Vous êtes sur la page 1sur 1

L'industrie de construction ne cesse de se développer en raison de la croissance démographique et

contribue de façon très considérable à l'impact sur l'environnement dû aux matériaux souvent
utilisés, qui émettent des gaz à effet de serre. Elle participe aussi à la réduction des ressources non
renouvelables. Les bâtiments construits consomment beaucoup d'énergie et les normes actuelles
ajouté aux demandes des habitants deviennent de plus en plus exigeantes sur la qualité de service à
offrir en ce qui concerne le confort, le coût et le respect de l'environnement. Dans des pays sous
développés, le choix de matériaux à utiliser pour la construction se révèle très important, du fait que
c'est étroitement lié aux exigences suscité. Voilà pourquoi de nos jours les recherches se penchent
sur les matériaux provenant des ressources renouvelables biosourcées, tel que le béton de chanvre,
le béton de copeaux de bois, etc. En effet le Congo est un grand producteur de bois en Afrique
centrale, donc il y a par conséquent les industries de bois qui produisent beaucoup des déchets qui
peuvent se transporter par des courants d'air et entraîner la pollution physique et esthétique de
l'environnement. Car ces déchets sont souvent abandonnés ou laisser à la traîne voir brûler; certains
habitants pour les valoriser l'utilisent pour fabriquer les réchaud qui sont utilisés dans des cuisines.
Brûler les déchets de copeaux de bois constituent un impact sur l'environnement, donc il faut trouver
d'autres moyens de valorisation de ces déchets. Heureusement il y a déjà des recherches qui sont
menées dans beaucoup de laboratoires pour étudier les avantages qu'on peut tirer en cherchant à
remplacer les granulats naturels par les déchets de copeaux de bois. Les résultats trouvés montrent
que le béton de bois possède une faible résistance mécanique dû au fait que les copeaux de bois
n'ont presque pas de résistance mécanique propre mais surtout il existe une incompatibilité
interactionnelle entre le ciment et les copeaux de bois souvent causé par les extractibles qui inhibent
la prise et le durcissement du béton. Pour remédier à ce problème les copeaux de bois subissent
différents traitements mais parmi ces traitements d'autres ont des impacts sur l'environnement bien
qu'il permettent d'augmenter la résistance mécanique sans nuire aux performances d'isolation
thermique et acoustique. Le béton de copeaux de bois est un matériau très prometteur parce qu’il
répond aux exigences de normes actuelles en offrant une isolation acoustique et thermique très
satisfaisante comparable au béton ordinaire bien qu'il reste encore des choses à découvrir sur ce
matériau. Étant donné que le bois est un matériau naturel son comportement est directement
influencé par le climat, la façon de le conserver,etc. C'est optique que nous menons notre recherche
concernant les copeaux de bois ( déchets d'usinage du bois de Kambala, l'espèce le plus utilisé pour
la fabrication des meubles au Congo Brazzaville) incorporés dans une matrice cimentaire.

Vous aimerez peut-être aussi