Vous êtes sur la page 1sur 2

CONCLUSION GENERALE

La distillation solaire est un phénomène physico-chimique qui dépend de


plusieurs Paramètres telles que : la température l’absorbeur, de la vitre, de l’eau. La
production d’eau douce par voie solaire est importante à deux points de vue : la
nécessité d’économiser de l’énergie et le souci de procurer de nouvelles ressources en eau en
provenant des eaux usées et / ou l’eau saline.
Parmi les distillateurs solaires, on s’intéresse dans cette étude aux distillateurs solaires
plans qui répondent à cette préoccupation et qui se présentent comme solution durable
aux énergie propre.
Le but de notre étude est d’étudier la caractérisation thermique d’un distillateur solaire plan à
effet de serre.
Après avoir présenté une revue bibliographique sur les distillateurs solaires et
modélisé le problème physique en se basant les bilans thermiques des différents
échanges thermiques constituants le distillateur solaire plan à effet de serre ,notre travail
consistait à faire une simulation numérique à partir d’ANSYS- Fluent pour évaluer le
comportement thermique du distillateur durant phase de fonctionnement ensuite concevoir,
réaliser et afin une étude expérimentale des principaux paramètres influençant sur les
caractéristiques de fonctionnement du distillateur solaire tels que la température de la vitre
intérieure, la température de la vitre extérieures, la température du bac absorbant, la
température de l’eau.
Les résultats obtenus montrent une forte concordance entre les résultats de la
simulation numérique et ceux de l’expérience. Les faibles écarts des températures sont dus
probablement d’une part à la précision de la mesure et d’autre part aux hypothèses utilisées
dans la simulation numérique.
Les variations des températures nous suggèrent à dire que la production d’eau distillée
dépend évidemment de l’énergie solaire incidente et aussi de la surface absorbante. Suite aux
différentes expériences menées sur notre distillateur solaire à effet de serre, nous avons
constaté que pour améliorer le rendement, nous avons examiné l’effet de l’épaisseur de
la nappe d’eau sur la production journalière. Les résultats obtenus mettent en évidence
l’influence du rayonnement solaire incident et de l’épaisseur de la nappe d’eau sur les
productions horaires et journalières. En effet la diminution de l’épaisseur de la couche
d’eau conduit à l’accroissement de la quantité de chaleur absorbée par cette dernière car on
assiste à une baisse de son inertie thermique, par conséquent on a une augmentation rapide de
la température de l’eau engendrant un accroissement de l’écart de température entre l’eau du
bac et la face intérieure de la vitre.
A cet effet, un code de calcul est élaboré en langage C et programmé à partir de la
carte Arduino supervise les différents capteurs températures présents dans l’étude.
Les résultats obtenus ont permis de mettre la lumière sur les effets de la température de
l’ambiance, de l’eau, de la vitre et enfin de l’épaisseur de l’absorbeur sur les valeurs de la
température de l’absorbeur et la production en matière d’eau distillée journalière.
Un volume de 2 litres de distillat de très bonne qualité a pu être récupéré en fin de
journée. On a constaté également un fort gradient de température entre la nappe d’eau, la zone
tampon saturée de vapeur d’eau et la vitre, ce qui favorise la condensation et l’évaporation.
Le coût du distillateur reste relativement élevé à cause du cout élevé des matériaux
utilisés, cependant ce dernier est amorti à partir de la troisième année en se basant sur le prix
du litre d’eau distillée pratiqué sur le marché.
 Perspectives :
Les limites de la distillation solaire évoquées suscitent différentes pistes de recherche.
Nous en avons souligné quelques-unes au cours des paragraphes précédents, mais certaines
voies majeures nous semblent être très intéressantes à développer.
 Par ailleurs, nous pensons que l’introduction de nouveaux matériaux légers et
efficaces à bas coût permet de réduire sensiblement le prix de la réalisation du
distillateur.
 L’introduction d’un système de refroidissement autonome pouvant refroidir le vitrage
périodiquement dans le but d’augmenter la condensation.
 Le distillateur peut être intégré à un suiveur solaire afin d’augmenter sa production
journalière.

Vous aimerez peut-être aussi