Vous êtes sur la page 1sur 76

SO MMAIRE

MOT DES PRÉSIDENTS 4 5 DÉONTOLOGIE 41


Code de déontologie 42
Prévention des conflits d’intérêts 43
1 ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE 7
Comptes publics 8
Évolution sectorielle 9 6 RESPONSABILITÉ SOCIALE
Évolution boursière 9 ET ENVIRONNEMENTALE 45
Employeur responsable 46
Reporting RSE 48
2 HISTORIQUE ET PRÉSENTATION Préservation des ressources naturelles 49
DU GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 11 Acteur environnemental engagé 50
Présentation du groupe Société Générale 12 Finance responsable 53
Société Générale en Afrique 13 Fondation Société Générale Maroc 54
Société Générale Maroc 14

7 RAPPORTS 59
3 RAPPORT DU DIRECTOIRE 17 Rapport de gestion du Directoire 60
Un dispositif d’exploitation en forte évolution 18 Rapports à l’Assemblée Générale Ordinaire 62
Une démarche qualité organisée et structurée 19 Rapport financier - Comptes sociaux 64
Pôle Réseau 20 Rapport financier - Comptes consolidés 68
Pôle de Financements et d’Investissements 25
Pôle Ressources Générales et Banque de Flux 27
Activités des filiales spécialisées en services
financiers du Groupe 30

4 GOUVERNANCE D’ENTREPRISE 33
Gouvernance 34
Comités spécialisés 37
Politique de rémunération 38
Organigramme de la banque 39

3 RAPPORT ANNUEL 2016


| M O T D E S P R É SI DE NT S

Khalid CHAMI Jean-Luc PARER


Président du Directoire Président du Conseil de Surveillance

Dans un environnement économique contraint et fortement concurrentiel, Société Générale Maroc


a confirmé son positionnement de partenaire privilégié du développement économique du pays.

La banque a su étroitement conjuguer développement commercial durable et maîtrise des


risques, en poursuivant sa politique de proximité et de partenariat visant à accompagner
ses clients Particuliers, Professionnels et Entreprises dans la réalisation de leurs projets. En
témoignent les bonnes performances réalisées en matière d’encours de crédits immobiliers et
crédits à la consommation, ou encore l’activité soutenue de distribution de crédits d’exploitation
et d’investissement à destination des entreprises.

Plus globalement, tous les métiers, les filiales et activités historiques du groupe Société Générale
ont confirmé la solidité de leur contribution au Résultat Net du groupe, lequel affiche, en consolidé,
une hausse significative de 23% par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 849 millions
de dirhams.

Ce résultat nous conforte dans la justesse de nos orientations stratégiques et nous permet de
nous projeter avec force et détermination dans un environnement en pleine transformation.

Nos métiers changent rapidement. Les nouvelles technologies nous poussent à repenser et
réinventer la relation client. Les évolutions réglementaires nous ouvrent aussi de nouvelles
perspectives…

C’est pourquoi, dans le cadre de notre plan stratégique 2016 – 2018, nous nous sommes engagés
dans une politique d’investissement volontariste, afin de tirer le meilleur parti des opportunités de
croissance.

RAPPORT ANNUEL 2016 4


Après le lancement réussi de notre application mobile, nous allons continuer à investir dans la
transformation digitale de notre modèle. Nous nous attacherons, en effet, à faire évoluer nos offres
et notre dispositif d’exploitation en nous inscrivant dans une démarche d’innovation permanente,
pour offrir des expériences clients toujours plus simples, plus rapides et plus efficientes, que ce
soit en matière de gestion de compte bancaire, de réalisations de transactions ou encore de
paiements…
Toujours à l’écoute du marché, souhaitant être au plus près des attentes et des aspirations de nos
clients, nous investissons également dans un dispositif spécifique de finance participative.

Autant de chantiers structurants qui confirment la dynamique de conquête et de croissance dans


laquelle Société Générale Maroc est résolument engagée, pour continuer à développer un groupe
financier de premier ordre, qui s’appuie sur un modèle éprouvé de banque universelle, mais qui
est aussi suffisamment agile pour s’ouvrir sur de nouveaux métiers, de nouvelles expertises et de
nouvelles approches, tout en conservant l’excellence de sa qualité de service.

Ce formidable challenge, nous savons que nous pouvons le relever grâce à la mobilisation et
l’énergie quotidienne des 4 000 collaboratrices et collaborateurs du groupe Société Générale
Maroc, animés, au service de nos clients, par une forte culture d’entreprise et des valeurs
d’engagement, de responsabilité, d’esprit d’équipe et d’innovation.

S’il est un projet d’entreprise qui, en 2016, a parfaitement incarné ces valeurs, c’est « Playing for
Philharmonie Paris ». Ce projet audacieux a vu naitre, grandir et rayonner au-delà de nos frontières,
la chorale Société Générale Maroc. Pendant un an, trente collaborateurs issus des rangs de la
banque et de ses filiales, se sont entrainés pour préparer un répertoire musical riche et diversifié,
avant de fusionner avec les chorales Société Générale France et Cameroun pour deux concerts
grandioses et intenses en émotions, donnés à la prestigieuse Philharmonie de Paris devant un
public de 4 000 personnes.

Cela ne fait aucun doute : avec un tel potentiel d’engagement collectif, de confiance en notre
capacité à innover et entreprendre tout en sachant tirer parti des expertises et diversités d’un
grand groupe international, Société Générale Maroc et ses 4 000 collaboratrices et collaborateurs
sauront aussi jouer la partition de la banque de demain !

5 RAPPORT ANNUEL 2016


1
ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE

1. Comptes publics.......................................................................................................... 8
2. Évolution sectorielle................................................................................................. 9
3. Évolution boursière. .................................................................................................. 9

7 RAPPORT ANNUEL 2016


1 | E N V I RO N NE ME NT É CONO MI QUE

1. COMPTES PUBLICS

En dépit d’un environnement international globalement le taux de chômage a enregistré une amélioration de
peu porteur et d’une sécheresse très marquée au 0,3 point pour revenir à 9,4% en 2016 en raison d’une
niveau national, l’économie marocaine a affiché sa baisse plus importante de la population active que
résilience et a continué à s’inscrire dans une trajectoire celle du volume d’emploi.
d’amélioration de ses fondamentaux. S’agissant des comptes extérieurs, l’année 2016 a
Selon les données publiées par le Ministère de été marquée par une hausse du déficit commercial
l’Économie et des Finances, les résultats des comptes résultant d’une augmentation des importations
nationaux 2016 font ressortir une nette décélération (+9,5%) plus importante que celle des exportations
du rythme de croissance de l’économie nationale pour (+2,5%). Le déficit du compte courant de la balance
s’établir à 1% en moyenne contre 4,5% au cours de des paiements devrait se situer aux alentours de 4,4%
l’année 2015. Cette évolution est le résultat d’un fort du PIB, en hausse de 2,2 points par rapport à l’année
repli de l’activité agricole et d’une légère reprise de la 2015. Cette évolution est liée particulièrement à
valeur ajoutée des activités non agricoles. l’accélération des importations de biens d’équipement
Le taux d’inflation, mesuré par la variation de l’indice et de céréales et au recul des exportations des
des prix à la consommation, s’est maintenu au phosphates et dérivés en raison de la baisse des prix
même niveau que celui de l’année 2015, soit 1,6%. sur le marché international. Les réserves en devises
Cette évolution provient de la stabilisation du rythme se sont améliorées malgré tout, à près de 6 mois et 5
d’évolution des prix des produits alimentaires à 2,7% jours d’importations.
d’une année sur l’autre, et de celui des prix des Sur le plan des finances publiques, le déficit budgétaire
produits non alimentaires à 0,7%. s’est allégé de 0,1 point par rapport à 2015, pour
En matière d’emploi, l’économie marocaine a s’établir à 4,1% du PIB. Cette stabilité du niveau du
enregistré une perte de 37 000 postes en 2016, issue déficit traduit une hausse des recettes ordinaires,
de la destruction de 63 000 postes en milieu rural et une maitrise des dépenses de fonctionnement et une
la création de 26 000 en milieu urbain. Parallèlement, consolidation de l’effort d’investissement.

RAPPORT ANNUEL 2016 8


1 | E N V I RO N NE ME NT É CONO MI QUE

2. ÉVOLUTION SECTORIELLE

La campagne agricole 2015/2016 a été marquée par S’agissant des ventes de ciment, principal baromètre
des conditions climatiques particulièrement arides du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP),
et s’est ainsi clôturée sur une production de 33,5 celles-ci affichent une progression de 1,1% en moyenne
millions de quintaux contre 115 millions de quintaux au cours de l’année 2016 contre 0,8% en 2015.
enregistrés durant la campagne précédente. Dans un contexte régional tendu, le secteur touristique
Pour ce qui est du secteur énergétique, la au Maroc affiche une résilience comparativement aux
consommation d’électricité a clôturé l’année 2016 autres pays de la région. Sur l’ensemble de l’année, le
sur un taux de croissance de 1,9% en moyenne nombre d’arrivées a enregistré une hausse de 1,5%
trimestrielle contre +6% un an auparavant. à fin 2016, après un repli de 1% durant la même
En ce qui concerne le secteur minier, la production de période de l’année précédente. De même, les nuitées
phosphate a progressé de 2,5% à fin 2016 après une réalisées dans les hôtels classés se sont accrues de
baisse de 4,1% en 2015. 4,5% après une baisse de 6,2% en 2015.

3. ÉVOLUTION BOURSIÈRE

Au terme de l’année 2016, l’activité boursière a Cette amélioration de la performance du marché


consolidé son trend haussier entamé depuis le s’est accompagnée d’une hausse du volume des
début de l’année, comme en témoignent les bonnes transactions qui s’est raffermi de 39,6% par rapport
performances annuelles des indices phares de la à 2015.
place MASI (+30,5%) et MADEX (+31,6%). Par ailleurs, il convient de signaler que la bonne tenue
Cette bonne performance est intervenue dans un de l’activité boursière a été favorisée également
contexte marqué par la publication de résultats par la mise en place d’un ensemble de réformes
semestriels globalement positifs des sociétés cotées, notamment, l’adoption de la nouvelle loi sur la Bourse
combinée à des rendements obligataires relativement qui permet la création d’un marché dédié aux PME
bas. et d’un compartiment dédié aux fonds ainsi que
Ainsi la capitalisation boursière a atteint 583 GMAD à l’ouverture du capital de la Bourse qui a permis
fin 2016, marquant une hausse notable de 28,7% par l’entrée au capital des principaux intervenants sur le
rapport à fin 2015. marché boursier.

9 RAPPORT ANNUEL 2016


2
HISTORIQUE ET PRÉSENTATION
DU GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
1. Présentation du groupe Société Générale........................... 12
2. Société Générale en Afrique.................................................................... 13
3. Société Générale Maroc................................................................................ 14

11 RAPPORT ANNUEL 2016


2 | HISTORIQUE ET PR É SE NTAT I O N D U GROU PE SOC IÉTÉ GÉN ÉRALE

1. PRÉSENTATION DU GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

Société Générale est l’un des tous premiers groupes


européens de services financiers.
NOTRE AMBITION S’appuyant sur un modèle diversifié de banque
Être la banque relationnelle de référence universelle, le Groupe allie solidité financière et
sur ses marchés, proche de ses clients, stratégie de croissance durable avec l’ambition d’être
choisie pour la qualité et l’engagement de la banque relationnelle, référence sur ses marchés,
ses équipes. proche de ses clients, choisie pour la qualité et
l’engagement de ses équipes.

Acteur de l’économie réelle depuis 150 ans, Société


31 MILLIONS DE CLIENTS Générale emploie plus de 146 000 collaborateurs,
PARTICULIERS, PROFESSIONNELS, présents dans 66 pays, et accompagne au quotidien
ENTREPRISES ET INVESTISSEURS 31 millions de clients dans le monde entier en
INSTITUTIONNELS offrant une large palette de conseils et solutions
financières sur-mesure aux particuliers, entreprises
et investisseurs institutionnels, qui s’appuie sur trois
pôles métiers complémentaires :
146 000 COLLABORATEURS
PRÉSENTS DANS 66 PAYS
n La banque de détail en France avec les enseignes
Société Générale, Crédit du Nord et Boursorama
qui offrent des gammes complètes de services
financiers avec un dispositif omnicanal à la pointe
PRODUIT NET BANCAIRE de l’innovation digitale.
25,6 milliards € n La banque de détail à l’international, l’assurance

et les services financiers aux entreprises avec des


réseaux présents dans les zones géographiques en
développement et des métiers spécialisés leaders
RÉSULTAT NET PART GROUPE dans leurs marchés.
n La banque de financement et d’investissement,

4,0 milliards € banque privée, gestion d’actifs et métier titres avec


leurs expertises reconnues, positions internationales
clés et solutions intégrées.

Société Générale figure actuellement dans les


principaux indices de développement durable : DJSI
ESPRIT D’ÉQUIPE (World and Europe), FSTE4Good (Global et Europe),
Euronext Vigeo (Monde, Europe et Eurozone), Ethibel
NOS INNOVATION Sustainability Index (ESI) Excellence Europe, 4 des
VALEURS RESPONSABILITÉ indices STOXX ESG Leaders, MSCI Low Carbon
Leaders Index.
ENGAGEMENT

RAPPORT ANNUEL 2016 12


2 | HISTORIQUE ET PR É SE NTAT I O N DU GROUPE SOC IÉTÉ GÉN ÉRALE

2. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN AFRIQUE

Un réseau solide

UNE PRÉSENCE De par son ancrage historique, mais également son


savoir-faire reconnu, Société Générale est aujourd’hui
HISTORIQUE SUR une banque leader dans la plupart des pays d’Afrique,
LE CONTINENT AFRICAIN avec des parts de marché élevées. Elle accompagne
les économies locales et sert 3,5 millions de clients
dont 150 000 entreprises. Combinant les avantages
d’une banque internationale et la proximité d’une
+100 ans au Maroc banque locale, elle se positionne comme un partenaire
de choix pour accompagner ses clients en Afrique, en
+50 ans au Cameroun, leur offrant l’accès à toutes les expertises métiers.
en Côte d’Ivoire et au Sénégal n SGBCI, 1ère banque de Côte d’Ivoire et 1ère banque
de la zone UEMOA


+30 ans en Guinée n Société Générale Cameroun, 1ère banque au
Cameroun


Une présence dans 18 pays n SGBS, 2
ème
banque au Sénégal et 1ère banque en
matière de financements


1 000 agences n Société Générale Algérie, 1
ère
banque à capitaux
privés en Algérie


3,5 millions de clients n Société Générale Maroc, 4
ème
banque à capitaux
privés et 1 groupe financier ayant un actionnaire de
er

dont 150 000 entreprises référence internationale au Maroc




n SGBG, 1 banque en Guinée

ère

+11 000 collaborateurs

AFRIQUE DU SUD GUINÉE EQUATORIALE


ALGÉRIE MADAGASCAR
BÉNIN MAROC
BURKINA FASO MAURITANIE
CAMEROUN MOZAMBIQUE
CONGO SÉNÉGAL
CÔTE D’IVOIRE TCHAD
GHANA TOGO
GUINÉE TUNISIE

13 RAPPORT ANNUEL 2016


2 | HISTORIQUE ET PR É SE NTAT I O N D U GROU PE SOC IÉTÉ GÉN ÉRALE

3. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MAROC

Présente au Maroc depuis plus d’un siècle, Société


Générale est résolument engagée dans une stratégie
de développement pérenne et durable, menée au
PREMIER GROUPE service de l’économie nationale pour contribuer à la
FINANCIER PRIVÉ DU PAYS, croissance du pays et accompagner la dynamique de
bancarisation.
AYANT UN ACTIONNAIRE
Année après année, Société Générale Maroc s’est
DE RÉFÉRENCE attachée à élargir son réseau de distribution, à
INTERNATIONALE étoffer sa gamme de produits, à renforcer la qualité
de ses services et à développer ses relations de
confiance et de proximité avec ses clients particuliers,
professionnels et entreprises.

Près de 4 000 Collaborateurs Forte de la mobilisation permanente de ses


collaborateurs, des synergies nouées avec ses filiales,
de l’expertise délivrée par ses métiers spécialisés,
Plus de 1 million de Clients Société Générale Maroc s’impose comme une
banque solide, performante, empreinte de valeurs
d’excellence vis-à-vis de ses clients et partenaires.
13 Filiales Spécialisées
Société Générale Maroc confirme également le
plein exercice de sa responsabilité sociétale et
9 Directions Régionales environnementale, par son engagement renouvelé
dans des actions tangibles et concrètes en faveur du
développement durable, de l’éducation ou encore de
441 Agences l’insertion professionnelle.

485 Guichets Automatiques

15,00%
57,46%

RAPPORT ANNUEL 2016 14


2 | HISTORIQUE ET PR É SE NTAT I O N DU GROUPE SOC IÉTÉ GÉN ÉRALE

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MAROCAINE DE BANQUES 100%


SOGECAPITAL BOURSE 99,99%
SOGEFINANCEMENT 99,99%
SOGELEASE 99,99%
FONCIMMO 99,99%
SOGECAPITAL PLACEMENT 99,96%
SOGECAPITAL GESTION 99,94%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE TANGER OFF SHORE 99,92%
SOGECONTACT 99,83%
ATHENA COURTAGE 96,93%
INVESTIMA 48,04%
LA MAROCAINE VIE 25,82%
EQDOM 18,77%
ALD AUTOMOTIVE 15%

15 RAPPORT ANNUEL 2016


3
RAPPORT DU DIRECTOIRE

1. Un dispositif d’exploitation en forte évolution ................................................ 18


2. Une démarche qualité organisée et structurée . ........................................ 19
3. Pôle Réseau.................................................................................................................................................... 20
Marché des Particuliers. ................................................................................................................. 20
Banque Privée.............................................................................................................................................. 21
Marché des Jeunes.............................................................................................................................. 22
Marché des Marocains du Monde. ................................................................................. 23
Marché des Professionnels. ...................................................................................................... 23
Marché des PME/PMI....................................................................................................................... 24
4. Pôle de Financements et d’Investissements..................................................... 25
Marché des Grandes Entreprises ................................................................................... 25
Financement de la promotion immobilière ......................................................... 26
Financements touristiques.......................................................................................................... 26
Financements corporate et structurés....................................................................... 26
Conseil en opérations haut de bilan.............................................................................. 26
5. Pôle Ressources Générales et Banque de Flux............................................ 27
Activité Global Transaction Banking (GTB) ........................................................ 27
Activité Banque Transactionnelle Retail .................................................................. 29
Fonctions support, au cœur des enjeux
stratégiques de la banque de demain ...................................................................... 29
6. Activités des filiales spécialisées en services financiers
du Groupe. ........................................................................................................................................................ 30
Sogécapital Gestion . ......................................................................................................................... 30
Sogécapital Bourse ............................................................................................................................ 30
Sogelease . ....................................................................................................................................................... 30
La Marocaine Vie . .................................................................................................................................. 31
Eqdom .................................................................................................................................................................. 31
ALD Automotive ...................................................................................................................................... 31

17 RAPPORT ANNUEL 2016


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

S’appuyant sur un modèle éprouvé de banque universelle, Société Générale


Maroc a poursuivi en 2016 sa stratégie de croissance commerciale durable.
Au quotidien, la banque s’est inscrite dans la dynamique de bancarisation
et a développé son fonds de commerce, tout en renforçant ses liens de
proximité et de confiance avec sa clientèle existante, grâce à une politique
active menée en faveur de la qualité de service ainsi qu’à une orientation
marquée en faveur de la simplification des parcours et expériences clients.

1. UN DISPOSITIF D’EXPLOITATION EN FORTE


ÉVOLUTION

Soucieuse de renforcer ses points de contact et Les guichets automatiques constituent le canal par
d’interaction avec ses clients, Société Générale excellence des opérations de cash, mais ils permettent
Maroc a confirmé son positionnement de banque aussi d’offrir de nombreuses fonctionnalités. En 2016,
omnicanale ouverte et dynamique. Ses initiatives Société Générale Maroc a poursuivi le développement
illustrent sa volonté de délivrer un service simple, et l’attractivité de son parc de guichets automatiques,
rapide et accessible en toutes circonstances. avec l’ouverture de nouveaux services tels que le
La stratégie omnicanal doit permettre : paiement des taxes locales (taxes d’habitation, de
n pour les clients : de leur offrir plus d’interactivité, de services communaux, professionnelle…).
choix et d’autonomie dans les modes de relations
avec leur banque, ainsi que des parcours simplifiés ; Star de l’année 2016, l’application mobile Société
n pour la banque : de poursuivre l’optimisation de ses Générale, lancée courant du 2e trimestre, a rapidement
dispositifs d’exploitation, d’impulser l’intensification trouvé sa place et s’est imposée comme outil
des usages digitaux tout en développant la qualité et facilitateur de gestion de compte à distance. Avec
la profondeur de ses relations clients. une ergonomie simple, des parcours clients intuitifs et
C’est ainsi qu’en 2016, de nombreux projets et une facilité d’usage, l’application mobile donne accès
chantiers ont jalonné la feuille de route de la déclinaison à une multitude de fonctionnalités, accessibles 7j/7
de la stratégie omnicanal. et 24h/24 : consultation de comptes en temps réel,
virements, recharges de cartes prépayées, commande
Au cœur de cette stratégie, l’agence bancaire renforce de chéquier, paiement de factures, gestion d’alertes,
son rôle de valorisation des contacts clients orientés vers téléchargement de relevés de compte…
le conseil et la vente, grâce à une bonne organisation L’application mobile devrait s’enrichir régulièrement par
des portefeuilles clients par Conseiller de Clientèle et le lancement de nouvelles versions et s’affirmer ainsi
l’organisation de démarches proactives de rencontres rapidement comme catalyseur des usages digitaux.
et d’échanges en profondeur avec les clients.
Les réseaux sociaux font également partie intégrante
S’inscrivant dans une dynamique de complémentarité de la stratégie multicanal, pour mieux servir la promesse
de prise en charge de la relation client avec l’agence, relationnelle entre la banque et ses clients. C’est ainsi
le Centre de Relation Clients permet aussi de valoriser que Société Générale Maroc utilise les médias sociaux à
les interactions clients en offrant des services à valeur la fois comme outil d’écoute clientèle, outil d’animation
ajoutée : orientation et conseil en ligne, simulation de de communautés en ligne (MRE, Jeunes…) et outil
crédits personnalisés, vente de produits simples... participant à la relation client globale, par la délivrance
En 2016, Société Générale Maroc a innové en mettant d’informations et d’assistance en ligne, mais aussi par
en place des numéros courts à 4 chiffres pour l’accès la prise en charge de réclamations clients.
à son Centre de Relation Clients Sogetel. Facilement
mémorisables, les numéros courts 4242 et 4243
contribuent à l’amélioration des parcours utilisateurs.

RAPPORT ANNUEL 2016 18


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

2. UNE DÉMARCHE QUALITÉ ORGANISÉE


ET STRUCTURÉE

Au travers de sa démarche qualité structurée et n La certification AFNOR de ses engagements de


efficiente, Société Générale Maroc confirme sa services, qui permet de s’assurer du respect des
volonté d’offrir à sa clientèle un service empreint de promesses faites au client.
valeurs d’excellence, s’inscrivant dans une dynamique
d’amélioration continue. En 2016, Société Générale Maroc a obtenu avec
succès le renouvellement de la certification ISO 9001
Cette démarche repose sur une politique d’écoute pour sa démarche de management par la qualité, pour
clientèle active. En 2016, Société Générale Maroc les activités de la Monétique, de l’International, des
a mis en place un nouveau dispositif de mesure de Titres et des Systèmes d’Informations. Un passage vers
l’expérience client, s’appuyant sur la réalisation d’une la nouvelle version de la norme, intégrant de nouvelles
enquête de satisfaction qui analyse en profondeur les exigences telles que l’analyse de risques et la gestion
points de satisfaction/insatisfaction des clients tout des connaissances, est engagé pour l’exercice 2017.
au long de leur parcours dans la délivrance d’une
prestation. Cette enquête permet également de Société Générale Maroc a également obtenu le
positionner Société Générale Maroc dans le paysage renouvellement de la certification de ses engagements
bancaire. de service à la clientèle, suite à l’audit réalisé par
l’équipe AFNOR. Label qualité unique sur le marché
Les résultats de l’étude 2016 traduisent l’efficacité et bancaire, cette certification porte sur 16 engagements
la pérennité de la démarche de proximité initiée vis-à- forts et concrets, conçus pour assurer auprès de la
vis de la clientèle. En effet, Société Générale Maroc clientèle des Particuliers et des Professionnels le plus
bénéficie d’un taux de recommandation plus élevé que haut standard de qualité de service, notamment en
ses principaux concurrents et affiche un Net Promoteur matière de :
Score (NPS) supérieur à ces derniers. De surcroît, n qualité de l’accueil,

plus de 3 clients Particuliers et Professionnels sur 4 n disponibilité du Centre de Relations Clients,

se déclarent satisfaits à très satisfaits des prestations n rapidité dans la délivrance des chéquiers et dans le

offertes par la banque. Ce taux de satisfaction est traitement des chèques remis à l’encaissement,
légèrement inférieur sur la clientèle des Entreprises, n rapidité lors de la création et du renouvellement des

qui exprime des besoins plus complexes et montre un cartes bancaires,


niveau d’exigence plus élevé. n fiabilité et disponibilité des services sur guichets

automatiques,
Que ce soit sur le marché des Particuliers, des n rapidité dans le traitement des réclamations.

Professionnels ou des Entreprises, les résultats des


enquêtes ainsi menées en profondeur sont analysés et La création de systèmes qualité, que ce soit par la
font l’objet d’un plan d’actions permettant de remédier mise en œuvre de la norme ISO 9001 ou par la création
aux éventuels points d’insatisfaction relevés. de son référentiel propre « Engagements de service »,
permet à Société Générale Maroc de garantir un bon
Au-delà de sa politique active d’écoute et de mesure de niveau de maîtrise de ses processus et de conforter sa
la satisfaction de sa clientèle, Société Générale Maroc position de référence en matière de qualité de service.
est engagée dans des processus de certification de
ses prestations, mobilisant ses collaborateurs autour Au global, le succès de la démarche de certification
d’objectifs concrets pour offrir une qualité de service est une preuve de l’implication et de l’engagement de
optimale et homogène de « bout en bout ». l’ensemble des équipes Société Générale Maroc, que
ce soit au niveau du siège, des agences ou du Centre
C’est ainsi que Société Générale Maroc est certifiée de Relation Clients, pour améliorer leurs performances
selon deux schémas de certification complémentaires : collectives au service de la satisfaction client.
n ISO 9001, qui atteste de la conformité du système

pour atteindre la satisfaction client,

19 RAPPORT ANNUEL 2016


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

3. PÔLE RÉSEAU

Fidèle à sa vocation de banque universelle, À l’appui de cette démarche visant, in fine, la meilleure
Société Générale Maroc a enregistré, en 2016, un connaissance et la fidélisation de la clientèle, le
développement important de son fonds de commerce, taux d’équipement moyen par client enregistre une
tout en portant une attention particulière à la satisfaction progression de 6 points de base.
et la fidélisation de sa clientèle existante.
Cette année encore, la banque a activement œuvré Activité Banque au quotidien
pour offrir un service empreint de proximité et de En matière de services de banque au quotidien,
professionnalisme, développant une stratégie d’offres l’année 2016 a été marquée par le déploiement de
diversifiées et apportant des réponses personnalisées la nouvelle application mobile de Société Générale
aux attentes de chaque segment de clientèle. Maroc. Lancée en avril 2016, avec une version enrichie
en novembre 2016, l’application mobile permet à la
MARCHÉ DES PARTICULIERS clientèle de consulter ses comptes en temps réels,
mais aussi d’accéder à des services pratiques de
Sur le Marché des Particuliers, Société Générale Maroc gestion de compte (téléchargement de relevés de
a enregistré de bonnes performances commerciales, compte, téléchargement de relevé d’identité bancaire,
que ce soit en termes de recrutement clientèle, de commande de chéquier…) ou encore d’effectuer
distribution de crédits ou de collecte de dépôts. des transactions (virements, paiements de factures,
La banque a poursuivi sa politique de développement, recharges de cartes prépayées…). Après seulement
avec le recrutement de plus de 100 000 nouveaux quelques mois de mise en service, plus de 70 000
clients, soit +4% par rapport à l’année précédente. clients ont adopté l’application mobile de Société
Parallèlement à sa stratégie offensive de conquête Générale et l’usage se développe très rapidement…
clientèle, Société Générale Maroc a déployé un
programme visant à organiser et structurer une L’activité monétique a également été soutenue, du fait
démarche intensive de rencontres avec la clientèle à la fois du développement de l’équipement en cartes
existante. Placées sous l’angle du diagnostic et de bancaires et du développement de l’usage, avec des
l’accompagnement, ces rencontres ont eu pour objectif taux d’évolution des paiements à deux chiffres, soit
de dérouler des Entretiens Bilan Conseil avec chaque +15% pour les transactions de paiements commerçants
client, pour aboutir à des propositions commerciales et +31% pour les transactions e-commerce.
taillées sur-mesure et pertinentes.

Restez
connectés

Disponible sur

RAPPORT ANNUEL 2016 20


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

Enfin, les placements en produits de prévoyance pour à Société Générale Maroc de renforcer ses positions
la famille ont progressé de 39% par rapport à l’exercice commerciales.
précédent. La production de prêts immobiliers s’inscrit en hausse
par rapport à l’exercice précédent, affichant une
Activité Épargne et Dépôts évolution positive de 11% des capitaux débloqués,
La collecte nette de dépôts à vue a progressé de 6% avec une consolidation des parts de marché.
par rapport à l’exercice précédent, celle des comptes La production de crédits à la consommation a, quant
sur carnet a évolué de +4%. à elle, connu un développement remarquable, en
En matière d’épargne-assurance, les produits hausse de 21% par rapport à l’exercice précédent,
commercialisés en partenariat avec La Marocaine Vie avec un gain significatif de parts de marché.
ont enregistré d’excellentes performances, avec une Par sa politique de distribution active, Société Générale
collecte d’épargne en hausse de 22% par rapport à Maroc confirme sa volonté d’accompagner tous ses
2015. Ils permettent aux clients de Société Générale clients dans la réalisation de leurs projets.
Maroc d’épargner à leur rythme, pour un projet
spécifique, pour préparer l’avenir de leurs enfants ou BANQUE PRIVÉE
encore préparer leur retraite…
Forte d’un dispositif de suivi des clients patrimoniaux
Activité Crédits désormais mature, la Banque Privée a orienté son
L’année 2016 s’achève sur de belles performances action en 2016 sur l’extension de son périmètre,
en matière de distribution de crédits à la clientèle l’action commerciale ciblée sur les chefs d’entreprises
individuelle. Tout au long de l’année, le rythme de et le développement de son offre de produits et
production a été particulièrement soutenu et a permis services.

21 RAPPORT ANNUEL 2016


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

n Le processus de prise en charge des holdings MARCHÉ DES JEUNES


patrimoniales a été structuré en 2016, grâce à la
mise en place d’une politique d’octroi de crédits Société Générale porte une attention particulière au
dédiée et volontariste, visant à capter de nouveaux marché des Jeunes, moteur de croissance du fonds
clients. de commerce. La banque accompagne les jeunes en
facilitant leurs premiers pas dans l’univers bancaire
n
L’action commerciale ciblée sur les chefs et en leur dédiant une offre spécifique, conçue en
d’entreprises, initiée en 2015 et destinée à partenariat avec Hit Radio. L’offre So Hit, riche,
accompagner cette catégorie de clients dans la attractive et innovante, a montré toute sa pertinence
gestion de leur patrimoine via l’élaboration d’une et sa capacité de différentiation puisqu’elle permet
stratégie patrimoniale globale tenant compte des aux jeunes d’accéder non seulement à l’essentiel
aspects financiers, juridiques et fiscaux, s’est des produits et services bancaires à petits prix, mais
accélérée en 2016 avec l’organisation de rencontres aussi d’accéder à un univers musical et un monde
de chefs d’entreprises clientes de Société Générale d’avantages extra-bancaires.
Maroc, en synergie avec le marché PME/PMI.
Au-delà d’une offre commerciale conçue pour répondre
n Enfin l’extension de l’offre commerciale étant une aux aspirations des jeunes, Société Générale Maroc
composante majeure de la proposition de valeur s’emploie à poursuivre activement sa politique de
offerte par la Banque Privée à ses clients, de proximité vis-à-vis des jeunes. C’est dans cette optique
nouveaux produits ont vu le jour, avec notamment que la banque a développé des relations privilégiées
le lancement de la carte de prestige « Visa Infinite » avec des écoles de commerce et d’ingénieurs, à
et du produit de couverture médicale à l’international travers des partenariats, visant à créer et développer
«Vital Santé International ». un courant d’échanges et de coopération. Ainsi,
Société Générale Maroc a participé à de nombreuses
Ces principaux chantiers ont permis à la Banque Privée manifestations au sein des écoles pour rapprocher les
de développer des expertises spécifiques et d’asseoir jeunes de la banque, de ses métiers et son rôle en tant
sa position de ligne-métier spécialisée auprès de ses qu’acteur économique et citoyen.
clients et prospects.

RAPPORT ANNUEL 2016 22


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

Être proche des jeunes, c’est aussi être en phase avec 2016. Les dépôts MRE ont certes affiché un léger
leurs codes et modes d’interaction. C’est pourquoi effritement, mais la production de prêts immobiliers a
Société Générale Maroc a conçu une plateforme digitale enregistré une évolution très positive, de plus de 30%,
dédiée à la nouvelle génération. Animations spécifiques, soit exactement le double de l’année précédente qui
échanges et partages sont au rendez-vous sur le site avait enregistré une progression de 15%.
dédié aux jeunes et la page facebook So Hit.
Ce dispositif et ces résultats confirment la volonté de
Société Générale Maroc de se positionner en tant que
MARCHÉ DES MAROCAINS DU MONDE banque qui accompagne les Marocains du Monde, ici
et là-bas.
En 2016, Société Générale Maroc a réaffirmé sa
volonté de promouvoir une politique de proximité vis-
à-vis des Marocains Résidant à l’Étranger. MARCHÉ DES PROFESSIONNELS

C’est ainsi qu’un bureau de représentation a été réouvert Le marché des Professionnels est un marché
en France, au niveau de la Direction Commerciale stratégique pour Société Générale Maroc. Son
Société Générale France Saint Michel, à compter de développement s’inscrit parmi les principales
septembre 2016. À travers une bonne synergie entre actions du plan stratégique 2016-2018 car il offre de
Société Générale Maroc et le réseau Société Générale nombreuses opportunités de croissance.
France, la représentante du marché des MRE en Il se décline en trois segments de marché : celui de la
France anime son marché en assurant une présence profession libérale, celui des commerçants & artisans
permanente auprès de la force de vente du réseau et celui des TPE, dont les attentes et les besoins
France, mais aussi des consulats, des associations… peuvent différer en fonction de la maturité du segment
de marché et de la nature des activités.
L’exercice 2016 a également été marqué par la poursuite
des actions commerciales de proximité vis-à-vis des Tout au long de l’année 2016, ces segments de
Marocains du Monde à travers la participation à la 13ème marché ont fait l’objet d’une animation intensive, à
édition du Salon Marocain de l’Immobilier à Paris qui a travers de nombreuses opérations commerciales
connu le même succès que l’édition précédente avec ciblées (participation à des événements, salons, foires,
plus de 40 000 visiteurs, ce qui a permis à Société séminaires…), permettant d’aller à la rencontre des
Générale Maroc de recruter de nouveaux clients et de Professionnels pour mieux répondre à leurs attentes
distribuer des crédits immobiliers. et aspirations.

Le partenariat avec la société de Ferries Grimaldi a été L’année 2016 a également été marquée par la mise en
renouvelé toujours dans le souci d’être présent à bord place d’un dispositif d’animation spécifique, basé sur une
avec les clients lors de leurs traversées entre la ville de présence accrue sur le terrain à travers l’organisation, au
Savona en Italie et Tanger, en passant par Barcelone. niveau local, d’une trentaine de « Journée Rencontres
Quant à la saison estivale qui coïncide avec le retour des Professionnels » et « Journées Portes Ouvertes » visant
Marocains du Monde à leurs pays, la même approche à accroitre l’audience de la banque, à présenter ses
de proximité a été adoptée à travers l’organisation offres et à sceller des partenariats.
de nombreuses journées portes ouvertes et de la
caravane AHLAN, qui a pu circuler dans les principales Parallèlement aux actions terrain, un plan de
régions à potentiel, au niveau du groupe de Béni Mellal, formation a été déployé au profit des Conseillers de
de l’Oriental et de Tanger… Clientèle Professionnelle, pour diffuser une meilleure
connaissance et appropriation des spécificités de
Dans ce dispositif, le Centre de Relations Clients Sogetel cette clientèle, notamment en matière de crédits
a confirmé, durant toute l’année 2016, sa position professionnels (lignes de fonctionnement, crédits
d’interlocuteur incontournable facilitant la prise en charge d’investissements, leasing…).
des demandes des MRE depuis leurs pays de résidence
mais également en assurant la synergie nécessaire entre S’agissant de l’activité commerciale, le marché des
le client et le réseau (prise de rendez-vous en agence Professionnels a maintenu un rythme de croissance
pendant le séjour du client au Maroc en été). satisfaisant, grâce aux efforts déployés pour le
développement de la conquête et l’équipement des
Au global, toutes ces initiatives ont porté leurs fruits. clients, mais également pour renforcer la fidélité des
Le stock de clients actifs a progressé de 5,7 % en clients existants.

23 RAPPORT ANNUEL 2016


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

En 2017, Société Générale Maroc renforcera sa Par ailleurs, l’engagement des pouvoirs publics en
dynamique à travers l’enrichissement de sa gamme de faveur de la promotion de la PME incite à favoriser
produits et la multiplication de ses actions d’animation. l’accès des entreprises au financement bancaire et
aux aides prévues par l’État, Maroc PME et la Caisse
MARCHÉ DES PME/PMI Centrale de Garantie. Cette démarche, axée sur le
conseil en priorité, permet ainsi à Société Générale
Les Petites et Moyennes Entreprises contribuent pour Maroc de consolider son positionnement d’acteur de
une part essentielle dans le dynamisme économique référence sur ce segment de clientèle.
de notre pays et jouent un rôle indispensable dans sa
croissance à travers la création d’emploi et l’intégration Ce soutien aux PME s’est traduit sur les performances
sociale. de l’année 2016, dénotant ainsi d’une dynamique
appelée à s’intensifier. En matière de financement des
Au service du développement de l’économie nationale, investissements, les encours ont progressé de 2%
Société Générale Maroc est historiquement une banque par rapport à l’exercice précédent. Les financements
engagée auprès des entreprises. Depuis sa création et liés à l’exploitation ont également affiché de belles
l’ouverture de sa première agence en 1913 au Maroc, performances, avec notamment une progression de
la banque a joué un rôle important dans la construction 14% des encours affacturage. Les dépôts à la clientèle
progressive d’une économie moderne, prenant part ont quant à eux évolué de +4%.
au financement des chantiers nationaux de grande
envergure, soutenant les plans gouvernementaux Par ailleurs, la forte mobilisation des équipes
d’appui aux secteurs prioritaires, mais aussi favorisant commerciales a permis à Société Générale Maroc
l’entreprenariat et le développement des petites de gagner en audience. Ainsi, l’exercice 2016 a été
entreprises… marqué par un élargissement du portefeuille client
de +5% en stock et une accélération du rythme des
Le positionnement de Société Générale Maroc auprès nouvelles entrées en relation crédits (+8% en nombre
des entreprises est donc solidement ancré : il s’appuie et +33% en crédits accordés).
sur la force d’un grand groupe international et la Cette dynamique s’est également illustrée au niveau
proximité d’une banque locale. Au Maroc, il repose sur des flux domiciliés sur les guichets de la banque, qui
un dispositif commercial étoffé et une offre de services affichent des progressions de 1% en local et 4% à
adaptée, pour accompagner les entreprises dans tous l’international, des volumes traités avec la Salle des
leurs projets de développement et les amener à mieux Marchés, en hausse de 16%, de l’équipement de la
gérer leurs risques financiers afin de conquérir de clientèle en services de Cash Management (+4%),
nouveaux marchés. ou encore de la progression soutenue de l’offre de
location longue durée de véhicules (+64%) et du
En 2016, Société Générale Maroc a continué à mettre nombre significatif de contrats de retraite en faveur des
l’accent sur la relation client en renforçant l’expertise entreprises et de leurs salariés (+150%).
de ses équipes et la proximité avec la clientèle des
entreprises. Cette stratégie permet à la banque Au final, Société Générale Maroc a une nouvelle fois
de jouer un rôle actif de conseiller et facilitateur de démontré sa capacité à accompagner les PME/PMI
financements indispensables à la création d’un tissu sur toute la chaine de valeur des services financiers et
d’entreprises modernes, innovantes et intégrées dans bancaires dédiés aux entreprises.
un écosystème plus compétitif.

RAPPORT ANNUEL 2016 24


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

4. PÔLE DE FINANCEMENTS ET D’INVESTISSEMENTS

MARCHÉ DES GRANDES ENTREPRISES Le développement du fonds de commerce ne s’est


pas fait au détriment de la rentabilité. À cet égard, la
Dans un contexte de liquidité abondante et de diversification des sources de profits a été activement
ralentissement de la croissance économique, l’année recherchée.
2016 a été marquée par un marché du crédit aux
entreprises atone, avec des taux atteignant des Ainsi, la banque a continué à proposer aux Grandes
niveaux historiquement bas. Entreprises un éventail de produits toujours plus
innovant dans un contexte en profonde mutation,
Dans cet environnement contraignant et très accompagnée en cela par les différentes lignes métier
concurrentiel, Société Générale a une nouvelle fois et les filiales du groupe Société Générale au Maroc.
renforcé sa position d’acteur de référence, gagnant
des parts de marché sur le segment convoité de la La banque a consolidé son organisation mise en place
Grande Entreprise. Cette performance a été le fruit en 2015 pour optimiser le temps consacré à l’écoute
d’une croissance organique soutenue du portefeuille de ses clients tout en gagnant en réactivité lors de leurs
de clients et de la conclusion d’entrées en relation sollicitations et ce, en s’appuyant sur des ressources
avec des opérateurs clés de l’économie nationale et humaines compétentes, réactives et engagées, ayant
internationale. en permanence le souci du service à la clientèle.

25 RAPPORT ANNUEL 2016


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

Parce que la satisfaction de nos clients est au cœur caractérisé par une forte concurrence et d’importantes
de ses préoccupations, Société Générale Maroc pressions sur les marges d’intérêts, la banque a
continuera en 2017 à tout mettre en œuvre pour enregistré de nombreux succès tels que :
rendre ses process toujours plus fluides et efficients, n Le financement du développement du nouveau pôle

et délivrer en toutes occasions une qualité de service urbain Casa Anfa,


irréprochable, à la hauteur des exigences que peuvent n Le financement d’un assureur panafricain dans une

avoir les Grandes Entreprises et les Institutionnels vis- opération stratégique de haut de bilan,
à-vis de leur banque partenaire. n Le financement de la prise de participation d’un

groupe d’envergure dans des actifs stratégiques,


n Le financement d’un leader des énergies
FINANCEMENT DE LA PROMOTION
renouvelables dans le cadre d’un projet éolien.
IMMOBILIÈRE
Par ailleurs, Société Générale Maroc a été choisie par le
Malgré un contexte de marché difficile en 2016,
Groupe Société Générale comme Plateforme Régionale
le concours de Société Générale Maroc dans le
de la zone Afrique du Nord pour les Financements
financement de la promotion immobilière a connu
Structurés. Forte de ses réalisations dans le cadre de
une forte progression de 18% par rapport à l’exercice
transactions structurées d’envergure avec des rôles
précédent. En effet, les règles spécifiques de la
majeurs, Société Générale Maroc a été désignée pour
banque (guidelines) en terme d’octroi de crédits
opérer en tant que centre d’expertise de la plateforme
aux promoteurs ont permis d’afficher une certaine
régionale Afrique du Nord du nouveau dispositif
continuité vis-à-vis de la clientèle et ce, malgré un
Structured Finance Group. À ce titre, Société Générale
contexte d’essoufflement du marché sous-jacent.
Maroc est désormais en charge de l’arrangement
L’année 2016 a connu également une amélioration du
et la structuration d’opérations de financements sur
coût net du risque grâce à une meilleure anticipation et
toute la région. Les implantations d’Algérie, de Tunisie
meilleur suivi des dossiers provisionnés.
et de Mauritanie peuvent donc solliciter, auprès de
Société Générale Maroc, le support nécessaire pour les
FINANCEMENTS TOURISTIQUES accompagner tout au long de leurs efforts d’origination,
de structuration d’exécution et de gestion de leurs
Société Générale Maroc se différencie par une opérations. Enfin, dans le cadre de ce nouveau dispositif,
approche personnalisée de la relation, en s’appuyant Société Générale Maroc est amenée à apporter son
sur des offres adaptées aux attentes spécifiques de ses appui actif à SG CIB (Société Générale Corporate
clients et sur l’expertise métier de ses collaborateurs. Investment Banking) Paris/Londres pour la structuration
C’est ainsi que la banque a continué à accompagner et l’exécution des transactions internationales de taille
les opérateurs évoluant dans le secteur touristique, significative sur la zone Afrique du Nord.
en dépit d’un environnement incertain, impacté
notamment par un contexte géopolitique difficile. CONSEIL EN OPÉRATIONS HAUT DE
Conformément à son plan stratégique, Société
Générale Maroc s’est positionnée sur des projets locaux
BILAN
structurants, en accompagnant ses clients historiques
Forte de son expertise développée au cours de ces
par la mise en place de crédits d’investissements. La
dernières années, Société Générale Maroc s’illustre
banque a également concrétisé l’entrée en relation
dans sa capacité à accompagner les PME et les
avec de nouveaux acteurs, confortant ainsi sa position
grands groupes marocains et internationaux dans
sur le marché. Par ailleurs, dans un souci permanent
leurs opérations de haut de bilan.
de maîtrise des risques, l’équipe de financements
En 2016, Société Générale Maroc est intervenue
touristiques a pu mettre en place plusieurs opérations
en tant que Conseiller financier exclusif de Diana
de restructuration et de réaménagement de dettes
Holding, acteur majeur de l’industrie agroalimentaire
pour des contreparties en difficulté.
au Maroc, dans le cadre de sa prise de participation
majoritaire dans le capital de la société Atlantic
FINANCEMENTS CORPORATE Sardine Anchovies Tan-Tan «ASAT» - Groupe El
ET STRUCTURÉS Jabri, acteur marocain leader de la production de
conserves de poisson destinées à l’export. Cette
Société Générale Maroc a continué à accompagner opération s’est inscrite dans le cadre de la stratégie
la clientèle des Grandes Entreprises en structurant de diversification des activités de Diana Holding dans
plusieurs financements d’envergure dans différents le secteur agroalimentaire à travers la pénétration de
secteurs d’activité. Dans un marché des crédits atone, la filière des produits de la mer.

RAPPORT ANNUEL 2016 26


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

Société Générale Maroc a également accompagné Société Générale Maroc a en outre organisé une
le Fonds d’Équipement Communal (FEC) lors de son conférence sur le thème « Transmission d’entreprise :
émission obligataire d’un montant d’un milliard MAD, anticiper ou subir ? » qui a permis de sensibiliser les
permettant ainsi au FEC de clôturer avec succès son dirigeants d’entreprises et la clientèle patrimoniale
programme d’émissions obligataires d’un montant de aux enjeux liés à cette problématique et de mettre
3 milliards MAD sur les 3 dernières années, ainsi que en exergue l’importance de la phase de préparation
CIMR dans le cadre de la valorisation d’une de ses dans le cadre d’une transmission d’entreprise
participations, le groupe Atos dans le cadre de la mise à un tiers, le processus y afférent ainsi que le
en place au Maroc de son plan mondial d’actionnariat rôle crucial des différents conseillers en matière
salarié et Valyans Consulting dans le cadre de son d’accompagnement.
programme d’émissions de billets de trésorerie.

5. PÔLE RESSOURCES GÉNÉRALES


ET BANQUE DE FLUX

ACTIVITÉ GLOBAL TRANSACTION Générale, renforçant les compétences locales par


BANKING (GTB) l’expertise et le dispositif internationaux.
GTB accompagne les ambitions stratégiques de
L’organisation GTB de Société Générale Maroc fédère Société Générale Maroc, avec des performances
les activités du Cash Management, du Trade Finance commerciales et financières en hausse, une rentabilité
et de l’affacturage, au sein du Pôle Ressources confirmée, affichant en 2016 une progression de 4,7%
Générales et Banque de Flux. du PNB et de 6,3% des flux échangés.
Les équipes d’experts des lignes métiers GTB La forte synergie des lignes métiers spécialisées avec
accompagnent les clients Entreprises dans le traitement le coverage, la très bonne dynamique commerciale
et la sécurisation de leurs transactions domestiques et auprès de la clientèle Entreprise et l’enrichissement
internationales, l’optimisation de leur trésorerie et le permanent de l’offre produit GTB expliquent ces
financement de leur cycle d’exploitation. progressions.
Global Transaction Banking met à disposition de
ses clients une offre globale et performante, leur Sogefactoring
permettant de bénéficier de produits et de services Forte de son expertise et son savoir-faire reconnus
en développement permanent et adaptés à leurs par ses clients, ainsi que du partenariat stratégique
besoins spécifiques, ainsi que d’un réseau puissant à et commercial noué avec la ligne métier affacturage
l’international, présent dans plus de 50 pays. En effet, du groupe Société Générale, Sogefactoring a pu se
l’organisation GTB a mis en œuvre des axes forts de forger une place de choix dans un contexte de marché
synergies et de coopération avec le groupe Société difficile.

27 RAPPORT ANNUEL 2016


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

En 2016, la ligne métier affacturage de Société Générale Ces performances sont le fruit du dynamisme
Maroc a réalisé de belles performances, enregistrant commercial qui s’est illustré au travers de l’accélération
une hausse de 41% du PNB et une progression de des placements télécollecte, de la concrétisation de
27% du chiffre d’affaires acheté. nouveaux contrats de prélèvements automatiques et
L’année 2016 a également été marquée par du succès de plusieurs soumissions à appels d’offres.
l’enrichissement de l’offre produit avec le lancement L’année 2016 est également l’année de la consécration
d’une offre affacturage simplifiée dédiée aux PME. de l’expertise Cash Management de Société Générale
Maroc, qui a été classée deuxième banque sur
Cash Management et Banque de Flux l’activité Cash Management au Maroc, par le magazine
Assurer une gestion sûre et performante de la britannique Euromoney.
trésorerie, optimiser la sécurisation des flux financiers D’autres réalisations significatives ont également
et la collecte d’informations… sont autant de facteurs jalonné l’année 2016, dont en particulier :
clés de réussite pour les entreprises qui évoluent n Le lancement, en avance de phase, de l’offre

dans un marché en constante évolution et fortement Sogecash Ebics. Société Générale Maroc est la
concurrentiel. première banque de la place à avoir implémenté
Dans cette optique, Société Générale Maroc cette solution innovante, permettant aux clients de
accompagne ses clients à travers la ligne métier bénéficier de divers services d’échanges de fichiers,
spécialisée Cash Management, en mettant à leur de remises d’ordres de virements ou de prélèvements
disposition des experts dédiés et des solutions et de reporting, via le nouveau protocole EBICS.
innovantes pour optimiser leurs moyens de paiements, n Le partenariat noué avec la ligne métier mondiale

le suivi de leurs comptes, la gestion de leurs opérations Cash Management du groupe Société Générale,
à distance et la centralisation de leur trésorerie. renforçant ainsi les synergies intra-groupe en matière
de développement de l’activité Cash Management.
En 2016, l’activité Cash Management et Banque
de Flux a poursuivi son trend haussier, affichant une Activité Internationale
progression de 8,73% du PNB et une consolidation Avec une hausse de 10,2% des flux traités, l’activité
des parts de marché des flux domestiques dont le internationale a permis à Société Générale Maroc
volume a enregistré une hausse de 4,8%. d’une part, de confirmer son statut de partenaire

RAPPORT ANNUEL 2016 28


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

privilégié des entreprises à l’international, malgré un nouveau service qui leur permet, lors d’une transaction
portefeuille structurellement orienté « import » avec une d’achat ou de retrait, de voir s’afficher le montant de la
prépondérance des pétroliers et, d’autre part, de préserver transaction dans la devise d’origine.
ses parts de marchés, historiquement supérieures aux
parts de marché « naturelles » de la banque Autant de réalisations livrées avec succès en 2016,
Cette performance a été réalisée grâce à la mise en qui s’inscrivent dans la tendance de démocratisation
œuvre d’un plan d’action résolument orienté « client », croissante des services à distance.
s’appuyant sur la dynamisation de l’action commerciale, S’agissant du volume d’activité, l’exercice 2016 a
l’optimisation du dispositif Middle Office avec une été marqué par un développement soutenu des
orientation davantage axée conseil et assistance transactions, avec une évolution du volume des
client, l’amélioration de l’efficacité opérationnelle visant paiements de +15%, une évolution des transactions
à gagner en productivité, en délais de traitement et en e-commerce de +31% par rapport à l’exercice
maîtrise des risques opérationnels. précédent. Société Générale Maroc confirme ainsi sa
position d’acteur majeur sur le marché de la monétique.
ACTIVITÉ BANQUE TRANSACTIONNELLE
RETAIL
FONCTIONS SUPPORT, AU CŒUR DES
La Direction Banque Transactionnelle Retail regroupe ENJEUX STRATÉGIQUES DE LA BANQUE
les lignes métiers expertes en matière de nouveaux DE DEMAIN
canaux de paiement pour une meilleure gestion du
cash, de la monétique, du mobile et de l’internet En 2016, la culture digitale s’est progressivement
retail. Ces lignes métiers œuvrent au cœur de la diffusée à l’ensemble des équipes de Société
transformation de la banque, dans un contexte de Générale Maroc. La banque a avancé sur des sujets
digitalisation croissante et de dématérialisation des transverses clé pour accélérer la mise en œuvre de la
transactions. Transition Numérique (mise à jour et enrichissement
de son schéma directeur informatique, déclinaison
En 2016, la Banque Transactionnelle Retail a été
de son schéma directeur de la sécurité des Systèmes
un acteur majeur de la mise en service du nouveau
d’Information, architecture d’entreprise, programme
canal de mobile banking. L’application mobile offre
Digital For All à l’attention des collaborateurs, …).
des fonctionnalités riches et diversifiées puisqu’elle
permet, en mode public, de géolocaliser les agences Les projets bancaires et IT menés et/ou entamés par
et guichets automatiques, d’effectuer des simulations Société Générale Maroc depuis 2015 (optimisation des
de crédits, d’accéder aux cours des devises… et en processus, dématérialisation, évolution des systèmes
mode privé, après authentification, de consulter son de pilotage et de synthèse, parcours digitaux, chantiers
compte en temps réel, d’effectuer des virements, d’infrastructure pour permettre le doublement des
des recharges de cartes prépayées, des paiements capacités réseau en agence (bande passante),
de factures, ou encore de commander un chéquier, augmentation du stockage des données, déploiement
télécharger un RIB ou un relevé de compte… progressif du wifi au siège et en agences, mise à
Dans la lignée du lancement de son offre de mobile disposition de tablettes pour les équipes nomades, …)
banking, Société Générale Maroc participe activement constituent ainsi une déclinaison concrète des priorités
au projet national de «Mobile paiement » dans le cadre qui ont émergé du plan stratégique 2016-2018.
de l’engagement du Maroc pour l’inclusion financière.
Ce projet devrait aboutir en 2017. Ces premiers acquis fondamentaux permettent
d’incarner de manière résolument moderne notre
En 2016, l’activité monétique a également été promesse de devenir « LA banque relationnelle de
particulièrement soutenue, avec le lancement de nouvelles référence ».
cartes bancaires : les cartes Infinite, dédiées à la clientèle
patrimoniale, et C’Bio, première carte biodégradable au Une nouvelle étape de la Transition Numérique s’ouvre
Maroc, lancée en marge de la COP 22. pour Société Générale Maroc. Dans la cadre de sa
Les services sur guichet automatique ont également été stratégie omnicanale, la banque doit dès maintenant
enrichis, avec, pour les porteurs de cartes nationales, se préparer à répondre à de nouveaux types d’attentes
l’accès au paiement de nouveaux facturiers (Inwi, exprimés par les clients et les métiers : plus de proximité,
Orange, Lydec) et au paiement de leurs taxes locales de réactivité, de souplesse, d’agilité, d’ouverture,
et professionnelles. Les porteurs de cartes étrangères d’analyse et de valorisation des données… avec la
qui utilisent les guichets automatiques de Société mise en place de nouvelles façons de travailler et de
Générale Maroc peuvent quant à eux accéder à un collaborer avec nos partenaires.

29 RAPPORT ANNUEL 2016


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

6. ACTIVITÉS DES FILIALES SPÉCIALISÉES


EN SERVICES FINANCIERS DU GROUPE
SOGECAPITAL GESTION moyen échangé sur le marché central pour l’année 2016
s’élève à 128,3 millions de dirhams, affichant une hausse
Acteur majeur de la gestion d’actifs au Maroc, de près de 10% par rapport à 2015.
Sogécapital Gestion intensifie sa présence par la mise Dans ce contexte, Sogécapital Bourse a pu maintenir
en place d’une gamme complète et diversifiée de la dynamique de développement de son activité, grâce
fonds destinés à répondre aux besoins de sa clientèle. notamment au renforcement de sa présence auprès
La société de gestion gère 27 fonds, dont 17 ouverts des investisseurs institutionnels et de la clientèle
au grand public et 10 fonds dédiés. patrimoniale.
En 2016, Sogécapital Gestion a atteint un encours En effet, tout au long de l’année 2016, le management
moyen de 18,9 milliards de dirhams, en hausse de 16% et l’équipe commerciale de Sogécapital Bourse se sont
par rapport à fin 2015. Sa part de marché, mesurée par attachés à développer le fonds de commerce, par le
l’actif moyen, a progressé de 2,2% atteignant 5,4% à recrutement de nouveaux clients et par la valorisation
fin 2016. des relations avec les anciens clients. Par ailleurs, un
Par ailleurs, la performance des fonds actions a été effort constant d’amélioration du niveau de conseil
excellente durant l’année 2016 puisque deux d’entre délivré à la clientèle a été fourni durant l’année et ce,
eux (AFG Dynamic Fund et SG Épargne Plus Actions) à travers la production de notes d’analyses de qualité
ont enregistré une performance supérieure à 40%, grâce notamment au renforcement de l’équipe Analyse
contre un indice MASI qui enregistre une hausse de & Recherche.
30,46%. Enfin, Sogécapital Bourse a participé à l’unique
Les performances des principaux fonds des catégories opération d’introduction en bourse de l’année, Marsa
« Obligataire Moyen Long Terme » et « Obligataire Court Maroc, en tant que membre du syndicat de placement.
Terme » ont également été supérieures à la moyenne
du marché. SOGELEASE
Durant l’année 2016, Sogécapital Gestion a obtenu la
norme ISAE 3402 niveau 1, garantissant l’existence En 2016, Sogelease Maroc s’est investi dans le
d’un dispositif de contrôle interne adapté. La norme déploiement de son Plan Stratégique 2016-2018 visant
ISAE 3402 (International Standard on Assurance un objectif de compétitivité accrue sur son marché, en
Engagements 3402) est développée par l’AICPA s’appuyant sur le renforcement des synergies avec
(American Institute of Certified Public Accountant) avec le réseau Société Générale et le développement de
pour objectif de garantir la crédibilité des prestations et l’activité « financement des ventes », tout en priorisant
leur conformité aux standards internationaux. la rentabilité.
En dépit d’un contexte économique morose, marqué
SOGECAPITAL BOURSE par une baisse des investissements, d’un cadre
réglementaire de plus en plus exigeant et d’une
Après un démarrage timide au cours du premier trimestre concurrence acharnée, Sogelease Maroc a enregistré
2016, le marché boursier marocain s’est inscrit dans une une production de 2,14 milliards de dirhams en 2016,
tendance globalement haussière, favorisée par la baisse contre 2,01 milliards de dirhams en 2015, soit une
des rendements obligataires durant la première moitié progression de 6% alors que le marché du crédit-bail
de l’année, puis par l’effet catalyseur de l’introduction en s’est maintenu à un niveau pratiquement stable sur la
Bourse de Marsa Maroc à partir du mois de Juillet 2016, même période.
et enfin par la dynamique de publication de résultats À fin décembre 2016, Sogelease Maroc a affiché un
semestriels 2016 satisfaisants et globalement au-delà encours de 6,54 milliards de dirhams, en progression
des attentes des investisseurs. Le MASI, principal indice de 2,5% par rapport à 2015, avec un résultat net de 49
du marché marocain, a clôturé l’exercice 2016 avec une millions de dirhams, en hausse de 4% par rapport à 2015.
performance annuelle de +30,46%. Ces performances sont le résultat d’une bonne
En terme de volumétrie, le marché s’est inscrit dans la dynamique commerciale, d’une maitrise des frais
même tendance avec un accroissement des transactions généraux et d’une amélioration conséquente du coût
enregistrées et ce, principalement durant le dernier net du risque, fruit d’une politique d’octroi rigoureuse
trimestre de l’année 2016. En effet, le volume quotidien et d’une pratique de recouvrement résolue.

RAPPORT ANNUEL 2016 30


3 | RA P P O R T DU DI R E CT OI R E

LA MAROCAINE VIE d’évolution de 66%, alors que le marché a connu


une croissance des ventes de 26% par rapport à
Grâce à la forte synergie avec le groupe Société 2015. Résultat de ces performances commerciales
Générale au Maroc d’une part et la réponse pertinente et de l’action menée pour optimiser ses coûts de
aux attentes de ses clients et partenaires d’autre part, refinancement, le PNB d’EQDOM s’est accru de 2,8%.
La Marocaine Vie a poursuivi, pour la troisième année De son côté, tenant compte de l’impact du contrôle
consécutive, sa tendance haussière en termes de fiscal ayant porté sur la période 2012-2015, le résultat
chiffre d’affaires. net d’EQDOM s’est établi à 146,6 millions de dirhams,
en baisse de 6,5% par rapport à 2015.
Ainsi, l’année 2016 a été marquée par une production Pour 2017, EQDOM compte poursuivre le renforcement
soutenue à l’issue de laquelle La Marocaine Vie a réalisé de son dynamisme commercial et de son efficacité
un nouveau chiffre d’affaires historique de 1,5 milliard de opérationnelle en capitalisant sur le développement de
dirhams, en hausse de 9% par rapport à 2015. ses activités stratégiques.
Le chiffre d’affaires de l’activité Épargne s’est établi à
1,17 milliard de dirhams, en progression de 12% par ALD AUTOMOTIVE
rapport à l’exercice 2015. Cette croissance résulte
des bonnes performances des produits patrimoniaux, ALD Automotive confirme son positionnement de
avec une forte contribution de la Banque Privée, leader sur le marché de la location longue durée de
représentant 39% du chiffre d’affaires épargne, ainsi véhicules, avec une part de marché de 25,6%.
que de celle de l’activité retraite vendue en direct. Le dynamisme commercial, permettant de capter de
Le chiffre d’affaires de l’activité Prévoyance & Santé s’est nouveaux clients, et la qualité de service permettant
établi à 322 millions de dirhams, en augmentation de 1% de fidéliser la clientèle acquise ont permis à ALD
par rapport à 2015. Ce résultat est porté par la croissance Automotive d’enregistrer à fin 2016 un chiffre d’affaires
de l’activité non vie et l’activité des assurances des en hausse de 9%.
emprunteurs de Société Générale Maroc. ALD Automotive a clôturé l’année 2016 avec un parc
En 2016, La Marocaine Vie a enregistré un PNB de 208 géré de près de 9 000 véhicules à la route, en hausse
millions de dirhams, en hausse de 22%, sous l’effet de 8,8 % par rapport à 2015 et un portefeuille clients
des bonnes performances commerciale et financière. en hausse de 13%.

L’année 2016 a également vu l’aboutissement de De nombreuses initiatives ont également jalonné


plusieurs chantiers importants : l’année 2016, dont les plus marquantes sont les
n Le déploiement de la première phase de la stratégie suivantes :
santé de La Marocaine Vie, à travers l’enrichissement n Le développement d’un environnement digital dédié

de l’offre et la conclusion d’un partenariat avec un aux conducteurs et aux fleet manager pour leur faciliter
prestataire de service international, la gestion des véhicules au quotidien et leur garantir la
n Le lancement d’une nouvelle offre d’assurance santé mobilité maximale que ALD Automotive s’est engagé
à l’international, à offrir à ses clients. Cet environnement repose sur
n Le renforcement de l’activité du groupe Société une application mobile pour les conducteurs et un
Générale Assurance à travers l’accompagnement portail web pour les gestionnaires de parc, baptisé
de l’implantation d’une nouvelle entité du groupe au « My ALD », avec une digitalisation des rapports de
Maroc, flotte via ALD Net, outil accessible depuis My ALD,
n La poursuite de la dynamique marketing et n La refonte du site web Corporate conformément aux

commerciale, avec des opérations et des animations nouvelles technologies,


innovantes ainsi que le renforcement du digital et du n Le renouvellement de la certification selon la norme
multi-canal, ISO 9001 V2008, avec aucune non-conformité.
n La consolidation et le renforcement de la sécurité

des systèmes d’informations. Au-delà de son activité commerciale soutenue


et performante, ALD Automotive s’est illustré par
EQDOM sa participation aux grands évènements de sport
automobile au Maroc (Rallye Maroc Classic, Rallye
Dans un contexte concurrentiel exacerbé et un Maroc Historique et Grand Prix de Marrakech) et par
environnement contraignant, EQDOM a su poursuivre le renouvellement de son engagement social, avec la
et intensifier sa dynamique commerciale. Elle a réussi, mise à disposition de véhicules, à titre gracieux, pour
notamment, à enregistrer une progression significative le compte des associations SOS Villages d’Enfants et
dans le financement Automobile qui a affiché un taux L’Heure Joyeuse.

31 RAPPORT ANNUEL 2016


4
GOUVERNANCE D’ENTREPRISE

1. Gouvernance................................................................................................................. 34
2. Comités spécialisés............................................................................................. 37
3. Politique de rémunération ......................................................................... 38
4. Organigramme de la banque.................................................................. 39

33 RAPPORT ANNUEL 2016


4 | G O U V E R NANCE D’E NTR E PR ISE

1. GOUVERNANCE

Respectant les principes généraux du gouvernement COMPOSITION DU CONSEIL DE


d’entreprise, le système de gouvernance de Société SURVEILLANCE AU 31 DÉCEMBRE 2016
Générale Maroc se compose d’un Directoire qui assure
ses fonctions de gestion sous le contrôle permanent PRÉNOM / NOM FONCTION
du Conseil de Surveillance.
Jean-Luc PARER Président
LE DIRECTOIRE Abdelaziz TAZI Président d'honneur
Marc VIENOT Vice-Président
Le Directoire est chargé de la gestion courante des Driss BENHIMA Membre
activités de l’établissement et assure le pilotage effectif Abdellatif HAKAM Membre
du processus de réalisation des objectifs stratégiques Ghita LAHLOU Membre
fixés par le Conseil de Surveillance. Il est composé de
Alexandre MAYMAT Membre
deux membres :
n M. Khalid CHAMI : Président du Directoire
Layla M’ZALI Membre
n M. Jérôme JACQUIER : Directeur Général Jean-François SAMMARCELLI Membre
Le Directoire bénéficie du support du Comité Exécutif Bernardo SANCHEZ INCERA Membre
qui constitue l’une des principales instances de gestion
de la banque. Le comité Exécutif a pour principales Sophia ZEMMAMA Secrétaire du Conseil
missions de :
n Piloter la banque, au travers notamment du suivi des CRITÈRES D’INDÉPENDANCE
réalisations.
n Assurer la communication entre le Directoire, les En application des critères d’indépendance retenus par
différents pôles et les Directions transversales. la directive de Bank Al-Magrib N° 1/W/2014 relative à
n Prendre des décisions opérationnelles dépassant la gouvernance au sein des établissements de crédit,
la compétence des Directions de la Banque. Ces le Conseil de Surveillance de Société Générale Maroc
décisions importantes sont ensuite soumises pour comprend en son sein deux membres indépendants :
approbation au Directoire et consignées dans un n Monsieur Driss BENHIMA

relevé de décisions qui est diffusé auprès des entités n Madame Ghita LAHLOU

concernées.
La banque a institué également des comités internes PROCESSUS DE SÉLECTION
spécialisés qui viennent appuyer le Directoire dans sa
fonction de gestion et de maîtrise des risques et du Les membres du Conseil de Surveillance sont désignés
contrôle interne. par l’Assemblée Générale Ordinaire. Le processus
de nomination et de renouvellement des membres
LE CONSEIL DE SURVEILLANCE du Conseil de Surveillance est pris en charge par le
Comité des Nominations et des Rémunérations qui
Le Conseil de Surveillance a pour mission principale soumet ses propositions au Conseil de Surveillance, à
de s’assurer que la marche de la Banque s’exerce charge pour ce dernier de les soumettre à l’Assemblée
conformément à la réglementation et à la stratégie Générale Ordinaire.
arrêtée. Il est le responsable en dernier ressort de la
solidité financière de l’établissement et opère, à cet
effet, à toute époque de l’année, les vérifications et
contrôles qu’il juge opportun.

RAPPORT ANNUEL 2016 34


4 | G O U V E R NANCE D’E NT R E PR ISE

• Liste des autres mandats des membres du Conseil de Surveillance

M. Jean Luc PARER M. Driss BENHIMA


Komercni Banka A.S. Président du Conseil Air Liquide Maroc Administrateur
(République Tchèque) de Surveillance Nexans Maroc Administrateur
Président du Conseil Holcim Maroc Administrateur
SG Splitska Banka (Croatie)
de Surveillance Gras Savoye Maroc Administrateur
Membre du Conseil Nataeej Administrateur
PJSC Rosbank (Russie)
de Surveillance Eco Medias Administrateur
BRD - Groupe Société SG Cameroun Administrateur
Administrateur
Générale S.A. (Roumanie)
SG Côte d'Ivoire Administrateur
SG Sénégal Administrateur M. Abdellatif HAKAM
Président Directeur
Auto Nejma
Général
M. Abdelaziz TAZI Président Directeur
Président du Conseil Sedec
Ventec Maroc Général
d'Administration Président Directeur
Eqdom Administrateur Gare Routière Voyageur Rabat
Général
Sogelease Administrateur Président Directeur
Établissement Hakam Frères
Autorité Marocaine des Général
Administrateur
Marchés de Capitaux Président Directeur
Hakam Abdellatif Finances
Nexans Maroc Administrateur Général
SNI Administrateur Maison d'Enfants Akkari Président
Gras Savoye Maroc Administrateur Fondation Abdellatif et
Président
Saham Assistance Administrateur Michaal Hakam
Investima Administrateur Association des Producteurs
Président
Dounitex Administrateur d'Agrumes du Gharb
Sirmel Administrateur Phodis Président
VM Sécurité Administrateur
Ecowell Administrateur
Mme Ghita LAHLOU
MCS Administrateur
Saham S.A. Administrateur
Phone Group Administrateur
Meden Healthcare Administrateur
M. Marc VIENOT
Sana Éducation Administrateur
Groupe Barrière Administrateur
Saham Assistance Administrateur
Saham Assurance Côte
Administrateur
d'Ivoire
Saham Pharma Administrateur

35 RAPPORT ANNUEL 2016


4 | G O U V E R NANCE D’E NTR E PR ISE

M. Alexandre MAYMAT Mme Layla M’ZALI


Président du Conseil Deveco Souss Administrateur
SG Algérie
de Surveillance
Président du Conseil
SG de Banques aux Antilles
d'Administration M. Jean-François SAMMARCELLI
Banque Française Président du Conseil Président du Conseil
Commerciale Océan Indien d'Administration NextStage
de Surveillance
Président du Conseil Crédit du Nord Administrateur
Investima
d'Administration Boursorama Administrateur
Président du Conseil SG Private Banking Monaco Administrateur
Eqdom
d'Administration Sogecap Administrateur
Président du Conseil Sopra Steria Administrateur
Banco SG Mozambique
d'Administration
Sogeprom Administrateur
Président du Conseil
Banque de Polynésie Ortec Expansion Censeur
d'Administration
Président du Conseil
SG Sénégal
d’Administration
M. Bernardo SANCHEZ INCERA
Union Internationale de Président du Conseil
Directeur Général
Banques (Tunisie) d'Administration Société Générale S.A.
Délégué
SG Cameroun Administrateur
Président du Conseil
SG Côte d'Ivoire Administrateur Boursorama S.A.
d'Administration
SG Ghana Administrateur Président du Conseil
SG Banques en Guinée Administrateur Crédit du Nord
d'Administration
SG Mauritanie Administrateur Sogecap Administrateur
SG Calédonienne de Banque Administrateur BRD - Groupe Société
SG China Administrateur Administrateur
Générale S.A.
Représentant Membre du Conseil
Advans Cameroun permanent de SG PJSC Rosbank
de Surveillance
Cameroun
Représentant
SG de Banque au Liban
permanent de SG
Southeast Asia Commercial Représentant
Joint Stock Bank (Vietnam) permanent de SG

RAPPORT ANNUEL 2016 36


4 | G O U V E R NANCE D’E NT R E PR ISE

2. COMITÉS SPÉCIALISÉS

Le Conseil de Surveillance de Société Générale Maroc Le comité a tenu 4 réunions courant l’exercice 2016.
a procédé à la mise en place des comités techniques Les principaux points examinés sont les suivants :
suivants : n Les travaux d’analyse de l’organisation et du
fonctionnement de la filière Risque et Recouvrement
• Le Comité d’Audit et des Comptes n L’approbation des orientations de la politique de

Le Comité d’Audit et des Comptes est responsable de crédit de la banque


la surveillance et de l’évaluation de la mise en œuvre n L’examen du portefeuille d’engagements

des dispositifs de Contrôle Permanent et de Contrôle n L’analyse du coût net du risque de la banque et de

Périodique. son évolution


Le comité a tenu 4 réunions courant l’exercice 2016. n Le suivi du respect des ratios règlementaires

Les principaux points examinés sont les suivants : n L’analyse des résultats des stress tests.

n Les travaux du Contrôle Permanent et du Contrôle


Composition du Comité des Risques
Périodique
PRÉNOM / NOM FONCTION
n L’approbation du plan d’audit 2017

n Les synthèses des missions externes (régulateur…)


Jean-François SAMMARCELLI Président
ainsi que les préconisations effectuées et les plans Jean-Luc PARER Membre
de mise en œuvre Alexandre MAYMAT Membre
n Les risques structurels de la banque (liquidité et

refinancement, risque de taux) • Le Comité des Nominations et des Rémunérations


n L’arrêté des comptes annuels 2016
Le Comité des Nominations et des Rémunérations
n Le dispositif de traitement des réclamations, est chargé notamment de conseiller et d’assister le
l’évolution de celles-ci et les actions correctrices Conseil de Surveillance dans la conception et le suivi
mises en place. du système de rémunération ainsi que le processus de
nomination et de renouvellement de ses membres, de
Composition du Comité d’audit et des comptes ceux du Directoire ainsi que des Directeurs Généraux
PRÉNOM / NOM FONCTION Adjoints de la banque.
Ghita LAHLOU Président
Composition du Comité des Nominations et des
Alexandre MAYMAT Membre
Rémunérations
PRÉNOM / NOM FONCTION
• Le Comité des Risques
Le Comité des Risques est chargé notamment Driss BENHIMA Président
d’assister le Conseil de Surveillance dans son rôle de Jean-Luc PARER Membre
surveillance des risques auxquels Société Générale Bernardo SANCHEZ INCERA Membre
Maroc est exposée, du respect de la stratégie et des
politiques générales de gestion des risques et de la
conformité à la règlementation relative au risque.

37 RAPPORT ANNUEL 2016


4 | G O U V E R NANCE D’E NTR E PR ISE

3. POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION

La politique globale de rémunération de la banque a Liée à la politique de développement du capital


été approuvée lors du Conseil de Surveillance de mai humain de la banque, elle permet de mobiliser les
2016. Elle détaille les mécanismes relatifs à la rétribution compétences au bon endroit et au bon moment et
monétaire ainsi que les dispositions appliquées en doit, à ce titre, être transparente, équitable, flexible
termes d’avantages sociaux. Elle prend en compte et motivante. La banque dispose pour cela d’un
les exigences réglementaires de Bank Al-Maghrib, les système de classification des postes permettant de les
accords de branche communs au secteur bancaire positionner les uns par rapport aux autres et d’assurer
ainsi que les accords internes avec les partenaires cohérence et équité notamment lors de la réalisation
sociaux. de mobilités, qu’elles soient horizontales ou verticales.

La pierre angulaire de la politique de rémunération Au-delà de la rémunération contractuelle, Société


de la banque est la performance du collaborateur, Générale Maroc pratique une politique sociale de
définie lors de rendez-vous bi-annuels entre managers proximité et propose à ses collaborateurs un dispositif
et collaborateurs. C’est l’occasion d’évaluer les d’avantages sociaux de diverses natures (protection
réalisations de la période écoulée et de se projeter vers sociale de qualité, assistance médicale, campagnes
l’accomplissement des ambitions en cours et à venir. de prévention/dépistage de certaines maladies, offre
de crédits à taux privilégiés, centres de loisirs...).
La politique de rémunération s’inscrit dans un
processus plus large de gestion des ressources
humaines au service des lignes métiers.

RAPPORT ANNUEL 2016 38


4 | G O U V E RNANCE D’E NT R E PR ISE

4. ORGANIGRAMME DE LA BANQUE

Fondation Groupe SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MAROC


Samia AHMIDOUCH
Contrôle Permanent, RO et conformité
Mohamed Saad BENNANI CONSEIL DE SURVEILLANCE
Jean-Luc PARER Risques
Président
Mickael PAGES
Affaires Juridiques
Mostafa ABADOU Recouvrement
Faouzi MOUSSAIF
DIRECTOIRE
Direction Financière Khalid CHAMI
Hicham ALAMI Président Ressources Humaines
Farah CHRAIBI
Jérôme JACQUIER
Directeur Général
Inspection Générale
Serge DASSARECOS Marketing, Communication & Relations Clients
Isabelle HAOUCH

Mohammed TAHRI
Younès BENBOUJIDA
Asmae HAJJAMI
Directeurs Généraux Adjoints

Pôle Réseau Pôle de Financements et d’Investissement Pôle Ressources Générales et Banque de Flux
Mohammed TAHRI Younès BENBOUJIDA

39 RAPPORT ANNUEL 2016


5
DÉONTOLOGIE

1. Code de déontologie....................................................................................... 42
2. Prévention des conflits d’intérêts.................................................... 43

41 RAPPORT ANNUEL 2016


5 | D É O N T O LO GI E

Intégrité et conformité sont des axes essentiels de la ligne de conduite des


collaborateurs Société Générale.
Agir avec intégrité est au cœur de notre métier de banquier responsable.
Agir en conformité consiste à inscrire nos actions dans le respect des
dispositions propres aux activités bancaires et financières, qu’elles
soient de nature législative ou réglementaire, ou qu’il s’agisse de normes
professionnelles, déontologiques ou internes.

1. CODE DE DÉONTOLOGIE

À travers l’ensemble de ses activités, Société Société Générale, tout en étant conforme à la
Générale Maroc souhaite instaurer une relation durable réglementation marocaine.
bâtie sur la confiance avec ses clients et l’ensemble Il détaille les règles de bonne conduite, les principes
de ses parties prenantes. La banque accorde donc essentiels en matière de comportement individuel et
une importance particulière à l’éthique et aux principes collectif, comme l’intégrité, la rigueur, la responsabilité,
déontologiques. le sens du service…Il régit les relations avec les clients
C’est pourquoi Société Générale Maroc a mis en place et fournisseurs, s’appuie sur des exigences éthiques
un code déontologique régissant le comportement tels que le respect de la confidentialité de l’information,
de ses collaborateurs et répondant aux exigences l’intégrité des marchés et le droit d’alerte…
réglementaires et légales. Véritable point de repère Le code de déontologie s’applique à tous. Chaque
dans la façon de gérer les activités de façon éthique et collaborateur est invité à adhérer, respecter et agir en
responsable, le code déontologique est un référentiel cohérence avec le code de déontologie.
qui repose sur les principes et les valeurs du groupe Le code de déontologie est partagé avec tous les

RAPPORT ANNUEL 2016 42


5 | D É O NT O L O GI E

collaborateurs et est remis à chaque nouvelle recrue. Clients ». Société Générale Maroc poursuit ainsi
Il fait l’objet de messages réguliers de sensibilisation chaque jour le développement d’une culture forte et
au travers des campagnes de communication initiées partagée par tous ses collaborateurs.
sous les thématiques « Culture Risques » et « Culture

2. PRÉVENTION DES CONFLITS D’INTÉRÊTS

Tout collaborateur doit s’abstenir d’entretenir avec d’intérêts (Risques, Conformité, Audit) de bénéficier
les clients, partenaires et fournisseurs des relations d’une indépendance de par leur rattachement au
personnelles qui contreviendraient à ses devoirs Directoire.
professionnels ou le mettraient en situation de conflit n Des mesures spécifiques permettant à des
d’intérêts. entités sensibles telle que la Salle des Marchés
de bénéficier d’une séparation « physique » à
Afin d’éviter les situations de conflits d’intérêts, travers la sécurisation des accès aux locaux
susceptibles d’entraver le respect des obligations dédiés. Également, les procédures d’habilitation
réglementaires et déontologiques de la banque et de la banque limitent l’accès aux informations
d’entrainer des risques juridiques, commerciaux ou confidentielles aux seules personnes en ayant
de réputation, Société Générale Maroc décline une besoin dans le cadre de l’exercice de leurs activités.
politique interne rigoureuse qui s’appuie sur : n Des règles strictes en matière d’exécution des

n Une documentation spécifique, sous forme d’une opérations sur les marchés financiers (respect du
instruction et d’un guide, traitant la prévention des principe d’équité dans le traitement des ordres
conflits d’intérêts et rappelant les lignes de conduite des clients, interdiction de tout intéressement
à respecter par les collaborateurs. d’un collaborateur au succès d’une transaction
n Une organisation adéquate, permettant aux spécifique, obligation de transparence des frais et
principales activités susceptibles d’entrer en conflits commissions appliqués aux opérations…).

43 RAPPORT ANNUEL 2016


6
RESPONSABILITÉ SOCIALE
ET ENVIRONNEMENTALE
1. Employeur responsable...................................................................................... 46
2. Reporting RSE................................................................................................................. 48
3. Préservation des ressources naturelles......................................... 49
4. Acteur environnemental engagé............................................................. 50
5. Finance responsable............................................................................................... 53
6. Fondation Société Générale Maroc.................................................... 54

45 RAPPORT ANNUEL 2016


6 | RE S P O N S AB I L I TÉ SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

Depuis plus d’un siècle, Société Générale Maroc s’engage pour que son
développement concilie progrès économique, social et sociétal. Le code
de conduite et la culture de la banque reposent sur des valeurs fortes et
partagées : responsabilité, engagement, esprit d’équipe et innovation.
La banque et ses filiales au Maroc sont très actives en matière de projets et
actions à vocation sociales et environnementales. De même, empreints de
la culture d’entreprise et grâce à une politique concertée, les 4 000 salariés
du Groupe agissent, par leurs gestes quotidiens et leur professionnalisme,
comme des acteurs citoyens, sensibilisés aux questions d’éthique, de
responsabilité et de solidarité.

1. EMPLOYEUR RESPONSABLE
Dans un environnement en profonde mutation,
la gestion des ressources humaines confirme sa EFFECTIFS SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MAROC 2016
dimension stratégique pour maintenir un bon niveau
de croissance. Avec près de 4 000 collaborateurs 36%
exerçant dans des métiers et des activités diversifiées, (1 156)
le Groupe Société Générale Maroc inscrit sa politique Femmes
RH au service de la performance et de la valorisation Hommes
du capital humain. Sa démarche d’employeur 64%
(2 048)
responsable s’exprime au travers de nombreux axes
de travail : attention portée à l’égalité des chances
hommes/femmes, politique de formation structurée
et efficiente, dialogue social et actions en faveur des
conditions de travail, d’hygiène et de sécurité… PROFIL HUMAIN – SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MAROC

STRUCTURE DES EFFECTIFS 51-60


Au 31 décembre 2016, le Groupe Société Générale
Maroc compte 3 900 collaborateurs, dont 3 200 41-50 Femmes
exerçant au sein de la banque.
31-40 Hommes

Partant d’une représentativité moins importante des 21-30


femmes dans ses effectifs, Société Générale Maroc
0 100 200 300 400 500 600 700 800
s’attache à promouvoir et valoriser la femme, favoriser
son bien-être et sa reconnaissance, encourager sa
promotion et plus globalement rechercher un meilleur
équilibre homme/femme au sein de la banque.
RÉPARTITION ET ÉVOLUTION DES EFFECTIFS PAR STATUT
C’est ainsi que de nombreuses actions ont été initiées
pour assurer un renforcement du positionnement de la Gradés
Employés Total
femme à tous les niveaux. et Cadres
Avec les nominations : 2014 552 2643 3 195
n Au sein du Conseil de Surveillance de la banque, de
2015 534 2 676 3 210
3 femmes administrateurs,
n À des postes clés de management, d’une 2016 397 2 807 3 204
femme Directeur Général Adjoint et de 9 femmes - 28% + 6,2%
Responsables de Direction en 2016,

RAPPORT ANNUEL 2016 46


6 | R E S P O N SAB I L I T É SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

n À des postes d’encadrement sur le terrain et en


région, d’une femme Directrice Régionale et de 85
femmes Directrices d’Agence en 2016, soit +26% PLUS DE 78% DES
par rapport à 2013. COLLABORATEURS ONT PLUS
Avec des signes incontestables d’accompagnement et DE 5 ANS D’ANCIENNETÉ,
d’encouragement de la femme en termes d’évolution UNE PREUVE FORTE
de carrière :
n En 2016, 50% des lauréats à la formation qualifiante D’APPARTENANCE AU GROUPE
et 46% des lauréats classe 5 (cadres) sont des
femmes.
Avec des mesures favorisant le bien-être et la
reconnaissance de la femme :
n Déploiement d’une campagne de dépistage préventif
UNE POLITIQUE ADAPTÉE POUR LE
du cancer du sein, RECRUTEMENT DES JEUNES DIPLÔMÉS
n Célébration de la journée internationale de la femme Le capital humain ne fait pas référence au nombre de
(hommage aux femmes, remise d’un cadeau…). collaborateurs, mais à ce que ces derniers possèdent
en termes de connaissances, de compétences,
À l’occasion de la journée de la femme, les d’expériences, et d’engagement envers l’organisation.
collaboratrices du siège de la banque ont démontré Consciente de ces éléments essentiels, Société
leur fierté d’appartenance en organisant un « flash Générale Maroc s’applique à veiller à la bonne
mob » inédit. adéquation des profils recrutés afin de répondre au
mieux aux attentes des candidats et à l’égalité des
À effectif quasi équivalent entre 2014 et 2016, alors chances à l’embauche. Cette démarche permet ainsi
que la proportion des employés a fortement chuté de fidéliser les jeunes collaborateurs en leur proposant
(-28%), celle des gradés et des cadres a connu une une perspective de carrière qui corresponde à leurs
augmentation de 6,2%, illustrant la politique active de attentes.
promotion interne du capital humain.

47 RAPPORT ANNUEL 2016


6 | RE S P O N S AB I L I TÉ SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

Dès leur intégration et pour une meilleure immersion Les formations comportementales ne sont pas
dans le groupe Société Générale, les nouvelles recrues en reste, avec la poursuite du cycle « Manager de
de la banque et des filiales sont invitées à participer proximité - réussir dans votre rôle », déployant de
aux « Starting days », journées dédiées à la découverte nouvelles sessions auprès des managers du réseau,
du Groupe dans toute la diversité de ses activités et du siège, mais aussi des filiales locales.
de ses métiers, ainsi qu’à l’immersion dans la culture Sous un format e-learning, une formation spécifique
d’entreprise. a été adressée à l’ensemble des collaborateurs,
sur les enjeux relatifs aux « Sanctions financières à
UNE GESTION DYNAMIQUE DU CAPITAL l’international », elle a enregistré un taux de validation
HUMAIN de 98%.
Société Générale Maroc démontre son engagement En 2016, l’activité Formation s’est enfin enrichie
pour la valorisation de son capital humain, au travers et diversifiée avec le déploiement de nouveaux
d’une politique active de promotion et de mobilité programmes tels que :
n le programme « CAP Afrique » dispensé au profit
interne, mettant l’accent sur la fidélisation de ses
talents, ainsi que d’un programme de formation de la population non retail et grande entreprise,
qualitatif et soutenu, visant à renforcer l’expertise et les permettant à près de 120 collaborateurs de participer
compétences de ses collaborateurs. aux 9 sessions initiées en 2016,
n le développement de l’efficacité personnelle et
Le déploiement du plan de formation a permis de
dispenser plus de 77 000 heures de formation en 2016. professionnelle, au travers de modules dédiés à la
Au cœur de ce programme, les cursus de formations gestion du temps et des priorités, aux techniques
internes et les parcours métiers tiennent toujours d’expression à l’oral et à l’écrit, au management
une place importante pour favoriser et encourager d’équipe...,
n le programme « développement personnel des
les évolutions de carrière. Des modules de formation
spécifiques viennent compléter les cursus métier pour collaborateurs », piloté par un coach spécialisé,
n le leadership modèle, véritable référentiel de
permettre l’approfondissement ou la mise à niveau des
connaissances dans des domaines particuliers, ou compétences comportementales, démultiplié au
encore, pour accompagner la conduite du changement travers de 18 sessions profitant à 500 collaborateurs
dans les projets bancaires. et visant à insuffler les comportements d’engagement,
C’est ainsi qu’en 2016, un effort particulier a été de responsabilité, d’esprit d’équipe et d’innovation
consenti dans le cadre : au service de la performance individuelle et collective.
n de la diffusion de la culture « digitale », afin d’assurer

le lancement réussi de nouveaux services telle que Autant de parcours, de cursus et de modules
l’application mobile, de formation qui placent le développement des
n du lancement d’un nouvel outil de gestion des
connaissances, des aptitudes, des compétences et
risques (Colors), impactant les métiers « Risques » de l’engagement envers l’organisation, au cœur de la
du siège mais aussi la force de vente, stratégie de valorisation du capital humain.
n du déploiement d’une nouvelle offre d’affacturage,

pouvant être proposée directement par les Directeurs


d’Agence et les Conseillers de Clientèle Entreprise.

2. REPORTING RSE

Le Groupe Société Générale collecte et consolide Société Générale. Son implication est nécessaire pour
annuellement un certain nombre d’indicateurs maintenir la qualité et la fiabilité du reporting RSE,
réglementaires en matière de responsabilité sociale, soumis à la vérification des auditeurs mandatés à cet
sociétale et environnementale dans l’outil « Planethic effet.
Reporting ». La campagne annuelle Planethic Reporting de collecte
Société Générale Maroc s’inscrit pleinement dans la des données environnementales 2016 est aussi
dynamique RSE et fait partie du périmètre couvert par l’occasion de dresser le bilan des actions sociales et
l’obligation de reporting extra-financier RSE du groupe environnementales réalisées au cours de l’année.

RAPPORT ANNUEL 2016 48


6 | R E S P O N SAB I L I T É SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

3. PRÉSERVATION DES RESSOURCES NATURELLES

Consciente des enjeux du développement durable, Au-delà de l’aspect de réduction des coûts, ce
Société Générale Maroc a initié de nombreuses nouveau dispositif a permis de rajeunir le parc de
actions visant à réduire, dans l’exercice de ses métiers reprographie, d’optimiser les espaces, réduire les
et activités, sa propre consommation d’eau, d’énergie incidents et sécuriser les impressions.
et de papier.
Au niveau des pratiques et usages, de nombreux
Selon la Banque mondiale, la disponibilité en eau progrès ont également été enregistrés grâce au
douce sera l’un des facteurs de ralentissement du développement de l’envoi de rapports électroniques, à
développement économique au cours des prochaines la promotion de l’usage du recto/verso pour le papier,
décennies. La gestion de l’eau devient ainsi un élément à la collecte des déchets d’équipements électriques et
de la stratégie d’entreprise, voire pour certains acteurs électroniques (D3E), à la mise en place progressive du
économiques un facteur de compétitivité. tri des papiers dans les bureaux…
La réduction de la consommation d’eau de près de
20% par rapport à l’année précédente illustre la forte Société Générale Maroc a également établi le principe
sensibilité de la banque en matière de préservation de l’envoi des relevés de comptes papier de ses clients à
de cette ressource, qu’elle diffuse et transmet à ses cadence trimestrielle. Cette initiative environnementale
collaborateurs. a permis de réduire considérablement la quantité de
papier utilisé à cet effet et de sensibiliser indirectement
La mise en place de systèmes multifonctions au la clientèle, composante importante de ses parties
mois de juin 2016 a permis le remplacement des prenantes. Au niveau interne, les bulletins de paie
imprimantes, fax, scanners et copieurs par une des collaborateurs sont désormais consultables sur
seule machine intégrant l’ensemble des fonctions et intranet et ne sont imprimés qu’en cas de besoins
accessible à tous. Au niveau du siège par exemple, administratifs.
une même installation multifonctions peut compter
jusqu’à 30 utilisateurs dans certaines entités.

CONSOMMATION D’EAU CONSOMMATION D’ÉNERGIE


104 361 m3 / 3 204 collaborateurs 15 620 640 Kwh / 3 204 collaborateurs
réduction de 19% réduction de 14%
par rapport à 2015 par rapport à 2015

SYSTÈMES MULTIFONCTIONS

Périmètre Siège & Annexes Agences

Nombre de postes cédés Anciens copieurs : 248 Anciens copieurs : 278


(imprimantes / fax / photocopieurs) Imprimante / Scan / Fax : 244 Imprimante / Scan / Fax : 2 434
Nombre de nouvelles machines Machine Multi-Fonctions : 1 472
Machine Multi-Fonctions : 174
mises en place Scanners Workflow : 43

49 RAPPORT ANNUEL 2016


6 | RE S P O N S AB I L I TÉ SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

4. ACTEUR ENVIRONNEMENTAL ENGAGÉ

L’année 2016 a été marquée par la COP22 qui


s’est tenue à Marrakech du 7 au 18 novembre. Un
événement majeur pour le monde, mais également
LA COP 22 EN BREF… une formidable vitrine pour un Maroc durable, au cœur
des technologies les plus innovantes.
11 jours d’échanges autour du Le Maroc s’est illustré avec un ambitieux programme
climat et plus spécifiquement des de développement des énergies renouvelables qu’il a
enjeux du continent africain engagé depuis 5 ans. Les entreprises opérant au sein
du Royaume contribuent directement ou indirectement
197 « parties » participant à au réchauffement climatique et sont donc naturellement
l’événement (196 états + l’Union des acteurs incontournables dans l’élaboration de
solutions efficaces pour rester sous la limite d’une
européenne) augmentation des températures de 1,5 à 2°C maximum.
1 million de visiteurs ayant En effet, au-delà de ce seuil, la biodiversité et les êtres
humains ne pourront plus s’adapter. Or, la trajectoire
consulté 4 millions de pages sur le actuelle nous amène vers un réchauffement de la
site internet officiel de la COP22 planète de 4°C.
Conscient de ces enjeux de développement durable,
Plus de 400 articles publiés par le secteur bancaire marocain a pris un certain nombre
la presse digitale durant la tenue de de décisions et d’engagements :
cet évènement planétaire n Intégrer des critères Environnementaux Sociaux et

de Gouvernance (ESG) dans les activités financières,


4 objectifs majeurs : n Faire du secteur un acteur reconnu à l’international

en matière de finance responsable,


• Mettre
en place des actions pour n Mettre en place une offre de services financiers de

concrétiser les axes retenus dans base à faible coût ou inclusion financière pour des
consommateurs en difficulté et exclus des services
l’Accord de Paris traditionnels,
• S’engagerdans les secteurs n Lutter contre le changement climatique en
accompagnant la transition énergétique,
du bas carbone et profiter des
n Agir avec éthique et transparence.
opportunités de croissance
associées
• Porter
la voix des pays les plus PROGRAMME D’ACTIONS DE SOCIÉTÉ
vulnérables, les pays d’Afrique et GÉNÉRALE MAROC EN MARGE DE LA
les états insulaires COP 22

• Retrouver
l’universalisme face à Tout au long de l’année 2016, Société Générale Maroc
l’urgence climatique a multiplié ses initiatives pour traduire son implication
et sensibiliser le plus grand nombre (société civile,
partenaires, clients…) aux enjeux du développement
durable et de la protection de l’environnement.
Ce dispositif s’est appuyé sur de nombreuses actions
tangibles et concrètes :

Création du poste de Responsable RSE


La création de ce poste vise à fédérer et mettre en
avant la démarche RSE de Société Générale Maroc.

RAPPORT ANNUEL 2016 50


6 | R E S P O N SAB I L I T É SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

L’objectif étant de faire progresser/évoluer les Partenaire du concours Ana Maghribi(a) sur le
aspects environnementaux, éthiques, sociaux et thème « demain, ma planète »
de gouvernance à tous les niveaux de la structure : À l’occasion de la Journée Climat organisée par
comité / rapport extra-financier… l’Institut français du Maroc et l’Ambassade de France
le 1er octobre 2016 à Rabat, Société Générale Maroc
Société Générale Maroc, partenaire climat de a dévoilé le nom du jeune cinéaste amateur qu’elle a
l’Institut français du Maroc souhaité primer, dans le cadre du concours international
La banque s’est engagée, en tant que Partenaire de films courts « Ana Maghribi(a) ».
Climat, aux côtés de l’Institut français du Maroc et a La 3e édition de ce concours, organisé par l’Institut
déroulé, tout au long de l’année, un vaste programme français du Maroc du 20 avril au 15 septembre 2016,
sur la thématique «  Le climat change, et nous ?  », a invité les jeunes de moins de 30 ans à s’exprimer par
destiné à sensibiliser la société civile, en particulier le biais d’un film court de 90 secondes sur le thème
les jeunes et étudiants mais également les ONG, les « Demain, ma planète … ». Une façon pour les jeunes
universitaires et les chefs d’entreprises, aux enjeux de de montrer leur prise de conscience, leur engagement,
la lutte contre le changement climatique. leurs idées pour protéger l’environnement… En tant
que Partenaire Climat de l’Institut français du Maroc,
« 60 solutions face au changement climatique » Société Générale a pu constituer son propre jury, aux
Du 1er au 30 septembre côtés du jury professionnel présidé par Nour-Eddine
2016, Société Générale Lakhmari. Composé de jeunes collaborateurs de la
ESPACE D’ART - SOCIÉTÉ GÉNÉRALE GUELIZ Maroc a accueilli, au sein banque, le jury Société Générale a ainsi primé le film
de son agence de court « Je déteste mes enfants » de Ayoub Kinani.
Marrakech Gueliz, l’exposition
«  60 solutions face au
changement climatique  »
de l’Agence Française
de Développement (AFD),
réalisée en partenariat avec
Yann Arthus-Bertrand, la
Fondation GoodPlanet et
l’Institut français du Maroc.
Cette exposition met en avant des projets financés
par l’AFD, illustrant des solutions concrètes
en faveur d’un modèle de croissance sobre en
carbone. Se déclinant autour de 4 thématiques :
« Vivre ensemble », « Nourrir le monde », « Efficacité
énergétique » et « S’adapter », le parcours proposé
met en exergue l’importance de la lutte contre le
dérèglement climatique par la mise en œuvre de
solutions offrant des bénéfices majeurs en termes Jérôme Jacquier, Directeur Général de Société Générale Maroc, remettant le
de croissance, d’emploi et de qualité de vie. prix du concours.

Sélection d’œuvres exposition « 60 solutions face au changement climatique »

Centrale solaire thermoélectrique de Sanlúcar Ebène Rose à Madagascar - Marché près du quartier de Xochimilco, Mexico,
la Mayor, près de Séville, Andalousie, Espagne © Yann Arthus-Bertrand / Altitude Mexique (19°27’ N – 99°16’ O).
(37°26’ N – 6°15’ O). © Yann Arthus-Bertrand / Altitude
© Yann Arthus-Bertrand / Altitude

51 RAPPORT ANNUEL 2016


6 | RE S P O N S AB I L I TÉ SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

Lancement de la 1ère carte bancaire biodégradable Renforcement du partenariat avec l’association


Société Générale innove et lance C’BIO, une carte Mawarid
bancaire écologique au plastique végétal, qui permet Société Générale Maroc est le partenaire officiel de
aux clients de la banque de contribuer à la protection l’association Mawarid qui œuvre pour la protection
de l’environnement. Une initiative originale au Maroc de l’environnement. Mawarid organise chaque année
et dans le secteur bancaire marocain : une nouvelle l’événement « une journée sans voiture » dans le
génération de cartes au plastique végétal, produit à cadre de la journée mondiale de la Terre, en vue de
partir de maïs, nommé le PLA (polyacide lactique). Il sensibiliser le grand public au défi environnemental.
s’agit là d’une alternative écologique au traditionnel L’objectif étant d’encourager l’utilisation du vélo en tant
PVC (produit chimique à base de composites de que moyen de transport à la fois facile, économique,
pétrole). propre et écologique.
Le visuel de la carte C’BIO est une reprise de l’une des
œuvres de Yann Arthus-Bertrand intitulée « Les marais, Durant la COP 22, Mawarid et Société Générale Maroc
Knifis (nord de Laâyoune) ». ont également proposé d’agir pour l’environnement
en organisant des éco-ateliers : installés dans les
À l’occasion de la 12e édition des Cartes Afrique, jardins de l’agence Marrakech Guéliz, ces séances de
Société Générale Maroc a remporté le prix de la découverte et d’initiation ont permis à un large public
meilleure carte de paiement en Afrique du Nord, de de tous âges de participer à des ateliers à caractère
l’Ouest et Centrale. écologique (atelier Boucherouit, atelier recyclage
Il s’agit là de la deuxième distinction obtenue pour matériaux…). « Pédaler pour le climat » a été l’autre
cette carte originale à connotation RSE, après celle activité phare proposée : des vélos mis à disposition
remportée lors de la 4ème édition des trophées des ont permis à plusieurs participants de faire un tour
cartes Innovantes. guidé écologique dans la ville, en empruntant les pistes
cyclables et ainsi de visiter différents monuments
historiques de Marrakech.

RAPPORT ANNUEL 2016 52


6 | R E S P O N SAB I L I T É SO CI AL E ET EN VIRON N EM EN TALE

AUTRES ACTIONS ENVIRONNEMENTALES C’est dans ce cadre que des collaborateurs de la


Direction des Systèmes d’Information consacrent une
Soutien à la Fondation Mohammed VI pour la partie de leur temps libre à la réparation du matériel
protection de l’environnement informatique obsolète pour pouvoir le distribuer aux
Au-delà des actions entreprises en marge de la COP populations géographiquement excentrées, isolées
22, Société Générale Maroc a réaffirmé son soutien à et sans ressources afin de leur permettre d’accéder à
la Fondation Mohammed VI qui mène de nombreuses l’univers de l’informatique et par ce biais, faciliter leur
actions en faveur de la protection de l’environnement. insertion dans la vie moderne.
La Fondation Mohammed VI a engagé une démarche
partagée impliquant tous les acteurs sous le signe Cette action s’inscrit également dans le cadre du
« Tous pour l’environnement », qui se base sur trois partenariat noué avec l’association Al Jisr et le projet
piliers : le partage de l’engagement, une stratégie Green Chip. Ce projet innovant et ambitieux consiste
pour le développement durable et l’éducation des plus à collecter auprès des entreprises leur matériel
jeunes. informatique usagé qui sera soit révisé pour équiper
des écoles publiques, soit recyclé dans le respect des
Mécénat de compétences normes environnementales en vigueur.
Le mécénat de compétences consiste, pour les
collaborateurs, à réaliser sur leur temps de travail des
actions d’intérêt général mobilisant leurs compétences.

5. FINANCE RESPONSABLE

En tant que banque responsable, Société Générale d’une attention particulière portée à la protection des
Maroc s’attache à appliquer et diffuser des règles données personnelles…
et des pratiques conformes à ses principes de
fonctionnement et à sa déontologie. Sur le volet « octroi de crédits », des procédures
spécifiques prévoient l’intégration de la dimension
En interne, des campagnes de sensibilisation à la sociale et environnementale dès la phase d’origination
culture Risque, à la loyauté des pratiques, et d’une et d’analyse. Cela passe par une étude des impacts
manière générale au respect du code de conduite et sociaux et environnementaux des projets à financer,
du code déontologique sont régulièrement menées ainsi que des mesures d’atténuation éventuelles
en ce sens. permettant de limiter les impacts négatifs (pollution
de l’air, de l’eau, nuisances sonores…). Une équipe
L’intérêt du client est systématiquement recherché et dédiée au sein de la Banque de Financement et
préservé, au travers d’une écoute active de ses attentes d’Investissement intervient ainsi dans l’évaluation et
et de son niveau de satisfaction, d’une transparence l’appréhension des impacts environnementaux et
affichée dans l’application des conditions bancaires, sociaux.

53 RAPPORT ANNUEL 2016


6. FONDATION SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MAROC

Société Générale Maroc ne cesse de s’affirmer comme en vente, au niveau de chaque agence bancaire,
banque citoyenne et engagée au travers de ses actions des badges jaunes de solidarité, dont le revenu est
de mécénat culturel et solidaire. Créée en 2013, la intégralement reversé à la Fondation Mohammed V.
Fondation Société Générale œuvre activement pour la
promotion de l’art et de la culture au Maroc, dans une Insertion sociale et professionnelle
démarche d’accompagnement des artistes marocains Soutien à la Fondation Mohammed V pour la
et de leurs créations. Fortement investie dans l’action réinsertion des détenus
sociale, elle participe également à de nombreuses La Fondation Société Générale Maroc a apporté
actions visant à lutter contre la pauvreté, l’exclusion son soutien financier à la Fondation Mohammed  V
sociale ou l’abandon scolaire. dans le cadre d’un programme de réinsertion socio-
professionnelle des détenus. Ce programme s’articule
ENGAGEMENTS SOLIDAIRES autour de l’enseignement, de la formation professionnelle,
Le mécénat est un engagement libre de l’entreprise des activités sportives et culturelles, du raffermissement
au service de causes d’intérêt général. Il peut être de la relation avec la famille et le monde extérieur, de
apporté sous la forme d’un don financier, de produits, la prise en charge médicale et de l’amélioration des
de technologie ou d’un apport de compétences. C’est conditions de séjour pour faciliter la réinsertion des
sous différentes formes d’intervention que la Fondation détenus dans le tissu économique et social.
Société Générale imprime son action dans la durée et
accompagne ses partenaires du tissu associatif en Participation au programme d’éducation financière
développant et soutenant des programmes d’aide Société Générale Maroc œuvre également pour
adaptés. l’insertion sociale des jeunes. À cet égard, la banque
a participé à un programme global de bancarisation et
Lutte contre la pauvreté d’éducation financière : les établissements bancaires
Soutien à la Fondation Mohammed V pour la se sont concertés pour initier diverses actions visant
Solidarité à familiariser un public non averti –notamment les
La Fondation Société Générale Maroc s’investit aux jeunes– à certains concepts financiers de base. Cette
côtés de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, initiative s’appuie sur des visites de collégiens et lycéens
dans sa lutte contre la pauvreté et l’exclusion au Maroc. organisées au sein d’agences bancaires et une tournée
En 2016, outre son soutien financier, la Fondation de formations au sein des lycées, dans toutes les
Société Générale s‘est mobilisée à l’occasion de la régions du Maroc. L’objectif consiste à offrir à la jeunesse
campagne nationale de solidarité pour la lutte contre marocaine un premier regard sur le monde bancaire et
la pauvreté. Cette action s’est traduite par la mise l’aider à se familiariser avec le milieu financier.

RAPPORT ANNUEL 2016 54


Scolarisation, éducation et formation des écoles, d’ateliers artistiques destinés à favoriser
Partenariat avec la Fondation Zakoura-Education l’épanouissement des enfants, à développer leur
La Fondation Société Générale Maroc et la Fondation personnalité, leur capacité d’expression, d’observation
Zakoura ont mené un projet pilote d’Ecole non formelle et de projection dans l’avenir. Il comprend également la
numérique dans le village d’Oulad Rafaa près de formation des instituteurs, visant à initier ces derniers à
Moulay Bousselham au profit de 40 enfants âgés de des techniques d’animation ludo-pédagogiques.
8 à 16 ans.
Face aux défis de la déscolarisation et de la non- Partenariat avec SOS Villages d’Enfants Maroc
scolarisation en milieu rural, la Fondation Zakoura L’association SOS Villages d’Enfants Maroc met en
s’est inspirée des meilleures pratiques internationales œuvre un programme original et unique. Elle offre aux
pour intégrer les Technologies de l’Information et de la enfants un cadre familial au sein duquel ils peuvent
Communication et les mettre au service de l’éducation s’épanouir. À travers les villages d’enfants SOS, les
non formelle. enfants sont élevés dans un environnement protecteur,
La mise en place d’écoles non formelles numériques ils ont accès à une formation et une éducation de
répond à un enjeu fort, sur le volet : qualité pour qu’ils puissent devenir autonomes et être
n éducatif, puisqu’elle favorise l’équité d’accès à une des membres actifs de la société.
éducation de qualité, La Fondation Société Générale Maroc a parrainé une
n social, dans la mesure où elle réduit la fracture maison de SOS Villages d’Enfants composée de
numérique entre le monde urbain et rural, 8 enfants et de 2 mamans SOS.
n et économique, car elle conduit à la réduction du

décrochage scolaire et à la poursuite des études.


L’écosystème de l’école non formelle numérique
d’Oulad Rafaa a été défini par Millennium EDU
et permet l’apprentissage en réseau, de manière
individuelle ou collective. Les tablettes PC mises à la
disposition des élèves sont équipées d’un stylet et
permettent l’apprentissage de l’écriture manuscrite de
manière ludique.

Partenariat avec l’association Kane Ya Makane


La Fondation Société Générale Maroc poursuit son
engagement aux côtés de l’association Kane Ya
Makane, dans le cadre du programme « Tanouir » de
lutte contre l’abandon scolaire. Ce programme, déployé
dans huit écoles publiques de la région d’Agadir sur
une durée de 3 ans, bénéficie à près de 2 200 enfants.
Il se base sur l’organisation quotidienne, au sein même

55 RAPPORT ANNUEL 2016


Partenariat avec la Fondation Tenor pour la Culture parmi les étudiants issus de milieux défavorisés et
Dans le cadre du projet Mazaya porté par la Fondation récompenser leur mérite pour qu’ils puissent poursuivre
Tenor pour la Culture, la Fondation Société Générale leurs études supérieures dans de grandes écoles.
Maroc parraine un enfant. Ce projet consiste à accueillir
des enfants déscolarisés de la région de Rabat/Salé Partenariat avec l’association Bab Rayan
et leur proposer un cursus de formation académique Le partenariat noué avec l’association Bab Rayan
scolaire, dispensé par des éducateurs de la Fondation a eu pour objectif de renforcer l’accompagnement
Zakoura Education, complété par un cursus de à l’enfance sur le chemin de son émancipation, en
formation intensive à un instrument musical, dispensée élevant les enfants dignement dans le respect des
par des membres de l’Orchestre Philharmonique du valeurs familiales et des coutumes nationales au sein
Maroc. d’un foyer résidentiel.

Membre de l’association Initiatives Casablanca Sourire 2 Reda


La Fondation Société Générale Maroc renouvelle son Cette association marocaine fondée en 2009 vient en
soutien financier à l’association Initiatives Casablanca. aide aux jeunes en souffrance pour prévenir le suicide.
Société Générale Maroc est membre fondateur de Le partenariat a permis l’élaboration d’un guide et le
cette association créée en 2004, qui accompagne les lancement d’une campagne de sensibilisation à la
Autorités de la ville pour la mise en œuvre de projets problématique de l’aide aux jeunes en souffrance et à
sur la wilaya de Casablanca (construction d’écoles, la prévention du phénomène suicidaire au Maroc.
réfections de locaux scolaires…).
MÉCÉNAT CULTUREL
Soutien à la Fondation Academia
La Fondation Société Générale Maroc a apporté La Fondation Société Générale Maroc est engagée
un soutien financier à la Fondation Academia qui dans une dynamique de soutien et de partage, vis-à-
soutient les étudiants méritants des grandes écoles vis de ses clients, de ses collaborateurs et du grand
et universités. L’objectif est de détecter les potentiels public, de la richesse culturelle du pays.

RAPPORT ANNUEL 2016 56


Soutien à l’Association Casamémoire et aux Première artiste plasticienne marocaine conviée à
Journées du Patrimoine investir l’Atrium de Société Générale Maroc, Amina
La Fondation Société Générale Maroc a soutenu Agueznay, architecte de formation, entourée d’artisans
la 7ème édition des Journées du Patrimoine de et de tisserands marocains, donne vie à la matière
Casablanca, organisée en avril 2016 par l’association et au tissage, en créant de l’interaction entre la toile,
« Casamémoire », association de sauvegarde du l’espace, et le corps. Elle s’approprie ainsi l’Atrium en
patrimoine architectural du XXème siècle au Maroc. y insufflant un esprit contemporain sans le dénaturer.
Cet événement culturel propose à tout un chacun de 3ANKABOUTH, signifiant araignée en arabe, s’illustre
découvrir le patrimoine de la ville blanche à travers des par les œuvres de l’artiste, rappelant des cocons de
visites guidées et des animations culturelles. soie ou des toiles épaisses, enchevêtrées et brodées.
L’agence historique Mohamed V de la banque était Un travail manuel où le contraste de matières entre
inscrite dans le circuit de visites programmées. l’épaisseur du tissage et la finesse de ses bijoux
exposés s’entrelacent.
Exposition « 3ANKABOUTH » L’artiste, via un travail de tissages manuels, invite
Le siège de Société Générale Maroc a accueilli du au voyage entre l’artisanal traditionnel et son regard
8 avril au 30 septembre 2016, l’artiste plasticienne contemporain. Cette exposition traduit une nouvelle
Amina Agueznay, pour une exposition individuelle fois l’implication de Société Générale Maroc pour la
contemporaine : 3ANKABOUTH. Une exposition promotion de l’art et de la culture au Maroc.
habillant au fil des espaces l’Atrium de Société
Générale Maroc. Exposition « MATIÈRES »
Organisée dans l’Espace d’Art de Société Générale
Banque Privée à Marrakech, l’exposition « Matières » a
présenté une sélection d’œuvres d’art de la Fondation.
La particularité de ces œuvres réside dans les matières
qui les composent : pierres, métal, fer, argile, bois…,
toutes issues de matériaux bruts ou de récupération.

Cette nouvelle rencontre artistique a proposé une


nouvelle façon de rendre hommage au développement
durable à travers la création artistique. Les artistes
se soucient également de cette réalité et agissent
pour favoriser une prise de conscience quant aux
nécessaires actions de protection de l’environnement.
Ils travaillent avec la nature et pour la nature, source
de leur inspiration, dans l’objectif de donner à leurs
œuvres une portée à la fois écologique et culturelle.
En tant qu’artistes engagés, ils créent des œuvres à
partir de matériaux de récupération et mettent l’art au
service de l’environnement.

Œuvre de l’artiste Amina Agueznay

57 RAPPORT ANNUEL 2016


7
RAPPORTS

1. Rapport de Gestion du Directoire.................................................... 60


2. Rapports à l’Assemblée Générale Ordinaire..................... 62
3. Rapport financier - Comptes sociaux. ....................................... 64
4. Rapport financier - Comptes consolidés............................... 68

59 RAPPORT ANNUEL 2016


7 | RA P P O R TS

1. RAPPORT DE GESTION DU DIRECTOIRE

PRINCIPAUX INDICATEURS BILANTIELS

n Crédits par caisse données en milliards de dirhams

66,1 66,7
Les crédits à la clientèle consolidés enregistrent une
56,9 56,8
légère croissance de +0,91% pour s’établir à 66,7 +0,91%
milliards de dirhams, tirée principalement par la hausse Consolidé
continue des crédits immobiliers et des crédits à la +0,18%
consommation. Social

2015 2016

données en milliards de dirhams


n Crédits par signature
21,8
Les engagements par signature consolidés s’inscrivent 21,7
en recul de -1,59% à fin décembre 2016. Cette 18,9
18,6
évolution résulte essentiellement de la baisse des -1,59%
Consolidé
engagements de financement donnés en faveur des
établissements de crédit. +0,46%
Social

2015 2016

n Ressources données en milliards de dirhams

64
Les ressources consolidées des particuliers affichent 63,3
62,7
une progression annuelle de +1,11%, atteignant ainsi 61,2
+1,11%
64 milliards de dirhams à fin 2016. Cette augmentation Consolidé
résulte principalement de l’évolution positive des +2,45%
comptes chèques et des comptes sur carnet. Social

2015 2016

n Fonds propres et assimilés données en milliards de dirhams

13,6
13,1
Les fonds propres consolidés sont en progression de 11,7 12,1
+3,82% par rapport à 2015. Cette évolution traduit +3,82%
la solidité financière de Société Générale Maroc lui Consolidé
permettant d’accompagner ses objectifs de croissance +3,42%
et de se conformer aux exigences réglementaires. Social

2015 2016

RAPPORT ANNUEL 2016 60


7 | RA P P O R TS

n Produit Net Bancaire (PNB) données en milliards de dirhams

4,1 4
En 2016, le Produit Net Bancaire consolidé a atteint 3,7 3,5
4  milliards de dirhams, en baisse par rapport à
-2,44%
2015. Ceci s’explique par la baisse de la marge Consolidé
d’intérêt de près de 3,2% suite au resserrement des -5,41%
taux, compensée partiellement par la hausse des Social
commissions de 2,7%.

2015 2016

données en milliards de dirhams

n Coût Net du Risque (CNR) 1,1


0,9
Le coût du risque consolidé affiche une baisse
-18,18%
significative de 27,3% au 31 décembre 2016, qui est Social
liée aux efforts de recouvrement et à la surveillance
accrue des engagements. 2015 2016 -27,27%
Consolidé

-0,8

-1,1
données en milliards de dirhams

n Résultat Brut d’Exploitation (RBE) 2,2 2,1


1,9
1,7 -4,55%
Le RBE consolidé est en recul de -4,55% par rapport Consolidé

à fin 2015 impacté essentiellement par la baisse du -10,53%


PNB. Social

2015 2016

données en millions de dirhams


n Résultat Net (RN) 849,1
692,6
Compte tenu de la baisse du Coût Net du Risque, le +22,60%
Résultat Net part groupe consolidé s’établit au terme 448,3
505,5 Consolidé
de l’année 2016 à 849 millions de dirhams en hausse +12,76%
de 23% par rapport à l’exercice précédent. Social

2015 2016

61 RAPPORT ANNUEL 2016


7 | RA P P O R TS

2. RAPPORTS À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE


ORDINAIRE DU 17 MAI 2017

RAPPORT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE comptes, le bilan et les comptes de l’exercice clos le


31 Décembre 2016, lesdits comptes se soldant par
un bénéfice net de 505.517.119 MAD ainsi que la
Mesdames, Messieurs, proposition d’affectation et de répartition des bénéfices.
En application des statuts de notre banque et de la Nous vous demanderons d’approuver ces documents
loi sur la société anonyme n° 78/12, nous vous avons tels qu’ils vous seront présentés.
réunis en Assemblée Générale Ordinaire en vue de
vous rendre compte de l’activité et des résultats de la Nous vous demanderons également de donner aux
banque et de ses filiales au cours de l’exercice 2016 membres du Directoire quitus et décharge de leur
et de soumettre à votre approbation les comptes de gestion pour l’exercice clos le 31 Décembre 2016.
l’exercice clos le 31 Décembre 2016.
Nous vous demanderons également d’approuver la
En vertu de cette loi, le Conseil de Surveillance présente nomination de deux nouveaux membres du Conseil de
à l’Assemblée Générale ses observations sur le rapport Surveillance.
du Directoire et sur les comptes de l’exercice 2016.
Par ailleurs, vous aurez à fixer le montant brut des
Tous les documents prévus par la loi : comptes annuels, jetons de présence alloués aux membres du Conseil de
rapport de gestion du Directoire ont été communiqués Surveillance.
au Conseil de Surveillance dans les délais prévus par
les dispositions légales.

Le Conseil de Surveillance a tenu en 2016, cinq


RÉSOLUTIONS DE L’ASSEMBLÉE
réunions (le 25 mars, le 27 mai, le 30 juin, le 29
septembre et le 25 novembre) au cours desquelles il GÉNÉRALE ORDINAIRE
a examiné les rapports de gestion du Directoire et a
pris connaissance des performances commerciales de Première résolution
notre établissement. L’Assemblée Générale, après avoir entendu lecture
des rapports du Conseil de Surveillance, du Directoire
Par ailleurs, les différents comités créés par le Conseil et des Commissaires aux Comptes, les approuve
de Surveillance : Comité des Risques, Comité d’Audit expressément.
et Comité des Rémunérations et des nominations se Elle approuve également, tels qu’ils lui ont été
sont réunis régulièrement et leurs conclusions ont été présentés, le bilan et les comptes de l’exercice clos le
soumises au Conseil de Surveillance pour approbation. 31 Décembre 2016.
Le Président du Conseil de Surveillance a également
Deuxième résolution
été informé, de manière régulière, à travers les différents
L’Assemblée Générale, après avoir entendu lecture du
Comités d’Informations, sur l’évolution de l’activité de
rapport spécial des Commissaires aux Comptes sur les
la banque et les différents projets en cours.
conventions passées par la Banque telles que prévues
à l’article 56 de la loi 17-95 telles que modifiées par la
loi n° 78-12 sur les sociétés anonymes, les approuve
expressément.
RAPPORT DU DIRECTOIRE
Troisième résolution
Mesdames, Messieurs, L’Assemblée Générale donne aux membres du
Directoire, en fonction pendant l’exercice clos le 31
Conformément à l’article 17 des statuts, nous vous Décembre 2016, quitus et décharge de leur gestion
avons réunis en Assemblée Générale Ordinaire pour pour ledit exercice. Elle donne également quitus aux
soumettre à votre approbation les rapports du Conseil membres du Conseil de Surveillance pour l’exécution
de Surveillance, du Directoire et des Commissaires aux de leur mandat pendant l’exercice 2016.

RAPPORT ANNUEL 2016 62


7 | RA P P O R TS

Quatrième résolution n DELOITTE AUDIT


L’Assemblée Générale approuve aussi l’affectation Représenté par M. Fawzi BRITEL en sa qualité
et la répartition des bénéfices proposées. Elle fixe d’associé Gérant
en conséquence le dividende de l’exercice 2016 à Adresse : 288, Bd Zerktouni, Casablanca
10 Dirhams par action pour les 20 500 000 actions Elle décide de renouveler le mandat de DELOITTE
assujetties aux dividendes. AUDIT pour une durée de trois ans. Ce mandat expirera
Le résultat de l’année, augmenté du report à nouveau, lors de l’Assemblée Générale Ordinaire appelée à
sera ainsi affecté de la manière suivante : statuer sur les comptes de l’exercice 2019.
n Réserve légale : Cumul de 10% du capital Elle décide de nommer pour une durée de trois ans le
social est atteint cabinet
n Réserve spéciale : -
n Dividende : 205 000 000 n FIDAROC GRANT THORNTON
n Réserve extraordinaire : 300 520 000 Représenté par M. Faïçal MEKOUAR en sa qualité
n Report à nouveau : 1 271 d’associé Gérant
Adresse : 47, Rue Allal Ben Abdellah, Casablanca
Cinquième résolution Son mandat expirera lors de l’Assemblée Générale
L’Assemblée Générale approuve le reclassement en Ordinaire appelée à statuer sur les comptes de
réserves extraordinaires de la provision pour risques l’exercice 2019.
généraux de 230 000 000 dirhams constituée entre
1994 et 1997 (sans impacter le compte de résultat). Douzième résolution
L’Assemblée Générale Ordinaire, après avoir pris
Sixième résolution connaissance du Rapport du Conseil de Surveillance,
L’Assemblée Générale fixe pour 2016 le montant brut autorise le Directoire et toute personne dûment
des jetons de présence à 2,3 MMAD. déléguée par lui à cet effet de procéder à une
ou plusieurs émissions obligataires régies par les
Septième résolution dispositions des articles 292 à 315 de la loi n° 17-95
L’Assemblée Générale prend acte du décès du telles que modifiées par la loi n° 78-12 sur les sociétés
très regretté M. Didier ALIX, membre du Conseil de anonymes, dans la limite d’un milliard deux cent
Surveillance. cinquante millions de Dirhams (1.250.000.000,00)
ou sa contre-valeur en devises. Les émissions ainsi
Huitième résolution autorisées peuvent être réalisées en une ou plusieurs
L’Assemblée Générale ratifie la démission de Mme tranches, jusqu’au 31/12/2019.
Caroline GUILLAUMIN de sa fonction de membre du L’Assemblée Générale limite le montant de chaque
Conseil de Surveillance. émission au montant souscrit.

Neuvième résolution Treizième résolution
L’Assemblée Générale ratifie la nomination de M. Ali L’Assemblée Générale Ordinaire délègue, en vertu de
ABABOU, sous réserve de l’approbation de Bank l’article 294 de la loi n° 17-95 tel que modifié par la loi
Al-Maghrib, en qualité de membre indépendant du n° 78-12 sur les sociétés anonymes, au Directoire et à
Conseil de Surveillance pour une durée de quatre ans. toute personne dûment habilitée par lui tous pouvoirs
Son mandat expirera lors de l’Assemblée Générale à effet :
Ordinaire appelée à statuer sur les comptes de n de fixer les modalités et la nature définitive de la ou
l’exercice 2020. des émission(s) obligataire(s) autorisée(s) dans la
douzième résolution ;
Dixième résolution
n et de réaliser définitivement la ou lesdites émission
L’Assemblée Générale ratifie la nomination de Mme
Clara LEVY BAROUCH, sous réserve de l’approbation (s) ;
de Bank Al-Maghrib, en qualité de membre du Conseil n et d’une manière générale, prendre toutes mesures

de Surveillance pour une durée de quatre ans. Son utiles, le tout dans les conditions légales et
mandat expirera lors de l’Assemblée Générale Ordinaire réglementaires en vigueur lors de ces émissions.
appelée à statuer sur les comptes de l’exercice 2020.
Quatorzième résolution
Onzième résolution L’Assemblée Générale donne tous pouvoirs au porteur
n ERNST & YOUNG d’un original, d’une copie ou d’un extrait du présent
Représenté par M. Abdelmejid FAIZ en sa qualité procès-verbal pour accomplir les formalités prescrites
d’associé par la loi.
Adresse : 37, Bd Abdellatif Benkaddour, Casablanca

63 RAPPORT ANNUEL 2016


7 | RA P P O R TS

3. RAPPORT FINANCIER - COMPTES SOCIAUX


BILAN AUX NORMES SOCIALES AU 31/12/2016
AVANT ET APRÈS RÉPARTITION DU RÉSULTAT

BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2016 En milliers de DH


ACTIF avant répartition après répartition
Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor Public, Service des chèques postaux 4 975 139 4 975 139
Créances sur les établissements de crédit et assimilés 7 389 037 7 389 037
. À vue 1 823 781 1 823 781
. À terme 5 565 256 5 565 256
Créances sur la clientèle 56 129 171 56 129 171
. Crédits de trésorerie et à la consommation 16 491 548 16 491 548
. Crédits à l'équipement 16 540 355 16 540 355
. Crédits immobiliers 18 838 918 18 838 918
. Autres crédits 4 258 350 4 258 350
Créances acquises par affacturage 745 421 745 421
Titres de transaction et de placement 5 423 330 5 423 330
. Bons du Trésor et valeurs assimilées 4 864 467 4 864 467
. Autres titres de créance 57 443 57 443
. Titres de propriété 501 420 501 420
Autres actifs 587 454 587 454
Titres d’investissement - -
. Bons du Trésor et valeurs assimilées - -
. Autres titres de créance - -
Titres de participation et emplois assimilés 1 267 178 1 267 178
Créances subordonnées - -
Immobilisations données en crédit-bail et en location - -
Immobilisations incorporelles 323 193 323 193
Immobilisations corporelles 1 239 170 1 239 170
TOTAL DE L’ACTIF 78 079 093 78 079 093

PASSIF avant répartition après répartition


Banques centrales, Trésor Public, Service des chèques postaux - -
Dettes envers les établissements de crédit et assimilés 944 240 944 240
. À vue 146 813 146 813
. À terme 797 427 797 427
Dépôts de la clientèle 58 591 610 58 591 610
. Comptes à vue créditeurs 38 857 995 38 857 995
. Comptes d'épargne 9 288 073 9 288 073
. Dépôts à terme 7 698 083 7 698 083
. Autres comptes créditeurs 2 747 459 2 747 459
Titres de créance émis 4 059 368 4 059 368
. Titres de créance négociables 4 059 368 4 059 368
. Emprunts obligataires - -
. Autres titres de créance émis - -
Autres passifs 1 331 432 1 536 432
Provisions pour risques et charges 1 052 739 1 052 739
Provisions réglementées - -
Subventions, fonds publics affectés et fonds spéciaux de garantie - -
Dettes subordonnées 3 387 381 3 387 381
Écarts de réévaluation - -
Réserves et primes liées au capital 6 156 801 6 457 322
Capital 2 050 000 2 050 000
Actionnaires. Capital non versé (-) - -
Report à nouveau (+/-) 4 1
Résultats nets en instance d'affectation (+/-) - -
Résultat net de l'exercice (+/-) 505 518 -
TOTAL DU PASSIF 78 079 093 78 079 093

RAPPORT ANNUEL 2016 64


7 | RA P P O R T S

COMPTES SOCIAUX AU 31/12/2016

BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2016 En milliers de DH


ACTIF 31/12/2016 31/12/2015
Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor Public, Service des chèques postaux 4 975 139 2 542 467
Créances sur les établissements de crédit et assimilés 7 389 037 9 855 803
. À vue 1 823 781 4 418 436
. À terme 5 565 256 5 437 367
Créances sur la clientèle 56 129 171 56 386 269
. Crédits de trésorerie et à la consommation 16 491 548 17 933 537
. Crédits à l’équipement 16 540 355 16 488 048
. Crédits immobiliers 18 838 918 17 448 641
. Autres crédits 4 258 350 4 516 043
Créances acquises par affacturage 745 421 523 882
Titres de transaction et de placement 5 423 330 4 508 847
. Bons du Trésor et valeurs assimilées 4 864 467 3 919 364
. Autres titres de créance 57 443 88 083
. Titres de propriété 501 420 501 400
Autres actifs 587 454 832 233
Titres d’investissement - -
. Bons du Trésor et valeurs assimilées - -
. Autres titres de créance - -
Titres de participation et emplois assimilés 1 267 178 1 219 766
Créances subordonnées - -
Immobilisations données en crédit-bail et en location - -
Immobilisations incorporelles 323 193 265 833
Immobilisations corporelles 1 239 170 1 237 701
TOTAL DE L’ACTIF 78 079 093 77 372 801

PASSIF 31/12/2016 31/12/2015


Banques centrales, Trésor Public, Service des chèques postaux - -
Dettes envers les établissements de crédit et assimilés 944 240 2 286 897
. À vue 146 813 484 072
. À terme 797 427 1 802 825
Dépôts de la clientèle 58 591 610 57 813 006
. Comptes à vue créditeurs 38 857 995 35 998 051
. Comptes d'épargne 9 288 073 8 934 212
. Dépôts à terme 7 698 083 9 628 368
. Autres comptes créditeurs 2 747 459 3 252 375
Titres de créance émis 4 059 368 3 352 350
. Titres de créance négociables 4 059 368 3 352 350
. Emprunts obligataires - -
. Autres titres de créance émis - -
Autres passifs 1 331 432 1 258 393
Provisions pour risques et charges 1 052 739 941 993
Provisions réglementées - -
Subventions, fonds publics affectés et fonds spéciaux de garantie - -
Dettes subordonnées 3 387 381 3 390 357
Écarts de réévaluation - -
Réserves et primes liées au capital 6 156 801 5 831 471
Capital 2 050 000 2 050 000
Actionnaires. Capital non versé (-) - -
Report à nouveau (+/-) 4 13
Résultats nets en instance d'affectation (+/-) - -
Résultat net de l'exercice (+/-) 505 518 448 321
TOTAL DU PASSIF 78 079 093 77 372 801

65 RAPPORT ANNUEL 2016


7 | RA P P O R TS

HORS BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2016 En milliers de DH


31/12/2016 31/12/2015
ENGAGEMENTS DONNÉS 21 831 302 21 777 250
Engagements de financement donnés en faveur d'établissements de crédit et assimilés - -
Engagements de financement donnés en faveur de la clientèle 4 765 505 5 467 874
Engagements de garantie d'ordre d'établissements de crédit et assimilés 4 475 256 3 969 656
Engagements de garantie d'ordre de la clientèle 12 590 541 12 339 720
Titres achetés à réméré - -
Autres titres à livrer - -
ENGAGEMENTS REÇUS 8 851 232 7 776 062
Engagements de financement reçus d'établissements de crédit et assimilés 1 068 390 1 088 256
Engagements de garantie reçus d'établissements de crédit et assimilés 6 380 103 5 696 211
Engagements de garantie reçus de l'Etat et d'organismes de garantie divers 1 402 739 991 595
Titres vendus à réméré - -
Autres titres à recevoir - -

COMPTE DE PRODUITS ET CHARGES AU 31 DÉCEMBRE 2016 En milliers de DH


31/12/2016 31/12/2015
I.PRODUITS D’EXPLOITATION BANCAIRE 4 805 792 5 041 430
1.Intérêts et produits assimilés sur opérations avec les établissements de crédit 202 582 187 210
2.Intérêts et produits assimilés sur opérations avec la clientèle 3 387 136 3 521 268
3.Intérêts et produits assimilés sur titres de créance 157 633 276 014
4.Produits sur titres de propriété 181 340 151 342
5.Produits sur immobilisations en crédit-bail et en location - -
6.Commissions sur prestations de service 505 348 465 680
7.Autres produits bancaires 371 753 439 916
II.CHARGES D’EXPLOITATION BANCAIRE 1 262 149 1 259 578
8.Intérêts et charges assimilées sur opérations avec les établissements de crédit 25 318 41 057
9.Intérêts et charges assimilées sur opérations avec la clientèle 724 403 603 796
10.Intérêts et charges assimilées sur titres de créance émis 261 241 354 747
11.Charges sur immobilisations en crédit-bail et en location - -
12.Autres charges bancaires 251 187 259 978
III.PRODUIT NET BANCAIRE 3 543 643 3 781 852
13.Produits d'exploitation non bancaire 67 102 38 665
14.Charges d'exploitation non bancaire 31 219 33 535
IV.CHARGES GÉNÉRALES D’EXPLOITATION 1 866 693 1 866 855
15.Charges de personnel 948 834 918 136
16.Impôts et taxes 42 377 46 734
17.Charges externes 675 900 623 541
18.Autres charges générales d'exploitation 9 692 104 773
19.Dotations aux amortissements et aux provisions des immobilisations
189 890 173 671
incorporelles et corporelles
V.DOTATIONS AUX PROVISIONS ET PERTES SUR CRÉANCES IRRÉCOUVRABLES 2 612 741 2 624 261
20.Dotations aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance 2 126 368 2 250 433
21.Pertes sur créances irrécouvrables 350 910 218 814
22.Autres dotations aux provisions 135 463 155 014
VI.REPRISES DE PROVISIONS ET RÉCUPÉRATIONS SUR CRÉANCES AMORTIES 1 625 751 1 446 695
23.Reprises de provisions pour créances et engagements par signature en souffrance 1 535 260 1 237 302
24.Récupérations sur créances amorties 6 443 17 093
25.Autres reprises de provisions 84 048 192 300
VII.RÉSULTAT COURANT 725 843 742 561
26.Produits non courants 1 027 557
27.Charges non courantes 595 10 873
VIII.RÉSULTAT AVANT IMPÔTS 726 275 732 245
28.Impôts sur les résultats 220 757 283 924
IX.RÉSULTAT NET DE L’EXERCICE 505 518 448 321
TOTAL PRODUITS 6 499 672 6 527 346
TOTAL CHARGES 5 994 154 6 079 025
RÉSULTAT NET DE L'EXERCICE 505 518 448 321

RAPPORT ANNUEL 2016 66


7 | RA P P O R T S

RÉSUMÉ DU RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES


SOCIAUX

67 RAPPORT ANNUEL 2016


7 | RA P P O R TS

4. RAPPORT FINANCIER - COMPTES CONSOLIDÉS

BILAN CONSOLIDÉ IFRS AU 31/12/2016 En milliers de DH


ACTIF IFRS 31/12/2016 31/12/2015
Valeurs en caisse, Banques Centrales, Trésor Public, Service des chèques postaux 4 975 238 2 542 540
Actifs financiers à la juste valeur par résultat 27 056 32 410
Instruments dérivés de couverture - -
Actifs financiers disponibles à la vente 5 885 972 4 798 355
Prêts et créances sur les Établissements de crédit et assimilés 2 716 022 6 074 777
Prêts et créances sur la clientèle 66 745 873 66 089 395
Ecart de réévaluation actif des portefeuilles couverts en taux - -
Placements détenus jusqu'à leur échéance - -
Actifs d'impôt exigible 487 307 676 429
Actifs d'impôt différé 1 052 220 1 062 836
Comptes de régularisation et autres actifs 371 715 488 618
Actifs non courants destinés à être cédés - -
Participations dans des entreprises mises en équivalence 475 505 451 707
Immeubles de placement - -
Immobilisations corporelles 1 711 094 1 679 473
Immobilisations incorporelles 341 955 285 226
Écarts d'acquisition 61 248 61 248
TOTAL ACTIF IFRS 84 851 205 84 243 014

PASSIF IFRS 31/12/2016 31/12/2015


Banques Centrales, Trésor Public, SCP - -
Passifs financiers à la juste valeur par résultat 2 625 3 146
Instruments dérivés de couverture - -
Dettes envers les Établissements de crédit et assimilés 4 301 502 5 049 478
Dettes envers la clientèle 59 068 604 57 903 337
Titres de créance émis 4 902 248 5 349 115
Écart de réevaluation passif des portefeuilles couvert en taux - -
Passifs d'impôt exigibles 840 943 931 073
Passifs d'impôt différés 297 078 288 503
Comptes de régularisation et autres passifs 1 149 598 1 059 165
Dettes liées aux actifs non courants déstinés à être cédés - -
Provisions techniques des contrats d'assurance - -
Provisions 646 009 531 519
Subventions et fonds assimilés - -
Dettes subordonnées et fonds spéciaux de garantie 3 387 381 3 390 357
Capitaux propres 10 255 217 9 737 322
Capitaux propres part du groupe 10 141 682 9 627 725
Capital et réserves liées 8 206 801 7 881 471
Réserves consolidées 1 018 731 1 000 558
Gains ou pertes latents ou différés 67 025 53 046
Résultat net de l’exercice 849 126 692 649
Intérêts minoritaires 113 535 109 597
TOTAL PASSIF IFRS 84 851 205 84 243 014

RAPPORT ANNUEL 2016 68


7 | RA P P O R T S

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ IFRS AU 31/12/2016 En milliers de DH


31/12/2016 31/12/2015
Intérêts et produits assimilés 4 142 546 4 473 035
Intérêts et charges assimilés -1 041 073 -1 267 694
MARGE D'INTÉRÊT 3 101 473 3 205 341
+ Commissions (Produits) 994 983 967 992
- Commissions (Charges) -135 526 -131 623
MARGE SUR COMMISSIONS 859 458 836 368
Gains ou pertes nets sur instruments financiers à la juste valeur par résultat -5 602 29 246
Gains ou pertes nets sur actifs fin dispo à la vente 59 827 74 739
Produits des autres activités 28 231 43 822
Charges des autres activités -29 435 -50 929
PRODUIT NET BANCAIRE 4 013 952 4 138 588
Charges générales d'exploitation -1 763 161 -1 766 092
Dot. aux amort. et aux dépréciations des immo inco, corp -160 218 -150 705
RÉSULTAT BRUT D'EXPLOITATION 2 090 573 2 221 791
Coût du risque -867 405 -1 192 526
RÉSULTAT D'EXPLOITATION 1 223 168 1 029 265
+/- Quote part du résultat des entreprises mises en equivalence 52 232 49 642
Gains ou pertes nets sur autres actifs 18 945 -731
+/- Variations de valeur des écarts d'acquisition - -
RÉSULTAT AVANT IMPÔT 1 294 345 1 078 176
Impôts sur les bénéfices/impôts différés -438 069 -371 317
RÉSULTAT NET 856 276 706 858
INTÉRÊTS MINORITAIRES -7 150 -14 209
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE 849 126 692 649

69 RAPPORT ANNUEL 2016


7 | RA P P O R TS

RÉSUMÉ DU RAPPORT D’AUDIT SUR LES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

37, Bd Abdellatif Ben Kaddour 288, Bd Zerktouni


20 050 Casablanca 20 000 Casablanca
Maroc Maroc

Aux Actionnaires de la
SOCIETE GENERALE MAROCAINE DE BANQUES
55, Bd Abdelmoumen
Casablanca

RAPPORT D’AUDIT SUR LES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES


EXERCICE DU 1er JANVIER AU 31 DECEMBRE 2016

Nous avons effectué l’audit des états financiers consolidés ci-joints de la Société Générale Marocaine de Banques et ses filiales, comprenant
le bilan au 31 décembre 2016, ainsi que le compte de résultat, l’état du résultat global, l’état des variations des capitaux propres et le tableau
des flux de trésorerie pour l’exercice clos à cette date, et des notes contenant un résumé des principales méthodes comptables et d’autres
notes explicatives. Ces états financiers font ressortir un montant de capitaux propres consolidés de KMAD 10.255.217 dont un bénéfice net
consolidé de KMAD 856.276.

Responsabilité de la Direction

La direction est responsable de l’établissement et de la présentation sincère de ces états financiers, conformément aux Normes Internationales
d’Information Financière (IFRS). Cette responsabilité comprend la conception, la mise en place et le suivi d’un contrôle interne relatif à
l’établissement et la présentation des états financiers ne comportant pas d’anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou
d’erreurs, ainsi que la détermination d’estimations comptables raisonnables au regard des circonstances.

Responsabilité de l’Auditeur

Notre responsabilité est d’exprimer une opinion sur ces états financiers sur la base de notre audit. Nous avons effectué notre audit selon les
Normes de la Profession au Maroc. Ces normes requièrent de notre part de nous conformer aux règles d’éthique, de planifier et de réaliser
l’audit pour obtenir une assurance raisonnable que les états de synthèse ne comportent pas d’anomalie significative.

Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir des éléments probants concernant les montants et les informations
fournis dans les états de synthèse. Le choix des procédures relève du jugement de l’auditeur, de même que l’évaluation du risque que les états
financiers contiennent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d’erreurs. En procédant à ces évaluations du risque,
l’auditeur prend en compte le contrôle interne en vigueur dans l’entité relatif à l’établissement et la présentation des états financiers afin de
définir des procédures d’audit appropriées en la circonstance, et non dans le but d’exprimer une opinion sur l’efficacité de celui-ci. Un audit
comporte également l’appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et le caractère raisonnable des estimations
comptables faites par la direction, de même que l’appréciation de la présentation d’ensemble des états financiers.

Nous estimons que les éléments probants recueillis sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion.

Opinion sur les états financiers

A notre avis, les états financiers consolidés cités au premier paragraphe ci-dessus donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image
fidèle de la situation financière du Groupe Société Générale Marocaine de Banques au 31 décembre 2016, ainsi que de la performance
financière et des flux de trésorerie pour l’exercice clos à cette date, conformément aux normes comptables internationales (IAS/IFRS).

Casablanca, le 03 Avril 2017

Les Commissaires aux Comptes

RAPPORT ANNUEL 2016 70


UNE ANNÉE SOUS LE SIGNE
DE LA MUSIQUE, DE LA DIVERSITÉ
ET DE L’HARMONIE...
© Crédit Jean-Sébastien ROCHAT
Cette année a été marquée par la participation de Société Générale Maroc à une initiative
unique dans le monde de l’entreprise : Playing for Philharmonie de Paris. Ce projet a consisté à
créer un ensemble musical, composé de 300 collaborateurs issus des rangs du groupe Société
Générale en France, au Maroc et au Cameroun. Pendant un an, ces collaborateurs ont
intensivement répété, dans leurs pays respectifs, pour préparer un programme musical à la fois
riche, interculturel et contrasté.
Pour Société Générale Maroc et les choristes amateurs marocains auditionnés pour participer
à cette incroyable aventure, ce projet aura résonné bien au-delà du simple projet musical :
• il avait commencé en 2015 par la rencontre de 31 collaborateurs, issus de différents métiers
et affectations (réseau, siège, filiales du groupe Société Générale Maroc dont Eqdom et La
Marocaine Vie) qui ont formé le chœur « Société Générale Maroc » ;
• il s’est poursuivi, tout au long de l’année 2016, à un rythme régulier et soutenu de
répétitions, sous la direction du chef de chœur marocain, Adnane Matrone ;
• il a pris sa pleine dimension lors de la rencontre et de la fusion des chœurs français,
camerounais et marocain, qui a donné lieu à l’alchimie réussie des grands concerts à la
Philharmonie de Paris.
C’est ainsi que les 6 et 7 novembre 2016, 300 instrumentistes et choristes amateurs se
sont produits aux côtés des musiciens de l’Orchestre Les Siècles, sous la direction du
célèbre chef d’orchestre François-Xavier Roth. Ces concerts grandioses ont été
organisés dans un lieu incontournable de la musique classique : la Philharmonie de
Paris. Musiciens et chanteurs ont fait voyager les 4000 personnes du public à travers
les œuvres de Wagner, Verdi, Grieg, Haendel, Berlioz, Fauré, Beethoven… sans oublier
des œuvres issues du répertoire camerounais et arabo-andalou.
Bien plus qu’une aventure musicale, Playing for Philharmonie Paris aura été une
incroyable aventure humaine, innovante, unique et intense. Un bel exemple de
l'incarnation des valeurs de partage, d’esprit d’équipe et d’engagement qui animent,
rassemblent et soudent les différentes entités du groupe Société Générale à travers le
monde.
C’est pourquoi nous avons souhaité que ce rapport annuel soit placé sous le signe de
la musique, de la diversité et de l'harmonie.

© Crédit Jean-Sébastien ROCHAT


CONTACTS
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE MAROCAINE DE BANQUES
55, Bd Abdelmoumen – 20 100 Casablanca
Tél. : 05 22 43 88 88
www.sgmaroc.com
Adresse mail : contact.sgmaroc@socgen.com

FILIALES DIRECTIONS RÉGIONALES


EQDOM DIRECTION RÉGIONALE DE CASABLANCA OUEST
Crédit à la Consommation Bâtiment A - Alliances Darna - 281, angle Bd Yacoub
127, Bd Mohamed Zerktouni - 20 100 Casablanca El Mansour et rue espace des arts
Tél : 05 22 25 99 99 20 200 Casablanca
Tél. : 05 22 77 77 70
LA MAROCAINE VIE
DIRECTION RÉGIONALE DE CASABLANCA CENTRE
Assurance Vie
152, Bd Emile Zola - 1er étage
37, Bd Moulay Youssef - 20 000 Casablanca
20 000 Casablanca
Tél. : 05 22 20 63 20 à 24 / 05 22 43 11 00
Tél. : 05 22 41 90 20
ALD AUTOMOTIVE DIRECTION RÉGIONALE DE CASABLANCA EST
Location longue durée et gestion de flotte de véhicules Km 7,5 - Route de Rabat - Aïn Sebaa
Quartier Lissasfa, route d’El Jadida, Km. 10 20 250 Casablanca
20 230 Casablanca Tél. : 05 22 67 72 50
Tél. : 05 22 97 78 40 / 50 / 60
DIRECTION RÉGIONALE D’AGADIR
SOGELEASE Bd Mohammed V - Immeuble Iguenouane - 4ème étage
Financement par Crédit Bail 80 000 Agadir
374, Bd Abdelmoumen - 20 250 Casablanca Tél. : 05 28 84 90 30
Tél. : 05 22 43 88 70 DIRECTION RÉGIONALE FÈS-MEKNÈS
26, Bd Allal Ben Abdellah - résidence Menara
SOGECONTACT 30 016 Fès
Centre de Relations Clients Tél. : 05 35 94 83 00
Centre d’affaires Contempo - 71, Angle Bd Mohammed V
et rue Azilal, 1er étage - 20 100 Casablanca DIRECTION RÉGIONALE DE MARRAKECH
Tél. : 05 22 42 00 00 238, Bd Mohammed V
40 000 Marrakech
SOGECAPITAL BOURSE Tél. : 05 24 42 41 10
Intermédiation en Bourse DIRECTION RÉGIONALE DE L’ORIENTAL
55, Bd Abdelmoumen – 20100 Casablanca 41, Bd Mohammed V
Tel : 05 22 43 98 40 60 000 Oujda
Tél. : 05 36 70 91 60
SOGECAPITAL GESTION
Gestion de l’épargne collective DIRECTION RÉGIONALE DE RABAT
55, Bd Abdelmoumen - 20 100 Casablanca Avenue Mohammed V - Km 3.5
Tél. : 05 22 43 98 10 Route de Zaers Souissi
10 000 Rabat
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE TANGER OFFSHORE Tél. : 05 37 63 31 00
Banque Offshore DIRECTION RÉGIONALE DE TANGER-TÉTOUAN
58, Bd Mohammed V - 90 000 Tanger 58, Bd Mohammed V
Tél. : 05 39 39 95 50/51 90 000 Tanger
Tél. : 05 39 34 99 00
INVESTIMA
Holding de Participations
55, Bd Abdelmoumen - 20 100 Casablanca
Tél. : 05 22 43 87 17

RAPPORT ANNUEL 2016 74

Vous aimerez peut-être aussi