Vous êtes sur la page 1sur 6

Série N 2

EXERCICE 5
La Figure 1 est une structure élémentaire à partir de laquelle on peut réaliser différents
convertisseurs selon le type des sources V1 et V2 et des interrupteurs K1 et K2.

Figure 1 :

A. REDRESSEUR BIPHASE SIMPLE ALTERNANCE

1. Type des interrupteurs

Dans le cas de fonctionnement en redresseur avec réglage du courant moyen de charge, Les tensions
V1 et V2 sont considérées égales à tout instant, v1 ( t )=v 2 ( t ) =V ❑ √ 2 sin ( ωt ) et V 1=V 2=V .

Donc, les grandeurs électriques au bornes des composants sont tel que :

- Les tensions aux bornes des composant sont imposées par les sources de tension, donc
sinusoïdale
Les deux interrupteurs K1 et K2 ne peuvent en aucun cas conduire au même temps, sous
risque de crée un cours circuit d’une source de tension
Donc si K1 conduit, Alors v K 1 (t) =0, alors v K 1 (t) =−( v ¿ ¿ 1(t)+ v 2(t))=2V ❑√ 2sin ⁡(ωt )¿
Donc la tension aux bornes des Semi-conducteur peut évoluer dans l’intervalle [-2V, +2V]
- Le courant qui traverse la source de courant

Le courant de la charge est parfaitement lissé et vaut 50A. On donne, pour rappel, le courant et la
tension de charge

2. Dimensionnement des thyristors

La tension et le courant de charge sont donnés par la Figure 6. On note que la tension inverse
Figure 2

maximale aux bornes des thyristors est de deux fois la tension maximale délivrée par un bobinage
secondaire du transformateur.

NAHI Ahmed UMMTO Page 1

Figure 3 : tension et courant de charge


Série N 2
Les thyristors conduisent chacun pendant une demi-période. Leurs courants moyens et efficaces et la
tension inverse à supporter sont
données par :

VC IC

200
150
100
50
0
-50
-100
-150

0.96 0.97 0.98 0.99 1


Time (s)

IC I
I T= ; I T −eff = C ; V T −inv−max =2V max
2 √2

VTh1 IK1

400

200

-200

-400

0.96 0.97 0.98 0.99 1


Time (s)

Figure 4

3. Facteurs de puissance primaire et secondaire

NAHI Ahmed UMMTO Page 2


Série N 2
Le calcul des facteurs de puissance au primaire et aux secondaires du transformateur passe
par le calcul des puissances actives PP,S et apparentes SP,S1 .
PP P
F pp= et F ps= s
SP Ss

La puissance transmise à la charge est :

2 √2
Pch =U C∗I C = V∗I C
π

La puissance de charge passe par les deux secondaires équitablement ; d’où :

Pch √ 2
Ps = = V ∗I C
2 π

La puissance apparente au secondaire est :

V ∗I C
Ss =
√2
√2 V ∗I
C
π 2
F Ps= = =0.64=64 %
V ∗I C π
√2
Au primaire, sachant que le courant est carré, les puissances s’écrivent :

n1 V S∗4 I C
P P=V P∗I P 1∗cos ( φ 1) = cos ⁡(α )
n2 π

1
L’indice P est utilisé pour les puissances du primaire et S pour celles du secondaire

NAHI Ahmed UMMTO Page 3


Série N 2
Vp Ip

400

200

-200

-400

0.47 0.48 0.49 0.5


Time (s)

Figure 5 : tension et courant du primaire

B. ONDULEUR MONOPHASE
Dfsg

NAHI Ahmed UMMTO Page 4


Série N 2
1. On doit remplacer les interrupteurs K1 et K2 par tout interrupteur commandable à la
fermeture et à l’ouverture (exemple, le transistor) avec des diodes en anti parallèle.
2. Le courant fondamental est de 50A et oscille à 100 Hz.
2.1. Tension de source E :
La tension de charge est une onde carrée (commande en pleine onde) dont
l’amplitude du fondamental s’écrit :
E
4
2 2E
U C 1= =
π π
Le courant fondamental est donné par :
U C1 2 E 2E
I C 1= = =
Z πZ π √ R 2+( Lω)2
On tire la valeur de E :
I C 1∗π∗√ R2 +( Lω)2 50∗π∗√ 1,412+(0,28∗10−3 200 π )2
E= = =111.6 [ V ]
2 2

E
Finalement: E=111,6[V ]et =55,8[V ]
2

2.2. Tension et courant de charge :

La Figure 6 représente la tension de charge et le courant fondamental de charge.

Ic1 VC

60
40
20
0
-20
-40
-60

0.98 0.985 0.99 0.995 1


Time (s)

Figure 6 : tension et courant fondamental de charge

2.3. Interrupteur K1 :

NAHI Ahmed UMMTO Page 5


Série N 2

C. HACHEUR DEUX QUADRANTS

NAHI Ahmed UMMTO Page 6

Vous aimerez peut-être aussi