Vous êtes sur la page 1sur 4

TP1

Enoncé :
Soit le modèle physique suivant décrivant une base de données conçue pour la
gestion (très simplifiée) du transport aérien.

AFFECTATION

vol
date_vol
pilote
avion
VOL nbpass
novol
vildep
vilar
dep_h
dep_mn
ar_h AVION
ar_mn
ch_jour nuavion
type
annserv
noma
nbhvol

PILOTE

nopilot
nomp
adresse
sal
comm
APPAREIL
embauche
codetype
nbplace
design

1
Dictionnaire de données
Tables Colonnes Désignations Domaines

novol Numéro vol CHAR(6)


vildep Ville de depart VARCHAR2(30)
VOL

vilar Ville d’arrivée VARCHAR2(30)


dep_h Départ _ Heure NUMBER(2)
dep_mn Départ _Minute NUMBER(2)
APPAREIL PILOTE

nopilot Numéro pilote CHAR(4)


nom Nom pilote VARCHAR2(30)
adresse Adresse VARCHAR2(30)
sal Salaire NUMBER(8,2)
comm
codetype Commission
Code Type NUMBER(8,2)
CHAR(3)
nbplace Nombre de place NUMBER(3)
design Design VARCHAR2(50)

nuavion Numéro d’avion CHAR(4)


AVION

type Type CHAR(3)


annserv Année de mise en service NUMBER(4)
nom Nom VARCHAR2(50)
nbhvol Nombre de
heure
vol de vol NUMBER(8)
AFFECTATION

vol Numéro CHAR(6)


date_vol Date du vol DATE
pilote Numéro pilote CHAR(4)
avion Numéro d’avion CHAR(4)
nbpass Nombre de passager NUMBER(3)

TP N° 1 

Initiation au SGBD ORACLE & Rappel LMD, LDD


& Script SQL

2
Langage de Définition des Données LDD

-Créez les tables relationnelles en utilisant le SGBD ORACLE 11G .


1. Donner l’ordre de création des tables.
2. Enregistrez votre script sql sous le nom de script_tp1.sql.
3. Donnez la syntaxe sql permettant d’afficher la structure de chaque table.
4. Donnez la syntaxe sql permettant d’afficher le contenu de chaque table.
5. Donnez la syntaxe sql permettant d’enregistrer votre travail pour cette
instance ORACLE.
6. Donnez la syntaxe sql permettant de quitter sql+.

Langage de Manipulation des Données LMD

1. Modifier la définition des tables en ajoutant les contraintes suivantes :

Nom Contrainte Contrainte

C1_affect PRIMARY KEY(vol,date_vol)


C2_affect FOREIGN KEY(vol) REFERENCES
vol(novol)
C3_affect FOREIGN KEY(pilote) REFERENCES
pilote(nopilot)
C4_affect FOREIGN KEY(avion) REFERENCES
avion(nuavion)
C1_vol PRIMARY KEY(novol)
C1_pilo PRIMARY KEY(nopilot)
C1_app PRIMARY KEY(codetype)
C1_avion PRIMARY KEY(nuavion)
C2_avion FOREIGN KEY(type) REFERENCES
appareil(codetype)

2. Précisez l’ordre de création des différentes contraintes

3. Insérer les tuples suivants dans les tables correspondantes

Affectation (vol,date_vol,nbpass,pilote,avion)
('IW201','01/03/94',310,'6723','8567')
('IW201','02/03/94',265,'6723','8832')
('AF3218','12/06/94',83,'6723','7693')
('AF3530','12/11/94',178,'6723','8432')
('AF3530','13/12/94',156,'6723','8432')
('AF3538','21/12/94',110,'6723','8118')
3
('IW201','03/03/94',164,'1333','8567')

Vol (novol,vildep,vilar,dep_h,dep_mn,ar_h,ar_mn,ch_jour)
('AF8810','PARIS','DJERBA',9,0,11,45,0);
('AF8809','DJERBA','PARIS',12,45,15,40,0);
('IW201','LYON','FORT DE FRANCE',9,45,15,25,0);

Pilote (nopilot,nom,adresse,sal,comm,embauche)
('1333', 'FEDOI', 'NANTES', 24000.00, 0.00, '15/03/93');
('6589', 'DUVAL', 'PARIS', 18600.00, 5580.00, '12/03/92');
('7100', 'MARTIN', 'LYON', 15600.00, 16000.00, '01/07/93');

Appareil (codetype,nbplace,design)
('74E',150,'BOEING 747-400 COMBI')
('AB3',180,'AIRBUS A300')
('741',100,'BOEING 747-100')

Avion (nuavion,annserv,nom,nbhvol,type)
('8832',1988,'Ville de Paris',16000,'734')
('8567',1988,'Ville de Reims',8000,'734')
('8467',1995,'Le Sud',600,'734')
('7693',1988,'Pacifique',34000,'741')

4. Précisez l’ordre d’insertion des tuples dans les tables.

5. Donner la structure globale d’un script sql pour la création d’une


base de données dans le SGBD Oracle.

6. Donnez la syntaxe sql permettant d’afficher le contenu (tous les


tuples) de chaque table.

Vous aimerez peut-être aussi