Vous êtes sur la page 1sur 52

01/12/2020

Université Sultan Moulay Slimane


Ecole Supérieure de Technologie-Béni Mellal
Département Mécatronique

LP: Mécatronique Automobile


Semestre: 5
Module: M1
Elément de Module:

Electronique des Systèmes


Numériques
(M1_2/2)
Pr. Fatima Zahra BAGHLI
baghli.fatimazahra@gmail.com
Année Universitaire 2020-2021

1
01/12/2020

Présentation du Module
«M1: Electronique des Systèmes Numériques et de Puissance»

Eléments du module M1

M1_2: Electronique
M1_1: Electronique de
des Systèmes
Puissance
Numériques

2
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

2
01/12/2020

Cours de ‘Electronique des Systèmes


Numériques’

Volume horaire : 22 H + 2H (EV)


Cours 10 H
TD 6H
TP 6H

Note M1_2 = Contrôle continu (25%) + Examen (50%) +TP (25%)]


3
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

3
01/12/2020

But du Cours & Objectifs visés

Comprendre le système de numérotation et maîtriser les conversions


binaire ⇔ hexadécimal ⇔ décimal
Comprendre le codage des nombres négatifs et réels en virgule fixe
Savoir simplifier les fonctions logiques
Savoir mettre en oeuvre la fonction multiplexage/démultiplexage
Connaître les principaux types de décodeurs existants et leurs applications
Savoir effectuer des additions, des soustractions et des multiplications
binaires
Connaître la mise en oeuvre des comparateurs numériques
Connaître le fonctionnement et les différences entre les types de bascules
Connaître la notion de registre et ses applications
Connaître la notion de compteur et savoir différencier entre le compteur
asynchrone et compteur synchrone
4
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

4
01/12/2020

PLAN

Partie I Systèmes de Numération

Partie II Fonctions logiques de base et circuits associés

Partie III Circuits Combinatoires

Partie IV Circuits Séquentielles

Partie V Logique câblée & Logique programmée

5
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

5
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

Sommaire

Partie I Systèmes de Numérotation

1.1 Introduction

1.2 Les Différents Systèmes

1.3 Transcodage ou Changement de Base

1.4 Opérations dans le système Binaire Naturel

1.5 Notions sur les Codes

6
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

6
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.1 Introduction
La numération est la science qui traite de la dénomination et de la
représentation graphique des nombres. Le problème posé est de
représenter tous les entiers naturels et les décimaux à l'aide d'un ensemble
fini de symboles (souvent des chiffres) rassemblés selon des règles (le
code) pour former un nombre.
Il est important de connaître les différents systèmes car ils sont utilisés
en informatique et plus généralement dans le traitement de l'information.
Selon le contexte il peut être plus judicieux d'utiliser un code plutôt
qu'un autre, il faut donc savoir comment passer de l'un à l'autre.
7
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

7
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.1 Introduction

Trois notions interviennent dans un système de numérotation pour


compter des objets et les représenter par des nombres:
 La base du système, c’est un nombre entier quelconque.
 Les digits du système sont des caractères tous différents et représentent
chacun un élément de base ; il y en a donc B en total.
 Le poids du digit selon son rang.

Ecriture d’un nombre A dans la base B:


(A)B = a3 a2 a21a0 B > ai
(A)B = a0 B0 + a1 B1 + a2 B2 + a3 B3
8
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

8
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.1. Le système décimal

C’est le système de base 10 qui utilise donc 10 symboles différents : 0, 1,


2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9.
Un nombre N (entier positif) exprimé dans le système de numération
décimale est défini par la relation ci-dessous :

N = an * 10n + an-1 * 10n-1 .............. + a0 * 100 (où an est un chiffre de rang n)

Exemple :
N = (1975)10
N = 1 * 103 + 9 * 102 + 7 * 101 + 5 *100
9
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

9
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.1. Le système décimal
Les puissances de 10 sont appelés les poids ou les valeurs de position.
Le poids est égal à la base élevée à la puissance de son rang.

Unité Dizaine Centaine Milliers 10*Milliers 100*Milliers


Chiffre a0 a1 a2 a3 a4 a5
Rang 0 1 2 3 4 5
Poids 100 101 102 103 104 105

10
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

10
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.2. Le système binaire
Le système binaire est le système de base 2, c’est à dire qui utilise deux
symboles différents : le 0 et le 1. Chacun d’eux est appelé bit (contraction
de binary digit) ou élément binaire.
Dans ce système, le poids est une puissance de 2
Exemple
N = (10110)2
N = 1 * 2 4 + 0 * 23 + 1 * 22 + 1 * 21 + 0 * 20
N = (22)10

11
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

11
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.2. Le système binaire
a. Quelques Notions
 Triplet : nombre binaire formé de 3 éléments binaires.
 Quartet : nombre binaire formé de 4 éléments binaires.
 Octet (byte) : nombre binaire formé de 8 éléments binaires.
 Mot (word) : nombre binaire formé de 16, 32 ou 64 éléments binaires.
 L.S.B. : bit le moins significatif ou bit de poids faible (à droite d’un
nombre binaire).
 M.S.B. : bit le plus significatif ou bit de poids fort (à gauche d’un nombre
binaire) 12
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

12
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.2. Le système binaire
b. Notations des valeurs binaires :
Un nombre binaire peut être précédé du signe % ou suivi de l’indice de
base (2) ou d’un B.
Exemple % 01000110 (1000110)2 01000110 B.
c. Cadrage d’un nombre
C’est le nombre d’éléments binaires pris pour représenter un intervalle de
valeurs. Les éléments binaires les plus significatifs sont situés à droite, les
valeurs les moins significatives sont situées à gauche et sont toutes à 0.
Exemple % 00011011 : nombre représenté sur un octet (8 bits)
% 0000000000011011 : nombre représenté sur 16 bits.
13
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

13
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.2. Le système binaire
d. Valeurs maximum et minimum représentées sur n bits :
En utilisant n bits, on peut former 2n nombres différents et le plus grand
d’entre eux est égal à (2n-1).

La valeur minimum d’un entier représenté sur n bits est 0 quelque soit
le nombre d’éléments binaires.

Exemple
Si n = 8
Alors on peut former 256 nombres différents et Nmax = (2 8 -1) = 255.
14
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

14
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.3. Le système octal
Le système de numération octal est de base 8, ainsi il utilise 8 symboles
différents : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7.
Dans ce système, le poids est une puissance de 8.
Exemple N = (6543)8
N = 6 * 83 + 5 * 82 + 4 * 81 + 3 * 80
N = (3427)10
Notation d’un nombre octal
Un nombre octal peut être précédé du signe @ ou suivi de l’indice de base
(8) ou d’un Q.
Exemple @ 1672 (1672)8 1672 Q
15
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

15
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.4. Le système hexadécimal
Le système hexadécimal est de base 16 et utilise 16 symboles différents :
les dix premiers chiffres décimaux : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 et les 6 premières
lettres de l’alphabet : A, B, C, D, E, F.
Les valeurs des différentes lettres sont : A=10, B=11, C=12, D=13, E=14
et F=15.
Exemple
N = (AC53)16
N = A * 163 + C * 162 + 5 * 161 + 3 * 160
N = 10 * 163 + 12 * 162 + 5 * 161 + 3 * 160
N = (44115)10
16
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

16
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.4. Le système hexadécimal
a. Notations des valeurs hexadécimales
Un nombre hexadécimal peut être précédé du signe $ ou suivi de l’indice
de base (16) ou de la lettre H.
Exemple $F6B1 (F6B1)16 F6B1 H
b. cadrage d’un nombre hexadécimal
C’est le nombre de quartets d’éléments binaires ou le nombre maximum de
chiffres hexadécimaux pris pour représenter un intervalle de valeurs.
Les quartets les plus significatifs du nombre sont situés à droite, les moins
significatifs sont situés à gauche et sont tous à 0.
17
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

17
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.2 Les Différents Systèmes


1.2.4. Le système hexadécimal
c. Valeurs maximum et minimum d’un nombre hexadécimal

Nombre valeur valeur maximum


de chiffres minimum base 16 base 10
1 0 $F 15
2 00 $FF 255
3 000 $FFF 4095
4 0000 $FFFF 65535
5 000000 $FFFFF 1048575
6 000000 $FFFFFF 16777215
7 0000000 $FFFFFFF 268435455
8 00000000 $FFFFFFFF 4294967295

18
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

18
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base

Décimal Octal

Binaire Hexadécimal

19
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

19
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.1. Tableau de correspondance
Décimal (base 10) Binaire (base 2) Octal (base 8) Hexadécimal (base 16)

0 0000 0 0
1 0001 1 1
2 0010 2 2
3 0011 3 3
4 0100 4 4
5 0101 5 5
6 0110 6 6
7 0111 7 7
8 1000 10 8
9 1001 11 9
10 1010 12 A
11 1011 13 B
12 1100 14 C
13 1101 15 D
14 1110 16 E
15 1111 17 F
16 10000 20 10
17 10001 21 11
20
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

20
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.2. Octal Binaire
a. Octal Binaire
Chaque symbole du nombre écrit dans le système octal est remplacé par
son équivalent écrit dans le système binaire à trois bits.
Exemple : N = (257)8 = % 010 101 111
b. Binaire Octal 2 5 7
C’est l’opération inverse de la précédente. Il faut regrouper les 1 et 0 du
nombre trois par trois en commençant par la droite, puis chaque groupe est
remplacé par le chiffre octal correspondant.
Exemple : N = % 11001101111 = 11 001 101 111
3 1 5 7
21
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

21
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.3. Hexadécimal Binaire
a. Hexadécimal Binaire
Chaque symbole du nombre hexadécimal est remplacé par son équivalent
écrit dans le système binaire à quatre bits.
Exemple : N=$BF8
N = % 1011 1111 1000
B F 8
b. Binaire Hexadécimal
C’est l’inverse de la précédente. Il faut donc regrouper les 1 et 0 du nombre
par quartet en commençant par la droite, puis chaque groupe est remplacé par
le symbole hexadécimal correspondant.
Exemple : N = % 100001101111
N = % 1000 0110 1111
8 6 F
22
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

22
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.4. Décimal une autre base (b)
Méthode 1
• Nous cherchons le plus grand multiple de la plus grande puissance entière
de (b) contenu dans N puis nous la retranchons de N ; il faut recommencer le
processus avec le reste obtenu et ainsi de suite.
Méthode 2
• Nous divisons le nombre décimal à convertir par la base b et nous
conservons le reste. Le quotient obtenu est divisé par b et nous conservons
le reste. S’il y a un reste, le résultat est égal à 1 sinon il est égal à 0. Il faut
répéter l’opération sur chaque quotient obtenu. Les restes successifs sont
écrits, en commençant par le dernier, de la gauche vers la droite pour former
l’expression de N dans le système de base b.
23
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

23
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.4. Décimal une autre base
a. Décimal Binaire
Exemple : (Méthode1)
(175) 10 =(?)2
On cherche la plus grande puissance de 2 contenues dans 175, c'est 128=2 7.
175 = 128(27) + 47 , On refait la même chose avec 47
47 = 32(25)+ 15 , de la même façon on obtient
15 = 8 + 4 + 2 + 1 ,
Donc (175) 10 = 27 + 25 + 23 + 22 + 21 + 20 = (10101111)2

24
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

24
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.4. Décimal une autre base
a. Décimal Binaire
Exemple : (Méthode2)
92 2
(92)10=(??)2 46 2

0 23 2
LSB
0 11 2

1 5 2

Sens de lecture 1 2 2
du résultat 1 2
1
(1011100)
0 0
25
1 MSB
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

25
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.4. Décimal une autre base
b. Décimal Octal
Exemple : (Méthode1)
(318) 10 = (??)8
• On cherche la plus grande puissance de 8 (le plus grand poids) contenue
dans 318. C'est 64.
On a donc 318 = 4 * 64 + 62
• On refait la même opération avec 62 On considérant successivement tous
les poids inférieurs au poids max. (64 pour cet exemple). Le poids juste
inférieur est 8, On obtient 62 = 7 * 8 + 6
• Le poids inférieur est 1. On a donc 6 = 6 * 1 + 0
On s' arrête car le reste est 0.
(318) 10 = (476)8
26
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

26
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.4. Décimal une autre base
b. Décimal Octal
Exemple : (Méthode 2) (1234) 10 = (??)8
1234 8
154 8

2 19 8
LSB
2 2 8

3 0
Sens de lecture
du résultat 2
(2322) MSB

27
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

27
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.4. Décimal une autre base
c. Décimal Hexadécimal
Exemple : (Méthode1)
(3786) 10 = (??)16
 Nous recherchons d’abord la plus grande puissance de 16 contenue dans N:
3786 > 256 (162) et 3786 < 4096 (163 )
 Nous retenons donc : 162 N = 14 * 162 + 202
 Recommençons avec le reste et ainsi de suite jusqu’à l’obtention d’un reste
inférieur à 16 :
202 = 12 * 161 + 10
ce qui donne : N = 14 * 162 + 12 * 161 + 10
ou encore : N = E * 162 + C * 161 + A * 160

Donc : (3786)10 = (ECA)16


28
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

28
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.4. Décimal une autre base
c. Décimal Hexadécimal
Exemple : (Méthode 2) (92) 10 = (??)16
92 16
5 16

12 0
LSB
5

Sens de lecture MSB


du résultat
(5C)
(92) 10 = (5C)16
29
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

29
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.5. Nombres fractionnaires
Partie entière Partie fractionnaire
175 , 34
Méthode
On multiple la partie fractionnaire par la base en répétant l’opération
sur la partie fractionnaire du produit jusqu’à ce qu’elle soit nulle (ou que
la précision voulue soit atteinte).
Pour la partie entière, on procède par divisons par la base comme pour
un entier.

30
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

30
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.5. Nombres fractionnaires
Exemple 1 : (175,25 ) 10 = ( ? )2

Partie entière
(175 ) 10 = (10101111 ) 2
Partie fractionnaire

0,25*2 = 0,50
0,50*2 = 1,00 (0,25 ) 10 = (0,01) 2
0,00*2 = 0,00

(175,25 ) 10 = (10101111, 01) 2

31
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

31
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.3 Transcodage ou Changement de Base


1.3.5. Nombres fractionnaires
Exemple 2 : (0,45 ) 10 = ( ? )2
0,45*2 = 0,90
0,90*2 = 1,8
0,80*2 = 1,60
0,60*2 = 1,20
0,20*2 = 0,40 (0,45 ) 10 = (0,01110011....) 2
0,40*2 = 0,80
0,80*2 = 1,60
0,60*2 = 1,20.......
Remarque: Une longueur finie en base 10 peut être infini en base B
32
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

32
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.4 Opérations Binaires


1.4.1. L’Addition
Exemple
(1011)2 + (0110)2
+ 0 1 Soit (11)10 + (6)10 = (17)10

1 1 1
0 0 1 1 0 1 1
+ 0 1 1 0
1 1 0* ------------------------
1 0 0 0 1
* 1 + 1 = 10
Je pose 0 et je retiens 1 (17)10
33
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

33
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.4 Opérations Binaires


1.4.2. La Soustraction
Exemple
(1011)2 - (0110)2
- 0 1 Soit (11)10 - (6)10 = (5)10

1 0 1 1
0 0 1* - 0 1 1 0
1
------------------------
1 1 0 0 1 0 1
* Je pose 1 et je retiens 1
(5)10
34
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

34
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.4 Opérations Binaires


1.4.3. La Multiplication
Exemple (1011)2 x (110)2
Soit (11)10 x (6)10 = (66)10
x 0 1 1 0 1 1
x 1 1 0
------------------------
0 0 0 1 1 1 1
0 0 0 0
1 0 1 1 0 1 1 .
1 0 1 1 . .
------------------------------
1 0 0 0 0 1 0
(66)10 35
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

35
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.4 Opérations Binaires


1.4.4. La Division 101100 100
Exemple -100
(101100)2 ÷ (100)2 ------- 1 0 1 1 (11)10
Soit (44)10 ÷ (4)10 = (11)10 1 1
110 Sens de lecture

-100
-------
100
-100
-------
0
36
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

36
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.4 Opérations Binaires


1.4.3. Représentation des nombres négatifs
Pour avoir la représentation d’un nombre négatif en complément à 2, on
complémente tous les bits et on ajoute 1

Positif Négatif
1 0001 1111 -1
2 0010 1110 -2
3 0011 1101 -3
4 0100 1100 -4
5 0101 1011 -5
6 0110 1010 -6
7 0111 1001 -7
On remarque que pour les nombres positifs, le MSB est égal à 0 et pour les nombres
négatifs le MSB est égal à 1.
37
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

37
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


Introduction
Les systèmes utilisés précédemment constituent des systèmes naturels ou
codes naturels ou encore codes pondérés. Ils sont caractérisés par le fait que
le poids du chiffre de rang i est B fois celui du rang i-1, B étant la base du
système. Il existe d'autres codes qui possèdent des avantages particuliers
pour des utilisations particulières, on peut citer :
• L'utilisation d'un code particulier peut rendre le traitement d'un message
plus au moins économique du point de vue temps de traitement ou
encombrement en mémoire ou encore en nombre de composant nécessaire
pur effectuer le traitement.
• Dans de nombreux cas on peut améliorer l'efficacité d'un système de
communication en utilisant des codes détecteurs d'erreurs ou encore des
codes correcteurs d'erreurs ...
38
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

38
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes

Introduction
On distingue deux catégories de codes:
Les codes numériques qui permettent seulement le codage
des nombres.
Les codes alphanumériques qui permettent le codage d’une
information quelconque (ensembles de lettres, de chiffres et de
symboles)
39
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

39
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
a. Code binaire naturel (Pur)
Le code binaire naturel est le code dans lequel on exprime un nombre selon
le système de numérotation binaire
b. Code décimal
Dans la vie courante le système de numération le plus fréquent étant le
décimal, il est souvent utile de garder d'un nombre une représentation
décimale, tout en travaillant en binaire. On réalise ce tour de force
simplement en convertissant chaque chiffre de la représentation décimale en
un des nombreux codes binaires. Les chiffres utilisés varient de 0 à 9,
40
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

40
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
b. Décimal codé binaire
Chaque chiffre (0-9) du système décimal est codé en binaire naturel sur 4
bits. Ce code est appelé DCB (Décimal Codé Binaire ), en anglais BCD
(Binary Coded Decimal).
Exemple
Décimal Binaire (naturel) BCD
7956 1111100010100 0111 1001 0101 0110
9801 10011001001001 1001 1000 0000 0001

41
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

41
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
b. Décimal codé binaire
Le DCB est très commun dans les systèmes
électroniques lorsqu'une valeur numérique doit être
affichée, spécialement dans les systèmes ne consistant
qu'en circuits numériques et ne contenant pas
de microprocesseur (une calculatrice par exemple). En
utilisant le DCB, la manipulation des données
numériques est grandement simplifiée en traitant
chaque chiffre dans un seul sous-circuit. Ce Afficheur 7 segments
fonctionnement est le plus proche du matériel
d'affichage .
42
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

42
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
c. Code réfléchi
Dans ce code, appelé code GRAY, un seul bit change de valeur entre
deux codages successifs. Il est construit de proche en proche, de telle sorte
que chaque fois que l’on ajoute au code un bit sur sa gauche, on recopie au
dessous de combinaisons existantes les mêmes combinaisons, mais en les
écrivant dans l’ordre opposé.
Le code GRAY est fréquemment utilisé notamment sur les tables de
Karnaugh pour simplifier les fonctions logiques.
43
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

43
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
c. Code réfléchi
Le code Gray est notamment utilisé pour les informations fournie par des
codeurs optiques (Capteurs de position angulaire qui délivre des
informations numériques. )

44
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

44
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
c. Code réfléchi
Le tableau ci-dessous illustre le code réfléchi sur 4 bits.
Code binaire Naturel Code binaire réfléchi
0 0000 0000
1 0001 0001
2 0010 0011
3 0011 0010
4 0100 0110
5 0101 0111
6 0110 0101
7 0111 0100
8 1000 1100
9 1001 1101
10 1010 1111
11 1011 1110
45
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

45
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
c. Code réfléchi
Comment trouver la valeur correspondant à un nombre réfléchi?
La valeur numérique d’un nombre binaire réfléchi s’obtient en donnant aux
chiffres successifs pris de droite à gauche les poids 1,3,7,15,... 2 n+1 -1 et en
effectuant la somme des produits non nuls, de signes alternés.
Exemple
1011 15-3+1=13
0100 +7=7
1001 +15-1=14
46
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

46
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.1. Codage Numérique
c. Code réfléchi
Comment trouver l’expression d’un nombre binaire dans le code
réfléchi?
Pour trouver l’expression d’un nombre binaire dans le code réfléchi, on
l’additionne sans effectuer la retenu, avec le nombre obtenu en le décalant
vers la gauche d’un rang et on abandonne le chiffre du plus petit poids
Exemple (1011) = (11)
2 10

1 0 1 1
+ 1 0 1 1
------------------------
1 1 1 0 1
47
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

47
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.2. Codage Alphanumérique
Les codes alphanumériques sont des codes destinés à la transmission
d’informations quelconque , ils ont donc à représenter au moins 36
caractères (10 chiffres plus 26 lettres). Ils devront comporter au mois 6 bits.
En fait, ils sont souvent à 8 bits, d’une part pour avoir une certaine
souplesse d’utilisation , d’autre part pour permettre la détection des erreurs (
a. Code ACII
b. Code Unicode
c. Code Barre
48
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

48
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.2. Codage Alphanumérique
a. Code ACII
Le code ASCII (American Standard Code for Information Interchange) est
un code permettant de coder toutes sortes de caractères et qui est notamment
utilisé en informatique.
Chaque caractère possède son équivalent en code numérique.
Le code ASCII définit précisément la correspondance entre symboles et
nombres jusqu'au nombre 127
Exemple
• Il faut utiliser le nombre 97 pour représenter un 'a' minuscule.
• Pour représenter un '?', il faut utiliser le code 63.
NB: Voir le tableau des codes ASCII 49
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

49
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.2. Codage Alphanumérique
b. Code Unicode
Au lieu d'utiliser seulement les codes 0 à 127, il utilise des codes de valeur
bien plus grandes. Le code Unicode permet de représenter tous les caractères
spécifiques aux différentes langues. De nouveaux codes sont régulièrement
attribués pour de nouveaux caractères: caractères latins (accentués ou non),
arabes, grecs, cyrillics, arméniens, hébreux, thaï, hiragana, katakana...
L'alphabet Chinois Kanji comporte à lui seul 6879 caractères. L'Unicode
définie donc un correspondance entre symboles et nombres.
(Le symbole "Ő" sera représenté par le nombre 213). 50
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

50
01/12/2020

Partie I: Systèmes de Numération

1.5 Notions sur les Codes


1.5.2. Codage Alphanumérique
c. Code Barre
Ce principe de codage, apparu dans les années 80, est largement utilisé sur
les produits de grande consommation, car il facilité la gestion des produits
Exemple: Le code à barres EAN-13 se décompose
-Le préfixe qui représente le code du pays ayant délivré
le numéro de participant (2 ou 3 chiffres), le numéro de
participant, qui est délivré par l’organisation EAN du
pays concerné (les 4 ou 5 chiffres suivants), le numéro
d’article du producteur de l’objet étiqueté sur 5 chiffres,
Le chiffre de contrôle ou « Chek Digit » qui est calculé
selon les 12 premiers chiffres qui composent le code
51
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

51
01/12/2020

52
Pr. Fatima Zahra BAGHLI

52

Vous aimerez peut-être aussi