Vous êtes sur la page 1sur 2
Les recours *l'action du porteur contre le tiré se prescrit par 3ans *les actions du porteur
Les recours
Les recours

*l'action du porteur contre le tiré se prescrit par 3ans *les actions du porteur contre les endosseurs et contre le tireur c'est 6mois de la même date *les actions d'un endosseur contre un autre endosseur et contre le tiré c'est 6mois a compter du paiement *Le tireur du chèque qui omet de maintenir ou de constituer la provision du chèque en vue de son paiement à présentation est passible de la même amende. *L' amende fiscale que le titulaire du compte doit payer pour recouvrer la faculté d' émettre des chèques est fixée ainsi qu'il suit:

1° à 5% du montant du ou des chèques impayés faisant l' objet de la première injonction prévue à l' article 313. 2° à 10% du montant du ou des chèques faisant l' objet de la deuxième injonction; 3° à 20% du montant du ou des chèques faisant l' objet de la troisième injonction et des injonctions suivantes. :

* Est passible d' un emprisonnement d' un à cinq ans et d' une amende de 2.000 à 10.000 dirhams sans que cette amende puisse être inférieure à vingt-cinq pour cent du montant du chèque ou de insuffisance de provision:

1) le tireur d' un chèque qui omet de maintenir ou de constituer la provision du chèque en vue de son paiement à la présentation; 2) le tireur du chèque qui fait irrégulièrement défense au tiré de payer; 3) toute personne qui contrefait ou falsifie un chèque; 4) toute personne, qui, en connaissance de cause, accepte de recevoir, d' endosser ou d' avaliser un chèque falsifié ou contrefait; 5) toute personne qui, en connaissance de cause, fait usage ou tente de faire usage d' un chèque contrefait ou falsifié; 6) toute personne qui, en connaissance de cause, accepte de recevoir ou d' endosser un chèque à la condition qu'il ne soit pas encaissé immédiatement et qu'il soit conservé à titre de garantie. *Dans les cas prévus à l' article précédent , le tribunal peut interdire au condamné, pour une durée de un à cinq ans, d' émettre des chèques autres que ceux qui permettent exclusivement le retrait de fonds par le tireur auprès du tiré ou ceux qui sont certifiés. *Est passible de l' emprisonnement d' un mois à deux ans et d' une amende de 1.000 à 10.000 dirhams celui qui émet des chèques au mépris de l' injonction qui lui a été adressée en application de l' article 313 ou en violation de l' interdiction prononcée en application.

Le chèque : est un moyen de paiement scriptural utilisant le circuit bancaire. Il est généralement
Le chèque : est un moyen de paiement scriptural utilisant le
circuit bancaire. Il est généralement utilisé pour faire
transiter de la monnaie d'un compte bancaire à un autre.
Les types du chèque
Les types du chèque
Le cheque certifié : La provision est garantie et assurée au bénéficière du chèque par la
Le cheque certifié : La
provision est garantie et assurée
au bénéficière du chèque par la
banque du tiré.
Le cheque visé : la provision
existe au compte du tiré au
moment du visa du chèque,
mais aucun n’engagement de la
banque, pour assurer la
provision ultérieurement ..
Chèque barré ou non barré :
Le chèque barré est non
endossable, sauf au profit d'une
banque, qui encaisse le chèque
(au dos duquel le bénéficiaire
appose sa signature) et porte la
somme sur le compte du
bénéficiaire.
L’émission du chèque
L’émission du chèque

*L’ordre de payer doit contenir la mention chèque il ne peut pas porter l’indication d’une échéance, d’un terme ou d’une date ultérieur. *les mentions obligatoires qui doivent figurer sur le chèque son prévue par l’article 239 du code de commerce a savoir la dénomination chèque . *le tireur peut émettre un chèque a son ordre.

La provision, l’acceptation, le paiement
La provision, l’acceptation, le
paiement
La provision : La provision est la somme déposée sur le compte à la banque du
La provision : La provision est la
somme déposée sur le compte à la
banque du tireur et affectée au
paiement du chèque. Émettre un
chèque sans provision est puni
par la législation de la plupart des
pays.
L’acceptation : le porteur a
présenté le chèque au banquier
pour être payer après
l’acceptation de ce dernier sur le
chèque.
Le paiement : le chèque doit être
payable sur le champ d’un délai
de 8 jours de son émission s’il est
émis au Maroc.