Vous êtes sur la page 1sur 7

1) Un bien corporel peut-il être comptabilisé comme immobilisation si sa durée

a) Inférieure à 12 mois
b) Supérieure à 12 mois
c) Egale à 12 mois
d) Aucune ré ponse

2) Le coût d'achat d'une immobilisation corporelle ne tient pas compte


a) Des escomptes de règlement
b) Des taxes non récupérables
c) Des frais administratifs
d) Des frais de transport

3) Les frais d'établissement peuvent concerner :


a) Des frais de prospection pour un produit nouveau
b) Des frais de publicité pour un nouveau produit
c) Des frais de publicité pour une activité nouvelle
d) Des frais de publicité pour un établissement nouveau

4) La comptabilisation des frais de recherche & développement à l'actif du bilan :


a) Est obligatoire quand les conditions d'activation sont remplies
b) Est possible quand les conditions d'activation sont remplies
c) Représente la méthode préférentielle
d) Dépend de la réussite du projet

5) Une dette probable doit être enregistrée sous la forme


a) D'une dette
b) D'une provision
c) D'un engagement hors bilan à mentionner dans l'Annexe
d) D'une charge à payer

6) Le coût de production d'un stock comprend


a) Les frais généraux de production fixes
b) Une quote-part du coû t administratif interne
c) La totalité du coû t administratif interne
d) Les frais généraux de production variables

7) Le coût de production d'un stock comprend obligatoirement


a) Le coû t du stockage avant-vente
b) Une quote-part des frais généraux du siège de l'entreprise
c) Les frais de transport jusqu'au dépô t de vente
d) Les charges de retraite du personnel participant à la production

8) La différence entre une location simple et une location-financement réside dans :


a) La possibilité de vendre le bien pendant la période de location
b) L'option dont dispose le propriétaire de vendre le bien
c) L'option dont dispose le locataire d'acheter le bien
d) Le fait que l'un des contrats interdit d'obtenir un renouvellement de
location

9) L'opération de cession bail permet


a) Un étalement de l'imposition de la plus-value de cession
b) Un étalement comptable de la plus-value de cession
c) Une imputation des déficits antérieurs reportables
d) De bénéficier d'un avantage fiscal

10) Un compte unique doit être utilisé lors de la cession :


a) Des titres de participation
b) Des autres titres immobilisés
c) Des titres immobilisés de l'activité du portefeuille
d) Des valeurs mobilières de placement

11) Dans le cas d'une couverture de change, la provision pour risques de perte de change :
a) N'est jamais comptabilisée
b) Doit être obligatoirement étalée dans le temps
c) Doit être limitée au risque non couvert
d) Est déductible au plan fiscal

12) Dans la méthode à l'avancement du chiffre d'affaires les travaux réalisés mais non
acceptés par le client :
a) Sont comptabilisés en produits à recevoir
b) Sont comptabilisés en chiffre d'affaires
c) Sont comptabilisés en travaux en cours
d) Doivent faire l'objet d'une provision pour dépréciation

13) Le principe de permanence des méthodes d'évaluation


a) Interdit toute modification dans les méthodes comptables choisies par l'entreprise
b) Peut ne pas être respecté à l'occasion d'un changement de réglementation
c) Permet une comparaison des bilans entre sociétés d'un même secteur d'activités
d) Permet la comparaison des bilans d'un exercice à l'autre

14) En contrepartie de leurs apports, les associés peuvent être rémunérés par
a) L'attribution de titres uniquement
b) L'attribution de titres ou la prise en charge de passif
c) Aucune réponse

15) Une dépréciation ou une provision


a) Peut s'étaler dans le temps sur décision de l'entreprise
b) Doit être constatée globalement dès qu'elle devient nécessaire
c) Doit être estimée en fonction des incidences sur l'exercice et ajustée par la suite
d) Doit être estimée en fonction des conséquences financières futures

16) Les actifs acquis à titre onéreux sont comptabilisés en fonction :


a) De leur coû t d'acquisition
b) De leur valeur vénale
c) De leur coû t de production
d) Du seul prix d'achat

17) Les dépenses de gros entretien et de grandes révisions sont :


a) Toujours un composant de première catégorie
b) Toujours un composant de seconde catégorie
c) Inséparables de l'immobilisation principale
d) Un composant de seconde catégorie si aucune provision n'a été constatée pour le même objet

18) Les droits de mutation, honoraires, commissions et frais d'acte sont :


a) Toujours rattachés au coû t d'acquisition de l'immobilisation
b) Peuvent être rattachés au coû t d'acquisition (méthode de référence)
c) Toujours comptabilisés en charges
d) Peuvent être comptabilisés en charges (hors utilisation de la méthode de référence)

19) Les charges indirectes fixes de production sont-elles prises en compte dans le coût de
production ?
a) Oui, sauf pour la quote-part de charges de sous-activité
b) Non, sauf pour la quote-part de charges de sous-activité
c) Oui dans tous les cas
d) Non dans tous les cas

20) Quels sont les frais financiers qui peuvent potentiellement entrer dans la valorisation d'un
actif ?
a) Tous ceux qui sont engagés par l'entreprise au cours d'un exercice
b) Les frais financiers qui concernent la période de production de l'actif
c) Les frais financiers qui se rapportent à un actif éligible et concernent la période de production
de cet actif
d) Les seuls intérêts sur découverts bancaires

0 02 03 04 05 06 07 0 09 10 11 12 13 1 15 16 17 18 19 20
1 8 4
b c d a b abd d c d c b d bd b bc a d bd a c
e)
Un emprunt obligataire a été émis aux conditions suivantes :
Nombre d'obligations : 10 000
Durée de l'emprunt : 10 ans
Taux de l'emprunt : 4%
Valeur nominale : 100 €
Prix d'émission : 80 €
Prix de remboursement : 110 €
Quelle est la valeur de la prime de remboursement ?

100 000

300 000

200 000

0/10

Une société émet un emprunt obligataire dont les caractéristiques sont les suivantes :
Nombre d'obligations : 10 000
Valeur nominale : 1 000 €
Prix d'émission : 995 €
Prix de remboursement : 1 020 €
Taux nominal : 6,60%
Durée de l'emprunt : 10 ans
Remboursement par amortissements constants
Amortissements des primes de remboursement sur la durée de vie de l'emprunt
Indiquez les affirmations correctes
La prime de remboursement est enregistrée au débit du compte 169 pour 250 000 € La
prime de remboursement est enregistrée au crédit du compte 169 pour 250 000 € Le
compte 163 est crédité pour 10 200 000 €
Le compte 163 est crédité pour 10 000 000 €

Le compte 163 est crédité pour 9 950 000 €

0/10

Une société émet le 1er octobre N un emprunt obligataire dont les caractéristiques sont
les suivantes :
Nombre d'obligations : 10 000
Valeur nominale : 1 000 €
Prix d'émission : 995 €
Prix de remboursement : 1 020 €
Taux nominal : 6,60%
Durée de l'emprunt : 10 ans
Remboursement par amortissements constants
Amortissements des primes de remboursement sur la durée de vie de l'emprunt
Les frais d'émission se sont élevés à 300 000 € HT et seront amortis sur la durée de
vie de l'emprunt
Indiquez les affirmations correctes

Les intérêts débités au compte à la clô ture de N s'élèvent à 165 000 €


Les intérêts débités au compte à la clô ture de N s'élèvent à 660 000 € Le
1er amortissement s'élève à 1 000 000 €
Le 1er amortissement s'élève à 1 200 000 €

La 1ère annuité s'élève à 1 860 000 €

Le compte 163 est crédité pour 9 950 000 €

Vous aimerez peut-être aussi