Vous êtes sur la page 1sur 5

PLAN DE COURS INTRO ET TITRE 1 (LE MARIAGE)

Introduction
Section 1) premiers regard sur la notion de famille
I. L’approche non juridique de la notion de famille : une approche hétéroclite
A) la variété des réalités
Il faut bien comprendre que notre notion traditionnelle de famille, un papa-une maman- des enfants n’a
rien d’universelle. Un regard sur d’autres sociétés, et notamment certaines tribus nous montre la diversité
des conceptions de la famille.
B) la variété des définitions
1°) La définition donnée par les sociologues
2°) La définition donnée par les politiciens
3°) La définition donnée par les juristes
a) l’absence de définition légale
b) La tentative d’une définition doctrinale
II. L’approche juridique de la notion de famille : une approche sélective
A) Les liens familiaux appréhendés
1°) Le lien de parenté
2°) Le lien d’alliance
B) Les liens familiaux ignorés
Section 2) premiers regards sur le droit de la famille
I. regards historiques sur le droit de la famille
A) La famille de l’ancien droit : la famille des 17e et 18e siècle
B) La famille à l’époque révolutionnaire
C) La famille du Code civil : 1804
II. regards contemporains sur le droit de la famille
A) Les lignes directrices de la réglementation contemporaine
1°) liberté et égalité
2°) précarité et pluralité
B) Les sources du droit de la famille contemporain
1°) Les sources internes du droit de la famille
a) La primauté du Code civil
b) L’importance des autres codes
c) La Constitution
2°) Les sources internationales du droit de la famille
a) Les textes internationaux
b) La convention européenne des droits de l’Homme et la Cour européenne des droits de
l’Homme.
c) Le droit de l’union européenne

Partie 1 : le couple
TITRE PRELIMINAIRE : LA NOTION DE COUPLE
TITRE I : LE MARIAGE
CHAPITRE 1 : LA FORMATION DU MARIAGE
Section 1) la réunion indispensable des conditions de validité du mariage
I. Les conditions de fond
A. La volonté des époux

1
La volonté est à l’origine de l’exercice de la liberté nuptiale. Elle en constitue donc la
condition sine qua non. La volonté est protéger quel que soit son objet : la volonté de ne pas
se marier (1°) est tout autant protégée que celle de se marier (2°).
1°) Le respect de la volonté de ne pas se marier
a) La lutte contre les mariages forcés
b) La liberté de rompre ses fiançailles
2°) Le contrôle de la volonté de se marier
a) L’existence du consentement
i. L’exigence d’un consentement personnel
ii. L’exigence d’un consentement réel
b) L’intégrité du consentement
i. Un consentement libre, exempt de violence
ii. Un consentement éclairé, dépourvu d’erreur
B. Les restrictions à la volonté des époux
1°) les conditions disparues
a) Le délai de viduité
b) La différence de sexe
2°) Les conditions maintenues
a) l’âge
b) La capacité
c) La prohibition de la polygamie
d) La prohibition de l’inceste
II. Les conditions de forme
A) La préparation
B) La célébration
Section 2) les actions envisageables en l’absence d’une condition de validité du mariage
I. Les actions envisageables a priori : prévenir
A) Les titulaires du droit d’opposition
B) Le régime du droit d’opposition
II. Les actions envisageables a posteriori : guérir et/ou punir
A. La nullité du mariage
1°) Les cas de nullité
2°) Les effets de la nullité
a) entre les époux
i) Le principe : la rétroactivité
ii) L’exception : le mariage putatif
b) à l’égard des tiers
B. La sanction du mariage irrégulier
1°) le recours au droit pénal
2°) le recours au droit de la responsabilité civile
CHAPITRE 2 : LES EFFETS DU MARIAGE
Section 1) Les effets personnels du mariage
I. Le contenu des devoirs personnels
A) l’édiction de devoirs spécifiques aux époux
1°) La fidélité
2°) L’assistance
3°) La communauté de vie
a) La communauté de toit
b) La communauté de lit
B) la reprise de devoirs généraux
2
II. Les limites des devoirs personnels
A) les limites dictées par l’impératif d’égalité entre époux
B) les limites dictés par la sauvegarde des libertés des époux
III. La violation des devoirs personnels
A) la violation des devoirs personnels par les époux : la progressive tolérance du juge
B) la complicité de violation des devoirs personnels par les tiers : la récente disparition des
sanctions
Section 2) Les effets économiques du mariage
I. Les effets économiques entre époux
A)
Le contenu des devoirs économiques entre époux
1°) la contribution aux charges du ménage
2°) le devoir de secours
B) La violation des devoirs économiques entre époux
II. Les effets économiques à l’égard des tiers
A) Le principe de la solidarité des dettes ménagères
B) Les critères de la solidarité des dettes ménagères
1°) Le domaine matériel
2°) Le domaine temporel
III. La protection particulière du logement des époux
A) La cotitularité du bail du logement de la famille
B) La limitation des pouvoirs de disposer du logement de famille
CHAPITRE 3 : LA FIN DU MARIAGE
Section 1) le réaménagement du lien matrimonial
I. L’ordonnance de protection
II. La séparation de corps
A) Le prononcé de la séparation de corps
B) Les effets de la séparation de corps
1°) Les effets personnels
2°) Les effets patrimoniaux
C) La fin de la séparation de corps
1°) La réconciliation
2°) La conversion de la séparation de corps en divorce
Section 2) la dissolution du lien matrimonial
I. Les cas de divorce
A)
Le divorce gracieux
1°) le divorce par consentement mutuel judiciaire
2°) le divorce par consentement mutuel parc acte sous signature privée contresigné par
avocats
B) Les divorces contentieux
1°) Le divorce pour acceptation du principe de la rupture
2°) Le divorce pour altération définitive du lien conjugal
3°) Le divorce pour faute
a. Les éléments allégués par le demandeur
i) Quel sont les éléments constitutifs de la faute ?
ii) Comment prouver la faute ?
II. Les effets du divorce
A) La fin du mariage : mettre un terme à l’union
1°) La fin des effets du mariage
a) La fin des effets personnels
b) La fin des effets patrimoniaux
3
2°) La date de la fin des effets du mariage
B) Les suites du mariage : préparer la reconstruction
1°) La prestation compensatoire
a) Les conditions de l’attribution de la prestation compensatoire
b) La forme de la prestation compensatoire
c) L’intangibilité de la prestation compensatoire
d) La transmission de la charge de la prestation compensatoire
2°) Les réparations pécuniaires
3°) la garde des enfants
III. la procédure de divorce
A) La procédure gracieuse
B) La procédure contentieuse
1°) L’instance en divorce
2°) Le jugement de divorce
C) Les changements de cas de divorce
1°) la modification conjointe du cas de divorce
2°) La modification unilatérale du cas de divorce

4
5

Vous aimerez peut-être aussi