Vous êtes sur la page 1sur 2

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN FACULTE D’AGRONOMIE ET

Paix-Travail –Patrie DES SCIENCES AGRICOLES


REPUBLIC OF CAMEROON FACULTY OF AGRONOMY AND
Peace – Work – Fatherland AGRICULTURAL SCIENCES
********** *********
UNIVERSITÉ DE DSCHANG
UNIVERSITY OF DSCHANG ANNEXE DE BAFIA
********* Bafia annex
Scholae Thesaurus *********
DschangensisIbiCordum BP: 222, Dschang(Cameroun)
********* Tel. /Fax (237)33451566
BP 96, Dschang (Cameroun) – Tel. /Fax E-mail:fasa@univ-dschang.org
(237) 233 45 13 81 Website:
http://www.univ-dschang.org.
E-mail :udsrectorat@univdschang.org

Devoir de METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE

Thème :
Caractéristiques socio-économiques et techniques de l’élevage
des petits ruminants dans le département du Mbam et Inoubou

Rédigé par :

RIFOE Didier

Matricule :

CM-UDS-16ASA0457

1ère Promotion

Enseignant :
Pr Fernand TENDONKENG

INTRODUCTION
Selon le recensement de 2011 le département du Mbam et Inoubou est doté d’une population
de 153 020 habitants répartis dans les 7125km² que couvre sa superficie. Cette population vit
principalement de l’agriculture ; une étude faite par la FAO sur le taux de protéines adéquate
pour une personne par an révèle un déficit de 10,3 kg par habitant par an pour le Cameroun ;
en plus l’état d’enclavement de la majeure partie des populations du département peut amener
à considérer ce nombre à la hausse. Alors que les élevages tel que la volailles, et des porcs
nécessitent un apport en intrants considérable ( de l’ordre de 70%) l’élevage des petits
ruminants apparait comme une solution très pratiques et peu exigeantes ; de par sa durée
d’élevage relativement courte, son alimentation peu exigeantes qui peut être constituée juste
des fourrages qui abondent le département, son caractère très doux qui rend sa manutention
facile même pour les plus petits, de son intervention très marquée dans la plus part des
cérémonies traditionnelles et de sa non interdictions en religion.
L’élevage des petits ruminants pouvant varié selon le lieu où on se trouve et selon les cultures,
il nous incombe la lourde tâche de présenter comment il se pratiques ici dans le département
(notamment sur les aspects comme la taille moyenne du cheptel, l’âge moyen des éleveurs, la
religion des éleveurs, le statut matrimonial des éleveurs le type d’alimentation utilisée …)
pour les potentiels nouveau intervenants dans la filières et voir quels sont les aspects à
modifier pour une meilleure rentabilité.
METHODOLOGIE
Pour arriver à des résultats fiables concernant ce sujet, nous allons constituer les fiches
d’enquêtes avec des questions axées sur les parties où nous souhaitons lever l’équivoque.
Notre fiche d’enquête aura deux parties principales : la partie socio-économique qui
comportera les informations ayant trait à l’éleveur tel que son âge, son statut matrimonial, sa
religion, son activité principale… et la partie technique qui devra comporter les informations
qui ont trait à l’animal tel que la taille du troupeaux, l’âge d’entrée en reproduction pour les
deux sexes, le nombre de petits par mise bas … nous profiterons aussi lors de ces enquêtes de
poser les questions qui se lèverons lors de la phase de terrain et qui ne seront pas marqué dans
notre questionnaire. Dans le but de bien soutenir nos résultats, nous consulterons les
littératures ressentes concernant le dit sujets.
Après avoir recueilli les informations chez les différents éleveurs enquêtés, on les regroupera
par rubriques pour l’analyse ; cette analyse sera descriptive et faite à partir du logiciel SPSS
(statistical package for social sciences). A l’aide du logiciel, nous pourrons formuler des
hypothèses entre la partie socio-économique et la partie technique afin de vérifier s’il existe
un certain lien ; du genre y a-t-il un lien entre l’âge de l’éleveur et la taille du troupeau ou
encore y a-t-il un lien entre les éleveurs de mouton et leur religion d’une part et les éleveurs
de chèvre et leur religion d’autre part.
RESULTATS ET DISCUSSIONS
Dans cette partie on présente les résultats obtenus sous formes de tableau, diagramme ou de
graphe. Ainsi sur chaque aspect étudié, on essaiera de voir les points sur lesquels il
s’éloigne/rapproche avec une étude pareille dans un autre milieu ou sous d’autres conditions.

Vous aimerez peut-être aussi