Vous êtes sur la page 1sur 3

Madame G âgée de 46 ans, sans ATCD pathologiques

particuliers est hospitalisée au service pour douleurs osseuses diffuses.


L’HDM remonte â 04 ans par des douleurs osseuses diffuses
d’installation progressive, d’allure mécanique, siégeant surtout au
rachis lombaire et à la région pélvi-crurale ; avec AEG et fatiguabilité
anormale a l’effort.
L’ex clinique trouve une patiente cachectique (P :32 Kg T :1,53
m) une marche précautionneuse, dandinante, â petit pas ; les
articulations sont libres en dehors d’une douleur en fin de course à la
rotation interne des hanches.
L’ex neurologique est normal ; il existe un déficit musculaire
rhizomélique (tabouret + ) la pression du grill costal révèle des
douleurs pariétales.
Le bilan biologique met en évidence :
Une calcémie à 82mg/ml
Une calciurie à65mg/24 h
Des phosphatases alcalines à 885ui/ml

 Devant ce tableau quelle est votre première hypothèse


diagnostic ?

 Pour étayer votre diagnostic, quel bilan radiologique


demander et pourquoi ?

 Le reste du bilan fait dans le cadre de l’enquête étiologique


s‘étant révélé normale quel est votre diagnostic ; quel
traitement proposer ?
Mr E , sans antécédent pathologique particulier présente
depuis 1998, des fessalgies ,des douleurs inguinales bilatérales et
des rachialgies dorso-lombaires d’allure inflammatoire
Le patient rapporte une amélioration notable de sa
symptomatologie 48 heures après la prise d’AINS.
L’interrogatoire ne trouve pas de signes digestifs, cutanés ni
uro-génitaux.
L’examen clinique trouve :
• un rachis lombaire raide avec :
- Disparition de la lordose lombaire.
- Un indice de schober à 10 +0,5 cm
- Une distance doigts-sol à 35 cm
• Une cyphose dorsale avec une ampliation thoracique de :
+2cm
• Une hanche droite limitée avec :
- Une rotation interne à 10°.
- Une rotation externe à 45°
Le reste de l’examen ostéo-articulaire et l’examen général est
sans particularité.
Le bilan biologique trouve une VS à 60, une CRP à 48, une
NFS normale.

 Quel est votre diagnostic ?


 Quel bilan radiologique demander ?
 Quel traitement proposez vous ?
Mme H. âgée de 27 ans, sans ATCDS pathologiques particuliers qui
présente depuis 05 ans une polyarthrite touchant grosses et petites
articulations y compris les IPD, associés à des rachialgies cervicales.
Cette symptomatologie inflammatoire s’accompagne de réveils
nocturnes multiples et d’une raideur matinale de 3 heures.
L’ex clinique trouve :
-une marche avec boiterie
-rachis lombaire : IS de 10+ 02 cm, DDS : 0cm
-Sacro-iliaques douloureuses aux manœuvres d’ouverture et
fermeture de la ceinture pelvienne.
-Synovites : coude droit, MCP, IPP et des IPD douloureux.
-Flessum du coude droit à 90°.
L’ex général est normal en dehors de lésions érythémato-squameuses
au niveau de la face d ‘extension des coudes, des genoux et au niveau
du cuir chevelu.
Le bilan biologique montre : VS : 55mm à la première heure
CRP : 08
NFS : normale

 Le bilan radiologique montre :


-Un pincement et érosions bilatérale, symétriques des MCP,
IPP et des IPD
-une sacro-iliite bilatérale stade III

Quel est votre diagnostic ? discutez