Vous êtes sur la page 1sur 6

COURS GEOTECHNIQUE

Les Contraintes dans les sols

1. Calcul des contraintes verticales

1.1 Sol à surface horizontale


γ  : poids volumique du sol total au KN/m3

A la profondeur z, la contrainte verticale


σ z=γ . z

Soit un sol à surface horizontale, submergé

1 Abderrahmane BEKRI
A la profondeur z, la contrainte verticale totale est égale à :
σ z=H . γ w +γ sat . z

La pression de l’eau est :


u=( H+ z ) . γ w

La contrainte effective est :

σ z' =σ z −u=γ ' . z

γ ' = poids volumique déjaugé=( ɣsat −ɣw )

2 Abderrahmane BEKRI
1.2 Sol à surface horizontale soumis à une charge uniformément répartie
« q »

σ z=γ . H +q

2. Calcul des contraintes horizontales

σ V =γ . h

L’essai triaxial permet de mettre en évidence la connaissance de la loi de


comportement du sol et introduit un coefficient de pression des terres au
repos, noté K 0

σ 'H
K 0= ' K 0 <1
σV

Ce coefficient s’applique uniquement aux contraintes effectives.

Formule empirique pour calculer K 0 (applicable sur les sables)


K 0=1−sinφ

3 Abderrahmane BEKRI
Avec φ :Angle de frottement interne

 Pour les argiles molles et les vases K 0=1


 Pour les argiles normalement consolidés K 0 ≅ 0.5

3. Cas de sol avec nappe

Le cas est représenté sur la figure 6.3.a. On peut alors calculer à la


profondeur du point M, la contrainte totale en appelant :

 zw: la profondeur du niveau supérieur de la nappe ;


 hw: la hauteur de la nappe au dessus du point considéré.

Fig 6.3 : Sol avec nappe

Il vient σv = γzw + γsat hw où :

 γ est le poids volumique au dessus de la nappe ;


 et γsat , le poids volumique saturé (au dessous de la nappe).

Pour calculer la pression interstitielle, on considérera la hauteur d’eau au dessus


du point considéré :

4 Abderrahmane BEKRI
u = γw hw.

On peut alors calculer la contrainte effective verticale :

σv’ =  σv -  u ; soit σv’ =  γzw+ γsat hw – γw hw.

La différence γsat – γw = γ’ est le poids volumique déjaugé, on peut écrire :

σv’ =  γzw+ γ’ hw.

La figure 6.3.b donne les variations des contraintes verticales et de la pression


interstitielle en fonction de la profondeur.

Pour calculer la contrainte horizontale, il faut noter que u est isotrope, uv = uh, et
que la loi de comportement ne s’applique qu’au squelette solide du sol.

Il faut donc, dans l’ordre :

 calculer σ’h = Koσ’v


 puis σh = Koσ’v + u

5 Abderrahmane BEKRI
Applications:
Exercice n°1:

Calculer la contrainte totale verticale, la pression interstitielle et la contrainte verticale


effective à une profondeur de 5 m dans le sol quand la nappe phréatique prend les deux
positions suivantes:

1) en surface

2) à 2.5 m de profondeur

On prendra ɣ = 18 KN/M3 quelle que soit la cote de la nappe

Exercice n°2:

A partir de la coupe Calculer la contrainte totale verticale, la pression interstitielle et la de sol


représentée ci-après, tracer en fonction de la profondeur z les courbes de variation de;

σv contrainte totale verticale,

u pression interstitielle

σ'v contrainte effective verticale

Que deviennent σv, u et σ'v si le niveau de la nappe s'abaisse de 3m, le poids volumique
restant le même dans toute la couche de sable fin?

6 Abderrahmane BEKRI

Vous aimerez peut-être aussi