Vous êtes sur la page 1sur 2

Fin n° 32

2010-2011
mercredi
13 avril

de saison 2011

Le Réseau des GROG est


membre des réseaux
européens
En partenariat avec EISN
EuroFlu
l’Institut de Veille Sanitaire Fluresp
I-Move
Tous les indicateurs de surveillance GROG sont repassés au vert.
Les détections et isolements de virus grippaux sont maintenant très sporadiques.
C’est le moment pour les vigies du Réseau des GROG de passer en veille allégée et pour
la coordination nationale de s’atteler au bilan de la saison, qui nourrira le bulletin
jusqu’en juin. Dernier recueil de données lundi 18 avril.
Les indicateurs d’activité sanitaire relevés par les vigies du Signalements et questions
Réseau des GROG sont revenus à des valeurs « plancher » de vigies GROG
(graphique ci-dessous), signe que la saison grippale est
D’un pédiatre vigie GROG, PACA.
maintenant bien terminée.
Cette saison dans mes prélèvements, 3 cas de
Aucun virus grippal n’a été détecté dans les prélèvements
grippe A(H1N1)pdm09 virologiquement confir-
GROG depuis la fin du mois de mars. Quelques détections
més en janvier et février. Les 3 enfants (de 6 à 7
et isolements sporadiques sont encore signalés à l’hôpital.
ans) présentaient un tableau clinique identique
Comme chaque année, la semaine 15 est celle qui sonne le associant une fièvre brutale (presque
retour à la veille allégée et l’arrêt du comptage hebdomadai- « minutable »), des frissons, etc.. et surtout des
re pour le Réseau des GROG. images radiologiques parfaitement superposables,
Mais la vigilance reste la règle : à type de condensations alvéolaires non pneumo-
- veillez à toujours avoir 1 ou 2 kits de prélèvement non niques. La guérison sous traitement antibiotique a
périmés en stock (réapprovisionnez-vous auprès de votre été lente (apyrexie 36-48 h après le début du trai-
coordination); tement), contrairement aux pneumonies classi-
- n’hésitez pas à faire des prélèvements chez vos patients ques. Les clichés pulmonaires avaient été deman-
grippés, dès maintenant et tout au long de l’été; dés pour ces tableaux aigus, dans un contexte local
- continuez de signaler vos cas inhabituels (téléphone, mail de fréquentes pneumopathies. Le même tableau
ou Isidore).
3
radio-clinique s'est présenté une vingtaine de fois
Il est temps pour la coordination nationale de s’atteler au cette saison (pas de prélèvement).
bilan de la saison, à l’analyse des données du protocole pré- Avez-vous eu notification de cas identiques ?
lèvement, aux études d’efficacité vaccinale et de préparer la Réponse GROG. Pas de signalement identique
prochaine saison. mais d’assez fréquents cas de pneumopathie noti-
fiés dans les commentaires des vigies cette saison.
Infections respiratoires aiguës (IRA) De plus, le tropisme pulmonaire du virus
en médecine générale A(H1N1)pdm09 a été décrit tout au long de la
et nombre de virus grippaux isolés ou détectés pandémie. Les pédiatres hospitaliers (Catherine
France, saison 2010-2011 Weil-Olivier et Daniel Floret) interrogés sur ce
Sources : Réseau des GROG, CNR des virus Influenzae,
sujet confirment : « les condensations alvéolaires
25,0 laboratoires de virologie vigie GROG 200
sans foyer lobaire n'excluent pas une surinfection
180
à pneumocoque mais sont aussi compatibles avec
virus grippaux isolés ou détectés

20,0 160
une pneumonie virale primaire, notamment à
140
IRA/acte MG (%) 

H1N1. Je n'ai pas vu passer de série de littératu-


15,0 120 re » ; « ce virus H1N1 a une propension importan-
100 te à entrainer des pneumopathies, notamment chez
10,0 80 les sujets jeunes. A mon avis il s'est bien agi de
60 pneumopathies virales grippales. On ne peut donc
5,0 40 pas non plus s'étonner d'avoir des cas groupés,
20 même si je ne peux pas dire que nous ayons eu ce
0,0 0 type de situation ici à l'hôpital ».
36 38 40 42 44 46 48 50 52 2 4 6 8 10 12 14 Les vigies GROG signalent aussi de nombreux
semaine cas d’angine et de varicelle, des pathologies aller-
grippe A grippe B IRA/acte MG
giques et des otites.
Infections Respiratoires Aiguës (IRA) en médecine générale Situation épidémiologique de la grippe
Saison 2010-2011 en France métropolitaine
Comparaison avec les minima et maxima observés
entre octobre 1991 et avril 2010
Source : Réseau des GROG
40

35

30
IRA/acte (%), MG

25

20

15

10

0
36 38 40 42 44 46 48 50 52 2 4 6 8 10 12 14

Semaine

SOS
Activité des médecins généralistes Activité des pédiatres OCP médecins IRA
Tests rapides
(226 sur 405) bronch (62 sur 107) bronch activité SMOG TRS Géronto
Données GROG actes/j % IRA/a % AT/a particip <2 ans* actes/j % IRA/a particip <2 ans* en b.100 % IRA/c.* pos/prel pos/prel
Basse-Normandie 24 6% 4% 80% 31 20% 100% 56 103
cliniques
Bretagne 22 9% 4% 62% 79 100
Centre 20 3% 6% 21% stable 25 9% 25% stable 75 101 0,0
Haute-Normandie 35 12% 8% 50% 20 9% 75% 36 91
Pays-de-la-Loire 25 8% 5% 56% 16 23% 33% 88 96 0/1
Ile-de-France 25 9% 7% 36% en baisse 20 17% 58% en hausse 91 72 0,4
Alsace 19 10% 7% 67% 24 19% 60% 55 89
Semaine 2011/14 Bourgogne 25 11% 5% 39% 101 89
du 04 avr 2011 Champagne-Ardenne 25 6% 6% 43% 23 11% 80% 77 96
au 10 avr 2011 Franche-Comté 22 5% 3% 36% stable en hausse 71 86 0,2
Lorraine 23 8% 3% 83% 27 6% 67% 59 95
Nord-Pas-de-Calais 24 8% 4% 79% 50 90
Picardie 27 13% 6% 86% 96 106
Auvergne 21 8% 3% 22% 12 2% 18% 88 109
Source : Lang.-Roussillon 28 5% 2% 67% 68 93
stable stable 0,0
Réseau des PACA 20 9% 4% 48% 20 19% 38% 83 101
GROG Rhône-Alpes 24 9% 5% 67% 20 14% 76% 73 95
Aquitaine 19 9% 4% 64% 25 0% 50% 78 99
Limousin 77 103
stable en baisse 0,0
Midi-Pyrénées 24 9% 5% 61% 25 14% 57% 85 98
*Données concernant le
Poitou-Charentes 26 10% 6% 43% 146
niveau interrégional
France 24 9% 5% 56% 22 15% 58% 78 89 0,1 0/1 0/0

Confirmations Agents Isolement Sérologie Agents Isolement Sérologie Agents Isolement Sérologie
Virologiques infectieux Détections infectieux Détections infectieux Détections

Semaine 2011/13 Grippe A(H1N1) 3 0 Para-influenza 25 1 Chlamydia 0 7


du 28 mars
au 3 avril 2011 Grippe A(H3N2) 1 0 Métapneumovirus 47 - Mycopl. Pneu 3 15
Sources : Grippe A non typée 6 4 Rhinovirus 94 - Fièvre Q 0 3
36 laboratoires de
virologie et CNR des
virus influenzae
Grippe B 14 2 Adénovirus 15 0 Bocavirus 5 0
Régions Nord et Sud
VRS 71 2 Entérovirus 9 0

Bulletin rédigé par Jean Marie Cohen, Anne Mosnier, Isabelle Daviaud, Marion Quesne, Marie Forestier, Françoise Barat et Tan Tai Bui avec
l’aide de Renzo Livio, Pierre Lemée, Catherine Weil-Olivier, Daniel Floret, Laurence Burnouf, Jean-Louis Bensoussan, Martine Valette, Sylvie
van der Werf, Dominique Rousset, Bruno Lina, Vincent Enouf, Pierre Pothier, Emmanuel Debost, Marcel Ruetsch, Hervé Berche, Marie-Claire
Servais, Sylvie Laganier et des membres du Réseau des GROG et des réseaux RENAL, EISN, Euroflu, Fluresp et I-Move.

Réseau des GROG France 2010-2011


Financement : Institut de Veille Sanitaire, Laboratoires Sanofi Pasteur MSD, Laboratoire Abbott Products SAS, Laboratoire Roche, Laboratoire Argène,
Laboratoire GSK. L’association Réseau des GROG est financée à 78% par des fonds provenant d’organismes publics.
Autres partenariats : Institut Pasteur, Service de Santé des Armées, SCHS Mairie de St Etienne, Service médical PSA Citroën Rennes, EDF-GDF,
OCP-Répartition, SOS Médecins France, MEDI’call Concept, Association Médecins de Montagne, DomusVi Dolcéa, RENAL, Open Rome.
Responsabilité scientifique : Réseau des GROG, CNR des virus influenzae Régions Nord (Institut Pasteur-Paris) et Sud (HCL-Lyon), virologie CHU Dijon.
Coordination nationale : Réseau des GROG avec l’aide d’Open Rome, 67 rue du Poteau, 75018 Paris.
Tél: 01.56.55.51.68 Fax: 01.56.55.51.52 E-mail: grog@grog.org Site Web http://www.grog.org
Bulletin national du Réseau des GROG 2 n° 32- mercredi 13 avril 2011