Vous êtes sur la page 1sur 3

Trop bon pour être jeté !

Selon le Ministère de l’agriculture, près de 4 millions de tonnes de


nourriture invendue sont jetées chaque année par les commerces et les
restaurants. Seule une partie échappe à cet énorme gaspillage
alimentaire, grâce aux associations caritatives qui la récupèrent pour la
redistribuer aux personnes en difficulté. C’est pour compléter leur action, et
non pour les concurrencer, que Lucie Basch a lancé en juin dernier
l’application Too Good To Go, qui permet aux clients d’acheter des produits
frais jusqu’à 60% moins cher. Mais comment cela fonctionne exactement ?
Chaque fin de journée, les 360 commerçants partenaires constituent des
paniers-repas avec leurs invendus, que les clients peuvent acheter entre 4
et 6 euros via l’application et venir les récupérer sur place juste avant la
fermeture des magasins. Présente à Paris, Lille, Nantes, Strasbourg, Lyon,
Bordeaux et Toulouse, TGTG a déjà vendu 20000 repas depuis sa
création.

D’APRÈS MATHILDE GOLLA, LE FIGARO ÉCONOMIE, 24.01.2017

Modèle de plan
Cet article décrit une solution au problème du gaspillage alimentaire. Il s’agit
d’une application mobile, appelée Too Good To Go, qui met en relation des
commerçants et des clients qui veulent acheter des invendus.

Comme je ne trouve pas très intéressant de me demander si je suis pour ou


contre ce type d’application, je préfère poser une problématique plus
générale : comment lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire ?

En effet, ce genre d’article qui présente un moyen de lutter contre un


phénomène invite à opter pour un plan de type résolution de problème en 3
parties : I. Situation 2. Causes 3. Solutions.

I. LE SCANDALE DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE

1. Une situation catastrophique

 Professionnels : selon les chiffres du ministère français de l’agriculture,


4 millions de tonnes de nourriture sont jetés par les commerces et les
restaurants.
 Consommateurs : de nombreux produits non consommés partent à la
poubelle…
2. Conséquences

 Sur le budget des familles : argent gaspillé à acheter de la nourriture


non consommée…
 Sur l’environnement : gaspillage de l’eau, des matières premières pour
fabriquer les produits…
II. CAUSES DU GASPILLAGE

1. Moyens de production

 Mauvaise gestion des stocks : production trop abondante, gestion des


quotas, pertes dues au transport…
 Pratiques marketing : on jette les fruits qui n’ont pas la bonne taille, la
couleur que le client préfère…
 Consommation de luxe : pour obtenir des produits de meilleure qualité,
on jette une grande partie de la matière première…
2. Mentalité du consommateur

 Incitation à l’achat : achats compulsifs, recherche des promotions…


 Inconscience : manque de temps, mauvaise organisation, manque
d’informations sur les dates de consommation…
III. SOLUTIONS PROPOSÉES

1. Mieux encadrer la production et la distribution

 Lois : interdire aux supermarchés de détruire les stocks invendus,


obliger à distribuer aux associations caritatives…
 Stimuler l’innovation : aider au développement de start-up innovantes
comme Too Good To Go…
2. Sensibiliser le consommateur

 Éducation à l’école : informer sur l’impact environnemental, apprendre à


cuisiner les restes…
 Informations du grand public : création d’une journée anti-gaspillage…

Vous aimerez peut-être aussi