Vous êtes sur la page 1sur 2
?LAI NTE Consistoire Istaéute de Lu;!tembourg B.P. rf 835 L· 2C.l8 Luxembourg ~ T.ô:i: 45

?LAI NTE

Consistoire Istaéute de Lu;!tembourg

B.P. rf 835

L· 2C.l8 Luxembourg

~

T.ô:i: 45 29 14 2f\ ··.Fax; 25 04 30

E·mall : sco:etanar®synagogul!.lu

W•:b: h~t;.l:/jwww.!.-ynagogue.lu

··-·--·-·------~-·--·----------·--···----

Luxembourg, le 25 février 2010

Luxembourg, le 25 février 2010 MonsiHur k) Procurt::·1r d'Etal, Monsieur Robert

MonsiHur k) Procurt::·1r d'Etal,

Monsieur Robert BIEWER

Procureur d'Etat près le Tribunal d'Arrondissement de Luxembourg

B.P. 15

L-2U10 Luxç.mJIJOUïg

Par la présente, le Consistoire israélite de Luxembourg se voit contraint de porter formellement p!ail'te pénale entre vos mains à l'encontre de la dénommée Madame Marguerite BfERMANN.

La plainte pénale est déposée suite à la rédaction et à la'pubHcalion dans l'édition du Tageblatt du 7 janvier 2010 d'un article contenant des propos antisémites très graves. Cet article constitue une récidive, dans la mesure où Madame BIERMANN avait déjà tenu les mêmes propos oralement. dans une 'carte blanche' diffusée par RTL Radio le 14 décembre 2009.

La direction de f<(TL s'est exe:usée auprès de nous pour avoir diffusé ces inepties sur l'antenne et a d'ailleurs fait l'objet d'un blême du Conseil National des Programmes à ce sujot.

Cette 'carte blanche' contient des clichés les plus insupportables à l'égard des Juifs :

·· Elle confond ainsi Juifs et sionistes et fait des Juifs des complices pour leur soutien à ces 'criminels'. en utilisant un style digne du national~socialisme allemand ;

-le thème du lobby juif, ihème cher à tcus les adeptes des Protocoles des Sages de Sion, ce célèbre faux tsariste charriant les images du complot juif visant à la dominaticn du monde, est utilisé ;

-celui de l'argent des Juifs également cette fois-ci lis font partie de la bourgeoisie. On retrouve i'antisémitisme économique de certains milieux d'avant-guerre.

- enfin, !a cu;pabilisation des naüons par les Juifs en tant victimes de la Shoah: ainsi les Juifs [ne] sont respectés [que] comme descendants des victimes.

Or, l'auteure a récidivé en faisant publier par écrit le texte prononcé sur RTL, précédé d'une introduction dans laquelle elle attaque le lobby juif.

. {2)

.

---·--·---·-·----------·------------····

Consistoire Isiaéliie de Luxem.bourg RP. n· 83'i t- 2018 Luxembourg Tél: 45 29 14 20-

Consistoire Isiaéliie de Luxem.bourg

RP. 83'i

t- 2018 Luxembourg

Tél: 45 29 14 20- Fax: 25 04 30 E·ma!l: secretariat@s}rnagogue.lu

Web : http://www.synagogue.lu

----------------------------------------

- 2-

Le Consistoire israélite a réagi en écrivant une lettre ouverte datée du 12 janvier 2010, dénonçant ces propos antisémites d'une gravité particulière.

' c.: 78geblfttt a publiù cotie lettre Hl janv\tr 2010, qur~lifi:':;,,: ce doct.:w:ml G' ·~ ~.:'xtn:nrdir.aire )~ ~::t. par

i intermédiHirf.: de son dimr:teur, <:-J!firrne qu'ii e~t un intrèpidt'.! cor:.t>att<.:nt du n:.cisrns <;{ annonce le droit dE:: réponse à venir de Madame BIERMANN.

CeiiE:H·:i D d'<>Hleurs bit publler une no:

atîaquant de front la prise de position sp.ontr-mér~ de Monsieur le Pépu1é Den FA.Y01 du f: janvier 2010.

qui dénonçait co:: protx>s

v"eHe

pïise Je~ posiiion le: , 0 j:;nvier ;~o-tO Jal ,.•:: le

JagebiDtt,

lVh1dmm~ B'fRMANI-J ose s'approprier les juil;;; du Luxernbourg ( ~< oüs juifr. ») et malaciruitement tenti.! de CO!Jvrir ses propos an1b:lrnites. Il n'ernpé':dH~ qu'elle pointe du c1o;gt lns .Ju}!s du Lw~u··:lhourg en leur

; :1 \ïiL·uant Ull(~ position i)D11ir.;u!ièn; par larnlelie H leur seroit irJtfmlit de nu pt:~s pre.ndre position

pub!iquemenl-- indivh 1, :HIJwrtent Gt co!lec:;wmwr •. - w'-à-vi:; du cN;W!. ,,u !·ltoyen--Orinnl.

Ch l! plus e:t, Mad.:o~me B!FF<MJ\NN ~"il:! p0n11ni rJôr.riw 1.11 ,p. r;CJuv.:::ilt: 1-ni:~ r~ue h~~; Juifs ~:ott:. c-.ornpliœs dc~s

:.ionL;tns, du fait cie !(=;ur soHd~riré prés':t1\É·:.- uve:~ !"::raël. sionisk::; t:<li sot :1 eux-rrrt::mm; d•·s crünindiB.

: ., <r conséquent, let: Juifs :3u Luxemooo:·g ser:ü dE:s eo1 t 1p!iGl-lS de cnrnës Cl•llllnis pttr :es « hÎ.)niste~; >i o

un autre endroit de la terre.

Cas faits répétés recouvrent pour le moins la qualification pénale d'incitation à la haine raciale ou n~lioieuseà !.'égard de_s Juifs en gépé!]il é)uvœu de rartid~Ai:1 7 -·., code pénal

Ces faits ·sont encore à qualifier de diffamation au séns des articles 443 'et 444 audit code, dans la mesure où il s'agit d'une atteinte manifeste à la considération des personnes dénommées, sinon encore d'injure au sens de l'article 448 rludit code, sinqn enfin de toute autre qualific~tinn pénale acttsquate.

Vous trouverez ci-joint le dossier, qw contient la lettre du Consistoire israêfite qui decrit avec précision la qravité,des éçrits rédigés par l'auteur. et diffusés par le Tageblatt.

Le Consistofre israélite de luxembourg, qui représente les intérêts de la communauté juive du Luxembourg ne saurait accepter cette stigmatisation collective répétée et a décidé par une délibération unanime du 11 février 2010 de porter plainte entre vos maîns.

Nous vous prions d'instruire cette plainte, afin de pouvoir nous constituer éventuellement partie civile en temps voulu et de nous tenir au courant des suites de cette plainte.

Copie de la présente est adressée à Monsieur le Bâtonnier Me Gaston STEIN, que nous désignons comme notre avocat oans la présente procédure.

1

1

Veuillez agréer, Monsieu~;,Procureur d'Etat, l'expression de nos sentiments !es plus distingués.

,

,/·//

M. ~if;helBÎil,

Pour ~~·Consis\bire··tsr,~.itde,.

.

Î

0

~/:

/

--------~------

nrvH • 11!41 11f\?4 l 102 2050 0000