Vous êtes sur la page 1sur 4

Mouvement dans un champ uniforme – Fiche de cours

b. Etude théorique
1. Projectile dans le champ de pesanteur uniforme - Définir le système mécanique étudié
a. La force et le champ de pesanteur Le système mécanique peut être défini par : {projectile}
La force gravitationnelle exercée par la Terre sur un objet de masse m est
définie par : - Définir le référentiel galiléen de l’étude
G M Terre Le référentiel galiléen de l’étude durant le temps de mouvement d’un

F =m ⃗n projectile est terrestre
(RTerre +altitude)2
- Bilan des forces qui s’appliquent sur le système mécanique
On définit le champ de pesanteur ⃗ℊ ( z) (en fonction de l’altitude z) : Le projectile est considéré être en chute libre ; il est soumis à une seule force :
G M Terre son propre poids
ℊ (z)=
⃗ 2
⃗n Deux projectiles de masses différentes en chute libre ont le même
( RTerre + z ) mouvement

- Deuxième loi de Newton


∑ ⃗F ext =m ⃗a=m⃗g comme m≠0 alors ⃗a =⃗
g

c. Chute libre avec vitesse initiale (mouvement parabolique)


- Schéma d’hypothèses

Pour une altitude donnée et localement ⃗g est supposé uniforme ;


−2
au niveau de la mer g vaut en moyenne : g=9,81 m . s

On définit la force de pesanteur ou le poids par : ⃗


P=m ⃗
g
unités : P en Newton (N) m en kg et g en m.s -2

1/4
Mouvement dans un champ uniforme - Fiche de cours Physique – Chimie Spécialité Terminale générale - Année scolaire 2020/2021
https://physique-et-maths.fr
- Flèche de la trajectoire
- Equations paramétriques du vecteur accélération
La flèche de la trajectoire est définie comme l’ordonnée du sommet S de la parabole
Dans le plan du mouvement le vecteur accélération a pour coordonnées : 2 2
1 v 0 sin α
{
⃗a (t ) a x (t)=0
a y (t)=−g
y s=
2 g
+H

- Portée de la trajectoire
- Equations paramétriques du vecteur vitesse
La portée du tir est définie comme la distance projetée au sol entre le point de départ
Dans le plan du mouvement le vecteur vitesse a pour coordonnées :
et le point de chute
⃗v (t )
{ v x (t)=v 0 cos α
v y (t)=−g t+ v 0 sin α d. Chute libre verticale sans vitesse initiale (mouvement rectiligne)
- Equation paramétriques du vecteur accélération
- Equations paramétriques du vecteur position Dans l’espace le vecteur accélération a pour coordonnées :
Dans le plan du mouvement le vecteur position a pour coordonnées : ⃗a (t ) {a x (t)=−g }

{
x (t)=v 0 cos α t

OM (t ) gt2 - Equation paramétriques du vecteur vitesse
y (t)=− + v 0 sin α t+ H Dans l’espace le vecteur vitesse a pour coordonnées :
2
⃗v (t ) { v x (t)=−g t }
- Equation de la trajectoire
Dans le plan du mouvement l’équation de la trajectoire est : - Equation paramétriques du vecteur position
2 Dans le plan du mouvement le vecteur position a pour coordonnées :
g x
{ }
y (x)=− ( ) + v 0 tan α x + H gt
2
2 v 0 cos α ⃗
OM (t ) x (t )=− +H
2

2. Particule chargée dans le champ électrostatique uniforme


a. La force et le champ électrostatique
On définit le champ électrostatique uniforme ⃗
E entre 2 armatures
⃗ E
métalliques P et N distantes de d par : Félec =q ⃗
E avec U PN =
d

2/4
Mouvement dans un champ uniforme - Fiche de cours Physique – Chimie Spécialité Terminale générale - Année scolaire 2020/2021
https://physique-et-maths.fr
b. Etude théorique
- Définir le système mécanique étudié - Equations paramétriques du vecteur position
Le système mécanique peut être défini par : {particule chargée} Dans le plan du mouvement le vecteur position a pour coordonnées :

{
- Définir le référentiel galiléen de l’étude x (t )=v 0 t
Le référentiel galiléen de l’étude durant le temps de mouvement ⃗
OM (t ) qE t 2
d’une particule chargée est terrestre y (t)=−
m 2
- Bilan des forces qui s’appliquent sur le système mécanique
La particule chargée est considéré soumise à la seule force - Equation de la trajectoire
électrostatique (l’action du poids est négligée) Dans le plan du mouvement l’équation de la trajectoire est :
qE 2
- Deuxième loi de Newton
y (x)=− x
2 m v 2o
q
⃗ E alors ⃗a = ⃗
Félec =m⃗a =q ⃗ E
m d. Accélération de particules sans vitesse initiale
L’expérience se ramène à l’étude d’une chute libre sans vitesse initiale ; pour
c. Déflexion de particules chargées avec vitesse initiale l’exemple du canon à électron on accélère la vitesse des électrons
- Schéma d’hypothèses (on prend q=-e)
- Schéma d’hypothèses

- Equations paramétriques du vecteur accélération


Dans le plan du mouvement le vecteur accélération a pour coordonnées :

{
a x (t )=0
⃗a (t ) −qE - Equation paramétriques du vecteur accélération
a y (t)= Dans l’espace le vecteur accélération a pour coordonnées :
m

- Equations paramétriques du vecteur vitesse


Dans le plan du mouvement le vecteur vitesse a pour coordonnées :
{
⃗a (t ) a x (t)=
eE
2m }
{
v x (t)=v 0 - Equation paramétriques du vecteur vitesse
⃗v (t ) Dans l’espace le vecteur vitesse a pour coordonnées :
−qE
v y (t)=
m
t
{
⃗v (t ) v x (t)=
eE
m
t }
3/4
Mouvement dans un champ uniforme - Fiche de cours Physique – Chimie Spécialité Terminale générale - Année scolaire 2020/2021
https://physique-et-maths.fr
- Equation paramétriques du vecteur position 4. Théorème de l’énergie cinétique
Dans le plan du mouvement le vecteur position a pour coordonnées : Pour un système mécanique non relativiste :
∑ W A → B (⃗

{
OM (t) x (t )=
eE 2
2m
t } F ext )=Δ EC A→B

5. Les formes d’énergies en mécanique


- Vitesse acquise par un électron a. Energie cinétique
On démontre que la vitesse acquise par un électron entre les Pour un point matériel de masse m et de vitesse v l’énergie cinétique est définie par :
électrodes est définie par : 1
Ec = m⋅v 2
v A=

2 eU
m
=

2 eEd
m
b. Travail des forces usuelles
2

- travail du poids
3. Travail d’une force Pour un déplacement de A (altitude z A ) vers B (altitude z B ) , le travail
du poids est défini par :
a. Définition
⃗ W (⃗
P A →B )=mg( z A −z B )
Le travail d’une force constante F pour un déplacement de A vers B est
une énergie définie par :
- travail de la force électrostatique
W (⃗
F A →B )=⃗
F⋅⃗
AB =F⋅AB⋅cos (α ) unité Joule (J)
Pour un déplacement de A (potentiel V A ) vers B (potentiel V B ) , le
travail de la force électrostatique est défini par :
W (⃗
F A →B )=q (V A−V B )

c. Energie potentielle de pesanteur


Pour un solide de masse m à l’altitude z, on définit : E pp=mgz
Cas particuliers : d. Energie mécanique
- pour −90 ° <α < 90° W (⃗
F )>0 ⃗ F force motrice Pour un système mécanique étudié, on défini :
- pour 90 ° <α < 270° F )<0 ⃗
W (⃗ F force résistante E M =EC + E P
- pour α =±90° F )=0 ⃗
W (⃗ F ne travaille pas
Lorsque le système mécanique est soumis uniquement à des forces conservatives :
b. Forces conservatives et non conservatives Δ E M =0
Une force est conservative lorsque le travail ne dépend pas du chemin suivi
(exemple : force gravitationnelle, poids, force électrostatique) Lorsque le système mécanique est soumis à des forces dissipatives :
Une force est non conservative lorsque le travail dépend du chemin suivi Δ E M =W ( ⃗
f nc )
(exemple : tension d’un fil, moteur, forces de frottement)

4/4
Mouvement dans un champ uniforme - Fiche de cours Physique – Chimie Spécialité Terminale générale - Année scolaire 2020/2021
https://physique-et-maths.fr

Vous aimerez peut-être aussi