Vous êtes sur la page 1sur 3

Trame système respiratoire

1)les fosses nasales/le pharynx/le larynx/la trachée/l’arbre bronchique/les alvéoles pulmonaires/les


poumons et la plèvre

2)

3)

Les fosses : les fosses nasales permettent le réchauffement et l’humidification de l’air inspiré

Le pharynx : Le pharynx est pourvu de plusieurs muscles qui permettent le mécanisme de la


déglutition.
Larynx : assure la protection des voie respiratoires inférieure pendant la déglutition/permet
l’humidification, le filtrage et le réchauffement de l’air lors de l’inspiration
La trachée : La trachée permet de faire passer l'air riche en oxygène depuis le larynx vers
les poumons, tout en filtrant l'air pour en améliorer sa qualité. Il est également la voie
d'élimination de l'air riche en dioxyde de carbone rejeté par les poumons.
Bronche : Les bronches sont impliquées dans le passage de l'air (inspiré ou expiré) entre
l'extérieur et l'intérieur des poumons
Les alvéole pulmonaire : Les alvéoles pulmonaires sont situées au plus profond
des poumons, aux extrémités des bronchioles, et sont la structure de base où se réalisent
les échanges gazeux entre l'organisme et l'air extérieur.

Poumons : Les poumons ont pour principale fonction d'assurer les échanges
gazeux entre l'air et le sang et de participer à la distribution de l'oxygène.

La plèvre : Elle enveloppe les poumons et les protège du frottement contre la paroi
thoracique.

4) les poumons sont divisé en lobes puis en segment :

- 3lobes et 10 segments pour le droit

- 2 lobes et 10 segments pour le gauche

5) La plèvre : Elle enveloppe les poumons et les protège du frottement contre la paroi
thoracique.

6) muscle inspiratoire :
- diaphragme

- muscle intercostaux externe

- muscle scalène

- sterno-cléido-mastoidiens

- trapèze

- muscle intervertébraux

7) La contraction du diaphragme assure l'expansion de la cage thoracique et crée une dépression


dans les poumons, entraînant une entrée d'air ou inspiration

8) lors d’une respiration normale relâchement des muscle inspiratoire

Lors d’une respiration forcer : muscle intercostaux internes et muscle paroi abdominal

9) la fréquence respiratoire moyenne varie de 12 a 20ventilations/min chez l’adulte

10) La compliance pulmonaire (de l'anglais compliance) est la capacité du poumon à


modifier son volume en réponse à une variation de pression
11) la libération d’histamine entraine une contraction des bronche
Sérotonine : Elle a une action bronchoconstrictrice; un aérosol de sérotonine donne une dyspnée

Parasympathique : cause un rétrécissement du calibre des bronche

12) La bronchectasie ou bronchiectasie ou dilatation des


bronches (DDB) est une dilatation des bronches chronique, le plus souvent acquise à la
suite d'une maladie des bronches, du poumon ou de la plèvre.
13) La diffusion de la matière est un processus par lequel les molécules d'un soluté se
déplacent d'une région où la concentration est élevée vers une région où la concentration est
faible
14) L'hypoxie tissulaire se définit comme une carence d'apport d'oxygène à des tissus.
Tout tissu corporel ayant besoin d'oxygène pour vivre, l'hypoxie entraîne le dépérissement
irrémédiable des tissus
15) L'hémoglobine possède une structure quaternaire caractéristique de
nombreuses protéines à sous-unités globulaires. La plupart de ses résidus d'acides
aminés sont engagés dans des hélices α reliées entre elles par des segments non
hélicoïdaux

L’hémoglobine est la protéine des globules rouges. Son analyse et sa


quantification par des tests sanguins peut être utile pour mieux comprendre
l'état de santé de certains patients

16) l’alcalose respiratoire ou ventilatoire est un trouble de l’équilibre acidobasique du sang définit
pas une hausse du Ph, d’origine respiratoire.

Elle résulte de l’augmentation de la respiration alvéolaire (hyperventilation) amènent a une baisse de


concentration du dioxyde de carbone dans le plasma

17) l’hypoventilation alvéolaire qui provoque une augmentation de pression partiel de CO2 alvéolaire
et sanguine et constitutivement une diminution de la pression partielle d’O2 alvéolaire ou sanguine
18) Le centre respiratoire est la partie du système nerveux gérant la respiration. Chez l'humain,
il est situé dans la moelle allongée et le pont, dans le tronc cérébral. Le centre respiratoire est
composé de trois grands groupes de neurones respiratoires, deux dans la moelle allongée — le
groupe respiratoire dorsal et le groupe respiratoire ventral — et un dans le pont. Le groupe
respiratoire pontique comprend deux zones appelées centre pneumotaxique et centre
apneustique

19)

20) pression atmosphérique

Viscosité du sang
Tous les facteurs qui peuvent influencer le gradient de pression ou la résistance à l’écoulement de
l’air dans les voies respiratoires vont influencer le débit de la ventilation alvéolaire et, par
conséquent, les échanges gazeux au niveau des alvéoles

Vous aimerez peut-être aussi