Vous êtes sur la page 1sur 77

Université de Sfax

École Nationale d'Ingénieurs de Sfax

Virtualisation & Cloud


Computing
Enseignants : Fairouz Fakhfakh
Mohamed Hedi Fourati

Année universitaire: 2021/2022


Chapitre 1:
Introduction au Cloud Computing

2
Plan du chapitre 1

 Défis Informatiques

 Historique du Cloud

 Définition du Cloud

 Caractéristiques du Cloud

 Modèles de déploiement du Cloud

 Modèles de services du Cloud

3
Défis Informatiques

4
Défis Informatiques

 Manque d’agilité pour parvenir à déployer les applications


et les services qui créent de la valeur métier
 Equipes informatiques essentiellement focalisées sur
l’exploitation des systèmes existants, pas sur les projets
stratégiques pour l’entreprise
 Maintenance des applications difficiles et coûteuses
 Coûts informatiques non prédictibles et non maîtrisés

5
Problématiques pour l’entreprise

 En tant que gérant ou administrateur IT, vous devez :


 acheter, installer et maintenir régulièrement de nouveaux
serveurs, logiciels et plateformes de développement.
 optimiser, dimensionner et étendre le système d’information de
l’entreprise à la demande, en fonction de l'utilisation attendue.

6
Une solution … ?

 Externaliser les ressources IT de


l’entreprise (déléguer la tâche à un
fournisseur de service)

Migration des serveurs, des logiciels et des plateformes de


développements dans le Cloud Computing

7
Avez-vous déjà utilisé le cloud ?

8 INT-8
Historique du Cloud Computing

9
Apparition du Cloud
Juillet 2002.
 Amazon est un site de vente en ligne.

 Pour évoluer et gérer de plus en plus


de clients et faire face à la demande
qui grandissait au moment des fêtes
de Noel, Amazon a dû installer des
dizaines de milliers de serveurs dans
le monde.

 Ces serveurs sont répartis dans de


multiples datacenters: aux Etats-
Unis, en Irlande, en Asie…

10
Apparition du Cloud

Les datacentres de Amazon dans le monde

11
Apparition du Cloud

 Problème :
Les serveurs sont inutilisés le reste de l’année. Certains
sont en attente, prêts pour faire face à la demande lors des
pics de vente (comme Noël). Mais alors, que faire de ces
serveurs qui dorment le reste de l’année ?
 Solution :
Les ingénieurs d’Amazon ont alors eu l’idée de
louer toutes les ressources inutilisées aux
entreprises à la demande.

12
Apparition du Cloud

 Attention :
Amazon s’est dit « on ne va pas louer la machine physique
elle-même mais la puissance de nos machines ». Ainsi, les
entreprises n'auront plus besoin d'acheter des tonnes de
serveurs comme eux juste pour être prêt en cas de pic de
trafic :


Ils devront simplement demander d'utiliser temporairement

plus de serveurs les jours où ils ont plus de visiteurs.

13
Apparition du Cloud

Quelle est la différence entre le Cloud et un hébergeur


qui loue des serveurs ?
Dans le cas d'un hébergement traditionnel, vous achetez ou
louez vos propres serveurs. Vous pouvez dire, si vous allez dans
le datacenter : « ces serveurs-là, ce sont les miens ! »

14
Apparition du Cloud

Quelle est la différence entre le Cloud et un hébergeur


qui loue des serveurs ?
Les ingénieurs d’Amazon ont eu l’idée de « cacher » le
fonctionnement de leurs serveurs et de vendre uniquement de
la puissance de calcul et du stockage.

 Bien sûr, au final, c’est toujours un vrai serveur qui répond à


vos requêtes (un serveur branché sur une prise électrique avec
un disque dur et tout !).

Mais la différence est que vous ne savez pas quel est le serveur
qui répond aux requêtes. Parfois, le serveur change dans la
journée et vous n’êtes pas au courant, mais ce n’est pas grave :
ce qui compte, c’est que votre site fonctionne toujours !

15
Apparition du Cloud

Avantages :
 L’intérêt de ce fonctionnement, c’est que vous n’avez
plus à vous préoccuper des problèmes physiques des
machines.
 Si un disque dur tombe en panne, ce n'est pas à vous
d'aller le remplacer.

16
5ème génération d’architecture

Mainframe (L’architecture centralisé) : Tout est localisé


sur la même machine
17
5ème génération d’architecture

L’architecture client-serveur : Ensemble d'ordinateurs


indépendants connectés en réseau et communiquent via ce réseau
18
5ème génération d’architecture

Web (L’architecture 3 tiers) : Consiste à séparer 3 niveaux qui


sont : IHM, l’application et la gestion des données
19
5ème génération d’architecture

L’architecture SOA: est fondée sur la construction de services


réutilisables
20
Définition du Cloud

Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

21
Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

22
Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Il n’existe pas de définition officielle ou standardisée


du Cloud Computing.

Définition de NIST quand tu en as besoin


Le cloud computing est un modèle qui permet un accès
réseau à la demande à un pool partagé de ressources
informatiques partagées et configurables qui peuvent être
provisionnées rapidement, avec un minimum de gestion et
payées à l’usage»

tu obtiens les ressources à temps tu le fais toi même

23
Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

«Cloud» est un mot anglais qui veut dire


« nuage »
Pourquoi un nuage ? Le Cloud est matérialisé
par un nuage qui dit « vous ne voyez pas ce
qu’il y a à l’intérieur, mais ne vous inquiétez
pas , ça fonctionne.»
Il désigne un ensemble de systèmes de stockage
en ligne distants.
Principe : service à distance

Le consommateur du Le fournisseur du cloud est


service cloud une organisation vendant des
services cloud.
25
Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Le cloud (ou nuage en anglais), vous permet d'accéder à


vos données (comme par exemple vos photos
enregistrées sur un serveur distant) sur n'importe quel
ordinateur relié à Internet, et ce, partout sur la planète !
Résumé : Le cloud computing c’est de pouvoir utiliser
des ressources informatiques sans les posséder.

26
Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

 Exemple : Pour stocker et regarder vos photos numériques

 Sans le Cloud
Il fallait un ordinateur et un disque dur suffisamment grand

 Si votre ordinateur tombe en panne,


vous ne pouvez plus voir les photos

 Si votre disque dur n’a plus de


place, il faudra acheter un nouveau
disque dur ou un nouvel ordinateur
 Vous ne pouvez regarder vos photos que sur votre
ordinateur (sauf si vous avez déjà partagé les dossiers
contenant les photos).
27
Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

 Avec le Cloud

Un périphérique connecté à Internet (tablette, ordinateur,


smartphone, …) suffit pour regarder vos photos.
 Vous ne risquez pas de perdre vos photos à cause d’un
problème matériel (panne disque dur), c’est l’hébergeur qui
gère le matériel
 Vous louez l’espace disque nécessaire. Si cet espace devient
insuffisant, vous louez un espace plus grand
 Vous avez accès aux données de n’importe où et avec
n’importe quel périphérique sans avoir à les dupliquer et les
stocker.

28
Qu’est-ce que le Cloud Computing ?
 Lorsque l'on enregistre nos
données ou qu'on utilise un
logiciel, ceux-ci ne sont pas
stockés sur le disque dur de
notre ordinateur,
 Mais, elles sont stockées sur
Internet, dans des datacenters
géants et qui sont remplis de
machines.

29
Comment fonctionne-t-il ? (NIST)

30
Comment fonctionne-t-il ? (NIST)

Caractéristiques

Modèles de
service

Modèles de
déploiement

31
Les caractèristiques du Cloud
Computing

Cinq caractéristiques à retenir…

32
5 caractéristiques essentielles

1. Elasticité « Elasticity» : Adaptation au besoin

33
Elasticité
 La quantité de ressources allouées à un client peut être
augmentée ou diminuée facilement et rapidement pour
correspondre à la demande :

 Adaptation rapide des ressources à une variation du besoin


 Provisionnement et suppression des ressources quasi
instantané
 Permet le passage à l'échelle (scaling )
 Possibilité d'automatiser ces actions de scaling

34
Sans Cloud: faible optimisation

35
Avec Cloud: Optimisation dynamique

36
Elasticité
 Dimensionnement horizontal et vertical
L’élasticité verticale consiste à changer
la taille d’une instance en paramétrant son
offre en passant par exemple d’une Small
instance à une Large instance proposant
davantage de ressources CPU et/ou RAM.

L’élasticité horizontale consiste


à ajuster le nombre de VMs en
fonction de la demande

37
5 caractéristiques essentielles
1. Elasticité « Elasticity» : Adaptation au besoin
2. Ressources en libre-‐service «self-service» :L'utilisateur
accède directement au service, les services sont à la
demande

38
Ressources en libre-‐service

 L’utilisateur peut acquérir des ressources informatiques


selon son besoin.
 Ces ressources sont fournies automatiquement, sans
intervention humaine du fournisseur du service :
• Réponses immédiates
• Catalogue de services permettant leur découverte.

39 https://aws.amazon.com/fr/ec2/instance-types/
5 caractéristiques essentielles
1. Elasticité « Elasticity» : Adaptation au besoin
2. Ressources en libre-‐service «self-service» : Service à la
demande
3. Accès ubiquitaire au réseau «Broad network access» :
Accès à travers le réseau

40
Accès ubiquitaire au réseau

 Les ressources du Cloud sont facilement accessibles


sur le réseau par des mécanismes standards depuis de
multiples types de terminaux (par exemple les tablettes
et les smartphones).

41
5 caractéristiques essentielles
1. Elasticité « Elasticity» : Adaptation au besoin
2. Ressources en libre-‐service «self-service» : Service à la
demande
3. Accès ubiquitaire au réseau «Broad network access» :
Accès à travers le réseau
4. Mise en commun des ressources «Ressource
pooling»: Plusieurs clients partagent les mêmes
ressources

42
Mise en commun des ressources
(Resource Pooling)

Les ressources ne sont pas dédiées à des clients en


particulier mais sont mutualisées et allouées en
fonction du besoin
Un cloud propose ses services à de multiples
utilisateurs/organisations (multi-tenant)

43
5 caractéristiques essentielles
1. Elasticité « Elasticity» : Adaptation au besoin
2. Ressources en libre-‐service «self-service» : Service à la
demande
3. Accès ubiquitaire au réseau «Broad network access» :
Accès à travers le réseau
4. Mise en commun des ressources «Ressource
pooling»: Plusieurs clients partagent les mêmes
ressources
5. Service mesurable et facturable «Pay-as-you-go» : le
paiement se fait selon la consommation des ressources

44
Paiement à l’usage (Measured service)

Le concept de « pay as you go » permet à l'utilisateur de ne

payer que ce qu'il consomme réellement.

Cas 1 :

la partie de budget perdue


dû à une sous utilisation des
ressources

C’est le cas d'une société qui a des ressources informatiques

pour absorber tous les pics.


45
Paiement à l’usage (Measured service)

 Cas 2

la partie du temps où les


capacités informatiques
ont été sous-estimées

C’est le cas d'une société qui ne peut pas absorber tous les pics.
Elle risque de perdre des clients, car ces derniers ne seront pas
satisfaits de la prestation offerte.

46
Paiement à l’usage (Measured service)
 Cas 3 : (avec le Cloud)

C’est le cas idéal. La société ne paie que pour ce qu'elle


consomme grâce aux mécanismes d'élasticité offerts par le
« Cloud Computing ».
 le modèle économique «pay as you go» du Cloud permet
d'éviter le gaspillage des ressources
 Diminuer les coûts des ressources
47
Quatre modèles de déploiement du Cloud

• Cloud public
• Cloud privé
• Cloud communautaire
• Cloud hybride

48
Cloud public

 L’infrastructure d’un Cloud public est accessible à un large


public.
 Elle est gérée par un organisme appelé fournisseur du Cloud
qui vend les services à des clients. Ces services sont
accessibles selon le modèle « pay-as-you-go" (payer selon la
consommation).
 Les fournisseurs du Cloud public les plus connus sont Google,
Amazon EC2 et Windows Azure.

49
Cloud privé
 Les ressources d’un Cloud privé sont mises à la disposition d'une
seule entreprise
 Ces ressources peuvent être placées dans les locaux de
l'entreprise ou chez un fournisseur de services
 Les utilisateurs peuvent accéder au Cloud privé par
l'intermédiaire de l’intranet de la société ou via un réseau virtuel
privé (VPN)
 Un Cloud privé offre à une entreprise plus de contrôle et plus de
sécurité qu’un Cloud public

50
Cloud communautaire

 Les ressources informatiques sont partagées entre plusieurs


organisations afin de répondre à des intérêts communs.
 Le Cloud communautaire peut être géré par une ou plusieurs
organisations de la communauté ou par une tierce partie.

51
Cloud hybride

 Le Cloud hybride est la combinaison de Cloud privé et de


Cloud public pour partager entre eux des applications et des
données
 Avec ce modèle, les entreprises peuvent exécuter leurs
applications dans un Cloud public, tout en conservant les
données sensibles dans un Cloud privé

52
TESTEZ VOS CONNAISSANCES

53
1) Quelles sont les caractéristiques qui décrivent le Cloud
computing (selon NIST)
a) la performance
b) la scalabilité
c) l’élasticité
d) paiement à l’usage
2) L'infrastructure de cloud computing est hébergée sur une
plateforme localisée à l'extérieur de l'entreprise. Quel type
de Cloud s'agit-il ?
a) cloud privé
b) cloud public
c) cloud hybride

54
3) Une entreprise a fait le choix d'héberger une partie de
son infrastructure sur une plateforme publique, l'autre
partie est hébergée en interne et notamment utilisée pour
les données critiques de l'entreprise, Quel est le type de
Cloud utilisé ?
a) cloud privé
b) cloud public
c) cloud hybride
4) Qu’est-ce que le Cloud Computing ?
a) un logiciel
b) une méthode de stockage de données
c)Une technique de gestion d’applications informatique en
entreprise

55
Les services du Cloud

• SaaS
• PaaS
• IaaS

56
Les services du Cloud
 Les services offerts par ce paradigme sont classifiés en trois
catégories:
 infrastructure en tant que service (IaaS)
 plateforme en tant que service (PaaS)
 application en tant que service (SaaS)

57
Les services du Cloud

58
Infrastructure en tant que service (IaaS)

 IaaS est la couche de base qui offre des ressources informatiques aux
consommateurs du Cloud.
 Elle fournit des ressources (calcul, stockage, réseau) virtuelles
grâce à la virtualisation afin que les consommateurs puissent
déployer et exécuter leurs applications.
 Les clients peuvent démarrer ou arrêter à la demande des
serveurs virtuels dans des
datacenters, sans avoir à se soucier des machines
physiques sous-jacentes, et des coûts de gestion qui sont liés:
– remplacement de matériel, climatisation, électricité, etc…

59
Infrastructure en tant que service (IaaS)

Avantages :
grande flexibilité, contrôle total des systèmes (administration à
distance), installation de tout type de logiciel métier

60
Infrastructure en tant que service (IaaS)

61
Fournisseurs IaaS

Google Cloud Plateform


Microsoft Azure
OVH
Rackspace
Flexiscale
IBM SmartCloud
GoGrid
…

62
Faire du IaaS privé

 Open source
– OpenStack

– CloudStack
– Eucalyptus
– OpenNebula
 Propriétaire
– Vsphere/vcloud
– MS datacenter
– XEN Cloud Plaxorm

63
Plateforme en tant que service (PaaS)

 PaaS dispose d'environnements spécialisés au développement et au


déploiement d'applications informatiques.
 Elle fournit aux développeurs les outils et les technologies nécessaires
pour construire, déployer et gérer le cycle de vie de leurs applications.
 PaaS permet de créer un environnement de développement qu’il soit
basé sur Java, .NET, Node.js, PHP, Python.

64

Plateforme en tant que service (PaaS)

 Les clients migrent leur application existante dans le Cloud, ou


développent une nouvelle application avec les outils proposés par les
fournisseurs.
 Il existe plusieurs acteurs de service PaaS tels que Google App
Engine, Cloud Foundry, Microsoft Azure, et Sales Force.

Avantages :

 Le déploiement est automatisé, pas de logiciel à acheter ou


d'installation supplémentaire à faire

65
Application en tant que service (SaaS)

 Le logiciel est hébergé chez le fournisseur, dans son propre


datacenter : Le client n'achète plus le logiciel mais le consomme à la
demande, enpayant à l'usage réel.
 Côté client, seul un navigateur est disponible.

66
Application en tant que service (SaaS)

Avantages :
 Pas d'installation, pas de mise à jour, etc.
 Tarifés par abonnement plutôt qu’acheter des licences.


SaaS : Exemples

 Parmi les exemples les plus utilisés du modèle SaaS : Gmail pour la
gestion des courriers électroniques, Dropbox pour le stockage, Google
Docs pour l'édition des documents, le réseau social Facebook et skype.

68
Modèle SaaS: applications multi-tenant
 Le multi-tenant est un modèle d’architecture logicielle qui permet à
partir d’une seule instance d’application de servir de multiples
clients où chaque client est appelé locataire (tenant).
 Utiliser la même infrastructure et les mêmes ressources coûte
moins cher car les ressources sont partagées entre les différents
clients.
 Puisqu'il n'y a qu'une unique infrastructure, il est plus facile à la
maintenir

Chaque client opère dans un Plusieurs utilisateurs partagent la même


environnement uniquement dédié instance de l’application
Les apports Cloud

70
Quelques apports…. (1/2)

Elasticité et flexibilité
Gain de productivité et de temps
Information accessible plus facilement et plus rapidement
Flexibilité importante en matière d’infrastructure informatique
Externalisation de gestion du calcul et du stockage des
informations
Permet aux différents acteurs de se recentrer sur leur tâche

principale, et ce à tous les échelons de l’entreprise.


Quelques apports…. (2/2)

Le Cloud permet de réduire ou supprimer


• L'achat/location de gros serveurs
- Leur installation et maintenance, les mises à jour logicielles,
- La consommation énergétique
• Les licences logicielles à acheter
• Les problématiques liées aux données
- Haute disponibilité, Backups, espace de stockage
• Les problématiques liées aux calculs
- Le manque de ressources CPU
• Les problématiques liées aux tests de nouveaux logiciels
- Leur durée (temps de déploiement)
Les inconvénients du Cloud

73
Les inconvénients du Cloud

 Il faut avoir une bonne connexion Internet


 Manque de sécurité des données : les données sont hébergées en
dehors de l’entreprise. Le fournisseur proposant le service héberge les
données de l’entreprise utilisatrice. Cela peut donc poser un risque
potentiel pour l’entreprise de voir ses données mal utilisées ou volées.
=> Il faut s’assurer que le fournisseur dispose d’une sécurité suffisante
et qu’il propose une politique de confidentialité concernant les données
de l’utilisateur.
TESTEZ VOS CONNAISSANCES

75
1)Quel est le modèle de service qui représente la plateforme
d’exécution, de déploiement et de développement des
applications sur la plateforme du Cloud Computing ?
a) IaaS
b) PaaS
c) SaaS

2) Quel est le modèle de service qui permet d'externaliser les


serveurs, le réseau, le stockage dans des salles informatiques
distantes ? Les entreprises démarrent ou arrêtent des serveurs
virtuels hébergés sur la plate-forme de Cloud Computing.
a) IaaS
b) PaaS
c) SaaS

76
3) Quel est le modèle de service qui met à disposition des
applications complètes fournies à la demande ? On y trouve
différents types d'application allant du CRM, à la gestion
des ressources humaines, comptabilité, outils
collaboratifs, messagerie et d'autres applications métiers
a) IaaS
b) PaaS
c) SaaS
4) Lequel(s) des modèles suivants est un modèle de
déploiement ?
a) Privé
b) Public
c) Hybride

77

Vous aimerez peut-être aussi