Vous êtes sur la page 1sur 200

CATALOGUE 2010/2011

CATALOGUE 2010/2011

SOLUTIONS D’ISOLATION EN NEUF COMME EN RÉNOVATION


accompagner tous vos projets

9/12/10 17:39:39
CATALOGUE_2010_COUV_Nov2010_V2.indd 2
SOMMAIRE
général

3 - 41 FONDAMENTAUX DE LA LAINE DE ROCHE

3 La laine de roche, forgée par la nature


4 ROCKWOOL en chiffres
5 ROCKWOOL et la qualité de l’air intérieur
5 ROCKWOOL et la santé
6 ROCKWOOL et l’environnement
7 La démarche HQE
8 Maison Respekt
10 La performance thermique
16 Le crédit d’impôt
G
21 L’Eco prêt à taux zéro
25 Le confort d’été
27 La performance acoustique
35 La sécurité incendie
40 La performance contre les termites
41 ROCKWOOL en ligne

46 - 193 MISE EN ŒUVRE ET DESCRIPTIFS


PRODUITS PAR APPLICATION

48 Isoler les toitures inclinées


68 Isoler les combles perdus
88 Isoler les murs intérieurs
118 Isoler les façades
132 Isoler les cloisons
148 Isoler les planchers
186 Isoler les cheminées et inserts
193 Accessoires

194 - 195 LEXIQUE

00_PREFACE_P1.indd 1 26/11/10 14:14:26


SKØRPING FJORD AIR PUR

V\ZcXZ&.%.E]did\gVe]ZhEVig^X`BdY‚qEVcdgVb^X>bV\Zh
A

BUREAU DE KIRSTEN AIR PUR

En Scandinavie, on aime autant l’écologie que la technologie, c’est pour ça qu’on aime la laine de roche...
C’est avec le plus grand soin et une technique éprouvée que ROCKWOOL fabrique sa laine de roche. Produit naturel en
roche volcanique, sa structure permet de vous protéger efficacement du froid et du chaud. Ajoutez à cela des performances
exceptionnelles pour vous protéger du bruit, de l’humidité et du feu, tout en respectant l’environnement, et vous comprendrez
pourquoi la laine de roche ROCKWOOL est devenue l’isolant préféré des Scandinaves. www.rockwool.fr

HDAJI>DC9É>HDA6I>DCEDJGIDJI:A6B6>HDCq8DB7A:HID>IJG:HqBJGH8AD>HDCHqHDAHEA6C8=:GH

1ere_PARTIE_V21.indd 2 26/11/10 14:14:52


ISOLEZ SAIN, ISOLEZ DANOIS

LA LAINE DE ROCHE ROCKWOOL, forgée par la nature, isola


nt 1
00%
dano
is

adoptée par les scandinaves

DU CENTRE DE LA TERRE AU CŒUR DE NOS BÂTIMENTS


La laine de roche est une laine minérale issue de la roche volcanique,
recyclable à l’infini. Développée et améliorée par des ingénieurs danois,
elle a fait ses preuves depuis 70 ans partout dans le monde.
Ce process repris sur notre site de production en Auvergne permet une
combinaison de performances acoustique, thermique et sécurité incendie
inégalables. De plus, l’analyse de son cycle de vie place le matériau parmi
les plus écologiques du marché.
V\ZcXZ&.%.E]did\gVe]ZhEVig^X`BdY‚qEVcdgVb^X>bV\Zh

UN CUMUL DE PERFORMANCES INÉGALÉES :


Thermique : hiver et été
Acoustique
Confort d’été
Incombustible
Saine
Durable
Écologique
Efficace contre l’humidité
Efficace contre les termites

POURQUOI ISOLER EN LAINE DE ROCHE ROCKWOOL ?


Parce que la laine de roche bénéficie de performances fondamentales et
vertueuses qu’elle gardera tout au long de son cycle de vie. La laine de
roche est un produit sain qui a un effet bénéfique sur la qualité et le confort
de vie des habitants.
Parce qu’isoler en laine de roche est un choix économiquement positif.
La laine de roche permet de générer jusqu’à 30 % d’économie sur la facture
de chauffage. Le retour sur investissement est mesurable.
Parce que l’isolation en laine de roche a un impact favorable et mesuré
scientifiquement sur l’environnement. Les produits en laine de roche
Rockwool permettent d’économiser jusqu’à 100 fois l’énergie nécessaire à
leur fabrication. Ils luttent efficacement contre les émissions de gaz à effet
de serre et la pollution.

ROCKWOOL, L’ISOLATION NATURELLE PAR EXCELLENCE


Le processus ROCKWOOL est similaire à l’action naturelle d’un volcan :
la laine de roche se compose de roche volcanique et de matières recyclées
fondues à 1500°C. La masse minérale liquide est transformée en fibre
par filage, le liant et l’huile d’imprégnation sont ajoutés au mélange.
Les équipements de notre “volcan domestique” en font un processus
respectueux de l’environnement.

1ere_PARTIE_V21.indd 3 26/11/10 14:14:53


ISOLEZ SAIN, ISOLEZ DANOIS

Une solution en laine de roche


pour chaque secteur d’activité

SOUS TOUTES LES FORMES ET POUR TOUS LES SECTEURS D’ACTIVITÉ :


Flocons,
Rouleaux
Panneaux semi-rigides et rigides, nus et revêtus,
Panneaux mono ou double densité
Systèmes d’isolation
Isolation de cheminée

Pour les bâtiments résidentiels et non résidentiels.

LE GROUPE ROCKWOOL est d’origine danoise. Son histoire


commence en 1937 avec la production de laine de roche au Danemark et
en Suède. Aujourd’hui, sa mission est de devenir le fournisseur privilégié
de produits, systèmes et solutions permettant d’améliorer simultanément
l’efficacité énergétique, l’acoustique et la protection contre l’incendie des
bâtiments dans le respect de l’environnement.
Avec 1,50 milliard d’euros de chiffre d’affaires réalisé en 2009, plus de
7 800 employés, 22 usines et 20 filiales dans le monde, le Groupe
ROCKWOOL est le premier fabricant de laine de roche au monde.

ROCKWOOL France filiale française créée en 1978, affiche en 2009


un chiffre d’affaires de 231 millions d’euros et plus de 775 collaborateurs.
L’usine française de fabrication, située à Saint-Eloy-les-Mines (63),
compte une surface totale de 42 hectares, 3 lignes de fabrication et plus
de 600 salariés. Avec plus de 3 000 clients et 4 000 références produits,
ROCKWOOL France est parmi les acteurs majeurs du marché de
l’isolation dans l’hexagone.

1ere_PARTIE_V21.indd 4 26/11/10 14:14:55


LA LAINE DE ROCHE ROCKWOOL, UN PRODUIT NATUREL ET SAIN

La roche volcanique,
un matériau recyclable à l’infini

ROCKWOOL et la qualité du climat intérieur

L’isolation du bâti, la construction d’habitations étanches à l’air et


la ventilation contrôlée sont essentielles pour obtenir un meilleur
environnement intérieur. Une isolation bien adaptée offre une température
intérieure agréable et stable, située entre 20 et 26°C, que ce soit au cours
d’hivers froids ou d’étés chauds.
Même des systèmes de chauffage ou de refroidissement coûteux ne
permettent pas d’éliminer les courants d’air désagréables provoqués par
les différences de température.
Une maison n’est jamais trop isolée ! Mais en isolant trop peu, en ne
respectant pas les règles de pose, ou en n’aérant pas suffisamment,
vous risquez de voir l’air chaud humide former de la condensation sur les
surfaces froides ou mal isolées. La condensation crée une humidité qui
favorise le développement de moisissures et de champignons.
Les produits Rockwool disposent de la qualification requise pour
l’utilisation du label finlandais « M1 » pour la qualité de l’air intérieur.
Celui-ci répond aux exigences européennes les plus strictes, correspondant E D'ÉMISSION
SS
à une absence d’émissions importantes d’odeurs, de particules ou de
A

D
ES
CL

composés organiques volatils.

MATÉRIAU
M1
N
O

X
TI DE
CON TRUC
S
ROCKWOOL et la santé

La laine de roche bénéficie de l’exonération de la classification


cancérogène.
Rockwool a choisi d’adhérer à la marque de certification EUCEB (European
Certification Board for Mineral Wood Products). Cette marque, délivrée
par un organisme indépendant, permet d’assurer le maintien dans le
temps de la conformité de la laine de roche Rockwool à l’exigence de la
non-cancérogénicité. L’adhésion à l’EUCEB a pour objet de certifier que
nos fibres sont en conformité avec la note Q de la Directive Européenne
97/96/CE – produits exonérés du classement cancérogène.
Par ailleurs, la laine de roche Rockwool est classée dans le Groupe 3
selon la méthode de classification du C.I.R.C (Centre International
de la Recherche sur le Cancer) et « ne peut être classée quant à sa
cancérogénicité pour l’homme ».

1ere_PARTIE_V21.indd 5 26/11/10 14:15:03


L’ENVIRONNEMENT

Environnement : une priorité pour Rockwool

Depuis de nombreuses années, le groupe Rockwool travaille activement


sur la protection de l’environnement et a investi dans ses outils de
production afin d’atteindre cet objectif. Grâce à des recherches intensives,
le groupe Rockwool bénéficie de la technologie de production la plus propre
au monde dans le domaine de la laine de roche. Les efforts du groupe ont
ainsi été récompensés par plusieurs prix écologiques à diverses reprises.

UNE PRIORITÉ DÈS LA PRODUCTION


L’usine de Saint Eloy Les Mines œuvre continuellement pour l’optimisation
de ses performances environnementales et le prouve dans de nombreux
domaines.
Valorisation des déchets :
Aujourd’hui 98% des déchets de fabrication générés sur le site sont
recyclés dont 100% des déchets de laine. La laine de roche est un
déchet inerte non dangereux. Les chutes limitées en fin de chantier sont
acceptées et collectées par l’ensemble des points de tri ou de valorisation
des déchets du territoire.
Réduction des émissions dans l’air
En évitant l’emploi de combustibles fossiles non renouvelables, la laine de
roche Rockwool minimise la pollution dans l’air. De plus, sur sa durée de
vie, un produit Rockwool permet d’économiser plus de cent fois l’équivalent
d’énergie nécessaire à sa fabrication, son transport et son élimination,
minimisant ainsi les émissions de CO2 dans l’atmosphère. Tous les
produits de ce catalogue sont fabriqués en France, et a fortiori au centre
de la France ce qui optimise d’autant les échanges routiers nationaux et
internationaux.
Réduction des consommations en eau et la prévention des risques de
pollutions
Rockwool porte également une attention particulière à l’eau et a développé
l’utilisation des eaux pluviales et mis en place un traitement des eaux sur
le principe de boucle interne évitant ainsi le rejet d’eaux pollués dans le
milieu naturel.
Réduction du bruit
La réduction des nuisances sonores est un objectif important du site
de production et se traduit par la mise en œuvre d’aménagements
particuliers.

1ere_PARTIE_V21.indd 6 26/11/10 14:15:09


LA DÉMARCHE HQE ®

Les produits rockwool


sont concernés par 7 des 14 cibles

ECO-CONSTRUCTION
Sur le site de Saint Eloy-
Durabilité & adaptabilité. les-Mines, 80 % des déchets
La durée de vie de la laine de roche est de 50 ans [1]. de production sont recyclés
Entretien. permettant ainsi de réduire la
La laine de roche ne nécessite pas d’entretien. consommation de ressources
Impact environnemental et sanitaire. naturelles. Une fois mis en
ROCKWOOL dispose de FDES par référence et par épaisseur. œuvre, les isolants en laine de
Au cours du processus de fabrication de la laine de roche, l’eau est utilisée roche ROCKWOOL génèrent des
en circuit fermé afin de limiter sa consommation. économies d’énergie.
Chantier à faibles nuisances
Les produits en laine de roche ROCKWOOL sont prêts à l’emploi.
Lors de la pose, les chutes varient de 0 à 5%.
ECO-GESTION
Gestion de l’énergie.
Les énergies primaires utilisées dans les usines sont maîtrisées grâce à
un processus de fabrication en perpétuelle évolution. Les pollutions sont
limitées grâce à des systèmes de traitement de l’air et de l’eau.
Gestion de l’eau.
Les isolants en laine de roche ne nécessitent pas d’eau pour leur mise en
œuvre.
CONFORT
Thermique
Grâce à sa structure, la laine de roche emprisonne un air sec et stable qui
réduit les échanges thermiques entre faces froides et chaudes, assurant
ainsi un meilleur confort en hiver comme en été, une plus grande durabilité
de l’ouvrage et une importante réduction des factures d’énergie.
Acoustique
La laine de roche ROCKWOOL atténue les bruits extérieurs (trafic routier,
aérien) et intérieurs (paroles, télévision, bruits de pas…), ainsi que les
phénomènes de réverbération.
SANTÉ
Qualité de l’air
Les produits en laine de roche ROCKWOOL sont inertes et non cancérigènes.
Une fois mis en œuvre, ils n’émettent ni particules, ni toxines*. Certains
produits ont le LABEL EXCEL VERT pour une utilisation spécifique dans le
secteur des chais viticoles. Des études vérifient régulièrement la qualité
des espaces intérieurs isolés en laine de roche ROCKWOOL.
(1) Durée de vie typique définie par l’ ACV : Analyse du Cycle de Vie du produit.
* Le label finlandais M1 délivré aux produits ROCKWOOL atteste de cette qualité.

1ere_PARTIE_V21.indd 7 26/11/10 14:15:11


MAISON RESPEKT

Une maison hautes performances, accessible à tous,


créée par Rockwool

Maison Respekt est une maison saine


meilleure qualité de vie
confort en toutes saisons
qualité d’air intérieur agréable
excellent confort acoustique
sécurité, protégée contre le feu

Maison Respekt est une maison qui respecte une éthique :


équitable, accessible à tous
qui consomme peu
qui contribue à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.
isolée avec un matériau inépuisable
certifiée

Maison Respekt est une maison performante :


isolation performante (taux de déperdition très faible, confort
acoustique optimal, sécurité incendie , excellent confort d’été) CONCEPT RESPEKT ACTUALITES PROJETS SYSTEMES & PRODUITS PRESSE CONTACT

très basse consommation (orientation de la construction, disposition MAISON RESPEKT LIVE !


DECOUVREZ L'UNE DES MAISONS LAUREATES

des pièces, positionnements des ouvertures …)


maîtrise de la consommation d’énergie EDITO
RESPEKT LES FADAS !!!

compatibilité des performances avec les autres équipements (la laine ROCKWOOL s’y était engagé et a tenu sa promesse, la maison
respectueuse de son environnement n’est plus un mythe, c’est une
réalité. Nos lauréats n’ont pas perdu de temps puisque moins d’un
an après les résultats du concours, l’une des maisons est sur le point
de s’achever. Mais rien n’aurait été possible sans le dynamisme et à
la volonté de ces équipes qui ont su se dépasser en franchissant les

de roche s’adapte à tous les systèmes) obstacles qui se dressaient devant elles. La Provençale a réussi le
défi de réaliser cette première maison contemporaine à énergie
positive, en un temps record : 6 mois ! Je ne dirais qu’une chose :
RESPEKT.
Nous avons décidé de partager ce succès avec vous en créant un site
dédié à la maison hautes performances. Il est ainsi possible de
suivre en direct l’avancée des travaux.

ACTUALITÉS

08/07/2009 ( VILLA CONCEPT )


Dans Blog Enjeux,
ZOOM PRODUIT ZOOM PROJET Blog Enjeuxretrouvez l'interview de
Frédéric-Jérome Cardona réalisé lors de
Isolation des combles perdus Départ.13 la conférence de presse à Pélissane le 23
juin 2009 ...
Jetrock VILLA CONCEPT

24/06/2009 ( VILLA CONCEPT )

Conférence de Presse à la Villa


Concept
Mardi 23 juin, Rockwool a convié les
douze membres du jury et prés d’une
trentaine de journalistes à une
conférence de presse en direct de la Villa
Concept ...

07/05/2009 ( VILLA CONCEPT )


Le 21
Laine de roche à souffler utilisée pour l'isolation VILLA CONCEPT : Une villa provençale à la Inauguration du clos couvert avril
des combles perdus par soufflage mécanisé. portée de tous ... dernier, le clos couvert de VILLA
CONCEPT à été inauguré en présence de
nombreuses personnes : le maire de

ROCKWOOL PRESSE CONTACT

MENTIONS LÉGALES

www.maison-respekt.fr

1ere_PARTIE_V21.indd 8 26/11/10 14:15:12


MAISON RESPEKT

Les 4 lauréats du concours MAISON RESPEKT

hague
à Copen
Primée MF * 2009 es
par l’sUMaisons Français
VILLA CONCEPT de
* Union

Réaliser un modèle de maison bioclimatique pouvant répondre aux attentes


de tous, trouver une surface confortable pour qu’une famille type puisse
avoir une bonne qualité de vie : tels sont nos objectifs de départ. Notre
maison a une surface habitable de 148 m2. Pour une bonne intégration
dans le paysage, la maison sera dotée d’une toiture terrasse végétalisée.
Ce système favorisera le confort d’été, étant donné le climat méditerranéen
de la région, ainsi qu’une protection acoustique et thermique.
Jacques Patingre
ECO-LOGIS DE LA BRÈCHE
La maison “Eco-logis de la Brèche” fut l’objet d’une attention particulière
pour l’insertion dans son environnement global. Elle accueillera une
famille en devenir, et crée un lieu de vie, sain et adapté à l’évolution
du foyer. La Brèche parcoure un paysage rural et au cœur des jardins,
la maison s’installe selon la meilleure orientation tout en respectant
l’intimité de chacun.
Claire Genret
MAISON LY
est une histoire en 6 actes qui, contre toute attente, est nommée lauréate
du concours Maison Respekt. Appartenant à la commune de Chanteloup
les Vignes, ce titre offre à la commune deux constructions bioclimatiques
la MAISON LY et la Maison du Développement Durable, conçue par
l’architecte Hermann Kaufman « Prix international d’architecture durable »
délivré dans le cadre de « l’Opération d’intérêt national Seine Aval » en
septembre 2007.
Valérie Carrette - Daniel Denis Dubourg
SWEET HOME
Nous considérons l’architecture comme un corps vivant qui entretient
une relation harmonieuse avec la nature et qui constitue un cadre de vie
sain et confortable. La Sweet Home est une maison bioclimatique dont
l’expression architecturale et esthétique est réduite à l’essentiel : une
forme simple, compact, presque archétype et aisément duplicable. La
démarche environnementale est ici considérée sous toutes ses formes :
le respect du cadre urbain et naturel ; la recherche d’une très haute
performance énergétique ; le choix d’un système constructif, simples et
efficaces ; et l’utilisation de matériaux écologiques.
Pierre Sartoux www.maison-respekt.fr

1ere_PARTIE_V21.indd 9 26/11/10 14:15:15


LA PERFORMANCE THERMIQUE RT 2005

1ère PARTIE : La RT 2005, meilleur confort de vie et


réduction des consommations énergétiques

Une isolation thermique adéquate permet de garantir une température


intérieure des bâtiments agréable et stable, et offre une protection à la
fois contre un froid glacial et contre une chaleur cuisante. Ainsi, une bonne
isolation thermique permet un meilleur confort de vie et une réduction
sensible des consommations énergétiques, tout en préservant notre
environnement.

LE POUVOIR THERMIQUE ISOLANT


Un isolant est par définition un mauvais conducteur de chaleur. Plus la
résistance thermique R est élevée, plus le produit est isolant et donc
performant.
R est égale au rapport entre l’épaisseur e du produit et sa conductivité
thermique λ:
R = e exprimée en m2.K/W
λ

RÉGLEMENTATIONS ET NORMES EN VIGUEUR


La Réglementation Thermique 2005 (RT 2005) ISOLER LES BÂTIMENTS

Pourquoi ?
Les pouvoirs publics se sont engagés à « réactualiser » les exigences
réglementaires tous les 5 ans. Actuellement, la réglementation en vigueur
est la RT 2005. Elle définit les critères de performances des bâtiments
neufs et extensions de bâtiments existants. Elle sera prochainement
réactualisée par la RT 2012. La maîtrise des consommations d’énergie,
la réduction des émissions de gaz à effet de serre sont les objectifs visés
par la France comme par l’ensemble de la communauté internationale
pour préserver les ressources énergétiques et limiter le réchauffement
climatique.
Pour qui ?
Cette réglementation s’adresse à tous les acteurs de la construction
GUIDE
engagés dans la réalisation de bâtiments neufs et extensions de bâtiments
DES SOLUTIONS THERMIQUES
existants aussi bien sur les secteurs résidentiels collectifs ou individuels,
privés ou publics, industriels, tertiaires et commerciaux. La RT 2005 doit
être prise en compte par les prescripteurs, maître d’œuvre et d’ouvrage.
Quand ?
Cette réglementation est applicable à toutes les constructions neuves dont
le permis de construire a été déposé depuis le 1er septembre 2006 (Journal
Officiel du 25 mai 2006, décret n° 2006-592 du 24 mai 2006 et arrêté du 24
mai 2006).

10

1ere_PARTIE_V21.indd 10 26/11/10 14:15:23


LA PERFORMANCE THERMIQUE RT 2005

Quelles que soient les modalités,


la réalité c’est d’isoler

Comment ?
La RT 2005 fixe une limite de consommation énergétique de référence
PRINCIPES DE LA RT 2005
(appelée Cepréf) à ne pas dépasser. Pour respecter cette exigence, la RT
2005 détermine des « repères » qui sont les niveaux de référence (titre II 15% de performances supplé-
de l’arrêté) et les exigences minimales (titre III de l’arrêté), ceux-ci pour mentaires par rapport à la RT 2000
tous les matériaux relatifs au bâti et pour les équipements. Elle prend en Coefficient Cep maintenant
compte explicitement les déperditions des ponts thermiques. exprimé en kWh/m2/an (surface
hors œuvre nette)
Pour justifier du respect de l’exigence réglementaire, il faut obligatoirement Calculs des consommations de
vérifier les 3 modalités suivantes : rafraîchissement le cas échéant
- limiter les consommations énergétiques : Coefficient Cep du projet Valorisation des énergies re-
inférieur au « droit à consommer » ou coefficient Cep de référence : nouvelables et de l’architecture
bioclimatique
Cep ≤ Cepréf (en kWh énergie primaire/m2/an) Synthèse de l’étude thermique
exigée à la fin de la construction
- s’assurer du respect des exigences minimales ou « garde-fou » pour pour faciliter les contrôles (annexe
les éléments intervenant dans le bilan énergétique, notamment Cepmax et VI de l’arrêté) :
Ubât-max
Cep ≤ Cep max Ubat ≤ Ubat max

- limiter l’inconfort en été : température intérieure conventionnelle Tic


inférieure à la température intérieure conventionnelle de référence :
62
Tic ≤ Ticréf (en °C) 80
59

76 02 08
60
50 14 51 57
27 78 55 67
61 77 54
22 91
29 28
Différentes zones climatiques 56
35 53
72 45 89
10
52
88
68
70
Les exigences à respecter, hiver comme été, dépendent de la zone 44 49 37
41

18 58
21
25
9
90

H1a
climatique où se situe le projet, soit 8 zones au total combinant H1b
85 79
86
36
03
71 39

23 01 74
températures extérieures et ensoleillement et correspondant à des H1c
17
16 87 63 42 69
73
19
limites de département (cf. annexe I de l’arrêté). H2a
33
24 15 43
38

05
46 07 26
H2b 48
Ces 8 zones correspondent simplement à une combinaison des 47
82
12
30 84 04 06
H2c 40
81
précédents découpages de la RT 2000. H2d 64
32
31 34 13 83
11
65 09
H3 66
2B
2A

11

1ere_PARTIE_V21.indd 11 26/11/10 14:15:25


LA PERFORMANCE THERMIQUE RT 2005

Coefficient de DÉPERDITION = U
Coefficient de CONSOMMATION = C

Mode de calcul
• Coefficient U
Pour chacune des parois et selon la zone climatique, la performance
de référence s’exprime en coefficient de transmission U (exprimé en
chauffage ECS ventilation éclairage
W/m2.K). A partir du coefficient U, on déduit la résistance thermique R
isolation
de l’isolant correspondant au niveau de référence de la paroi
Consommation Conventionnelle (coefficient Cep)
considérée.
Up = Uc + ΔU
• Coefficient Ubat
Passage obligé dans le calcul du Cepréf, le niveau global de déperdition
de l’enveloppe du bâtiment Ubat permet de définir la qualité de l’isolation
thermique d’un projet.
Le coefficient Ubât-réf (exprimé en W/m2.K) représente un coefficient de
Isoler plus...
déperditions moyen du bâtiment :
...conduit à baisser le coefficient Ubât du projet
- Déperditions par les parois (murs, planchers, toitures, baies).
- Déperditions par les liaisons (ponts thermiques des planchers, par rapport à son coefficient Ubât-réf, ce qui a
refends…). pour conséquence de diminuer le coefficient
Cep.
Ubât-réf est calculé avec les exigences de référence de ces parois et
liaisons. En parallèle, le calcul du coefficient Ubât du projet devra être
mené en respectant les exigences minimales.
À le niveau  la consommation
• Coefficient Cep et Cepréf
Voir schéma ci-contre.
d’isolation
 le coefficient @ d’énergie
 le coefficient
Pour chaque bâtiment étudié, on calcule le niveau de consommation Ubât Cep
énergétique autorisé (coefficient Cepréf) et son niveau de consommation
énergétique conventionnel, le coefficient Cep exprimé en kWh d’énergie
primaire par m2 par an et l’on vérifie :
Cep ≤ Cepréf

U référence (W/m2.K)
U maximal (W/m2.K)
Parois Zones H1, H2 et H3 > 800 m Zone H3 < 800 m
Murs extérieurs et pignons 0,36 0,40 0,45
Toitures inclinées 0,20 0,25 0,28
Planchers bas sur l’extérieur 0,36

Planchers bas sur vide sanitaire 0,27 0,36


0,40
ou volume non chauffé

12 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.REGLEMENTATIONS-THERMIQUES.ROCKWOOL.FR

1ere_PARTIE_V21.indd 12 26/11/10 14:15:25


LA PERFORMANCE THERMIQUE RT EXISTANT

2ème PARTIE : La réglementation thermique


dans les bâtiments existants.

Pourquoi isoler les constructions existantes ? TEXTES RÉGLEMENTAIRES


- Améliorer le confort Décret n° 2007-363 du 19 mars
- Réduire les consommations d’énergie 2007 : introduit dans le code de
la construction et de l’habitation
- Diminuer les émissions de gaz à effet de serre (dont le gaz carbonique) des exigences de performance
Auparavant seule la construction neuve résidentielle et non résidentielle énergétique des bâtiments
faisait l’objet de réglementation thermique. existants avec les articles R131-
25 à R131-30.
Arrêté du 3 mai 2007 : fixe
Pourquoi une réglementation dans l’existant ?
les exigences de résistance
- Protocole de KYOTO : la France s’est engagée à ramener le niveau de ses thermique minimale des parois
émissions de CO2 en 2010 à celui de 1990. Il s’agit d’inverser la tendance. et de performance minimale
- Transposition de la Directive Européenne en droit français. des équipements.
Arrêté du 13 juin 2008 : fixe
- Maitriser l’offre et la dépendance énergétique. la performance énergétique
- Satisfaire la demande énergétique. des bâtiments existants de
surface supérieure à 1 000 m2,
Le secteur du bâtiment constitue une des premières sources de dégagement
lorsqu’ils font l’objet de travaux
de CO2 et de consommation d’énergie. de rénovation importants.

Le principe de la réglementation :

LE PRINCIPE

Surface SHON

1000 m2 et moins Plus de 1000 m2 : voir en fonction du montant


des travaux de rénovation par m2

Plus de 25 % de la valeur hors


foncier : “rénovation lourde”
25 % (et moins) de la
valeur hors foncier

Depuis le 2 janvier 2008, le maître d’ouvrage


La résistance thermique doit étudier diverses solutions énergétiques,
d’une paroi rénovée doit être avec options Energies Renouvelables, avant
supérieure ou égale au niveau demande de Permis de Construire ou passation
minimal réglementaire, pour des de marche/acceptation de devis.
acceptations de devis/passation
de marché/achat depuis le et
1er novembre 2007.
Le bâtiment rénové doit satisfaire à des seuils
de consommation maximale (étude thermique),
en application pour les demandes de PC et
Définition SHON : surface hors œuvre nette. passation de marché depuis le 1er avril 2008.

13

1ere_PARTIE_V21.indd 13 26/11/10 14:15:25


LA PERFORMANCE THERMIQUE RT EXISTANT

Toutes les solutions


d’isolation...

Les exigences réglementaires :


La résistance thermique d’une paroi rénovée doit être supérieure ou égale au niveau minimal réglementaire,
pour des acceptations de devis/passation de marché/achat depuis le 1er novembre 2007.

PAROIS R mini paroi (m2.K/W) Adaptations possibles


Murs et ramparts (pente > à 60°) 2 m².K/W en zone H3 (à moins de 800 m d’altittude), en double peau métallique, en cas de
2,3 diminution de 5 % de la surface d’habitaion.

Murs en contact avec local non chauffé 2


Toitures terrasses - si l’épaisseur implique le changement des huisseries, relèvement de garde corps ou équipements
techniques,
2,5 - si l’épaisseur ne permet plus de respecter les hauteurs des EP et relevés,
- si l’épaisseur et le type d’isolant implique un dépassement des charges admissibles.
Planchers de combles perdus 4,5
Ramparts de toiture et Peut être réduite à 3 m².K/W, si l’épaisseur d’isolation diminue la surface de locaux d’habitation de
pente inférieure à 60° 4 5 % et plus.
Plancher bas donnant sur Peut être réduite à 2 m².K/W , en zone H3 (à moins de 800 m d’altitude), pour conserver en hauteur
l’extérieur ou parking collectif 2,3 réglementée, en plancher chauffant électrique (autres cas 1,25).
Plancher bas donnant sur un vide
sanitaire ou sur volume non chauffé 2 Peut être réduite en plancher chauffant à eau chaude ou rafraîchissant à 1,25 m².K/W.

solutions répondant aux exigences de résistances thermiques minimales des parois (arrêté du 3 mai 2007) :

R mini paroi
Conseils ROCKWOOL**
m².K/W

Une couche R = 5 m².K/W - EASYROCK ép. 200 mm

Isolation par
l’intérieur R = 1,75 m².K/W - DELTAROCK ép. 60 mm
COMBLES Deux couches R=4 et
AMÉNAGÉS
R = 2,30 m².K/W - ROCKPLUS KRAFT ép. 80 mm

Isolation par
l’extérieur Une couche R = 4,40 m².K/W - ROCKCIEL ép. 160 mm
(procédé sarking)
Rouleaux R = 5,10 m².K/W - ROULROCK KRAFT ép. 200 mm
COMBLES
PERDUS Flocons R = 4,50 R = 4,50 m².K/W - LE FLOCON ép. 170 mm

Laine soufflée R = 4,50 m².K/W - JETROCK ép. 205 mm

14 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.REGLEMENTATIONS-THERMIQUES.ROCKWOOL.FR

1ere_PARTIE_V21.indd 14 26/11/10 14:15:26


LA PERFORMANCE THERMIQUE RT EXISTANT

... adaptées pour chaque paroi


non isolée ou faiblement isolée

R mini paroi m².K/W Conseils ROCKWOOL

Zones Zone Zones Zone


H1/H2 H3 H1/H2 H3

MURS R = 2,80 m².K/W R = 2,20 m².K/W


ISOLÉS PAR Sous bardage rapporté R = 2,30 R=2 ROCKFAÇADE ROCKFAÇADE
L’EXTÉRIEUR ép. 100 mm ép. 80 mm

R = 2,40 m².K/W R = 2,05 m².K/W


Pose en doublage collé R = 2,30 R=2 LABELROCK LABELROCK
MURS ép. 10 + 80 mm ép. 10 + 70 mm
ISOLÉS PAR
L’INTÉRIEUR R = 2,30 m².K/W R = 2,00 m².K/W
Pose sur ossature, fixation
mécanique ou collage R = 2,30 R=2 ROCKPLUS KRAFT ROCKMUR KRAFT
(contre-cloison) ép. 80 mm ép. 75 mm

R = 2,35 m².K/W R = 2,00 m².K/W


Plancher sur parking R = 2,30 R=2 ROCKFEU REI 120 RsD ROCKFEU REI 120 RsD
ép. 80 mm ép. 70 mm
PLANCHERS
BAS
R = 2,35 m².K/W
Plancher sur vide sanitaire R = 2,30 ROCKSOL EXPERT
ép. 90 mm

15

1ere_PARTIE_V21.indd 15 26/11/10 14:15:26


CRÉDITS D’IMPÔT

Crédit d’Impôt, développement durable 2009-2010

Pour une information complète sur le crédit d’impôt, consultez les textes
législatifs en vigueur ou contactez les services fiscaux dont vous dépendez.

>
Le crédit d’impôt sur le revenu pour les dépenses d’équipement de
l’habitation principale en faveur des économies d’énergie et du
développement durable, codifié sous l’article 200 quater du code
général des impôts (CGI), s’applique aux dépenses réalisées depuis le
1er janvier 2005. Il s’adresse aux propriétaires, locataires ou occupants à
titre gratuit d’un logement individuel ou situé dans un immeuble collectif L’article 109 de la loi de finances pour
(maison ou appartement), ainsi qu’aux propriétaires-bailleurs sous 2009 (n° 2008-1425 du 27 décembre
certaines conditions. 2008) proroge la période d’application du
crédit d’impôt, qui devait s’achever le 31
Qu’est-ce qui change en 2010 ? décembre 2009, jusqu’au 31 décembre
La période d’application du crédit d’impôt est prolongée jusqu’au 31 2012 ; et l’aménage sur plusieurs points,
décembre 2012. à compter du 1er janvier 2009 :
L’instruction fiscale 5-B-22-09
Pourquoi les seuils du crédit d’impôt changent-ils au gré des années ? commente toutes ces nouvelles
dispositions, qui s’appliquent aux
Les critères de performance retenus font l’objet de révisions régulières
dépenses payées du 1er janvier 2009 au
pour tenir compte de l’évolution du marché et de l’état des techniques, 31 décembre 2012.
afin de concentrer l’avantage fiscal sur les équipements et matériaux les La liste des équipements, matériaux et
plus performants en termes d’économie d’énergie et de développement appareils éligibles ainsi que la définition
durable. de leurs caractéristiques techniques et
des critères de performances minimales
A quelle date ce nouveau crédit d’impôt entre-t-il en vigueur ? requis sont fixées par arrêté ministériel.
Ces nouvelles dispositions s’appliquent aux dépenses réalisées (=payées)
à compter du 1er janvier 2009.
Quels sont les plafonds maximum et comment fonctionnent-ils ?
Le plafond des dépenses éligibles afférentes à une même habitation
principale reste inchangé, à savoir 8 000 € pour une personne seule et
16 000 € pour un couple soumis à imposition commune, majorés le cas
échéant de 400 € par personne à charge au sens des articles 196 à 196 B
du CGI.
Désormais, ce plafond s’apprécie sur une période de cinq années
consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2012. b = 8 000 €
Quels sont les conditions applicables au logement ?
Le logement du contribuable doit être achevé depuis plus de 2 ans.
b+c = 16 000 €

+ 400 €d

Les informations suivantes sont données à titre indicatif et n’ont aucune valeur légale ni contractuelle.

16

1ere_PARTIE_V21.indd 16 26/11/10 14:15:26


CRÉDITS D’IMPÔT

Isoler plus, c’est payer moins d’impôts

Exemple 1 : Un couple soumis à imposition commune a Exemple 2 : Un couple soumis à imposition commune
effectué en 2005 des travaux d’isolation thermique dans effectue des travaux en 2005 pour un montant éligible
son habitation principale pour un montant de 20 000 €. au crédit d’impôt de 10 000 €, puis à nouveau en 2007
Toutes conditions d’éligibilité à l’avantage fiscal étant pour un montant de 6 000 €.
par ailleurs remplies, le montant des dépenses pris en Le plafond pluriannuel de dépenses, fixé dans leur
compte pour la détermination du crédit d’impôt dont ils cas à 16 000 €, ayant été atteint, ils ne peuvent plus
ont bénéficié a été plafonné à 16 000 €. bénéficier du crédit d’impôt en 2008 et en 2009. Du fait
A compter de l’année 2010, les dépenses ayant ouvert de la prorogation de ce dispositif et de l’appréciation du
droit au crédit d’impôt en 2005 ne sont plus prises en plafond de dépenses sur cinq années consécutives, ils
compte dès lors qu’elles ont été réalisées avant la peuvent à nouveau bénéficier du crédit d’impôt, dans la
période de cinq années consécutives 2006-2010. Ainsi, limite de 10 000 € de dépenses à compter de 2010, puis
ce couple soumis à imposition commune peut à nouveau de 6 000 € supplémentaires en 2012.
bénéficier du crédit d’impôt prévu à l’article 200 quater
du CGI pour les dépenses réalisées à compter du 1er
janvier 2010 dans cette même habitation, celles-ci
étant alors retenues dans la limite de 16 000 €.

Quelles sont les conditions appliquées pour les dépenses liées aux
travaux d’isolation ?
A compter du 1er janvier 2009, les frais de main d’œuvre pour les travaux de
pose des matériaux d’isolation thermique de parois opaques (planchers,
plafonds, murs et toitures) ouvrent droit au crédit d’impôt au même taux
que celui applicable aux matériaux eux-mêmes.
Ce taux s’élève normalement à 25 %.
Les matériaux doivent être posés par l’entreprise qui les fournit et remplir
les conditions fixées par l’arrêté du 13 novembre 2007, publié au JO du
20/11/07.

Les informations suivantes sont données à titre indicatif et n’ont aucune valeur légale ni contractuelle.

17

1ere_PARTIE_V21.indd 17 26/11/10 14:15:26


CRÉDITS D’IMPÔT

Le crédit d’impôt comprend fourniture* et pose

* Accessoires tels que décrits dans les textes législatifs en vigueur.

Quelles sont les dépenses à retenir ?


Pour les travaux d’isolation thermique des murs en façade ou en
pignon, des plafonds de combles et rampants de toiture, les dépenses
ouvrant droit au crédit d’impôt comprennent les dépenses de fourniture
et de pose :
- des matériaux isolants, Crédit d’impôt possible =
Crédit d’impôt possible =
- du parement 400 x 25 % = 100 € 100 x 25 % = 25 €
- du système de fixation associé
Pour les travaux d’isolation thermique des planchers bas et toitures,
seules les dépenses concernant la fourniture et la pose des matériaux Facture TRAVAUX D’ISOLATION
isolants ouvrent droit au crédit d’impôt. Ainsi, les dépenses de fourniture
et de pose liées à une éventuelle modification ou reprise de la couverture
Date des travaux : / /
ou de l’étanchéité de la toiture n’ouvrent pas droit au crédit d’impôt.
Adresse de réalisation
Si vous bénéficiez par ailleurs d’une prime ou de subventions, renseignez- des travaux :
vous sur les modalités de calculs du crédit d’impôts.
Nom de l’entrepreneur :
Quels documents peuvent être demandés ? Paroi isolée :

Les contribuables qui demandent à bénéficier du crédit d’impôt au titre de Nom du produit :
l’acquisition de matériaux d’isolation thermique doivent obligatoirement Performance du produit : R > ... m2.K/W
produire une facture de l’entreprise ayant procédé à la fourniture et à Ep. du produit mis en œuvre : ... mm
l’installation des matériaux, qui mentionne explicitement le respect du Coût des matériaux : ... € /m2
critère technique de performance relatif au matériau utilisé. Seule la Coût de la main d’œuvre : ... €
résistance thermique du matériau isolant mis en place à l’occasion des
travaux d’isolation est prise en considération ; il n’est ainsi pas tenu compte Optionnel : N° certificat ACERMI :
de la résistance thermique des parois existantes ni même de l’éventuelle N° certificat CE :
isolation préexistante.
La résistance thermique doit être justifiée par un marquage CE ou certificat
ACERMI. La résistance thermique R (en m².K/W) figure sur l’étiquette
du produit ou sur la fiche de réalisation du chantier pour les produits
soufflés.

Les informations suivantes sont données à titre indicatif et n’ont aucune valeur légale ni contractuelle.

18

1ere_PARTIE_V21.indd 18 26/11/10 14:15:26


CRÉDITS D’IMPÔT

Quels sont les critères de performances requis ? R=5 R=3


Les travaux d’isolation thermique des parois opaques doivent, pour être R=5
éligibles au crédit d’impôt, mettre en œuvre un matériau isolant possédant R = 2,8

une résistance thermique minimale (voir tableau ci-contre).

Cas particuliers de l’aménagement des combles.


R = 2,8
L’aménagement de combles ou de greniers ne fait pas obstacle au bénéfice
du crédit d’impôt, dès lors que ces pièces sont situées dans un immeuble
achevé depuis plus de deux ans et que ces dépenses ont pour objet de
permettre une meilleure utilisation du volume existant.
En revanche, lorsque les aménagements concourent à une addition de Parois concernées Résistance
thermique de
construction, ils n’ouvrent pas droit à l’avantage fiscal. l’isolant ajouté
Planchers bas sur sous-sol,
Isoler par l’intérieur ou par l’extérieur, cela change quoi ? sur vide sanitaire ou sur
passage ouvert R ≥ 2,80 m2.KW
Le fait que les matériaux soient apposés sur la face interne ou externe
Murs en façade ou en pignon
des éléments à isoler est indifférent, sauf pour les toitures-terrasses où
l’isolant doit être appliqué impérativement en face externe. Toitures-terrasses R ≥ 3 m2.KW
Planchers de combles perdus

Ai-je le droit d’isoler des murs ou des planchers intérieurs ? Rampants toitures R ≥ 5 m2.KW
Les dépenses concernant les murs, parois et portes intérieurs, à l’exception Plafonds de combles
des planchers sur combles perdus ou inhabités et des murs et parois
séparant des pièces chauffées de pièces non chauffées, n’ouvrent pas droit
au crédit d’impôt

Les informations suivantes sont données à titre indicatif et n’ont aucune valeur légale ni contractuelle.

19

1ere_PARTIE_V21.indd 19 26/11/10 14:15:27


CRÉDITS D’IMPÔT

Inciter à isoler les logements mis en location Le bénéfice du crédit d’impôt prévu
à l’article 200 quater du CGI est
étendu, à compter de l’imposition
des revenus de l’année 2009, aux
dépenses supportées par les
propriétaires-bailleurs de logements
anciens qu’ils s’engagent à louer nus
à usage d’habitation principale du
PROPRIÉTAIRES-BAILLEURS locataire pendant une durée minimale
de 5 ans (sur la notion d’habitation
Qu’est-ce qui change en 2010 ? principale, il convient de se reporter
Le crédit d’impôt est étendu aux propriétaires-bailleurs qui s’engagent à aux précisions mentionnées au
louer des logements anciens pour une durée minimale de 5 ans. n° 14. de l’instruction 5 B-26-05 du 1er
septembre 2005).
Quelles sont les principales conditions à respecter par le propriétaire-
bailleur ?
- L’engagement de location
Le propriétaire, fiscalement domicilié en France, s’engage à louer le logement
nu à usage d’habitation principale à des personnes autres que son conjoint
ou un membre de son foyer fiscal. Le locataire doit être en outre titulaire d’un
bail. Aucune condition de ressources du locataire n’est exigée.
La durée minimale de cet engagement de location est de 5 ans.
Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans
Seules les dépenses afférentes à un logement achevé depuis plus de 2 ans
ouvrent droit au crédit d’impôt.
- La nature des dépenses
Les dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ainsi que les taux qui s’y
rapportent sont identiques à ceux prévus pour l’habitation principale du
contribuable.
- La location effective et continue
La location doit être effective et continue pendant la période d’engagement.
En cas de congé du locataire pendant la période couverte par l’engagement
de location, le logement doit être aussitôt remis en location jusqu’à la fin
de cette période. A défaut de relocation effective dans un délai de 12 mois,
le crédit d’impôt obtenu pour chaque logement concerné fait l’objet d’une
reprise au titre de l’année au cours de laquelle l’engagement de location
n’est pas respecté. Cette remise en cause intervient dans le délai normal
de reprise, soit jusqu’au 31 décembre de la troisième année qui suit celle
au cours de laquelle l’engagement n’est plus respecté.
- Nombre de logements concernés par foyer fiscal limité à 3 :
Au titre d’une même année d’imposition, le foyer fiscal ne peut bénéficier
du crédit d’impôt que dans la limite des dépenses éligibles relatives à
3 logements loués ou destinés à être mis en location. b = 8 000 €
Quels plafonds sont appliqués aux propriétaires-bailleurs ? b+c = 8 000 €
- Plafond de dépenses par logement :
Un seul seuil est applicable : 8 000 € (quelle que soit la situation + = 8 000 €
familliale).

20

1ere_PARTIE_V21.indd 20 26/11/10 14:15:27


ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO

Améliorer la performance énergétique des logements

L’Eco prêt à taux zéro est un prêt bancaire octroyé aux particuliers par les
établissements bancaires signataires d’une convention avec l’Etat et les
organisations professionnelles sous certaines conditions dans le but de
réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur
logement.
Qui peut en bénéficier ?
Les propriétaires occupant, bailleur ou les sociétés civiles ; individuels ou en
copropriété ; faisant réaliser des travaux d’améliorations par un professionnel.
En cas de copropriété, il faut préciser que chaque copropriétaire peut
faire une demande d’Eco-PTZ pour les travaux d’économie d’énergie réalisés
par la copropriété.
Quelles sont les conditions de ressources ?
Sans conditions de ressources.
Pour quel logement ?
Uniquement pour la résidence principale (individuelle ou située dans un
immeuble collectif).
Puis-je cumuler crédit d’impôt et Eco-PTZ ?
Le cumul des dispositifs Crédit d’impôt et Eco-PTZ est soumis à certaines
conditions, notamment date des travaux et revenu fiscal. Renseignez-vous pour
connaître vos conditions particulières.
Combien d’Eco-PTZ puis-je demander ?
L’Eco-PTZ est limité à un prêt par logement en résidence principale et à 1 prêt
par logement mis en location (dans la limite de 3 logements).
Quels sont les plafonds maximum et comment fonctionnent-ils ?
Les prêts accordés sont plafonnés selon le type de travaux réalisés. L’Eco-PTZ
fonctionne selon 2 options :
- Soit l’option « Bouquet de travaux » :
Il s’agit alors de faire réaliser au moins 2 travaux distincts parmi la liste des
travaux éligibles.
- Soit l’option « performance énergétique globale » :
Il s’agit alors de faire réaliser une étude thermique avant travaux et une étude
thermique après travaux permettant de justifier les économies réalisées.
Quelle est la durée de l’Eco-PTZ ?
La durée de remboursement est de 10 ans maximum (avec un minimum
10 ans
de 3 ans).

21

1ere_PARTIE_V21.indd 21 26/11/10 14:15:28


ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO

Rénover durablement

Quelles sont les autres dépenses couvertes par l’Eco-PTZ ?


L’Eco-PTZ peut sous certaines conditions couvrir les frais induits par les
travaux réalisés afin d’assurer la bonne cohérence et garantir le meilleur
résultat.
Isoler par l’intérieur ou par l’extérieur, cela change quoi ?
Le fait que les matériaux soient apposés sur la face interne ou externe
des éléments à isoler est indifférent, sauf pour les toitures-terrasses où
l’isolant doit être appliqué impérativement en face externe.
Qu’en est-il précisément pour les dépenses liées aux travaux d’isolation ? L’éco-prêt à taux zéro est
un engagement du Grenelle
Tout comme pour le crédit d’impôt, les performances minimales à respecter Environnement. Il permet
sont données pour chaque paroi (voir tableau page suivante). de financer la rénovation
énergétique des logements
Quelle épaisseur d’isolation faut-il mettre en œuvre ? et ainsi de réduire les
L’annexe 2 de l’Arrêté du 30 mars 2009 précise que les résistances consommations d’énergie et
thermiques certifiées doivent être éventuellement minorées selon le les émissions de gaz à effet
de serre.
mode constructif retenu ou à défaut les valeurs issues des calculs selon
les règles Th-BAT priment.
La résistance thermique de l’isolant citée dans le tableau ci-contre doit
donc correspondre à la résistance thermique déclarée dans le cadre du
marquage CE ou certifiée ACERMI minorée de :
- 0 % si l’isolant est continu
- 15 % si l’isolant est pénétré par des fixations
- 20 % si l’isolant est interrompu, ou comprimé à plus de 50 % de son
épaisseur, par des ossatures linéaires non métalliques (chevrons,
pannes, solives,…)
- 50 % si l’isolant est interrompu ou comprimé à plus de 50 % de
son épaisseur, par des ossatures linéaires métalliques. (rails,
fourrures,…)
Les minorations de la résistance thermique, liées à la dégradation de celle-
ci, sont cumulables si la paroi est isolée par empilement de différentes
couches d’isolant, la résistance totale s’obtient par addition des résistances
correspondantes, après minoration éventuelle.

22

1ere_PARTIE_V21.indd 22 26/11/10 14:15:31


ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO

Rockwool est prêt pour l’Eco - Prêt !

Quelques exemples de solutions conseillées dans le cadre d’une


demande d’Eco-PTZ : A noter que l’isolation des
planchers bas ne donne pas
Voir tableau ci-dessous.
droit à l’Eco-PTZ.
Quels sont les documents nécessaires pour que mon dossier soit
présentable à ma banque ?
Le mieux pour faciliter la communication entre vous et votre banquier est Parois concernées Résistance
de lui fournir les documents type mis à disposition par l’Etat sur le site de thermique

l’ADEME : http://ecocitoyens.ademe.fr/financer-mon-projet/renovation/ Murs donnant sur l’extérieur


R ≥ 2,80 m2.KW
(ITE et ITI)
eco-pret-a-taux-zero.
Toitures-terrasses R ≥ 3 m2.KW

Ces documents sont repérables par l’estampille : Rampants toitures R ≥ 4 m2.KW

Planchers de combles perdus R ≥ 5 m2.KW


En 4 couleurs distinctes (voir page suivante):
- Rose pour le Formulaire type Devis « Atteinte d’une performance
énergétique globale minimale » ( 1 )
- Vert pour le Formulaire type Devis « Réalisation d’un bouquet de
travaux » ( 2 )
- Saumon pour le Formulaire type Facture « Atteinte d’une performance
énergétique globale minimale » ( 3 )
- Bleu pour le Formulaire type Facture « Réalisation d’un bouquet de
travaux » ( 4 )

Parois concernées Exigences Conseils Rockwool (sans valeur légale ni contractuelle)


Murs donnant sur l’extérieur R ≥ 2,80 m2. K/W Doublage collé :
(ITE et ITI)
LABELROCK 10 +100 mm R = 2,95 m2.K/W
Doublage sur ossature (isolant posé sans fixation derrière l’ossature) :
ROCKPLUS KRAFT 100 mm R = 2,90 m2.K/W ROCKMUR KRAFT 120 mm R = 3,20 m2.K/W
Isolation extérieure sous enduit
PANNEAU IESE 431 120 mm R = 3,15 m2.K/W
Isolation extérieure sous bardage rapporté
ROCKFAÇADE 120 mm R = 3,35 m2.K/W
Rampants toitures R ≥ 4 m2. K/W DELTAROCK 60 mm R = 1,75 m2.K/W entre chevrons
+ ROCKPLUS KRAFT 120 mm R = 3,50 m2.K/W entre pannes
R totale = 5,25 m2.K/W
Planchers de combles perdus R ≥ 5 m2. K/W JETROCK 270 mm R = 6 m2.K/W

23

1ere_PARTIE_V21.indd 23 26/11/10 14:15:31


ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO

Devis type + facture type = dossier complet

Ces documents doivent être accompagnés des devis et factures détaillées TRAVAUX D’AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ÉLIGIBLES À L’ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO
ATTEINTE D’UNE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE GLOBALE MINIMALE
« FORMULAIRE TYPE - DEVIS »

CADRE A – Données relatives au logement et aux travaux À remplir par le demandeur


Logement CADRE B - Éligibilité des travaux d’économie d’énergie au prêt À faire remplir aux professionnels

fournies par l’entrepreneur. • Adresse de réalisation des travaux


N° d’appartement ________
N°_________
Formulaire type - Devis

Voie____________________________________________________________________________________
À remplir par le porteur du projet (architecte, maître d’œuvre...) le cas échéant
Code postal ________ Ville____________________________________________________________________________________
• Année d’achèvement du logement __________
• Nature du logement faisant l’objet des travaux
❒ maison individuelle ❒ appartement
Je soussigné(e) :
par le demandeur

certifie sur l’honneur que les travaux prévus respectent les critères d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR DEVU0903668A.
Nom de l’entreprise :
• Occupation du logement N° RM, RCS ou SIREN :
❒ par le propriétaire ❒ mis à disposition gratuitement ❒ en location ❒ vacant Mention de l’assurance :
• Catégorie du propriétaire Fait à le Signature Tampon
❒ particulier ❒ société civile

Pour obtenir un Eco-PTZ, quelles sont les étapes essentielles ?


Caractéristiques des travaux
• Travaux réalisés pour le compte À remplir par le bureau d’étude thermique réalisant le calcul
❒ du demandeur ❒ de la copropriété ❒ du demandeur et de la copropriété
• Type de travaux ❒ Performance globale Zone climatique du bâtiment ❒ H1A ❒ H1B ❒ H1C ❒ H2A ❒ H2B ❒ H2C ❒ H2D ❒ H3 Valeur du coefficient a = …..…..…..

• Montant total des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement en ` TTC …=Altitude du bâtiment
__________________ ❒ ≤ 400 m ❒ 400 m < ≤ 800 m ❒ > 800 m Valeur du coefficient b = …..…..…..

• Montant total des frais (étude, architecte, géomètre, assurance…) en `TTC ………………………….=Consommation conventionnelle du bâtiment avant les travaux en énergie primaire,
__________________ Cinitial = …… kWh/(m².an) d’énergie primaire
calculée avec la méthode TH-C-E ex
• Montant total des travaux induits indissociablement liés en `TTC……………………………………= __________________
Si Cinitial < 180 (a+b) =
Consommation conventionnelle ≤ 80 (a+b) = …..
• Montant total en ` TTC ………………………………………………………………………………………=du
__________________
bâtiment rénové en énergie …..
C = ……………………… kWh/(m².an) d’énergie primaire
primaire,
• Montant total en ` TTC des subventions reçues ou à recevoir ❒ de l’ANAH, ❒ d’une collectivité, ❒ autre= calculée avec la
__________ Si C initial ≥ 180 (a+b) =

- L’étape de la réflexion :
méthode TH-C-E ex ≤ 150 (a+b) = …..
…..
Demande accompagnée Je soussigné(e) :
❒ d'une synthèse d'étude thermique ; certifie sur l’honneur exactes les valeurs de consommation conventionnelle d’énergie indiquées ci-dessus, et qu’elles respectent les critères
❒ de ___ devis pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ; d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR DEVU0903668A.

❒ de ___ devis pour les frais ; Nom de l’entreprise :


❒ de ___ devis pour les travaux induits indissociablement liés aux travaux d’amélioration énergétiqueN°
; RM, RCS ou SIREN :
Mention de l’assurance :
❒ de ___ documents attestant de la part des travaux de la copropriété revenant au logement ;
Fait à le Signature Tampon

En ayant une réflexion globale de rénovation énergétique, en se renseignant sur


❒ de ___ documents attestant de l’occupation à titre de résidence principale, et le cas échéant de la location.

Je (nous) soussigné(e)(s),
• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ Prénom :____________________________________
• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ À remplir par les entreprises
Prénom :____________________________________ réalisant les travaux et le cas échéant, par le syndic de copropriété pour le coût
revenant au logement. En signant le présent document, l’entreprise certifie sur l’honneur que les travaux visés
Associé(e)(s), représentant la société civile :_____________________________________________________________________________________
par la présente attestation respectent les prescriptions de l’étude thermique pour atteindre la performance
❒ certifie(ons) sur l’honneur que le logement est occupé à titre de résidence principale ou m’engage (nous engageons) à l’occuper
indiquée.
à titre de résidence principale ou à le donner en location à un ménage qui en fait sa résidence principale dans un délai de six mois à
compter de la date de la déclaration de réalisation des travaux ; ; Nature des travaux Nature des travaux

les solutions techniques envisageables travaux par travaux, en mandatant un


❒ certifie(ons) sur l’honneur ne pas avoir fait d’autre demande d’éco-prêt à taux zéro pour ce logement ;
❒ certifie(ons) sur l’honneur que, à ma (notre) connaissance, le logement n’a pas déjà bénéficié d’un éco-prêt à taux zéro ;
❒ certifie(ons) sur l’honneur que les frais et travaux induits respectent les critères d’éligibilité de l’éco-prêt à taux zéro ;
❒ certifie(ons) sur l’honneur que l’ensemble des renseignements du présent formulaire est exact ; Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
❒ m’engage (nous engageons) à effectivement réaliser les travaux du présent formulaire dans un délai de deux ans Nomà compter de
du signataire : Nom du signataire :
l’émission de l’offre de prêt, et reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) des conséquences auxquelles je m’expose (nous Nom nous exposons) en
de l’entreprise : Nom de l’entreprise :
cas de non réalisation de ceux-ci ; N° RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) que les caractéristiques des travaux du présent formulaire me (nous) donnent le droit de
Mention de l’assurance : Mention de l’assurance :
demander un éco-prêt d’un montant de ________________` et demande(ons) à bénéficier d’un montant de ________________`;
Numéro de devis (facultatif) : Numéro de devis (facultatif) :
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) que les caractéristiques des travaux du présent formulaire me (nous) donnent le droit de
Fait à le Fait à le

architecte ou bureau d’études.


demander un éco-prêt d’une durée comprise entre 36 et 120 mois, qui peut être étendue dans la limite de 180 mois sur acceptation de
Signature Tampon Signature Tampon
l’établissement de crédit, et demande(ons) à bénéficier d’une durée de ________ mois.

Fait à__________________ le ____________


Signature(s) Nature des travaux Nature des travaux

Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
Nom du signataire : Nom du signataire :

- L’étape du choix :
Nom de l’entreprise : Nom de l’entreprise :
N° RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :
Mention de l’assurance : Mention de l’assurance :

1
Numéro de devis (facultatif) : Numéro de devis (facultatif) :
Fait à le Fait à le
Signature Tampon Signature Tampon

En consultant les entreprises, en leur demandant des devis types.


Le devis type permet à chaque intervenant de remplir sa partie et facilite la TRAVAUX D’AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ÉLIGIBLES À L’ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO
RÉALISATION D’UN BOUQUET DE TRAVAUX
« FORMULAIRE TYPE - DEVIS »

coordination future des travaux CADRE A – Données relatives au logement et aux travaux
Logement
• Adresse de réalisation des travaux
N° d’appartement ________
N°_________
CADRE
À remplir par B - Éligibilité des travaux d’économie d’énergie au prêt
le demandeur
Formulaire type - Devis

À remplir par le porteur du projet (architecte, maître d’œuvre...) le cas échéant


Voie____________________________________________________________________________________
Je soussigné(e) :
Code postal ________ Ville____________________________________________________________________________________
À faire remplir aux professionnels
par le demandeur

certifie sur l’honneur que les travaux prévus respectent les critères d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR DEVU0903668A.
• Année d’achèvement du logement __________

- L’étape du « rendez-vous » à la banque :


Nom de l’entreprise :
• Nature du logement faisant l’objet des travaux N° RM, RCS ou SIREN :
❒ maison individuelle ❒ appartement Mention de l’assurance :
• Occupation du logement Fait à le Signature Tampon
❒ par le propriétaire ❒ mis à disposition gratuitement ❒ en location ❒ vacant
• Catégorie du propriétaire
❒ particulier ❒ société civile À remplir par les entreprises réalisant les travaux et le cas échéant par le syndic de copropriété pour le coût
revenant au logement. En signant le présent document, l’entreprise certifie sur l’honneur que les équipements,
Caractéristiques des travaux appareils, matériaux visés par la présente attestation respectent les critères d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR

En vous adressant avec vos devis type à une ou plusieurs banques de votre choix • Travaux réalisés pour le compte DEVU0903668A.
❒ du demandeur ❒ de la copropriété ❒ du demandeur et de la copropriété ❒ Systèmes de chauffage, le cas échéant associés
❒ Isolation thermique performante des toitures à des systèmes de ventilation économiques et performants,
• Type de travaux ❒ Bouquet de 2 actions ❒ Bouquet de 3 actions ou plus ou de production d’eau chaude sanitaire performants
❒ Isolation
• Montant total des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement en ` TTC …= __________________
de combles perdus R additionnelle =….….…. ≥5 ❒ Pose d’une chaudière à condensation et d’un programmateur de
(m².K)/W chauffage
• Montant total des frais (étude, architecte, géomètre, assurance…) en `TTC ………………………….= __________________
❒ Isolation de combles aménagés R additionnelle =….….…. ≥4 ❒ Ou bien pose d’une chaudière basse température
• Montant total des travaux induits indissociablement liés en `TTC……………………………………= __________________ (m².K)/W et d’un programmateur de chauffage (uniquement dans les cas prévus

ayant signé la convention avec l’Etat.


• Montant total en ` TTC ………………………………………………………………………………………= __________________ par l’arrêté)
❒ Isolation de toiture terrasse
• Montant total en ` TTC des subventions reçues ou à recevoir ❒ de l’ANAH, ❒ d’une collectivité, ❒ autre= __________
R additionnelle =….….…. ≥3 ❒ Ou bien pose d’une pompe à chaleur COP =….….…. ≥ 3,3
(m².K)/W et d’un programmateur de chauffage
Demande accompagnée Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
Nom du signataire : Nom du signataire :
❒ de ___ devis pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ;
Nom de l’entreprise : Nom de l’entreprise :
❒ de ___ devis pour les frais ; N° RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :
❒ de ___ devis pour les travaux induits indissociablement liés aux travaux d’amélioration énergétiqueMention
; de l’assurance : Mention de l’assurance :
Numéro de devis (facultatif) : Numéro de devis (facultatif) :
❒ de ___ documents attestant de la part des travaux de la copropriété revenant au logement ; Fait à le Fait à le
❒ de ___ documents attestant de l’occupation à titre de résidence principale, et le cas échéant de laSignature
location. Tampon Signature Tampon

Je (nous) soussigné(e)(s),
• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ Prénom :____________________________________
❒ Isolation thermique performante ❒ Équipements de chauffage
• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ des murs donnant sur l’extérieur
Prénom :____________________________________ utilisant une source d’énergie renouvelable

Quels sont les textes officiels régissant l’Eco-PTZ ?


❒ Isolation des murs
Associé(e)(s), représentant la société civile :_____________________________________________________________________________________
R additionnelle =….….…. ≥ 2,8 ❒ Pose d’une chaudière bois Classe =….….…. ≥3
(m².K)/W ❒ Ou bien pose d’un système de chauffage
❒ certifie(ons) sur l’honneur que le logement est occupé à titre de résidence principale ou m’engage (nous engageons) à l’occuper Rendement =….…. ≥ 70%
à titre de résidence principale ou à le donner en location à un ménage qui en fait sa résidence principale dans un délai de six mois à par poêles bois, foyers fermés ou inserts
compter de la date de la déclaration de réalisation des travaux ; Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
❒ certifie(ons) sur l’honneur ne pas avoir fait d’autre demande d’éco-prêt à taux zéro pour ce logement ; Nom du signataire : Nom du signataire :
❒ certifie(ons) sur l’honneur que, à ma (notre) connaissance, le logement n’a pas déjà bénéficié d’un éco-prêt à taux Nomzéro
de; l’entreprise : Nom de l’entreprise :
❒ certifie(ons) sur l’honneur que les frais et travaux induits respectent les critères d’éligibilité de l’éco-prêt à taux
N°zéro
RM,; RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :
❒ certifie(ons) sur l’honneur que l’ensemble des renseignements du présent formulaire est exact ; Mention de l’assurance : Mention de l’assurance :
❒ m’engage (nous engageons) à effectivement réaliser les travaux du présent formulaire dans un délai de deux Numéro ans à compter de(facultatif) :
de devis Numéro de devis (facultatif) :
l’émission de l’offre de prêt, et reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) des conséquences auxquelles je m’exposeFait (nousà nous exposons) en le Fait à le
cas de non réalisation de ceux-ci ; Signature Tampon Signature Tampon
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) que les caractéristiques des travaux du présent formulaire me (nous) donnent le droit de

Les décrets n° 2009-344 et 2009-346 et l’arrêté du 30 mars 2009 relatifs aux


demander un éco-prêt d’un montant de ________________` et demande(ons) à bénéficier d’un montant de ________________`;
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) que les caractéristiques des travaux du présent formulaire me (nous) donnent le droit de
demander un éco-prêt d’une durée comprise entre 36 et 120 mois, qui peut être étendue dans la limite de 180 mois sur acceptation de
❒ Isolation thermique performante des parois vitrées ❒ Équipements de production d’eau chaude
l’établissement de crédit, et demande(ons) à bénéficier d’une durée de ________ mois. et portes donnant sur l’extérieur utilisant une source d’énergie renouvelable
❒ Pose de fenêtres Uw =…………… W/(m².K) ≤ 1,8 ❒ Installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire
Fait à__________________ le ____________
❒ Pose de fenêtres + volets Ujn =…………… W/(m².K) ≤ 1,8 solaire avec capteurs certifiés CSTBât ou Solar Keymark ou équivalent
Signature(s) ❒ Pose d’une seconde fenêtre Uw =…………… W/(m².K) ≤2
devant une fenêtre existante
(doubles fenêtres)

avances remboursables sans intérêt destinées au financement de travaux de


Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
Nom du signataire : Nom du signataire :
Nom de l’entreprise : Nom de l’entreprise :
N° RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :
Mention de l’assurance : Mention de l’assurance :

2
Numéro de devis (facultatif) : Numéro de devis (facultatif) :
Fait à le Fait à le
Signature Tampon Signature Tampon

rénovation afin d’améliorer la performance énergétique des logements anciens.


TRAVAUX D’AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ÉLIGIBLES À L’ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO
ATTEINTE D’UNE PERFORMANCE GLOBALE MINIMALE
« FORMULAIRE TYPE - FACTURES »

CADRE A – Données relatives au logement et aux travaux CADRE


À remplir par B - Éligibilité des travaux d’économie d’énergie au prêt
le bénéficiaire À faire remplir aux professionnels
Formulaire type - Factures par le bénéficiaire
Logement
• Adresse de réalisation des travaux À remplir par le porteur du projet (architecte, maître d’œuvre...) le cas échéant
N° d’appartement ________
N°_________ Voie____________________________________________________________________________________

Autres dispositifs :
Je soussigné(e) :
Code postal ________ Ville____________________________________________________________________________________
certifie sur l’honneur que les travaux réalisés respectent les critères d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR DEVU0903668A.
• Année d’achèvement du logement __________
• Nature du logement faisant l’objet des travaux Nom de l’entreprise :
❒ maison individuelle ❒ appartement N° RM, RCS ou SIREN :
Mention de l’assurance :
• Occupation du logement
Fait à le Signature Tampon
❒ par le propriétaire ❒ mis à disposition gratuitement ❒ en location ❒ vacant
• Catégorie du propriétaire
❒ particulier ❒ société civile

Pour de plus amples informations sur les autres dispositifs existants


À remplir par les entreprises ayant réalisé les travaux et le cas échéant, par le syndic de copropriété pour le coût
Caractéristiques des travaux revenant au logement.
• Travaux réalisés pour le compte Nature des travaux Nature des travaux
❒ du bénéficiaire ❒ de la copropriété ❒ du bénéficiaire et de la copropriété
• Type de travaux ❒ Performance globale Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
Nom
• Montant total des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement en ` TTC …= du signataire :
__________________ Nom du signataire :
Nom de l’entreprise : Nom de l’entreprise :
• Montant total des frais (étude, architecte, géomètre, assurance…) en `TTC ………………………….= N° __________________
RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :

pour l’acquisition, la construction ou la rénovation d’un logement, • Montant total des travaux induits indissociablement liés en `TTC……………………………………= Mention de l’assurance :
__________________ Mention de l’assurance :
Numéro de devis (facultatif) : Numéro de devis (facultatif) :
• Montant total en ` TTC ………………………………………………………………………………………= Fait__________________
à le Fait à le
• Montant total en ` TTC des subventions reçues ou à recevoir ❒ de l’ANAH, ❒ d’une collectivité,Signature
❒ autre= __________ Tampon Signature Tampon

Demande accompagnée
❒ d'une synthèse d'étude thermique ; Nature des travaux Nature des travaux
❒ de ___ factures pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ;

n’hésitez pas à vous renseigner sur : ❒ de ___ factures pour les frais ;
❒ de ___ factures pour les travaux induits indissociablement liés aux travaux d’amélioration énergétique
❒ de ___ documents attestant de la part des travaux de la copropriété revenant au logement ;
❒ de ___ documents attestant de l’occupation à titre de résidence principale, et le cas échéant de laNuméro

Je (nous) soussigné(e)(s),
location.
Coût total revenant au logement en ` TTC =
Nom du signataire :
Nom; de l’entreprise :
N° RM, RCS ou SIREN :
Mention de l’assurance :
de devis (facultatif) :
Fait à
Signature
le
Tampon
Coût total revenant au logement en ` TTC =
Nom du signataire :
Nom de l’entreprise :
N° RM, RCS ou SIREN :
Mention de l’assurance :
Numéro de devis (facultatif) :
Fait à
Signature
le
Tampon

- les prêts adossés au livret développement durable


• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ Prénom :____________________________________
• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ Prénom :____________________________________

Associé(e)(s), représentant la société civile :_____________________________________________________________________________________


À remplir par le bureau d’étude thermique ayant réalisé le calcul
❒ certifie(ons) sur l’honneur que le logement est occupé à titre de résidence principale ou m’engage (nous engageons) à l’occuper
à titre de résidence principale ou à le donner en location à un ménage qui en fait sa résidence principale dans un délai de six mois à
Zone climatique du bâtiment ❒ H1A ❒ H1B ❒ H1C ❒ H2A ❒ H2B ❒ H2C ❒ H2D ❒ H3 Valeur du coefficient a = …..…..…..
compter de la remise du présent formulaire ;
❒ certifie(ons) sur l’honneur que, à ma (notre) connaissance, le logement n’a bénéficié que d’un éco-prêt à taux zéro Altitude
; du bâtiment ❒ ≤ 400 m ❒ 400 m < ≤ 800 m ❒ > 800 m Valeur du coefficient b = …..…..…..
❒ certifie(ons) sur l’honneur que les frais et travaux induits respectent les critères d’éligibilité de l’éco-prêt à taux zéro ;
Consommation conventionnelle du bâtiment avant les travaux en énergie primaire,
❒ certifie(ons) sur l’honneur que l’ensemble des renseignements du présent formulaire est exact ; Cinitial = …… kWh/(m².an) d’énergie primaire

- les aides de l’ANAH, les aides régionales,


calculée avec la méthode TH-C-E ex
❒ certifie(ons) sur l’honneur avoir effectivement réalisé les travaux du présent formulaire ;
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) que les caractéristiques des travaux du présent formulaire me (nous) donnaient le droitconventionnelle
de Si Cinitial < 180 (a+b) =
Consommation ≤ 80 (a+b) = …..
demander un éco-prêt d’un montant de ________________` et avoir bénéficié d’un montant de ________________`; …..
du bâtiment rénové en énergie
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) des modalités de régularisation dans le cas où j’aurais (nous aurions) bénéficié d’un éco-prêt C = ……………………… kWh/(m².an) d’énergie primaire
primaire, calculée avec la Si C initial ≥ 180 (a+b) =
d’un montant supérieur au montant auquel j’avais (nous avions) droit ; méthode TH-C-E ex ≤ 150 (a+b) = …..
…..
❒ reconnais(sons) avoir bénéficié à ma (notre) demande d’un éco-prêt d’une durée de ________ mois.
Je soussigné(e) :
Fait à__________________ le ____________ Date de remise_______________
certifie sur l’honneur exactes les valeurs de consommation conventionnelle d’énergie indiquées ci-dessus, et que les travaux énumérés ci-
dessus ont permis d’atteindre la performance indiquée qui respecte les critères d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR DEVU0903668A.
Signature(s) (cachet de l’établissement)

- les Eco-Subventions,
Nom de l’entreprise :
N° RM, RCS ou SIREN :
Mention de l’assurance :
Fait à le Signature Tampon

- le Nouveau prêt à 0% pour l’acquisition de logements BBC, 3


- le Crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt,
- la TVA 5,5% TRAVAUX D’AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ÉLIGIBLES À L’ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO
RÉALISATION D’UN BOUQUET DE TRAVAUX
« FORMULAIRE TYPE - FACTURES »

CADRE B - Éligibilité des travaux d’économie d’énergie au prêt À faire remplir aux professionnels
CADRE A – Données relatives au logement et aux travaux À remplir par le bénéficiaire

…(liste non exhaustive)


Formulaire type - Factures par le bénéficiaire
Logement
• Adresse de réalisation des travaux À remplir par le porteur du projet (architecte, maître d’œuvre...) le cas échéant
N° d’appartement ________
N°_________ Voie____________________________________________________________________________________
Je soussigné(e) :
Code postal ________ Ville____________________________________________________________________________________
certifie sur l’honneur que les travaux réalisés respectent les critères d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR DEVU0903668A.
• Année d’achèvement du logement __________
Nom de l’entreprise :

Pour des conseils pratiques et gratuits sur la maîtrise de l’énergie et


• Nature du logement faisant l’objet des travaux N° RM, RCS ou SIREN :
❒ maison individuelle ❒ appartement Mention de l’assurance :
• Occupation du logement Fait à le Signature Tampon
❒ par le propriétaire ❒ mis à disposition gratuitement ❒ en location ❒ vacant
• Catégorie du propriétaire
❒ particulier ❒ société civile À remplir par les entreprises ayant réalisé les travaux et le cas échéant, par le syndic de copropriété pour le coût
revenant au logement. En signant le présent document, l’entreprise certifie sur l’honneur que les équipements,
Caractéristiques des travaux appareils, matériaux visés par la présente attestation respectent les critères d’éligibilité prévus par l’arrêté n° NOR

les énergies renouvelables, contactez les Espaces INFO-ENERGIES, un • Travaux réalisés pour le compte DEVU0903668A.
❒ du bénéficiaire ❒ de la copropriété ❒ du bénéficiaire et de la copropriété ❒ Systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des
❒ Isolation thermique performante des toitures systèmes de ventilation économiques et performants, ou de
• Type de travaux ❒ Bouquet de 2 actions ❒ Bouquet de 3 actions ou plus production d’eau chaude sanitaire performants
• Montant total des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement en ` TTC …= __________________
❒ Isolation de combles perdus R additionnelle =….….…. ≥5 ❒ Pose d’une chaudière à condensation et d’un programmateur
(m².K)/W de chauffage
• Montant total des frais (étude, architecte, géomètre, assurance…) en `TTC ………………………….= __________________
❒ Isolation de combles aménagés R additionnelle =….….…. ≥4 ❒ Ou bien pose d’une chaudière basse température
• Montant total des travaux induits directement liés en `TTC ……………………………………………= __________________ (m².K)/W et d’un programmateur de chauffage (uniquement dans les cas prévus

réseau de spécialistes à votre service.


• Montant total en ` TTC ………………………………………………………………………………………= __________________ par l’arrêté)

• Montant total en ` TTC des subventions reçues ou à recevoir ❒ de l’ANAH, ❒ d’une collectivité,❒❒Isolation ❒ Ou bien pose d’une pompe à chaleur et
de toiture terrasse R additionnelle =….….…. ≥3 COP =….….…. ≥ 3,3
autre= __________
(m².K)/W d’un programmateur de chauffage
Demande accompagnée Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
❒ de ___ factures pour les travaux d’amélioration de la performance énergétique ; Nom du signataire : Nom du signataire :
Nom de l’entreprise : Nom de l’entreprise :
❒ de ___ factures pour les frais ; N° RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :
Mention
❒ de ___ factures pour les travaux induits indissociablement liés aux travaux d’amélioration énergétique ; de l’assurance : Mention de l’assurance :

Trouvez le plus proche de chez vous en appelant le n° Azur (valable en


Numéro de devis (facultatif) : Numéro de devis (facultatif) :
❒ de ___ documents attestant de la part des travaux de la copropriété revenant au logement ;
Fait à le Fait à le
❒ de ___ documents attestant de l’occupation à titre de résidence principale, et le cas échéant de laSignature
location. Tampon Signature Tampon

Je (nous) soussigné(e)(s),
• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ Prénom :_____________________________________
❒ Isolation thermique performante ❒ Équipements de chauffage
• Nom : ______________________ Nom de jeune fille : __________________ des murs donnant sur l’extérieur
Prénom :_____________________________________ utilisant une source d’énergie renouvelable
❒ Isolation des murs R additionnelle =….….…. ≥ 2,8 ❒ Pose d’une chaudière bois Classe =….….…. ≥3
Associé(e)(s), représentant la société civile :_____________________________________________________________________________________

France métropolitaine, prix d’un appel local) : 0810 060 050


(m².K)/W ❒ Ou bien pose d’un système de chauffage
❒ certifie(ons) sur l’honneur que le logement est occupé à titre de résidence principale ou m’engage (nous engageons) à l’occuper Rendement =….…. ≥ 70%
par poêles bois, foyers fermés ou inserts
à titre de résidence principale ou à le donner en location à un ménage qui en fait sa résidence principale dans un délai de six mois à
compter de la remise du présent formulaire ; Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
❒ certifie(ons) sur l’honneur que, à ma (notre) connaissance, le logement n’a bénéficié que d’un éco-prêt à taux zéro Nom ; du signataire : Nom du signataire :
❒ certifie(ons) sur l’honneur que les frais et travaux induits respectent les critères d’éligibilité de l’éco-prêt à tauxNom
zérode
; l’entreprise : Nom de l’entreprise :
❒ certifie(ons) sur l’honneur que l’ensemble des renseignements du présent formulaire est exact ; N° RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :
❒ certifie(ons) sur l’honneur avoir effectivement réalisé les travaux du présent formulaire ; Mention de l’assurance : Mention de l’assurance :
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) que les caractéristiques des travaux du présent formulaire me (nous) donnaientNuméro de le devis
droit (facultatif)
de : Numéro de devis (facultatif) :
demander un éco-prêt d’un montant de ________________` et avoir bénéficié d’un montant de ________________`; Fait à le Fait à le

www.ademe.fr
❒ reconnais(sons) avoir été informé(e)(s) des modalités de régularisation dans le cas où j’aurais (nous aurions) bénéficié
Signatured’un éco-prêt Tampon Signature Tampon
d’un montant supérieur au montant auquel j’avais (nous avions) droit ;
❒ reconnais(sons) avoir bénéficié à ma (notre) demande d’un éco-prêt d’une durée de ________ mois.

Fait à__________________ le ________ ❒ Isolation thermique performante des parois vitrées ❒ Équipements de production d’eau chaude
Date de remise_______________
et portes donnant sur l’extérieur utilisant une source d’énergie renouvelable
Signature(s) (cachet de l’établissement) ❒ Pose de fenêtres Uw =…………… W/(m².K) ≤ 1,8 ❒ Installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire
❒ Pose de fenêtres + volets Ujn =…………… W/(m².K) ≤ 1,8 solaire avec capteurs certifiés CSTBât ou Solar Keymark ou équivalent
❒ Pose d’une seconde fenêtre Uw =…………… W/(m².K) ≤2

www.developpementdurable.gouv.fr
devant une fenêtre existante
(doubles fenêtres)
Coût total revenant au logement en ` TTC = Coût total revenant au logement en ` TTC =
Nom du signataire : Nom du signataire :
Nom de l’entreprise : Nom de l’entreprise :
N° RM, RCS ou SIREN : N° RM, RCS ou SIREN :

4
Mention de l’assurance : Mention de l’assurance :
Numéro de devis (facultatif) : Numéro de devis (facultatif) :
Fait à le Fait à le
Signature Tampon Signature Tampon

24

1ere_PARTIE_V21.indd 24 26/11/10 14:15:32


CONFORT D’ÉTÉ

Tuiles

Isolant
thermique
Thermique d’été : ce n’est pas une fatalité
d’avoir chaud dans ses combles en été Parement

COMBLES

i
ro
Pa
L’élévation de la température dans les combles aménagés est une source d’inconfort :
L’agrément de combles aménagés exposés au soleil s’apprécie particulièrement en été : il s’agit d’une perception ressentie à l’intérieur
des locaux, dépendant notamment de la température de l’air, de la température des parois, du taux d’humidité de l’air et de la circulation
d’air (courants d’air).
De la pente et de la couleur de la couverture dépend l’absorption de la chaleur, conduisant parfois à des températures de l’ordre de 70 ou
80 °C. L’isolant, se situant entre la couverture et le parement du comble, retarde et amortit les variations de températures.
Après les ouvertures, c’est le toit qui apporte le plus de chaleur dans les combles. L’isolation de la toiture est primordiale : on choisit
l’isolant notamment pour sa résistance thermique et sa diffusivité.

La diffusivité : elle caractérise l’aptitude de l’isolant à retarder la progression d’un « pic de surchauffe » de la face extérieure vers
la face intérieure : plus elle est faible et plus l’isolant retarde cette progression de l’extérieur vers l’intérieur.

Phénomène de “pic de surchauffe” au niveau de la paroi des combles aménagés :


Aux environs de 14 heures, le soleil provoque une rapide élévation de la température de la couverture, qualifié “pic de surchauffe”. En fonction
de la masse volumique et de la diffusivité de l’isolant, cette élévation de température atteindra les combles avec une moindre amplitude et après
un laps de temps plus ou moins long. Les panneaux de laine de roche de masse volumique élevée retardent et atténuent la perception de la
chaleur à l’intérieur.
Masse*
Exemple de solutions R Epaisseur Diffusivité
volumique
Rockwool
Kg/m3 m2.K/W mm cm2/h
ROCKCIEL 105 5 180 12
ROCKPLUS et DELTAROCK 50 5,25 60 +120 25
EASYROCK 25 5,10 200 55
*masse volumique moyenne par lot de fabrication

Informations complémentaires :
Caractéristiques pour d’autres matériaux de construction (à partir d’extraits des règles Th-U).

Masse volumique Conductivité thermique Capacité thermique massique Diffusivité


Kg/m3 W/m.K J/kg.K cm2/h
Panneau de particules
680 à 820 0,18 1700 5
de bois
Bois mi lourd 565 à 750 0,18 1600 6
Liège 100 à 150 0,049 1560 9
Plaque de plâtre 750 à 900 0,25 1000 11
Terre cuite 1600 à 1700 0,64 1000 14
Béton plein 2300 à 2400 2,30 1000 35
Polystyrène expansé 13 à 15 0,047 1450 83
Laine de verre 10 à 15 0,047 1030 131

25

1ere_PARTIE_V21.indd 25 26/11/10 14:15:35


CONFORT D’ÉTÉ

Inertie thermique :

L’inertie thermique d’un local (ou capacité thermique du local) contribue à réguler sa température ambiante en
absorbant de la chaleur quand il fait plus chaud et en la restituant quand il fait plus frais. La laine de roche (par sa
masse volumique et son épaisseur) augmente l’inertie thermique.

Masse* volumique Epaisseur Capacité thermique Contribution de


Solution Rockwool
Kg/m 3
mm 2
J/m .K l’isolant àl’inertie thermique

ROCKCIEL 105 180 194670 +++


ROCKPLUS et DELTAROCK 50 60 +120 92700 ++
EASYROCK 25 200 51500 +

26

1ere_PARTIE_V21.indd 26 26/11/10 14:15:35


LA PERFORMANCE ACOUSTIQUE

L’acoustique : définition

L’acoustique permet d’étudier les sons en les mesurant. Il s’intéresse à


la propagation, l’absorption et la transmission des ondes sonores. Cette
notion mentionne aussi la physiologie de l’oreille et la sensibilité auditive.

Comment définit-on un son ?


Le son se définit par trois critères : son niveau, sa fréquence et sa durée.
Un niveau sonore se mesure en décibels et il est courant de placer les
niveaux sonores rencontrés sur une échelle du bruit qui s’étend de 0
dB (seuil d’audibilité) à 130 dB (seuil de la douleur). Les bruits de la vie
courante sont généralement compris entre 30 (une chambre à coucher) et
80 dB (une voiture). Au-delà de 80 dB, une trop longue exposition au bruit
peut s’avérer dangereuse. On range notamment dans cette catégorie les
activités de loisirs (discothèques, salles de concert, sports mécaniques...).
Les sources les plus élevées (aéroports, marteaux-piqueurs sur un
chantier) émettent des niveaux sonores supérieurs à 120 dB.
De plus, un son pur se compose d’une fréquence, les sons se composent de
plusieurs fréquences, leur analyse s’intéresse particulièrement au spectre
fréquentielle audible. Pour simplifier l’analyse d’un spectre, la gamme de
fréquence audible est divisée en bandes de fréquences (ou encore appelé
bande d’octave ou octave). En acoustique du bâtiment, la gamme de
fréquence considérée par la réglementation est comprise entre les bandes
centrées des octaves 125 et 4000 Hz. Lorsqu’une analyse plus fine est
nécessaire, des bandes plus étroites sont utilisées ; elles correspondent
aux bandes d’octaves divisées en 3 bandes. On parle alors de bandes de
tiers d’octave.
Le dernier critère pour le définir est la durée, il est plus ou moins longue
ou très courte, on parle alors de sons impulsifs (choc, explosion, etc.), elle
se mesure en seconde (s).

Comment se propage le son ?


L’ADDITION DE NIVEAUX SONORES
Les sons et les bruits se propagent dans les gaz (l’air), les liquides (l’eau)
Méthode simplifiée
ou les solides (objet). Quand un objet vibre, ce mouvement se transmet
aux particules d’air environnantes. La vibration créé une onde sonore (des 60 dB + 60 dB = 63 dB :
compressions et des décompressions de l’air) qui se propage de proche en même niveau @ augmentation de 3 dB
proche dans toutes les directions, à l’image d’une onde se propageant à la 60 dB + 70 dB = 70 dB :
surface de l’eau. 10 dB d’écart @ pas d’augmentation

27

1ere_PARTIE_V21.indd 27 26/11/10 14:15:37


LA PERFORMANCE ACOUSTIQUE

Propagation du son

Il existe 3 modes de diffusion :


- Le rayonnement acoustique correspond à la vibration d’un solide qui
communique son énergie aux particules d’air environnantes, à l’image
d’un haut-parleur, qui est constitué d’une membrane qui vibre et rayonne
du son.
- Le bruit d’impact correspond à une propagation solidienne dans les
matériaux. Un son peut être causé par un choc, comme par exemple un
coup de marteau, une chute d’objet, un raclement de chaise. Le choix
de matériaux adaptés permet d’interrompre cette diffusion et de réduire
cette transmission (ou propagation) sonore dans la structure.
- Le bruit aérien correspond à la propagation aérienne à travers les
matériaux. Un son diffusé par l’air provient de l’extérieur (la circulation, les
travaux...) ou de l’inétrieur d’un bâtiment (une voix, une chanson entendue
à la radio...) et traverse les parois. Le bruit aérien correspond à la partie
de l’énergie sonore qui réussit à traverser la paroi. Le choix de matériaux
adaptés permet de limiter, d’affaiblir cette énergie transmise.

Comment comprendre les différents modes de diffusion des sons ?


A chaque mode de diffusion correspond une manière de répondre, de
trouver un début de solution. Toutefois, puisque les modes de diffusions
sont souvent combinés et simultanés, le fait de stopper ou de limiter un
des modes de diffusion, ne garantit pas toujours une maitrise totale de la
diffusion et les autres modes continueront d’exister.

Quelques exemples :
Bruit de télévision accroché à un mur = Rayonnement + Aérien
Le rayonnement des haut-parleurs diffuse le son dans la pièce. Les parois
(murs, plafonds, sols) peuvent être trop lisses et donc réverbérer le son
de façon anarchique et parfois désagréable. Une des solutions consiste à
organiser la diffusion entre les parois en créant des parois absorbantes :
- Sur le sol avec des revêtements textiles (tapis, moquette,…)
- Ou sur les murs avec des doublages perforés (contre-cloison à
parement perforé isolés à l’arrière en laine de roche nue)
- Ou sur les murs avec des revêtements textiles (tissu agrafé sur une
ossature isolée par une laine de roche nue)
- Ou/et sur le plafond avec un plafond suspendu perforé ou absorbant. R

28

1ere_PARTIE_V21.indd 28 26/11/10 14:15:37


LA PERFORMANCE ACOUSTIQUE

Bien isoler, c’est aussi


se protéger du bruit

Bruit de pas, de chaise, d’objets qui tombe, de percement dans les murs…
= Impact + Rayonnement
Le choc sur le sol ou contre les murs transmet une énergie sonore qui se
diffuse par voie solidienne dans les structures, puis le son rayonne dans
l’air à travers la structure sollicitée. Une façon de limiter cette diffusion est
de couper son chemin par un matériau résilient capable de perturber la
propagation du bruit. Par exemple, des panneaux de laine de roche rigide
placés sous la chape maçonnée des logements ou bureaux permet de
réduire les bruits d’impacts au sol.

Bruit de passage des voitures, d’un train,…= Rayonnement + Aérien


Le bruit généré par les transports routiers notamment se diffuse dans l’air
puis dans les parois de bâtiment. L’isolation des façades par l’intérieur ou par
l’extérieur permet d’affaiblir l’énergie transmise dans les parois. Par exemple,
la pose de complexes de doublage en laine de roche collés contre les murs
intérieurs permet de réduire les bruits aériens de façon considérable.

Comment choisir la performance qui nous intéresse ?


Afin de mieux évaluer les performances d’un élément de construction par
rapport à une gêne existante, deux indices ont été créés. L’un par rapport
à un bruit du tout venant appelé bruit rose (Indice RA), l’autre par rapport à
un bruit reproduisant un trafic routier (plus riche en basses fréquences) : le
bruit route (Indice RA,Tr).

Comment résoudre ou améliorer la problématique acoustique d’une paroi ?


Pour améliorer l’isolation acoustique, plusieurs solutions sont possibles.
Dans le cas des transmissions directes, les matériaux de construction plus
lourds (loi de masse) ou les parois doubles (principe masse / ressort / masse)
sont un rempart efficace contre le bruit. Dans le cas des transmissions
latérales, il faut veiller à la jonction entre les parois étudiées (la qualité de
l’isolation dépend à la fois de la mise en œuvre et du choix des matériaux).
Quant aux transmissions parasites, généralement dues à des défauts de
construction, on peut tout simplement reboucher les fissures ou les joints.

Comment choisir un matériau ?


L’architecte dispose de trois types de matériaux pour modifier la
réverbération d’une salle :
- les matériaux réfléchissants (à surface dure), (1)
- les matériaux absorbants (généralement mous), (2)
- les matériaux diffusants (à surface irrégulière). (3)

29

1ere_PARTIE_V21.indd 29 26/11/10 14:15:38


LA PERFORMANCE ACOUSTIQUE

Les transmissions acoustiques,


les comprendre pour mieux les traiter

Une salle confortable combine généralement les trois matériaux, dans les
mêmes proportions.

Les transmissions Acoustiques : [4]

Dans les bâtiments, le bruit ne se transmet pas seulement de manière


directe. Il passe par les parois séparatives, les côtés, le plancher ou le
plafond. Il profite de défauts localisés et de tous les passages vulnérables
[4]
(cheminée, canalisations...).

- La transmission directe (4)


[5]
Lors de la propagation d’une onde acoustique, les particules d’air en contact
[4]
avec une paroi solide vont transmettre à ce solide leur vibration, avec une
[6]
intensité moindre. Les particules solides transmettent cette vibration
à travers la paroi et mettent en vibration les particules d’air situées de
[4]
l’autre côté : c’est une transmission directe à travers une paroi. [5]

- La transmission latérale (5)


La transmission d’un son entre deux locaux dépend non seulement
de la paroi séparative, mais aussi des transmissions latérales. Ces [6]
transmissions viennent des parois latérales connectées au séparatif du
plancher et du plafond. Elles peuvent même devenir prépondérantes, par [6]
exemple lorsqu’un faux plafond est filant entre deux locaux.
[6]
- La transmission parasite (6)
On parle de transmission parasite lorsque l’air peut passer librement
entre deux locaux du fait d’un défaut d’étanchéité : fuites par les portes,
passage d’air par les réseaux de ventilation, etc. Ces transmissions sont
toujours pénalisantes puisque l’onde acoustique n’est pas atténuée en se
propageant dans l’air.

- La transmission solidienne (7)


On parle de transmission solidienne quand le trajet du son est [7]
essentiellement situé dans un solide : par exemple, la musique d’une
discothèque en sous-sol peut s’entendre jusqu’au 6ème étage, le bruit se
propageant par la structure du bâtiment.
À ce titre, une transmission solidienne fait partie intégrante des
transmissions latérales.

30

1ere_PARTIE_V21.indd 30 26/11/10 14:15:38


LA PERFORMANCE ACOUSTIQUE

Les différents niveaux sonores

L’acoustique est une affaire d’expert :


Tout le monde peut réaliser des travaux d’isolation acoustique dans un
bâtiment sur la base des données fournies par les fabricants de matériaux
de construction (rapports d’essai) et ainsi améliorer les performances de
l’ouvrage.
Toutefois, lorsqu’une performance spécifique est recherchée et qu’il s’agit
d’une condition primordiale exigée par le maitre d’ouvrage (cas d’un studio
de répétition, d’un cinéma, de bureaux, d’hôtels, d’hôpitaux, de locaux
d’enseignement, d’ateliers,…), cette mission doit être confiée à un expert,
l’acousticien. L’acousticien utilise les données des rapports d’essais
acoustiques et réalise des simulations adaptées aux projets considérés.
- L’acoustique architecturale permet de mesurer et de maîtriser la qualité
sonore d’un bâtiment, dans une optique de confort et de bien-être. Pour
rendre un espace vivable, il faut le protéger du bruit et des vibrations, en
vérifiant les conditions d’émission et de réception des ondes sonores. Dans
un local, le bruit est propagé dans toute la structure du bâtiment.
- L’acoustique interne s’intéresse aux bruits émis à l’intérieur d’un local,
exprimée par le pouvoir d’absorption et la durée de réverbération du local,
la correction acoustique vise à la maîtrise de l’énergie sonore réfléchie sur
les parois.
- L’isolement au bruit aérien représente la différence de niveaux sonores
de part et d’autre d’une paroi. D’un côté, on émet un bruit aérien (à
l’aide d’un haut-parleur par exemple) dont on mesure le niveau sonore à
l’émission. De l’autre côté, on mesure le niveau sonore de la réception, par
différence on obtient l’isolement aérien de la paroi étudiée.
- L’isolement au bruit d’impact (ou réduction au bruit d’impact) représente
la différence de niveaux sonores de part et d’autre d’une paroi. D’un côté,
on émet un bruit solidien (à l’aide d’une machine à choc par exemple) dont
on mesure le niveau sonore à l’émission. De l’autre côté, on mesure le
niveau sonore de la réception, par différence on obtient l’isolement au bruit
d’impact de la paroi étudiée.

31

1ere_PARTIE_V21.indd 31 26/11/10 14:15:39


LA PERFORMANCE ACOUSTIQUE

1 L’indice d’affaiblissement acoustique Rw : 2 L’Isolement acoustique DnT,w :

Quels sont les indices à utiliser et comment fonctionnent-ils ?

(1) Mesuré en laboratoire, l’indice (2) Mesuré in situ, l’isolement


Rw, quantifie l’atténuation acous- acoustique D quantifie
tique d’un élément de construction l’atténuation acoustique entre
pour s’affranchir des transmissions deux locaux (ou entre l’extérieur
du bruit par les parois latérales. et un local). Il dépend des divers-
R = L1- L2 es transmissions acoustiques
Cette grandeur est obtenue par (transmission directe à travers
une mesure en laboratoire (selon le séparatif, mais aussi trans-
la norme NF EN ISO 140-3). Les missions latérales et transmis-
locaux d’émission et de réception sions parasites).
du laboratoire sont conçus D ≈ L1- L2
de façon à ne pas permettre Cette grandeur est obtenue par
la transmission directe par une mesure in situ (selon la
l’intermédiaire de l’échantillon norme NF EN ISO 140-4).
testé. Cette procédure permet de En Europe, les isolements
s’affranchir des transmissions acoustiques sont donnés dans
latérales. les rapports de mesures in situ
En Europe, les indices vis-à-vis d’un bruit rose pour
d’affaiblissements acoustiques les isolements intérieurs, DnT,A
sont donnés dans les rapports ou DnT,w + C), et vis-à-vis d’un
d’essais acoustiques en laboratoire vis-à-vis d’un bruit rose, bruit route pour les isolements extérieurs, DnT,A,tr ou DnT,
Rw+C ou RA, ou vis-à-vis d’un bruit route Rw + Ctr ou R A,tr. w + Ctr.

Plus la valeur de R est grande, plus le séparatif est Plus la valeur D est grande, plus l’isolement aux
isolant. bruits aériens est grand.

30 à 45
40
27 30 à 45 30
53
42
60
58 43
47 47
58 47
32 60
53
50

32

1ere_PARTIE_V21.indd 32 26/11/10 14:15:54


LA PERFORMANCE ACOUSTIQUE

Réduire les nuisances sonores


grâce à la laine de roche

Le niveau du bruit de choc :


La présence de transmissions latérales et la qualité de mise en œuvre des planchers et parois, implique que le niveau de
bruit de choc L’ mesuré in situ est forcément supérieur au niveau de bruit de choc L du plancher mesuré en laboratoire.

Le niveau de bruit de choc Ln,w désigne le bruit généré par Le niveau de bruit de choc L’ est mesuré in situ lorsque
un plancher excité par une machine à chocs normalisée. la machine à chocs normalisée excite un plancher dans
Cette valeur est mesurée en un autre local. Pour comparer les valeurs issues de la
laboratoire pour s’affranchir mesure, le résultat est corrigé en fonction de l’acoustique
des transmissions du bruit par interne du local de réception. On parle alors de L’.
les parois latérales. Le niveau
de bruit de choc d’une machine
normalisée sur une dalle béton
seule de 14 cm d’épaisseur est
de 78 dB.

Pour en savoir plus :


Les exigences réglementaires par type d’ouvrage sont
détaillées dans la Documentation Acoustique.
➢ Dans la partie mise en œuvre de cet ouvrage, sont repris
les principaux essais acoustiques réalisés et correspondants
aux applications décrites.
➢ Dans le Guide Acoustique 2009, sont repris tous les systèmes testés en laboratoire de façon exhaustive et
détaillée précédée d’une partie théorique destinée aux professionnels du bâtiment (architectes, économistes, maitres
d’ouvrage,…)
➢ Sur le site internet, www.rockwool.fr sont disponibles toutes les fiches de synthèse acoustiques, véritable outils de
prescriptions des montages Rockwool testés.

50
38 50
55
30 50 55
60
30 à 45
43 30
60
50

33

1ere_PARTIE_V21.indd 33 26/11/10 14:16:01


V\ZcXZ&.%.E]did\gVe]ZEVig^X`BdY‚qI^bEVccZaa!8dgW^h

CHAMBRE D’INGMAR
85dB

SALON DE KIRSTEN 25dB

En Scandinavie, on aime autant la liberté que le respect des autres, c’est pour ça qu’on aime la laine de roche...
C’est avec le plus grand soin et une technique éprouvée que ROCKWOOL fabrique sa laine de roche. Produit naturel en
roche volcanique, sa structure permet de vous protéger efficacement du froid et du chaud. Ajoutez à cela des performances
exceptionnelles pour vous protéger du bruit, de l’humidité et du feu, tout en respectant l’environnement, et vous comprendrez
pourquoi la laine de roche ROCKWOOL est devenue l’isolant préféré des scandinaves. www.rockwool.fr

HDAJI>DC9É>HDA6I>DCEDJGIDJI:A6B6>HDCq8DB7A:HID>IJG:HqBJGH8AD>HDCHqHDAHEA6C8=:GH

1ere_PARTIE_V21.indd 34 26/11/10 14:16:09


LA SÉCURITÉ INCENDIE

LA LAINE DE ROCHE, incombustible par nature

Parce que nous ne sommes pas tous égaux face aux dangers du feu, les
enjeux liés à la protection et la sécurité des personnes, des biens, des
bâtiments et de l’environnement, constituent l’objectif majeur de Rockwool
en matière de protection incendie passive dans la construction et la
rénovation.
Pour atteindre ce but, deux mots qualifient Rockwool : qualité et maîtrise.
Qualités certifiées d’incombustibilité de ses produits en laine de roche
et performances exceptionnelles de comportement au feu.
Maîtrise de ses recommandations à toutes les étapes de la construction
et de la rénovation, et expertise reconnue dans le domaine de la
protection incendie.
En France, plusieurs réglementations sont applicables, en fonction de
la destination des bâtiments : établissements recevant du public (ERP),
immeubles de grande hauteur (IGH), bâtiments d’habitation, Installations
Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), bâtiments du
travail, etc... Elles sont assujetties à des exigences en termes de résistance
au feu et de réaction au feu.
Les produits de la construction seront à terme tous soumis à la même
réglementation européenne. Rockwool depuis 2002 s’engage à fournir les
seuls vrais documents officiels et en vigueur concernant la réaction au
feu de ces produits : un certificat ACERMI ou CE ou une déclaration CE
mentionnant clairement le classement EUROCLASSE.

La laine de roche est non combustible par nature.


Elle ne contribue donc pas au développement du feu, ne s’enflamme pas,
ne propage pas les flammes et ne dégage pas de fumées toxiques.
Elle est classée A1.

Au-delà des produits présentés dans ce


catalogue, Rockwool propose à travers le monde
des produits et solutions reconnus pour leur
performance incendie dans les domaines les
plus variés (plate-formes offshore, paquebots,
centrale nucléaire, génie civil, industrie,…)

35

1ere_PARTIE_V21.indd 35 26/11/10 14:16:10


LA SÉCURITÉ INCENDIE

Quelques chiffres clés

[source : ministère de l’intérieur, direction de la sécurité civile]

En 2009, la sous direction des sapeurs pompiers et des acteurs du secours


a recensé 312 100 incendies pour l’année 2008 soit 16% des interventions
au niveau national, c’est-à-dire plus que le nombre d’accidents de
circulation.

102 864 incendies en 2008 ont eu lieu dans des bâtiments.

86 060 feux d’habitations

5538 feux dans des entrepôts et locaux industriels

5158 feux dans les ERP* sans locaux à sommeil

3306 feux dans des locaux agricoles

2130 feux dans des ERP* avec locaux à sommeil

672 feux dans des locaux artisanaux

12 226 victimes en 2008 sont décédées ou ont été blessées dans les
incendies liés aux feux de bâtiments.
0% 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 100 %

Feux d’habitations
327 768 9 580
(10 675)

Feux d’ERP* sans


8 26 405
locaux à sommeil (439)

Feux d’ERP* avec


11 42 503
locaux à sommeil (439)

Feux d’entrepôts &


4 34 353
locaux indust. (391)

Feux de locaux
7 19 103
agricoles ( 129)

Feux de végétations
4 8 125
(137)

Feux de locaux
1 1 35
artisanaux (36)

Décédés Blessés graves Blessés légers


* ERP : Etablissements recevant du public

@ 87% des victimes sont blessées ou périssent dans les incendies d’habitations

36

1ere_PARTIE_V21.indd 36 26/11/10 14:16:12


LA SÉCURITÉ INCENDIE

Les produits ROCKWOOL permettent de porter secours


en participant à la résistance au feu des ouvrages

Face à ce constat, il est urgent et nécessaire de construire durablement


d’un point de vue sécurité incendie. Le principal danger :
Le concepteur se trouve face à deux problématiques : les fumées.
- une nécessité de limiter la présence de flammes, la production de
Les fumées constituent la
chaleur et le volume des fumées, en réduisant l’usage de produits première cause de décès dans
isolants inflammables et très combustibles, les incendies. Elles touchent
- une protection des éléments de construction, afin de garantir la non seulement les occupants
stabilité de l’ouvrage malgré le feu. des bâtiments pris par les
Afin de limiter les effets destructeurs du feu, le rôle de la protection passive flammes, mais également
est alors déterminant et trouve sa solution dans l’utilisation d’un matériau les sapeurs-pompiers venus
isolant Rockwool 100 % ininflammable sans additif ni produit ignifugeant. porter secours aux victimes
Ce matériau contribue à l’accroissement des performances d’un système qui ne peuvent plus se repérer
constructif, lorsqu’il est associé (protection de structure béton, poutre dans les lieux en raison
acier,…) ou intégré (compartimentage par cloison plâtre, porte bois coupe- de la densité des fumées.
Lors du développement
feu,…) à d’autres éléments de la construction.
d’un feu, tous les matériaux
combustibles environnants
Résistance au feu dégagent des fumées
La résistance au feu caractérise un élément de construction dans sa potentiellement toxiques.
capacité à résister à un incendie. Elle doit : Véritable “tueur silencieux”,
- retarder et limiter l’effondrement des structures ce mélange de gaz irritants
- retarder et limiter la propagation du feu (composés halogènes) et de
- retarder et limiter la montée en température de l’air ambiant. gaz asphyxiants (monoxyde
et dioxyde de carbone, acide
cyannydrique) altèrent
Catégories de performance au feu Exigences rapidement les fonctions
(en degré mn)
mentales, motrices et
EN 13501-2 sensorielles, augmentant
Stabilité au feu SF+...mn R+...mn Résistance mécanique ainsi le taux de mortalité par
Pare-flamme PF+...mn E+...mn Etanchéité aux flammes et aux gaz chauds inhalation.
RE+...mn Idem + résistance mécanique
Coupe-feu CF+...mn EI+...mn Etanchéité aux flammes et aux gaz chauds,
isolation thermique
REI+...mn Idem + résistance mécanique

Arrêté du 22 mars 2004 paru le 1er avril 2004 au JO

37

1ere_PARTIE_V21.indd 37 26/11/10 14:16:12


LA SÉCURITÉ INCENDIE

Incombustibles, les produits ROCKWOOL


retardent le Flash Over*
* embrasement généralisé

Réaction au feu
La réaction au feu définit l’aptitude d’un matériau ou d’un produit à
alimenter l’incendie. Ce critère est caractérisé par :
- le pouvoir calorifique du matériau et sa combustibilité
- l’inflammabilité et la propagation de la flamme
- la densité des fumées.
La réaction au feu est le critère de performance retenu par les
réglementations sur la sécurité incendie notamment pour les ERP.
Avec une classe A1, la laine de roche s’impose comme la solution la plus
sûre pour répondre aux exigences réglementaires fixant le seuil d’emploi
à la classe A2s2d0.

La transposition régle-
mentaire des nouveaux
Classes selon NF EN 13501-1 Exigences
classements, notamment
A1 Incombustible en termes de réaction au
A2 s1 d0 MO feu, conforte la position
A2 s1 d1 M1
privilégiée des produits
s2 d0 Rockwool par rapport aux
s3 d1 exigences ; la laine de roche
B s1 d0 étant classée au meilleur
s2 d1 niveau : l’Euroclasse A1.
s3
C s1 d0 M2
s2 d1
s3
D s1 d0 M3
s2 d1
s3 M4
(non gouttant)
Toutes classes autres que E - d2 et F M4
er
Arrêté du 22 mars 2004 paru le 1 avril 2004 au JO

38

1ere_PARTIE_V21.indd 38 26/11/10 14:16:12


Pour en savoir plus :
➢ Dans ce catalogue, sont précisées sur les pages produits, la réaction au feu intrinsèque de chaque référence.
Rockwool a choisi de faire tester et approuver la performance de ces produits auprès de 2 organismes reconnus en
France, le CSTB et le LNE.
➢ Dans ce catalogue, sont précisées sur les pages performances de la partie mise en œuvre des produits, la
résistance au feu des ouvrages testés. Rockwool a choisi de faire tester et approuver la performance de ces solutions
mises en œuvre auprès de 2 organismes reconnus en France, le CSTB et EFECTIS.
➢ Sur le site internet, www.rockwool.fr , retrouvez les certificats ACERMI et CE mentionnant la réaction au feu,
et les essais de réaction au feu pour certains produits non soumis au marquage CE ainsi que de nombreuses
informations sur l’incendie.

PROTÉGÉS PAR LA LAINE DE ROCHE PROPAGATION DU FEU


QUELQUES HEURES QUELQUES SECONDES
V\ZcXZ&.%.E]did\gVe]ZhEVig^X`BdY‚"6cidcnCV\ZabVcc

En Scandinavie, on aime autant le confort que la sécurité, c’est pour ça qu’on


aime la laine de roche... C’est avec le plus grand soin et une technique éprouvée que
ROCKWOOL fabrique sa laine de roche. Produit naturel en roche volcanique, sa structure
permet de vous protéger efficacement du froid et du chaud. Ajoutez à cela des performances
exceptionnelles pour vous protéger du bruit, de l’humidité et du feu, tout en respectant
l’environnement, et vous comprendrez pourquoi la laine de roche ROCKWOOL est devenue
l’isolant préféré des Scandinaves. www.rockwool.fr

HDAJI>DC9É>HDA6I>DCEDJGIDJI:A6B6>HDCq8DB7A:HID>IJG:HqBJGH8AD>HDCHqHDAHEA6C8=:GH

1ere_PARTIE_V21.indd 39 26/11/10 14:16:14


L’EFFICACITÉ CONTRE LES TERMITES

La laine de roche ROCKWOOL :


l’isolant qui résiste aux termites

Divers moyens de lutte contre les termites sont proposés par des
entreprises spécialisées. La laine de roche ROCKWOOL peut compléter
utilement ces moyens. Il s’agit en effet d’un matériau d’origine purement
minérale issu du basalte, n’apportant aucune nourriture aux termites et
donc ne favorisant pas du tout leur survie.
Ainsi, choisir la laine de roche ROCKWOOL comme isolant vous fournit une
garantie complémentaire en présence de termites :
le panneau de laine de roche n’est pas percé,
il conserve sa fonction thermique,
la laine de roche ne constitue pas une nourriture pour les termites.
Des tests probants : 2 séries d’études normalisées sur la propagation des
termites ont été réalisées dans les laboratoires du FCBA (ex-CTBA, Centre
Evaluez vos risques d’être
Technique du Bois et de l’Ameublement).
attaqué par les termites
Le résultat est sans appel !
Les étudent “source de nourriture/appétence” prouvent que les
termites ne mangent pas la laine de roche !
Les étudent “effet barrière” ont déterminé que les termites ne
traversent pas la laine de roche.

54 départements français sont infestés et sont des zones à risques. La % des communes infestées
par département

De 75 à 100 %
vigilance s’impose également dans les autres zones où les termites De 25 à 50 %

peuvent s’implanter à l’occasion d’un transport de gravats ou de De 10 à 25 %

De 2 à 10 %

matériaux de construction. De 0,5 à 2 %

La résistance aux termites s’ajoute aux autres propriétés de la laine de Infestation localisée

Infestation inconnue

roche ROCKWOOL, pour en faire un matériau d’isolation unique sur le


marché.

La laine de roche ne contient pas de cellulose ni aucun ajout de


composés insecticides ou biocides.
La laine de roche est le seul isolant utilisé dans les constructions en
structures bois dans lequel les termites ne provoquent pas de dégâts.

40

1ere_PARTIE_V21.indd 40 26/11/10 14:16:14


ROCKWOOL EN LIGNE

Ayez le réflexe www.rockwool.fr

Sur www.rockwool.fr, les réponses aux


nombreuses questions que vous pouvez vous
poser se trouvent à portée de clics.

Destiné à faciliter le travail et le choix au quotidien des professionnels du


bâtiment et des particuliers, le site ROCKWOOL s’articule autour de 5
grands thèmes majeurs dès la page d’accueil :
Produits & Systèmes, toutes les informations sont présentes sur la
même page sans besoin de multiplier les clics.
Application par destination dans l’ouvrage, l’isolation des toitures/
terrasses, bardages, combles, parois verticales, planchers et sols,
cheminées…, toutes les solutions étayées et illustrées.
Types de projets (individuel, collectif, tertiaire ou industriel), les
conseils pour définir un choix d’application.
Docs et Diplômes, une vraie bibliothèque de travail disponible pour
tous, contenant l’ensemble des documentations ou informations
techniques (brochures dédiées, fiches produit, DTA et avis technique,
certificats, rapports d’essai…).
Dossiers et Références, une rubrique intégrant de nombreux dossiers
thématiques liés à l’isolation, notamment l’isolation thermique,
l’isolation feu, l’isolation acoustique ainsi que la description des
réalisations Rockwool.

41

1ere_PARTIE_V21.indd 41 26/11/10 14:16:14


NOS SOLUTIONS PRODUITS PAR APPLICATION

Tableau récapitulatif :
- Les désignent les COMBLES PAROIS VERTICALES
applications recommandées Contre-cloison
pour les produits Contre-
Par En doublage entre entre montants bois
- Les , les autres Aménagés Perdus cloison
l’extérieur collé montants
applications possibles maçonnée couche 1 couche 2
métalliques

ALPHAROCK
DB ROCK
DELTAROCK
EASYROCK
ECOROCK
FIREROCK
JETROCK
LABELROCK
LE FLOCON
MB ROCK
MB ROCK +
PANNEAU 431 IESE
ROCKAIR
ROCKCALM
ROCKCIEL
ROCKFAÇADE
ROCKFEU COFFRAGE
ROCKFEU RsD
ROCKFEU REI 60 RsD
ROCKFEU REI 120 RsD
ROCKFEU REI 180 RsD
ROCKFEU REI 240 RsD
ROCKFEU SYSTEM
ROCKFEU SYSTEM DB
ROCKGLACE
ROCKMUR ALU
ROCKMUR NU
ROCKMUR KRAFT
ROCKPLAK
ROCKPLAN KRAFT
ROCKPLUS KRAFT
ROCKSOL EXPERT
ROCKSOL PREMIUM
ROCKSOL PRO
ROCKWOOL 001
ROULROCK ALU
ROULROCK KRAFT
ROULROCK KRAFT PERFORÉ
TOITROCK KRAFT
ULTRAROCK KRAFT
(1) Uniquement en sous face de plancher bois entre solives et sur plancher bois entre lambourdes.

02_tableau_Applis_P42a43_V6.indd 42 26/11/10 14:20:43


PLANCHERS TRAVAUX
DE
Bois sur
En murs Par Gaines Fond de Rapportés lambourdes Sous chape FUMISTERIE
Cloisons ET
creux l’extérieur techniques Coffrage Sous dalle ou entre maçonnée
solives (1) CHEMINÉES

43

02_tableau_Applis_P42a43_V6.indd 43 26/11/10 14:20:44


Unité utilisée :
- épaisseur : mm
TABLEAU DES RÉSISTANCES THERMIQUES - résistance : m2.K/W

Résistance thermique m2.K/W par épaisseur en mm


ALPHAROCK Ep. 30 40 50 60 80 100
R 0,85 1,15 1,40 1,70 2,30 2,85
DB ROCK Ep. 30 50
R 0,85 1,45
DELTAROCK Ep. 60 80 100 120 140 160
R 1,75 2,30 2,90 3,50 4,05 4,65
EASYROCK Ep. 200
R 5,10
ECOROCK Ep. 50 80 100 120 140 160 180 200 260
R 1,35 2,20 2,75 3,30 3,85 4,40 5,00 5,55 7,20
JETROCK Ep. 160 180 205 225 250 270 295 315 340 360 385 405 430 450
R 3,50 4,00 4,50 5,00 5,50 6,00 6,50 7,00 7,50 8,00 8,50 9,00 9,50 10,00
LABELROCK* Ep. 30 40 50 60 70 80 90 100
R 0,90 1,20 1,50 1,75 2,05 2,40 2,65 2,95
LE FLOCON Ep. 80 100 110 130 150 170 190 200 220
R 2,00 2,70 3,00 3,50 4,00 4,50 5,00 5,50 6,00
MB ROCK Ep. 95 120 145 175
R 2,75 3,50 4,20 5,10
MB ROCK + Ep. 40 50 60 70
R 1,15 1,45 1,70 2,00
PANNEAU 431 IESE Ep. 30 40 60 80 100 120 140
R 0,75 1,05 1,55 2,10 2,60 3,15 3,65
ROCKAIR Ep. 160 180 205 225 250 270 295 315 340 360 385 405 430 450
R 3,50 4,00 4,50 5,00 5,50 6,00 6,50 7,00 7,50 8,00 8,50 9,00 9,50 10,00
ROCKCALM Ep. 30 40 50 60 80
R 0,80 1,10 1,40 1,65 2,20
ROCKCIEL Ep. 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260
R 2,35 2,90 4,00 4,40 5,00 5,25 5,55 6,10 6,65 7,20
ROCKFAÇADE Ep. 55 70 80 100 120 140 150 160 170 180 190 200
R 1,50 1,95 2,20 2,80 3,35 3,90 4,20 4,45 4,75 5,00 5,30 5,60
ROCKFEU COFFRAGE Ep. 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140
R 1,30 1,55 1,80 2,10 2,35 2,60 2,85 3,15 3,40 3,65
ROCKFEU RsD Ep. 200 250 300
R 5,80 7,25 8,70
ROCKFEU REI 60/120 RsD Ep. 60 70 80 85 90 95 100 105 110 120 130 140 150 175
R 1,70 2,00 2,35 2,45 2,60 2,75 2,90 3,05 3,15 3,45 3,75 4,05 4,35 5,05
ROCKFEU REI 180 RsD Ep. 120 150
R 3,15 4,35

* Performance thermique du primitif.


Les valeurs des résistances thermiques indiquées sont celles établies par l’ACERMI. La validité des certificats peut être vérifiée en consultant la base de données
sur le site www.acermi.com

44

03_Tableau_Resistances_P44a45_V5.indd 44 26/11/10 14:21:04


Unité utilisée :
- épaisseur : mm
TABLEAU DES RÉSISTANCES THERMIQUES - résistance : m2.K/W

Résistance thermique m2.K/W par épaisseur en mm


ROCKFEU REI 240 RsD Ep. 60 80 90 100 110 120 130 140
R 1,55 2,10 2,35 2,60 2,85 3,15 3,40 3,65
ROCKFEU SYSTEM* Ep. 50 80 95 100 110 120 130 140
R 1,35 2,20 2,60 2,75 3,05 3,30 3,60 3,85
ROCKFEU SYSTEM dB* Ep. 95 100 120 130 140
R 2,60 2,75 3,30 3,60 3,85
ROCKGLACE Ep. 55 70 80 100 120 140 150 180 200
R 1,50 1,95 2,20 2,80 3,35 3,90 4,20 5,00 5,60
ROCKMUR ALU Ep. 75 100
R 2,00 2,70
ROCKMUR KRAFT Ep. 45 60 75 100 120
R 1,20 1,60 2,00 2,70 3,20
ROCKMUR NU Ep. 45 60 75 100 120 140
R 1,20 1,60 2,00 2,70 3,20 3,75
ROCKPLAK* Ep. 48
R 1,40
ROCKPLAN KRAFT Ep. 140 200
R 3,30 4,75
ROCKPLUS KRAFT Ep. 40 50 60 75 80 85 100 105 120
R 1,15 1,45 1,75 2,15 2,30 2,45 2,90 3,05 3,50
ROCKSOL EXPERT Ep. 15 30 40 50 60 70 80 90 100 120 150 180
R 0,35 0,75 1,05 1,30 1,55 1,80 2,10 2,35 2,60 3,15 3,90 4,70
ROCKSOL PREMIUM Ep. 40 50 60 80 100
R 1,05 1,30 1,55 2,10 2,60
ROCKSOL PRO Ep. 20
R 0,55
ROCKWOOL 001 Ep. 30 40 50 60 70 80 90 100
R 0,70 0,95 1,20 1,40 1,65 1,90 2,15 2,40
ROULROCK ALU Ep. 100
R 2,35
ROULROCK KRAFT Ep. 60 80 100 120 140 160 180 200
R 1,40 1,90 2,35 2,85 3,30 3,80 4,25 5,10
ROULROCK KRAFT PERFORÉ Ep. 80 100 120 140
R 1,90 2,35 2,75 3,30
TOITROCK KRAFT Ep. 70 80 100
R 1,65 1,90 2,35
ULTRAROCK KRAFT Ep. 75 100
R 2,10 2,80

* Performance thermique du primitif.


Les valeurs des résistances thermiques indiquées sont celles établies par l’ACERMI. La validité des certificats peut être vérifiée en consultant la base de données
sur le site www.acermi.com

45

03_Tableau_Resistances_P44a45_V5.indd 45 26/11/10 14:21:05


GUIDE DE POSE

Isoler les combles 48 Isoler les murs


PAR L’EXTÉRIEUR 48
118 périphériques par l’extérieur
ROCKCIEL 50 120 SOUS FAÇADE RAPPORTÉE
AMÉNAGÉS 56 123 ROCKFAÇADE
SYSTÈME EXPERT 56 124 ROCKGLACE
DELTAROCK 62 126 SOUS ENDUIT
ROCKPLUS KRAFT 63 129 ECOROCK
ROCKMUR KRAFT 64 130 PANNEAU 431
EASYROCK 65
TOITROCK KRAFT 66
PERDUS 68
JETROCK 74
ROCKAIR 76
LE FLOCON 78 132 Isoler les cloisons
ROCKPLAN FRAFT 84
ROULROCK KRAFT 85 134 CLOISONS
ROULROCK KRAFT PERFORÉ 86 138 ROCKCALM
ROULROCK ALU 87 139 ALPHAROCK
140 DB ROCK
141 ROCKMUR NU
142 GAINES TECHNIQUES
146 ROCKPLAK

Isoler les parois verticales 88

EN CONTRE-CLOISON SUR OSSATURE OU MACONNÉE 90


ROCKMUR KRAFT 95
ROCKMUR ALU 96
ULTRAROCK KRAFT 97
ROCKMUR NU 98
ROCKPLUS KRAFT 99
EN DOUBLAGE 100
LABELROCK PLAQUE DE PLÂTRE STANDARD 105
LABELROCK PLAQUE DE PLÂTRE AVEC PARE-VAPEUR 106
LABELROCK PLAQUE DE PLÂTRE HYDROFUGÉ OU HAUTE DURETÉ 107
EN MURS CREUX 108
ROCKWOOL 001 110
EN MURS À OSSATURE BOIS 112
MB ROCK 116
MB ROCK + 117

04_SOMMAIRE_P46a47_V4.indd 46 30/12/10 7:14:47


GUIDE DE POSE

MISE EN ŒUVRE ET DESCRIPTIFS PRODUITS

Isoler les planchers 148 186 Isoler les cheminées et inserts


SOUS CHAPE MACONNÉE 150 192 FIREROCK
ROCKSOL EXPERT 157
ROCKSOL PREMIUM 158
ROCKSOL PRO 159
FOND DE COFFRAGE 160
ROCKFEU COFFRAGE 164
193 Accessoires
ROCKFEU SYSTEM 165
ROCKFEU SYSTEM dB 166 COUTEAU À DÉCOUPER LA LAINE DE ROCHE
RAPPORTÉ SOUS DALLE 168 LE REQUIN POUR LA DÉCOUPE
ROCKFEU RsD 172 L’ADHÉSIF PARE-VAPEUR
ROCKFEU REI 60 RsD 173
ROCKFEU REI 120 RsD 174
ROCKFEU REI 180 RsD 175
ROCKFEU REI 240 RsD 176
SOUS FACE DE PLANCHER BOIS 178
BOIS SUR LAMBOURDES 180
DELTAROCK 183
MB ROCK 184

Les modifications d’épaisseur, de dimension, de


colisage et de quantité minimum apparaissent
en gras dans les fiches produits

P 48 - 193

04_SOMMAIRE_P46a47_V4.indd 47 30/12/10 7:14:48


AVANT-PROPOS - BON À SAVOIR
Reconnaissance du support et choix des produits (réduction des ponts thermiques, surface d’isolant
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient de acoustique continu,…).
vérifier les données suivantes concernant la charpente Elle permet en outre de réaliser des intérieurs avec
et le plafond afin de faire le bon choix d’isolant : charpente et plafond bois massif apparents très prisés
- Plafond (existant ou à créer) en maison ossature bois.
- Charpente (dimensionnement et résistance) La technique de pose de panneaux ou rouleaux entre
- Pente de la toiture chevrons et pannes reste la technique traditionnelle
- Etat de la couverture la plus répandue en neuf et rénovation. Les produits
-… largement disponibles sont à combiner pour obtenir
Quelque soit la technique choisie, la qualité de la les performances recherchées.
continuité thermique et de l’étanchéité à l’air de la paroi Exigences réglementaires :
est primordiale pour assurer une isolation pérenne
En rénovation, dans le cadre des dispositif (crédit
et de qualité et ainsi maîtriser les consommations
d’énergie. d’impôt développement durable et Eco-prêt à taux
zéro), la résistance thermique à justifier est celle de
La mise en œuvre s’appuiera sur les recommandations
l’épaisseur additionnelle. L’isolation existante n’est
des DTU 40, cahiers CSTB n°3560 et n°3651 et avis
donc pas prise en compte même si elle est conservée.
technique oul’extérieur
par instructions des fabricants.
Exigence réglementaire perdus
Valeur seuil [1] Justificatif [2]
Aide au choix de la technique d’isolation
RT 2005 Up < 0,28 W/m².K Etude thermique
La technique de caisson chevronné est particulièrement
Crédit d’impôts 2009 5 m².K/W Facture détaillée
adaptée pour lessous constructions
rampants neuves avec des
Eco-prêt 0% 4 m².K/W + X% [3] Devis + Facture type
exigences de performances thermique et acoustique
et de charpente apparente. Cette technique est la plus RT Existant 4 m².K/W Vérifiable au moment
d’un D.P.E
rapide à poser mais nécessite une importante réflexion
Aides régionales Consulter l’organisme Conditions particulières
et préparation en amont (étude de la charpente, prêteur d’octroi de l’aide
conception des caissons sur mesure, commande
[1] : ces valeurs sont données à titre indicatif et peuvent être modifiées,
anticipée,…). il convient donc de toujours appliquer les textes reglementaires et
La technique Sarking, issue des performances élevées législatifs en vigueur et leur mode de calcul particuliers pour la prise
exigées depuis des décennies en climat de montagne, en compte des ponts thermiques.
[2] Liste non exhaustive fournie à titre indicatif.
se développe aujourd’hui sur tout le territoire pour les [3] Une majoration peut éventuellement être appliquée à cette
performances thermique et acoustique qu’elle apporte résistance thermique selon les montages utilisés.

NEW_05_ISOLER-COMBLES_P48a49.indd 48 26/11/10 14:22:00


ISOLER LES TOITURES INCLINÉES

NEW_05_ISOLER-COMBLES_P48a49.indd 49 26/11/10 14:22:04


ROCKCIEL

ROCKCIEL est un panneau de laine de roche double densité à poser sur un platelage bois continu. Il recevra un
support de couverture fixé sur les chevrons avec des tire-fonds à double filet. Tous types de couvertures possibles
selon vérification des règles NV 65.

PERFORMANCES
THERMIQUE

Épaisseur (mm) 85 105 145 160 180 190 200 220 240 260
2
Résistance thermique R (m .K/W) 2,35 2,90 4,00 4,40 5,00 5,25 5,55 6,10 6,65 7,20
Up W/m2.K 0,23 0,20

Calcul avec
0,26 0,23 0,21 0,20 2 tire-fonds par m2

Coefficient de déperdition Up (W/m2.K) Calcul avec


0,26 0,23 0,21 0,20 1,7 tire-fonds par m2
Calcul avec
0,25 0,22 0,21 0,19
CONSEILS ROCKWOOL 1,1 tire-fonds par m2
Hypothèses de calculs :
RT 2005 : Pente 20 à 40° - Charge de neige au sol : 50 à 350 daN/m² - Poids de la couverture : 30 à 90 daN/m²
ROCKCIEL ép. 180 mm conseillée
Crédit d'impôt :
R > 5 m2.K/W ACOUSTIQUE
ROCKCIEL ép. 180 mm conseillée
Rw (C;Ctr) en dB
Eco-PTZ : Couvertures
ROCKCIEL ép. 180 mm conseillée RA RA,tr

Tôle d’acier galvanisée 0,75 mm 38 (-2 ; -7)


RT-Existant : Essai CTBA :
ROCKCIEL ép. 190 mm
R > 4 m2.K/W n° 06/CTBA-IBC/PHY/251/1
Contreplaqué 15 mm 36 31
ROCKCIEL ép. 145 mm conseillée
Tuiles béton 40 (-3 ; -7)
Essai CTBA :
ROCKCIEL ép. 140 mm
Pour l’obtention d’un Eco-PTZ ou n° 06/CTBA-IBC/PHY/251/2
Contreplaqué 15 mm 37 33
d'un crédit d'impôt, la résistance
Tuiles béton 43 (-4 ; -8)
thermique à justifier est celle de Essai CTBA :
ROCKCIEL ép. 190 mm
n° 06/CTBA-IBC/PHY/251/3
l’épaisseur additionnelle. L’isolant Contreplaqué 15 mm 39 35
existant intérieur ou extérieur n’est
donc pas pris en compte même si il
est conservé. SÉCURITÉ INCENDIE

Réaction au feu
ROCKCIEL : Euroclasse A1 - Incombustible
IMPORTANT -Emploi autorisé en E.R.P (Etablissement recevant du public) dans le cadre de
l’article AM8 de l’arrêté du 6 octobre 2004 et de l’additif du 4 juillet 2007.
Pose selon l'avis technique CSTB : « Lorsque des produits combustibles, connexes aux isolants incorporés aux
n° 5/07-1930 parois, sont associés sur chantier aux isolants précités, l’ensemble composite
obtenu est réputé répondre aux objectifs de sécurité du présent article et du guide
d’emploi des isolants combustibles dans les établissements recevant du public à
condition que les produits combustibles rapportés ne soient pas en contact avec
l’air ambiant.»

50 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_06_ROCKCIEL_P50a55.indd 50 26/11/10 14:22:17


3+
ISOLER LES COMBLES PAR L’EXTÉRIEUR

MISE EN ŒUVRE DU PROCÉDÉ SARKING ROCKCIEL


Étape 1 : Conception de la charpente ou 60 + Ep plancher + Ep isolant + Ep contre-liteaux
L tire-fonds =
reconnaissance du support. cos30°
Dans le cas d’un projet neuf, la charpente doit être La pénétration conseillée du tire-fond dans le chevron
conçue pour recevoir un procédé sarking conformément est de 60 mm.
à l’avis technique n°5/07-1930. Unité en : mm
Dans le cas d’un projet de rénovation de toiture,
l’entrepreneur s’assurera que la charpente répond aux - Caractéristiques des tire-fonds double filets :
contraintes suivantes : Tête hexagonale.
- section minimale des chevrons 60 x 80 mm Ø 1er Filet = 7 mm
- entraxe entre chevrons répondant au calcul de la Ø Filet sous tête = 9 mm
densité de fixation prenant en compte la pente de la
toiture, la charge de poids propre de la couverture, la Ep. Isolant (mm) Longueur tire-fonds (mm)

charge de neige, la résistance de la fixation. 85 230

Dans le cas d’une réfection de couverture sur écran 105 250

rigide continu existant, un sondage doit permettre 145


300
de vérifier la largeur des appuis et la régularité des 160
180 330
chevrons (largeurs et entraxes) afin de s’assurer que les
190
tire-fonds puissent bien être vissés dans les chevrons 360
200
existants. Toute pose à l’aveugle est à proscrire.
220 400

Étape 2 : Préparation du chantier 240 400 ou 440


260 440
Les précautions de sécurité sont celles en vigueur pour
tous les travaux de charpentes et couvertures. Ces
opérations nécessitent en autres (échelle à tasseaux, Étape 3 : Pose du plancher ou écran rigide continu
filet de protection, rambarde,…). Clouer ou visser le plafond formant plancher sur
Les palettes doivent être approvisionnées sur le les chevrons (largeur d’appui minimum = 60 mm).
chantier et peuvent être stockées à l’extérieur plusieurs Consulter l’avis technique n°5/07-1930 pour connaitre
semaines sous réserve du bon état de l’emballage. les planchers supports admissibles (panneaux
de particules, de contreplaqué, d’OSB 3, de bois
Les tire-fonds adaptés doivent être commandés et
massif,…).
approvisionnés en nombre suffisant.
Les panneaux bois ou planches doivent obligatoirement
Pc x sin α + Pn x sin α x cos α
Nb tire-fonds = s x ( ) reposés sur au moins 3 appuis.
F
s = surface de la couverture Étape 4 : Repérage des chevrons
Pc = Poids de la couverture [daN/m²] Cette opération doit avoir lieu avant la pose du film
Pn = Poids de neige extrême [daN/m²] pare-vapeur. Elle doit être réalisée au cordeau à tracer.
α = Pente de toiture en degrés Le repérage des chevrons permettra par la suite et en
s’aidant du quadrillage sur les panneaux ROCKCIEL de
F = Résistance au cisaillement du tire-fond [daN] faciliter la mise en place des contre-liteaux.

51

NEW_06_ROCKCIEL_P50a55.indd 51 26/11/10 14:22:17


SARKING ROCKCIEL

Étape 5 : Pose du pare-vapeur continu longueur adaptée à l’épaisseur d’isolant afin d’obtenir
Dérouler le pare-vapeur (de valeur Sd > 18 m) une pénétration dans le chevron de 60 mm minimum.
horizontalement en le clouant ou en l’agrafant sur le
plancher dans les zones de recouvrement. Veiller au bon Étape 9 : Pose de l’écran de sous-toiture standard
recouvrement des joints (10 à 15 cm horizontalement,
Selon l’étape 7, dérouler l’écran standard horizon-
50 cm verticalement).
talement et fixer-le provisoirement bien tendu sur
Pour tout détail de pose précis, contacter directement
les contre-liteaux afin de respecter une lame d’air
le fabricant du pare-vapeur.
ventilée de :
- 2 cm (cas général),
Étape 6 : Pose de l’isolant
- 4 cm (support de couverture rigide continu de moins
Poser les panneaux de ROCKCIEL, à joints décalés, face de 12 mètres)
surdensifiée et quadrillée sur le dessus en commençant - 6 cm (support de couverture de plus 12 mètres).
par l’égout. Veiller à bloquer les premiers panneaux Le recouvrement des lés horizontaux doit être compris
contre la butée préalablement fixée à l’égout. entre 10 et 20 cm selon la pente de la couverture.
La fixation définitive de l’écran doit être assurée par la
Étape 7 : Pose de l’écran de sous-toiture HPV (sinon
pose de contre-lattes de 20 mm d’épaisseur et 36 mm
passer à l’étape 8)
de largeur clouées sur les contre-liteaux.
La mise en œuvre des écrans de sous toiture est dictée
par le cahier CSTB n°3651 et par les avis techniques
des fabricants. CONSEIL
Un écran dit HPV signifie Hautement Perméable à la
Nota sur le choix de l’écran de sous-toiture :
Vapeur d’eau, il est classé Sd1. Sa particularité réside
L’entraxe des contre-liteaux doit obligatoirement
dans une pose directe sur l’isolant.
être le même que celui des chevrons. Cet entraxe
Pour tout détail de pose précis, contacter directement doit être défini en fonction des charges prises en
le fabricant de l’écran de sous-toiture HPV. compte dans les tableaux de l’avis technique du
Veiller à ce que l’entraxe des chevrons et contre-liteaux ROCKCIEL mais il doit aussi être compatible avec
soit compatible avec l’entraxe maximum admissible les préconisations de l’avis technique de l’écran
défini dans le cahier CSTB n°3651 et dans l’avis de sous-toiture. En conclusion, dans le cas d’un
technique de l’écran souple de sous-toiture. chantier neuf, la charpente doit être conçue selon ces
différents paramètres et dans le cas d’un chantier
Étape 8 : Vissage des contre-liteaux de rénovation, les produits doivent être sélectionnés
Positionner les contre-liteaux à l’aplomb des chevrons selon la configuration de la charpente.
en vous aidant du quadrillage des panneaux et
repérage des appuis. Les contre-liteaux doivent être
parfaitement alignés dans l’axe des chevrons afin Poursuivre la pose des supports de couverture, de la
d’assurer un vissage au centre du chevron. Pré- couverture et des accessoires conformément aux DTU,
percer les contre-liteaux avec le guide de perforation cahier du CSTB ou avis technique.
ROCKWOOL afin d’obtenir un ancrage trapézoïdal
donnant un angle à 30° . Visser les tire-fonds de

52 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_06_ROCKCIEL_P50a55.indd 52 26/11/10 14:22:18


ISOLER LES COMBLES PAR L’EXTÉRIEUR

- Equipements : Isolant existant non perméable à la vapeur d’eau :


La mise en œuvre d’équipements (chauffe eau solaire, le plancher support de ROCKCIEL doit être posé sans
panneaux photovoltaïques,…) sur ce type de toiture lame d’air ventilée au contact de l’isolant existant et
n’est pas visée par l’avis technique toutefois une étude ne doit pas recevoir de pare-vapeur supplémentaire, la
particulière peut être envisagée. fonction étanchéité à l’air étant assurée par la couche
isolante intérieure.
- Cas particulier CLIMAT DE MONTAGNE (Alt > 900 m) La pose d’écran de sous-toiture directe sur l’isolant
Les cas particuliers des climats de montagne, altitude n’est pas recommandée si le pare-vapeur intérieur n’est
supérieure à 900 m sont décrits dans le cahier CSTB pas continu.
n°2267 et de façon détaillée dans l’enquête de technique
nouvelle validée par ALPES CONTROLE disponible sur Étape 10 : Revêtements intérieurs
simple demande et en accès libre et immédiat sur notre Le plancher support de ROCKCIEL fait généralement
site internet www.rockwool.fr. L’ETN traite du cas de office de plafond intérieur lorsqu’il est réalisé en bois
figure de pose de l’étanchéité sur l’isolant. massif. La technique sarking en ROCKCIEL offre en
Les références de membranes utilisables sont listées à plus des excellentes performances thermiques et
la fin du document. acoustiques une possibilité de conserver les poutres
apparentes sans générer de ponts thermiques.
- Cas particulier de la réfection de toiture :
Sur les autres types de planchers (contre-plaqué,
Dans le cas d’une intervention sur une toiture déjà panneau de particules,…), les revêtements intérieurs
isolée par l’intérieur entre chevrons avec plafond possibles sont ceux couramment mis en œuvre sur ces
plaque de plâtre ou lambris, la pose du pare-vapeur supports.
sur le plancher support de ROCKCIEL est soumise aux
conditions suivantes : Étape 11 : Fin de chantier

Isolant existant perméable à la vapeur d’eau en laine Les chutes d’isolants et les emballages devront être
minérale revêtue : respect de la règle de positionnement rapportés chez un distributeur assurant la collecte
du pare-vapeur 2/3 – 1/3, c’est-à-dire que la résistance des déchets non dangereux inertes (pour l’isolant) et
thermique du ROCKCIEL doit être 2 fois supérieure à non dangereux non inertes (pour les emballages), en
celle de l’isolant existant. Le pare-vapeur sera déroulé déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
sur le plancher support de ROCKCIEL issus du bâtiment.

Si cette règle ne peut pas être respectée, alors la


continuité du pare-vapeur existant doit être vérifiée ou
complétée par un pare-vapeur intérieur indépendant et
continu (nécessité de démonter le plafond intérieur). Le
plancher support sera de préférence en volige ou planche
ajourée afin de limiter la perméance de celui-ci.

Toutes les informations complémentaires détaillées sont décrites dans l’avis technique n°5/07-1930 et dans l’enquête de
technique nouvelle, disponibles sur simple demande et en accès libre et immédiat sur notre site internet www.rockwool.fr.

53

NEW_06_ROCKCIEL_P50a55.indd 53 26/11/10 14:22:19


:X]ZaaZYZYZch^i‚ double densité
Å
ROCKCIEL

Panneau rigide double densité quadrillé sur la face surdensifiée.

le + produit : excellente diffusivité calculée selon règles


Th-U : 12 cm2/h.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/053
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036 CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0027

Masse volumique nominale de la couche inférieure (kg/m3) 95 KEYMARK


n° 008-SDG5-053
Masse volumique nominale de la couche supérieure (kg/m3) 150
AVIS TECHNIQUE
Longueur (mm) 1200
n° 5/07-1930
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression CS(10\Y)20
Traction perpendiculaire TR7,5
Charge Ponctuelle PL(5)300
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre de
Référence thermique m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) panneau / palette m²/ palette
(m².K/W) (22 palettes)

62508 1200 x 600 x 85 2,35 56 40,32 887,04 3 53731 0043979


56977 1200 x 600 x 105 2,90 40 28,80 633,60 3 53731 0045614
74244 1200 x 600 x 145 4,00 32 23,04 506,88 3 53731 0074300
63626 1200 x 600 x 160 4,40 32 23,04 506,88 3 53731 0059260
74245 1200 x 600 x 180 5,00 24 17,28 380,16 3 53731 0074317
63627 1200 x 600 x 190 5,25 24 17,28 380,16 3 53731 0059277
64393 1200 x 600 x 200 5,55 24 17,28 380,16 3 53731 0065308
63804 1200 x 600 x 220 6,10 20 14,40 316,80 3 53731 0060037
65481 1200 x 600 x 240 6,65 20 14,40 316,80 3 53731 0066138
72267 1200 x 600 x 260 7,20 16 11,52 253,44 3 53731 0067388

54 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_06_ROCKCIEL_P50a55.indd 54 26/11/10 14:22:19


ACCESSOIRES ROCKCIEL

1 2

ACCESSOIRES ROCKCIEL

1 FIXTOP
Tire fond à double filetage pour la fixation
Tête hexagonale. Diamètre 1er filet = 7 mm, diamètre filet sous tête = 9 mm.

Epaisseur (mm) ROCKCIEL Nombre de tire fonds/


Référence Accessoires Codes EAN
correspondant * carton

64931 230 85 100 3 53731 0018137


64932 250 105 100 3 53731 0018144
64933 300 140 ou 160 100 3 53731 0018151
64934 330 175 100 3 53731 0018168
64935 360 190 100 3 53731 0018175
73545 400 200 ou 220 100 3 53731 0073617
71615 440 240 100 3 53731 0073884
73546 480 260 50 3 53731 0073624
* cf. Avis Technique

2 GUIDE DE PRÉ-PERCAGE A 30°


Pré-perçage pour la pose des FIXTOP

Référence Accessoire Nombre de guide/ carton Code EAN


64930 Guide pré-perçage 1 3 53731 0019615

55

NEW_06_ROCKCIEL_P50a55.indd 55 26/11/10 14:22:20


SYSTÈME EXPERT

DELTAROCK + ROCKPLUS Kraft est la combinaison de 2 panneaux de laine de roche, de conductivité et d’inertie
thermique égales pour isoler efficacement les combles aménagés entre chevrons et sous chevrons.

DELTAROCK ROCKPLUS KRAFT


Panneau triangulaire rigide non revêtu à Panneau mono densité revêtu d’un pare-vapeur
associer en rectancle.
le + produit : limite les chutes de chantier,
✚ kraft polyéthylène.
le + produit : la meilleure performance
adaptabilité totale. thermique disponible de 40 à 120 mm.

PERFORMANCES
THERMIQUE Épaisseur (mm) R isolant (m2.K/W) Up(1) Up(2)
DELTAROCK ROCKPLUS DELTAROCK ROCKPLUS (W/m2.K) (W/m2.K)
60 100 1,75 2,90 0,22 0,20
60 120 1,75 3,50 0,20 0,18

Avec panne apparente de section 70x200 mm avec entraxe de 1400 mm et des chevrons de section 60x80 mm.
(1) Entraxe des chevrons de 450 mm et 1,85 suspentes/m2
CONSEIL ROCKWOOL (2) Entraxe des chevrons de 600 mm et 1,39 suspentes/m2

RT 2005 : Épaisseur (mm) R isolant (m2.K/W) Up


DELTAROCK ép. 60 mm
DELTAROCK ROCKPLUS DELTAROCK ROCKPLUS (W/m2.K)
+ ROCKPLUS Kraft ép. 120 mm
conseillée 60 100 1,75 2,90 0,23

Crédit d’impôt : 60 120 1,75 3,50 0,21


R > 5 m2.K/W
DELTAROCK ép. 60 mm Avec panne apparente de section 100x200 mm avec entraxe de 1500 mm et des chevrons de section 60x80 mm.
+ ROCKPLUS Kraft ép. 120 mm Entraxe des chevrons de 560 mm et 1,5 suspentes/m2
conseillée
Eco-PTZ : ACOUSTIQUE Rw (C;Ctr) en dB
DELTAROCK ép. 60 mm
+ ROCKPLUS Kraft ép. 120 mm RA RA,tr
conseillée
40 (-2 ; -6)
RT-Existant : Comble non isolé
38 34
R > 4 m2.K/W
DELTAROCK ép. 60 mm Comble isolé avec DELTAROCK ép. 100 mm 51 (-2 ; -9)
Essai CSTB n° 30697/1
+ ROCKPLUS Kraft ép. 80 mm + ROCKPLUS Kraft ép. 100 mm 49 42
conseillée
Essai sur une couverture en tuiles terre cuite, un plenum de 1,20 m et une plaque de plâtre e = 12,5 mm.
Pour l’obtention d’un ECO-PTZ ou
d’un crédit d’impôt, la résistance
thermique à justifier est celle de SÉCURITÉ INCENDIE
l’épaisseur additionnelle. L’isolant
existant intérieur ou extérieur n’est Réaction au feu
donc pas pris en compte même si il -DELTAROCK : Euroclasse A1 - Incombustible
est conservé. -ROCKPLUS KRAFT : Aucune performance déterminée (Euroclasse F)
-Emploi autorisé en E.R.P (Etablissement recevant du public) dans le cadre
de l’article AM8 de l’arrêté du 6 octobre 2004 et de l’additif du 4 juillet 2007.

Le critère d’essai de réaction au feu des produits isolants soumis à un marquage CE


stipule de réaliser l’essai sur la face la plus défavorable du produit testé ce qui, pour
les isolants revêtus kraft, conduirait à une inflammation quasi immédiate du papier
et l’obtention d’un classement F même si l’isolant à l’arrière est INCOMBUSTIBLE.
C’est pourquoi les produits Rockwool revêtus kraft mentionnent la phrase
« Aucune performance déterminée Euroclasse F ».

56 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 56 26/11/10 14:23:01


1+
ISOLER LES COMBLES AMÉNAGÉS

MISE EN ŒUVRE DU SYSTÈME EXPERT


roduits
Autres pnt être
pouva sés ROCKMUR KRAFT - TOITROCK KRAFT - EASYROCK
utili

Étape 1 : Reconnaissance du support et choix des - Choix de l’isolant de la première couche :


produits
Epaisseur :
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient de
vérifier les données suivantes concernant la charpente Cas de pose avec écran standard ou sans écran de
afin de faire le bon choix d’isolant : sous-toiture :
- la présence ou non d’un écran de sous toiture Episolant = Hchevrons - 2 cm (1)
déterminera l’épaisseur de la lame d’air
- la hauteur des chevrons déterminera l’épaisseur de la Cas de pose avec écran HPV :
première couche d’isolant Episolant = Hchevrons
- la hauteur des pannes ou la longueur des suspentes
déterminera l’épaisseur de la seconde couche REMARQUE
d’isolant
La pose d’un écran HPV implique la pose d’un pare-
- l’entraxe entre chevrons déterminera le choix de la
vapeur continu et indépendant de valeur Sd > 18 m
première couche d’isolant
coté intérieur ou d’une membrane d’étanchéité à
- performance acoustique selon type de locaux l’air visant cette application.
- performance thermique visée [1] : L’écran HPV ne dispense pas de ventiler la
De manière générale, la mise en œuvre s’appuiera sous-face de la couverture. Seuls les écrans HPV
sur les recommandations du cahier CSTB n°3560 et visant l’emploi sans lame d’air peuvent être mis
DTU 40 (couverture) et DTU 25-41 (pour la pose des en œuvre de cette façon. Le pare-vapeur intérieur
parements en plaque de plâtre). doit être continu. Dans tous les autres cas, même
De manière générale, la lame d’air minimum à en présence d’un écran HPV, il est recommandé de
respecter entre la face supérieure de l’isolant et la respecter la lame d’air de 2 cm.
face inférieure des liteaux ou de l’écran de sous-toiture
souple ou rigide est de 20 mm.
- Choix de l’isolant de la seconde couche :
C’est le choix de l’épaisseur de cette seconde
Type de couverture Epaisseur de la Epaisseur de la Epaisseur de la
lame d’air entre lame d’air entre lame d’air entre couche qui déterminera la performance thermique
la sous-face des l’écran souple ou l’écran souple ou de la toiture.
liteaux et la face rigide (type DTU) et rigide sous avis
supérieure de la face supérieure technique et la Selon la performance visée (RT2005, crédit d’impôts,
l’isolant de l’isolant face supérieure de Eco-PTZ, RT Existant,…), il convient de calculer la
l’isolant
résistance thermique à ajouter à celle de la première
Liteau + Tuile 20 mm minimum 20 mm minimum Voir l’avis technique couche pour atteindre la valeur seuil.
du fabricant de
Liteau + Ardoise/ l’écran de sous-
Zinc toiture souple ou
rigide
Ecran rigide +
Couverture

57

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 57 26/11/10 14:23:02


ISOLER LES COMBLES AMÉNAGÉS

Exemples de solutions adaptées au cadre réglementaire et aides financières :


Choisir l’épaisseur de DELTAROCK dans la colonne de gauche puis sélectionner l’isolant de la deuxième couche
selon la performance thermique désirée :

Comble aménagé (isolant n° 1 entre chevrons)


Exigence réglementaire Isolant n°2
RT 2005
Crédit d’impôts EASY
ROCKMUR KRAFT ROCKPLUS KRAFT TOITROCK
Ep ROCK
Eco-PTZ isolant
RT Existant 60 75 100 120 60 75 80 85 100 105 120 75 80 100 200

60 4,40 4,95 4,05 4,20 4,65 4,80 5,25 4,10 6,85


Isolant n°1

DELTAROCK 80 4,30 4,95 5,50 4,05 4,45 4,60 4,75 5,20 5,35 5,80 4,20 4,55 7,40

100 4,50 4,90 5,55 6,10 4,65 5,05 5,20 5,35 5,80 5,95 6,40 4,55 4,80 5,25 8,00

Comble aménageable (pose de l’isolant n° 1 entre fermettes)

Isolant n°2

ROCKMUR KRAFT ROCKPLUS KRAFT TOITROCK


Ep
isolant
45 60 75 100 40 50 60 75 80 85 100 70 80 100

120 4,70 5,10 5,50 6,15 4,65 4,95 5,25 5,65 5,80 5,95 6,40 5,15 5,40 5,85
Isolant n°1

DELTAROCK 140 5,25 5,65 6,05 6,70 5,20 5,50 5,80 6,20 6,35 6,50 6,95 5,70 5,95 6,40

160 5,85 6,25 6,65 7,30 5,80 6,10 6,40 6,80 6,95 7,10 7,55 6,30 6,55 7,00

58 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 58 26/11/10 14:23:03


Exemple : Performance désirée R = 5 m².K/W Les distances entre les lignes d’ossatures doivent être
conforme crédit d’impôts définies dès le départ selon l’orientation des parements
Isolant n° 1 : Deltarock 60 mm intérieurs :
R = 1,75 m².K/W - 40 cm si pose des plaques de plâtre parallèle aux
Considérant une valeur seuil crédit d’impôts : fourrures (4 appuis)
R=5 m².K/W - 60 cm si pose des plaques de plâtre perpendiculaire
Donc R Isolant n°2 > 3,25 m².K/W, c’est-à-dire aux fourrures.
ROCKPLUS KRAFT 120 mm (R=3,50 m².K/W) ou
EASYROCK 200 mm (R=5,10 m².K/W). Étape 3 : Pose de l’isolant
- Première couche
Choix du mode constructif Le choix de panneaux rigides garantit le non
Selon les choix précédents, le mode de pose de l’isolant foisonnement de l’isolant dans la lame d’air et permet
sera fonction de l’esthétique ou de l’encombrement de s’affranchir de la pose de cales ou de tasseaux pour
recherché. S’il y a une première couche d’isolant, elle assurer la lame d’air. Il est obligatoire de respecter la
doit être positionnée entre les chevrons. La seconde lame d’air de 20 mm, le DELTAROCK peut dépasser
doit être positionnée entre les pannes, derrière côté intérieur.
l’ossature métallique (fourrures) ou entre les ossatures
bois (lambourdes). Cas n°1 : Entraxe inférieur à 60 cm (pose
Selon l’épaisseur d’isolant choisie, le parement formant « verticale »)
le plafond doit être soit continu devant les pannes soit Positionner pointe vers le haut le plus grand coté
entre celles-ci. (135 cm) du premier triangle de DELTAROCK contre
Dans le cas d’une charpente en fermettes, les première le chevron de gauche. Couper le petit triangle opposé
et deuxième couches doivent être positionnées entre en se gardant quelques millimètres supplémentaires.
les fermettes. Enfoncer ce triangle sur toute son épaisseur de manière
à venir à fleur de la face inférieure du chevron.
Positionner pointe vers le bas le plus grand côté du
Étape 2 : Pose des suspentes métalliques
deuxième triangle de DELTAROCK sur le chevron de
La couverture et tous ces accessoires sont considérés droite. Couper le petit triangle opposé en se gardant
posés, le clos couvert est assuré. quelques millimètres supplémentaires. Enfoncer ce
Les suspentes métalliques doivent être fixées sur les triangle sur toute son épaisseur de manière à venir à
chevrons avant la pose de l’isolant conformément aux fleur de la face inférieure du chevron.
prescriptions de leur fabricant. Tapoter légèrement le bord supérieur du deuxième
Les fourrures doivent être posées perpendiculairement triangle pour assurer une parfaite jonction avec le
aux chevrons. premier pour que le joint ne se voit quasiment plus.
Faire de même sur toute la surface du rampant.

59

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 59 26/11/10 14:23:03


ISOLER LES COMBLES AMÉNAGÉS

Cas n°2 : Entraxe supérieur à 60 cm (pose Les fourrures peuvent être mise en place sur les
« horizontale ») suspentes avant la pose de l’isolant pour faciliter son
maintien.
Positionner pointe vers le haut le plus petit coté (60 cm)
du premier triangle de DELTAROCK contre le chevron de Étape 4 : Isolation du faux comble éventuel
gauche. Couper le petit triangle opposé en se gardant Dans le cas d’un faux comble, et dans un souci
quelques millimètres supplémentaires. Enfoncer ce d’économie d’énergie, il est conseillé d’isoler les parois
triangle sur toute son épaisseur de manière à venir à verticales et le plancher de comble plutôt que les
fleur de la face inférieure du chevron. rampants pour ne pas « chauffer » ce volume inutilisé.
Positionner pointe vers le bas le plus petit côté du L’isolation du plancher de comble peut être réalisée en
deuxième triangle de DELTAROCK sur le chevron de rouleaux, en panneaux ou en vrac.
droite. Couper le petit triangle opposé en se gardant L’isolation des parois verticales doit être réalisée en
quelques millimètres supplémentaires. Enfoncer ce panneaux semi-rigides ou rigides de performances
triangle sur toute son épaisseur de manière à venir à identiques aux rampants.
fleur de la face inférieure du chevron. Dans le cas d’un faux comble sur ossature métallique
ou sur fermettes industrialisées, poser les panneaux
Tapoter légèrement le bord supérieur du deuxième entre les ossatures en une ou deux couches selon la
triangle pour assurer une parfaite jonction avec le performance recherchée en orientant le pare-vapeur
premier pour que le joint ne se voit quasiment plus. vers l’intérieur du local à isoler.
Faire de même sur toute la surface du rampant. Dans le cas d’un faux comble en brique platrière par
- Deuxième couche : exemple, fixer les panneaux semi-rigides au mortier
adhésif ou par chevillage sur la contrecloison.
Dans le cas d’une ossature en lambourdes bois,
fixer-les perpendiculairement aux chevrons à entraxe Étape 5 : Exécution des finitions
fonction des dimensions du parement intérieur. Veiller à ce que les panneaux soient bien jointifs.
Insérer les panneaux sélectionnés à l’étape 1 pour Vérifier que toute la surface du rampant soit bien isolée,
former la deuxième couche d’isolant. Celle-ci ne doit y compris en périphérie, en bas de pente, sur les pignons
pas être comprimée dans son épaisseur. Le choix de et au niveau du plafond ou faîtage. Le choix de panneaux
panneaux rigides garantit l’incompressibilité de la rigides assure le maintien des morceaux de panneaux
couche isolante et assure une épaisseur utile d’isolant au niveau des points singuliers. Les panneaux doivent
égale à l’épaisseur certifiée. être découpés à la scie ou au couteau Rockwool de
façon propre en majorant de quelques millimètres la
Dans le cas d’une ossature métallique, pour les
cote à obtenir. Les découpes en L ou les saignées dans
entraxes de 40 cm (pose parallèle), une saignée doit l’isolant sont réalisables dans les panneaux rigides.
être réalisée sur toute l’épaisseur des panneaux pour Utiliser de préférence un adhésif pare-vapeur pour
faciliter l’embrochage dans les suspentes. réaliser les joints entre les panneaux et améliorer
Pour les entraxes de 60 cm (pose perpendiculaire), une l’étanchéité à l’air.
entaille peut être réalisée sur la tranche du panneau En cas de percement ou de déchirement du pare-vapeur,
sur 2-3 cm pour faciliter l’insertion. celui-ci doit être réparé avec un adhésif pare-vapeur.

60 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 60 26/11/10 14:23:04


ISOLER LES COMBLES AMÉNAGÉS

Étape 6 : Pose du plafond Calcul de la surface utile par panneau DELTAROCK


Fixer les parements intérieurs sur l’ossature métallique (théorème de Thalès) :
ou bois conformément aux DTU et aux instructions de
Ldécalage = 15 x 135 = 33,75 cm
leurs fabricants sur les rampants inclinés et sur les 60
parois verticales du faux comble.
Sdeltarock = (1,35 + 0,33) x 0,45 = 0,75 m2
Étape 7 : Revêtements intérieurs
Les travaux de finitions ou de revêtements des parois Calcul de la surface des rampants :
intérieures doivent respectées les instructions des
fabricants des produits utilisés. Srampants = (Lrampants x lrampants x nbrampants )- Souvertures
Srampants = (6 x 2,5 x 2) - 1,5 = 28,5 m2
Étape 8 : Fin de chantier
Les chutes d’isolants nus ou revêtus et les emballages Calcul du nombre de panneaux approximatif :
devront être rapportés chez un distributeur assurant
nbdeltarock = Srampants = 28,5 = 38 panneaux
la collecte des déchets non dangereux inertes (pour
Sdeltarock 0,75
l’isolant) et non dangereux non inertes (pour les
emballages), en déchèterie ou sur les plateformes de
tris des déchets issus du bâtiment. Exemple n°2 : Hypothèses
Distance régulière entre chevrons = 80 cm
- Annexe : Exemples de calcul du nombre de panneaux Largeur du rampant = 2 m 50 de l’égout au faitage
DELTAROCK
Longueur du rampant = 6 m
Exemple n°1 : Hypothèses Nombre de rampants = 2 (identiques)
Distance régulière entre chevrons = 45 cm Ouverture : 2 fenêtres de dimensions 78 x 98 cm
Largeur du rampant = 2 m 50 de l’égout au faitage Calcul de la surface utile par panneau DELTAROCK
Longueur du rampant = 6 m (théorème de Thalès) ::
Nombre de rampants = 2 (identiques)
Ldécalage = 55 x 60 = 24 cm
Ouverture : 2 fenêtres de dimensions 78 x 98 cm. 135
Sdeltarock = (0,60 + 0,24) x 0,80 = 0,67 m2

Calcul de la surface des rampants :


Srampants = (Lrampants x lrampantsx nbrampants )- Souvertures

Srampants = (6 x 2,5 x 2) - 1,5 = 28,5 m2

Calcul du nombre de panneaux approximatif :


nbdeltarock = Srampants = 28,5 = 42 panneaux
Sdeltarock 0,67

61

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 61 26/11/10 14:23:04


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
DELTAROCK

Panneau triangulaire rigide non revêtu à associer en rectangle.

le + produit : limite les chutes de chantier, adaptabilité totale.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 04/015/303
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0137
Masse volumique nominale (kg/m3) 50 KEYMARK
Longueur (mm) 1350 n° 008-SDG5-303

Largeur (mm) 600


Tolérance Ep T2
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre de Nombre de
Référence thermique d’unités/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) m2/ colis colis/ palette m2/ palette
(m2.K/W) colis (22 palettes)

63558 1350 x 600 x 60 1,75 10 8,10 8 64,80 1 425,60 3 53731 0001887


53527 1350 x 600 x 80 2,30 7 5,67 8 45,36 997,92 3 53731 0002310
63559 1350 x 600 x 100 2,90 6 4,86 8 38,88 855,36 3 53731 0002303
63371 1350 x 600 x 120 3,50 5 4,05 8 32,40 712,80 3 53731 0002297
63560 1350 x 600 x 140 4,05 4 3,24 8 25,92 570,24 3 53731 0002280
63370 1350 x 600 x 160 4,65 4 3,24 8 25,92 570,24 3 53731 0002273

62 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 62 26/11/10 14:23:05


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKPLUS KRAFT

Panneau rigide mono densité revêtu d’un pare-vapeur


kraft polyéthylène.

le + produit : la meilleure performance thermique disponible de


40 à 120 mm.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/043
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-043
Masse volumique nominale (kg/m3) 50
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Camion tautliner


Dimensions Nombre Nombre de Nombre de Nombre de
Référence thermique m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) d'unités/ colis m²/ colis colis/ palette m²/ palette
(m².K/W) (22 palettes)

53499 1350 x 600 x 40 1,15 10 8,10 12 97,20 2 138,40 3 53731 0003478


53505 1350 x 600 x 50 1,45 12 9,72 8 77,76 1 710,72 3 53731 0003485
53500 1350 x 600 x 60 1,75 10 8,10 8 64,80 1 425,60 3 53731 0003492
63441 1350 x 600 x 75 2,15 8 6,48 8 51,84 1 140,48 3 53731 0003508
53504 1350 x 600 x 80 2,30 7 5,67 8 45,36 997,92 3 53731 0003515
63562 1350 x 600 x 85 2,45 7 5,67 8 45,36 997,92 3 53731 0003522
53451 1350 x 600 x 100 2,90 6 4,86 8 38,88 855,36 3 53731 0003539
63138 1350 x 600 x 105 3,05 4 3,24 12 38,88 855,36 3 53731 0001757
53697 1350 x 600 x 120 3,50 5 4,05 8 32,40 712,80 3 53731 0021601

63

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 63 26/11/10 14:23:06


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKMUR KRAFT

Panneau semi-rigide, revêtu d’un pare-vapeur kraft polyéthylène.

le + produit : épaisseurs disponibles de 45 à 120 mm.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/025
Conductivité thermique (W/m.K) 0,037 KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-025
Masse volumique nominale (kg/m3) 28 à 36
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre Nombre de
Référence thermique m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) m²/ colis d'unités/ colis m²/ palette
(m².K/W) (22 palettes)

72281 1350 x 600 x 45 1,20 11,34 14 136,08 2 993,76 3 53731 0074072


75995 1350 x 600 x 60 1,60 9,72 12 136,08 2 566,08 3 53731 0075963
72283 1350 x 600 x 75 2,00 8,10 10 97,20 2 138,40 3 53731 0074096
72284 1350 x 600 x 100 2,70 6,48 8 77,76 1 710,72 3 53731 0074102
72285 1350 x 600 x 120 3,20 4,86 6 58,32 1 283,04 3 53731 0074119

64 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 64 26/11/10 14:23:06


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
EASYROCK

Rouleau revêtu d’un pare-vapeur kraft polyéthylène.

le + produit : la conformité en toute simplicité, R = 5,10 m2.K/W en


200 mm mono couche. R maximisée s’il est combiné à DELTAROCK.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 02/015/001
Conductivité thermique (W/m.K) 0,039
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-001
Masse volumique nominale (kg/m3) 25
Longueur (mm) 2200
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T1
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Isoler les combles aménagés

Résistance Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre de Nombre de
Référence thermique d’unités/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) m2/ colis colis/ palette m2/ palette
(m2.K/W) colis (22 palettes)

63556 2200 x 600 x 200 5,10 2 2,64 18 47,52 1 045,44 3 53731 0002471

65

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 65 26/11/10 14:23:06


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
TOITROCK KRAFT

Rouleau revêtu d’un pare-vapeur kraft polyéthylène avec languettes


latérales.

le + produit : facile à agrafer sur du bois

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 02/015/003
Conductivité thermique (W/m.K) 0,042
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-003
Masse volumique nominale (kg/m3) 22
Longueur (mm) 5000 à 7000
Largeur (mm) 350 à 600
Tolérance Ep T1
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS

* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre de Nombre de Quantité
Référence thermique d'unités/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) m²/ colis colis/ palette m²/ palette minimum
(m².K/W) colis (22 palettes)

59414 7000 x 350 x 70 1,65 3 7,35 18 132,30 2 910,60 3 53731 0002433


63553 7000 x 450 x 70 1,65 2 6,30 27 170,10 3 742,20 - 3 53731 0002440
59415 7000 x 600 x 70 1,65 2 8,40 18 151,20 3 326,40 3 53731 0002457
63488 6000 x 600 x 80 1,90 2 7,20 18 129,60 2 851,20 22 palettes 3 53731 0002426
67395 5000 x 450 x 100 2,35 2 4,50 27 121,50 2 673,00 22 palettes 3 53731 0002402

* aucune performance déterminée

66 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 66 26/11/10 14:23:07


NOTES

67

NEW_07_SYSTEM_EXPERT_P56a67.indd 67 26/11/10 14:23:08


AVANT-PROPOS - BON À SAVOIR
Reconnaissance du support et choix des produits la charge supplémentaire représentée par le poids des
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient de matériaux et isolants.
vérifier les données suivantes concernant la charpente Quelque soit la technique choisie, la qualité de la
et le plafond afin de faire le bon choix d’isolant : continuité thermique et de l’étanchéité à l’air de la paroi
- Le type de plafond est primordiale pour assurer une isolation pérenne
- Le type de charpente et de qualité et ainsi maîtriser les consommations
- La pente de la toiture d’énergie.
- La couverture doit être étanche à l’eau et en bon état
- Le plancher ou plafond doit être capable de résister à La mise en œuvre s’appuiera sur les recommandations
du cahier CSTB n°3647.
Aide au choix de la technique d’isolation

Soufflage mécanisé de laine Epandage manuel de laine de Pose de laine de roche en Pose de laine de roche en
de roche en vrac roche en vrac (LE FLOCON) rouleaux panneaux

Standard Haute Standard Haute Standard Haute Standard Haute


Performance recherchée
R<5 m².K/W R≥5 m².K/W R<5 m².K/W R≥5 m².K/W R<5 m².K/W R≥5 m².K/W R<5 m².K/W R≥5 m².K/W

Limitée
Plafond suspendu léger
Recommandée R=6 m².K/W
(plaque de plâtre, lambris,…)
(22 cm)
2 couches
Dalle pleine 1 couche 1 couche 2 couches
Adaptée
(béton ou autres sols plans)

Faux plafonds suspendus Inadaptée Inadaptée

Sur plafond léger, les solutions de soufflages méca- en 1 ou plusieurs couches peut s’avérer plus rapide à
nisées sont largement adaptées pour leur rapidité de mettre en œuvre. La pose de panneau est inadaptée
mise en œuvre : considérant une manutention trop importante.
- aucune découpe, Sur faux-plafond suspendu, la technique de soufflage
- aucune chute, est inadaptée car elle ne permet plus de pouvoir
accéder au plénum du plafond. La pose de rouleaux ou
- aucune manutention du produit dans le comble,
panneaux est donc recommandée. La pose de rouleaux
Cette technique permet d’obtenir le plus haut niveau en plusieurs couches semble difficile mais elle peut
par l’extérieur
d’isolation à vie car il est toujours possible de venir être réalisée si l’accès estperdus
possible par le plenum.
ajouter un complément d’isolation en laine de roche
même plusieurs années plus tard dans l’objectif de Exigences réglementaires :
suivre les recommandations d’économie d’énergie. La
sous rampants En rénovation, dans le cadre des dispositif (crédit
mise en œuvre de cette technique est dictée par l’avis d’impôt développement durable et Eco-prêt à taux
technique du produit. zéro), la résistance thermique à justifier est celle de
Sur plafond lourd caractérisé par un sol plan, cette l’épaisseur additionnelle. L’isolation existante n’est
technique reste adaptée même si la pose de rouleaux donc pas prise en compte même si elle est conservée.

NEW_08_ISOLER-COMBPERDUS_P68a69.indd 68 26/11/10 14:23:40


ISOLER LES COMBLES PERDUS

Exigence réglementaire Valeur seuil [1] Justificatif [2] fil d’antenne,…) doivent être repérés pour faciliter
RT 2005 Up < 0,28 W/m².K Etude thermique
l’intervention des autres corps d’état ultérieurement
dans le comble.
Crédit d’impôts 2009 5 m².K/W + X% [3] Facture détaillée
Les équipements de ventilation contrôlée doivent être
Eco-PTZ 5 m².K/W Devis + Facture type suspendus et fixés conformément aux instructions de
RT Existant 4,5 m².K/W Vérifiable au moment leur fabricant de manière à éviter leur contact avec
d’un DPE la couche d’isolant et leur assurer une ventilation
Aides régionales Consulter l’organisme Conditions particulières périphérique suffisante. Leur accès pour l’entretien
prêteur d’octroi de l’aide des filtres ou toutes autres opérations de maintenance
[1] : ces valeurs sont données à titre indicatif et peuvent être modifiées, doit être facile et sûr. Un chemin de circulation fixé au
il convient donc de toujours appliquer les textes reglementaires et support (charpente bois ou plancher de comble) doit être
législatifs en vigueur et leur mode de calcul particuliers pour la prise en
compte des ponts thermiques.
réalisé depuis l’accès au comble jusqu’à l’équipement.
[2] Liste non exhaustive fournie à titre indicatif En maison individuelle, il peut s’agir de planches en
[3] Une majoration peut éventuellement être appliquée à cette résistance bois clouées sur les fermettes.
thermique selon les montages utilisés.
En logement collectif, bâtiment tertiaire ou ERP
disposant d’un plancher de comble en béton ou d’une
Comble non isolé ou neuf, préparation du comble :
charpente bois apte à reprendre les charges, il peut
Quelque soit la technique utilisée, le comble doit être
s’agir de passerelles en caillebottis métallique.
propre et sain. Il est obligatoire de vérifier la résistance
du plafond, de réparer les éventuels trous ou fissures, Ces chemins de circulation doivent être perméables
d’assurer l’étanchéité en calfeutrant les orifices de à la vapeur d’eau conformément aux prescriptions du
ventilation, les spots électriques, les passages de cahier CSTB n°3647.
gaines,… Toute perforation doit être colmatée afin Comble déjà isolé, préparation du comble :
d’assurer l’étanchéité initiale avec des bandes adhésives Quelque soit la technique utilisée, le comble doit être
ou utiliser des passe-câbles adaptés pour assurer propre et sain. Il est obligatoire de vérifier :
l’étanchéité à l’air. - le type et la qualité de l’isolation existante et de
Les travaux de fumisteries devront être réalisés procéder à sa remise en état, ou à son enlèvement si
conformément aux prescriptions du fabricant de nécessaire
l’équipement de chauffage. Les DTU 24-1 et 24-2 prévoient - la résistance du plafond, de réparer les éventuels
une protection de sécurité incendie en prescrivant une trous ou fissures, d’assurer l’étanchéité en calfeutrant
réserve de 16 cm libre autour du conduit. les orifices de ventilation, les spots électriques, les
La pose d’un pare-vapeur ou d’une membrane passages de gaines,…
d’étanchéité à l’air est obligatoire dans le cas d’un Nos isolants en laine de roche ne peuvent être mis en
plafond en lambris (exemple : feuille de polyéthylène de œuvre que sur des isolants en laine minérale (laine de
100 μm). Pour tous les autres types de plafond, il n’y a verre ou laine de roche) et ce dans le souci principal
pas d’obligation à en disposer un mais cela est tout à de conserver la même réaction au feu (incombustible,
fait compatible avec nos produits. La pose de certains Euroclasse A1) et la même résistance aux termites.
écrans de sous-toiture nécessite l’ajout d’un pare- A noter que la majorité des aides financières accordées
vapeur ou d’une membrane d’étanchéité à l’air sur le pour les travaux d’isolation concerne uniquement la
plafond de comble perdu. Vérifier ce point dans l’avis couche d’isolation additionnelle. Par conséquent, la
technique du fabricant de film sous-toiture. De manière résistance thermique de l’isolant existant ne peut être
générale, le pare-vapeur indépendant et continu doit prise en compte dans le calcul théorique. In facto, elle
avoir une valeur Sd > 18 m. n’en reste pas moins efficace et dans la pratique, elle
De manière générale, les boitiers électriques et tout améliore la performance thermique du plafond dans la
autres équipements (spots, bouches de ventilation, mesure où elle est bien posée.

NEW_08_ISOLER-COMBPERDUS_P68a69.indd 69 26/11/10 14:23:43


LAINE DE ROCHE À SOUFFLER

La laine de roche nodulée est utilisée pour l’isolation des combles perdus par soufflage mécanisé.

PERFORMANCES
THERMIQUE
Résistance thermique R Épaisseur Pouvoir couvrant Nombre de sacs Up
souhaitée (m2.K/W) souhaitée (mm) (kg/m2) pour 100 m2 (W/m2.K)
2,00 90 1,95 9,70 -
2,50 115 2,40 12,10 -
3,00 135 2,90 14,50 -
3,50 160 3,35 16,90 -
4,00 180 3,85 19,30 -
4,50 205 4,35 21,70 -
5,00 225 4,80 24,10 0,20
5,50 250 5,30 26,50 -
6,00 270 5,80 28,90 0,16
CONSEILS ROCKWOOL 6,50 295 6,25 31,30 -
7,00 315 6,75 33,80 0,14
RT 2005 :
7,50 340 7,20 36,20 -
LAINE DE ROCHE À SOUFFLER
8,00 360 7,70 38,60 0,12
ép. 270 mm conseillée.
8,50 385 8,20 41,00 -
Eco-PTZ : 9,00 405 8,65 43,40 0,11
LAINE DE ROCHE À SOUFFLER 9,50 430 9,15 45,80 -
ép. 270 mm conseillée. 10,00 450 9,65 48,20 0,10

Crédit d’impôt : Épaisseur (mm) R isolant (m2.K/W) Up (W/m2.K)


R > 5 m2.K/W 225 5 0,20
LAINE DE ROCHE À SOUFFLER 270 6 0,16
Laine de roche soufflée
ép. 225 mm conseillée. 315 7 0,14
360 8 0,12
RT-Existant :
Fermettes bois : entraxe de 0,9 m et entrait de 95 x 35 mm de section.
R > 4 m2.K/W
Nombre de suspentes : 1,5/m2.
LAINE DE ROCHE À SOUFFLER
ép. 180 mm conseillée
ACOUSTIQUE
Pour l’obtention d’un Eco-PTZ ou
Essai avec une couverture en tuiles terre cuite, Rw (C;Ctr) en dB
d’un crédit d’impôt, la résistance un plenum de 1,20 m et une plaque de plâtre 12,5 mm.
RA RA,tr
thermique à justifier est celle de
Comble isolé en laine de roche à souffler 55 (-3 ; -9)
l’épaisseur additionnelle. L’isolant Essai FCBA n° 07/CTBA-IBC527-297
ép. 200 mm 52 46
existant n’est donc pas pris en
Comble isolé en laine de roche à souffler 58 (-3 ; -8)
compte même si il est conservé. Essai FCBA n° 07/CTBA-IBC527-297
ép. 360 mm 55 50
Comble isolé en laine de roche à souffler 59 (-3 ; -8)
Essai FCBA n° 07/CTBA-IBC527-297
ép. 405 mm 56 51

SÉCURITÉ INCENDIE
Pose selon l’avis technique CSTB : Réaction au feu
n° 20/05-88 La LAINE DE ROCHE À SOUFFLER est incombustible; elle ne contribue donc pas
au développement de l’incendie (Euroclasse A1).
Rapport de classement du CSTB n° RA05-0210 disponible sur www.rockwool.fr.

70 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 70 26/11/10 14:24:13


2+
ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION DE COMBLE PERDU PAR SOUFFLAGE MÉCANISÉ


Étape 1 : Préparation du chantier L’éclairage du comble est conseillé et la pose d’un
Les sacs d’isolants ne doivent pas être montés dans le chemin de circulation cloué sur les fermettes est
comble et restent près de la machine de soufflage (soit demandée pour un déplacement sûr et facile dans le
dans le véhicule spécialisé soit sur la zone de travail comble.
prévue au sol).
Cas d’une forte isolation :
Il est demandé de repérer le niveau d’isolation souhaité : Si le niveau d’isolation risque d’être en contact avec
- soit en utilisant le kit de chantier soufflage prévu à la couverture. Il est obligatoire de conserver une
cet effet, ventilation suffisante de 2 cm entre l’isolant et le
- soit en traçant le niveau à obtenir sur les fermettes et support de couverture (liteaux, voliges ou écran souple).
murs pignons. Une planche ou tout autre dispositif peut être cloué
sous les chevrons ou entre les fermettes de manière à
Un cadre autour de la trappe de visite doit être réalisé :
assurer cette lame d’air. A défaut, il est conseillé pour
- soit en utilisant le kit carton prévu à cet effet,
les chantiers neuf ou de rénovation avec démontage du
- soit en construisant un cadre en bois permettant
plafond de descendre celui-ci à une distance suffisante
de retenir la laine de roche lors de l’ouverture de la
pour placer une première couche continue sur l’ossature
trappe.
de plafond et sous les fermettes. La masse surfacique
La hauteur du cadre doit être supérieure à l’épaisseur
de l’épaisseur totale d’isolant ne doit pas dépasser la
d’isolant totale.
charge admissible par le plafond.
Le tuyau de soufflage doit être déployé en évitant les
coudes. Le tuyau peut passer par une fenêtre ou par le Étape 2 : Pose de l’isolant
toit dans la mesure du respect des règles de sécurité La personne située dans le comble se positionne au
essentielles et si le modèle de la machine est assez fond du comble pour débuter le soufflage dans la partie
puissant pour cette trajectoire verticale. la plus distante de l’entrée.
Cette technique nécessite 2 personnes. La première Elle procède sur une zone facile d’accès (partie
alimente la machine et surveille le bon déroulement centrale du comble contre le pignon par exemple)
des opérations, elle assure également la sécurité du à un test du réglage de la machine conformément
chantier en ayant la possibilité d’éteindre la machine à aux prescriptions de l’avis technique du
tout moment. produit. Ce test consiste à vérifier la densité
La seconde est dans le comble et assure le soufflage d’application du produit qui doit être comprise entre 21
de la laine. et 25 kg/m3. Pour ce faire, il est possible de repérer une
zone de 1 m² et de souffler sur 25 cm environ ¼ de sac
Recommandations : (à peu près 5 kg).
La personne située dans le comble doit porter une Ensuite, le soufflage doit être réalisé en commençant
combinaison avec cagoule de préférence, des lunettes par les endroits les moins accessibles (en général
et un masque standard (type P1). L’utilisation de talkie- les sous pente ou égout) et en continuant sur toute la
walkie ou d’une autre technique permettant aux 2 surface du comble de façon régulière jusqu’à atteindre
personnes de communiquer entre elles à distance est le niveau d’isolation souhaité.
conseillée pour faciliter le déroulement des opérations.

71

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 71 26/11/10 14:24:15


LAINE DE ROCHE À SOUFFLER

La personne située à l’extérieur alimente la trémie de Par le calcul et par la mesure de l’épaisseur soufflée, il
la machine ou le panier de façon régulière et continue. est possible de vérifier la qualité de l’intervention :
Elle vérifie par ailleurs que la machine souffle Nombre de sacs = surface du comble en m² x
correctement. En cas de bourrage dans le tuyau ou en épaisseur mise en œuvre en mètre x 1.05
sortie de la machine, arrêter et débrancher la machine
avant toute intervention.
Isolation de la trappe d’accès :
Cas particulier de la pose d’un plancher dans le
La trappe d’accès au comble perdu doit être isolée en
comble perdu pour y stocker des objets ou faciliter les
insérant un panneau d’isolant découpé selon la forme
déplacements éventuels :
de la trappe. La périphérie de la trappe (type ROCKPLAN
Lorsqu’une surface de répartition partielle ou totale KRAFT ép. 200 mm) d’accès doit être munie d’un joint
(plancher sur solives, panneaux de particules, chemin en caoutchouc ou équivalent pour assurer l’étanchéité
de circulation,...) est placée au-dessus de l’isolation, il à l’air. La résistance thermique de l’isolant mis en œuvre
y a risque de condensation, en particulier en sous-face sur la trappe doit être égale à celle du reste du comble
de cette surface si sa perméance est faible vis-à-vis des si elle est située au-dessus d’une pièce chauffée.
perméances des couches inférieures constituées par le
plancher avant isolation (plafond de l’étage inférieur) et
Étape 4 : Fin du chantier.
l’isolation. Une feuille pare-vapeur doit être posée sur
le plafond avant la mise en œuvre de l’isolation et une Cette technique ne génère aucune chute d’isolant.
ventilation de 2 cm doit être respectée entre l’isolant et Seuls les emballages devront être rapportés chez
la sous-face du plancher. un distributeur assurant la collecte des déchets
non dangereux non inertes en déchèterie ou sur les
plateformes de tris des déchets issus du bâtiment.
Étape 3 : Vérification du soufflage
Il est conseillé de vérifier l’épaisseur de laine soufflée
en utilisant la jauge d’épaisseur fournie dans le kit de
chantier et de remplir la fiche de chantier. Ce document
attaché à l’ouvrage devra permettre à tout intervenant
ou maitre d’ouvrage successif de connaître le niveau
d’isolation et ses conditions de mise en œuvre même
plusieurs années plus tard.
Les informations les plus utiles sont la date des travaux,
le nombre de sacs soufflés, la surface, la performance
obtenue, les coordonnées du poseur,…
L’agrafage de toutes les étiquettes des sacs d’isolant
permet de garantir sans équivoque la quantité de laine
soufflée.

72 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 72 26/11/10 14:24:17


NOTES

73

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 73 26/11/10 14:24:18


JETROCK

Laine de roche à souffler.

le + produit : performance à l’épreuve du temps, ajustable au


gré des réglementations.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 01/D/15/665
Réaction au feu (Euroclasse) A1
AVIS TECHNIQUE
Masse volumique nominale (kg/m ) 3
21 à 25 n° 20/05-88

Résistance thermique Épaisseur Pouvoir Nombre


R souhaitée souhaitée couvrant de sacs
(m2.K/W) (mm) (kg/m2) pour 100 m2
2,00 90 1,95 9,70
2,50 115 2,40 12,10
3,00 135 2,90 14,50
3,50 160 3,35 16,90
4,00 180 3,85 19,30
4,50 205 4,35 21,70
5,00 225 4,80 24,10
5,50 250 5,30 26,50
6,00 270 5,80 28,90
6,50 295 6,25 31,30
7,00 315 6,75 33,80
7,50 340 7,20 36,20
8,00 360 7,70 38,60
8,50 385 8,20 41,00
9,00 405 8,65 43,40
9,50 430 9,15 45,80
10,00 450 9,65 48,20

RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT DU SAC JETROCK


Nombre de Nombre de Camion tautliner Kg /
Référence Conditionnement Code EAN
sacs/ palette kg/ palette chargement (18 palettes)
63769 Sac plastique de 20 Kg 35 700 12 600 3 53731 0001856

1 KIT DE CONSOMMABLES JETROCK


Nombre de Dimensions
Référence Emballage comprenant Code EAN
Kits / carton du carton
64973 Kit complet * 10 780 x 380 x 300 mm 3 53731 0019387
74389 Etiquettes et pochettes JETROCK 25 x 2 220 x 305 x 30 mm 3 53731 0074379
74383 Piges JETROCK 50 155 x 505 x 40 mm 3 53731 0074362
74398 Etiquettes de repère de boîtier électrique 125 220 x 305 x 30 mm 3 53731 0074386
75397 Écrans de trappe 40 810 x 360 x 100 mm 3 53731 0075154
* Comprenant 1 pochette, 2 piges, 25 fiches “contôle chantier” et leurs pochettes, 5 étiquettes de repères de boitiers électriques et 4 écrans de trappe.

74 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 74 26/11/10 14:24:18


ACCESSOIRES JETROCK

1 2 3 4

CONDITIONNEMENT, ACCESSOIRES ET MACHINES


2 ROCKSPEED

Référence Machine Accessoires Code EAN

Dimensions : 70 x 70 x 90 cm Tuyau livré


Poids : 60 kg Dimensions : 20 m
Débit Air : 2000 m3 / h Diamètre : 100 mm
Puissance : 2,2 kW Dénivellation maxi : 15 m
64978 Alimentation : 230 V Mono 10 A 3 53731 0037848
Débit matière : 220 kg / h Remarques :
Palles et volute : inox en cas d’utilisation d’un groupe
Alimentation trémie : manuelle électrogène, une puissance de 6 KVA
Niveau sonore : 77 dB de restitution est nécessaire

Pas de co-chargement possible avec les produits ROCKWOOL (livrés par le fabricant)
La machine à souffler ROCKSPEED est déstinée à un usage intensif et professionnel

3 ROCKSTER II

Référence Machine Accessoires Code EAN

Tuyau livré
Dimensions : 82 x 70 x 92 cm Dimensions : 25 m (à découper en
Poids : 68 kg 5 m et 20 m)
Débit Air : 1200 m3 / h Diamètre : 125 mm
Puissance : 1,5 kW Longueur maxi refoulement : 30 m
64974 Alimentation : 230 V Mono Longueur maxi aspiration : 10 m 3 53731 0037022
Débit matière : 220 kg / h
Palles et volute : inox Remarques :
Alimentation : manuelle en cas d’utilisation d’un groupe
Niveau sonore : 68 dBA (+-3%) électrogène, une puissance de
4,5 KW de restitution est nécessaire

Encombrement = 1 palette au sol


La machine à souffler ROCKSTER est destinée à un usage occasionnel

4 PANIER ROCKSTER

Référence Code EAN


64936 Panier supplémentaire pour machines ROCKSTER 3 53731 0019370

75

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 75 26/11/10 14:24:20


ROCKAIR

Laine de roche à souffler.

le + produit : performance à l’épreuve du temps, ajustable au


gré des réglementations.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 01/D/15/665
Réaction au feu (Euroclasse) A1
AVIS TECHNIQUE
Masse volumique nominale (kg/m ) 3
21 à 25 n° 20/00-137

Résistance thermique Épaisseur Pouvoir Nombre


R souhaitée souhaitée couvrant de sacs
(m2.K/W) (mm) (kg/m2) pour 100 m2
2,00 90 1,95 9,70
2,50 115 2,40 12,10
3,00 135 2,90 14,50
3,50 160 3,35 16,90
4,00 180 3,85 19,30
4,50 205 4,35 21,70
5,00 225 4,80 24,10
5,50 250 5,30 26,50
6,00 270 5,80 28,90
6,50 295 6,25 31,30
7,00 315 6,75 33,80
7,50 340 7,20 36,20
8,00 360 7,70 38,60
8,50 385 8,20 41,00
9,00 405 8,65 43,40
9,50 430 9,15 45,80
10,0 450 9,65 48,20

RÉFÉRENCES ET CONDITIONNEMENT DU SAC ROCKAIR

Nombre de Nombre de Camion tautliner Kg /


Référence Conditionnement Code EAN
sacs/ palette kg/ palette chargement (18 palettes)

66562 Sac plastique de 20 Kg 35 700 12 600 3 53731 0052476

1 KIT DE CONSOMMABLES ROCKAIR


Nombre de Dimensions
Référence Emballage comprenant Code EAN
Kits / carton du carton
Kit ROCKAIR comprenant 1 pochette, 2 piges,
1 liasse d’étiquettes «contôle de chantier»,
66463 10 780 x 380 x 300 mm 3 53731 0051103
5 étiquettes de repères de boîtiers électriques
et 4 écrans de trappe

76 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 76 26/11/10 14:24:24


ACCESSOIRES ROCKAIR
Cachet de l’entreprise de soufflage

45 Fiche de contrôle chantier


Le feuillet blanc accompagné des étiquettes des sacs doit impérativement être agrafé par l’opérateur sur la ferme
la plus proche de la trappe d’accès. Il permet d’assurer la traçabilité et, ainsi permettre d’établir un diagnostic
de performance énergétique. Le feuillet bleu est à conserver par l’applicateur. Le feuillet rose est à adresser
au client avec la facture.

Date d’exécution des travaux d’isolation :


Applicateur et machine
Nom et signature du responsable :
40 Equipe d’exécution :
Machine : Réglage :

Produit
Produit : ROCKAIR Poids du sac : 20 kg ACERMI n° 01/D/15/665
Marque : Code fabrication : AT CSTB n° _______________________

Description du chantier
Repère boîtiers électriques
35 Maison individuelle Neuf Rénovation Collectif
Adresse du chantier :

Coordonnées du constructeur :

Surface du chantier : m2 R prévue : m2.K/W R installée : m2.K/W

30 Prévision minimum Mise en œuvre effective Numéro de fabrication des sacs utilisés

Epaisseur (en mm)

Nombre de sacs

Volume occupé par les fermettes (cas courant : 5% du volume apparent soufflé) : %

25 Observations
VMC installée : _________________________________________
Oui Non

Entourage de trappe existant : _______________________________


Oui Non

Antenne télé installée : _______________________________ Entourage de trappe posé par notre équipe : ____________

Electricité terminée : __________________________________ Arrêt de garageexistant : ______________________________________

Trappe de visite existante : __________________________ Arrêt de garage posé par notre équipe : ___________________

Repères d’épaisseur posés : _______________________ Tuiles cassées (nombre) : _____________________________________

20 Repères de boîtiers électriques posés :

Justificatifs
__________ Tuiles changées (nombre) : ___________________________________

Conformément à l’avis technique, cette étiquette est à découper


et à agrafer dans le comble avec la fiche de contrôle du chantier

L’applicateur conserve la totalité des étiquettes


découpées sur les sacs de Jetrock utilisés. Il les agrafe sur cette cim
cim
en
en
fiche qui reste sur une ferme du comble. Spé
Spé

15
Laine de roche à souffler. Sac de 20 kg

10

1 2 3

CONDITIONNEMENT, ACCESSOIRES ET MACHINES


2 ROCKSTER II

Référence Machine Accessoires Code EAN

Tuyau livré
Dimensions : 82 x 70 x 92 cm Dimensions : 25 m (à découper en
Poids : 68 kg 5 m et 20 m)
Débit Air : 1200 m3 / h Diamètre : 125 mm
Puissance : 1,5 kW Longueur maxi refoulement : 30 m
66462 Alimentation : 230 V Mono Longueur maxi aspiration : 10 m 3 53731 0051097
Débit matière : 220 kg / h
Palles et volute : inox Remarques :
Alimentation : manuelle en cas d’utilisation d’un groupe
Niveau sonore : 68 dBA (+-3%) électrogène, une puissance de
4,5 KW de restitution est nécessaire

Encombrement = 1 palette au sol


La machine à souffler ROCKSTER est destinée à un usage occasionnel

3 PANIER

Référence Code EAN


64936 Panier supplémentaire pour machines ROCKAIR 3 53731 0019370

77

NEW_09_LdR_A_SOUFFLER_P70a77.indd 77 26/11/10 14:24:26


LE FLOCON

LE FLOCON est une laine de roche en flocons, utilisée pour l’isolation des combles perdus par épandage manuel
au rateau.

PERFORMANCE
THERMIQUE

Résistance Épaisseur à Pouvoir couvrant Nombre de m2 Nombre de sacs


thermique R épandre* (mm) (kg/m2) couvert par sac pour 100 m2
souhaitée (m2.K/W)

2,00 80 4,80 5,20 20

2,70 100 6,00 4,20 24

3,00 110 6,60 3,80 27

3,50 130 7,80 3,20 32

4,00 150 9,00 2,80 36

4,50 170 10,20 2,50 41

5,00 190 11,40 2,20 46

CONSEIL ROCKWOOL 5,50 200 12,00 2,10 48

6,00 220 13,20 1,90 53


RT Existant :
*Épaisseur arrondie à l’unité supérieure, valeur pour 59 kg/m3
R > 4 m2.K/W
LE FLOCON ép. 150 mm conseillée

SÉCURITÉ INCENDIE
Réaction au feu
LE FLOCON est incombustible ; il ne contribue donc pas au
développement de l’incendie (Euroclasse A1).
Rapport de classement du CSTB n° RA05-0210 disponible sur
www.rockwool.fr.

78 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_10_LEFLOCON_P78a81.indd 78 26/11/10 14:24:41


1+
ISOLER LES COMBLES PERDUS PAR ÉPANDAGE MANUEL

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION PAR ÉPANDAGE MANUEL

Étape 1 : Préparation du chantier Isolation de la trappe d’accès :


Il est conseillé de repérer le niveau d’isolation souhaité La trappe d’accès au comble perdu doit être isolée en
en traçant le niveau à obtenir sur les fermettes et murs insérant un panneau d’isolant découpé selon la forme
pignons. de la trappe. La périphérie de la trappe (type ROCKPLAN
KRAFT ép. 200 mm) d’accès doit être munie d’un joint
Calcul du nombre de sacs en caoutchouc ou équivalent pour assurer l’étanchéité
à l’air. La résistance thermique de l’isolant mis en œuvre
Nombre de sacs = surface du comble en m² x sur la trappe doit être égale à celle du reste du comble
épaisseur souhaitée en mètre x 2,36 si elle est située au-dessus d’une pièce chauffée.

Les sacs doivent être montés dans le comble au fur et


Cas particulier de la pose d’un plancher dans le
à mesure et placés sur un support rigide et résistant
comble perdu pour y stocker des objets ou faciliter les
(exemple : dalle de plancher clouée sur les fermettes).
déplacements éventuels :
En aucun cas, les sacs ne doivent être posés sur un
plafond léger. Les sacs doivent être ouverts sur cette Lorsqu’une surface de répartition partielle ou totale
zone de travail. (plancher sur solives, panneaux de particules, chemin
Il est nécessaire de vérifier l’état du plancher et de circulation,...) est placée au-dessus de l’isolation, il
son aptitude à supporter le poids de l’isolation (en y a risque de condensation, en particulier en sous-face
particuliers pour les plafonds non porteur, plaque de de cette surface si sa perméance est faible vis-à-vis des
plâtre, lambris,...) perméances des couches inférieures constituées par le
plancher avant isolation (plafond de l’étage inférieur) et
Cette technique ne nécessite qu’une seule personne l’isolation. Une feuille pare-vapeur doit être posée sur
dans la mesure où elle peut porter les sacs de 25 kg. le plafond avant la mise en œuvre de l’isolation et une
ventilation de 2 cm doit être respectée entre l’isolant et
Étape 2 : Pose de l’isolant la sous-face du plancher.

L’isolant doit être placé entre les fermettes ou sur le


sol plan à la pelle puis nivelé au râteau afin d’atteindre Étape 3 : Fin du chantier
l’épaisseur souhaitée. L’isolant ne doit pas être Cette technique ne génère aucune chute d’isolant.
comprimé. Sa densité d’application correspond à la Seuls les emballages devront être rapportés chez
densité naturelle de mise en œuvre par cette technique. un distributeur assurant la collecte des déchets
Dans le cas d’un plafond léger, veiller à ne pas créer de non dangereux non inertes en déchèterie ou sur les
surcharge sur le plafond. Ne pas verser plus de 25 cm plateformes de tris des déchets issus du bâtiment.
localement. Le produit LE FLOCON ne doit en aucun
cas être soufflé à la machine sous peine de détériorer
celle-ci et de ne pas obtenir l’isolation souhaitée.

79

NEW_10_LEFLOCON_P78a81.indd 79 26/11/10 14:24:43


LE FLOCON

Laine de roche à épandre.

le + produit : idéal en rénovation de comble perdu.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Performances
Réaction au feu (Euroclasse) A1
3
Masse volumique nominale (kg/m ) 59

PALET
TE
PAR M S VENDUES
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT ULTIPL
E DE 2

Nombre de Nombre de Camion tautliner Kg /


Référence Conditionnement Code EAN
sacs/ palette kg/ palette chargement (36 palettes)

53718 Sac plastique de 25 kg 15 375 13 500 3 53731 0001825

80 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_10_LEFLOCON_P78a81.indd 80 26/11/10 14:24:44


NOTES

81

NEW_10_LEFLOCON_P78a81.indd 81 26/11/10 14:24:45


ROULROCK KRAFT & ROULROCK KRAFT PERFORÉ

ROULROCK Kraft est un rouleau de laine de roche revêtu d’un pare-vapeur kraft polyéthylène, largeur 1200 mm,
à dérouler sur une dalle de comble perdu.

PERFORMANCES
THERMIQUE
Épaisseur (mm) 60 80 100 120 140 160 180 200

Résistance thermique R (m2.K/W) 1,40 1,90 2,35 2,85 3,30 3,80 4,25 5,10

Up (W/m2.K) - - - - - - - 0,20

ROULROCK KRAFT Up calculé pour une pose sur plancher plan.


Le rockplan kraft n’est disponible qu’en épaisseur 140 et 200 mm.

Le critère d’essai de réaction au


feu des produits isolants soumis à
un marquage CE stipule de réaliser
l’essai sur la face la plus défavorable
du produit testé ce qui, pour les
isolants revêtus kraft, conduirait à
ROULROCK KRAFT PERFORÉ une inflammation quasi immédiate du
papier et l’obtention d’un classement
F même si l’isolant à l’arrière est
INCOMBUSTIBLE.
CONSEILS ROCKWOOL C’est pourquoi les produits Rockwool
revêtus kraft mentionnent la phrase
RT 2005 :
« Aucune performance déterminée
ROULROCK ép. 200 mm
Euroclasse F ».
ROCKPLAN KRAFT
conseillée.
Eco-PTZ : ROULROCK ép.
200 mm conseillée
Crédit d’impôt : R > 5 m2.K/W SÉCURITÉ INCENDIE
ROULROCK ép. 200 mm
conseillée.
Réaction au feu
RT 2005 :
Up référence H1-H2 < 0,20 W/m2.K Aucune performance déterminée (Euroclasse F).
ROULROCK ép. 200 mm Emploi autorisé en E.R.P (Etablissement recevant du public) dans le
conseillée. cadre de l’article AM8 de l’arrêté du 6 octobre 2004 et de l’additif du
RT-Existant : R > 4 m2.K/W 4 juillet 2007.
ROULROCK ép. 180 mm conseillée «Lorsque des produits combustibles, connexes aux isolants
Pour l’obtention d’un Eco-PTZ ou incorporés aux parois, sont associés en usine ou sur chantier aux
d’un crédit d’impôt, la résistance isolants précités, l’ensemble composite obtenu est réputé répondre
thermique à justifier est celle de aux objectifs de sécurité du présent article et du guide d’emploi des
l’épaisseur additionnelle. L’isolant isolants combustibles dans les établissements recevant du public à
existant n’est donc pas pris en condition que les produits combustibles rapportés ne soient pas en
compte même si il est conservé. contact avec l’air ambiant.»

82 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_11_ROULROCKKRAFT_P82a87.indd 82 26/11/10 14:24:57


1+
ISOLER LES COMBLES PERDUS EN ROULEAUX OU PANNEAUX

MISE EN ŒUVRE DES ROULEAUX OU PANNEAUX EN COMBLES PERDUS

Étape 1 : Préparation du chantier il faut dégager l’isolant du chemin et le remettre en


Calcul du nombre de rouleaux ou panneaux place après l’intervention.
Isolation de la trappe d’accès :
2
Nombre de rouleaux = surface du comble (m ) x nombre de couche La trappe d’accès au comble perdu doit être
surface d’un rouleau (m2) isolée en insérant un panneau d’isolant
2
Nombre de panneaux = surface du comble (m ) x nombre de couche découpé selon la forme de la trappe
surface d’un colis (m2) (type ROCKPLAN Kraft ép. 200 mm). La
périphérie de la trappe d’accès doit être
Les colis peuvent être montés au fur et à mesure ou tous munie d’un joint en caoutchouc ou équivalent pour
en même temps dans le comble dans la mesure ou ils assurer l’étanchéité à l’air. La résistance thermique de
seront posés sur les structures (fermettes ou planchers) l’isolant mis en œuvre sur la trappe doit être égale à
et qu’ils ne gêneront pas lors de la mise en œuvre. celle du reste du comble si elle est située au-dessus
Cette technique ne nécessite qu’une seule personne. d’une pièce chauffée.
Étape 2 : Pose de l’isolant Cas particulier de la pose d’un plancher dans le
L’isolant doit être placé entre fermettes ou sur le sol comble perdu pour y stocker des objets ou faciliter les
plan en orientant le pare-vapeur contre le plafond. Les déplacements éventuels :
colis de rouleaux ne doivent être ouverts que dans le Lorsqu’une surface de répartition partielle ou totale
comble. (plancher sur solives, panneaux de particules, chemin
Dans le cas de pose entre fermettes, il est préférable de circulation,...) est placée au-dessus de l’isolation, il
de couper les rouleaux à la largeur de l’entraxe avant y a risque de condensation, en particulier en sous-face
de les ouvrir. Les rouleaux une fois ouverts se déroulent de cette surface si sa perméance est faible vis-à-vis des
quasiment seuls. Ils doivent être positionnés afin perméances des couches inférieures constituées par le
d’assurer une parfaite continuité de la couche isolante. plancher avant isolation (plafond de l’étage inférieur) et
Ils doivent être au contact des murs pignons et placés l’isolation. Une feuille pare-vapeur doit être posée sur
au plus profond au niveau des sous pentes de toit le plafond avant la mise en œuvre de l’isolation et une
jusqu’à la panne sablière. L’isolant ne doit pas être ventilation de 2 cm doit être respectée entre l’isolant et
comprimé dans son épaisseur sous peine de détériorer la sous-face du plancher.
les parements de plafond ou de réduire la performance
thermique du produit. Entre fermettes, veiller à ce que Étape 3 : Fin du chantier
l’isolant soit bien au contact du plafond et qu’il passe Les chutes d’isolants nus ou revêtus et les emballages
bien sous les fermettes. devront être rapportés chez un distributeur assurant
Dans le cas d’une pose en deux ou plusieurs couches, la collecte des déchets non dangereux inertes (pour
les pare-vapeurs des couches supérieures doivent être l’isolant) et non dangereux non inertes (pour les
perforés ou lacérés. emballages), en déchèterie ou sur les plateformes de
Le stockage d’objets sur l’isolant n’est pas autorisé. Il tris des déchets issus du bâtiment.
est interdit de circuler sur l’isolant. Si pour des raisons
de maintenance, une circulation est rendue nécessaire,

83

NEW_11_ROULROCKKRAFT_P82a87.indd 83 26/11/10 14:24:58


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKPLAN KRAFT

Panneau souple mono densité revêtu d’un pare-vapeur


kraft polyéthylène.

le + produit : panneau souple, idéal pour une pose entre


fermettes industrialisées.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/003
Conductivité thermique (W/m.K) 0,042
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-003
Masse volumique nominale (kg/m3) 21 / 23
Longueur (mm) 1200
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T1
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

63451 1200 x 600 x 140 3,30 5 3,60 12 43,20 950,40 22 palettes 3 53731 0002136
63448 1200 x 600 x 200 4,75 3 2,16 12 25,92 570,24 3 53731 0002150

84 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_11_ROULROCKKRAFT_P82a87.indd 84 26/11/10 14:24:58


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROULROCK KRAFT

Rouleau revêtu d’un pare-vapeur kraft polyéthylène.

le + produit : rapide à dérouler sur sol plan.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 02/015/001
Conductivité thermique (W/m.K) 0,042 / 0,039
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-001
Masse volumique nominale (kg/m3) 21 à 26
Longueur (mm) 2200 à 8000
Largeur (mm) 1200
Tolérance Ep T1
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS

* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre Nombre de Nombre de
Référence thermique d'unités/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) de m²/ colis colis/ palette m²/ palette
(m².K/W) colis (22 palettes)

53435 8000 x 1200 x 60 1,40 1 9,60 18 172,80 3 801,60 3 53731 0001955


53436 6000 x 1200 x 80 1,90 1 7,20 18 129,60 2 851,20 3 53731 0001948
53437 5000 x 1200 x 100 2,35 1 6,00 18 108,00 2 376,00 3 53731 0001931
59419 4000 x 1200 x 120 2,85 1 4,80 18 86,40 1 900,80 3 53731 0001924
59420 3500 x 1200 x 140 3,30 1 4,20 18 75,60 1 663,20 3 53731 0001917
63555 3000 x 1200 x 160 3,80 1 3,60 18 64,80 1 425,60 3 53731 0001900
63479 2700 x 1200 x 180 4,25 1 3,24 18 58,32 1 283,04 3 53731 0001962
84938 2400 x 1200 x 200 5,10 1 2,88 18 51,84 1 140,48 3 53731 0080127 *
* Attention : la longueur de ce rouleau est de 2400 mm

85

NEW_11_ROULROCKKRAFT_P82a87.indd 85 30/12/10 7:18:08


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROULROCK KRAFT PERFORÉ

Rouleau revêtu d’un kraft perforé.

le + produit : idéal en 2ème couche de comble perdu plan.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/001
Conductivité thermique (W/m.K) 0,042
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-001
Masse volumique nominale (kg/m3) 21
Longueur (mm) 3500 à 6000
Largeur (mm) 1200
Tolérance Ep T1
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS

* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

59426 6000 x 1200 x 80 1,90 1 7,20 18 129,60 2 851,20 22 palettes 3 53731 0001993
59427 5000 x 1200 x 100 2,35 1 6,00 18 108,00 2 376,00 - 3 53731 0002013
59428 4000 x 1200 x 120 2,85 1 4,80 18 86,40 1 900,80 22 palettes 3 53731 0002020
59429 3500 x 1200 x 140 3,30 1 4,20 18 75,60 1 663,20 22 palettes 3 53731 0002037

86 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_11_ROULROCKKRAFT_P82a87.indd 86 26/11/10 14:24:59


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROULROCK ALU

Rouleau revêtu d’un pare-vapeur aluminium.

le + produit : idéal en première couche de comble perdu et sur


plafond suspendu. Pare-vapeur incombustible

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/005
Conductivité thermique (W/m.K) 0,042 KEYMARK
Réaction au feu A1 n° 008-SDG5-005
Masse volumique nominale (kg/m3) 21 CE
n° 1163-CPD-001
Longueur (mm) 5000
Largeur (mm) 1200
Tolérance Ep T1
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre de Nombre de
Référence thermique d'unités/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) m²/ colis colis/ palette m²/ palette
(m².K/W) colis (22 palettes)

59423 5000 x 1200 x 100 2,35 1 6,00 18 108,00 2 376,00 3 53731 0001979

87

NEW_11_ROULROCKKRAFT_P82a87.indd 87 26/11/10 14:24:59


AVANT-PROPOS - BON À SAVOIR
Reconnaissance du support et choix des produits - l’âge de la construction
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient - le type d’étanchéité (enduit extérieur ou intérieur)
de vérifier les données suivantes concernant les murs - la présence ou non d’un isolant existant et son mode
support afin de faire le bon choix d’isolant : de pose
- le type de mur (brique, béton, parpaing, pierre, - la performance acoustique visée selon type de locaux
pisé,…) - la performance thermique visée

Aide au choix de la technique d’isolation

Contre cloison sur ossature à


Doublage collé Contre cloison brique Remplissage de mur creux
parement plâtre ou bois

Standard Haute Standard Haute Standard Haute Standard Haute


Performance recherchée
R<2,8 m².K/W R≥2,8 m².K/W R<2,8 m².K/W R≥2,8 m².K/W R<2,8 m².K/W R≥2,8 m².K/W R<2,8 m².K/W R≥2,8 m².K/W

Mur en éléments de maçonnerie


discontinu (brique, parpaing,
bloc de béton,…) Limitée à
Recommandée
R=2,95 m².K/W
Mur en béton plein
Sans objet
par l’extérieur
Mur en pierres, moellons, pisé,… Inadaptée
Recommandée

Mur isolé par un doublage collé


murs
creux en doublage
Mur isolé par une contre cloison sur sur ossature
Interdit
ossature
Hors avis technique au delà
de 10 cm
Mur isolé par une contre cloison
maçonné

NEW_12_ISOLER-PAROISVER_P88a89.indd 88 26/11/10 14:25:14


ISOLER LES PAROIS VERTICALES

La technique du doublage LABELROCK est La technique de contre-cloison sur ossature ou


particulièrement adaptée aux chantiers neufs et maçonnées permet de répondre à toutes les
rénovation. La pose peut être : problématiques en neuf et en rénovation, Quelque soit
- par collage ou vissage sur tasseaux sur mur l’épaisseur d’isolant en une ou plusieurs couches. La
maçonné. mise en œuvre des contre-cloisons est dictée par le
- par fixation mécanique sur charpente ou ossature en DTU 25-41 et par l’avis technique du fabricant de
bois verticale ou non. plaque de plâtre dans le cas des contre-cloisons grande
hauteur.
Les parements disponibles sont des plaques de plâtre à
bords amincis de 10 ou 12,5 mm standard ou hydrofugé, La technique de remplissage de mur creux est
avec ou sans pare-vapeur. spécifiquement adaptée aux chantiers de rénovation
de murs récents disposant d’une contre-cloison non
Les plaques hydrofugées sont destinées aux locaux de
isolée. Pour les autres types de murs, une étude doit
type EB+ privatifs tel que définis dans le cahier CSTB
permettre de vérifier l’aptitude à ne pas modifier le
n°3567.
comportement hygrothermique du mur. La mise en
La mise en œuvre des complexes LABELROCK est œuvre de cette technique est dictée par l’avis technique
dictée par l’avis technique n°9/06-822 et 9/09-889 et n°20/04-38 et par le cahier CSTB n°1986.
par le DTU 25-41.

NEW_12_ISOLER-PAROISVER_P88a89.indd 89 26/11/10 14:25:16


ROCKMUR KRAFT, ULTRAROCK KRAFT & ROCKPLUS KRAFT

ROCKMUR Kraft et ULTRAROCK Kraft sont des panneaux de laine de roche revêtus d’un pare-vapeur kraft
polyéthylène destinés à l’isolation de tous types de parois verticales entre ossature et tous types de contre-cloisons
maçonnées.

PERFORMANCES
THERMIQUE

Isolant
Épaisseur R isolant Up (1) Up (2) Up (3) Up (4) Up (5)
(mm) (m2.K/W) (W/m2.K) (W/m2.K) (W/m2.K) (W/m2.K) (W/m2.K)

ROCKMUR 45 1,20 0,55 0,57 0,58 0,46 0,29

ROCKMUR 75 2,00 0,38 0,39 0,40 0,34 0,23

ROCKMUR 100 2,70 0,30 0,31 0,31 0,28 0,20

ROCKMUR 120 3,20 0,26 0,27 0,27 0,24 0,18

ULTRAROCK 75 2,10 0,37 0,38 0,38 0,33 0,23

CONSEILS ROCKWOOL ULTRAROCK 100 2,80 0,29 0,30 0,30 0,27 0,20

RT 2005 : Hypothèses de calcul :


ROCKMUR kraft ép. 100 mm conseillée.
(1) Mur en parpaing (R=0,23 m2.K/W) et cloison en carreaux de plâtre de 7 cm
Eco-PTZ :
(2) Mur en parpaing (R=0,23 m2.K/W) et cloison en carreaux de plâtre de 5 cm
ROCKMUR NU ép. 100 mm +
ROCKMUR Kraft ép. 45 mm (3) Mur en parpaing (R=0,23 m2.K/W) et cloison en briques plâtrières de 5 cm
conseillée. (4) Mur de briques creuses (R=0,67 m2.K/W) et cloison en briques plâtrières de 5 cm
(5) Mur de briques creuses collées (R=0,67 m2.K/W) et cloison en briques plâtrières
Crédit d’impôt :
de 5 cm
R > 2,8 m2.K/W
ULTRAROCK KRAFT ép. 100 mm
conseillée
ACOUSTIQUE
RT-Existant :
R > 2 m2.K/W
Essai contre-cloison plaque de plâtre standard 12,5 mm
ROCKMUR kraft ép. 75 mm conseillée.
sur mur parpaings creux 200 mm enduit 15 mm. Rw (C;Ctr) en dB

RA RA,tr

Mur parpaings creux 200 mm 55 (-1 ; -3)


Le critère d’essai de réaction au feu des enduit non isolé
54 52
produits isolants soumis à un marquage
Mur parpaings creux 200 mm 65 (-2 ; -9)
CE stipule de réaliser l’essai sur la face Essais CSTB : n° 30698/1 enduit et isolé avec ROCKMUR KRAFT ép. 100 mm
la plus défavorable du produit testé 63 56
ce qui, pour les isolants revêtus kraft,
conduirait à une inflammation quasi
immédiate du papier et l’obtention
d’un classement F même si l’isolant à SÉCURITÉ INCENDIE
l’arrière est INCOMBUSTIBLE.
C’est pourquoi les produits Rockwool Réaction au feu
revêtus kraft mentionnent la phrase
« Aucune performance déterminée Aucune performance déterminée (Euroclasse F).
Euroclasse F » Emploi autorisé en E.R.P (Etablissement recevant du public) dans le cadre
de l’article AM8 de l’arrêté du 6 octobre 2004 et de l’additif du 4 juillet 2007

90 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 90 26/11/10 14:25:36


1+
ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE-CLOISON SUR OSSATURE OU MACONNÉE

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION DE PAROIS VERTICALES EN CONTRE CLOISON,


SUR OSSATURE OU MAÇONNÉE
roduits
Autres pnt être ROCKMUR NU - ROCKPLUS KRAFT
p o u va
utilisés

Étape 1 : Approvisionnement du chantier Hauteur maximale (m)


Dans le cas d’une isolation par contre-cloison sur Montant
Isolant (mm)
Entraxe 60 cm
Mini - Maxi
ossature ou maçonnée, les colis d’isolants, les
Montant simple Montant double
parements intérieurs, les ossatures et accessoires
doivent être stockés conformément aux préconisations M36/40 30 1,75 2,10

de chaque fabricant. Pour l’isolant, un stockage M48/35 2,00 2,40


30 à 50
extérieur est possible dans la mesure du bon état de M48/50 2,15 2,55
l’emballage de la palette. Les colis individuels doivent
M70/35 2,50 3,00
être stockés à l’intérieur du bâtiment. 30 à 70
La pose de l’isolation en panneaux ne nécessite aucun M70/50 2,70 3,20
outil particulier. M90/35 2,90 3,45
30 à 85
Étape 2 : Préparation du chantier M90/50 3,10 3,70

Dans tous les cas, les murs doivent être propres et M100/50 30 à 100 3,30 3,90

sains, exempt de toute trace d’humidité. L’étanchéité à


l’eau doit être réalisée par l’enduit extérieur ou intérieur La réalisation de contre-cloison sans fixation
même en cas d’isolation par l’extérieure sous bardage intermédiaire permet d’améliorer les performances
ou sous enduit. acoustique et thermique.
Dans le cas d’une contre-cloison sur ossature, le - Cas n°2 : Contre-cloisons constituées de montants
positionnement de celle-ci sera fonction du choix du simples ou doubles avec fixation intermédiaire au
mode constructif et de l’épaisseur d’isolant souhaitée. support
Le DTU 25-41 préconise les dimensionnements des Pour une contre-cloison de 6 m de hauteur maximum,
contre-cloisons avec ou sans fixation intermédiaire au les montants M48/35 minimum doivent être posés
support. tous les 60 cm et fixés au mur support par des
appuis métalliques distants verticalement de 1 m 50
Étape 3 : Choix du mode constructif maximum.
- Cas n°1 : Contre-cloisons constituées de montants Les appuis métalliques doivent être fixés en utilisant
simples ou doubles sans fixation intermédiaire au des fixations adaptées au type de mur.
support Pour ces 2 cas : L’isolant est inséré en simple couche
Les montants doivent être dimensionnés en fonction de entre les montants ou bien en double couche, l’une
la hauteur de la contre-cloison et de leur mode de pose derrière les montants, l’autre entre les montants.
(simple ou double).
Pour une contre-cloison de 2 m 50 de hauteur maximum, - Cas n°3 : Contre-cloisons constituées de fourrures
les montants doivent être insérés dans les rails bas et avec appuis intermédiaires clipsés
haut tous les 60 cm soit en pose simple si montants Ce cas se limite pour la réalisation de contre-cloisons
M70/35 soit en pose double si montants M48/50. de 2 m 70 de hauteur maximum en locaux résidentiels.

91

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 91 26/11/10 14:25:37


ROCKMUR KRAFT, ULTRAROCK KRAFT & ROCKPLUS KRAFT

Les fourrures doivent être clipsées dans des appuis Étape 4 : Choix de l’isolant
intermédiaires constitués en général de deux ou trois
Voir tableaux ci-contre.
pièces indissociables, (une entretoise à insérer dans
une fourrure horizontale fixée sur le mur support ou Système conseillé
une entretoise à fixer directement dans le mur, et un
Cas n° 1 et 2 Simple ou double couche
cavalier à insérer dans une fourrure verticale côté
Cas n° 3 et 4 Simple couche
chaud, et fixé sur cette entretoise).

Fixation des lisses hautes et basses :


Étape 5 : Pose de l’isolant
Fixer les lisses basses et hautes sur le gros œuvre sol Dans le cas d’une contre-cloison sur ossature :
et plafond à une distance du mur à doubler supérieure
- Si l’ossature est adossée contre le mur, les panneaux
ou égale à l’épaisseur de l’isolant mis en œuvre majorée
d’isolants doivent être insérés verticalement entre les
de la lame d’air éventuelle selon le type mur. Les lisses
montants d’ossatures, l’épaisseur d’isolant en une
doivent être alignées avec le plan des fourrures, du
parement et de la tapée intérieure des menuiseries. ou plusieurs couches doit être inférieure ou égale
à la profondeur des montants. De par leur format,
Fixation des appuis intermédiaires : 1350 mm, la superposition de 2 panneaux Rockwool
Après implantation d’une fourrure horizontale à suffisent pour atteindre les hauteurs sous plafond
mi-hauteur du mur et à 1 m 35 du sol maximum, standard 2700 mm.
les entretoises doivent être insérées tous les - Si l’ossature est montée à distance du mur par l’une des
60 cm maximum dans le sens horizontal, en tenant 3 techniques présentées dans l’étape 3, cette distance
compte des points singuliers de la paroi. sera déterminée pour que l’épaisseur d’isolant placée
entre le mur et les montants plus l’épaisseur d’isolant
Fixation des fourrures verticales :
insérée entre les montants permette d’atteindre la
Avant ou après la pose de l’isolant, clipser les résistance thermique souhaitée. Les résistances
fourrures verticales dans les entretoises. thermiques des couches isolantes s’additionnent.
- Cas n°4 : Contre-cloisons maçonnées Les panneaux de la première couche isolante doivent
Selon le type de murs, un dispositif de maintien être insérés verticalement à l’arrière des montants et
d’une lame d’air suffisante doit être fixé sur le mur à seront maintenus par ces derniers (cas n°1) ou saignés
doubler. localement et embrochés dans les appuis ponctuels
(cas n°2 et 3). Les panneaux de la seconde couche
Pour tous les autres cas, la contre-cloison doit être
isolante doivent être insérés verticalement entre les
montée à une distance égale à l’épaisseur d’isolant.
montants. De par leur rigidité, les panneaux Rockwool
La cloison ne doit pas être liée au mur à doubler et
ne nécessitent aucune fixation.
doit être au contact de l’isolant. La mise en œuvre est
dictée par le DTU 25-31 et les instructions du fabricant Certains types de murs nécessitent une lame d’air entre
du parement intérieur. le mur et l’isolant, la rigidité des panneaux Rockwool
Pour ces 2 cas : L’isolant est posé en simple couche en garantit le non foisonnement de l’isolant dans la lame
épaisseur égale à la distance entre le mur support et la d’air. Un dispositif de cale peut toutefois être mis en
face intérieure du parement. œuvre sur le mur support.

92 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 92 26/11/10 14:25:38


ISOLER LES PAROIS VERTICALES CONTRE-CLOISON SUR OSSATURE OU MACONNÉE

L’entraxe standard entre montants est de 600 mm, il réalisées proprement à la scie sur toute l’épaisseur du
correspond à la largeur des panneaux isolants. Dans panneau, les chutes de 200 mm doivent être conservées
le cas d’entraxes de 400 mm, les découpes doivent être pour reconstituer une largeur de 400 mm.

Isolant revêtu d’un pare-vapeur posé selon les cas n°3 et 4 directement contre le mur support

ROCKMUR KRAFT ULTRAROCK KRAFT ROCKPLUS KRAFT


Ép. isolant 45 60 75 100 120 75 100 40 50 60 75 80 85 100 105 120
Solution simple couche 1,20 1,60 2,00 2,70 3,20 2,10 2,80 1,15 1,45 1,75 2,15 2,30 2,45 2,90 3,05 3,50

Isolant revêtu d’un pare-vapeur posé selon les cas n°1 et 2 entre les montants d’ossature

ROCKMUR KRAFT ULTRAROCK KRAFT ROCKPLUS KRAFT


Type montant M48 M70 M90 M100 M90 M100 M48 M70 M70 M90 M90 M90 M100
Ép. isolant 45 60 75 100 75 100 40 50 60 75 80 85 100
Solution simple couche 0 1,20 1,60 2,00 2,70 2,10 2,80 1,15 1,45 1,75 2,15 2,30 2,45 2,90

Solution double couche


45 2,40 2,80 3,20 3,90 3,30 4,00 2,35 2,65 2,95 3,35 3,50 3,65 4,10
60 2,80 3,20 3,60 4,30 3,70 4,40 2,75 3,05 3,35 3,75 3,90 4,05 4,50
ROCKMUR NU *
75 3,20 3,60 4,00 4,70 4,10 4,80 3,15 3,45 3,75 4,15 4,30 4,45 4,90
100 3,90 4,30 4,70 5,40 4,80 5,50 3,85 4,15 4,45 4,85 5,00 5,15 5,60
* Isolant nu posé contre le mur support à l’arrière des montants

CONSEIL
- Positionnement du pare-vapeur :
En cas de simple couche, l’isolant peut être choisi revêtu d’un pare-vapeur ou bien non revêtu et complété par un
pare-vapeur indépendant. Le pare-vapeur doit être intégré ou disposé sur la dernière couche intérieure ou bien
sur la première dans la mesure du respect de la règle des ¾ - ¼.
Lorsque le mur périphérique donnant sur l’extérieur doit assurer la double fonction d’isolation thermique et
d’isolation acoustique (absorption acoustique) pour la correction interne, il y a lieu de respecter la règle suivante :
L’isolant absorbant acoustique mis en place derrière le parement perforé côté ambiance intérieure est posé
devant le pare-vapeur intégré aux panneaux, ou indépendant et continu. L’isolant thermique posé derrière le
pare-vapeur ou intégrant celui-ci doit être tel que sa résistance thermique soit 3 fois supérieure à celle de
l’isolant absorbant.

93

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 93 26/11/10 14:25:38


ROCKMUR KRAFT, ULTRAROCK KRAFT & ROCKPLUS KRAFT

Dans le cas de contre-cloison maçonnée, les panneaux Les revêtements muraux doivent être posés
d’isolants peuvent être placés à l’avancement du conformément aux prescriptions de chaque fabricant
montage de la contre-cloison intérieure ou bien au et DTU ou cahiers CSTB respectifs.
préalable en les fixant sur le mur support si celui-ci
autorise une pose sans lame d’air. La fixation préalable Étape 7 : Fin de chantier
peut être réalisée par chevillage à raison de 2 chevilles Les chutes d’isolants nus ou revêtus et les emballages
avec rondelle par panneau ou par collage au mortier devront être rapportés chez un distributeur assurant
adhésif à raison de 3 à 4 plots de 10 cm de diamètre la collecte des déchets non dangereux inertes (pour
par panneau. Le maintien définitif des panneaux sera l’isolant) et non dangereux non inertes (pour les
assuré par la contre cloison. La rigidité intrinsèque emballages et les matériaux à base de plâtre), en
des panneaux participe aussi à cette tenue et garantit déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
qu’aucun tassement ni festonnage ne réduira les issus du bâtiment.
performances de l’isolant dans le temps. Si une lame
d’air est revendiquée par le type de mur, alors il est
préférable de changer pour une technique de contre- Cas particulier des revêtements muraux
cloison sur ossature ou bien de fixer sur le mur des en bois massif à l’intérieur d’un ERP
cales ou tasseaux permettant d’assurer la lame d’air de (Etablissement Recevant du Public) :
Par dérogation aux dispositions de l’article
2 cm conformément aux préconisations du DTU 20- 1.
AM3 du réglement de sécurité contre les
risques d’incendie et de panique dans les ERP
Étape 6 : Exécution des finitions et revêtements (arrêté du 25 juin 1980 modifié), les lambris
intérieurs en bois naturel sans traitement, s’ils sont
Dans le cas des contre-cloisons sur ossature ou en matériaux de catégorie M3, peuvent être
maçonnée, les finitions possibles sont celles définies posés sur tasseaux. Le vide créé entre ce
par le fabricant du parement intérieur (brique, carreau lambris et le mur support doit être isolé par
de plâtre, plaque de plâtre, lambris, panneau bois ou exemple en laine de roche.
dérivés du bois,…). Conseil Rockwool :
Revêtements Référentiels Panneaux rigides nus d’épaisseur inférieure
ou égale à l’épaisseur des tasseaux support
Peinture DTU 59-1
du lambris.
Papiers peints DTU 59-4 ROCKSOL PRO, ROCKSOL EXPERT, DB ROCK,
Carreaux céramiques Cahier CSTB n°3265 ROCKCALM, ALPHAROCK.
Revêtements PVC Avis technique du fabricant

94 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 94 26/11/10 14:25:39


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKMUR KRAFT

Panneau semi-rigide, revêtu d’un pare-vapeur kraft polyéthylène.

le + produit : épaisseurs disponibles de 45 à 120 mm.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/025
Conductivité thermique (W/m.K) 0,037 KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-025

Masse volumique nominale (kg/m3) 28 à 36


Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de
Référence thermique de m²/ d'unités/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) m²/ palette
(m².K/W) colis colis (22 palettes)

72281 1350 x 600 x 45 1,20 11,34 14 136,08 2 993,76 3 53731 0074072


75995 1350 x 600 x 60 1,60 11,34 14 116,64 2 566,08 3 53731 0075963
72283 1350 x 600 x 75 2,00 8,10 10 97,20 2 138,40 3 53731 0074096
72284 1350 x 600 x 100 2,70 6,48 8 77,76 1 710,72 3 53731 0074102
72285 1350 x 600 x 120 3,20 4,86 6 58,32 1 283,04 3 53731 0074119

95

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 95 26/11/10 14:25:40


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKMUR ALU

Panneau semi-rigide revêtu d’un pare-vapeur aluminium.

le + produit : revêtement aluminium pare-vapeur incombustible

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/023
Conductivité thermique (W/m.K) 0,037
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 008-SDG5-023
Masse volumique nominale (kg/m3) 30 à 35 CE
Longueur (mm) 1350 1163-CPD-0011

Largeur (mm) 600


Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre Nombre de
Référence thermique m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) m²/ colis d'unités/ colis m²/ palette
(m².K/W) (22 palettes)

85964 1350 x 600 x 75 2,00 8,10 10 97,20 2 138,40 3 53731 0080752


85965 1350 x 600 x 100 2,70 6,48 8 77,76 1 710,72 3 53731 0080769

96 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 96 30/12/10 7:19:45


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ULTRAROCK KRAFT

Panneau rigide mono densité revêtu d’un pare-vapeur kraft


polyéthylène.
le + produit : l’essentiel réglementaire, 2 épaisseurs, 2 exigences
RT existant ou crédit d’impôts.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 02/015/031
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036
KEYMARK
Réaction au feu F* n° 008-SDG5-031
Masse volumique nominale (kg/m3) 39
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS

* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm)
(m².K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

63219 1350 x 600 x 75 2,10 6 4,86 12 58,32 1 283,04 3 53731 0002914


63218 1350 x 600 x 100 2,80 5 4,05 12 48,60 1 069,20 3 53731 0002921

97

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 97 26/11/10 14:25:40


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKMUR NU

Panneau semi-rigide mono densité non revêtu.

le + produit : la plus grande plage d’épaisseurs de la gamme.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/021
Conductivité thermique (W/m.K) 0,037 CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0009
Masse volumique nominale (kg/m3) 28 à 36 KEYMARK
n° 008-SDG5-021
Critère de semi rigidité certifié ACERMI
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm)
(m².K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

72275 1350 x 600 x 45 1,20 14 11,34 12 136,08 2 993,76 3 53731 0074010


75981 1350 x 600 x 60 1,60 14 9,72 12 136,08 2 566,08 3 53731 0075949
72277 1350 x 600 x 75 2,00 10 8,10 12 97,20 2 138,40 3 53731 0074034
72278 1350 x 600 x 100 2,70 8 6,48 12 77,76 1 710,72 3 53731 0074041
72279 1350 x 600 x 120 3,20 6 4,86 12 58,32 1 283,04 3 53731 0074058
72280 1350 x 600 x 140 3,75 5 4,05 12 48,60 1 069,20 3 53731 0074065

98 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 98 26/11/10 14:25:41


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKPLUS KRAFT

Panneau rigide mono densité revêtu d’un pare-vapeur


kraft polyéthylène.

le + produit : la meilleure performance thermique disponible de


40 à 120 mm.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/043
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG5-043
Masse volumique nominale (kg/m3) 50
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
* aucune performance déterminée

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Camion tautliner


Dimensions Nombre Nombre de Nombre de Nombre de
Référence thermique m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) d'unités/ colis m²/ colis colis/ palette m²/ palette
(m².K/W) (22 palettes)

53499 1350 x 600 x 40 1,15 10 8,10 12 97,20 2 138,40 3 53731 0003478


53505 1350 x 600 x 50 1,45 12 9,72 8 77,76 1 710,72 3 53731 0003485
53500 1350 x 600 x 60 1,75 10 8,10 8 64,80 1 425,60 3 53731 0003492
63441 1350 x 600 x 75 2,15 8 6,48 8 51,84 1 140,48 3 53731 0003508
53504 1350 x 600 x 80 2,30 7 5,67 8 45,36 997,92 3 53731 0003515
63562 1350 x 600 x 85 2,45 7 5,67 8 45,36 997,92 3 53731 0003522
53451 1350 x 600 x 100 2,90 6 4,86 8 38,88 855,36 3 53731 0003539
63138 1350 x 600 x 105 3,05 4 3,24 12 38,88 855,36 3 53731 0001757
53697 1350 x 600 x 120 3,50 5 4,05 8 32,40 712,80 3 53731 0021601

99

NEW_13_ROCKMUR_KRAFT_P90a99.indd 99 26/11/10 14:25:41


LABELROCK

LABELROCK est un complexe de doublage isolé en laine de roche mono ou double densité destiné à l’isolation
de tous types de parois verticales maçonnées. Il est mis en œuvre par collage sur la paroi ou par vissage sur une
ossature selon l’avis technique du procédé.

PERFORMANCES
Briques Béton Briques
Béton Parpaing
creuses cellulaire collées

Épaisseur R isolant Up Up Up Up Up
(mm) (m2.K/W) (W/m2.K) (W/m2.K) (W/m2.K) (W/m2.K) (W/m2.K)

10+40 1,20 0,68 0,60 0,52 0,34 0,42

10+60 1,75 0,50 0,45 0,40 0,29 0,34

10+80 2,40 0,38 0,35 0,32 0,24 0,28

10+90 2,65 0,34 0,32 0,30 0,23 0,26

10 +100 2,95 0,31 0,29 0,27 0,21 0,24

Hypothèses de calcul avec les résistances thermiques de paroi suivantes :


béton : 0,09 m².K/W ; parpaing : 0,29 m².K/W ;
CONSEILS ROCKWOOL briques creuses : 0,56 m².K/W ; béton cellulaire : 1,55 m².K/W ;
RT 2005 : briques creuses collées : 1 m².K/W
LABELROCK ép. 10+90 mm
conseillée. ACOUSTIQUE Rw (C;Ctr) en dB
Eco-PTZ :
RA RA,tr
LABELROCK ép. 10+100 mm
conseillée. ESSAIS SUR MUR Mur parpaings pleins 160 mm 55 (-2 ; -7)
PARPAINGS PLEINS 160 MM NON non enduit et non isolé
ENDUIT 53 48
Crédit d’impôt :
R > 2,8 m2.K/W Mur parpaings pleins 160 mm 67 (-6 ; -15)
LABELROCK ép. 10+100 mm Essai CTBA n°03/PHY/2162/4 non enduit et isolé avec LABELROCK
bidensité 10 + 100 mm 61 52
conseillée.
Mur parpaings pleins 160 mm 68 (-4 ; -12)
RT-Existant : Essai CTBA n°03/PHY/2162/3 non enduit et isolé avec LABELROCK
bidensité 13 + 80 mm 64 56
R > 2 m2.K/W
LABELROCK ép. 10+70 mm
ESSAIS SUR MUR Mur parpaings creux 200 mm 51 (-1 ; -4)
conseillée.
PARPAINGS CREUX 200 MM enduit et non isolé
ENDUIT 15 MM 50 47
Pour l’obtention d’un Eco-PTZ ou
Mur parpaings creux 200 mm 60 (-3 ; -9)
d’un crédit d’impôt, la résistance Essai CTBA n°06/CTBA-IBC/PHY/94/1 enduit et isolé avec LABELROCK
thermique à justifier est celle de monodensité 10 + 30 mm 57 51
l’épaisseur additionnelle. Mur parpaings creux 200 mm 63 (-4 ; -12)
L’isolant existant intérieur ou Essai CTBA n°03/PC/PHY/2162/5 enduit et isolé avec LABELROCK
extérieur n’est donc pas pris en bidensité 10 + 60 mm 59 51
compte même si il est conservé. Mur parpaings creux 200 mm 66 (-4 ; -11)
Essai CTBA n°03/PC/PHY/2162/7 enduit et isolé avec LABELROCK
bidensité 10 + 80 mm 62 55

SÉCURITÉ INCENDIE
Pose selon les avis techniques CSTB : Réaction au feu
n° 9/06-822 et n° 9/09-889 La laine de roche utilisée pour la fabrication du LABELROCK est incombustible ;
il ne contribue donc pas au développement de l’incendie (Euroclasse A1)..

100 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 100 26/11/10 14:26:13


2+
ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

MISE EN ŒUVRE DU COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

Étape 1 : Approvisionnement du chantier Etanchéité à la vapeur d’eau :


Dans le cas d’une isolation par complexe de Les complexes de doublage LABELROCK existent en
doublage collé, les plaques (de grandes dimensions version avec pare-vapeur intégré dans la plaque de
2400 x 1200 mm minimum) et les sacs de mortier plâtre car certains types de murs nécessitent leur
adhésif doivent être stockés à l’abri des intempéries emploi. Un tableau d’aide au choix est intégré dans
ou toutes autres dégradations. l’avis technique du produit disponible en accès libre et
immédiat sur www.rockwool.fr
Cette technique nécessite aujourd’hui 2 personnes
pour la manutention et la pose des plaques, eu égard Résistance aux chocs :
aux épaisseurs mises en œuvre. Les complexes de doublage LABELROCK existent
Les bandes à joints doivent être prévues en nombre en version haute dureté car certains types de locaux
suffisant selon la quantité de plaques à poser. Les nécessitent leur emploi.
complexes LABELROCK grâce au joint thermique Résistance au feu accrue :
qu’ils intègrent, ne nécessitent pas d’approvisionner Les complexes de doublage LABELROCK sont tous
le chantier en isolant de calfeutrement. Les outils constitués d’un isolant en laine de roche incombustible
nécessaires à cette technique sont : (Euroclasse A1). Toutefois, ils existent aussi en version
- une scie à main, ou scie sabre pour la découpe des plaque de plâtre spécial feu car certains types de locaux
complexes nécessitent leur emploi.
- un bac, une truelle, un malaxeur,… pour la préparation
du mortier Étape 2 : Préparation du chantier
- une spatule large pour l’application du mortier sur Dans tous les cas, les murs doivent être propres et
l’isolant sains, exempt de toute trace d’humidité. L’étanchéité à
- une perceuse équipée d’une scie cloche pour l’eau doit être réalisée par l’enduit extérieur ou intérieur
la réalisation des boitiers électriques (prises et même en cas d’isolation par l’extérieure sous bardage
interrupteurs,…) ou sous enduit.
- l’outil Rockwool Le Requin pour la réalisation des Dans le cas des complexes de doublages LABELROCK
saignées dans l’isolant et LABELROCK Bi-densité, les plaques doivent être
- autres matériels courants (tréteaux, cales, outils de posées selon les avis techniques n° 9/09-889 et
mesure, niveau,…) n° 9/06-822.
Confort acoustique : La compatibilité du mortier adhésif avec les bétons
Les complexes de doublage LABELROCK offrent banchés doit être vérifiée.
d’excellentes performances acoustiques testées dans Les peintures existantes doivent être grattées pour
plusieurs laboratoires français indépendants. assurer une bonne prise du mortier adhésif.
Les épaisseurs de 30 à 60 mm suffisent à isoler les Si les supports sont trop secs en été, il est conseillé de
murs mitoyens de séparation entre locaux chauffés. les humidifier légèrement.
Les épaisseurs supérieures à 70 mm permettent Le mortier adhésif permet de rattraper une planimétrie
d’isoler les murs périphériques des locaux vis-à-vis de 10 à 15 mm, au-delà, il faut procéder à un ragréage
des bruits extérieurs. de la paroi ou passer en technique sur ossature.

101

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 101 26/11/10 14:26:14


LABELROCK

Certains types de murs nécessitent une lame d’air entre l’entreprise les réalisant de reconstituer l’étanchéité à
le mur support et l’isolant. Pour ces types de murs, il l’air et/ou l’isolation thermique après intervention.
convient de poser des cales ou tasseaux permettant
Étape 4 : Préparation et pose des complexes
d’assurer cette lame d’air, la pose des complexes de
Les complexes LABELROCK doivent être posés butée
doublage s’en trouve modifiée et ne peut être réalisée
en tête. Ils doivent être découpés à la hauteur sous
que par une pose vissée sur l’ossature. Dans ce cas,
plafond (distance entre le sol brut et le plafond fini). Il
consulter les préconisations des avis techniques ou
est impératif de couper le bord droit afin de conserver
préférer la pose d’une contre-cloison sur ossature avec
le bord opposé intégrant le joint thermique intact.
insertion de panneaux semi-rigides ou rigides entre les
ossatures. La pose du plafond suspendu doit être réalisée avant
la pose des complexes de doublages. L’isolation du
- Parois supports admis : plafond doit être réalisée jusqu’au contact avec le mur
Type de matériau Epaisseur minimum
support pour assurer la continuité de l’isolation mur /
Briques pleines ou perforées 10,5 cm plafond.
Briques creuses La pose des chapes flottantes doit être réalisée après
Blocs de béton creux ou pleins 10 cm la pose des complexes de doublages, les complexes de
Carreaux de plâtre doublages doivent donc être posés sur le sol brut en
Béton 8 cm veillant ensuite à ce que le film polyéthylène à mettre
sous la chape remonte bien sur les parements plâtre
Étape 3 : Pose des gaines électriques des doublages sur 20 cm minimum afin de les protéger
des projections de mortier ou béton. Cette technique
Si les parois à isoler doivent intégrer des équipements
permet d’éviter le pont thermique à l’intersection mur
électriques (gaines, prises, interrupteurs,…), leur
/ sol, en assurant la continuité de l’isolation doublage
passage doit être prévu dans l’espace ménagé par les
/ sous-couche.
plots de colle entre le mur et l’isolant. Un rainurage
Dans le cas ou la chape est réalisée avant la pose des
supplémentaire peut être pratiqué dans la couche
complexes de doublage et afin de limiter ce même pont
surdensifiée de l’isolant en utilisant l’outil Rockwool
thermique, le bandeau de désolidarisation doit être
Le Requin. Les gaines peuvent être fixées au mur support
réaliser en bande de laine de roche rigide d’épaisseur
au moyen de cavaliers afin d’éviter leur déplacement
égale à l’épaisseur du doublage prévu et de hauteur
lors de la pose des complexes de doublages et pour
égale à :
être sûr que les gaines se placent correctement dans
la rainure. H bandeau = Ep. Ravoirage + Ep. Isolant + Ep. Chape flottante
Les emplacements de boitiers électriques doivent être Grâce à la zone surdensifiée de l’isolant en surface, la
réalisés à la scie cloche de diamètre adaptée et les pose de bande de pré-encollage n’est pas nécessaire.
chutes cylindriques doivent être mises de coté pour Le mortier adhésif doit être plaqué en plots de 10 cm de
être replacées ultérieurement dans le fond de l’orifice. diamètre directement sur la laine de roche à raison de
Si les gaines électriques sont posées après les 10 plots par m² soit un espace de 30 cm horizontalement
complexes de doublage LABELROCK, les saignées et 40 cm verticalement.
réalisées dans le parement plâtre et dans l’isolant Une fois les plots plaqués sur l’isolant, la plaque de
doivent être effectuées avec soins et il incombe à doublage doit être posée et pressée contre le mur en

102 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 102 26/11/10 14:26:16


ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN COMPLEXE DE DOUBLAGE COLLÉ

appui sur les cales posées au sol. En pied du complexe, - Fixation d’objets :
la laine de roche dépassant de 30 mm de la plaque de
- Cas de la grande hauteur (> 3 m) :
parement en plâtre se comprime au droit de la cale. Au
retrait de la cale, la laine reprend sa position. Type d’objet Poids Fixations
Cadres, Miroirs légers, < 10 kg Crochets X, chevilles à segments
Le niveau et l’aplomb doivent être vérifiés avant le petites étagères, Armoires d’ancrage (molly), à segments
calage définitif. de toilettes, luminaires,… basculant, à ailes à ressort, à
manchon caoutchouc,…

- Points singuliers : Miroirs, étagères, 10 à 30 kg Chevilles à expansion ou à


Les pourtours d’huisseries et entourages de portes Multimédia légers… bascules en respectant 40 cm
d’entraxe
doivent être réalisés avec soins. Les découpes des
plaques doivent être réalisées à la scie sur toute
l’épaisseur du complexe. Meuble de cuisine, > 30 kg Fixations dans le mur support de
fixations de sécurité des longueur et de type adapté au
meubles hauts, Lavabos, matériau (L = EpDoublage + Eppénétration
Multimédia,… + Epde la pièce à fixer), chevilles à
Étape 5 : Exécution des finitions frapper, chevilles à expansion,…
Dans le cas de complexe de doublage, les finitions
consistent aux traitements de joints entre plaques et
au rebouchage des boitiers électriques. Dans le cas Le DTU 25-42 décrit la pose de complexes de doublage
de complexes de doublages d’épaisseur supérieure superposés. Cette opération doit être réalisée avec
à 60 mm, il est recommandé pour limiter les ponts précaution eu égard au poids des plaques de doublage et
thermiques et phoniques de replacer la moitié des à la hauteur de mise en œuvre. Le DTU 25-42 préconise
cylindres de laine de roche découpés précédemment. la pose de tasseaux horizontaux sur les parois du gros
La pose des joints entre plaques doit être effectuée œuvre de section égale à 60 mm de large et une hauteur
conformément aux instructions de leur fabricant. égale à l’épaisseur d’isolant majorée de l’épaisseur
Dans le cas des pièces humides, la partie basse des des plots de colle. Ces tasseaux doivent être fixés au
parements de complexes doit être protégée contre gros œuvre tous les 3 mètres. La laine de roche des
l’humidité sur une hauteur de 2 cm au dessus du sol complexes de doublages doit être délignée sur 30 mm
fini soit en découpant le parement pour respecter ces en tête de la première plaque, et en pieds de la suivante
2 cm, soit en relevant le film d’étanchéité sur 2 cm. afin que les parements plâtres puissent être vissés en
Les revêtements muraux doivent être posés appuis directs sur les tasseaux horizontaux.
conformément aux prescriptions de chaque fabricant En cas de doute, il est préférable d’opter pour la mise en
et DTU ou cahiers CSTB respectifs. œuvre d’une contre-cloison sur ossature avec insertion
de la couche d’isolation entre montants.
Revêtements Référentiels
Peintures DTU 59-1
Étape 6 : Fin de chantier
Papiers peints DTU 59-4 Les chutes de complexe de doublage LABELROCK et les
Carreaux céramiques Cahier CSTB n°3265
emballages devront être rapportés chez un distributeur
assurant la collecte des déchets non dangereux non
Revêtements PVC Avis technique du fabricant
inertes en déchèterie ou sur les plateformes de tris des
déchets issus du bâtiment.

103

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 103 26/11/10 14:26:16


:X]ZaaZYZYZch^i‚ double densité
Å
LABELROCK

Complexe isolant composé d’un panneau rigide de laine de roche


mono ou double densité, collé à une plaque de plâtre standard ou
hydrofugé à bords amincis.

le + produit : un joint thermo-acoustique de 3 cm intégré qui


simplifie la pose et garantit une meilleure performance.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/035 et 02/015/055
Primaire monodensité Primaire bidensité CE
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035 0,035 à 0,034 1163-CPD-0135
et 1163-CPD-0029
Réaction au feu (Euroclasse) A1*
Masse volumique nominale (kg/m ) 3
80 à 105 -
KEYMARK
008-SDG5-035
Masse volumique nominale de la de 60 à 70 et 008-SDG5-055
-
couche inférieure (kg/m3) selon épaisseurs
AVIS TECHNIQUE
Masse volumique nominale de n°9/06-822
- 110 [LABELROCK]
la couche supérieure (kg/m3)
et n°9/09-889
Longueur (mm) 2500 à 3000 [LABELROCK BI-DENSITÉ)
Largeur (mm) 1200 CSTBat
Tolérance Ep T3 T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

* Ne concerne que le primaire.

LA GAMME
LABELROCK plaque de plâtre standard
Doublage constitué d’une plaque de plâtre ép.10 mm standard collée
sur un panneau de laine de roche

LABELROCK plaque de plâtre avec pare-vapeur


Doublage constitué d’une plaque de plâtre ép.10 mm avec
pare-vapeur collée sur un panneau de laine de roche

LABELROCK plaque de plâtre hydrofugé ou haute dureté


Doublage constitué d’une plaque de plâtre hydrofugé ou haute
dureté ép.13 mm collée sur un panneau de laine de roche

104 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 104 26/11/10 14:26:17


LABELROCK PLAQUE DE PLÂTRE STANDARD

Doublage constitué d’une plaque de plâtre ép.10 mm standard


collée sur un panneau de laine de roche.

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance du Nombre de
Dimensions Quantité
Référence Epaisseurs (mm) complexe panneaux / m²/ palette Codes EAN
L x l (mm) minimum
(m².K/W) palette
59450 2500 x 1200 (mono densité) 93,00 3 53731 0003553
0,90 31
59453 2600 x 1200 10 + 30 96,72 3 53731 0003638
59451 2500 x 1200 75,00 3 53731 0003560
53545 2600 x 1200 78,00 3 53731 0003645
10 + 40 1,20 25
63339 2800 x 1200 84,00 20 palettes 3 53731 0003720
69767 3000 x 1200 90,00 20 palettes 3 53731 0002969
59452 2500 x 1200 63,00 3 53731 0003577
10 + 50 1,50 21
63341 2600 x 1200 65,52 3 53731 0003652
63607 2500 x 1200 54,00 3 53731 0003584
63335 2600 x 1200 56,16 3 53731 0003669
10 + 60 1,75 18
64324 2800 x 1200 60,48 20 palettes 3 53731 0003744
69651 3000 x 1200 64,80 20 palettes 3 53731 0017854
63343 2500 x 1200 45,00 3 53731 0003591
10 + 70 2,05 15
64325 2800 x 1200 50,40 20 palettes 3 53731 0003751
63608 2500 x 1200 42,00 3 53731 0003607
63610 2600 x 1200 43,68 3 53731 0003683
64478 2700 x 1200 10 + 80 2,40 14 45,36 3 53731 0052315
63612 2800 x 1200 47,04 3 53731 0003768
63337 3000 x 1200 50,40 3 53731 0017888
63342 2500 x 1200 36,00 3 53731 0003614
63340 2600 x 1200 37,44 3 53731 0003690
10 + 90 2,65 12
63338 2800 x 1200 40,32 20 palettes 3 53731 0003775
63336 3000 x 1200 43,20 20 palettes 3 53731 0003010
63609 2500 x 1200 33,00 3 53731 0003621
63611 2600 x 1200 34,32 3 53731 0003706
64479 2700 x 1200 10 + 100 2,95 11 35,64 3 53731 0065452
63613 2800 x 1200 36,96 3 53731 0003782
63614 3000 x 1200 39,60 3 53731 0003027

Panachage possible avec ROCKPLAK / ROCKFEU SYSTEM, ROCKFEU SYSTEM dB, ROCKCIEL et 2 palettes de FIREROCK
Possibilité de grouper 2 épaisseurs Qualité de service par Classe (le produit ayant le délai
1 camion complet = 20 palettes en longueur 2500 mm et 2600 mm le plus long donne le délai de livraison en jours ouvrés) :
1 camion complet = 16 palettes en longueur 2700 mm, 2800 mm et 3000 mm : délai 2, 3 à 5 jours ouvrés
: délai 2 à 10 jours ouvrés

105

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 105 26/11/10 14:26:17


LABELROCK PLAQUE DE PLÂTRE AVEC PARE-VAPEUR

Doublage constitué d’une plaque de plâtre ép.10 mm avec


parevapeur collée sur un panneau de laine de roche.

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT
Résistance Nombre de
Dimensions L x l Quantité
Référence Epaisseurs (mm) du complexe panneaux/ m²/ palette Codes EAN
(mm) minimum
(m².K/W) palette
63334 2500 x 1200 (mono densité) 93,00 20 palettes 3 53731 0018182
0,90 31
63327 2600 x 1200 10 + 30 96,72 20 palettes 3 53731 0018311
63333 2500 x 1200 75,00 3 53731 0018199
63326 2600 x 1200 10 + 40 1,20 25 78,00 3 53731 0018328
63318 3000 x 1200 90,00 20 palettes 3 53731 0018779
63332 2500 x 1200 63,00 20 palettes 3 53731 0018205
10 + 50 1,50 21
63325 2600 x 1200 65,52 20 palettes 3 53731 0018335
63616 2500 x 1200 54,00 3 53731 0018212
10 + 60 1,75 18
63324 2600 x 1200 56,16 3 53731 0018342
63331 2500 x 1200 45,00 20 palettes 3 53731 0018229
10 + 70 2,05 15
63323 2600 x 1200 46,80 20 palettes 3 53731 0018359
63330 2500 x 1200 42,00 3 53731 0018236
63617 2600 x 1200 43,68 3 53731 0018366
10 + 80 2,40 14
63320 2800 x 1200 47,04 20 palettes 3 53731 0018731
63317 3000 x 1200 50,40 20 palettes 3 53731 0018816
63329 2500 x 1200 36,00 20 palettes 3 53731 0018243
10 + 90 2,65 12
63322 2600 x 1200 37,44 20 palettes 3 53731 0018373
63328 2500 x 1200 33,00 3 53731 0018250
63321 2600 x 1200 34,32 3 53731 0018380
10 + 100 2,95 11
63319 2800 x 1200 36,96 3 53731 0018755
63316 3000 x 1200 39,60 20 palettes 3 53731 0018830

L’ensemble des épaisseurs de cette gamme passe en quantité minimum de 20 palettes, hors les dimensions suivantes : 2500 et 2600 en
épaisseurs 40, 60, 80 et 100 mm, 2800 en épaisseur 100 mm

Panachage possible avec ROCKPLAK - ROCKFEU SYSTEM - ROCKFEU SYSTEM dB - ROCKCIEL et 2 palettes de FIREROCK

Possibilité de grouper 2 épaisseurs Qualité de service par Classe (le produit ayant le délai
1 camion complet = 20 palettes en longueur 2500 mm et 2600 mm le plus long donne le délai de livraison en jours ouvrés) :
1 camion complet = 16 palettes en longueur 2800 mm et 3000 mm : délai 2, 3 à 5 jours ouvrés
: délai 2 à 10 jours ouvrés

106 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 106 29/12/10 12:12:00


LABELROCK PLAQUE DE PLÂTRE HYDROFUGÉ OU HAUTE DURETÉ

Doublage constitué d’une plaque de plâtre hydrofugé ou haute


dureté ép.13 mm collée sur un panneau de laine de roche.

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Référence Résistance Nombre de Quantité minimum Codes EAN


Dimensions Epaisseurs m²/
du complexe panneaux /
L x l (mm) (mm) palette
406.313 406.413 (m².K/W) palette 406.313 406.413
406.313 hydrofugée 406.413 haute dureté
hydrofugée haute dureté hydrofugée haute dureté

63139 63493 2500 x 1200 (mono 84,00 3 53731 0018847 3 53731 0003874
densité) 0,90 28
63302 2600 x 1200 13 + 30 87,36 3 53731 0019004
63225 63267 2500 x 1200 72,00 3 53731 0018854 3 53731 0003805
13 + 40 1,20 24
63301 2600 x 1200 74,88 3 53731 0019011
63220 63144 2500 x 1200 60,00 3 53731 0018861 3 53731 0003812
13 + 50 1,50 20
63300 2600 x 1200 62,40 3 53731 0019028
63197 63293 2500 x 1200 51,00 3 53731 0018878 3 53731 0003829
13 + 60 1,75 17
63299 63305 2600 x 1200 53,04 3 53731 0019035 3 53731 0003904
63210 68121 2500 x 1200 13 + 70 2,05 15 45,00 3 53731 0018885 3 53731 0003836
63618 63309 2500 x 1200 39,00 3 53731 0018892 3 53731 0003843
63298 63308 2600 x 1200 40,56 3 53731 0019059 3 53731 0003928
64480 2700 x 1200 13 + 80 2,40 13 48,60 3 53731 0052346
63194 2800 x 1200 43,68 3 53731 0019219
63221 63312 3000 x 1200 46,80 3 53731 0019325 3 53731 0004086
63196 63276 2500 x 1200 36,00 3 53731 0018908 3 53731 0003850
13 + 90 2,65 12
63297 63063 2600 x 1200 37,44 3 53731 0019066 3 53731 0003935
63224 63277 2500 x 1200 33,00 3 53731 0018915 3 53731 0003867
63619 63304 2600 x 1200 34,32 3 53731 0019073 3 53731 0003942
64481 71226 2700 x 1200 13 + 100 2,95 11 35,64 3 53731 0052360 3 53731 0052407
63170 2800 x 1200 36,96 20 palettes 3 53731 0019233
63158 63303 3000 x 1200 39,60 20 palettes 20 palettes 3 53731 0002877 3 53731 0004109

Panachage possible avec ROCKPLAK - ROCKFEU SYSTEM - ROCKFEU SYSTEM dB - ROCKCIEL et 2 palettes de FIREROCK
Possibilité de grouper 2 épaisseurs Qualité de service par Classe (le produit ayant le délai
1 camion complet = 20 palettes en longueur 2500 mm et 2600 mm le plus long donne le délai de livraison en jours ouvrés) :
1 camion complet = 16 palettes en longueur 2700 mm, 2800 mm et 3000 mm : délai 2, 3 à 5 jours ouvrés
: délai 2 à 10 jours ouvrés

107

NEW_14_LABELROCK_P100a107.indd 107 26/11/10 14:26:18


ROCKWOOL 001

ROCKWOOL 001 est une laine de roche en flocons utilisée pour le remplissage de murs intérieurs à double paroi
maçonnée ou bois par insufflation depuis la face intérieure ou extérieure..

PERFORMANCE
THERMIQUE

Résistance thermique R Épaisseurs (mm) Pouvoir couvrant Nombre de sacs pour


(m2.K/W) (kg/m2) 100 m2

0,70 30 2,1 8,4

0,95 40 2,8 11,2

1,20 50 3,5 14

1,40 60 4,2 16,8

1,65 70 4,9 19,6

1,90 80 5,6 22,4

2,15 90 6,3 25,2

2,40 100 7 28

SÉCURITÉ INCENDIE
Réaction au feu
ROCKWOOL 001 est incombustible ; il ne contribue donc pas au
développement de l’incendie (Euroclasse A1).
Rapport de classement du CSTB n° RA05-0210 disponible sur
www.rockwool.fr.

NOTES

108 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_15_ROCKWOOL001_P_108a111.indd 108 26/11/10 14:26:27


2+
ISOLER LES PAROIS VERTICALES EN MURS CREUX

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION EN MURS CREUX

Seuls les murs présentant une lame d’air minimum soin pour s’assurer de la bonne répartition de l’isolant,
de 3 cm entre le mur support et la contre-cloison des orifices supplémentaires doivent alors être réalisés
existante peuvent être isolés par cette technique le cas échéant.
Étape 1 : Approvisionnement du chantier - Exigences réglementaires :
Dans le cas d’une isolation de mur creux existant, les Cette technique ne permet pas d’atteindre les seuils
sacs d’isolant ROCKWOOL 001 doivent être stockés exigés par les principales réglementations ou aides
sous abri. Une machine spécifique d’insufflation est financières. L’épaisseur maximum visée dans l’avis
obligatoire pour la pose de ce produit. Les machines technique du produit est de 10 cm soit R=2,4 m².K/W.
de soufflage pour comble perdu ne sont pas adaptées Epaisseurs supérieures : nous consulter
à cette technique. Il existe certains modèles mixtes. Étape 3 : Pose de l’isolant
Par précaution, vérifier auprès du fournisseur de la Les sacs doivent être ouverts au fur et à mesure et
machine ses domaines d’emploi. alimentent la machine d’injection. Le remplissage
Cette technique nécessite 2 personnes (1 personne s’effectue de bas en haut :
pour l’alimentation de la machine et 1 personne pour - soit par les orifices de 65mm de diamètres pratiqués
effectuer le remplissage du mur). dans la contre-cloison intérieure,
Étape 2 : Préparation du chantier - soit par le dessus de la paroi si son accès le permet,
- soit par des orifices de 25 mm de diamètres pratiqués
Dans tous les cas, les murs doivent être propres et
sur le mur extérieur.
sains, exempt de toute trace d’humidité. L’étanchéité à
L’injection est réalisée zone par zone de surface
l’eau doit être réalisée par l’enduit extérieur ou intérieur
d’environ 1 m 30 sur 1 m 30.
même en cas d’isolation par l’extérieure sous bardage
ou sous enduit. Dés lors que la laine ne circule plus dans le tuyau
d’injection, cela signifie que la zone à traiter est remplie
Dans le cas du remplissage d’un mur creux, l’isolant
ou qu’il y a un bourrage de la laine dans la cavité. Des
doit être insufflé selon l’avis technique n°20/04-38 et
orifices de contrôles doivent alors être pratiqués en
selon les recommandations du cahier CSTB n°1986.
cas de doute. Toutes les précautions détaillées sont
La résistance mécanique de la paroi intérieure doit décrites dans l’avis technique du produit.
avoir été testée. Les épaisseurs minimales des parois
intérieures et extérieures doivent être conformes à Étape 4 : Exécution des finitions et revêtements
celles précisées dans l’avis technique n°20/04-38 du intérieurs
produit. Les finitions consistent principalement à reboucher
Des orifices en nombre suffisant doivent être réalisés tous les orifices pratiqués sur les parois et à remettre
sur toute la paroi. Ces orifices ont 2 fonctions, la en place les revêtements muraux.
première est de vérifier l’épaisseur et la régularité de Étape 5 : Fin de chantier
la lame d’air sur plusieurs points de la paroi à traiter, Cette technique ne génère aucune chute d’isolant.
la seconde est d’assurer la décompression de la lame Seuls les emballages devront être rapportés chez
d’air lors de l’opération d’insufflation. un distributeur assurant la collecte des déchets non
Seules les lames d’air de plus de 3 cm peuvent être dangereux non inertes (pour les emballages), en
isolées avec cette technique. Les points singuliers déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
linteaux de fenêtres, allèges,… doivent être traités avec issus du bâtiment.

109

NEW_15_ROCKWOOL001_P_108a111.indd 109 26/11/10 14:26:29


ROCKWOOL 001

Laine en flocon pour insufflation mécanisée.

le + produit : excellent complément d’isolation pour les


constructions existantes non isolées, sans démontage du
parement intérieur.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


AVIS TECHNIQUE
Performances
n° 20/04-38 (ROCKWOOL 001)
Réaction au feu (Euroclasse) A1
Masse volumique nominale (kg/m3) 70

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Camion tautliner
Nombre de Nombre de
Référence Conditionnement Kg / chargement Code EAN
sacs / palette Kg / palette
(18 palettes)

57223 Sac plastique de 25 Kg 30 750 13 500 3 53731 0038708

110 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_15_ROCKWOOL001_P_108a111.indd 110 26/11/10 14:26:29


NOTES

111

NEW_15_ROCKWOOL001_P_108a111.indd 111 26/11/10 14:26:30


MB ROCK & MB ROCK +

MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l’isolation des constructions à ossature bois entre montants
structurels.
MR ROCK + est un panneau rigide double densité destiné au doublage intérieur de ces constructions.

PERFORMANCES
THERMIQUE
Up (W/m2.K)

Entraxe des montants (m)


R isolant
Épaisseur
(m2.K/W)
0,60 0,40

120 3,50 0,28 0,30

145 4,20 0,24 0,26

175 5,10 0,21 0,23


MB ROCK

ACOUSTIQUE Rw (C;Ctr) en dB

RA RA,tr

ESSAIS SUR MUR OSSATURE BOIS 140 mm

Bardage bois 19 mm
Essai FCBA : n° 404-08-8-2 Pare-pluie 54 (-2 ; -9)
OSB 9mm
Isolant MB Rock 140 mm
Frein vapeur INTELLO ROCKFOL climate
Isolant MB Rock + 50 mm 52 45
Plaque de plâtre 12,5 mm

STO Therm Mineral 2

MB ROCK +
Essai FCBA : n° 404-08-8-3 Isolant PANNEAU 431 IESE 60 mm 53 (-1 ; -8)
OSB 9 mm
Isolant MB Rock 140 mm
Frein vapeur INTELLO ROCKFOL climate
Isolant MB Rock + 50 mm 52 45
CONSEILS ROCKWOOL Plaque de plâtre 12,5 mm

Bardage bois 19 mm
RT 2005 : Essai FCBA : n° 404-07-253-3 Pare-pluie 49 (-2 ; -7)
MB ROCK ép. 120 mm conseillée. OSB 9 mm
Isolant MB Rock 140 mm
Eco-PTZ : Isolant ROCKMUR 45 mm
MB ROCK ép. 120 mm conseillée. Frein vapeur INTELLO ROCKFOL climate 47 42
Crédit d’impôt : Plaque de plâtre 12,5 mm
R > 2,8 m2.K/W
Bardage bois 19 mm
MB ROCK ép. 120 mm conseillée. Essai FCBA : n° 404-07-253-4
Pare-pluie
48 (-2 ; -7)
RT-Existant : OSB 9 mm
Isolant MB Rock 140 mm
R > 2 m2.K/W Frein vapeur INTELLO ROCKFOL climate
MB ROCK ép. 95 mm conseillée. 46 41
Plaque de plâtre 12,5 mm

Pour l’obtention d’un Eco-PTZ ou


d’un crédit d’impôt, la résistance
thermique à justifier est celle de SÉCURITÉ INCENDIE
l’épaisseur additionnelle.
L’isolant existant intérieur ou Réaction au feu
extérieur n’est donc pas pris en
compte même s’il est conservé. MB ROCK et MB ROCK + sont des panneaux incombustibles ; ils ne
contribuent donc pas au développement de l’incendie (Euroclasse A1).

112 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_16_MBROCK_P112a117.indd 112 26/11/10 14:26:46


1+
ISOLER LES MURS À OSSATURE BOIS

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION DE MURS À OSSATURE BOIS

Étape 1 : Reconnaissance du support et choix


MB-ROCK +
des produits Ep.
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient de 40 50 60 70

vérifier les données suivantes concernant les murs à 95 3,90 4,20 4,45 4,75
MB ROCK 120 4,65 4,95 5,20 5,50
isoler : 365-380

Isolant principal
- Composition de la paroi 565-590 145 5,35 5,65 5,90 6,20

- Profondeur des montants 175 6,25 6,55 6,80 7,10


- Entraxe des montants 100 4,05 4,35 4,60 4,90
- Performance acoustique recherchée DELTAROCK 120 4,65 4,95 5,20 5,50
(entraxe
- Performance thermique visée > 600 mm) 140 5,20 5,50 5,75 6,05
160 5,80 6,10 6,35 6,65
De manière générale, la mise en œuvre s’appuiera
sur les recommandations du DTU 31-2 et des avis
techniques de fabricants de pare-vapeur. - Choix des autres matériaux constituant la paroi :
Les matériaux constituant la paroi doivent être choisis
- Choix de l’isolant de la première couche : par l’entrepreneur ou le maître d’ouvrage en s’assurant
L’isolant principal est celui situé entre les montants de de la compatibilité de chacun et de leur mode de pose.
l’ossature bois. Son épaisseur doit être inférieure ou La résistance à la diffusion de vapeur d’eau des produits
égale à la profondeur des montants. doit respecter un ordre décroissant de l’intérieur vers
Les panneaux MB-ROCK sont disponibles en 4 largeurs l’extérieur.
adaptées aux entraxes courants constatés : 365 – 380
Rockwool ne peut pas conseiller sur les combinaisons
– 565 – 590
des parois et sur leur comportement hygrothermique.
- Choix de l’isolant de la seconde couche : Les panneaux en laine de roche rigides nus sont
L’isolant mis en œuvre en seconde couche a 2 perméables à la vapeur d’eau et répondent aux
fonctions. La première est de compléter l’isolation exigences du DTU 31-2.
entre montants de petites section afin d’atteindre la
performance thermique attendue tout en réduisant les Étape 2 : Pose de l’isolant principal :
ponts thermiques dus aux montants. Les panneaux de MB-ROCK disposent d’un bord flexible
La seconde est de réaliser une contre-cloison sur repérable par un marquage. Insérer les panneaux bord
ossature bois, métallique ou par fixations intermédiaires rigide en premier contre le montant de gauche par
tel que défini dans le DTU 25- 41 par exemple. exemple puis en appuyant sur le bord flexible opposé,
Cette contre-cloison doit aussi faciliter le passage des plaquer le MB-ROCK contre le fond du panneau bois.
gaines électriques et autres réseaux sans intervenir
sur les montants structurels.
Choisir l’isolant principal dans la colonne de gauche puis
sélectionner l’épaisseur de MBROCK+ de la deuxième
couche selon la performance thermique désirée.

113

NEW_16_MBROCK_P112a117.indd 113 26/11/10 14:26:49


MB ROCK & MB ROCK +

Étape 3 : Pose du pare-vapeur : - Cas de la fixation du parement intérieur par fixations


Qu’il s’agisse d’un pare-vapeur, la pose doit être réalisé spéciales à distance :
selon les instructions de leur fabricant. La pose peut Placer les panneaux de MB-ROCK+ devant les
être réalisée soit sur les montants par agrafage ou montants d’ossature en orientant la face surdensifiée
clouage avec un recouvrement des lès de 5 cm minimum vers l’intérieur du local. La rigidité des panneaux doit
soit après l’étape 4 sur l’ossature de la contre-cloison permettre leur maintien par simple encastrement
avant la pose du parement intérieur. sol/plafond, le cas échéant, clouer les panneaux
provisoirement avec des clous à tête large ou munis
Étape 4 : Pose de l’ossature secondaire (support du d’une rondelle. Visser des tasseaux verticalement ou
parement intérieur) et de l’isolant. horizontalement sur les montants à entraxe défini
- Cas de la fixation du parement intérieur par appuis en appui sur le MB-ROCK+ en utilisant des fixations
intermédiaires conformes au D.T.U. 25-41 : spéciales adaptées pour cette application. Le sens de
pose et l’entraxe des tasseaux dépendent du sens de
Ce cas se limite pour la réalisation de contre-cloisons
pose du parement intérieur.
de 2 m 70 de hauteur maximum en locaux résidentiels.
Fixer une lisse basse et une lisse haute sur le gros œuvre Étape 5 : Pose du pare-vapeur
sol et plafond à une distance des montants supérieure Si cette étape n’a pas été réalisée sur les montants
ou égale à l’épaisseur de l’isolant mis en œuvre. Les d’ossature, procéder à la pose du pare-vapeur
lisses doivent être alignées avec le plan des fourrures, conformément aux instructions du fabricant.
du parement et de la tapée intérieure des menuiseries.
Fixer une fourrure horizontale sur les montants bois à Étape 6 : Exécution des finitions
mi-hauteur du mur et à 1 m 35 du sol maximum. Insérer Passer les gaines électriques éventuelles dans
les entretoises dans cette fourrure tous les 60 cm l’épaisseur de la contre-cloison en veillant à ne pas
maximum dans le sens horizontal, en tenant compte perforer le pare-vapeur. Le cas échéant, réparer toutes
des points singuliers de la paroi. Placer les panneaux déchirures.
d’isolants semi-rigides ou rigides verticalement entre
ces entretoises. Insérer les fourrures verticales dans Étape 7 : Revêtements intérieurs
les entretoises et dans les lisses hautes et basses. Les travaux de pose des parements intérieurs doivent
respectés les instructions des fabricants des produits
- Cas de la fixation du parement intérieur sur des
utilisés.
tasseaux horizontaux :
Fixer des tasseaux de section adaptée à l’épaisseur Étape 8 : Fin de chantier
d’isolant mis en œuvre sur les montants d’ossature Les chutes d’isolants nus et les emballages devront
tous les 60 cm pour une finition plaque de plâtre être rapportés chez un distributeur assurant la collecte
BA13 ou tous les 400 mm pour une finition plaque de des déchets non dangereux inertes (pour l’isolant) et
plâtre BA10 ou lambris. Positionner les panneaux de non dangereux non inertes (pour les emballages), en
400 mm (préalablement découpés) ou 600 mm de large déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
horizontalement entre les tasseaux. issus du bâtiment.

114 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_16_MBROCK_P112a117.indd 114 26/11/10 14:26:51


ISOLER LES MURS À OSSATURE BOIS

Règle de positionnement du pare-vapeur selon les NOTES


épaisseurs de MB ROCK et MB ROCK + :

Règle MB Rock +
2/3 - 1/3
40 50 60 70
95 ; : : :
MB Rock

120 ; ; ; :
145 ; ; ; ;
175 ; ; ; ;

Règle MB Rock +
3/4 - 1/4
40 50 60 70
95 : : : :
MB Rock

120 ; : : :
145 ; ; : :
175 ; ; ; :

115

NEW_16_MBROCK_P112a117.indd 115 26/11/10 14:26:52


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
MB ROCK

Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs


qui s’adapte parfaitement aux espaces courants entre montants
sans découpe.

le + produit : bord flexible, largeur optimale.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 09/015/507
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
CE
1163-CPD-0219
Réaction au feu (Euroclasse) A1
KEYMARK
Masse volumique nominale (kg/m3) 55 008-SDG5-507
Critère de semi rigidité certifié ACERMI
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 365 - 380 - 565 - 590
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre de Nombre de
Référence thermique m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) m2 / colis colis / palette m2 / palette
(m2.K/W) (22 palettes)

67885 1350 x 365 x 95 2,75 2,96 6 35,48 780,56 3 53731 0068118


66640 1350 x 365 x 120 3,50 2,46 5 29,57 650,54 3 53731 0067074
67815 1350 x 365 x 145 4,20 1,97 4 23,65 520,30 3 53731 0067999
67842 1350 x 365 x 175 5,10 1,48 3 17,74 390,28 3 53731 0068026
67872 1350 x 380 x 95 2,75 3,08 6 36,94 812,68 3 53731 0068040
67873 1350 x 380 x 120 3,50 2,57 5 30,78 677,16 3 53731 0068057
67875 1350 x 380 x 145 4,20 2,05 4 24,62 541,64 3 53731 0068071
67877 1350 x 380 x 175 5,10 1,54 3 18,47 406,34 3 53731 0068064
67878 1350 x 565 x 95 2,75 4,58 6 36,61 805,42 3 53731 0068088
67840 1350 x 565 x 120 3,50 3,81 5 30,51 671,22 3 53731 0068019
64500 1350 x 565 x 145 4,20 3,05 4 24,41 537,02 3 53731 0065384
67849 1350 x 565 x 175 5,10 2,29 3 18,31 402,82 3 53731 0068033
67879 1350 x 590 x 95 2,75 4,78 6 38,23 841,06 3 53731 0068095
67829 1350 x 590 x 120 3,50 3,98 5 31,86 700,92 3 53731 0059376
67836 1350 x 590 x 145 4,20 3,19 4 25,49 560,78 3 53731 0068002
67882 1350 x 590 x 175 5,10 2,39 3 19,12 420,64 3 53731 0068101

116 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_16_MBROCK_P112a117.indd 116 26/11/10 14:26:56


:X]ZaaZYZYZch^i‚ double densité
Å
MB ROCK +

Panneau rigide double densité disponible en 2 largeurs qui s’adapte à la


pose traditionnelle entre tasseaux ou aux montages “à distance” pour
minimiser les ponts thermiques devant les montants.

le + produit : double densité pour montage à distance.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 09/015/509
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035 CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 1163-CPD-0221
Masse volumique nominale (kg/m3) 70 à 85 KEYMARK
008-SDG5-509
Longueur (mm) 1200
Largeur (mm) 1000 - 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Camion tautliner


Dimensions Nombre de Nombre de Nombre de
Référence thermique m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm) m2 / colis colis / palette m2 / palette
(m2.K/W) (22 palettes)

69350 1200 x 600 x 40 1,15 7,20 10 43,20 950,40 3 53731 0069238


66657 1200 x 600 x 50 1,45 4,32 6 34,56 760,32 3 53731 0067081
69472 1200 x 600 x 60 1,70 3,60 5 28,80 633,60 3 53731 0069337
69470 1200 x 600 x 70 2,00 4,32 6 25,92 570,24 3 53731 0069320
68923 1200 x 1000 x 40 1,15 7,20 6 72,00 1 524,00 3 53731 0069023
68166 1200 x 1000 x 50 1,45 7,20 6 57,60 1 267,20 3 53731 0068255
68168 1200 x 1000 x 60 1,70 6 5 48,00 1 056,00 3 53731 0068262
68170 1200 x 1000 x 70 2,00 6 5 36,00 792,00 3 53731 0068279

à confirmer
svp

117

NEW_16_MBROCK_P112a117.indd 117 26/11/10 14:26:57


AVANT-PROPOS - BON À SAVOIR
MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION DE MUR PÉRIPHÉRIQUE PAR L’EXTÉRIEUR
Étape 1 : Reconnaissance du support et choix des s’il s’agit d’un bardage bois, ou des avis techniques
produits ou cahiers des charges des fabricants pour tous les
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient autres cas. Cette technique permet de mettre en œuvre
de vérifier les données suivantes concernant les murs la plus forte épaisseur d’isolant possible.
supports afin de faire le bon choix d’isolant : La technique d’isolation des façades en revêtement
- le type de murs (brique, béton, parpaing, pierre, attaché en pierre est décrite dans le DTU 55-2 et dans
pisé,…) les avis techniques des fabricants du revêtement.
- l’âge de la construction La technique d’isolation sous enduit est décrite dans
les avis techniques des fabricants d’enduits et dans les
- la présence d’une isolation existante
cahiers CSTB n° 3035 et n° 3399.
- la hauteur du bâtiment
La technique du double mur est décrite dans le
- les niveaux de pressions exercées sur les façades DTU 20-1 et avis techniques des fabricants de
(règles neige et vent) façades.
- le type de revêtement envisagé D’autres techniques sont également envisageables
par l’extérieur comme l’isolation des façades légères décrite dans le
Étape 2 : Choix de la technique cahier CSTB n° 3076. perdus
4 solutions sont envisageables pour une isolation par Le DTU 65-10 précise qu’il est interdit de faire passer
l’extérieur : les canalisations d’eaux chaudes ou d’eaux froides dans
sous rampants
- bardage ventilé rapporté l’épaisseur d’un isolant de mur de façade. Toutefois,
- revêtement attaché en pierre mince l’alimentation d’un robinet de puisage-arrosage y est
autorisée. Ce cas nécessite un robinet d’arrêt et la
- sous enduit (appelé aussi IESE)
possibilité de vidange de l’alimentation.
- double mur
La technique de bardage ventilé rapporté sur mur
maçonné est décrite dans divers cahiers CSTB dont
les cahiers CSTB n° 3194, n° 3316, n° 3585_V2 et
n° 3586_V2. La pose du bardage relève du DTU 41-2

NEW_17_ISOLER-PARVER_EXT_P118a119.indd 118 26/11/10 14:27:08


ISOLER LES MURS PÉRIPHÉRIQUES PAR L’EXTÉRIEUR

NEW_17_ISOLER-PARVER_EXT_P118a119.indd 119 26/11/10 14:27:10


ROCKFAÇADE - ROCKGLACE

Panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l’isolation des façades entre tous types d’ossatures de
bardage.

PERFORMANCES
THERMIQUE

Béton Parpaing
2 2
Épaisseur (mm) R isolant (m .K/W) Up (W/m .K) Up (W/m2.K)
80 2,20 0,43 0,40
100 2,80 0,35 0,33
120 3,35 0,31 0,29
140 3,90 0,27 0,26
150 4,20 0,26 0,25
180 5,00 0,22 0,22

CONSEIL ROCKWOOL 200 5,60 0,20 0,20

RT 2005 :
ROCKFAÇADE ép. 100 mm Pattes de fixations :
conseillée. - Entraxe dans le sens horizontal : 600 mm
- Entraxe dans le sens vertical : 1350 mm
Eco-PTZ :
- Pont thermique ponctuel de la patte de fixation : 0,03W/K (il convient au
ROCKFAÇADE ép. 120 mm
conseillée. fournisseur de pattes de fournir cette caractéristique).

Crédit d’impôts : À savoir :


R > 2,80 m2.K/W,
ROCKFAÇADE ép. 100 mm L’isolation par l’extérieur neutralise les ponts thermiques provoqués
conseillée. par les planchers d’étages intermédiaires : il devient 0,04 W/m.K contre
0,99 W/m.K non traité (cas de l’isolation par l’intérieur).
RT Existant :
R > 2 m2.K/W,
ROCKFAÇADE ép. 100 mm
conseillée. SÉCURITÉ INCENDIE
Pour l’obtention d’un Eco-PTZ ou Réaction au feu
d’un crédit d’impôt, la résistance
ROCKFAÇADE est incombustible ; il ne contribue donc pas au développement
thermique à justifier est celle de
de l’incendie (Euroclasse A1).
l’épaisseur additionnelle.
L’emploi d’un isolant en laine de roche, incombustible, permet de répondre
L’isolant existant intérieur ou
aux exigences de l’instruction technique IT n° 249.
extérieur n’est donc pas pris en
compte même si il est conservé.
Masse combustible mobilisable

ROCKFACADE
0,489
(panneau nu)
MJ/m2/cm
ROCKGLACE de 0,499
(panneau revêtu voile de verre) à 0,529

120 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_18_ROCKFACADE_P120a125.indd 120 16/12/10 11:57:00


2+
ISOLER LES PAROIS VERTICALES PAR L’EXTÉRIEUR SOUS FAÇADE RAPPORTÉE

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION PAR L’EXTÉRIEUR SOUS FAÇADE RAPPORTÉE

Étape 1 : Préparation du chantier panneaux sont possibles avec ou sans découpe


Une étude préalable doit définir les modes de fixations préalable.
du système d’isolation thermique par l’extérieur, Les dispositifs de fixations du bardage et des
entraxes d’ossatures pour le bardage rapporté, fonction équipements rapportés sur la façade (pattes équerres,
des contraintes climatiques (règles neige et vent), des entretoises, supports d’échafaudage, de luminaire,
contraintes mécaniques (résistance aux chocs), des d’enseigne, de gouttière,…) sont considérés déjà posés
contraintes de mise en œuvre (dimension du bardage, conformément aux instructions de leurs fabricants
densité de fixation, résistance aux séismes,…), des respectifs.
particularités de l’ouvrage (hauteur, géométrie, angles, - Sans découpe préalable :
ouvertures,…).
Les panneaux rigides et semi-rigides doivent être
Les panneaux d’isolant rigides ou semi-rigides doivent
saignés sur toute leur épaisseur pour être embrochés
être approvisionnés sur le chantier et stockés à l’abri
plus facilement sur les pattes équerres métalliques
des intempéries.
déjà fixées au mur support.
Les panneaux Rockwool dont le certificat ACERMI
mentionne les classements WS et « isolant semi- Les laines de roche Rockwool ne peuvent être
rigide » sont conformes aux prescriptions des cahiers embrochées sans cette saignée préalable au risque de
CSTB n° 3585 V2 et 3586 V2. détériorer l’isolant.
Les chevilles de fixations pour isolant doivent être Pour ce mode de pose, il est nécessaire que les
approvisionnées séparément en nombre suffisant montants d’ossature bois ou métallique ne soient pas
(2 chevilles par panneau minimum). posés avant l’isolant.
- Avec découpe préalable :
Étape 2 : Pose des supports d’ossature
Les panneaux doivent être découpés aux espaces entre
La pose des supports d’ossature (pattes équerres
ossature. Cet espace peut être :
ou attaches) doit être réalisée conformément aux
prescriptions du fabricant et des règles de l’art (DTU et - Soit la distance entre 2 lignes d’équerres métalliques
cahiers CSTB). dans le cas d’une pose à l’arrière de l’ossature.
- Soit la distance entre 2 bords d’ossature (montants
Le choix de l’isolant n’a aucune incidence sur le mode
métalliques ou chevrons) dans le cas d’une pose entre
de pose de l’ossature.
l’ossature.
L’isolant n’est qu’un élément de remplissage visant
En cas d’ossature métallique en T déjà posée et afin
à assurer l’isolation thermique et acoustique de la
de ne pas détériorer les panneaux, il est conseillé de
façade.
découper chaque panneau comme indiqué sur la figure
L’emploi d’un isolant en laine de roche, incombustible
ci-contre.
par nature (Euroclasse A1) participe à l’augmentation
de la performance de la façade en terme de risque Les panneaux doivent être posés horizontalement ou
incendie. verticalement à joints décalés bien jointifs et maintenus
par 1 à 4 chevilles pour isolant par panneau (cheville
Étape 3 : Pose de l’isolant avec rondelle de diamètre 80 mm).
Dans le cas du bardage rapporté et des revêtements - 1 cheville dans le cas de pose ou l’ossature participe
en pierres attachées, deux modes de pose des au maintien de l’isolant (pose derrière l’ossature)

121

NEW_18_ROCKFACADE_P120a125.indd 121 16/12/10 11:57:02


ROCKFAÇADE - ROCKGLACE

- 2 chevilles dans le cas de pose ou l’ossature ne panneaux doivent être découpés à la scie ou au couteau
participe pas au maintien de l’isolant (pose entre sur toute leur épaisseur selon la forme recherchée.
ossature)
- 4 chevilles dans le cas des points singuliers soumis aux Étape 4 : Pose de l’ossature
actions du vent (angles de bâtiment ou site exposé). L’ossature doit être posée conformément aux
Les perçages des avant trous sur le mur support doivent prescriptions du fabricant de manière à respecter
être réalisés lors du positionnement de l’isolant sur le la lame d’air de 2 cm et réglée de façon à obtenir la
mur. Par conséquent, il convient d’utiliser des forets planéité et l’aplomb correct de la façade.
de longueur adaptée pour respecter les 25 à 50 mm
Étape 5 : Pose de la peau extérieure
de pénétration de la cheville dans le mur (données à
vérifier auprès du fabricant de la fixation). Le bardage rapporté ou le revêtement attaché doit
être mis en œuvre dans la continuité des prescriptions
L miniforet = EpIsolant + LProfondeur de perçage du fabricant du système par fixation sur le réseau
Les chutes devront être réutilisées au maximum pour d’ossature mis en place à l’étape 4.
le traitement des points singuliers. Elles doivent être
Étape 6 : Fin de chantier
fixées par une cheville centrale.
Les chutes d’isolants nus et les emballages devront
Une lame d’air ventilée de 2 cm minimum doit être rapportés chez un distributeur assurant la collecte
obligatoirement être respectée entre l’isolant et la face des déchets non dangereux inertes (pour l’isolant) et
arrière du bardage. La pose d’un pare-pluie n’est pas non dangereux non inertes (pour les emballages), en
nécessaire lors de l’isolation de murs en maçonnerie déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
car l’étanchéité à l’eau de la façade est obtenue par issus du bâtiment.
l’élément de bardage associé à la lame d’air de 2 cm.
Les panneaux d’isolant mis en œuvre en bardage
rapporté n’ont pas pour fonction d’assurer l’étanchéité Schémas dans le cas
à l’eau de la façade, toutefois la rigidité des panneaux d’ossature métallique
apporte une précaution supplémentaire sur ce point en T
et évite le foisonnement de l’isolant dans la lame
d’air à long terme. Le caractère non hydrophile de la
laine de roche permet de répondre aux exigences des
applications en façades à joints ouverts. Les panneaux
classés WL(P) en absorption d’eau à long terme par
immersion partielle résistent à la pluie lors de la
pose, la lame d’air permettra l’évacuation des eaux de
ruissellements.
Les panneaux semi-rigides et rigides ne peuvent être
comprimés par conséquent leur mise en œuvre dans
les points singuliers doit être réalisée avec soins. Les

122 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_18_ROCKFACADE_P120a125.indd 122 16/12/10 11:57:03


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKFAÇADE

Panneau rigide mono densité non revêtu.

le + produit : excellente tenue mécanique du produit en œuvre,


nombre de fixations réduit

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 02/015/027
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0013
Masse combustible mobilisable (MJ/m2/cm) 0,489 KEYMARK
Masse volumique nominale (kg/m3) 39 n° 008-SDG5-027

Critère de semi-rigidité certifié ACERMI


Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Absorption d’eau à court terme par immersion partielle WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

63605 1350 x 600 x 55 1,50 8 6,48 12 77,76 1 710,72 3 53731 0004376


63606 1350 x 600 x 70 1,95 6 4,86 12 58,32 1 283,04 3 53731 0004383
63433 1350 x 600 x 80 2,20 6 4,86 12 58,32 1 283,04 3 53731 0021656
63432 1350 x 600 x 100 2,80 5 4,05 12 48,60 1 069,20 3 53731 0058690
63403 1350 x 600 x 120 3,35 4 3,24 12 38,88 855,36 3 53731 0058423
63254 1350 x 600 x 140 3,90 3 2,43 12 29,16 641,52 3 53731 0057556
63795 1350 x 600 x 150 4,20 3 2,43 12 29,16 641,52 3 53731 0059963
63062 1350 x 600 x 160 4,45 3 2,43 12 29,16 641,52 3 53731 0056450
74009 1350 x 600 x 170 4,75 4 3,24 8 25,92 570,24 30 palettes 353731 0073945
74670 1350 x 600 x 180 5,00 4 3,24 8 25,92 570,24 34 palettes 3 53731 0074607
74986 1350 x 600 x 190 5,30 3 2,43 8 19,44 427,68 3 53731 0074836
74177 1350 x 600 x 200 5,60 3 2,43 8 19,44 427,68 3 53731 0074218

123

NEW_18_ROCKFACADE_P120a125.indd 123 30/12/10 7:22:41


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKGLACE

Panneau rigide mono densité revêtu d’un voile minéral noir.

le + produit : revêtement voile de verre noir pour toutes les


applications derrière un parement perforé ou ajouré.
Admis en ERP - Euroclasse A1 - incombustible.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n°02/015/029
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036 CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0015
Masse combustible mobilisable (MJ/m2/cm) 0,499 à 0,529 KEYMARK
3 n° 008-SDG5-029
Masse volumique nominale (kg/m ) 39
Critère de semi-rigidité certifié ACERMI
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS (TH)
Absorption d’eau à court terme par immersion partielle WS
Absorption d’eau à long terme WL (P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique de pièces/ de m²/ de pièces/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm)
(m².K/W) colis palette palette (22 palettes)

72526 1350 x 600 x 55 1,50 10 64,80 8 1 425,60 3 53731 0072801


72527 1350 x 600 x 70 1,95 9 58,32 8 1 283,04 3 53731 0072818
72529 1350 x 600 x 80 2,20 7 45,36 8 997,92 3 53731 0072825
72532 1350 x 600 x 100 2,80 6 38,88 8 854,92 3 53731 0072832
72533 1350 x 600 x 120 3,35 5 32,40 8 712,80 3 53731 0072849
72534 1350 x 600 x 140 3,90 4 25,92 8 570,24 3 53731 0072856
72535 1350 x 600 x 150 4,20 4 25,92 8 570,24 3 53731 0072863
72537 1350 x 600 x 180 5,00 3 19,44 8 427,68 3 53731 0072870
72539 1350 x 600 x 200 5,60 3 19,44 8 427,68 3 53731 0072887

124 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_18_ROCKFACADE_P120a125.indd 124 16/12/10 11:57:04


NOTES

125

NEW_18_ROCKFACADE_P120a125.indd 125 16/12/10 11:57:05


ECOROCK

L’ ECOROCK est un panneau de laine de roche double densité très rigide et durci en surface utilisé pour l’isolation
des façades finition enduit.

PERFORMANCES
THERMIQUE
Up (W/m2.K)
Ep. (mm) R (m2.K/W) Uc (W/m2.K) 5 fixations / panneau 7 fixations / panneau 9 fixations / panneau

Murs en parpaings creux de 200 mm


50 1,35 0,56 0,58 0,58 0,59
80 2,20 0,38 0,40 0,40 0,41
100 2,75 0,32 0,33 0,33 0,34
120 3,30 0,27 0,28 0,29 0,29
CONSEIL ROCKWOOL 140 3,85 0,23 0,25 0,25 0,26

RT 2005 : 160 4,40 0,21 0,22 0,23 0,23


ECOROCK ép. 100 mm conseillée. 180 5,00 0,18 0,20 0,20 0,21
Eco-PTZ : 200 5,55 0,17 0,18 0,19 0,19
ECOROCK ép. 140 mm conseillée. 260 7,20 0,13 0,15 0,15 0,16
Crédit d’impôt :
R > 2,8 m2.K/W Up (W/m2.K)
ECOROCK ép. 120 mm conseillée.
Ep. (mm) R (m2.K/W) Uc (W/m2.K) 5 fixations / panneau 7 fixations / panneau 9 fixations / panneau
RT-Existant :
R > 2 m2.K/W 50 1,35 0,61 0,63 0,63 0,64
Murs en béton de 180 mm

ECOROCK ép. 80 mm conseillée. 80 2,20 0,40 0,42 0,42 0,43


Pour l’obtention d’un Eco-PTZ ou 100 2,75 0,33 0,34 0,35 0,36
d’un crédit d’impôt, la résistance 120 3,30 0,28 0,29 0,30 0,30
thermique à justifier est celle de
l’épaisseur additionnelle. 140 3,85 0,24 0,26 0,26 0,27
L’isolant existant intérieur ou 160 4,40 0,21 0,23 0,23 0,24
extérieur n’est donc pas pris en 180 5,00 0,19 0,20 0,21 0,21
compte même si il est conservé.
200 5,55 0,17 0,19 0,19 0,20
260 7,20 0,13 0,15 0,15 0,16

SÉCURITÉ INCENDIE Up (W/m2.K)


2 2
Ep. (mm) R (m .K/W) Uc (W/m .K) 5 fixations / panneau 7 fixations / panneau 9 fixations / panneau
Murs en briques creuses de 200 mm

Réaction au feu 50 1,35 0,45 0,47 0,47 0,48


ECOROCK est incombustible ; il ne 80 2,20 0,33 0,34 0,35 0,35
contribue donc pas au développement 100 2,75 0,28 0,29 0,30 0,30
de l’incendie (Euroclasse A1).
L’emploi d’un isolant en laine de 120 3,30 0,24 0,25 0,26 0,27
roche, incombustible, permet 140 3,85 0,21 0,23 0,23 0,24
de répondre aux exigences de
160 4,40 0,19 0,20 0,21 0,22
l’instruction technique IT n° 249.
Le procédé d’isolation par l’extérieur 180 5,00 0,17 0,18 0,19 0,20
sous enduit avec ECOROCK convient 200 5,55 0,16 0,17 0,18 0,18
parfaitement à la réglementation
260 7,20 0,12 0,14 0,14 0,15
incendie des IGH, des ERP et des
bâtiments d’habitations toutes
catégories. Hypothèses de calcul :
- enduit mince
À savoir : - cheville plastique vis acier inox à tête plastique
l’isolation par l’extérieur neutralise - mur en parpaing creux : R=0,23 m2.K/W
les ponts thermiques provoqués - mur en béton : R=0,09 m2.K/W
par les planchers d’étages inter- - mur en briques : R=0,67 m2.K/W
médiaires : il devient 0,04 W/m2.K
contre 0,99 W/m2.K non traité (cas
de l’isolation par l’intérieur).

126 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_2011_19_PANNEAU431IESE_P126a131.indd 126 16/12/10 12:03:18


2+
ISOLER LES PAROIS VERTICALES PAR L’EXTÉRIEUR SOUS ENDUIT

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION PAR L’EXTÉRIEUR SOUS ENDUIT

Étape 1 : Préparation du chantier Notamment, en ce qui concerne les fixations :


Une étude préalable doit définir les modes de fixations - delta U = 0 W/m2.K par fixation dans le cas des fixations
du système d’isolation thermique par l’extérieur à montage à cœur (type EJOT STR-U)
fonction des contraintes mécaniques (résistance aux - delta U = 0.002 W/m2.K par fixation dans le cas des
chocs), des contraintes de mise en œuvre (densité de montages classiques.
fixation,…), des particularités de l’ouvrage (hauteur, - delta U = 0.014 W/m2.K pour 5 fixations par panneau
géométrie, angles, ouvertures,…). 1200 x 600 mm
Seuls les panneaux rigides spécifiques ECOROCK - delta U = 0.019 W/m2.K pour 7 fixations par panneau
ou PANNEAU 431 IESE sont utilisables pour cette 1200 x 600 mm
technique.
- delta U = 0.025 W/m2.K pour 9 fixations par panneau
Les chevilles de fixations pour isolant doivent être 1200 x 600 mm
approvisionnées séparément en nombre suffisant
Les palettes doivent être approvisionnées sur le
(densité définie selon les prescriptions de l’avis
chantier et peuvent être stockées à l’extérieur plusieurs
technique du fournisseur du système d’isolation
semaines sous réserve du bon état de l’emballage, à
extérieure sous enduit). Les autres accessoires entrant
l’abri des chocs et des intempéries. L’ouverture des
dans le cadre de cette technique doivent aussi être
emballages doit s’opérer le plus prés possible de
prévus selon ces mêmes prescriptions (profilés, treillis,
l’emplacement de pose.
mouchoirs, sacs d’enduits, baguettes d’angles,…).
Le nombre minimal de chevilles est déterminé d’après Étape 2 : Pose de l’isolant
les efforts dus au vent normal en fonction de l’exposition
et de la charge admissible des chevilles dans le support IMPORTANT
considéré. Les panneaux ECOROCK doivent impérativement
Nombre de chevilles / m2 minimum en partie courante : être posés face sur-densifiée vers l’extérieur pour
résister au poinçonnement de la cheville. La face
Procédé Nb de cheville / m2 minimum
sur densifiée est repérée par un marquage par
STO THERM MINERAL 5 brûlage superficiel. Tout panneau posé à l’envers
devra être retourné avant pose de l’enduit.
ARMATERM 7

(Autres fournisseurs nous consulter)


Les panneaux doivent être collés et chevillés sur le
Il est nécessaire d’augmenter le nombre de chevilles
mur support conformément aux prescriptions de l’avis
aux points singuliers et dans les zones périphériques.
technique du fabricant d’enduit.
- Prise en compte des ponts thermiques dus aux
Il peut s’agir d’un collage en plein ou de la pose d’un
fixations :
cordon de mortier appliqué sur la face arrière du
Les avis techniques des procédés précisent le mode panneau isolant en périphérie et sur les 2 diagonales.
de calculs de la performance thermique du système
d’isolation par l’extérieur.

127

NEW_2011_19_PANNEAU431IESE_P126a131.indd 127 16/12/10 12:03:19


ECOROCK - PANNEAU 431 IESE

Le panneau est ensuite plaqué sur le mur support en Dans le cas de rénovation d’une IESE existante,
appui sur le rail de départ pour le premier rang puis sur contacter le fabricant d’enduit qui proposera des
les panneaux déjà posés pour les rangs supérieurs. montages adaptés conformes aux règles de l’art.
Les panneaux doivent être posés à joints décalés, bien
jointifs. Les panneaux ECOROCK et PANNEAU 431 IESE
Les chutes devront être réutilisées au maximum pour sont incombustibles par nature (Euroclasse A1) et
le traitement des points singuliers. permettent d’obtenir la meilleure performance en
Les avant trous doivent être percés après le collage terme de sécurité incendie sur ce type de façade.
de l’isolant pour assurer l’enfoncement suffisant de la
cheville conformément aux prescriptions du fournisseur
de la cheville ou du kit d’isolation extérieure sous enduit Étape 4 : Pose des autres passes d’enduits
(IESE). Selon la technique d’enduisage utilisée, plusieurs
Par conséquent, il convient d’utiliser des forets de passes d’enduit de différents types peuvent être
longueur adaptée pour respecter la profondeur de effectuées. Se référer aux instructions du fournisseur
pénétration de la cheville dans le mur (données à d’enduit pour les modes de mise en œuvre (applications,
vérifier auprès du fabricant de la fixation). temps de séchage,…).

L miniforet = EpIsolant + LProfondeur de perçage


Étape 5 : Fin de chantier
Le positionnement et le nombre de chevilles doivent Les chutes d’isolants nus et les emballages devront
être conformes aux prescriptions de l’Avis Technique être rapportés chez un distributeur assurant la collecte
du fournisseur d’enduit. Ni la cheville, ni la rondelle ne des déchets non dangereux inertes (pour l’isolant) et
doivent dépasser de la surface de l’isolant. non dangereux non inertes (pour les emballages), en
Exemple de répartitions des chevilles par panneau déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
1200 x 600 mm : issus du bâtiment.

Ni la cheville ni la rondelle ne doivent dépasser de la


surface de l’isolant.

Étape 3 : Pose des treillis et de la première passe


d’enduit
La pose des treillis et de l’enduit doit être réalisée selon
les prescriptions du fournisseur d’enduit.
Les retours sur huisseries et les angles de façades
doivent en général être renforcés par un treillis
supplémentaire afin d’améliorer la résistance de
l’enduit et éviter les fissurations.

128 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_2011_19_PANNEAU431IESE_P126a131.indd 128 16/12/10 12:03:20


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ECOROCK

Panneau rigide double densité non revêtu pour l’isolation des façades
sous enduit.

le + produit : incombustible, compatible IGH et ERP.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 10/015/595
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0247
Masse combustible mobilisable (MJ/m2/cm) 1,467 KEYMARK
Longueur (mm) 1200 n° 008-SDG5-595

Largeur (mm) 600


Masse volumique nominale de la couche inférieure(kg/m3) 95
3
Masse volumique nominale de la couche supérieure(kg/m ) 150
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression CS(10\Y)20
Charge ponctuelle PL(5)300
Traction perpendiculaire TR7,5
Absorption d’eau à court terme WS
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALETT
NOUVE E
PAR M S VENDUES
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT AU ULTIPLE
DE 2

Résistance Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique de panneaux/ de m²/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm)
(m².K/W) palette palette (22 palettes)
77222 1200 x 600 x 50 1,35 96 69,12 1 520,64 3 53731 0076830
77223 1200 x 600 x 80 2,20 60 43,20 950,40 3 53731 0076847
77224 1200 x 600 x 100 2,75 48 34,56 760,32 3 53731 0076854
77225 1200 x 600 x 120 3,30 40 28,80 633,60 3 53731 0076861
77221 1200 x 600 x 140 3,85 36 25,92 570,24 3 53731 0076823
77210 1200 x 600 x 160 4,40 32 23,04 506,88 3 53731 0076816
77208 1200 x 600 x 180 5,00 28 20,16 443,52 3 53731 0076809
77256 1200 x 600 x 200 5,55 24 17,28 380,16 3 53731 0076892
77310 1200 x 600 x 260 7,20 20 14,40 316,80 3 53731 0076939

Délai de livraison spécifique : 5 à 10 jours

129

NEW_2011_19_PANNEAU431IESE_P126a131.indd 129 29/12/10 12:23:13


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
PANNEAU 431 IESE

Panneau rigide mono densité non revêtu pour l’isolation des façades
sous enduit.

le + produit : incombustible, compatible IGH et ERP.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 04/015/291
Conductivité thermique (W/m.K) 0,038
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0125
Masse combustible mobilisable (MJ/m2/cm) 1,516 KEYMARK
Masse volumique nominale (kg/m3) 155 n° 008-SDG5-291

Longueur (mm) 1200


Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression CS(10\Y)30
Traction perpendiculaire TR10
Absorption d’eau à court terme WS
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALET
TE
PAR M S VENDUES
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT ULTIPL
E DE 2

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm)
(m².K/W) colis colis palette palette (44 palettes)
63275 1200 x 600 x 30 0,75 1 0,72 80 57,60 2 534,40 3 53731 0004536
65548 1200 x 600 x 40 1,05 1 0,72 60 43,20 1 900,80 3 53731 0004543
63273 1200 x 600 x 60 1,55 1 0,72 42 30,24 1 330,56 3 53731 0004567
53579 1200 x 600 x 80 2,10 1 0,72 30 21,60 950,40 3 53731 0004581
63272 1200 x 600 x 100 2,60 1 0,72 24 17,28 760,32 3 53731 0004598
62853 1200 x 600 x 120 3,15 1 0,72 20 14,40 633,60 3 53731 0022448
63799 1200 x 600 x 140 3,65 1 0,72 18 11,52 506,88 3 53731 0059987

130 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_2011_19_PANNEAU431IESE_P126a131.indd 130 16/12/10 12:03:22


NOTES

131

NEW_2011_19_PANNEAU431IESE_P126a131.indd 131 16/12/10 12:03:22


AVANT-PROPOS - BON À SAVOIR

Étape 1 : Définition des modes constructifs et des Les cloisons supérieures à 6 m 50 sont considérées
performances à atteindre comme des cloisons de grandes hauteurs, et relèvent
Le choix d’une cloison s’effectue selon : de la procédure d’avis technique. Pour la mise en œuvre
de ce type de cloison, contacter le fabricant de plaques
- la destination de l’ouvrage (distribution, séparation de
de plâtres.
pièces ou de locaux)
- la performance acoustique recherchée en accord avec
les réglementations en vigueur
- la résistance aux chocs
- le type de locaux (habitation, bureaux, établissements
scolaires, établissements de soins,...)
- la hauteur de la cloison
Le montage peut être en :
- montants
parsimples à ossature alignée
l’extérieur
- montants doublés à osasture alignée perdus
- montants simples à ossature alternée
- montants doubléssous
à ossature alternée
rampants
- double ossature désolidarisée

NEW_20_ISOLER-PARVER_CLOISON_P132a133.indd 132 26/11/10 14:29:33


ISOLER LES CLOISONS

NEW_20_ISOLER-PARVER_CLOISON_P132a133.indd 133 26/11/10 14:29:36


ROCKCALM

ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l’isolation de tous types de cloisons
entre montants bois ou métalliques.

PERFORMANCES
THERMIQUE
Épaisseur (mm) 30 40 50 60 80
2
Résistance thermique R (m .K/W) 0,80 1,10 1,40 1,65 2,20

ACOUSTIQUE Rw (C;Ctr) en dB

RA RA,tr

SOLUTIONS EN CLOISONS 72/48

Cloison 72/48 parements BA13 STANDARD 42 (-3 ; -9)


Essai CTBA n° AC07-26007556-2 isolée avec ROCKCALM ép. 40 mm
39 33

Cloison 72/48 parements FERMACELL 46 (-3 ; -10)


Essai CTBA n° AC08-26011958-1A 12,5 mm isolée avec ROCKCALM ép. 40 mm
43 36

SOLUTIONS EN CLOISONS 98/48


Cloison 98/48 parements FERMACELL 58 (-3 ; -7)
Essai CTBA n° AC08-26011958-2A isolée avec ROCKCALM ép. 40 mm
55 51
SOLUTIONS EN CLOISONS 120/70
Cloison 120/70 parements FERMACELL 62 (-3 ; -6)
Essai CTBA n° AC08-26011958-3A isolée avec ROCKCALM ép. 60 mm
59 56

SOLUTIONS EN CLOISONS 115/90


Cloison 115/90 parements FERMACELL 53 (-3 ; -9)
Essai CSTB n° AC08-26011958/6-REV 01 isolée avec ROCKCALM 2 x 40 mm
50 40

SOLUTIONS EN CLOISONS 140/90


Cloison 140/90 parements FERMACELL 62 (-3 ; -9)
Essai CSTB n° AC08-26011958/5-REV 01 isolée avec ROCKCALM 2 x 40 mm
59 55

SOLUTIONS EN CLOISONS 160/90


Cloison 160/90 parements FERMACELL 69 (-2 ; -6)
Essai CSTB n° AC08-26011958/4A-REV 01 isolée avec ROCKCALM 2 x 40 mm
67 63

SÉCURITÉ INCENDIE

Réaction au feu
ROCKCALM est incombustible ; il ne contribue donc pas au développement
de l’incendie (Euroclasse A1).

134 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 134 26/11/10 14:29:46


1+
ISOLER LES PAROIS VERTICALES CLOISONS

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION DE CLOISON


roduits
Autres pnt être ALPHAROCK - DB ROCK - ROCKMUR NU
pouva sés
utili

Étape 1 : Montage d’une cloison de distribution Quelques exemples de dimensionnement courants


simple ossature de cloisons simple ossature bois :
Pose des rails et montants : Hauteurs maximales admissibles (m)
Encombrement de la
Les rails bas doivent être fixés sur le sol support (dalle cloison (mm)
Entraxe 60 cm Entraxe 40 cm
ou plancher) avant la pose de l’isolant de sol et la
réalisation des chapes éventuelles.
72 2,60 2,80
La hauteur prise en compte pour le dimensionnement
de la cloison correspond à la hauteur entre le sol fini et 95 3,00 3,30
le plafond.
La hauteur de la cloison permet de déterminer l’entraxe
entre montants 40 ou 60 cm ou bien le mode de pose Étape 2 : Pose de l’isolant
des montants (simple ou double = accolé dos à dos). Une face de la cloison doit être fixée avant de démarrer
Les montants doivent être insérés dans les rails bas et la pose de l’isolant.
haut à l’entraxe défini. Les panneaux nus rigides et semi-rigides doivent être
sélectionnés de manière à ne pas exercer de pression

Quelques exemples de dimensionnements courants de cloisons à simple ossature métallique :


Hauteur maximales admissibles (m)
Encombrement
Isolant (mm)
de la cloison Montant Parement Entraxe 60 cm Entraxe 40 cm
Mini - Maxi
(mm)
Montant simple Montant double Montant simple Montant double

72 M36/40 1 BA18 30 - 2,65 2,50 2,95

72 1BA13 2,50 3,00 2,80 3,30


M48/35
98 2BA13 3,00 3,60 3,30 4,00
30 à 45
72 1BA13 2,70 3,15 2,95 3,50
M48/50
98 2BA13 3,20 3,80 3,55 4,20

120 M70/40 2BA13 30 à 60 3,80 4,55 4,20 5,00

140 M90/40 2BA13 30 à 85 4,40 5,25 4,85 5,50

150 M100/50 2BA13 30 à 100 4,90 5,80 5,40 6,45

135

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 135 26/11/10 14:29:47


ISOLER LES PAROIS VERTICALES CLOISONS

sur les parements, par conséquent une épaisseur Étape 3 : Pose des équipements électriques
inférieure ou égale à la profondeur des montants est Dans les cas ou l’épaisseur de l’isolant est égale à
conseillée. la profondeur des montants, les gaines électriques
éventuelles doivent être placées en pieds sous l’isolant
Dans le cas d’entraxe 60 cm à montants simples, la pose
ou en rainurant l’isolant de manière à limiter les ponts
des panneaux s’effectue en insérant le bord du panneau
acoustiques. La pose d’isolant en 2 couches (2 x 30 mm
dans le montant jusqu’à enfoncement complet dans
au lieu de 1 x 60 mm) permet d’assurer une continuité
le fond du montant. Puis au placage du bord opposé
de l’isolation au niveau des équipements et évite toute
contre le parement en place. Veiller à limiter les ponts
découpe de rainure. Dans un souci d’éviter les ponts
acoustiques en partie basse et haute, en posant les
acoustiques, les panneaux rigides peuvent être carottés
panneaux bien jointifs.
à la scie cloche, ou bien un évidement de forme carré
Dans le cas d’entraxe 60 cm à montants doubles :
ou ronde peut être réalisé au couteau dans le panneau
- La pose des panneaux semi-rigides s’effectue en au niveau des boitiers interrupteurs et prises. Il est
insérant un bord dans le premier montant puis en judicieux de replacer ces morceaux de laine à l’arrière
insérant le reste du panneau dans le montant opposé des boitiers.
par flexion latérale du bord opposé.
Dans le cas ou l’épaisseur d’isolant est suffisamment
- La pose des panneaux rigides s’effectue en découpant inférieure à la profondeur des montants, les gaines
chaque panneau en 2 afin d’obtenir des plaques de électriques peuvent courir devant l’isolant.
30 cm de large. Chaque plaque doit être insérée dans
les montants opposés puis plaquées sur la partie
Étape 4 : Pose de la seconde face et exécution des
centrale de l’espace à isoler.
finitions
Dans le cas d’entraxe 40 cm à montants simples
Les plaques de plâtre doivent être posées, fixées et
ou doubles, les panneaux semi-rigides doivent être
jointoyées conformément aux prescriptions du DTU
découpés au préalable à 40 cm de large.
25-41 et aux avis techniques ou guides prescriptions
La pose des panneaux semi-rigides s’effectue en des fabricants de plaques de plâtres.
insérant un bord dans le premier montant puis en
Ces mêmes avis techniques et guides de prescriptions
insérant le reste du panneau dans le montant opposé
décrivent les autres montages possibles (ossature
par flexion latérale du bord opposé.
alternée, ossature désolidarisée, points singuliers,
La pose des panneaux rigides n’est pas couramment grandes hauteurs, renforts intérieurs,…).
utilisée car elle nécessite des découpes
Les quantitatifs d’accessoires (bandes à joints, visserie,
supplémentaires.
rails, montants,…) doivent être réalisés selon les
prescriptions de fabricants de plaques de plâtre.
Les panneaux rigides et semi-rigides Rockwool sont
conformes aux exigences du DTU 25-41 visant à garantir
Notre brochure acoustique et le site internet
la tenue dans le temps de l’isolation. La certification
www.rockwool.fr récapitulent l’ensemble des essais
ACERMI du critère de semi-rigidité vaut la preuve de la
acoustiques réalisés en cloisons à ossature métallique
conformité du produit au DTU 25-41.
et parements plaque de plâtre ou plaque en fibre ciment
et cloisons à ossature et parements bois.

136 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 136 26/11/10 14:29:48


ISOLER LES PAROIS VERTICALES CLOISONS

Étape 5 : Fin de chantier NOTES


Les chutes d’isolants et les emballages devront être
rapportés chez un distributeur assurant la collecte
des déchets non dangereux inertes (pour l’isolant) et
non dangereux non inertes (pour les emballages), en
déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
issus du bâtiment.

137

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 137 26/11/10 14:29:48


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKCALM

Panneau rigide mono densité non revêtu.

le + produit : excellente tenue mécanique du produit en œuvre,


performance acoustique largement testée en laboratoires
indépendants.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
n° 04/015/301
Performances
CE
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036 n° 1163-CPD-0133
Réaction au feu (Euroclasse) A1 KEYMARK
Masse volumique nominale (kg/m ) 3
39 à 42 n° 008-SDG5-301

Critère de semi-rigidité certifié ACERMI


Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

53446 1350 x 600 x 30 0,80 21 17,01 8 136,08 2 993,76 3 53731 0004154 30 palettes
53447 1350 x 600 x 40 1,10 16 12,96 8 103,68 2 280,96 3 53731 0004161 -
53448 1350 x 600 x 50 1,40 8 6,48 12 77,76 1 710,72 3 53731 0004178 -
53449 1350 x 600 x 60 1,65 8 6,48 12 77,76 1 710,72 3 53731 0004185 -
58208 1350 x 600 x 80 2,20 6 4,86 12 58,32 1 283,04 3 53731 0046482 -

138 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 138 26/11/10 14:29:48


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ALPHAROCK

Panneau rigide mono densité non revêtu.

le + produit : découpe facile grâce à la rigidité du panneau.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 08/015/489
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0229
Masse volumique nominale (kg/m3) 70 KEYMARK
Critère de semi-rigidité certifié ACERMI
n° 008-SDG5-489

Longueur (mm) 1350


Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Isolation des cloisons

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique d’unités/ de m2/ de colis/ de m2/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm)
(m2.K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

53452 1350 x 600 x 30 0,85 10 8,10 16 129,60 2 851,20 3 53731 0004246


53453 1350 x 600 x 40 1,15 10 8,10 12 97,20 2 138,40 3 53731 0004253
53454 1350 x 600 x 50 1,40 6 4,86 16 77,76 1 710,72 3 53731 0004260
53455 1350 x 600 x 60 1,70 5 4,05 16 64,80 1 425,60 3 53731 0004277
55972 1350 x 600 x 80 2,30 5 4,05 12 48,60 1 069,20 3 53731 0004284
63563 1350 x 600 x 100 2,85 3 2,43 16 38,88 855,36 3 53731 0058836

139

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 139 26/11/10 14:29:49


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
DB ROCK

Panneau rigide mono densité non revêtu.

le + produit : meilleur compromis épaisseur / performance.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 02/015/039
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0019
Masse volumique nominale (kg/m3) 55 KEYMARK
Critère de semi-rigidité certifié ACERMI n° 008-SDG5-039

Longueur (mm) 1350


Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique d’unités/ de m2/ de colis/ de m2/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm)
(m2.K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

63561 1350 x 600 x 30 0,85 14 11,34 12 136,08 2 772,00 3 53731 0004215


63306 1350 x 600 x 50 1,45 12 9,72 8 77,76 1 584,00 3 53731 0004222

140 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 140 26/11/10 14:29:49


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKMUR NU

Panneau semi-rigide mono densité non revêtu.

le + produit : la plus grande plage d’épaisseurs de la gamme.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/021
Conductivité thermique (W/m.K) 0,037 CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0009
Masse volumique nominale (kg/m3) 28 à 36 KEYMARK
n° 008-SDG5-021
Critère de semi rigidité certifié ACERMI
Longueur (mm) 1350
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T3
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de
Référence thermique d'unités/ de m²/ de colis/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) m²/ palette
(m².K/W) colis colis palette (22 palettes)

72275 1350 x 600 x 45 1,20 14 11,34 12 136,08 2 993,76 3 53731 0074010


72276 1350 x 600 x 60 1,60 14 11,34 12 136,08 2 566,08 3 53731 0074027
72277 1350 x 600 x 75 2,00 10 8,10 12 97,20 2 138,40 3 53731 0074034
72278 1350 x 600 x 100 2,70 8 6,48 12 77,76 1 710,72 3 53731 0074041
72279 1350 x 600 x 120 3,20 6 4,86 12 58,32 1 283,04 3 53731 0074058
72280 1350 x 600 x 140 3,75 5 4,05 12 48,60 1 069,20 3 53731 0074065

141

NEW_21_ROCKCALM_P134a141.indd 141 26/11/10 14:29:50


ROCKPLAK

ROCKPLAK est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre
12,5 mm standard ou hydrofugé à bords amincis.

PERFORMANCES
THERMIQUE
Épaisseur (mm) 73

Résistance thermique R (m2.K/W) 1,40

ACOUSTIQUE
SOLUTION GAINES 3 FACES

LnA, T dB (A) RA (dB)

ROCKPLAK 22 32

ROCKPLAK
20 35
+ 1 BA13 Hydro
ROCKPLAK
19 37
+ ALPHAROCK 80 mm

ROCKPLAK
+ ALPHAROCK 80 mm 17 40
+ 1 BA13 Hydro

SÉCURITÉ INCENDIE
Coupe feu 1h

h maxi = 3 mètres
sans joint horizontaux

Réaction au feu
ROCKPLAK est incombustible ; il ne contribue donc pas au développement
de l’incendie (Euroclasse A1).

Résistance au feu
On utilisera ROCKPLAK quand une exigence réglementaire demande
un degré Coupe-Feu pour une cloison au plus égal à une heure,
conformément au Procès Verbal de classement n° RS 99-058/A et à
ses extensions n° 99/1, 04/1 et reconduction n° 04/1. La performance a
été obtenue avec des grandes clavettes en bois comme éléments de
jonction entre panneaux.
Le produit ROCKPLAK n’étant pas soumis au marquage CE, son Procès
Verbal de Résistance au Feu, valide à la date du 20 février 2004, reste
par conséquent, conformément à l’article 22 de l’arrêté du 22 mars 2004
valable jusqu’au 20 février 2011.

142 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_22_ROCKPLAK_P142a147.indd 142 26/11/10 14:30:01


2+
ISOLER LES GAINES TECHNIQUES

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION DE GAINE TECHNIQUE

Étape 1 : Définition de l’objectif et choix des produits Étape 2 : Approvisionnement du chantier


Le montage d’une gaine technique a pour objectif de ROCKPLAK est livré sur palettes bois avec housse
limiter la transmission des bruits d’équipements dans thermo-rétractée.
un local (logements, bureaux, salle de classe, chambre Un stockage provisoire à l’extérieur est autorisé sous
d’hôtel, hôpital,…). réserve du bon état de la housse et sur sol sec.
La gaine technique ROCKPLAK permet de répondre ROCKPLAK est un produit fini dont les parements
aux exigences de la réglementation acoustique et aux seront les parements définitifs du local. Afin d’éviter
exigences du Label Qualitel. au maximum les reprises et réparations du parement
La gaine technique ROCKPLAK permet de réaliser plâtre, les plaques de largeur 1200 mm doivent être
l’encoffrement des descentes d’eaux usées, manipulées avec précaution par 2 personnes. Les
des tuyauteries d’ECS, des gaines électriques, plaques prédécoupées de largeur 500 ou 700 mm
téléphoniques,… peuvent être manipulées avec précaution par une seule
personne.
La gaine technique ROCKPLAK ne permet pas
de réaliser des conduits de ventilation ou de Le choix des fixations doit être réalisé en fonction
désenfumage. du type de mur support et du type de sol et plafond
support.
La mise en œuvre d’une gaine technique ROCKPLAK
Les clavettes doivent être choisies selon les
est dictée par l’avis technique n° 9/04-776 et par le
préconisations de l’avis technique en bois non raboté
cahier technique de pose Rockwool.
ou en acier galvanisé 6/10ème (type montant M48/30).
Le mode constructif est à déterminer selon le Les outils nécessaires à cette technique sont :
positionnement de la gaine technique :
- une scie à main, ou scie sabre pour la découpe des
- gaine 2 faces si positionnée dans un angle plaques et des accessoires
- gaine 3 faces si positionnée contre un mur support
- l’outil Rockwool Le Requin pour la réalisation des
- gaine 4 faces si positionnée au centre du local ou saignées dans l’isolant
contre une cloison
- autres matériels courants (tréteaux, cales, outils de
Les performances acoustiques peuvent être mesure, niveau, …)
augmentées en doublant la paroi intérieure de la gaine
par une couche de panneaux en laine de roche rigide
Type Section (mm)
ou semi-rigide tel que ALPHAROCK ou ROCKCALM.
La performance coupe feu 1 heure de la gaine technique Bois ou aggloméré Largeur : 45 Hauteur : 18
Rail haut
ROCKPLAK a été validée par un essai de résistance au Acier 6/10ème
feu en montage cloison < 3 mètres de hauteur sans Largeur : 45 Hauteur : 50
joint horizontaux applicable en gaine technique. Bois
Clavette verticale Longueur : 600 minimum
Les parements disponibles sont des plaques de plâtre Acier 6/10ème Largeur : 48 Hauteur : 30
12,5 mm standard ou hydrofugé.
Bois Largeur : 72 Hauteur : 27
Les plaques hydrofugées sont destinées aux locaux de Semelle basse
Acier 6/10ème Largeur : 72 Hauteur : 24
type EB+ privatifs tel que définis dans le cahier CSTB
n°3567.

143

NEW_22_ROCKPLAK_P142a147.indd 143 26/11/10 14:30:02


ROCKPLAK

Étape 3 : Préparation du chantier Glisser la gorge du premier pan latéral dans le rail haut
Le développé de l’implantation de l’ouvrage à la en reposant la partie basse sur la semelle jusqu’au
surface du gros œuvre doit être tracé sur le sol et mur contact avec le mur support et insertion totale de la
support. tranche arrière du pan dans les clavettes verticales.
Les perçages doivent être repérés sur les parois Visser les parements intérieurs et extérieurs du premier
supports. pan latéral ROCKPLAK sur les clavettes verticales et
Étape 4 : Dimensionnement et pose des accessoires sur le rail haut.
(semelles, rails hauts et clavettes) Répéter cette étape pour la pose du deuxième pan
Le choix de l’assemblage bois ou acier est à latéral ROCKPLAK.
l’appréciation de l’entrepreneur.
Une clavette de guidage - en bois ou en acier galvanisé
La semelle basse, les rails hauts et les clavettes
verticales doivent être fixés sur le gros œuvre en - peut être fixée sur la semelle basse au départ de la
utilisant des fixations adaptées. paroi verticale, si la première clavette basse ne descend
pas jusqu’au sol. Une gorge supplémentaire doit alors
Étape 5 : Préparation des pans de ROCKPLAK être réalisée sur la tranche basse du pan.
Dans le cas d’une gaine technique 3 faces adossée Insérer les clavettes de jonction dans les gorges
à un mur porteur : verticales de la tranche avant de chaque pan latéral.
Découper les 3 pans de ROCKPLAK :
Visser les parements intérieurs des pans latéraux sur
- 2 pans latéraux identiques (coupe droite) ces clavettes.
- 1 pan frontal (coupe avec délignage de 60 mm)
Étape 8 : Préparation du pan frontal
Étape 6 : Préparation des pans latéraux
Préparer le pan frontal en délignant sur les 2 bords
Réaliser une gorge sur la tranche haute des pans en le parement intérieur et la laine de roche sur toute la
entamant l’isolant par délignage à l’aide de l’outil de
hauteur de la plaque et sur 73 mm de large. Veiller à
découpe spécifique Rockwool Le Requin sur 2 cm.
ne pas casser le parement extérieur conservé. En cas
Prévoir l’emplacement de 3 clavettes sur les tranches de découpe à la scie circulaire, régler la profondeur de
avant et arrière des pans en réalisant 3 gorges de 5 cm
coupe à 58 mm maximum afin de ne pas entamer le
de profondeur réparties de la façon suivante :
deuxième parement. Déligner aussi la partie haute sur
- 1 en partie basse
quelques centimètres pour l’emplacement du rail haut
- 1 au centre en conservant le parement extérieur.
- 1 en partie haute
Étape 9 : Pose du pan frontal
Dans le cas de clavettes acier, la réalisation des gorges
n’est pas nécessaire. Il suffit d’enfoncer les ailes du Dans le cas de plaques de plâtre hydrofugé, veiller à
profil acier dans l’épaisseur du pan. Pour faciliter cette la bonne orientation de la plaque hydrofugée vers
opération, il est possible de procéder à la découpe de la l’ambiance du local.
laine au couteau entre l’isolant et la plaque de plâtre. Positionner le pan frontal contre les 2 pans latéraux
Étape 7 : Pose des pans latéraux buté en tête et en appui sur la semelle basse.
Dans le cas de plaques de plâtre hydrofugé, veiller à Visser le parement avant du pan frontal sur les clavettes
la bonne orientation de la plaque hydrofugée vers verticales bois ou acier des 2 pans verticaux et sur le
l’ambiance du local. rail haut.

144 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_22_ROCKPLAK_P142a147.indd 144 26/11/10 14:30:03


ISOLER LES GAINES TECHNIQUES

Étape 10 : Exécution des finitions La pose du premier pan correspond à celle d’un pan
Les travaux de finitions (enduit, joints, peinture,…) latéral de la gaine 3 faces (voir Etape 6).
doivent être réalisés selon les préconisations du La pose du deuxième pan correspond à celle du pan
DTU 59-1 et du cahier CSTB n°3265 ainsi que celles frontal de la gaine 3 faces sauf que le délignage du
des fabricants de plaques de plâtre et revêtements parement et de la laine ne sera réalisé que sur une
intérieurs. tranche. La tranche opposée doit être feuillurée en 3
gorges comme la tranche arrière du premier pan.
Equipements :
L’intégration d’équipements sur la gaine technique Les gaines 4 faces sont strictement identiques aux
ROCKPLAK n’est pas visée dans l’avis technique du gaines 3 faces.
produit. Les ouvertures pratiquées dans les parements La différence réside sur le type de mur support, il ne
doivent se limiter à celles nécessaires pour la pose s’agit plus d’une liaison au gros œuvre mais d’une
des bouches de ventilation et de la trappe de visite. liaison sur une cloison légère. Les gaines de descentes
Ces ouvertures doivent être calfeutrées par un joint d’eau et autres équipements ne sont pas fixés à la
étanche. Les huisseries recevant les trappes de cloison légère mais sur un bâti prévu à cet effet.
visites doivent être clouées ou vissées sur quatre Réalisation de la jonction en T entre ROCKPLAK et
clavettes en tasseaux (de 27 x 48 mm) insérées et la cloison
fixées dans le pan de ROCKPLAK concerné. Deux
Tracer l’emplacement de la gaine sur la cloison
clavettes sont disposées horizontalement (partie
légère.
haute et basse de l’huisserie) et les deux autres sont
disposées verticalement (partie droite et gauche). Fixer la semelle basse et rail haut sur le gros œuvre
La pose de sanitaires encastrés ou cuvette suspendue (sol et plafond)
n’est pas autorisée dans l’enceinte ou sur la paroi de la Visser deux tasseaux verticaux de 45 mm de large sur
gaine technique ROCKPLAK. la cloison légère en utilisant des fixations adaptées.
Les travaux de traversée de cloisons doivent être Déligner la laine de roche sur la tranche arrière des
réalisés par l’intervenant de façon telle que soit pans latéraux de ROCKPLAK sur toute la hauteur et sur
conservées les fonctions et performances requises 50 mm de profondeur sans abimer les parements.
de l’ouvrage (étanchéité, acoustique, thermique, feu,
perméabilité à l’air, …). Poser les pans latéraux sur la semelle et dans le rail
haut. Faites glisser les pans jusqu’à insertion totale de
Les essais de validation des performances au feu et ceux-ci dans les tasseaux verticaux respectifs.
acoustique ont été réalisés avec des parois opaques
sans équipement. Visser les parements intérieurs des pans sur les
tasseaux verticaux à raison d’une vis tous les 50 cm.
L’avis technique limite la réalisation des gaines
techniques et cloisons à une hauteur de 2 m 60. Procéder à la pose du pan frontal comme pour une
gaine 3 faces.
Autres cas des gaines 2 faces ou 4 faces :
Étape 11 : Fin de chantier
Les gaines 2 faces sont caractérisées par une pose en
angle du gros œuvre. Les chutes de ROCKPLAK et les emballages devront
être rapportés chez un distributeur assurant la
La préparation des accessoires et des pans sont collecte des déchets non dangereux non inertes ou en
similaires à la pose en 3 faces. déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets
issus du bâtiment.

145

NEW_22_ROCKPLAK_P142a147.indd 145 26/11/10 14:30:03


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKPLAK

Panneau sandwich en laine de roche mono densité et plaques de


plâtre standard ou hydrofugé.

le + produit : nouveaux essais acoustiques réalisés en 2009.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/035
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035 CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1* n° 1163-CPD-0135
Masse volumique nominale (kg/m3) 80 KEYMARK
n° 008-SDG5-035
Longueur (mm) 2500 ou 2600
AVIS TECHNIQUE
Largeur (mm) 500 / 700 / 1200
n° 9/04-776 (ROCKPLAK)
Tolérance Ep T3
CSTBat
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1
* ne concerne que le primitif

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT
thermique (m².K/W)

Codes EAN
panneaux / palette

Dimensions (mm)
Nombre de
m²/ palette
Nombre de
Résistance

ROCKPLAK standard ROCKPLAK découpé


Référence
Epaisseur
Plaque standard Plaque standard
Lxl totale (panneau Plaque standard
& plaque hydrofugé & plaque hydrofugé
+ 2 parements)

63217 / 63621 2500 x 1200 13 + 48 + 13 1,40 17 51,00 3 53731 0004307 3 53731 0004321 -
63620 / 62941 2600 x 1200 13 + 48 + 13 1,40 17 53,04 3 53731 0004314 3 53731 0004338 -
2500 x 500
63622 13 + 48 + 13 1,40 17 51,00 - - 3 53731 0004666
2500 x 700
2600 x 500
63018 13 + 48 + 13 1,40 17 53,04 - - 3 53731 0004642
2600 x 700

146 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_22_ROCKPLAK_P142a147.indd 146 26/11/10 14:30:04


NOTES

147

NEW_22_ROCKPLAK_P142a147.indd 147 26/11/10 14:30:05


AVANT-PROPOS - BON À SAVOIR
Reconnaissance du support et choix des produits Cas n° 1 :
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient de Les techniques d’isolation sous dalle ont lieu soit à
vérifier les données suivantes concernant le plancher la construction par coulage de la dalle sur un isolant
afin de faire le bon choix d’isolant : rigide spécifique, il s’agit de la méthode de pose en
- Mode de pose du plancher béton (coulé en place ou en fond de coffrage, soit après le coulage de la dalle par
usine) chevillage d’un isolant rigide sous la dalle, il s’agit alors
- Type de plancher existant (béton plein, hourdis, brique, de la méthode pose rapportée sous dalle.
bois,…) La technique de fond de coffrage permet d’obtenir un
- Résistance du plancher existant rendu en sous face sans fixations apparentes ainsi
- Résistance au feu recherchée selon règlement que des performances de résistances au feu accrues
incendie (coupe feu 6h).
- Performance acoustique selon type de locaux La technique de rapporté sous dalle permet d’isoler
- Performance thermique visée des dalles bétons existantes en forte épaisseur
- Contrainte esthétique (300 mm) pour les exigences thermiques, acoustiques
et incendie les plus exigeantes. Ces techniques sont
très appropriées pour l’isolation thermique sur locaux
Aide aux choix de la technique d’isolation de plancher :
non chauffés (vide sanitaire, parking, cave, local
sous chape
FEU THERMIQUE ACOUSTIQUE technique,…) ou sur l’extérieur. Elles représentent
maçonnée
aussi les techniques de sécurité incendie les plus
Dalle
coulée en
★★★★★★ ★★★ ★★★★ performantes entre commerces et logements ou en
Jusqu’à 6h 58 dB
Fond de place
en rapporté établissements recevant du public en s’alliant avec les
coffrage
sous dalle performances acoustique et thermique intrinsèques à
Pré-dalle Consulter le fabricant de pré-dalle
la laine de roche.
Rapporté
sous dalle
Dalle ★★★★ ★★★★★★ ★★★★
existante Jusqu’à 4h R = 8,70 m².K/W 59 dB

NEW_23_ISOLER_PLANCHERS_P148a149.indd 148 26/11/10 14:32:08


ISOLER LES PLANCHERS

Cas n° 2 :
Les techniques d’isolation sur la dalle consistent à la
pose d’une surface continue et en lit unique d’une sous-
couche isolante en laine minérale destinée à recevoir
une chape flottante intégrant ou non un système de
chauffage par le sol.
Cette technique est très appropriée pour l’isolation
acoustique des dalles entre logements, entre
bureaux,…

Cas n° 3 :
Les techniques d’isolation sous plancher bois posé
sur support maçonné ou bois consiste à la pose d’une
couche d’isolant entre des lambourdes fixées sur le sol
support.
Cette technique est appropriée pour la réalisation
de planchers de doublage intérieur avant la pose
d’un parquet massif ou pour éviter les opérations de
ravoirage sous chape.

NEW_23_ISOLER_PLANCHERS_P148a149.indd 149 26/11/10 14:32:12


ROCKSOL EXPERT, ROCKSOL PREMIUM & ROCKSOL PRO

ROCKSOL EXPERT est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l’isolation thermique et
acoustique des chapes flottantes de planchers bas à sollicitation élevée.
ROCKSOL PREMIUM est un panneau de laine de roche mono densité rigide pour l’isolation thermique et acoustique
des chapes flottantes intégrant un système de chauffage au sol.

1 PERFORMANCES
THERMIQUE
Épaisseur (mm) 15 30 40 50 60 70 80 90 100
2
Résistance thermique R (m .K/W) 0,35 0,75 1,05 1,30 1,55 1,80 2,10 2,35 2,60

ROCKSOL EXPERT ACOUSTIQUE


Essai sous chape flottante (DTU 26.2) ép. de Rw (C;Ctr) en dB
chape 40 mm, ép. de dalle 140 mm. ∆L en dB
RA RA,tr

Dalle non isolée sans chape flottante 50 (-1 ; -5)

49 45

Essais CTBA : série Dalle isolée avec ROCKSOL EXPERT 57 (-1 ; -6)
n° IBC/PHY/2162/8 ép. 15 mm et chape flottante 40 mm 18
56 51

2 Essais CTBA : série Dalle isolée avec ROCKSOL EXPERT 60 (-2 ; -7)
n° 03/PC/PHY/2162/10 ép. 40 mm et chape flottante 40 mm 21
53 53
ROCKSOL PREMIUM Essais CTBA : série Dalle isolée avec ROCKSOL EXPERT 64 (-4 ; -1)
n° AC07-26007901/1 ép. 80 mm et chape flottante 40 mm 25
59 52

2 PERFORMANCES
THERMIQUE
Épaisseur (mm) 40 50 60 80 100

Résistance thermique R (m2.K/W) 1,05 1,30 1,55 2,10 2,60

ROCKSOL PRO ACOUSTIQUE


Essai sous chape flottante (DTU 26.2) ép. de
Rw (C;Ctr) en dB
chape 60 mm, ép. de dalle 200 mm. ∆L en dB
RA RA,tr
CONSEIL ROCKWOOL Essais CTBA : série Dalle isolée avec ROCKSOL PREMIUM 72 (-4 ; -1)
n° AC07-26007901/5 ép. 40 mm et chape flottante 60 mm 27
RT-Existant : 68 61
R > 2 m2.K/W
ROCKSOL EXPERT
ép. 80 mm conseillée SÉCURITÉ INCENDIE
Réaction au feu
ROCKSOL EXPERT et ROCKSOL PRO sont incombustibles ; ils ne
contribuent donc pas au développement de l’incendie (Euroclasse A1).
ROCKSOL PREMIUM : Euroclasse F (performance non déterminée).

150 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 150 26/11/10 14:32:28


1+
ISOLER LES PLANCHERS SOUS CHAPE MAÇONNÉE

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION SUR PLANCHERS MAÇONNÉS

Étape 1 : Reconnaissance du support et choix des La capacité portante du support est supposée avoir
produits été vérifiée par le maître d’ouvrage pour prendre en
Quelque soit le projet neuf ou rénovation, il convient de compte le poids propre de la chape, du ravoirage et/ou
vérifier les données suivantes concernant le plancher du revêtement éventuel.
afin de faire le bon choix d’isolant : Les temps de séchage prévus par le fournisseur du
- Vérification du support admissible support ou visés par le DTU 26-2 et 52-1 doivent être
- Performance acoustique selon type de locaux respectés. Ces temps ne concernent que les locaux à
adjacents faibles sollicitations visés pour la mise en œuvre de
- Performance thermique visée (type de local inférieur) sous-couches isolantes.
- Plancher chauffant
Dalle béton armée 1 mois
-…
Terre plein 2 semaines
La technique d’isolation sous chape flottante permet
Ravoirage 24 h
d’isoler thermiquement et acoustiquement les chapes
des planchers bas ou intermédiaires intégrant ou non
un système de chauffage au sol.
Étape 2 : Préparation du chantier
La mise en œuvre est dictée par les DTU 26-2 et 52-1 Les palettes doivent être approvisionnées sur le
ainsi que dans les avis techniques des fabricants de chantier et peuvent être stockées à l’extérieur plusieurs
chapes non traditionnelles. semaines sous réserve du bon état de l’emballage.
Dans le cas des planchers chauffants, les différentes Dans le cas d’utilisation du ROCKSOL PREMIUM, les
mises en œuvre possibles sont dictées par les DTU 65- rouleaux d’adhésif doivent être approvisionnés en
7, 65-10 et 65-14 ainsi que dans le cahier CSTB n°3606 nombre suffisant (environ 6 rouleaux de 50 ml pour
et dans les avis techniques des fabricants de système 100 m²).
de chauffage au sol.
Etape 3 : Pose du ravoirage éventuel
La mise en œuvre de sous-couches isolantes de classe
L’incorporation de canalisations horizontales dans le
SC1 ou SC2 n’est admise que dans les locaux à faibles
mortier de la chape, dans le béton de la dalle, ou dans
sollicitations comme le précise le DTU 26-2 et 52-1.
la sous-couche isolante n’est pas admise.
Dans le cas de la technique sous chape maçonnée, le Si des canalisations sont prévues, elles doivent être
support doit être exempt de dépôts, déchets, ou autres placées dans le ravoirage supplémentaire. L’épaisseur
matériaux provenant des travaux des différents corps du ravoirage doit être telle que la génératrice supérieure
d’état et de planéité conforme au DTU 26-2 et 52-1 de la canalisation du plus grand diamètre incorporé
support de type I ou II. tangente le nu du ravoirage. Les canalisations, fourreaux
ou conduits ne doivent pas se croiser.
Règle de 2 m Règle 20 cm

Support Type I 5 mm 1 mm

Support Type II 7 mm 2 mm

151

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 151 26/11/10 14:32:31


ROCKSOL EXPERT & ROCKSOL PREMIUM & ROCKSOL PRO

Seuls les ravoirages de type C, D, E, sont admis pour la Indice de la classe de


Exemples de locaux à faibles sollicitations
pose d’une sous-couche isolante : l’isolant

Type C : Lit de sable de classe 0/4 mm de 4 cm a Bureaux, Halls de réception,…


d’épaisseur maximale stabilisé par 100 kg minimum de b Pièces d’habitation,…
liant hydraulique par mètre cube de sable sec,
Type D : Mortier ou béton maigre dosé à environ 200 kg Les sous-couches isolantes en laine de roche ROCKSOL
de ciment ou 325 kg de chaux hydraulique naturelle par sont classées SC2 a3 ou b3, elles ne sont donc pas
mètre cube de sable sec, superposables avec elles-mêmes ni avec d’autres
Type E : Mortier de ciment dosé à environ 325 kg/m³. matériaux.
Etape 4 : Pose du film d’interposition Référence Classe de compressibilité
Pour éviter les transferts d’eau, un film de polyéthylène
ROCKSOL PRO SC2 b3
d’épaisseur > 200 μm ou équivalent doit être posé sur
le sol support ou sur le ravoirage en respectant un ROCKSOL EXPERT
SC2 a3
recouvrement de 10 cm entre les lés et ce avant la pose ROCKSOL PREMIUM
de la sous-couche isolante dans le cas des dallages sur
terre-plein, des planchers sur vide sanitaire ou locaux Exemple :
non chauffés, des planchers collaborants.
SC2 a3 A Ch signifie sous-couche acoustique de classe
Etape 5 : Choix de l’isolant :
SC2 pour local à charges d’exploitation 艋 500 kg/m²,
Les sous-couches isolantes sont classées selon leur utilisable en plancher chauffant.
niveau de compression et leur usage, on distingue :
- Les isolants de classe SC1 ou SC2 en fonction de leur La certification ACERMI des sous-couches vaut la
écrasement sous charge. Cette classe conditionne la preuve de la conformité du produit au DTU 52-1.
composition de l’ouvrage sus-jacent,
- Les isolants avec la mention a ou b indiquant les Etape 6 : Pose du bandeau périphérique de
charges d’exploitation admissibles dans le local (500 désolidarisation
ou 200 kg/m²) avec, en indice, un chiffre de 1 à 4, lié La chape, la dalle ou le mortier de scellement doivent
à la réduction totale d’épaisseur à 10 ans, servant
être impérativement désolidarisés de toutes les parois
uniquement en cas de superposition de deux sous-
verticales, y compris en pieds d’huisserie et seuil, et de
couches isolantes.
toute émergence (fourreaux de canalisations, poteaux,
- Les isolants avec la mention « A » pour caractériser
les sous-couches à caractère acoustique de traitement murets,...) par un bandeau en matériaux résilients
aux bruits d’impact d’épaisseur minimale de 3 mm dans tous les cas et de
- Les isolants avec la mention « Ch » pour caractériser 5 mm en cas de plancher chauffant.
les sous-couches pour sol chauffant. Les panneaux doivent être posés contre le bandeau afin
d’en assurer la tenue et d’obtenir une surface d’isolant
continue.

152 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 152 26/11/10 14:32:32


ISOLER LES PLANCHERS SOUS CHAPE MAÇONNÉE

Ce bandeau doit avoir une hauteur supérieure de 2 cm


Type de revêtement de sol
Caractéristiques de la chape flottante
à la hauteur du sol fini, et ne devra être arasé qu’après admis
la pose du revêtement de sol. Il est d’ailleurs conseillé
de rabattre ce bandeau sur le sol fini avant la pose des Chape > 6 cm sans être < 4,5 cm localement,
Carrelage collé, sol souple, armée d’un treillis soudé de mailles maximales
plinthes et de l’araser sous les plinthes. sol textile, parquets,… 100 x 100 mm et de masse minimale 325 g/
m² ou de fibres sous avis technique.
H bandeau = Ep. Ravoirage + Ep. Isolant + Ep. Chape + Ep. Revêtement de sol + 2 cm

Etape 7 : Pose de la sous-couche isolante Idem + Mortier de scellement = 4 cm sans


Carrelage scellé sur mortier
être < 3 cm localement.
Les panneaux de sous-couche isolante doivent être
posés bien jointifs (espace inférieur à 2 mm) et à joints
décalés sur toute la surface du local (sauf dans le cas Le temps de séchage, le nombre de passe, les
du ROCKSOL PREMIUM qui doit être posé à joints vérifications du taux d’humidité,…doivent être définies
droits). avec le fournisseur de la chape.
Rockwool ne pourra être tenue responsable d’un
Etape 8 : Pose du film polyéthylène
désordre résultant d’un manquement aux instructions
Afin d’empêcher les pénétrations de la laitance dans les de pose de la chape sur sous-couches isolantes en
joints, quelque soit le support, un film de polyéthylène laine minérale.
d’une épaisseur > 150 μm ou équivalent doit être
Dans le cas des carrelages uniquement, et sur sous-
déroulé sur l’ensemble de la surface avec recouvrement
couche isolante en laine de roche, seuls les sols
entre lès d’au moins 15 cm, quelque soit la nature de la
collés sont conseillés. Les sols scellés sont possibles
sous-couche isolante. Le film est remonté sur la bande et nécessitent la mise en œuvre d’un mortier de
périphérique et maintenu par des bandes adhésives de scellement supplémentaire sur la chape flottante.
5 cm de large, les angles correctement pliés.
Etape 10 : Exécution des finitions
Dans le cas du ROCKSOL PREMIUM qui intègre un
film aluminium renforcé, ce film polyéthylène n’est Des joints de fractionnement supplémentaires sont à
exécuter tous les 40 m² et au plus tous les 8 mètres
pas nécessaire. Les joints entre panneaux doivent être
linéaires. Les tolérances maximales admissibles,
recouverts d’une bande adhésive de 5 cm de large
observées en déplaçant librement la règle en tous sens
minimum.
sur la surface du support, doivent être de 5 mm sous la
Etape 9 : Pose de la chape flottante règle de 2 m et de 2 mm sous le réglet de 0,20 m (1 mm
dans le cas de revêtement de sol souple).
Afin d’éviter la détérioration de la sous-couche, les
zones de circulation doivent être protégées soit avec En cas de pose de canalisations verticales après
des planches posées directement dessus, soit avec la réalisation de la chape flottante, des fourreaux
des morceaux de plaques résultant des chutes de permettant de conserver les fonctions mécanique et
découpes. acoustique doivent être mis en œuvre par l’entreprise
assurant les percements.
Le mode de coulage de la chape doit être conforme
Seuls les cloisons de distribution légères (< 150 kg/m
au DTU 26-2 et avis technique du fournisseur de la
linéaire) peuvent être montées après exécution de la
chape.
chape flottante lorsqu’il n’y a pas d’exigences d’isolation

153

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 153 26/11/10 14:32:33


ROCKSOL EXPERT & ROCKSOL PREMIUM & ROCKSOL PRO

acoustique entre les locaux séparés par cette cloison. désordres dus aux déformations subies par les câbles
Tout autre type de parois verticales doit poser sur le chauffants.
gros œuvre.
Planchers chauffants à eau chaude :
Etape 11 : Pose du revêtement de sol
Le DTU 65-14 précise que les éléments chauffants
Le revêtement de sol doit être posé conformément aux à eau chaude sur sous-couches isolantes de classe
prescriptions du fabricant. SC2 ne sont autorisés que sur plancher de type A. Un
plancher de type A est un plancher ou les éléments
Type de revêtement Référentiels chauffants sont noyés dans la chape. Les planchers
DTU 52-1 de type A correspondent aux planchers d’applications
Carreaux céramiques
Cahier CSTB n°3267 courantes pour les locaux à faibles sollicitations. Pour
Textiles DTU 53-1 information, un plancher de type C est un plancher ou
les éléments chauffants sont noyés dans une première
PVC, Linoléum, caoutchouc Avis technique
couche de nivellement mise en œuvre avant la chape.
DTU 51-11, DTU 51-2,
Parquets, revêtements de sol à
Avis technique ou Document
Aucun élément n’est donc présent dans la chape.
base de bois
Technique d’Application L’épaisseur minimale entre la partie la plus haute des
tubes et la surface brute finie de la dalle d’enrobage
Revêtements de sol coulés à base Avis technique ou Document
de résines synthétique Technique d’Application
doit être de 40 mm.

Epaisseur minimale de la couche d’enrobage au


- Cas des planchers chauffants : dessus des tubes de chauffage :
Les recommandations de pose à suivre pour la mise en Plancher type A Plancher Type C
œuvre de système de planchers chauffants sont dictées Isolant SC2 a 40 mm INTERDIT
par les différents DTU et cahiers du CSTB sur le sujet
Isolant SC2 b INTERDIT INTERDIT
ainsi que dans les avis techniques des fournisseurs de
système de chauffage.
Tableau d’aide au choix de l’épaisseur d’isolant à
mettre en œuvre sous plancher chauffant selon la
Plancher chauffant par câbles électriques enrobés
résistance thermique exigée :
dans le béton :
Le DTU 65-7 précise que les éléments chauffants
par câbles électriques enrobés dans le béton doivent Sur une pièce Sur une pièce
Sur l’extérieur
chauffée non chauffée
être posés et fixés sur l’armature. La chape doit avoir
une épaisseur telle que l’enrobage soit au moins de 1,25 à 2,00
Résistance
40 ±10 mm sous les câbles et 30 ±10 mm au-dessus thermique 0,75 1,25
selon la
température
des câbles (m².K/W°)
théorique
Ces distances peuvent être assurées soit avec des
cales soit par coulage de la chape en deux passes en
Ep. Isolant
veillant à poser les câbles chauffants sur la première 30 50 50 à 80
(mm)
passe. Cette deuxième solution permet d’éviter les

154 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 154 26/11/10 14:32:33


ISOLER LES PLANCHERS SOUS CHAPE MAÇONNÉE

Plancher chauffant rayonnant électrique : Etape 12 : Fin de chantier :


Le cahier CSTB n°3606 précise que l’isolation à mettre La circulation piétonne (sans objets lourds ni
en œuvre sous un système P.R.E doit être fonction du échafaudage) sur la chape flottante ne pourra intervenir
local inférieur : qu’après 3 semaines conformément au DTU 26-2 et
52-1 ou selon le délai prévu par le fournisseur de la
Sur une pièce Sur une pièce chape. La mise en service définitive est de 5 semaines
Sur l’extérieur
chauffée non chauffée d’après les DTU 26-2 et 52-1.
Résistance Les chutes d’isolants nus ou revêtus et les emballages
thermique 1,00 2,20 2,50
(m².K/W°) devront être rapportés chez un distributeur assurant
la collecte des déchets non dangereux inertes (pour
l’isolant) et non dangereux non inertes (pour les
Ep. Isolant (mm) 40 90 100
emballages), en déchèterie ou sur les plateformes de
tris des déchets issus du bâtiment.

Les cloisons et les doublages doivent être montés avant Annexe : Cas particulier des chapes à base de
mise en place de l’isolant de sol. sulfate de calcium ou chapes dites anhydrites (selon
cahier CSTB n° 3578) :
Les éléments chauffants doivent être fixés de
manière à : Les conditions nécessaires pour la mise en œuvre de la
chape sont les suivantes :
- ne pas venir en contact les uns avec les autres,
- conserver les rayons de courbures prédéfinis • bâtiment clos et couvert, vitrage posé (ou baies
fermées par des bâches hermétiquement fixées) ;
- respecter les distances minimum vis-à-vis des autres
ouvrages. • aucun risque de courant d’air pendant au moins
La pose des éléments chauffants peut être réalisée 24 heures
soit : • cloisons séparatrices d’appartements terminées,
- directement sur le ROCKSOL PREMIUM à l’aide ainsi que les cloisons en maçonnerie de distribution
d’attaches spécifiques (cavaliers,…) ou bandes (> 150 kg/ml) et les doublages ;
adhésives double face. • vérification faite par le chauffagiste de l’étanchéité
- sur le film polyéthylène à l’aide de bandes adhésives des installations de plomberie et de chauffage ;
double face pour le ROCKSOL EXPERT. • température du support et de l’atmosphère comprise
Le cahier CSTB n°3606 interdit la pose scellée directe entre 5 °C et 30 °C sans risque de gel ou de chaleur
du carrelage sur les éléments chauffants dans le cas excessive (> 30 °C) dans les locaux ;
d’isolant en laine de roche. • pas de risques de réhumidification excessive à
craindre dans les locaux ;
La pose des revêtements de sol ne doit intervenir
qu’après la première mise en température de • pas d’exposition directe à l’ensoleillement (masquer
l’ouvrage. les fenêtres) pendant au moins 24 heures.

155

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 155 26/11/10 14:32:34


ROCKSOL EXPERT & ROCKSOL PREMIUM & ROCKSOL PRO

- Précautions particulières : – le mortier est déversé jusqu’au bord supérieur des


Un film polyéthylène doit être mis en place dans tous canalisations de chauffage.
les cas où il y a risque de pénétration du mortier dans Cette première couche est simplement tirée au moyen
l’isolant ou dans les joints. Un calfeutrement soigné de du balai de finition ou de la barre de nivellement.
l’isolant est nécessaire compte tenu de la fluidité de la – au plus tard trois jours après coulage, la première
chape. Afin d’éviter toute pénétration de mortier sous la couche est légèrement humidifiée et frottée en surface
couche de désolidarisation, relever le film polyéthylène avec un balai. Les piges sont réglées et la seconde
en périphérie des murs ou utiliser des bandes à rabat passe coulée.
collé sur l’isolant.
En cas de joints ouverts ou de dégradations de Une circulation piétonne modérée est possible
l’isolant (coin cassé, …), reboucher avec de la mousse 24 heures après le coulage. Ne pas utiliser escabeaux,
expansive. échelles et échafaudages sans plaque de répartition.

- Epaisseurs maximales conseillées :


L’épaisseur maximale autorisée est de 6 cm, sauf dans
le cas d’une chape chauffante où l’épaisseur maximale
est de 7 cm.

- Epaisseur minimale de la couche d’enrobage au


dessus des tubes de chauffage :

Plancher type Plancher type


A C

Isolant SC2
30 mm INTERDIT
a

Isolant SC2
INTERDIT INTERDIT
b

- Conseil pour le coulage de la chape :


La chape se coule en général en une passe.
Dans le cas de systèmes de fixation ne permettant
pas d’éviter la remontée des tuyaux de chauffage, il
est nécessaire de couler en deux passes de la façon
suivante :

156 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 156 26/11/10 14:32:34


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKSOL EXPERT

Panneau rigide mono densité non revêtu.

le + produit : performance acoustique garantie, résistance


mécanique élevée. Pour tous types de locaux de charge
d’exploitation < 500 kg/m2.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 07/015/449
Conductivité thermique (W/m.K) 0,038
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0179
Masse volumique nominale (kg/m3) 120 à 150 KEYMARK
Longueur (mm) 1200
n° 008-SDG5-449

Largeur (mm) 600


Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression SC2 a3 A Ch
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre de Nombre Nombre Nombre Camion tautliner Classe &


Dimensions
Référence thermique panneaux/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Quantité Codes EAN
L x l x e (mm)
(m².K/W) colis colis palette palette (44 palettes) minimum

62577 1200 x 600 x 15 0,35 20 14,40 8 115,20 5 068,80 - 3 53731 0037510


64438 1200 x 600 x 30 0,75 6 4,32 14 60,48 2 661,12 - 3 53731 0037480
63643 1200 x 600 x 40 1,05 5 3,60 12 43,20 1 900,80 - 3 53731 0037459
62576 1200 x 600 x 50 1,30 4 2,88 12 34,56 1 520,64 - 3 53731 0037541
62578 1200 x 600 x 60 1,55 3 2,16 14 30,24 1 330,56 - 3 53731 0037404
62575 1200 x 600 x 70 1,80 3 2,16 12 25,92 1 140,48 22 palettes 3 53731 0037572
62579 1200 x 600 x 80 2,10 3 2,16 10 21,60 950,40 - 3 53731 0037374
62574 1200 x 600 x 90 2,35 2 1,44 14 20,16 887,04 22 palettes 3 53731 0037602
62581 1200 x 600 x 100 2,60 2 1,44 12 17,28 760,32 20 palettes 3 53731 0037343
72270 1200 x 600 x 120 3,15 2 1,44 10 14,40 633,60 22 palettes 3 53731 0072689
72271 1200 x 600 x 150 3,90 2 1,44 8 11,52 506,88 22 palettes 3 53731 0072696
72273 1200 x 600 x 180 4,70 2 1,44 6 8,64 380,16 22 palettes 3 53731 0072702

157

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 157 30/12/10 8:47:58


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKSOL PREMIUM

Panneau rigide mono densité revêtu d’un pare-vapeur


aluminium renforcé.

le + produit : mise en œuvre facilitée, performance acoustique


garantie, résistance mécanique élevée. Pour tous types de locaux
de charge d’exploitation < 500 kg/m2.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 09/015/583
Conductivité thermique (W/m.K) 0,038 KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) F* n° 008-SDG-583
Masse volumique nominale (kg/m3) 120 à 150
Longueur (mm) 1200
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression SC2 a3 A Ch
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1
* aucune performance déterminée

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre de Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique panneaux/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) colis colis palette palette (44 palettes)

62503 1200 x 600 x 40 1,05 5 3,60 12 43,20 1 900,80 3 53731 0053716


74902 1200 x 600 x 50 1,30 4 2,88 12 34,56 1 520,64 3 53731 0074782
74899 1200 x 600 x 60 1,55 3 2,16 14 30,24 18 palettes 1 330,56 3 53731 0074775
74905 1200 x 600 x 80 2,10 3 2,16 10 21,60 20 palettes 950,40 3 53731 0074799
74911 1200 x 600 x 100 2,60 2 1,44 12 17,28 20 palettes 760,32 3 53731 0074805

158 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 158 26/11/10 14:32:35


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKSOL PRO

Panneau rigide mono densité non revêtu.


le + produit : performance acoustique garantie, réservation
réduite 20 mm. Idéal pour l’isolation sous chape flottante de
locaux d’habitation de charge d’exploitation < 250 kg/m2.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 07/015/465
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0173
Masse volumique nominale (kg/m3) 98 KEYMARK
Longueur (mm) 1200 n° 008-SDG5-465

Largeur (mm) 600


Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression SC2 b3 A
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre de Nombre Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions
Référence thermique panneaux/ de m²/ de colis/ de m²/ m²/ chargement Code EAN
L x l x e (mm)
(m².K/W) colis colis palette palette (22 palettes)

56390 1200 x 600 x 20 0,55 18 12,96 12 155,52 3 421,44 3 53731 0037312

159

NEW_24_ROCKSOL_P150a159.indd 159 26/11/10 14:32:36


ROCKFEU SYSTEM dB

ROCKFEU SYSTEM dB est un panneau en laine de roche double densité rigide, revêtu d’un désolidarisant acoustique,
intégrant 6 ressorts d’ancrage à redressement automatique. Il est utilisé pour l’isolation des dalles coulées en
place sur isolant.

PERFORMANCES
THERMIQUE

Épaisseur (mm) 95 100 120 130 140

Résistance thermique R (m2.K/W) 2,60 2,75 3,30 3,60 3,85

Up (W/m2.K) - 0,31 0,27 0,25 0,23

Calcul réalisé avec une dalle de béton de 23 cm.

ACOUSTIQUE
CONSEILS ROCKWOOL Affaiblissement Rw (C;Ctr) en dB
RT 2005 : Essai sous une dalle de béton de 160 mm
RA RA,tr
ROCKFEU SYSTEM ép. 120 mm
Dalle non isolée 56 (-1 ; -5)
conseillée.
55 51

Dalle isolée avec ROCKFEU SYSTEM dB 58 (-1 ; -6)


Essais CTBA : n° 03/PC/PHY/2100 ép. 100 mm
57 52

Cœfficient d’absorption acoustique

Fréquences (Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 αw

αs 0,38 0,58 0,81 0,93 0,9 0,96 0,98 1 1,02 0,99 1

Fréquences (Hz) 1000 1250 1600 2000 2500 3150 4000 5000 αw
αs 0,99 0,96 0,99 0,95 1 0,97 0,98 0,92 1

Essais CTBA : n° 03/PC/PHY/2150

SÉCURITÉ INCENDIE
Réaction au feu
ROCKFEU SYSTEM dB est incombustible ; il ne contribue donc pas au
développement de l’incendie (Euroclasse A2* s1 d0).
* test réalisé côté laine de roche, surface exposée en cas d’incendie

160 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 160 26/11/10 14:32:53


ROCKFEU COFFRAGE

ROCKFEU COFFRAGE est un panneau en laine de roche mono densité rigide. Il est utilisé pour l’isolation des dalles
coulées en place sur isolant.

PERFORMANCES
THERMIQUE

Épaisseur (mm) 50 60 70 80 90 100 110 120 130 140

Résistance thermique R (m2.K/W) 1,30 1,55 1,80 2,10 2,35 2,60 2,85 3,15 3,40 3,65

Up (W/m2.K) - - - - - 0,33 0,30 0,28 0,26 0,24

Calcul réalisé avec une dalle de béton de 23 cm.

ACOUSTIQUE
Affaiblissement
CONSEILS ROCKWOOL Essai sous une dalle de béton de 160 mm Rw (C;Ctr) en dB

RT 2005 : RA RA,tr

ROCKFEU COFFRAGE ép. 130 mm Dalle de béton non isolée de 160 mm 58 (-1 ; -5)
conseillée. 57 53

Dalle isolée avec ROCKFEU COFFRAGE 63 (-2 ; -8)


Essais CTBA : n° 713-950-0094/1 ép. 100 mm (interposition d’un polyane
entre l’isolant et la dalle béton) 61 55

Cœfficient d’absorption acoustique

Fréquences (Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 800 αw

αs 0,45 0,3 0,75 0,8 0,85 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9 0,9

Fréquences (Hz) 1000 1250 1600 2000 2500 3150 4000 5000 αw
αs 0,9 0,9 0,85 0,85 0,85 0,9 0,9 0,8 0,9

Essai CSTB : n° 24545

SÉCURITÉ INCENDIE
Réaction au feu
ROCKFEU COFFRAGE est incombustible ; il ne contribue donc pas au
développement de l’incendie (Euroclasse A1).

161

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 161 26/11/10 14:32:54


2+
ISOLER LES PLANCHERS EN FOND DE COFFRAGE

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION EN FOND DE COFFRAGE


roduits
Autres pnt être ROCKFEU SYSTEM
pouva sés
utili

Étape 1 : Préparation du chantier Étape 2 : Pose de l’isolant


Les palettes doivent être approvisionnées sur le Le support de pose de l’isolant (table de coffrage) est
chantier et peuvent être stockées à l’extérieur plusieurs considéré posé et sûr. Sa résistance mécanique doit
semaines sous réserve du bon état de l’emballage. être telle qu’elle supportera le poids de l’isolant, de la
dalle et des intervenants sur l’ouvrage…
En cas d’utilisation du produit ROCKFEU COFFRAGE, les
ressorts d’ancrages adaptés doivent être commandés Les panneaux de laine de roche rigide ROCKFEU
et approvisionnés séparément en nombre suffisant. doivent être posés directement sur la table de coffrage
bord à bord, bien jointifs et à joints décalés. Les points
Les références de ressorts d’ancrage conseillées sont : singuliers (angles, rives, réservations de trémie ou
passage de gaines,…) doivent faire l’objet d’une attention
Marques Références caractéristiques
particulière.
MANDELLI SETRA Ressort 80 mm
005712 Dans le cas du ROCKFEU COFFRAGE, un film
pour isolant de 60 à 100 mm
www.mandelli-setra.com
Tel : 03.25.82.30.21
polyéthylène peut être mis en œuvre sur la couche
Ressort 100 mm isolante pour éviter les pénétrations de laitance de
005705
pour isolant de 100 à 180 mm
béton.
LR ETANCO
Ressort 80 mm Dans le cas du ROCKFEU SYSTEM dB, les languettes
www.etanco.fr SPIR-ECO
pour isolant de 30 à 60 mm latérales du film de désolidarisation acoustique doivent
Tel : 01.34.80.52.00
être relevées pour assurer leur recouvrement.
Nombre minimum de ressorts d’ancrage par palette Les panneaux de ROCKFEU sont conçus en laine de
d’isolant : roche rigide simple ou double densité et permettent
Ep isolant (mm)
une circulation piétonne sur l’isolant. Leur classement
en compression est certifié ACERMI.
50 60 70 80 90 100 110 120 130 140

Format isolant
Leur stabilité dimensionnelle est également certifiée
Nombre minimum de ressorts à approvisionner par palette
(mm) et résiste aux variations importantes de température
1200 x 600 240 336 288 240 224 192 200 200 160 160 (70°C) ou d’humidité (90%).
1200 x 1000 588 420 336 Leur comportement à l’eau leur permet de résister
aux pénétrations d’eau ruisselante et en cas
Quelque soit le type de table de coffrage, celle-ci doit d’immersion prolongée, les panneaux retrouvent leurs
être mise en œuvre conformément aux prescriptions
caractéristiques après séchage.
du fournisseur et règles de sécurité en vigueur.
Les tables de coffrages partielles doivent faire l’objet
d’une étude particulière auprès du fournisseur du
système.

162 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 162 26/11/10 14:32:54


ISOLER LES PLANCHERS EN FOND DE COFFRAGE

Étape 3 : Pose des ressorts d’ancrage Etape 4 : Pose des armatures et cales
Dans le cas du ROCKFEU COFFRAGE uniquement, les Les armatures définies par les documents du marché
ressorts d’ancrages adaptés doivent être mis en place et adaptées à la dalle à couler doivent être posées sur
dans les panneaux d’isolant à raisons de 5, 8, 10, 14 la couche isolante en appui sur des cales ponctuelles
ressorts par panneau selon l’épaisseur. ou linéique dans le cas du ROCKFEU SYSTEM. Ces
Les ressorts doivent dépasser de l’isolant afin d’assurer cales assureront le bon enrobage des aciers.
un entourage dans le béton sur 30 mm. Etape 5 : Coulage de la dalle
Nombre minimum de ressorts d’ancrage par Le coulage de la dalle s’effectue selon les préconisations
panneau d’isolant de son fournisseur et de l’organisation du chantier en
respectant les règles de l’art.
Ep isolant (mm)

50 60 70 80 90 100 110 120 130 140 Etape 6 : Démontage des étais et de la table de
Format isolant coffrage
Nb de ressort par panneau
(mm)
Le temps de séchage de la dalle et les opérations de
1200 x 600 5 8 10
décoffrage ont lieu selon les recommandations des
1200 x 1000 14
documents du marché propre à chaque chantier.
Les chutes de panneaux doivent être fixées avec la La pose d’isolant ne modifie pas les temps de prise du
même densité de fixations rapportée à la surface. béton.

Les ressorts d’ancrages doivent être répartis de façon Etape 7 : Exécution des finitions
homogène sur chaque panneau. Une fois, les étapes de bétonnage terminées et de
Exemple de répartition : démontage des étais réalisées, les panneaux de
ROCKFEU peuvent être peints pour améliorer le rendu
esthétique en sous face. La mise en peinture doit être
réalisée avec une peinture à base de résines vinyliques
en phase aqueuse (de marque SOPAFOM BM99 dans
le cas ou les contraintes feu doivent être conservées).
Etape 3 bis : Calepinage des ressorts d’ancrage L’application peut être faite au rouleau ou au pistolet
Dans le cas du ROCKFEU SYSTEM, les ressorts pneumatique.
d’ancrages préinstallés sur les panneaux ne doivent
pas être déplacés sauf pour la réalisation des points Tel : 03.26.80.02.32
SOPAFOM
Fax : 03.26.80.06.72
singuliers. Tous les ressorts présents sur une chute
lors de la découpe d’un panneau doivent être replacés
sur le reste du panneau mis en place au bord ou dans Etape 8 : Fin de chantier
les angles. Les chutes d’isolants nus ou revêtus et les emballages
devront être rapportés chez un distributeur assurant
la collecte des déchets non dangereux inertes (pour
l’isolant) et non dangereux non inertes (pour les
emballages), en déchèterie ou sur les plateformes de
tris des déchets issus du bâtiment.

163

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 163 26/11/10 14:32:55


:X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKFEU COFFRAGE

Panneau rigide mono densité non revêtu.

le + produit : petit format adapté aux chantiers de petites


surfaces ou présentant de nombreux points singuliers.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 07/015/455
Conductivité thermique (W/m.K) 0,038
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0175
Masse volumique nominale (kg/m3) 120 KEYMARK
Longueur (mm) 1200 n° 008-SDG5-455

Largeur (mm) 600


Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression CS(10)30
Charge Ponctuelle PL(5)200
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre de Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique panneaux/ de m²/ de pièces/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) palette palette colis (44 palettes)

53768 1200 x 600 x 50 1,30 48 34,56 1 520,64 - 3 53731 0038579


84501 1200 x 600 x 60 1,55 42 30,24 3 1 330,56 - 3 53731 0079817
63402 1200 x 600 x 70 1,80 36 25,92 1 140,48 14 palettes 3 53731 0019707
84499 1200 x 600 x 80 2,10 30 21,60 3 950,40 - 3 53731 0079800
63258 1200 x 600 x 90 2,35 28 20,16 887,04 14 palettes 3 53731 0019721
53485 1200 x 600 x 100 2,60 24 17,28 760,32 - 3 53731 0003188
63633 1200 x 600 x 110 2,85 20 14,40 633,60 - 3 53731 0003201
63634 1200 x 600 x 120 3,15 20 14,40 633,60 - 3 53731 0003225
63635 1200 x 600 x 130 3,40 16 11,52 506,88 16 palettes 3 53731 0003249
63636 1200 x 600 x 140 3,65 16 11,52 506,88 16 palettes 3 53731 0003263

164 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 164 30/12/10 7:30:09


double densité :X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKFEU SYSTEM

Panneau rigide double densité non revêtu et équipé de 6 fixations


intégrées.

le + produit : performances feu garantie. Pose sur chantier plus


rapide grâce au format 2400 x 600 mm et aux fixations intégrées.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 02/015/053
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036 CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0027
Masse volumique nominale de la couche inférieure (kg/m3) 95 KEYMARK
3
n° 008-SDG5-053
Masse volumique nominale de la couche supérieure (kg/m ) 150
Longueur (mm) 2400
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression CS(10\Y)20
Traction perpendiculaire TR7,5
Charge Ponctuelle PL(5)300
Absorption d’eau à long terme WL(P)
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT E DE 2

Résistance Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de Quantité
Référence thermique * de panneaux/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) m²/ palette minimum
(m².K/W) palette (22 palettes)

63071 2400 x 600 x 50 1,35 48 69,12 1 520,64 14 palettes 3 53731 0003270


63637 2400 x 600 x 80 2,20 30 43,20 950,40 14 palettes 3 53731 0003287
63638 2400 x 600 x 95 2,60 24 34,56 760,32 - 3 53731 0003300
63639 2400 x 600 x 100 2,75 24 34,56 760,32 - 3 53731 0003317
72234 2400 x 600 x 110 3,05 22 31,68 696,96 - 3 53731 0072573
62852 2400 X 600 X 120 3,30 20 28,80 633,60 - 3 53731 0022615
63070 2400 x 600 x 130 3,60 18 25,92 570,24 - 3 53731 0003331
67915 2400 x 600 x 140 3,85 18 25,92 518,40 14 palettes 3 53731 0052681

Délai de livraison spécifique : 5 à 10 jours (sauf épaisseur 120 mm)

165

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 165 30/12/10 7:30:09


:X]ZaaZYZYZch^i‚ double densité
Å
ROCKFEU SYSTEM dB

Panneau rigide double densité revêtu d’un désolidarisant acoustique


et équipé de 6 fixations intégrées.

le + produit : performances feu et acoustique garanties. Pose


sur chantier plus rapide grâce au format 2400 x 600 mm et aux
fixations intégrées.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 04/015/313
Conductivité thermique (W/m.K) 0,036 KEYMARK
Réaction au feu (Euroclasse) (face laine de roche) A2 s1 d0 n° 008-SDG5-313

Masse volumique nominale de la couche inférieure (kg/m3) 95


3
Masse volumique nominale de la couche supérieure (kg/m ) 150
Longueur (mm) 2400
Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression CS(10\Y)20
Charge Ponctuelle PL(5)300

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre de Camion tautliner


Dimensions Nombre de Quantité
Référence thermique* panneaux/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) m²/ palette minimum
(m².K/W) palette (22 palettes)

63075 2400 x 600 x 95 2,60 24 34,56 760,32 14 palettes 3 53731 0003355


63069 2400 x 600 x 100 2,75 24 34,56 760,32 - 3 53731 0003362
62851 2400 X 600 X 120 3,30 20 28,80 633,60 - 3 53731 0022622
63641 2400 x 600 x 130 3,60 18 25,92 570,24 - 3 53731 0003386
62425 2400 x 600 x 140 3,85 18 25,92 570,24 14 palettes 3 53731 0053008

* Pour le primitif
Panachage possible avec LABELROCK/ ROCKPLAK
Délai de livraison spécifique : 5 à 10 jours

166 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 166 30/12/10 7:30:09


NOTES

167

NEW_25_ROCKFEU_P160a167.indd 167 26/11/10 14:32:57


ROCKFEU REI 60 RsD & ROCKFEU REI 120 RsD

ROCKFEU REI 60 RsD et ROCKFEU REI 120 RsD sont des panneaux de laine de roche double densité rigide utilisés
pour l’isolation des dalles existantes par chevillage en sous face de celle-ci.

PERFORMANCES
THERMIQUE
Épaisseur (mm) 60 70 80 85 90 95 100
Résistance thermique R (m2.K/W) 1,70 2,00 2,35 2,45 2,60 2,75 2,90

Épaisseur (mm) 105 110 120 130 140 150


Résistance thermique R (m2.K/W) 3,05 3,15 3,45 3,75 4,05 4,35

ROCKFEU REI 60 RsD ACOUSTIQUE


Rw (C;Ctr) en dB
Affaiblissement acoustique RA RA,tr
55 (-3 ; -7)
Dalle de béton non isolée de 160 mm
52 48

Essai CTBA : Dalle isolée avec ROCKFEU REI 60 RsD 57 (-3 ; -8)
n° 07/CTBA-IBC/PY/130/2 ép. 120 mm 54 49

Dalle isolée avec ROCKFEU REI 120 RsD 59 (-3 ; -8)


Essai FCBA : n° 404/07/130/6
ép. 150 mm 56 51

Absorption acoustique
(Hz) 100 125 160 200 250 315 400 500 630 αw
αs 0,25 0,6 0,82 0,87 0,92 1,05 1,05 1,02 0,95 1
ROCKFEU REI 120 RsD
(Hz) 800 1000 1250 1600 2000 2500 3150 4000 5000 αw
αs 0,97 0,95 0,94 0,96 0,92 0,95 0,97 0,97 0,96 1
Essais CSTB : n° 404/08/47/6/A (REI 60 RsD) / n° 404/08/47/6/B (REI 120 RsD)
CONSEILS ROCKWOOL
RT 2005 :
ROCKFEU REI 240 RsD ép. 100 mm SÉCURITÉ INCENDIE
conseillée.
Crédit d’impôt : Réaction au feu
R > 2,8 m2.K/W ROCKFEU REI 60 RsD et ROCKFEU REI 120 RsD sont incombustibles ; ils ne
ROCKFEU REI 240 RsD ép. 110 mm contribuent donc pas au développement de l’incendie (Euroclasse A1).
conseillée. Résistance au feu
RT-Existant : - Essai réalisé sous dalle béton armé de 140 mm.
R > 2 m2.K/W - Nombre de fixations : 5 chevilles métalliques par panneau 1200 x 600 mm.
ROCKFEU REI 240 RsD ép. 80 mm Longueur selon épaisseur de l’isolant (consulter les fiches techniques des fabricants).
conseillée. - Les modèles de chevilles ci-dessous ont été validés par l’essai de résistance feu
mentionné :
- IDMS (HILTI)
- ISOMET (SPIT)
- METALISO (LR ETANCO)

168 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_26_ROCKFEU_REI_P168a177.indd 168 16/12/10 12:07:23


ROCKFEU REI 180 RsD & ROCKFEU REI 240 RsD

ROCKFEU REI 180 RsD est un panneau de laine de roche double densité rigide utilisé pour l’isolation des dalles
existantes par chevillage en sous face de celle-ci.
ROCKFEU REI 240 RsD est un panneau de laine de roche mono densité rigide utilisé pour l’isolation des dalles
existantes par chevillage en sous face de celle-ci.

PERFORMANCES

THERMIQUE

Épaisseur (mm) 60 80 90 100 110 120 130 140 150


2
Résistance thermique R (m .K/W) 1,55 2,10 2,35 2,60 2,85 3,15 3,40 3,65 4,35

ROCKFEU REI 180 RsD uniquement disponible en 120 et 150mm.

ROCKFEU REI 180 RsD


ACOUSTIQUE
Rw (C;Ctr) en dB
Affaiblissement acoustique
RA RA,tr

Dalle de béton non isolée de 160 mm 55 (-3 ; -7)

52 48

Essai CTBA : Dalle isolée avec ROCKFEU REI 180 RsD 59 (-3 ; -8)
n° 07/CTBA-IBC/PY/130/1 ép. 150 mm
56 51

ROCKFEU REI 240 RsD SÉCURITÉ INCENDIE

Réaction au feu
ROCKFEU REI 180 RsD et ROCKFEU REI 240 RsD sont incombustibles ; ils
CONSEILS ROCKWOOL ne contribuent donc pas au développement de l’incendie (Euroclasse A1).
RT 2005 :
ROCKFEU REI 240 RsD ép. 100 mm Résistance au feu
conseillée.
- Essai réalisé sous dalle béton armé de 140 mm.
Crédit d’impôt :
- Nombre de fixations : 5 chevilles métalliques par panneau 1200 x 600 mm.
R > 2,8 m2.K/W
ROCKFEU REI 240 RsD ép. 110 mm Longueur selon épaisseur de l’isolant (consulter les fiches techniques des
conseillée. fabricants).
RT-Existant : - Les modèles de chevilles ci-dessous ont été validés par l’essai de
R > 2 m2.K/W résistance feu mentionné :
ROCKFEU REI 240 RsD ép. 80 mm - IDMS (HILTI)
conseillée. - ISOMET (SPIT)
- METALISO (LR ETANCO)

169

NEW_26_ROCKFEU_REI_P168a177.indd 169 16/12/10 12:07:24


ISOLER LES PLANCHERS EN RAPPORTÉ SOUS DALLE

MISE EN ŒUVRE D’UNE ISOLATION DE PLANCHERS EN RAPPORTÉ SOUS DALLE


roduits ROCKFEU RsD - ROCKFEU REI 60 RsD - ROCKFEU REI 120 RsD -
Autres pnt être
va
pou sés
utili ROCKFEU REI 180 RsD - ROCKFEU REI 240 RsD

Étape 1 : Préparation du chantier Les panneaux de ROCKFEU REI sont conçus en laine
de roche rigide simple ou double densité et résistent
Les palettes doivent être approvisionnées sur le chantier
au poinçonnement normal de la cheville. La rondelle ne
et peuvent être stockées à l’extérieur plusieurs semaines
doit ni dépasser ni être enfoncée dans la laine.
sous réserve du bon état de l’emballage.
Sans dispositif de levage des panneaux, cette technique
Les chevilles de longueur adaptée doivent être nécessite aujourd’hui 2 personnes pour la manutention
commandées et approvisionnées séparément en nombre et la pose des panneaux, eu égard aux épaisseurs
suffisant. mises en œuvre (100 à 300 mm).
Les dalles à isoler doivent être dépourvue d’équipements. - 1 personne positionne le panneau et le maintient
En cas de rénovation d’une dalle existante en vue fermemen en sous face de la dalle.
d’améliorer la performance du local, les équipements - 1 personne perce la dalle et pose les chevilles à
fixés sous la dalle doivent être déposés pour permettre frapper au maillet ou au marteau.
la pose d’une isolation continue.
Les forets doivent être adaptés à la profondeur de
Nombre minimum de chevilles par palette d’isolant perçage égale au minimum à l’épaisseur d’isolant
(sur la base de 5 chevilles par panneau) : majorée de 55 à 60 mm selon la pénétration de la
cheville dans la dalle. Consulter la fiche technique de
Ep isolant (mm)
la cheville pour vérifier le mode de pose.
60 70 80 85 90 95 100 105 110 120 130 140 150
Dans le cadre des essais de résistances au feu réalisés,
210 180 150 140 120 100 80
3 références de fixations ont été validées :
La résistance du support de pose de l’isolant (dalle
béton plein) doit avoir été vérifiée et son aptitude à être Marques Références Caractéristiques

percée également. LR ETANCO Ø fut : 9 mm


www.etanco.fr Ø tête : 40 mm
Étape 2 : Pose de l’isolant METAL-ISO
Tel : 01.34.80.52.00 Rondelle additionnelle Ø 80 mm
Perçage : Ø 9 mm L=60 mm
Les panneaux de laine de roche rigide ROCKFEU REI
doivent être posés en sous face de la dalle, en contact SPIT Ø fut : 8 mm
direct avec le béton bord à bord, bien jointifs et à joints www.spit.fr Ø tête : 35 mm
ISOMET
décalés au moyen de 5 chevilles. Les points singuliers Tel : 0810.102.102 Rondelle additionnelle Ø 70 mm
Perçage : Ø 8 mm L=60 mm
(angles, poteaux, poutres ; gaines,…) doivent faire l’objet
d’une attention particulière.
HILTI Ø fut : 8 mm
Les choix des chevilles plastique ou métallique est à www.hilti.fr Ø tête : 35 mm
IDMS
déterminer selon la performance feu visée. Pour un Tel : 0825.01.05.05 Rondelle additionnelle Ø 70 mm
Perçage : Ø 8 mm L=55 mm
coupe-feu 4 h, les chevilles métalliques doivent être
complétées par une rondelle additionnelle.

170 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_26_ROCKFEU_REI_P168a177.indd 170 16/12/10 12:07:25


2+
ISOLER LES PLANCHERS EN RAPPORTÉ SOUS DALLE

Tableau récapitulatif des essais feu réalisés (dalle


Tel : 03.26.80.02.32
béton armée, ép. 140 mm) : SOPAFOM
Fax : 03.26.80.06.72
Nb de Performance de résistance feu /
Références
cheville n° procès verbal / Plage ep. (mm)
Le traitement des poutres béton peut être réalisé avec
ROCKFEU RsD Aucune performance déterminée
des panneaux spécifiques en laine de roche.
ROCKFEU REI 60 RsD 1h PV 08-A-120 60

5 PV 07-A-039 60
ROCKFEU REI 120 RsD 2h
PV 06-A-292 70-80-90-110 Etape 4 : Fin de chantier
PV 06-A-292 120-130-140 Les chutes d’isolants et les emballages devront être
ROCKFEU REI 180 RsD 3h
PV 07-A-273 150
rapportés chez un distributeur assurant la collecte
des déchets non dangereux inertes (pour l’isolant) et
Nb de Performance de résistance feu /
Référence non dangereux non inertes (pour les emballages), en
cheville n° procès verbal / Plage ep. (mm)

5+ déchèterie ou sur les plateformes de tris des déchets


ROCKFEU REI 240 RsD 4h PV 08-A-121 60
rondelles issus du bâtiment.

NOTA Solution thermique maximale :


Dans les cas où aucune exigence de résistance au feu
Dans le cas des panneaux ROCKFEU double
REI n’est demandée, choisir la référence ROCKFEU
densité, veiller à toujours orienter le coté forte
RsD :
densité vers le bas.
La stabilité dimensionnelle est certifiée et résiste Épaisseur (mm) 200 250 300
aux variations importantes de température (70°C)
Résistance thermique R (m2.K/W) 5,80 7,25 8,70
ou d’humidité (90%).
Le comportement à l’eau permet de résister
aux pénétrations d’eau ruisselante et en cas
d’immersion prolongée (cas des vides sanitaires),
les panneaux retrouvent leurs caractéristiques
après séchage.

Étape 3 : Exécution des finitions


Les panneaux de ROCKFEU REI peuvent être peints
pour améliorer le rendu esthétique en sous face. La
mise en peinture doit être réalisée avec une peinture
à base de résines vinyliques en phase aqueuse (de
marque SOPAFOM BM99 dans le cas ou les contraintes
feu doivent être conservées). L’application peut être
faite au rouleau ou au pistolet pneumatique.

171

NEW_26_ROCKFEU_REI_P168a177.indd 171 16/12/10 12:07:27


:X]ZaaZYZYZch^i‚ double densité
Å
ROCKFEU RsD

Panneau rigide double densité non revêtu

le + produit : fortes épaisseurs pour les chantiers exigeant la


plus haute performance thermique sans contrainte de résistance
au feu.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 09/015/561
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0233
Masse volumique nominale (kg/m3) couche inférieure 60 / 65 KEYMARK
Masse volumique nominale (kg/m3) couche supérieure 110 n° 008-SDG5-0561

Longueur (mm) 1200


Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre Camion tautliner


Dimensions Nombre de Quantité
Référence thermique de panneaux/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) m²/ palette minimum
(m².K/W) palette (44 palettes)

72375 1200 x 600 x 200 5,80 12 8,64 380,16 28 palettes 3 53731 0072719
72376 1200 x 600 x 250 7,25 10 7,20 316,80 28 palettes 3 53731 0072726
72378 1200 x 600 x 300 8,70 8 5,76 253,44 28 palettes 3 53731 0072733

172 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_26_ROCKFEU_REI_P168a177.indd 172 30/12/10 7:33:00


double densité :X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ROCKFEU REI 60 RsD

Panneau rigide double densité non revêtu.

le + produit : pour les chantiers exigeants une résistance au feu


minimale.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 07/015/445
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035 / 0,034
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0181
Masse volumique nominale de la couche inférieure (kg/m3) 60 / 65 KEYMARK
Masse volumique nominale de la couche supérieure (kg/m3) 110 n° 008-SDG5-445

Longueur (mm) 1200


Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre de Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique panneaux/ de m²/ de pièces/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) palette palette colis (44 palettes)

86523 1200 x 600 x 60 1,70 42 30,24 3 1 330,56 22 palettes 3 53731 0081162


62627 1200 x 600 x 70 2,00 36 25,92 1 140,48 24 palettes 3 53731 0034953
84667 1200 x 600 x 80 2,35 30 21,60 6 950,40 - 3 53731 0079916
62605 1200 x 600 x 85 2,45 28 20,16 887,04 - 3 53731 0036407
62625 1200 x 600 x 90 2,60 28 20,16 887,04 - 3 53731 0034991
62604 1200 x 600 x 95 2,75 24 17,28 760,32 - 3 53731 0036421
62624 1200 x 600 x 100 2,90 24 17,28 760,32 - 3 53731 0035011
62603 1200 x 600 x 105 3,05 24 17,28 760,32 - 3 53731 0036445
62623 1200 x 600 x 110 3,15 20 14,40 633,60 - 3 53731 0035035
62622 1200 x 600 x 120 3,45 20 14,40 633,60 - 3 53731 0035059
62621 1200 x 600 x 130 3,75 16 11,52 506,88 - 3 53731 0035073
63623 1200 x 600 x 140 4,05 16 11,52 506,88 44 palettes 3 53731 0035097
62620 1200 x 600 x 150 4,35 16 11,52 506,88 44 palettes 3 53731 0035110

173

NEW_26_ROCKFEU_REI_P168a177.indd 173 30/12/10 7:33:00


:X]ZaaZYZYZch^i‚ double densité
Å
ROCKFEU REI 120 RsD

Panneau rigide double densité non revêtu. Tenue au feu :


120 minutes sous dalle de béton plein 140 mm.

le + produit : performances feu et acoustique garanties, nombre


de fixations réduit à 5 chevilles par panneau.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances
n° 07/015/443
Conductivité thermique (W/m.K) 0,035 / 0,034
CE
Réaction au feu (Euroclasse) A1 n° 1163-CPD-0169
Masse volumique nominale de la couche inférieure (kg/m3) 60 / 65 KEYMARK
Masse volumique nominale de la couche supérieure (kg/m3) 110 n° 008-SDG5-443

Longueur (mm) 1200


Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Absorption d’eau à court terme WS
Transmission de vapeur d’eau MU1

PALET
TE
PAR M S VENDUES
ULTIPL
E DE 2
RÉFÉRENCES, CONDITIONNEMENT

Résistance Nombre de Nombre Nombre Camion tautliner


Dimensions Quantité
Référence thermique panneaux/ de m²/ de pièces/ m²/ chargement Codes EAN
L x l x e (mm) minimum
(m².K/W) palette palette colis (44 palettes)

86524 1200 x 600 x 60 1,70 42 30,24 3 1 330,56 24 palettes 3 53731 0081179


62618 1200 x 600 x 70 2,00 36 25,92 1 140,48 24 palettes 3 53731 0035530
84668 1200 x 600 x 80 2,35 30 21,60 5 950,40 - 3 53731 0079923
62602 1200 x 600 x 85 2,45 28 20,16 887,04 26 palettes 3 53731 0036469
62616 1200 x 600 x 90 2,60 28 20,16 887,04 - 3 53731 0035585
62601 1200 x 600 x 95 2,75 24 17,28 760,32 28 palettes 3 53731 0036483
63624 1200 x 600 x 100 2,90 24 17,28 760,32 - 3 53731 0035615
62600 1200 x 600 x 105 3,05 24 17,28 760,32 42 palettes 3 53731 0036506
62615 1200 x 600 x 110 3,15 20 14,40 633,60 - 3 53731 0035646
62614 1200 x 600 x 120 3,45 20 14,40 633,60 - 3 53731 0035660
62613 1200 x 600 x 130 3,75 16 11,52 506,88 - 3 53731 0035691
63797 1200 x 600 x 140 4,05 16 11,52 506,88 48 palettes 3 53731 0059970
62612 1200 x 600 x 150 4,35 16 11,52 506,88 - 3 53731 0035714
73762 1200 x 600 x 175 5,05 24 17,28 760,32 16 palettes 3 53731 0073778

174 POUR EN SAVOIR PLUS : WWW.ROCKWOOL.FR

NEW_26_ROCKFEU_REI_P168a177.indd 174 30/12/10 7:33:01


double densité :X]ZaaZYZYZch^i‚
Å
ép. 150 mm ROCKFEU REI 180 RsD

Panneau rigide mono ou double densité non revêtu. Tenue au feu :


180 minutes sous dalle de béton plein 140 mm.

le + produit : performances feu et acoustique garanties, nombre


de fixations réduit à 5 chevilles par panneau.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DIPLÔMES


ACERMI
Performances n° 07/015/457
ROCKFEU REI 180 RsD ROCKFEU REI 180 RsD CE
ép. 120 mm ép. 150 mm
mono-densité double-densité
n° 1163-CPD-0183

Conductivité thermique (W/m.K) 0,038 0,035 KEYMARK


n° 008-SDG5-457
Réaction au feu (Euroclasse) A1
3
Masse volumique nominale (kg/m ) 120 -

Masse volumique nominale


60 / 65
de la couche inférieure (kg/m3)

Masse volumique nominale de la


- 110
couche supérieure (kg/m3)

Longueur (mm) 1200


Largeur (mm) 600
Tolérance Ep T5
Stabilité dimensionnelle DS(TH)
Compression CS(10)30 -
Charge Ponctuelle PL(5)200 -
Absorption d’eau à court terme - WS
Absorption d’eau à long terme WL(P) -
Transmission de vapeur d’eau MU1