dans beaucoup de sociétés, traditionnelles africaines.
C’est le passage des jeunes filles et garçons vers le rang d’adulte. La participation collective
était obligatoire pour tous les jeunes.
- L’enfant Noir – son premier roman
- Les petits sont dehors dans la nature. Il y a quelqu’un qui donne des ordres et les autres qui
obéissent. Les grands les surveillent, si quelqu’un n’obéit pas, il va être puni comme un
esclave.
- Konden Diara – Il est représenté comme 30 lions. Il est très grand.
- Ils ont peur
- Tout se passe pendant la nuit es se finit à l’aube.

Daniel Vaxelaire

La fin d’esclavage

- Ils fêtent la liberté, soleil de la liberté


- Un noir nègre a fait un instrument d’une peau de chèvre. Tout le monde commence à faire
le rythme (pour entrer dans un état de l’esprit)
- On se dirige vers la cathédrale. C’est dimanche « Te deum »
- Les visages des blancs sont tristes. C’est la fin de leur privilège.

6
- Les gens dansent. Tout le monde veut voir les noirs qui dansent.
- La fête dura des heures et des heures.
Egaux ? Est-il une illusion peut-être ? Est-ce que les blancs peuvent accepter
ça ?

Mango Beti

La confession de Marguerite

- Cet œuvre parle de la prostitution cachée par les prêtres. Le sujet engagé et
malheureusement encore présent partout.
- On peut voir un prêtre qui essaye de persuader la jeune femme de se marier avec quelqu’un.
Il parle d’un ton paisible, et la vérité est différente.
- On apprend que toutes les femmes de la sixa couchent avec quelqu’un de la maison de
l’extérieur.
- Margueritte sanglotait. Elle parle de Raphael. Ce ton _________ qui l’a propagué.
- Il a syphilis. Il passait d’une femme à une autre. Margueritte a dormi dans la chambre de
Raphael, dans son lit, avec lui.

Albert Memmi

Visite au grand Robbin

- C’est une conversation entre un rabbi un couple. Il est juif, elle est étrangère et ils ont une
enfant. Il faut accepter une étrangère dans une juive. Ils se sont mariés en France.
- Robbin a dit « mon enfant » ils ne voulaient pas dire « mes enfants » quand parler avec eux.
Il n’accepte pas qu’elle est étrangère.
- Robbin n’appartient pas à eux.
- Marie était humiliée, elle voulait accepter une autorité et le rabbi a repoussé par le dédain.
(prezir)
- Il a défendu le robbin
Le robbin est moche.

7
LEKTIRE:

Yves Beau Chenin


« Le Matou »

Mérédic Duchêne :
Delo počinje sa njim, pada mu bronzano slovo sa jedne kuće na glavu i kao posledica mu
ostaje čudno namigivanje okom.
Florent Boissonneault :
26 god. Našao se na mestu nesreće i pokušavao da otera radoznale. Radio je 3 godine u
kompaniji za distribuciju diskova. Ima ženu Elise, nekoliko godina su u braku. Jednu bebu su
izgubili, druga beba je devojčica. Jednom je prevario ženu sa Rachel. Ambiciozan i vredan.
Rizikuje da bi došao do svojih snova. Želi da ima svoj restoran i da se obogati, ali biva
prevaren.
Elise Boissonneault :
2 god radila kao služavka. Radila je i kao prodavačica. Sanjala o tome da ima veliku porodicu
sa Florentom. Skeptična, puno je plakala.
Emile :
garcon, 6 godina ima. Stalno pije. Dolazi iz problematične porodice. Mama mu je pijandura i
prostitutka. Voli da ga čuva Elise. Mama Florenta. Ima mačka « dejeuner ». Umire tako što
pada sa zgrade na đubre.
Egon R :
Zao i bogat starac. Prevario Florenta i Elise. Lažirao smrt. Bežao iz države. Slao Elise da je
Florent vara. Zadužio Florenta vezano za banku i obećao mu da će biti bogat.
Piquot :
francuski kuvar
Ange-Albert :
prijatelj od Florenta
Déjeuner :
mačka
Vertu :
pas
Slipsuin :
Kolega od F. Udružen sa Egonom. Amerikanac. Prevario Egona. Trovao Florenta.
« Binérie » :
naziv restorana

- Dans ce roman on peut trouver : mystère, humeur, fantasie.


- Mélange des styles, cultures, genres.
- Ce roman nous présent la vie quotidienne d’un grand nombre de personnages. Il nous
montre comment se passe leur vie de jour à jour. Nous les voyons manger, boire, faire la
toilette.
- Présence des animaux
- Yves est proche à Balzac, Hugo
- XX siècle, Québec, Saint-Saveur, Miami

8
Yves Thériault
« Agakuk »

- Roman policier
- Décrit le monde d’esquimaux dans les années 40.
- Agakuk : est chasseur magnifique, énergique. Il veut être dominant. Il a corps musclé. Il est
beau. Il a l’air plus vieux. Il est violent, mais il respecte sa femme.
- Irook : courageuse, énergique, dynamique. Elle est différente et sans peur. Elle est dédiée à
les jambes courtes.
- Ramook : chef de tribu, père d’Agakuk
- Ce roman parle de la nature, de la vie différente, de sexualité et l’amour.
- La tribu est dirigée par un seul chef qui a une responsabilité énorme. On peut voir la
hiérarchie par la position des igloos. Le chef est en centre.
- La position de la femme – l’homme décide de tout. Il est la tête de la famille. Il peut tuer sa
fille s’il veut. La femme doit être obéissante. Femme comme femelle.
- Agakuk est cruel, mais il est fier de sa femme. Il ne veut pas se sentir passif et faible.
- Ils ont 4 enfants 3 fils et 1 fille

Naim Kattan
« Farida »

Salim i Sason su bili prijatelji, veoma bliski. Ubica je Ismail. Ubistvo se desilo unutar
klanice. Sason je tamo radio, obilazio prostorije. Ismail je optužio Salima. Zbog toga je Salim
kasnije bio u zatvoru.
- Salim i Sason su želeli da budu bogati. Bavili su se uvozom i izvozom. Obogatili su se,
odlazili su u Kabare, pili viski i bludničili.
- Njihova firma : Trgovački biro Srednjeg istoka
- Salim se ludo zaljubio u susetku Faridu, on je njoj napisao ceduljicu, ona preuzela
inicijativu. Nalaze se, zavole se. Ne prihvata prosidbu. Salim voleo Fareidu ali je spavao sa
prostitukom Nurijom.
- Farida i Salim se prvi put poljubili u bioskopu. Salim odlazi u zatvor jer je optužen za
ubistvo Sasona. Zatim biva pušten.
- Sasonu govori za Faridu. Salim je vodi u kuću u Karaduhu. Tamo spavaju. Tamo su se
voleli.
- Farida odlučuje da bude pevačica. Hoće da radi u noćnom klubu, ali to bi značilo da će biti
bludnica. Neće da peva, samo Salimu.
- Odbija muškarce, peva iz ljubavi.
- Farida nije prihvatala pozive drugih muškaraca. Izrdžavao Faridu išao u kancelariju i u kuću
u Karadahu.
- Dževad joj se udvara. Njoj prija prisustvo, ali voli Salima. Džerad je poziva na proslavu,
ona tamo odlazi. Bila je popularna. Poštovala je Džerada.
- Salim u zatvoru. Obožava Faridu, ali je i ljubimoran. On aga ubeđuje da će sve proći i daje
mu nadu.
- Dževad joj je bio izvestan ljubavnik,, ali ona ga nije volela. Preselila se u Dževadovu kuću.
- Sve zbrkano u njenoj glavi. Ima dve kuće. Nije se mogla odreći pevačice u sebi,ali voli
Salima. Salim je sumnjao i na Sasona.
- Farida donosi veo i cipele Salimu. Izvlači gai z zatvora. Krije se u podrumu. Počinje II
Svetski rat. Vole se. Salim se plaši ili smrt ili doživotni zatvor. Salim je zavisio od nje.

9
- Dževad musliman, Farida i Salim jevreji.
- Ponekad se šetaju ulicama.
- Upućuju se u Bagdad. Farida iznova peva. Salim se oseća zarobljeno.
- Salim pušta bradu, hoće da beži. Obećava Faridi da će se opet nekad sresti, ali neće.
- Farida kupuje stan, auto, ali gubi ljude. Sama je.
Farida: lepa, crna kosa, tamna put. Uvek sa velom preko lica.
Salim: želi Faridu, bogatstvo, porodicu, slobodu.
Sason:

Ljubica Milicevic
« Le chemin de Pierres »

- C’est un roman. Il commence par les funérailles de la mère de Mala. Mala est une jeune
fille qui avait quitté Yougoslavie pour s’installer au Québec. Le roman finit par le récit de la
mort du jeune peintre Valentin, il était ami d’enfance de Mala.
- Le roman s’ouvre et fini par la mort. Il a le ton triste et melancolique.
- La famille de Mala vivait en Zemun. La mère était malade et le père était un responsable de
l’armée. Il était en prison et à cause de ça Mala est une fausse orphéline.
- Valentin habitait avec sa tante qui était très catholique car sa mère est morte en le mettant
au monde. Son père est allé vivre à Sarajevo et y a épousé une actrice célèbre qui lui a donné
une fille.
- Ils rêvaient de la famille, la vie en famille qui leur manquait
- Mala est orthodoxe
- Ayant perdu Valentin, Mala avait l’impression d’être seul, l’orphelin de nouveau.
- La guerre est présente dans ce roman
- Mala est revenu en Yougoslavie après 20 ans
- Valentin est tué par les soldats
- Emina est la sœur de Valentin

Ying Chen
«  L’ingratitude » ‘95

- Thèmes majeurs : amour maternel, suicide, la mort


- Une jeune fille Chinoise de 25 ans décide de se suicider pour se venger à sa mère. Sa mère
est manipulatrice
- C’est une nouvelle pleine de sarcasme et ironie.
- Sa mère a une autorité. Elle est dominante et comme dictateur. Elle ne rit pas devant sa fille.
- Jeune fille analyse les derniers moments de sa vie. Elle pense que la mère la traite comme
un objet (obéissance complète). Elle respecte son père, mais elle déteste sa mère.
- Le père avait un accident. Elle voulait se suicider avec les pilules, mais à la fin un camion a
frappé son corps.
- Le père aimait lire et écrire.
- La grand-mère et la mère se détestent
- Elle avait un fiancé Bi. Elle a couché avec lui ; la raison était sa mère.
- Elle voulait sentir la douleur de sa mère, elle voulait se suicider à cause de sa mère.

10
- Elle va au resto qui s’appelle « Bonheur » (Symbolique : c’est son chemin vers la mort)
- Elle quitte la maison ; elle veut être seule et libre mais la vie sans parents lui paraît
insupportable.
- Elle a écrit la lettre, elle pleure.

11

Vous aimerez peut-être aussi