Vous êtes sur la page 1sur 10

L IBRE NUMÉRO # 2

Hiver 2008

A UTONOME
Zine pour une existence libre, jouissante et sans limite

te
ar
l t e
c ia rem
e
" Merci monsieur le directeur de me permettre de participer s la c
p
à cette sortie scolaire malgré mon déplorable comportement en a
classe. Je profiterai de cette inestimable chance d'assister à
la visite de sa sainteté la Reine dans mon pays pour témoigner
enfin de mes passions les plus sincères à son endroit "
Malyk R. HOMELESS NATION - BOYCOTT FREESON - L’ACCEUIL DU VILLAGE -
FLICS VIOLEURS - L’ATTENTAT PÂTISSIER - LES VICTIMES DE L’INTER-
NATIONALE ARNARCHO-PÂTISSIÈRE - NOËL GODIN - BHL L’ENTARTÉ -
Libre-et-autonome@riseup.net L’INDIVIDUALISME LIBERTAIRE - LA MAUVAISE HERBE (25è NUMÉRO)
Les mauvaises herbes projetent leurs semences partout en ville, se déposant sur un sol propice où l'odeur
Le seul art que mes compa-
LE ZINE EN QUELQUES MOTS gnons et compagnes de fli-
d'une décomposition de notre civilisation se dégage, partout où la rage de ces êtres envers le système capi-
E
taliste technoscientifique et leurs désirs d'une autonomie envers l'État se font ressentir. Ces mauvaises
Vous tenez présentement entre vos buste et moi-même enten- R B
herbes s'accrochent aux pavés lancés à la face d'un flic, d'un politichien(ne) ou d'un boss, et se manifes-
E S
tent surtout dans l'action directe de ces êtres prenant part à de multiples projets auto-organisés qui per-
H
mains le deuxième numéro de Libre dons préconiser, comme R ..
mettent de vivre l'anarchie. Certaines mauvaises herbes sont même devenus de vrais arbustes et ont per-
U .
mis, avec l'aide du vent, de répandre leurs semences en dehors de la ville, près d'ici et à travers le monde.
et Autonome (spécial tarte à la l’ont fait jadis Zo, d’Axa, Le groupe s'est formé à la fin de l'annéeS
E J O D
crème), un zine libertaire qui s'op- Oscar Wilde, Albert le théâtre fertile depuis quelquesA I 2001, sur une Île
Umanifestations R
du grand fleuve du St-Laurent. Cette plaine était
A anti-capitalistes
parO
années de plusieurs et d'émeutes inté-
pose à l'esprit dominant, à la normali- Libertad, Benjamin Péret,
ressantes. Ces années ont aussi V été ébranléesT Tgroupes
les activités de tels que Le Poing d'Exclamation,
Food Not Bombs Montréal,
Mauvaise Herbe, celleA
Ule ComitéEdepavés, quartier Est, S Agite-Bouffe et les groupes d'affinité anars. La
sation des différences, à l'absorption les yippies ou les situs, c’est
M H nonPutopique,
qui s'accroche aux U
a réuni des personnes qui se connaissaient et qui parta-
L ni symbolique, désirant la révolution sociale par
de l'individu dans le corps social, à l’art de vivre illico comme
geaient une vision
C
verdoyante de l'anarchie
O
ainsi laL A que peutR(et doit) prendre
l'insurrection. Il rassemble toujours
diversité
aujourd'hui des anarchistes de nombreuses tendances promouvant
Sl'anarchisme dans ses formulations et ses pratiques.
toutes les formes d'oppression et ça nous chante, sans frein C O
d'assujetissement allant du racisme aucun, youp-la-boum ! ’ ACceestqu'ils
La Mauvaise Herbe
et celles-ci écrivant etE
Rauto-organisé et autonome qui favorise la liberté de ses écrivains, ceux
un collectif
elles veulent bien écrire. Il y a des articles qui traitent l'actualité de manière
au sexisme en passant par le spé- L’art de réinventer séance analytique,Sdes articlesUquiMprésentent des mouvements intéressants, des poèmes, etc. Ils ont toujours
cisme, le classisme dogmatique, l'ho- tenante nos existences dans bases de l'anarchie Net s'organisent
essayer de stimuler l'esprit critique et de réflexion de ses lecteurs et lectrices. Ils défendent ardûment les
selon leur compréhension des principes anarchistes, tels que l'action
mophobie et la putophobie, rejetant l’imagination, le plaisir, 2 5
directe, les rapports non-hiérarchiques (horizontaux), l'entraide mutuelle, l'auto-organisation autonome, la
liberté individuelle et communale, la responsabilité individuelle.
aussi bien l'industrie du proxénitisme l’audace, l’intempérance, " Nous pensons que toutes les luttes pour empêcher la destruction des écosystèmes par les nuisances
que les conceptions puritaines. C'est dans le combat à mort pour industrielles et technoscientifiques, les écosystèmes où les communautés libres peuvent assurer leur auto-
suffissance viable (ainsi qu'aux autres espèces animales) et les expériences directes plaisantes sont tous
une plate-forme qui expose des tex- le déverrouillage général des luttes extrêmement importantes. C'est par nos projets apolitiques sociaux et écologiques, ainsi que nos
tes et des idées originales ou bien gla- des désirs. On n’a pas, d’ail- activités luddiques et économiques parrallèles à cette civilisation en chute libre, que nous pouvons de plus
en plus nous sentir émanciper de toutes ces contraintes autori-
nées un peu partout, que ce soit dans leurs, tout à fait le choix... Recevez Libre et Autonome taires (propriété privée, travail forcée, contrôle social) et faire
des livres, brochures ou sur des sites C’est thanatos ou éros, c’est en version électronique face à l'agonie finale de cette bête à multiples têtes et tentacu-
les. Le démantelement finale et totale de toute infrastructure
internet. L'autonomie de la pensée, la le “la liberté ou la mort !”
Les différents numéros du fanzine nuisible et la décroissance dans la production sont pour nous un
peuvent vous être envoyés en format objectif commun que nous voulons partager et faire avec vous
libre disposition de soi-même et l'ex- du Vautrin de Balzac et des PDF ! Faire votre demande en spéci- et d'autres. C'est à nous tous et toutes de prendre les moyens
cosaques de l’anarchie fiant le ou les numéros désirés à nécessaires pour y arriver. "
périmentation directe de l'anarchie
ukrainienne de 1919. Nous l’adresse email suivante : libre-et-
sont au centre des conceptions qui
persistons à crapoter dans autonome@riseup.net
sont ici présentées, le tout dans le
les problèmes de coeur, de Numéro # 1 Hezbollah - Présidents
but d'élargir sans cesse les limites du - Répression au centre-ville - Travail
cul, de fric, de prise de tête,
possible et de parvenir à devenir du sexe - Squat
de reconnaissance sociale.
enfin libre et autonome ! Numéro # 2 SPÉCIAL TARTE À LA CRÈME

Prochain
Ou bien, hardi petit !, nous Homeless Nation - Boycott Freeson

numero
choisissons de cultiver le “sentiment exquis d’inadhérence à la norme”, - L’acceuil du village - Flics violeurs -
L’attentat pâtissier - Les victimes de
de mettre nos vies en aventures, en gags, en émotions fortes, de les ren- l’Internationale Pâtissière - Noël

special prosto
dre de plus en plus ludiques, de plus en plus dissolues, de plus en plus Godin - BHL l’entarté - L’individua-
inadmissibles gondolantes, de plus en plus inadmissibles pour les pou- lisme libertaire - La Mauvaise Herbe
voirs en place.” Numéro # 3 SPÉCIAL PROSTO (à venir)
Noël Godin
aux besoins et aux attentes de tous sans tance essentielle et absolue du développe- façon de vous faire une idée reste d'aller
satisfaire les intérêts de chacun ? Faire ment humain dans sa plus riche diversité ". voir par vous-même le site, ça vaut crisse-
croire le contraire c'est masquer que le pré- Mais qui dit diversité dit aussi difficulté à Site internet fondé en 2002 par le cinéaste
ment le détour !
tendu intérêt général est en fait son propre standardiser et à centraliser l'ensemble, montréalais Daniel Cross (qui a entre autre
intérêt personnel qui d'où la crainte et le déni- réalisé les documentaires The Street : A Film " Nous croyons que les changements
tente de s'imposer à celui grement affiché envers with Homeless et Spit : Squeegee Punks in sociaux sont un processus interactif, et que
des autres. Comme le dit C OMMUN ces conceptions, ô com- Traffic), Homelessnation.org est le seul site HomelessNation.org est un moyen permet-
INTÉRÊT
la maxime individualiste : bien compréhensible, par Web au Canada créé par et pour des sans- tant de lancer ce dialogue à l'échelle natio-
" Il faut savoir, derrière certaines personnes qui y abris canadiens. Des travailleurs de milieu nale. " Homeless Nation
chaque intérêt commun, à voient là une attaque à
d'un bout à l'autre du pays s'occupe de ce
qui cela profite. " leurs intérêts propres.
Pluralité et diversité La nécessité de
réseau national pour que les participants
puissent partager leur histoire, leur philiso-
Boycott Freeson
s'organiser phie et leurs opinions. Internet offrant une Situé au 1477 rue Mont-Royal Est à
Dans une optique indivi-
approche plus direct, plus participative et Montréal, Freeson est une boutique
dualiste et libertaire, le Plusieurs voudraient faire
terme ''individu'' a essen- croire que l'idée d'indivi- plus inclusive que beaucoup d'autres d'achat/vente/échange spécialisée
tiellement pour fonction dualisme et celle d'asso- médias, il demeurait l'outil idéal pour cette dans la musi-
d'exprimer que toute per- ciation sont antagonistes. prise de parole élargie de la part de ceux que que et offre
sonne humaine est ou doit Rien n'est plus faux ! Pour bien peu de gens entendent. Homeless
être un être autonome qui venir à bout de leurs pro- Nation offre également l'occasion à la popu-
depuis quel-
commande sa propre vie, et en même temps blèmes sociaux, les gens n'ont pas le choix, lation en général d'interagir avec des sans- ques temps
que toute personne humaine est à certains ils doivent continuer à former des coalitions abris canadiens dans le but d'en apprendre une panoplie d'albums de groupes
égards différente de toutes les autres, ou sociales et politiques. Mais ces coalitions
d'avantage sur ceux-ci et, espérons-le, faire métal néo-nazis dans ses bacs. Son
peut-être, là encore, qu'elle devrait l'être. La ne doivent plus obéir à un schéma stricte,
différence et la multitude sont des richesses par exemple le schéma de classes. Pour disparaître les préjugés que plusieurs entre- propriétaire a en effet choisi de per-
qui augmentent les potentialités de ce que rompre sur le plan social et politique l'iso- tiennent à leur égard.
mettre à des organisations néo-nazis
nous pouvons faire ensemble. Puisque les lement des existences individuelles autono- Le site est très complet
situations et réalités sont multiples et diver- mes, il faut plutôt recourir aux événements tels que le Pagan Front de se finan-
avec ses sections
ses, soyons nous-mêmes multiples et divers. et aux évolutions les plus diverses. Ainsi,
Blogs, Vidéos (on y
cer et de faire passer ses idées nau-
L'anarchiste individualiste refuse les dog- les alliances conclues sont ponctuelles, spé- séabondes parce que ça lui rapporte
mes qui visent à standardiser de manière cifiques à une situation ou à un thème
trouve de véritables
opportuniste nos divers mode de vie, il donné, extrêmement fluctuantes. Elles bijoux), Audio, son de l'argent. Le NSBM (National-
affirme que le one way idéologique ne impliquent les groupes les plus différents, forum ou encore sa liste Socialiste Black Metal) constitue un
reflète pas la pluralité des intérêts de cha- provenant des univers les plus différents, et des ressources com- moyen prévilégié pour faire passer
cun, des pratiques libertaires possibles... de se défont comme elles se sont faites. À cet munautaires des diffé-
un courant d'idée qui prône pour-
la vie elle-même qui est par définition plu- égard, les coalitions sont des alliances d'in- rentes villes canadien-
rielle. Il dénonce l'arrogance de ceux qui térêts liées à des situations et à des person- nes. Avec près de 2411 tant l'élimination de la quasi totalité
voudraient nous faire croire qu'il existe un nes données, conclues dans le cadre d'une utilisateurs inscrits, Homelessnation.org ne des populations humaines. Cette
modèle unique pour faire face aux multiples lutte existentielle individuelle sur les
cesse de croitre et offre un modèle dynami- propagande encourage fortement les
défis qui nous sont et nous seront posés. champs de bataille sociaux. En somme,
que pour tous ceux qui ont choisi de briser disciples fafs à passer à l'attaque
Comme le disait si bien Guillaume de elles n'ont d'autre existence que celle pour
Humboldt : " Le grand principe est l'impor- laquelle elles ont été mises en place. leur isolement et de créer des bases de soli- physiquement contre leurs multi-
darité entre les gens de la rue. La meilleure
ples cibles. Est-ce que la soif de pro- DES FLICS VIOLEURS Respect de soi même
la plupart des gens comme un choix qui
relève strictement d'une détermination per-
fit de l'estie de proprio justifie qu'on Sept policiers de la 7ème Compagnie répu-
tolère cette sonnelle sur laquelle la morale collective n'a
blicaine de sécurité (CRS) de Deuil-la-Barre Être soi-même c'est avant tout ne pas se pas à s'exprimer. Il en va de même avec les
diffusion de (Val d’Oise) en France, sont accusés devant soustraire à l'exigence de sa propre autres sphères de notre vie personnelle, qui
musique la cour d’assises de Paris de viols sur des conscience. C'est avoir confiance en soi, en ne doivent plus êtres soumises à des diktats
son potentiel, et chercher à atteindre une oppressifs de ce qui est acceptable ou non
haineuse ? Comme simple prostituées étrangères commis de 2002 à
2003. L’enquête, ouverte en 2003 suite à la liberté et une autonomie toujours plus concernant nos désirs et aspirations. J'en
information, la boutique grande. L'individualisme est en ce sens
plainte de deux jeunes albanaises auprès viens moi aussi à avoir la ferme confiance
ferme ses portes à partir de une philosophie de la volonté et de la res- des anarchistes individualistes en l'autono-
d’une association d’aide aux travailleuses du
18h00 (lun, mar, mer), ponsabilité car elle prône que l'individu mie individuelle et dans les critères person-
sexe, a recensé pas moins de 11 viols impli-
soit imputable de ses propres actions et nels lors de la prise de décision, sans
21h00 (jeu, ven) et 17h00 (sam, dim) quant les sept policiers. qu'il doit, à ce titre, nécessairement être
Dans la nuit du 8 au 9 exclure ni les affections ni les désirs. Plus
La nuit tous les chats sont gris ! libre et autonome pour y arriver. L'individu nos désirs et nos convictions sont atténués,
avril 2003 par exemple, se sent alors libéré de toute attache, norme moins nous avons de force combative, et
trois d’entre eux arrêtent ou contrainte sociale qui ne rentre pas en plus nous sommes portés au sacrifice de soi
IL NE MANQUE PLUS leur véhicule, qui se révè- concordance avec l'expression de son auto-
nomie individuelle. L'individualisation peut
face aux plus forts qui tenteront de nous
QUE LES BARBELES lera être celui de la com-
pagne d’un des trois flics, en définitive parfaitement se combiner au
subjuguer.

Déjà quadrillé par les agents du SPVM à hauteur des deux jeu- respect de règles collectives et au senti- Intérêt commun
nes travailleuses du sexe ment d'appartenance à une collectivité VS
(poste 22 et 21), les agents de la STM
albanaises qui se trou- quand ceux-ci sont librement consentie et intérêt individuel
(entre les stations Berri et Papineau) et laissent une marge de liberté assez grande
les cadets policiers en nombre toujours vaient sur le Boulevard L'anarcho-individualisme est une concep-
à l'individu. La liberté individualiste est
plus important, le Village gai de Ney. Ils demandent leurs papiers d’identité
donc avant tout l'indépendance par rap- tion qui pose le primat du droit des indivi-
avant de les faire monter dans le véhicule
port à la volonté d'autres personnes. dus sur la puissance du collectif. Une telle
Montréal s’est doté l’été dernier d’une
prétextant faussement une vérification des L'accepter pour soi c'est l'accepter pour définition ne signifie pas que dans une
agence de sécurité privée appelée “ société ''individualiste'' toute dimension col-
documents. Au lieu de se diriger vers le com- l'autre et c'est admettre que notre volonté
Acceuil du Village”. Loin d’un agent missariat du XVIIIe, ils se sont rendus sur un lective a disparu, elle suggère plutôt que,
ne lie personne d'autre que nous-mêmes.
touristique, le membre de l’acceuil du dans ce cadre, aucune ''raison de société''
terrain vague et les ont violés toutes les En d'autres termes, j'expose, je propose
village a comme tâche essentielle le deux. Les victimes réussirent à fuir suite aux mais je n'impose pas. Voilà bien un concept subordonnant le bonheur et la liberté des
harcèlement des ittinérants et jeunes sévices et l’une d’elle pu se souvenir du hautement difficile à accepter pour ceux individus à la conservation de l'ordre social
de la rue pour qu’ils quittent les abords qui s'érigent en leaders moraux, en théori- ne peut être considérée comme légitime.
numéro d’immatriculation de la voiture utili-
sateurs éclairés, en élite # 1 du prolétariat L'individualisme renverse le principe qui
des commerces. C’est donc dire qu’il sée par les violeurs.
et pour tous les autres centralisateurs veut que l'on parte du général pour le parti-
existe 4 services distincts à visée Trois des policiers agresseurs seront révo- culariser. Il pose le singulier au départ, afin
qués de la police nationale, les quatre autres opportunistes.
répressive dans ce quartier au moment de l'universaliser. En ce sens, il récuse la
même où les services d’aide peinent à ont été suspendus temporairement 24 mois, Comme il est généralement admis, l'indivi- conception du bien commun qui s'impose
trouver les ressources nécessaires dont 18 avec sursis. Ils avaient tous bien dualisation des moeurs a contribué à la aux aspirations individuelles, car ceci est
pour aider les personnes en situation compris que de violer et battre des prosti- généralisation de l'idéal de liberté et d'au- une totale contradiction en ce sens qu'il
tuées se fait habituellement impunément tonomie individuelles. En prenant l'orienta- n'existe pas de ''commun'' en dehors des
de vulnérabilité. Un magnifique exem-
dans un pays où l’on criminalise leur seul pré- tion sexuelle en exemple, on peut constater individus. Comment en effet établir des
ple sur nos véritables choix de société. que dorénavant celle-ci est considérée par principes qui permettraient de répondre
sence.
PETIT APPERÇU
DE
L ' I N D I V I D U A L I S M E L I B E RTA I R E
L’ATTENTAT PÂTISSIER
rieur mais aussi, et surtout, à l'intérieur “ Georges Le Gloupier ne frappe presque plus jamais seul (ou avec juste trois-quatre camerlu-
de nous-mêmes, dans nos propres ches dégingandés aux yeux de braise) : Il est à présent, sous ses différents visages, l'âme foutre-
réflexes inconscients et manières de
ment damnée à Bruxelles d'une véritable escadrille d'entartistes déchaînés sans dieux ni contre-
nous comporter avec les autres. Refuser
maîtres ni ports d'attache flibustiers. C'est une bonne trentaine de chenapans jaillissant de par-
ce constat c'est refuser de confronter
tout qui ont largué des bombes à la chantilly sur Nicolas Sarkozy et Bill Gates “. Noël Godin
notre propre aliénation, c'est se confor-
ter dans ce que le maître nous a appris,
c'est demeurer bien dompté.
Les faits d'armes sont connus et se répètent de la même écoute les discours de certains disciples de ces “atten-
manière loufoque un peu partout dans le monde. Piégé le maî- tats” pâtissiers.
tre du pognon cybernétique à 4 reprises sur son ittinéraire,
Cette valorisation d'une immédiateté de la crèmer une énième fois la gueule de Bernard Henri-Lévy mal- Du choix de la tarte comme arme offensive
Cherchant à concilier ce qui est unique révolte individuelle et de la recherche
en nous (individualité) à la nécessité gré d'ébouriffants dispositifs de protection anti-tarte, délo- Premièrement, si “la crainte fait les dieux”, elle fait aussi
constante de manières émancipatrices pour
de coopérer avec les autres (associa- ger Le Pen du Parlement européen, frapper en plein visage le les chefs (d'entreprise, d'État, de famille...) et cesser
renverser l'ordre social existant en chacun
tion), l'individualisme libertaire a de nous, déboucha sur des expériences de
chef de la CIA, se farcir tous les aspirants d'une élection d'avoir peur d'eux en leur foutant une tarte à la crème en
contribué dès ses débuts à mettre de vie communautaire que l'on appela les montréalaise, perturber l'évolution de sommets internatio- pleine figure c'est commencer à défaire leur emprise sur
l'avant les idéaux de liberté et d'auto- ''milieux libres''. Selon certains sociologues, naux du patronat, aller à l'abordage de la cathédrale Saint- nous, à détruire leur réputation et à saper leur autorité.
nomie individuelles pouvant seules nous en sommes alors aux prémisses du Pierre de Nantes bondée d'adorateurs ou d'un coloque éco- Car c'est certain, si la soumission venait à cesser, s'en
permettre à l'individu de se réaliser concept moderne de marginalité et de ce qui nomique au Château Champlain et subitement s'en prendre à serait terminée de la domination. La tarte à la crème est
pleinement. Au début du siècle dernier, sera plus tard qualifié de milieu ''alternatif''. la crème (le mot est bien choisi) dans tout ce gratin de en ce sens la continuation des lettres d'insultes assassi-
nombre de jeunes libertaires voyaient Je remarque d'ailleurs que ces expériences pédants, de poseurs et d'escrocs qui fréquentent ces gen- nes que les dadaïstes et les surréalistes, puis les situa-
d'un mauvais oeil les tentations norma- passées ont beaucoup marqué le milieu des res d'évènements, cibler des gourous et des télévangélistes tionnistes, expédiaient à d'illustres raclures, les publiant
tives, attentistes et ouvriéristes de l'or- squatteurs et des autonomes actuel. En et bien d'autres... dans des revues ou les placardant sur des façades. Cette
thodoxie anarchiste, et exigeaient sur- entrant au squat liègeois Tapsala, on remar-
tout la mise en pratique immédiate “Un peu partout de hauts responsables d'expulsions de sans- fois-ci, avec l'attentat pâtissier, c'est la matérialisation
que une phrase inscrite sur un mur, de dégoulinante de ces lettres d'insultes sans quartier. Les
d'idéaux jusqu'ici agités verbalement. Raoul Vaneigem, un philosophe qui contri- papiers, d'évacuations de squatters ou d'exclusions du droit
Plutôt que de concevoir l'idéal liber- à l'allocation grasses matinées se font ensevelir sous de la mots explosent publiquement à la face des lugubres desti-
bura certainement à renouveler les bases de
taire comme quelque chose de lointain l'anarchisme individualiste: "Nous sommes crème fouetté par des flopées de chômedus ou de lumpen- nataires !
à atteindre, hors de nous, ces gens les enfants d'un monde dévasté qui s'es- prolos en pétard”. La croisade pâtissière sert surtout d'excellent révéla-
cherchent à le vivre ici et maintenant, saient à renaître dans un monde à créer. Les tartes volent aux quatre coins de la boule ronde, en teur sur la nature véritable du morpion entarté. Alors
à conformer leurs actions à leurs atten- Apprendre à devenir humain est la seule
Angleterre, Norvège, Autriche, Suisse, Suède, Thaïlande, que pour la plupart de ceux-ci leur image est vitale, l'ins-
tes dans leur vie de tous les jours. Telle radicalité."
est la véritable révolution, plus difficile Pays-Bas, France, Australie, Allemagne, Canada, Pologne, tant du choc les destabilise au point de les faire sortir de
à atteindre que n'importe quel grand Malgré la somme importante des choses à États-Unis, Brésil, Israël, Russie ou encore en Finlande. Mais leur respectabilité bon chic bon genre. Jean-Claude
soir empreint de l'idéologie des maî- dire au sujet de l'individualisme libertaire, je pourquoi au juste lancer des tartes ? Les raisons sont cer- Guillebaud l'expliquait dans le Nouvel Observateur :
tres avec son cortège d'icônes, de vais me contenter d'exposer sommairement tainement multiples et tiennent bien souvent aux motiva- “Fulgurante, imprévisible, la tarte à la crème est à la fois
cathéchismes prolétariens et d'idéolo- 4 points fondamentaux de cette philosophie tions du lanceur tout comme au genre de cible visée. inoffensive et fatale. Elle laisse quelques dixièmes de
gues figés et croulants. L'ennemi à anarchiste en essayant de les résumer le Néanmoins, disont que certains motifs émergent quand on secondes à l'agressé pour se composer une contenance.
abattre n'est pas seulement à l'exté- plus possible.
Du coup, elle pénalise philosophiquement celui qui se tenait Justice (suite à une journée de procès contre ses entar- " Nous tenons à être mes comparses entartistes et moi, de
le plus éloigné de lui-même, dans la posture fausse de la teurs) réalisée par l'émission La Fin du Monde est à 7 heu- tous les mauvais coups crevants contre la société des pas-
représentation. Celui-là sera littéralement pris de court, res, avec dans son rôle un magnifique rat qui s'extirpe de
débusqué sous ses masques, précipité vers ses insuffisan- tuyaux innondés. Il se fera d'ailleurs souvent rappeler son sions tristes.
ces.” C'est ce qui est arrivé entartement par des journalistes qui souligneront alors à Nous tenons à boucher les serrures agaçantes avec la famille
quand le philosophe en plasticine quel point il n'est pas sympatique. Il est à remarquer qu'il
Dehoux (grâce à laquelle un beau matin aucune banque n'a pu
Bernard-Henri Lévy a reçu son semble exister une corrélation entre la réaction immédiate
trophé à la crème sur la gueule, il post-tarte de la bête touchée et l'acharnement que met- ouvrir à Bruxelles).
a sauté les plombs devant les tront certains à remettre cet évènement sur la table par la Nous tenons à détourner les affiches publicitaires avec les
caméras et ainsi créer les ima- suite.
ges qui le hanteront jusqu'à sa casseurs de pubs taguant dans le métro : " Sarkozy nuit gra-
Ensuite, tout comme avec le terrorisme classique, l'atten-
mort. Ces images qui montrent le vement à votre santé et à celle de votre entourage. "
Stéphane Dion tat pâtissier inspire une crainte souvent disproportionnée
philosophe, habituellement bon
Il a servi le en regard des moyens que peuvent mettre en oeuvre ses Nous tenons à dévaster en chantant des plants de céréales
teint et civilisé jusqu'à la moelle, disciples. Il est arrivé plus
diner aux pau-
vres, ils lui ont les yeux injectés de sang et la transgéniques avec José Bové et leurs compagnons de fauche.
offert le
d'une fois qu'une commotion
dessert
bouche en écume d'où sort un soit provoquée en rapport à Nous tenons à nous associer aux impostures saccageuses gon-
retentissent “Tu te lèves où je te
pète la gueule à coup de talon !” en direction de son entar-
un entartement à venir alors flagas des Yes Men (qui se font passer pour des représen-
qu'aucun franc tireur parti- tants de l'OMC un peu spéciaux dans des colloques très offi-
teur maintenant au sol et qui chante doucement des gloup san de la crème fouettée ne
gloup... Ou encore un Patrick Bruel qui pique instantané- fut dans les parages. Le reste ciels).
ment une crise de vedettariat contre tout ce qui bouge, en
premier lieu les journalistes qui attendent pourtant depuis
du temps, il ne faut tout sim- Nous tenons à rebaptiser les rues à l'aide de fausses pla-
plement pas prendre de Bill Gates
fort longtemps l'asperge artistique et qui seront congé- Avant ques bien chiadées (comme à Écaussines-Lalaing, en Belgique
chance. Des dispositifs anti-
diés sèchement. Même chose pour un Stéphane Dion, Quand on se croit
tarte onéreux sont mis à la au-dessus de tout... où toutes les rues ont porté soudainement le même nom :
tablier ridicule et chapeau assorti, qui pour sa part lance disposition d'un Bill Gates à Jacques Mesrine).
un coup de poing au visage de son burlesque assaillant. chaque fois qu'il met les pieds
La tarte a surtout ce formidable effet de devenir une nui- en France ou en Belgique, le Nous tenons à saboter les grands rendez-vous de Technopolis
sance qui s'inscrit dans la durée. Le moment du choc, aussi Festival de Canne voit sont de mèche avec le groupe clandestin grenoblois PMO (" Pièces
traumatisant qu'il puisse être pour la tête à tarte réci- site envahit par un nombre et Main-d'oeuvre ") qui décommande à coups de faux cour-
piendaire, n'est souvent rien comparé aux conséquences à important de gardes du corps riers électroniques les forums publics sur l'utilité des nécro-
long terme pour la cible. L'empereur de Microsoft ne peut ayant dans leur mire un
plus visiter l'Europe sans être précédé des images de son Georges Le Gloupier, ou son
technologies.
entartement bruxellois dans les journaux télévisés, alter ego Noël Godin, qui Oui da, pour couper net, nous tenons à tremper dans tous
Bernard-Henri Lévy vit une catastrophe depuis 1985 en affectionne particulièrement les crimes justiciers poilants. À commencer tout de même par
étant tour à tour persécuté à la télé par Coluche, ce terrain de chasse garnis à
Desproges, Moustic, Baffie, Renaud, Dieudonné, Virginie
Bill Gates
souhait de grosses légumes les crimes crémiers. Puisqu'on commence à savoir qu'avec
Après
Lemoine, les Guignols de l'info et cie. Stéphane Dion, la tête La réalité nous hautaines. Des personnalités quelques tartelettes toutes spratcheuses, on peut faire
de pu suprême du parti Libéral, verra une reconstitution revient en pleine bien en vue choisissent d'an- trembloter des rois Ubu. "
faite de son départ furtif par les souterrains du Palai de figure
nuler leur présence lors NOËL GODIN
néanmoins connait la suite... d'événements jugés à risque ou font des pieds et des mains dans les endroits où on les attends le moins !
sceptique.
L'objectif premier de ses attentats pâtissiers est pour suivre un itinéraire plus sûr (souterrains, portes
Comme l'écrit arrières, voitures “fantômes”...). Qu'ils choisissent de res- Les attentartes
d'insuffler l'envie aux gens de l'imiter dans son
Godin, « la ter dans leur château-fort lors d'événements de marque, “La question se pose : quel
action d'entarteur des détenteurs d'autorité et
revanche
de faire propager cette idée à travers le monde d'éviter le tapis rouge et l'entrée principale très glamour à satrape est encore à l’abri de
inflexible de nos courroux sucriers ? Est-il
Le Gloupier
afin de créer d'innombrable vagues d'attentats leur arrivée ou encore d'annuler les signatures d'autogra-
libérateurs et bienfaisants. Tout doit y passer, phes et les entrevues avec les journalistes, les élites mon- une seule légume intouchable à
contre un
les élèves entartant leurs professeurs, les daines sont dès lors pénalisées dans leur liberté de mouve- laquelle on ne puisse renvoyer
monument lit-
téraire ne lui
employés leurs patrons, les locataire leurs pro- ment alors même qu'aucune tarte ne pointe sont contenu tôt ou tard dans le bulbe le
prios et ainsi de suite. Cependant l'entartement mépris qu’elle exulte ?” Nicolas Sarkozy
cherchant crèmeux à l'horizon. Que dire même de ces badauds inno- Pour l’ensemble
n'est pas un moyen unique de s'attaquer à la
aucunement des misères ne va pas engen-
morosité ambiante, tous les moyens sont bon, cents interpellés par la police, ou des services de sécurité Le moment ultime à cette agi- de son oeuvre
drer la mélancolie. Mais bien la guerre (contre sur les nerfs, à cause d'une boîte de carton sous le bras, tation pâtissière demeure bien
tant qu’on frappe là où ça fait mal !
les pètes-sec) et la révolution (crémière) ». On d'un collis suspect à proximité ou d'une allure ou attitude entendu l’instant où la tarte s’écrase sur la figure visée
jugée suspecte. et le silence qui s’ensuit, tout juste avant la tempête ! Des
Comme quoi une tarte peut devenir l’horreur d’une vie Ajoutons enfin que l’entartement situations loufoques sont alors créées, dont il me brûle de
La très triste existence de Bernard-Henri Lévy est un geste compris par la plu- vous en narrer quelque-unes...
Bernard-Henri Lévy (alias BHL) est un philosophe français donneur de part des terriens, élevés tout L’attentat surprise du 5 février 1998 contre Bill Gates à
leçon considéré par plusieurs comme un philosophe " de comptoir " en
comme nous avec Laurel et Bruxelles demeure sans aucun doute le coup de crème le
ce sens qu'il s'exprime de manière hâtive sur bon nombre de sujets
qu'il ne maîtrise aucunement et est assez peu disposé à écouter la cri- Hardy, Bugs Bunny, Charlie plus médiatisé de l’histoire de la flibuste anarcho-pâtis-
tique qu'il rejette systématiquement avec véhémence et mépris. Il est Chaplin et les clowns des cirques sière. Alors que l’Empereur Microsoft ouvre la porte de
reconnu pour son manque total d'inventivité en matière de sujets phi- de passage. Cela permet de refu- la berline qui le dépose devant le Concert Noble de
losophiques, sa mégalomanie et son manque d'humour sont soulignés Pierre Karl ser de n’être qu’un spectateur Bruxelles et effectue ses premiers sourires destinés aux
par à peu près tout le monde et il se fait le champion de la défense des Péladeau sans pouvoir d’intervention en photographes, une demi-douzaine d’unités gloupinesques
intérêts géopolitiques des États-Unis et du mouvement sioniste. Cet Expliquant que la devenant un acteur de la nuis- accourent en brandissant leurs tartes au son de “Gloup !
réussite ne dépend
adepte du sens commun et des formules creuses ne pouvait donc échapper bien longtemps que des efforts et sance contre les chefs pètes- Gloup ! Gloup !”. Devant son escorte complètement médu-
au courroux pâtissier. Son heure sonnera le 11 novembre 1985 quand Godin lui plaque une non de l’argent culs, aussi inabordables qu’ils sée par la fulgurance de l’attaque et ses aspects irréels,
tarte au visage. Propulsé au sol par un garde du corps, l'entarteur voit BHL lui hurler " (sic)
puissent êtres. Rien de mieux que Bill Gates se prend trois tartes en plein visage. La pre-
Lèves-toi vite, ou je te pète la gueule à coups de talon ! ". Cette déclaration de guerre ne d’expérimenter cette situation où l’on est acteur, scéna- mière est une gracieuseté d’un entarteur irlandais, la
tombera pas dans l'oreille d'un sourd et le mécréant sera entarté une deuxième fois la
riste et metteur en scène d’une comédie crèmeuse dont on deuxième d’un suisse, et la troisième d’une israélienne
même année, réagissant cette fois-ci à coups de poing en vociférant " pas encore ! ". Ce sera
dès ce moment le début de la catastrophe pour ce philosophe en carton qui deviendra la choisit le canevas, le lieu, la date, les enjeux narratifs, les anti-sioniste qui supporterait très mal selon Noël Godin de
cible de prédilection des conspirateurs de la tarte. La dernière attaque en date, le 18 mars effets spéciaux et le partenaire, bien malgré lui. La “gloupi- s’appeler Sharon. L`homme le plus riche du monde, chance-
2006, il se faisait entarter pour la 9e fois ! On le présente maintenant de cette façon : " le nisation” d’un Bill Gates permet de plus, en dépit de son cor- lant, cherche à s’abriter dans le Concert Noble à quatre
célèbre philosophe français... cible des entarteurs ". La tarte colle désormais littérallement tège d’anges gardiens armés jusqu’aux gencives, de considé- ou cinq pas de là mais tombe face à un entarteur, belge
à son nom. Il fut ridiculisé sur presque toutes les chaînes de télévision par Coluche, rer les responsables de dégueulaserie comme beaucoup cette fois-ci, qui déboule du bâtiment et lui écrase solide-
Desproges, Moustic, Baffie, Renaud (qui composa une chanson méchante à son intention, moins inatégnable qu’il n’y paraît et surtout dépourvus ment une quatrième ogive crèmière en pleine poire. Les
intitulée l'entarté), Dieudonné, les Guignols de l'info et cie. Cinquante minutes avant l'an devant des moyens pourtant risibles (le prix à payer pour le gardes du corps de Billy le malchanceux se lanceront tête
2000 il sera même inondé de tartes à la crème par Jamel Debbouze sur Canal +. Ses bour- matériel en fait une opération quasiment gratis). baissée sur le dernier assaillant, le feront rouler par
reaux lui ont cependant offert une porte de sortie car ils cesseront de l'importuner s'il mon- terre, l’attraperont par les manches mais n’hériteront
tre que le " message " est passé en entonnant en public la chanson de Maurice Chevalier " Alors tremblez raclures, vous ne serez jamais à que de son manteau !
Ah qu'il est beau, le chapeau de zozo ". Parions que son calvaire est loin d'être terminé ! l'abris car les comploteurs burlesques se tapissent
Deux ans avant, le 8 septembre, suite à l’invitation d’anars “ Combien de fois n’ai-je pas été conduit à être clair et net
VOUS CONNAISSEZ LE
C O P A I N N O E L G O D I Nÿ ?
de Nantes, des entarteurs belges débarquent en ville et comme loup qui pète : avec les fafs on ne fait pas “Gloup !
foutent un joyeux bordel avec leurs nouveaux copains en Gloup !”, on fait “Pan ! Pan !” (...) Et puis, j’ai craqué”
sautant à l’abordage de la cathédrale Saint-Pierre de En avril 2002, une escouade de choc pâtissière bien décidée
Nantes où se déroule une grand-messe historique célè- à en découdre avec la figure principale de l’extrême-droite Son nom apparaît un avec de vrais acteurs ou des vrais films dans
brée par plusieurs évèques intégristes. Remontant du française, c’est-à-dire le gros porc de Le Pen, prend comme nombre incalculable lesquels il cite de faux acteurs. Bref, la mysti-
fond de l’église toutes les travées avec leurs tartes à la terrain de chasse le Parlement européen à Bruxelles où le de fois dans ce fanzine fication devient son arme de prédilection.
main, une dizaines d’impies-athés se ruent sur les reli- fürher petit budget doit présenter à la presse les grands et ce n'est pas pour
Sa saga pâtissière débutera en 1969 à partir
gieux alors qu’un des officiants achève la lecture de axes de son programme européen. L’idée est simple et bien rien, Noël Godin a
de ce qui ne devait être qu'un canular de plus
l’Évangile. Le quotidien Presse-Océan du lendemain décrit résumé par Noël : explicité comme nul
dans les périodiques de cinéma belge. Le
bien la scène qui suit : “ Le cortège devrait balayer à la chantilly les sept faction- autre les raisons d'en-
rédacteur loufoque rapporte la nouvelle, dans
tarter, a créé des liens
“ En fait d’offrande, ces naires montant la garde devant le Parlement, s’engouffrer la revue Amis du film et de la télévision de
internationaux entre
drôles de fidèles brandis- dans le bâtiment, faire irruption dans la salle des conféren- les lanceurs de tarte
novembre 1969, selon laquelle le fameux
sent des tartes à la crème ces de presse et faire le plongeon sur Jean-Marie Le Pen en du monde entier et a mené une guérilla pâtis-
Georges Le Gloupier aurait rendu une visite
et des bombes chantilly. Ils fredonnant, en hommage aux trois petits cochons : “Qui a au cinéaste Robert Bresson pour lui foutre
sière soutenue durant les quarantes dernières
se précipitent sur le peur du grand méchant Le Pen ? C’est pas nous, c’est pas une tarte à la crème en pleine figure. Le motif
années.
de cette attaque : Le Gloupier n'aurait pas
choeur, bousculent les nous !”. C’est-à-dire que ce n’est pas seulement moi qui vais
Adepte de la subversion carabinée, l'agitateur aimé son dernier film. Pour rajouter à cette
prêtres et réussissent à me blottir en chantant sur la bedaine de l’Affreux. Il va anarcho-humoristique (qui ne l'ai pas toujours, histoire inventée, Godin rédidive dans le
entarter deux d’entre eux aussi avoir sur l’abdomen les neuf cent quatre-vingt-dix- en fait fois ces nombreux appels aux meurtres numéro de décembre de la même revue en
Jacques
Duchesneau en plein visage. Dans le neuf autres croquants brûlant le pavé. Ce qui devrait contre les nuisances du système actuel) s'est annonçant que Marguerite Duras, écrivaine et
Ancien directeur de même temps, un second arranger ses problèmes de respiration. Peut-on vraiment rendu célèbre d'une part par ses nombreux cinéaste française, se serait vengée de l'atta-
police recyclé dans commando installé à hau- survivre à une pyramide humaine de huit mille kilos qui entartages mais également par ses détourne- que contre Bresson, qu'elle admire fortement,
le populisme municipal
teur de la chaire lance des s’édifie au débotté sur vous quand on a de surcroît le nez ments de toute sorte. Rédacteur de la rubrique en entartant son fameux agresseur. Ce der-
préservatifs remplis d’eau désespérément bouché ? Car comme c’est moi qui m’étale- culturelle du journal La France dès 1966 et par nier aurait alors déclaré, impassible, "
dans les allées de la cathédrale puis, au moment de la fuite, rai le premier sur le phacochère, j’aurai les mains bien près la suite écrivant dans Ciné Revue, Godin trouve Madame, je préfère votre pâtisserie à votre lit-
que son boulot est devenu une corvée insup- térature ". Poussant toujours plus loin son his-
sur le parvis.” de son mufle. Pendant un quart d’heure de mon existence,
portable. Il s'amuse alors à glisser le nom de toire imaginaire, Noël Godin franchit une nou-
La chasse policière qui suivra durera toute la journée et j’ai donc pu fort raisonnable- Georges Le Gloupier, personnage totalement velle étape en se déguisant en Georges Le
les entarteurs qui réussirent à fuir le lieu de l’attaque ment croire que j’allais avoir fictif, pratiquement tous les jours dans ses Gloupier, donnant ainsi vie pour la première
seront pouchassés dans les rues et dans les bars sucepti- réellement l’opportunité papiers. Il devient tantôt invité d'honneur de fois à ce personnage mythique, et se rend au
bles de les recevoir (la police sait depuis longtemps que d’étrangler à mort Le Pen en cérémonies officielles, parfois inspirateur de Challenge des Cinémas d'art et d'essai de
ces joyeux lurons de la tarte carburent à la bière et non à riant de toutes mes dents. Et réels écrivains, souvent cité comme un philoso- Louvain pour entarter réellement Mme Duras.
l’eau). ce, sans être longuement phe illustre ou grand savant, champion interna- Le plus drôle c'est que les journaux les plus
inquiété puisqu’il y aurait un tional de patinage à roulettes, quelquefois sérieux, se basant sur les fausses nouvelles
L’approche des anarcho-pâtissiers envers l’extrême- cinéaste ou créateur de mode. Tout y passe et des Amis du film et de la télévision, vont pro-
droite changea avec le temps car au début il était plutôt millier de coupables”.
jamais un seul lecteur ne s'éberlua de l'omni- pager la nouvelle que Marguerite Duras fut
exclu de les prendre pour cible. Notre ami Godin se deman- Ce dernier n’osera cepen-
présence de cet improbable multidisciplinaire attaquée par son ancienne cible, le désormais
dait d’ailleurs si celui qui s’approcherait d’un Jörg Haider dant pas affronter ces chas- réputé Georges Le Gloupier. Celle-ci aura
Bryant, Anita dans les vénérables colonnes du journal ! Bien
(populiste autrichien), plutôt que de lui balancer une tarte seurs de fachos et préfé- Miss America engagé sur sa lancé, Noël décide alors de créer peine à convaincre tout le monde qu'elle ne
à la crème, ne devrait pas plutôt lui enfoncer un couteau rera annuler sa présence et reconnu pour ses des réalisateurs bidons qui reviendrons à inter- connaît pas ce personnage et qu'elle l'a
de cuisine dans le ventre. repartir la queue entre les délires homophobes vale régulier dans ses rubriques, des faux films encore moins entarté. Plusieurs resteront-
Les pays où furent commis des attentats pâtissiers ont part à s’avancer jusqu’à la table de Landry mais la tarte jambres vers son sombre repère. Seront quand même tallerons sur lui en chantant !”
déjà été nommés précédement, aucun continent ne fut qu’il lui destine percute le visage d’un sombre combombre entartés lors de cette journée Jean-Claude Martinez, porte-
épargnés et la relève semble inépuisable. Il n’y a pas si qui fait un rempart de son corps pour sauver celui du minis- parole du Front national, et surtout Karel Dillen, nul autre L’Internationale Anarcho-Pâtissière
longtemps encore les “Robin des Crêtes” du Comité du tre. Ce zouf n’est nul autre que Maurice Prudhomme, le que le fondateur du Vlaams Blok belge (parti d’extrême- “Articulées bordéliquement entre elles, sans chef-fail-
Libre Caucase, la Federacja Anarchistyczna et le groupe vice-président de la FTQ !?! L’image veut tout dire sur le doite flamand). Les articles des journaux laissent abondam- lons, sans bureaucratie minimum, sans esprit de disci-
Food not Bombs de Varsovie se ralliaient à l’Internationale genre de compagnonage malsain qui existe entre le gouver- ment place aux célébrations des responsables du carnaval : pline, mais en étant capables de sérieux lorsqu’il s’agit,
Anarcho-Pâtissière et importaient dans les nement et les syndicats québécois. Pendant ce “Nous avons fait rebrousser chemin à M. Le Pen qui est selon les voeux du comte Ducasse, de “cracher sérieuse-
pays de l’Est la praxis crèmière. Si les temps, comme dirait Noël Godin à qui je cède la retourné en France la queue basse”. ment sur les axiomes sacrés”, des sections d’assaut
entartages à saveur politique débutent en parole, c’est la tuerie car les gardiens “je “La conférence de presse de Le Pen a été pulvérisée par des gloup-gloup croissent donc comme des oignons aux qua-
Belgique en 1969 et aux États-Unis vers rêvais d’être une police quand j’étais petit” entarteurs intrépides. Si Le Pen remet ça, il aura affaire à rante coins de la pelote terrestre avec des tableaux de
1972, avec le Youth International Party et n’ont eu d’yeux que pour Pop Tarte et Noël... plus d’un millier de valeureux rebelles, a promis le célèbre chasse pas mangés des hannetons foulons”.
un peu plus tard le mystérieux Pieman, la laissant le champ libre aux autres ! anarchiste belge et c’est tous ensemble que nous nous ins- (suite 3 pages plus loin )
première rencontre visant à la création “Les autres groupes de bombardement com-
d'une anti-organisation appelée prenant des arroseurs français, canadiens, Ingrédients pour un bel attentât pâtissier
Roger D. Landry
l'Internationale pâtissière aura lieu à Le big boss de La hollandais, anglo-saxons, belges et zaïrois ont
Montréal en avril 2000. Les joyeux lurons Presse devenu le forcé les estocades policière. Et ça tarte à
selon Noëëel Godin
procédèrent à un échange de cadeaux et de clown de la soirée tout va, l’objectif étant de tirer sur toutes les
1. Une belle victime arrogante et m'as-tu-vu ;
procédés d'entartage et complotèrent en
au Gala des Oliviers
têtes d’anus qui bougent, les têtes d’anus de
2. Une belle tarte à la crème immaculée ;
3. Un bel équipage flibustier. Avec, au minimum, un bras frappeur, un(e) photographe et un(e)
prévision de coups simultanés mondiaux. Furent présents, capitaines d’industrie comme les têtes d’anus d’attachés de vidéaste. Et puis, pour bien faie, un(e) auxiliaire dissimulant la
outre les entartistes montréalais, des combattants de cabinet. De nouvelles frangines chantantes, les Castafiores tarte, une maquilleuse-costumière si besoin est, des guetteurs,
France, de Belgique, d’Angleterre, des Pays-Bas, du Zaïre, Bazooka de Paris, réinventent la charge pâtissière en dan- des protecteurs et des tueurs à gags de rechange ;
de Suisse et des États-Unis. Puisqu’une telle rencontre est sant entre les tables patronales avec des aérosols de 4. Une belle tenue de combat ;
rare, il fallait bien en profiter pour monter à l’assaut tous crème fouettée pour s’enduire les mains de chantilly, talo- 5. Un beau plan d'attaque bien mijoté même si en fin de compte
ensembles et partager l’ivresse de la subversion pâtis- cher les hauts cadres en veux-tu en voilà, et remettre ça fort peu de glouperies se sont agencées comme prévu ;
sière. Et bien comme dans un rêve, a lieu au Château allegro vivace.” 6. Un beau sens de l'improvisation car, quels que soient les
Champlain quelques jours plus tard un festin-causerie pré- En espérant que cette joyeuse raya pâtissière se pour- contretemps idiots et les obstacles incongrus à enjamber ou à
sidé par le ministre des finances de l’époque, Bernard suive encore longtemps, combien en effet reste-il de nuis- contourner, il va s'agir d'aller droit vers sa cible ;
Landry, et ayant comme thème “de l’intégration économi- sance n’ayant jamais gouté à sa crème corrosive ? 7. Une belle audace. Vu qu'un moment d'inattention suffit pour qu'on l'ait dans l'fion, le secret
que à l’intégration monétaire”. On dirait qu’ils l’ont fait de nos succès criminels, c'est d'abord et d'une que nous ne lanternons pas. Dès que notre proie
exprès ! “Nous ne serons pas foutus, ventre de boeuf !, tant est en vue, go ahead ! Droit dans le lard ! Et puis, en second lieu, c'est que nos tartes d'assaut,
La journée du 7 avril sera tout simplement mémorable ! qu’il y aura des terroristes burlesques pour terro- nous ne les propulsons pas sur les cibles de peur de rater le tir (les sportifs piteux dans mon
D’entrée, l’arrivée du commando multiethnique est repéré riser rigolotement les terroris- style ne manquant à vrai dire pas dans nos rangs), nous les déposons avec vigueur sur leur
et la réception de l’hôtel s’empresse de téléphoner à la tes libéralo-mondialistes vou-
groin ;
8. Une belle insouciance. Nous ne nous sommes jamais fort soucié, en effet, de nos sortie de
police pendant que la sécurité barre le chemin à Pop Tarte scène. Puisque là où nous frappions, il n'y avait guère d'issues évidentes pour se trissier, nous
lant nous faire travailler, génu-
(un entartiste montréalais bien connu à cette époque pour nous sommes chaque fois dit : " Ouh, tant pis, Jean-Louis ! " Tant pis si après coup on se fait
son procès contre Stéphane Dion qu’il a crèmé avec son flexer, consommer des crasses, poirer par les perdreaux ou avoiner par de tristes sbires, l'euphorie qui flamboie en nous pen-
complice Tartagnan). L’entartiste met alors son nez de fonder des foyers, rengainer dant et après chaque gloupinisation envoie ces déplaisirs chez Plumeau ;
clown et fait un show en essayant de déborder la clôture nos colères et nos désirs.” 9. De beaux cris de guerre.
humaine qui lui barre la route. Noël Godin parvient pour sa
QUELQUES VICTIMES DE L‘INTERNATIONALE ANARCHO-PÂTISSIERE
AVEC LES BAP (BRIGADES D’ASSAUT PÂTISSIÈRE) IMPLIQUÉES
Duras
Le public du concours K a r e l D il le n M a r g u e r it e française)
Reine Élizabeth
(fondateu r du p
droite belge, arti d’extrême-
C a rl G u s ta f X V I Steve Bracks (écrivaine et
cinéas te
bre 1969
le Vlaams Blo e)
(roi de Suèd (premier ministre de l'État 11 novem
(concours musical tenu au palais 25 avril 2002 k) 6 septembre 2001 de Victoria en Australie) BAP bruxello
ise
des Beaux-Arts de Bruxelles) BAP suédoise
30 mai 1999
BAP bruxello
ise 8 novembre 2000
Brigade d’Assaut BAP australienne Reuven Rivlin
J e a n C h ré ti e n
Patissière bruxelloise
Pierre (ministre israélien
Karl P des Communications)
16 août 2000 (présid éladea
ent d u 4 juillet 2001
Brigade des entarteu
rs de
19 octo e Québécor)
u-P rin ce -É do ua rd bre 200 BAP israélienne
Jerzy Buzek
l'Îl e-d B AP mon 4
tréalais
e
(premier ministre de Pologne) W il li a m C o lb y Jean Charest
19 janvier 2001 (ex- chef de la CIA)
BAP polonaise Le prince Charles Nicolas Sarkozy 12 avril 2003
1997
22 décembre 1983 BAP américaine 3 février 1997
BAP montréalaise/bruxelloise
BAP anglaise BAP bruxelloise
G e rr it Z a lm
(ministre hollan
dais des Finance
s) Ségolène Royal
4 janvier 1999 Ralph Klein Sylvester Stallone B il l G a t e s8 16 juin 2006
28 Juillet 1998 5 février 199
TAART holland (premier ministre de l’Alberta)
ais (Tegen Autor
Anti-Revolutionn itaire en BAP de La Rochelle
aire Types) 7 juillet 2003 BAP montréalaise BAP mixte
BAP albertaine

L e s c ro y a n ts e (représe P a t B u c h a
g e C l e a v e r lamisme) d e la c a th é d ra
t c u ré s
Blocher, Cristoph
n
torale u tant de l’extrêm a n
n
E l d r i d er converti à l'is le S a in t-
P ie rr e d e N a n te (conseiller national du parti popu-
ltra e-d
dat à la conservatrice, roite élec-
présiden il
ant h
Black P 7 s liste d’extrême-droite suisse UDC) tielle am fut candi-
(leader mai 197 ine 8 se ptembre 1996
27 septembre 1999
1er avril 2
005
éricaine
)
rica BAP bruxelloise/
B A P amé nant aise
BAP du
Michiga
FARCE (Fraction Armée Révolutionnaire n
Clandestine Etc.)

Et aussi... Paul Martin, Stockwell Day, Preston Manning, Bernard Landry, Jacques Duchesneau, le télévangéliste américain Jerry O’Dell, la secrétaire internationale au développement de la Grande-Bretagne Clare Short, la conseillère
d’État de Suisse Martine Brunschwig, Calvin Klein, le patron de Procter & Gamble, le gourou américain Maharaji, le capitaine de la police de Sao Paulo Francisco Roher, Bernard Henri Lévy (9 fois !), le porte-parole du Front National Jean-
Claude Martinez, les leaders d’extrême-droite Pim Fortuyn (Pays-Bas), Hilmar Kabas (Autriche) et Filip de Winter (Flandres berges), le ministre des Affaires étrangères norvégien Thorbjoern Jagland, le ministre des Finances hollan-
dais Gerrit Zalm, le secrétaire à l’Agriculture des États-Unis Dan Glickman, le premier ministre d’Irlande Bertie Ajern, les big boss de Maxxam, Mosanto, General Atomics et British Aerospace, les maires de Montréal, San Francisco,
New-York et Varsovie, les gouverneurs de l’Illinois et du Mato Grosso, les présidents de la Chambre mondiale du commerce, du Fond monétaire international et de la Banque mondiale, le co-créateur du mouton cloné Dolly, le porte-ban-
nière de l’Anti-Abortion Group, l’ex-chancellier d’Allemagne Helmut Kohl, le président de l’université de Californie Richard Byrny, Raël, le président de la Commission européenne Jacques Delors et quelques centaines d’autres...

Vous aimerez peut-être aussi