Vous êtes sur la page 1sur 1

Les granulats de bois, par leur composition chimique influe sur la prise et le durcissement du ciment.

Les extractibles sont les composés du bois qui inhibent la formation du C-S-H; substance à l'origine
des caractéristiques mécaniques à long terme. Sadermann et al et d'autres chercheurs ont montré
que les effets du bois sur le ciment est dû à plusieurs facteurs tels que : l'emplacement
géographique, les différentes saisons, l'espèce de l'arbre, la durée de stockage du bois, les
composants de l'arbre. etc. L'eau, les extractibles alcalis soluble et les sucres font que la quantité de
chaleur libérée pendant le mélange et le temps de prise soient beaucoup plus réduit comparable à la
quantité de chaleur de l'hidratation du ciment[Yi Min Wei and Al, Hydration behavior of wood
cement-based composite i: evaiuation of wood species effects on compatibility and strength with
ordinary portland cement ]. Ils migrent dans le milieu du ciment alkalin et bloquent la croissance et la
nucléation des hydrates par absorption sur la surface des grains ou par complexation des espèces
d'ions métallique trouvés dans le ciment [Stachis 47]. Les facteurs qui influencent le pouvoir
inhibiteur des extractibles sont : - Le pH; car les extractibles qui ont un pH < 10 ont un pouvoir
inhibiteur plus élevé comparable aux extractibles avec un pH >= 10 [Hachmi M., Moslemi A. A., and
Campbelle A. G. A new technique toclassify

the compatibility of wood with cement. Wood sciences technology, 24 :345–

354, 1990]. - La quantité des extractibles et leur origine. Les sucres, les amidons, les acides gras et les
polyphenols sont les extractibles identifiés comme les composés les plus critiques causant
l'incompatibilité avec le ciment [L. Zhengtian and A.A. Moslemi. Effect of western larch extractives on
cement

setting. Forest products journal, 36 :53–54, 1968., surtout dans les résineux (Bruere 1966 et )] [K.E.
Semple and P.D. Evans. Wood-cement composites - suitability of wes-

tern australian mallee eucalypt, blue gum and melaleucas. Report for the

RIRDC - Land and Water Australia -FWPRDC - MDBC, 2004.] . 2005).

Dans le hannoki (aulne japonais, Alnus japonica Steud.), on observe que le glucose et le saccharose
sont les principaux inhibiteurs du ciment. sont les principaux composants inhibiteurs du
durcissement du ciment (Yasuda et al. 2002). Le saccharose a un plus grand effet retardateur plus
important que le glucose à la même concentration car la structure circulaire du saccharose provoque
un encombrement stérique plus important que la structure en chaîne du glucose (Baoguo et al.
2005). Les recherches menées par Sandermann et Brendel (1956) ont montré que certains sucres,
tels que le fructose, n''avaient pas d'effets essentiels sur l'hydratation du ciment, même à des
concentrations élevées d'environ 0,5 %, tandis que d'autres sucres inhibaient complètement
l'hydratation à une concentration d'environ 0,25 %. Stachis 39. Stachis 47Les auteurs observent aussi
que certains sucres tels

que les raffinoses à faible concentration (< 0.125%) jouent le rôle d’accélérateur de

prise.

Vous aimerez peut-être aussi