Vous êtes sur la page 1sur 53

Centre Régional des Métiers de l’Education

et de la Formation Casa - Settat


Annexe Provinciale Settat

Cycle de préparation au concours d’agrégation


Option: Sciences Industrielles de l’Ingénieur et Ingénierie Mécanique
2 éme Année

Ingénierie électrique
Module: ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE

• Par: Ouadia EL MAGUIRI Année de Formation


Elmaguiri.ouadia@gmail.com 2020/2021

1
Chapitre 1: Introduction

2
I. Fonction des convertisseurs de puissance

L’énergie électrique est fournie à une tension et à une fréquence fixe,


il est souvent nécessaire d’agir sur ces paramètres afin de s’adapter
au récepteur, cette possibilité est obtenue par des systèmes
d’électronique de puissance.

3
II. Classification des convertisseurs

4
III. Structure des convertisseurs statiques

Un convertisseur statique comporte essentiellement :

 Des interrupteurs électroniques fonctionnant, de manière


périodique, en régime de commutation (tout ou rien).

 Des éléments réactifs (inductances et/ou condensateurs) permettant


le stockage intermédiaire de l’énergie électrique.

5
IV. Types des interrupteurs à semi conducteurs
IV.1. Diode
Interrupteur à 2 électrodes : Anode (A), Cathode (K)

 Symbole

 Caractéristique statique
(diode réelle)

 Caractéristique linéarisée

6
IV.1.1.Modèle équivalent de la diode

 En polarisation directe

 En polarisation inverse

IV.1.2. Caractéristique idéalisée de la diode

•Conduction : VAK > 0 (conduction spontanée)


•Blocage : IA = 0 (blocage spontané)

7
IV.2. Thyristor
Le thyristor est un interrupteur électronique unidirectionnel à fermeture commandé

 Symbole

A : Anode, K : Cathode, G : Gâchette (électrode de commande)


 Caractéristique courant-tension (Modèle réel) :

8
 Modèle idéal
L’amorçage du S.C s’effectue par le courant de gâchette, et son blocage (ouverture du
contact) s’effectue en annulant le courant d’anode iA= 0.

•Amorçage : VAK > 0 ET IG > 0 (amorçage commandé)


•Blocage : IA < IH (courant de maintien) OU VAK << 0 (blocage spontané) 9
IV.3.Transistor bipolaire

Interrupteur à 3 électrodes : Base (B), Collecteur (E), Emetteur (E)

•Amorçage : VCE > 0 ET IB > 0 (amorçage commandé)


•Blocage : IB = 0 (blocage commandé)

10
IV.4. Transistor à effet de champ (MOS-FET)

Interrupteur à 3 électrodes : Grille (G), Drain (D), Source (S)

•Amorçage : VDS > 0 ET VGS > 0 (amorçage commandé)


•Blocage : VGS ≤ 0 (blocage commandé)

11
IV.5. Transistor à grille isolée (IGBT)
Interrupteur à 3 électrodes : Grille (G), Collecteur (E), Emetteur (E)

•Amorçage : VCE > 0 ET VGE > 0 (amorçage commandé)


•Blocage : VGE ≤ 0 (blocage commandé)

12
Chapitre 2: Les redresseurs

13
I. Redresseurs Non commandés
I.1. Redresseurs monophasé
 Redressement simple alternance
u(𝑡)

vD(𝑡)
i(𝑡)
𝑖

 Valeurs moyennes et efficaces


𝑇
1
𝑖 = 𝑖 𝑡 𝑑𝑡
𝑇 0

𝑇
1
𝐼= 𝑖 𝑡 2 𝑑𝑡
𝑇 0
14
I.2. Redressement double alternance PD2

négative

15
 Analyse du redressement double alternance PD2

u(𝒕)

vD(𝒕)

i(𝒕)

16
 Redressement double alternance PD2 (charge R,L,E)

17
 Oscillogrammes

18
I.3. Redresseurs triphasé
 Redressement simple alternance P3 à cathodes communes

19
I.3. Redresseurs triphasé
 Redressement simple alternance P3 à cathodes communes

20
I.3. Redresseurs triphasé
 Redressement simple alternance P3 à anodes communes

21
22
 Redressement double alternance :PD3 (pont de Graetz triphasé)

23
24
II. Redresseurs commandés

25
II. Redresseurs commandés
II.1. Redressement simple alternance

α: angle du retard à l’amorçage

V𝑻 u

26
II.2. Redressement commandé double alternances (mixte)

27
 Redressement commandé double alternances (mixte)

28
Chapitre 3: Les gradateurs

29
I. Gradateurs

I.1. Interrupteurs

I.2. Gradateur monophasé

30
31
I.2. Gradateur triphasé

32
 Exercice 1

33
 Exercice 2

34
Chapitre 4: Les Hacheurs

35
I. Introduction
Le hacheur converti une source CC fixe en une source CC variable.

36
II. Réalisation des interrupteurs

37
III. Hacheur dévolteur (série)

38
III.1.Phases de fonctionnement

 Phase de conduction

 Phase de récupération

39
III.2.Formes d’ondes

 Courant iL ininterrompu
(L suffisamment grande)
 Tension VR constante

40
III.3. Filtre de sortie

 Ondulation du courant iL

 Ondulation de la tension VR

41
IV. Hacheur Survolteur (parallèle)

42
Chapitre 5: Les Onduleurs

43
I. Introduction

Conversion d’une source CC en une source CA réglable en fréquence :

Champs d’application

 Continuité de service (Alimentations Sans Interruptions).


 Productions de tensions sinusoïdales.
 Variation de la vitesse des moteurs à courant alternatif.

44
II. Onduleur monophasé en demi pont (à 2 interrupteurs)

L’interrupteur

Commande des interrupteurs


On distingue trois types de commande:
 Symétrique,
 Décalée
 MLI ( modulation de largeur d’impulsion)
45
II.1. Commande symétrique

Les interrupteurs k1 et k2 sont


Actionnés alternativement durant
des intervalles de temps réguliers

46
III. Onduleur monophasé en pont (à 4 interrupteurs)

III.1. Commande symétrique

47
III.2. forme d’onde

 Tension u(t) en forme de créneaux


symétriques de moyenne nulle, riche
en harmoniques.

Grandeurs caractéristiques
 Valeur moyenne: <u>=0
 Valeur efficace: U=V
 Tension maximale supportée par les
interrupteurs: V.

Conclusion
La tension et le courant sont riches en harmoniques ce qui pose des problèmes (pertes joules,
Couples pulsatoires…); on préfère alors la commande décalée pour commander le convertisseur
La fermetures des interrupteurs d’un bras est décalée d’un angle de α=ω0t
48
II.2. Commande décalée

49
Forme d’onde
Analyse graphique :

Les commandes sont décalées :


 Tension de sortie en forme de créneaux
séparés par des intervalles où elle est
nulle.
 Zones mortes de largeur t0 ajustable,
permettant le réglage de la valeur
efficace de la tension de sortie.

Tension efficace de sortie :

50
II.3. Modulation de la Largeur d’Impulsion MLI

Dans la technique de Modulation de la Largeur d’Impulsion (MLI ou PWM), la


génération de la tension de sortie est obtenue par découpage de la tension
redressée au moyen d’impulsions dont la largeur, est modulée de telle manière
que le courant alternatif résultant soit aussi sinusoïdal que possible.

51
Principe de la commande MLI du bras k1, k2
L’onde modulante est comparée à l’onde porteuse et à la sortie du comparateur on
obtient la tension de commande

Forme d’ondes: commande MLI

52
II.4. Variation de vitesse de la MAS: Commande V/f

Objectif : Éviter la saturation du circuit magnétique et limiter le courant à vide Is0.


Procédure : Maintenir le flux constant en ajustant la fréquence fs avec la tension Vs :
Usage général : Bon rendement et bon couple même a basses vitesses.

Convertisseur indirect de fréquence :


Redresseur PD3 à diodes + Onduleur à Tension et courant fournis par l’onduleur à
transistors IGBT. MLI.

53

Vous aimerez peut-être aussi