Vous êtes sur la page 1sur 9

MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

Êtes-vous une personne ingrate ?


Jérémy Sourdril

Page 1 - Êtes-vous une personne ingrate ?

L'ingratitude est un signe de la fin des temps

2 Timothée 3 : 1-2
1 Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. 2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent,
fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux,

Je ne sais pas si vous le saviez, mais l'ingratitude fait partie des signes de la fin des temps. Avez-vous déjà remarqué ce
petit mot dans le verset de 2 Timothée? C'est un petit mot, mais avec de grandes conséquences! L'ingratitude n'est pas
quelque chose de nouveau, mais dans ce siècle présent, où beaucoup vivent centrés sur eux-mêmes, sur leurs besoins
personnels et leur propre confort, ce qualificatif est pour de nombreuses personnes un trait marquant de leur
personnalité.

Mais d'abord, qu'est-ce que l'ingratitude? La définition courante est celle-ci: L'ingratitude, est le fait de ne pas avoir de
reconnaissance pour des bienfaits reçus.

Jésus a dit qu'à la fin des temps, l'amour du plus grand nombre se refroidirait. La gratitude est un fruit de l'amour!

Déjà dans le livre de Nombres, nous voyons un "bel" exemple de cet état d'esprit. Oui, l'ingratitude est un état d'esprit

Page 1/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

pour certains, un oubli chez les autres, mais pour d'autres encore l'ingratitude est presque devenu un style de vie, et fait
partie intégrante de leur vie!

Le peuple d'Israël, que nous regardons souvent avec mépris pour leurs multiples erreurs (regardons-les comme des
exemples pour nous enseigner, ils ont déjà reçu leurs corrections!) murmurait au sujet de la viande (et du pain comme
nous montre Exode 16). Ils ont murmuré puis ont fini par se soulever complètement contre Dieu en venant se plaindre à
Moïse. Non seulement ils rejetaient la grâce du Seigneur qui les avait libérés, mais ils venaient s'opposer directement au
plan de Dieu concernant Canaan. Voici ce que la Bible nous relate:

Nombres 11 : 4
4 Le ramassis de gens qui se trouvaient au milieu d'Israël fut saisi de convoitise; et même les enfants d'Israël
recommencèrent à pleurer et dirent : Qui nous donnera de la viande à manger ?

Moïse, une fois de plus s'humilie et crie à Dieu en faveur du peuple. Dieu lui répondit:

Nombres 11 : 18
18 Tu diras au peuple : Sanctifiez-vous pour demain, et vous mangerez de la viande, puisque vous avez pleuré aux
oreilles de l'Eternel, en disant : Qui nous fera manger de la viande ? car nous étions bien en Egypte. L'Eternel vous
donnera de la viande, et vous en mangerez.

Avez-vous relevé que le Seigneur a dit: "sanctifiez-vous"? La vraie sanctification signifie que nous devons nous détourner
du péché et nous rapprocher de Dieu.

L'ingratitude est un poison pour nous-même

Nombres 11 : 31-33
31 L'Eternel fit souffler de la mer un vent, qui amena des cailles, et les répandit sur le camp, environ une journée de
chemin d'un côté et environ une journée de chemin de l'autre côté, autour du camp. Il y en avait près de deux coudées
au-dessus de la surface de la terre. 32 Pendant tout ce jour et toute la nuit, et pendant toute la journée du lendemain, le
peuple se leva et ramassa les cailles; celui qui en avait ramassé le moins en avait dix homers. Ils les étendirent pour eux
autour du camp. 33 Comme la chair était encore entre leurs dents sans être mâchée, la colère de l'Eternel s'enflamma
contre le peuple, et l'Eternel frappa le peuple d'une très grande plaie.

Quels miracles! J'ai une question à vous poser? Si nous regardions cet évènement d'un point de vue extérieur, nous
tirerions comme conclusion que ces cailles étaient empoisonnées, ou du moins qu'elles étaient impropres à la
consommation, puisque ceux qui les mangèrent, à peine les avaient-ils consommés qu'ils périrent. C'était quelque chose
de très rapide. Alors, est-ce que ces cailles étaient empoisonnées? Non, elles ne l'étaient pas. Dieu voulait vraiment par
amour nourrir son peuple. L'aurait-il laissé mourir de faim, s'il avait eu la bonne attitude? Non !

Ce qui m'a frappé dans ce texte, c'est de voir que pas une seule action de grâce n'a été faite par le peuple pour ce
miracle de provision, pas un seul remerciement, pas un seul "merci". On a vraiment l'impression que pour le peuple, cela

Page 2/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

était quelque chose de normal! Cela nous fait penser à l'adolescent qui trouve normal d'avoir à manger, une maison, des
vêtements à la mode, et 20 euros d'argent de poche par mois sans avoir le besoin de dire merci et d'être reconnaissant.

Pendant près de 2 jours, on voit le peuple ramasser les cailles, et la Bible ne nous relate ni le fait que le peuple s'est
sanctifié (comme Dieu leur avait demandé), ni le fait qu'ils aient loué Dieu pour cet exaucement à la prière, ou devrais-je
dire cet "exaucement "à la plainte. Effectivement, comme j'ai entendu dire le Pasteur Olivier Derain: "la prière de plainte
n'est pas une prière scripturaire et n'existe pas pour le Ciel" ! Nous voyions à plusieurs reprises le peuple d'Israël louer
Dieu et éclater en triomphe pour l'Éternel, mais ici, ils sont vraiment passés à côté! Il n'est pas étonnant que Dieu se soit
mis en colère face à une telle ingratitude, et face aux plaintes du peuple. En fait, le poison n'était pas dans les cailles, le
poison était dans le coeur du peuple ! Leur manque de reconnaissance et leur mauvaise attitude à été pour eux un
poison destructeur. La Bible ne dit-elle pas:

Proverbes 18 : 21
21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits.

Et encore:

Matthieu 12 : 34
34 Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l'êtes ? Car c'est de
l'abondance du coeur que la bouche parle.

Il n'est pas toujours obligatoire de parler pour amener la mort ou la vie. Un coeur mauvais amène une mauvaise attitude.

L'ingratitude des 9 lépreux


J'ai lu une chose vraiment surprenante dans la Bible. Lisez avec moi ce passage:

Luc 17 : 11-19
11 Jésus, se rendant à Jérusalem, passait entre la Samarie et la Galilée. 12 Comme il entrait dans un village, dix lépreux
vinrent à sa rencontre. Se tenant à distance, 13 ils élevèrent la voix, et dirent : Jésus, maître, aie pitié de nous ! 14 Dès
qu'il les eut vus, il leur dit : Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent guéris.
15 L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix. 16 Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus,
et lui rendit grâces. C'était un Samaritain. 17 Jésus, prenant la parole, dit : Les dix n'ont-ils pas été guéris ? Et les neuf
autres, où sont-ils ? 18 Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu ? 19 Puis il lui dit : Lève-toi,
va; ta foi t'a sauvé.

Ces 10 lépreux crièrent à Jésus, car leur besoin était profond et bien réel. Ils furent TOUS guéris (Jésus ne fait jamais de
favoritisme et l'a toujours démontré dans les Évangiles : ne pas le voir c'est se fermer à la vérité) mais un seul revint
remercier Jésus et glorifier Dieu ! Mais qu'ont fait les 9 autres? Jésus lui-même s'est demandé ! Nous ne saurons qu'au
Ciel où sont allés les 9 autres, mais nous savons une chose, et c'est là ce qui est important: sur 10 personnes guéries, 9
personnes furent ingrates. Combien nous trouvons de personnes comme cela aujourd'hui? Combien de gens ont été

Page 3/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

guéries, touchées par le Seigneur et délivrées, puis n'ont jamais dit "merci" ou l'ont ingratement abandonné?

Je pense personnellement que la plupart de ces 9 personnes ont peut-être perdu leur guérison rapidement. Au verset 19,
on a l'impression que Jésus scelle éternellement la guérison du samaritain suite à son attitude. Quant aux autres, s'ils
n'ont pas démontrés un changement de vie suite à leur miracle, leur condition fut surement pire que la première... Si cela
est, certains auraient écrits un article sur Internet intitulé: "Les faux miracles de Jésus: 9 des 10 personnes qui furent
apparemment guéries n'ont pas vraiment été guéries". (c'est ici un autre sujet...)

Beaucoup de chrétiens servant le Seigneur dans le ministère pourrait confirmer ce fait: l'esprit d'ingratitude est vraiment
actuel. Parfois en lisant certains livres, des orateurs racontent qu'ils ont prié pour une personne qui était au bord de la
mort, puis qu'ils ont prié pour elle, et que des années après, ils revoyaient cette personne qui avait été guérie suite à leur
prière! S'ils ne revoyaient jamais cette personne, certains d'entre eux auraient peut-être fini par dire au Seigneur:
"Seigneur, je ne porte pas de fruits, les gens ne sont pas guéris quand je prie, ils ne sont pas édifiés quand je prie, je suis
fatigué, je n'en peux plus!".

La reconnaissance est une source d'eaux vives


Je crois que le siècle présent a déteint sur beaucoup. On a du mal à dire merci, on a du mal à être reconnaissant. Le plus
important, c'est d'abord d'être reconnaissant envers le Seigneur, mais aussi envers ceux qui nous ont bénis! Il y a
quelques années, j'ai eu à coeur d'écrire une lettre à mes parents, pour leur dire combien je les aimais, combien je les
remerciais pour tout ce qu'ils avaient fait pour moi. Parfois certaines personnes arrivent à 30 ans, ou 40 ans et
s'aperçoivent qu'ils n'ont jamais pris le temps pour dire un grand merci à ceux qui les ont béni. Il ne faudrait pas qu'il soit
trop tard... Le Saint-Esprit lui-même m'avait dit d'écrire cette lettre, et en l'écrivant je pleurais de gratitude et de
reconnaissance. Le Seigneur m'avait ouvert les yeux sur l'importance d'honorer et de remercier ses parents. Je me
souviens d'avoir remercié mon père pour toutes les années, ou chaque jour de semaine il venait avec fidélité m'amener à
l'école, au collège et au lycée le matin et me reprendre le soir. Jamais il n'a oublié, pas même un jour ! J'étais parfois fier
de me dire qu'à 16h50, je savais sans devoir vérifier qu'il était déjà garé à m'attendre.

La reconnaissance est un fruit de l'amour


Je me souviens avoir dit dans cette lettre à ma mère merci pour tout son amour, pour toutes ses attentions, pour tout ce
qu'elle avait fait pour moi. Elle pourrait vous dire combien cette lettre a été une bénédiction, un sujet de joie et un baume
sur son coeur. Certainement, cette lettre était inspirée, mais j'aimerais vous dire, l'amour est toujours inspiré. Vous n'avez
pas besoin d'une révélation pour remercier les gens et être reconnaissant.

Vous vous dites peut-être que vos parents étaient bien différents des miens, et que vous ne trouvez pas de quoi leur dire
merci. Pourtant, si vous vous tournez vers Dieu avec sincérité, il vous montrera combien vous pouvez leur dire merci.
Vous avez pu vivre des choses terribles mais l'amour est la plus grande ressource de délivrance et de bénédiction. En
aimant et en pardonnant, vous serez vous-même béni. La reconnaissance est un fruit de l'amour, et cet amour a été
répandu dans votre coeur, à votre nouvelle naissance, et c'est à vous de le libérer aujourd'hui! (Romains 5:5)

La reconnaissance est-elle pour tous?

Page 4/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

Luc 17 : 9
9 Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné ?

En lisant le contexte, on s'aperçoit que Jésus n'était pas en train de dire qu'il ne fallait pas du tout être reconnaissant
envers un employé, mais qu'il ne fallait pas attendre de la reconnaissance pour ce qu'on pouvait faire. Attendre de la
reconnaissance des autres pour un travail accompli vous rendra souvent amer, car cette reconnaissance ne viendra pas
toujours. Envers qui devons-nous être reconnaissant? Nous pouvons être reconnaissant envers nos parents, comme
nous l'avons vu plus haut, mais aussi envers notre famille (parents, enfants...), notre conjoint, notre pasteur, nos
professeurs/enseignants, nos bénévoles, etc... En fait, envers tous ceux qui ont fait quelque chose pour vous. Je suis
toujours surpris quand un frère ou une soeur me dit avoir prié pour moi. Cela me bénit toujours de savoir que quelqu'un,
ne serait-ce qu'une minute, a pensé et prié pour moi. Je me dois d'être reconnaissant, et parfois la chair nous fait oublier
de l'être! Avez-vous déjà dit merci à votre pasteur, pour sa consécration à vous délivrer la Parole de Dieu? Avez-vous
déjà dit merci à votre conjoint pour sa fidélité, pour son amour, pour le fait d'être à vous et à vous seul? Avez-vous déjà
remercié vos enfants d'avoir obéi à vos commandements? Avez-vous déjà dit merci à votre professeur pour son
enseignement?

La chair n'aime pas être reconnaissante


La chair, c'est tout ce qui n'est pas renouvelé dans notre marche avec Dieu. C'est en fait notre ancienne nature. Vous
pourrez dire: pourquoi devrais-je dire merci à mon pasteur, mon conjoint, mon fils, mon prof? Ce qu'il fait est normal ! Il
est aussi normal en tant qu'enfant de Dieu d'être reconnaissant.

Notre ancienne nature n'est pas reconnaissante. Une des principales raisons pour laquelle les gens ne sont pas
reconnaissants, c'est parce qu'ils se disent que ce que les gens ont fait pour eux est normal. C'est pour cela que vous
voyez des gens ne pas dire merci au serveur du restaurant, à l'automobiliste qui les laisse passer ou encore au patron
qui les paie. Vous pouvez être une personne reconnaissante!! Parfois il serait bien de dire: "merci beaucoup madame
pour ce que vous avez fait pour moi!". La personne vous regarderait l'air surpris, en se disant en elle-même: "mais j'ai été
payé pour ça! Cette personne a quelque chose de spécial".

Faites un bilan pour vous-même


J'aimerais terminer en vous encourageant à faire un bilan pour vous-même. Paul dira aux Colossiens: "Soyez
reconnaissants". Alors, êtes-vous une personne ingrate, ou une personne reconnaissante? Nous avons tous besoin de
grandir! Pouvez-vous réfléchir un instant? Fermez les yeux, concentrez-vous, et demandez au Seigneur envers qui vous
pouvez démontrer de la reconnaissance. Être reconnaissant envers vos frères et soeurs, c'est l'être envers Dieu. Dans la
2ème partie de cet édito, nous verrons quelques actes de reconnaissance que vous pouvez posez. Ne "tournez" pas la
page sans avoir fait un bilan pour vous-même !!

● Retrouvez cette pensée dans le livre : "365 Jours aux Pieds du Maître".
● Découvrez aussi le nouveau livre du Pasteur Jérémy et Annabelle Sourdril : "365 Jours au Coeur des Proverbes".

Page 2 - Comment démontrer ma reconnaissance?

Page 5/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

Dans la 1ère partie de cet édito, j'ai insisté sur le fait de dire "merci". Mais dire merci est peut-être l'acte le plus simple de
la reconnaissance. Dire merci, c'est simple, même si certaines personnes attendent des années pour pouvoir le dire. Il y
a d'autres façons d'être reconnaissant, et nous allons en voir quelques-unes.

Je n'ai pas trouvé le mot merci dans la Bible, mais j'ai trouvé de nombreux actes de reconnaissance. Il doit donc
avoir bien + qu'un "simple" merci ! Alors:

En étant attentif et disponible


Si je vous demandais de me donner le nom d'une personne reconnaissante dans la Parole de Dieu, vous me donneriez
peut-être le nom de Marie, la soeur de Lazare. Déjà, nous voyions Marie aux pieds de Jésus, écoutant sa Parole. Marthe
sa soeur, s'indignait de ce qu'elle ne l'aidait pas pour servir, et en avait fait la remarque à Jésus, qui lui dit que Marie avait
choisi la bonne part.

Plus tard, lorsque Jésus vint pour ressusciter Lazare, le frère de Marie, Marie se jeta à ses pieds, disant: "Si tu avais été
ici, mon frère ne serait pas mort". Nous savons que Jésus a ressuscité Lazare, et on peut lire ces évènements qui se sont
passés quelques jours plus tard:

Jean 12 : 2-3
2 Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. 3 Marie, ayant pris
une livre d'un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux;
et la maison fut remplie de l'odeur du parfum.

C'est drôle: Marthe sert toujours à table, et Marie est toujours aux pieds du Seigneur! Voilà 3 fois que Marie se trouve aux
pieds du Seigneur. Là encore, on (Juda le voleur) s'indigna de cette marque de reconnaissance que Marie exprima. Ceci
nous montre qu'exprimer sa reconnaissance énervera certaines personnes ou suscitera des moqueries et des remarques
désobligeantes. Marie était tellement reconnaissante de ce qu'avait fait Jésus pour son frère Lazare. Sa reconnaissance,
c'était d'être attentive à Jésus, d'être disponible pour Jésus, et son humilité envers le Seigneur en était un fruit. Vous ne
pourrez pas être régulièrement reconnaissant si vous êtes quelqu'un d'orgueilleux. Vivre et marcher dans la
reconnaissance implique une notion et une part d'humilité.

En faisant une offrande d'amour


Marie avait été si touchée par le ministère de Jésus qu'elle aurait certainement vendu tous ses biens pour lui. Elle a fait
une offrande au ministère de Jésus! Vous me direz peut-être: "non ce n'était pas une offrande d'argent, c'était du
parfum". Savez-vous qu'à l'époque, offrir du parfum, c'était une offrande habituelle? Si vous lisez l'Exode, vous verrez
que Dieu a dit à Moïse:

Page 6/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

Exode 30 : 35
35 Tu feras avec cela un parfum composé selon l'art du parfumeur; il sera salé, pur et saint.

Exode 30 : 1
1 Tu feras un autel pour brûler des parfums, tu le feras de bois d'acacia;

L'offrande de parfum était quelque chose de divin au départ, et a été repris par les peuples païens:

1 Rois 11 : 8
8 Et il fit ainsi pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient des parfums et des sacrifices à leurs dieux.

C'était donc une vraie offrande selon l'alliance sous laquelle Marie vivait. Dans la nouvelle Alliance, depuis la résurrection
de Jésus, on voit que les chrétiens et disciples de Jésus donnaient de l'argent principalement. Alors, de combien était
l'offrande de Marie? Nous savons qu'elle était d'un grand prix ("un parfum de nard pur de grand prix"). L'équivalent de 50
euros? De 150 euros? De 500 euros? De 1000 euros? 1000 euros, vous exagérez, diront certains??!! Pourtant, l'offrande
de Marie était équivalent à environ 25.000 euros !!!! (équivalent 36.000$). Oui, vous avez bien lu, il n'y a pas 3 zéros en
trop !! Judas a dit:

Jean 12 : 5
5 Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ?

300 deniers étaient égal à 300 jours de travail d'un ouvrier moyen, soit environ 25.000 euros (ils travaillaient 6 jours sur
7). Avez-vous remarqué ce qu'a dit Judas? Relisez le verset: "pour le donner aux pauvres". Cela ne vous fait pas penser
à quelque chose? Judas était en train de reprendre une parole de Jésus, voulant se faire passer pour spirituel et voulant
surtout contredire une parole qu'avait dite Jésus, comme le faisait régulièrement les pharisiens qui voulaient piéger Jésus
par leurs questions! Judas avait à présent l'esprit des pharisiens! Regardez:

Matthieu 19 : 21
21 Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans
le ciel. Puis viens, et suis-moi.

Marie avait en fait peut-être vendu tout ce qu'elle possédait !! (La veuve dans Luc 21 a été appréciée de Jésus à cause
du coeur qui était derrière l'offrande. La valeur n'était pas la même, mais là encore, la veuve avait donné "tout ce qu'elle
avait pour vivre") Elle avait du entendre Jésus dire cette phrase au jeune homme riche et elle voulait se donner
entièrement à Jésus. Je connais de telles personnes: elles ont tellement été touchées par le Seigneur qu'elles sont prêtes
à tout pour lui obéir. Judas a fait le lien directement en voyant ce qu'avait fait Marie! En disant cela, il disait en fait à
Jésus: "tu as dit de tout vendre pour donner aux pauvres, mais Marie a gâché cet argent"! Vous savez, les disciples
n'étaient pas nés de nouveau et les murmures et les questionnements pouvaient être rapides à venir! Si Jésus n'avait
rien répondu, les disciples se seraient dits en privés: "c'est vrai, Marie a gâché tout cet argent et Jésus n'a rien dit. Jésus

Page 7/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

se met-il vraiment en peine pour les pauvres?" Mais Jésus a agréé son offrande et devant tous, il a défendu l'acte de
reconnaissance de Marie. En fait, suite à cela, on parlait de Marie comme étant celle qui oignit le parfum le Seigneur et
qui lui essuya les pieds avec ses cheveux (Jean 11:2). Quand on voyait Marie, on se rappelait de son acte de
reconnaissance. Faire une offrande peut être un acte de reconnaissance concret ! Le Seigneur ne vous a t-il jamais parlé
dans votre coeur, vous disant de faire une offrande à telle personne? Vous savez de quoi je parle? Je parle de cette
petite voix à l'intérieur de vous. Vous vous êtes peut-être dit: "ça doit être ma chair", ou "je dois me tromper", ou "il me
faut une confirmation". Vous n'êtes peut-être pas aussi prudent pour d'autres "paroles du Seigneur" !

En obéissant
Jésus a dit:

Jean 14 : 15
15 Si vous m'aimez, gardez mes commandements.

Vous pouvez être reconnaissant à vos parents et au Seigneur en mettant tout votre coeur à leur obéir. La reconnaissance
est un style de vie qui peut se démontrer par l'obéissance. Des enfants obéissants, c'est souvent des enfants
reconnaissants (je n'ai pas dit toujours).

En faisant un cadeau
Dans l'Ancien Testament, la notion de cadeau (présent) est très présente. L'action d'offrir un cadeau doit toujours aller de
paire avec notre coeur. Si notre cadeau ne reflète pas notre coeur, cela tournera en malédiction pour nous. Nous voyons
les frères de Joseph offrir des présents, Jacob et bien d'autres serviteurs de Dieu. Offrir un cadeau est une bénédiction
pour celui qui le reçoit, et dans l'Ancien Testament, on s'offrait des cadeaux souvent car on reconnaissait la valeur et le
statut (autorité, position...) de la personne à qui on l'offrait. Offrir un cadeau, quand il est fait sous l'inspiration et par
amour, est une vraie bénédiction.

Proverbes 17 : 8
8 Les présents sont une pierre précieuse aux yeux de qui en reçoit; De quelque côté qu'ils se tournent, ils ont du succès.

En aimant/adorant
Si votre reconnaissance s'adresse aux gens, aimez-les. Femmes, aimez vos maris. Pour ce qu'il représente, pour ce qu'il
est, pour sa protection et pour tout ce qu'il fait de bon pour vous et votre famille. Maris, aimez vos femmes, pour ce
qu'elle représente, pour son dévouement, pour le bonheur qu'elle vous apporte, pour sa sagesse et pour tout ce qu'elle
fait de bon pour vous et votre famille. Soyez reconnaissant!

Si votre reconnaissance s'adresse à Dieu, voici ce qu'il faut faire:

Page 8/9
MINISTÈRES ENSEIGNEMOI - 28-03-2021 - Jérémy Sourdril - Êtes-vous une personne ingrate ?

Hébreux 12 : 28
28 C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui
soit agréable, avec piété et avec crainte,

Ce verset vaudrait une autre étude! Il pourrait se résumer par cet autre verset: "Offrez-vous tout entier à Dieu"

D'autres idées
La reconnaissance peut aussi s'exprimer ainsi:

● En souriant
● En ayant un geste ou une attention amicale et particulière (carte postale, coup de téléphone, bouquet de fleurs,
cadeaux...)
● En priant pour eux
● En leur écrivant une lettre ou une chanson
● En faisant quelque chose qui vous coûte
● En donnant des nouvelles et en prenant
● En honorant cette personne devant (ou pas) les gens (certains maris devraient apprendre cela)

Le Seigneur vous montrera la meilleure façon d'être reconnaissant. La vraie reconnaissance, c'est un style de vie, mais
vous pouvez également poser des actes de reconnaissance. Vous pouvez laissez vos témoignages et vos idées de
reconnaissance ci-dessous! A bientôt !

● Retrouvez cette pensée dans le livre : "365 Jours aux Pieds du Maître".
● Découvrez aussi le nouveau livre du Pasteur Jérémy Sourdril et de son épouse Annabelle : "365 Jours au Coeur
des Proverbes".

Page 9/9

Vous aimerez peut-être aussi