Vous êtes sur la page 1sur 26

VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS

DECEMBRE 2017

Réhabilitation et restructuration des ateliers


municipaux
et de leurs abords
Ville de CHAMPAGNE SUR OISE

DOSSIER DE CONSULTATION
DES ENTREPRISES
C.C.T.P.
Cahier des Clauses Techniques Particulières

LOT 03 :
CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE /
BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE

Décembre 2017

Maîtrise d’ouvrage Ville de Champagne sur Oise Hôtel de ville


10, place du Général de Gaulle
95660 CHAMPAGNE sur Oise
Tél. : 01 30 28 77 77

Maîtrise d’œuvre Architecture et Urbanisme 12, avenue Gounod


Patrick POGNANT Architecte DPLG 95 130 FRANCONVILLE
Tél : 01 30 72 45 01

7 rue de la Libération
BP 40 046
95880 ENGHIEN LES BAINS
BET
Tél. : 01 34 05 00 13

1
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

LOT 03
CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE /
BARDAGE METALLIQUE /
PORTE SECTIONNELLE

SOMMAIRE
1. GENERALITES ______________________________________________________ 4
1.1. OBJET DU DOCUMENT _________________________________________________ 4
1.2. CONSISTANCE DES TRAVAUX __________________________________________ 4
1.2.1. Travaux et études préliminaires ___________________________________________________ 4
1.2.2. Ouvrages en charpente métallique _________________________________________________ 5
1.2.3. Travaux de finition des bâtiments _________________________________________________ 5
1.3. MISSION DE L’ENTREPRENEUR ________________________________________ 5
1.4. DOCUMENTS DE REFERENCE - TEXTES REGLEMENTAIRES _____________ 5
1.4.1. DTU ________________________________________________________________________ 5
1.4.2. Normes AFNOR ______________________________________________________________ 6
1.5. COORDINATION AVEC LES AUTRES LOTS - LIMITE DE PRESTATIONS ___ 6
1.5.1. Coordination avec les autres lots __________________________________________________ 6
1.5.2. Limite des prestations __________________________________________________________ 7
1.6. REMISE DES PRIX _____________________________________________________ 7
1.7. ETUDES D’EXECUTION ________________________________________________ 8
1.7.1. Etudes structure _______________________________________________________________ 8
1.7.2. Etudes d’ouvrages divers ________________________________________________________ 8
1.8. AUTOCONTROLE ______________________________________________________ 9
1.9. ECHANTILLONS - PROTOTYPE _________________________________________ 9
2. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES : CHARPENTE
METALLIQUE. _________________________________________________________ 10
2.1. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DES MATERIAUX ______________________ 10
2.1.1. Nature et qualité des aciers _____________________________________________________ 10
2.1.2. Contrôle et réception des aciers __________________________________________________ 10
2.2. ASSEMBLAGES _______________________________________________________ 10
2.2.1. Assemblages par soudure_______________________________________________________ 10
2.2.2. Assemblages par boulons_______________________________________________________ 11
2.2.3. Ancrage ____________________________________________________________________ 11
2.3. PROTECTION ELECTRIQUE ___________________________________________ 11
2.4. PROTECTION CONTRE LA CORROSION _______________________________ 11
2.4.1. Généralités __________________________________________________________________ 11
2.4.2. Protection des matériaux par peinture _____________________________________________ 12
2.4.3. Modes d’exécution ___________________________________________________________ 12

2
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

2.5. PROTECTION CONTRE LE FEU ________________________________________ 12


2.6. TOLERANCES DE MONTAGE __________________________________________ 12
2.6.1. Généralités __________________________________________________________________ 12
2.6.2. Dimensions linéaires __________________________________________________________ 13
2.6.3. Tracé d’épure ________________________________________________________________ 13
2.6.4. Montage à blanc______________________________________________________________ 13
2.6.5. Tolérances d’implantation ______________________________________________________ 13
2.6.6. Tolérances de nivellement ______________________________________________________ 13
2.6.7. Tolérances de verticalité _______________________________________________________ 13
2.7. SUJETIONS DE MONTAGE_____________________________________________ 13
2.8. TRANSPORT - MANUTENTION - STOCKAGE ____________________________ 14
2.9. RESERVATIONS DANS LES ELEMENTS D’OSSATURE ___________________ 14
2.10. DEFORMATIONS ADMISSIBLES _______________________________________ 14
2.11. SURCHARGES A PRENDRE EN COMPTE SUR LES STRUCTURES _________ 14
2.12. PROTECTION DES BOIS _______________________________________________ 14
2.13. COUVERTURE ZINC / ZINGUERIE _____________________________________ 16
3. DESCRIPTION DES TRAVAUX _______________________________________ 17
3.1. INSTALLATIONS COMPLEMENTAIRES DE CHANTIER __________________ 17
3.2. DEPOSE ______________________________________________________________ 17
3.2.1. Déposes structures métalliques diverses (bâtiment existant) ____________________________ 17
3.3. STRUCTURE METALLIQUE ___________________________________________ 18
3.3.1. Révision structure du bâtiment existant (bâtiment existant) ____________________________ 18
3.3.2. Poteaux (bâtiment neuf) ________________________________________________________ 18
3.3.3. Poutres (bâtiment neuf) ________________________________________________________ 18
3.3.4. Pannes (bâtiment neuf) ________________________________________________________ 19
3.3.5. Contreventement (bâtiment neuf) ________________________________________________ 19
3.3.6. Chevêtre (bâtiment neuf et existant) ______________________________________________ 19
3.3.7. Structure support du bardage des façades (bâtiment neuf et existant) _____________________ 20
3.3.8. Plancher mixte collaborant Acier-béton (bâtiment neuf) _______________________________ 20
3.4. COUVERTURE (bâtiment neuf et existant) _________________________________ 21
3.4.1. Bac acier double peau (bâtiment neuf et existant) ____________________________________ 21
3.4.2. Châssis de désenfumage polycarbonate (bâtiment neuf et existant)_______________________ 21
3.4.3. Châssis de désenfumage (bâtiment existant) ________________________________________ 21
3.4.4. Polycarbonate (bâtiment neuf et existant) __________________________________________ 22
3.4.5. Gouttière en aluminium laqué (bâtiment neuf et existant) ______________________________ 22
3.4.6. Descente EP (bâtiment neuf et existant) ___________________________________________ 22
3.5. FACADE ______________________________________________________________ 23
3.5.1. Panneaux sandwich isolant (bâtiment existant et magasin bâtiment neuf) __________________ 23
3.5.2. Bardage de façade (bâtiment neuf – hors magasin) ___________________________________ 23
3.5.3. Porte sectionnelle de type 1 _____________________________________________________ 23
3.5.4. Porte sectionnelle de type 2 _____________________________________________________ 24
3.5.5. Porte acier __________________________________________________________________ 24
3.5.6. Châssis à soufflet à un vantail. ___________________________________________________ 24
3.5.7. Châssis à soufflet à deux vantaux. ________________________________________________ 25
3.5.8. Grille de ventilation. __________________________________________________________ 25
3.6. DIVERS ______________________________________________________________ 25
3.6.1. Escalier métallique. ___________________________________________________________ 25
3.6.2. Garde-corps. ________________________________________________________________ 25

3
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

1. GENERALITES
Cet article vient en complément de la partie GENERALITES, située en tête du CCTP.

1.1. OBJET DU DOCUMENT

Le présent document a pour objet de définir la nature des ouvrages nécessaires à la réalisation des
travaux du lot 03 Charpente métallique / Couverture / Bardage métallique / Porte sectionnelle
dans le cadre des travaux de réhabilitation et de restructuration des ateliers municipaux et de
leurs abords à Champagne-sur-Oise.

La description des ouvrages ci-après a pour but de définir le principe général des travaux, objet du
présent lot, en précisant le niveau de qualité minimum requis. Elle a pour objet de renseigner
l’entreprise sur la nature des travaux à effectuer, sur leur ampleur et leur emplacement.

Ce CCTP n’est pas limitatif. En conséquence, l’entrepreneur aura intégré tous les travaux
indispensables à la bonne finition des ouvrages, conformément aux réglementations en vigueur
pour une parfaite exploitation.

Le prix global comprendra implicitement toutes les fournitures et façons accessoires même non
mentionnées, mais nécessaires au parfait achèvement des ouvrages pour l’obtention d’une livraison
en parfait état d’habitabilité des bâtiments.

L’entreprise est réputée connaître les ouvrages incombant aux diverses autres entreprises et avoir
pris connaissance des CCTP de chacun des lots de travaux pouvant avoir une incidence sur les
prévisions et l’exécution des travaux du présent lot.

En cas d’imprécision, soit des plans, soit des pièces écrites, les soumissionnaires devront prévoir,
chacun dans leur lot en analogie à ce qui est demandé d’autre part, tous les ouvrages qui ne
seraient pas spécialement décrits, pour aboutir à des ouvrages complètement terminés et
utilisables.

Les ouvrages accessoires à la construction, figurant aux plans, façades et coupes, mais non
spécialement décrits ou détaillés devront être prévus. Ils seront réalisés en matériaux appropriés à
l’esprit dans lequel sont conçus les ouvrages essentiels.

Le CCTP du présent lot ne peut être dissocié de ceux des différents lots qui contribuent à la
réalisation de l’ensemble du projet.

L’entrepreneur se reportera donc à ces autres CCTP, ainsi qu’à l’ensemble des documents qui
définissent les prestations de chacun.

S’il le juge utile, l’entrepreneur demandera au Maître d’Œuvre les documents complémentaires et
les renseignements qui lui paraissent indispensables à l’établissement de son offre.

1.2. CONSISTANCE DES TRAVAUX

Les travaux à réaliser par l’entreprise dans le cadre de son marché comprennent essentiellement :

1.2.1. Travaux et études préliminaires

Etudes d’exécution, plans d’exécution et notes de calculs pour les éléments de charpente
métallique réalisées par un bureau d’étude pour une parfaite stabilité des ouvrages;
Implantations et alignements de tous les ouvrages dus par le présent lot ;

4
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

1.2.2. Ouvrages en charpente métallique

L’amenée, la pose et le repli des échafaudages, engins et appareils nécessaires aux travaux ;
L’approvisionnement, la mise en œuvre, le stockage et/ou la fabrication :
de tous les éléments constituant la charpente proprement dite et du contreventement général avec
leurs assemblages,
de tous les éléments constituant les supports de la couverture,
La fourniture de toutes les pièces d’ancrage de la charpente dans le béton, et qui seront mises en
œuvre par ce Lot ;
L’ensemble des éléments constituant la charpente sera livré et monté en acier avec une peinture
anti corrosion (sauf indication contraire) ;
La prise en compte de tout renfort ponctuel (chevêtre, suspentes, etc.).

1.2.3. Travaux de finition des bâtiments

Préparation des supports ;


Enlèvement de tous les déchets et gravats résultant des travaux et leur évacuation aux décharges
publiques ;
Remise en ordre du terrain.

1.3. MISSION DE L’ENTREPRENEUR

L’entrepreneur devra vérifier que les stipulations des pièces de son lot sont conformes à l’art de
bâtir et aux règles de la profession.

Le soumissionnaire prendra connaissance de la totalité des plans et des pièces écrites constituant
le Dossier de Consultation des Entreprises et ceci afin de déceler, notamment, les incompatibilités
éventuelles entre les différents ouvrages ou parties d'ouvrages.

Les plans, schémas et CCTP se complètent mutuellement.

Il ne pourra se prévaloir d’une omission dans les pièces écrites du présent lot, si celle d’un autre lot
donne des indications sur l’ouvrage ou la partie d’ouvrage concernée.

A la remise de son offre, il doit appeler l’attention du Maître d’Œuvre, par écrit, sur les inconvénients
qui pourraient en résulter.

En cours des travaux, il lui appartient de provoquer la remise par le Maître d’Œuvre de tous les
documents et renseignements utiles pour compléter le projet et réaliser ses ouvrages.

L’entrepreneur s’engage à exécuter tous les travaux nécessaires à la livraison de l’ouvrage


complètement achevé et en état de marche, de manière que celui-ci offre les meilleures
caractéristiques de durée et de bon fonctionnement, compte tenu de l’état actuel des
connaissances techniques.

Pendant les travaux, l’entreprise ne pourra, de son propre chef, apporter aucun changement aux
dispositions et éléments prévus, de plus elle ne pourra pas faire état du refus des modifications
proposées pour justifier d’un quelconque retard dans ses travaux.

Faute de s’être conformée à cette clause, l’entreprise sera tenue sur l’ordre du Maître d’Ouvrage ou
du Maître d’Œuvre, de faire immédiatement remplacer ou de reconstruire, à ses frais, les éléments
qui ne seraient pas conformes aux dispositions demandées.

1.4. DOCUMENTS DE REFERENCE - TEXTES REGLEMENTAIRES

1.4.1. DTU
Pour la Charpente métallique :
DTU 32.1 : Construction Métallique pour le bâtiment :

5
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Cahier des charges,


Cahier des clauses spéciales.

1.4.2. Normes AFNOR


NFA 35 à 91 : Métallurgie ;
NFA 88110 : Qualification des soudeurs et opérateurs ;
NFP 01 à 18 : Bâtiment ;
NFP 471 : Construction métallique - Assemblages soudés - Fabrication ;
NFP 22-430 et 431 : Assemblage par boulons précontraints ;
NFP 22-460 à 469 : Assemblage par boulons à serrage contrôlé ;
NFT 30.038 : Essais de quadrillage ;

Autres documents
Recommandations du CTICM ;
Règles concernant l’hygiène et la sécurité (établissement du PPSPS, obligatoirement selon la
nouvelle réglementation) ;
Règles FEM ;
Règles professionnelles de mise en œuvre SNFM-SNPPA-CITAG ;
Guides techniques UEATC ;
Fascicule 56 : Protection des ouvrages métalliques contre la corrosion ;
Respect de la circulaire du 26/02/84 concernant les bruits de chantier ;
Règles définissant le comportement au feu des structures ;
Règles concernant l’hygiène et la sécurité (établissement du PPSPS, obligatoirement selon la
nouvelle réglementation).

L’utilisation de matériaux nouveaux ou de procédés à construction non traditionnels devra faire


l’objet de justifications techniques précises.

Le cas échéant, l’avis technique du CSTB sera requis.

Ces documents étant pris dans leurs mises à jour la plus récente à la date de la remise des prix.

L’énumération des cahiers CSTB, DTU et NF n’est donnée qu’à titre d’information et elle ne peut
constituer une énumération limitative, l’entrepreneur devant se référer à tous les règlements, loi,
etc. afférents à sa spécialité et également aux travaux autres qui lui sont imposés.

1.5. COORDINATION AVEC LES AUTRES LOTS - LIMITE DE PRESTATIONS

1.5.1. Coordination avec les autres lots


L’entreprise du présent lot comprend forfaitairement dans son offre l’aide aux lots dont les ouvrages
ont une incidence directe sur ses propres travaux.

Cette aide comprend d’une manière générale et sans que cette liste soit considérée comme
limitative :

La fourniture des renseignements concernant la conception de la structure du bâtiment et de sa


mise en œuvre ;
La communication des plans de structure en temps utile et la descente des charges ;
Le report sur les plans de charpente des ouvrages des lots intéressant directement la mise en
œuvre de Charpente Métallique (réservations, incorporation d’éléments particuliers,
etc.) ;
L’étude en coordination avec les lots des ouvrages ayant une incidence directe sur la stabilité ou la
bonne tenue de la charpente (surcharge, scellements, réservations, etc.) ;
L’étude conjointe avec les lots intéressés des problèmes d’étanchéité à l’eau des bâtiments;
La réception des supports avec les différents lots : fondations, etcJ ;
La mise au point des études d’exécution avec les autres lots.

6
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

1.5.2. Limite des prestations

Définition des limites de prestations sans que cette liste soit exhaustive :

1.5.2.1. Lot 01 Désamiantage / Démolitions / Fondations / Gros œuvre / Carrelage.


- Réalise les fondations ;
- Réalise le scellement des pièces d’ancrage de la structure ;
- Livre les supports aux arases définies par le présent lot ;
- Réalise les protections collectives.

A la charge du présent lot :


- Fournit, livre et met en œuvre les poteaux et la structure du bâtiment ;
- Fournit les plans de fixation.
- Fournit, livre et met en œuvre les éléments de couverture et d’étanchéité;

1.6. REMISE DES PRIX


Avant l’établissement de son offre, l’entrepreneur devra s’être rendu sur place pour prendre
connaissance des lieux.

Aucune réclamation au cours des travaux ne pourra être prise en considération concernant les
difficultés d’accès et les précautions à prendre.

Les entrepreneurs devront obligatoirement répondre aux conditions stipulées dans le présent
document, et suivre la présentation des paragraphes des chapitres “DESCRIPTIONS DES
OUVRAGES” et du cadre de bordereau pour l’établissement de leur Décomposition du Prix Global
et Forfaitaire.

Toute modification, qui leur paraîtrait susceptible d'améliorer la qualité des travaux ou l'économie du
projet, sera chiffrée en variante en dehors de la proposition de base.

NOTA IMPORTANT : Après la remise des offres, le prix sera considéré comme forfaitaire et
l'Entrepreneur devra la complète réalisation de ses travaux, tels qu'ils sont
décrits au présent C.C.T.P., même si les quantités d’œuvre ne figurent pas
ou ne correspondent pas à celles de la Décomposition du Prix Global et
Forfaitaire. Les quantités figurant dans ce D.P.G.F. ne sont pas
contractuelles.

Les marques et les matériaux explicitement notifiés au présent document constituent la référence
de base de la qualité minimale exigée.

En tout état de cause, chaque candidat devra présenter une proposition entièrement conforme au
Dossier de Consultation des Entreprises.

Chaque candidat pourra, en outre, présenter une ou plusieurs variantes, respectant la qualité et les
exigences techniques prévues dans le dossier de consultation.

Les propositions des candidats comportant des variantes, dérogeant aux prescriptions de base du
dossier de consultation, ne seront prises en considération que dans la mesure où les candidats
auront également présenté une proposition entièrement conforme au dossier de consultation.

Le candidat devra faire la preuve, fondée sur la remise de tous documents techniques ou procès-
verbaux d'essais des produits proposés en variante, que ces derniers sont conformes aux
exigences de qualité et de performance du descriptif et qu'ils offrent un rapport qualité / prix
supérieur à ceux des propositions de base.

En outre, il devra, pour toutes variantes, fournir avec sa proposition un détail de prix permettant
d’apprécier les répercutions que leur adoption entraînerait sur le montant du présent lot et sur ceux
des lots pour lesquels ces variantes conduiraient à des modifications.

7
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Ce détail devra être présenté sous forme comparative montrant la différence entre le coût des
variantes et le coût des solutions prévues dans l’appel d’offres.

1.7. ETUDES D’EXECUTION

1.7.1. Etudes structure


Les plans de structure (charpente métallique) seront réalisés par un bureau d’étude spécialisé à la
charge de l’entreprise. Ils devront respecter impérativement les dispositions des plans d’exécution
dressés par l’Architecte, ainsi que le dossier marché.

Les plans indiquent l’emplacement impératif des ouvrages de structure. Aucun autre élément ne
pourra être ajouté pour diminuer les portées, les sections des poteaux, etc. Les cotes indiquées aux
plans seront respectées, sauf si les calculs sous le contrôle du Maître d’Œuvre justifiaient une
modification des sections données. Sur les plans de charpente seront indiquées les réservations
demandées par les différents lots.

Tous les plans établis par l’entreprise seront obligatoirement soumis au visa du Maître d’Œuvre et
du bureau de contrôle avant toute mise en œuvre sur le chantier.

A cet effet, l’entreprise établira un planning détaillé d’exécution et de diffusion des études, prévoyant
en particulier des délais suffisants pour examen de ces pièces par le Maître d’Œuvre.

Les plans comprennent :

Les plans de phasage ;


Les plans d’exécution de charpente, contreventement, support de couverture ;
Les plans d’atelier et de chantier ;
Tous plans de charpente nécessaires à l’exécution des travaux des autres lots dans les ouvrages
de charpente. Le report de l’ensemble des réservations nécessaires pour les lots sera
établi par l’entrepreneur sur ses plans, avec toutes les observations relatives à la gêne
ou l’impossibilité de satisfaire certaines réservations demandées en raison de leur
position. Toutes impossibilités reconnues seront notifiées aux entreprises concernées
qui seront tenues de modifier les parcours et passages envisagés ;
Les plans de récolement.

Cette liste n’est pas limitative.

Notes de calculs :
L’entrepreneur doit fournir les notes de calcul nécessaires lui ayant permis de déterminer les
dimensions de ses ouvrages. Il doit tenir compte dans ses calculs des charges et surcharges
apportées par l’ensemble des CE et la réglementation en vigueur.
Les plans d’exécution d’ouvrages intéressant le même lot sont établis par l’entreprise dans les
mêmes conditions que précédemment (maçonneries, réservations etc.).
Ces études seront menées en étroite collaboration avec les lots concernés.
L’entreprise est tenue de fournir ses plans en nombre suffisant pour diffusion auprès de tous les
intervenants et en particulier auprès de :
Architecte ;
Bureau de contrôle ;
BET ;
Chantier ;
Toutes les entreprises concernées.
Dès le démarrage de l’opération, l’entreprise est tenue de présenter la liste des plans à fournir et le
calendrier de remise de ces documents compatible avec le planning des travaux en tenant compte
des délais de mise au point et accord de la Maîtrise d’Œuvre.

1.7.2. Etudes d’ouvrages divers


Les plans d’exécution d’ouvrages divers intéressant la Charpente sont établis par l’entreprise dans
les mêmes conditions que précédemment (chevêtres, suspentes, réservations, etc.)

8
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Ces études seront menées en étroite coordination avec le lot concerné.

1.8. AUTOCONTROLE
L’entrepreneur prendra à ses frais, toutes les dispositions nécessaires à la mise en application d’un
autocontrôle de l’exécution des ouvrages à réaliser.

Il est tenu de désigner un représentant qualifié, muni des pouvoirs nécessaires pour prendre toutes
décisions utiles, donner toutes instructions au personnel de son entreprise, assister aux rendez-
vous de coordination et aux réunions de chantier.

L’entrepreneur effectuera son autocontrôle à ses frais. Il devra en soumettre les modalités au
Maître d’Œuvre, ce dernier pouvant faire modifier les dispositions prévues par l’entreprise sans que
celui-ci puisse prétendre à une quelconque indemnité.

L’entrepreneur fera édifier à ses frais les documents nécessaires à l’autocontrôle.

1.9. ECHANTILLONS - PROTOTYPE


L’entreprise aura à charge de produire les échantillons demandés par le Maître d’Œuvre, de même
qu’elle devra réaliser les prototypes nécessaires au choix du Maître d’Œuvre.

Chaque échantillon portera de façon indélébile, l’identification du matériel et de l’expéditeur.

L’entreprise exposera, lors des travaux, tous les échantillons des matériaux ou matériels à mettre
en œuvre selon les démarches de la Maîtrise d’Œuvre.

Toute variante sera soumise à la même règle, afin d’obtenir l’agrément du Maître d’Ouvrage et du
Maître d’Œuvre.

9
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

2. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES : CHARPENTE


METALLIQUE.

2.1. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DES MATERIAUX

2.1.1. Nature et qualité des aciers


Les caractéristiques chimiques et mécaniques des aciers utilisés sont celles définies par la norme
NF P 35-501 (octobre 1981) intitulée « Acier de construction d’usage général – Nuances et qualités
»

Le choix de la nuance est, en principe, limité aux nuances E24.

Dans l’hypothèse où l’entreprise envisage l’emploi de nuances et qualités différentes de celles qui
sont proposées dans le projet, cette dernière doit justifier dans sa proposition les raisons de son
choix et obtenir l’accord du Maître d’œuvre.

L’entreprise doit employer impérativement des aciers ayant des caractéristiques chimiques et
physiques, au moins équivalentes à celles qui sont imposées par la norme française ci-dessus
mentionnée. Les origines de ces aciers et leurs caractéristiques sont à préciser clairement dans la
proposition.

2.1.2. Contrôle et réception des aciers


Les aciers de nuances et qualités E 24-2 doivent faire l’objet d’une attestation de conformité des
produits à la commande et d’un relevé de contrôle.

Les aciers de nuances et qualités E 24-3 doivent faire l’objet d’un certificat de contrôle de ces
produits en usine (CCPU).

Les aciers de nuance et qualités E 24-4 doivent faire l’objet d’un certificat de contrôle des produits
en usine (CCPU) et d’une vérification de contrôle en usine (VCU).

Ces documents seront transmis au Maître d’Œuvre avant tout début de fabrication en atelier.

Par ailleurs, l’entreprise doit effectuer tous les contrôles nécessaires, afin de limiter les aléas de
fabrication, par exemple : le contrôle aux ultrasons des zones de tôle soumises à des sollicitations
perpendiculaires à leurs faces, où il est susceptible de se produire un phénomène de décohésion
lamellaire dû à des défauts internes de la structure de l’acier.

2.2. ASSEMBLAGES

2.2.1. Assemblages par soudure


Tous les travaux de soudure doivent être effectués en référence à la norme NF P 22-471, intitulée «
Construction métallique – Assemblages soudés – Fabrication ».

Sauf spécifications particulières précisées dans le chapitre « Description des Ouvrages »,


l’exécution des assemblages est prévue en classe de qualité 2.
Par ailleurs, l’agrément des soudeurs appelés à travailler sur les ossatures, ainsi que le contrôle et
la réception des soudures, en atelier et sur le chantier, doivent être effectués suivant les directives
et par les soins d’un organisme qualifié agréé par le Maître d’Œuvre.

L’entreprise doit fournir au Maître d’Œuvre et au Bureau de Contrôle, les documents suivants :

Les qualifications des soudeurs en cours de validité ;


Le programme de soudage ;
Les fiches de vérification ;

10
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Les procès-verbaux d’essais effectués par l’organisme agréé.

Les frais correspondant à ces diverses prestations sont à prendre en compte par l’entrepreneur.

2.2.2. Assemblages par boulons


Assemblages par boulons ordinaires :
L’emploi des boulons ordinaires doit être conforme aux normes :
NFP 22-430 : « Assemblages par boulons non-précontraints. Disposition constructive et calcul des
boulons » ;
NFP 22-341 : « Assemblages par boulons non-précontraints. Exécution des assemblages ».
Tous les boulons ordinaires devront correspondre à la norme NF E 27311.

Assemblages par boulons à serrage contrôlé :


Normes NF P 22-460 pour les boulons à serrage contrôlé.
Tous les boulons HR devront correspondre aux normes NFE 27.701 et 27.711.
Outre la conformité aux normes, l’attention est attirée sur les points suivants :
Les boulons non marqués seront refusés ;
En aucun cas, dans les assemblages boulonnés, la partie filetée ne devra régner au droit d’une
section cisaillée ;
Dans les assemblages normaux, le jeu des trous devra permettre un serrage efficace de l’écrou du
boulon (partie plane en contact avec la pièce). Faute de quoi, il sera prévu une rondelle
de répartition.

2.2.3. Ancrage
L’entrepreneur titulaire du présent lot, doit la fourniture, le réglage et le calage des tiges d’ancrage
et platines, ainsi que la fourniture et la mise en place des broches, les réservations pour les tiges
d’ancrages et leur remplissage.

2.3. PROTECTION ELECTRIQUE


Toutes les masses métalliques entrant dans la composition de l’ouvrage, sont connectées entre
elles pour assurer une liaison équipotentielle et sont reliées à la terre suivant les normes françaises
en vigueur (Norme NF C 15-100) concernant la protection des ouvrages par mise à la terre et
autres normes de sécurité) en vue d’assurer l’écoulement des charges statiques et des courants
induits, ou ceux dus à des connexions accidentelles.

En conséquence, au droit des jonctions entre les éléments de l’ossature, les surfaces en contact ne
sont pas peintes et devront être dégagées de toutes calamines ou salissures éventuelles (terre,
ciment, graisses, etc.).

Si ces conditions ne sont pas respectées, les pièces doivent être alors connectées entre elles par
un câble en cuivre de 20 mm2 de section au minimum ou par un cordon de soudure d’au moins 200
mm2 de section (cordons a = 4 mm, longueur = 50 mm). Dans cette éventualité, la fourniture et la
mise en œuvre de ces éléments de jonction est à considérer à la charge de l’entreprise.

A noter que la mise à la terre proprement dite est à la charge du lot « Electricité ».

2.4. PROTECTION CONTRE LA CORROSION

2.4.1. Généralités
L’entreprise doit respecter les normes, règlements, décrets et règles de l’art applicables à la
profession, et notamment :

La norme Européenne des degrés d’enrouillement ;


La norme NFT 30.038 de novembre 1975 (essais de quadrillage) ;
Les normes NF A 35.511 et A 35.512 relatives aux produits grenaillés prépeints et leur mise en
œuvre ;
Fascicule n° 56 : Protection des ouvrages métalliques contre la corrosion.

11
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Par ailleurs, toutes précautions doivent être prises pour faciliter l’application de la protection
antirouille, à
savoir :

Toutes les surfaces doivent être aisément accessibles ;


Les dispositions constructives créant des réceptacles d’eaux ou de poussières sont à éviter dans la
mesure du possible ;
Les structures tubulaires ou en caisson doivent être parfaitement obturées.

2.4.2. Protection des matériaux par peinture


Préparation :
La préparation des pièces métalliques comprendra :
Un nettoyage ;
Un dégraissage ;
Un décapage chimique ou par projection d’abrasif au degré de soin, D 53 défini, par les «
spécifications techniques, de préparation des surfaces neuves en acier » faisant l’objet
de la décision du groupe Permanent d’Etudes des marchés de Peinture et Vernis
(GPIH/PV) ;
Un dépoussiérage.

Peinture :
La protection sera assurée par un système de type A au sens du fascicule n° 56 et devra permettre
d’obtenir les garanties suivantes :
Anticorrosion : 7 ans ;
Aspect : 5 ans.
Le programme d’exécution du traitement sera soumis pour visa au Maître d’Œuvre.

2.4.3. Modes d’exécution


Le système de protection sera mis en œuvre en atelier sur des pièces finies et comprendra toutes
les retouches éventuelles sur chantier après montage.

2.5. PROTECTION CONTRE LE FEU


Résistance au feu des structures.
Pour les parties de bâtiments à simple rez-de-chaussée, il n’y a aucune exigence de demandée.
Pour la « zone de vie » du bâtiment existant avec un étage, une stabilité au feu d’une demi-heure
est demandée.
Pour le nouveau bâtiment avec une aire de stockage à l’étage, une stabilité au feu d’une demi-
heure est demandée.

Bâtiment neuf
- Le plancher au-dessus du garage de la police municipale et au-dessus du magasin sera CF
1heure.
- Les façades n’auront pas de caractéristiques particulières de résistance au feu.

2.6. TOLERANCES DE MONTAGE

2.6.1. Généralités
Pour les profilés, les tolérances sur les dimensions transversales seront celles précisées par les
normes en vigueur.

Pour les perçages, quel que soit le mode de perçage, la tolérance dans l’irrégularité de la distance
et de l’alignement des trous sera de d/10, d étant le diamètre des trous.

Toutefois, en aucun cas, les tolérances admises ci avant ne devront empêcher que la concordance
des trous des pièces superposées soit suffisante pour permettre aux boulons d’entrer librement
dans leur logement.

12
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Le montage et le réglage de l’ossature métallique doivent être effectués sur le chantier, selon les
règles de l’art, en observant soigneusement les aplombs, les alignements et les niveaux.

L’entreprise sera responsable et supportera les frais occasionnés lors de la mise en œuvre des
autres lots par le non-respect des tolérances maximales indiquées ci-après :

2.6.2. Dimensions linéaires


La tolérance en plus ou en mois exprimée en millimètres sur toutes dimensions linéaires L
exprimées en mètres, sera égale à :

2 x racine cubique de L pour L inférieure ou égale à 8 m ;


L/2 pour L supérieure à 8 et inférieure ou égale à 14 m ;
Pour L supérieure à 14 m, la tolérance à respecter sera fixée après accord du Maître d’Œuvre.

2.6.3. Tracé d’épure


L’écart toléré par rapport au tracé théorique d’une structure ou d’un de ses éléments est, en
millimètres, 1 + 0,1 L (L étant la longueur de la structure ou de l’élément exprimée en mètres).

2.6.4. Montage à blanc


Certaines pièces de la charpente feront l’objet d’un montage à blanc en atelier.

Chaque assemblage devra pouvoir être déboulonné sans entraîner de déformation élastique des
autres pièces.

Le rapprochement des pièces devra être effectué au moyen de serre-joints convenables. Les
broches seront tolérées pour obtenir le déplacement relatif des pièces, à condition d’être enfoncées
à coups modérés de marteau à main, de manière à ne pas déformer les trous.

2.6.5. Tolérances d’implantation


L’écart entre les axes réels d’un poteau et les axes théoriques d’implantation est limité à + ou – 5
mm.

2.6.6. Tolérances de nivellement


L’écart entre le niveau réel d’un appui (poteaux, poutres, etc.) et le niveau théorique imposé est
limité à + ou – 5 mm.

2.6.7. Tolérances de verticalité


Le faux aplomb d’un poteau est limité à H/1000 avec maximum de 15 mm (tolérances non
cumulables d’un tronçon à l’autre).

2.7. SUJETIONS DE MONTAGE


La conception de l’ouvrage et les contraintes qui s’y rattachent imposent à l’entreprise une analyse
complète de toutes les sujétions inhérentes au montage et au réglage de l’ossature.

En conséquence, la prestation relative au présent lot doit comprendre, outre les moyens de levage
adaptés au chantier, la fourniture, le montage et le démontage de tous les dispositifs
complémentaires nécessaires à la bonne exécution des travaux et notamment : Contreventements,
étaiements, haubanages, échafaudages, filets de protection, etc. de caractère provisoire, qui ne
sont pas indiqués explicitement dans le présent marché, car considérés comme du ressort exclusif
de l’entreprise.

Il en est de même pour tous les travaux de renforcement localisés de l’ossature, pouvant résulter
des solutions de montage retenues par l’entreprise, ainsi que de l’étude d’exécution relative à ces
choix.

Le marché de l’entreprise du présent lot est réputé tenir compte de la totalité de ces sujétions.

13
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

2.8. TRANSPORT - MANUTENTION - STOCKAGE


Le transport, la manutention et le stockage sur le chantier, de tous les éléments de l’ossature
métallique sont à exécuter avec toutes les précautions nécessaires, afin d’éviter les détériorations
de toute nature.

Dans le cas de détérioration accidentelle de certains éléments au cours de ces différentes


opérations, l’entreprise a l’obligation d’effectuer à sa charge les réparations nécessaires avant
montage; ces interventions en atelier ou sur chantier ne doivent en aucun cas modifier les capacités
initiales de résistance des éléments considérés.

L’entreprise est tenue de régler les problèmes :

Des aires de stockage sur chantier ;


D’utilisation des engins de levage ;
Du programme de montage.

Dans le cadre du planning d’ensemble avec les autres intervenants.

2.9. RESERVATIONS DANS LES ELEMENTS D’OSSATURE


Les percements pour fixations diverses, les appuis, les réservations et passage des gaines ou
canalisations à travers les éléments d’ossature, les implantations d’équipements, font partie des
prestations dues par l’entreprise et sont inclues dans son prix.

En conséquence, l’entreprise doit se mettre en rapport avec les différents lots intéressés pour en
préciser les emplacements et les dimensions.

Aucun supplément ne peut être accordé ultérieurement pour imprévisions dans l’importance de
cette prestation.

2.10. DEFORMATIONS ADMISSIBLES


Flèche verticale ou horizontale des éléments fléchis de couverture : 1/200° de la portée ;
Déplacement horizontal maximum en tête de poteau : 1/150° de la hauteur.

2.11. SURCHARGES A PRENDRE EN COMPTE SUR LES STRUCTURES


En sus :

Du poids propre des éléments, résultant du poids spécifique des matériaux mis en œuvre et de
leurs dimensions,
L’entrepreneur prendra en compte pour la remise de son offre forfaitaire, les surcharges suivantes :

Charges climatiques :
Vent : zone 2,
Neige : région 1A.
Effet de site : site normal ;

2.12. PROTECTION DES BOIS


Les bois utilisés recevront obligatoirement un traitement hydrofuge, fongicide et insecticide
correspondant aux classes de risques suivants :
- Bois protégés des intempéries et d’une humidification continuelle (cas général des bois protégés
par une couverture) : Classe 2,
- Bois exposés aux intempéries : Classe 3,
- Bois noyés en maçonnerie : Classe 4.
Les produits de traitement devront faire l’objet d’une surveillance permanente par un organisme
externe indépendant (AFPB, CTBA...) selon les normes NFX 40.100 et suivantes.
Le traitement devra être justifié par :
- une attestation selon la norme NFB 50.102,

14
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

- l’étiquetage informatif des produits selon la norme NFX 40.102.


Après assemblage et mise en place des bois, l’entrepreneur procédera aux retouches nécessaires
de façon à imprégner les surfaces mises à nu au cours du travail.

Protection des ferrures et organes d'assemblage traditionnels


Toutes les parties métalliques recevront une protection par peinture antirouille.

Protection des connecteurs en tôle d'acier


Protection minimum par galvanisation à chaud suivant norme NF A 36.321.

Tout autre procédé de protection peut être proposé à condition de conférer aux connecteurs une
protection au moins aussi grande que celle obtenue par galvanisation.
Qualité des bois.
Les bois seront des résineux de provenance indigène : Savoie, Jura, Vosges ou Haute Loire (sauf
indication spéciale).
Tous les bois devront être mis en œuvre à l'état sec à l'air, c'est-à-dire qu'ils devront présenter un
degré d'humidité variant de 13 à 17°, leur humidité moyenne étant de 15°.

Ils seront bruts de sciage, sauf pour les parties vues.


Les bois fournis seront conformes à la Norme NF B 52.001, dans les qualités suivantes :
- Charpente :
- Résineux catégorie III - brut de sciage.
- Contreplaqué - panneaux de particules :
- Les contreplaqués utilisés en charpente doivent satisfaire aux spécifications de la Norme
NF B 54.161.
- Les panneaux de particules seront homologués CTB H pour emploi en milieu humide.

Organes métalliques - Nature et protection


Clous :
Les pointes et broches nécessitées par les assemblages de charpente seront prévues en acier mi-
dur du commerce.

Boulons d'assemblage :
Les boulons nécessaires à l'assemblage des charpentes seront prévus en acier mi-dur du
commerce. Ils seront employés avec rondelles normalisées (égales à trois fois le diamètre du
boulon). Ils seront cadmiés ou galvanisés.

Boulons d'ancrage :
Ils seront à queue de carpe, ou mieux à crosses, après entente avec le maçon pour leur blocage
dans les fers à la coulée du béton armé.

Organes métalliques divers :


Les corbeaux, pattes à scellement, pattes d'ancrage et différents fers de renforcement nécessaires
seront en acier ADX charpente du commerce.
Exécution des assemblages
Ancrage des pieds de poteaux :
L'Entrepreneur proposera un dispositif de calage et d'ancrage qui doit être agréé par le Bureau de
Contrôle.

Il devra fournir au maçon tous les taligots ou fourrures qui seraient à noyer dans le béton ou les
maçonneries.
Il fournira obligatoirement au maçon tous les détails cotés et les indications claires de la tolérance
prise en compte.
Contreventements :
L'entrepreneur prévoira tous les contreventements nécessaires, conformément à la réglementation
en vigueur.
Les liernes métalliques seront strictement interdits.
Poutres, poteaux :
Poteaux de soutènement, pannes et chevrons nécessaires, y compris scellements et toutes
sujétions de pose.
Précautions de mise en œuvre

15
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Il est recommandé de prendre les précautions suivantes au moment de la mise en œuvre des bois :
- assurer une bonne ventilation autour des pièces de bois,
- prohiber le contact de certains matériaux agressifs avec les éléments de bois et de métal
soutenant la charpente.
Par ailleurs, les bois et ouvrages de charpente approvisionnés sur le chantier (en état d'utilisation
ou de pose) devront être placés à l'abri des intempéries et épinglés.
L'emploi de vieux bois comme supports et cales est formellement interdit.
Levage, montage et scellement des éléments de charpente
L'Entrepreneur devra faire son affaire du transport, amenée à pied d'œuvre et levage des éléments
de charpente.
En cas de stockage d'éléments de charpente sur le chantier, toutes précautions seront prises pour
éviter des détériorations.
La charpente comprendra tous les fers nécessaires, boulons, plates-bandes, étriers, tirants, pattes
et goujons pour scellements dans le béton armé ou dans la maçonnerie, ainsi que toutes les cales
pour le réglage.
Les scellements définitifs de la charpente seront exécutés par le lot 01 – Désamiantage / Démolition
/ Fondations / Gros œuvre / Carrelage.
Sécurités
A dater de son intervention sur le chantier, l'Entreprise mettra en place les protections nécessaires
à assurer la sécurité du personnel lors de la mise en place des éléments de charpente.
Ces protections seront conformes à la réglementation en vigueur et maintenues en place jusqu'à la
mise sécurité définitive des ouvrages.

2.13. COUVERTURE ZINC / ZINGUERIE


Les ouvrages seront conformes aux cahiers des Documents Techniques Unifiés (DTU), aux règles
de calcul, aux normes AFNOR et notamment :
- Au DTU n° 40.41 pour les couvertures en feuille de zinc.
- Au DTU n° 40.43 pour les couvertures en grands éléments en acier galvanisé.
- Au DTU n° 40.44 XP P 34-214-1
- Au DTU n° 40.5, norme XP P 36-201 pour les travaux d’évacuation des eaux pluviales.
- Le zinc devra être conforme à la norme NF A55 201.
- Les feuilles et longues feuilles de zinc provenant de bobines zinc devront répondre aux
dimensions de la norme NF A 55-211.
- Les bandes façonnées et tous les éléments de zinc employés doivent répondre aux normes (NF P
34-402, NF P 34-403).
- Les pattes de fixations, suivant leur nature, devront répondre aux normes correspondantes (NF P
37-101, NF P 36-321) et être maintenues par des pointes en acier galvanisé crantées conformes
aux spécifications du DTU 34-211 et à la norme NFE- 27951.
- Les façonnages, pinces, ourlets, pliages divers devront être exécutés suivant les règles de l'art et
conformément aux réglementations et aux prescriptions du fabricant.
- Les contacts zinc / autres matériaux devront être conformes aux réglementations et aux
prescriptions du fabricant.
- Les soudures devront être exécutées suivant les règles de l'art, les préparations et les métaux
d'apport seront conformes aux réglementations et aux prescriptions du fabricant.

16
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

3. DESCRIPTION DES TRAVAUX


Pour mémoire : L’entreprise du lot 02 Désamiantage / Démolition / Fondation / Gros œuvre /
Carrelage a la gestion du compte prorata. L’entreprise du présent lot intégrera dans son offre le
montant de sa participation au compte prorata.

Les dépenses communes du chantier seront prises en charge par le compte dit Compte Prorata. Le
gestionnaire du compte établira une convention de gestion qui sera visée et acceptée par tous les
Lots.
Le présent Lot a obligation d’adhérer à la convention et doit prévoir dans son offre un pourcentage
forfaire du montant de ses travaux qu’il provisionne pour sa part du compte prorata.

Ce pourcentage est fixé à 1,50% sachant qu’en cas de manquement aux obligations dues à ce
compte le Maître d’Ouvrage se réserve le droit d’en augmenter le montant en cours de chantier
pour pallier aux éventuelles défaillances des entreprises relevant de la gestion dudit compte prorata
(pour par exemple, passage de balayeuse, livraison de bennes, chauffage complémentaire, etc,J).

3.1. INSTALLATIONS COMPLEMENTAIRES DE CHANTIER


L’installation générale pour TCE est incluse au forfait du lot 02 – Désamiantage / Démolition /
Fondations / Gros-Œuvre / Carrelage mais les installations propres à ce lot sont à prévoir par le
titulaire du présent lot. Seules seront à compter à ce poste les installations complémentaires
nécessaires au charpentier.
Installations complémentaires du charpentier :
Engin de levage particulier pour la mise en œuvre de charpente ;
Les protections collectives nécessaires pour son personnel lors de la réalisation de ses propres
travaux ;
Les échafaudages à usage exclusif ;
Les alimentations spécifiques en électricité pour la réalisation éventuelle de soudures sur le site. Le
charpentier devra à ses frais l’alimentation de son groupe de soudage depuis l’armoire générale
de chantier ;
Les frais d’encadrement du lot Charpente, si ceux-ci ne sont pas inclus dans les prix unitaires ;
Les frais d’études d’exécution des ouvrages si ceux-ci ne sont pas inclus dans les prix unitaires.

3.2. DEPOSE

3.2.1. Déposes structures métalliques diverses (bâtiment existant)


(L’ensemble des déposes est réalisé par le lot 02 – a la charge du présent lot uniquement des
éléments métalliques rattachés à la structure porteuse) Déposes des éléments métalliques
rattachés à la structure porteuse du bâtiment qui ne sont plus nécessaires au projet. Déposes de
tous les ouvrages divers en fonction des existants et du projet architectural.

L’entreprise devra prendre en compte la désolidarisation de ces éléments avec les ouvrages
existants conservés.
Y compris la mise en place de l’ensemble des dispositions et protections des ouvrages existants
conservés, selon nécessité et pour ne pas ébranler les parties conservées.
Sans que cette liste soit exhaustive :

Dépose :
- Dépose des entourages métalliques des baies et ouvertures non utiles dans le projet.
- Dépose des chevêtres des châssis de désenfumages.
- Dépose de la structure métallique de la paroi entre l’atelier petit véhicule et l’atelier gros
véhicules.
- Dépose de l’ensemble des éléments métalliques non utiles dans le projet.
- Evacuation gravats.

Localisation :
- En comparaison avec existants et projet architectural.

17
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

3.3. STRUCTURE METALLIQUE

3.3.1. Révision structure du bâtiment existant (bâtiment existant)


Après dépose du bardage existant et des différents doublages par le lot 02 Désamiantage /
Démolition / Fondations / Gros œuvre / Carrelage l’entreprise du présent lot fera une révision de
l’ensemble de la structure existante.
La structure du bâtiment existant est conservée, l’entreprise fera vérifier par son bureau d’étude que
les éléments de structure conservés peuvent supporter la nouvelle couverture et le nouveau
bardage. Dans le cas contraire, l’entreprise renforcera la structure existante.
Vérification de l’ensemble des pièces métalliques composant la structure, renfort ou remplacements
des pièces endommagées suivant état.
L'entreprise, après visite sur place, prévoira tous les éléments nécessaires à la parfaite solidité des
ouvrages, les scellements, les calages, les réglages et toutes les sujétions.

Compris le traitement contre la corrosion par peinture et protection au feu, (une stabilité au feu ½
heure est demandée dans la zone de vie) requis par la réglementation en vigueur, par tous moyens
adaptés par l’entreprise titulaire du présent lot.

Localisation :
- Ensemble du bâtiment existant.

3.3.2. Poteaux (bâtiment neuf)


Réalisation des poteaux en profilés marchands UAP, IPE ou HEB, laminés à chaud suivant le projet
architectural.
Fourniture, façonnage, assemblage et montage de ces éléments comprenant toutes coupes,
assemblages etc.
Compris le traitement contre la corrosion par peinture et protection au feu, (une stabilité au feu ½
heure est demandée) requis par la réglementation en vigueur, par tous moyens adaptés par
l’entreprise titulaire du présent lot.
Dimensions des poteaux selon études d’exécution de l’entreprise et plan de principe.

Ils seront calculés et dimensionnés par un bureau d’étude spécialisé à la charge du présent lot.
Il est précisé à l’entreprise que les sections et échantillons des profilés mentionnés dans le CCTP et
sur les plans ne sont donnés qu’à titre indicatif, l’entreprise devra prendre la responsabilité définitive
sur les sections nécessaires et fournir les plans d’atelier et de fabrication à l’acceptation préalable
du Maître d’Œuvre et du Bureau de Contrôle, avant mise en œuvre sur le chantier.

Prévoir tous les éléments métalliques nécessaires à la réalisation des ouvrages, suivant les
solutions techniques retenues, pattes d’ancrage, platines, goussets, consoles, etc...
Prévoir tous les assemblages et toutes les sujétions d'exécution et de transports.
Prévoir les liaisons avec les poutres et les contreventements.

Localisation :
- Ensemble des poteaux du bâtiment neuf support de la structure de la charpente (12 unités).
- Ensemble des poteaux de la travée centrale support du plancher de l’étage (6 unités).

3.3.3. Poutres (bâtiment neuf)


Profilés marchands, de types PRS, UAP, IPE ou HEA, laminés à chaud, y compris éclisses de
raccordement et liernes.

Les poutres principales seront supportées par les poteaux. L’ensemble formera des portiques
métalliques dans les deux directions suivant plans de principe. Les poutres seront parfaitement
encastrées dans les poteaux.

Poutres support de la couverture et poutres support du plancher de l’étage.

Compris le traitement contre la corrosion par peinture et protection au feu, (une stabilité au feu ½
heure est demandée) requis par la réglementation en vigueur, par tous moyens adaptés par
l’entreprise titulaire du présent lot.

18
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Fourniture, façonnage, assemblage et montage de ces éléments comprenant toutes coupes,


assemblages, etc.

Dimensions des poutres selon calculs d’exécution de l’entreprise et plans de principe de charpente.

Localisation :
- Poutres support de la couverture.
- Ensemble des poutres et structure support du plancher de l’étage.
- Selon plans de principe et en adéquation avec le projet architectural.

3.3.4. Pannes (bâtiment neuf)


Profilés marchands, de types UAP, IPE ou HEA, laminés à chaud, y compris éclisses de
raccordement et liernes.

Les pannes prendront appuis sur les poutres principales des portiques.

Les pannes seront réalisées avec l’entraxe nécessaire pour permettre la pose des panneaux de
couverture, y compris la mise en place de poutre de rive en profilé marchands de type UAP.

Compris le traitement contre la corrosion par peinture et protection au feu, (une stabilité au feu ½
heure est demandée) requis par la réglementation en vigueur, par tous moyens adaptés par
l’entreprise titulaire du présent lot.
Fourniture, façonnage, assemblage et montage de ces éléments comprenant toutes coupes,
assemblages, etc.

Dimensions des pannes selon calculs d’exécution de l’entreprise et plans de principe de charpente.

Localisation :
- En toiture de la structure du bâtiment neuf.
- Selon plan de principe et en adéquation avec le projet architectural.

3.3.5. Contreventement (bâtiment neuf)


Le contreventement sera assuré par des croix de Saint-André, placées dans le plan de la charpente
ou par toutes autres dispositions adaptées.
Ces contreventements seront en acier laminé à chaud,

Fourniture, façonnage, assemblage et montage de ces éléments comprenant toutes coupes,


assemblages, etc.

Tous ces éléments sont constitués de profilés et de barres laminés marchands, de profils creux
pour la construction : dimensions selon études d’exécution et plans de principe de charpente.

Compris le traitement contre la corrosion par peinture et protection au feu, (une stabilité au feu ½
heure est demandée) requis par la réglementation en vigueur, par tous moyens adaptés par
l’entreprise titulaire du présent lot.

Localisation :
- En toiture de la structure du bâtiment neuf.
- Selon plan de principe et en adéquation avec le projet architectural.

3.3.6. Chevêtre (bâtiment neuf et existant)


Profilés marchands, de types UAP, IPE ou HEA, laminés à chaud, y compris éclisses de
raccordement et liernes.

Les chevêtres seront réalisés pour permettre la pose des châssis de désenfumage et des
panneaux en polycarbonate.

Compris le traitement contre la corrosion par peinture et protection au feu, une stabilité au feu ½
heure est demandée) requis par la réglementation en vigueur, par tous moyens adaptés par
l’entreprise titulaire du présent lot.

19
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

Fourniture, façonnage, assemblage et montage de ces éléments comprenant toutes coupes,


assemblages, etc.

Dimensions des chevêtres selon calculs d’exécution de l’entreprise et plans de principe de


charpente.

Localisation :
- En toiture de la structure du bâtiment neuf.
- En toiture de la structure du bâtiment existant.
- Selon plan de principe et en adéquation avec le projet architectural.

3.3.7. Structure support du bardage des façades (bâtiment neuf et existant)


Profilés marchands, de types UAP, IPE ou HEA, laminés à chaud, y compris éclisses de
raccordement et liernes.

Ces éléments de structures seront réalisés avec l’entraxe nécessaire pour permettre la pose des
panneaux de façade, y compris la mise en place d’éléments pour supporter les portes sectionnelles,
pour la mise en œuvre des fenêtres et des portes et tous éléments pour maintenir le bardage.

Compris le traitement contre la corrosion par peinture et protection au feu, une stabilité au feu ½
heure est demandée) requis par la réglementation en vigueur, par tous moyens adaptés par
l’entreprise titulaire du présent lot.
Fourniture, façonnage, assemblage et montage de ces éléments comprenant toutes coupes,
assemblages, etc.

Dimensions de la structure selon calculs d’exécution de l’entreprise et plans de principe de


charpente.

Localisation :
- En façade du bâtiment neuf.
- En complément des éléments de structure existant dans le bâtiment existant.
- Selon plan de principe et en adéquation avec le projet architectural.

3.3.8. Plancher mixte collaborant Acier-béton (bâtiment neuf)


NOTA : La partie en béton du plancher mixte sera réalisée par le lot 02 Désamiantage / Démolition/
Fondations / Gros œuvre / Carrelage.
A la charge du présent lot, de la réalisation de l’ensemble du plancher métallique avec tous les
éléments (costières, cornières, etcJ) pour arrêter et bloquer le coulage du béton.

Réalisation de plancher mixte collaborant béton-acier dimensionné selon la réglementation en


vigueur pour ce type d’ouvrage.
Profilés Métalliques :
Solives et poutres principales par profilés métalliques marchands ou PRS aux caractéristiques
adaptées aux contraintes de calculs en fonction des charges à reprendre.
Connecteurs de liaison de type goujons soudés ou cloués de chez HILTI ou équivalent pour rendre
la dalle béton collaborant et permettre un calcul mixte acier béton sur les grandes portées.
Protection des profilés métalliques pour le respect de la stabilité au feu réglementaire par flocage ou
peinture (une stabilité au feu ½ heure est demandée).
Bac acier :
Fourniture et mise en œuvre de bacs acier collaborant de type HAIRONVILLE ou équivalent.
Dimensions du profil adaptées aux contraintes de calculs en fonction des charges à reprendre et
des conditions de pose.
L’entreprise titulaire du présent lot devra la fourniture des clips/attaches de supports d’équipement
technique en sous face de bac-aciers, à la demande des différents lots techniques.
Y compris rives d’arrêt du plancher réalisées au moyen de costières ou cornières en acier galvanisé
pliées à dimensions comprenant supports de protection collective de chantier.

Localisation :
- Plancher haut du RDC du nouveau bâtiment, compris trémie d’escalier et vide au-dessus
de la partie centrale.

20
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

- Selon plans de principe et en adéquation avec le projet architectural.

3.4. COUVERTURE (bâtiment neuf et existant)

3.4.1. Bac acier double peau (bâtiment neuf et existant)


Création d’une toiture à double peau constituée :
- D’une première peau avec bac de type Trapeza 3.333.39T de chez ArcelorMittal
vissée sur pannes.
- D’écarteurs de type Faynot,
- D’une isolation en laine de roche de 30mm+80mm (soit 110 mm) - pour le bâtiment
neuf et la partie atelier du bâtiment existant.
- D’une isolation en laine de roche de 80mm+80mm (soit 160 mm) - Pour la partie zone
de vie du bâtiment existant.
- D’une deuxième peau constituée d’un bac acier 3-333-39T de chez ArcelorMittal
vissée sur des écarteurs.
La réalisation sera conforme au DTU 40.35. Teinte au choix de l’architecte.
Les fixations se feront par boulon-crochets en acier galvanisé. Prévoir les rondelles d'appui, les
cabochons et tous les accessoires. Prévoir fixation et mise en œuvre selon recommandations du
fabricant.
Prévoir tous les accessoires pour une bonne réalisation de la couverture. Les accessoires seront
fournis et réalisés dans le même matériau que les bacs de couverture, épaisseur, couleur, nature
etc...
Prévoir tous les éléments de fixation et de raccordement nécessaires à la bonne exécution et
finition des ouvrages et toutes sujétions.
Prévoir traitement des rives de teintes identiques aux parties courantes.

Localisation :
- Bâtiment neuf (isolation 110 mm).
- Bâtiment existant (partie atelier – isolation 110 mm et partie bureau – isolation 160mm).

3.4.2. Châssis de désenfumage polycarbonate (bâtiment neuf et existant)


Fourniture et pose d’un châssis de 1 m² d’ouverture avec treuil de désenfumage de chez Bluetek ou
équivalent. Remplissage en polycarbonate PCA 16 mm opale.
Prévoir :
- Le châssis avec tous les accessoires.
- Le mécanisme de tirer-lâcher.
- Les colliers de fixation.
- Les câblages acier avec gaines de protection, les poulies de renvoi.
- Le vérin éjecteur et amortisseur.
- Le levier de déclenchement et la manivelle de réarmement.
- Tous les éléments d’étanchéité et de raccordement à la couverture et à la charpente.
Format 1 m²

Localisation :
- Bâtiment neuf (5 unités – DS4, DS5, DS6, DS7, DS8).
- Bâtiment existant (2 unités – DS1, DS2).

3.4.3. Châssisde désenfumage (bâtiment existant)


Fourniture et pose d’un châssis de 1 m² d’ouverture avec treuil de désenfumage type TCN
130 de chez Madicob ou équivalent.
Prévoir :
- Le châssis avec tous les accessoires.
- Le mécanisme de tirer-lâcher.
- Les colliers de fixation.
- Les câblages acier avec gaines de protection, les poulies de renvoi.
- Le vérin éjecteur et amortisseur.

21
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

- Le levier de déclenchement et la manivelle de réarmement.


- Tous les éléments d’étanchéité et de raccordement à la couverture et à la charpente.
Format 1 m².
Localisation :
- Bâtiment existant (1 unité – DS3).

3.4.4. Polycarbonate (bâtiment neuf et existant)


Fourniture et pose de panneaux modulaires de polycarbonate alvéolaire, avec protection aux rayons
U.V. à 6 parois d’une épaisseur de 40 mm assemblées à l’aide de connecteurs en polycarbonate de
type ARCOPLUS 626 de chez GALLINA ou équivalent. Ces panneaux seront fixés sur la charpente
métallique suivant les recommandations du fabricant. Prévoir connecteur en polycarbonate et tous
les éléments de finition préconisés par le fabricant (bavette aluminium de rive et d’extrémité de
panneau, closoirs, etc..).
Prévoir tous les éléments de raccord avec les bacs métalliques.
Les panneaux de polycarbonate doivent être titulaires d’un avis technique du CSTB ou d’un DTA en
cours de validité.
Prévoir tous les assemblages et toutes les sujétions d'exécution pour une parfaite finition des
ouvrages.

Localisation :
- Bâtiment neuf.
- Bâtiment existant.

3.4.5. Gouttière en aluminium laqué (bâtiment neuf et existant)


Fourniture et pose de gouttière en aluminium laqué de type "gouttières pendantes demi-ronde".
Elles seront fixées par crochets (2,5 par ml). Le développé sera calculé en fonction des surfaces de
toiture. Prévoir tous les raccords, renforts, recouvrements, relevés, cuvettes de branchement,
moignons de descente.
Prévoir toutes sujétions.

Localisation :
- Bâtiment neuf.
- Bâtiment existant.

3.4.6. Descente EP (bâtiment neuf et existant)


Fourniture et pose de descentes EP en aluminium laqué de diamètre au moins égal à 100 mm.
Les fixations se feront par colliers à deux boulons avec tige de scellement. Les sections des
descentes seront définies en fonction des calculs établis par l'entreprise. Prévoir tous les
accessoires nécessaires aux fixations, bagues, colliers, les raccords compatibles avec le zinc, les
raccords avec les regards, les coudes et toutes sujétions.

Localisation :
- Bâtiment neuf.
- Bâtiment existant.

22
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

3.5. FACADE

3.5.1. Panneaux sandwich isolant (bâtiment existant et magasin bâtiment neuf)


Fourniture et pose d’un complexe isolant de façade composé :
- De plateaux de bardage de type Hacierba de chez Arval ou équivalent.
- D’une isolation de laine de roche de 90mm insérée dans les plateaux R=2,25.
- D’une isolation extérieure de 80 mm déroulée verticalement R=2,00.
- D’écarteurs de type HF Co21 fixé verticalement tous les 2 mètres.
- D’un bardage extérieur de type Trapeza de chez Arval ou équivalent.
Prévoir les pièces de finition, bavettes, couronnement de tôle plié, etc.. en acier laqué.
Prévoir toutes sujétions d’approvisionnement, de réalisation.

Localisation :
- Ensemble du bâtiment existant.
- Magasin du bâtiment neuf.

3.5.2. Bardage de façade (bâtiment neuf – hors magasin)


Fourniture et pose d’un bardage extérieur de type Trapeza de chez Arval ou équivalent.

Prévoir les pièces de finition, bavettes, couronnement de tôle plié, etc.. en acier laqué.
Prévoir toutes sujétions d’approvisionnement, de réalisation.

Localisation :
- Ensemble du bâtiment neuf hors magasin.

3.5.3. Porte sectionnelle de type 1


Fourniture et pose d’une porte sectionnelle isolée de type NOVODOOR THERMO de chez
NOVOFERM ou équivalent, composée d’un tablier à double paroi en tôle d’acier galvanisé,
épaisseur 45 mm, avec profil anti-pince doigts (intérieur, extérieur) injectées de mousse
polyuréthane sans CFC.
Coefficient de transmission thermique k=1,14W/m²K. Isolation acoustique R=24db.
Compris :
-Poignée de manœuvre
-Joints à lèvre entre les sections et au linteau pour assurer l’étanchéité à l’air et à l’eau, ainsi qu’un
joint tubulaire à lèvres avec double chambre pour l’étanchéité au sol.
-Dispositif anti-chutes, destiné à bloquer le tablier, en cas de ruptures des câbles ou ressorts.
-Rails de guidage verticaux et horizontaux en acier galvanisé à chaud.
-Système de compensation par ressorts de torsion 25000 cycles monté sur un axe rainuré continu
de 25,4 ou 31,75mm de diamètre
Coloris au choix du maître d’œuvre dans la gamme RAL.
Ferrures :
-Roulette de guidage en PVC montées sur roulement à billes.
-Support charnières de roulettes réglables en acier galvanisé.
-Axes, charnières et visserie en acier galvanisé.
Manœuvre :
Mode de manœuvre motorisé en contact maintenu.
Chaque porte reçoit 2 butées anti-mou de câbles sur les rails horizontaux ou supérieurs afin
d’assurer une tension correcte et constante des câbles porteurs
Serrure avec verrouillage par clé de l’extérieur et verrouillage intérieur par verrou à 'baïonnette'
Commande électrique extérieur à clef et intérieur à bouton.

Localisation :
- Bâtiment neuf (3 unités – 5,00m de largeur x 3,00m de hauteur PS5, PS6, PS8).
- Bâtiment existant (2 unités – 3,50m de largeur par 4,00m de hauteur – PS1, PS2).

23
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

3.5.4. Porte sectionnelle de type 2


Fourniture et pose d’une porte sectionnelle isolée de type NOVODOOR THERMO de chez
NOVOFERM ou équivalent, composée d’un tablier à double paroi en tôle d’acier galvanisé,
épaisseur 45 mm, avec profil anti-pince doigts (intérieur, extérieur) injectées de mousse
polyuréthane sans CFC.
Coefficient de transmission thermique k=1,14W/m²K. Isolation acoustique R=24db.
Compris :
- Porte indépendante intégrée dans la porte sectionnelle.
-Poignée de manœuvre
-Joints à lèvre entre les sections et au linteau pour assurer l’étanchéité à l’air et à l’eau, ainsi qu’un
joint tubulaire à lèvres avec double chambre pour l’étanchéité au sol.
-Dispositif anti-chutes, destiné à bloquer le tablier, en cas de ruptures des câbles ou ressorts.
-Rails de guidage verticaux et horizontaux en acier galvanisé à chaud.
-Système de compensation par ressorts de torsion 25000 cycles monté sur un axe rainuré continu
de 25,4 ou 31,75mm de diamètre
Coloris au choix du maître d’œuvre dans la gamme RAL.
Ferrures :
-Roulette de guidage en PVC montées sur roulement à billes.
-Support charnières de roulettes réglables en acier galvanisé.
-Axes, charnières et visserie en acier galvanisé.
Manœuvre :
Mode de manœuvre motorisé en contact maintenu.
Chaque porte reçoit 2 butées anti-mou de câbles sur les rails horizontaux ou supérieurs afin
d’assurer une tension correcte et constante des câbles porteurs
Serrure avec verrouillage par clé de l’extérieur et verrouillage intérieur par verrou à 'baïonnette'
Commande électrique extérieur à clef et intérieur à bouton.

Localisation :
- Bâtiment neuf (2 unités – 5,00m de largeur x 3,00m de hauteur – PS4, PS7).
- Bâtiment existant (1 unité – 3,50m de largeur par 4,00m de hauteur – PS3).

3.5.5. Porte acier


Fourniture et pose d’une porte pleine battante, à un vantail répondant à la réglementions
handicapée, pour un passage mini de 0,90m. La porte sera en acier laqué.

Compris serrure avec canon européen, béquilles extérieures, ferme porte et poignée anti panique.
Les seuils seront encastrés avec joint d'étanchéité.
Prévoir 4 paumelles réglables par porte. Teinte RAL au choix de l’architecte.
Y compris essais et toutes sujétions de fixation et de raccord sur la façade.

Localisation :
- PE2 - Bâtiment neuf (1 unité).
- PE1 - Bâtiment existant (1 unité).

3.5.6. Châssis à soufflet à un vantail.


Fourniture et pose d’un châssis à soufflet en profilés d’aluminium, à rupture de pont thermique de
type SOLEAL de chez TECHNAL ou équivalent.
Compris dispositif d’ouverture par tringle, quincaillerie, habillages, boulonneries en inox, joints
EPDM, etcJ
Teinte RAL au choix de l’architecte.
Ils bénéficieront d’un classement ACOTHERM A classe C1.
Ce châssis sera conforme à la RT 2012.

Localisation :
- Bâtiment existant (F1, F2, F3, F4).
F1 : 1,00mx 0,50m
F2 : 1,00mx 0,50m
F3 : 1,00mx 1,30m
F4 : 1,00mx 1,30m

24
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

3.5.7. Châssis à soufflet à deux vantaux.


Fourniture et pose d’un châssis à soufflet à deux vantaux en profilés d’aluminium, à rupture de pont
thermique de type SOLEAL de chez TECHNAL ou équivalent.
Compris dispositif d’ouverture par tringle, quincaillerie, habillages, boulonneries en inox, joints
EPDM, etcJ
Teinte RAL au choix de l’architecte.
Ils bénéficieront d’un classement ACOTHERM A classe C1.
Ce châssis sera conforme à la RT 2012.

Localisation :
- Bâtiment existant (F5).
F5 : 2,00mx 1,30m

3.5.8. Grille de ventilation.


Fourniture et pose de grilles extérieures en aluminium avec ailettes, ayant un profil pare-pluie et
grillage anti volatile en aluminium laqué, teinte au choix de l’architecte. Cette grille s’intègrera au
bardage des façades.

Localisation :
- Bâtiment existant (G1, G2, G3 G4).
- Nouveau bâtiment (G5, G6, G7, G8, G9).

3.6. DIVERS

3.6.1. Escalier métallique.


Fourniture et pose d’un escalier métallique droit en acier galvanisé à chaud composé de limons
avec profil en U 200 et de marches anti-dérapantes perforées de type AP3-50/ MAW(tôle 3mm) de
chez CARRE CAILLEBOTIS ou équivalent, avec goussets soudés.
Largeur 90 centimètres. Compris garde-corps.
Le modèle sera à soumettre à l’architecte.
Cet ensemble sera autostable, prévoir profilés adaptés à la fonction, scellements résistants et
toutes sujétions.

Localisation :
Nouveau bâtiment
- 1 unité dans bâtiment neuf.

3.6.2. Garde-corps.
Fourniture et pose d’un garde-corps composée d’une structure métallique verticale galvanisée à
chaud avec un espacement maximale de 1,50m fixée sur le plancher de section carré de 50 mm.
D’une main courante placée à une hauteur minimale de 1,10m de diamètre 40 mm.
D’une lisse intermédiaire placée entre la main courante et la plinthe de diamètre 20 mm et d’une
plinthe métallique en partie basse de 150 mm de hauteur dont la fonction principale est d’éviter la
chute d’objets situées sur le plancher.
Prévoir dimensionnement nécessaire à la stabilité et à la solidité des ouvrages et conformité aux
différentes réglementations.
Prévoir les scellements, fixations, platines et toutes sujétions.
La conception, les hauteurs, les espacements respecteront la réglementation en matière de garde-
corps. Les matériaux de remplissage non visés dans un DTU doivent satisfaire aux essais prévus
dans la NF P O1-013.
Compris toutes sujétions.
Localisation :
Nouveau bâtiment
- Garde-corps de l’escalier du nouveau bâtiment.
- Garde-corps du plancher de l’étage du nouveau bâtiment.

25
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE
VILLE DE CHAMPAGNE SUR OISE REHABILITATION ET RESTRUCTURATION DES ATELIERS MUNICIPAUX ET DE LEURS ABORDS
DECEMBRE 2017

26
DCE – LOT 03 CHARPENTE METALLIQUE / COUVERTURE / BARDAGE METALLIQUE / PORTE SECTIONNELLE

Vous aimerez peut-être aussi