Vous êtes sur la page 1sur 14

L A R EINE DES N EIGES

SPECTACLE TOUT PUBLIC À PARTIR DE 7 ANS – durée : 1h 10

De H. C. Andersen

Texte, Mise en scène Scénographie : YAËL BACRY


Costumes et accessoires : CANDICE MOÏSE Assistée par LAETITIA RAITEUX

Avec VERONIQUE MAILLIARD, ANAÏS PELAQUIER et BEATRICE VINCENT

Production Compagnie des Pas avec l’aide de la DRAC Ile de Françe - Ministère de la culture et de la communication

Création et tournée :

2006 La Maison de la Poésie - Paris (petite salle) 34 représentations


Festival Enfantillages - Montpellier - 4 représentations sous chapiteau et tournée dans l'Hérault
Espace Icare - Issy les Moulineaux - 1 représentation
2007: La Maison de la Poésie – Paris (grande salle) 27 représentations
Prochainement : :
Festival d’été à la Maison Maria Casares – Alloue – 1 représentation - juillet
MJC Chilly Mazarin – 1 représentation – octobre
Théâtre d’Ermont – Ermont – 4 représentations – novembre/décembre

Contact : Yaël Bacry 01 43 71 92 81 / 06 16 11 09 96 email : la-compagnie-des-pas@neuf.fr


EXTRAITS DE PRESSE
Esthétique de la récupération
Manuel Piolat Soleymat - mars 2006
(…) La mise en scène de Yaël Bacry est très simple, presque
épurée, débarrassée de tout décor folklorique et de tous effets (…) La mise en scène de Yaël Bacry, simple et inventive , pose
spéciaux pour se concentrer sur les personnages, jouant de les figures métaphoriques de ces aventures fabuleuses. Et laisse
manière habile et inventive avec les lumières, les tissus et judicieusement le public s’abandonner à ses propres
quelques accessoires, comme cette chaussette sur une main qui paysages imaginaires.
devient une tête de corneille, ou les jupes superposées de la fille Incarnant les nombreux protagonistes de cette épopée, les trois
des brigands qui se transforment en toile de tente. comédiennes ouvrent les portes d’un univers tant fait de
Les tableaux qui se succèdent au fil des sept histoires installent noirceur que d’innocence et de drôlerie.
des ambiances très différentes, du fantastique inquiétant (avec
l’apparition de la Reine des Neiges), à la truculence de la Et c’est là, sans doute, l’une des principales originalités de ce
rencontre (avec la femme lapone). spectacle.
Les trois comédiennes interprètent l’ensemble des personnages Evitant de figer La Reine des Neiges dans une imagerie
avec une belle énergie, une grande poésie et un beau talent. sophistiquée, Yaël Bacry détourne de leur fonction première
Les enfants sont manifestement ravis, les parents des objets et vêtements semblant tout droit sortis d’une
accompagnateurs ne s’ennuieront pas une seconde et y brocante de quartier, d’un de ces vide-greniers aux articles
retrouveront leur âme d'enfant. Ce spectacle plein d’humanité improbables. Ainsi, au cours de la représentation, un fauteuil
n’est pas interdit aux adultes. Il est même hautement se transforme en traîneau, en barque et en carrosse ; une cape à
recommandé à ceux qui ont tendance à oublier les vertus la doublure chamarrée, en parterre de fleurs ; un lé de tissu
fondamentales de l’être humain. MM 2 2 Janvie r 2007 bleu, en rivière ; une double échelle, en perchoir, puis en
habitation de fortune…

Cette forme d’esthétique de la récupération ramène


directement à l’univers de l’enfance, à ces premiers mirages
construits autour de trois bouts de ficelles et d’un drap tendu
Il suffit de trois comédiennes et quelques accessoires pour vous
(…)
emmener au bout du monde (…)
Une histoire étincelante, une merveille de simplicité et
d’humour et de raffinement.

«!Avec énergie et talent, trois comédiennes donnent vie aux


très nombreux personnages de ce conte (…)
Dans un décor fait de bric et de broc, la mise en scène de Y. Bacry Ce charmant spectacle, plein de poésie, montre que quelques
fonctionne à merveille par son inventivité. De même, le jeu des objets et de l’imagination suffisent largement à s’évader!! (…)!»
acteurs endossant tour à tour les nombreux personnages du conte
constitue une véritable performance. (…)
Une très belle adaptation, fidèle à l’esprit d’Andersen qui
ravira autant les petits que les grands.
La Reine des Neiges – Note d’intention

« Il était une fois, le plus méchant des trolls : le Diable ! (…) Il avait inventé un miroir qui avait le pouvoir de réduire le
bien et le beau à presque rien, alors que tout ce qui était laid et mauvais devenait encore pire(…) Le diable courait
partout avec son miroir : il trouvait cela très amusant. Alors il voulut voler jusqu’au ciel lui-même, pour se moquer de
Dieu et des anges. Le miroir ria si fort qu’il lui échappa des mains et s’écrasa sur terre en des milliers de morceaux
(…) Certains entrèrent dans les yeux des gens, ils voyaient alors tout de travers, d’autres se fichèrent dans leur
cœur, et là c’était pire : leur cœur devenait un bloc de glace. » (extrait du conte)

Il était une fois, un petit garcon et une petite fille qui s’aimaient tendrement : Kay et Gerda. Un jour qu’ils étaient en
train de jouer, Kay reçut un des éclats du miroir dans l’œil et dans le cœur. Devenu subitement mauvais, il rejettera
Gerda, pour s’intéresser à la science et à la glace. Il disparaîtra un soir d’hiver, emporté par la Reine des Neiges.

La Reine des Neiges raconte le voyage en sept étapes de la petite fille partie à la recherche de Kay. Elle
rencontrera successivement : une Magicienne, une Corneille, un Prince et une Princesse, des Brigandes, un Renne
qui l’emportera tout au Nord sur son dos, et une vieille Laponne.
Arrivée enfin au château de glace de la Reine, Gerda retrouvera Kay, gelé, essayant de résoudre un puzzle de
morceaux de glace. S’il arrivait à écrire le mot « Eternité » lui avait dit la Reine, il serait libre et deviendrait son propre
maître. Gerda ramènera Kay à la vie par le pouvoir magique de ses larmes. Les deux enfants, devenus adultes,
verront s’écrire, au sol, le mot « Eternité ».

Conte fascinant, envoûtant, proche des mythes fondateurs, la Reine des Neiges s’adresse aussi bien aux
enfants qu’aux adultes.
A l’heure où les images deviennent de plus en plus sophistiquées, à la limite du virtuel, nous voulons
proposer ici un espace où le rien et le presque rien devient un monde : revenir à l’enfance.
« Théâtre de chambre », tout à la fois ludique et plein de poésie. Théâtre de bric et de broc. Initiation au
regard.
Quelques moments du spectacle…..

Le flocon

aKay et Gerda La Neige


L’entrée de la Reine dans la chambre
L a Magicienne La Chanson

La Corneille Prince et Princesse


L’attaque des Brigandes Le Renne

Chez les brigandes « La Laponnie ! »


« La Laponne

Le Baiser Le combat contre les floccons


Chez la Reine Fin
Yaël Bacry, metteur en scène
Mises en scène
A été l’assistante de Pierre Strosser, Patrice Chéreau, Claude Goretta et la collaboratrice de Jean-Claude Fall sur des pièces de
théâtre et des opéras.
1990!: IVANOV et PLATONOV avec J.C. Fall. TGP. Saint-Denis.
1991!: L'OURS et LA DEMANDE EN MARIAGE de Anton Tchekhov - Université Panthéon Sorbonne
1992!: DON JUAN de Molière. Cambridge University. USA
1993!: ANDROMAQUE de Jean Racine. Théâtre en Actes. Paris
1994!: ANTIGONE de Garnier/Sophocle. TGP. Saint-Denis
1997!: LA ROUTE de Wole Soyinka. Mise en espace. TGP. Saint-Denis
1998!: LES CINQ ROULEAUX : ESTHER VS ESTHER de Jean Racine - Mise en espace. Théâtre du Rond-Point. Paris
1999!: L’ENFANT ET LES SORTILEGES. Opéra de Maurice Ravel. Livret de Colette. Opéra Comédie de Montpellier.
2002!: PRISONS/PAROLES de J.P.Guéno. Rencontres à la Cartoucherie (maquette)
2003!: PRISONS/PAROLES de J.P.Guéno. Gare au Théâtre à Vitry.
RECHANTS DU MAL AIME. Théâtre musical à partir du poème G. Apollinaire. Musiques de Poulenc, Bartok, Messiaen et Bicahlo. CC
Paul Bailliard, Massy. L’Agoreine, Bourg la Reine. Studio d’Alfortville. Théâtre de la Plaine, Paris.
THE RAIN de Daniel Keene. La Pluie, Le Violon, Kaddish, Garçon sans visage (création mondiale) Gare au Théâtre. Vitry-sur-Seine
2004!: DIDON ET ENEE Opéra de Henry Purcell. Opéra de Massy. Théâtre St Germain en Laye.
RECHANTS DU MAL AIME Théâtre Antoine Vitez, Ivry.
2006!: LA REINE DES NEIGES d’après Andersen. Maison de la Poésie. Festival Enfantillages. Montpellier

Mises en scène (enfants, adolescents)


Avec Opéra Junior!:
1993!: ESTHER de Jean Racine, musique de J.B Moreau. CDN Théâtre des Treize Vents. Montpellier
1994!: CENDRILLON. Opéra de Vladimir Kojoukharov. Théâtre de Nîmes. Opéra de Montpellier
1998!: THE BEGGAR'S OPERA de John Gay. Adaptation musicale de V. Kojoukharov. Livret de Yaël Bacry. Opéra de Montpellier.
Captation ARTE/Mezzo
Avec le CREA!:
2000!: JAMAIS NON. Théâtre musical de Pablo Cueco - Amphithéâtre Opéra Bastille
Conservatoires!:
1998!: PAR LES VILLAGES de Peter Handke. Conservatoire de St-Denis.
2002!: PETITS CONTES NÈGRES POUR ENFANTS BLANCS de Blaise Cendrars. Musique par L. Bicalho. Conservatoire d’Alfortville.
2004!: LAC DES CYGNES concert mis en espace. Conservatoire d’Ivry-sur-Seine.
2006!: HANSEL ET GRETEL, Opéra. Conservatoire d’Ivry-sur-Seine
Anime depuis plusieurs années de nombreux stages en direction de professionnels (Afdas) et amateurs (enfants, adultes).
Depuis 2003 enseigne au Théâtre des Quartiers d’Ivry.
Véronique Mailliard, comédienne
Théâtre
2006!: LA REINE DES NEIGES d’après Andersen. Maison de la Poésie. Festival Enfantillages. Montpellier
2005 : BRANDT de Strindberg – mes Stéphane Braunschweig. Théâtre de la Colline.
2004!: O, AMI, QU’EST-CE QUE L’EXIL ? lecture-spectacle conçue par Véronique Mailliard, 5ème Rencontre d’été. La Maison du
Comédien Maria Casares, Alloue, Charentes,
2004!: UNE ORESTIE - mes R.M. Leblanc - Cie Didascalie and co - Scène Nationale du Merlan.
2003!: VA ET VIENT de Samuel Beckett - mes Anna Acerbis - Cie Atout Théâtre, La Coupole, Scène Nationale de Sénart. Moissons
d’Avril
2003 : THE RAIN de Daniel Keene - mes Yaël Bacry. Gare au Théâtre à Vitry.
2002!: LA PLUIE de Daniel Keene - jeu et conception. Carte blanche de l’Amin Cie. Savigny sur Orge. Reprise à la Maison du
comédien Maria Casares. Festival Cours Toujours, Scène Nationale de Poitiers. 2004
2002!: PRISONS/PAROLES - mes Yaël Bacry. Rencontres 2001 de la Cartoucherie. Gare au Théâtre.
2001!: DERNIÈRES NOUVELLES DE LA PESTE de Bernard Chartreux - mes R. M. Leblanc. Scène Nationale du Merlan.
2000-01!: LE GRAND PARLER d’après Pierre Clastres - mes Jean-Claude Fall. Théâtre des Treize Vents. CDN Montpellier.
2000!: FIN DE PARTIE de Samuel Beckett - mes Jean Claude Fall. Théâtre des Treize Vents. CDN Montpellier.
1999!: LES BAIGNEUSES de Daniel Lemahieu - mes Jean-Marc Bourg, Jacques Allaire. Théâtre des Treize Vents. CDN Montpellier.
1998-99!: L’OPÉRA DE QUAT’SOUS de Brecht/Kurt Weill - mes Jean-Claude Fall. CDN de Montpellier Théâtre des Treize Vents.
1997!: LES CINQ ROULEAUX - mes Patrick Haggiag, Paris.
1997!: LE MARIN de Pessoa - Compagnie Atout Théâtre. Maison du Portugal. Cité Universitaire.
1996!: L’IGNORANT ET LE FOU de Thomas Bernhardt - mes Renaud-Marie. Leblanc. Théâtre du Proscénium, Paris.
1995!: LE PÉLICAN de Strindberg - mes Catherine Fourty. CDN de Montbéliard. Chartres et tournée.
1994!: ANTIGONE de Sophocle - mes Yaël Bacry. TGP Saint-Denis.
GASPARD de Jean-Marc Eder - chorégraphie de Jean Marc Eder. Amandiers.
1993!: LES DORMEURS - création de La Compagnie Zéro Théâtre - mes B.Téberge. Théâtre d’Orly.
1992!: LES CHOÉPHORES d’Eschyle, traduction Paul Claudel - Compagnie Atout Théâtre. Juvisy.
1990!: IVANOV ET PLATONOV de Anton Tchekhov - mes Jean-Claude Fall et Yaël Bacry. TGP Saint-Denis.

Anaïs Pélaquier, comédienne


Comédienne et chanteuse
2006!: LA REINE DES NEIGES d’après Andersen. Maison de la Poésie. Festival Enfantillages. Montpellier
2005!: MICROCLIMATS, théâtre musical de rue - Cie Choeur en scène.
PURCELL ET LA LYRE – Ensemble Arianna
2004: DIDON ET ENÉE de H. Purcell - mes Yaël Bacry. Opéra de Massy, Théâtre de Saint Germain en Laye.
MUSIQUE POUR ES DEMOISELLES DE SAINT-CYR – Ensemble Arianna
2003: LES YEUX DU FIRMAMENT, théâtre musical - Cie Choeur en scène. Collaboratrice à la mise en scène et chanteuse. Théâtre
d’Ytteville, Musée Carnavalet, Festival Opéra des rues...
THE RAIN de Daniel Keene - mes Yaël Bacry. Gare au Théâtre.
AU PLUS PRÈS DE LA MER, textes algériens - lectures mises en espace, Théâtre du Rond Point
PROPHÉTIES, fragments des Lettres luthériennes de Pasolini - mes Anaïs Durin. Festival "Art et squats" du Palais de Tokyo. Collectif
Ob-Scène.
2002!: ALGÉRIE. PAROLES DE FEMMES - mise en espace Eleonora Marino Festival "L'Algérie des généreux", Confluences, Paris.
2002!: SINON JE DORS BIEN, textes de Christine Angot - co-mes avec Mickaël Chouquet. Paris. Collectif Ob-Scène.
2002!: TDM3 de D.G.Gabily - mes Aurélien Recoing. Gare au théâtre Vitry-sur-Seine. Théâtre de Dijon.
1999!: RIDEAU - création et mes Jacques Bioulès. Théâtre du Hangar, Montpellier.
1999!: L'OPÉRA DES GUEUX de J.Gay – mes Yaël Bacry à l’Opéra Comédie, Montpellier. Opéra Junior.
1993!: ESTHER de Racine et J.B.Moreau - Yaël Bacry, Théâtre des 13 Vents, Montpellier. Opéra Junior.
Mises en scène
2005!: ESSAI DE RÊVES AVEC CHIENS.Collectif 21.29.7. Gare au théâtre-Vitry-sur-Seine. La Générale (Paris)
2005!: MICROCLIMATS, théâtre musical de rue - co – mes avec Alexis Morel. Cie Choeur en scène.
2003-05!: LES YEUX DU FIRMAMENT, théâtre musical - Cie Choeur en scène. Collaboratrice à la mise en scène.
2002!: SINON JE DORS BIEN, textes de Christine Angot - conception, co-mes avec Mickaël Chouquet. Paris. Collectif Ob-Scène.

Béatrice Vincent, comédienne


Théâtre
2006!: LA REINE DES NEIGES d’après Andersen. Maison de la Poésie. Festival Enfantillages. Montpellier
2005-6 : CONTES TZIGANES
2004!: L’OISEAU VERT de Carlo Gozzi. Studio Albatros, Espace Beaujon dans le cadre du festival des Tréteaux Nomades.
Reprise de CRAC DANS LE SAC .Lecture au «!Cinéma des cinéastes!» avec l’association «!Les Mots parleurs!».
Création d’un spectacle de CONTES TZIGANES accompagnés par une violoncelliste.
2003!: CRAC DANS LE SAC de Pierre Gripari. Théo Théâtre à Paris Théâtre de Draveil, Centres de Loisirs de la Ville de Paris.
2001!: L’OPERA DE QUAT’SOUS de Brecht/Weill avec la Compagnie du Chameau. Création à Courbevoie. Théâtre du Tambour Royal.
Festival d’Avignon 2002. Ouverture du Festival «!Les Scènes d’été du 13!» au Théâtre 13. 2003
1999-2000!: LA NUIT DES ROIS de William Shakespeare avec la Compagnie du Chameau – mes Michaël Chemla. Plus de 100
représentations au Théâtre du Tambour Royal à Paris, Festival d’Avignon off, aux Arènes de Montmartre, au Festival Charnie et
Champagne, sous le chapiteau du Cirque «!Le Grand Céleste!»,au P.A.C.I. à Issy-Les-Moulineaux.
1996-98!: LA PETITE MOLIERE de Jean Anouilh avec la Compagnie du Chameau – mes Michaël Chemla. Plus de 35 représentations à
Paris et en province
Musique
De 1994-98!: Chanteuse et choriste du groupe Les Cactus. Deux participations aux Francofolies (97 et 98) Réalisation d'un album
auto-produit vendu à plus de 1000 exemplaires. Plus de 110 concerts dans toute la France (Glaz’art, le Divan du monde, Festival
Parole et Musique à Saint-Etienne).
Une cinquantaine de compositions originales.

Centres d'intérêt liés